AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
(flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn
MessageSujet: (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Lun 5 Juin - 23:44


Voilà près de deux mois que mon père, seigneur de Castel-Cerwyn ainsi que mon frère, héritier du royaume, étaient partis combattre aux côtés du Roi du Nord. En leur absence, j’avais été envoyée à Winterfell, sur ordre de mon père et accord du Roi. Durant ces longs mois, mon sommeil s’était fait léger et par intermittence. L’angoisse de ne pas savoir s’ils allaient bien, la peur d’apprendre leur perte. Mon esprit vagabondait entre appréhension et crainte, interminablement. Lors de notre dernière conversation le Roi m’avait indiqué qu’ils étaient bel et bien vivants. Blessés, avait-il précisé, mais vivants. J’avais, en effet, vu revenir plusieurs de nos combattants. Une dernière vague était rentrée hier.

J’avais assisté au mariage de Lady Jeyne. Rien ne semblait plus sournois que les mariages à mes yeux. J’étais habituée aux mariages de convenance, dénués d’émotion et d’authenticité. Des mariages mis en œuvre, calculés et orchestrés pour sceller des alliances. Je n’appréciais pas ce genre d’évènements pour la simple et bonne raison qu’il était question que de célébrer l’union de deux terres, de deux clans de convenance et de tradition parfois radicalement différentes. Grand bien m’en fasse, j’échappais encore à ce fardeau. Néanmoins, je devais avouer que Jeyne avait été magnifique dans sa robe immaculée. Elle avait respiré le bonheur et il était bien loin le temps où nous étions encore des enfants à courir dans les forêts de Winterfell. Les enfantillages et les rires espiègles avaient laissés place à des choses bien plus conventionnelles. Unique représentante de la maison Cerwyn, j’avais oeuvré en faveur des miens avec un sourire de façade et une joie toute dissimulée. Cette soirée m’avait réservée bien des surprises. Une danse en compagnie de Lord Glover avait suffi pour faire basculer ma vie. Mon avenir. Et tout ce dont je connaissais.

Je n’en revenais toujours pas. J’allais devoir me marier. Quitter Castel-Cerwyn et les miens. J’avais bien du mal à m’imaginer changer de vie. J’allais être entourée de personnes qui m’étaient totalement inconnues, dans un lieu qui m’était étranger. Certes, je ne partais pas à Port-Réal, mais Motte-la-Forêt n’était point chez moi. Je craignais qu’il faille qu’il le devienne… D’une manière ou d’une autre j’allais devoir m’approprier de ce lieu et de ces gens. Je me retrouvais bien accablée de devoir me marier, il allait en plus falloir que j’organise ce que j’avais toujours contesté.  La situation en était presque risible. Repenser à tout cela m’angoissa. Je me sentais soudainement épuisée, vidée. J’avais été traversée par tant d’émotion en si peu de temps.

J’avais associé Winterfell à la solitude et à l’inquiétude. Le fief de la maison Stark n’était plus comme dans mes souvenirs d’enfances et me paraissait peuplé d’inconnus. Je rencontrais néanmoins quelques visages connus qui voulaient bien me faire la conversation. Je m’y sentais seule et je m’y ennuyais fermement, j’avais en réalité pour seule activité de penser. Penser à Castel-Cerwyn, à ma famille partis combattre et maintenant à mon futur mariage avec Lord Bowen Glover.

Mélancolique, je soupirais.

Marchant parmi les gens, presque invisible pour tous, je déambulais sans réel but. Observant les marchands, le ferronnier, les hommes revenus du combat, s’entrainer. Le bruit des épées, de l’acier contre l’acier, transmettait une atmosphère de déjà-vu. Cela sentait la sueur, le fer, la terre mouillée. Des odeurs coutumières. Je m’éloignai des hommes de guerre.

Une voix familière m’interpella. Une voix masculine, suave et dure à la fois.

« Maedalyn »

Je me retournais. Jon. A sa vue, mon visage dû se métamorphoser. Un sourire s’y glissa assurément. Depuis bien longtemps je n’avais pas souri. La vue familière d’un ami comme Jon Stark me rassurait presque instantanément.

« Jon » Répondais-je précipitamment. « Vous êtes de retour ? » demandais-je hésitante fronçant les sourcils, pensant presque à un mirage, une hallucination. Immobile, il vint à moi.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 192
Membre du mois : 143
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» entre buveuses de sang, on partage. ☁ ft. elenwë
» [Flashback] Une journée entre soeurs {Sayla}
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Don de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Nord :: Winterfell
-
Sauter vers: