Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Tour 7 – Une Lionne a aussi des Griffes - Année 1 - Mois 9 - Semaine 2
MessageSujet: Tour 7 – Une Lionne a aussi des Griffes - Année 1 - Mois 9 - Semaine 2   Tour 7 – Une Lionne a aussi des Griffes - Année 1 - Mois 9 - Semaine 2 EmptyLun 14 Oct - 23:50




  • Bloody Crown
Une Lionne a aussi des Griffes



Port-Lannis était une ville où il faisait bon vivre. Pleine d’activité et de bruit, où le négoce régnait en maître avec un port qui abritait l’un des plus importants nœuds commerciaux de Westeros. Les navires venaient toujours, et ils échangeaient toujours marchandises contre espèces sonnantes et trébuchantes. Mais la ville étouffait sous un voile de suspicion et de peur. Le Roi avait été ciblé deux fois par des tentatives d’assassinat. Une princesse Hoare avait été emprisonnée avec son entourage, et les rumeurs allaient bon train… On parlait d’arrestations au coeur même du château et les patrouilles du guet étaient plus nombreuses et plus rigoureuses que jamais, ralentissant l’activité des commerçants et de tous ceux qui avaient besoin d’entrer ou de sortir de la ville. On ne retrouvait pas les responsables des tentatives menées contre le Roi, et l’ambiance restait pesante. La rumeur d’arrestations parmi l’armée et la population accrut le malaise des citadins.

Ce fut pire quand on sortit du château des gardes royaux, d’une prostituée accusée de les avoir distraits et de marchands apparemment impliqués dans la tentative de régicide. La foule hua les conjurés, mais le malaise restait profond ; comment tous ces gens avaient-ils pu fomenter le complot, et pourquoi ? Le spectacle qui s’ensuivit, castration, écorchement et écartèlement, offrit une vision brutale et sans concession de la main de fer de la Lannister, la terrible Lionne du Roc. Les têtes furent empalées sur des piques, et mises sur place publique.

Lord Rickard Crakehall s’adressa à la foule après la décapitation des suppliciés, et relata la farouche détermination de la Reine de faire toute la lumière sur les complots visant à renverser la maison Lannister et d’en assassiner les membres.

Le peuple fut chamboulé par l’atroce spectacle dont il était peu coutumier. Des voleurs étaient pendus, des meurtriers aussi, mais il était rare que la population ouestrienne, surtout la population plutôt aisée de Port-Lannis, soit ainsi brutalement rappelée à la dureté de la justice de ses souverains. D'ordinaire, le pilori, la pendaison ou la Garde de Nuit suffisaient...

Ce n’était pas terminé. Pas encor Car une nouvelle série de prisonniers fut présentée au peuple de la cité. Une vingtaine de personnes, parmi lesquelles d’autres marchands, des figures connues du mouvement des Réclamants parmi le peuple mais aussi des septons. Tous furent pendus haut et cour pour complot contre la couronne. L’ensemble des suppliciés, et de leurs restes, fut enterré en fosse commune. Pas de doute, le mouvement des Réclamants, tout comme celui des Frondeurs, avaient été tués par la monarchie Lannister, qui imposait sa justice et menaçait du même sort tous ceux qui pourraient avoir participé aux complots.

La maison royale de Castral Roc venait d’affirmer sa puissance et sa détermination sans faille aux yeux de tous, écrasant des mouvements contestataires et punissant sans pitié ceux qui étaient suspectés d’attenter à la vie du Roi. Ce faisant, le pays se remit de nouveau en travers de la Foi, et de ses prérogatives… Car le Grand Septon avait déjà peu goûté quelques mois plus tôt la condamnation de la Sainte Croisade par le Roi Loren, avant son revirement, et voilà que des religieux avaient été exécutés sans que Sa Sainteté n’ait été informée, et sans qu’aucun procès n’ait été tenu.

Les exécutions avaient rétabli le calme et la peur de la monarchie, renforcé l’image impitoyable de la Reine. Mais tous pouvaient sentir que les commanditaires couraient toujours ; les rumeurs d’implication étrangère, de sans-visages, toutes ces histoires continuaient de se répandre.

Et le Lion n’était pas encore remis. Ni tout à fait mort. Sa famille, au comble de l’inquiétude, fit venir des mestres en pagaille pour tenter de trouver une solution aux blessures du Roi. Celui-ci souffrait d’infections, et on suspectait que les lames du dernier assassin avaient été enduites de quelque poison inconnu. La chair se nécrosait par endroits, et il fallait constamment lui nettoyer les plaies qui peinaient à cicatriser. La volonté du Lion était grande, mais il sombrait dans une fièvre chaque jour plus grave, plus épuisante. Il gisait, brisé et couvert de sueur, déblatérant à propos de la guerre de sa jeunesse, de la reine et de ses enfants. D’autres noms venaient. Vieux camarades, anciennes maîtresses… Mais à chaque jour qui passait se renforçait le sentiment que la vie du Roi était toujours plus en danger ; il s’affaiblissait et rien des soins ou des potions qui lui étaient données ne suffisait.

Dans la ribambelle de mestres qui défilaient au chevet du Roi, vint au bout de plusieurs jours un homme qui se présentait comme maître de l’art de la médecine à la Citadelle. Il avait, disait-il, soigné jadis le jeune Manfred Hightower de fièvres malignes qui venaient à bout de tous les remèdes. Il proposa de s’occuper du Roi mais pour cela, il fallait cesser de pratiquer tout ce qui avait été tenté jusque là et lui laisser carte blanche.

Il jura à la Reine et au Prince Lyman, sur sa vie, qu’il arriverait à remettre debout le Roi.
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12990
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 7 – Une Lionne a aussi des Griffes - Année 1 - Mois 9 - Semaine 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes :: Chroniques détaillées du Tour 7-
Sauter vers: