Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -10%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
899 €

Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...
MessageSujet: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 2:33

Malwyn Belmore
Dans l'écho des Belmore résonne la puissance du Val



    
Norren Belmore et Roelle Belmore (née Mallister) ▪▪ Parents – Décédés  Tybalt Belmore ▪▪ Frère cadet – Décédé  Bethany Stone ▪▪ Sœur cadette bâtarde Alyx Belmore (née Vanbois) ▪▪ – épouse – décédée  Willem Belmore ▪▪ fils unique & héritier Helman Belmore ▪▪ Oncle Jayne Belmore (née Cirley) ▪▪ Tante

"Entendez sonner notre fierté"

Année de naissance ▪▪ 43 avant la Conquête
Nom de naissance ▪▪ Belmore
Ville de naissance ▪▪ Forchant
Royaume de naissance ▪▪ Royaume du Val et de la Montagne
Situation matrimoniale ▪▪ Veuf
Royaume servi actuellement ▪▪ Royaume du Val et de la Montagne
Titre / rôle au sein du royaume ▪▪ Seigneur de Forchant, Émissaire du Val
Positionnement politique actuel ▪▪ Je suis pour les puissances centrales

Avatar ▪▪ Mads Mikkelsen
Crédit ▪▪ Yu Luohe

▪▪ Taciturne ▪▪ Entêté ▪▪ Modeste ▪▪ Anxieux ▪▪ Honnête ▪▪ Possessif ▪▪ Généreux ▪▪ Pragmatique▪▪


 



- 43  ▪▪ Naissance de Malwyn, premier fils et héritier de la famille Belmore.- 38  ▪▪ Naissance de Tybalt Belmore, son frère cadet. - 32  ▪▪ Thrain Durin arrive comme écuyer chez les Belmore. Une amitié se forme entre les deux. - 31  ▪▪ Malwyn Belmore, alors jeune écuyer du seigneur Royce des Portes de la Lune, participe de loin au conflit contre Harren le Noir qui restera néanmoins gravé dans sa mémoire et son désir d'action. - 30  ▪▪ Naissance de sa demi-sœur bâtarde, Bethany Stone, fille de son père et d'une saltimbanque. - 26  ▪▪Décès de Roelle Belmore lors d'un raid de Clan des Montagnes. Malwyn et Tybalt traqueront pendant plusieurs années les assassins de leur mère et les endurciront comme chevalier. - 22  ▪▪ Sous la pression d'un père déclinant et d'un oncle ambitieux, Malwyn prend les devant et négocie lui-même un mariage. il se fiance la même année avec Alyx Vandbois. Leur mariage sera heureux et cordiale mais peu passionnel. - 21  ▪▪ Mariage avec Alyx, à présent Belmore, nouvelle dame de Forchant. Pour le bien de son mariage, Malwyn cesse sa chasse aux Clans des Montagnes.- 20  ▪▪ Naissance de leur premier enfant, Aena, malheureusement morte née. - 19  ▪▪ Décès de son père Norren Belmore, Malwyn est fait nouveau seigneur de Forchant. - 14  ▪▪ Naissance de Willem, héritier des Belmore, après des années de fausses couches pour Alyx. La naissance la laissera dans un état de fatigue constante et une santé très faible. - 9  ▪▪ Après des années de traitements et espoirs difficiles ou Malwyn se détournera de la Foi pour tout miser sur les sciences des Mestres, la dame de Forchant finie par décéder sous une forte fièvre. - 5  ▪▪ Malwyn et Tybalt Belmore réponde à l'appel pour défendre le Val contre les attaques d'Argilac Durrandon. Tybalt mourra au combat alors que son frère était retenu par le conseil de guerre à la cour des Eyrié. Se retirant sur ses terres, il nourri depuis en son cœur une haine farouche envers le Royaume de l'Orage. - 2  ▪▪ La mort du Roi et la paix avec l'Orage renferme Malwyn rongé par la mort de son frère qu'il considère impunie, pesé par les nombreuses tragédies qui l'on frappé ces dernières années. An 0 Mois 1 ▪▪ Malwyn fait envoyer son oncle ainsi que son fils aux festivités de Goëville à sa place, un affront envers le pouvoir en place du Val dont il réprouve l'inactivité. An 0 Mois 7 ▪▪L'annonce de la mort du roi de l'Orage libère d'un poids Malwyn. Il sort peu à peu de ses années sombres. An 0 Mois 9 ▪▪ Peu tourné vers la religion, Malwyn regarde d'un mauvais œil l'appel à la croisade du Grand Septon.An 0 Mois 12 ▪▪ Le seigneur de Forchant quitte enfin ses terres pour le mariage du Roi Ronnel Arryn et de la Princesse Nyméria Lannister. Ce retour sera largement commenté.An 1 Mois 1 ▪▪ ▪️▪️ Malwyn Belmore soutien ouvertement l'Ordre du Barral fondé par Lord Royce et reprend sa traque des clans des Montagnes initié dans ses jeunes années. An 1 Mois 3 ▪▪ Sortant de sa « torpeur politique », Malwyn décide enfin d'agir et se rend aux Eyrié pour apporter son soutien. Mais à son arrivé, il apprend la mort de la jeune reine Nyméria Arryn. Il est fait émissaire du Val par le Conseil du Faucon et est envoyé dans l'Ouest consolider leur alliance potentiellement malmenée par une telle tragédie.



slytherinmess  ▪▪ Je la connais bien peu, et pourtant elle est ma reine. Nous nous sommes bien croisés évidement, mais en de rares occasions, officiels évidement. Je ne suis pas un homme de cour et j'ai souvent évité les Eyrié. Il serait néanmoins mensonge que de ne pas avouer avoir moi aussi eu quelques battements affolés lors des rares fois ou j'ai pu la contempler. Mais quel homme du Val n'a pas eu cet effet ?.. Ce qui pourrait nous rapprocher est d'avoir tout deux perdus un proche contre l'Orage, mon frère, son époux mon roi. Mais dans ma réclusion, j'ai silencieusement réprouvé ses nombreux choix politique, mêlé parfois à des rumeurs plus personnelles. Elle reste ma reine, et elle tient un rôle qu'il ne m'est jamais venu de lui envier. Mais j'ai espoir à présent qu'elle accepte mon aide, et surtout mes projets ...

Sharra Arryn

serieedits ▪▪ J'en ai longtemps voulu à son père pour m'avoir retenu à ses côtés alors que mon frère se faisait tuer. Un remord de ma part quand quelques années plus tard, c'est lui-même qui tombera sous l'Orage. Aujourd'hui, je tiens à mon Roi, mais j'ai aussi beaucoup d'affection et de pitié pour lui. Il a l'âge de mon fils, et traverse des tragédies que j'ai moi-même dû endurer par le passé. Pourtant il est plus jeune, avec encore plus de responsabilité. Je veux protéger le Val, mais aussi épauler ce garçon à qui j'ai jurer fidélité...

Ronnel Arryn


]



cerhelion ▪▪ Mon fils et héritier, en qui je me retrouve autant que je me perds. Je n'arrive jamais à savoir si je suis un bon père, mais j'essaye au mieux de lui inculquer les valeurs nécessaire pour faire un bon seigneur. Mais il tient plus de sa mère, plus sociable que je ne le serai peut-être jamais. L'enfermement dans nos terres n'étaient pas vraiment à son goût, tout comme ma retenu à le faire entrer comme écuyer loin de nos contrées. En ces temps difficiles, j'ai peur pour lui, peur de le perdre comme j'ai perdu sa mère. Mais je le vois devenir homme, plus vite que je ne le voudrais d'ailleurs, et si je me suis enfin décidé à agir pour le Val, c'est aussi pour m'assurer que son avenir ne sera pas noirci par mon inaction...  

Willem Belmore

cerhelion ▪▪ Frère cadet de mon père, il est à l'image de nombreux autres seigneurs du Val, se vautrant dans la gloire, jugeant le reste du monde sans trop vouloir s'y mêler. C'est un bon stratège, mais un piètre guerrier. Je ne le méprise pas forcément, car plus d'une fois il a été à mes côtés. Mais je connais son opinion sur mes choix, et ses tentatives pour me faire plier à sa volonté. J'ai appris à lui faire face, à reconnaître sa patte d'intrigant. Mais maintenant, il semble se porter sur Willem, une nouvelle génération à détourner. En cela, je commence à m'inquiéter. Car la colère gronde au dehors, et je sais que Willem n'a pas les mêmes objectifs, et aimerai bien me voir échouer...

Helman Belmore






cerhelion ▪▪ Ma jeune sœur est une femme au tempérament sauvage que j'ai appris à apprécier avec les années. Notre père ne la pas reconnue d'emblée et à longtemps rejeter l'idée de la mêler à notre fratrie. Elle représentait sa faute, une erreur et nous la toujours présenter ainsi. Je l'ai en faite souvent jalouser d'être ainsi libre, sans mes obligations d'héritier, capable si elle le souhaitait de partir à l'aventure, ce qu'elle fit même, sans jamais oublier d’où elle venait. Quand je suis devenu seigneur de Forchant, je lui ai accordé la place qu'elle y méritait. Grande amie d'Alyx, nous avons surmonter le deuil ensemble. Et elle est certainement celle en qui j'ai le plus confiance actuellement pour veiller sur mon fils...  

Bethany Stone

kanala ▪▪ Jeune écuyer de mon père, il est un ami d'enfance avec qui j'ai partagé mes années d'insouciances et de rêveries. Bien que les années et nos obligations nous ont lentement séparés, nos rares retrouvailles sont toujours un plaisir partagé. Une amitié simple, dépassant les simples rangs, et une personne en qui nous pouvons chacun compter. Une richesse que bien peu en ce monde peut se vanter de posséder en des temps si troublé...

Thrain Durin


Salut moi c'est Cerhelion. J'ai connais BC via une recherche Google . Le grand plus de BC, c'est à mon avis sa richesse . Par contre je ne suis pas fan de ses quelques complications de lecture . Si 7/7 signifie que je peux passer tous les jours, je pense que ma présence sera au minimum de 5/7. Si 7/7 signifie que je peux rp tous les jours, mon activité sera au minimum de 4/7. J'ai un mot à rajouter et c'est que j'ai hâte de pouvoir me lancer . Enfin, je confirme avoir bien lu le règlement.


Dernière édition par Malwyn Belmore le Mer 13 Juin - 1:41, édité 10 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 2:46

La guerre commence à toucher la totalité des royaumes... Etes-vous partisan de l'unification de Westeros par l'Empire ou les Puissances Centrales, ou plutôt attaché à l'indépendance de votre Royaume? Pourquoi?


La situation m'inquiète, et je la contemple du haut de nos montagnes, ramper aux contrebas de notre forteresse de pierre. Nous sentons sa présence constante, frappant, parfois à grands coups contre nos lourdes portes, faisant trembler le chambranle, rappel sonore de sa présence et de son irrésistible envie d'entrer dans nos foyers. Le Val est fort, du moins, il l'a été. Il peut l'être encore, de cela je n'en douterai jamais. Mais nos cœurs se sont bouffis d’orgueils d'une puissance passé. Et sous notre inactivité, nous avons lentement laissé périr nos chances de tenir à nous seul face à une telle adversité.
La neutralité nous a peu à peu poussé sur la voie de l'incertitude, est-elle donc encore une possibilité ? Je ne le pense pas. En faite, je ne l'ai même jamais pensé. Nos montagnes attirent depuis toujours la convoitise, et nous avons essuyé de nombreuses tentatives de conquête depuis tant d'années. Mais nous n'avons jamais réellement répliqué. Et c'est cela qui les laisse penser qu'il peuvent nous ravir le joyaux de Westeros, sans même être inquiété. Loin de moi l'envie de posséder plus de terres qu'il nous en faudrait, mais juste montrer que aussi inatteignable est le faucon volant au dessus des sommets, il possède aussi des serres acérés. Il faut donc agir, face à ces puissances en marche qui pourraient bien finir par ébranler nos défenses comme nos certitudes. Le désigné Empire qui fait tant trembler les terres au point de secouer même nos sommets n'est qu'une bête dont l'appétit ne pourra jamais être inassouvi. Il dévorera nos vies comme nos libertés, ainsi mener par des engeances couronnés, principalement celle à tête de cerf que je me verrai bien lui soustraire d'un coup d'épée.
De plus, fidèle aux Arryn, à cette famille aussi malmené que j'ai pu l'être il y a plusieurs années, nous ne pouvons nous enfermer à nouveau dans notre mutisme après telle tragédie que la mort de notre reine. Il nous faut raffermir nos alliances, nous amender de n'avoir pu la protéger. Rejoindre les Puissances Centrales, les soutenir dans leurs propres batailles, pour mieux tourner ensuite nos forces contre la menace suprême à nos libertés.



"Le Clocher ne résonne pas souvent, mais quand il le fait, c'est un signe qu'il vaut mieux écouter..."

Les clochers de garde sonnaient à l'unisson à travers les différents cols et couloirs qui sillonnent le cœur même des montagnes de la Lune. Leur son puissant se réverbe le long des parois de roches, faisant frémir les pins séculaires et s’engouffrer dans les mines jusqu'à mourir dans les ténèbres de ses veines argentées. Brisant le sommeil des rongeurs dissimulés sous quelques terriers ou surprenant les rapaces lors de leur guet nocturne à la recherche de proies trop effaroucher par le tintamarre pour oser se montrer. S'éveillent aussi à un tel éclat les bonnes gens installés dans ces encaissements montagneux pourtant bien loin de la seule grande cité à portée. De la cahute de montagnard, au village de pêcheurs en lac, nul ne peut se soustraire à la cacophonie qui tonna cette nuit là, pas même les féroces clans cachés dans les reliefs inconnus et in-civilisés. Cette détonante démonstration n'est pourtant pas pour annoncer une énième descente de ces voisins indésirés aux localités éparses qui doivent les endurer. Pour une fois, elle propage une meilleure nouvelle qui pourrait se faire entendre jusqu'aux Eyrié à celui qui y tendrait une oreille intéressée. Car le clocher qui donnait le ton en était le plus imposant, celui qui trônait au centre de la cité dirigeante en ces coins si reculés, n'arrivait à peine à couvrir à l'intérieur de son château fortifié, les cris d'un bambin fraîchement né, donnant de la voix sous les pleurs soulagés d'une mère et les exclamations de fierté d'un père, tout deux souhaitant qu'un royaume entier puisse partager leur félicité. « - Il donne déjà de la voix comme un vrai Belmore ! » s'écria en se frappant le poitrail du poing le seigneur des lieux et tout nouveau père dont les paupières s'humidifient bien malgré elles en posant le regard sur son héritier. Les différents témoins se pressant déjà pour le féliciter, du mestre aux mains tout juste nettoyer en passant par le septon annonçant déjà ses prières pour le bien du petit arrivé. Mais de la mère, nous la laissons à part, dans son monde à elle, son regard plongé dans ce petit être qui allait devenir le nouveau centre du reste de sa vie. Elle sert de sa main encore fébrile mais déjà assuré d'un toucher que seule connaît celle qui ont créé la vie ce petit poing gigotant qu'elle embrasse de ses lèvres essoufflées. Mais cela ne l'empêche d'être la première à pouvoir le lui annoncer. Ce nom qu'il me fut choisi après moult réflexion et bataille remportées sur l'oreiller. « Malwyn... »

***

Le Maître d'arme semble presque avoir capitulé, comme il aime pourtant à répéter à qui veut l'entendre que c'est là une chose qu'il n'a encore jamais fait, et ne comptait jamais commencer. Mais il est une chose de faire face à des armées ou des clans enragés, il en est une autre de réussir à tenir focaliser trois enfants sur leurs exercices de passes d'armes, là ou ils ne semblent vouloir que croiser sans style leur épées émoussées en s'imaginant encore dans quelques épopées chevaleresques fantaisistes. Des trois indisciplinés, le plus petit gardait encore un tant soit peu de retenu, bien que ses yeux pétillaient de regarder le combat fictif dans lequel ses aînés s'étaient lancés. Mais ceux-là par contre, plus rien ne semblait pouvoir les arrêter, quand bien même ils savaient pertinemment que remontrances et punitions seraient de mise dans la soirée, quand le seigneur Belmore allait apprendre une nouvelle fois leur désobéissance. Ce n'était pas la première fois, heureusement pas une habitude non plus. Dans le creuset au cœur même des montagnes de la Lune ou résidait Forchant, la vie y était simple mais heureuse. Difficile de ne pas aussi être tenter à se laisser aller parfois, en regardant ainsi jouer et rêver quelques pupilles innocents sous le soleil bâtant de l'altitude plus élevée et les cheveux flottant sous les vents des sommets. Ils bataillent et braillent quelques phrases accrocheuses qui ne se disent au final que dans les contes plutôt que la réalité. Mais ici, dans la quiétude à peine troublée par les raids des clans qui se fomentait plus sur les contrées frontalières, on en vient presque à se laisser aller à croire à ces fantaisies plutôt que la vérité des faits. C'était là presque le lot du Val dans une période si réussite et passionnée. Protégé des dangers de l'extérieur, les garde-mangers bien rempli, l'art pour nous réconforter et la chevalerie pour nous faire rêver. Oui, la vie des montagnes étaient plaisante et ne donnait nul envie de réellement briser les gamineries pour quelques entraînements qui pourraient paraître futilités en tel temps de paix. Mais c'est ce que peuvent se dire les petites gens, ceux qui se contentent de vivre leur journée et attendre la prochaine. Au dehors, il y avait quelques malheurs qui commençaient peu à peu à gratter à nos portes de pierre. Et c'est pour cela que dans la soirée, les deux garnements furent néanmoins convoqués. Le premier, Thrain Durin, écuyer envoyé par une maison alliée pour renforcer une alliance pendant les prochaines années à vivre entre ces deux héritiers, eu le droit à quelques mots de déception et des corvées à compléter avant de devoir se retirer. Mais à son propre héritier, le seigneur Belmore avait bien plus à lui parler.
M'asseyant sur un siège à ses côtés, prouvant par ce simple fait que j'étais à son égal plutôt qu'un simple enfant à sermonner, ce seigneur que j'ai l'honneur d'appeler « père », m'annonce en fait que j'allais à mon tour voyager au delà de mon foyer. À l'image de ce compagnon avec lequel je bataille, ma place d'écuyer avait été désigné par lui et une maison de la Vallée. Mais il était inquiet, car il m'envoyait aux portes de notre royaume, à une période ou une marée de sel et d'encre se répandait jusqu'à nos pieds de rochers. Il me demandait si j'avais peur, si je me sentais vraiment prêt. J'aurai pu être toucher par de tels sollicitudes, si mes yeux et mon esprit n'était déjà embrumé par mes désirs de preuves et d'aventures qu'une telle occasion m'apportait. La peur dans le sang mais la résolution d'un seigneur surmontant celle du père, le seigneur fit donc envoyer son fils quelques jours plus tard, lui même partant pour un autre front à mener, triste de voir partir l'enfant innocent qui n'allait certainement jamais entièrement revenir à leur foyer...

***

Devenir écuyer, ou pupille selon les différentes possibilités, pouvait se vivre de nombreuses manières, comme je peux à cette époque le remarquer. Il y avait de ceux qui participait à ces échanges entre maisons, marque de confiance d'ainsi laisser d'autres participer à la formation d'un ou plusieurs maillons de sa lignée. On y trouvait ainsi une éducation au sein d'une nouvelle famille, une entrée discrète au monde de la cour, à l'apprentissage du monde qui se trouve en dehors de nos propres contrées. Tout chevalier, si il n'est pas directement ordonné par le Roi, se doit d'être écuyer. C'était là une tradition qui dépassait les montagnes même à ce que j'en savais à l'époque. J'avais rêvé de ce moment, de cette marche supplémentaire qui devait faire de moi un héros digne d'être conté. Des rêves d'enfants que j'ai pu partagé lors de mes années d'insouciances. Ces mêmes qui se sont effilochés pour mieux s'adapter à la réalité d'une monde dont je n'avais pas encore vu la réalité.
Mon service avait été prévu de longue date auprès du seigneur de la maison Royce, une prestigieuse entrée vers le monde de la chevalerie dont j'ai mainte fois remercier mon père avant de le quitter, ne comprenant alors pas son regard d'inquiétude qu'il me portait. Je ne savais pas que dans les coulisses, il avait déjà fait repousser plusieurs années de mon entrée en service. Ces années ou je trépignais d'attendre ce moment, lui me les avait offert en prolongeant ainsi un peu mes plus tendres années. Car le seigneur Royce, homme tout à fait noble et correct, ne pouvait pas vraiment m'offrir l'apprentissage en quiétude qu'il est à espérer. Haut dans mes montagnes, et engoncer dans mon insouciance enfantine, je n'avais songé un instant que notre royaume pouvait être assiégé. Et le seigneur Royce était de ceux placé en première ligne de défense contre les hordes d'Harren le Noir qui cherchaient à pénétrer le Val pour le conquérir comme le piller. Évidement, je ne fus moi-même jamais sur le front, tout au plus au camp retranché, attendant le retour du seigneur que j'aiderai à défaire de son armure, ou à polir son épée. En soit, de ces années, je n'ai pas tant appris au combat, à la technique ou aux codes qu'un écuyer le devait. Pas vraiment le temps pour ce genre de billevesées quand on chargé de protéger la ligne qui retient le mal de ceux que l'on a juré de protéger. Pourtant, de cette période ou mon enfance me fut lentement retiré, je ne regrette pas d'avoir pu la contempler. L'horreur de la guerre, ses affres et blessures sur les soldats qui nous revenaient, racontant parfois l'horreur de cette marée conquérante qui ne pouvait plus se contenter de ce qu'elle avait déjà ravi depuis l'autre côté du continent d’où elle venait. J'ai pu voir la fureur, la peur et les infamies que pouvait apporter le désir de conquête pouvait apporter. J'ai pu deviser avec des soldats de toute extractions et en apprendre plus d'eux que je ne l'aurai pu d'un maître d'armes expérimenté me dressant sous le nez une épée émoussée. Mais j'y ai surtout appris la victoire, la félicité, le devoir rempli d'avoir pu protéger nos gens, nos terres, et quand bien même jamais je n'ai eu à brandir l'épée, fut enorgueillis de notre réussite alors que Harren le Noir, de ce nom qui m'avait fait plus d'une fois cauchemarder sans l'avoir pourtant, et heureusement jamais croisé, avait été repoussé, fatigué par cette défense acharné. Le royaume était sauf, avait défait le monstre qui voulait le dévorer. Et je me souviendrai toujours que à mon retour, c'est tel un homme, que j'ai pu remercier mon père de m'avoir offert cette chance de voir de mes propres yeux la puissance du Val.

***

Depuis cette époque, je n'ai plus jamais été le même. Retrouvant la quiétude de Forchant, je me sentais encore plus l'envie de découvrir le monde, ou plutôt, de l'affronter. Connaître les dangers de l’extérieur, pouvoir protéger le royaume de leurs influences néfastes, renverser au nom du roi des tyrans aux sobriquets qui faisaient pleurer les enfants comme le ferait d'autres créatures inventés pour les faire plier à quelques volontés parentales. Tout ceci était néanmoins bien des grands mots. Car à cette époque, je souhaitais surtout la gloire, la reconnaissance, et mon nom inscris dans les registres et contés à au delà des mers et des frontières. Mais dans le château des Belmore, j'offrais large contraste à mon seigneur et père, dont la guerre fut moins clément. Une jambe salement amochée le laissait à vie avec une douleur et claudication qui l'avait contraint à être aliter une grande partie de ses journées. Amer, voir même mauvais, ses mots faisaient le mal qu'il semblait reprocher au monde de lui infliger. Ses enfants en étaient cibles premières, ce qui me poussait le plus souvent à quitter le confort de notre foyer, découvrir le monde grâce au nom que je portais, vaquer au côté de quelques compagnons chevaliers et pavoiser dans les cours des maisons trop heureux de recevoir cet héritier prompt à s'acoquiner, là ou mon jeune frère et surtout ma mère, ne pouvait y réchapper. Une matinée parmi tant d'autre, mère prétexta une affaire de famille pour pouvoir s'éclipser de ce cocon de négativité. Un long voyage qu'elle était prête à affronter, mais dont père n'accepta pas que Tybalt puisse y participer. Une déchirure pour elle, lui promettant de revenir au plus vite le délivrer de cette mauvaise passe. Moi, je n'étais même pas présent, loin de m'imaginer ce qui allait bien pouvoir se passer. Nos terres sont éloignées, profondes au cœur de la Montagne et autant difficile d'accès que de s'en extirper. Les routes cahoteuses dévalant les pentes recèlent mille dangers, mais c'est sur le pire que tomba Roelle Belmore et le peu de garde que son si récent détesté mari lui avait accordé. Les clans sont sauvages, avides et dérangés. De la procession, ils ne laissèrent quasiment rien sur lequel les familles purent pleurer. L'annonce fut une coup rude à travers tout les valons et même au delà des sommets. Le glas des clochers à cette annonce furent les plus glaçants qui n'avaient peut-être jamais résonné. Et sous leur terrible chant, un jeune garçon en pleur cherche réconfort auprès d'un père abasourdi et rongé par la culpabilité. Moi, je hurle ma colère et mon regret de ne pas l'avoir serrer contre mon cœur ou mieux encore, trouver les mots pour l'empêcher de nous quitter. Tybalt n'était qu'un garçon à l'époque, mais moi-même ne paraissait au final pas bien plus âgé sous une telle calamité. Notre père eut beau hurler et même supplier, nous ne l'écoutions pas, montant des groupes d'hommes armés eut aussi blessés de la mort de leur dame sans avoir pu l'en empêcher. Pendant plusieurs années, Forchant a battu comme le cœur de la vengeance. Son seigneur s'enfermait peu à peu dans la mélancolie et l'inutilité, tandis que ses fils menait leur chasse en délaissant ceux qui restaient pourtant à protéger. Et le pire, c'est que malgré les nombreux essais et combats perpétrés, vengeance ne fut jamais véritablement contentée....

***

Exténué par cette quête qui semblait ne jamais se terminer, j'ai fini par réaliser l’erreur dans laquelle je me suis enfoncée. Mon père n'était plus qu'une ombre errante, manipuler par mon oncle qui m'avait poussé pendant tout ce temps dans mon entreprise forcenée. Nos gens avaient perdu cet éclat, nos terres étaient délaissées. Mes actions réprouvés par encore plus hautes autorités que je n'avais voulu entendre, abasourdi par le sang qui battait continuellement mes tempes et obscurcissait ma réalité. Il était nécessaire que je fasse quelque chose pour y remédier. À commencer par guérir de mon chagrin et oser faire ce que je me targuais depuis si longtemps d'avoir déjà réaliser, devenir un homme, un seigneur sur qui compter. Les Belmore restent une famille d'importance, et quelques relations bien utilisé menèrent à une rencontre et un accord avec la famille Vandbois pour un mariage arrangé. L'union de deux familles, l'espoir de plus de stabilité. Nul amour, mais pour le bien de ma maisonnée j'étais prêt à lier ma vie à cette jeune femme que je venais à peine de rencontrer. Alyx était douce, parfaite pour chasser le fantôme de feue ma mère, et amener ce que ma rudesse ne pourrait. J'eu le plaisir de revoir quelques éclats au fond du regard vitreux de mon seigneur peur avant qu'il n'eut à nous quitter. Je n'ai pas eu le courage de lui parler de la fausse couche d'Alyx, qu'il ne parte nullement avec l'inquiétude que notre nom ne soit pas sauvegarder. Son départ ne fut pas tant un vide, et je me hais parfois à exprimer qu'il fut presque une délivrance. Mais avec lui, une période s'achevait enfin, et sous mon couronnement, je promis de rattraper les erreurs du passé, et ramener les sons de Forchant, aussi tintant et joyeux qu'ils l'étaient.

***

La première fausse couche d'Alyx ne fut jamais véritablement communiqué bien que c'était un fait qui n'avait pu être contrôlé. À vrai dire, ma femme était d'une constitution faible, et bien que nous étions des confidents, l'amour ne brûlait pas comme les histoires aiment à le conter. Il fallut six années pour que naisse mon hériter, une attente longue mais par laquelle je pu profiter d'un répit avant de reprendre la route vers la dure vérité. Car bien que Willem apparaissait dans ma vie, celle de ma femme déclinait d'une nouvelle complication à l'arrivé de ce bébé. Elle passa beaucoup de temps à ses côtés, comme si chacun était le dernier. De mon côté, j'ai bataillé pour pouvoir la sauver. Je me suis détourné d'une Foi qui m'appelait uniquement à prier pour en appeler au savoir et à des sciences venues d'ailleurs mais me promettait succès. Rien de tout cela, peu à peu l'étincelle la quittait. Elle si jeune, je me sentais fautif d'avoir ainsi emporté sa vie par devoir envers mon rang en voulant un héritier. Elle n'avait pas été l'élue de mon cœur, mais une amie fidèle qui m'avait accompagné sur les chemins que j'empruntais sans jamais chercher à s'en défausser. Quand la fièvre l'emporta, je me suis senti autant maudit que désemparé. Était-ce la ce qui avait traîné vers le fond mon père ? Ce sentiment d'inutilité ? Pour ma mère, j'ai réagis comme un jeune gaillard, cherchant à vaincre ce qui m'avait déchiré. Mais même là, nul adversaire ne pouvait se dresser face à moi pour répondre de ses actes. Et quand je cherchais qui blâmais, je finissais toujours par me retrouver face à un miroir à me fixer. Mais une force vint me sauver du même sort que celui qui rongea mon père. Willem, mon enfant, le véritable homme que le cœur de ma femme ait véritablement aimé. Il était aussi mon fils, et il n'était pas question qu'il vive ce que j'ai moi-même traversé. L'esprit d'Alyx ne me l'aurait de toute façon jamais pardonné. Fort, j'ai annoncé un nouveau départ d'une dame de Forchant. Et fier, j'ai pu présenter celui qui viendra par le futur me succéder. Il était maintenant de mon devoir de le lui en préparer un parfait.

***

Plusieurs années après que la marée d'Harren le Noir n'eut tenté de percer le Val et ses montagnes, c'était maintenant à l'Orage de tonner son désir de nous ravir notre foyer. Mes terres sont loin à l'abri au creux des sommets, mais je ne me devais néanmoins de répondre à l'appel de mon roi pour le bien du royaume entier. Il y avait bien longtemps que les forces des Belmore n'avaient pas marché, mais accompagné de mon jeune frère, mon insidieux oncle pour administrer le domaine tant que nous partions guerroyer, une étincelle bien ancienne revint briller en mes entrailles. Celle-là même qui m'avait animés dans mes jeunes années d'une envie de me distinguer. Malheureusement, ma place de seigneur de Forchant m'offrit plus une place au conseil de guerre plutôt que sur un front auquel je ne me mêla qu'en de rares occasions. Mener les miens au côté de mon roi restait une fierté néanmoins. Mais la stratégie guerrière reste bien loin de la réalité.
Le corps de Tybalt me fut ramené après une énième tentative de percé de l'Orage dans nos contrées. Mon sang avait une nouvelle fois été versé par une ennemi que je n'avais même pas croisé. Les miens se faisaient décimés alors que je me retrouver à la cour à deviser. Ma colère m'aurait poussé à de nouvelles stupidités si mon roi de l'époque, Jehan Arryn, ne m'avait écouté. À ses côtés, nous avons continué à combattre avec toujours plus de rage, me promettant vengeance dans nos actes, victoires dans nos faits. J'étais présent à la bataille des Portes Sanglantes, présent au moment ou la guerre vint à nouveau ravir son lourd tribut sans se retourner. Nous étions blessés, abattus, mais comme l’ennemi qui venait de nous ravir l'homme a qui nous avions juré fidélité. Mon histoire l'exprime avec bien plus de clarté que ce que j'arrive moi-même à apercevoir de moi-même. Mais en cet instant, j'ai à nouveau poussé à la folie, à la contre attaque presque désespérée. Aussi posé que je pouvais être en temps de paix, je n'étais que chien fou sous le fumet sanglant de la guerre, et le désespoir qu'il semblait résignait à m'apporter. La paix entre Val et Orage se fit, et je retourna dans mes montagnes, bien plus blessé intérieurement que visiblement, abasourdi par cette fatalité qui avait tant désir de me faucher...

***

Pendant plusieurs années, je me suis reconstruit auprès de ceux que le destin a daigné me laisser. En mes terres, j'ai œuvré avec bienveillance à la réussite de ceux que j'ai juré de protéger et administrer. Mais du reste du Royaume, j'ai tenu à m'écarter, car rien de bon ne semblait arriver à la cour, du moins quand je m'y trouvais. Oncle Helman semblait tout à fait prêt à remplir ce rôle à ma place, bien trop heureux de se voir mis en valeur, autant qu'il pouvait me critiquer. Il aimait à conter aux bonnes sociétés du Val, comme j'appréciais travailler au côté de mes gens, n'hésitant pas à retrousser mes mains pour aider à quelques corvées. Me traitant de « seigneur fermier » il revenait aussi sur mes quelques affaires peu discrètes avec quelques servantes ou personnel de ma maisonnée m'aidant à oublier la solitude de ma situation. Je n'en avais cure, loin d'entendre ce que je ne concevais moi-même pas comme des actes si éhontés. Trop longtemps éloignés de la cour du Val peut-être, mon retour ne se fit au final que lors du mariage royale auquel je me devais bien d'assister. Les chuchotements peu discrets auraient pu être blessant si ma carapace n'avait pas été si fortifiée par mes difficiles années.  Mais je pu y percevoir ce changement, cette air frais qui semblait s'élever dans le royaume, poussé par une génération lavée des horreurs du passé. Je me sentais idiot d'avoir gâché mes chances de rappeler la glorieuse maison Belmore comme enfant j'en avais tant rêvé. De grand seigneur du Val, j'en venais à me comporter comme un nobliaux abandonné là ou je pouvais apporter une différence, et pas uniquement attendre que la guerre ne viennent frapper. Au grand dam de mon oncle, voilà que je reprend contact avec le monde au delà de mes contrées. Annonçant d'emblée mon appui à l'Ordre du Barral, je fini par m'élancer pour les Eyrié, prêt à agir pour le bien de notre royaume, me sentant épié par mon père et l'homme que j'ai été ces derniers années, enfoncés dans l'apathie, la peur d'agir, de quitter nos montagnes là ou d'autres doivent affronter la vérité. Prêt à me mettre au service de mon roi, je le retrouve pourtant abattu, aussi blessé que je l'ai été, pleurant celle qu'il a eu lui la chance d'aimer et avoir pourtant si peu à ses côtés. Il me rappela mon fils, mais il était mon roi. Mais c'est bien eux deux que je me devais de servir comme protéger. Annonçant ma venue, j'attendais ainsi que le Conseil du Faucon me reçoive, et fasse avec ce seigneur presque oublié, mais dont la voix avait encore de la portée, comme les clochers tout là haut dans ses sommets...


   


Les codes de validation

BOTTIN
Code:
Mads Mikkelsen est <a href="/t4486-ma"><span class="Gp_Val">Malwyn Belmore</span></a>
RECENCEMENT
Code:
<span class="Gp_Val">Malwyn Belmore</span> - Je suis fidèle à mon souverain - Seigneur de Forchant - <a href="/t4486-ma">Pv libre</a>
LIEU
Code:
<a href="/u482"><span class="Gp_Val">Malwyn Belmore</span></a> se trouve à <span class="Gp_Val">Les Eyriés - Val</span>


Dernière édition par Malwyn Belmore le Mer 13 Juin - 16:42, édité 5 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 3:55

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  2488555169
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 9:21

Officiellement bienvenue ! Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 12:57

Bienvenue pirate et du courage pour la suite !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 14:21

Bienvenue, très intéressant tout ça !




 
 
 


Bannière:
 

Recompenses:
 
Myria Hoare

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Myria Hoare
Le Phénix
♛ ℝeine de l'Ombre ♛
Messages : 2043
Membre du mois : 0
Célébrité : Eva Green
Maison : Hoare
Caractère : Déterminée ♢ Ambitieuse ♢ Diplomate ♢ Rancunière ♢ Pragmatique ♢ Maligne ♢ Enragée
Le Phénix ♛ ℝeine de l'Ombre ♛
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 15:46

Merci à vous mesdames! Voilà un accueil des plus charmants. ^^
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyVen 8 Juin - 16:52

Bienvenue cher ami du Val Smile Bon courage pour ta fiche Smile



La Truite Argentée



Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  Lysara
Cadeau:
 
Lysara Tully

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse des Rivières et des Collines
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Lysara Tully
♛La Truite Argentée♛
Messages : 3847
Membre du mois : 6
Célébrité : Eleanor Tomlinson
Maison : Tully
Caractère : Intelligente ▪▪ Maladroite ▪▪ Dévouée à sa famille ▪▪ Lunatique ▪▪ Persuasive ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Curieuse
♛La Truite Argentée♛
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptySam 9 Juin - 9:32

Bienvenue sur le forum!




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30726
Membre du mois : 26
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptySam 9 Juin - 12:51

Je te l'ai déjà dit sur la chat box et par MP, mais bienvenu au Val^^ si tu veux des infos sur Papa Durin, n'hésite pas^^ (et je t'envoie un avatar ou un blason pour ta fiche dans la journée xD)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptySam 9 Juin - 14:09

Merci à vous! ^^

ce serait parfait Nora, merci.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyDim 10 Juin - 10:18

Bienvenue sur le forum !

Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si besoin Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  396417704
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyDim 10 Juin - 18:47

Bienvenue ! Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyDim 10 Juin - 19:42

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche !
N'hésite pas si besoin ^^


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Gareth Kenning
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 5066
Membre du mois : 14
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyMer 13 Juin - 2:00

Merci à vous. ^^

J'espère ne pas en avoir trop fait et que vous me pardonnerez les possibles fautes de mes écritures nocturnes.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyMer 13 Juin - 16:11

Me voilààààààààà


Ta fiche est très bien écrite et tu fais une bonne synthèse des évènements et ton point de vue dessus, belle intégration de ton histoire dans le contexte!
Juste un point de détail; ce sont moins des hordes de fer-nés qui assaillent jadis le val que des troupes du conflans; les fer-nés garnissent essentiellement la flotte de Fer et les fronts côtiers (essentiellement sur la façade ouest du continent) ^^. Il n'y a pas eu à proprement parler de débarquement fer-nés dans le Val, mais ils ont servi de supplétifs efficaces dans la guerre de montagne. L'essentiel des sièges a plutôt été mené par l'armée riveraine.
Pour le rôle d'émissaire, il me semble comme je te disais tout à fait logique, en revanche il faudra bien voir avec le cyvosse quand tu te mets en route et par où car la guerre contre le conflans coupe la route directe avec l'Ouest (qui est en grandes tensions avec l'Empire depuis que les Lannister ont laissé passer des croisés pour prendre l'Empire à revers), tandis que la guerre et le blocus de Dorne encombrent aussi les voies sud!

je te laisse repréciser peut être le premier point avant la vali Smile




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30726
Membre du mois : 26
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyMer 13 Juin - 16:46

Merci pour la fiche, j'ai par moment eu peur d'en avoir un peu trop fait. ^^'

J'ai fait les modifications nécessaires, j'espère ne rien avoir oublié.
Et pour le rôle d'émissaire et mon possible trajet, je vois cela dès que possible ne t'en fais pas. Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyMer 13 Juin - 16:57

Bienvenue Malwyn !

Et oui, te voilà validé(e) ! La classe hein ! Mais ne te repose pas sur tes lauriers trop vite, aussi confortables soient-ils, car il y reste encore quelques lieux à visiter, et dans lesquels tu dois poster. Nous t'avons fait une petite liste ci-dessous qui n'est pas exhaustive, mais qui t'indique les sujets les plus importants que tu dois aller voir absolument.  

▪▪ Demander un rang
▪▪ Verrouiller et Déplacer vos Sujets
▪▪ Créer des zones de jeu
▪▪ Démarche pour faire un scénario
▪▪ Les Chroniques du Cyvosse  ▪▪
▪▪ Le Cyvosse
▪▪ Demandes de liens  
▪▪ Demandes de rps  
▪▪ Section des corbeaux  
▪▪ Avoir un journal intime  
▪▪ Discuter dans le flood  
▪▪ S'amuser dans les jeux
 
▪▪  Participer aux animations du forum ▪▪
▪▪ Signaler une absence ou un ralentissement ▪▪
▪▪ Présentation du staff ▪▪
▪▪ Poser une question ▪▪
▪▪ Se situer dans la chronologie de BC ▪▪
▪▪ Lire les nouveautés de la semaine ▪▪
▪▪





N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptyMer 13 Juin - 21:03

Bottin à jour
La Corneille à Trois Yeux
La Corneille à Trois Yeux
Messages : 850
Membre du mois : 146
Célébrité : Fait par Kanala
Maison : Westeros
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  EmptySam 1 Sep - 14:06

Je locke et déplace
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...    Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...  Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Malwyn Belmore - sonne le temps de l'action...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» [UPTOBOX] Piège de feu [DVDRiP]Action
» [UH] Trafic mortel [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: