AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
MessageSujet: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mar 26 Mai - 12:22



Le Bal Masqué de la Reine.


Pour ouvrir les festivités du Val, la Reine Sharra a dépensé sans compter pour que l’on monte d’énormes rangées de tables à proximité de Goeville, de l’autre côté de la plaine des Joutes. L’idée est de fouiller chaque participant avant son entrée pour éviter les assassinats, et de patrouiller comme de surveiller tout le pourtour du banquet. Autour des tablées sont disposées quantité de stands où des commis préparent quantité de plats et servent différentes boissons. Chaque personne, noble ou roturière, doit se présenter propre, déguisée, et masquée. Tous ceux qui ne répondent pas à ces critères ne sont pas acceptés par les nombreux gardes, ce qui empêche mécaniquement la plus vile roture à s’immiscer en nombre parmi les puissants, mais des bourgeois et quelques étrangers, serviteurs et autres, sont suffisamment bien « équipés »pour avoir de quoi se rendre à cette fête.

Celle-ci débute au coucher du soleil et l’on boit, mange, danse déjà lorsque vous arrivez pour participer à ces frivolités. Etant donné qu’il est pratiquement impossible de reconnaître qui que ce soit avec les déguisements, masques et seulement à la lueur des torches, vous vous retrouvez à une tablée de gens qui ne vous disent rien… Cette mixité est bien entendu le but affiché de la Reine Arryn, qui souhaite faire nouer des liens entre gens de tous horizons.

Votre groupe :
groupe 4 Rhaenys, Jeyne, Aléinor, Roward, Argilac, Jon, Lymor, Elya

avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 5440
Membre du mois : 1119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mer 27 Mai - 21:02


Le Bal Masqué de la Reine


Masquerade & Rhaenys



Me préparer pour le bal organisé par Sharra Arryn n’avait pas été la chose la plus facile à effectuer. Plusieurs servantes avaient dus s’occuper de moi pour donner un tel résultat. En dehors de mes yeux lavande reconnaissable entre mille, je devais bien avouer que j’étais méconnaissable. Elles avaient de nombreuses heures à me métamorphoser et c’était tout simplement réussi. Le plus compliqué avait été de changer la couleur et la texture de mes cheveux. L’argenté avait fait place à un brun très foncé. Je n’avais plus aucune boucle et ma chevelure était lisse et des plus fluide. Habituée d’avoir quelques mèches attachées, elles avaient pris le parti de me laisser les cheveux complètement détachés, leur donnant un léger volume sur le dessus.  Mes lèvres étaient de couleur rouge vif et mes yeux autour de noir. La peau de mon cou, de mes épaules, ainsi que le haut de ma poitrine, et mon dos dénudé brillait légèrement, effet obtenu grâce à ma poudre qu’elles avaient aposé dessus. La dernière finition avait consisté à poser sur mon visage un magnifique masque d’un violet foncé, qui se mariait parfaitement avec la couleur de mes yeux rendu plus sombre avec le maquillage qui les entouré. Mon masque était noué par deux rubans sous plusieurs mèches de cheveux, de telle manière à ce qu’il puisse tenir et qu’ils ne soient pas visible.

La seule chose qui me ressemblait était la robe que je portais. Elle dénudait ma poitrine, sans que l’effet ne soit trop vulgaire, la rehaussant comme il le fallait grâce au corset. Elle retombait au sol, et sur la quantité de tuile bleutée, on y avait accroché une multitude de fleurs brodées. Le haut de la robe était dans d’un bleu beaucoup plus prononcé,  parsemé de dorures et de motifs fleuris. Même si les couleurs n’étaient pas celle de mon masque, elles s’accordaient toute parfaitement ensemble. J’étais vraiment très jolie dans cet ensemble, même si je l’aurais été beaucoup plus avec la véritable couleur de mes cheveux. Je m’aimais pas vraiment me voir aussi brune qu’un corbeau cependant l’argenté aurait dévoilé tout de suite mon identité. Pour des questions de sécurité, il était important que je ne puisse pas être identifié aussi facilement.

Nous avions convenue avec Orys de nous retrouver directement dans la grande salle de bal, nous mettant au défi de nous reconnaitre finalement l’un et l’autre. Seul Baâl savait à quoi tous deux nous ressemblions ce soir. En cas de danger ou de problème, nous devions nous retrouver rapidement et nous le ferions autour du maître d’armes. Aussi désarmé qu’il pourrait être, il restait un homme dangereux, à même de pouvoir me défendre. Car soyons réaliste, avec la robe que je portais, il me serait des plus difficiles de le faire.

La soirée avait déjà bien commencé, et je n’avais toujours pas repéré mon frère. J’avais scruté plus d’un visage, mais je ne l’avais guère vu. Cela n’avait finalement rien d’étonnant lorsqu’on prenait en compte la superficie de la salle. Il était facile de se perdre de vue et de se croiser sans s’en apercevoir. Je l’avoue, je regrettais à présent ce stupide jeu. Sa présence me manquait, et je ne me sentais pas à l’aise au milieu de tous ces inconnus, de tous ses ennemis potentiels.

J’étais en train de rejoindre Baâl lorsque le repas fut annoncé. On me guida vers une table et ne voulant pas faire de scandale ni me faire remarquer, j’obtempérais, avec tout de même la ferme intention de m’éclipser au plus vite. Mais encore me faudrait-il retrouver mon chevalier, qui, pour l’heure, était noué dans une foule compacte. Je l’avais complètement perdu de vu alors qu’on m’entrainait pour m’installer à une table, où d’autres convives se trouvaient déjà. Je les saluais d’un vague signe de tête, avant de prendre une coupe. Je bus une gorgée pour me calmer un peu et me changer les idées. Je devais profiter un peu de cette soirée où je ne craignais rien. Boire un peu me donnait le courage nécessaire pour me tourner vers la personne qui se trouvait juste à mes côtés. Cette fête est plutôt réussi vous ne trouvez pas ?



HJ : Je n'ai pas indiqué si Rhae parlait à un homme ou à une femme. Je vous laisse le choix que ce soit vous ou quelqu'un d'autre




Shall we begin?


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 1962
Membre du mois : 42
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/ En ligne
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mer 27 Mai - 22:14



Le Bal Masqué Du Grand Tournoi


Bon sang! Par les Anciens et les Nouveaux Dieux! Sortez-moi de là! Je déteste les bals et ce genre de mondanités et autres frivolités inutiles. Oh bien entendu qu'il y en avait à Castral-Roc, même bien souvent. La seule diffèrence par rapport à celui de la Reine Sharra était que je n'étais pas obligé d'y participer. Je me mêlait à mes compagnons de la Garde Royale, veillant ou bien parfois buvant avec eux. Alors que les servantes finissaient de me préparer je maudissais la lignée des Arryn. La Reine Jordane avait ordonnée qu'on me vêtisse comme une Lady de mon rang et pour la première fois depuis longtemps j'avais protestée. Comment pourrais-je la défendre ainsi vêtue ? Ma maîtresse me répondit que je passerais plus facilement inaperçue ainsi et était partie, me laissant avec les servantes, sans rien dire de plus. Je m'étais donc pliée à ses ordres.

On m'avait revêtue d'une robe nacrée très simple, mais dont le décolleté était peut-être trop ouvert et plongeant à mon goût. Je maudissais à nouveau les Arryn sur treize générations lorsque l'on me tendis un masque. Cependant ma colère se radoucie lorsque j'appris que la Reine Jordane en avait commandée plusieurs de Braavos, un pour chaque membre de la famille royale. Une boule d'émotion se bloqua dans ma gorge quand la servante ajouta qu'il en était de même pour la robe que je portais. J'étais étrangement touchée par ce geste. Oh je me doutais bien que c'était aussi pour servir ses intérêts, mais j'appréciais cela quand même. Je me saisissais du masque. Contrairement à ma robe il était très sophistiqué. La partie droite était blanche avec des gravures dorées tandis que celle de gauche était noire, avec les mêmes gravures, mais se terminait à la manière d'une aile. Il était superbe, je devais le reconnaître. Les servantes m’aidèrent à l'attacher. J'observais mon reflet dans un miroir. J'étais méconnaissable. Qui pouvait se douter que sous ces artifices se cachait la Chienne des Lannister ? Peut-être les dagues subtilement dissimulées dans mes bottes.

Lorsque nous arrivâmes à la fête je fut entraînée par un des serviteurs vers une table différente de celle de mes maîtres. J'allais protester lorsque le regard de Jordane ma rappela à l'ordre. Je me tut donc et alla m'installer à la table que l'on m'indiquait. Je n'étais pas la première arrivée et je saluais mes voisins de table. Je n'en reconnu aucun. Fichus masques. Bien vite je me servis une coup de vin. J'allais en avoir besoin pour supporter tout ça. J'étais une guerrière, un chien de garde. Pas une Lady. Une nouvelle invitée s'installa à mes côtés et salua la tablée. Je reportais mon attention sur mon verre lorsqu'elle m'interpella.


"Cette fête est plutôt réussi vous ne trouvez pas ?"

Je me tournais vers elle. Son visage était bien entendu masqué, elle portait une robe qui mettait magnifiquement bien sa silhouette et ses courbes en valeur. Je ne pouvais m'empêcher malgré moi de laisser mon regard parcourir son corps. Elle m'avait tout l'air d'une femme superbe cependant je devais garder en tête que j'étais moi aussi méconnaissable et qu'il était impossible de savoir qui était qui.

"Je suppose, si l'on accorde de l'importance à ce genre de mondanités."

Je pris une fraise d'un bol et la croqua. Je sentis le liquide rougeâtre du fruit couler doucement sur mon menton. Je me saisissais d'une serviette et m'essuyait. Essayons de nous tenir convenablement.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Ven 29 Mai - 11:48


Maintenant que tous les convives étaient enfin arrivés (il en fallait du temps pour faire déplacer toutes les têtes couronnées de Westeros), les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Mais pas aujourd'hui encore. Aujourd'hui, on entamait les festivités par un banquet et un bal où il fallait être masqué. Mon âme d'enfant adorait cette idée de pouvoir se cacher sous un déguisement et un masque afin que tous soient à égalité. Il n'y aurait plus de seigneur de rois ou de princesses. Juste des individus. Et c'était bien ce goût des masques qui m'avait plu lors de cette fameuse nuit où je ne m'étais pas dévoilée au jeune homme, tout comme il ne l'avait pas fait non plus. Cet anonymat qui permettait de s'asseoir sur les convenances et de n'être que nous.

Je mis des heures à me décider sur quelle tenue adopter. Ce n'était pas tous les jours qu'on assistait à pareilles festivités ! Winterfell était bien triste et sombre en comparaison. Depuis que Mère était morte, les fêtes grandioses n'avaient plus eu lieu. Alors j'étais naturellement toute excitée à l'idée d'assister à celle-ci ! J'avais laissé mes servantes me préparer. Et je regardais mon reflet avec satisfaction. Plus de fourrures ou de tissus lourds. Il ferait chaud dans la salle ce soir et il faisait chaud au Val tout court. Une chaleur bienvenue mais à laquelle je n'étais point habituée. Alors j'optais pour une robe dorée. La jupe était légère et fluide, le corset en revanche était ajusté et prouvait bien que malgré mes 16 ans et même si Père avait des difficultés à me voir autrement, j'étais bel et bien une femme, alors que j'avisais mon décolleté. J'avais laissé mes cheveux bruns lâchés, cascadant librement dans mon dos. Mon masque était d'or lui aussi, avec ouvragé sur le tour.

Quant à mon maquillage, il était des plus légers, accentué sur la bouche qui affichait un rosé naturel, mais plus prononcé que d'ordinaire. J'étais, il me semble fin prête et je ne cessais de babiller alors que l'heure ne passait pas. J'ignorais comment étaient habillés mes frères ou mon père. C'était cela le plus amusant et je me demandais si je serais en capacité de les reconnaître grimés. Quoiqu'il en soit, il fut enfin l'heure et refoulant mon impatience, je pénétrais dans la salle, éblouie par sa décoration, par l'ambiance née des torches. Une pénombre propice à la complicité.

Mais aussi aux guet-apens.

Je ne pensais pas la reine Arryn sournoise et vile comme Harren le Noir, mais je me doutais que beaucoup dans cette pièce devaient se méfier et penser à un piège. Pas forcément de la part de Sharra d'ailleurs. Les armes étaient interdites. Mais certaines pouvaient toujours être cachées n'est-ce pas ? Je refusais pourtant de laisser la suspicion assombrir mon humeur et la soirée et me laissait guider jusqu'à une table où étaient déjà présentes des inconnues. Elles avaient entamé la discussion et je me joignis gracieusement à elles, d'un sourire éblouissant. Même masquées, je devinais de très belles femmes à la façon dont leurs déguisement moulaient leurs corps. Si la première semblait à l'aise dans cet élément, la seconde avait l'air de plutôt supporter tout cela et ne pas forcément y prendre plaisir. A priori, je ne l'aurais pas rangé dans le rang des princesses délicates. Ni des princesses tout court. Mais savait-on jamais.

« Bonsoir ! Oui, très jolie fête, en espérant qu'elle nous réserve encore de belles surprises ! »

J'avais répondu à la première, avant de me tourner vers la seconde :

« On dirait que ce genre de mondanités ne vous ravit guère. »

Je souris malicieusement, mon regard parcourant la salle, non sans s'attarder sur les silhouettes masculines les plus agréables à regarder. Mon fiancé se trouvait-il dans cette masses grouillante ? Probablement.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Sam 30 Mai - 3:14

L'heure du banquet était enfin arrivée. Pour Roward, c'était là l'occasion de faire de nouvelles rencontres, de laisser ses oreilles se perdre dans de nombreuses conversations, toujours dans l'espoir d'apprendre des choses. L'alcool aidait bien souvent à délier les langues et, de temps à autres, quelques informations intéressantes pouvaient être entendues. Pour tout vous dire, l'idée des masques ne plaisaient que guère au jeune prince qui, en plus de ne pas pouvoir garder un œil sur ses très chères sœurs, ne pouvait pas non plus savoir à qui il parlait. Lui qui raffolait des bals en tout genre pour rencontrer de bien charmantes demoiselles, un masque couvrant une grande partie du visage rendait la chose plus compliquée. Non pas qu'il ne parlait pas à celles qui ne lui plaisaient guère, loin de là, il était un parfait petit prince, mais, avouons qu'il était toujours plus agréable de passer une soirée en charmante compagnie. En plus de cela, le port de masque rendait le question de la sécurité plus épineuse. Malgré les vérifications à l'entrée, pénétrer dans la salle ne devait pas être si compliqué pour quelqu'un d'expérimenté. Se faufiler n'importe où, assener un coup meurtrier avant de s'enfuir l'air de rien. Un homme masqué ? Personne ne pourrait le retrouver et encore moins le relier à quiconque. Même si les armes n'étaient pas autorisées, des couverts suffisent amplement pour ôter une vie. Quelques coups de couteaux à viande dans l'estomac et le tour est joué. Cela ne rassurait guère le dornien.

La préparation du prince fut relativement rapide. Même s'il avait prévu une tenue des plus simples, de récents compliments d'une charmante lady de l'Ouest lui donnèrent une meilleure idée de déguisement pour cette soirée. La belle l'avait comparé à un ménestrel, rapport à ses qualités d'orateurs et à sa propension pour ce qu'elle appelait poésie. Ayant trouvé plutôt amusant ce genre de rapprochement, Roward avait parcouru le marché en quête de riches vêtements pour l'occasion. Il finit par se dégoter un ensemble brun avec quelques touches de verts pastel, richement décoré de quelques entrelacs du plus bel effet. A cela, l'on devait ajouter une cape dans les mêmes couleurs et des mêmes décorations, le tout surplombé d'un charmant et long haut de forme décoré d'une plume. A cela, notre ami rajouta le masque prévu pour cette soirée, ne couvrant que les yeux et le nez, mais de ce dernier partait un long bec qui ne descendait guère plus bas que sa lèvre supérieure.

Arrivé le soir-même, le prince découvrit une salle déjà pleine à craquer, la musique était déjà bien présente et les gens avaient déjà commencés à danser joyeusement au centre de piste de danse. On finit par le conduire à une table qui commençait à se remplir, remarquant principalement de nombreuses demoiselles qui, malgré leur masques semblaient toutes des plus somptueuses. Certains décolletés étaient peut-être un peu trop plongeant, mais, le jeune prince se contenta d’apprécier le spectacle. Saluant ces belles comme il se le devait avant de s'installer, notre ami finit par rajouter un semblant de sa 'poésie'.

« Je suppose qu'il me faudrait remercier les Dieux pour être si bien entouré. Je gage que de nombreux hommes ont dû se damner pour pouvoir ne serait-ce que se tenir à vos côtés une fois attablé. Me retrouver en si belle compagnie ne peut que me réchauffer le cœur, j'ose espérer pouvoir  me montrer digne de pareille compagnie. »

Restant silencieux un instant, et voyant que la nourriture n'était sûrement pas prête d'arriver, en grande partie du fait que nombre d'invités ne devaient pas encore être arrivés, le jeune homme commença à tapoter en rythme la table, avant de rapidement être agacé de ne rien faire. Reprenant de nouveau la parole, notre ami se releva doucement.

« Je crains que le repas ne soit pas pour tout de suite, je pense qu'un peu de danse sera distrayant. Alors, si vous voulez bien m'excuser ... »

Son regard finit par se porter sur une jeune et jolie brune aux atouts des plus attrayants dans une tenue dorée, semblant rappeler le beauté de Dorne. Pouvait-il en choisir une autre pour sa première danse ? Certainement pas. Alors, dans une révérence parfaite, le prince tendit sa main en direction de cette beauté presque exotique pour lui faire sa proposition d'un large sourire charmeur.

« Ô belle inconnue, me feriez-vous l'immense honneur de m'accompagner pour quelques pas de danse ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Lun 1 Juin - 18:18






Rowenna et moi-même avions toujours beaucoup de mal à nous entendre mais lorsqu’il s’agissait de représenter notre royaume et faire bonne figure, nous arrivions à collaborer. Elle savait combien je n’aimais pas ses bals, et encore moins lorsqu’il s’agissait d’un bal costumé. C'est bien une idée de bonne femme ! C’est pourquoi, mon épouse décida de prendre les choses en main. Elle m’avait préparée mes habits d’apparat sur le lit en baldaquin et me laissa tranquille.

On peut dire se qu’on veut sûr nôtre couple, nous nous connaissons, et lorsqu’il fallait faire un effort pour représenter nôtre royaume, nous savions mettre nos multiples différents de côté. Enfin, nous essayions ! Elle m’a choisit un costume des simples et rien d’extravagant qui va certainement trancher avec sa propre toilette. J’aime la simplicité, et aucun bal en ce monde ne pourra changer ce fait. Ma simplicité va me permettre de passer inaperçu aux yeux des autres et le masque que je tiens à la main cache la moitié de mon visage ; Ne laissant entrevoir aucune de mes cicatrices, juste un menton avec une barbe de trois jours. Par contre, je ne peux changer les iris de mes yeux. De couleur bleu azur, aussi clair que l’eau glaciale du nord. Je me regarde dans le miroir, examinant cet habit : Ma tunique ainsi que le bas était d’un bleu aussi sombre que la couleur de l’océan à la nuit tombée. Mes manches étaient ornées de files d’or, cousu de façon à représenter des vagues parsemés d’étoile Un col mao couvre mon cou. Un habit de belle qualité et rien extravagant. Peu de chance pour qu’on me prenne pour un roi, mais pas non plus pour un roturier. Je pose le masque sur mon visage. Celui-ci englobe l’ensemble de mon front et mon nez. Il a été fait sur mesure, de couleur bleu nuit, avec des écailles de tortue géante poli de façon à provoquer des reflets multicolore à la lumière. L’ensemble à été travaillé avec beaucoup de précision. Aucun symbole concernant le cerf, pouvant montrer mon appartenance au royaume de l’Orage. Après tout, un bal costumé n’est-il pas fait pour devenir quelqu’un d’autre ? J’enfile des bottes faites pour l’occasion faite en lézard-lion. Je fais quelque pas dans la chambre, trouvant celle-ci plutôt confortable.

Il était temps pour moi de faire mon entrée, sans mon épouse, ni ma fille. L’un de mes chevaliers m’a prévenu qu’elles y étaient déjà. Qu’elles profitent de ce moment, car j’avais bien l’intention d’en faire autant. Je ne suis pas partisan des bals masqués pour une chose toute simple, n’importe qui peut se cacher derrière un masque. Un tueur pourrait bien se glisser dans cette petite fête improvisée par la belle Sharra. Où peut-être est-ce qu’elle souhaite ? Je devins peut-être un peu trop paranoïaque ou pas assez. Autant boire, pour effacer ses idées noires et profiter de ce moment. On m’installe à une table en présence de belle créatures et j’écoute attentivement un jeune homme leurs faire des compliments. Ah vil flatteur que voici ! Une servante me remplit mon verre de vin. Enfin ! Je la remerciai et scrute les lieux, à la recherche de ma fille chérie et surtout voir si elle ne déclenche aucune hostilité. Argella, a tendance à attirer les ennuies.

Après quelques minutes, aucun problème ne semble s’être déclaré et l’ennui commence à se faire sentir. Apparemment, je ne suis pas le seul à trouver le temps long. Je regarde le jeune chiot se lever et inviter une des demoiselles à danser. Je préfère rester à ma place à observer les convives, la musique est entraînante et mon doigt tape en rythme sur mon verre.




Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mar 2 Juin - 2:01

Le bal masqué du grand tournoi
   

Une Reine est connue, reconnue, son nom est gravé dans le marbre avant même que la couronne n'ai touché sa tête - et que veut-elle ? Que nous, nous ne soyons qu'une foule d'inconnus se pressant à ses portes tels des chiens affamés, masqués, ridicules ?
Soit. Anonyme chien que je serai, je me battrais pour avoir ma part du lion et briller, ne serait-ce que sous un masque. Elle est Reine, et moi, rien. Je serai son chien jusqu'à ce qu'elle décide d'arrêter sa masquarade si il le faut.
Les cheveux d’un noir aussi sombre que ceux de son père, et les yeux aussi clairs que ceux de son bâtard de frère, telle pouvait être la description de Limor Bolton. Femme reconnaissable entre mille par sa taille plus importante que les autres femmes et ces traits physiques si particuliers à sa famille, oui, la belle avait très mal pris cette frasque de Sharra Arryn. La difficulté et la fatigue qu’elle allait avoir à cacher un visage qu’elle avait toujours aimé était une insulte pour sa propre personne – mais ce fut en se rappelant que l’organisatrice des festivités était une certaine Reine que Limor arrêta de pester, seule, à Fort-Terreur. Oui, après avoir réalisé l’impossibilité pour elle de manquer un tel évènement, la dame pesta sur ses servantes et dames de compagnies. Car si elles transformèrent le corbeau sombre qu’elle était en une étrange chose exotique, et ce, sans perdre la grâce froide qui l’entourait, Limor restait une inconnue. Elle qui avait tant luté, tant pleuré et souffert pour être seulement reconnue par son père, voilà qu’au banquet de la Reine du Val elle redevenait anonyme, sans nom, sans gloire.

Elle était.. Un tyroshi. Si elle ne pouvait changer ses yeux ne rappelant que trop bien la neige et la glace qui recouvrait Fort-Terreur, ses cheveux eux, rehaussaient au contraire ses prunelles. D’un bleu profond aux reflets plus clairs et doux, chaque mèche avait méticuleusement été teintée pour l’occasion. Teintée pour épater, pour marquer les esprits. Quitte à n’être personne, autant être celle qui était le plus vue ce soir-là. Préférant l’originalité à l’exubérance, Limor avait proscrit tout décolleté inutile, s’attendant d’avance à ce que ces nobles dames de bonnes vertus profitent de leur anonymat d’un soir pour montrer à ces hommes leur galbe et leurs formes. A la mode des cités libres, sa robe était peu ajustée à son corps, laissant fin les tissus flotter et changer à chacun de ses mouvements, formant autour d’elle une sorte de nuage bleu vaporeux dans lequel ses cheveux se perdaient et se confondaient. Cousue comme étant un bustier, l’héritière avait demandé à ce que l’on y ajoute une pièce de métal léger, forgé telle de la dentelle, cachant ainsi les regards indiscrets voulant se perdre dans sa poitrine et attirants ceux curieux attirés par tout ce qui était dissimulé. Un cercle de métal léger rattaché au métal-dentelle cerclait pour finir son cou afin de former un ensemble à la fois loin des habitudes vestimentaires de Westeros, sans pour autant la faire passer pour une catin d’Essos.
Oh, elle sera inconnue certes, mais elle sera vue.

La préparation s’était donc faite dans le Val. Arrivée un jour plus tôt à cause du trajet conséquent entre Fort-Terreur et le bal, des petites mains s’étaient activées pour s’occuper de ses cheveux et dans le même temps, trouver sur place les produits nécessaires pour lui enlever la teinture juste après ces ridicules festivités achevées ainsi qu’un de ces masques qui se vendaient par centaines à l’approche de cet évènement si particulier. Ce fut le visage caché par un fin masque d’écailles bleues aux reflets verts qu’elle se fit escorter par les deux maigres gardes qu’elle avait le droit de prendre avec elle. Après le regard circonspect que s’échangèrent les gardes, Limor se fit fouiller avec milles précautions avant qu’on ne la laisse entrer. Au moins se dit-elle je ne risque pas de me faire assassiner ici. Si elle savait manier l’épée et les dagues à cause de son enfance difficile et peu féminine, avoir recours aux mots plutôt qu’au sang avait toujours été le moyen préféré de la Bolton, raison pour laquelle il était rare de la voir armée. Les mots coupent plus profondément que les épées, mais ce soir, l’être bleuté qu’elle était attirait manifestement beaucoup plus l’attention que n’importe quel fou brandissant son arme. Légèrement en retard par rapport à l’ouverture officielle des festivités, certains étaient assis, d’autres dansaient. Les mains se sont tendues vers elle pour partager quelques pas de danse, quelques mots, pour réussir à déceler qui était cette étrange entité – mais à son grand regret, à moins qu’elle ne croise ici un quelconque sir ou dame du Nord, elle ne restera jamais qu’une étrangère face à d’autres étrangers.

Après avoir tourbillonné dans la salle comble, Limor fit une dernière révérence à son partenaire d’un soir, avant de chercher du regard ou pouvait-elle bien s’assoir. Ses joues étaient légèrement rougies et son souffle court d’avoir dansé, et la première chose qu’elle fit une fois conduite à sa table fut de demander à ce qu’on lui serve du vin. Déguisée ou masquée, une nordique ne pouvait jamais réellement se refaire totalement. Si danser avec des inconnus n’avait pas effrayé la belle – qui après avoir esquissé quelques pas de danse avec le Roi Torrhen semblait ne plus avoir peur de n’importe quel cavalier – discuter de but en blanc avec ces drôles d’être masqués la rebutait. Là où la danse était un jeu, les discussions ne l’étaient pas.  « Vous suivez le rythme sans oser vous lever. Attendez-vous donc une dame avec qui danser, ou n’est-ce là qu’un ennui que vous ne pouvez cacher ? » Préférant ignorer pour l’instant les autres convives en face d’elle, Limor s’intéressa par dépit à celui qui était à sa gauche, et qui battait la mesure sur son verre tout aussi vide que le sien. Un homme d’âge mûr à en juger par le peu de visage qu’elle pouvait apercevoir, et, avec un peu de chance, un seigneur ayant une quelconque importance.
crackle bones


Dernière édition par Limor Bolton le Ven 5 Juin - 20:15, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mar 2 Juin - 16:51



Le bal masqué du grand tournoi
ft. Jon Stark & tout les autres participants


A peine avait-il rejoint Goeville que les Stark avaient été invité à participer au bal masqué qui s’y déroulait. A la veille des joutes, Jon n’était pas des plus enthousiaste, d’autant qu’il avait mis un point d’honneur à ce que tout soit prêt pour le lendemain. Bien entendu cela ne lui garantirait pas une victoire lors des joutes mais au moins, il pouvait se permettre d’arriver juste à temps pour revêtir son armure et n’aurait rien d’autre à penser. Cependant, il n’oubliait pas son devoir de prince. Et bien qu’il fût aussi emballé par l’idée de se rendre au bal qu’à celle de se faire dévorer par un ours, le jeune homme savait pertinemment qu’il n’avait pas le choix. Ainsi, Jon avait donc entamé sa préparation pour le bal. L’important pour lui résidait dans le fait de devoir protégé son identité, il savait parfaitement qu’une foule si nombreuse et compacte que celle d’un bal pouvait comporter de nombreuses menaces. De plus, il était parfaitement conscient que même si les armes étaient interdites, les convives disposeraient de couverts et tout homme ou femme un tant soit peu mal intentionné pouvait détourner ces objets et en faire une arme meurtrière. Il était donc bien plus prudent pour Jon d’éviter de montrer qu’il était un Stark de Winterfell et pour cela la solution la plus aisée était d’éviter les couleurs sombres. Il était donc vêtu d’un ensemble bleu légèrement foncé tout de même, le jeune homme n’ayant pas trouvé chose à son goût dans les propositions plus claires de ses servantes. Si le bas restait relativement simple, permettant à l’héritier du Nord d’être à l’aise et de pouvoir se déplacer convenablement, le haut quant à lui était ornée de multiples dorures ici et là pour mettre en valeur à la fois le costume mais aussi le prince qui le portait. Ainsi paré de bleu, Jon paraissait fringant et relativement séduisant. Surtout, cet habit jurait terriblement avec les couleurs sombres qu’il portait habituellement, malgré le fait que le bleu soit légèrement foncé, en comparaison de ces vêtements habituels, le jeune Stark avait presque l’air d’être habillé d’un arc en ciel.

Le Prince du Nord ajusta son masque sur son nez. Ce dernier lui recouvrait simplement le haut du visage, laissant libre toute la partie inférieure à son nez. Le masque était de couleur argentée, relativement simple, comprenant seulement quelques dorures pour le rendre plus attractif. Il était solidement attaché derrière la tête du jeune homme et sa couleur se mariait parfaitement avec la cape elle aussi argenté que l’on avait ajouté au déguisement du prince. Dire qu’il était peu à l’aise relevait de l’euphémisme mais il était forcé d’admettre que ce déguisement était bien différent de l’image habituelle renvoyé par les Stark. Ainsi, s’était-il rendu au bal vêtu de ce costume qui ne l’enchantait guère mais qui s’avérait confortable malgré tout. Après avoir été méticuleusement fouillé, il entra dans la grande salle de bal qui était éclairé à la lueur des torches. Il était bien entendu bien difficile de reconnaitre qui que ce soit avec si peu d’éclairage, peut-être Jon trouverait-il des visages familiers que même les masques ne pourraient cachés ou bien peut-être que certaines voix trahiraient leur propriétaire, révélant ainsi à l’aîné des Stark leurs identités.

Jon fut installé à une table, arrivé après quelques convives, il les salua d’un mouvement de tête, tandis que trois femmes discutaient. Il jeta un regard au trois, si l’une d’entre elle semblait encore moins à l’aise que lui dans cette situation, ce n’était pas le cas des deux autres. D’un côté se trouvait une femme brune vêtue d’une robe bleue qui mettait ses courbes en valeur. Elle était véritablement magnifique à n’en pas douter. Son visage ou du moins ce qui en était visible laissait aisément transparaître un charme certain. Et de l’autre, Jon pouvait retrouver une jeune femme vêtue quant à elle d’une robe dorée. Etrange coïncidence s’il en était, le sort avait voulu qu’il soit placé à la même table que sa sœur. Il n’était pas certain qu’elle l’ait reconnu, à vrai dire il paraissait bien différent, en revanche, lui l’avait reconnu sans aucun soucis, même la pénombre et un masque ne pouvait empêcher le jeune Stark de reconnaître sa cadette. De plus, son sentiment fut confirmé lorsqu’il entendit la voix de cette dernière. Mais pour le bien du bal et la protection de leur identité, il allait éviter de dévoiler l’identité de sa sœur d’autant qu’il dévoilerait la sienne en agissant de la sorte.

Arriva ensuite un homme habillé tel un ménestrel. L’accoutrement était remarquable d’autant que l’homme semblait particulièrement doué avec les mots. Qui qu’il soit, Jon ne pouvait qu’être remarquablement surpris et amusé par l’homme. Il l’écouta attentivement avant de le voir invité sa sœur à danser. Les mots de cet homme était bien vrai, même s’ils se retrouvaient tous ou presque attablés, le repas n’était pour le moment pas près d’être servi. Détendu grâce à la présence de sa sœur, bien que se demandant si son père et son frère avaient eu la même chance de se retrouver ensemble, il prit son courage à deux mains avant d’imiter son compagnon de tablée non sans avoir pris la parole auparavant. « Je crois que notre compère a raison, le repas n’est finalement peut-être pas pour tout de suite. » Il se dirigea donc vers la femme brune vêtue de sa robe bleue qui l’avait tant troublé lorsqu’il avait posé ses yeux sur elle et s’inclina révérencieusement avant de prendre la parole. « Ma Dame, me feriez-vous l'incommensurable honneur de m’accorder quelques pas de danse ? »  



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mer 3 Juin - 17:30


Le Bal Masqué de la Reine


Masquerade & Rhaenys



Je n’aurais peut-être pas dû venir ce soir. Ou plutôt j’aurais dû venir accompagnée avec Orys et Baâl et ne pas les quitter. J’aimais les mondanités et les fêtes en tout genre. J’adorais en organiser à Peyredragon et y trainer ma fratrie au complet. L’ambiance, les festivités, la légèreté qu’on y trouvait… Tout cela me ressemblait énormément. Seulement ce soir, j’étais loin des miens et la moitié d’entre eux n’étaient pas présents. Orys et moi étions un peu en froid et je l’avoue, cela commençait vraiment à le peser. Je me faisais violence pour ne pas aller le trouver et mettre les choses au clair avec lui. J’étais lasse de le faire et surtout, je voulais que, pour une fois, cela vienne de lui. Il avait conscience que je serais toujours là s’il venait me trouver, peu importe ce que je pouvais faire, tout comme j’avais conscience que la réciproque était tout à fait vrai. Ce n’était pas un léger froid qui remettrait toute l’affection que nous nous portions en doute.

Je devais prendre sur moi et essayer de m’intéresser à l’instant et de m’intégrer. Je buvais un peu de vin pour me donner le courage dont j’avais l’impression de manquer. Je pris la peine d’entamer la conversation avec les autres convives et d’honorer la soirée de Sharra Arryn. Il aurait vraiment été impoli et inconvenable de ne pas le faire. La jeune femme juste à côté de moi me répondit. Je tournais le regard vers elle à ses mots, ne pouvant m’empêchant de lui faire un léger sourire d’encouragement. Elle semblait en avoir besoin ce soir, bien plus que moi. Je n’étais pas la seule à ne pas me sentir à l’aise, même si je le masquais autant qu’elle le laissait voir. Je me demandais bien qui elle était. Dans ses habits, elle avait tout d’une grande dame seulement, elle n’en avait pas le port ni l’attitude. Elle était ravissante, oui, mais cela se voyait comme le nez au milieu du visage qu’elle n’était pas dans son élément. Je me penchais un peu vers elle et lui glissa doucement à l’oreille Le secret réside dans le fait de boire du vin. Il vous rendra beaucoup plus détendue. Mais prenez garde à ne pas trop en consommer. Si vous en abusez, vous risquez de commettre des impaires. Et si vous êtes bien trop mal à l’aise, imaginez toute l’assemblée sur les latrines royales. Ils vous paraitront tous beaucoup moins impressionnants Je m’écartais d’elle, et lui sourire malicieusement avant de lever mon verre dans sa direction et d’en reboire une gorgée. Je me souvenais parfaitement de qui m’avait donné ces deux conseils que j’avais trouvés au début ridicule avant de le suivre. C’était lors de mon premier bal et mon Père m’avait glissé à l’oreille les mots exacts que j’avais dit à la jeune femme, prenant garde que Mère ne les entende pas. Cela m’avait bien aidé, et j’espérais qu’à mon tour, je pourrais aider quelqu’un en transmettant la sagesse un peu étrange de mon Père.

Une autre jeune femme nous rejoignit, bien plus jeune que nous. Cela se voyait sur les traits de son visage, bien qu’ils étaient cachés pour certain par un masque. Elle était vraiment des plus ravissantes dans sa robe et je lui enviais quelques instants sa jeunesse et son insouciance. Elle me répondit avant d’en faire de même avec la belle brune à nos côtés. Je l’avoue, elles étaient toutes les deux très agréables à remarquer. La volatile et libertine femme que j’étais ne pouvait s’empêcher de s’en faire la réflexion et regretter de ne pas être né homme dans ce genre de situation. Il était bien plus simple de les séduire. Je fus coupée dans mes pensées par, justement, un digne représentant de cette catégorie. Il était vêtu comme un ménestrel, mais il me semblait le connaitre. Son visage était caché seulement ses yeux étaient encore visible et s’il y avait bien quelque chose à laquelle je prêtais attention c’était bien au regard. Il était le reflet des âmes, des émotions et des sentiments et je me plaisais à les dessiner. Le son de sa voix me persuada de son identité et je ne pus m’empêcher de sourire à ses paroles. C’était étrange, mais Roward Martel arrivait sans cesse à les faire naitre sur mes lèvres. A cette table, il ne fait aucun doute que de nombreux pères sont des voleurs. Ils ont ravis toute la beauté des étoiles pour les donner à leurs filles. Très cher Ménestrel, vous qui êtes connu pour vos glorieux combats contre des pantins, avait raison à bien des égards. Elles sont toutes aussi ravissante les unes que les autres. Nul doute que si vous faites des jaloux, elles en font également de nombreuses, moi la première. lui répondis-je sincèrement. J’avais glissé une allusion à son égard, qui je l’espérais, il comprendrait.

Un nouveau convive se joint à nous, et ces couleurs, bien que plus foncée, font échos aux miennes. J’avais toujours aimé le bleu dans toutes ses nuances et mêlé à l’or, il était d’autant plus mis en valeur. Je m’attardais un peu sur lui, essayant de deviner qui il était, mais je n’en fus pas capable. Pas quelqu’un que je connaissance, ou alors simplement une vague connaissance dont je n’avais pas vraiment fait attention. Je le saluais d’un signe de tête et fus amusée de le voir battre le rythme sur le table de la musique qui s’élevait dans la grande salle. Roward proposa d’ailleurs à l’une des deux jeunes femmes de danser alors qu’une jeune femme nous rejoignait. Ces cheveux… Par les septs, ils étaient magnifiques, colorés ainsi. Son masque était tout simplement exquis. En venant jusqu’à notre table, elle ajoutait pour sûr, une valeur ajoutée à cette tablée qui comportait déjà de très belles femmes. Finalement j’étais vraiment heureuse d’être masquée et déguisée. Au moins ne rajouterons pas aux rumeurs circulant à mon sujet que j’étais « aussi laide qu’un homme de pierre, que l’on aurait exilé à l’ancienne Valyria ». La Tyroshi s’adressa à l’homme battant le rythme, alors que je buvais une autre gorgée de vin, pour me donner encore et toujours le courage de terminer cette soirée. Je reposais ma coupe sur la table et remarqua alors un jeune homme s’avancer jusqu’à moi. Je l’avoue, je n’avais pas fait attention à sa présence plus tôt, occupée à discuter avec ma voisine, à répondre au prince de Dorne, puis à observer la jeune femme à la chevelure magnifiquement bleutée. Il s’inclina devant moi avant de me demander avec beaucoup de noblesse, de lui accorder une danse. Je plongeais mes yeux lavandes dans les siens si sombre et lui répondis A la seule condition que vous ne vous incliniez plus devant moi Messire. L’honneur serait cependant non pour vous, mais pour moi d’être votre compagne l’instant d’une danse. Je me levais, et pris la main qu’il me tendait. Je n’allais surement pas refuser de danser avec un jeune homme aussi polie et respectueux que lui. Je ne le connaissais pas, il appartenait au Nord c’était indéniable. Ses yeux trahissaient son royaume, comme les miens le faisaient, pour peu qu’on est pris connaissance des spécificités de chaque royaume.





Shall we begin?


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 1962
Membre du mois : 42
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/ En ligne
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 4 Juin - 0:44

Mini-mission
Le Bal Masqué du Grand Tournoi
JComment en était-elle arrivée là, elle se le demandait encore.  Le reflet dans le miroir l’observait d’un air dubitatif, voire profondément agacé. Ce regard lui était d’ailleurs bien peu familier, ourlé de noir, les paupières fardées des couleurs de l’océan. Eren aimait la mer, la seule source de joie dans sa vie. L’océan lui avait donné la richesse et le pouvoir. L’invitation au bal l’avait laissé sans voix. Non pas que ce genre de missives soit la première du genre. Mais Eren était une guerrière, une combattante, une pirate. Elle aimait tuer, torturer et piller. Alors, le Dieu Noyé pouvait lui en être témoin, elle n’avait guère bondi de joie en apprenant qu’elle devrait se rendre aux festivités. Son père avait insisté et elle avait dû s’y résoudre, bon gré, mal gré. Naturellement, elle avait tempêté, protesté, argué qu’elle ne pourrait se rendre à la dite célébration car elle avait des pillages à mener. Rien n’y avait fait. Alors, elle avait courbé l’échine, de mauvaise grâce. On ne refusait rien à Harren le Noir, le Roi des Sept Couronnes et honorable père. L’homme était un fin stratège politique et il savait que ce genre de festivités permettait de prendre des renseignements fort utiles. Eren devait donc tendre l’oreille et ouvrir l’œil. Et si possible prendre du bon temps. Pas gagné…

Eren avait donc été contrainte de passer entre les mains de ses servantes afin qu’elles arrangent sa toilette et sa coiffure. Cela avait duré des heures, au grand dam de la principale intéressée. Elle avait été particulièrement désagréable avec ses suivantes et ne s’était pas gênée pour asséner quelques claques aux impudentes qui osaient lui tirer les cheveux de leurs gestes mal avisés. La robe qu’elle avait choisie était couleur turquoise. Une couleur qu’elle ne portait que rarement, préférant le bleu sombre de l’océan déchainé. Sa robe laissait entrevoir un décolleté plongeant certes, mais pas affriolant. Eren savait se contenir, même si elle était loin d’être en reste concernant les appâts. Sa robe était près du corps, moulant quelque peu les formes, sans être vulgaire pour autant. Elle la mettait parfaitement en valeur. La jeune femme avait seulement fait remarquer qu’il était hors de question qu’elle se rende désarmée au banquet. Bal ou pas, elle n’avait qu’une confiance extrêmement limitée en Lady Arryn. Elle avait donc conservée un poignard le long de sa cuisse, dans une petite poche cousue à même la culotte, ainsi que dans sa botte. Dans cette tenue, elle se sentait parfaitement empotée même si toute la maisonnée l’assura qu’elle était radieuse. Sa longue chevelure châtain, gonflée par le sel, fut peignée avec soin et on disposa des fleurs blanches et bleues mèche par mèche. La particularité de la soirée ? Un bal masqué. Cela n’était pas pour déplaire à Eren. Au moins, personne ne verrait que la fille d’Harren le Noir se trouvait dans une tenue aussi ridicule et indigne d’un guerrier. De plus, la compagnie des femmes de la haute société avait le don de l’exaspérer. Parler chiffons et marmots, cela ne l’intéressait guère.

Naturellement, la préparation d’Eren se fit directement dans le Val, le voyage depuis les Iles de Fer étant particulièrement long. D’autre part, il aurait été inconcevable de se déplacer dans cet accoutrement sur un boutre, au milieu de ses hommes. Elle aurait perdu toute crédibilité. Ainsi donc, elle avait été patiente –autant que faire se pouvait- et elle avait également accepté de porter le masque vert d’eau, accordé à ses atours. C’était un masque très simple qui couvrait tout le haut de son visage ainsi que son nez. Lorsqu’elle se présenta au lieu indiqué, elle ne fut guère surprise de voir des gardes s’avancer pour la fouiller. Aucune arme n’était autorisée et la méfiance restait de mise. Eren se prêta au jeu avec une assurance sans faille, même quand les mains du gredin s’attardèrent un instant de trop sur elle. Elle observa ensuite la multitude de convives qui se pressaient autour d’elle. Des femmes et des hommes, tous plus méconnaissables les uns que les autres. Oh, naturellement, certains seraient plus faciles à identifier. Elle tourna la tête vers un jouvenceau qui s’était fendu d’une profonde révérence à son endroit et l’avait invité à danser. Eren l’observa, haussant seulement un sourcil, d’un air peu amène. Elle ne répondit rien, se contentant de conserver un visage impassible. Le jeune homme rougit –du moins à ce qu’il semblait, au vu du peu de son visage qu’elle pouvait voir- et disparut sans demander son reste.

Danser, merci bien. Eren ne comptait nullement se laisser attirer sur la piste de danse, à moins d’y être contrainte. Elle se dirigea vers la table la plus proche, dans l’idée de demander un verre de vin. On le lui servit et elle trempa délicatement les lèvres dans le breuvage sucré. Un délice. Lady Arryn avait réellement bien fait les choses. Autour d’elle, ses comparses de tablée semblaient bien mystérieux. Deux femmes, l’une en dorée, l’autre en bleuté, étaient tout bonnement sublimes. Eren les observa du coin de l’œil. Autant la jeune femme en dorée était difficilement reconnaissable, autant celle qui portait les atours azur possédait un regard à la couleur caractéristique : une Targaryen sans aucun doute. S’agirait-il là de la traînée Rhaenys ? Cela pourrait se révéler fort amusant. Un peu plus loin, une femme aux cheveux drôlement teintés entamait la conversation avec un homme d’âge mur, semblant s’ennuyer ferme. Quelques secondes plus tard, deux couples de danseurs se formèrent, un homme déguisé en ménestrel invita la jeune femme à la robe dorée tandis qu’un jeune homme tentait sa chance avec la Targaryen. Mais la dernière femme avait davantage retenue son attention. Une brune en robe nacrée qui semblait s’ennuyer autant qu’elle-même. Elle était tout proche et Eren engagea la conversation, se demandant qui se cachait derrière  ce masque.

Je vois que je ne suis pas la seule à considérer ce genre de festivités comme une perte de temps. A votre santé., ajouta-t-elle en levant sa coupe en direction de la jeune femme.  
code by Silver Lungs
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 4 Juin - 19:52





La musique est entrainante. Je tape en rythme, observant les danseurs s’activer sur la piste. Je n’étais pas un danseur né. J’ai du apprendre pour faire bonne figure lors des bals orchestrés par ma mère, ou dans ses soirées interminables que les dames de la hautes organisent. Mon visage se tourne et découvre une femme à la chevelure magnifique, aux reflets bleus. Ce soir, je suis un roi entouré de belles créatures. Celle-ci est tout à fait appétissante, tout comme d’autres mais ce sont ses yeux qui m’attirent. Le masque ne peut dissimuler ce regard, proche du mien. Je lui souris de ma voix rude, même si j’essayais tant bien que mal de la dissimuler, je n’y arriverais pas – Vous m’avez démasqué, je suis un homme qui s’ennuie vite … - Répondis-je avec un sourire en coin. L’ennuie me prends vite. Est-ce un défaut qu’on beaucoup de guerrier ? Je me demande. Son déguisement était remarquable et je peux deviner ses courbes sous cette robe.

Le problème avec les masques, c'est qu’enlevé on est souvent déçu. Le paquet semble attrayant au premier abord puis vient le levé des masques et la déception. Le mystère est excitant, jusqu’à ce qu’on le dévoile. Il y a dans cela, une certaine perfidie de nous soumettre à ce jeu. Un jeu de devinette. Mais qui se cache derrière le masque ? Beauté ou laideur ? Moi-même, je dois intriguer la demoiselle. A la fin, elle sera déçue de n’y retrouver qu’un homme d’âge mûr. Un homme roi et expérimenter dans la plaisir de la chair. Va savoir ce que recherche chacun d’entre nous ce soir ?

Une servante passe devant nous, remplissant des verres dont le mien. Je me retourne lorsque j’entends une voix féminine lever son verre. Une perte de temps. Une remarque que ma fille aurait également faite. Ce dont je suis sûr c'est qu’il ne s’agit pas de ma fille. Pourvu qu’elle ne fasse pas parler d’elle ce soir. Je pense que Rowenna gardera un œil sur elle. J’espère que mo épouse gardera un œil sur elle. Je suis resté trop muet pendant quelques secondes alors que je suis aux côtés d’une beauté. - ... Bien que je ne m’ennuie pas d’admirer vôtre beauté. Et il serait inconvenant de ma part de pas vous inviter à danser … - Je me lève de mon siège et présente ma main puissante à la jeune femme. Un pas de danse ne me ferrait pas de mal et en attendant que la nourriture arrive à nôtre table, je ne peux rester inactif. La peau de main est dure et peu agréable aux touchés. A force de manier l’épée, j’ai perdu la douceur de mon jeune temps. Je me demande si la dame s’en rendra compte.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Ven 5 Juin - 17:17



Le Bal Masqué Du Grand Tournoi


C'est avec surprise et avec grand plaisir que je constatais que je n'étais pas la seule invité à ne pas être dans son élèment et à m'ennuyer ferme. Ma voisine de table à la robe bleutée me fit la remarque de ne pas trop abuser du vin, de peur de commettre un impair. Je ne pu retenir un petit rire lorsqu'elle me dit d'imaginer tout le monde sur les latrines pour être moins impressionnée. Impressionnée, l'étais-je vraiment ? Mal à l'aise ? Certainement, je n'aimais pas vraiment les robes et toute ces autres fanfreluches, habitué depuis longtemps à aux armures et autres tenues de guerre. Pour autant je souriait à cette charmante jeune femme et lui murmurait moi de même à l'oreille, respirant la douce fragrance de son parfum.

"Je vous remercie de la réflexion et de vous enquérir de ma consommation d'alcool, mon amie, mais ne vous inquiétez pas pour moi. Je ne pensais pas trouver aussi charmante compagnie..."

Un sous-entendu ? Peut-être... La jeune inconnue était loin d'être déplaisante à l'oeuil et j’appréciais tout autant la compagnie des femmes dans ma couche que celles des hommes. Nous fûmes vite rejointe par une autre invitée, vêtue d'une superbe robe dorée et au masque de la même teinte. Plus jeune que nous si j'en jugeais par ses formes et sa voix aiguë... mais tout aussi délicieuse pour les yeux. J'étais décidément en très bonne compagnie ce soir. Cette jeune inconnue me fit remarquer mon indifférence pour le bal. Je lui souris, charmeuse.

"Je n'ai guère l'habitude de ce genre de mondanités, MyLady, mais cela ne veut pas dire que je ne sais pas apprécier ce qu'elles ont à offrir..."

Les bals masqués ont cet avantage que nous pouvons difficilement reconnaître notre interlocuteur te nous pouvons soit jouer un rôle soit laisser libre court à notre véritable nature. Il n'y a rien de mieux qu'un masque pour vous dévoiler le visage d'un homme ou du'ne femme. Un nouvel invité, déguisé à la manière d'un ménestrel, arriva à notre table, déclinant une tirade ma foi digne d'une véritable barde. Cette voix et cette manière de parler me disait quelque chose, se pourrait-il que... Avant que je n'eu le temps de le questionner, il invita notre jeune voisine en robe dorée à danser. Sur ces entrefaites nous fûmes rejoins par deux hommes et deux femmes, tous magnifiquement vêtus. Le plus jeune des costumés, vêtu tel un arc-en-ciel, invita ma voisine bleutée à danser, invitation qu'elle accepta, laissant une table bien vide à mes côtés. Je retenais un soupir. Dommage. J'aurais bien voulu continuer à discuter avec elle, je suppose que j'en aurais à nouveau l'occasion lorsqu'elle reviendra. Je tournais la tête et vis une invitée en couleur turquoise lever son verre dans ma direction, je lui rendis la politesse en souriant. Notre autre voisine au masque bleu-écaille fut elle aussi invitée à danser. Est-ce que j'étais quelque peu vexer qu'aucun invité se proposa pour être mon cavalier ? Un peu, oui, je buvais une nouvelle gorgée de vin et répondis à ma voisine aux couleurs de la mer.

"On dirait bien que notre table se dégarnie peu à peu, nos voisines semblent charmer leurs cavaliers et comment leur en vouloir, ce sont de superbes jeunes femmes..."



Dernière édition par Aléinor Clegane le Lun 8 Juin - 18:34, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Ven 5 Juin - 20:18

Le bal masqué du grand tournoi
   

Une Reine est connue, reconnue, son nom est gravé dans le marbre avant même que la couronne n'ai touché sa tête - et que veut-elle ? Que nous, nous ne soyons qu'une foule d'inconnus se pressant à ses portes tels des chiens affamés, masqués, ridicules ?
Soit. Anonyme chien que je serai, je me battrais pour avoir ma part du lion et briller, ne serait-ce que sous un masque. Elle est Reine, et moi, rien. Je serai son chien jusqu'à ce qu'elle décide d'arrêter sa masquarade si il le faut.
Un sourire, c'était là tout ce que Limor pu déceler. Le masque cachant quasiment l'intégralité du visage de son voisin avait le don de troubler la belle. Elle qui avait tant appris des expressions, de ces traits qui se tirent et se détendent, d'un regard fuyant lors d'un mensonge ou des pupilles qui s'aggrandissent lors d'une trop grande souffrance. L'écorchage avait appris à chaque Bolton l'anatomie mais aussi les expressions humaines, et ce soir, tout ce savoir était retiré de l'héritière. C'était tout juste si elle pouvait voir le bleu clair des prunelles de l'homme, à moitié plongées dans l'ombre de son masque. « Vous m’avez démasqué, je suis un homme qui s’ennuie vite.. » Alors Limor apprécia son sourire et sa voix, seules choses trahissant l'identité cachée derrière ce masque certes finement travaillés, mais au combien embêtant. Comment pouvait-elle savoir si elle ne faisait pas d'erreurs de politesse ou de discrétion face à une personne dont elle ne savait rien, ni ne voyait rien ? Il avait fallut des années à la Bolton pour apprendre, telle l'héritière qu'elle allait devenir, à passer de garçon manqué et violent à ce qui pourrait à présent s'apparenter à une sorte de diplomatie encore brute. Loin d'être aussi fine que son père en société, elle comptait tout de même sur son charisme pour faire passer même les plus déplacés des mots - et puis, ainsi tous cachés, il y avait peu de chance que l'inconnu d'un soir ne lui tienne rigueur de ses possibles écarts. « Si seulement je pouvais réellement vous démasquer vous ainsi que le reste des convives, je pense que notre ennui partagé disparaitrait bien vite. »

Portant sa coupe nouvellement remplie à ses lèvres, Limor jura intérieurement que cette ridicule idée de masques devait être l'heure du stupide gamin appellé "Roi" dans le Val. Boire avant de se remettre à danser en espérant reconnaître quelqu'un était pour elle le programme de la soirée. C'est ce que dut également se dire l'une de ses voisines, ou plutôt, celle qui lui faisait face. Toutes deux portait la même couleur, ce même azur coloré et attirant, sauf que là ou la nordienne excécrait la vulgarité, elle semblait en avoir fait son principal atout. Heureusement pour l'inconnue, sa poitrine évitait de faire trop femme du peuple - si seulement elle était issue de la petite noblesse - et l'ensemble était étrangement beau malgré ce défaut. Mais le rictus de Limor ne s'effaça que partiellement, le mépris qu'elle ressentait pour cette légère débauche anonyme masquant son objectivité. Levant tout de même son verre lorsque elle le fit, la Bolton bu les quelques gorgées restantes.
Et dire qu'elle n'avait même pas encore mangé. « .. Bien que je ne m’ennuie pas d’admirer vôtre beauté. Et il serait inconvenant de ma part de pas vous inviter à danser.. » Les prunelles de la belle revinrent sur son proche voisin, et elle le vit debout, lui tendant la main. Lui aussi portait du bleu, mais un bleu profond, rappellant la couleur de ses cheveux teints. « Une beauté masquée l'est-elle toujours une fois révelée ? » Les courtoisies de base n'intéressaient pas en cette soirée Limor, et elle joua l'espace d'un instant des mots de l'homme. « Si je ne peux vous voir, au moins pourrais-je vous connaître à votre manière de danser. » Posant sa main dans la sienne, la Bolton se leva en un sourire. Non, elle ne connaîtra pas tout d'un homme en échangeant quelques pas de danse, mais qui, sait, si elle avait l'occasion de le recroiser par la suite, peut-être reconnaîtra-t-elle sa manière de bouger. S'écartant tous deux de la table, elle ajouta dans un sourire qui s'accentua : « Voyons si vous êtes toujours autant en rythme avec la musique messire. »
crackle bones
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Sam 6 Juin - 13:59

Je tournais la tête quand un homme s'approcha et nous salua par quelques compliments fort bien tournés et... Un charmeur. Cet homme devait être un charmeur, usant et abusant de belles paroles pour séduire son entourage. Hommes comme femmes. Serait-ce un prince pour parler si joliment ? Possible. Il avait opté pour une tenue colorée en tous les cas. Je ne pus m'empêcher de rire doucement à ses paroles. Je devais admettre ne pas être habituée à ce genre d'envolée lyrique. J'étais une princesse, mais les hommes du Nord n'étaient pas les plus emphatiques. Il s'installa donc, mais pas pour longtemps. On dirait que monsieur n'était pas du genre à se tenir tranquille et à s'ennuyer en silence. Je ne m'ennuyais pas, pas encore, mais quand son regard croisa le mien, je sentis mon cœur faire une petite cabriole. Tout cela avait un air de nouveau pour moi et j'adorais. C'était futile. Un bal masqué n'était qu'un divertissement, un leurre en attendant les réels enjeux politiques du lendemain. Mais j'avais envie de cette frivolité. Je n'avais que 16 ans et depuis la mort de Mère, j'avais été privée du droit d'être insouciante. J'avais fait ce qu'il fallait pour ma famille, pour mon petit frère, qui me le rendait si mal depuis quelques années.

Enfant, j'avais assisté à des fêtes, à des représentations d'artiste, j'avais dansé, comme une enfant. Puis, j'avais apprit à danser comme une Lady. Même si je n'avais guère eu l'occasion de pratiquer, la mort de ma mère emmenant avec elle toute gaieté au sein de la froide Winterfell. Alors ce soir, j'avais envie de profiter. Profiter tant que j'étais une demoiselle. Une fois mariée... Je ne savais pas. Sans doute y aurait-il plus de réjouissances au Roc que dans le Nord. Ce ne serait pas bien difficile. Mais Lyman Lannister appréciait-il ces festivités ? Cette futilité ? D'après ce que m'avait laissé entendre Aléinor, je pouvais espérer qu'il y prenne plaisir...

Mais ce soir, je n'étais encore à personne. Et personne ne savait qui j'étais. En théorie.

D'autres personnes prenaient place autour de nous, aux tenues plus époustouflantes les unes que les autres. Des femmes, des hommes... L'un m'interpela. Malgré le masque, son regard... Son allure... Je plissais les yeux, mais je fus vite distraite. Ce n'était que partie remise.

La main du ménestrel se tendit vers moi alors qu'il m'invitait à l'accompagner pour quelques pas de danse. Sa peau était dorée, trahissant un homme du Sud. Et habitué au grand air. En comparaison, j'avais une peau d'albâtre. Avec plaisir, je glissais ma main dans la sienne, me levant avec un sourire radieux.

« Avec plaisir Messire, mais si vos talents de danseur sont à la hauteur de vos talents d'orateur, je crains de vous décevoir.

Je le suivis néanmoins, une étincelle malicieuse au fond du regard. Plus proche de lui, je pouvais voir ses yeux. Sombres, presque noirs. Hypnotisant. J'ignorais son identité, j'ignorais ses origines, s'il était attirant ou pas, mais en tous les cas, ce sourire et ce regard pouvaient facilement faire chavirer les cœurs. Couplés à une galanterie sans failles et avalanches de compliments, Messire devait être un bourreau des cœurs.

« J'espère que vous me pardonnerez si mon pas n'est pas assuré. Cela fait très longtemps que je n'ai pas dansé... Mais avec un excellent cavalier, je ne doute pas que cela revienne rapidement. »

Je le laissais poser ses mains sur moi et lui soufflais, joueuse :

« Guidez-moi Messire. »



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Lun 8 Juin - 18:11





J’étais debout tendant ma main vers la belle inconnue à la chevelure bleutée. Je suis plutôt impressionné par tant de créativité. Il s’agit là d’un domaine que je ne maîtrise absolument pas. Ma créativité se borne à l’art de la guerre. Je reconnais la beauté d’une dame, ce qui est déjà bien. Pour le reste aucune œuvre inerte ou vivante, ne sait m’émouvoir. Ma vision du monde beaucoup trop sombre me ferme aux émotions intenses d’émerveillement. J’accompagne la remarque de la demoiselle par un sourire. Elle m’intrigue. L’intelligence de ses propos me plaît. Il est rare de tomber sur une femme avec de l’esprit. Ce qui ne veut pas dire qu’elle n’en reste pas moins une femme, avec ses tourments et ses caprices. Je sens sa main douce se glisser dans la mienne. Aucun signe, de vieillesse sur cette peau satinée. La femme inconnue est jeune. Je me trompe rarement. Moche ou belle, peu importe, voilà une femme qui ne manque pas de panache dans cette robe. Les regards de certains hommes se tournent. J’apprécie qu’on dévore du regard ma partenaire de danse. – Ma manière de danser ? Je ne sais pas si cela vous donnera beaucoup d’indice sur mon identité …

La danse n’est pas l’exercice que je préfère, mais je me débrouille. Les pieds de ma partenaire devraient s’en sortir sans trop de dégât. Nous remercions le professeur de danse que ma mère m’a imposée enfant ainsi que Rowenna. J’ai eu le temps de m’entrainer lorsque nous étions encore un couple marié heureux. J’ai grandis en tant que guerrier et non en tant que danseur. Les muscles de mon corps sont façonnés pour être rigide et me permettre d’abattre mon épée d’un coup sec sur la tête de mes ennemis. J’ai très peu de souplesse et ma stature reste frigide. Pour autant, j’arrive à me mouvoir, à tournoyer avec ma partenaire sans trop de ridicule. Ce que va vite découvrir la beauté qui m’accompagne auprès des autres couples. Je glisse ma main sur sa hanche et l’autre dans sa main. J’étais satisfait de constater au toucher que la hanche de la demoiselle est fine. Ce qui présage une bonne surprise sous cette robe. Suis-je déjà à songer à aller voir de plus prés ce qui se cache sous l’emballage ? Bien évidemment.

Nous commençons cette danse, plongeant mon regard glacial dans le sien. – Dite-moi Madame, je serais très intéressé de savoir ce que ma façon de danser vous révèle ? – demandais-je en serrant mon étreinte.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mer 17 Juin - 16:29

A la plus grande joie du prince de Dorne, la belle semblait des plus heureuses face à cette main tendue. Un doux sourire emplie de joie se dessina rapidement sur ses lèvres, chose qui ne put qu'animer le cœur las de cet homme. Cela faisait longtemps que notre ami n'avait plus vraiment dansé, sans doutes était-il encore un peu rouillé, mais, il préférait espérer que ce genre de choses ne s'oubliait pas, comme le maniement de l'épée. En y réfléchissant un peu plus, Roward n'arrivait guère à se rappeler ses dernières vraies valses en charmante compagnie. Il eut le plaisir de danser récemment avec sa très chère sœur, l'horrible jour où sa famille fut brisée. Une danse qui cessa malheureusement trop vite, pour un incident bien trop fâcheux. Mais avant cela, l'officier Martell avait passé deux longues années aux frontières, protégeant sa principauté des potentielles attaques du Bief et de l'Orage, deux années durant lesquelles, la danse n'était guère l'une de ses priorités. Serait-il à la hauteur ? Il ne pouvait que l'espérer. Dans tous les cas, les mots de cette belle inconnue de purent que lui arracher un doux sourire, qui crût de plus belle lorsque sa cavalière fut au plus près, pouvant admirer chacun de ses traits. Parfaits. Voilà le seul mot qui traversa l'esprit du sudiste. Ses yeux, ses lèvres, les contours de son visage, malgré ce masque cachant une grande partie de ce trésor, il ne pouvait y voir qu'une femme somptueuse. Au vu de sa peau pâle, la sylphide ne pouvait que venir d'une contrée du Nord. Le Val, le Conflans ou peut-être tout simplement le Nord. Les îles-de-fer ne semblaient guère possible au vu de ses manières et de ses mots.

« J'ignore si je serais un bon cavalier. Ce que je peux vous dire, cependant, c'est que je m'en serais voulu toute ma vie de ne pas avoir partager quelques danses avec si belle femme. Votre masque ne peut que laisser place à l'imagination, sublimant la perfection que l'on peut déjà apercevoir. »

Souriant doucement, le prince ne put que se rappeler sa pensée première à l'idée de venir à Goëville pour des jeux stupides. Cela l'avait énervé, puis déçu d'y être contraint, certain que cela serait une perte de temps, tout simplement. Force est de constater que, pour notre ami, le temps ne fut guère perdu. Même s'il n'avait pas eu la chance de réellement rencontrer la femme que la masse considérait comme la plus belle femme de Westeros, le jeune homme avait pu croiser la route de jeunes femmes toutes plus exceptionnelles les unes que les autres, qui, à son sens, ne pouvaient rien avoir à envier à cette fameuse reine du Val. La délicieuse inconnue qu'il tenait entre ses bras faisait sans aucun doutes parti de celles-ci. Rapidement, de nouveaux mots sortirent de ses lèvres, lèvres dont beaucoup devaient se damner, rêvant de pouvoir y goûter, tant celles-ci semblaient délicieuses. Ces mots retranscrivirent un certain malaise de la part de la jeune femme, expliquant que cela faisait bien longtemps qu'elle ne dansait plus, le laissant la guider. Alors, posant délicatement ses mains sur son merveilleux corps, sans pour autant abuser de quoi que ce soit, sachant rester courtois et un bon prince, il se mit en tête de la guider, du mieux qu'il pouvait. Toujours souriant, quelques mots furent doucement soufflés, à l'instar de sa cavalière.

« Les cygnes ne peuvent qu'être emplis de jalousie devant tant de grâce ma dame, nul besoin de vous guider, vous êtes parfaite. Vous semblez aussi prendre grand plaisir à danser, j'ignore si je suis la cause de tout cela, mais mon cœur ne peut que se réchauffer à cette idée. Aussi, ne me nommez pas ainsi, je vous en prie. N'est-ce pas là toute l'idée de ses masques, faire chuter les étiquettes et les barrières ? Que diriez-vous de se donner des faux noms ? »

Souriant tendrement, un seul nom finit par venir à l'esprit du Martell, celui de l'homme qui l'avait fait devenir celui qu'il était en ce jour, son maître d'armes.

« Appelez-moi Dezial »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mar 30 Juin - 14:24

Je laissais échapper un rire cristallin quand l'homme me répondait avec force compliment, exagérant même ma beauté. C'était grisant quelque part. Ce n'était peut-être que de la courtoisie, je ne me leurrais pas, même s'il n'avait pas grand chose à gagner à flatter ainsi une parfaite inconnue. Peut-être était-ce tout simplement du fait de son éducation. Il était un gentilhomme, peut-être un prince, à la peau plus sombre que la mienne, trahissant davantage le Sud. Cela devait être une habitude de flatter ainsi l'ego des jeunes femmes qu'il pouvait croiser, histoire de ne froisser personne. Malgré tout, j'aimais à penser qu'il était sincère et me trouvait vraiment jolie. Non, belle, pour être exacte. Je n'étais plus une enfant, j'étais une femme et j'aimais l'idée de pouvoir plaire aux hommes. Naturellement. Petite vanité personnelle. Surtout alors qu'il y avait tant de beautés réunies au Val pour ces festivités.

« Vos paroles sont du miel Sire Ménestrel ! Je pourrais vous écouter vanter ma beauté devinée et fantasmée toute la nuit ! Prenez garde que je ne vous enlève pas pour que vous flattiez ainsi ma vanité durant les prochaines heures. »

Mon regard brillait de malice alors que je souriais largement et ajoutais, mutine :

« Au moins, vous vous consolerez d'avoir les pieds en sang de ma maladresse en vous disant que vous avez pu côtoyer une telle beauté, n'est-ce pas ? »

Je ris de nouveau, d'humeur légère, grisée par l'atmosphère de la fête, par les mots plaisants de cet inconnu, par la chaleur qu'il dégageait et par la beauté de ses yeux sombres. Je ressentais avec acuité sa main sur ma robe, chaude, alors qu'il prenait toutes ses précautions pour se montrer totalement courtois et ne pas avoir de geste déplacé. Autant lui avouer que je n'étais pas la meilleure danseuse de tout Westeros, cela faisait bien longtemps que je n'avais pu danser, cependant, j'aimais à croire que cela reviendrait facilement en ayant un bon partenaire. Je ne devais pas trop penser aux pas, juste suivre la musique et les mouvements que m'imprimaient le jeune homme. D'abord un peu hésitante, cela devenait un peu plus facile au fur et à mesure des pas alors qu'il faisait encore bon nombre d'éloges sur ma personne. Un peu plus, et j'allais trébucher.

« Vous allez finir par me déconcentrer messire. »

Je souris de nouveau, alors qu'il me suggérait de nous trouver des noms, afin d'abolir la distance et de nous retrouver sur un pied d'égalité. C'était la même chose qui m'avait plu dans ma rencontre avec le jeune homme dans les cuisines. Cet anonymat qui créait la complicité.

« Je pense que c'est là une excellente idée... Dezial. »

J'ignorais d'où il sortait ce nom, s'il l'avait inventé, si c'était celui d'une personne chère, ou disparue, ou simplement un nom qu'il appréciait. Quelle importance ? C'était à moi d'en trouver un maintenant. Je me triturais les méninges, avant de finalement lâcher :

« Lya. »

Court, simple, cela me plaisait bien.

« Et vous avez raison, j'aime beaucoup danser, malheureusement l'austérité a chassé la frivolité en mon foyer ces dernières années. Pouvoir de nouveau goûter à ce plaisir et avec un tel cavalier ne peut que me donner envie de rire et de danser jusqu'au petit matin. J'ai simplement quelques craintes d'être déçue par la suite. Vous avez mis la barre très haute, votre remplaçant aura un défi de grande envergure à relever ! »



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Ven 10 Juil - 18:29

La belle inconnue avait un doux rire des plus agréables à l'oreille. Les compliments du prince semblèrent faire mouche pour son plus grand plaisir. Cela pouvait sembler incongru que de complimenter les traits d'une femme masquée mais … Cette femme restait à part. Le peu que l'on apercevait donnait fortement envie de découvrir le reste. Le peu qu'il nous était permis de voir ne nous faisait qu'espérer la splendeur du reste, ne laissant même aucun doute sur celle-ci. L'inconnue finit par le complimenter sur son verbe. La suite fut nettement plus intéressante aux yeux du fameux ménestrel. En effet, la jeune femme se disait capable de l'écouter toute la nuit, envieuse même de cela. Mais qu'elle devrait faire attention à ce qu'elle ne l'enlève pas afin de l'écouter en continu. Suite à cela, son sourire ce fit plus malicieux, exposant le fait qu'en côtoyant si belle personne, le sang sur ses pieds ne sera pas si douloureux. Il en rit de plus belle.

« J'imagine aisément une bonne centaine de destins bien pire que celui-ci. Peut-être devrais-je me laisser tenter, ô belle inconnue ? Quant à mes pieds, ne vous en faites pas, ceux-ci vont très bien. »

Contrairement à ce que la jeune femme avait laissé entendre un peu plus tôt, ses pas de danses étaient loin d'être mauvais, bien au contraire. Certes, ceux-ci étaient hésitants et peu assurés au début, mais cela n'importait que peu notre jeune ami, bien trop heureux de faire danser pareille cavalière. Sans doutes que l'inconnue n'avait pas dansé depuis bien longtemps, mais comment lui en tenir rigueur ? Tentant de la rassurer à sa manière, le prince la complimenta à nouveau, d'une manière grandiloquente. Malheureusement, cela n'eut pas l'effet escompté, tant et si bien que la danseuse faillit trébucher, toujours souriante, le grondant gentiment, se disant avoir du mal à se concentrer avec ce genre de choses. Roward sourit chaleureusement.

« Mais voyons, votre attention ne s'était portée que sur vos pieds et vos pas. J'en suis presque devenu jaloux ma très chère. »

L'idée exposée par la suite sembla grandement plaire à la jeune femme qui sembla même réfléchir à lui offrir un pseudonyme : Lya. Un nom court, simple et des plus jolis selon lui. Cela lui faisait grandement penser à un nom de fleur. Les fleurs ne représentent-elles pas, après tout, les plus belles choses de la flore ? Sans doutes n'avait-elle pas pensé à cet aspect, mais, le Martell appréciait grandement la chose. S'arrêtant de danser un bref instant, notre ami lâcha la belle, afin de faire un pas en retrait tout en venant baiser la main de sa cavalière, dans une révérence qui fut répétée un nombre incalculable de fois aux côtés de son grand-mère.

« Enchanté de faire votre connaissance dame Lya. »

Rapidement ses mains vinrent se déposer à nouveau sur ses belles formes avant de lui redonner le rythme, espérant lui faire retrouver ce niveau qu'elle eut un jour. Des révélations finirent par tomber sur la raison de ce manque de pratique, laissant penser à un désastre. Des morts peut-être ? Un accident ? Une guerre ? Les raisons pouvaient être nombreuses au vu des mots employés, mais, plutôt que de s'occuper de ces tristes souvenirs, ne voulant pas lui faire la moindre peine de se les remémorer, le dornien préféra se préoccuper de la seconde partie de son discours, ce qui le fit d'ailleurs rire légèrement.

« Serait-ce là une invitation gente demoiselle ? Vous semblez vouloir me garder pour vous toute seule, êtes-vous consciente que je risque de faire quelques jalouses ? Cependant, si vous prenez plaisir à retrouver des pas plus sûrs en ma compagnie, je me ferais un plaisir de rester avec vous encore un peu. Jusqu'au petit matin s'il le faut. Je n'aurais qu'à … Longer les murs afin de ne pas recevoir de coup de dagues d'un fervent admirateur. »

Son rire se fit plus chaleureux, plus libéré même. Oui, si belle femme devait avoir son lot de prétendant, masquée ou non.  S'il fallait à cela ajouter un grand nom de Westeros, le fameux lot devenait une armée.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Dim 19 Juil - 16:04

Les festivités de Dame Sharra ayant durées un certain temps déjà, les serviteurs débarrassent les tables et la salle sera vidée sous peu, chassant aimablement, mais fermement les derniers invités piquant les petits fours (pour le 31 juillet 2015 IRL)



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5800
Membre du mois : 19
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 30 Juil - 17:26

Ah qu'il était plaisant d'entendre ainsi un homme me charmer. Je n'avais pas l'habitude de compliments si élaborés et je me laissais aisément charmée, sans pour autant perdre de vue que ce n'était là que badinage qui ne porterait à aucune conséquence. Les masques nous offraient un anonymat bienvenu, bien qu'il me soit agréable de revoir un jour mon mystérieux cavalier et de découvrir quels traits étaient finalement les siens. Le peu que j'en devinais était plaisant. Mais malgré la légèreté de cette discussion, je tentais tout de même d'être un tantinet concentrée. Je ne voulais pas être une cavalière aussi désastreuse que je le disais. Et je devais admettre que ce n'était pas chose aisée alors qu'il continuait à murmurer de douces paroles à mon oreille, me déconcentrant, ce que je lui reprochais en souriant. Il me fit alors la réflexion qu'il pouvait se sentir jaloux que mon attention soit focalisée ailleurs et je répliquais avec grâce :

« Mais c'est pour mieux ne pas vous faire honte ! »

Il proposa alors de nous trouver quelques surnoms pour rendre la discussion plus commode et j’acquiesçais à cette idée. Il me livra le sien, et après quelques secondes de réflexion, je lui livrais le mien, né de mon imagination, sans réelle signification. Ce n'était peut-être pas le cas de mon vis à vis, mais je ne lui posais pas la question. Il cessa alors de danser et je le regardais, surprise de cette soudaine inertie, avant qu'il ne se fende d'une révérence et ne baise ma main, enchanté de me connaître donc.

« Enchantement partagé. »

L'amusement nageait dans ma voix. Il était agréable de danser avec lui et je me laissais guider, de plus en plus à l'aise et réfléchissant de moins en moins à mes pas. Comme je l'espérais, mon enseignement revenait assez facilement et le plaisir ne s'en trouva qu'augmenté alors que je pouvais enfin me détendre et profiter des danses en compagnie de Dezial. Je lui avouais qu'il serait difficile de trouver un cavalier aussi doué après lui, glissant là mon souhait de le garder pour moi, ce qui ne lui échappa pas.

« J'en ai parfaitement conscience... et je n'en ai cure ! »

J'avais ajouté cela dans un grand sourire ravi. Il consentit à rester e ma compagnie, non sans plaisanter sur la vengeance d'un éventuel admirateur qui n'aurait pas eu la chance de me faire danser.

« Oh je doute qu'il vous arrive malheur, et si cela peut vous rassurer, je veillerais sur vos arrières. »

J'avais rétorqué avec malice. Qu'il en soit donc ainsi ! Nous restâmes à danser encore un long moment, devisant avec légèreté de tout et de rien, jusqu'à ce que l'ordre fut donné de mettre un terme aux festivités. A regret, je me détachais de mon cavalier, non sans lui lancer :

« J'espère vous recroiser un jour, Dezial, ou qu'importe votre nom. J'aime penser que je saurais vous reconnaître à la courbe de vos lèvres ou la profondeur de votre regard... Sans parler de la gravité de votre voix. »

Oui nous nous reverrions. Et alors les masques tomberaient et il saurait qu'il avait dansé avec la princesse du Nord. Et moi, avec un homme qui n'était pas un ménestrel. Je suivis les autres convives qui quittaient la salle, les pieds en compote, mais la tête pleine d'étoiles.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Livre I - Terminé]
» Les Joutes du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]
» Grand Tournoi de Catalogne par équipe, 1 et 2 octobre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Goeville
-
Sauter vers: