Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
228 €

Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]
MessageSujet: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyLun 22 Avr - 1:08

Rester enfermée dans ses appartements se révélait être une torture. Pourtant, ce n'était pas la première fois que Megara usait de tels stratagèmes pour se distancer du reste du monde. Elle avait déjà agi de la même manière lorsque Gareth était parti au loin, accompagnant Jeyne dans son périple vers le Nord. A l'époque, elle était encore enceinte, chaque jour un peu plus. Et bien qu'elle avait fait la promesse à son père, lui aussi parti vers ces contrées septentrionales, de ne point s'isoler de son frère, ce qu'elle avait fait, elle avait tout de même maintenu de la distance entre les courtisans et elle. Et là, là, elle reproduisait tout ceci, et encore une fois, elle avait une bonne excuse de le faire. Sans doute même encore plus maintenant qu'avant. Avant ... Cela lui paraissait être survenu il y avait déjà une éternité, et pourtant ... Telle était la preuve, une fois de plus, que le temps s'écoule sans cesse au même rythme, indéfiniment, et de façon imperturbable, et que la variante se trouvait dans le contenu de la temporalité. Une foule d'évènements pouvait se succéder en quelques heures seulement, là où, pendant de longues semaines, les choses pouvaient au contraire demeurer immuables et inchangées. Mais là, là, on parlait d'un attentat sur la personne de son père, sur la personne du roi, alors même que Jeyne venait de se faire convertir et que son fils, Martyn, le neveu de Megara, venait d'être baptisé. Il allait sans dire que cela avait jeté un sacré froid sur tout un chacun, et que cela avait grandement effrayé Megara.

Gareth était là, auprès d'elle, et c'était une grande chance. Elle avait déjà vécu un deuil encore si récent, et craignait plus que tout de sombrer. Et cette fois encore, elle avait malgré tout deux petits êtres auxquels se raccrocher. Même si la différence était de taille : à l'heure du trépas de Nymeria, Megara avait pensé n'attendre qu'un enfant, là où, en réalité, deux jumeaux se battaient déjà quelque peu en duel à l'intérieur de son ventre. Et maintenant, il s'agissait bel et bien de deux nourrissons. La grossesse gémellaire avait été menée à terme, là où Cadwyn et Tybalt faisaient déjà la fierté de leurs parents. Et même, plus largement, de toute leur famille. Oui, même si, à l'heure actuelle, la survie de Loren Lannister était incertaine, sa fille ne pouvait s'empêcher de se dire que son père était fier de ses petits-fils, de tous ses petits-fils. Et ce n'était pas juste un espoir : elle le savait, car son paternel n'avait pas manqué de s'épancher auprès d'elle sur la question, et ce après leur avoir tout de même laissé vivre tout ça, Gareth et elle, en un instant privilégié, juste après la naissance des jumeaux. Et Megara ne pouvait envisager l'hypothèse de sa mort. Ce serait injuste, et si rapide. Trop rapide, alors qu'ils venaient tout juste de perdre Nymeria, quelques semaines seulement auparavant. Et alors même qu'elle était surtout la dernière Lannister que l'on penserait pouvoir vouer qui que ce soit au sort le plus infâme et à l'agonie la plus extrême qui soit, parfois, la nuit, elle se prenait à prier les Sept que les responsables de tout ceci connaissaient la pire fin qui soit. Tout comme elle ne pouvait s'empêcher de craindre pour la vie de ses fils. Mais elle voulait leur montrer l'exemple, ne pas leur laisser croire, à peine nés, qu'ils devaient craindre tout le monde, et qu'ils devaient se retenir de vivre sous prétexte qu'ils pouvaient faire face à bien des dangers à chaque instant. Sans doute voulait-elle faire honneur à son père, respecter l'homme qu'il était et l'éducation qu'il avait voulu lui donner. Sans doute, aussi, avait-elle endossé son rôle de mère de façon plus conséquente qu'elle ne le pensait.

Et sans doute était-ce tout ceci qui l'avait poussée, la veille au soir, à faire passer un petit billet à sa belle-sœur, Alys Kenning. Si Lyman était fort occupé avec tous ces regards qui se dirigeaient sur lui, maintenant que la situation de Loren demeurait précaire, et alors même qu'il était lui aussi jeune père, et si Jeyne se devait elle aussi d'endurer une période des plus compliquées et tendues, Megara ne se privait pas de passer du temps en leur compagnie, notamment lors des repas. Mais elle ne voulait pas non plus laisser Alys en marge, et ce malgré le fait qu'elle n'était techniquement pas du même rang social qu'elle. Si Megara avait grand respect des règles et des convenances, elle n'était en rien de ces jeunes femmes qui froncent le nez dès lors qu'elles s'adressent à moins haut placé dans la hiérarchie qu'elle. D'autant plus qu'Alys était tout de même la tante de deux des jeunes princes de l'Ouest, pour être en premier lieu la sœur de l'époux de Megara. Là où Gareth lui-même ne se résumait pas seulement à son mariage. Quoi qu'il en était, la jeune femme n'avait pu se résigner à maintenir bien haut les convenances. Elle demeurait fatiguée et très inquiète, et refusait de devoir endosser un rôle trop conséquent. Alors, en ce début de matinée, elle avait demandé à ce qu'on ne vienne pas la déranger, alors qu'elle occupait le salon donnant sur la Cour de l'Aube, là même où, enfants, Lyman, Nymeria et elle ne pouvaient s'empêcher de s'amuser et de se divertir, en ces instants où on les avait laissés n'être que des enfants. Alors Megara savait que personne ne viendrait l'importuner, lui présenter des condoléances trop prématurées ou lui poser des questions déplacées tout en faisant preuve d'une sollicitude trop exacerbée. Et elle savait qu'Alys n'étant pas de ces personnes là, tout irait bien. Alors Megara était allée jusqu'à congédier ses servantes et ses dames d'atour, alors qu'elle surveillait ses deux fils, allongés sur l'un des grands canapés, de sorte à éviter qu'ils ne chutent. Et lorsqu'on frappa à la porte, elle sut qu'il ne pouvait s'agir que d'Alys.

    ❧ Entrez ! ❧ Elle n'avait nul besoin de se retourner pour s'assurer qu'on laissait en effet bien entrer la jeune femme. Bien que Megara n'ait rien d'une jeune femme autoritaire, en tant que Princesse, ses demandes et requêtes étaient toujours respectées, et elle n'avait alors jamais à lutter contre la moindre désobéissance.


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Megara Lannister
Messages : 3364
Membre du mois : 4
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptySam 18 Mai - 16:59



Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil

Megara & Alys



Depuis son arrivée à la Cour, presque un an auparavant, Alys n’avait jamais eu un emploi du temps très chargé. Elle n’était ni mariée, ni mère, et encore moins initiée aux enjeux politiques du royaume. Quelque part, cela ne la dérangeait guère, mais plus le temps passé et plus elle se sentait seule. Les grossesses et les mariages avaient lieu bien plus souvent qu’elle ne l’imaginait, faisant naître en elle l’idée que cela serait prochainement son tour. La jeune femme n’était évidemment pas prête à tout cela. Elle le savait. Elle était encore bien trop immature. Comment pouvait-elle s’occuper des désirs d’un homme et des exigences d’un nouveau-né en parallèle, alors qu’elle n’était même pas capable de choisir sa tenue du jour sans être proie au doute ? Quoiqu’elle était immature, elle n’en était pas stupide pour autant.

Mais voilà qu’il y a quelques jours, Gareth lui a soumis l’éventualité de proposer sa main à un homme bon. Si cela avait lieu, il ne faisait aucun doute que le reste des événements allait se faire tout aussi rapidement. Alys voulait s’assurer d’être prête pour ça. Mais elle avait besoin du soutien de Megara ou de Jeyne pour apprendre à s’occuper d’un nourrisson, par exemple. Elle n’avait pas énormément « d’amies » à Castral Roc, et encore moins des mères. La jeune Kenning espérait donc que la princesse pourrait l’aider, tout comme elle l’avait fait en lui narrant « innocemment » des souvenirs d’enfance avec Gareth.

Megara était une femme charmante et elle espérait sincèrement que son alliance avec son frère marche. Ce fut pour cette raison qu’elle lui livra tout un tas d’informations sur lui. Rien de compromettant. La plupart était destinée à la faire rire face aux maladresses qu’il avait pu faire par le passé ou bien à lui permettre de le connaître un peu plus. Ils étaient tout deux des personnes droites et pleine de bonté ; ils méritaient d’être heureux. Alors si la jeune femme pouvait contribuer un minima à cela, elle ne le refuserait jamais. De toute manière, qu’avait-elle de mieux à faire à la Cour ?

— Vôtre Altesse.


Alys fit une légère révérence, comme l’indiquer les coutumes. Elle avait reçu un billet de Megara la veille et était donc venue à sa rencontre. Elle savait qu’elle connaissait des temps difficiles, entre l’état préoccupant du Roi, la situation politique précaire dû à la tentative d’assassinat… Les membres de la famille royale devaient sans aucun doute tout remettre en question, même la sincérité de leur proche. Les temps étaient sombres, mais si Alys pouvait contribuer à illuminer quelque peu le reste de sa journée, elle ne s’y refuserait pas.

— Je sais que les événements récents ne sont pas faciles à gérer et si vous me le demandez, nous n’en parlerons pas. Mais sachez que si vous avez besoin d’une oreille prête à vous écouter, je suis là.

La jeune femme lui adressa un doux sourire compatissant, s’avançant un peu plus dans la pièce. Elle était persuadée qu’elle voudrait éviter le sujet, mais au moins elle savait qu’Alys était présente en cas de besoin. Après tout, elle avait connu une situation similaire l’an passé. La fièvre lui avait emporté ses parents, sa belle-sœur et ses neveux. Une situation qu’elle ne souhaitait à personne de vivre. Elle priait chaque jour pour que le Roi s’en sorte. S’il laissait les rennes aux mains de son fils, il ne faisait aucun doute que cela serait un désastre à la fois sentimental, mais aussi politique. Elle était persuadée qu’il serait un digne successeur, mais l’état du Roi avait fait polémique et il ne faisait aucun doute que s’il y avait des ennemis du Royaume, ils devaient se frotter les mains à l’heure actuelle. Sans compter que ses enfants se retrouveraient dévastés par sa perte. Cette situation, ils ne devaient absolument pas la vivre. C’est pour cette raison qu’Alys voulait être présente pour Megara. Elle n’y connaissait pas grand-chose en politique, mais elle était très douée pour écouter et changer les idées. Ainsi, elle pourrait contribuer à sa manière à rendre leur journée meilleure.

Son regard bascula lentement vers les jumeaux allongés sur le canapé. Deux petits anges. L’un d’entre eux poussa un hoquet suivi d’un rictus qui fit rire Alys. Elle n’était pas prête à être mère, mais cela ne l’empêchait pas de trouver plaisir face à leur mimique.

— Comment se portent-ils ?

Son regard quitta les deux nourrissons pour basculer en direction de leur mère. La jeune Kenning se demanda si elle n’était pas trop exténuée. Un enfant pouvait l’être, alors elle n’imaginait pas la charge de travail avec deux d’entre eux. Elle espérait qu’ils ne lui donnent pas trop de fil à retordre, même s’il était certain qu’une nourrice devait l’aider à certains moments.

— C’est stupéfiant. Plus le temps passe et plus je perçois chez eux la même forme de nez que Gareth, mais également des similitudes avec vos yeux.

Code by Sleepy




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyDim 26 Mai - 20:21

La confiance était une chose essentielle pour Megara. Et si la jeune femme devait encore quelque peu être naïve à certains sujets, ceux ayant attrait à la confiance n'avaient jamais été de ceux-là. Sans parler des tous ces changements que les derniers mois avaient instigué en elle, la forçant à changer, à évoluer, bien qu'assez souvent, elle s'était surtout sentie comme terrassée par une violente vague, un ressac terrible venant se fracasser au pied de la Forteresse de Castral Roc. Pour ne pas chuter, ou plutôt, pour ne pas demeurer trop longtemps à terre, elle avait dû faire une croix sur certains concepts qui, jusque là, tenaient la dragée haute dans sa vie. Elle avait appris, en étant peut-être, pour le coup, une lente apprentie, mais elle avait appris, et retenu bien des leçons. Aujourd'hui, plus que jamais, les Lions devaient pouvoir s'appuyer les uns sur les autres, mais ils n'en devaient pas pour autant se renfermer sur eux-même, ne vivre et d'évoluer qu'entre eux et eux seuls. Car la trahison ne pouvait que rarement venir de l'intérieur, là où l'Ennemi était bien souvent étranger à ce cercle très restreint. Se barder derrière ses murailles, c'était rester sourd aux menaces qui planaient ailleurs, et le résultat était que ces risques et ces périls pouvaient alors bien facilement vous cueillir ... Elle ne voulait pas de ça, de tout ça. Pourtant, présentement, elle se sentait bien démunie face à la situation, et plutôt que de se laisser aspirer par une terrible abysse tourbillonnante, elle voulait, ne serait-ce qu'aujourd'hui, passer du temps avec sa belle-sœur. Elle en avait besoin, un peu comme lorsqu'elle montait en haut d'une des plus hautes tours de la forteresse, face aux flots, et qu'elle aspirait une grande bouffée d'air, où se mêlaient la fraîcheur et les embruns marins.
    ❧ Je suis heureuse de vous voir, Alys. ❧ Sans doute pourrait-elle tout autant l'appeler par son titre, à savoir, Lady Alys, ou encore Lady Kenning, mais elles étaient seules, si on excluait, bien sûr, la présence de Cadwyn et de Tybalt, qui étaient bien trop jeunes pour s'insurger ou rapporter quoi que ce soit de ce qui se passerait et se dirait en ces lieux. Et puis, encore une fois, Alys était sa belle-sœur, pas une courtisane lambda parmi tant d'autres ...
Un instant, cependant, le sourire que lui adressa Megara se fana quelque peu, à l'évocation implicite de l'état de santé de son père, Loren. Y penser et y songer lui provoquait toujours une douleur en plein cœur, quand cela ne lui donnait pas l'impression qu'on l'enserrait ardemment, comme dans une presse des plus constructrices. Et cela allait même jusqu'à lui couper le souffle, parfois. Comme lorsqu'elle se réveillait tétanisée, dans son lit, et qu'elle ne parvenait à s'apaiser et à se calmer que dans les bras protecteurs et aimants de son époux. Mais la Princesse reprit bien rapidement la parole, pour ne pas laisser planer quelque doute au-dessus de la tête de sa belle-sœur : il serait cruel de lui laisser croire qu'elle l'avait offensée. La jeune femme ne méritait point cela. Et, dans le même temps, en effet, s'il y avait possibilité que les évènements présents, des plus tourmentés, soient pour certains laissés à la porte, et bien, Megara n'en serait que bien aise. Même si cela était peut-être égoïste, mais, pour le coup ... Pour le coup, elle y voyait en premier lieu l'intérêt personnel de ses fils, qui ne bénéficieraient toujours mieux que d'une mère qui ne déprimait pas sans cesse et ne passait pas ses journées à verser toutes les larmes de son cœur, terrassée par mille peurs et mille craintes, au moins.
    ❧ Je vous en serais en effet bien aise. Merci beaucoup Alys ... ❧ Il ne s'agissait pas d'un ordre, puisque le ton emprunté par la jeune femme n'allait point en ce sens, mais, d'une certaine façon, de par son rang, il était inutile pour elle de se dire que sa belle-sœur ne tiendrait pas compte de tout ceci. De toute façon, c'est à cet instant là que Tybalt où ce petit hoquet, qui fit bien rire Alys et ce qui ne manqua pas non plus de tirer un grand sourire à Megara. Avant que celle-ci ne parvienne pas à s'arrêter de s'attendrir devant ses fils. ❧ Ils vont très bien, soyez en assurée. Tous les tracas extérieurs ne les effleurent même pas, nous y veillons ardemment, votre frère et moi. ❧ Elle aurait pu choisir de mentionner le prénom de Gareth, mais en formulant ainsi sa réponse, Megara souhaitait qu'Alys n'oublie jamais quel lien l'unissait aux jumeaux, à travers leur filiation partagée à Gareth, bien que celle-ci ne s'exprime pas de la même façon. Plus ils avaient d'alliés de leur côté, mieux c'était, non ? ❧ Tout le monde semble s'accorder à dire qu'ils sont un parfait mélange entre leurs deux parents. Égoïstement, je voulais qu'ils soient blonds comme moi, mais tant qu'ils sont en bonne santé, le reste m'importe si peu ... Ils ont aussi ce petit sourire aux coins des lèvres, quelques fois, et ... C'est presque comme si je voyais Gareth me taquiner gentiment, ou tenter de m'embobiner. Enfin, vous devez parfaitement savoir à quel fameux petit sourire je me réfère ! ❧ Megara n'avait en effet sûrement rien de neuf à apprendre à Alys de ce côté là !


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Megara Lannister
Messages : 3364
Membre du mois : 4
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyLun 27 Mai - 12:59



Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil

Megara & Alys


Pour sa part, Alys n’employait que les conformités pour la désigner, tel que « Vôtre Altesse ». Jamais elle ne s’était risquée à la dénommer autrement. Elle avait beau être la femme de son frère, elle restait la princesse Megara Lannister, fille du Roi Loren et la Reine Jordane. Elle avait un titre important au Royaume de l’Ouest et peu importe le mariage, elle ne pouvait oublier cela. Sa place était des plus prestigieux à la Cour et jamais elle n’oserait faire quoi que ce soit qui pourrait entraver le respect qu’elle avait pour elle, tout comme sa relation avec son grand frère.

— Ce plaisir est partagé
, répliqua-t-elle avec un doux sourire.

Megara était une femme très généreuse et accueillante. Alys n’aurait jamais osé imaginé meilleure belle-sœur qu’elle pour joindre leur deux famille. Elle était sincèrement heureuse de voir que son frère pouvait construire sa vie avec elle. Ensemble, ils étaient le symbole même de la réussite sociale. Gareth s’était marié à une grande famille et avait donné naissance à de magnifiques jumeaux. Il avait un rôle important à Castral Roc. Que pouvait-il rêver de mieux ?

Quelque part, Alys l’enviait. Elle souhaitait connaître le même destin que lui, même si une part d’elle n’en était pas encore prête. Encore très insouciante, elle se voyait très mal se marier à un homme et engendrer des enfants avec lui. Elle n’était même pas sûre de pouvoir s’en occuper correctement. Elle avait gardé autrefois ses neveux, dont la vie avait été ôtée l’année dernière à cause de la fièvre. Elle avait passé d’incroyables moments en leur compagnie. Mais s’occuper d’enfants et en être la mère étaient deux charges de travail totalement différentes. De nombreuses questions se soulevaient dans l’esprit de la jeune Kenning qui avait besoin d’en parler à quelqu’un. Et Megara était sans doute la personne idéale.

— Dites-moi, puis-je vous partager l’une des questions qui me tourmente ?
demanda-t-elle en attendant son accord pour poursuivre. Comment vous êtes-vous fait à l’idée que vous alliez vous marier et devenir mère ?

Elle espérait que sa question ne l’embarrasserait pas, mais elle avait besoin de savoir. Elle-même devrait prochainement passer par cette case et elle ne savait comment s’y préparer, si ce n’était nier la vérité depuis des mois. Si elle avait choisi Megara, c’était parce qu’elle avait connaissance de son côté innocent qu’elles pouvaient partager toutes les deux. Depuis son arrivée à la Cour, Alys n’avait fait que la voir mûrir davantage au fil des mois, de part son union avec Gareth et l’arrivée des jumeaux. Elle avait besoin de savoir comment elle avait vécu tous ces changements, comment elle y avait survis.

Finalement, les nouveaux-nés décidèrent d’attirer l’attention sur eux avec une série de mimiques aussi mignonnes les unes que les autres. Alys était persuadée qu’ils le faisaient volontairement. Il était très certain qu’ils feraient virer tourner la tête de bien des femmes lorsqu’ils seront plus grands. De vrais petits princes…

— Je vois très clairement à quel sourire vous vous référez. J’espère seulement qu’ils ne seront pas aussi taquins, sinon vous n’êtes pas sorti d’affaire.

Elle laissa un petit rire quitter ses lèvres. Évidemment qu’elle plaisantait. Gareth s’amusait à taquiner la plupart du temps les personnes qu’il appréciait. Si ses fils avaient hérité de ce point-là, elle ne pouvait en être que ravie. Elle savait très bien de quel sourire elle parlait. Son frère lui avait fait bien des fois lorsqu’elle lui rendait visite, un peu plus jeune à Castral Roc. Par sa faute, elle ne cessait de rougir en présence de Lyman encore à ce jour. Uniquement parce qu’il s’était amusé du fait qu’elle ait eu un faible pour lui durant son enfance. Évidemment, elle s’était faite une raison en grandissant. Et quelles femmes ne l’avaient pas trouvé charmant ? Absolument aucune. Et Gareth s’était d’ailleurs bien amusée à la taquiner sur ce point. Elle était contente de voir qu’il partageait ce trait de sa personnalité avec sa femme Megara. Cela signifiait qu’il s’entendait bien avec elle et c’était tout ce qu’elle souhaitait pour eux.

— Puis-je en porter un ?

Elle tourna son regard vers sa belle-sœur, un doux sourire aux lèvres. Une petite lueur brillait dans son regard. Les voir lui rappelaient les bons moments passés avec ces défunts neveux. Elle n’avait aucune peine en les voyant, seulement de l’amour à revendre.

Code by Sleepy




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyVen 14 Juin - 21:15

Cela avait quelque peu été étrange. D'épouser Gareth. Pas seulement à cause des raisons qui avaient poussées sa mère, fortement aidée par son frère Lyman, à quérir qu'il en soit ainsi et pas autrement. Et pas seulement non plus de par le trouble qui l'avait saisie quant à savoir ce qu'elle pensait réellement de tout cela, et ce qu'elle pouvait déjà réellement ressentir, ou pas, envers le jeune homme. En réalité, ce qui avait aussi été étrange, c'était que, toute sa vie, Megara avait été préparée à un jour quitter le giron des Lannister, à intégrer une autre grande lignée, et à laisser derrière son patronyme originel, celui qu'elle arborait depuis l'aube de sa naissance. Et, finalement, cela ne s'était pas fait. Les Kenning n'étaient certes pas issus du peuple, mais on ne pouvait décemment pas mesurer leur prestige et leur influence à ceux de la Lignée des Lions. Ils étaient nobles, là où les Lannister étaient royaux. Dès lors, Megara était demeurée une Lannister, sur le papier comme dans la forme. Et elle n'arborait donc pas le patronyme de Gareth, tout comme elle ne s'en était pas allée vivre dans le fief de son époux. Sa place demeurait ici, à la Cour, auprès de ses parents, et aux côtés de son frère, car tous ces bouleversements et ces changements, qui émanaient de bien avant son mariage, sans doute, n'avaient en rien changé ni altéré le contenu de sa loyauté aux siens. Elle demeurait une Lannister, reculant dans l'ordre d'accession au trône de par la naissance de son neveu Martyn et de ses propres fils. Mais elle restait une Princesse de l'Ouest, avec toutes les prérogatives qu'un tel titre lui accordait. Elle demeurait une servante de la Couronne, et pourrait être utilisée comme un pion de grande valeur, dans le futur, si son père en décidait ainsi, ou si son frère, une fois devenu roi, avait besoin d'agir de la sorte. Dès lors ...

Dès lors, étrangement, elle ne se sentait pas plus Kenning que cela, et à bien des égards, son mariage n'avait donc rien changé à cette donne là, ou alors très peu. Ce qui ne l'empêchait en rien de savoir qu'Alys était désormais sa belle-sœur, la poussant à la considérer comme tel et donc à l'englober dans le cercle de ces proches en qui elle était censée toujours pouvoir avoir confiance. Une donnée qui s'était renforcée avec la naissance des jumeaux, car la jeune femme était devenue leur tante, après tout. Et il n'était pas de notoriété publique que les Kenning étaient des traîtres à leur propre sang, et qu'ils ne faisaient que peu sentimentalité de leurs liens du sang. Dans ce cadre, Megara ne considérait pas la jeune femme comme une simple courtisane, et elle se méfiait bien moins des intentions d'Alys, dans le sens où ... Gareth le lui aurait dit, si sa cadette était une jeune femme intéressée et manipulatrice, n'est-ce pas ? Sans parler du fait qu'Alys n'était pas non plus une pure étrangère pour la Princesse. Il ne s'agissait donc pas de n'être que la Princesse, et seulement la Princesse, lorsqu'elle était en présence de la Kenning. Gareth avait tant fait pour elle : il était prévenant, bienveillant, attentif et dévoué, sans être étouffant, infantilisant ou trop précautionneux, que ce soit avec elle ou avec leurs enfants. D'une certaine façon, parfois, Megara se disait que c'était elle la plus mature, entre eux, et ce en dépit du fait qu'elle était plus jeune. Et d'autres fois, il y avait une sagesse qui débordait de l'être de son époux, l’irradiant et la réconfortant. Alors, présentement, en présence d'Alys, Megara savait qu'elle pouvait respirer, qu'elle n'avait pas forcément à maintenir bien haut les convenances et les usages constricteurs de la Cour. Alys aimait son frère, et Megara se disait donc qu'elle ne ferait ni ne dirait rien qui pourrait lui porter préjudice. A elle directement, et à Gareth, par ricochets.
    ❧ Bien sûr Alys ! Si tant est qu'elle ne requiert pas trop de réflexion philosophique, car ces deux petits lionceaux me font ressentir une certaine baisse de ma compétence à élaborer des réflexions profondes ! ❧ Il fallait la jouer à l'instinct, avec eux, et l'instinct ne va pas forcément de paire avec la sagesse réflexive, poussant au contraire à agir sur l'instant, plutôt qu'à réfléchir à ce qu'il allait falloir entreprendre. Heureusement pour elle, Alys ne souhaitait visiblement pas aborder un sujet trop complexe. Quoi que ... Prenant un instant pour réfléchir, elle se lança finalement. ❧ J'ai eu 17 ans pour le faire, et j'ai été élevée dans cette perspective. D'un jour me marier, d'un jour enfanter, et d'un jour combiner les deux, avec l'obligation que le mariage survienne avant toute grossesse. Alors je crois ... Je crois que je n'ai pas tant dû me faire à l'idée de me marier et de devenir mère, mais plutôt au fait que tout ceci soit étroitement lié à votre frère. Et ce alors même que les évènements se sont quelque peu enchaînés plus vite que je ne l'aurais pensé. ❧
Il était évidemment hors de question d'aborder avec sa belle-sœur les réelles raisons qui avaient fait que Megara avait épousé Gareth, à moins que ce ne soit plutôt l'inverse. Il y avait là un secret à taire, quelque chose que ... Quelque chose qui se réveillait depuis la naissance des jumeaux, progressivement, mais véridiquement. Ce qui ne la ravisait pas, mais elle savait que ... Que d'une certaine façon, cette facette d'elle-même continuait à lui échapper sans qu'elle ne puisse entièrement tout contrôler. Et puis, officiellement, seules 4 personnes étaient informées de tout ceci : Jordane, Lyman, Gareth, et évidemment elle-même. Et il valait mieux qu'il en soit ainsi, la jeune femme ne s'en sentait que plus rassurée, dans un tel cadre. Heureusement pour elle, au delà de son mariage, il y avait désormais les jumeaux. Et l'on pouvait décidément compter sur Cadwyn et Tybalt pour rappeler à tous leur présence et leur existence en ce moment ! Dès le premier instant de leur vie, littéralement, ils avaient semble-t-il voulu qu'il en soit ainsi, et aujourd'hui ne marquait nullement l'exception à la règle.
    ❧ Prions les Dieux qu'il en soit ainsi, car Gareth a semble-t-il déjà prévu de ne point chercher à les assagir, s'il s'avérait qu'ils développent un caractère proche du sien ! Mais sans doute le fait qu'ils soient jumeaux peut-il me permettre d'espérer avoir au moins une chance sur deux ?! ❧ A bien des égards, son époux était sans merci et sans répit. Ce qui lui convenait très bien, surtout concernant les choses de la chair, mais ce qui la préoccupait tout de même quelque peu concernant leurs fils. Sans que cela ne soit d'une gravité sans nom et sans fond s'il survenait que les jumeaux tenaient bien plus de leur père que d'elle, concernant leur personnalité, leurs traits de caractère et leur comportement. Mais alors qu'Alys demandait à pouvoir tenir l'un des garçons dans ses bras, une certaine lueur fusa dans le regard de Megara. Gareth avait eu la même demande, à l'instant de la naissance de leurs fils, et Megara ne se souvenait que très bien avoir eu une seconde d'hésitation et de possession exacerbée. Un ressentit qui s'était quelque peu apaisé, depuis, mais qui demeurait. Pas suffisamment, en tout cas, pour refuser aux jumeaux de pouvoir être proches de leur tante. ❧ Bien sûr. Ce sont vos neveux Alys, je refuse de m'y opposer. Seulement ... Seulement, j'espère que vous êtes consciente du risque auquel vous vous exposez. Ils n'ont que peu d'égard, parfois, pour la propreté, et une forte tendance à babiller à défaut de pouvoir parler. Et ... Et de baver. ❧ Ce n'était certes pas la chose la plus séduisante et appréciable du monde que de se faire baver dessus, mais cela survenait. Tout comme le fait de se retrouver avec une mèche de cheveux fermement coincée dans un petit poing fermé bien fort. Un petit poing qui tire et qui s'agite.


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Megara Lannister
Messages : 3364
Membre du mois : 4
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 11 Juil - 18:03



Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil

Megara & Alys


Alys était loin d’être une princesse et encore moins capable de comprendre tous les enjeux que cela impliquait. Elle avait grandi dans un petit village proche de Castral Roc, entourée de sa famille aimante. Kayce était bien différent de la Cour Royale, et cela en tout point. Elle n’y avait pas grandi comme une paysanne, loin de là, mais les enjeux étaient tellement différents de ceux de la Cour qu’elle avait l’impression de venir des confins du monde. Toute son enfance, elle a été cajolée par ses parents, étant la petite dernière de la famille. La plupart de ses frères et sœurs était déjà assez grands pour partir vaquer à leurs occupations. Elle se souvenait très bien des leçons de moral qu’engendraient les bêtises de ses aînés, mais jamais ses parents s’étaient adressés à elle de cette manière. Elle était un peu l’enfant naïve et rêveuse qui restait dans son coin et qui n’embêtait personne. Alys n’avait jamais eu énormément d’amis. Elle préférait passer son temps dans les écuries de leur domaine familial, à aider ses parents. Ils tenaient un élevage de chevaux et fournissaient souvent l’armée royale pour les batailles. Mais pas plus haute que trois pommes, elle n’avait jamais complètement cerné les enjeux de ses échanges. Aujourd’hui, elle regrettait de ne pas avoir vu ça d’une façon plus différente que de simples chevaux adorables à caresser et à monter.

Lors de la mort de ses parents, l’éveil de la jeune femme fut brutale. Elle avait très vite compris que le monde n’était pas aussi rose qu’elle l’avait imaginé. Et il fallait bien avouer que depuis plus d’un an, Alys s’était totalement métamorphosée. D’une petite enfant, elle devenait une femme. Elle savait qu’il lui restait encore quelques trace d’immaturité et énormément de choses à apprendre, mais elle progressait. Ses frères lui avaient un peu plus expliqué le fonctionnement de leur élevage et elle espérait pouvoir aider à reprendre le flambeau. Leur famille n’était pas dans les plus puissantes du royaume, mais si la jeune Kenning pouvait contribuer à la faire un peu plus grimper sur l’échelon social, elle n’hésiterait pas une seule seconde. Elle le savait, elle avait fait un petit bout de chemin, mais le plus difficile restait à venir. Si elle ne pouvait plus rendre ses parents fiers, elle voulait que Gareth le soit autant qu’eux.

Ainsi, Alys devait encore se marier et cela ne serait pas une mince affaire. Elle venait tout juste de quitter le cocon familial et on envisageait déjà de la lier à tout jamais à un homme et à faire des enfants. Elle se considérait même pas comme une adulte, alors il était totalement inimaginable d’en avoir. Et pourtant, elle grandissait et Gareth n’avait pas tout à fait tort en disant qu’elle avait l’âge d’épouser quelqu’un. Elle savait ce qui se produisait, une fois que les femmes passaient un certain âge. Il était très rare de les voir promise à un homme après ça et Alys refusait de finir sa vie seule. Évidemment que ses lectures et la vision des couples qui l’entourait lui donnait envie de connaître cette intense sensation qu’était l’amour. Et elle avait très bien compris que c’était un jeu de hasard. Soit un lien se créerait, soit ils resteraient impassibles. Mais s’engager dans une relation et avoir des enfants semblaient être deux notions très lointaines pour elle.

En discutant avec Megara, elle espérait avoir la chance d’avoir une réponse à ses questions. Mais ce ne fut pas le cas. Au contraire, un immense fossé s’immisça entre elles, lui rappelant brutalement qu’elles n’avaient pas grandi dans le même monde. Alys ne pouvait pas espérer trouver des encouragements du côté de la princesse. De toute manière, elle ne voulait pas l’importuner avec ce genre de choses. Elle se contenta donc de répondre avec un petit sourire taquin.

— J’espère qu’il est plaisant avec vous. Si ce n’est pas le cas, je serai obligée d’avoir une petite conversation avec lui !


Évidemment qu’elle plaisantait et Megara le savait. Alys était si douce et si sage. Elle n’était aucunement en position de sermonner son frère. Et elles devaient toutes les deux savoir à quel point Gareth était un homme bon, incapable de blesser les personnes qu’il aime. De toute son existence, elle n’avait jamais rencontré une personne aussi conciliante que lui et elle espérait sincèrement que leur mariage prenne une dimension supplémentaire, au-delà d’un simple engagement.

— Cela se saurait si Gareth était capable d’assagir quelqu’un. Quand nous étions petits, c’était le premier a entraîné mes frères avec lui et faire tourner nos parents en bourrique.


Alys souriait tendrement à la princesse, en se remémorant ce qu’il faisait plus jeune, sans la moindre once de méchanceté. Il était bien loin d’avoir ce trait de personnalité. Elle avait très bien remarqué que Megara adorait qu’on lui raconte l’enfance de Gareth. Elle ne lui avait jamais fait aucun commentaire là-dessus et se contentait de lui raconter les souvenirs qu’elle avait avec lui, qui s’apprêtait toujours à la conversation qu’elles étaient en train de tenir. Alys espérait les aider à se rapprocher l’un de l’autre, ou tout du moins à l’aider pour apprendre à le connaître. Si ces deux-là pouvaient développer des sentiments, cela sonnerait comme une victoire aux yeux de la benjamine. Ils étaient tout les deux des personnes remarquables et elle ne pouvait que leur souhaiter tout le bonheur du monde.

— Ne vous en faites pas. Je sais dans quoi je m’engage.


Alys lui sourit tendrement, essayant d’apaiser ses tourments. Évidemment qu’elle savait ce qu’elle faisait. Elle avait eu deux neveux, il y a plusieurs mois de cela. La fièvre les avait emportés, comme ses parents. Voir ces deux petits jumeaux la rendaient à la fois nostalgique et béate. Avec la plus grande délicatesse qu’il soit, elle en prit un entre ses deux bras et l’observa de longues secondes. Ils étaient vraiment adorables. Puis il se mit à éternuer et son rictus arracha un sourire à leur tante. Son regard noisette se redressa vers leur mère et elle reprit la conversation qui s’était engagée entre elles.

— Vous savez, les premiers mois risquent d’être compliqués. Les nouveaux-nés ont une tendance exagérée à pleurer la nuit. J’en sais quelque chose avec mon frère qui était venu à Kayce avec ces enfants
, avoua-t-elle en rigolant. Mais je suis certaine qu’une fois cette période passée, ce sera le début d’une très belle aventure pour votre petite famille.

La jeune Kenning était sincère. Elle savait que devenir mère pouvait être angoissant et fatiguant les premiers mois. Elle l’avait vu dans son entourage. Mais chacun d’entre eux avait fini par avouer le plaisir qu’ils prenaient à les voir grandir et s’amuser.

Code by Sleepy




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyDim 21 Juil - 3:50

Parfois, c'était comme si Megara avait l'impression d'être restée aveugle et sourde à un certain nombre de choses, par le passé, bien malgré sa volonté, et de façon totalement involontaire. C'était comme si ... Comme si elle avait avancé dans une voie parallèle, qui n'avait fait qu'effleurer certains faits et certaines personnes, sans qu'elle ne comprenne et ne voit que les deux chemins s'en allaient de paire sans pour autant se croiser et donc se rencontrer. Aujourd'hui qu'un certain nombre de bourrasques avaient commencé à faire trembler la Forteresse royale de Castral Roc, elle réalisait qu'elle devait bien avoir été naïve et crédule. Pour autant, dire qu'elle avait toujours été la plus rêveuse du trio qui composait sa fratrie était peut-être un jugement un peu trop rapide. A ses yeux, celle qui avait eu des espoirs bien au-delà de ceux au sein desquels la cloisonnait sa condition féminine, cela avait été sa sœur, Nymeria, qui aurait tant voulu pouvoir réellement manier l'épée et guerroyer. Dans le même temps, Lyman n'avait jamais été ce brusque et frusque cliché du jeune homme en devenir, qui ne jurait que par la violence, le sang, les combats et la soumission de toutes et de tous sous son autorité. Il n'était pas taillé dans un rocher et ne semblait pas éternellement faire la tête même quand il souriait. Mais, évidemment, elle aussi avait eu sa part de rêverie, de douceur et d'apaisement. Ou quelque chose s'en rapprochant fortement. Cependant, sans doute avait-elle aussi été celle chez qui ce petit côté là n'avait jamais trop gêné, alors que, sur ce point, jamais on ne lui avait demandé de changer quoi que ce soit. En revanche, les derniers mois passés l'avaient grandement faite murir, sans doute un peu trop, ou un peu trop vite. Et c'était alors comme si elle rouvrait les yeux en se retrouvant déjà au bord d'un précipice, pour réaliser seulement à cet instant là qu'elle y avait avancé les yeux grands ouverts ... Mais peut-être n'était-ce pas trop tard pour se rattraper, ou plutôt pour rectifier ce qui devait l'être ? Tisser ce lien, entre Alys et elle, n'était peut-être pas peine perdue, elle voulait ardemment le croire, d'autant qu'aucune mésentente n'existait entre elles, et que le terreau pouvait sans doute aisément être fertile de par leur lien familial commun, désormais. Dès lors, lui tendre la main, d'une certaine façon, était sans doute une action bien venue. De quoi la pousser à poursuivre son précédent propos.
    ❧ Je pense que la pression sociale qui pèse sur nos épaules, à nous autres femmes, et d'autant plus lorsque l'on appartient à la Noblesse, ou même à la Royauté, fausse grandement les choses. Ou plutôt cela nous amène-t-il à redouter grandement le jour de notre mariage, sans réellement nous permettre de nous donner la chance d'appréhender les choses pas à pas. ... Votre frère m'a grandement aidée à comprendre que les choses étaient plus faciles quand on faisait l'effort d'essayer de les voir sous cet angle. ❧ En parlant de Gareth, justement, la jeune femme ne pouvait qu’arborer un sourire amusé face à la menace que voulait faire planer Alys sur la tête de ce dernier, pour peu qu'il ne se comporte pas bien. ❧ Je serais alors votre obligée ! Non sans vous souhaiter bien du courage, car il a ... Il a cette propension à faire de l'esprit sur tout et rien, pour me faire perdre le fil et pour pourfendre ma garde quand je me veux sérieuse ! Mais vous comme moi savons très bien qu'il n'est pas homme à se faire rustre et offensant. Bien au contraire. ❧
Vu d'un œil extérieur, sans doute le fait qu'Alys puisse tenir dans ses bras l'un des jumeaux ne constituait en rien un acte remarquable ou prodigieux. Mais pour peu que l'on connaisse Megara dans son intimité depuis qu'elle était devenue mère, il apparaissait évident que bien qu'encore jeune et moins féroce que sa mère, elle avait déjà tout d'une lionne en devenir dès lors qu'il s'agissait de ses fils. Il était compliqué pour elle de déléguer leur prise en charge par qui que ce soit, et elle couvait toujours un regard scrutateur et inquiet sur les nourrices qui venaient la seconder, alors qu'il s'agissait pourtant de leur emploi depuis toujours, et qu'il était évident que Jordane les avait triées sur le volet. Pour ainsi dire, l'une d'elle s'était même occupée de Megara elle-même, quand elle été bébé. Cependant, la jeune femme savait qu'elle devait faire des efforts, et qu'elle devait apaiser son instinct de mère pour le domestiquer et le dompter. N'ayant nulle envie de finir mère recluse dans ses appartements pour le restant de ses jours, ni même de faire de ses fils des êtres incapables de faire quoi que ce soit par eux-même et n'ayant aucune connexion avec la sociabilisation à l'exception de leurs parents. Alors, en voyant l'un de ses fils dans les bras d'Alys, son cœur se serra autant de crainte réflexe que d'appréciation affective franche et sincère du spectacle qui se livrait devant elle. Avant qu'elle ne retienne un petit rire face à cet éternuement.
    ❧ Je vais finir par croire que Tybalt souhaite absolument baptiser par un éternuement la première fois qu'un membre de la Lignée Kenning le prend dans ses bras ! ... Il avait fait la même chose avec Gareth, quand, tout en le serrant contre lui, il lui a choisi son prénom ... ❧ A vrai dire, Megara ignorait si Alys était au fait de tout ceci, de qui exactement avait choisi le prénom des jumeaux, pour quelles raisons, en quel honneur, et tout ce qui s'en suivait. Mais ce n'était pas là un secret d'état à absolument conserver, et encore une fois, la jeune femme étant la sœur de Gareth, la Princesse de l'Ouest se disait que si ses lèvres ne restaient point closes concernant ce sujet, et bien personne ne lui en voudrait. De la même façon, elle ne voyait pas de crime de lèse-majesté ou d'insigne manque de respect dans le fait de recevoir des conseils de la part d'Alys, alors qu'elles avaient le même âge. Car après tout, Megara se souvenait que Tybalt et Cadwyn n'étaient pas les premiers neveux de son interlocutrice. Et bien que ne voulant pas remuer le couteau dans la plaie, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une vague d'empathie et de sollicitude l'envahir, voilant alors quelque peu son regard. Bien qu'elle n'en dise pas mot, elle escomptait bien que les jumeaux ne réveilleraient nulle peine dans le cœur de leur tante. ❧ Ma mère m'a dit la même chose ... Mais me voilà pour l'instant chanceuse ... Pleurer n'occupe pas encore l'ensemble de leurs journées, en revanche ... Quand l'un d'eux se réveille la nuit, il entraine presque invariablement le réveil de l'autre, et ils se mettent alors à gazouiller un langage que ni Gareth ni moi ne parvenons à déchiffrer ... ❧ Mais Alys avait raison : quand ils commenceraient à faire leurs dents ... ❧ Pensez-vous que nous devrions déjà travailler notre endurance ? Quand ils se mettront à trotter, pour peu qu'ils soient aussi vifs que leur père, j'engage qu'ils nous donnent fort à faire quant à leur courir après ! ❧ Et si jamais ils étaient aussi intrépides que Nymeria ou aussi prompts à se faire lionceaux aussi rugissants et fiers que Lyman en son temps ...


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Megara Lannister
Messages : 3364
Membre du mois : 4
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyLun 29 Juil - 11:19



Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil

Megara & Alys


Avec du recul, Alys se rendait compte qu’elle ne connaissait pas tellement Megara. Elle n’était là que depuis un an, mais elles n’avaient pas souvent conversé. Elles s’étaient contentées d’échanger quelques banalités, quelques souvenirs avec Gareth, un ou deux sourires et étaient retournées à leurs préoccupations. C’était quelque peu navrant quand on savait à quel point la princesse pouvait être quelqu’un de doux et d’agréable.

À vrai dire, le décès de ses parents lui avait mis un sacré coup au moral. Quand Alys était arrivée à la Cour, elle s’était contentée de faire le stricte minimum pour s’intégrer. Et plus les jours passaient, plus ce nœud constant dans son estomac s’était mis à se détendre. À présent, la jeune Kenning parvenait à enclencher sereinement la discussion et, plus encore, elle se sentait prête à s’intégrer plus activement à la vie de Castral Roc. Pour cela, il était très important pour elle de se rapprocher de la femme de son frère. Elle avait perdu une grande partie de sa famille et elle espérait retrouver quelque peu ce sentiment oublié. Ce n’était pas une démarche purement égoïste, bien au contraire. Alys voulait se rendre utile auprès de Megara et du reste de la famille royale. Ses actions n’avaient pas pour but de la faire monter en grade, loin de là. Simplement, en grandissant, les ambitions de la douce innocente avaient fini par évoluer et prendre une nouvelle dimension. Elle se rendait compte qu’il y avait plein de choses à faire pour aider son royaume, bien plus qu’elle ne l’avait imaginé.

— Je vous remercie fort bien pour vos conseils, Vôtre Altesse. Je tâcherai de les mettre en pratique dès que je quitterai vos appartements.

Alys lui offrit un doux et sincère sourire. Elle espérait trouver avec Megara, la même complicité qu’elle avait avec Jeyne. Peut-être pas en allant jusqu’à s’appeler par leur prénom, parce qu’elle savait qu’elle restait la princesse du Royaume de l’Ouest, ce qui était loin d’être anodin. Toutefois, échanger quelques conseils et quelques souvenirs étaient déjà les plus belles choses qu’une conversation pouvait lui apporter. La benjamine de la maison Kenning n’avait pas énormément de femmes à qui elle pouvait se confier, mise à part la femme de Lyman. Elle était sa dame de compagnie et passait énormément de temps avec elle jusqu’à son accouchement. À présent, Alys tentait de s’effacer quelque peu pour la laisser en famille et elle s’ouvrait enfin aux autres. Jeyne avait su lui offrir une petite bulle protectrice lorsqu’elle était arrivée à la Cour et qu’elle ne connaissait pratiquement rien sur son nouveau rôle. Mais dorénavant, la jolie brune était assez grande et se sentait prête à essayer de voler de ses propres ailes. Que risquait-elle après tout ?

Sur ces quelques paroles échangées, Megara l’autorisa à prendre l’un de ses fils dans ses bras. La petite sœur de Gareth se retrouva toute émue à la vision de ses petits neveux. Elle avait encore beaucoup de difficulté à croire que son frère était devenu père. Certes, elle avait eu des mois pour s’y faire, mais l’idée que ces deux enfants étaient les siens lui restait encore toute drôle.
Quoi qu’il en soit, en berçant doucement Tybalt, elle ne put s’empêcher de remarquer le regard à la fois inquiet et attendri de la princesse Lannister. Elle savait très bien ce qu’elle pouvait penser. À vrai dire, l’une de ses défuntes belles-sœurs l’avait regardé de la même manière lorsqu’elle lui avait confié son neveu. Alys savait qu’elles avaient toutes les deux du mal à confier leurs enfants. Elle n’avait pas connu ce sentiment pour en connaître la puissance, mais elle avait assez observé pour comprendre l’origine de ce regard.
Après avoir tenu Tybalt quelques minutes, la jeune femme le rendit délicatement à Megara. Elle savait qu’elle devait être inquiète de voir toutes ces petites têtes s’approcher de ses enfants et elle voulait lui montrer qu’elle pouvait lui confier et qu’il n’y avait aucun risque à cela. La confiance était une chose fragile et elle espérait parvenir à obtenir celle de la princesse, petit à petit.

— Est-ce vrai ? demanda-t-elle en haussant un sourcil, lorsque Megara lui raconta la première réaction de son fil en voyant Gareth.

Un immense sourire s’étendit sur ses lèvres, amusée d’entendre qu’elle avait été aussi baptisée par Tybalt. C’était grandement amusant de guetter les réactions des nouveaux-nés, quelque fois totalement incompréhensible. Ils avaient le don de faire des choses étranges, mais qui faisait immédiatement naître un sourire aux coins des lèvres. C’était comme si leur âme d’enfant pouvait rayonner de nouveau, une fois qu’on était devenu mère. En repensant aux conseils donnés par Megara, la jeune femme se sentait un peu moins inquiète à l’idée du mariage et de la grossesse. Peut-être n’était-ce pas aussi terrible, en fin de compte ? Peut-être était-ce une belle aventure qui l’attendait ? Elle n’en savait trop rien pour le moment, mais cette rencontre lui avait permis de sortir un peu plus rassurée à l’idée d’une union.

— Leurs gazouillements semblent être une autre langue dont le secret doit être absolument conservé, s’amusa-t-elle en passant une mèche rebelle derrière son oreille. Ne travaillez point votre endurance et envoyez plutôt Gareth à leur course !

Évidemment qu’elle plaisantait. Quoi que… Si Gareth n’était pas tenu de les assagir, peut-être valait-il mieux l’envoyer courir après eux pour le punir de ses actions antérieures. Sans aucune animosité, aucune !

Code by Sleepy




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyLun 5 Aoû - 2:56

Tant de choses survenaient dans le même laps de temps, dernièrement, dans un tel enchevêtrement que, si souvent, à son grand regret, Megara ne savait plus forcément où donner de la tête et où accorder son attention principale. Bien que, dans le fond, rien ne serait trivialement plus important, à ses yeux, que le bien-être de ses fils. Ce qui était tout autant une boussole lui permettant de ne pas perdre le cap au milieu de la tempête tout autant qu'un amoncellement d'excuses derrière lesquelles il semblait si aisé de se cacher pour ne pas avoir à faire face à la réalité et à ses responsabilités pleines et totales. Pourtant, être une Princesse de l'Ouest, la jeune femme savait ce que c'était, et ce depuis le début, pour être née ici, en cette forteresse, de l'union royale des deux monarques des Terres de l'Ouest. Là où on ne pouvait pas en dire autant que Jeyne qui, la pauvre, devait elle aussi faire face à tout cet enchevêtrement de causes et d'effets auxquels elle ne s'attendait pas forcément en épousant Lyman ... Quoi qu'il en était, le monde changeait, et Megara ne pouvait pas y rester hermétique. Elle avait été touchée, dans sa chair, par la mort de Nymeria, tout autant que par le simple fait qu'elle était aujourd'hui mariée et mère de deux enfants. Et puis, on s'en était pris à son père, et on avait également voulu s'en prendre à son neveu fraîchement né. Et probablement aussi à sa belle-sœur Jeyne. Plus que jamais, sans doute était-il temps de resserrer les rangs. Même avant tout ça, avant le trépas de Nymeria, avant l'attentat, il y avait eu sa grossesse qui suivait son cours, Gareth parti au loin accompagner Jeyne en direction d'une audience vers le Nord. Là où Loren n'avait pas tardé à rejoindre ces deux derniers, non sans demander à sa fille d'entreprendre certains efforts envers Lyman. Ce qu'ils avaient fait.

Cela n'avait bien entendu pas effacer le passé entre eux, et les années durant lesquelles ils avaient comme évoluer dans deux univers parallèles se rencontrant certes régulièrement mais plus machinalement qu'affectueusement demeureraient à jamais telles qu'elles avaient été. Bien qu'il leur appartenait désormais de changer le présent pour bâtir un meilleur futur. Et c'était sans doute cette configuration-là, celle qu'on les avait peut-être poussés à adopter autant qu'ils se l'étaient appropriée et bâtie eux-même qui faisait qu'Alys avait certes déjà fait ses premiers pas à la Cour avant même d'entrer au service de Jeyne, mais que cela ne leur avait à l'époque pas permis, à Megara et à elle, de réellement nouer le moindre lien. Là encore, sans doute n'était-il pas forcément trop tard pour modifier la situation, n'est-ce pas ? Alors, si elle pouvait être de bons conseils, dans une moindre mesure, et bien cela la satisferait et la soulagerait, la faisant se sentir moins inutile, et lui permettant de se dire que, peut-être, cela jetterait là des fondements plus conséquents pour créer un véritable début de relation entre elles, au delà du simple fait qu'étant respectivement la sœur et l'épouse de Gareth, Alys et Megara étaient belles-sœurs. Même si la Princesse de l'Ouest était tout de même bien aise de pouvoir s'appuyer sur ses fils pour avoir des sujets de conversation qui seraient naturels et suffisamment intimes, avec la jeune femme, pour que celle-ci ressente bien qu'il y avait une vraie volonté d'être avenante, polie, et courtoise, mais de ne pas non plus se contenter d'être en sa présence celle que Megara était auprès des courtisanes.
    ❧ Tybalt est le premier de nos deux fils que Gareth a tenu dans ses bras. J'étais bien épuisée, sur l'instant, et nous n'avions point assez de deux paires de bras, croyez-moi bien ! D'autant plus que je venais de donner le jour à des jumeaux, là où votre frère et moi étions convaincus que je n'attendais qu'un seul enfant ! ❧ A ce souvenir, elle ne put s'empêcher de secouer la tête de gauche à droite, amusée. Et ce même si, à l'époque, sur l'instant, l'amusement n'avait pas vraiment été au nombre du flot des émotions qu'elle avait ressenti, ça non ... Elle était surtout paniquée, ça oui ! ❧ J'ignore pourquoi, dans le fond, nous ne nous étions jamais concertés concernant le prénom que nous aurions voulu donner à notre enfant. Finalement, tout nous est venu naturellement, et ... Et si Gareth m'a proposée le prénom de Tybalt, pour ce fieffé petit lionceau là, c'est bien Tybalt lui-même qui a semblé valider ce choix en éternuant ! ❧ Posant les yeux sur son fils, qu'Alys lui avait posé dans les bras quelques secondes auparavant, un grand sourire s'encra sur ses lèvres. C'était plus fort qu'elle, mais elle ne pouvait s'empêcher de le trouver à croquer. Le plus beau des bébés, à égalité avec Cadwyn, bien évidemment ! Et si Gareth lui soutenait qu'ils lui ressemblaient, à elle, elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'ils tenaient également de lui. Quoi qu'il en était, un souvenir lui vint à l'esprit, concernant les gazouillis, et sur l'instant, elle ne put s'empêcher de le partager. Pour le coup, pas par volonté de tisser des liens avec Alys, mais parce qu'égoïstement, elle en avait besoin. ❧ Quand nous n'étions encore que des enfants, ma sœur Nymeria avait voulu que nous trouvions un moyen de communiquer seulement entre nous deux, bien qu'elle envisageait également d'inclure Gareth et notre frère dans l'équation. Je crois que, si elle avait eu suffisamment de patience et qu'elle n'était pas aussi prompte à se trouver si rapidement bien d'autres chevaux de bataille, elle aurait planché sur un système de code ... ❧ Parler de sa défunte cadette était aussi douloureux qu'appréciable, dans le sens où, ainsi, Megara se prenait presque à oublier que Nymeria n'était plus. C'était comme si cela la maintenait en vie, en quelque sorte ... En tout cas, refusant de s'éterniser dans le mélodrame, tant pour son bien que pour ne pas mettre sa belle-sœur mal à l'aise, elle préféra s'amuser de la proposition de cette dernière. ❧ En voilà une excellente idée ! Cela le maintiendra en forme, quoi qu'il ne donne point encore les signes d'avoir des lacunes de ce côté là, pour l'instant. Et dans le même temps, cela ne me donnera-t-il pas l'occasion d'avoir le beau rôle, d'être celle qui cajole plutôt que celle qui dissuade de faire des bêtises ? ❧ Le plan était parfait, n'est-ce pas ? Et puis, ce ne serait pas comme si, dans sa vie, Gareth n'avait jamais encore coursé de princier fessier dans les couloirs de Castral Roc, n'est-ce pas ?


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Megara Lannister
Messages : 3364
Membre du mois : 4
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 8 Aoû - 14:44



Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil

Megara & Alys


Alys n’avait pas vraiment connaissance du passé de Megara. Elle savait à peu près tout ce que son frère s’était autorisé à lui dire, mais également tout ce qu’elle avait entendu, que ce soit de la part de Jeyne ou lors des bruits de couloir. Elle n’avait pas grandi à Castral Roc et il y avait donc énormément de choses qu’elle ignorait. À vrai dire, comment pouvait-elle espérer connaître toutes les histoires de tout le monde, tout en apprenant à se repérer dans le château ? Il y avait énormément d’éléments et elle devait opérer pas à pas si elle ne voulait pas se retrouver perdue dans un flux intense d’informations.

La jeune Kenning avait même bien honte d’avouer qu’elle avait oublié le prénom des deux nouveaux-nés au moins deux fois avant de les retenir pour de bon. Elle avait tellement la tête ailleurs ces derniers temps, cela dit… Il fallait bien avouer que la perspective d’un mariage la terrifiait et qu’elle avait eu énormément de mal à se faire à cette idée depuis que son frère Gareth lui en avait parlé. Alys était même quelque peu déçue qu’il n’ait pas abordé le sujet plus tôt. Elle savait qu’avec la mort de leurs parents, le moment n’allait sans doute pas être opportun, mais à présent, elle avait la sensation que les choses se précipitaient si rapidement, sans qu’elle ne puisse y être préparées. Mais elle se ferait à ce mariage. Premièrement, parce qu’elle ne pourrait rester éternellement seule. Alys ne voulait pas faire partie de ces vieilles filles qui finissent par ne plus prêter attention à leur vertu, tant que l’idée même d’un mariage est devenue inenvisageable.. Deuxièmement, parce qu’elle n’avait aucune envie de décevoir son frère qui avait énormément fait pour elle, notamment pour qu’elle se remette de la fièvre qui avait pris ceux qu’elle aimait, un an auparavant. Il lui avait trouvé une place de choix à Castral Roc et elle ne pouvait pas oublier ce geste d’une ampleur inouïe. Devenir dame de compagnie de Jeyne était quelque chose d’extraordinaire pour elle. Jamais elle ne s’était imaginée quitter ses terres à Kayce pour rejoindre la Cour de l’Ouest.

Mais aujourd’hui elle y était et cela signifiait que sa petite frimousse devait faire quelques efforts pour s’intégrer. Et cela passait par l’intérêt porté aux autres, à leurs histoires et à leurs troubles. Elle ne voulait pas devenir une dame, mais une grande personne et surtout une bonne personne. Alys voulait qu’on se rappelle d’elle pour le respect et l’attention qu’elle portait aux autres, bien plus qu’à soi-même. Elle espérait que son séjour à Castral Roc la fasse devenir une bien meilleure personne qu’elle était aujourd’hui. Et cela semblait en bonne voie.

— Je ne doute pas quelle épreuve cela doit être de donner la vie à deux petits bouts d’hommes. Cela a dû être fort épuisant pour vous !

La jeune femme lui adressa un doux sourire de compassion, caressant délicatement la tête du petit Tybalt lorsqu’elle lui raconta son premier souvenir avec l’enfant. Puis, peu à peu, la discussion dériva sur Nymeria et le regard d’Alys perdit quelque peu son éclat. Elle savait exactement ce que Megara devait ressentir à cet instant-même. Parfois, parler des défunts pouvait faire remonter d’agréables souvenirs, mais au final, les pensées retombaient toujours sur le fait qu’ils n’étaient plus de ce monde. La jeune femme se montra compatissante, sans tomber dans la pitié. Elle savait exactement ce qu’elle détestait comme attitude quand on parlait de ses parents et ne s’adonnerait jamais à ce type de pratique avec la princesse.

— Je suis sûre qu’elle devait être une femme surprenante, tout comme l’est le reste de la famille.


Elle lui adressa un doux sourire et lui redonna doucement Tybalt, persuadée que l’avoir dans ses bras lui remonteraient peut-être un peu le moral. Alys aurait aimé rajouter qu’elle pouvait compter sur elle, que si elle avait besoin de se confier qu’elle serait là et qu’elle la comprendrait. Mais elle ne le fit pas. Megara était une princesse et elle était persuadée en ce moment même que ce n’étaient pas les paroles qu’elle voulait entendre. Et puis, le Roi Loren allait s’en sortir, non ? Il était grand et fort, il ne pouvait pas en être autrement… Elle l’espérait sincèrement.

Finalement, la dame de compagnie de Jeyne décida qu’il était plus ingénieux de dériver la conversation sur ses fils, qui semblaient lui procurer de la choix, quoique un peu de fatigue tout de même. Si les choses allaient aussi mal dernièrement, il était important de savoir dériver ses pensées vers des choses positives et se couper un peu de ce qui cause d’énormes douleurs ou tourments. Alys n’avait pas de grandes connaissances, juste assez pour ce que demandait sa classe, mais elle n’était pas stupide et la vie avait fini par lui faire comprendre certaines choses à travers les leçons données.

— Je pense qu’assigner ce rôle à Gareth serait une très bonne idée… Sauf s’il les suit dans leurs bêtises, ce qui ne m’étonnerait guère, s’exclama-t-elle en rigolant doucement. Ce plan me semble être parfait et très amusant. Je ne répéterais point à mon frère ce que nous avons manigancé.

Elle lança un petit clin d’œil à Megara, gardant son visage illuminée de cette joie de vivre qui la caractérisait si bien. Elle n’allait pas s’éterniser très longuement auprès de la princesse, elle avait sans doute des préoccupations bien plus importantes. Mais elle voulait le faire, juste assez pour qu’elle puisse se sentir un peu plus sereine quant à l’avenir qui l’attendait.

Code by Sleepy




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 15 Aoû - 3:43

Sans doute n'est-on jamais réellement préparer à devenir mère, et ce malgré le fait qu'en tant que jeune noble de très bonne famille, voire même en tant que jeune princesse, on sait depuis toujours qu'il y a là l'une des finalités qu'on vous destine, depuis même le premier jour de votre naissance. Dans certaines lignées, c'est même là l'un des points d'ancrage principaux autour duquel tourne une grande partie de l'éducation qui serait enseignée et apprise, en lien avec ce rôle conjoint de future épouse. Megara n'avait pas entièrement été exonérée d'une telle façon de voir les choses, mais que les Dieux en soient remerciés, ses parents n'avaient jamais principalement vu en elle un futur ventre et une future épouse. Elle avait pu profiter et bénéficier de sa jeunesse sans que, certes, on ne manque de lui rappeler qu'elle devrait accomplir son devoir, mais sans que cela ne soit non plus la litanie quotidienne de ses journées. Disons surtout qu'elle avait principalement pu et dû s'appuyer sur le fait qu'elle était née Princesse et que ses responsabilités commençaient dès à présent, dans ce domaine là, ce qui n'était pas une mince affaire ni même une vaine destinée. Et sans doute avait-elle plutôt très bien rempli son rôle, comblant de joie, d'orgueil et de fierté ses parents, même si tout était parti a volo lorsque ses terribles maux avaient commencé à la prendre. Bien que son père n'en sache toujours rien, là où Lyman n'avait été mis au courant qu'assez peu de temps avant de décider qu'elle devrait épouser Gareth pour étouffer dans l'oeuf tout risque de propagation du scandale hors des contrées de l'Ouest. Dans le fond, la jeune femme ne savait même pas quand et pourquoi, exactement, sa mère avait choisi de faire entrer son aîné dans la confidence. Elle comprenait pourquoi elle l'avait fait, éteignant la moindre protestation de sa part, mais ... Mais n'ayant jamais réellement aborder de front la question avec Lyman, par grande gêne autour que par fierté et terrible crainte de lire dans son regard déception, dégoût ou pitié, voire même les trois en même temps, sans doute Megara resterait dans l'ignorance concernant un grand nombre de vérité sur ce sujet si épineux. Quoi qu'il en était, ses devoirs de princesse avaient perduré, et quand était venu pour elle le temps de se plier à un mariage et au fait d'engendrer la vie, et bien, elle n'avait pas déçu. Se surprenant elle-même, et surprenant sans doute également tout son monde, d'autant plus qu'elle n'avait pas donné la vie à un mais bien deux enfants. Des garçons, qui plus était.
    ❧ L'épreuve en valait la chandelle, croyez-moi ... C'est sans doute très habituel et peu exceptionnel de dire ça, par rapport à ce qui s'en dit déjà, mais ... Mais j'en ai presque oublié toutes ces longues heures, et toute la douleur que j'ai pu ressentir, dès lors que j'ai vu et senti mes fils tout contre moi. S'il fallait recommencer, je le ferais sans hésiter, pour leurs beaux yeux ... Mais sans doute pas tout de suite, même si, si cela ne tenait qu'à votre frère ... ❧ Un doux éclat de rire la parcourut, alors que ses yeux se plissèrent sous l'amusement. Oh que oui, si cela ne tenait qu'à Gareth ...
Megara se surprit à ne ressentir aucune gêne à parler de ceci à sa belle-sœur, sans doute parce qu'alors, l'acte charnel, s'il aboutissait sur une naissance, devait sans doute apparaître sou un jour bien moins trivial, et d'autant plus merveilleux et heureux. En tout cas, cela faisait du bien, de parler ainsi des jumeaux, de son couple, aussi, sans pour autant qu'elle ne se sente exposée ou spoliée de parcelles précieuses de son intimité. Encore une fois, Alys était de sa famille proche, désormais, et ... Et en des temps comme ceux-ci, alors que son père était encore entre les mains des Dieux quant à sa survie, il était plaisant de ne pas avoir le cœur lourd, et de songer à un avenir aussi radieux que possible. Un avenir qui prenait déjà corps et vie dans les deux petites silhouettes déjà bien vives des jumeaux.
    ❧ Quelle terrible tragédie cela serait pour moi ! Je n'ai de cesse de lui dire que je suis persuadée que c'est là une partie du sort qu'il me réserve, mais il me soutient qu'il y sera probablement obligé, pour pouvoir rivaliser contre moi ! ❧ Quoi qu'il en était, aussi futile et peu conséquent cela puisse paraître, voilà donc qu'elles partageaient désormais entre elles un secret bien gardé. ❧ Et je ne divulguerais point à Gareth que vous vous positionnerez volontiers de mon côté s'il faut le raisonner ! ❧ Visiblement, sans qu'ils n'aient bien sûr dû y comprendre quoi que ce soit, cela provoqua des éclats de rire de la part des jumeaux, qui agitaient dans les airs, en symbiose, leurs petits bras. Alors, ce fut comme si on ramenait assez brutalement Megara à la réalité quand elle entendit toquer à l'une des portes. Se redressant quelque peu, et adoptant un ton et une attitude bien plus formelle, elle s'éclaircit la gorge avant de répondre. ❧ Entrez ! ❧ La porte s'ouvrit alors sur un serviteur, vêtu de la livrée des Lannister, qui ne la regarda pas droit dans les yeux, fixant le mur face à lui, mais qui s'adressa pourtant à elle. ❧ Sa Majesté la Reine vous fait quérir, votre Altesse. ❧ Oh, oui. Elle lui avait promis de passer du temps avec elle, et voilà qu'elle avait oublié, n'ayant sans doute surtout pas vu le temps passer. Aussitôt, Lady Enorya Crakehall, sa dame de compagnie et cousine de sa mère, pénétra dans la pièce, s'inclinant face à elle, avant de saluer Alys, dans cet ordre, respectueux des convenances. ❧ Lady Alys ... ❧ De nouveau, son regard se posa sur elle. ❧ Je vais vous aider à amener les jumeaux auprès de votre mère. ❧ Megara se leva, non sans tendre Tybalt à sa dame de compagnie, avant de prendre au creux de ses propres bras le délicieux petit Cadwyn. ❧ Alys, je suis désolée de devoir écourter notre conversation, mais la Reine ma mère m'attend. Ce fut cependant un plaisir, et il me plairait de pouvoir de nouveau passer du temps en votre présence. ❧ Elle lui sourit, poliment, mais surtout sincèrement, tout à fait honnête dans ses dernières paroles.


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Megara Lannister
Messages : 3364
Membre du mois : 4
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] EmptyLun 26 Aoû - 21:20



Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil

Megara & Alys


Là résidait la principale différence entre les deux jeunes femmes : l’éducation. Megara avait été élevée dans les règles de l’art royal. Elle avait appris l’histoire de son royaume et des voisins, sans doute un peu de géo-politique, les gestes pour devenir une bonne épouse et une excellente mère… Alys n’avait pas eu le droit à tout cela. Peut-être aussi parce qu’elle était beaucoup plus dissipée que la belle femme qui se tenait devant elle. Elle connaissait assez bien l’histoire de l’Ouest, mais pendant les leçons de son père, elle s’amusait toujours à faire des bêtises. Un moyen pour elle d’échapper à ce qui lui paraissait être une atroce corvée. Et elle réussissait la plupart du temps. La jeune enfant pleine de malice qu’elle était faisait rire son père et faisait le pitre. Évidemment qu’il connaissait son petit manège et il avait d’ailleurs fait en sorte de rendre ses cours un peu moins barbant pour la fille qu’elle était. Nul doute que si elle était de la famille à la tête de ce Royaume, son père aurait eu beaucoup moins de patience avec elle. Sa malice et son innocence lui avaient permis d’échapper à toutes ces règles apprises aux femmes de son âge, mais elle en payait le prix aujourd’hui. Ses parents n’étaient plus là pour lui enseigner, la conseiller, l’épauler… Elle était seule et si elle l’avait su, elle aurait accordé un peu plus d’importance aux leçons de son père et aux tâches de sa mère.

— Je me doute que ces deux petites frimousses ont dû apporter de beaux rayons de soleil à votre vie. Et je vous remercie d’ailleurs. Cette conversation va me permettre d’envisager l’avenir sur un autre angle, beaucoup plus doux.

La jeune Kenning baissa légèrement la tête en guise de remerciement, ne contenant par le léger sourire qui voulait se dessiner sur ses lèvres. Elle n’avait eu que très peu de conversations avec la princesse Megara, mais celle-ci l’avait profondément marqué. Elle lui avait permis d’apaiser ses a priori et d’apprendre à la connaître davantage. En vérité, la femme de son frère semblait être d’une douceur incontestable. Elle avait véritablement hâte de passer à nouveau du temps avec elle, même si elle espérait que cela se ferait dans une situation beaucoup plus calme. Avec la tentative d’assassinat du Roi et la recherche d’un coupable, en plus de l’accouchement et des deux jumeaux, sa vie ne devait pas être de tout repos. Elle s’estimait même chanceuse d’avoir pu passer un petit moment avec elle.

Finalement, la discussion bascula sur un aspect beaucoup plus amusant et moins sombre. Alys devait avouer que cela lui faisait grandement plaisir de parler de son frère avec Megara. Il était un peu comme un lien invisible qui les unissait. Ô, Alys savait qu’elle n’aurait jamais une relation aussi intime avec la famille Lannister que celle qu’il était en train de former avec elle. À vrai dire, la jeune femme lui avouerait jamais, mais elle en était quelque peu jalouse. Elle avait la terrible impression que Gareth se détachait d’elle et formait une nouvelle famille, bien à lui. Il y avait comme un immense fossé entre Megara et elle et un pont que seul son frère pouvait traverser. Malheureusement, il passait beaucoup plus de temps de l’autre côté. Voilà comment Alys envisageait leur relation et elle se doutait d’être capable de franchir cette fosse un jour. Il y avait tant de choses qui séparaient ces deux jeunes femmes et un destin tout tracé qui l’attendait avec son aîné. La jeune Kenning devait se faire à l’idée que sa famille, le petit garçon a qui elle menaçait de découper les vêtements, n’existait plus… Ils avaient grandi et il était tant qu’Alys aussi trace son petit bout de chemin. Quand bien même elle avait envie de garder son frère le plus proche auprès d’elle. Non, elle n’en voulait pas à Megara. La vie était faite ainsi. Mais parfois, elle avait ce désir profond de revenir des années en arrière et d’y rester bloquée pour toujours. Grandir, ça faisait frémir ! Elle n’en avait aucune envie et pourtant… Elle aussi devra se marier et fonder une famille, un jour. Une dure fatalité pour une douce innocente comme elle !

— Ce secret sera bien gardé !

La jeune femme mima une serrure qu’elle verrouilla avec une clé au niveau de sa lèvre. Et finalement, les deux petites canailles décidèrent qu’on les avait ignoré un peu trop longtemps et se firent remarquer en poussant un petit cri et en levant les bras. L’image attendrissante provoqua instantanément un rire chez Alys. Ces enfants allaient devenir de formidables personnes. Et avec de tels parents, cela ne faisait même aucun doute.

Le destin rappela les femmes à l’ordre, lorsqu’on vint toquer à la porte de la chambre de Megara. Elles avaient toutes deux des obligations auxquelles elle ne pouvait échapper. Glissant une mèche rebelle derrière son oreille, elle se tint un peu plus droite et se tourna en direction des nouveaux arrivants. Après les avoir poliment salué, la dame de compagnie de Jeyne orienta son corps une dernière fois vers Megara.

— Vos journées sont bien chargées. Je m’estime chanceuse d’avoir pu passer un peu de temps en votre compagnie, Vôtre Altesse, et je vous souhaite un bon après-midi en compagnie de votre mère, la Reine.

Alys effectua son habituel révérence, après avoir salué les deux nouveaux-nés, et sur ces courtes paroles, elle se dirigea vers la sortie, se rendant vers un lieu encore inconnu à ce jour. Elle verrait bien où le destin la mènerait pour de prochaines aventures.

Code by Sleepy




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]   Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Au repos, cependant, au milieu de tout se trouve le soleil ❧ Alys [Tour VII - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Castral Roc-
Sauter vers: