Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

Daemon Waters - Chevalier du dragon
MessageSujet: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 12:26



Daemon Waters


     


     

      -25 ▪▪  Naissance au milieu de l'été sur le fief des Hardy et mort de sa mère durant l'accouchement -19 ▪▪  Le Waters échappe de peu à la noyade et est sauvé par son demi frère aîné Aethan Hardy

      -18 ▪▪ Le bâtard apprend à manier l'épée avec le maître d'arme de la maison Hardy      -16 ▪▪ Séjour chez un ami de son père Lord Cargyll durant plusieurs mois
      -14 ▪▪ Daemon devient l'écuyer de Ser Kendrick Harte       -10 ▪▪ Participation à un tournoi de Claquepince dans lequel il s'illustre      -8 ▪▪ Est fait chevalier par ser Kendrick Harte
      -4 ▪▪  Le Waters prend son premier écuyer Duren un roturier en qui il a vu du potentiel       -2 ▪▪ Adam Waters batard issu d'une branche cadette des Celtigar devient son second écuyer
      0 mois 8 semaine 1 ▪▪ Participation à la bataille de Beurlieu et à la formidable charge de la cavalerie
      0 mois 9 semaine 2 ▪▪ Bataille de Paege     

      Lignée ▪▪ Malwyn Hardy lord de la maison Hardy ( père), Cyrène Hardy ( belle mère et dame de la maison ), Aethan Hardy ( demi frère aîné), Medgar Hardy ( demi frère aîné ), Keleria Hardy ( demi sœur cadette), Olanei Hardy ( demi sœur cadette ) et Bartimus Hardy ( demi frère cadet ), Alessandor Hardy ( oncle ), Eleanor Hardy ( épouse de mon oncle ), Illifer Hardy ( cousin) et Lanselyn Hardy ( cousin )       

      Cynique Protecteur Implacable Loyal   Perfectionniste Calme Féroce Tacticien Hédoniste Complexe

     


      ▪ 25 ans ▪
    ▪ L'étoile sanglante ▪
      ▪ Fief Hardy sur la presque ile de Claquepince ▪
      ▪ Fief de la maison Hardy ▪
      ▪ Peyredragon et chevalier du dragon ▪
      ▪ Hardy par la lignée paternelle ▪
      ▪ X  ▪
      ▪ Batard né d'un père de la maison Hardy et d'une servante originaire d'Essos - Chevalier du dragon ▪
      ▪ En couple ▪
      ▪ Je suis fidèle à mon souverain ▪
      ▪ Je suis pour la guerre ▪
     

      ▪ Feat Sean Teale  ▪

      © Miss V - Gentleheart (Tumblr)

     

     
     


     
Positionnement politique

 
     
N°1 ▪▪ Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné? 
La situation politique de Westeros n'est que le fruit de la lâcheté d'un seul homme. Car si Harren le noir ne s'était pas montré sous son véritable jour soit celui d'un fourbe sans honneur lors de la visite officielle du défunt roi dragon et de sa sœur la princesse Visenya, les sept couronnes auraient probablement été unifiés pour la première fois depuis la création des différents royaumes. Au lieu de cela la situation politique est à la fois tout ce qu'il y a de plus simple et pourtant notablement complexe. Elle est relativement simple car divisible en différents camps assez marqués. Le camp de la reine légitime auquel j'appartiens connu sous le nom de coalition, le camp des ennemis de la reine légitime et celui des indécis. Cette simple division est parfaitement compréhensible pour n'importe qui seulement il y a des choses qui rendent ce joli tableau bien plus compliqué que ce qu'il n'y paraît. Les alliances qu'elles soient commerciales, politiques ou secrètes peuvent changer radicalement la donne. La trahison est monnaie courante sur le continent ouest et l'honneur semble avoir déserté les cœurs depuis que ces foutus fers nés s'y sont implantés. Les branches sont sèches et il ne suffit que d'une étincelle pour que le brasier prenne et que le continent soit entièrement ravagé par les affres de la guerre. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit j'aime la guerre, la penser et la faire mais il se trouve que mon statut de bâtard me rend plus proche du petit peuple que ces gracieuses seigneuries or c'est ce peuple qui souffre le premier de la sauvagerie que nous cachons en chacun de nous. Les innocents ne vivent pas vieux en Westeros. Tout serait plus simple si les nobles de tout le continent reconnaissait la suzeraineté de la seule et unique reine légitime du continent. Mais à qui triomphe sans douleur, aucune gloire ne revient. L'orage veut se venger du Bief parce que ces opportunistes ont offert un laissé passez aux armées Hoare pour aller ravager leur pays, Dorne veut se venger du Bief pour l'assassinat de sa famille princière. Le nord veut se venger du Hoare tout comme Peyredragon. Le val est enfoncé dans une posture prudente empreinte d'immobilisme et l'ouest s'est déjà parjuré en finançant les pirates qui étaient leurs ennemis de toujours. Le sang a coulé, il coule encore au moment ou j'écris ces lignes et coulera encore tant que la reine légitime des sept couronnes ne sera pas assise sur le trône de Westeros.

N°2 ▪▪ Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre?
Ma fidélité à la reine dragon Rhaenys Targaryen n'est pas discutable. Elle est complète, sincère et absolue. Lorsque je dis qu'elle est la reine légitime de Westeros je ne dis pas cela avec un intérêt derrière la tète ou par choix imposé par mon appartenance ou du moins ma demi appartenance à la maison Hardy mais parce que je le pense avec ferveur et dévouement. L'héritière de Valyria est la seule et unique souveraine à mes yeux et je mourrais pour sa cause s'il le faut ou si cette dernière me le demande. Je savoure le fait de n’être qu'un Waters car cette liberté me permet de me concentrer entièrement sur le service de ma reine sans devoir me soucier des affaires de la maison Hardy. Je me battrais le temps qu'il faudra pour que le rêve de la reine soit concrétisé, que le royaume de Peyredragon devienne le cœur du continent et que les dragons soient vengés. Je suis fier d’être Peyredragonnien et le prouverais sur les champs de bataille que j'arpenterais. Me battre pour la suzeraine légitime des sept couronnes est l'une des choses dont je suis le plus fier si ce n'est la plus. La maison Targaryen a ma loyauté et l'aura jusqu'à mon dernier souffle.

N°3 ▪▪ Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction?
Si jamais la guerre venait à toucher la presque île ou l'une des îles qu'il s'agisse de Lamarck ou de Peyredragon, je ferais ce que je fais de mieux. Je me battrais comme un démon pour faire honneur à mon nom et mettrais mes connaissances de la région à profit pour mener une véritable guérilla et causer le plus de pertes possibles à l'envahisseur. Je m'arrangerais pour emmener le plus d'ennemis  possible dans la tombe avec moi. En somme la réponse à cette question est évidente car je ne connais pas beaucoup d'hommes braves qui abandonneraient les gens qui leur doivent allégeance,  leurs terres, là ou ils sont nés, leur pays aux mains de conquérants. Encore une fois je me battrais tactiquement pour faire de chaque action de résistance une victoire symboliquement forte pour mon peuple et suffisamment efficace pour valoir le coup de sacrifier des vies. Et ne mettrais pas fin au combat avant d'avoir reconquis ce qui appartient à ma reine, à ma maison, à ma famille ou d'avoir péri en essayant.

N°4 ▪▪ Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte?
Tout le continent du plus noble au plus infime des roturiers a entendu parler du parjure suprême du soi disant roi du Conflans. Quel genre de roi méprise l'honneur et la parole donnée à un niveau aussi méprisable. Je suis bien conscient du fait que la ruse et la stratégie font partie intégrante de l'élaboration de la victoire. Moi même je me plais à entretenir le portrait vil et roublard que l'on attribue aux enfants illégitimes pour le simple plaisir de voir les gens se vautrer dans leur ignorance teintée de mépris néanmoins certains actes sont impardonnables aux yeux des dieux comme des hommes. Et certains actes ne devraient jamais être commis. Cet assassinat ignoble et preuve de la déloyauté peureuse d'un souverain ayant envahi un royaume qui n'était pas le sien a révélé au monde le véritable visage du noir. Par conséquent si certains continue de le servir par choix ils se montrent à mes yeux tout aussi coupables que le fer né de cet acte indicible. Mes deux lames chanteront pour que ma reine puisse avoir sa vengeance. Le roi dragon et sa sœur seront vengés. Comme tout chevalier de l'armée de Rhaenys Targaryen je ne vis que pour voir le jour de la chute du fer né arriver et pour pouvoir y prélever mon quota de sang et de morts. Harren le noir paiera le prix de son vice au prix fort lorsque Meraxes se repaîtra de sa chair. En attendant il y a encore de nombreux ennemis à abattre et le chemin sera long. Mais le jour de la vengeance viendra, j'en suis persuadé.
     



     
Entre vous et nous.


     
▪▪ Dark ▪▪ 22 ans ▪▪ 12/20 ▪▪ En cherchant un forum médiéval actif et c'est un véritable coup de cœur pour la période exploré sur ce fo.   ▪▪ Le design, la période de l'histoire couverte par le fo, les annexes très longues à lire mais réellement passionnantes et bien d'autres choses.▪▪ Rien pour le moment. ▪▪ J'ai faim. ▪▪


      © Crédit icone


     


Dernière édition par Daemon Waters le Lun 28 Nov - 19:12, édité 8 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 12:46



Savoir des mestres


        


Commençons par l'histoire relativement compliqué de ma région afin de positionner les choses dans le bon ordre voulez vous. La situation politique et stratégique de la région qui m'a vu naître est particulièrement complexe car elle n'a jamais connu l'indépendance et ce de manière fort logique car la presque île ne dispose pas des forces militaires nécessaires pour se targuer de jouir d'une telle indépendance. Ainsi nous avons été intégré à deux royaumes successifs avant d’être conquis par les forces Peyredragoniennes. D'aussi loin que je me souvienne et depuis ma naissance la presque île de Claquepince à l'instar des autres terres de la baie de la Nera appartenaient au royaume du grand roi guerrier Argilac de la maison du cerf couronné les Durrandon. Nous n'avions aucun motif d'insatisfaction à son encontre du moins c'était ce qu'affirmait mon père et les autres nobles de la presque île. Certains d'entre eux ont d'ailleurs participé aux plus grandes campagnes de ce roi guerrier particulièrement apprécié en son pays. Pour ma part j'ai toujours respecté et admiré ce grand roi parce que c'était un grand guerrier, un bon meneur d'homme et un conquérant. J'ai été bercé dans la loi des armes et mon seul rêve de petit garçon était de devenir chevalier alors je ne pouvais que rêver de prendre part aux desseins du grand Argilac et de m'y illustrer.

Je me rappelle que nous étions fiers d’être Orageois mes frères et moi, que le petit peuple n'y trouvait non plus rien à redire et comme je l'ai déjà dit les nobles de la Nera non plus à condition de disposer d'une certaine liberté locale. J'appréciais d'autant plus le fait d’être membre de ce royaume qu'il n'était pas aussi porté sur la religion et sa sévérité à l'encontre des misérables bâtards que le Conflans, le Bief ou l'Ouest. Ce qui explique également le fait que mon enfance ait été probablement moins dure que celle des enfants illégitimes des autres régions. Comme si le noble cerf se fichait de l'extraction de ses hommes tant qu'ils se montraient féroces et compétents dans les taches qu'il leur confiait. Il était de notoriété publique que le belliqueux souverain n'aspirait qu'à étendre encore un peu plus le royaume de l'Orage et je me tenais prêt à  apporter ma pierre à l'édifice dès mes premiers entraînements au maniement des armes. Mais tout cela a volé en éclat lorsque le fer né et le Conflans nous a envahi et a mis à mal notre vassalité au roi Argilac. Un certain nombre de lords ont retournés leur veste et sont devenues loyales au noir. Ce ne fut pas le cas de la maison Hardy ni de la plupart des maisons de la presque île de Claquepince.

Nous attendions des renforts ou la venue du cerf couronné pour récupérer ce qui nous appartenait et redevenir Orageois ou à défaut nous tourner vers les dragons de la maison Targaryen pour nous libérer de la tutelle de l'envahisseur et de celle de leurs nouveaux fidèles dans la région tels que les Sombrelyn. Et ce qui devait arriver arriva la rébellion explosa au grand jour et mon père Lord Malwyn Hardy ainsi que quelques autres Lords de maisons de la région réfractaires au pouvoir étranger appelèrent Peyredragon à l'aide. Le cerf et le dragon vinrent tout deux à notre secours et la Nera fut ôtée des mains du Hoare pour tomber dans celles des deux alliés de circonstance. Néanmoins cela mena les seigneurs de la région à une question particulièrement épineuse et non moins délicate. A qui allait notre vassalité ? A qui devait elle allée ? Aux dragons ou au cerf que nous servions avant ces événements. La question ne fut pas réellement tranchée et n'était pas un problème tant que les deux alliés occupaient ensemble la région. Mais les fers nés avaient de la réserve et étaient de bons stratèges. Le cerf couronné dut quitter la Nera pour aller protéger son royaume et la chute du grand Argilac se produisit au cœur du royaume de l'Orage. Bien que je me sois toujours senti Orageois, je suis un enfant de la presque île avant tout et la Nera est ma région, mon pays. Je ne me voyais pas allé combattre pour défendre Accalmie alors même que les combats faisaient encore rage dans les alentours. Les loyalistes au noir étaient prudents mais encore bien présents et devaient être éradiqués. La mort tragique du Durandon ne nous laissait qu'une seule opportunité celle qui était en soit la plus logique en y pensant correctement car Peyredragon était notre voisine directe et notre vassalité aux héritiers de Valyria semblait couler de source.


Nous allons maintenant passer à mon histoire mais avant de vous raconter mon histoire j'aimerais vous parler de mes parents car à mon sens pour savoir ou l'on va il convient de savoir d’où l'on vient et qui l'on est. Or, nous ne sommes que le fruit de personnes parcourant cette terre depuis plus longtemps que nous, respirant cet air bien avant que la pensée de notre existence s’infiltre dans leurs esprits. Nos parents peuvent nous façonner à notre image ou nous laisser toute la latitude pour devenir la personne que nous souhaitons devenir néanmoins il est indéniable de reconnaître qu'ils constituent une part de nous même. Mon père se prénomme Malwyn Hardy et il est le seigneur et maître de la maison Hardy. Quant à ma mère, je ne connais que son nom Ternesia son origine Bravosi qui explique mon teint plus halé que le reste de ma famille et la plupart des habitants des terres environnant la Nera et enfin que ce fut elle qui souhaita qu'un prénom Valyrien me soit attribué.

Mon père rencontra ma mère qui était une petite commerçante de son fief très apprécié du reste du petit peuple. Quelques chansons célébraient sa beauté exotique venant de l'autre coté du détroit et nombreux furent les hommes qui ont tentés de la séduire ou de la mettre dans leurs couches mais Ternesia était une femme de caractère qui avait fui sa ville natale pour échapper à la prostitution alors les relations charnelles ne lui apparaissaient pas aussi plaisantes que pour la plupart des vivants. Il n'y a pas d'esclaves dans la cité libre de Braavos ce qui s'explique par son histoire particulière néanmoins la misère ne touche pas que les hommes et les femmes privés de liberté et la pauvreté pousse parfois à des solutions désespérées mais ce n'est pas l'histoire de ma douce mère que je dois vous conter mais la mienne alors je vais me contenter de vous dire que lorsque mon père a vu ma mère, son sang n'a fait qu'un tour dans son corps et ses yeux se sont posés  sur elle pour ne plus jamais la quitter jusqu'à sa mort lors de ma venue au monde. Malwyn était marié et père de deux garçons mais la passion a submergée sa raison et l'honneur a été oublié le temps de cet amour brûlant. Daemon a dit mon père. Daemon c'est ainsi qu'il se nommera. Je suis persuadé que s'il a choisi de respecter la promesse faite à ma mère en m’appelant avec le prénom Valyrien le plus proche du mot démon c'est parce que j'ai arraché la vie de son aimée pour prendre sa place auprès de lui.

Malgré cela et l'amertume que ma naissance a du lui causé mon père ne m'a pas abandonné à la naissance ou rejeté bien au contraire puisqu'il m'a élevé au milieu de ses autres enfants comme si je n'étais pas un bâtard au plus déplaisir de dame Cyrène, l'épouse légitime de lord Hardy qui m'a ouvertement méprisé durant toute mon enfance. Le temps a fait coulé de l'eau sous les ponts et désormais ma présence ne l'importune plus mais je n'irais pas jusqu'à la considérer comme ma mère de substitution car elle ne l'a jamais été et n'a a demeurant jamais voulu l’être. Ce fut Lady Eleanor l'épouse de mon oncle Alessandor qui a remplie ce rôle essentiel dans la vie d'un enfant. La maison Hardy étant une maison secondaire de la baie de la Nera sur la presque île de Claquepince, la branche cadette vit au château familial en compagnie de la principale. Lady Eleanor m'a baigné d'amour et de bienveillance contrairement à mon père qui bien qu'il m'ait intégré à sa famille se montrait dur, lointain et intransigeant avec moi. Comme si d'une part il ne voulait pas que je me trouve loin de lui car je lui rappelais sa défunte maîtresse mais que d'autre part me voir lui causait de la peine car il ne parvenait pas à oublier que j'étais né et qu'elle était morte pour cela. Il m'avouera bien plus tard qu'il souhaitait simplement me préparer car la vie pouvait se montrer bien dure avec les enfants illégitimes quand bien même du sang noble coulait dans leurs veines.

J'aimerais bien vous dire que j'ai passé une enfance malgré tout mais je ne vois pas l’intérêt d'enjoliver la vérité ou de vous mentir alors qu'il s'agit d'un témoignage sur mon histoire. J'ai été un enfant difficile, insupportable, bagarreur et téméraire. Ma témérité n'était que le moyen d'atteindre un objectif plus élevé, attirer l'attention de mon père et faire sa fierté mais je m'y prenais mal. Les remarques acerbes de dame Cyrène n'arrangeaient rien et j'avais l'impression que le monde entier ne voulait pas de moi. Le mal être me collait à la peau et je ne me voyais pas rester bien longtemps dans le fief de ma famille. L'impression de ne pas être à ma place taraudait mon esprit d'enfant. Jusqu'à ce fameux jour de l'an -19, alors que je venais d'avoir six ans j'ai accepté le défi d'un fils de marin du fief et ai manqué de me noyer au large de la presque île. C'est mon demi frère aîné Aethan alors âgé de onze ans qui m'a sauvé la vie au péril de la sienne. Lui l'héritier de la maison Hardy avait choisi de risquer sa vie pour sauver la mienne. Cela fut comme un déclic pour moi et dès lors mon comportement a radicalement évolué.

Exit le gamin impétueux et sauvage, j'ai fini par pleinement m'intégrer à la maison Hardy et le premier geste marquant cette auto acceptation fut de me lier d'une profonde amitié avec mes deux demi frères aînés. Disposant de plus de liberté que mes frères de part mon statut de Waters, je me suis mis à me passionner pour chaque chose passant à ma portée. Les connaissances du mestre et les histoires du passé, les chansons et la musique, les pensées des gardes et des hommes d'armes ainsi que celles du petit peuple, la nage pour ne pas revivre le cauchemar de ma quasi noyade. Cependant ce fut lorsque mon entraînement martial débuta que j'ai su ce que je ferais de mon existence. Je vivrais dans la loi des armes et deviendrais chevalier comme tout les Hardy et leurs ancêtres avant eux. Le goût des armes m'est venu très tôt et je m'y suis adonné avec le plus grand des sérieux et un acharnement frisant le fanatisme.

C'est à cette époque que mon sens du perfectionnisme est apparu et que je m'attelle à donner le meilleur de moi même dans tout ce que j’entreprends et ne me satisfais que lorsque j'ai produit le meilleur et pas avant. J'imagine que c'est une résurgence de mes peurs et besoins d'enfant lorsque je voulais à tout prix attirer l'attention de lord Hardy. Mes maîtres d'armes m'ont très bien formé et il n'était pas rare que je passe des journées entières devant le poteau d’entraînement à former mes muscles et mon corps au maniement de l'épée, la lance, la hache et le glaive. Chaque arme constituait un défi à mes yeux et je ne me lassais pas de répéter les gardes, les postures, les coups jusqu'à ce qu'ils deviennent mécaniques pour moi et que l'épée soit presque une extension de mon bras. Parallèlement, je continuais de m'adonner à diverses activités à l'instar de mes demi frères et ma préférée était de loin la musique et la danse. Ce qui faisait bien rire mes chers demi frères car il ne comprenaient pas qu'un combattant acharné comme moi puisse trouver du plaisir dans des arts si délicats. Mais, je suis un être bien plus complexe qu'on ne l'imagine au premier abord. La maison Hardy a connu de nouvelles naissances et j'ai tout de suite ressenti un féroce sentiment protecteur à l'encontre de ces nouveaux membres de ma famille.

Deux ans après avoir commencé à manier l'épée j'ai été envoyé chez un ami de mon père durant quelques mois pour me familiariser avec la noblesse de la presque île. Lord Cargyll se montra accueillant et bienveillant envers moi car c'était un très bon ami de mon père. C'est chez lui que j'ai monté pour la première fois un cheval. Je me rappelle encore de ma première chute qui fut brutale et du rire de la maisonnée Cargyll. Mon rire se joignit aux autres et me fit oublier la douleur. Pourtant comme pour le reste je me suis ensuite attelé à devenir un bon cavalier. Mon perfectionnisme et l'acharnement qui en découlait m'avait permis d’être meilleur dans le maniement des armes que les autres jeunes de mon age.  Ce qui me permit de devenir l'écuyer de Ser Kendick Harte le fils cadet d'une maison noble de la baie de la Nera. Je fus un écuyer consciencieux, attentif aux conseils du puissant chevalier de la maison Harte. Un tournoi fut organisé aux alentours de l'an -10 sur la presque île de Claquepince. Ce fut un modeste tournoi entre maisons de la presque île auquel j'ai participé et dans lequel j'ai réussi à briller malgré la présence de chevaliers endurcis. C'est à ce tournoi que mon surnom me fut donné Daemon l'étoile sanglante. J'entretiens encore des liens très forts avec Ser Kendrick et le respecte énormément.

J'ai commencé à m'intéresser à la gente féminine à cette époque malgré les remarques de Ser Kendrick me conseillant de me concentrer sur ma formation. Il se trouve que je plaisais facilement à ces gentes demoiselles du petit peuple et je ne me privais pas de jouer de mes atouts. C'est deux ans plus tard que j'ai été fait chevalier par Ser Kendrick dans la cour de la forteresse de la maison Harte. Je me rappelle encore de l'exaltation et de l'euphorie m'ayant saisi durant la nuit précédente et le lendemain. Je n'y croyais pas vraiment. Moi un batard devenu chevalier. J'ai prêté serment devant les sept et ferais la fierté de ma maison.

Les années suivantes je les ai passé sur le fief des Hardy en compagnie du reste de la maison. En l'an -4 j'ai rencontré un jeune roturier dans le petit village du fief. Duren. Ce dernier se battait furieusement à un contre quatre, distribuant des coups de poings et de pieds dans tout les sens tenant ses adversaires bien plus grands que lui à distance. Le spectacle me fascina et au lieu de tenter de m'interposer ou de passer mon chemin, je restai là à contempler le spectacle de ce gamin qui me rappelait celui que j'avais été. Quelques minutes plus tard alors qu'il avait une ouverture pour s'enfuir Duren attaqua brutalement l'un des jeunes avant de finir au sol et de subir une avalanche de coups. Je fis sortir mon acier de son fourreau et attirai l'attention du petit groupe qui détala. Mon épée retourna à sa place, je récupérai le gamin de dix ans et ce dernier me conduisit chez lui. Une fois devant ses parents, j'ai marchandé avec eux pour que l'enfant me suive et devienne chevalier à ma suite. L'incrédulité et l'incompréhension dans les yeux des parents ne tardèrent pas à se transformer en reconnaissance et fierté. Ils n'avaient pas vu ce que j'avais vu en Duren. Le même feu que celui qui m'animait depuis toujours.

Il était hors de question que je le laisse s'éteindre dans les affres de la misère. Les parents reçurent une petite somme en échange et Duren commença rapidement sa formation d'écuyer. Mes maîtres d'armes m'avaient malmenés probablement en raison de mon statut de Waters et c'est bien cette difficulté supplémentaire qui avait fait de moi le combattant brutal et implacable que j'étais devenu. J'ai appliqué la même recette avec Duren le forçant à se dépasser à chaque instant. Mais malgré quelques problèmes en raison de son origine de basse extraction il est un écuyer exemplaire. Deux ans plus tard, j'ai décidé de prendre un second écuyer. Cette fois ce ne fut pas moi mais l'écuyer qui demanda à m'avoir comme mentor. Un bâtard tout comme je l'étais Adam Waters fils d'un frère cadet de la maison Celtigar. Ce dernier s'est révélé prometteur et je l'ai entraîné et l’entraîne de la même manière que Duren.

La presque île de Claquepince a été conquise par les forces d'Harren le noir mais les maisons nobles de la presque île n'ont jamais digéré cette conquête tenant plus du fait que ces dernières n'avaient pas les forces militaires et stratégiques suffisantes pour se dresser contre le fer né. La venue de la reine dragon et de ses armées a donc été vécu comme une délivrance du moins pour la maison Hardy qui entretenait des liens cordiaux avec ses proches voisins de la baie de la Nera. Si les Hardy n'ont jamais été en rébellion ouverte contre l'autorité du noir pour des raisons évidentes il n'en reste pas moins que ces derniers méprisaient cette autorité inique et illégitime. La preuve de cet état de fait sous jacent est l'empressement des membres de la maison à la bannière rouge et bleu à ployer le genoux et entrer au service de la maison au dragon tricéphale et sa représentante la reine Rhaenys Targaryen. En tant que vassale des Celtigar, la maison Hardy n'avait de toute manière pas le choix mais cette absence de choix n'était nullement préjudiciable étant donné que ce ralliement était désiré par le lord.

C'est à la fin de l'an -1 que j'ai fait la rencontre d'une réfugié Lysienne qui avait fui sa ville natale avec la dernière famille qui lui restait soit sa mère. Cette réfugié Lysienne est la fille d'un chevalier non fieffé Peyredragonien ayant parcouru Essos durant sa jeunesse tombé fou amoureux d'une Lysienne aux cheveux d'or et au visage délicat. Le chevalier Ser Blackwater a proposé à la mère de Mordane de venir s'installer à Westeros avec lui mais cette dernière a refusé, arguant qu'elle ne souhaitait pas quitter sa cité. Les deux amants se sont donc séparés lorsque le chevalier est rentré chez lui. Mais ni l'un ni l'autre n'aurait pu savoir que leurs chemins se recroiseraient dans un contexte bien différent une vingtaine d'années plus tard. J'ai rencontré Mordane et sa mère dans le port de Peyredragon et ai tout de suite été fasciné par cette jeune femme de l'orient aux traits si Westrosi. Son visage marqué par les flammes ne m'a pas rebuté une seule seconde à son plus grand étonnement et je n'ai eu de cesse de lui prouver mon amour aussi fougueux que sincère depuis notre première rencontre. Je n'avais jamais ressenti une telle chose avant ce jour moi qui me contentais de donner raison aux détracteurs des sang mêlés en me comportant comme le pire des débauchés. Ce que je faisais à Peyredragon me demandez vous. Et bien pas grand chose. Je suis désolé vous décevoir mais non je n'étais pas en mission secrète pour le compte de ma maison, je n'y étais pas pour demander aux dragons de venir délivrer la Nera de la tutelle du Hoare ni pour prêter en secret serment à la maison Targaryen. Je n'y étais que pour découvrir l'ile façonnée par les descendants de l'empire Valyrien. Ce fut de la curiosité ni plus ni moins et grand bien m'en a pris puisque j'ai rencontré Mordane. La lysienne et sa mère sont rentrés avec moi et se sont installés sur le fief des Hardy.

J'ai eu peur de ce que je ressentais pour toi mais en te voyant te dénigrer sans cesse et considérer que tu méritais d’être méprisée, mon sang n'a fait qu'un tour et je t'ai dévoilé mon amour. Parce que tu ne dois pas te considéré comme une moins que rien. Ils t'ont volés ta beauté ces pourritures de Volantains. Te laisser abattre serait une ultime victoire pour eux et une défaite cuisante pour toi ma Lysienne. Je ne te laisserais pas leur offrir cela. Comme je n'ai jamais laissé les quolibets, les insultes et le mépris m’empêcher d'avancer ni de devenir l'homme que je voulais devenir. Tout cela m'a endurci comme ce drame que tu as vécu va t'endurcir. Ton amour est de loin la chose la plus précieuse que je possède et un jour tu seras complètement mienne. Je t'en fais le serment devant les dieux. Je suis maintenant loin de toi car en campagne militaire auprès de ma reine mais à chaque instant de repos et de tranquillité je pense à toi, à tes lèvres, à ton regard malicieux et à tes longs cheveux couleur corbeau.

Autour de la fin du siècle, les choses s’accélérèrent et la Nera s'anima de la fièvre de la guerre. Les lords de la région s'étaient avec le temps divisé en deux camps bien distincts et mortellement ennemis. D'une part les loyalistes au roi Hoare l'envahisseur et de l'autre tout ceux qui rejetaient sa tutelle et n'attendaient que le bon moment pour se rebeller et chasser les forces du fer né et vaincre tout ses soutiens locaux. Ma maison se trouvait dans la seconde catégorie et j'étais complètement en adéquation avec les choix de mon père, le seigneur et maitre de la maison Hardy. Seulement les rebelles étaient bien conscients que sans les forces du roi de l'Orage celui qui fut notre souverain durant de longues années ou des renforts massifs nous n'avions aucune chance de vaincre et de nous libérer des troupes du noir. Par conséquent des corbeaux furent envoyés de différentes maisons de la Nera à Peyredragon pour réclamer le soutien du royaume du dragon à la cause des rebelles de la Nera. De l'autre coté les rebelles n'ont pas réellement pris la peine de demander l'aide d'Argilac car cette dernière semblait naturelle. La Nera lui appartenait jusqu'à sa conquête par le Hoare. Un roi se devait de protéger son pays et la Nera avait longtemps fait partie du royaume de l'Orage. Le retour du cerf couronné sonnait comme une évidence pour les rebelles de la région.  

Et il le fut. La Nera s'embrasa comme le souhaitait les rebelles dont je faisais partie. Le temps de récupérer notre liberté était venu bien que nous savions que nous serions ensuite annexé soit de nouveau par l'Orage soit par le jeune royaume de Peyredragon. Bien vite les armées du roi Argilac et celles de la reine Rhaenys arrivèrent dans la région et la tutelle de l'envahisseur fut brisée. Les échauffourées et les batailles furent particulièrement brutales car la population locale haïssait littéralement le roi du Conflans. La mort faucha de nombreuses vies et la région fut affaiblie par ce qui s'apparentait vaguement à une guerre civile quand des maisons autrefois amies se dressèrent l'une contre l'autre, lorsque des voisins ne partageant pas le même point de vue se mirent à s'entretuer. Néanmoins dans la majorité, les petites gens saluèrent le départ des forces du Hoare ou leur mort. La reine dragon fut traitée et considérée comme une libératrice. Je ne savais pas vraiment à qui apporter mon allégeance à l'instar de la plupart des nobles se trouvant dans le camp des rebelles. Redevenions nous des sujets du roi d'Accalmie ou étions nous désormais sous la férule de la reine dragon ? En mon for intérieur le choix était déjà fait quand bien même je n'avais jamais rien eu contre le royaume de l'Orage et son suzerain. Mais, je me devais de m'aligner sur ma maison malgré mon statut de batard. La question ne se posa plus à la mort du roi guerrier en défendant son royaume alors ravagé par les troupes du Hoare.
Je suis devenu chevalier du dragon et sers dans l'armée de la Targaryen. Je crois en sa cause et me battrais pour elle.

Si je me bats avec deux lames lorsque j'en ai l'occasion soit une fois démonté et non une assortie d'un bouclier comme la plupart des combattants de notre temps c'est parce que je suis précisément un bâtard. Mon statut de réprouvé aux yeux des hommes et des dieux m’empêche de jouir du droit de porter le blason de la maison noble de mon père. Alors j'ai choisi de ne pas en porter mais de montrer deux fois plus létal tout en sachant pertinemment que ce choix de style de combat est particulièrement dangereux. C'est Ser Kenrick  Harte qui m'a orienté sur cette voie durant un entraînement. Voyant que j'étais rebuté par le port d'un bouclier en raison du fait que ce dernier serait vierge de tout ornement et non décoré du blason au cheval cabré soulignant encore un peu plus une différence dont j'étais tributaire sans en être pourtant le responsable, le cadet des Harte m'a mis une seconde épée dans la main gauche en me disant que si je faisais fi de cette protection autant y trouver un quelconque avantage. Et il m'a entraîné durement encore et encore sans relâche ni considération pour ma fatigue ou mes états d’âme. Il m'a entraîné encore et encore jusqu'à ce que le maniement de deux lames me soit devenu aussi naturel que celui d'une seule.

Mes deux épées sont Silence et Miséricorde l'une est un cadeau de mon père Lord Malwyn Hardy et la seconde est une épée qui m'a été offerte par Mordane Blackwater, une épée venant tout droit de Lys supposément d'acier Valyrien mais je doute fort qu'elle soit effectivement composé de cet acier aux propriétés extraordinaires. Avant de posséder Miséricorde je me battais avec une seconde lame bâtarde. Je suis néanmoins chevalier alors l'utilisation de mes doubles lames est relativement rare à moins que je ne sois démonté de mon destrier ou que je ne sois obligé de me battre à pieds en des circonstances particulières. Par conséquent je me bats la plupart du temps avec une lance et un bouclier voire l'une de mes deux épées dans une main et un bouclier dans l'autre. Mais Miséricorde ne quitte jamais sa sœur acérée. Ainsi lorsque je porte Silence au coté, cette dernière est attaché à ma selle. Vous l'aurez néanmoins compris malgré ma particularité au corps à corps appartenant bien plus à l'infanterie que la cavalerie je suis et ai été formé pour devenir chevalier par conséquent je n'ai pas beaucoup l'occasion de devenir létal dans une mêlée. La protection étant essentielle face à un mur de piquiers ou au milieu d'une cohue de lanciers j'ai comme tout le monde appris à porter un bouclier. Je me contente du conventionnel pour ma propre sécurité et ne fait chanter les deux sœurs que lorsque je peux me le permettre.

Ma tente de campagne militaire est sommaire car en plus de ne disposer que du statut de chevalier non fieffé j'ai l’immense déshonneur de jouir du statut de bâtard. Une double peine, combinaison bien douloureuse aux yeux de certains mais dont je me moque littéralement au plus haut point. Certes mes appartements de campagne sont modestement ridicules à coté de ceux de la noblesse mais ils sont infiniment plus confortables que ceux des roturiers ou des soldats de métiers. J'ai de quoi dormir confortablement, du vin en quantité raisonnable, de l'espace, de la lecture et des objets précieux à mes yeux comme un pendentif offert par ma beauté Lysienne ou un manteau de fourrure offert par Ser Kendrick suite à mon adoubement. Mon espace personnel est donc réduit mais bien rempli et aussi chaleureux et agréable que puisse l’être une tente de campagne. Assis sur le siège en bois se trouvant devant une petite table enfin si deux tréteaux et une planche de bois peuvent être considérés ainsi sans faire offense à une véritable table je me détendais en savourant une coupe de vin aisément qualifiable de piquette de bien mauvais goût. Néanmoins, je comprenais aisément que mes goûts hédonistes ne pouvaient être satisfaits dans la situation actuelle. Torse nu et uniquement vêtu d'un pantalon et de bottes je relisais un poème que j'avais écrit pour Mordane pendant que mes deux écuyers s'affairaient en silence à leurs ouvrages respectifs. Duren nettoie mon armure tandis que Adam polit mes deux épées avec une attention particulière.

Le bâtard Celigar aimerait que je lui enseigne mon style de combat à deux lames cependant je ne suis pas sur que ce dernier lui conviendrait. Il me semble bien plus efficace avec une hache et un bouclier. Quoi qu'il en soit mes deux écuyers faisaient ce qu'ils avaient à faire avec application, j'étais tranquillement installé dans ma tente en train de me ressourcer en pensant à ma belle et aux mots susceptibles de lui arracher un sourire amusé, mon cheval de guerre Ataleus était parqué avec le reste des montures de la cavalerie Peyredragonienne et un petit groupe de palefrenier avait pour tache de soigner et bichonner nos plus fidèles compagnons et enfin les troupes de la coalition là dehors étaient en train de fraterniser et de fêter la victoire de Paege. Je repose le poème sur la table et termine mon verre de vin en souriant. Puis, mon regard dévie vers Miséricorde et Silence mes deux épées en train d’être polies par Adam. Duren me propose de me servir une autre coupe et je décline avant de me lever et  de décider d'aller rendre mes hommages au roi du nord. L'un des plus vaillants combattants qu'il m’ait jamais été donné de voir à l’œuvre. Je savais maintenant d’où les nordiens tiraient leur férocité. Le roi loup devait ètre une grande source d'inspiration pour ces guerriers nés. Je demande donc à Duren de m'habiller pour l'occasion. Adam cesse son ouvrage pour venir aider son camarade de basse extraction et me voilà bien vite revêtu d'une tunique couleur sable, d'un pantalon noir et de bottes marrons.

Un gambison noir relativement élégant et d'une cape accroché à l'épaule droite de couleur sable. Adam se demande si le roi du nord acceptera de me recevoir car il est bien placé pour savoir que nous les bâtards avons la vie dure et par conséquent la peau dure mais que les puissants et les bien nés nous dénigrent peu importe le mérite que nous pouvons acquérir ou l'éclat de nos actions. Je lui répond avec un léger sourire que s'il y a bien un roi qui accepterait de me recevoir c'est bien le féroce et compétent loup de Winterfell pour un certain nombre de raisons. Tout d'abord parce que les anciens dieux ne considèrent probablement pas les bâtards avec la même sévérité que les sept ou du moins que leurs représentants et croyants d'une part et d'autre part que le roi du nord me semble justement être le genre de personne à juger les gens sur leurs actions et non pas sur des choses sur lesquelles ils n'ont aucune once de responsabilité. Je laisse mes deux écuyers prendre un peu de repos avant de quitter la tente d'un pas léger. Le camp que je traverse est frappé par l’allégresse et de tout cotés hommes du nord et Peyredragonniens fraternisent autour d'une pinte, se racontent leurs faits d'armes, leurs joies, leurs peines et bien d'autres choses.

La guerre peut prendre beaucoup, en fait elle peut tout vous arracher et vous laisser aussi nu et impuissant qu'un nouveau né mais elle peut également vous donner. Le ciment d'une alliance durable et solide s’amoncelait en ces lieux et cela faisait plaisir à voir. Je saluais les hommes d'armes s'inclinant sur mon passage et échangeais quelques poignées de main et mots de sympathies avec quelques soldats. Ils ne me respectaient pas parce que j'avais du sang noble dans les veines bien au contraire car mon statut de bâtard n'était pas une fierté mais pour mes actions martiales. Après tout on ne gagne pas un surnom comme l'étoile sanglante en restant à l'arrière. Quelques accolades avec des frères d'armes Peyredragonniens plus tard je dépasse l'agitation des plus joyeux pour m'engager sur le chemin des tentes des nobles du Nord. J'atteins finalement la tente royale reconnaissable entre toutes et me présente aux deux gardes  avant de demander audience auprès du roi Stark.



        
 


        
Les affiliations



        


        
Ma reine
        
Rhaenys Targaryen la reine dragon et héritière de l'antique empire de Valyria n'était à l'origine qu'une simple voisine insulaire pour ma région placée sous l'autorité de l'Orage et de son roi guerrier Argilac Durrandon. Pour ma part, j'ai comme beaucoup d'autres enfants été fasciné par la maison du dragon tricéphale son héritage et ses dragons légendaires et atypiques dans nos contrées de Westeros. Mais cela n'était que de la fascination enfantine couplée à une bonne dose d'admiration. Seulement je n'aurais jamais pu imaginer que je me battrais un jour pour la dernière survivante de la lignée Targaryen. La Nera était Orageoise depuis ma naissance et devait probablement l’être longtemps après mon trépas. Seulement voilà les rêves de conquêtes de chacun s'enclenchèrent et les vents de la guerre planèrent sur ma région. J'ai combattu dans le camp rebelle  pour chasser ces saletés de fer nés et de Conflanais des terres qui m'avaient vu grandir comme ma famille paternelle. La mort du roi de l'Orage a changée la donne aux yeux de la noblesse de Claquepince et notre ralliement à Peyredragon est désormais effectif. C'est avec fierté que j'ai fait le choix de me dévouer corps et âme à votre cause et je vous servirais aussi longtemps qu'il me restera un souffle de vie. Je ferais ce que vous attendez de moi, ce que je fais de mieux ôter des vies pour que votre famille soit vengée et que vous deveniez la reine des sept royaumes. Car après tout si vous conquérez l'ensemble de Westeros la noblesse qui vous aura soutenue aura une place de choix dans ce nouveau monde et vu sa proximité avec Peyredragon, j'imagine que la Nera deviendra le cœur du continent. Je ne suis pas noble puisque je ne suis qu'un vulgaire Waters mais je sers ma famille comme je le peux. Je porte un prénom Valyrien sans savoir pourquoi si ce n'est que mon père a respecté les dernières volontés de ma mère en me nommant ainsi et j'y vois un signe. Le signe que mon histoire est liée à la votre majesté. La victoire sera votre.  

        

        © Crédit icone
Roi du nord
        
 Le roi du nord est le fiancé de la reine dragon, ma reine et pour cette raison et uniquement cette raison je le respecte entièrement car le sang de Valyria n'épouserait pas n'importe quel suzerain pour gagner un allié ou du moins j'aime à le penser. Au delà de cela, je le respecte pour ce qu'il est un grand roi qui a su mettre fin à la menace des sauvageons dans son pays et qui est un homme compétent tant sur un champ de bataille qu'en dehors. Le guerrier que je suis apprécie grandement ses capacités martiales et de commandant militaire. Je ne l'ai personnellement pas rencontré mais j'ai combattu sur le même champ de bataille que lui pendant la bataille de Paege durant laquelle la coalition a montré toute sa détermination à vaincre le noir et ses armées. Ce baptême du feu de la coopération entre les armées du dragon et celles du loup a montré tout son potentiel et combattre aux cotés de ces féroces nordiens est un immense honneur et un réel plaisir. J'espère livrer de nombreuses autres batailles à leurs cotés et boire encore de nombreux litres de bières en leur compagnie. Rencontrer le roi loup serait un immense honneur.
        

        © Crédit icone

        
        
Mentor et ami
        
Ser Kendrick Harte est le fils cadet de la noble maison Harte l'une des maisons de la Nera ayant basculé dans le camp de la reine dragon suite au soulèvement de la Nera contre les forces d'Harren le noir mais avant de compter parmi les plus fervents combattants de la Nera de la reine dragon. Ser Kendrick fut d'abord et avant tout le chevalier de noble naissance ayant accepté de devenir mon mentor et de me prendre comme écuyer. Il se montra dur et intransigeant envers moi durant mon apprentissage mais également amical et patient. Si je suis devenu le redoutable combattant que je suis, l'étoile sanglante de la Nera c'est bien grâce à ce chevalier qui aurait pu prendre pour écuyer n'importe quel autre fils de nobles légitime de surcroît. Je l'ai toujours grandement respecté et admiré et notre relation s'est encore renforcée depuis que j'ai été fait chevalier par Ser Kendrick. Il est un ami et je suis heureux de le compter parmi mes frères d'armes au service de notre nouvelle souveraine. Je sais qu'il est l'une des rares personnes en qui je peux avoir pleinement confiance, qu'il ne m'a jamais méprisé ou rabaissé pour mon statut de bâtard mais m'a au contraire poussé à utiliser ce ressentiment pour en faire une force et qui reste malgré tout mon mentor la personne chez laquelle je vais demander conseil lorsque j'en ai besoin.          

        © Crédit icone
Mon amour
        
Mordane Blackwater. Moi qui ne pensais pas pouvoir savoir aimer. Tu m'as détrompé. Moi qui étais persuadé que je continuerais de profiter de ma vie en toute liberté sans me soucier de briser des cœurs et pillerais les instants de plaisir comme un pirate de mauvaise vie. Toi ma merveille brisée. Fille d'un chevalier Peyredragonien ayant voyagé en Essos et d'une mère Lysienne, tu as fui ta cité en compagnie de ta mère lorsque le Volantin est venu la prendre puis la livrer aux flammes. Tu étais la plus belle d'entre toutes en raison de cet héritage génétique étranger presque barbare dans une cité raffinée comme celle qui t'a vu naître. Pourtant c'est bien cette différence qui faisait de toi l'objet de toutes les envies, le centre des regards et des désirs. Lors de ta fuite tu as goûté à la morsure du feu pour sauver ta mère et depuis ton visage ravagé porte la marque de ton courage. Tu as honte de ce visage passé de beauté à horreur mais pas moi. Je te trouve encore plus sublime après avoir appris l'origine de cet outrage à ta personne. Les regards ne te jaugent plus avec appréciation mais avec tristesse ou dégoût ce qui n'est pas mon cas et ne le sera jamais. Tu m'as demandé comment je pouvais accepter cela et ne pas être rebuté par ton apparence et je t'ai répondu que je suis un bâtard.   Le fruit du vice aux yeux des dieux et des hommes et que par conséquent tu étais bien la seule personne capable de me comprendre et de m'aimer comme j'étais tout comme j'étais la tienne. Je t'aime ma Lysienne et je t'aimerais toujours. Doute que le soleil soit de feu ou que les étoiles brillent mais ne doute jamais de mon amour. Une fois que ma reine sera enfin à la tète de ce continent je t'épouserais.          

        © Crédit icone

        


Dernière édition par Daemon Waters le Mar 29 Nov - 17:47, édité 7 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 13:05

Bienvenue Daemon !


Il nous faudra un lien :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30799
Membre du mois : 77
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 14:29

Bienvenueee Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 14:45

Quel TRES BON CHOIX de nation je trouve !

Franchement tu pouvais choisir mieux *pan*

Bienvenue sur me forum Daemon ! Si tu as des questions, n'hésites surtout pas à venir me les poser ! Daemon Waters - Chevalier du dragon 3847665254 Daemon Waters - Chevalier du dragon 1176743521


Hēnkirī

Rhaenys Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Rhaenys Braenaryon
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Messages : 3172
Membre du mois : 16
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 17:44

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Daemon Waters - Chevalier du dragon 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 17:59

Bienvenue en nos contrées Daemon Waters - Chevalier du dragon 4060037816


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Daemon Waters - Chevalier du dragon Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Megara Lannister
Messages : 3325
Membre du mois : 0
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 21 Nov - 21:32

Bienvenue chevalier dragon What a Face Bon courage pour ta fichounette Daemon Waters - Chevalier du dragon 1484214221
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyMar 22 Nov - 20:44

Bienvenue parmi nous !

Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si besoin Daemon Waters - Chevalier du dragon 2896906054
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyMar 22 Nov - 21:16

Bienvenue bon courage pour ta fichette jolie minois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyMar 22 Nov - 22:13

Bienvenu et bon courage pour ta fiche!!!
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyMer 23 Nov - 0:19

Merci Torrhen ! Avec plaisir pour le lien. Un grand merci à vous tous pour cet accueil plus que chaleureux, j'avance progressivement sur ma fiche mais j'espère qu'elle sera conforme à vos attentes.

Merci beaucoup ma reine. Effectivement ce choix de nation me paraissait tout ce qu'il y a de plus naturel. Je n'hésiterais pas si j'ai la moindre question.

Vous avez également un joli minois lady Tyrell.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyMer 23 Nov - 7:39

Bienvenue à toi !
Bon courage pour la fin de ta fiche et n'hésite pas si besoin ^^


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Gareth Kenning
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 5066
Membre du mois : 14
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Daemon Waters - Chevalier du dragon Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyMer 23 Nov - 18:37

Merci beaucoup Gareth ! Je n'hésiterais pas.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyDim 27 Nov - 1:31

Je pense que j'aurais fini ma fiche demain néanmoins je préfère demander un délai supplémentaire de quelques jours juste au cas ou.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyDim 27 Nov - 9:41

Pas de souci Daemon ^^




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30799
Membre du mois : 77
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyDim 27 Nov - 20:04

Me voilàààà !


Alors alors:
- Je vais commencer par ça
- Tu n'as pas indiqué le crédit de l'avatar quand tu survoles les infos de ta fiche ^^
- Tu ne peux pas être fait chevalier de Peyredragon 8 ans avant que la Baie de la Néra n'appartienne à Rhaenys :p. Dans la chrono, la région de la Néra est à l'Orage, jusqu'à il y a deux ans quand le Conflans la conquiert, puis enfin à Peyredragon (et l'orage) quand Argilac et Rhaenys la prennent à Harren. Ils rallient Peyredragon mais ne sont pas de l'ïle à l'origine ^^.
Forcément, ça impacte le début de ta fiche... Je pensais que c'était assez clair dans la chrono que la région était à Harren, que Rhaenys avait dû conquérir la région etc, je vais sans doute ajouter un passage dans l'onglet maisons secondaires. En fait en arrivant à la fin du passage, je me rends compte que les modifs sont somme toute mineures puisque tu as bien tenu compte de la conquête d'Harren en -2. Sauf qu'avant tu étais Orageois, pas Peyredragonien :p
Eventuellement si tu retrouves le passage qui t'as poussé dans cette direction je veux bien que tu me l'indiques comme ça je pourrais le modifier!
- Tu parles d'un Rorsh de la maison Velaryon, qui est il?
- Attention à la cohérence de ton titre et de ton maniement des armes; manier deux épées bâtardes à cheval est impossible (ça n'a d'ailleurs pas beaucoup d'intérêt si tu n'as pas de boucliers pour te protéger des piques de l'infanterie, car un cavalier peut facilement être amené à combattre une demie douzaine de lanciers à cause de l'allonge de leur arme), or un chevalier, ça combat à cheval avant tout. Soit tu es plus conventionnel et tu te bats comme les autres (bien que tu puisses le faire avec grand talent malgré tout), soit tu gardes cette particularité mais tu te bats plutôt dans l'infanterie (il faut bien des mecs pour les commander).
- La garde de Rhaenys n'est pas encore celle des Sept chevaliers; comme chez le Nord il s'agit d'un corps d'armée à part (en l'occurence les piquiers de la reine), tu pourrais tout à fait les rejoindre (mais se battre avec une pique n'est pas compatible avec le style que tu as développé), car ton statut n'est pas du tout un problème pour ce type de troupes ^^

Autrement, c'est très bien écrit et très cohérent; il n'y a que le chan gement de départ de Peyredragon pour l'Orage et je te demande également de trancher pour le style de combat, et ce sera nickel

Et aussi, ce sera un plaisir que de faire un rp avec une si belle plume lorsque tu seras validé :p
-




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30799
Membre du mois : 77
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyDim 27 Nov - 21:19

Waou c'était rapide ! What a Face

Pour le crédit de l'avatar c'est juste un petit oubli que je viens tout juste de rectifier.
Concernant le style de combat à double épée c'était plus une idée fantasque sans fondement réel. Une envie soudaine et passagère (Merci la version HBO de Ser Arthur Dayne  Razz ). Je ne pensais pas lui faire manier deux épées à cheval mais seulement une fois démonté ou lors de combats à pieds. A cheval bien évidemment j'aurais opté pour l'équipement classique du chevalier, lance et bouclier. Maintenant si cela est vraiment invraisemblable ce que je comprends tout à fait je vais me rabattre sur le conventionnel car l'infanterie ne me tente pas plus que cela. Et puis je comprends tout à fait qu'un chevalier soit censé se battre à cheval la plupart du temps. Je vais donc modifier cela de ce pas.

Concernant l'allégeance de la région à l'orage ou à Harren je confesse que je n'ai pas trouvé les explications très claires dans l'annexe consacrée au royaume de Peyredragon mais je comprends maintenant que les informations relatives à la presque ile de Claquepince doivent être plus développé dans le sujet de l'orage ou du Conflans. C'est juste que dans ma tète la région est très proche de Peyredragon malgré la mer et je me disais donc que si le reste des terres plus à l'ouest appartenaient à Harren le reste situé à l'extrême est était tout de même à Rhaenys. C'est une erreur de ma part.

Donc je suppose que je ne peux pas avoir été l'écuyer d'un noble de Peyredragon. Si la presque ile n'appartenait pas encore à la maison Targaryen ?

Je parle du Rorsh de la maison Velaryon nommé dans l'annexe résumant la bataille du lac de Beurlieu. Le chevalier qui coupe les mains et les collectionne. Après peut être que j'ai mal lu. Ce n'est pas du tout impossible.

Concernant la garde royale j'abandonne l'idée. Effectivement la pique ne m'attire pas et n'est pas cohérent avec le reste.

Est ce possible qu'on dise que Daemon se sentait plus fidèle aux Peyredragoniens qu'aux Orageois à l'époque ? Et est ce qu'un chevalier non originaire de Peyredragon est considéré comme un chevalier du dragon ?

Merci pour les compliments cela fait toujours plaisir. J'ai hâte de pouvoir rp avec toi. Et désolé pour les questions supplémentaires.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyDim 27 Nov - 21:31

Alors pour la façon de se battre je ne te force pas à changer radicalement, si tu précises bien la différence entre les deux postures :p


Pour la région en effet, je viens de voir on parle de conquête de la région mais pas de contrôle a priori. C'est vrai que cette erreur est facile à faire, je pense qu'on précisera lors de la prochaine MAJ les familles qui font partie du petit "noyau" de Peyredragon ^^. D'ailleurs Claquepince fait partie des zones qui se sont révoltées en appelant à l'aide Peyredragon, je crois que c'était courant mois 2 dans le journal des événements.

Non en effet, par contre tu peux rejoindre un chevalier qui était "proche" de Peyredragon? Genre un type qui avait épousé une fille de Lamarck ou je sais pas, un qui se serait par la suite rebellé en appelant Rhaenys de ses voeux.

C'est possible oui, mais ça doit être justifié (pas forcément en un roman, mais simplement répondre à la question "pourquoi peyredragon plutôt que l'orage?")
Oui, Rhaenys n'a fait aucune différence dans les différents contingents ayant renforcé son armée, qu'ils soient peyredragoniens, mercenaires, rebelles ou troupes ralliées après SOmbreval.




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30799
Membre du mois : 77
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 28 Nov - 10:05

Avec un peu de retard, je te souhaite la bienvenue ! Daemon Waters - Chevalier du dragon 4003577324
Il nous faudra un lien entre nos deux bâtards. Daemon Waters - Chevalier du dragon 3870582857
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 28 Nov - 19:11

Merci Orys et pas de problème pour le lien, ce sera avec grand plaisir.

Alors concernant ma fiche, j'ai modifié tout ce que j'avais à modifier dans la partie histoire :
-Le maniement des deux lames est exceptionnel de part mon rang de chevalier. Le plus souvent je me bats comme tout chevalier. Soit avec un bouclier, une lance et à la limite une épée.
-J'ai choisi comme chevalier dont Daemon a été l'écuyer un membre inventé d'une maison secondaire en considérant que la maison n'est pas de Peyredragon mais de la baie de la Nera.
-J'ai expliqué tout l'historique et intégré les particularités liées à l'histoire de la région.
- J'abandonne l'idée de dire que Daemon était déjà fidèle aux Targaryens avant la conquête de la Nera parce que je ne vois pas pourquoi il aurait eu quelque chose contre Argilac Durandon ou le fait d'appartenir à l'Orage.

Il me reste donc à modifier les liens et éventuellement le positionnement politique bien que j'ai la flemme de le faire étant donné que celui ci correspond assez bien à un nouveau converti à la cause de Rhaenys. Bon d'accord un converti très converti Razz mais bon à priori la Nera intègre le royaume de Peyredragon alors je ne vois pas de raison de changer.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 28 Nov - 20:37

J'ai survolé les modifs ça me semble correct (je t'avoue que j'ai plus les yeux en face des trous, je pense que tu as compris tout ce dont on a parlé hier par mp et j'en ai eu tous les signes dans ce que j'ai lu)


Je te valide!




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30799
Membre du mois : 77
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon EmptyLun 28 Nov - 20:38





Félicitation tu es validé(e) !



   Savais-tu qu'un jour, il a perdu son alliance et que depuis, c'est le bordel dans la terre du milieu?   Arhem excuses-moi, mais c'est que... C'est mon idole !
BREF !
 
Toutes nos félicitations !


  Car oui, te voilà validé ! La classe hein ! Mais ne te repose pas sur tes lauriers trop vite, aussi confortables soient-ils, car il y reste encore quelques lieux à visiter, et dans lesquels tu dois poster. Nous t'avons fait une petite liste ci-dessous qui n'est pas exhaustive, mais qui t'indique les sujets les plus importants que tu dois aller voir absolument.  

  Les démarches post-Validation  ▪
 


  Favoriser son intégration  ▪
 


  Connaître en profondeur Torrhen, Sharra et Deria le background du forum  ▪
     

             
© Crédit dyxie


N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12990
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Daemon Waters - Chevalier du dragon   Daemon Waters - Chevalier du dragon Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Daemon Waters - Chevalier du dragon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: