AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Near the border... | Jeyne
MessageSujet: Near the border... | Jeyne    Dim 19 Mar - 15:11

Accroupi près du feu, je regarde distraitement, sans réellement les voir, les flammes qui s'agitent sous mes yeux. Mes pensées se perdent sans que je cherche vraiment à les retenir, se dirigeant tout droit en direction de Castral Roc, à plusieurs jours de route déjà.  Je sursaute quand l'un des gardes s'approche et me souffle, à mi-voix.

"Nous passerons la frontière demain. Il va nous falloir être encore plus sur nos gardes, le danger va se faire encore plus présent."

Je fronce les sourcils et je jette une branche dans les flammes avant de hocher la tête et de répondre, d'un ton aussi calme que possible.

"Dès l'aube, tu enverras deux éclaireurs. Je préfère que nous n'avancions pas vite mais que nous arrivions entiers. Ce n'est pas comme si nous n'avions pas à escorter n'importe qui n'est-ce pas ?"

J'essaie d'être léger mais j'avoue que je n'aime pas du tout le voyage que  nous sommes en train d'accomplir. J'ai l'impression d'envoyer Jeyne se jeter dans la gueule du loup, au sens propre comme au sens figuré. Et si les desseins de la Reine peuvent être compréhensibles, tout du moins ce que j'arrive à en comprendre de par les discussions que j'ai pu avoir avec Lyman ou Meg, ce n'est pas pour autant que j'approuve. Alors il semblerait que je sois bien plus sérieux que d'ordinaire, tout concentré que je suis à veiller sur la sécurité de la jeune princesse. Il n'y a que le soir où mes pensées s'égarent un peu et ou je me permets de reprendre ma mine avenante habituelle. Quand le camp est monté, que les gardes sont en alerte et que nous pouvons prendre un peu de repos.

Le garde hoche la tête avec un sourire avant de me tendre une gamelle pleine de ragoût. J'ai un sourire en remerciement avant de me perdre de nouveau dans mes pensées. J'ai un bref regard en direction de la tente occupée par Nelya, me demandant vaguement si je vais me débrouiller, comme j'ai déjà pu le faire depuis le début de notre périple, pour lui dire de me retrouver à quelques lieues du campement, au beau milieu de la nuit. Ces quelques instants de plaisir me font oublier tout ce qui me tracasse et surtout, ce qui nous attend à l'arrivée. Nous sommes aussi discrets que possible mais j'imagine que mes hommes ne sont pas dupes. Pour autant, ils n'ont fait aucune allusion, aucun commentaire. Probablement parce que ça n'a aucune importance que j'aille m'encanailler avec la Corbois contre un arbre au beau milieu de la nuit. Tant que cela n'altère pas mes capacité de réflexion ou de réaction en cas de problème.

Mon visage s'illumine brusquement alors que je vois Jeyne qui s'approche. Je ne sais pas si elle a mangé, mais la route est longue, pour elle plus que pour les autres. Et je n'ai pas encore eu l'occasion de lui demander ce qu'elle pense vraiment de tout cela. Je ne sais si elle a envie d'en parler et j'attends le moment adéquat. En attendant, je me lève et j'incline la tête pour la saluer, le regard malicieux.

"Votre Altesse… vous avez mangé ? Si c'est le cas, je crois que c'est l'heure de notre leçon du jour, je me trompe ?"

Je désigne les deux épées en bois que j'ai posées à côté de moi pendant que je mangeais. Comme chaque soir depuis le début du trajet, j'apprends quelques rudiments à Jeyne. Dans l'espoir qu'elle n'en ait pas la nécessité mais que, si elle doit combattre, elle sache quoi faire exactement.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 988
Membre du mois : 9
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Ven 7 Avr - 16:35

Le voyage était fatigant. Je n'étais pas habituée à me plaindre. Et j'aimais pouvoir voyager enfin après des mois coincée à Castral Roc et des années à Winterfell. Mais... Je n'étais plus tout à fait aussi résistante qu'avant. Parce que j'hébergeais la vie en mon sein, pour mon plus grand plaisir. Et ma plus grande surprise. Il semblerait que le mariage de Gareth et Megara ai été profitable à notre couple. J'avais accueilli mon époux avec joie quand il était revenu et nos efforts avaient payé. Et pourtant, je m'étais éloignée de Castral Roc, à la demande de ma belle-mère. La reine avait des projets. Qu'elle m'y implique me flattait, naturellement, même si cela m'angoissait. Et au vu des troubles qui agitaient l'Ouest... Si Westeros tremblait de la guerre qui y faisait rage, l'Ouest avait été relativement épargné alors que les Lannister ne prenaient aucun parti, ce qui me rendait folle de rage. Ils auraient du épouser la cause de mon père, puisque la future reine était une Stark. Et voilà tout. Pas besoin de tergiverser ainsi et de souffler le chaud et le froid. Résultats, les autres royaumes ne savaient réellement quoi attendre d'eux et exigeaient de plus en plus une prise de position claire. A force d'attendre que le vent tourne pour choisir un camp, l'Ouest risquait fort de tout perdre...

Mais ce qui était le plus préoccupant, c'était la sainte croisade qui se préparait. Une bande de fanatiques qui voulait imposer sa vision des choses. Si, pour le moment, j'étais plutôt appréciée de mon peuple d'adoption, je n'étais pas assez naïve pour penser que je n'étais pas en danger. J'étais Nordienne. Nos dieux n'étaient pas ceux du Grand Septon. J'étais une païenne infâme. Et je ferai un très bel exemple pour tous, en étant une tête couronnée. Je ne craignais pas pour ma vie, pas encore. J'étais plus en colère qu'apeurée en vérité. Pouvoir sortir de Castral Roc et jouer un rôle politique me faisait du bien. Même si Lyman avait détesté l'idée de sa mère, alors qu'il se révélait extrêmement protecteur. J'avais été confiée aux bons soins de Gareth. Il pouvait lui faire confiance et moi aussi.

Mais mon compagnon de voyage me semblait bien moins léger que d'ordinaire. Il était tendu et grave, prenant très au sérieux cette mission et la sécurité de tous. Surtout la mienne. Les journées de voyage étaient longues et monocordes. Il m'était permis de chevaucher, j'avais du négocier âprement avec Gareth, au courant de ma grossesse, contrairement à tous ceux qui nous accompagnait. Voyager en chariot me rendait folle et ce n'était pas plus confortable qu'une monture. Les routes étaient inégales et le chariot branlait souvent, les secousses n'étant pas des plus agréables. Les matins étaient les plus difficiles alors que j'avais souvent le cœur au bord des lèvres. J'étais plus pâle que d'ordinaire, plus fatiguée aussi, mais je me tenais bien droite et bien fière et refusais de me plaindre ou de faire ralentir le pas, même quand Gareth ne cessait de vérifier si tout allait bien.

Après m'être reposée un peu, je décidai de retrouver mon beau-frère donc, de plus agréable compagnie quand nous campions que la journée quand nous chevauchions. Mon dos était douloureux, mais j'avais simplement perdu l'habitude de cette vie un peu plus rude dans le luxe de Castral Roc. A moins que cela ne soit la grossesse... Mon sourire s'illumine alors qu'il me salue et me propose une petite séance d'entraînement. On dirait que ce qu'il a fait avec Nymeria, il le reproduit avec moi et cela me plaît assez.

« J'ai mangé, merci. Et vous êtes en effet réglé comme une horloge. »

Apprendre à me battre, ou plutôt, me défendre, était excitant. Cela me donnait l'impression d'être un peu plus... indépendante. Je me saisis donc d'une épée, le regard brillant.

« Je suis prête, en garde. »

Je pris position, toujours malicieuse, pouvant, l'espace de quelques instants, cesser de ruminer mes sombres pensées, qui ne me quittaient pas une seule minute la journée, alors que je chevauchais en silence... Dans une intense solitude.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Mar 18 Avr - 11:29

L’ambiance détendue et légère que nous avions pu connaitre quelques jours plus tôt semble bien éloignée. Chacun de nous est plongé dans ses pensées et je devine que celles de Jeyne ne sont guère plus joyeuses que les miennes. Je n’aime pas l’idée de laisser Meg seule, surtout maintenant que je sais qu’elle porte notre enfant, j’aime encore moins l’idée d’escorter Jeyne, au vu de son état, dans un tel périple. Pourtant, je ne cesse de me répéter que Jordane sait ce qu’elle fait et qu’elle ne sacrifierait pas la vie de sa bru ou du futur héritier comme ça.

Je ne sais ce que la Princesse a pu penser des tensions que nous avons senties lorsque nous sommes passés près de la Dent d’Or et que les Croisés l’ont aperçue. La nouvelle que nous les avons laissés passer va surement faire grand bruit et je gage que nous n’aurons pas le meilleur accueil lorsque nous nous présenterons devant le vieux loup et son épouse. Pour autant, je préfère réserver mon jugement, étant plus curieux de ce que les autres pourraient en passer que de ma propre opinion qui, au fond, n’a guère d’importance. Je suis là pour escorter la Princesse et non pour donner mon avis sur tout et n’importe quoi.

Et voilà qu’elle est là, la tête droite, le menton relevé, comme si elle ne venait pas de passer une longue journée à cheval. Il faut dire que la négociation a été particulièrement âpre et que je ne manquerais pas à ma parole si je vois le moindre signe de fatigue de sa part. Sa fierté est en jeu alors je sais qu’elle ne dira rien, quand bien même elle doit avoir le dos en compote. Je retiens un sourire à cette pensée, essayant de me persuader qu’elle ne court aucun risque et que, d’une certaine façon, en cas d’attaque, elle sera plus à même de s’enfuir si elle est déjà sur une monture. Même si la perspective d’une telle situation ne m’enchante pas vraiment, sans grande surprise évidemment. Je tente de chasser toutes ces pensées sombres et je souffle un rire à ses propos.

"Je n’ai pas beaucoup de qualités mais j’arrive à être ponctuel. La plupart du temps en tout cas."

Je me penche pour reposer le bol auquel je n’ai pratiquement pas touché et je la fixe un instant, me faisant presque hésitant. Je ne suis pas persuadé que la Reine et encore moins Lyman apprécieraient ces petits exercices. Et, pourtant, au vu de ce que nous avons pu croiser, je le vois de plus en plus comme une nécessité impérieuse et non pas comme le jeu auquel j’avais pu me prêter avec Nymeria. Mais il ne me faut pas longtemps pour que je ne continue à poursuivre ma résolution. Je m’approche de la jeune louve qui a pris position et, sans vraiment la ménager, je tapote son coude du bout de mon épée de bois pour faire remonter son bras, j’attrape ses épaules pour réajuster sa position et j’ai un bref hochement de tête.

"Mieux. Evitez de laisser une trop grande partie de votre corps face à l’ennemi. Tant que vous n’êtes pas assurée dans vos gestes, il vaut mieux ne montrer que votre profil. Ce sera toujours valable par la suite mais vous pourrez vous permettre plus de fantaisie pour toucher votre cible. L’objectif premier, pour le moment, c’est de faire en sorte de déstabiliser suffisamment votre adversaire en montrant que vous savez vous défendre. Ils ne s’y attendront pas et vous gagnerez un précieux temps d’avance sur eux. Pour fuir ou pour porter un coup, selon les circonstances."

Je me positionne alors devant elle et j’esquisse un sourire.

"Essayez de m’attaquer pour voir."


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 988
Membre du mois : 9
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Jeu 25 Mai - 11:57

Un sourire dansa sur mes lèvres quand il répliqua. Pas beaucoup de qualités. Voilà un excès de modestie qui n'était pas habituel chez l'ouestrien. La gravité non plus d'ailleurs. Et pourtant, il était loin du jeune homme taquin et insouciant que j'avais apprit à connaître. Comme quoi, il prenait son devoir très au sérieux et savait être responsable. Mais désormais, il était l'époux de la princesse, plus simplement le cadet d'une famille de l'Ouest. Ce n'était pas rien et il ne pouvait plus se permettre certaines fantaisies. Je savais aussi qu'il était inquiet me concernant. Il savait que j'étais enceinte. Peu étaient dans le secret. Dans notre petite délégation, il n'y avait que lui. Je préférais ne pas en parler à tort et à travers. Attendre d'être revenue de cette ambassade pour officialiser la nouvelle. Et tout le monde savait que les premiers mois étaient délicats, que les risques de fausse couche étaient malheureusement très élevés... Sans doute que se lancer sur les routes était une très mauvaise idée. Mais on ne désobéissait pas à Jordane Lannister. On ne contestait même pas ses ordres. Et j'avais très envie de revoir mon père au fond de moi, malgré les risques. Malgré le climat tendu. J'ignorais ce qu'il ressortirait de ces ultimes tractations... Quelque chose me disait que cela ne changerait rien. Leur Empire était une aberration. Qu'importent les discours d'apaisement, ce n'était ni plus, ni moins, qu'un moyen de régner sur tous les autres. Et si on n'était pas avec eux, on était contre eux. Cela m'ulcérait... Même si c'était mon père.

J'avais besoin de ces petites séances d'entraînement avec Gareth. Cela me permettait de délier mes muscles raidis par les longues journées de chevauchée. Et également de pouvoir me prendre en mains et ne pas être une petite princesse qu'il faut secourir. J'espérais ne pas avoir à me servir de ces leçons avant un long moment, mais le cas échéant... Il avait raison, le principe n'était pas de défier un soldat mais bien de le prendre par surprise et me donner une chance de lui échapper. Les femmes ne savaient pas se battre en règle générale. Les princesses encore moins. L'effet de surprise pouvait m'être profitable et me sauver. Malgré moi je souris à ses conseils.

« Vous savez que bientôt mon profil sera plus large ? »

Plus large que si je me tenais face à face. Mais 'ici là, je serai rentrée au Roc, en sécurité. Et encore fallait-il que ma grossesse aille à terme... J'ignorais ma constitution. Les Stark avaient toujours été prolifiques. Les Karstark également. Mère avait eu 3 enfants après tout. Et Jordane Lannister avait eu trois enfants également. Aucune raison que je sois plus chétive que ces deux matrones.

« D'accord. »

Essayer d'attaquer Gareth donc.

« J'espère que vous êtes meilleur bretteur que vous n'êtes cavalier. »

J'avais ajouté cela avec une pointe de malice, lui rappelant la fois où nous avions fait une petite course et où j'étais arrivée avant lui. C'était le début d'une discussion douloureuse concernant Lynara et Megara d'ailleurs. L'eau avait coulé sous les ponts... Mais oui, il savait mieux se battre que monter à cheval. Même si je devinais qu'il faisait extrêmement attention à moi. Il le faisait déjà d'ordinaire, mais en l'occurrence, il était précautionneux à outrance. N'empêche que je ne parvins pas vraiment à le toucher, ni même à l'effleurer. Il bloqua mon attaque sans aucune difficultés. Il ne suffisait pas juste d'agiter son arme devant son nez pour toucher un ennemi. Cela aurait été trop facile.

« Montrez-moi ! »

J'étais tenace et têtue. Et je m'entraînerai jusqu'à l'épuisement pour parvenir à mes fins.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Mar 30 Mai - 21:18

L'espace d'un instant, je songe à ma première rencontre avec la jeune louve. L'insouciance qui avait ponctué nos échanges et qui, pour ce trajet, semble bien loin de ce dont nous avons l'habitude. Quand bien même je suis capitaine de la garde princière, j'ai du mal à comprendre pourquoi j'ai été nommé à la tête de ce convoi. Un mission d'une telle responsabilité aurait mérité un meneur bien plus accompli que je ne le suis et je commence à me demander si la Reine a vraiment envie que nous la menions à bien. Mais je chasse cette pensée d'une pichenette mentale. Après tout, elle est notre belle-mère à tous les deux, elle ne songerait pas à rendre veufs ses deux ainés. Tout du moins, j'essaie de m'en persuader alors que j'essaie tout de même de me faire plus léger à la venue de Jeyne. Il faut dire que ces quelques mots sont une vrais bouffé d'air frais dans un voyage bien trop sérieux à mon goût, alors que nous marchons pour rencontrer un Empire dont j'ignore tout ou presque. Et il ne nous faut pas bien longtemps pour entrer dans le vif du sujet Je fixe pourtant un instant le ventre de la jeune femme avant de souffler à sa répartie, d'une voix étonnamment douce.

"… tout comme le profil de Meg."

Je laisse filer un instant de silence, guettant sa réaction. Au moment de notre départ, il n'y avait que Jordane et moi qui étions au courant de la grossesse de ma femme. Je suppose qu'à l'heure qu'il est, Lyman doit être dans la confidence. Et je m'efforce d'ignorer le moment où Lynara l'apprendra, préférant chasser cette pensée peu agréable de mon esprit. Enfin, après tout, elle est mariée maintenant, les choses devraient mieux se passer lorsque je serais revenu. Je suppose. J'ai un froncement de sourcils avant de toussoter et de me faire plus sérieux tandis que je commence à expliquer quelques bases à la princesse.

"Rappelez-vous que vous n'êtes pas une combattante. Si vous pourrez bénéficier de l'effet de surprise lors des premières touches, vous aurez en face de vous des guerriers aguerris qui seront là… pour vous. Alors, si je suis à vos côtés, ces petites passes n'auront qu'un but, vous frayez un chemin jusqu'à moi ou … loin de la mêlée. Je pense que vous en avez parfaitement conscience mais je me suis dit qu'il serait pertinent de vous le rappeler. Vous êtes bien plus importante que tout le reste du convoi réuni alors ne l'oubliez pas quand ce sera nécessaire."

Je n'essaie même pas de sourire ou de faire une pirouette pour dédramatiser mon sermon. Je sais que Jeyne est vive, emportée parfois et même si je sais qu'elle n'oubliera jamais sa place, son rôle, j'ai peur qu'elle ne prenne trop de risques en voulant sauver une vie qui ne serait pas la sienne ou celle de l'héritier de la couronne. Je laisse filer un silence avant de secouer la tête et de rire quand elle reprend avec cette malice familière.

"Si je vous dis que ce n'est pas le cas, à quel point prendriez-vous peur ? Je suis un bien meilleur archer mais je ne suis pas sûr que l'exercice soit pertinent dans l'obscurité. Quand nous serons revenus à Castral Roc, je vous apprendrais si vous voulez."

Pour autant, il ne m'est pas difficile d'esquiver ses attaques. Si elle est rapide, elle hésite trop souvent et manque cruellement de précision. Je lui mets un léger coup d'épée de bois sur le sommet du crâne avant de reprendre position devant elle.

"Vous réfléchissez trop Jeyne. Il ne faut pas avoir peur de porter un coup, c'est quelque chose qui est … instinctif. Notre maitre d'arme aimait à me répéter que l'épée était le prolongement du bras." Je m'immobilise devant elle avant de reprendre, d'un ton tranquille. "Si vous pouviez m'attaquer là, tout de suite, par où commenceriez-vous ?"

Je vois dans son regard qu'elle n'abandonnera pas avant d'être capable de se défendre. Et je ne sais si je dois en être content ou pas alors que je reconnais cette lueur que j'ai vu briller dans les yeux de Nymeria, il y a bien longtemps de cela.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 988
Membre du mois : 9
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Mer 7 Juin - 11:49

Je cillai. Aux paroles de Gareth, je me figeai alors qu'il m'apprenait ainsi que Megara, son épouse, était enceinte elle aussi. Je fus envahie d'émotions violentes, qui se disputaient en moi. C'était... Perturbant. Je pensais à Lynara, toujours amoureuse de lui, et qui pourtant, allait devoir supporter qu'il ai mis une autre femme enceinte. Sa femme, je devais m'en souvenir. Mais je savais que ma cousine allait en être profondément malheureuse, même si elle était désormais mariée... A un homme dont elle n'était pas éprise, mais qui était quelqu'un de bien. Je songeai aussi à moi-même, enceinte de l'héritier, si tout allait bien, de Castral Roc et pourtant, nous étions deux princesses enceintes en même temps ou quasiment... Et cela me déplaisait. Égoïstement, j'étais en colère de ne pas avoir le privilège d'être la première à donner naissance à une nouvelle génération de Lannister, à ne pas être le centre d'attention de toute la Cour. Nous allions vivre cette grossesse à deux... Cela m'enlevait un peu de prestige à être tombée enceinte... Et j'étais aussi naturellement heureuse pour eux, parce que j'aimais beaucoup ma belle-sœur et que c'était là un joli cadeau de la vie. Combien de temps demeurais-je donc muette après avoir assimilé l'information au juste ? J'aurais du sauter de joie et le féliciter chaudement n'est-ce pas ? Mais j'étais saisie. Je secouai la tête, pour m'éclaircir les idées.

« Vraiment ? Mais... De combien de temps ? »

Quand l'avait-il mise enceinte ? Et était-ce seulement lui le père ? Je connaissais la maladie de Megara. Et sa propension à ne pas savoir se contrôler face aux hommes. Mais depuis leur mariage, Gareth avait été là tout le temps. Il pouvait la combler à ce sujet. En revanche, maintenant qu'il était là, avec moi... il ne restait que le garde personnel de Megara. Et je frissonnai en imaginant ma belle-sœur coucher avec cet homme en portant les enfants de Gareth. C'était glauque. Même si Gareth ne faisait pas cas de la fidélité de son côté...

« Et... Comment prenez-vous la nouvelle ? Devenir père, ce n'est pas anodin... »

Il me semblait parfois tellement léger et allergique aux responsabilités... J'ignorais ses sentiments à ce sujet. Alors je me montrais prudente. Surtout qu'il me l'avait annoncé de façon peu banale et ne s'était pas empressé de le faire dés notre départ... Le temps de digérer la nouvelle ? Mais nous étions là pour apprendre quelques rudiments de combats, même si nous retrouver seuls favorisait les confidences. Mais je ne devais pas oublier que nous étions en danger et que ces leçons n'étaient pas une simple distraction et pouvaient servir un jour... peut-être même plus vite que nous ne le pensions. Il me fit même un peu la leçon en me rappelant mes obligations et la conduite à tenir. Je pinçai les lèvres.

« Je n'oublierai pas, Lord Kenning. »

J'avais répondu froidement. Je n'avais pas besoin qu'on me rabâche les choses. J'avais parfaitement conscience de ma valeur. Je ne pouvais pas être capturée et servir d'otage. Ou être tuée. Je portais un héritier Lannister après tout. Lyman me pleurerait-il si je mourrais ? L'Ouest se démènerait-il pour me délivrer si j'étais capturée ? Je voulais croire que oui... Mais j'avais bien peur que mon impitoyable belle-mère ne soit pas du genre à risquer son royaume pour sa bru... Je repoussai ces questions, avant de taquiner Gareth sur ses compétences martiales.

« J'adorerai. Même si je pense que mon époux en fera une syncope. »

Lyman pouvait être très coincé sur certaines choses. J'attaquai donc comme il me le demandait et récoltai un coup sur la tête.

« Hé ! »

Je me massai le crâne. Il n'avait pas tapé fort, mais j'étais surtout vexée de son aisance à me ridiculiser. Je plissai les yeux à sa leçon. Ne pas réfléchir, hum ? Je ne répondis pas à sa question, avant de tenter de le frapper à l'épaule avec mon épée et de lui décocher un coup de pied dans l'entrejambe alors qu'il se concentrait sur l'attaque à l'épée. Voilà, mesquine vengeance pour le coup à la tête. Même si mon coup n'avait guère porté parce que je manquais d'équilibre et qu'il bougeait vite... Avec instinct.

« Mieux ? »

Je lui décochai un sourire narquois.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Lun 19 Juin - 12:58

Je ne sais pas trop pourquoi je n’ai pas parlé avant de la grossesse de Meg à Jeyne. Probablement parce qu’elle me renvoie à des erreurs dont je ne sais pas si elle a eu réellement vent ou non, parce que je ne sais si elle appréciera de mettre au monde l’héritier peu ou prou en même temps que ma femme. A dire vrai, difficile de savoir sur quel pied danser avec elle et le silence qui accueille cette révélation ne fait que me conforter dans l’idée que rien n’est aussi simple que je l’aurais cru. J’inspire doucement, ne cherchant pas à remplir un silence déroutant et j’ai une ombre de sourire quand elle reprend la parole, à la nature de sa première question.

"Je ne saurais le dire avec précision. Quelques semaines, un mois tout au plus. Elle était fortement incommodée et a fait venir le Mestre. Qui avait l’air bien sûr de lui." J’ai un bref regard autour de moi, pour bien m’assurer que personne ne nous prête attention et je souffle, à mi-voix. "Il n’y pas de doute quant à la paternité de l’enfant. Et quand bien cela aurait été le cas, je n’ai pas le loisir de me demander si cela doit me toucher ou non. Les enfants de Meg seront les miens, quoi qu’il advienne." Je ne me rends qu’à peine compte que je suis en train de fixer le vide, me demandant comment j’aurais pris la nouvelle si elle m’avait affirmé ne pas savoir qui était le père. Il est facile d’avoir du recul, du détachement, lorsque la difficulté a été évitée. Je soupire longuement à son interrogation et je souffle, avec un sourire sans joie. "Mmmh, quelle est la réponse officielle déjà ? Je suis heureux, comblé et j’en passe. N’est-ce pas ce que vous devrez dire également ? A peu de choses près évidemment." Je me passe une main dans les cheveux et je grimace avant de reprendre, un ton plus bas. "C’est arrivé un peu vite. Ni elle ni moi ne sommes vraiment préparés à cela, quand bien même nous l’avons évoqué. C’est idiot mais je suis heureux de savoir que ce sera mon enfant, tout autant que je suis furieux que nous soyons là tous les deux. Vous devriez être en train de prendre soin de vous, tout comme je devrais veiller sur Meg qui va se retrouver plus seule que jamais et non à l’autre bout du pays à prendre des risques insensés."

Je secoue la tête, me focalisant sur la mission qui m’a été assignée. Ou plutôt que je me suis assignée en voulant lui apprendre quelques bases. Mon sourire réapparait à sa réaction et à ses lèvres pincées. "Je savais que mon petit discours vous plairait votre Altesse, heureux de savoir que vous saurez vous en souvenir, je l’ai travaillé toute la journée ou presque." Qu’elle n’oublie pas qu’elle compte plus que tout, par son rang même si, au fond, ce ne serait probablement plus la principal raison qui me pousserait à veiller sur elle. Certainement même. Mais l’heure n’est pas à ce genre de réflexion et j’ai un sourire narquois avant de hausser une épaule. "Ils ont survécu à l’entrainement de Nym’, je ne vois aucune raison de vous le refuser si vous le voulez vraiment. Ou au pire, ils feront mine, une fois de plus, de n’être au courant de rien."

Et voilà que je pousse un peu loin, m’amusant de sa réaction quand je lui assène une tape du plat de l’épée sur le crâne. Evidemment, c’était oublier, l’espace d’un instant à qui j’avais à faire. Mais elle me le rappelle très vite. Et douloureusement, alors que je suis focalisé sur la garde de son épée. Je fais tomber ma propre épée de bois au sol, plié en deux et partagé entre un rire nerveux et la douleur qui, même si son coup n’a pas été particulièrement violent, est plus qu’un peu délicate à gérer.  J’inspire et j’essaie de répondre, d’une voix hachée alors que je me retiens quand même difficilement de me laisser tomber par terre. "Il y a du mieux oui… votre attaque ne… manque pas d’originalité…" Et je lève un regard dans sa direction, secouant la tête alors que, malgré la douleur, je ne peux pas m’empêcher de sourire. Oui, c’est bien fait pour moi je suppose, je l’ai bien cherché.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 988
Membre du mois : 9
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Mer 12 Juil - 15:44

Apprendre que Megara était enceinte était un choc certain alors que nombres de sentiments aussi bien positifs que négatifs, se disputaient en moi. C'était assez récent, à peine décelable. Quand nous rentrerions, cela serait peut-être officiel. Comme la mienne. Les deux princesses, enceintes en même temps. Et cela ne me ravissait pas, égoïstement. Et je m'en voulais de penser ainsi. Je hochai la tête quand il ajouta être convaincu d'être le père, avant d'ajouter que de toutes façons, qu'importe avec qui elle couchait et concevait l'enfant, il en serait le père aux yeux de tous. Il affirmait cela avec un aplomb admirable alors même que ce devait être difficile et en même temps... Et bien, Megara rétablissait un certain équilibre finalement. Les hommes ne se gênaient pas pour aller voir ailleurs. Dont Gareth. Megara faisait de même, même si, dans ce cas, ce n'était pas vraiment souhaité. Quelle injustice entre hommes et femmes...

« Ce sont les formules d'usage, effectivement. »

Mais je ne pouvais qu'être d'accord quand il ajouta qu'il était furieux que nous soyons tous deux ici, au lieu de profiter de ces moments là. Malheureusement...

« Notre devoir est plus important que notre bien-être. »

Même si, me concernant, ce n'était pas tout à fait exact. On attendait de moi que je donne des héritiers à l'Ouest après tout. Pas que je me retrouve sur les routes, en temps de guerre. Mais... Après tout... Désormais, Megara étant enceinte, elle pouvait elle aussi, assurer la lignée Lannister, alors... Le sujet de nos grossesses passé, nous commençâmes à parler des dispositions à prendre me concernant en cas d'attaque. Je pouvais apprendre à me défendre, je ne serais jamais une guerrière. Alors autant fuir et sauver ma précieuse peau que de faire n'importe quoi, n'est-ce pas ? Je ne manquais pourtant pas l'occasion de glisser une petite pique à l'intention de Gareth à sa réponse.

« Cela ne m'étonne pas, il a fallu rassembler toutes vos capacités intellectuelles pour le préparer. »

Il était très facile de le taquiner. Et il était un partenaire de plaisanterie idéal. Même si, derrière sa désinvolture, je le savais soucieux de me protéger et de mener à bien sa mission. Je ne prenais pas ses recommandations à la légère, même si je m'offusquais de son ton. Je me radoucis en acceptant son offre, non sans souligner que Lyman ne sera guère ravi. Ce qu'il balaya naturellement en arguant le cas de Nymeria, petite princesse un peu garçon manqué. Effectivement. Et cela ne l'empêchait pas d'être désormais reine du Val ou presque. Comme quoi...

« Alors dans ce cas, avec joie. »

Et nous commençâmes la leçon, alors que Gareth se montrait un peu trop arrogant et titillait ma fierté. Il n'en fallu pas davantage pour que je n'use de fourberie le concernant et ne lui donne une petite leçon digne d'une fille du Nord, qui le laissa désarmé et courbé en deux, alors qu'il reconnaissait l'originalité de mon attaque.

« Merci. »

Son sourire me fit rire, et je me jetai sur lui avec mon épée, m'arrêtant à deux millimètres de sa tête et répliquant avec triomphe :

« Et hop, vous êtes mort ! »

J'éclatai de rire, et ajoutai :

« Hum... Ne pas se laisser distraire. Ne jamais baisser sa garde. Ttt. Allons Lord Kenning, vous ne suivez même pas vos propres leçons ! »



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Mer 19 Juil - 11:18

J’imagine qu’elle aurait préféré que Meg ne soit pas enceinte. Pas tout de suite en tout cas. Au vu des conditions du mariage et de la place qu’auront nos enfants dans la lignée de succession, je peux comprendre qu’elle ne soit guère enthousiaste. Et j’avoue que, très égoïstement, j’aimerais que mes enfants n’aient pas à se soucier du fait qu’ils pourraient prétendre un jour à la couronne. Tout comme je suis content de ne pas avoir à me demander si cet enfant est bien le mien. Je ne sais pas si ce sera le cas à l’avenir mais j’ai promis de veiller sur Meg, quand bien même l’imaginer avec un autre me déplait plus que je l’aurais soupçonné. Je suppose que, au vu de ce que je peux faire, il serait bien hypocrite de l’évoquer. Pour autant, c’est quelque chose que j’ai toujours considéré comme normal et je ne vois guère pourquoi je changerais d’attitude maintenant. Sauf si elle me le demandait. "J’avoue que les formules d’usage ne traduisent pas vraiment tout ce que cette nouvelle m’inspire. Meg a judicieusement comparé cela à gravir une montagne. Quelque chose d’à la fois grisant et effrayant. J’espère juste être à la hauteur. Pour elle et pour l’enfant." Je ne suis pas sûr que m’épancher de la sorte soit très pertinent, mais il faut dire que Jeyne est probablement l’une des seules personnes, avec Lyman, à tout savoir de mes errements ou de ceux de mon épouse.

Je laisse filer un silence à ses propos avant de souffler, d’un ton neutre qui n’est pas vraiment naturel et non sans m’être assuré que l’on ne nous observe pas. "Cela vaut pour moi, c’est certain. Mais, si l’on suit votre raisonnement, votre devoir n’est-il pas de vous assurer que l’héritier du Roc soit en bonne santé ?" J’ai un soupir, hésitant à en dire plus, mon regard s’attardant sur la jeune femme avant de secouer la tête, comme pour chasser des pensées qui resteront ancrées, que je le veuille ou non. Et j’ai un rire à sa répartie, me fendant d’un clin d’œil aux propos de Jeyne avant de hocher la tête. "Vous n’imaginez pas à quel point l’exercice a été difficile. Et c’est pour ça que j’ai été incapable de mener une conversation à bien aujourd’hui." Le fait qu’elle accepte mon idée de l’entrainer une fois rentrés m’arrache un sourire un peu plus franc, alors que je repousse d’une pichenette mentale toutes les barrières qui pourraient se présenter à nous. "Et puis, Lyman n’a de cesse de reconnaitre que je suis doué avec un arc. Il doit me laisser l’occasion de me mettre en valeur auprès de ma nouvelle belle-sœur après tout."

Si la leçon se passe comme à l’accoutumée, j’avoue me moquer un peu trop de Jeyne et oublier à qui j’ai vraiment à faire. Elle n’est pas une petite princesse de l’Ouest qui n’a pas l’habitude de foncer tête baissée quand il le faut. Et je le paie. Assez douloureusement mais, heureusement, sa force reste toute relative. Je louche sur l’épée qui s’arrête tout contre ma tête avant de la repousser doucement. "Et bien, content de voir que quelqu’un, à défaut de moi donc, écoute ce que je raconte." J’inspire, me relevant tant bien que mal avant de grimacer et de rire en même temps. "Je suppose que là vous tenez une distraction qui ne manquera pas de marcher face à votre adversaire. En tapant plus fort, il devrait être en train de se laisser mourir dans l’herbe pendant que vous pourrez l’achever pour s’être montré trop arrogant ou fuir tant que vous le pourrez encore." Même si nous savons tous les deux que ce sera loin d’être aussi simple, je suis content de voir qu’elle a autant de réflexe et de suite dans les idées que je le supposais. Elle devrait s’en tirer si nous devions tous tomber. C’est ce qui compte après tout non ?


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 988
Membre du mois : 9
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Sam 2 Sep - 17:07

Gravir une montagne... Oui, l'image n'est pas dénuée de bon sens. Comment je me sentais moi, à l'idée de donner la vie ? A la fois angoissée et impatiente. Je ne doutais pas vraiment de mes capacités à être mère. J'avais élevé Walton en grande partie quand même et c'était mon petit frère. Mais c'était grisant d'avoir un enfant à moi. Je craignais juste que mes désirs ne soient pas ceux de la Cour de l'Ouest et que finalement, on ne me laisse guère m'occuper de mon enfant. C'était un point qu'il me faudrait soulever avec ma belle-mère, quitte à me confronter à elle, mais je refusais d'abandonner mon enfant aux mains des mestres et septa.

« Il n'y a aucune raison que vous ne sachiez pas endosser ce rôle. Et même si vous faillissez... Nul n'est parfait. J'adore et je respecte mon père, mais il n'a jamais pris part à notre éducation, il était toujours absent. Il y avait toujours une guerre à mener... »

J'ai ajouté cela avec un sourire un peu triste, comme une évidence, une constatation, un fait avec lequel j'avais appris à composer. Est-ce que j'en voulais à mon père ? Peut-être... Avec mon cœur de petite fille. Mais avec mon intellect de femme, je comprenais. Et je pardonnais. Gareth était prévenant avec Megara et il existait une vraie affection et une complicité certaine entre eux. C'était déjà bien davantage que bien des mariages. Il était infidèle, mais tant de maris l'étaient... Ce qui n'était pas le cas de Lyman pour le moment, les dieux soient loués.

Le meilleur ami de Lyman osa émettre une certaine critique vis à vis de la décision de la reine de m'envoyer en mission avec le danger qui rôdait. Il savait pouvoir parler librement en ma compagnie et j'appréciais sa franchise. Je tentais de rationaliser la chose. Il aurait sans doute été préférable que je demeure au Roc, que je vive une grossesse tranquille et assure ainsi la lignée Lannister... plutôt que de parcourir les routes en temps de guerre.

« Sans doute. Mais aussi d'obéir à mes souverains. Et malheureusement, au vu de la situation, je suis la mieux placée pour tenter une négociation avec l'Empire... même si je crains de ne pouvoir améliorer la situation... »

Je lui faisais part de mes doutes à ce sujet. Je ne pouvais pas faire des miracles et si mon père serait plus ouvert à la discussion avec moi, je n'étais pas assez naïve pour penser qu'il me céderait tout parce que j'étais sa fille. Il y avait la famille. Et il y avait la politique. Et je n'étais pas une grande diplomate. Lui non plus, cependant. Peut-être allions-nous nous disputer. Probablement même. Mais si au moins, il me respectait en tant que princesse de l'Ouest, j'aurais gagné quelque chose. J'éclatai pourtant de rire à la répartie du jeune homme alors que je le taquinais sans vergogne, ravie qu'il fasse preuve d'auto-dérision. Et à sa proposition de m'entraîner à l'arc, où il excellait, j'acceptai naturellement, non sans craindre les réactions de mon époux à cette initiative, après que Ser Kenning ai déjà entraîné sa petite sœur.

« Argument imparable, comment pourrait-il refuser ? »

Et la leçon commença. Bon enfant, même si Gareth me fit voir rouge en titillant un peu trop ma fierté et que je décidai de me venger.

« Je suis une élève appliquée. Il vaut mieux l'être avec une reine de la trempe de Jordane Lannister comme professeur. »

Il se releva alors, en grimaçant et en riant, en félicitant mon initiative. Je ris avec lui un instant, avant de reprendre mon sérieux :

« Mais un ennemi ne perdra pas le temps en palabres n'est-ce pas ? Je peux juste espérer qu'il compte sur le fait de tenir une princesse affolée et sans défenses... »

Et même ainsi... Est-ce que je serais simplement capable d'avoir assez de sang froid pour mettre ces quelques leçons à profit ? Se battre avec Gareth sans risque d'être blessée et devoir défendre ma vie face à un homme armé d'une épée capable de me tuer étaient deux situations totalement différentes. Et si mon orgueil me hurlait que j'étais capable d'être à la hauteur, ma raison, elle, susurrait perfidement que face au danger, je ne serais pas plus brave qu'une de ces délicates fleurs du Bief...



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Sam 9 Sep - 23:53

Il est surprenant de parler de ce genre de choses avec Jeyne, surtout qu'en y repensant, elle était une parfaite inconnue il y a quelques mois à peine. Et pourtant, l'affection que j'ai pour elle s'est développée sans entrave et j'ai parfois l'impression de la connaitre depuis bien plus longtemps. Pour autant, cette discussion reste pour le moins étrange, probablement parce que je ne suis moi-même pas vraiment préparé à ce que j'aurais pu y répondre au premier abord. Je laisse filer un silence à ses propos et je hausse brièvement les épaules avant de répondre, un rien pensif. "J'en ai discuté avec Meg. Un peu. L'idée d'avoir un enfant l'inquiète un peu aussi mais elle ne veut pas que nous ne puissions pas l'éduquer nous-mêmes. Je sais, cela peut paraitre illusoire, surtout au vu de tout ce qui nous attend. Mais j'ai aimé que mon père soit présent jusqu'à ce que je vienne vivre au Roc. Et j'aimerais qu'il en soit de même pour mes enfants. Tout comme Meg n'a pas envie de les laisser aux mains d'une nourrice inconnue désignée par la Reine. Reste à savoir ce qu'il sera possible de faire sans créer d'incident à la Cour." J'ai une grimace à cette pensée non sans jeter un regard à Jeyne. "Votre père vous a manqué ? Même s'il avait les meilleures raisons du monde pour ne pas être là s'entend."

Ce genre de questionnements serait déjà délicat si nous étions restés au Roc mais, là encore, nous avons à composer avec cette mission dont la Reine a affublé Jeyne. Je me demande s'il est réellement possible qu'elle arrive à tisser de nouveau des liens avec le Nord ou son Empire, avant qu'il ne soit réellement trop tard mais le fait que j'ai toujours du mal à accepter que ce soit elle qui ait été envoyée en première ligne. Que je sois sacrifiable  et disposable est une réalité à laquelle j'ai fini par me faire depuis longtemps. Mais ce n'est pas le cas de Jeyne. Tout du moins, je l'espère. "Je sais bien. Ca ne rend pas les choses plus agréables, quand bien même vous êtes en effet la dernière carte d'un coté comme de l'autre pour calmer les choses. Si c'est encore possible." Elle a parfaitement conscience des choses, plus que certains ne pourraient le croire et je me rends vraiment compte qu'à ce moment-là à quel point sa situation va être encore plus délicate que je ne l'avais imaginé. Devoir représenter son futur face à tout ce qui été sa vie jusqu'à présent. Voilà un exercice auquel je n'aimerais guère me confier.

La situation se fait un peu plus légère alors que je lui propose de l'entrainer. Face à ses premières réticences, j'arrive tout de même à me faire convaincant avant de finir par souffler, complice. "Et puis, s'ils refusent, nous trouverons bien des ruses pour déjouer leur surveillance et le faire tout de même. Ce sera amusant et Lyman n'a pas encore trouvé toutes mes ruses pour disparaitre de son champ de vision. Il est temps que je les apprenne à quelqu'un et je ne suis pas sûr que Meg voudra que je l'apprenne à notre enfant. Déjà qu'elle ne veut pas qu'il ait mon sourire pour éviter de se faire piéger…"  Je secoue la tête, faussement vexé, avant que l'entrainement ne commence. Et que je ne paie le prix de mon arrogance douloureusement. "Je vous accorde le mérite de l'application sans peine votre Altesse. J'aurais dû m'en souvenir. Et n'oubliez pas que si certains attendent beaucoup de vous c'est qu'ils ont vu votre potentiel."  Je me fends d'un clin d'œil, comme si le sujet était moins important qu'il en a réellement l'air avant de hocher la tête. "Tout dépend de l'ennemi cependant. Il sera persuadé que vous êtes sans défense, c'est certain. Vous pouvez aussi tout à fait accentuer la chose et faire mine de paniquer, ne serait-ce que pour avoir le champ libre. Vous êtes forte Jeyne, bien plus que vous n'avez l'air de le croire. Et je n'ai aucun doute quant au fait que vous pourrez vous défendre."  Je n'ai même pas besoin de faire mine d'être convaincu et mon air sérieux doit de toute façon montrer que je suis sûr de moi non ?


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 988
Membre du mois : 9
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Mar 12 Sep - 22:28

Par certains côté, Gareth me faisait penser à Bowen. Pourtant, ils n'avaient pas du tout le même caractère, mais... j'avais trouvé en l'ouestrien un compagnon attentif et attentionné à qui je pouvais parler librement, comme mon ami nordien. Même si je connaissais Gareth depuis moins longtemps, même s'il m'avait menti en se faisant passer pour le valet de Lyman quand il était son meilleur ami. Et un seigneur, aussi petit soit-il. Je lui en avais voulu sur le coup et puis je m'en étais amusée. J'arrivais même à lui pardonner d'avoir mis Lynara dans une position plus que délicate en ne prenant pas soin de sa vertu, en laissant parler la passion, esclaves qu'ils avaient été de leurs sens... Résultats des courses, Lynara était mariée à un homme qu'elle ne connaissait même pas et Gareth était marié à la princesse de l'Ouest, ce qui en faisait mon beau-frère. Sauf que l'ouestrien n'était pas vraiment du genre fidèle et qu'il visitait la tente d'une autre nordienne de la suite... Ce que je désapprouvais, mais je ne pouvais pas vraiment dire grand chose là dessus.

Et donc, Megara était enceinte. Et bien... Ils n'avaient pas chaumé tous les deux quand même. Ils n'étaient pas mariés depuis bien longtemps. Et Meg avait du prendre du thé de lune pendant un moment au vu de son étrange maladie qui la jetait dans les bras de n'importe quel homme, non ? Et pourtant... Enfin bref. C'était l'enfant de Gareth, tant mieux. Même si j'étais jalouse. Et que je me trouvais horrible d'être jalouse.

« Ma foi, si tel est le désir de Megara, nous pourront faire front commun, car c'est également ce que je souhaiterais pour ma part. »

J'arborais un petit sourire. Je m'entendais bien avec ma belle-sœur. Étonnamment bien. Elle était bien loin de l'image qu'elle pouvait renvoyer à tous. Et nous avions donc un nouveau point commun. Il nous serait peut être possible de conjuguer nos efforts pour faire bloc ? La question de Gareth concernant ma propre enfance me fit soupirer.

« Oui. Bien sûr. C'est mon oncle qui nous a élevé... J'ai l'impression que mon père ne nous a pas vu grandir et a manqué beaucoup de moments importants. Je lui en ai voulu vous savez ? Je lui en veux sans doute encore, même si j'ai compris. »

Et pourtant... il me connaissait bien, mieux que je ne l'aurais pensé après toutes ces années loin du foyer familial. Nous avions eu de tendres échanges. Je ne doutais pas de son amour pour moi. Mais cela serait-il suffisant pour permettre des négociations en toute sérénité ? Je n'en étais pas certaine. Pourtant, je devais essayer et j'étais là pour ça, n'en déplaise à Gareth qui aurait préféré que je reste en sécurité au sein du Roc. J'étais impatiente de revoir ma famille. Heureuse. Mais circonspecte également. Je n'étais pas si naïve qu'on pouvait le penser, pas aussi barbare et inconsciente que cela. Pas davantage que ne l'étais Gareth derrière ses airs insouciants et nonchalants. Il avait une conscience aiguë de sa mission et derrière les sourires, il y avait une réelle inquiétude.

L'entraînement commença et nous discutâmes, notamment du fait qu'il allait m'entraîner, ce qui risquait de déplaire à ma belle-famille. Il avait déjà dévoué Nymeria après tout.

« Alors vous allez faire de moi votre apprentie ? Je suis honorée ! Et je la comprends, si votre enfant a votre sourire, elle ne saura pas lui résister et il sera outrageusement gâté. »

Et je me fis un malin plaisir de montrer ce que j'avais retenu et de me venger aussi de Gareth, de façon bon enfant. Même s'il en conçut quelques douleurs. Et je récoltai pourtant des compliments malgré tout. Et une certaine pression, naturellement. Avoir vu mon potentiel... j'avais intérêt à être à la hauteur quand même. Et il semblait sûr que je saurais appliquer ses leçons et ne pas céder à la panique. J'aurais aimé avoir cette conviction.

« C'est gentil. Sans doute exagéré, mais gentil. Vous présumez de mes capacités de comédienne. Et à garde mon sang froid alors que je risque de mourir. J'aimerai vraiment avoir votre assurance concernant mon comportement en cas de danger... Prions que jamais je n'ai à prouver que vous aviez raison d'avoir foi en moi, Gareth. »



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1863
Membre du mois : 30
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    Dim 24 Sep - 18:55

Après avoir fauté avec Lynara, j'ai longtemps cru que Jeyne ne me le pardonnerait pas. Parce que j'étais celui qui était en tort, celui qui aurait dû être à même de se contrôler et, pire encore, celui qui ne risquait rien dans cette histoire. Après tout, je n'avais aucun engagement à son égard, si ce n'est moral. Et j'avais échoué. Heureusement, Jeyne ne m'en avait pas tenu rigueur plus que ne le voulait la bienséance et notre relation n'en avait pas pâti. J'avoue, j'en aurais été attristé, surtout que l'affection que j'ai pour la jeune princesse est sincère. Ne serait-ce que pour cette liberté de discussion que nous avons elle et moi. Je peux lui parler sans fard de ce qui me tracasse et des évènements qui me chamboulent, comme la grossesse de Meg. Je fixe la jeune femme, curieuse, alors que nous abordons l'éventuelle éducation de nos enfants. "J'avoue que je n'avais pas vraiment réfléchi à la question mais, si c'est ce que vous voulez toutes les deux, je ne pourrais que vous suivre et vous épauler autant que possible. Ces enfants seront sous bonne garde alors." Son sourire a quelque chose de plaisant, je me sens même soulagé de pouvoir lui parler de la sorte. Même si j'aborde un sujet autrement plus délicat.

"Il tient à vous, c'est indéniable. Même s'il a du passer plus de temps sur un champ de bataille qu'auprès de ses enfants, j'ai vu à la façon dont il vous veillait le jour du mariage l'importance que vous avez à ses yeux. Mais je comprends que vous puissiez lui en vouloir. Rien n'est jamais aussi simple qu'on le voudrait n'est-ce pas ?" Je laisse filer un silence pensif, songeant à mon propre père et à ce manque que rien ne saurait combler, avant d'ajouter, d'un ton plus doux. "Ne regrettez juste pas de ne pas lui avoir dit certaines choses, surtout en ces temps troublés." Je sais, c'est un peu facile de le dire comme ça, surtout lorsqu'elle semble avoir été distante de son père malgré elle. Mais je suppose que c'est important de le rappeler. Et, même si j'essaie de ne pas me faire trop sérieux, je tiens juste à lui rappeler l'importance qu'a cette mission pour moi, tout comme sa sécurité en général. "C'est moi qui serais honoré de vous avoir comme apprentie votre Altesse." Et, au reste de ses propos, j'ai un de ces sourires qu'elle ou ma femme a évoqué. "A croire que je suis capable de tout obtenir avec ça. J'en prends bonne note, sait-on jamais."

Même si, dans l'immédiat, c'est plutôt moi qui prend un leçon face à la jeune louve. Mais je suis plutôt beau joueur et, à sa mine fière, je ne peux qu'avoir un sourire amusé. "Tant que vous n'aurez pas cette assurance, je l'aurais pour nous deux alors. Allez, venez donc vous restaurez, la route sera encore longue demain." Et je pose un instant ma main sur son épaule avant de m'éloigner, boitillant un peu, mais plutôt fier de ma future Reine.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 988
Membre du mois : 9
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Near the border... | Jeyne    

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Near the border... | Jeyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)
» Human shields used at the border
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase
» THAI 12 ANS CH ADOPTANTS OU FA URGENT ASL SANDRINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Les Terres de l'Ouest :: Les Frontières
-
Sauter vers: