AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mar 26 Mai - 12:17



La Mêlée.


Voici le moment tant attendu ! Au deuxième jour des festivités, les rumeurs vont bon train sur les propos échangés au sein du Conclave des Rois et Reines de Westeros mais la population se désintéresse pour un temps de ce ballet diplomatique pour se concentrer sur l’aspect le plus spectaculaire du Grand Tournoi ; la mêlée. Celle-ci a lieu dans la plaine attenante à Goëville, dans une grande arène prévue à cet effet et bordée d’énormes estrades que les Valois ont mis plusieurs semaines à monter. La population s’est massée sous la surveillance des hallebardiers Arryn et Grafton et déjà, les participants arrivent, arborant leurs couleurs et discutant parfois avec le public pour l’exhorter à les soutenir.
Tous les participants combattront ensemble en deux équipes :
- Neva, Brynden, Tiago, Elias et Roward d’un côté (et quantité de PNJ)
- Aléinor, Eren, Anders, Lalvan et Jon de l’autre (et quantité de PNJ)

Dans votre premier post, vous pouvez indiquer que vous arrivez pendant la parade des participants et que vous allez voir votre public, éventuellement demander à défendre les couleurs des dames présentes. Vous pouvez aussi discuter avec vos futurs compagnons etc. Le public s’assemble justement au même moment, avant que le coup d’envoi ne soit finalement donné pour les premières joutes par Lady Grafton.

Cet ordre de passage durera une semaine, vous pouvez éventuellement poster plusieurs fois si cela vous tente. Les modalités pour vous départager vous seront données au prochain ordre de passage.

avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 5440
Membre du mois : 1119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Jeu 28 Mai - 18:15


Les Mêlées Du Grand Tournoi


"De quoi ais-je l'air, Jares ?"

"Comme à l'accoutumé, Dame Clegane, terrifiante."


Je poussais un soupir de contentement. Mon fidèle écuyer venait de terminer de m'aider à enfiler mon armure de plaque, heaume "limier" compris. J'adorais cette tenue et je vais bien avouer que c'était celle où je me sentais le plus à l'aise. Me protégeant, mais aussi apte à protéger mes maîtres ainsi. J'avais attendu les mêlées avec impatience bien plus que les joutes. Je suis peut-être une cavalière douée, mais c'est véritablement au sol, l'épée à la main que ma nature belliqueuse et violente se réveille. C'était d'ailleurs souvent lors des mêlées que je brillais durant les tournois. Je n'avais peut-être pas autant de force que mes adversaires masculins, mais j'étais souvent plus hargneuse, plus brutale et plus précise dans mes coups. C'est pas ailleurs suite à une mêlée durant le tournoi de Port-Lannis, mêlée que je remporta,  que l'on me baptisa "le limier enragé". Un sourire en coin se dessina sous mon heaume. Aujourd'hui j'avais bien l'intention de reproduire cet exploit.

Jares me tendis une masse d'arme de métal avec un manche en bois. Les véritables armes étant interdite durant les mêlées je penchais souvent pour un objet massif et lourd, sachant que je pouvais facilement faire bien plus mal avec. Je la prie en main, la pesant et répétant quelques gestes et coups de base. On dirait que je sais encore bien la manier, le contraire m'aurait tout de même étonné. J'avais peut-être trop tendance à me reposer sur Silence, mais je savais encore me battre avec d'autres armes en main et même sans. Je quittais ma tente alors que Jares me souhaitais de réussir. Acier me gratifia d'une série d'aboiement à ma vue, tirant de toute ses forces sur sa chaîne et les piquets qui la maintenait en place. Plus question de reproduire le même désastre que l'autre soir. Ma poigne sur mon arme se resserra en pensant que Brynden Hightower serait dans le camp adverse lors de la mêlée. Je saurais faire en sorte que ma masse trouve son crâne, masse que j'accrochais à ma ceinture afin d'éviter que je ne fasse un geste idiot. Je m'approchais d'Acier qui se calma aussitôt que je commençais à le caresser.


"Sois un bon chien, d'accord ? Veille sur Jares."

J'ignorais si mon chien me comprenait, mais il se tut et continua de remuer la queue alors que je le quittait pour me diriger vers la grande arène où allait se dérouler les combats. Sur le trajet je repensais à mes adversaires : à part leurs noms j'ignorait qui ils étaient vraiment à part pour Hightower et le prince Roward Martell. J'avoue que l'idée de me battre ainsi face à lui me rendais un peu nerveuse. J’appréciais réellement le dornien, mais je ne pouvais décemment pas me contrôler une fois le combat commencé et d'un côté j’espérais prendre ma revanche sur lui. Du côté de mes partenaires, il en était de même cependant le fait de savoir que la fille de Harren le Noir en fesait partit me rendait méfiante. Un mauvais coup est vite arrivé durant ce genre d’événement.

Finalement j'arrivais juste à temps pour la parade des participants, parade à laquelle je participait bien sûr. Tandis que je défilais mon regard trouva enfin ce que je cherchais. Mes maîtres. Toute la famille Lannister était au complet. Je quittais mes compagnons et adversaires afin de me diriger vers eux. Je m'arrêtais juste devant la Reine Jordane. Je relevais la "gueule" de mon heaume avant de m'incliner solennellement.


"Ma Reine, permettrez-vous à votre modeste chienne de défendre vos couleurs ?"

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Lun 1 Juin - 15:22

Un bon combat pour commencer la journée. Voilà ce qu'il me fallait. Je m'étais inscrit aux mêlée pour ce tournoi, dans le but de m'amuser un peu. Et qui sait, de gagner un peu d'or. Il me semblait que cela faisait un éternité que je n'avais pas combattu rien que pour le plaisir et ça me manquait.

De plus, lors d’événements comme celui-ci, c'était aussi l'occasion pour moi de trouver des clients ou des futurs clients. Le fait de participer aux mêlées montrerait aux grand de ce monde mon art pour le combat et ma dextérité. Certes, je ne me battais pas comme un chevalier. Certains disaient que j'avais moins d'honneur. C'était probablement vrai mais l'honneur ne maintient pas en vie. Tandis que la ruse, la vitesse et la légèreté, si. Je restai en vie, donnait la mort comme je le souhaitait. Je ne m'encombrais ni d'honneur, ni de nom.

Si j'étais un bâtard et que je ne l'oubliais pas, je ne le criais pas non plus sur tous les toits. D'ailleurs, pour cette mêlée je n'avait donnée que mon prénom. Évidemment, il y avait un rique que quelqu'un me reconnaisse. Un membre de la famille Cassel, par exemple, s'ils se trouvaient là. Ma très chère famille.

Je secouai la tête. Il ne servais à rien de me prendre le cou pour des histoires de famille. Je me préparait au combat, tant physiquement que mentalement. Pour l'occasion, j'avais acquis une cotte de maille légère, que j'avais enfilée par dessus mon armure du cuir. La plus part de mes adversaires seraient vêtus de plaque, mais ainsi je gardais sur eux l'avantage de la légèreté.

Lorsque la parade commença, je m'avançait avec mes compagnons d'armes. Ma tête était nue, contrairement à bien d'autres, mais j'étais armé jusqu'aux dents. Je riais de voir ces messieurs plein d'honneur et de bravoure. Je ne servais personne, ne défendais les couleurs de personne et me sentais bien plus libre que tous ceux qui m'entouraient.

Cependant, je m'arrêtai un instant, étonné, lorsqu'un de mes compagnons nous quitta pour aller saluer les nobles Lannister. Une femme. Une combattante, au même titre que moi. Je l'observai discrètement tandis qu'elle saluait ceux dont elle allait défendre les couleurs.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Lun 1 Juin - 22:41



Les mêlées du grand tournoi
ft. Jon Stark & tout les autres participants


L’heure des mêlées était enfin venue. Après les joutes qui avaient été bien épouvantes et dont Jon gardait encore les stigmates sur la peau, le jeune héritier de Winterfell et du Nord avait également décidé de participer aux mêlées. Bien entendu, c’était un moyen supplémentaire pour lui de prouver sa valeur et il ne doutait pas un instant que son père prendrait du temps, malgré son emploi du temps plus que chargé, pour jeter un œil aux mêlées mais encore plus surement aux résultats. Jon de son côté savait qu’il avait ici le moyen d’entériner aux yeux des plus grands Rois et Reines de Westeros, qu’il n’était pas simplement un prometteur hérité mais déjà un guerrier accompli et un futur souverain qu’il ne faudrait pas sous-estimer. Bien entendu, il n’en était qu’à ses débuts et une défaite lors de cette partie des tournois ne jetterait pas forcément le discrédit sur lui, les gens diraient d’ailleurs probablement qu’il avait encore beaucoup à apprendre et qu’il lui faudrait encore faire ses preuves ce qui était particulièrement vrai. Jon le savait, à vouloir grandir trop vite, il risquait de violemment se ramasser. Mais il était têtu et impatient ce qui n’aidait pas vraiment à canaliser la fougue de l’adolescent. D’ailleurs, il lui arrivait souvent d’oublier qu’au final, il n’était ni plus ni moins qu’un adolescent, à part certes, de par son statut notamment, mais un adolescent tout de même. Chevauché aux côtés de l’armée de son père durant les derniers mois n’avait pas nécessairement fait de lui un homme, pas plus que de profiter des plaisirs de la chair comme nombres de ses camarades lorsque l’armée du Nord faisait halte dans un village et finissait par passé une soirée rempli d’alcool et de femmes nues dans les bordels. D’un côté, il était content de pouvoir profiter de cette sorte d’indépendance qui s’offrait ainsi à lui loin de Winterfell. Les plus vieux soldats de l’armée ne cessait de lui dire qu’il ressemblait fortement à son père au même âge ce qui remplissait de fierté le jeune Stark qui n’aspirait qu’à faire aussi bien si ce n’est mieux que son vieux père et marquer à la fois l’histoire de leur famille mais celle de Westeros également s’il en avait les moyens. Son seul souhait était de rendre à sa famille le sourire qu’elle avait perdu lorsque sa mère avait quitté ce monde quelques années auparavant. Il était donc prêt à tout pour cela même à participer à chacune des épreuves du grand tournoi de Geöville organisé par la Reine Arryn. Il le savait, ce tournoi avait également des enjeux politiques essentiels pour son Royaume comme pour les autres mais Jon comptait bien profiter du Tournoi pour détourner les esprits de la tension qui régnait partout en ville.

Son écuyer Tomas était en train de l’équiper de son armure. Bien plus légère que ne l’était celle que Jon avait utilisée lors des joutes, cette armure, qui arborait fièrement le loup symbole de la famille Stark, offrait à l’aîné de la famille une grande liberté de mouvement. Relativement léger, n’ayant pas une morphologie toute en muscle et en puissance, Jon comblait ce déficit par une grande rapidité d’exécution lorsqu’il frappait. Bien entendu les mêlées restaient bien différentes des quelques escarmouches auxquels il avait pris part, et il espérait bien cette fois ne pas avoir à ôter la vie à qui que ce soit. Il se souvenait parfaitement de la sensation particulière qu’il avait eue en ôtant pour la première fois la vie à un sauvageon qui tentait de le tuer. Le sang qui avait jaillit de la blessure de son opposant lorsqu’il s’était empalée sur l’épée de Jon avait totalement éclaboussé le jeune héritier qui avait eu bien du mal à se remettre de cet  épisode. Et pourtant, il avait recommencé à ôter la vie, toujours avec un certain dégoût mais la certitude profonde de faire cela pour le bien des autres, le bien de son peuple. Il n’y prenait pas particulièrement plaisir, bien qu’il ait un côté quelque peu belliqueux ce qui lui avait causé quelques soucis durant ces derniers mois, mais le jeune Stark savait qu’au fond c’était tuer ou être tué. Et face à cette situation, son choix était vite fait. Ainsi, toujours dans l’espoir de ne pas avoir de coup mortel à donner, il avait opté pour un marteau. Ami de longue date de Tomas qui était l’un des fils du forgeron de Winterfell, Jon avait toujours écouté avec attention les conseils de son écuyer lorsque le temps fut venu pour lui de se battre. Il était d’ailleurs bien conscient que le jeune homme y était probablement lui aussi pour beaucoup si Jon était encore en mesure d’être l’héritier de son père. En plus d’être son écuyer, Tomas se révélait aussi être un ami proche et un partenaire d’entrainement redoutable, ce que le jeune Stark appréciait à sa plus haute valeur.

Aujourd’hui, les guerriers étaient réunis en équipe. Plus que quiconque, Jon savait parfaitement à quel point être en équipe pouvait se révéler précieux surtout lorsque les adversaires étaient nombreux. Il avait regardé avec attention la composition des équipes, bien conscient de la valeur de ses adversaires tout comme de ses alliés. Il n’avait cependant pas pu s’empêcher de tiquer en voyant qu’il devait se joindre à Erin Hoare, fille de Harren le Noir. Il était aussi accompagné de nombreux guerriers parmi lesquels se retrouver l’une des membres de la garde privilégiée des Lannister. A n’en pas douter, cette femme serait un atout incroyable pour l’équipe du jeune loup. « Vous êtes fin prêt, Lord Stark. » déclara soudain Tomas tirant Jon de ses pensées. « Merci mon ami. » répliqua sans tarder le jeune homme. Son écuyer lui tendit le marteau qu’il allait utiliser pour se battre. « Puisse ce marteau vous tirer d’affaire monseigneur. » « Je suis certain qu’il me sera d’une grande utilité Tomas. Et puis je sais que tes conseils sont toujours avisés et justes. » répondit alors le jeune héritier du Nord. « Merci monseigneur. Et n’oubliez pas, la force n’est pas tout ce qui compte dans cette mêlée, il vous faudra frapper vite et précisément. » Ajouta l’écuyer toujours prompt à donner des conseils à son ami et seigneur. « Une fois encore, je ne sais pas ce que je ferais sans toi Tomas. » assura finalement Jon heureux de pouvoir compter sur le soutien de son ami.

Quelques instants plus tard, Jon prenait part à la parade avec le reste des guerriers. Tous semblaient aguerris et profondément déterminés à en découdre. Jon savait parfaitement que ce ne serait pas de tout repos mais une fois encore, il ne pouvait pas laisser passer une chance de démontrer sa valeur auprès de son père et des gens importants de Westeros. Il regarda sa coéquipière, celle qui se nommait elle-même la chienne des Lannister, se diriger vers sa reine lui demandant alors de porter ses couleurs pour l’épreuve à venir. Il attendit quelques temps avant de se diriger vers la tribune des Stark où se trouvait sa sœur, resplendissante comme toujours. Relevant son heaume, fier de dévoiler son visage aux membres de son clan puis il s’inclina avant de prendre la parole suffisamment fort pour être entendu. « Princesse Jeyne Stark, me feriez-vous l’immense honneur de me laisser porter et défendre vos couleurs en ce jour. » Tant de cérémonie lui paraissait légèrement pompeux mais s’il n’avait pas fait cette demande à sa sœur lors des joutes, il n’avait pas l’intention de laisser passer l’occasion cette fois-ci. D’autant plus qu’en acceptant, elle permettrait à Jon de montrer la vaillance et la puissance des Stark, si il ne se ridiculisait pas bien entendu.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mar 2 Juin - 21:41

Les mêlées du grand tournoi

J'ai troqué mon épée contre des mots, des paroles, murmures et susurrements. Si l'on peut panser une blessure, les paroles elles restent gravées, vous hantent, vous font chavirer. Les mêlées de ces nobles chevaliers sont certes bien belles mais ponctuelles, alors que celles verbales sont souvent hideuses et se font tous les jours.
Toujours aucun mot de ce qui s’était dit au conclave. Entre les joutes qui venaient de se finir et la mêlée qui se préparait, Ori n’avait pas cherché à rejoindre sa fille. Pourtant, il savait ou elle était, ce qu’elle faisait, son emplois du temps suivait le même que celui des autres dames qui, incapables pour la plupart de manier la moindre arme, préféraient observer d’autres qui en étaient capables. Si les joutes avaient quelque chose de spectaculaire et d’étrangement violent, si le frisson que Limor ressentait en même temps que le public lorsque les lances craquaient en un bruit sourd contre boucliers, chevalier et destrier, les mêlées avaient pour elle un intérêt étrangement limité. Bolton et autres nordiques n’avaient que trop l’habitude de voir les champs de batailles, les morts et le silence qui s’abattait après sur ces plaines où seuls quelques sanglots et cris de douleurs déchiraient encore l’air. Les fer-nés et les sauvageons, comme alliés contre le Nord dans sa globalité, s’alternaient joyeusement face à des troupes qui n’avaient que peu le temps de se remettre de leurs blessures. Après les Stark, la maison de la belle était probablement l’une des plus puissantes de la région en termes de force armée, et de ce fait, celle à déplorer le plus d’hommes tombés. Les Bolton pouvaient passer pour des personnes sans cœurs, vivant voir célébrant même la mort, mais il y avait cependant une différence entre l’écorchage de quelques personnes et le massacre de centaines. Si Limor avait depuis longtemps plus aucun scrupule à côtoyer les trépassés, c’était justifier le fait qu’ils ne reviendraient jamais à leurs familles qui était le plus dur. Non pas par sentimentalisme, mais par peur qu’un jour, le petit peuple se soulève et refuse de se laisser sacrifier une fois de plus.
Heureusement, les nobles réussissaient depuis des centaines d’années à faire croire que seuls eux pouvaient les protéger, et jusque-là, cette crainte pouvait être mise de côté.

En attendant, les mêlées n’étant qu’une pâle copie de la réalité, y aller n’emplissait pas forcément de joie la belle. Avec un peu de chance se régalerait-elle du regard de la prouesse d’un chevalier, et pourquoi pas, d’une femme, pour changer. Que, engoncé dans son armure, il arrive à combattre trois opposants d’un seul coup alors que son souffle court peut être entendu depuis les estrades, faisant battre le cœur des spectateurs au même rythme que le sien. Mais Limor en doutait, et ne voyait là qu’une perte de temps à venir. « Ma Dame. » Un jeune homme essoufflé s’inclina rapidement alors qu’elle s’installait sur la tribune. « Le message pour le bâtard Tiago Icebreaker a été délivré comme vous me l’avez demandé. » Le remerciant d’un hochement de tête, la Bolton reporta son attention en direction des participants qui défilaient à présent, dont son frère. Le jeune homme à la respiration encore rapide attendit quelques instants à ses côtés, espérant récolter quelques pièces pour avoir délivré le court message, avant de se résigner.
Les équipes, annoncées un peu plus tôt, étaient déjà visibles dans l’arène. Puisse-tu ne pas jouer au plus malin, Tiago. Bien que son demi-frère soit un bâtard, il représentait malgré lui la maison Bolton et sa fidélité aux Stark. Si le message qu’elle avait transmis l’avait averti du manque de respect qu’il avait eu vis-à-vis de Jeyne pour ne pas avoir demandé ses couleurs lors des joutes, plus qu’un reproche, un conseil véritable lui avait été donné. Qu’elle ne tolère que peu son existence ou non, il était le Nord, et en face de lui, il y avait l’ennemi. Un vent froid força Limor à ré-ajuster son étole, ses yeux fixés sur Eren. Même la victoire d’un bâtard tel que toi est préférable à celle de la fille de notre ennemi. Comment l’avait-elle formulé déjà ? Elle ne s’en souvenait plus, et la mémoire du messager avait probablement déformé ses mots de toute manière ; mais dépassant son mépris pour son frère, la belle s’était permise de lui souhaiter bonne chance, et de porter fièrement le blason des Bolton sur son armure. Harren le Noir pourrait être une opportunité pour les Bolton afin de dépasser définitivement les Stark et être enfin plus qu’une simple famille vassale, mais leurs terres étaient bien trop mises à mal par les fer-nés pour que Limor puisse s’amuser à jouer sur deux fronts. Comme tous les nordiens présents, voir même plus, les regards seront rivés vers la fille tant détestée.

crackle bones
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 3 Juin - 2:47

Le jour de la mêlée était enfin arrivé. Ce jour que le prince Roward Martell attendait tant. Il n'appréciait que très peu les joutes. Pour tout vous dire, il trouvait même le concept des plus ennuyeux, chaque affrontement était sensiblement identique, une longue préparation à chaque passage pour une victoire qui se jouait en une seule petite seconde. Où était l'intérêt ? D'autant plus que, pour faire de telles choses, il fallait porter une armure des plus lourdes et des moins pratique. Comment pouvait-on bouger dans pareille chose ? Cela resterait un grand mystère pour le dornien. Cependant, les combats a pieds avaient largement la préférence de notre ami. Il pouvait revêtir l'équipement qui lui plaisait, combattre comme il le souhaiter, mais surtout, il pourrait combattre les plus grands guerriers de tout le continent. Quoi de mieux pour tester ses limites ? Quoi de mieux pour savoir où était sa place dans ce monde ? Cela faisait longtemps que le jeune prince avait surpassé son maître et, à force de victoires, les prétendants un peu trop enrobant qui désiraient ses très chères sœurs se firent de moins en moins nombreux, ne lui laissant plus guère l'occasion de combattre réellement. Il y avait bien évidement son frère, Anders, malgré le fait qu'il fasse partie de la fine fleur de Dorne, il était toujours compliqué pour lui que de se battre sérieusement contre ce dernier, de peur de le blesser, voire pire. Ainsi, ce tournoi était l'endroit rêvé pour briller.

Dès le matin, on vint apprendre au prince quels seraient ses alliés et quels seraient ses ennemis. Ce fut pour lui une grande déception. L'équipe adverse comprenait son cher frère, mais aussi dame Aléinor Clegane qui avait prouvé sa valeur aux yeux du Martel et … Bien d'autres choses. Cependant, leur équipe comprenait aussi le seigneur Jon Stark, aîné de lord Torhen Stark. L'on racontait de nombreuses choses sur les talents martiaux de ce seigneur et, si ne serait-ce que la moitié étaient fondées et que son fils tenait de lui, il ferait un excellent adversaire. L'équipe de Roward, quant à elle ne semblait guère reluisante de prime abord, une fer-né, un bieffois mais aussi un bâtard du Nord. Un chevalier de la maison Bolton, le même qui avait demandé les faveurs de lady Daena Velaryon la veille. Rien que pour cela, notre ami aurait aimé se retrouver face à lui. De la jalousie ? Un peu. Un des traits les plus imposants de la personnalité du prince, à même titre que son côté protecteur et possessif. Cependant, il y eut un allié de choix, Elias Noirmont, avec qui il avait combattu un long moment sur les frontières. Un guerrier doué et dévoué à Dorne, tout comme aux Martell. Au moins une bonne nouvelle.

Suite à cette annonce, notre ami se dirigea vers sa tente pour se préparer. En ce jour, il était hors de question de porter une quelconque armure lourde. Il lui fallait de la mobilité et de la légèreté, comme il l'avait toujours fait jusqu'à lors. Que ce soit durant les batailles qui le formèrent deux années durant aux frontières du Bief et de l'Orage, mais aussi lors des duels face aux prétendants qu'il n'appréciait pas. En plus de quoi, lors de ce genre de tournoi, chaque arme se devait d'être émoussée. Que risquait-il si ce n'était de se casser quelque chose ? Rien de bien méchant. Oh, bien sûr, cela pouvait être douloureux, mais loin d'être mortel. C'est ainsi qu'il opta pour son armure de cuir habituelle, frappée du soleil des Martell sur son pourpoint. Bien moins fantaisiste que son armure de la veille, le cuir semblait griffonné ça et là, souvenirs de quelques batailles passées. Un homme sage dit un jour qu'un chevalier en armure étincelante était un homme qui n'avait jamais eu à éprouver son métal. Même s'il ne portait que rarement de l'acier pour se protéger, Roward appréciait cette phrase, se moquant ouvertement de nombreux guerriers du 'Nord' se promenant dans de magnifiques armures, mais dont la guerre leur était totalement inconnue. Face aux lourdes protections que la plupart de ses adversaires porteraient, le jeune homme opta pour sa lance plutôt que son épée. Arme traditionnelle de tout dornien qui se respectait, celle-ci semblait être le meilleur choix pour contourner leurs armes, mais aussi prendre l'avantage grâce à sa portée, permettant aussi plus facilement les croque-en-jambes et ainsi achever quelques ennemis un peu trop enquiquinant. Lorsqu'on vint l’appeler pour le début de la parade, il perçut enfin son frère et alla lui taper l'épaule amicalement pour lui souhaiter bonne chance, avant de lui glisser quelques mots, de plus en plus bas.

« Triste chose que de devoir combattre un frère, mais, dans tous les cas, un Martell fera parti des vainqueurs. Veux-tu me rendre un service ? Extermine moi ce Hightower. J'ai fait la promesse de ne pas me jeter sur le Jardinier, mais je n'ai rien promis pour ses sous-fifre. Malheureusement nous sommes dans dans la même équipe, je ne peux décemment pas l'abattre ... Enfin passons ... Jeune prince. Je te souhaite bonne chance. Montre leur à quel point tu mérite plus que quiconque le nom qui est désormais le tien. »

Une petite frappe sur sa poitrine dans un doux sourire, le jeune homme retourna auprès des siens pour la fameuse parade qui demeura ennuyeuse à ses yeux, tout comme bon nombre de choses protocolaires et officielles. Il en profita cependant pour glisser quelques mots à son ancien lieutenant.

« Seigneur Elias, faisons hommage à ma famille et à notre peuple, montrons au monde comment les dorniens se battent. Montrons leurs pourquoi nous restons insoumis, invaincus, intacts. »

Cette fois, nul sourire, nulle joie dans ses paroles, un visage uniquement sérieux. Ce n'était pas l'ami qui parlait, mais le prince, uniquement soucieux de l'image de sa nation. Oui, le but premier de ce tournoi était de prouver à Westeros que la génération actuelle des Martell n'avait rien à envier aux précédentes et qu'il fallait les craindre tout autant. Deviendrait-il un aussi grand guerrier que ses aïeux ? Deviendrait-il aussi redouté ? Il ne pouvait que l'espérer de tout son cœur. Les usages enfin terminé, il remarqua quelques hommes demandant des faveurs dans le public ce qui le rappela à ses devoirs. Le prince qu'il était avait d'autres obligations, comme faire bonne impression à quelques princesses. Admirant la foule, ses yeux finirent par se poser sur son nouvel ami, le seigneur Lyman Lannister, entouré du seigneur du Roc ainsi que de sa femme, d'une rare beauté. A ses côtés se tenaient deux jeunes femmes qui n'avaient rien à envier à leur mère. Durant cette observation, une idée étrange vint se glisser dans les méandres de son esprit, une idée voulant à tout prix le faire visiter un jour les terres de l'Ouest. Les femmes de ce royaume semblaient toutes plus belles les unes que les autres. Peut-être cachaient-elles plus beau joyau encore que lady Aléinor ? Cela le fit sourire bêtement. Non … Cela ne pouvait guère être envisageable. Reprenant ses esprits assez rapidement, il repensa aux informations connues sur cette dynastie. De ce qu'il savait aucune des deux sœurs n'était mariée, ou même fiancée. Une alliance avec l'Ouest semblait des plus juteuses et … Avoir comme beau-frère le prince Lyman semblait être une bien bonne chose. C'est ainsi qu'il fit le déplacement vers cette tribune, pour s'arrêter face à l'aînée pour la saluer respectueusement dans une légère révérence avant de prendre la parole, souriant gracieusement.

« Lady Megara, me permettriez-vous de combattre en votre nom en ce jour ? Ce serait pour moi le plus grand des honneurs, mais aussi la plus grande joie que de voir votre si beau sourire m'être destiné durant cette mêlée. Il ne fait aussi aucun doutes que cela m'apportera chance, et vaillance pour ces épreuves. »

Le regard du prince finit par se diriger vers son nouvel ami, espérant qu'il ne prenne pas mal ce genre de demandes. Lui qui était des plus protecteur avec ses chères sœurs ne pouvait que penser les autres seigneurs conçus sur le même modèle. Sans doutes parleraient-ils de cela par la suite ? Autour d'une bière, sans aucun doutes.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 3 Juin - 21:06

Daena observait la foule, curieuse, bien plus tranquille que la veille. L'effet de la découverte s'était quelque peu tarie mais elle était toujours à essayer de se rappeler des moindres détails et surtout de tous les visages qu'elle pourrait croiser, si un jour elle aurait besoin de matière pour ses dessins. Elle doutait être en manque d'inspiration mais, si cela devait arriver, les festivité auxquelles la jeune Velaryon savait déjà ce qu'elle ferait.

Elle était assez fière d'elle alors qu'elle réussissait à mettre des noms sur presque tous les visages qu'elle pouvait apercevoir ou, tout du moins, à associer chaque maison à tous les participants. Reconnaissant le chevalier qui avait demandé ses couleurs la veille, Daena esquissa un léger sourire dans sa direction avant reprendre une mine plus impassible. Si elle avait été flattée de l'attention du nordien, elle préférait autant qu'il évite une nouvelle fois de venir à elle, au risque de faire courir des rumeurs. Si en soit, cela lui importait peu, la jeune fille ne voulait tout de même pas que cela puisse nuire à sa famille ou, pire, à Rhaenys.

Son sourire se fit plus large alors qu'elle reconnaissait la silhouette du prince Martell mais il se fana tout aussi vite lorsqu'elle le vit s'approcher des Lannister. Il est vrai que les deux jeunes femmes étaient particulièrement charmantes et ne manquaient pas d'attrait. Le menton relevé et les lèvres légèrement pincées, elle resta figée quelques secondes à peine avant de sourire de nouveau, bien décidée désormais à ignorer totalement les faits et gestes du dornien qui avait visiblement bien d'autres préoccupations.

Tous les gens autour d'eux semblaient savoir exactement ce qu'ils étaient en train de faire, tant les participants, qui semblaient vraiment nombreux, que les hallebardiers, dont le ballet était si précis qu'il en était presque hypnotisant. Après les avoir longuement observé, Daena secoua légèrement la tête, reprenant conscience de la réalité et, elle finit par souffler, la mine pensive.

"Si je connaissais les règles des joutes, j'avoue que pour les mêlées je suis un peu plus confuse. Comment les choses vont se dérouler ?"

Elle ne s'adressait à personne en particulier, le regard toujours rivé en direction des deux groupes et la mine interrogative. Mais elle se disait qu'elle aurait probablement du se renseigner plus longuement sur le sujet. Orys avait dit qu'il ne souhaitait pas y participer et, si tous ces gens finissaient par se battre à mains nues ou quelque chose du même acabit, la jeune fille était particulièrement soulagée à l'idée de ne pas le savoir là-dedans. Elle ne savait pas pourquoi il avait décliné l'invitation d'ailleurs mais, à dire vrai, il était si peu bavard ces derniers temps qu'elle n'osait guère l'interroger, profitant des rares moments où il était enclin à la discussion pour ne pas trop l'accabler de ses babillages habituels.

Son cœur se serra quand elle remarqua qu'il y avait des fer-nés dans les groupes et, brusquement elle réalisa que c'était probablement ce qui avait dissuadé Orys de se mêler à eux. Impossible de ne pas le comprendre si elle se décidait à faire preuve d'un tant soit peu d'intelligence. Réprimant un léger soupir, elle desserra ses doigts qu'elle avait crispés sans même s'en rendre compte et reporta son attention sur la foule, laissant vagabonder ses pensées.


Dernière édition par Daena Velaryon le Jeu 4 Juin - 22:39, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 3 Juin - 22:22


Les Mêlées Du Grand Tournoi



Quand est-ce qu'exactement ais-je commencé à obéir aux ordres de mon adorable petite sœur, Limor Bolton ? La réponse est jamais. Oh elle avait bien tenté quelques fois, mais sans réel succès. Enfant, je ne répondais qu'aux ordres de Ori Bolton. Aujourd'hui c'était à ceux du Roi Torrhen Stark. Aussi lorsque un messager était venu me voir en apportant un message de ma chère et tendre Limor, je fus d'abord surpris et curieux, mais la curiosité et la surprise laissèrent vite place à la rage et à la haine. De quel droit pensait-elle pouvoir me donner de tels ordres ? Ooooh elle n'avait pas apprécié que je demande les couleurs de Lady Daena Velaryon au lieu de celles de Lady Jeyne Stark ? Qui était-elle pour ainsi critiquer mes choix ?! Le messager ne me répondit pas. Je pense que sa mâchoire compressée dans ma main droite ne devait pas l'aider. Si ce n'était pour l'image de chevalier bâtard, mais courtois et honorable que j'essayais de me construire depuis des années j'aurais égorgé ce misérable ver de terre que la vipère qui me servait de sœur avait envoyé pour faire son sale travail. Finalement je l'avais relâché et ordonné de dire à ma sœur que j'avais bien compris son message. Le jeune homme était partit en courant sans demander son reste.

Alors que Mortin m'aidait à revêtir le reste de mon armure en silence, je repensais à ce maudit message. Il est vrai que le fait d'avoir demander les couleurs d'une Lady de Peyredragon à la place de celle de la fille de mon roi pouvait passer pour un manque de respect et nul doute que les rumeurs à ce sujet devaient aller bon train. Lui demander une deuxième fois serait vraiment risquer la réputation de la jeune femme et la mienne donc par extension celle de la maison Bolton et de la maison Velaryon. Je n'avais réellement pas besoin de cela. Je retins un soupir. Pour ce que j'avais vu et entendu Lady Daena semblait être une damoiselle tout à fait correcte et honorable, je ne tenais vraiment pas à lui causer du tort volontairement. Soit. Cela me fesait plus mal qu'une flèche dans le genou, mais Limor avait raison. Mieux valait pour tout le monde que j'aille demander les couleurs de Lady Jeyne. J’appréciais la jeune femme, réellement, elle était chère à mon cœur au même titre que ses frères, mais disons que je redoutais son loup de père. Il était très protecteur vis à vis de ses louveteaux et bien qu'il ait suffisamment confiance en moi pour me les avoir confier quelques fois, je doute qu'il appréciât de voir le bâtard des Bolton approcher sa fille d'une manière autre que protectrice. Une fois revêtue de mon armure, heaume compris, Mortin me passait une épée de mêlée, sans tranchant, ni pointe. Je détestais le fait d'avoir à me battre sans me servir d'une vraie arme, mais d'un côté le but des tournoi n'était pas de tuer ses adversaires... ce qui était bien dommage. J'accrochais la farce qui me servait d'épée à mon ceinturon et je partit en direction de l'arène.

Les participants défilaient devant les tribunes, acclamés par la foule, réclamant son lot de violence. Quelle pâle copie que les mêlées, ça n'était jamais qu'une triste imitation de la guerre, d'un vrai champs de bataille. Ici, il y avait des règles, nous étions surveiller, notre violence refrénée. Quel gâchis! Mon regard tomba sur la tribune réservée aux Stark et à leurs vassaux. J'y vit le Roi Torrhen ainsi que ses enfants... et Limor juste derrière eux. Bien entendu, elle serait là pour assister aux combats et pour me réprimander et me critiquer. Je quittais mes camarades et adversaires pour me diriger vers Lady Jeyne... lorsque son frère, Jon Stark, me devança. Evidemment! Le jeune Lannister ne participais pas aux mêlées c'était donc le louveteau qui avait été demandé les couleurs de sa sœur. J'étais à mi-chemin, je ne pouvais décemment faire demi-tour sans avoir l'air ridicule... Je vais regretter mon action, je le sais pertinemment.

Je continuais donc jusqu'à la tribune du Nord... et mit genoux à terre devant Limor Bolton.


"Dame Limor, me permettrez-vous de combattre sous vos couleurs et pour le nom des Bolton ? Je les défendrais avec force et honneur... ma sœur."

J'avais réussi à garder un ton neutre cependant j'étais soulagé que mon heaume masque l'expression de haine et de colère qui s'affichait sur mon visage. A travers ma visière, j'encrais mes yeux aux couleurs de givre dans les siens émeraudes. S'il te plait Limor, pour les Bolton...


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Sam 6 Juin - 15:28

Après des joutes riches en émotions, l'heure des mêlées avaient sonné. C'était moins pompeux, moins spectaculaire... Quoique... Regarder des hommes se battre pour qu'une équipe soit désignée vainqueur devait être palpitant. J'avais aussi l'impression que c'était plus dangereux... Ce n'était pas forcément le cas, mais je n'arrivais pas à me défaire de cette idée. Je me disais aussi que les participants les plus jeunes seraient plus à l'aise ainsi que lors de joutes dans une armure bien trop lourde. Il était plus naturel de se battre au cors à corps qu'à la lance. Sauf pour les Dorniens, mais ils ne se battaient pas avec leur lance depuis des chevaux et sûrement pas avec un équipement qui les empêchait de se mouvoir.

Jon aussi serait plus à l'aise. Il avait été bien entraîné. Il s'en sortirait. Du moins j'essayais de m'en convaincre. Je ne devais pas douter de lui, surtout pas ! Lyman Lannister ne s'était pas inscrit pour cette épreuve. Manque d'envie ou bien ne s'était-il pas senti à la hauteur ? Aléinor m'avait confié qu'il était meilleur cavalier que guerrier. Ceci était peut-être l'explication... Dommage, j'aurais aimé savoir de quel bois il était fait.

Les participants firent leur entrée. Je reconnus Lalvan. Un homme du Nord, que j'avais rencontré lors d'un de ses séjours à Winterfell. Un mercenaire. Qui m'avait laissé une bonne impression. Il se trouvait dans l'équipe de Jon. Deux Nordiens ensemble. C'était parfait. C'était naturellement cette équipe là que j'encouragerais. Équipe qui contenant également Aléinor, pour ne rien gâcher. J'allais voir ce qu'elle valait une épée à la main. Il y avait aussi un Dornien avec eux. Et la Hoare... C'était fâcheux. Jon ne devait pas être ravi. Personne ne devait l'être. Ah si seulement il pouvait lui arriver un accident... De l'autre côté, le fameux bâtard Bolton, une Fer Née, un Bieffois, et deux Dorniens.

Comme pour la joute, les guerriers (et les deux guerrières) firent le tour et quémandèrent les couleurs. Aléinor, comme précédemment, demanda celles de sa Reine, fidèle jusqu'au bout des ongles. Et puis Jon avança vers moi. Il était beau dans son armure, beau avec la tête haute et le regard déterminé. Mon frère était un homme et cela me faisait toujours quelque chose de m'en apercevoir. Quand il me demanda mes couleurs, je souris, le cœur gonflé de fierté. J'avais presque envie de pleurer d'émotion, mais je ne le fis pas. J'étais une louve. Je ne pouvais me laisser aller à ce sentimentalisme. Mon regard plongea dans celui de mon frère et un sourire radieux éclaira mon visage alors que je lui donnais mon étole, noire et argentée, couleurs des Stark.

« L'honneur est pour moi Lord Stark. Je sais que vous vous battrez avec vaillance et bravoure. Vous êtes la fierté de Nord. »

Il était ma fierté. Celle de notre petit frère, celle de notre oncle. Et même celle de Père, qui, s'il n'était présent, aurait écho de ses exploits, j'en étais convaincue. J'avais envie de lui murmurer d'être prudent, mais je renonçais. Nous n'étions pas seuls. Je ne voulais en aucun cas paraître maternante et l'infantiliser. Il savait très bien ce que je ressentais et mon regard devait être suffisamment expressif. Je hochais la tête et me rassis. Lady Bolton était présente et contre toute attente, son demi frère, qu'elle méprisait, osa lui demander ses couleurs. Roward Martell se présenta lui aussi et changea de cible, quémandant les faveurs de... Megara Lannister. Décidément. Après Jon, Roward Martell. Un très bel homme d'ailleurs, maintenant qu'il n'était plus caché par une armure trop imposante et un heaume total. La famille Lannister était au complet. Lyman en tant que spectateur. Y avait-il une alliance prévue ente Lannister et Martell ? Ou juste une façon de brouiller les pistes ? Ce ne serait même pas étonnant.

La jeune femme blonde de Peyredragon qui avait suscité la curiosité par le choix du bâtard Bolton de demander ses faveurs s'interrogea sur les règles de la mêlée. Je répondis :

« Je suppose que l'équipe dont les membres seront les moins amochés sera gagnante... J'ignore ce qui décide si un combattant est encore dans le jeu ou à terre... »

Quelque chose qui l'empêche de se battre ? J'avais peur que ces combats là soient bien plus violents. Que tous les coups soient permis.

« On dirait que Ser Icebreaker a décidé de défendre les couleurs du Nord cette fois. »

Spoiler:
 



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)


Dernière édition par Jeyne Stark le Lun 22 Juin - 21:01, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Sam 6 Juin - 18:46

Maintenant que l'épreuve des joutes était terminé, il était temps de passer à celle de la mêlée. Et pour celle-ci les deux frères Martell se sentaient nettement plus dans leur élément. Ils étaient libres de leurs mouvements et s'ils n'avaient jamais participé à de grandes batailles, ils s'étaient battus de nombreuses fois sur les frontières, notamment contre les Bieffois. Deux années où Roward avait apprit à commander des hommes et les deux à se battre et se discipliner, à mettre à exécution leur enseignement théorique. Cette fois, plus question de protéger le prince en retenant ses coups. Roward avait enfin pu mesurer sa valeur et force était de constater que le prince Dornien était un bon combattant. Encore jeune, devant encore apprendre, mais ne vivant jamais sur ses acquis. De même, il avait des qualités de meneur d'hommes indéniables. Anders avait été et était encore fier de lui. Et il était heureux que ce soit Roward le prince. Anders n'avait pas ses qualités avec les autres. Il était plus... individuel. Même si sa préoccupation première avait été de veiller sur son frère et prince.

En apprenant la composition des équipes, il avait été déçu de ne pas être avec son frère. Ils se battaient aussi souvent côte à côte que l'un contre l'autre pour s'entraîner. Lors de ce genre d'épreuve, il aurait aimé assurer les arrières de Roward. Et si le bâtard brûlait de faire ses preuves, il n'était pas rongé d'ambition au point de vouloir se battre contre Roward et savoir, devant toute l'assemblée, lequel était le plus fort. Il se disait même que... si par malchance, ils se retrouvaient l'un contre l'autre, en combat singulier, il... finirait par laisser Roward l'emporter. Pour le bien de Dorne et l'image reluisante des Martell. Ce n'était pas souvent qu'il avait des scrupules. Sauf pour sa famille.

Son équipe était composée de Lady Aléinor, la chienne des Lannister, de Jon Stark, l'héritier du royaume du Nord, un autre homme du Nord et l'héritière de Harren le Noir. Entre autres. S'il n'avait rien à redire de la composition de son équipe, être avec une Fer-Né ne lui plaisait vraiment pas. Mais le pauvre Roward avait moins de chance encore. Il était avec une Fer-Né ET un Bieffois. Heureusement, il pouvait compter sur Elias à ses côtés. Les deux frères avaient servi sous les ordres du Noirmont à la frontière. Anders était rassuré de savoir son frère avec un tel homme. Il y avait aussi un bâtard du Nord, déjà présent à la joute. Tout cela promettait d'être intéressant.

Anders revêtit son armure habituelle. Légère, solide, lui permettant de bouger, loin de cette horrible boite de fer dans laquelle il s'était enfermé lors des joutes. Il privilégierait la rapidité à la résistance. Mieux valait pour lui ne pas prendre un coup trop violent, même si, en théorie, aucun ne devrait être mortel. Il se saisit de sa lance, sans aucune hésitation. Autant mettre toutes les chances de son côté et se servir de l'arme avec laquelle il était le plus à l'aise et le plus redoutable. Il testa l'équilibre de l'arme, la faisant tourner entre ses mains, un sourire satisfait sur les lèvres. Son frère l'aperçut et le rejoignit. Ils se donnèrent l'accolade avant que Roward ne lui adresse la parole. Lui faisant une demande particulière. Une lueur de compréhension éclaira le regard noisette d'Anders, avant qu'un sourire fin et rancunier ne recourbe ses lèvres :

« Ah une arme émoussée ne peut empêcher un mauvais coup. Ce sont les risques. »

Il prit un air faussement désolé. Mais retrouva de la gravité quand Roward l'appela prince non sans lui affirmer qu'il méritait totalement son nom. Il hocha la tête.

« Prions les Sept de ne pas nous retrouver les derniers de notre équipe, je m'en voudrais de devoir montrer ma supériorité devant l'assemblée. »

Il était de nouveau joyeux, provoquant amicalement son frère qui s'éloigna alors. Anders regarda autour de lui. Les participants faisaient leur petit tour. De nouvelles faveurs. Si certaines demandes ne variaient pas, d'autres, en revanche... Surpris, il vit son frère s'adresser à une Lannister. Tiens tiens... Jolie en plus. Il sourit, matois, avant de se diriger vers Dorne. Il n'aurait pas eu l'audace de demander à une autre Dame. Il laissait cela à son frère. Il avait porté les couleurs d'Arianne. Il approcha des deux sœurs, effectuant un salut de gentilhomme parfait. Il se redressa pour regarder ses sœurs. Rivalisant de beauté. Il se dégageait d'elles quelque chose de totalement absent chez les autres princesses ou dames de l'assemblée. Mais il n'était probablement pas objectif.

« Altesses. »

Personne ne saisirait le pluriel, mais qu'importe, il englobait les deux.

« Princesse Deria, est-il possible d'être plus éblouissante encore ? M'accorderez-vous l'honneur, la chance et le privilège de porter haut vos couleurs et de permettre au soleil de Dorne de rayonner davantage encore aujourd'hui ? »


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 936
Membre du mois : 9
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Dim 7 Juin - 21:57

La mêlée. Nous étions à peine remis des émotions des joutes, que la mêlée démarrait. Sans parler des pauvres guerriers qui s’étaient vu choir et blesser. Allaient-ils tous pouvoir combattre ? Non pas que je m’inquiète réellement pour eux tous. Je savais que mes frères eux le pouvaient, ils avaient été relativement préservés.
D’un côté, je me faisais moins de soucis pour Roward et Anders lors de la mêlée que pour les joutes. Ils seraient beaucoup plus à l’aise qu’avec une armure faisant sans doute presque mon poids sur le dos. Et ils savaient se battre. Ils avaient de l’expérience. Nul doute qu’ils brilleraient une nouvelle fois dans cette épreuve.

Ilyana finit de me coiffer, remontant les petites tresses, arrangeant mes cheveux encore une fois à la dernière mode. L’âge où je pouvais me permettre de sortir avec mes cheveux libres ou simplement remontés à la va-vite était bien loin, et je le regrettais parfois. Voir souvent.
J’enfile la robe de soie bleu roi, prévue pour ce jour, celle rehaussée d’arabesques en fil d’or le long des manches, à l’encolure et sur tout l’avant. A manches longues, de dos, elle est extrêmement sage. Beaucoup trop pour moi. Heureusement ce n’est pas le cas à l’avant. Ouverte presque jusqu’au nombril, elle se ferme à l’aide d’un laçage, que Célène ne sert pas trop. Elle me connait. Une ceinture marque la taille.  Je souris. Et elle est fendue jusqu’à mi-cuisses. Je m’amuse énormément au final des chuchotages que j’entends dans mon passage. Qu’ils parlent donc des tenues légères de la Princesse de Dorne. Si cela peut leur donner sujets à conversation, grand bien leur fasse. Je m’assois et laisse Célène lasser les bottes de cuir et de tissus rouge sombre, elles aussi ouvertes sur tout l’avant.

Je me redresse, lève la tête. Allons affronter tous ces rapaces  et langues de vipères.
Arianne n’est pas prête, et comme elle le dit, je ne peux me permettre d’y être en retard. A contrecoeur, je la laisse et m’y dirige seule, elle me rejoindra sous peu. Et tout comme pour les joutes, les gardes m’encadrent. J’arrive à la tribune, posant rapidement mon regard sur ceux et celle s’y trouvant déjà. Tiens, la louve et l’hippocampe de la joute… ainsi que d’autres que je ne reconnais pas. J’avance et m’installe presqu’à leurs côtés. Je les salue d’un signe de tête et d’un sourire, mais mon attention se reporte presque aussitôt sur les combattants.
Ils ne sont pas dans la même équipe ? Et il faut voir les équipes… des Fer-nés… Mes lèvres se tordent en une grimace que je réprouve bien vite, la cachant sous un sourire.
Et ils recommencent leur parade, saluant beauté, grâce et honneur aux demoiselles présentes. Arianne me rejoint et me sourit. Je lui sers la main, heureuse qu’elle soit là.

Et cette fois-ci, c’est le louveteau qui demande ses couleurs à sa soeur. Le fils Lannister est dans les tribunes, aurait-il une nouvelle fois osé sinon ? Peut-être… Mais cette voix… Je la connais. Je le détaille. Je ne le connais pas pourtant le prince du Nord... Ah ! L’inconnu du bal. Un sourire apparait sur mon visage. Amusant. J’aurais pu tomber pire pour une rencontre fortuite… Heureusement que j’ai été sage.
J’hausse un sourcil alors que Roward se dirige vers les Lannister. Qu’est-ce qui lui est encore passé par la tête ? Je retiens de peu un soupire résigné en l’entendant mander les couleurs de l’ainée. Non pas qu’elle ne le mérite pas, elle est fort belle ma foi. Mais, on ne décide pas cela sur un coup de tête. Il devrait pourtant savoir les implications sous-jacentes de ses moindres faits et gestes. Il n’est pas le bâtard d’une famille secondaire. Je secoue légèrement la tête en souriant. Roward…
Et voilà justement ledit bâtard qui cette fois semble demander les couleurs de sa sœur. Oh, c’est donc Lady Bolton non loin de Jeyne Stark.

Je tourne la tête pour voir Anders s’avancer et nous saluer. Oh non, le connaissant, je ne doute pas qu’Arianne est inclus dans son Altesses. Pas après son Princesse aux joutes. Je lui souris alors qu’il me demande mes couleurs.

« Lord Martell, puisse vos prouesses guerrières encore une fois dépasser vos prouesses lyriques. » Je me lève et me penche vers lui pour lui confier mes couleurs. « Montres-leur la valeur des guerriers de Dorne mon frère. Apprenez-leur comment le Soleil de Dorne écrase ses ennemis. »  

Surtout à certains d’entre eux que je ne nommerais point. Je me rassois, souriant à mes combattants… quel dommage qu’ils ne soient pas ensemble… Mais qu'importe. J'ai confiance en eux.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5800
Membre du mois : 19
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mar 9 Juin - 5:46

Les Mêlées Du Grand Tournoi
Megara & les autres participants.
Nouveau jour au sein des terres du Val, nouvelle épopée, nouvelle épreuve, et quelle épreuve que celle des mêlée. Bien que se déroulant à pied, elle n’a cependant rien à envier aux joutes, chacune de ses festivités, si l’on peux les nommer comme telles, on leur coté spectaculaire. Mon regard se font discret, bien qu’émerveillés par l’arène qui a été montée de toutes pièces par les valois afin de procéder aux jeux… C’est magnifiquement fait. La populace se presse aux arènes, impatiente d’assister au combat du jour. Cette fois ci, contrairement aux joutes, toutes ma famille était présente, ainsi mon frère Lyman, ne participais pas à la mêlée de ce jour, décision prise par lui même que nous respections avec un grand intérêt, le lionceau ainé de la famille ayant déjà fait ses preuves la veille. Dans un certain sens, cela me rassurait qu’il soit à nos cotés et non pas sur le champ de bataille. Selon les dire de certains, l’aspect le plus étrange des mêlées résultait dans sa proximité avec une véritable bataille en bonne et due forme, avec la violence relative à l’assimilation. Ma curiosité était piquée à vif, non par une intérêt malsain, loin de là, mais par les différentes tactiques de chacun des participants. Il était bien connu que chacun des royaumes du val avait sa manière de combattre. Certains préféraient une armure plus légère que celle portée pendant les joutes. D’autres leur préférait un accoutrement moins spectaculaire, mais leur laissant le loisir de se mouvoir avec beaucoup plus de souplesse à l’image du Prince Roward Martell ayant laissé de coté en ce jour son armure reluisante en faveur d’une tunique de cuir plus apte à le laisser agir. Vivant pour la plupart du temps au domaine, le combat pour moi était un terrain pour le moins inconnu. Après tout prendre en considération la manière de combattre de chacun n’était elle pas une curiosité purement politique que je nourrissais alors ? Quoi qu’il en soit l’attente me faisait languir étrangement même si la paix restait l’adage principal de notre famille. Cependant hormis tout ce fatras ambiant, un point me tourmentait quelque peu : je n’avais toujours entendu guère mot sur le conclave des souverains de Wisteros, aucune remarque de Père, encore moins de Mère. Tout ceci restait un véritable mystère, était-ce de bonne augure ? Telle était la question.  Inutile de se voiler sur le sujet,  mes parents étaient beaucoup trop discrets pour qu’on ne sache mot sur son déroulement avant qu’on ne soit rentrés sur nos terres. Les enjeux politiques étaient beaucoup trop importants pour qu’ils soient abordés de manière non officielle.

A nouveau, ma mère avait pris soin de nous faire livrer, dans nos chambres, à ma sœur et moi, des cotes d’une excellent facture aux couleurs de la maison. Ma propre robe était rouge et dorée, le laçage insistant sur la taille de manière à l’affiner, la rendant presque douloureuse, de fines broderies au fil d’or égayaient mon décolleté…  L’une de mes dames de compagnie m’avait apporté un chapel de fleurs afin d’égayer ma tenue d’apparat, sans que je ne devine un seul instant quelle en était la réelle signification. Je savais simplement que si on venait à demander à porter mes couleurs, si l’être en question sortait vainqueur, je pourrais lui en faire cadeau pour lui montrer toute l’admiration que je lui vouais. Etrange tradition me surpris-je à penser, même si je restais étonnement silencieuse.

Comme lors des joutes, la parade pu enfin commencer, chacun choisissait ses couleurs à défendre, je ne fus point surprise de voir Jon Stark se diriger vers la loge de sa sœur et lui demanda sa bénédiction. Chacun des combattant avait fière allure, inutile de le nier, chacun défendrait avec fierté sa maison, à l’image de notre chère Aléinor qui vient à nouveau défendre les couleurs de ma mère.  Le chien était définitivement son emblème, quiconque le nierait ferait preuve de la mauvaise foi la plus ignoble. La fidélité de celle qu’on nommait la chienne des Lannister était sans failles. Elle seule défendrait notre maison en ce jour, et j’espérai que les dieux seront en sa faveur, après tout sa victoire possible serait une grande fierté pour notre nation.  Mon regard se déporta d’elle, un sourire aux lèvres afin de le balayer sur l’intégralité des guerriers présents, certains, malgré leur légères armures, étaient armés jusqu’aux dents.  J’étais certes beaucoup moins surprise par le chatoiement des couleurs que lors des joutes, le proverbe dit qu’on finit par s’habituer à tour, ainsi soit-il.

Cependant il est une chose à laquelle je ne fus pas encore acclimatée, cette coutume de demander des couleurs d’une dame, principalement quand c’était mes couleurs qui étaient demandées. Un large sourire se dessina sur mes lèvres alors que le Prince Roward Martell me fit une prompte révérence avant de me demander ses hommages. Certains regards se posèrent sur nous, je sens mes joues s’empourprer légèrement alors que je le salue à mon tour, avec le plus grands des respects. Mon regard se pose discrètement sur Mère, même si je sais que cela serait fort fâcheux de refuser mes hommages à un Prince. De plus, je serai de mauvaise foi que d’avouer le jeune homme face à moi désagréable à regarder, bien au contraire. Il faut être fort insensible pour ne pas être flattée. Mon sourire s’amplifie, alors que je me sépare de mon étole finement brodée d’un lion puissant emblème de notre maison. « Ce serait grande fierté que de vous voir combattre en mon nom Lord Martell, puisse le lion et ses couleurs vous être favorable. N’ayez nulle crainte, mon soutient est votre, si mon sourire vous apporte vaillance, chance et courage, il vous est destiné. » Un ultime sourire aux lèvre, je me penchais légèrement pour lui donner l’étole réclamée. Qu’elle puisse lui porter chance. Une fois qu’il rejoint les autres participants, je me tournais légèrement vers ma mère, était elle au courant de cela ? J’espérais juste qu’elle ne désapprouverait pas mes actes, ni même aucune de mes paroles. La décevoir me glacerait le sang.

Code by Silver Lungs
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Lun 22 Juin - 20:53

Je n’étais pas certaine de vouloir me rendre à la mêlée. Trop impressionnable, peut-être, mais les joutes m’avaient profondément affectée. Bien qu’elles aient vite été oubliées, dans le torrent de divertissements prévus par la Reine du Val, évidemment, je ne pouvais m’empêcher de repenser à la crainte pour mes frères, en les voyant se confronter à des hommes, et des femmes, sinon rompus à cela, du moins talentueux. Avais-je réellement le choix, cependant ? Je n’étais pas une bâtarde sans nom, j’étais une Martell maintenant, et je devais faire honneur à ma famille, comme à mes obligations. J’avais libéré Perle de ses obligations pour le moment, bien convaincu qu’elle avait besoin de temps pour elle, aussi Mélyssia avait-elle pris le relai, légèrement empourprée de m’habiller pour une occasion aussi importante – ses propres mots. J’avais légèrement sourit, en l’entendant. D’ici quelques temps, elle n’y penserait plus, passerait le peigne délicat dans ma chevelure sans accroc, et n’aurait pas à me vêtir d’une tenue choisie par Perle. Elle les choisirait ensemble, ou même elle sans le soutien de Perle. Je savais que mon amie et suivante ne serait jamais bien loin, mais j’étais persuadée que Mélyssia s’émanciperait bien assez tôt. Elle était jeune, elle avait le temps d’apprendre.

Si j’ai porté bien des tenues d’un sombre bleu, en honneur aux couleurs de la contrée délicieuse qui nous accueille, je porterai aujourd’hui une tenue bien dornienne. Beige, presque beige, avec des lisérés dorés autour de la taille, et à l’encolure, légèrement en V, laissant entrevoir de manière bien plus sage que majorité de tenues dorniennes. J’ai toujours été plus mesurée, de toute façon. Elle s’étend jusqu’à mes pieds, masquant les élégantes chaussures assorties aux lisérés que je porte. Sa longueur va surement rendre ma marche difficile, mais je m’en accommoderai. Je suis habituée à relever élégamment et décemment des tenues à cause desquelles le risque de marcher et de chuter est bien trop important.

Je souris à ma sœur, alors qu’elle vient s’enquérir de ma venue, lui disant que je suis presque prête et la rejoindrais là-bas – elle doit y aller, représenter Dorne, bien assez tôt. Mélyssia, bien que tirant quelques fois trop, finit d’attacher mes cheveux à l’aide de petites pinces, faisant là un chignon sophistiqué. Lui souriant, lui promettant de m’en remettre à elle pour me changer plus tard, je la congédie alors même que je sors, pour retrouver ma garde, qui m’attend à la porte. Bien évidemment. Si j’ai réussi à les semer quelques fois déjà, il est inutile de le tenter pour un événement de cette envergure. Tant car ils ne me laisseront pas faire, encore moins Dorian qui en fait cette fois partie, que parce qu’il était important de montrer que l’on me protégeait aussi, et que j’étais une Martell à part entière. Si la décision avait été décriée par de nombreux nobles de Dorne, nous ne pouvions qu’insister sur l’assurance que Deria avait agi comme il se devait. Les protestations finiraient par s’arrêter, assurément.

Je mis quelques temps à distinguer ma sœur, parmi les autres Dames présentes dans la tribune, que je saluais d’un sourire, mais rapidement je pris place à ses côtés, accueillant bien volontiers sa main dans la mienne. Je regarderai rapidement la composition des équipes, voyant la fer-née à qui Anders s’était opposée, et qu’il avait mis hors jeu, durant les joutes, dans son équipe. Espérons qu’elle ne s’en prenne pas à Roward, par esprit de vengeance contre le Dornien qui l’avait exclue des joutes grâce à son adresse. Avec une fer-née, allez savoir… Je leur souris, de loin, murmurant bonne chance à Anders, presque certaine qu’il le percevrait, même si nul autre que ma sœur et lui ne peuvent l’entendre. J’aurai souhaité prodiguer les mêmes encouragements à Roward, mais il en vient à demander les couleurs de la jeune femme Lannister. M’efforçant de ne pas manifester ma surprise, je ne m’en interroge pas moins sur la raison de son geste. Lui et moi devrons parler, une fois la mêlée finie. Avant que Deria ne puisse, probablement à raison, lui reprocher quoi que ce soit. Ou lui indiquer, du moins, qu’il ne peut agir aussi spontanément, et ainsi donner un message qui n’a, peut-être, pas lieu d’être.



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 2985
Membre du mois : 102
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 24 Juin - 21:51



La Mêlée.



Tous les participants combattront ensemble en deux équipes :
- Tiago, Elias et Roward d’un côté (et quantité de PNJ – un avantage leur sera laissé pour compenser leur nombre moins élevé )
- Aléinor, Anders, Lalvan et Jon de l’autre (et quantité de PNJ)

Tous les combattants sont arrivés dans la zone de combats. Lord Grafton a donné le signal de début et les deux masses se jettent l'une contre l'autre sous les acclamations de la foule.


Comment les départager?
Nous vous demanderons pour les participants comme les spectateurs de rester relativement flous sur les prestations des concurrents. Vous êtes là pour cogner vos adversaires mais avec honneur ; voyez vous comme des gladiateurs dont le but est de désarmer l'adversaire et non de le tuer ! Vous pouvez bien entendu lancer des défis particuliers ou vous acharner sur un adversaire en particulier. Le plus simple reste de décrire la mêlée et comment vous vous y battez ! Il y aura deux rounds au moins, à chaque fois nous interviendrons pour dire les personnages blessés ou sortis de la mêlée (parce qu'ils ont été désarmés ou sont tombés à la merci d'un meilleur bretteur... Ou à cause de malheureux hasards!)
Nous allons en fait juger la réussite sur:
- la qualité du post
- la cohérence en fonction de la "valeur" des concurrents
- les soutiens -voir en dessous-
- un jet de dé histoire de pimenter le truc

Quel est le rôle des soutiens?
Eh bien, c'est très simple. Chaque concurrent, s'il est soutenu par un (ou plusieurs posts), gagnera des points qui peuvent l'aider à gagner sa manche! On vous demandera cependant de dire explicitement qui vous soutenez dans votre post

Quand déterminer les vainqueurs du premier tour?
Eh bien, la semaine prochaine, nous déterminerons au prochain tour les vainqueurs en fonction des éléments sus-mentionnés. Les vaincus pourront rejoindre l'assistance et un nouveau tour commencera, jusqu'à la finale!

Cet ordre de passage durera une semaine, vous pouvez éventuellement poster plusieurs fois si cela vous tente. Les modalités pour vous départager vous seront données au prochain ordre de passage.

avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 5440
Membre du mois : 1119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 1 Juil - 10:10

Le jeune bâtard se fendit d'un sourire alors que Deria répondait à sa demande de faveurs, non sans une pointe d'humour une fois encore. Ma foi, il avait déjà prouvé qu'il n'était pas qu'un beau parleur n'est-ce pas ? Et il n'en était pas peu fier. Cela dit, il n'arrivait pas à la cheville de son frère en termes d'envolées lyriques. Roward était un vrai charmeur et un beau parleur. Un mélange fatal pour la gente féminine. Anders était moins... pompeux ou alambiqué. Même s'il savait lui aussi jouer à ce jeu, il préférait l'éviter quand cela était possible. Deria se pencha doucement en avant, lui donnant ainsi ses couleurs et ne glissa que pour lui quelques paroles d'un air un peu farouche qui alluma une étincelle du même acabit dans les yeux sombres du bâtard, qui hocha la tête et inclina la tête en guise de salut.

« Ce sera un plaisir et un honneur. »

Il s'éloigna alors, attendant que tout le monde fasse son petit tour. Un vrai spectacle. Il brûlait d'impatience de commencer. Ce serait moins farfelu que les joutes. Cela avait été innovant pour les Dorniens. Et un supplice. Ils s'en étaient pourtant bien tirés. Mais cette fois, ce serait différent. Ils n'auraient pas l'excuse d'une armure dont ils n'étaient pas habitués pour justifier une mauvaise performance. Ils étaient au sol, vêtus de leur armure habituelle, légère et solide, et maniaient leur arme de prédilection. Là, ils étaient dans leur environnement. Et ils allaient affronter des adversaires aux armes et aux styles de combat différents de ce qu'ils avaient toujours connu. Anders ignorait comment se battaient les gens du Nord par exemple. Ou même, du Val, du Conflans, de l'Ouest ou des îles de Fer. Ou de Peyredragon. Il ne connaissait que les talents de l'Orage et du Bief. Un peu de nouveauté n'était pas pour lui déplaire.

Roward reçut les faveurs d'une des princesses Lannister. Le petit coquin. Anders ne se serait jamais risquer à cela. Mais il n'était pas prince. Il n'avait pas tout le prestige de Roward bien qu'il vaille autant que lui. Certaines princesses auraient pu se sentir offensée qu'un bâtard ose approcher et demander une faveur. Le jeune homme aimait provoquer, mais pas au point de se prendre une humiliation publique de ce genre. Il était cependant désolé que Roward ai préféré la Lannister à Arianne. Cela avait du surprendre Deria et Arianne tout autant que lui, mais le mal était fait.

Anders cessa de penser à tout cela, rejoignant ses alliés du moment et faisant aller habilement sa lance entre ses doigts. Les spectateurs allaient pouvoir assister à la grâce de Dorne, à la danse mortelle de ses guerriers. Il imaginait les combattants du Nord plus brutaux, misant sur la puissance davantage que sur la vitesse. Ils étaient plus lourdement armés, l'armure était plus résistante. Bien qu'émoussées, les armes pouvaient encore faire mal. Le fait de devoir désarmer et ne pas tuer était gênant pour que le Dornien règle son compte au Bieffois, sans pour autant être accusé de velléités de vengeance. Il ne savait pas encore comment il allait s'y prendre. Cela dit le Dornien savait se servir de ses poings presque aussi bien que sa lance, ayant commencé très tôt à défendre son honneur et surtout celui de sa sœur, et il savait qu'un coup bien placé pouvait mettre hors d'état de nuire un adversaire.

Placé à côté de ses alliés, il lança à la chienne des Lannister :

« Il me semble que mon frère vous tient en haute estime Lady Aléinor, il me tarde de vous voir à l’œuvre. »

Puis aux deux Nordiens :

« Prince Jon, il n'a pas été aisé de triompher de vous aux joutes, j'escompte bien que cela s'avère encore le cas aujourd'hui, face à nos adversaire. Je suis curieux de voir comment se battent les gens du Nord. »

Il adressa un sourire à tout le monde, avant de se concentrer vers les adversaires d'en face... Dont un ami et un frère. Cela serait plus difficile que prévu de devoir les affronter. Il essaierait au maximum de laisser cela à ses coéquipiers. Il avait suffisamment de quoi faire avec les autres participants. Sa cible première demeurait le Bieffois. A défaut de le tuer, il pouvait au moins l'humilier voire le blesser. Quand le signal fut donné, il se lança dans la bataille, la lance virevoltante avec virtuosité entre ses doigts, alors qu'il esquivait quelques coups. C'était assez brouillon, lui rappelant les escarmouches à la frontière. Ce n'était pas du un contre un comme dans la tournoi, mais cela était davantage familier, alors qu'il fallait être vigilant et se garder de tous côtés. Sauf que cette fois, il ne gardait pas le flanc de son frère. Se coordonner avec des étrangers était plus compliqué, mais excitant. L'adrénaline coulait dans ses veines. Il aimait le combat. Davantage que tous ces jeux de cour et de pouvoirs. Il était dans son élément en se battant ainsi et il savait qu'il en allait de même pour Roward. Il y avait des enjeux, il pouvait être blessé, mais il s'en fichait. Il voulait briller à l'instar du blason de sa famille. Prouver encore une fois sa valeur. Il para un coup de sa lance, avant de l’asséner dans l'estomac d'un adversaire, le repoussant et le mettant à terre. Il ne put éviter un coup dans le bras qui lui envoya une décharge électrique jusqu'au bout des doigts. Armes émoussées certes, mais pas si inoffensives que cela. Il fit volte face, parant un nouveau coup, s'abaissant pour faucher un adversaire avec son arme. C'était l'avantage d'une arme de longue portée.

Tout n'étais que chaos autour de lui, et il était trop occupé à éviter d'être éjecté du jeu pour réellement chercher sa cible des yeux. Tant pis, il allait déjà tenté de sortir le maximum de concurrents pour y voir plus clair ensuite. Qui sait ? Le Bieffois allait peut-être se jeter sur sa route ! Il prenait cependant soin de ne pas trop approcher Elias et Roward ou, le cas échéant, de se contenter de parer et de passer à un autre adversaire. Ah que c'était pénible les conflits d'intérêt !

Spoiler:
 


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 936
Membre du mois : 9
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Jeu 2 Juil - 15:08

Si les joutes n’étaient pas sa spécialité, le combat en mêlée était tout autre. Combattant était son métier. Parcourir les sommets arides de Dorne pour veiller à ce que le Bief reste à sa place était son quotidien. Si la lance à Dorne était l’arme de prédilection, il avait opté pour une épée à sa main principale et une dague à l’autre afin de parer au besoin. De cette manière il serait plus apte à protéger Roward pour ce tour.

Il avait laissé les frères Martell prendre les couleurs et enjouer la foule pour cette épreuve. Une fois de plus, l’humilité lui semblait le meilleur comportement à adopter pour un guerrier noble.
Habillé de sa tenue qu’il portait lors des escarmouches, sa principale protection était une armure de cuir bouilli noire, légèrement ciselé au blason de sa maison, le vautour. Malgré la foule présente et la poussière soulevée par la foule, Elias arrivait à discerner que ses frères l’avaient enduite de cire d’abeille pour l’assouplir pour ce combat. C’était une excellente initiative qui lui permettrait d’assouplir son armure pour permettre plus de mouvements.
Elias jeta un coup d’œil à ses adversaires et coéquipiers et regretta de voir Anders en face de lui. Il aurait bien plus inspirant de voir tout le sud se battre cote à cote. Il répondit par un sourire à Roward quand il lui parla de rendre honneur à leur terre. Il y comptait bien. Il jeta alors un regard vers la foule sur les gradins afin d’y percevoir la princesse de Dorne. Son regard s’y attarda de longues secondes pour essayer de croiser son regard, lorsque cela fut fait, il se reconcentra sur les combattants en face de lui et attendit le signal de départ.

Lorsque cela fut fait, il décida de percer le front ennemi, profitant de sa mobilité pour se faufiler à travers leur rang, il ne chercha pas dans un premier temps à toucher ses adversaires mais avant tout à passer derrière eux pour remonter le front. Ainsi les escarmoucheurs de Dorne sèment la zizanie dans les rangs de leurs adversaires.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 15 Juil - 13:39



La Mêlée.



Les deux équipes ont connu quelques pertes ce dernier tour:
- L'équipe 1 a perdu Tiago et Roward, il ne reste plus qu'Elias.
- L'équipe 2 a perdu Jon et Aléinor. Il ne reste plus qu'Anders.
Il n'a fallu que quelques minutes pour que la majorité des combattants plie sous les coups et demande grâce où que quantité d'autres soient éjectés de l'arène, ce qui entraîne leur élimination. Ne restent plus que les deux dorniens qui s'affrontent...



Comment les départager?
Nous vous demanderons pour les participants comme les spectateurs de rester relativement flous sur les prestations des concurrents. Vous êtes là pour cogner vos adversaires mais avec honneur ; voyez vous comme des gladiateurs dont le but est de désarmer l'adversaire et non de le tuer ! Vous pouvez bien entendu lancer des défis particuliers ou vous acharner sur un adversaire en particulier. Le plus simple reste de décrire la mêlée et comment vous vous y battez ! Il y aura deux rounds au moins, à chaque fois nous interviendrons pour dire les personnages blessés ou sortis de la mêlée (parce qu'ils ont été désarmés ou sont tombés à la merci d'un meilleur bretteur... Ou à cause de malheureux hasards!)
Nous allons en fait juger la réussite sur:
- la qualité du post
- la cohérence en fonction de la "valeur" des concurrents
- les soutiens -voir en dessous-
- un jet de dé histoire de pimenter le truc

Quel est le rôle des soutiens?
Eh bien, c'est très simple. Chaque concurrent, s'il est soutenu par un (ou plusieurs posts), gagnera des points qui peuvent l'aider à gagner sa manche! On vous demandera cependant de dire explicitement qui vous soutenez dans votre post

Quand déterminer les vainqueurs du premier tour?
Eh bien, la semaine prochaine, nous déterminerons au prochain tour les vainqueurs en fonction des éléments sus-mentionnés. Les vaincus pourront rejoindre l'assistance et un nouveau tour commencera, jusqu'à la finale!

Cet ordre de passage durera une semaine, vous pouvez éventuellement poster plusieurs fois si cela vous tente. Les modalités pour vous départager vous seront données au prochain ordre de passage.

avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 5440
Membre du mois : 1119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 22 Juil - 1:53

Il n’était à présent plus que deux et un sourire s’affichait sur le visage d’Elias, qu’importe l’issue de cette finale, Dorne serait vainqueur et c’était tout ce qui comptait. Elias faisait face  à celui qu’il avait formé quelques années plus tôt dans les tirailleurs des montagnes, drôle de situation mais surtout il se devait de faire attention. Il n’y avait aucune excuse pour blesser un membre de la famille royale, si bien que durant quelques instants, il se demanda s’il n’était pas préférable de se retirer pour la sécurité d’Anders.
C’était un choix difficile, un choix à prendre sous le regard de cette foule et de la famille entière Martell, il jeta un coup d’œil à la foule avant de se décider. Il avait toujours fait passer son devoir avant le reste et les volontés des autres avant la sienne. Il affronterait son ami sans compter que celui-ci pourrait se retrouver offusquer de le voir se mettre forfait.

Il attendit qu’Anders soit prêt, faisant pivoter son épée dans sa main principale, s’il connaissait une chose c’était le combat avec une lance. Le prince avait un avantage : Plus de longe mais ce n’était pas un avantage insurmontable, s’il parvenait au vrai corps à corps, il pourrait se retrouver handicapé par son choix d’arme. Le mieux aurait été de pouvoir le désarmer pour ne pas prendre le moindre risque.
Un feu nouveau brulait en lui, celui de la reconnaissance. Il souhaitait montrer quel guerrier il était, montrer à une princesse qu’il pouvait être digne d’elle et avec quelle dévotion il protégeait les frontières des montagnes. Ce combat devait être le sien même s’il était contre un ami.  

La lutte reprit, très attentif aux assauts de son adversaire, il restait patient, il fallait guetter, attendre le moment parfait pour agir. Une occasion se présenta mais il feint une attaque, préfèrant observer le rythme d’Anders. Celui-ci avait encore progressé depuis sa visite, comme quoi les fils Martell ne visitaient pas que les jeunes demoiselles.




Dernière édition par Elias Noirmont le Dim 26 Juil - 23:12, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Sam 25 Juil - 22:35

Il était dans son élément. Bien davantage que lors de la joute. Il n'avait participé à aucune grande bataille, il n'avait pas mené de guerres contrairement aux gens du Nord, mais il savait se battre et il l'avait prouvé lors de son service aux frontières, où il s'était aguerri. La bataille fit rage pendant quelques minutes, mais ne fut pas aussi longue qu'il aurait pu l'escompter de prime abord. Il réussit à sortir quelques uns de ses adversaires. Et malheureusement, l'autre équipe réussit également à faire sortir ses alliés. Ainsi, le jeune Stark et la chienne des Lannister finirent par rendre les armes, ou plutôt à les perdre. Bien que les armes soient émoussées, les coups demeuraient puissants. Dans ce chaos, le Dornien se faufilait, frappant avec adresse et force aux moments les plus opportuns, prenant bien garde à demeurer hors de portée des armes plus classiques de ses adversaires. Il en surprit plus d'un avec son style, peu commun pour ceux qui n'avaient jamais affronté de dorniens.

Il réussit presque à honorer sa promesse à Roward en éjectant le Bieffois de la Mêlée, prenant un malin plaisir à frapper plus fort et plus vicieusement, sans pour autant le tuer, comme l'avait demandé son frère. Tant pis. Cela suffisait tout de même à le mettre de bonne humeur. En revanche, il fut déçu que Roward soit éliminé. Et il ne resta alors plus que lui et... Elias. Deux dorniens. Tous les autres avaient perdus ou avaient capitulé... Un fin sourire se dessina sur les lèvres du bâtard Martell, alors qu'il jouait avec sa lance, la faisant pivoter entre ses doigts tout en observant Elias. Il y avait déjà de quoi être fier. Dorne venait de prouver que ses guerriers étaient valeureux et pouvaient écraser les autres.

Mais si Anders avait du capituler face au Dragon lors de joutes, il comptait bien ne pas s'abonner à la place d'éternel second. Bien que sa valeur ne soit plus à prouver au vue de ses performances guerrières, il lui tenait à cœur d'enfin ravir la victoire. Et se battre contre Elias n'était pas pour lui déplaire. Encore une fois, les dieux lui avaient épargné le terrible dilemme de devoir se battre contre son frère. Il n'avait pas à retenir ses coups. Elias l'avait prit sous son commandement et les avait formé, Roward et lui... Mais depuis, les deux Martell avaient progressé et Anders était bien déterminé à ce que l'élève dépasse le maître.

« Quoiqu'il arrive, Dorne n'aura pas à rougir de ses guerriers. »

Il fit un clin d’œil à Elias. Bien. Elias avait opté pour une épée et une dague. Pour gagner, Anders n'avait pas beaucoup de choix : il devait empêcher à tous prix Elias d'approcher trop prêt. Ce n'était pas forcément difficile. Lors des escarmouches contre les Bieffois ou l'Orage, il avait eu à faire aux épées. C'était une technique à apprendre et cela tombait bien. Le soucis était qu'Elias savait aussi manier la lance et se battre avec... Anders aurait des difficultés à le surprendre.

Anders jeta un regard du côté d'Arianne et Deria. Puis il se tourna vers Elias, se mettant en position de combat. Ce qui donna le signal de la reprise des hostilités. Les deux hommes avaient combattu côte à côte. Mais aussi l'un contre l'autre quand je plus âgé entraînait le plus jeune. Cette fois, il n'était plus question d'entraînement, mais bel et bien de victoire. Et tout respectueux Anders soit-il d'Elias, il ne lui ferait pas de cadeaux. Et espérait bien que le Noirmont ne lui ferait pas l'affront de le laisser gagner. Le bâtard désirait cette victoire, refusant de n'arriver qu'en second, prouvant ainsi une nouvelle fois à tous qu'il était digne de son sang, de son nom, mais pas au prix d'une victoire concédée.

Le combat s'engagea. D'abord, Anders ne se montra pas trop agressif, jaugeant davantage son adversaire et son style qu'autre chose, créant des occasions pour mettre en place un plan d'attaque. Elias semblait faire de même et ce furent d'abord davantage des passes qu'autre chose. Mais une fois le rythme installé, le jeune Dornien passa à l'attaque. Pour ceux qui n'avaient jamais vu un guerrier de Dorne se battre, c'était quelque chose d'assez inattendu, une danse gracieuse et mortelle. Anders se servait aussi bien de la pointe de sa lance que de l'autre côté, empêchant ainsi Elias de s'approcher trop près par quelques coups soigneusement assenés. Plusieurs fois, il esquiva une attaque rapide et précise, en para d'autres de justesse. Son plan était assez simple : si Elias avançait, il se tenait prêt à le repousser avec le bout de sa lance, pour ensuite le faucher d'un ample geste circulaire, qui serait familier à Elias, mais pas forcément évitable pour autant et une fois dans sa lancée, il serait impossible d'empêcher Anders de terminer, le conduisant ainsi jusqu'à la victoire...


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 936
Membre du mois : 9
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Dim 26 Juil - 1:01

Difficile de distinguer mes frères, ou même Elias, dans cette mêlée. Je m’inquiétais pour eux, moins qu’aux joutes toutefois, ou le choc plus rude et plus visible était plus impressionnant. Et il était difficile de tous les distinguer, et de suivre les faits et gestes de chacun, dans ce mélange d’armes, de personnes, de passes. Si ma sœur avait initié le contact entre nos mains, elle m’apportait là un réconfort non négligeable, alors que mon inquiétude allait croissante. Les rangs finirent par se clairsemer malgré tout, au fur et à mesure que les adversaires étaient éliminés. Je m’inquiétais, alors que je ne percevais plus Roward. Pourvu qu’il ne lui soit rien arrivé. Il était un fin combattant, j’en étais persuadée, mais on n’était pas à l’abri d’un mauvais coup. Même avec des armes destinées à blesser uniquement. Je me retenais malgré tout de partir m’enquérir de sa santé. Cela n’aurait pas été digne d’une Martell. Je devais montrer la force des femmes Martell, faire honneur à celle que Deria laissait transparaitre, autant que mes frères devaient montrer leur bravoure.

Malgré la défaite de Roward, je ne pus d’ailleurs m’empêcher de ressentir un élan de fierté encore plus exacerbé que celui qui était né suite aux joutes. Mon petit frère, ne fusse-t-il qu’un bâtard légitimé et un lord, s’en sortait avec honneur, finaliste un seconde fois. On n’oublierait pas de sitôt Lord Anders Martell, fils de Nymor Martell, petit fils de Feu la Princesse de Dorne et frère de l’actuelle Princesse. Plus encore que si Roward avait été à sa place, j’étais heureuse. Heureuse qu’il puisse enfin faire ses preuves, acquérir aux yeux de tous la dignité et l’honneur qu’il méritait. Et j’étais encore plus heureuse que, face à lui, se trouve un fidèle allié de notre famille, depuis toujours. Proche de Deria, plus que nos frères ne le sauraient jamais, un ami parmi les plus proches et dévoués que je puisse avoir. Un combattant aguerri, d’exception, si j’en croyais les rumeurs, ou même ses lettres. Elias n’était pas orgueilleux, mais il me contait souvent ses victoires au combat, bien qu’il ne partage pas de détails jugés choquants. C’était un adversaire digne de mon frère, suffisamment expérimenté pour qu’il ne représente une victoire facile. Car j’étais sûre de moi, Anders le battrait. Il avait toute ma confiance pour ça, et tout mon soutien. Son talent à la lance et sa volonté sans faille le mènerait à la victoire. Je ne pouvais penser autrement. Non, c’était la seule issue possible à cette finale.



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 2985
Membre du mois : 102
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Dim 26 Juil - 16:25

Ce qui est certain, c’est que je ne suis guère friande de ce genre de divertissement. Je sais bien que les guerriers doivent prouver à tous leur valeur. Surtout pour un rassemblement de ce genre, surtout au milieu des tensions actuelles. Et après l’exploit d’Anders aux joutes, nul doute que bien des regards seront à nouveau tournés vers lui et vers Dorne. Mes guerriers savent se défendre, malgré leur jeune âge. Il faut que l’on rappelle à tous la bravoure et la vaillance des Insoumis. Mais cela reste d’une violence absurde malgré tout, malgré les armes émoussées, malgré la soi-disant civilité de ce genre de rencontres.
Les coups pleuvent et les adversaires tombent, des deux côtés. Je vis Roward chuter, ne le quittant pas des yeux une fois que je réussis à le localiser, bien que je fus incapable de voir qui l’avait fait tomber. Mais il se releva, et j’en fus soulagée. Il n’apprécierait sans doute pas de savoir que je m’inquiétais toujours autant pour lui après toutes ses années, mais c’était ainsi, il restait mon petit frère. Et bien que je ne goûte guère cela, je ne pus m’empêcher d’être déçue qu’il soit éliminé. Il le serait davantage encore.

Au bout d’un moment qui me sembla interminable, il ne resta plus qu’Anders et Elias en lice. Les Dorniens s’illustrent encore une fois lors de ce tournoi. Je souris, quel que soit le vainqueur, Dorne allait bénéficier de belles retombées. Je doute que cela suffise, mais peut-être nos adversaires se souviendront que notre devise n’est pas usurpée et qu’il faut nous craindre.
La main d’Arianne dans la mienne, j’ai malgré tout un pincement au cœur. Voir s’affronter ainsi deux personnes que je connais et à qui je tiens… Heureusement que ce n’était pas Roward et Anders, ça aurait été pire. Je sais qu’ils sont tous deux de vaillants combattants. Et que bien qu’ils se connaissent, ni l’un ni l’autre ne laissera la victoire à l’autre aisément. Pourvu qu’ils ne se blessent pas.

Et malgré toute l’affection que je peux avoir pour Elias, il faut qu’Anders gagne. Parce que c’est mon petit frère, malgré les brouilles que nous pouvons avoir. Parce qu’après les joutes, cela finirait de démontrer sa valeur et que ma décision n’était pas insensée. Parce qu’il porte mes couleurs, et par conséquent les couleurs de Dorne.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5800
Membre du mois : 19
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 29 Juil - 15:49

Le regard de Daena s'était perdu dans la contemplation des différents combattants qui venaient demander leurs couleurs les uns après les autres. Elle jeta un bref regard à celle qui s'avérait être lady Stark avant qu'elle ne lui réponde, attirant un peu plus son attention. A ses explications, la jeune Velaryon laissa échapper une moue pensive, intérieurement rassurée de savoir qu'Orys ne serait définitivement pas au milieu de tout ça et elle répondit, d'un ton tranquille.

"Oh, je suppose qu'ils seront tout de même en état de quitter le lieu de combat sans trop de problèmes."

Enfin, elle n'en était pas totalement persuadée mais elle ne voulait pas jouer à l'oiseau de mauvaise augure, d'autant que le frère de lady Stark allait se précipiter dans la mêlée à son tour.

A la remarque sur Tiago Icebreaker, elle s'était contenté de hausser brièvement les épaules. Qu'il ait demandé ses couleurs avait visiblement fait parler et elle avait été soulagée d'une certaine façon qu'il ne gagne pas le tournoi, même si toute son attention s'était reportée sur Orys dès qu'elle l'avait vu passer les tours les uns après les autres.

Chaque tour se passa encore plus vite qu'elle ne l'aurait imaginé. Il était difficile de bien suivre ce qui se passait, chaque équipe perdant des membres au fur et à mesure sans qu'elle n'arrive bien à saisir ce qui s'était concrètement passé. Elle réalisa juste qu'au final, restaient deux personnes qui se faisaient face.

Plissant des yeux alors qu'elle se penchait légèrement en avant pour mieux voir, il lui sembla reconnaitre Anders Martell, qui avait combattu contre Orys durant la joute. Les paroles qu'il avait prononcées lui revinrent à l'esprit, qu'ils avaient tous les deux réussi par leur volonté d'être reconnus et estimés. Jetant un bref regard en direction de la Princesse de Dorne et de sa sœur, Daena esquissa alors un sourire, réalisant que les siens devaient être particulièrement fiers de lui de voir qu'il s'était illustré une nouvelle fois.

Son attention se porta alors sur son adversaire et son sourire se fit plus large. Décidément, le soleil de Dorne allait largement briller sur les mêlées aujourd'hui.

Et le combat s'engagea de nouveau, la jeune Velaryon se penchant un peu plus en avant afin d'observer au mieux ce qui se passait, essayant une nouvelle fois de graver les images dans son esprit afin de pouvoir les raconter cette fois-ci à Rhaenys quand elles rentreraient.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Mer 5 Aoû - 18:25



La Mêlée.



- L'équipe 1 l'emporte de justesse, Elias dominant in extremis Anders. La fin de ce dernier duel signe la fin de la mêlée.


Dorne gagne +6pts grâce à Elias qui a gagné +4 et Anders dernier contre lui +2
Aucun autre membre ne gagnera de points, parce qu'ils n'ont pas participé à la mêlée en elle-même.


Il va sans dire que les deux meilleurs bretteurs, les deux dorniens, gagnent aussi en prestige, en renommée, comme en attention. Indépendamment des résultats de leur équipe.

Fin de la mini-mission:
La foule se dispersera lentement après que Lord Grafton en personne ai remis en don une masse d'armes finement ouvragée à Elias Noirmont. Vous êtes libre de quitter cette mini-mission comme vous le désirez.

avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 5440
Membre du mois : 1119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Dim 9 Aoû - 23:00

Mon sourire ne me quittait pas, malgré l’inquiétude, sachant l’aisance de mes frères, et même des autres Dorniens, en mêlées. Je pouvais être assurée qu’ils s’en tirent de manière honorable, qu’ils s’illustrent, comme ça avait été le cas pour les joutes pour Anders. Oui, c’était une certitude. Certitude que je me répétais, pour me convaincre qu’aucun problème ne serait à regretter et qu’il n’arriverait rien à ceux qui m’étaient chers. Je priais les Dieux, qu’Anders, Roward et Elias s’en sortent avec tout au plus des contusions, comme le premier d’entre eux me l’avait indiqué. Des armes émoussées n’empêchaient pas, après tout, de faire preuve de violence ou de mettre toute sa force dans le geste, dans l’attaque de son adversaire. Je ne pouvais réellement savoir ce qui animait les combattants, n’ayant moi-même que des rudiments de combats que j’avais obtenus après avoir supplié Perle de m’enseigner à me défendre, mais j’osais croire que, pris dans l’euphorie du combat, ils ne succombaient pas aisément, et étaient en quelque sorte rendus plus forts par elle. Mais tout allait bien se passer.

Souriant à ma sœur, je lui indiquais Lady Velaryon, à proximité, et seule. Nous levant conjointement, nous nous rapprochions d’elle, lui souriant.

« Lady Velaryon. Accepteriez vous que nous nous joignons à vous ? M’inclinant légèrement, j’attendais qu’elle nous salue en retour avant de prendre place à ses côtés. Appréciez-vous le spectacle qui s’offre à vous ? »

Nous ne manquions pas de converser, avant que s’élancent à nouveau les finalistes, mon frère et l’un de mes plus proches amis, et que je me penche légèrement en avant, suffisamment pour les voir, et pas trop pour heurter les convenances qui voulaient que je reste impassible, pour n’en manquer une miette, alors même qu’ils combattaient avec bravoure et acharnement, semblait-il. Hormis ma sœur et la Dame à nos côtés, nul n’en verrait rien. Je ne me reculais que lorsqu’ils en eurent fini, soupirant de soulagement, souriant malgré la légère déception d’avoir vu mon frère perdre.

« Un bien bel affrontement, mais je dois admettre être soulagée qu’il se termine. Dame Velaryon… Nous ne voudrions pas vous retenir. »

Discutant encore quelques instants, nous finîmes par repartir ensemble, escortées de nos gardes, poursuivant notre conversation, qui s’avérait fort agréable.



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 2985
Membre du mois : 102
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   Lun 10 Aoû - 19:08

La mince concentrée sur le terrain où les hommes étaient en train de se battre, Daena manqua de sursauter en entendant une voix vaguement familière. Elle cilla, détachant son attention de la mêlée, son regard accrochant celui de la dornienne alors qu'un large sourire illuminait ses traits.

"Oh lady Martell, bonjour. Ce serait un vrai plaisir d'assister au spectacle à vos cotés."

Tapotant la place libre à coté d'elle, elle ajouta, toujours d'un ton léger.

"J'apprécie les mêlées. Enfin autant que possible dans la mesure où je ne suis pas vraiment au fait de toutes les subtilités inhérentes à ce genre de représentations."

Elle laissa filer une moue à ses propres propos mais se reprit rapidement alors que la discussion allait bon train, la Princesse et sa sœur étant des compagnes fort agréables. Impossible de ne pas voir leur intérêt lorsque leur frère se retrouva en finale, même si les convenances voulaient qu'elles restent aussi impassibles que possible. A leur place, si Orys avait été jeté au milieu de tous ces hommes, Daena n'était pas sûre qu'elle aurait été capable de rester aussi sereine. Elle avait déjà du mal à retenir des exclamations de surprise à chaque coup, commentant avec les Martell sans réussir à s'en empêcher.

A la fin du dernier combat, Daena tourna de nouveau son visage en direction de deux sœurs, esquissant un sourire lorsque lady Martell laissa échapper un soupir.

"Je comprends que vous soyez soulagée. Si j'avais également eu un proche dans la mêlée, je vous avoue que je les aurais regardées avec un regard tout autre, bien plus inquiet. Mais votre frère a l'air de bien se porter. Et Dorne a largement brillé aujourd'hui. Toutes mes félicitations."

Se relevant et tapotant sa robe pour en chasser un faux plis probablement plus imaginaire qu'autre chose, elle reprit, ignorant soigneusement le garde qui semblait calqué sur ses mouvements et qui la suivait déjà du regard. Décidément, Orys avait vraiment bien choisi sa nouvelle escorte, elle se demandait s'il lui arrivait de dormir parfois.

Elles firent route ensemble en direction du château, discutant de choses et d'autres, le sujet des mêlées et de la cérémonie qui avait suivi, revenant tout de même souvent sur le tapis. Daena était vraiment ravie de les avoir croisées et elle avait hâte d'aller le raconter à Rhaenys, comme tout le reste de la journée.

"J'ai vraiment apprécié d'assister à ce spectacle en votre compagnie. J'espère sincèrement que nous aurons l'occasion de nous revoir avant notre départ. Princesse Martell, lady Martell…"

Esquissant une révérence à leur attention, la jeune Velaryon leur décocha alors son plus beau sourire avant de filer en direction de ses appartements.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]
» Les Joutes du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Livre I - Terminé]
» Grand Tournoi de Catalogne par équipe, 1 et 2 octobre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Goeville
-
Sauter vers: