AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
MessageSujet: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mar 26 Mai - 12:20



Le Bal Masqué de la Reine.


Pour ouvrir les festivités du Val, la Reine Sharra a dépensé sans compter pour que l’on monte d’énormes rangées de tables à proximité de Goeville, de l’autre côté de la plaine des Joutes. L’idée est de fouiller chaque participant avant son entrée pour éviter les assassinats, et de patrouiller comme de surveiller tout le pourtour du banquet. Autour des tablées sont disposées quantité de stands où des commis préparent quantité de plats et servent différentes boissons. Chaque personne, noble ou roturière, doit se présenter propre, déguisée, et masquée. Tous ceux qui ne répondent pas à ces critères ne sont pas acceptés par les nombreux gardes, ce qui empêche mécaniquement la plus vile roture à s’immiscer en nombre parmi les puissants, mais des bourgeois et quelques étrangers, serviteurs et autres, sont suffisamment bien « équipés »pour avoir de quoi se rendre à cette fête.

Celle-ci débute au coucher du soleil et l’on boit, mange, danse déjà lorsque vous arrivez pour participer à ces frivolités. Etant donné qu’il est pratiquement impossible de reconnaître qui que ce soit avec les déguisements, masques et seulement à la lueur des torches, vous vous retrouvez à une tablée de gens qui ne vous disent rien… Cette mixité est bien entendu le but affiché de la Reine Arryn, qui souhaite faire nouer des liens entre gens de tous horizons.

Votre groupe :
Groupe 1 Loren, Arianne, Evaenys, Talya, Ulwyck, Anders, Arya, Elias

avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 5440
Membre du mois : 1119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mar 26 Mai - 17:02

L'immense terre du Val. Sa royauté. Ses festivités.

Que de rencontres possibles et probables. Si la décision de Crispian m'avait laissé sceptique au premier abord, je comprenais désormais ce qui l'avait attiré en ces lieux. Il y avait nombre d'employeurs potentiels pour sa Compagnie Noire. Cela dit, sa facilité a s'introduire dans les lieux m'avait quelque peu surprise. Mais c'était un homme plein de surprises, je devais en convenir. Il était heureux que ma garde robe soit assez vaste pour me permettre l'entrée dans ce bal. La sécurité était certes présente mais n'importe qui pouvait entrer, pour peu que sa mise soit propre et relativement riche. Mais je n'allais pas critiquer ce manquement qui me servait bien. J'avais poussé la plaisanterie en revêtant mes atours religieux, après tout, cela n'était que masque et déguisement n'est ce pas ? De plus je parlais assez habilement la langue de ces contrées et ce, sans accent. Peu serait capable de deviner ce que je représenterais et c'était là une source d'amusement pour moi. Combien même cela arriverait, tout ceci n'était qu'un déguisement. Rehaussé par un masque de soie dont les liens dorés étaient retenus dans les tresses de mes cheveux.

Mon rubis et sa finesse me faisait aisément passée pour une jeune femme de la bourgeoisie. Femme de marchant aisé ou fille de noble. Qu'importe cela n'avait pas d'importance. Ce soir, je me contenterais de prendre la température, de sonder les tensions, qui risquaient d'ailleurs d'être nombreuses. Le jeu des masques était aussi dangereux que celui du trône. Cela serait très distrayant, comme très intéressant. On vérifia naturellement que je ne portais pas d'arme puis on me laissa entrer.

La salle était vaste et somptueusement décorée. L'opulence du Val dans toute sa splendeur apparemment. Je souris doucement derrière mon masque. Le bleu de mes iris scintillant avec langueur. Je m'approchais du buffet, regardant autour de moi avec discrétion et attention. Je me demandais où se trouvait Crispian, mais reconnaîtrais je seulement sa silhouette au cœur de ce bal de masques et de soieries ? Rien n'était moins sûr. Qu'importe ! Je m'en fichais, il mènerait sans doute ses affaires, comme je mènerais les miennes. Lui par contre, ne serait pas dupe de ma mise, je me demandais un instant si cela l'amuserait et mon sourire se teinta de désinvolture. J'étais à l'aise, comme si tout ceci avait toujours été mon monde et je savais que ma grâce pouvait rivaliser avec celle des puissantes.

Oui, tout était parfait.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Ven 29 Mai - 16:47

Un tournoi, un grand banquet suivit d'un bal … Que d'idées peu intéressantes. Comment pouvait-on trouver cette chose intéressante ? Comment un beau jour un homme avait pu se lever avec la fabuleuse idée de ces joutes ? Quel était l'intérêt ? Honnêtement. Un bal dansant, avec le jeu des trônes, Ulwyck pouvait comprendre l'intérêt politique de ce genre de choses, tout comme l'avantage de pouvoir assouvir quelques pulsions auprès de demoiselles un peu trop légères. Malgré tout, cela ne plaisait guère à notre cher fer-né. Une réunion regroupant tous les grands noms de Westeros ne pouvait qu'apporter son lot de danger, mettant sa précieuse reine dans le plus grand des dangers, tout comme ses deux jeunes fils. Malgré tout, la plus belle femme du continent semblait des plus confiantes à cette idée, pensant que cela serait bénéfique à tout le monde par le biais du Conclave, le tout, en montrant à tous la richesse des Arryn. D'un côté, dame Sharra n'avait pas tort, mais son maître d'armes n'aimait pas vraiment tout ça. La reine des montagnes, des plus subtilement, réussit à convaincre le borgne de participer au banquet. Elle lui expliqua que ce serait un bal masqué, qu'ainsi, il n’effraierait aucune noble dame un peu trop présomptueuse ou un peu trop en dehors des réalité. Expliquant que le savoir présent à la fête lui ferait sûrement plaisir, notre ami ne put qu'accepter. Après tout, pouvait-il réellement refuser si petite chose à sa très chère reine ? On lui demanda aussi de participer et de … Parler un peu. Lui qui était si solitaire et si peu bavard, la chose lui semblait difficile. Cependant, on le dispensa aisément de participer aux tournois. Porter un casque était tout simplement impensable pour le guerrier silencieux. Ayant déjà un angle mort inquiétant, il n'y avait nul besoin d'accentuer cela. Pour ce qui était de la mêlée, là encore, notre ami ne voyait pas vraiment l'intérêt de sortir les armes pour s'amuser. On lui avait toujours enseigné que lorsqu'on les sortait c'était pour tuer, ou pour enseigner, pas pour d'autres choses. De fait, suite à cela, le Volmark ne put qu'accepter, sans même penser à grogner.

La préparation du chevalier fut longue et mouvementé, il fallut le laver, le rendre présentable aux yeux du monde entier, on le vêtu de blanc, chose qu'il n’appréciait guère, avant de lui présenter le masque qu'il porterait tout le long de la soirée. Cela en revanche, le fit étrangement sourire. La belle du Val pensait à tout semblait-il. C'était un masque aussi noir que l'onyx, la partie gauche descendait jusqu'à la mâchoire et ne disposait d'aucun orifice pour un quelconque œil, tandis que le côté gauche s'arrêtait peu après le nez, laissant une partie de son visage visible, ainsi que sa bouche complètement libre afin de manger. A la vu du dit masque, l'homme n'avait plus aucune raison de refuser de se présenter aux festivités.

Ainsi vêtu et masqué, le maître d'armes se présenta, sans armes, à l'entrée, lorsqu'un serviteur ne vienne l'accueillir ne le reconnaissant pas. Lorsqu'il dit son nom, ce dernier se retint de rire, faisant soupirer le Volmark, pestant contre ce genre de soirée. On le dit méconnaissable, ce qui le rassura. Pour ne rien vous cacher, il préférait que cette courte partie de son existence ne soit pas connue. L'on finit par le conduire à sa table où, quelques personnes étaient déjà présentes. Une femme attira plus particulièrement son œil, des formes des plus agréables et une grâce semblant venue d'une autre femme. Tout de rouge vêtue, l'on ne pouvait l'ignorer. Richement décorée et doucement masquée, le chevalier la dévora du regard quelques instants. Il se dit que pareille beauté ne pouvait lui être accordée avant de se dire qu'ainsi masqué, il pourrait au moins l'inviter à danser. Et puis … Si sa reine apprenait qu'il n'avait pas profité, ne serait-ce qu'un peu, des festivités -et elle le saurait- la remarque lui serait sûrement faite. Ne voulant en aucun cas froisser sa rédemptrice, et voulant essayer de se laisser aller au jeu, notre ami se releva pour se diriger vers cette délicieuse créature, qui, de plus près semblait plutôt grande pour une femme. Cela ne l'empêchait tout de même pas de la dépasser aisément d'une bonne tête. Tentant de surpasser son dégoût pour la causette, Ulwyck s'inclina de la plus respectueuse des manières en une courbette qui ne lui plaisait que trop peu, avant de tendre sa main avec douceur vers la belle inconnue.

« Vous avez l'air bien seule, gente dame. Me permettriez-vous de vous tenir compagnie, le temps de quelques pas sur la piste de danse ? »

Une phrase entière, structurée, bien formulée et sans le moindre soupir, un exploit pour notre maître d'armes.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Ven 29 Mai - 22:11

La voix est étrange. Comme si elle peinait à s'exprimer. C'était une note étrange mais qui m'intrigua. Je tournai légèrement la tête et souris doucement.La posture est empruntée, elle dénote de force et d'adresse mais non dans le jeu des puissants. Il y a comme une faille invisible que je peux effleurer du bout des doigts sans réellement la toucher. Mes doigts sont légers, bien plus que ceux qui les étreignent lorsque je les posent sur les siens. Je pourrais tenter de découvrir le visage qui se cache, mais je préfère l'âme qui se dévoilera. Car derrière un masque l'ont se sent toujours en sécurité.

« La solitude n'est pas une compagne très chaleureuse, je vous l'accorde...Ser ? Même si ce n'est le cas, vous le serez pour moi le temps d'une soirée... »

Il est grand. Bien plus que moi. L'impression d'être fragile est autant délicieuse que dérangeante. Mais qu'importe, je sais parfaitement ce qui dort en moi. L'éclat du Maître tout simplement.

« Il me plaira de danser avec vous...Et d'écouter votre silence, parce qu'il est votre compagnon n'est ce pas ? »

Une lueur de malice amusée traverse la mer de mes iris alors que je me rapproche de ce cavalier inconnu. Pour l'heure, je ne sais rien mais cela viendra en temps voulu. Le Maître y veillera. Mais pour l'heure, il me plait de voleter un temps au bras d'une ombre inconnue.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Sam 30 Mai - 22:47

Si le jeune Dornien n'oubliait pas pourquoi il était là, cela ne l'empêchait pas de se réjouir des festivités à venir. Le voyage avait été long, trop long à son goût et ennuyeux. Il ne tenait pas en place quand il était gamin et à 21 ans, cela ne s'était guère amélioré. Indiscipliné petit frère qui n'en loupait pas une pour se créer des ennuis et de mettre dans des situations pas possibles, au grand dam de ses sœurs. Surtout qu'il entraînait le prince avec lui... A moins que ce ne soit Roward qui l'entraîne ? Difficile à dire. Roward n'avait pas besoin de son frère bâtard pour se distraire, loin de là ! Et si Anders avait initié Roward à ses premières cuites et aux femmes, il n'était pas coupable de l'amour immodéré de ce séducteur notoire de Roward pour les demoiselles. Il n'était pas en reste bien sûr et quand les deux jeunes Dorniens étaient en chasse, ils rivalisaient de charme auprès des représentantes du beau sexe. Chacun à leur manière. Roward état plus poli et poète que son frère qui était plus franc et sauvage.

Le lendemain, ils se prépareraient pour le tournoi. Même si ce n'était que de la parade, il y avait toutefois des enjeux et c'était le moment ou jamais de briller aux yeux des autres royaumes. Dorne se devait d'être étincelante. Ils avaient perdu leurs dirigeants, ils avaient une toute jeune princesse à leur tête. Ils apparaissaient affaiblis. Comme Peyredragon. Il était temps de montrer que ce n'était pas le cas et que sous le règle de Deria, Dorne ne perdrait en rien de son éclat. Au contraire. Anders, Roward et Arianne étaient bien décidés à seconder leur sœur dans cette lourde tâche.

Mais en attendant de chevaucher, habillé d'une lourde armure et de tenter de ne pas se faire désarçonner par son adversaire ou blesser lors de la mêlée, donc de devoir déployer des trésors de concentration et d'adresse, il pouvait se détendre et profiter d'une soirée dédiée aux réjouissances. Un bal masqué, doublé d'un banquet. Quelle idée merveilleuse que d'exiger de tous les invités qu'ils soient masqués et ainsi, tenter d'oublier les griefs des uns pour les autres ! Imaginez que Deria se retrouve à deviser avec Mern, le trouve charmant... Alors que les Martell voulaient juste l'étrangler. Non, c'était encore une mort trop douce. Il devait souffrir avant...

Anders avait hésité longtemps concernant son costume, avant d'adopter le total look noir. Membre de la Garde de Nuit, voilà qui était une idée fameuse ! Parce qu'il était clair que jamais le bâtard ne pourrait l'être. Non pas parce qu'il ne savait pas se battre ou craignait les histoires du Nord concernant les créatures qui régnaient au delà du Mur mais parce qu'il était totalement inconcevable qu'il demeure chaste. Quelle idée ? L'homme n'était pas fait pour se priver des plaisirs charnels... Anders aimait se perdre dans les bras aimants. Cela lui permettait aussi d'oublier, bien trop temporairement, d'autres bras qui se refuseraient toujours de l’accueillir ainsi...

Tout de noir vêtu, le Martell s'était présenté à l'entrée. Interdiction de porter des armes bien entendu. Cela devait éviter les bains de sang. Il doutait que cela évite le meurtre. Tellement facile de se promener avec du poison... Enfin, encore fallait-il reconnaître sa cible, chose difficile alors qu'il observait la foule chamarrée qui se massait dans la grande salle en fête. Il aurait déjà été difficile de retrouver les autres en temps normal, mais avec les masques... Challenge excitant. Il arborait un très sobre masque de cuir noir, couvrant le haut de son visage. Il se faisait un défi de reconnaître au moins son frère et ses sœurs. Ils se connaissaient tous les quatre par cœur !

On le conduisit à une table. Faite d'inconnus. Ou peut-être pas. Difficile à déterminer. Alors qu'il approchait, un homme invitait une femme à danser. Le regard appréciateur et connaisseur du Dornien se posa sur la silhouette tout de rouge vêtue. Il allait fréquemment la regarder, il le savait déjà. Il avisa sa table et se fendit d'une révérence impeccable.

« Messires, Dames, bonsoir ! »

Avec un sourire jovial, il s'assit, en profitant pour se servir un verre et se désaltérer avant de passer aux choses sérieuses. Il y avait de quoi s'occuper pendant des heures ce soir.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 939
Membre du mois : 12
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Dim 31 Mai - 18:32

Le Bal Masqué du Grand tournoi

We understand how dangerous a mask can be. We all become what we pretend to be.

Un Bal Masqué, Loren était dubitatif devant ce genre de soirée, il préférait largement les banquets simples où il pouvait festoyer sans avoir à tenir une certaine étiquette. Mais il devait faire plaisir à sa femme et à Sharra Arryn, aussi, il allait se plier aux exigences que réclamait une soirée de ce genre. Vêtu comme, un pirate des îles d’Été, son loup ressemblait à un masque de bois tribal et ses atours, de la soie d’une délicatesse ne pouvant venir que de Lys et d’une couleur safran avec une large ceinture de soie elle aussi et de la couleur lapis-lazuli.
Même si la fête n’était celle qu’il attendait, elle lui permettrait au moins de décompresser avant le Conclave qui s’annoncerait très certainement animer. Jordane allait être dans son élément, Loren lui n’aimait pas ça, les faux-semblants, les mensonges. Oh, il n’était pas exempt de mensonges aussi, mais c’était un moindre mal. Arrivant devant les portes, le seigneur de Castral Roc se fit fouiller, comme s’il allait se présenter avec une arme ici, lui, enfin, il se laissa faire, regardant autour de lui, mais il ne trouva pas sa femme, n’y même son fils dans les invités. Lorsqu’il pénétra dans la salle, il fut soufflé par le décor, cette chère Arryn n’avait pas regardé à la dépense, tout ce Grand Tournoi devait lui coûter de façon honteuse, il lui souhaitait toute la réussite de ce grand moment afin que tout ne soit pas fait en vain.
Loren chercha un moment une table où il pourrait s’installer jusqu’à trouver une place, il y avait du monde, mais un couple de danseurs s’éclipsa au même moment et le Lannister salua toute la tablée. Bien le bonsoir. Simple, efficace, le lord se posa ensuite dans sa chaise et étendit ses jambes sous la table comme un coq en patte Haaa j’espère bien que cette soirée va tenir toutes ses promesses ! Il émit un rire franc, il était détendu et il voulait le faire partager, l’instant d’une nuit, il l’espérait, il pourrait sous ce masque éviter les obligations de son rang, il n’était qu’un invité mystérieux parmi d’autres. Il prit un verre et bu avec entrain avant de regarder une nouvelle fois les convives.

C’était un bal de couleurs vives et de rires, difficile de croire que malgré la fête, les heures sombres de Westeros approchaient. Sharra Arryn avait à coeur de protéger la paix, mais le lion doutait que cela fonctionne, il y avait trop de clivages entre les différents royaumes, rien que lui et Mern, un paix impossible sans qu’une guerre éclate avant, ce n’était qu’une question de temps, de même que la guerre entre Harren et Rhaenys allait dégénérer même si pour celle-ci, le vainqueur était tout désigné. Il restait cependant des inconnues que le Conclave allait très vite lever et il attendait de voir comment allait réagir les autres rois et la reine de l’accord entre lui et le roi de Sel et de Roc.
Il essaya de chasser ce genre d’idées de sa tête, ce n’était pas le lieu, enfin surtout pas le moment, il aurait tôt fait de voir ses homologues. Le lion masqué regarda celui qui était à sa table, un parfait inconnu, c’était certain, en fait, il ne connaissait pas autant de monde que ça dans les autres royaumes. Il leva son verre dans sa direction et il but une nouvelle gorgée. Il espérait sincèrement que cette soirée serait agréable et festive et qu’aucune ombre ne viendrait gâcher tout ça.

Loren chercha du regard sa famille, mais nulles traces, il espérait qu’ils s’amusaient bien, il s’était promis d’éviter de faire des frasques, Jordane pouvait être redoutable pour les sermons en tête-à-tête et il voulait éviter un conflit durant ce séjour au Val.

made by LUMOS MAXIMA
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Lun 1 Juin - 12:23



Une valse pour oublier le monde


Un bal, voilà encore un autre exercice auquel je n'étais que peu rompue, n'étant pas une dame de haute naissance, je n'avais pu que rêver de ces évènements romantiques qui peuvent donner lieu à des récits dont les jeunes demoiselles raffolent et qui excitent l'imagination. Pour l'occasion Daena avait bien voulu que je me serve dans ses toilettes pour trouver une robe convenable à me mettre, après tout n'étant pas assez fortunée pour me payer ce genre de vêtement j'étais reconnaissante à ma demi-sœur de bien vouloir me laisser l'usage d'une de ses tenues que je ne manquerais pas de lui rendre dans le même état que lorsqu'elle me l'avait confié. Avançant précautionneusement dans ce décor de rêve créé par Sharra Arryn, il avait dû coûter une somme affolante mais c'était un réel ravissement pour les yeux. Le loup que je portais aurait pu paraître des plus simples avec sa couleur dorée unique et son maillage fin, mais il sublimait très bien mes traits tout en cachant l'essentiel de mon visage d'anonyme. Il allait très bien avec ma robe dorée et blanche, somme toute très simple mais cette pièce de broderie devait déjà coûter bien plus que ce que je pourrais gagner en une vie. C'est pour cela que je faisais très attention à ne pas tâcher ma robe, je m'y sentais un peu mal à l'aise, je n'appartenais pas à ce monde de faste, et sans réellement choisir une table je m'arrêtais à une qui semblait déjà bien garnie d'invités tous aussi intéressants les uns que les autres. M'asseyant avec attention je souris face à la remarque d'un des convives et ne manquait pas de lui répondre avec malice.

« Cela dépendra très certainement de ce que vous attendez de cette belle soirée messire. »    
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Lun 1 Juin - 19:24

Les invités arrivèrent peu à peu, tandis que la tablée ne cessait de se remplir. Aucune voix, aucune silhouette ne semblait rappeler qui que ce soit à notre cher borgne. La vérité était qu'en plus de ne pas réellement s'y intéresser, notre chevalier atypique n'était guère physionomiste. Seuls quelques rares gens l'intéressaient réellement et, sorti des Eyrié, le nombre chutait drastiquement. Les Arryn étaient devenus sa seule raison de vivre alors, à quoi bon s'intéresser aux autres après tout ? D'autant plus que, comme vous l'avez très certainement compris de vous-même, le Volmark n'était guère fait pour les relations sociales, quelles qu'elles soient, si bien que, lorsque leurs mains se touchèrent enfin, ser Ulwyck faillit avoir un mouvement de recul, tant la chose lui semblait étrange. Le simple fait que cette délicieuse jeune femme ait l'idée d'accepter le dérangea. Le surpris au plus haut point, le faisant entrer dans une sorte de réalité différente de celle qui fit sa vie depuis quelques temps désormais. Le masque était une bonne idée en fin de compte. L'inconnue accepta oralement l'invitation avec de jolies tournures de phrases, ce qui aurait presque pu rendre jaloux le fer-né. Elle le nomma aussi Ser, ce qui le fit quelques peu sourire. Malgré ces quelques années passées en tant que tel, ce titre lui semblait toujours autant étrange et à la fois si agréable aux oreilles.

« Oui, ser. Comment … Devrais vous appeler ? »

Oui, une phrase complète et bien structurée fut suffisamment éprouvante pour notre ami, les enchaîner aurait relevé du miracle, sauf peut-être avec la reine Sharra, mais ceci, est une autre histoire. Se relevant, la jeune femme rajouta quelques mots énigmatiques au sujet de son silence, insinuant que ce dernier était son allié. Cette jeune femme devenait des plus intéressantes tout à coup. Etait-ce une sorte d'empathie des plus développées ? Un instinct hors du commun ? Ou une simple déduction due à ses précédents mots ? Dans tous les cas, le chevalier balbutia quelques instants avant de retrouver la force de prononcer quelques mots.

« … Je … Comment … Avoir deviné ce … Genre de choses ? »

Une fois enfin relevée, notre ami entraîna avec grande douceur sa cavalière au centre de la pièce pour commencer à tournoyer maladroitement avec elle. A cet instant, le guerrier se demandait ce qu'il était en train de faire. Elle qui était si gracieuse, allait forcement finir par l'abandonner, prétextant quoi que ce soit pour se débarrasser de cet énergumène. Soupirant las, Ulwyck ne pouvait qu'être déçu de cet écart de talent pour la chose. Alors, devant cette constatation, il ne put qu'essayer de reprendre à nouveau la parole.

« Je … Désolé. Vous êtes gracieuse et légère, je … Je ne suis qu'un bien mauvais danseur, je … J'espère au moins … Ne pas vous marcher dessus. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Lun 1 Juin - 20:00

« Arya. Tel est le nom que l'on m'a donné, usez en comme vous le désirez. »

Je n'ai peur de la silhouette. Ni même de l'hésitation. Il n'est habile, il n'est familier de ces lieux ou de ces gens. Il est étrange dans cette salle. Je souris, avec légèreté.

« Votre voix. Elle peine, comme si elle ne se révélait que rarement. Peut être est ce plus un bien qu'un mal. Ne dit-on pas que le silence est d'or ? Lorsque les mots peuvent être source de douleur et de souffrance ? »

Du coin de l'oeil, je remarque l'arrivé des ténèbres, du panache, de la beauté. Je les regarde et puis je reporte mon attention. Il est touchant. Il ne semble pas a sa place. Il le sait. Je devine cela a ses pas, a ces gestes. Il ne sait pas comment se comporter avec moi. Il me manie comme si j'étais de porcelaine, de cristal, alors qu'il dort en moi tant de puissance. Il est une âme intéressante, assurée et en même temps malhabile. Je replace son bras avec délicatesse et désinvolture, comme si cela ne faisait partit que de la danse.

« Je suis habile pour esquiver, Ser. Si vous peinez, laissez moi vous guider. »

Mes lèvres esquissent un sourire plus large, plus délicat. Il est étrange, bien loin des hommes que j'ai connu. Plus naïf peut être, plus pur, c'est une image qui sème une discordance, comme une faute note qui peine a trouver sa place.

Comme un intrus dont la silhouette est dessinée mais sans vie.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mer 3 Juin - 3:13

Le Bal Masqué du Grand Tournoi
Talya
Par habitude plus que par maladresse, je me trouvais encore en retard. Certes, personne ne m’en tiendrait rigueur, mais je n’aimais guère cela, la ponctualité se trouvait de mise, là où j’avais échoué. Un Bal Masqué, quelle idée brillante, d’autant plus pour une Sans Visage. Évidemment, une sans Visage complète et achevée s’y serait sentie bien plus à sa place, mais l’on ne peut pas tout avoir dans la vie. Il faut se satisfaire de petits riens, de beaucoup de petits riens en réalité. Durant mon voyage des côtes jusqu’à Goëville, j’eus été surprise par l’entrain général de la populace de toutes naissances pour cet événement. Tous semblaient y avoir prêté main-forte, parfois avec, parfois sans plaisirs, mais chacun se sentait tantôt fier, tantôt coupable vis-à-vis de l'événement.
Pour l’occasion, je m’étais grimé en mercenaire, un léger clin d’oeil à un très cher ami, qui se trouvait peut-être là-bas d’ailleurs, qui eut bien pu le savoir ? Les corbeaux ne courent pas les dames en Westeros, ainsi n’avais-je simplement aucune idée de l’endroit où se trouvait l’ancienne épée lige et sa compagnie noire de suicidaires aux gueules cassées, et aux mains rugueuses. Douce torture que de repenser à ces bougres, alors que, partit la première en éclaireur, je n’avais rien grappillé d’informations susceptibles de nous aider, à part des bruits, de çà et là sur des conflits dont on entend déjà parlé bien loin par-delà le détroit.

Ainsi donc, portais-je l'acabit des tueurs qui s’assument, une immense chemise évasée, blanche, d’homme, et propre pour l’occasion. C’était en quelque sorte le seul vêtement qu’une femme s’était permis de voler à son compagnon d’infortune. Le reste m’appartenait, un pantalon de cuir, près du corps, une épaisse veste du même morceau, fermée de moitié, puisqu’il fallait bien que je reste une femme désirable en tout point. La tenue se trouvait ceinturée d’une étoffe bleue aux couleurs de la maison mère de l’événement, par respect seulement. À la naissance de mon palpitant, une pièce de la cité de Braavos pendait sur une chaîne d’argent délicat, un signe reconnaissable des gens qui y vivent seulement, et quelques mestres n’étant pas encore aveugles. Pour l’occasion, j’étais brune, et mon visage se trouvait masqué d’un loup bicolore, noir d’un côté, et blanc de l’autre, douce référence à la Demeure du Noir et du Blanc. Je donnais l’impression d’être moi-même, sans l’être pour autant.

La fouille fut rapide, et je pus enfin entrer. L’on m’indiquait alors une table, déjà quelque peu emplie d’hommes et de femmes. D’un sourire fin, j’observais alors l’une d’elles, vêtue de rouge, s’en aller avec un Ser à l’étrange masque. Une étrange sensation de déjà-vu s’épris de moi, mais le laisser transparaître, n’était pas une idée envisageable. Saluant l’assemblée d’une noble révérence, apprise à force de coups sur les genoux, je vins m’installer au côté d'Un étrange pirate, d’un homme portant l’habit de noir, et d’une douce demoiselle dont le visage n’étais pas si bien dissimulé. Soit, ils seraient mes compagnons de soirée. Attrapant nonchalamment une coupe, je me servais déjà du vin, dans l’idée au moins de me saouler si je ne pouvais guère apprécier la soirée. Portant le verre à mes lèvres, j’humectais ces dernières du breuvage, alors que mon autre main se jouait nerveusement de la pièce dansante contre mon saint passionnant.

“ La soirée n’a pas de promesses à nous faire, c’est aux convives de se promettre de festoyer ensemble, dans la paix. ” finis-je par conclure aux divers échanges de mes compagnons de table.
electric bird.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 4 Juin - 12:38

Arianne avait, avec l’aide de Perle, revêtu la robe bleue qu’elle devait porter ce soir-là. Une tenue inhabituelle, pour la Dornienne qu’elle était. Bien plus lourde, bien plus couvrante aussi – pour le plus grand plaisir de ses frères, elle n’en doutait pas, et surtout bien moins vive. Sa peau caramel ressortait, mise en valeur par le bleu nuit de sa robe, tout juste rehaussé d’étoiles bleue et blanche. Perle l’avait aidée à arranger les voiles qui surmontait la jupe, petit rappel malgré tout de Dorne. Elle avait, pour parfaire sa tenue, et rester dans le thème astral, demandé à Perle de lui attacher le magnifique collier en forme de lune, bleu lui aussi, que sa suivante lui avait offert – se ruinant probablement, la chaîne de ce dernier étant en or. Elle s’était engagée, en elle-même, à lui reverser plus de gages, suite à cela. Ses cheveux étaient partiellement relevés grâce à deux tresses, le reste pendant librement dans son dos. Elle soupira, alors que Perle apposait la touche finale de sa tenue, des petites perles dorées dont elle parsemait sa chevelure, avant de nouer son masque en prenant grand soin de ne pas y accrocher des cheveux.

Lui souriant malicieusement, Arianne la retint alors qu’elle allait partir, lui montrant une autre tenue qui était savamment dissimulée sous un amas de châle, afin qu’elle ne se doute de rien. Ignorant ses protestations, elle la poussa à la laisser la préparer, et la revêtait de la robe qu’elle avait choisie pour elle. Elle la mettait magnifiquement en valeur, son teint hâlé similaire au mien s’alliant très bien avec le rouge sombre de la robe. Perle coiffa ses cheveux comme elle le souhaitait, jusqu’à ce qu’Arianne l’éloigne du miroir, lui mettant le masque qu’elle allait porter sans qu’elle ne puisse se regarder, le lui attachant délicatement. Elle était parfaite.

Cela rassurait beaucoup Arianne, qu’elles se préparent et se rendant sur les lieux ensemble. Elle ne pouvait que s’inquiéter de ce bal, elle qui était pourtant friande de ce genre de réception, le dernier auquel elle avait assisté s’imposant constamment dans son esprit. Comment aurait-elle pu faire fi de l’assassinat de sa famille, qui les avait tous déstabilisés, brisés presque ? Ils s’en relèveraient et le montreraient à tous, mais leurs plaies étaient encore béantes. Comment ne pas craindre pour sa sœur, qui était partie de son côté ? Elle soupira, alors que Perle ne pouvait l’entendre, et lui sourit, la pressant vers le lieu du bal, où elles durent se séparer, après avoir été fouillées.

Bien des gens étaient attablés, alors qu’Arianne se faisait guider par un serviteur de la Reine. La salle était magnifique, Sharra Aryn savait recevoir ses convives. La bâtarde légitimée s’assit, observant le couple dansant non loin, des plus atypiques. Qui étaient-ils ? Arianne n’en avait pas la moindre idée, mais n’était-ce pas là le but des masques que chacun portait ? Elle s’efforçait de sourire, tout en prenant place, observant les gens attablés avec elle. La jeune femme retint un rire malvenu, en entendant parler de paix. N’était-ils pas civilisés, et à même de passer une soirée sans s’entretuer ? Et pourtant, Arianne n’aurait pu en gager. Que feraient ses frères, s’ils se retrouvaient face aux assassins de leur famille ? Elle porta sa main jusqu’à son collier, comme pour y puiser du courage.

« Considérons nous comme sympathiques et désireux de passer un bon moment, pour ne pas nous interroger sur la réussite de cette soirée. Bien le bonsoir, Mesdames, Lords. »



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 2987
Membre du mois : 104
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 4 Juin - 18:11

C'est sans hésitation que la belle finit par donner son nom, lui souhaitant le luxe de la nommer de la façon dont il voulait. Arya, un nom agréable aux oreilles, tout autant que sa propriétaire était agréable à l’œil unique du fer-né. Le chevalier faillit se perdre dans un sourire avant que son corps, ne se rende compte d'avoir oublié la manière de faire une chose si simple. Alors, se désignant lui-même en posant sa main sur son cœur, l'inhabitué de ce genre de lieux se présenta sommairement.

« Ulwyck … Enchanté, dame … Arya. »

Quelques instants plus tard, la demoiselle expliqua son intuition quant au silence du colosse. Devinant juste, une fois de plus. Était-elle une sorcière ou quelque chose dans ce genre-là ? L'idée parut grossière au Volmark qui en aurait presque rit intérieurement. Elle, n'hésitait pas à parler, contrairement à lui et son manque de paroles ne semblait guère la déranger, bien au contraire et cela, selon ses propres mots. Le silence est d'or, une phrase que notre ami avait toujours apprecié. Les mots étaient parfois bien plus dangereux que n'importe quelle arme. Les blessures du corps cicatrisaient, plus ou moins rapidement. Celles du cœur n'étaient que bien trop souvent incurable. Chose surprenante, le sourire de sa cavalière réussit à réchauffer le cœur froid du guerrier. Si doux, si pur, si chaud si … Brûlant. Était-ce la de la magie ? Non, nous avons déjà répondu à cette interrogation et pourtant … L'homme silencieux ne pouvait s'empêcher d'y penser. N'était-ce pas sorcellerie que de pouvoir faire afficher un début de sourire à notre cher Ulwyck ?

« Les mots sont … Tranchants. Plus que les armes. Je suis doué avec les armes alors … Je les manie. Les mots sont … Une chose horrible. Je n'ai jamais réussi alors … Je m'abstiens. »

Plus que son sourire ou ses yeux, l’inconnue entière semblait être fait de douceur et de bonté. Tant d'attention … Qui depuis la reine Sharra avait été aussi bon avec lui ? Elya peut-être. Que les noms se font rare. Arya, la belle Arya semblait pourtant supporter les hésitations de son cavalier, se permettant même de le guider, lui apprendre à danser. N'était-elle pas là pour profiter ? Pour prendre plaisir à la fête ? Pourquoi prendrait-elle la peine de lui apprendre des choses ? Cette femme était un mystère, unique et rayonnante, telle une bougie dans les ténèbres. Malgré la surprise qui se dessina sans mal sur le visage dur du chevalier, celui-ci tenta de se faire plus léger, plus doux, plus attentionné, laissant même son bras être repositionné par cette délicate sylphide. Si on lui proposait d'apprendre, pourquoi refuser ?

« … Suivrai … »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 4 Juin - 18:45

Un rire s'écoula doucement, comme un rêve fait de coton, d'entre mes lèvres. Je n'étais pas moqueuse bien au contraire. Je pouvais être la cruauté même, la violence délicate, mais je savais aussi être douceur et attention. C'était quelque chose qui intriguait le plus souvent. Elias n'avait jamais compris réellement qui j'étais, ni ne m'avait comprise, combien pouvait il m'avoir été dévoué.

L'étrangeté faite femme pour qui ne savait accepter sans conditions. Et dans ce jeu des pieds qui jouent ensemble, il y avait de règles que je ne suivais pas. Par ennui, par désir, par envie. Je n'avais nul compte à rendre, sauf a mon aimé R'hllor.

« Je crains beaucoup plus le silence, Ser, que les mots. J'en apprécie sa douceur mais je sais ce qu'il laisse parfois exprimer sans même un seul éclat. »

Quelle âme intriguante, je ne pouvais le nier. Ses doigts étaient durs, rèches, trouvant plus facilement leur place sur la garde d'une épée et pourtant, ils étaient délicatesse en enserrant les miens. Le pas est maladroit, tout comme lui, mais je ne suis pas naïve. La mort danse, silhouette lascive au cœur de l'unique iris dévoilée. C'est un guerrier qui se grime de noblesse, mais cela n'est pas dérangeant pour moi. En lui se mêle la pureté d'un enfant et la voracité d'un homme. C'est une symphonie discordante mais en même temps dotée d'une harmonie fantomatique.

« La danse est un art, mais au délà, c'est une sensation, quelque chose que l'on veut dire mais que l'on ne peut dire. Dites moi Ser...Qu'auriez vous à dire ? »

Une étincelle amusée traversa le bleu de mes iris, amusement mais aussi curiosité. Qu'avait il a dire qu'il n'arrivait a avouer ? Quels étaient ces mots qu'il ne pouvaient prononcer ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Sam 6 Juin - 17:58

Un homme ne tarda pas à rejoindre la table, saluant tout le monde et s'installant toute à son aise, avant de lancer à la cantonade qu'il espérait bien que cette soirée tiendrait toutes ses promesses. Anders lança un regard complice à l'homme au rire franc. En voilà un, au moins, qui semblait prendre plaisir à ce bal et bien décidé à en profiter comme il se devait. Restait à savoir s'il ne désirait que faire bonne chair ou si l'inconnu était d'humour plus volage, prêt à rencontrer une sublime inconnue (oui plusieurs, pourquoi pas), afin de prendre du bon temps. Une voix féminine ne tarda pas à s'enquérir justement de la teneur de ses espoirs et le regard du Dornien se posa sur une exquise créature en robe dorée et au loup délicat. Elle avait un corps fort avenant. Promesse de sensualité. Mais déjà une femme prenait place... travestie en homme. Du moins en avait-elle les vêtements, mais même masquée, il était impossible de se méprendre sur le sexe de la nouvelle venue. Décidément... Tant de beautés en un si restreint périmètre. De quoi en avoir la tête qui tourne.

Le bâtard dornien ne put s'empêcher de songer à son frère qui devait s'en donner à cœur joie. Les deux hommes étaient des séducteurs qui adoraient la compagnie féminine. Mais chacun avait sa manière propre d'aborder les représentantes du beau sexe. Elle se joignit d'ailleurs à la discussion concernant les promesses de la soirée. Décidément, c'était un sujet qui semblait passionner la tablée. Et les avis devaient d'ailleurs diverger.

« Espérons dans ce cas que le vin ne réveille pas quelques tempérament belliqueux et n'échauffe pas les esprits. »

Le relatif anonymat offert par les déguisements et les masques devait empêcher les rancunes personnelles, mais les conversations pouvaient entraîner querelle... Ou quelques demoiselles convoitées. Anders n'était d'ailleurs pas le dernier à s'enivrer et à laisser ainsi s'exprimer son tempérament impulsif, mais ce soir, il ferait attention. Il n'était pas question d'être un source d'ennuis pour Dorne hors de ses frontières. Nouvelle arrivée... Peau caramel... Aussitôt, les sens d'Anders s'éveillèrent. Il avait un soupçon, soupçon qui fut confirmé quand la belle prit la parole. Ces courbes... Arianne portait une tenue sage comparée à certaines dames de l'assistance, mais ne masquant nullement la volupté de son corps. Sa voix... il l'aurait reconnue entre 1000 quand bien même le brouahaha autour rendait l'exercice plus difficile. Et elle, avait-elle perçu la voix de l'homme qui était à ses côtés depuis 17 ans ? Même si la voix d'enfant avait laissé place à une voix adulte, plus grave il y a quelques années.

Douce Arianne qui préférait la paix à la guerre. Ils étaient venus ici pour cela. Mais Anders était quasiment certain que la guerre ne pouvait être évitée. Il suffisait d'une étincelle pour que la situation s'embrase. Anders leva son verre à la fin de l'intervention d'Arianne, rieur :

« Gageons que nos masques ne se contentent pas de voiler notre identité, mais également nos intentions ! »

Car non, tout le monde n'était pas sympathique malheureusement, même lors d'une fête de cet acabit. Il adressai un clin d’œil à Arianne, joueur et malicieux. L'esprit léger malgré ses paroles... ironiques. Il se leva et s'adressa alors à la dame travestie en homme.

« Je n'ai jamais dansé avec un homme si charmante. Accepteriez-vous de me faire vivre une nouvelle expérience ? »

Il lui tendit la main avec un sourire franc. Il semblerait que le dornien vêtu de noir ne soit pas capable d'être sérieux ce soir.

note aux incultes:
 


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 939
Membre du mois : 12
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Mar 9 Juin - 19:05

Sans même le vouloir, le colosse fit rire sa cavalière. Pourquoi riait-elle ? Voilà une question bien trop compliquée pour le Volmark. Le rire et le sourire n'étaient que deux parties bien trop absentes de sa personnalité et de sa vie. Malgré cela, cette inconnue avait réussi à lui en soutirer un très léger. Maladroit, abrupt et aussi assez froid, mais un sourire tout de même. Pour lui, l'humanité était une énigme, tout comme la communication avec ses semblables. La nature et les animaux lui semblaient bien plus compréhensible que tout cela. Ces jeux de trônes, ces façades, ces masques, tout cela lui échappait. Il demeurait cependant quelques rares personnes à sa portée, ayant réussi à transpercer cette carapace des plus épaisses, mais ceux-ci restaient des plus rares. Mais, cette jeune femme face à lui restait une des plus grandes énigmes jamais rencontrées et, dans un sens, cela lui faisait plaisir. Chose qui le surprenait d'ailleurs.

Lorsqu'il fut question de silence et des craintes apportées par celui-ci, Ulwyck ne sut réellement quoi répondre. Bien sûr, il comprenait cette crainte apportée par le manque de parole. Il est bien difficile de décerner le vrai du faux dans des mots, mais cela l'est bien plus lorsqu'on ne parle pas. Ainsi, le fer-né se contenta de répondre par une espèce de grognement se voulant être affirmatif. Que dire de plus ? La jeune femme avait déjà tout dit.

Après s'être proposée en tant qu'enseignante, la belle tenta de lui faire faire quelques pas, demandant toute la concentration du guerrier qui n'était guère fait pour des tâches si délicates. Elle lui parla d'art mais aussi de pensées à exprimer et de mots à prononcer, avant de lui demander ce qu'il avait à dire. Là, notre ami se bloqua complètement, cessant un bref instant ses rondes, avant de reprendre doucement et maladroitement. Que pouvait-il dire ? Que voulait-elle entendre ? Ce qu'il pensait d'elle ? Peut-être. Mais … Lui qui avait déjà du mal à saluer oralement qui que ce soit, parler de telles choses avec une femme … Resserrant doucement ses bras autour de sa taille, il approcha délicatement cette mystérieuse femme de lui, mais aussi son oreille de ses lèvres. Parler était difficile. Qu'on vienne à l'entendre l'était encore plus.

« Je … Quoi dire ? Peut-être … Vous êtes la plus belle chose que … J'ai touché. Je … Sais pas. Le … Les idées sont … Compliquées à exprimer. Mais … Vous l'êtes. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 11 Juin - 14:22

Les mots butent. Ils sont maladroits et naissent comme des enfants malhabiles. J'ai posé mes mains sur ses épaules, je le laisse ployer ma taille. L'iris bleutée scintille derrière le velours du masque qui me couvre le visage. Ils suivent lentement les contours de son masque. Ils ne peuvent voir sous la surface, juste deviner. Mon corps ondule entre ses mains, au rythme de la musique. Mon sourire se perd. L'intensité décuple au cœur de l'azur et mes paumes remontent doucement. Comme une caresse absente jusqu'à sa machoire que je ne peux que deviner et non contempler.

La pulpe de mes pouces imprime la rugosité d'un côté, la douceur de l'autre. Ma tête se penche un peu et finalement, il renait dans la douceur, ce sourire. Compassion ? Non, il ne mérite nul compassion. Pitié ? Encore moins. Ses mains charrient du sang. Non, il ne mérite la pitié. Il mérite ce qui n'est pas quantifiable ce qui ne peut porter de nom car il n'en a aucun.

Je m'immobilise, l’entraînant dans le pas absent d'une pierre qui s'arrête. Puis, je me hausse sur la pointe de mes pieds. Je ne déposerais pas mes lèvres sur la chair chaude et rugueuse. Non, je choisis de les apposer sur la face lisse et parfaite. Celle qui cache et dissimule les secrets.

« Merci, Ser. »

Je ne planterais pas mes griffes au cœur de son âme, car ces mots seront toujours plus délicats que d'autre hurlé avec un sourire amoureux.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Dim 21 Juin - 14:19

Le Bal Masqué du Grand Tournoi
Talya
Les convives arrivèrent, les uns après les autres, hommes et femmes confondus, mais tous reconnaissables à des costumes très sexués pour l’occasion, à cette simple pensée, j’eus un petit sourire dissimulé contre le rebord de ma coupe, étais-je la seule à jouer le jeu des visages jusqu’au bout ? Pourtant, ce n’était pas quelque chose que j’eus déjà fait par le passé. Le sujet de conversation ne parut pas bien divergeant de mon arrivée, et je le déplorais grandement, n’allions nous parler que de la possibilité d’un drame éventuel ? Après tout, l’évènement n’avait-il pas lieu pour prouver qu’un climat de paix puisse être possible entre tous les royaumes ? À l’évidence, chacun savait pertinemment que ceci n’était qu’un torrent de mensonges qui s’en irait une fois les esprits embrumés par l’alcool. Ma première coupe terminée, je la déposais alors ma coupe sur le rebord de la table, afin de le remplir à nouveau, le regard rivé sur l’assemblée. Nous étions visiblement sept convives à cette dernière, trois chaises étaient sans âme à supporter, dont deux en train de danser, ainsi n’en manquait-il plus qu’un. Un de plus ou un de moins, dans cette mascarade, qu’est-ce que cela pourrait bien y changer au résultat. Voilà donc deux hommes, un pirate et un homme vêtu de l’habit de noir, sûrement la première fois que je voyais s’étalait un habit de la sorte si loin du mur. Et deux dames joliment vêtues, l’une dissimulant si mal son visage qu’il n’aurait pas été difficile d’intenter à sa vie si elle avait été une cible dans ce brouhaha populeux.

Soudain, et alors que j’étais affairée à une observation calme et minutieuse du peu de gens qu’il m’était donné de voir, l’homme vêtu de noir se levait. À son teint, il m’assurait au moins de ne pas être né dans les mêmes contrées que les miennes. Mordant le rebord de la coupe, je l’observais avec une fascination que mon regard ne saurait certainement pas dissimulé, mais à quoi bon ? Danser ? À quoi bon ? Cela n’avait pas fait partie de mon éducation jusqu’ici, assurément, j’étais dans l’optique de me ridiculiser, mais avais-je l’air de vouloir rester à écouter de mornes discours qui ne divergent pas ? Et me remplir d’alcool jusqu’à plus soif n’était pas une idée brillante non plus. De plus, le galant face à moi n’était pas vilain à observer, du moins avec son masque, peut-être derrière cela était-il laid comme un géant, mais cela importait peu ici, au bal masqué. Alors, je déposais ma main dans la sienne avec un sourire fin, avant de souffler :

“ Et moi, je n’ai jamais vu d’homme de la Garde de Nuit aussi loin du mur, et s’adressait de la sorte à une femme. Mais, toutefois, si le ridicule ne vous effraies pas… Dansons.”

Je me levais alors, délaissant ma coupe à tous les ennuis du monde. Le sourire aux lèvres, je déposais l’une de mes mains sur son épaule avant de souffler d’une petite voix angélique, enclin à la plaisanterie, mais aussi à la naissance de tentations bien moins publiques.

“Veillez à ne pas trahir votre serment. Cela serait fâcheux.”

J’espérais au moins qu’il ne s’était pas grimé dans la sorte sans en connaître un minimum sur le déguisement qu’il arborait. Cela serait bien dommage que la plaisanterie tombe à l’eau. Quittant cette position tentatrice, je l’attirais alors sur la piste, espérant qu’il soit bon danseur pour que je n’aie qu’à le suivre.
electric bird.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Dim 21 Juin - 16:23

Les quelques mots qu'Ulwyck prononcés maladroitement, sans avoir réellement compris la question qui lui fut posée, semblèrent faire mouche. La belle s'arrêta net après avoir entendu cela, son sourire s'éteignit à son tour. Allait-elle faire comme toutes les autres avant elle ? S'enfuir en trouvant une pitoyable excuse ? Allait-elle le laisser là seul et désolé ? Cela ne semblait faire aucun doute pour le fer-né, malgré la gentillesse dont cette inconnue avait pu faire preuve jusqu'à maintenant. C'était l'histoire de toute une vie, ne réussir à s'attacher qu'à une pincée, sans réussir à réellement se faire apprécier. Était-ce son visage ? Son caractère ? Ou bien peut-être son nom, ou encore son silence. Notre ami n'avait jamais réellement trouvé de réponse à cela, se disant simplement que l'être humain était un animal bien trop compliqué pour lui.

Ainsi, alors qu'il s'apprêtait à baisser honteusement la tête et se retirer une fois ses douces mains envolées, celles-ci, au lieu de disparaître subitement remontèrent son visage pour le caresser de ses deux pouces avant de retrouver son sourire si chaud. Le cœur de pierre s'emballa, se réchauffant, s'humanisant, faisant renaître une sensation oubliée. Le contact et la chaleur humaine. Pire encore, comme si cette tendresse ne suffisait pas, la douceur incarnée se hissa sur la pointe de ses pieds afin de déposer un doux baisser sur son masque pour enfin le remercier. Son cœur faillit rompre. A quand remontait le dernier baiser offert par une femme qui n'avait pas été payée ? A bien y réfléchir, la dernière devait être une de ses sœurs, lors de son départ, plus de vingt ans auparavant. Je pense que l'on ne peut qu'imaginer la réaction de cet homme, ahuri, incompris, tandis que ses joues se mirent à se réchauffer. La couleur n'était sûrement pas visible dans un tel lieu, mais penser qu'un tel colosse puisse avoir ce genre de réaction. Surpris, des mots finirent par trouver le chemin au bout de ses lèvres.

« Pourquoi ? Comment ? Que … Qu'ai-je fait pour … Mériter pareil présent ? »

Une esquisse de sourire naquit sur ces mêmes lèvres. Un phénomène rare, suffisamment pour le marquer d'une pierre noire. La reine Sharra devait sans doutes avoir les souvenirs de ses sourires, tant ils furent rare et peu nombreux, tout comme le nombre exact. Elya devait se souvenir d'une poignée de fois elle aussi. Voilà le présent qu'offrait le Volmark à cette inconnue. Une perle rare.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Jeu 25 Juin - 18:32

La soirée était aux réjouissances et à la légèreté n'est-ce pas ? Et bien, Anders allait s'employer à s'acquitter de cette tâche, bien que personne ne soit dupe des apparences. Jeux de masques oui, mais aussi jeux de dupes. Qu'importe. Il serait toujours temps de discuter de la paix et de déclencher une guerre le lendemain lors du conclave où le commun des mortels n'était pas convié d'ailleurs. Et ce n'était pas plus mal. Anders n'aurait pas été à sa place parmi ces têtes couronnées. Trop impulsif. Il aurait accusé ouvertement Mern de l'assassinat des dirigeants de Dorne et lui aurait probablement sauté à la gorge en pleine réunion. Pas terrible pour sauver la paix, hum ?

Après quelques échanges avec les autres convives et alors qu'un couple dansait déjà, il jeta son dévolu sur la femme habillée en homme. Il aimait cette originalité. Elle se démarquait de toutes les autres femmes de la soirée par ce choix audacieux et il se demandait quel caractère se cachait derrière ce choix peu conventionnel. Voilà pourquoi il l'avait choisi et lui tendait désormais la main avec un grand sourire chaleureux et encourageant. La dame accepta, avec un beau sourire, non sans montrer de l'esprit en parlant de sa tenue et du fait qu'il se trouvait loin du mur. Et en le mettant en garde face à ses talents de danseuse, a priori médiocres. A moins que ce ne soit de danser avec un autre homme de par son déguisement ?

« Peu de choses m'effraient et le ridicule n'en fait sûrement pas partie. Cette soirée est faite pour s'amuser et se détendre, certains sont vêtus avec goût, d'autres avec extravagance... je doute que qui que ce soit puisse être jugé de ridicule dans cette assemblée disparate et colorée ! »

La demoiselle se leva donc, se mettant en position pour danser avec son partenaire qui était sans doute assez doué pour deux et éviter qu'elle ne se ridiculise comme elle semblait le penser. Et s'ils ne dansaient pas à la perfection comme les autres, ou selon les pas d'usage, qu'est-ce que cela pouvait bien faire ? Il n'était pas contre un peu de folie dans cette assemblée compassée. Elle lui glissa alors quelques mots à l'oreille qui le firent éclater de rire.

« Hum, je dois avouer que cela risque de me demander des trésors de volonté pour ne pas céder à la tentation... Seriez-vous de celles qui ébruiteraient un moment de faiblesse ? »

Oui, il savait que les membres de la Garde de Nuit se devaient de rester chastes (mais quelle horreur!) et en même temps, il ne pouvait éviter de faire comprendre à la dame qu'elle était plus que désirable (du moins pour ce qu'il en voyait) et qu'il pouvait se montrer faible si elle lui en accordait le droit. Parce que si elle s'était montrée mutine, il ne savait encore si elle voulait lui faire comprendre qu'il avait intérêt à se tenir à carreaux avec elle, ou si, au contraire, c'était là une invitation à quelques jeux plus charnels. Il serait temps de se faire une opinion au cours de cette petite danse. Ils allèrent jusqu'à la piste et il commença à la diriger, constatant que la jeune femme n'était pas férue de ces danses complexes. Cela ne la rendait que plus charmante.

« Dites-moi belle inconnue, si vous craignez pour moi, je tiens à vous rassurer, j'aime prendre des risques, quand ceux-ci sont aussi avantageux. La vie serait bien morne sans défis, non ? »

Il la guida d'une main experte, à l'aise dans cet univers de festivités. Il ne trouvait pas déplaisant ces bals. Beaucoup pouvaient juger cela futile, lui, il y prenait un certain plaisir. il se déplaçait avec grâce et assurance, guidant sa jolie et intrigante partenaires.

« Vous voyez, ce n'est pas si difficile... C'était un plaisir que de vous guider ma chère. »

Il lui baisa la main, la raccompagnant à leur table. L'autre couple de danseurs était revenu. Il hésita une fraction de secondes, avant de se diriger vers Arianne, lui tendant la main avec un sourire malicieux, avant de se pencher à son oreille :

« Tu ne pensais tout de même pas qu'un masque et un déguisement suffiraient à te cacher de moi ? Tu n'y échapperas pas... Danse avec moi. »

Ce n'était pas un ordre, plutôt une demande, mais à laquelle elle ne pouvait se soustraire n'est-ce pas ? Il l'entraîna jusqu'à la piste de danse. Ils avaient maintes fois dansés ensemble et se complétaient parfaitement, évoluant sans avoir besoin de réfléchir. Elle était légère et souple... Sensuelle, bien malgré elle.

« Étonnant ce choix de robe. Mais très seyant. »


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 


Dernière édition par Anders Martell le Jeu 30 Juil - 14:40, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 939
Membre du mois : 12
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Ven 3 Juil - 21:04

Il sourit. C'est maladroit. Délicat pour ses traits acérés. C'est étrange et plaisant. J'ai vu son regard changer. La lueur de son œil unique se faire métamorphose. Déception, résignation. Surprise, douceur. Il ne comprend pas mes raisons mais a-t-il seulement besoin de le savoir ? La mort dort danse dans son âme et pourtant, il est comme un enfant. Je suis attirée par ce sourire. Sans raison. Sans besoin. Quelque chose qui vient et auquel je suis soumise.

« Rien. Parce qu'un présent ne saurait se mériter. Il s'accepte tel qu'il se présente. »

Mon pouce effleure le coin de sa bouche. Juste une caresse délicate, un effleurement douceâtre. De nouveau mes paumes errent sur les déliés de son costume mais cette fois éliront domicile contre sa poitrine. Et puis je m'approche. Il est grand. Plus que moi. Ma joue se dépose avec grâce sur l'endroit de son cœur. Comme une petite chose fragile que je ne serais jamais. Une statue éthérée mais nanti d'une puissance sans pareille.

« Vous êtes une âme bien étrange Ser. Mais je la trouve belle. Aussi belle que l'aurore malgré la mort qui la hante sans cesse. »

Mes cils voilent mes joues. Une caresse sans consistance qui s'évade soudainement pour ne révéler qu'un bleu insondable. Je n'ai que faire de la bienséance. Tout comme j'ignorerais les regards que l'on pose. Ils ne me sont rien. Un soupir et je m'éloigne. La musique s'est tue. Mes mains seront les dernières à le quitter. Un pas puis deux en arrière. Pour lui j'accepterais ce joug le temps d'un souffle. Je m'incline doucement, avec la grâce aérienne qui m'est propre.

« Encore une fois Ser...Merci pour ces instants. J'en garderais un souvenir certain. »

Je l'abandonne d'un sourire de regret, m'avançant vers cette table qui s'est peu à peu garnis. Je m'assois, le silence et l'étrange en compagne. A ma droite un homme, blond aux traits masqués comme chacun de nous. Je l'effleure des yeux, puis me perd dans le carmin de mon verre. Que mes songes s'évadent, accompagnés d'une voix rocailleuse.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Dim 19 Juil - 16:04

Les festivités de Dame Sharra ayant durées un certain temps déjà, les serviteurs débarrassent les tables et la salle sera vidée sous peu, chassant aimablement, mais fermement les derniers invités piquant les petits fours (pour le 31 juillet 2015 IRL)



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5801
Membre du mois : 20
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   Dim 9 Aoû - 22:24

Bien des convives de sa table dansaient, et les autres semblaient bien peu loquaces. Peu importait. Arianne en profitait pour se délecter des merveilles qui s’offraient à son regard, merveilles si inhabituelles pour la Dornienne qu’elle était, où les goûts et présentations étaient assurément toutes autres. Ces toilettes, ces ornements dans les coiffures, ces bijoux… Si elle les contemplait depuis plusieurs jours déjà, elle ne se lassait pas de ces découvertes, et de la diversité qu’il lui était possible de voir. Tant de parures si différentes, pour exprimer les origines de tous ces invités… Oui, c’était un délice pour les yeux, et tant pis si les autres convives à proximité ne daignaient parler, elle s’occupait tout de même, souriant sincèrement.

Toute à sa contemplation, elle fut prise par surprise par son frère, remarquant à peine sa main tendue avant qu’il ne se penche vers elle. Se concentrant, elle lui dédia son attention, souriant de manière encore plus franche alors qu’il lui murmurait l’avoir reconnue malgré la tenue totalement opposée à ce qu’elle portait habituellement. Elle n’hésita pas à saisir sa main, et à le suivre sur la piste, profitant de sa bonne humeur. Goeville aurait peut-être contribué à ramener un peu de sérénité entre son frère et elle.

« Tout comme je t’ai reconnu aussitôt, dansant avec cette charmante mais étrange jeune personne. Qui était-elle donc ? »

Elle n’avait pas réellement besoin de se concentrer, il leur était naturel de danser ensemble, et un plaisir régulier pour eux. Elle ne put s’empêcher de se laisser aller à rire, doucement puis plus franchement, en l’entendant. Étonnant ? S’était-il vu ? Si elle ne l’avait pas si bien connu, elle aurait pu douter de son identité, vu son choix.

« Je crois que tu es le plus étonnant de nous deux, ici. J’espère que ça n’est pas un reflet d’un désir plus profond. Mais je te retourne le compliment. Qui sait combien de Dames tu auras pu charmer, ce soir. »

La danse s’acheva bien vite, signalant la fin de la soirée – qui s’interrompait sur une note agréable, pour la jeune femme. « Suivons les, rentrons. Tu seras mon escorte, pour t’assurer que personne ne porte la main sur moi. » Saisissant son bras, elle suivit la foule, enjouée.



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 2987
Membre du mois : 104
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Livre I - Terminé]
» Les Joutes du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]
» Grand Tournoi de Catalogne par équipe, 1 et 2 octobre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Goeville
-
Sauter vers: