Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ligne Nike France
Voir le deal
Le Deal du moment : -34%
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec ...
Voir le deal
295.99 €

Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.
MessageSujet: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 19:15


Bolton
Limor Rianon

Maison : Bolton
Titre de noblesse : Dame Limor, héritière de Fort-Terreur
Lignée : Fille légitime d'Ori et Dana Bolton (décédée), mariée à Noam Bolton né Frey (frère cadet de Bramon Frey), soeur aînée de Manel Bolton et mère de Lorgan Bolton. Demi-soeur du bâtard Tiago Icebreaker (né Snow).

Date et lieu de naissance : Fort-Terreur en -29
Caractère : Déterminée - Egoïste - Courageuse - Sadique - Intelligente - Amère - Observatrice - Sarcastique - Ambitieuse - Manipulatrice - Charismatique - Fière - Tactitienne - Lunatique - Très pieuse

Célébrité : Katie McGrath
Crédit Avatar : caf-fok



Limor & la situation de Westeros




Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné? Qui n'est pas concerné ? Du roi autoproclamé au dernier des paysans, nous le sommes tous - mais tous ne peuvent pas influencer cette situation. Moi, et notre famille, nous les Bolton le pouvons. Doucement, lentement, et discrètement. Nous ne sommes qu'une famille vassale des Stark, mais notre importance est réelle et se fera remarquer en ces temps troubles. C'est lorsque rien n'est joué d'avance que nous pouvons abattre nos cartes et gagner la manche. Moi, je veux gagner la partie.  

Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre? Notre Royaume est encore au stade d'utopie fragile ou les rois se succèdent bien rapidement. Pour moi et les miens, il n'y a pour l'instant que le Nord qui importe à cause des nombreux troubles qui s'y déroulent, mais surtout, parce que nous sommes la seconde maison après les Stark de Winterfell - et par pitié, ne me parlez pas des Mormont. Les Bolton on affuté leurs lames pour les loups, oui, et le bâtard indigne de mon père sert même comme un chien Sir Torrhen, alors je suppose que nous n'avons pas d'autre choix de les servir. Mais les temps sont sombres et étranges, et les dagues et les poisons se perdront rapidement lorsque nous pourrons saisir notre chance.
En attendant, nous affutons, nous nous soumettons.  

Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction? Si jamais.. ? Les sauvageons font des raids de plus en plus violents, tandis que les fer-nés brisent le traité de manière régulière. Le Nord est en guerre contre ceux qui l'entourent, et rester uni derrière les Stark est la meilleure stratégie qu'ont trouvé les maisons vassales pour survivre, et c'est ce que font les Bolton. Quant à une véritable guerre dans tout Westeros.. Notre famille ne suivra certainement pas les principes rigides de fierté de loyauté qui semblent avoir lobotomisé son peuple.

Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte ? C'était intelligent. Harren a réussit à tuer les dragons qui jusqu'à lors terrorisaient et soumettaient contre son gré le peuple de Westeros, enterrant avec eux les deux Targaryen qui les dirigeaient. Ce n'était pas une bataille digne d'être chantée, car il n'y avait là aucune bravoure ni aucun courage à piéger par les mensonges ses ennemis, mais le résultat est le même.



(c) herchampion


Limor & les autres




(c)gameofthrones.wikia Un jour, les Bolton brilleront, règneront, oui, un jour ils ne seront plus que de simples vassaux. C'est ce que se dit Limor, c'est ce que se dit son père aussi, Ori, mais si tout deux le répètent telle une prière, ce n'est que pour la seule raison d'un jour voir leur prénom gravé définitivement dans la pierre. Leur nom, à eux deux. Les autres, tantes et oncles, cousins et cousines, peuvent très bien partager famille et sang mais jamais la gloire tant cherchée qui a bercé Limor durant tant d'année. De l'ignorance voir même un mépris léger est tout ce que la belle ressent face à eux, et jamais l'envie de les défendre ou les protéger ne lui viendra à l'idée si il n'y a pas derrière une quelconque faveur à y gagner. Seuls quelques rares personnes ont su trouver une place dans son coeur fait de glace, faiblesses honteuses qu'elle protège quand même, horrible sentiment d'appartenance qu'elle ne peut refouler..
Maison Bolton - Indifférence



(c)GDN Famille de son mari, de son promi Noam frère cadet de l'héritier Frey, Limor sait l'importance qu'a la maison détentrice des Jumeaux. Consciente de son image parfois froide et distante vis à vis des autres, envers sa belle-famille c'est un tout autre visage qui se montre, aimable et courtois et ce, envers chaque membre. Alliés indefectibles des Bolton grâce à son mariage, Limor compte sur eux et leur soutient, eux qui ne sont ni du Nord, ni vraiment du Conflans - à part, tout comme la maison des lames.
Maison Frey - Cordiale



(c)fanpop On l'appelle Icebreaker ? Elle, n'aura de cesse de l'appeller bâtard. Par peur qu'un jour il ne soit naturalisé Bolton, par peur qu'il lui prenne un héritage pour lequel elle a déjà tant contribué, tant payé, tant pleuré. Lui, chien des loups, esclave de ceux qui ne le méritent pas, elle crache sur son passage et ne retient pas ses mots lorsqu'il est dans son sillage. Qu'est-ce que Tiago, un nom, un animal, drôle de mot pour désigner le fils d'Ori Bolton, stupide chose pour être reconnue par son père, pour avoir le privilège de réclamer ses terres.
Tiago Snow - Mépris



(c)fanpop Son père, son géniteur. Celui qui l'a rejetée, puis aimée. Celui à qui elle succèdera dignement, lui qui tient la famille d'une main de fer, mais qui l'empêche de sombrer dans un état déjà pire que celui ou elle est. Père et fille on mis du temps à s'apprivoiser pour seulement comprendre qu'ils étaient au final de la même trempe. Limor est peut-être née femme, mais elle est la digne héritière d'un père qu'elle admire et respecte.
Ori Bolton - Père



(c)seethesoldiers D'aucun pensent que prendre le nom de sa femme serait une honte, pour lui, c'est un honneur. Avec son nom de Frey, Noam a laissé derrière lui sa condition d'aîné pour embracer celui d'héritier avec Limor. Déterminé à laisser sa trace dans le monde tout comme sa femme, tout deux ne s'aiment pas, mais s'apprécient. Plus frère et soeur que mari et femme, leur complicité est réelle et indéfectible. Noam est le bras armé de sa douce, un couple déterminé à prospérer, déterminé à briller.
Noam Bolton - Epoux



Moi & Bloody Crown



Salut moi c'est Cam' J'ai découvert BC en topsitant my way J'aime beaucoup la guitare, la musique en général, lire, voyager.. Sur Bc, j'aime bien l'idée de jouer à cette période, le feeling qui est celui de pouvoir vraiment participer à l'évolution de l'histoire, et la liberté donnée mais j'aime pas trop par contrele design un peu lourd, ou le codage sympa (des fiches etc, je ne parle pas de la structure) mais qui pourrait être un peu plus jouli J'ai bien pris connaissance du règlement intérieur. La devise du forum est


Dernière édition par Limor Bolton le Dim 31 Mai - 23:20, édité 7 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 19:16

Lames d'une Bolton, larmes d'une femme





« Limor. » « Mais, Ori voyons, c’est une fille, elle s’ap- » « Il s’appelle Limor. Je ne t’ai jamais demandé une inutile, alors maintenant, assume ton erreur femme. » Le nouveau-né pleurait dans les bras de sa mère qui faisait tout autant. Un rictus d’exaspération imprégna le visage du père à la vue de ce triste spectacle qu’il avait sous les yeux. « Fais taire cet enfant Dana, et cesse de me regarder avec tant d’aberration. » Mais l’enfant hurlait, hurlait à s’en déchirer les poumons, sentant le désamour du père et la soumission de la mère, comprenant sa venue au monde dans ce que l’on appellait Fort-Terreur non sans raison. « Shh, ma belle, ma douce Rianon, shh.. » Entendre ce nom fit grincer les dents d’Ori, qui s’emparra violamment de l’enfant, l’arrachant des bras fatigués de sa mère pour le tenir comme un paquet de viande, serré entre ses deux mains. Puis, ses mains remontèrent pour aller jusqu’à son cou. « Limor, elle s’appelle Limor ! » Jusqu’à son crâne. « IL, IL S’APPELLE LIMOR, par les dieux par les dieux.. » Les doigts du géniteur serrèrent la petite tête rouge, et Dana tenta de récupérer l’enfant en la tirant par la taille, gémissant, le visage terrifié rien que par l’idée de ce qu’il pouvait faire.
Puis, la Septa entra dans la chambre. Ori Bolton sortit.
« Respire-t-elle toujours ? » On raconte que Dana pleura sept jours et sept nuits. « Puisse la Mère l’aider, elle.. Je vais chercher le Mestre. » On raconte que de la mèche de cheveux qu’elle garda de sa fille à peine née, celle-ci était tâchée de sang. « Ne me laissez pas.. Il va revenir pour elle.. »

Mais Ori Bolton ne se déplaça jamais pour sa fille. Pour une fille. Non, il ne se déplacera que lorsque Limor sera un homme, ou lorsque Dana lui en donnera un. Après deux fausses couches, il n’avait que ses espérances et sa rancœur. Que le sang de sa fille sur les mains, et ses rêves d’un héritier une fois de plus brisés.

Le sang coulait. Goute par goute, les lames plantées çà et là faisaient chanter le liquide rougeâtre qui s’écrasait lentement, doucement, sur la mousse devenue noire d’encre. Ses yeux au bleu glacé observaient l’étrangeté du spectacle qui lui était donné, offert là, devant elle, tel un étrange et sombre rituel.

Elle courrait. Sa gorge la brûlait, ses pieds lui faisaient mal, mais oh, qu’est-ce qu’elle riait. Derrière elle, des cris l’appelaient et des pas la suivaient. La rattrapaient. Bientôt piégée dans le fond d’une allée, la gamine se retourna, un sourire peu assuré aux lèvres, mais le cœur battant, vibrant d’avance de ce qu’elle allait faire. Ses doigts se resserrèrent sur la garde de son épée en bois, et son autre main dégageait du revers les cheveux courts qui s’étaient collé sur son visage encore une fois. Garçonne, les mèches coupées le matin même n’avaient pas encore valu une punition. Fanfaronne, l’épée qu’elle tenait n’était rien de plus qu’une nouvelle transgression des interdits qu’elle avait. Rouges et essoufflés, les adultes avaient cessés de courir en la voyant coincée, et avançaient à présent lentement vers l’enfant, sûrs de ne plus avoir à batailler pour enfin l’attraper. « Jeune fille, vous êtes dans un sacré pétrin. » « Attendez voir qu’on vous amène à votre père, Sir Ori, et vous perdrez ce sourire effronté. » Le petit être qu’elle était brandit son épée devant elle, devant ceux qui s’approchaient lentement, les défiant du regard d’avancer encore plus. « Vous m’amènerez pas voir père ! A chaque fois vous dites ça, mais vous m'emmenez voir ma mère, et je veux pas, je veux papa, je veux qu'il voit mon épée ! »
Une main tenta de prendre le-dit objet, mais à la place, elle ne se pris qu’un violent coup dans l’avant bras. « Sale gamine ! » En un seul mouvement, les trois femmes censées s’occuper d’elle plongèrent sur l’enfant qui laissa toute sa hargne s’exprimer dans son épée d’un jour. Cognant violemment tout ce qu’elle pouvait, ses pieds quittèrent tout de même le sol lorsque la Septa réussit à prendre la jeune canaille par la taille. « PAR LES DIEUX » Sa gorge la brûlait, sa mâchoire lui faisait mal, mais oh, qu’est-ce qu’elle pouvait mordre fort quand elle s’y mettait. Prenant la gorge de la vieille femme entre ses petites dents solidement plantées, chaque tentative pour l’en éloigner ne résultait qu’en coups de pieds et en hurlements de plus en plus forts de la part de la vieille victime de l’enfant qui ne souhaitait pas desserrer.

« Il a fallu qu’un garde ne vienne pour finalement l’enlever de là ! » Un soupir sortit des lèvres de Dame Dana, et de ses yeux tristes et fatigués, elle regarda sa fille sans vraiment la voir ni la disputer. « Septa Marybel est actuellement en train de se faire soigner par Mestre Gjoll, mais j’avais n’a-t-elle vue une telle furie ! Nous non plus, d’ailleurs. » Limor elle, fixait sa mère du regard le plus noir qu’elle pouvait avoir du haut de ses sept petites années, cherchant à capter son attention, à l’énerver, à la faire réagir et crier. Mais tout ce que Dame Bolton faisait était de fermer longuement ses yeux, et de les rouvrir, toujours aussi pâles et vitreux, comme espérant que tout cela ne soit qu’un rêve, qu’un songe, au mieux. « Cette petite furie ne cherche qu’à causer des ennuis ! A jouer à la guerre avec les garçons d’écurie, à escalader le fort avec eux et à revenir sale et excitée la nuit tombée. Lorsque nous arrivons finalement à lui donner cours, ce n’est que pour subir son envie constante de nous contredire, et- » « Vous contredire ? » « Je.. Oui. Lorsque nous lui parlons des Sept Dieux, elle réplique avec les anciens. Lorsque nous lui apprenons l’histoire des Hoare, elle, elle veut connaître celle Bolton. » « Nous sommes dans le Nord, il est normal pour une jeune fille de- » « Limor ne se conduit même pas comme une jeune fille, voilà ce qui n’est pas normal ! »
Un silence s’installa. « .. Navrée Dame Dana je.. Je ne voulais pas vous couper ni même.. » La femme baissa les yeux, bredouillante. « Je veux voir papa. Papa, il ne se ferait pas couper la parole. Papa, il m’autoriserait à jouer à l’épée.. » Sa mère se leva et pris sa fille par la main, avant de tourner le dos aux servantes et de partir avec elle. « Tu vas voir ta sœur, Limor, et tu vas jouer à la poupée. » Les lèvres de la petite fille tremblèrent et, regardant furtivement pour voir si les femmes de compagnie étaient toujours derrière, elle dit d’une voix à peine audible. « Mais je peux pas, les poupées, j’y ai pas le droit si je veux être comme papa. » Dana posa une main lasse sur son ventre rond. « Mais jamais tu ne seras comme lui. Jamais tu ne seras à lui. Si les dieux sont cléments, j’aurai un fils, et tu seras forcée d’abandonner ton petit jeu Limor, pour de bon. »

« Rianon.. » Rouge sur blanc, blanc sur rouge, le tout revenant à la terre, à l’obscurité des plus profondes des racines de l’arbre sacré qui se tenait devant elle, formant un cycle de vie macabre et.. Joli. Mot d’enfant, de gamine agenouillée là, ne pouvant trouver d’autre mot, n’arrivant pas à sortir de son adoration aussi étrange que mystique, ses pupilles rivées sur l’homme empalé sur un pic.

Ori Bolton et son fils sortirent alors. Limor retint son souffle et grinça des dents, observant avec colère le bâtard de la famille avoir été initié à ce que elle, elle avait toujours rêvé. Pourquoi lui, fils de catin, fils de rien, pourquoi lui avait-il le droit de faire ce que la jeune fille ne pouvait ? Sa poitrine naissante devrait obliger la maison Bolton à commencer à chercher des prétendants pour elle, et pourtant, il n’en était rien. Rien, rien comme la lignée du bâtard de son père qui pourtant lui, avait droit à être admis dans le saint des saints. Tout ça parce qu’il était un garçon, et elle, une fille. Une fille qu’on ne cherchait même pas à marier, une fille qu’on se plaisait juste à délaisser, tout comme sa mère. Sa naissance n’avait été rien d’autre qu’une erreur stratégique, et ce Tiago le seul moyen de sauver la mise depuis la mort de sa mère en couche, plusieurs années plus tôt.
Sur la pointe des pieds, Limor se dirigea vers la lourde porte de bois tant de fois rêvée, fantasmée sans jamais savoir ce qu’elle renfermait. Bien sûr, la spécialité des Bolton n’était un secret pour personne, mais c’était la manière de faire, si représentante de leur famille, qui attirait celle qui en était l’héritière légitime. Pas le bâtard, mais elle, elle qui s’était arrangée pour piquer le trousseau de clef du Mestre afin de finalement pouvoir pénétrer dans cette pièce, dans ce..
.. Musée.

Le malchanceux accroché là avait tout d’un tableau, d’une œuvre d’art sans nom, assoupis ou comateux, probablement épuisé du pan de peau qu’on venait de lui retirer. A pas de loup, Limor s’approcha de lui, de cet homme dont elle avait entendus les mille cris toute à l’heure. Paisible, son visage enlevait presque toute l’horreur qu’il venait de subir, rendant le tout presque risible, illogique.. Etrange et mystique. Il y avait de la beauté dans cet homme à joues creusées, littéralement, une sorte de douleur divine qui émanait de celui à la peau blanche et à l’intérieur rouge. Allégorie d’un arbre sacré, d’un arbre symbole de la vie alors que lui était symbole de la mort. Son souffle était lent, et ralentissait au fur et à mesure que le sang de ses joues coulait le long de son corps.
Au bout d’un moment, ses yeux s’ouvrirent à moitié sur une Limor totalement fascinée. « Mère.. » Par instinct, elle recula à petits pas. « Ayez pitié.. Ayez pitié de moi, Sainte Mère.. » L’impression de pouvoir toucher le divin du bout des doigts imprégna la jeune fille. La vie et la mort étaient là, à ses côtés, et seule elle pouvait exécuter leur ordre. Seule elle pouvait décider du sort de l’homme, intermédiaire unique des dieux, non pas des nouveaux, mais des anciens incarnés dans l’arbre rouge et blanc tout comme l’homme l’était. « Limor » Sa voix était murmure. « Ton dieu s’appelle Limor. »

« Limor. » « Limor est un nom d’homme. » La voix de l’intéressée était aussi douce que froide, délicat mélange de féminité et de dureté, de flegme si étrange devant cet arbre sacré et ce corps totalement écroché sacrifié pour les dieux, à ses côtés.

« Cette catin de Septa n’avait pas le droit de gouverner à ma place ! » « Et c’est pour ça que tu voyagé seule depuis Fort-Terreur ? Pour montrer à ton papa que tu en avais une grosse toi aussi ? » Limor déglutit. Peu habituée à fréquenter des personnes si bas-nés, elle ne savait ni comment réagir, ni quoi comprendre. C’est à peine si elle comprit l’expression que le soldat avait utilisé. Elle-même ne savait pas vraiment ce qu’elle était venue chercher, car son père semblait n’avoir guère calculé le culot dont elle avait fait preuve. Il ne l’avait pas disputé, il ne l’avait pas renvoyée là-bas. A la place de cela, il l’avait placée dans une équipe de gardes de nuit, espérant probablement qu’elle ne se fasse tuer afin qu’elle laisse sa place à sa sœur Manel, bien plus douce et docile que le garçon manqué qu’elle s’était appliquée de devenir. C’était l’indifférence de son géniteur qui la blessait le plus. « T’as quel âge pour te pointer en cuir bouilli avec une épée rouillée pendant le siège de Moat Cailin ? » « Seize ans, mais je m’entraîne depuis toute petite. » « Et t’es mariée ? » « Je. Non, mais j’étais censée rencontrer mon promis demain. » Les trois soldats s’échangèrent un regard. « Une jeune vierge à l’épée, voilà qui est intéressant. » Leur ronde dépassait les campements, et ils s’enfonçaient à présent dans les petits bois environnants. L’un d’eux partit assouvir des besoins naturels, et il ne furent plus que trois, deux hommes et une Limor qui sentait son cœur battre rien qu’à l’idée d’être proche d’une bataille, rien qu’à l’idée de toucher du doigt le statut d’homme qui ferait d’elle enfin quelqu’un aux yeux de son père, du monde, elle, l’héritière.. « Tiens lui les épaules. »
Mais Limor était femme, et elle l’avait oublié. « Qu’est-ce que vous faites ? » Plaquée en quelques instants contre un arbre, l’un la tenait tandis que l’autre défaisait les lacets de cuirs qui formaient son armure légère. « Lâchez-moi bande de chiens ! » Un coup de pied atteignit l’un des deux soldats, mais elle n’eu en retour qu’un lourd coup de poing en pleine figure qui la sonna. Le monde devint flou, les bruits ne furent plus que des sons, et elle sentit bien tôt l’air frais caresser ses jambes.. Suivies par une paire de mains remonter ses cuisses. « On aura qu’à dire qu’elle s’est pris une flèche d’un fer-né. Ori nous remerciera de s’être débarrassés de sa fille. » Lorsque les sens de la jeune femme revinrent à elle, Limor vit qu’elle était au sol et qu’un homme était par-dessus elle. Instinctivement, sa main chercha la garde de son épée. Elle n’était plus de bois celle-ci, mais d’acier, et disparue, introuvable, alors même que l’autre s’activait pour enlever son propre bas. « Non.. » Le goût du sang se fit sentir sur son palais au moment ou elle ouvra ses lèvres pour grogner un mot dont ils ne tinrent pas compte, et Limor su ce qu’elle devait faire. Mettant toutes ses forces restantes en un seul mouvement, la jeune fille se redressa et mordit au cou le soldat. Ses dents d’enfant avaient laissé place à celle d’adulte, tout comme sa force, et la carotide de l’homme se déversa bien rapidement dans sa bouche. « Bordel, Darrion ! » Le bruit sec d’une épée sortant de son fourreau se fit entendre, et elle n’eu comme réflexe que de se protéger avec le corps du soldat mort. Voyant du coin de l’œil une dague glissée à la taille du cadavre, elle s’en saisit et donna un coup au mollet de l’autre, seule partie qu’elle pouvait atteindre, avant d’enfoncer la lame plus profondément et de la remonter le long de la jambe du soldat hurlant.

Et pour la première fois, son père la regarda. Elle, couverte de sang, les cheveux encore emmêlés de feuilles mortes et un œil à moitié fermé, tuméfié, elle elle était finalement devenue homme. Ramenant avec elle un soldat à la jambe en sang, tombé dans le coma, seules ses larmes silencieuses pouvaient trahir la peur qui lui nouait encore l’estomac. « Je n’essaierai plus d’être quelqu’un que je ne suis pas. » Limor sentait encore les mains parcourir ses cuisses, toucher ses seins. Tremblante, tout le campement s’était tu en la voyant, trainant le corps inerte de celui à qui elle voulait faire payer ses tentations, sa violence, ses pulsions. Tremblante, sous la main douce que son père porta à sa joue couverte de sang séché, elle s’apaisa, et sembla enfin se calmer. Enfin exister. « Il est trop tard pour cela Limor. » Et dans les yeux d’Ori Bolton, elle pouvait se voir, sale, ensanglantée, mais elle se voyait briller, elle se voyait être aimée. La main de son père glissa de sa joue à son cou, de son cou à sa poitrine avant qu’il ne l’attire à lui. Là, dans l’intimité de la tente du chef des troupes de sa maison, il faisait d’elle sa Dame, sa fille, son héritière.

« Un nom d'homme ? N'est-ce pas une femme que tu as épousé, Noam ? » L'homme s'assit à ses côtés, devant l'arbre, devant le cadavre sacrifié. « Si l'on m'avait appellé Rianon comme tu viens de le faire, je serai comme ma mère, où comme Manel, une pauvre chose à la dérive, sans pouvoir, sans actions. C'est Limor qui a fait de moi quelqu'un de fort, quelqu'un de digne de plaire à mon père pour enfin, pouvoir lui succéder. » Un doux sourire aux lèvres rouges éclaira le visage blanchâtre de la Dame, tandis que son regard se perdit l'espace de quelques instants. Couvant du regard sa femme, Noam reporta en silence son attention sur le corps écorché dont les lambeaux de peau diaphane pendait encore à quelques endroits.

C’était à peine si il pouvait bouger, marcher, c’était à peine si il pouvait discerner ses rêves de la réalité. Droit mais affaiblit, Noam Frey n’avait que seize années mais en paraissait dix de plus à cause des plaies qui le couvrait, du pu qui l’infestait. Une chemise lui avait été donnée, rapidement rougie par le sang de son dos sans peau, et ses mains ne cessaient de frotter des poignets abîmés bien trop longtemps par le cuir avec lequel il avait été attaché. Lui, le prisonnier, l’homme devenue une bête que bonne à torturer se tenait à présent debout devant l’homme qui avait souhaité le voir dans toute sa dignité. « Veuillez pardonner ma fille Roi Torrhen, elle ne pensait pas à mal. » Le loup observa en silence Ori Bolton et sa fille, avant de faire signe au Frey d’avancer. Lui qu’il avait vu à moitié nu, à moitié mort, bras et jambes en croix avec un pan de peau arraché, il avait fait comprendre avec dureté à la jeune femme qui l'avait si consciencieusement torturé que ce n’était pas de cette manière qu’il devait rencontrer un ennemi qui allait devenir allier. C’était donc dans une salle vide et triste qu’il s’avança à petits pas, presque méfiant, hésitant. Devant lui, un parchemin faiblement éclairé écrivait noir sur blanc les conditions de sa liberté, il le savait, et sous la lumière fragile du chandelier, il lut avec avidité la manière dont son ancienne vie allait être enterrée. En bas, les armoiries des Bolton figuraient avec les signatures du père et de la fille. « Aucun compromis ne peut être fait. Ma générosité est déjà bien grande pour me permettre de doter ta future femme à la place des tiens. » Limor observa en coin son père qui lui rendit son regard, sans rien dire ni faire. L’intonation et la manière dont Torrhen s’exprimait face à l’homme qui portait encore les traces de son emprisonnement montraient clairement le peu de confiance qu’il lui accordait, et pourtant, tel était bien cet homme qu’il portait peu en estime qu’il acceptait dans le Nord. « Perdre un nom qui ne m’a jamais apporté que honte et déshonneur n’est rien comparé à la main que je m’apprête à prendre » « Vous la prenez en échange du passage entre les Conflants et le Nord avec les Jumeaux, Noam. » Ori n’avait pu s’empêcher de retenir ses menaces à peine voilées. Tout comme le Stark, l’homme n’avait que peu envie de faire confiance à ce qui allait devenir son gendre, son voleur de fille, son voleur de Dame. Tournant légèrement la tête, suffisamment pour pouvoir observer le père du coin de l’œil, le Frey sourit faiblement à l’un, puis à sa progéniture. A elle, la seule intimement persuadé de sa volonté profonde de vouloir briller. Exister. Être quelqu’un qu’en tant que cadet des Frey, il n’aurait jamais pu être, ni même rêvé.
Après tout, les futurs mari et femme avaient eu le temps de se connaître, entre deux lambeaux de peau, deux cris, les lames et les larmes.
« Moi, Noam Trystram Frey, abandonne mon nom et ma famille, renonce à soutenir Harren le Noir et jure fidélité au Nord et à la famille Bolton dont je prendrais le nom. » Son sourire n’avait quitté ses lèvres, et un instant, Torrhen aurait pu penser là à une quelconque moquerie de la part du jeune homme. Alors qu’il se saisissait d’une plume, il murmura pour lui-même, et aussi pour Lim, peut-être. « Et que si j’ose trahir le Nord, que l’on me décapite, moi, Limor et Ori Bolton, garants de ma sincérité, car c’est à cette famille que je serais à présent lié. »

Son nom et sa signature furent apposés. « Nous serrons honorés de vous convier à notre mariage. » Sans un mot ni regard pour le père et la fille, le loup quitta la pièce. Noam se retourna sur son passage, avant de regarder ceux qui avaient été l’instant d’avant ses tortionnaires. Lentement, il se dirigea vers Limor et pris l’une de ses mains entre les siennes, silencieusement. « Puis-je t’appeler Rianon, à présent ? » « Limor » « Mais Limor est un nom d'homme. »
Ori sortit de la même manière que Torrhen, une colère sourde l’empêchant de prononcer le moindre mot.



Dernière édition par Limor Bolton le Lun 1 Juin - 22:41, édité 12 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 19:18

Bienvenue officiellement Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 1698932253
Courage pour ta fiche, et amuses toi bien sur BC ! Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 3847665254
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 19:18

Bienvenue sur le forum !




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30839
Membre du mois : 95
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 19:24

Bienvenue parmi nous Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 1484214221

N'hésites pas si besoin Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 2896906054
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 19:42

Frangiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine! Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 404323601
Bienvenue chez nous, amuse-toi bien Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 2896906054
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 20:56

Bienvenue demoiselle !! Courage pour ta fiche !! ^^
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 20:58

Bienvenue officiellement Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 404323601
Et courage pour ta fiche Very Happy
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 21:11

Bienvenue et courage pour la fichette <3



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Jeyne Lannister
Wolf Princess
Messages : 2595
Membre du mois : 0
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 21:36

Bienvenue à toi dame Bolton !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 23:00

Merci beaucoup de votre accueil Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 3009974895
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyVen 29 Mai - 23:46

Bienvenue parmi nous, jolie nordienne Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 2310158611
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptySam 30 Mai - 0:38

Bienvenue :love:

Mais quelle charmante petite nordienne que voilà, j'en connais un qui va apprécier cette arrivée Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 3518595352

Dans tous les cas, un bon courage pour la suite de ta fiche \o/
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyDim 31 Mai - 18:55

Merci ! D'ici ce soir ou demain, ma fiche sera terminée Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyLun 1 Juin - 9:15

J'ai vu juste une petite tournure, tu parles de garçon d'écuyer mais je pense que tu parlais ou des garçons écuyers, ou de garçons d'écurie :p. Aussi, les Targaryen n'étant pas encore vraiment connus, leur histoire n'est pas enseignée ^^. Leur saga ne commence vraiment qu'avec le "couronnement" d'Aegon Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 3870582857 . Cependant, tu peux facilement modifier ça par les Hoare, qui sont la puissance montante depuis deux siècles ^^

Autrement tu n'expliques pas vraiment comment se fait ton mariage avec un Frey, famille ennemie du Nord pendant la guerre contre Harren? C'est une bonne idée mais j'aimerai que tu dises deux mots sur ce sujet ^^


Autrement... Ta fiche est superbe. Très bien écrite, avec un destin particulier mais très bien raconté, cohérent avec la famille et tout ça, j'ai beaucoup aimé te lire !




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30839
Membre du mois : 95
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyLun 1 Juin - 9:31

Bienvenue par ici Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 404323601
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyLun 1 Juin - 21:49

Merci Jon Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 404323601

Voilà, fiche édite, j'espère que ça ira ! Encore merci Toto Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. 3847665254
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyLun 1 Juin - 22:38

Il manque un 'Roi" lorsque ton père s'adresse à moi What a Face


Et aussi, j'ai du mal à voir quand je parle; c'est au moment où je dis que je renforce la dot en compensation du châtiment subi, on est d'accord?




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30839
Membre du mois : 95
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyLun 1 Juin - 22:39

Oui Smile Je rajoute et j'édite mon roi ~
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. EmptyLun 1 Juin - 22:59



Bienvenue, Limor


Ci-dessous des liens qu'il te faut connaitre et visiter, afin de pouvoir t'intégrer parfaitement sur le forum. Et en cas de question, surtout n'hésites pas à contacter un membre de l'équipe !

En Savoir plus sur le Forum
Les Annonces – Pour connaître toutes les dernières news !
Le Contexte du Forum -  Pour se remémorer Histoire et Intrigues.
Temporalité du Forum - Pour vous y retrouver dans la période jouée sur le forum!
Chronologie - Tous les informations à savoir pour faire vos fiches!
Les Règles – En cas de doute sur nos règles.
Annexes de Jeu – Le descriptif général des Royaumes et de Westeros.
Bottin du Forum – Pour voir, pour vous, vos amis, vos scénarios, quelles sont les célébrités déjà prises.
Les Multi-Comptes du Forum – Parce qu'on est toujours un peu perdus, voici les multi-comptes du forum, ou qui joue qui !

Démarches Post-Validation
Le Bottin des Avatars – Pour réserver votre avatar si vous avez changé celui d'un poste vacant ou d'un scénario, ou si vous jouez un inventé!
Demander un Rang – Pour illuster votre profil avec votre devise familiale ou maxime favorite.
Se Recenser ou Recenser son Scénario – Pour lister par Faction tous les personnages joués !
Réclamer ses Richesses – C'est ici que l'on réclame les gains obtenus dans les animations !
Vos Intrigues Personnelles – Pour nous faire connaître les fils que vous développez ensemble dans vos rps, pour vous inclure aux intrigues !
Demander un Nouveau Compte – Pour tous les gourmands de RP qui ne se satisfont pas d'un personnage...
Verrouiller et Déplacer vos Sujets – Un partenaire a abandonné ou vous venez de terminer un RP ? Indiquez le ici !
Demander un Toit – Pour que l'on crée une section de jeu spécialement pour vous, votre maison !
Organiser votre Chez-Vous – Un sujet pour décrire votre habitat une fois crée !

Remplir votre Feuille de Personnage
● Dans votre profil, vous avez un onglet appelé Feuille de Personnage. Pour que les gens sachent au premier coup d'oeil qui vous êtes, vous pouvez le remplir sans attendre.
● On vous y demande votre Titre de Noblesse ou votre Métier ; celui-ci peut évoluer avec le temps n'hésitez pas à le tenir à jour régulièrement.
● On vous demande l'Âge de votre Personnage.
● On vous demande à qui va votre allégeance ; en gros, pour qui vous battez-vous ?
● Enfin, l'Orientation Sexuelle de votre personnage peut vous aider à trouver des liens spécifiques.

S'Intégrer au Forum
Les Demandes de Liens – Parce que survivre tout seul à Westeros, c'est quand même super galère !
Les Demandes de RP – Parce que l'important, c'est aussi de trouver des partenaires de jeu !
Demande Directe de RP – Si vous n'avez pas d'idées, optez pour partir à l'aventure avec de nouveaux joueurs !
Section des Corbeaux – Pour communiquer avec les autres joueurs et personnages.
Les Absences – Si vous devez vous absenter, prévenez-nous !
Les Scénarios – Si vous voulez écrire un ou plusieurs scénarios pour votre personnage...

Aller voir le Cyvosse et Participer aux Animations
Les Animations du Forum – En jeu ou hors jeu, qu'importe, nous avons quantité de défis à relever !
Le Cyvosse – Règles et informations générales pour notre jeu de stratégie.
Les Chroniques du Cyvosse – Informations diverses sur l'évolution de notre partie, de la situation géopolitique en Westeros !

L'Amusement !
Le Flood du Forum – Pour discuter de tout, de rien... Et surtout de rien !
Les Jeux du Forum – Hors RP, ça fait aussi du bien de s'amuser !
Coin des Passions – Pour échanger sur nos passions ; graphisme, écriture, etc...



N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 13003
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.   Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes. Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Limor Bolton - Lim et les lames, Lim et les larmes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: