Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Remise de 1000 € sur le ...
Voir le deal
1999 €

Myria || Brûle de t'élever
MessageSujet: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 20:15


Hoare
Myria

Maison : Hoare, née Frey
Titre de noblesse : Princesse du Sel et du Roc
Lignée : Bramon & Walda Frey [parents, décédés], Joren Hoare [époux], Harren Hoare [beau-père] , Eren Hoare [belle-soeur] et Yoren Pyke [demi-frère bâtard], Beron, Aenarion et Euron Hoare [enfants], un frère et deux sœurs, sans trop d'importance.

Date et lieu de naissance : Née aux Jumeaux en -32
Caractère : Aimante, déloyale, vénale, cupide, diplomate, maligne

Célébrité : rachel weisz
Crédit Avatar : psychozee


Myria & la situation de Westeros



Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné?
Il en va de soi, que je me sente concernée... J'en suis en plein cœur, et espère bien y rester. Mon beau-père est un grand homme, ambitieux, et un fin stratège. Il sait ce qu'il fait, et est à la tête d'un empire toujours plus puissant, qui ne peut tendre qu'à s'agrandir encore. La guerre, nous l'avons voulu quelque part, oui. Si elle est pour certains synonyme de destruction... Elle est aussi le seul moyen de conquérir, d'unir les sept couronnes, et de gagner en pouvoir. De s'élever. Je veillerai à en retirer tous les bénéfices possibles, pour moi et pour Joren.

Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre?
Je ne suis loyale qu'envers mes propres intérêts. Il se trouve que pour le moment, être fidèle à mon roi les sert parfaitement. Je l'admire et ne l'ai jamais caché. Mais il se fait vieux... Et c'est à nous de prendre sa suite. Je suis faite pour cela, c'est dans mon sang. Plus mon époux s'élèvera, plus je m'élèverai avec lui. Je veux le pouvoir. Je veux être reine. Le moment venu, je n'aurai aucun scrupule à trahir qui que ce soit, comme je n'en n'ai déjà aucun à tromper mon époux au lit.  Mais toujours pour servir nos intérêts.

Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction?
Ma réaction ? Oh, les murailles d'Harrenhall sont solides, n'est-ce pas ? Et la guerre est pour le moment dans la Néra, pas vers le Conflans. Mais elle viendra. Nous avons la plus grande armée, la plus grande flotte. Je ne veux avoir trop de confiance et me reposer sur mes lauriers, mais nous sommes tout de même bien armés pour faire face au conflit qui se joue.  

Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte?  J'en ai plus qu'entendu parler, même. Ce que j'en pense ? Que c'est une bonne chose. Les notions d'honneur et compagnie n'ont que très peu de valeur. Ce n'est pas avec cela que l'on se fait sa place en ce monde. Aegon Targaryen a eu ce qu'il a voulu. Il voulait réduire chaque royaume à l'état de vassal, il devait se douter que quelqu'un lui résisterait et en profiterait. Il est venu les bras grand ouverts, aux soit disant pourparlers... Quel imbécile. Sa mort a permis à Harren de prendre sa couronne, et de mettre la machine de la conquête en marche. Peu importe les notions de bien ou de mal, nous verrons qui survivra, à la fin.



(c) Amber (c)Hollow Bastion (c)inconnu


Myria & les autres




(c)tumblrDès ma naissance, mon Père m'a promise à lui, et j'ai grandi toute mon enfance avec pour objectif de l'épouser, d'être l'une des personnalités les plus importantes de la cour. Notre mariage fut un merveilleux moment, et mes sentiments pour lui n'ont jamais varié. Je l'adore, je l'aime, je l'aime de tout mon cœur, de tout mon être. Cette folle passion qui nous unit, nous n'avons jamais cherché à la cacher. Pourquoi dissimuler son bonheur, quand on peut le faire éclater au grand jour et le vivre totalement ? Avoir des enfants n'a fait que consolider un peu plus le sentiment qui nous unissait. J'ai trouvé un rival, un compagnon, un ami. Quelqu'un à ma hauteur. Plus il s'élèvera, plus je grappillerai des miettes de pouvoir avec lui. C'est pour cela que j'ai fait tant pour lui, que je lui ai obtenu des missions périlleuses où il pouvait s'illustrer, des privilèges pour nous et nos enfants... A la vie, et à la mort.
Joren Hoare – Epoux adoré



(c)Torben Harren Hoare... Je l'ai toujours admiré ouvertement. C'est un grand homme. Intelligent, calculateur, ambitieux... Tout ce à quoi j'aspire. J'ai réussi à me faire une place dans sa vie, et surtout dans son lit. Tous les moyens sont bons pour obtenir ce que l'on souhaite, et en l'occurrence, ça a marché. J'ai pu obtenir ce que je voulais pour Joren et moi, pour nos enfants. Et surtout... J'ai un moyen d'influence sur lui. Oh, je ne suis pas dupe, je suis loin d'avoir une quelconque réelle emprise sur le Grand Roi, mais j'ai au moins un avantage non négligeable. Le risque est conséquent, je le sais... Mais tant pis. Je m'y sens bien. Je sais qu'il me ressemble, que nous nous ressemblons à un point extrême. Les circonstances ont fait que je suis sa belle-fille, mais qui se ressemble s'assemble.
Harren Hoare – Beau père, roi et amant



(c)axelleJ'ai rencontré la Lannister il y a peu de temps, à la frontière de nos deux royaumes. Nous avons longuement discuté de l'avenir, de l'Ouest et du Sel et du Roc, de coopération... C'est une femme rusée et intelligente. J'ai trouvé en elle un adversaire de taille, au moins à la mienne. Et peut être une alliée. Si nous nous ressemblons et envisageons une alliance entre nos deux royaumes, je suis loin de lui apporter ma confiance. Je sais ce qu'elle est, je sais qui elle est. Elle me ressemble. Elle et son royaume peuvent nous être hautement utile, mais rester sur ses gardes. Toujours.
Jordane Lannister - Alliée



(c)Crédit Mes trois fils...  Ils font partie des choses qui sont les plus précieuses au monde à mes yeux. Les trois petits gaillards ont toujours été très turbulents, et de vrais farceurs. Mais peu importe. Joren et moi les aimons plus que tout; ils sont notre chair, notre sang, notre avenir. Nous sommes sévères avec eux, mais surtout très proche : nous essayons des les souder un maximum et de les préparer au monde qui les attend. Pour qu'eux aussi, à leur tour, ils puissent s'élever, le moment venu.  
Beron, Aenarion et Euron Hoare - Enfants



Ash & Bloody Crown



Salut moi c'est Valentine J'ai découvert BC en me faisant corrompre par un homme relativement douteux... J'aime beaucoup faire des Dcs Sur Bc, j'aime bien Sharra et Alyssa mais j'aime pas trop par contre Manny J'ai bien pris connaissance du règlement intérieur. La devise du forum est
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 20:18

You better run.




An -16

La musique bat son plein dans la grande salle d'Harrenhal, alors que je descends lentement les marches, une à une. Mon regard pèse sur l'assemblée en contrebas, se perd autour de moi, scrute, mémorise, détaille chaque parcelle de la salle, chaque convive. Le brouhaha des conversations, les rires, tout cela résonne à mes oreilles comme un grand orchestre dissonant, où la réelle musique tente vainement de se faire une place. J'ai mis ma plus belle robe couleur prune, richement décorée, mes plus belles parures. On a passé des heures à choisir tout cela, à me maquiller, m'habiller, me coiffer... Et mon cœur, lui, n'a cessé de battre à une vitesse et à une force surhumaine, prêt à exploser. Ca y est. J'y suis. Pour de bon. J'ai réussi à maîtriser ma respiration toute aussi endiablée que les battements de mon cœur, à parer mon visage de ce masque souriant que je prépare depuis des années, à me tenir droite, bref, à faire tout ce que l'on s'échine à m'inculquer depuis des années. Un jour... Un jour, je serai Reine. Père me l'a dit, il n'a cessé de me le dire depuis ma petite enfance. Et je n'ai cessé d'y penser, de mon côté, à faire de cette évidence un rêve, l'objectif suprême. J'ai dans la tête tous ces grands récits de rois glorieux et de reines plus belles les unes que les autres, de dragons et de chevaliers... De tout ce que j'ai pu lire dans les livres depuis ma plus tendre enfance. Aujourd'hui, c'est un peu le début de ma vie, de celle pour laquelle je me suis préparée depuis tout ce temps. J'ai seize ans, la plupart des jeunes filles de mon âge seraient sûrement appeurées, mais je me sens étrangement dans mon élément.



Les Frey n'ont jamais porté dans leur cœur les Durrandon, ou même les rois du conflans. Notre histoire aussi, je l'ai entendue si fréquemment que je serai capable de la réciter de tête au mot près dans n'importe quelle situation. J'ai toujours été fière d'être celle que je suis, d'être la fille de mon Père. Humilié plusieurs fois par les Durrandon, il n'en n'a pourtant rien perdu de sa fougue ni de son panache. Je sais qu'il veut le meilleur pour moi et pour notre Maison, cela a toujours été la plus pure des évidences à mes yeux. C'est pour cela, le mariage. Depuis toute petite. Je ne peux avoir d'autre vie que celle que l'on m'a offerte alors que je n'étais encore qu'un nourrisson, que l'on me fait miroiter, pour laquelle on me prépare, pour laquelle je m'acharne depuis toute petite. Promise au fils d'ainé d'Harren le Noir, je grandissais en m'imaginant déjà le jeune homme auquel j'étais promise, son visage, sa voix, alors que je ne l'avais jamais rencontré ou même jamais correspondu avec lui. Je serai sa femme, et un jour sa Reine. C'était tout ce qui importait.

Mes frères et sœurs, je les voyais peu. C'est sans honte que j'avoue n'avoir d'ailleurs que très peu de considération pour eux. Ils n'ont jamais rien été à mes yeux que de petits bambins aimant venir me perturber alors que quelque septa ou grand mestre tentait de m'instruire. Eux n'étaient pas promis à intégrer la famille royale. Je prenais pourtant parfois un malin plaisir à me pavaner devant eux et à ce qu'ils m'admirent, un instant. J'avais le droit après tout, ne serais-je pas un jour leur Reine ? Et je ne serai pas n'importe laquelle, d'ailleurs. Je serai instruite, intelligente et vive d'esprit. C'était aussi ce que Père me répétait lors de nos entretiens. Il se plaisait à venir régulièrement constater mes progrès, et je ressentais toujours une vive fierté à l'idée qu'il s'en montra satisfait. C'était le cas, la plupart du temps. Le décevoir... C'était sûrement la pire des malédictions que les Sept puissent m'envoyer. Car cela voulait dire gâcher aussi mon avenir. Il fallait donc que je lise tout ce que je pouvais, que j'écoute attentivement tout ce que Septas et Mestres pouvaient me dire. Et c'était passionnant.

Et sans cesse, je continuais de m'imaginer Joren Hoare. Imaginer ce qu'il penserait de moi en me voyant, en découvrant l'épouse vive et rusée qu'on lui avait réservée. Je voulais les surprendre, les épater, je voulais qu'ils m'admirent, mais aussi qu'ils admirent Père pour l'éducation sans faille qu'il avait donné à sa fille.



Et il est temps, de le leur montrer. Dès que je fus jugée en âge d'être mariée, c'est à dire il y a quelques mois, l'affaire fut scellée officiellement. Je trépignais intérieurement d'impatience.... Tout ce dont j'avais rêvé, tout ce qui avait motivé le moindre battement de mon cœur, tout allait trouver un début d'accomplissement. Oui, ma vie, ma vraie vie, allait vraiment commencer.

Nous sommes arrivés cet après midi à Harrenhal. Père, Mère, ainsi que les plus âgés de mes frères et sœurs sont présents avec moi. Seulement... On nous a avertis à notre arrivée que le Prince n'était pas encore rentré d'une longue et prometteuse chasse, et que je ne pourrais le rencontrer que ce soir. Quelle déception... ! Je n'ai eu une seule seconde pour m'ennuyer, cependant. J'ai visité les appartements que l'on m'avait attribués, j'ai découvert l'effervescence de la cour. C'est magnifique. C'est merveilleux. C'est parfait. C'est même dix fois mieux que ce que je m'imaginais. Les jumeaux me semblent si petits et ridicules à côté ! Et puis nous avons passé toutes ces heures à me préparer, à me contempler dans le miroir. Je ne pouvais m'empêcher de demander à mes dames de compagnies leur avis à chaque instant, si elles me trouvaient assez belle, assez bien pour une future princesse... J'ai rarement connu une telle adrénaline en moi. Je crois que j'aime cela. Et surtout, j'ai hâte de voir le Prince. C'est tout ce qui importe. La rumeur court déjà que je ne ferai qu'une bouchée de lui, qu'à force de fréquenter les jupons de sa mère, il en devient efféminé... J'ai hâte de voir ce qu'il en sera.

Mon regard continue de scruter la foule, alors que j'arrive en bas des escaliers. Mon père m'aperçoit rapidement, et se dirige vers moi. Droite comme un i, ma soyeuse chevelure brune descendant dans une parfaite cascade parfaitement ordonnée, le corset plus serré que jamais, je manquerai presque de défaillir à chaque respiration si je n'avais autant de contrôle sur moi même. Je fends la foule qui s'écarte discrètement sur mon passage jusqu'à l'homme que l'on doit me présenter, mais qu'il me semble pourtant connaître depuis toujours. Et au moment où mon regard croise le sien, un fin sourire se dessine sur mes lèvres. Je sens que je vais bien m'amuser...

An -6


Un noir et un silence parfait, tout autour de moi. Pas une seule lumière, pas un seul bruit. Ma respiration est lente, calme, posée. Allongée dans le grand lit, la main posée sur mon ventre tout rond, je regarde le plafond au dessus de ma tête. Joren est parti en mission, il y a quelques jours, et m'a laissée seule. Ce n'est pas grave. J'ai l'habitude. J'ai plus que l'habitude. J'ai son amour, j'ai ses lettres. J'ai souvenir. Pleins de souvenirs. Tout me revient souvent, quand je suis ainsi seule, dans ce lit soudain froid. Le début de ma vie... Le début de notre folie.


On nous maria deux semaines plus tard, le temps de tout organiser, de faire venir toutes les convives dignes d'assister à un mariage royal dans un territoire si vaste que le Conflans et les îles de Fer. J'appris à connaître Joren. Je compris assez tôt que les rumeurs qui pouvaient courir sur lui étaient ce qu'elles étaient, et ne reflétaient en rien la réalité. Il avait du répondant, oh oui, et c'est ce qui me plût très tôt chez lui. J'étais loin d'avoir le dessus facilement sur lui... Et c'était réciproque. Je m'habituais à lui, et il s'habituait à moi. Il devint un rival, un allié, un ami, un confident, un mari. Il ressemblait sur certains points à l'homme que je m'étais imaginé, sur d'autres non, mais tant pis. Je m'en accommodais. C'était ainsi, c'était lui, lui l'homme pour lequel on m'avait élevé toutes ces années. Je n'en voulais pas d'autre. Les prémices de notre relation se tissèrent assez rapidement. Et Père... Père semblait l'homme le plus comblé que les Sept n'aient jamais vus sur cette terre. C'est qu'il se faisait vieux, et que finalement, il avait consacré toutes ces dernières années à ma réussite... Je rendais deux hommes heureux à la fois. Après la cérémonie, avant de rentrer aux Jumeaux, Père me manifesta la seule marque d'affection dont je me souvienne de sa part, me félicita, m'embrassa...Il semblait triste de me laisser ici, je ne me le cachais pas, mais aussi heureux de constater que j'avais trouvé époux à ma hauteur, et que je nageais comme un poisson dans l'eau au milieu des requins de la cour. J'étais le requin. J'en étais un comme tous les autres, tout autant que Joren, que ma belle sœur que j'appris à détester, ou mon beau père, que j'appris, lui, à admirer.

Joren et moi étions inséparables. Et je l'aimais, bons dieux, qu'est-ce que je l'aimais. Nous étouffions d'amour l'un pour l'autre, de cette passion enivrante, aveuglante, de cette soif éternelle de l'autre, de ce feu qui nous consumait à chaque regard, à chaque mot échangé. Nous avons eu grandement l'occasion de choquer quelque peu à la cour par cette folie qui nous liait l'un à l'autre, mais je n'en n'avais cure. Que pouvaient ils contre nous, contre une complicité si puissante ? J'étais princesse du sel et du roc, et mon époux en était l'héritier. Nous nous aimions, et rien d'autre n'importait. Pas même la guerre. Oh, il dû partir, souvent. C'était le fardeau des puissants... Mais rien ne nous empêcher de communiquer, rien ne m'empêchait de penser à lui et au jour où il rentrerait.

En attendant, je commençais à m'occuper de mon beau père. J'avais bien saisi le peu de considération qu'il accordait à son propre héritier... Joren s'était pourtant largement illustré, mais passons. Il y a un point où il ne pourrait lui refuser les avantages qui lui reviennent. Et Harren... Je l'admirais plus que tout. Un homme aussi ambitieux, aussi calculateur, ne peut faire que de grandes, de très grandes choses. Joren n'est peut être actuellement pas son Père, mais il est appelé à le devenir. Et si je dois l'y aider, je le ferai. Le tromper non plus, ne me pose aucun soucis. Mon amour pour lui en est toujours aussi puissant. Pour nous, pour notre avenir, il est nécessaire que je mette d'une manière ou d'une autre le Grand Roi dans de bonnes dispositions. Tous deux, nous nous prîmes à apprécier ces moments d'intimité, cette passion dévorante sans aucun sentiment, mais seulement ce sentiment d'avoir trouvé quelqu'un qui vous ressemble à un point presque dérangeant...  Mais au delà du plaisir, cela me servit aussi bientôt de multiples façons. Je devais m'assurer une position tenable face aux tentatives hargneuses de ma belle sœur de me mettre des bâtons dans les roues, et j'ai ainsi pu permettre à Joren de s'illustrer sur différentes missions, et peut être enfin remonter un peu dans l'estime de son père.

Je me redresse à moitié dans le lit. Ca tape, sous mon ventre. Je devrais peut être prendre un peu de lait de pavot... En tout cas, pour l'instant, impossible de fermer l'oeil. Alors je garde ma main sur mon ventre, me mets à compter les coups que je me reçois. Il va se calmer... Je commence à avoir l'habitude. Le troisième. C'est le troisième. Les deux autres étaient déjà aussi turbulents que lui, même dans mon ventre. Sûrement encore un garçon. Une telle vague de fierté m'envahit, lorsque je pense à eux... Mes fils. Nos fils. Intenables, mais qu'importe. Non. Ce qui compte, c'est avant tout leur esprit vif. Digne de celui de leurs parents, sans vouloir me vanter. Les deux sont encore jeunes, mais nous faisons déjà tout pour les souder, et leur donner les clefs de leur réussite de demain. C'est hautement nécessaire, au vu de la situation et des ambitions de la famille... Nous sommes des parents proches mais durs. Il faut ce qu'il faut. Ce n'est qu'ainsi que l'on se taille sa place en ce bas monde. Qui sait ce qu'il en sera de Westeros lorsqu'ils seront grands... Cet avenir là, c'est à nous de le construire. Mon poing agrippe le drap, le serre à m'en faire mal. Il faut que je me repose. Il faut que je me repose.

An 0

Mes talons claquent sur les dalles froides qui composent le sol de Harrenhal. Un pas rapide, décidé, comme toujours. Les enfants doivent déjà être avec leur père. Je me dépêche. Joren part dans la journée pour The Antlers. Ordre du Roi, dont nous avions déjà discuté il y a quelques semaines... De manière bien peu formelle. Je n'ai jamais eu réellement peur de voir mon mari mourir à la guerre, et je ne l'ai pas plus cette fois-ci. Oh, certes, la perte serait une douleur sans nom... Mais notre monde est ce qu'il est. Si j'avais peur de la guerre, je n'avais qu'à me terrer dans mon trou et ne pas devenir princesse. Westeros ne se gagnera pas par la diplomatie.. Ce serait bien trop facile. Et ennuyeux, sûrement, aussi. La Targaryen semble avoir marqué quelques points, mais sur le champ de bataille simplement. Et rien qui ne soit trop inquiétant pour le moment en tout cas. Il vient pourtant le moment d'agir, nous aussi. J'ai confiance en Harren, bien que le mot confiance ait lui même un drôle de son dans ma bouche. Je sais ce qu'il veut, et je sais qu'il fera tout pour l'avoir. Je le comprends si bien... Si j'avais été un peu plus âgée, ou lui un peu plus jeune, les choses auraient sûrement pu être différentes entre nous. IL n'en n'est rien. J'aime Joren. Surtout, j'aime le pouvoir. J'aime cette adrénaline, cette tension qui commence à se faire sentir autour de nous. La machine est en marche depuis le grand coup de théâtre de la mort de ce petit imprudent aux cheveux blonds, certes, mais elle s'accélère. Il faut être plus qu'aveugle pour ne pas s'en rendre compte.

Je tourne, et arrive enfin.  Beron, Aenarion et Euron sont en effet déjà autour de Joren, qui lève tout de même la tête en m'entendant venir. Je ne leur adresse qu'un bref signe de tête, et me dirige à grands pas vers mon époux. Je l'embrasse, sans honte. Une dernière fois, avant... Avant je ne sais combien de temps. Peu importe. Nous partageons tous deux les mêmes pensées, les mêmes sentiments. Nouvelle possibilité pour lui de s'illustrer, pour nous de monter encore. Je lis dans ses yeux toutes ces promesses qui sont des désirs ardents en mon cœur. Il y a beaucoup à faire. Il a tellement à faire. Tout cela n'est que le début.... Je lui souris. Inutile de parler. Nous n'en n'avons plus besoin, tous les deux. Nous avons déjà passé la nuit à le faire, de parler de nous, des enfants, de ces derniers temps. De son Père. De lui, cela fait déjà quelques temps.... Les hommes, même les plus grands, même les plus illustres, sont mortels. Nous, nous sommes encore jeunes. J'ai toute ma vie devant moi... Et mon Père à moi, m'a préparé à être Reine. Je sais que je dois l'être. Je sais que je suis faite pour cela. Que j'ai cela dans le sang. C'est tout. C'est une évidence. Rien de plus. Le Grand Roi est toujours grand, mais viendra un jour où il faudra le remplacer... J'échange un dernier regard avec Joren. Il est temps, maintenant.

Je le regarde partir le cœur serré, presque malgré moi. Je sais pourtant que je ne vais pas m'ennuyer... Moi aussi, j'ai à faire. Beaucoup à faire.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 20:27

rebienvenue fillette!




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32441
Membre du mois : 66
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 20:29

merci !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 20:32

Rebienvenue Myria || Brûle de t'élever 396417704
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 20:46

Re-bienvenue à toi ^^ !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 21:03

Merci les filles Myria || Brûle de t'élever 396417704
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 21:35

Rebienvenue !



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Jeyne Lannister
Wolf Princess
Messages : 2639
Membre du mois : 0
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 21:45

Nickel fillette, depuis le temps que je te valide des fiches, tu sais comment faire et tu le fais très bien!




Bienvenue, Myria Hoare


Ci-dessous des liens qu'il te faut connaitre et visiter, afin de pouvoir t'intégrer parfaitement sur le forum. Et en cas de question, surtout n'hésites pas à contacter un membre de l'équipe !

En Savoir plus sur le Forum
Les Annonces – Pour connaître toutes les dernières news !
Le Contexte du Forum - Pour se remémorer Histoire et Intrigues.
Temporalité du Forum - Pour vous y retrouver dans la période jouée sur le forum!
Chronologie - Tous les informations à savoir pour faire vos fiches!
Les Règles – En cas de doute sur nos règles.
Annexes de Jeu – Le descriptif général des Royaumes et de Westeros.
Bottin du Forum – Pour voir, pour vous, vos amis, vos scénarios, quelles sont les célébrités déjà prises.
Les Multi-Comptes du Forum – Parce qu'on est toujours un peu perdus, voici les multi-comptes du forum, ou qui joue qui !

Démarches Post-Validation
Le Bottin des Avatars – Pour réserver votre avatar si vous avez changé celui d'un poste vacant ou d'un scénario, ou si vous jouez un inventé!
Demander un Rang – Pour illuster votre profil avec votre devise familiale ou maxime favorite.
Se Recenser ou Recenser son Scénario – Pour lister par Faction tous les personnages joués !
Réclamer ses Richesses – C'est ici que l'on réclame les gains obtenus dans les animations !
Vos Intrigues Personnelles – Pour nous faire connaître les fils que vous développez ensemble dans vos rps, pour vous inclure aux intrigues !
Demander un Nouveau Compte – Pour tous les gourmands de RP qui ne se satisfont pas d'un personnage...
Verrouiller et Déplacer vos Sujets – Un partenaire a abandonné ou vous venez de terminer un RP ? Indiquez le ici !
Demander un Toit – Pour que l'on crée une section de jeu spécialement pour vous, votre maison !
Organiser votre Chez-Vous – Un sujet pour décrire votre habitat une fois crée !

Remplir votre Feuille de Personnage
● Dans votre profil, vous avez un onglet appelé Feuille de Personnage. Pour que les gens sachent au premier coup d'oeil qui vous êtes, vous pouvez le remplir sans attendre.
● On vous y demande votre Titre de Noblesse ou votre Métier ; celui-ci peut évoluer avec le temps n'hésitez pas à le tenir à jour régulièrement.
● On vous demande l'Âge de votre Personnage.
● On vous demande à qui va votre allégeance ; en gros, pour qui vous battez-vous ?
● Enfin, l'Orientation Sexuelle de votre personnage peut vous aider à trouver des liens spécifiques.

S'Intégrer au Forum
Les Demandes de Liens – Parce que survivre tout seul à Westeros, c'est quand même super galère !
Les Demandes de RP – Parce que l'important, c'est aussi de trouver des partenaires de jeu !
Demande Directe de RP – Si vous n'avez pas d'idées, optez pour partir à l'aventure avec de nouveaux joueurs !
Section des Corbeaux – Pour communiquer avec les autres joueurs et personnages.
Les Absences – Si vous devez vous absenter, prévenez-nous !
Les Scénarios – Si vous voulez écrire un ou plusieurs scénarios pour votre personnage...

Aller voir le Cyvosse et Participer aux Animations
Les Animations du Forum – En jeu ou hors jeu, qu'importe, nous avons quantité de défis à relever !
Le Cyvosse – Règles et informations générales pour notre jeu de stratégie.
Les Chroniques du Cyvosse – Informations diverses sur l'évolution de notre partie, de la situation géopolitique en Westeros !

L'Amusement !
Le Flood du Forum – Pour discuter de tout, de rien... Et surtout de rien !
Les Jeux du Forum – Hors RP, ça fait aussi du bien de s'amuser !
Coin des Passions – Pour échanger sur nos passions ; graphisme, écriture, etc...

Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 13545
Membre du mois : 2813
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever EmptyMar 27 Oct - 22:19

Merci Jeynette !

Genre, je suis parfaite Myria || Brûle de t'élever 3518595352
merci en tout cas Myria || Brûle de t'élever 1248200772
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Myria || Brûle de t'élever   Myria || Brûle de t'élever Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Myria || Brûle de t'élever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: