Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans fil
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Tour 6 – Le Traité de Boycitre - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4
MessageSujet: Tour 6 – Le Traité de Boycitre - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4   Tour 6 – Le Traité de Boycitre - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4 EmptySam 23 Fév - 23:15




  • Bloody Crown
Le Traité de Boycitre



Dorne était à genoux depuis des semaines. Après des batailles féroces livrées dans l’Orage, la Principauté avait été transpercée par les armées bieffoises dans les Montagnes Rouges. Une succession de batailles indécises ou perdues avait laissé un champ d’action béant pour les armées croisées ou du Bief, qui avaient rapidement pris plusieurs villes d’assaut, par siège, ou par reddition. Un blocus maritime intransigeant accrut encore la pression sur la Principauté, qui se retrouvait au pire moment sans ses alliés, et sans espoir.

Alors que le Tigre de Valyria débarquait à Lancehélion avec ses premières légions, un second souffle fut redonné aux dorniens. Mais sans succès. La flotte valyrienne fut battue, d’autres villes encore se rendirent et sans argent ni espoir de réussite, les troupes dorniennes étaient de moins en moins fiables. Il fallut alors faire la paix, ouvertures acceptées par tous les partis.

Les négociations eurent lieu à Boycitre, à un jet de pierre seulement de la capitale dornienne. La Princesse Deria Martell ne pouvait pas y assister ; elle se remettait à peine d’un deuil personnel. Son enfant était mort juste après sa naissance. Les envoyés dorniens étaient suppléés d’officiers valyriens, envoyés par le Tigre, qui s’imposèrent dans les débats. De l’autre côté, une coalition hétéroclite d’officiers de marine de tous les royaumes en guerre contre Dorne, à savoir plusieurs capitaines fer-nés de la Flotte de Fer, l’Amiral Peake du Bief, et l’Amiral Crakehall de l’Ouest. Les bieffois, principaux acteurs de la guerre contre Dorne avec les plus larges forces engagées et les plus grandes batailles menées, avait la main sur les négociations. Les autres défendaient les intérêts de leurs souverains respectifs.

Les débats furent houleux. L’idée dès le départ que défendirent les bieffois était la mise à genoux de l’ennemi séculaire. Pointés du doigt comme responsables de la guerre par le Roi Manfred Hightower, il fallait punir Dorne du massacre de Hautjardin et des razzias dans les Hautes Terres frontalières. L’Ouest arguait que l’urgence était surtout religieuse. Le Grand Septon avait déclaré la guerre sainte, la Croisade, contre Dorne. Il fallait régler par ce biais la question de l’avenir de la Principauté, avec la nécessité aussi de rouvrir les voies commerciales. Tout à leur concentration dans leur guerre contre l’Empire, les fer-nés défendaient quant à eux l’idée d’une fin rapide des hostilités pour vite se reporter sur l’ennemi principal.

La voix Hightower fut la plus forte, et la plus véhémente ; le Bief n’entendait rien lâcher.

Il faut proposé de concéder au Royaume du Bief les terres de la Torrentine, les Météores y compris. Les dorniens furent scandalisés de la demande, tandis qu’ils refusaient en même temps toute inquisition sur leurs terres. Les négociations s’interrompirent, sous tension. Chacun n’avait pas la main très éloignée du pommeau de l’épée quand les ambassades se séparèrent pour reprendre le lendemain.

Une contre-proposition fut faite. Lord Peake, fort d’instructions très précises du Roi Manfred, reprit l’offensive diplomatique. Les Météores ne seraient pas réclamées, ni Haut-Ermitage. En revanche, toute la région des Montagnes Rouges était cédée au Bief, de Noirmont à Vulture’s Roost, jusque La Tombe du Roy. Ces conditions étaient difficiles à avaler pour les dorniens, qui n’avaient jamais perdu de territoires aussi importants depuis des siècles. D’intenses débats eurent lieu, jusqu’à ce que le Roi Manfred Hightower en personne écrive aux plénipotentiaires pour garantir sa volonté de détruire la Principauté, déjà au bord du gouffre, si cette condition ne figurait pas dans les accords de paix.

Les dorniens obtempérèrent.

Pour satisfaire aux demandes du Grand Septon, une forme plus douce que l’inquisition prônée par certains fut acceptée. La Foi était libre d’envoyer ses missionnaires en terre dornienne, avec escorte possible d’hommes en armes. Il ne pouvait toutefois y avoir de tribunal religieux, et aucune atteinte ne devait être portée à ces congrégations. La Foi obtenait ce qu’elle désirait ; raffermir la Foi dans la Principauté, tandis que celle-ci obtenait des conditions moins contraignantes que ce qui avait été craint.

Puis le Royaume des Fleuves et du Crépuscule souhaitait reprendre la guerre au plus vite contre l’Empire, lord Peake parvint à obtenir sans trop de difficultés, le libre passage de troupes des Puissances Centrales sur les terres dorniennes en cas de nécessité, ainsi que l’ouverture de tous les ports de la Principauté aux flottes coalisées. Dorne devenait ainsi la base avancée des puissances liguées contre l’Empire, donnant accès au Détroit à la Flotte de Fer et aux galères bieffoises.

Pour calmer la colère des nobles dorniens, en particulier de ceux qui voyaient leurs terres devenir vassales du Bief, il fallut trouver des concessions. Les ouestriens se montrèrent très actifs dans les négociations pour la reprise du commerce, et obtinrent la levée de l’embargo commercial sur Dorne. Les comptoirs dorniens refleuriraient dans les Royaumes qui l’avaient combattue, tandis que les Puissances Centrales iraient de nouveau commercer dans les Ports de Dorne, rouverts au négoce. Cet enrichissement mutuel allait pouvoir s’articuler sur l’énorme besoin de denrées de la Principauté, et du besoin de ressources chez des Puissances Centrales jusque là encerclées par l’Empire.

Cette volonté de mettre le plus possible la pression sur l’Empire Braenaryon s’accompagna de l’obtention d’un corps expéditionnaire dornien. Les Martell s’engageaient à fournir des troupes aux Puissances Centrales, et si cette décision provoqua de terribles disputes entre nobles dorniens, certains considérant qu’il s’agissait d’un manquement à l’honneur, la proposition ne fut pas longue à obtenir l’aval de la Princesse. Les Martell choisissaient apparemment leur camp, quitte à scinder le leur. Profitant de cette désunion, les ambassadeurs coalisés allèrent plus loin encore sur une idée de Lord Peake. Dorne avalisait la cession des Degrès de Pierre, ilots mal tenus depuis toujours, au bénéfice du Royaume des Fleuves et du Crépuscule, qui tenait là une base avancée idéale contre l’Empire.

Lâcher les Montagnes Rouges avait déjà été beaucoup, pour les dorniens. Renoncer aux Degrès de Pierre provoqua le départ de plusieurs plénipotentiaires, furieux des concessions laissés aux adversaires de la Principauté. Pis encore, les officiers du Tigre, présents dans les négociations, mirent en garde leurs amis de Dorne ; si les Degrès étaient laissés à la Flotte de Fer, Valyria ne pourrait plus soutenir la Principauté. Trop tard. L’accord fut entériné. Furieux, le Tigre prit la tête de ses légions et quitta Lancehélion dans la journée, remontant la côte. Ce fut le début de son Anabase en Westeros, tandis qu’il progressait seul vers l’Empire, son principal ennemi. Tout le monde avait bien conscience au départ des légionnaires, que le Tigre n’en resterait pas là.

Pour cimenter la paix, fut décidé l’envoi d’otages, dont la propre sœur de la Princesse, chez les Puissances Centrales. L’accord fut scellé au bout de deux semaines d’âpres négociations, mais au matin du quinzième jour, les serments furent échangés, et les bannières des vaincus, rendues en signe de respect.

La guerre entre Dorne et le Bief, qui avait fait tâche d’huile, venait de se terminer.

Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12978
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 6 – Le Traité de Boycitre - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes :: Chroniques détaillées du Tour 6-
Sauter vers: