AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Megara Lannister, princesse de l'Ouest
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 22:17



Megara Lannister


   


   


   9 janvier de l'an-17 ▪▪ Naissance de la Princesse du Roc Megara Lannister, première fille du roi et de la reine du royaume de l'Ouest.
   Novembre de l'an -10 ▪▪ Megara contracte un mal des poumons ainsi qu'une forte fièvre. On craint pour sa vie. Elle s'en remettra au bout de nombreuses semaines.
   Juin de l'an -3 ▪▪ D'étranges comportements sexuels prenant la forme de pulsions incontrôlables assaillent la Princesse Megara. Un palefrenier de même que quelques domestiques profitent du mal qui affuble la Princesse. Seule la reine Jordane est tenue à la confidence. Elle fera engager un garde du corps.
   An -1▪▪ L'on informe la Princesse Megara qu'elle sera promise au Val. C'est finalement avec Nymeria, la plus jeune des Princesses, que l'union  se fera.
   An 0 ▪▪ Toujours aux prises de pulsions sexuelles incontrôlables, Megara se voit fiancer à Gareth Kenning, ami du Prince Lyman. Elle a du mal à accepter cette union à venir. Dune part, elle considère Gareth davantage comme un frère que comme un futur époux. D'autre part, de par ses pulsions, elle craint son rejet ou de lui faire du mal. Elle préfère jouer la carte de la froideur et de l'indifférence plutôt que de lui exprimer ses vrais sentiments.

   Lignée ▪▪ Loren & Jordane Lannister [parents], Lyman & Nymeria Lannister [frère et soeur], Arwin Lannister [grand-père paternel, décédé], Arcissia Farman [grand-mère paternelle], Seymon & Katryn Crakehall [grands-parents maternels], Rickard, Artur & Ilithia Crakehall [oncles et tantes]
   

    Sensible Curieuse Naïve Attentive Cachotière Loyale Froide en apparence Ambitieuse Nymphomane Posée

   


   ▪ 17 ans ▪
 ▪ On la surnomme Meg ▪
   ▪ Elle a vu le jour à Castral Roc ▪
   ▪ Elle habite la forteresse de Castral Roc ▪
   ▪ Elle est du Royaume de l'Ouest ▪
   ▪ Lannister ▪
   ▪ Elle deviendra sous peu une Kenning  ▪
   ▪ Princesse du Roc ▪
   ▪ Elle est fiancée ▪
   ▪ Elle est fidèle et à son père et souverain ▪
   ▪ Elle est contre la guerre ▪
   ▪ Feat Tamsin Egerton  ▪

    © Crédit Avatar

   

   
   


   
Positionnement politique


   
N°1 ▪▪ Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné?  
Étant Princesse du Roc, je ne peux que me sentir concernée par les tensions qui subsistent entre le Royaume de l’Ouest et les autres royaumes de Westeros. En fait, depuis toutes petites, les conflits m’ont toujours préoccupé et je me désole à l’idée de penser que ces tensions font bien trop souvent d’innocentes victimes. Cela dit, je sais que l’on se servira de moi de par mon statut de princesse, tout comme de ma jeune sœur, pour « apaiser » certaines tensions. Je le sais, tout comme je sais éperdument que je ne pourrai pas échapper à mon destin. Pour l’instant, je me contente d’assister aux réunions des conseils royaux aux côtés de ma mère en tentant de me faire discrète.

N°2 ▪▪ Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre?
Mon Royaume, c’est avant tout mon père, ma mère, mon frère et ma sœur. Ils sont ce que j’ai de plus précieux au monde. Plutôt mourir que de leur devenir déloyale. Je partage les idéaux de mon clan, il en va de soi. Je suis la fille du roi de l’Ouest et jamais ô grand jamais il ne me viendrait à l’esprit de déshonorer les valeurs que m’a transmis mon père et qui dicte sa régence. Mes convictions restent attachées à mon royaume, certes, mais qu’adviendrait-il ce dernier venait à changer son fusil d’épaule ? Qu’il vous suffise de dire que les liens du sang seront plus forts. Je suis née Lannister et j’en suis fière!  

N°3 ▪▪ Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction?
Je n’ai jamais été d’un naturel à vouloir me battre ni même à m’imaginer le faire. Je suis une femme ; le sexe faible. Que ferais-je de mieux en tant que femme sinon faire ce que toute fille, ce que toute sœur ou ce que toute épouse se doive de faire en cas de guerre ? Prier pour mes hommes, les soutenir moralement, tant dans leurs faiblesses que dans leurs victoires, les rassurer, les consoler et surtout, demeurer forte.  

N°4 ▪▪ Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte?
Répondre ici en 5-6 lignes et en détaillant bien la position et le point de vue de votre personnage.
J’ai toujours entendu parler des Dragons de Valyria comme étant des étrangers ; des ennemis de peu de vertues à faire disparaitre. Aujourd’hui, je vous avoue avoir un peu de mal à prendre position quant à cette embuscade et à la chute de Targaryen. D’un côté, je me dois de partager les opinions de ma mère. La neutralisation des Dragons était en effet une nécessité, mais ce sont les actes d’Harren le Noir en eux-mêmes qui me choquent. Ces actes dénotent beaucoup d’audace et une intelligence indéniable, il est vrai, ce qui rend le personnage d’Harren le Noir plutôt terrifiant à mes yeux, mais j’y vois aussi des actes odieux et dépourvus d’humanité. La mort était-elle la seule façon d’éradiquer Aegon ? Aurait-il pu exister une issue moins… cruelle ? Suis-je trop sensible ?
   



   
Entre vous et nous.


   
▪▪ Lily ▪▪ 33 ans ▪▪ 10-15/20 ▪▪ J'ai connu le forum grâce à une pub FB ▪▪ Je suis tombée en amour avec le contexte, le design du forum et le scénario de la Princesse Megara. ▪▪ Le fait que je vienne à peine de découvrir (de m'intéresser) au contexte de Game of Thrones.
▪▪ Je vous aime déjà !!! ▪▪

    © Crédit icone


   


Dernière édition par Megara Lannister le Sam 21 Mai - 5:19, édité 8 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 22:21



Savoir des mestres


       

PROLOGUE

Nuit du 9 janvier de l’an -17.

Tandis que la tempête faisait à l’extérieur, rendant la visibilité quasi nulle dans les Terres de l’Ouest, il y avait un va-et-vient sans pareil à la forteresse de Castral Roc. C’est que Jordane Lannister, surnommée « La Lannister », fruit de l’union de Seymon et Katryn Crakehall, était en train de mettre au monde son second enfant. De l’autre côté de la chambre nuptiale, Loren Lannister, noble héritier d’Arwin Lannister et d’Arcissia Farman, faisait nerveusement les cent pas alors qu’il entendait, impuissamment, les souffrances de sa jeune épouse. Après des heures et des heures s’apparentant à un véritable supplice, résonnèrent enfin les doux échos des cris d’un nouveau-né.

Le Roi du Roc s’arrêta net quand la porte de la chambre s’ouvrit brusquement.
Une fille ! C’est une fille !! déclara la sagefemme tandis que dans la chambre on s’attardait à réunir l’enfant et sa mère.

L’homme entra délicatement dans la chambre et rejoignit son épouse, visiblement exténuée. Les yeux fixés sur sa petite fille, un faible sourire sembla s’esquisser sur ses lèvres, elle prononça doucement :
« Megara… Nous l’appellerons Megara. »

Non sans fierté, Loren prit son héritière dans ses bras, une étrange lueur dans le regard. Tragique destin ou avenir glorieux ? Nul n’aurait su le prédire à cet instant, mais il en était d’une certitude : cette enfant allait être éduquée et instruite selon de pures traditions Lannister. Quoi qu'il en soit, on espérait seulement que la tempête qui faisait rage à l'extérieur depuis maintenant presque deux jours n'était pas annonciatrice de mauvais présages...
       
 



Chapitre 1 : Le temps de l'innocence

L’enfant du milieu a toujours du mal à trouver sa place. Megara a beau grandir en sagesse et surtout en beauté, elle n’échappe guère à cette règle. Toute petite, déjà, elle vit en marge du reste de sa fratrie. Elle n’a jamais eu le tempérament solide de son aîné, souverain en devenir, et encore moins cette insolence qui a toujours su caractériser sa cadette. Trop comme ceci, pas assez comme cela… Megara est différente et on le lui fait souvent sentir, qu’il s’agisse de reproches de la part de sa mère ou de comparaisons. Posée, calme et avenante, les sujets du royaume l’ont vite étiqueté comme étant une princesse à la bonté trop débordante, voire même naïve. Si sa douceur charme la plupart des gens de la cour, La Lionne, sa mère, voit plutôt dans cette naïveté un caractère qui doit être endurci… cassé. C’est pour cette raison, d’ailleurs, que Jordane Lannister s’est toujours montrée si intransigeante avec sa première fille…

Nettement plus proche de son père, Megara se rappelle encore comme d’hier tous les tendres moments passés avec lui. Le régent des Terres de l’Ouest, dont les fonctions ne lui laissaient que très rarement le loisir d’être avec sa progéniture, arrivait toujours à trouver un peu de temps pour sa fille ainée. Curieuse de par sa nature, Megara aimait questionner son père sur le pourquoi du comment, elle s’intéressait à la façon dont il régnait sur le royaume, elle s’inquiétait sort des pauvres gens. Enfant, alors qu’elle avait ce besoin viscéral de se savoir en sécurité, elle cherchait constamment à se faire rassurer par celui qu’elle admirait plus que tout.


« Vous êtes le plus courageux et le plus forts des rois, mon papa » s’amusait-elle à déclarer du haut de 6 ou 7 ans et le roi de répondre à sa fille en la cajolant : « Et toi, tu seras toujours ma petite princesse. »

« Vous êtes beaucoup trop tendre avec cette enfant… Vous allez finir par en faire une princesse précieuse et gâtée ! Ce n’est pas une lionne que nous aurons, mais un agneau ! Un agneau faible et sans défense. Est-ce ce que vous voulez pour notre fille, Loren ?»

Il fallait toujours que la reine vienne interrompre ces doux moments père-fille. Systématiquement. Le roi, tout comme la princesse, avait alors droit aux remontrances de celle que l’on osait rarement défier. La reine Jordane ne se faisait pas appeler « La Lannister » sans raison. Sa réputation la précédait.  Reconnue pour son ambition et sa poigne légendaire, la souveraine de l’Ouest était particulièrement dure et intraitable, surtout en ce qui concernait ses enfants. De toute sa fratrie, c’est surement Megara qui a le plus fait les frais de la sévérité de la Lionne.

« Tu ne seras pas éternellement une petite princesse à l’abri de tout, Megara. Les hommes ne sont pas ce que tu crois ; tu vis dans un monde cruel. Retiens-le ! Tu es trop docile… Trop friable. Il te faudra t’endurcir, ma fille… »

Tels ont souvent été les propos de la reine à l’endroit de sa fille. Le moins qu’on puisse dire c’est que la Lanniester s’est toujours exprimé crument devant la princesse. Elle a ainsi motivé ses exigences par l’intention d’offrir à sa progéniture – ses filles, surtout - ce qu’il y a de mieux, mais surtout de leur apprendre que la facilité et la beauté ne sont pas nécessairement du monde auquel ils appartiennent. Jugée trop candide par sa mère, Megara s’est donc vue recevoir une éducation des plus rigoureuses et jamais ô grand jamais il ne lui est venu en tête de défier celle qui l’a mise au monde. Toute sa vie elle s'est contentée de lui obéir yeux fermées, la tête basse, et avec toute l'assiduité dont on s'attendait d'elle. Cette éducation, aussi difficile fût-elle, n’avait pour but que de la protéger des aléas de ce monde sans pitié. Ce que Meg ignorait, toutefois, c’est qu’elle allait bientôt découvrir que sa véritable n'était pas extérieure à elle, mais bien en elle...  

     
 



Chapitre 2 : Il est résolu le temps de l'innocence chaste

Mois de juin de l’an -3

Elle n’avait que 14 ans lorsque ces étranges sensations ont commencé et ce n’était que le début d’un long et bien pénible supplice…

Ce jour-là, sa mère et ses précepteurs avaient jugé qu’elle avait suffisamment bien travaillé pour mériter un après-midi de congé. Lorsque son emploi du temps le lui permettait, Megara aimait faire de longues promenades sur sa monture ; un splendide étalon blanc que lui avait offert son père. Au retour de sa balade, après avoir soigneusement ramené son cheval dans les écuries royales, elle fut prise de vertiges qu’elle attribua, sur le coup, à la chaleur des intenses rayons du soleil de l’après-midi. Il fallait dire que cette journée était particulièrement caniculaire. Elle eut l’impression que sol allait se dérober sous ses pieds, si bien qu’elle alla pour s’évanouir. L’un des palefreniers qui se trouvait par là la rattrapa aussitôt. C’est à ce moment précis qu’elle ressentit une sorte de décharge électrique difficile à décrire. C’était comme un frisson qui lui parcourut tout le corps depuis l’échine jusqu’à la plante pieds. Dans les bras du jeune palefrenier, ce fut plus fort qu’elle : ses lèvres se collèrent aux siennes. Le jeune homme en fut saisi…


« Princesse… Mais que faites-vous ? »

La jeune femme qui d’ordinaire était prude aurait normalement dû excuser son geste, mais sa candeur laissa étrangement place à une coquinerie qui ne lui ressemblait pas. Elle se mordit la lèvre inférieure avant de se défaire de l’étreinte qui la retenait dans les bras du palefrenier. Ce dernier paraissait incrédule, visiblement sous le choc d’un tel comportement de la part de la princesse.

« Est-ce que tout va bien ?»

« Quelle question… Pourquoi cela n’irait pas ? » répondit-elle d’un air faussement innocent. Elle lança au garçon d’écurie un regard félin – pour ne pas dire léonin – avant de filer comme une gazelle vers un amas de pailles. Le palefrenier, qui n’avait pas moins de 20 ans, suivit la jeune femme du regard, ne sachant pas s’il devait s’amuser de pareil spectacle ou s’en inquiéter. « On dit que tu n’as pas de concubine… Un homme séduisant comme toi, fort et robuste… J’ai du mal à le croire… »

L’homme s’esclaffa, davantage par malaise que par impolitesse. Il s’agissait tout de même de l’héritière de ses souverains. « Avec tout le respect que je vous dois, princesse, je crois que vous devriez rentrer au château. »

« Oh, vraiment ? Hum… Regarde-moi dans les yeux et ose me dire que tu ne veux pas que je reste… » Elle se mit à défaire tout doucement les premiers boutons de sa robe avant de dénuder l’une de ses épaules.

L’homme étant homme, le palefrenier eut quelque peu de mal à garder son sang-froid. Après tout, il n’était pas de bois. Il fut bien vite lui aussi aux prises du même feu brulant de désir que la princesse. Elle s'offrait à lui avec une telle insistance qu'il ne put résister à ses avances. S’en suivit alors une sorte de "Attrape-moi si tu peux" dans l’écurie. Jeu auquel Megara laissa le jeune homme gagner. Ce dernier la captura et la souleva de terre pour l’amener et l’étendre sur l’amas de pailles. Cela n'avait peut-être rien d'une couche digne de ce nom, mais cette paillasse de fortune leur permettrait à tous les deux de satisfaire leurs envies respectives. Au diable les convenances ! C’est de cette manière que la princesse perdit sa chasteté.

Il la regardait avec cet air… à la fois victorieux et pervers. De toute évidence, le jeune homme avait plus qu’apprécié les frivoles instants passés avec Megara. Cette dernière se rhabilla sans lever les yeux vers celui qui venait de la dépuceler. Elle aurait voulu prétendre que cela s’était produit malgré elle… Hélas…

Tandis qu’elle s’affairait à replacer ses cheveux et à « effacer » toutes traces de ce qui s’était passé, elle sentit ses mains se poser sur ses hanches. Elle en eut presque la nausée.


« J’ignorais que tu avais autant de talents, jolie princesse… »

D’un geste brusque, elle se tourna vers lui.

« Comment oses-tu t’adresser à moi de manière aussi rustre ? Moi, la fille de ton roi ? »

Le palefrenier resta sans mots.

« Ne t’avise plus jamais de me toucher, palefrenier. Jamais ! »

Sans nulle autre forme d’explications, les larmes refoulées, Megara quitta les écuries au pas de course, laissant pantois le palefrenier. La honte venait d’emplir tout son être. Qu’avait-elle fait et surtout, pourquoi s’était-elle comportée ainsi ? La chaleur suffocante, des vertiges… Un moment d’égarement. Ça ne pouvait être que ça. Quoi qu’il en soit, elle ne se reconnaissait aucunement dans ces agissements ignobles et bien vite, elle fut aux prises d’un dégout. Le dégout de ses actes, bien sûr, mais surtout le dégout d’elle-même.

Elle réfugia dans ses appartements pour ne plus en sortir, cherchant une raison rationnelle à ce qui s’était passé dans les écuries. Toutefois, lorsqu’elle fut tenaillée de nouveau par les mêmes pulsions et qu’elle s’en prit, cette fois, à un pauvre domestique qui lui apportait de nouvelles robes, elle fut bien forcée d'admettre qu’il y avait un problème. Que lui arrivait-il ?


     
 



Chapitre 3 : Suis-je en train de devenir un monstre ?

« Meg ? Meg, je t’en prie, dis-moi quelque chose ! »

« Va-t’en ! Laisse-moi tranquille ! »

« Faudra bien que tu sortes de là un jour où l’autre, Meggie ! »

« Nymeria… Tu es en retard. Ton précepteur t’attend. »

La jeune femme fit une brève révérence à sa mère avant de disparaitre non sans ronchonner, laissant la reine Jordane seule devant les appartements de sa fille ainée. Elle cogna franchement à la porte.

« Megara… Ouvre immédiatement cette porte. Je te l'ordonne.»

En moins de deux, la princesse obéit à sa mère, comme elle l’avait toujours. Vêtue de ses vêtements de nuit, elle avait les traits tirés et la mine déconfite. De toute évidence, la jeune femme n’avait pas fait sa toilette depuis quelques jours et à en juger par l’état des lieux, elle n’avait guère bougé de son lit. La reine regarda la princesse d’un air interrogateur.

« Te voilà enfermée depuis des jours. Et puis est-ce que tu t’es vue ? Ton accoutrement n’est point digne d’une princesse ! »

« Oh, mère… Si je le pouvais, je resterais enfermée ici jusqu’à l’éternité. »

« Qu’est-ce que ce discours ?! Tu perds la raison, ma foi ! »

La princesse regarda sa mère en soupirant puis baissa les yeux, visiblement en proie à des remords que la reine devina aisément.

« Je n’ai pas perdu que la raison… »

« Mais qu’est-ce qu’il y a, vas-tu te décider à me le dire ? Tu sais combien j’ai horreur que l’on tourne autour du pot ! Qu’est-ce qui te tourmente au point de t’enfermer dans ta chambre ? »

La jeune femme regagna son lit en s’y assoyant.

« Il y a que je… Enfin… Je me suis adonnée à des… J’ai déshonoré notre famille, mère, et ce de la plus honteuse des façons… »

« Explique-toi, ma fille.» renchérit la reine en rejoignant sa fille.

« J’ai… Je ne suis plus pure, mère. Je me suis laissée aller à des gestes… inqualifiables. »

« Avec qui ? »

« Le palefrenier… »

« Avec le… Il t’y a forcé ? Hum ? Tu as... des sentiments pour lui ? »

« Non… Non, rien de tout ça, mère. C’est plutôt moi qui ai initié les choses. »

La reine parut interloquée, mais rien n’aurait pu la préparer à ce que lui dirait Megara par la suite. La jeune femme se confiait à sa mère non pas par volonté, mais bien parce qu’il lui était impossible de garder tout ça pour elle. D’entre tous, sa mère était peut-être la mieux placée ou la mieux qualifiée pour recevoir ce genre de confidences. Bien sûr, Megara demeurait terrifiée à l’idée de tomber dans les disgrâces de sa mère. C’est bien ce qui l’inquiétait le plus.

« C’est fut comme si je n’étais plus moi-même... D’abord des vertiges, puis l’impression de ne plus pouvoir contrôler ni mes paroles ni mes actes. Comme si quelqu’un d’autre s’emparait de mon être. Oh, ma mère… Je suis troublée. Je suis troublée, parce que quelques jours plus tard, j’ai renouvelé les mêmes gestes avec l’un de nos domestiques. »

La reine demeura muette, choquée par ce qu’elle venait d’entendre.

« Oh… J’aimerais tant pouvoir expier mes fautes. Je me sens honteuse, mère, et j’ai peur. Suis-je en train de devenir un monstre ? Est-ce le démon qui… »

« Est-ce que… est-ce que d’autres personnes sont au courant de tout ça ? »

La princesse secoua la tête.

« Bien. Ne raconte rien de tout ça à personne, Megara. Personne, tu m’entends ? Cela doit rester un secret entre toi et moi ? »

D’un geste se voulant davantage rassurant que tendre, la reine caressa les cheveux de sa fille.

« Quoi qu’il t’arrive ou quoi que ce soit le mal dont tu souffres, tu n’es pas en train de devenir un monstre, Megara… »

     
 



Chapitre 4 : Aux grands maux les grands moyens

Elle eut beau être rassurée par sa mère, pour Megara, c’était tout comme ; elle avait l’impression d’être un monstre. Chaque nouvel ébat incontrôlable la faisait se sentir tout simplement ignoble. Devant la fréquence et surtout croissance des pulsions sexuelles de la princesse, la Lionne remercia le palefrenier et tous les domestiques ayant succombé aux avances de sa fille. Cela ne fit qu’accroitre les regrets de Megara face à elle-même. Ainsi, il fut également décidé que la princesse ait un garde du corps…

« Mère ! Pourquoi les avoir destitués de leurs fonctions ? Ils n’y étaient pour rien… Tout était de ma faute. Et puis un garde du corps… C’est un peu gênant, tout ça… Vous ne trouvez pas ?»

« Que préfèrerais-tu que je fasse, ma fille ? Te laisser « butiner », ici et là, avec tous les jeunes hommes de la cour ? Ce n’est pas seulement ton honneur qui serait menacée, mais celle de toute ta famille. Ce n’est certainement pas ce que tu souhaites. Non ? C’est donc non négociable… L’homme que j’ai choisi et nommé te protègera non seulement des autres et de toi-même, mais il sera également à ta disposition lorsque... enfin… Lorsque tu seras souffrante. »

Comme toujours devant sa mère, Megara inclina la tête, résignée. Elle n’avait pas tort… Le mal dont elle était en proie risquait en effet de ternir le nom Lannister. Avait-elle d’autre choix ?

Quelque chose en elle s’est brisé depuis l’apparition de ses premières pulsions. Jadis douce – trop selon la Lannister – et enjouée, elle s’est peu à peu refermée sur elle-même à mesure que son mal est devenu plus incontrôlable. Sans que quiconque de son entourage, hormis sa mère, ne puisse comprendre quoi que ce soit, Megara s’est coupée du reste du monde, donnant désormais l’impression d’être hautaine et austère. Lourd est le poids de son secret… Pire encore celui du silence qu’elle s’est imposé.  Si seulement les gens savaient que sa froideur n’est qu’une façon de se protéger…

L’idée d’avoir un garde du corps ne plaisait guère à Megara… L’homme, judicieusement choisi par la reine, était plutôt repoussant, ce qui eut pour effet de calmer les ardeurs de la princesse le plus souvent du temps. Autant dire qu’elle ne se servit que très de fois de son exutoire. Les pulsions, elles, ne diminuant pas, Megara a fini par trouver d’autres moyens de les canaliser… Autopunition, mutilation, privations diverses. Il fut et il est encore terriblement souffrant pour la princesse de ne pas pouvoir apaiser son appétit charnel autrement qu’en utilisant les « services » d’un homme qui ne lui procure aucun désir ou qu’en se châtiant parfois de la plus douloureuse des façons.

Recluse, l’ainée des filles Lannister, s’est mise à devenir plus pieuse. Si sa mère la reine n’est pas du genre à croire aux malédictions, Megara, elle, reste convaincue qu’en adressant des aux Sept, ceux-ci la débarrasseront de ses démons intérieurs.  Elle y croit encore aujourd’hui malgré l’absence de pouvoirs divins tant espérés.
 

     
 



Chapitre 5 : Mon prince est en chemin...

Qu’en est-il aujourd’hui ? Depuis un peu plus de trois ans, Megara tente tant bien que mal de vivre avec ses pulsions et de les cacher à son entourage. Pour l’heure, seules sa mère et elle sont au courant du mal dont elle souffre… Elle est toutefois loin d’imaginer que son frère est aussi dans la confidence.

Par sa résilience malgré les difficultés qui l’affligent, la princesse a su prouver à sa mère qu’elle était suffisamment apte à avoir certaines responsabilités. Ainsi, elle assiste régulièrement sa mère dans les conseils royaux, prenant parfois part aux décisions. D’une certaine manière, cela l’aide à se changer les idées.

Si ses prières semblent être vaines, elle tourne désormais tous ses espoirs vers le mariage. Se marier avec un prince chasserait peut-être les mauvais souvenirs de son existence ? C’est ce qu’elle aime croire. Devant, initialement, s’unir au Val, c’est finalement avec Nymeria que l’union a été conclue. La voilà aujourd’hui destinée à Gareth Kenning, l’ami fidèle de son frère. Megara a toujours eu beaucoup de respect pour Gareth, mais elle se sent tout simplement incapable de s’imaginer devenir son épouse. C’est que la princesse le considère davantage comme un frère que comme un époux potentiel. Pour tout dire, même si elle aime à prétendre qu’un mariage d’amour la libèrera de ses démons, une part d’elle-même refuse d’ouvrir son cœur à qui que ce soit… Là est le véritable problème. Et si elle ne parvenait pas à trouver quelqu’un qui l’acceptera malgré ce qui fait d’elle un monstre ? Plus que la honte, c’est la peur d’être rejetée qui l’assaille à présent.
 



       
Les affiliations


       


       
Loren Lannister – Père tant admiré
       
Depuis toute petite, Megara voue une admiration sans nom à son père. Elle l'admire pour le calme qu'il inspire et pour son côté pacifique. Malgré les obligations de la couronne, il s'est toujours montré présent pour ses filles et Megara affectionnait tout particulièrement les moments passés avec lui. Leurs instants père-fille étaient si instructifs qu'elle avait parfois l'impression d'être sa préférée. Inutile de dire qu'il fut son premier Prince Charmant. En vieillissant, Megara s'est quelque peu éloigné de son père. Elle a honte de ses pulsions et vit difficilement avec l'idée qu'elle pourrait décevoir celui qu'elle aime tant. De ses deux parents, c'est à son père qu'elle ressemble le plus.


       

       © Crédit icone
Jordane Lannister - Mère, confidente et protectrice
       
Femme dure et autoritaire, la reine Jordane a toujours su se faire obéir par ses enfants. Enfant, il arrivait à Megara de se sentir terrorisée par sa mère si bien que jamais il ne lui serait venu à l'idée de contester son autorité. Si elle a longtemps eu l'impression de ne pas être aimée par celle qui l'a mise au monde, ce temps est toujours résolu. Depuis qu'elle s'est confié à sa mère quant à ses pulsions, Megara partage avec celle-ci un lien très proche. ce qui explique qu'elle se soit éloignée de son père. Megara considère désormais sa mère comme une alliée, une confidente et une protectrice.

       © Crédit icone

       
       
Lyman & Nymeria - Sa fratrie tant aimée
       
Lyman n'est peut-être pas le grand-frère le plus présent, mais le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a toujours eu un fort instinct de protection à l'égard de ses sœurs. De ce fait, Megara voue à son frère le plus grand des respects. C'est à lui qu'elle doit son union prochaine à Gareth Kenning.
C'est davantage de sa petite soeur Nymeria dont Megara est la plus proche. Enfants, elles avaient un lien particulièrement fort. Toutes deux se comprenaient sans même avoir à se parler. C'est lorsque Megara s'est repliée sur elle-même que les deux sœurs se sont peu à peu éloignées. Le fait est que Megara n'ose pas raconter à sa jeune soeur le mal qui l'affuble depuis quelques années. Elle craint de la dégouter, d'être rejetée par celle qu'elle a longtemps considérée comme son double.
       

       © Crédit icone
Gareth Kenning - Fiancé
       
Chargé de la sécurité de Lyman et de Nymeria, mais également de la sienne, Megara a l'impression que Gareth a toujours été là sans toutefois qu'elle ait pu le connaitre véritablement. Quelle ne fut pas sa surprise d'apprendre que son frère a conclu son union avec le capitaine de sa garde. Megara ne sait que penser de Gareth. Elle le considère davantage comme une sorte de frère plutôt que comme un mari... Sans compter qu'elle sait pertinemment qu'elle n'a jamais été sa favorite. Il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir que c'est Nymeria qui l'a toujours intéressé. Plus distante que jamais, il faudra tout ou tard que Megara fasse la connaissance de celui qui deviendra son époux... Si seulement les choses pouvaient être plus simples.  
       

       © Crédit icone

       


Dernière édition par Megara Lannister le Sam 21 Mai - 5:16, édité 13 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 22:37

Bienvenue Megara What a Face Bon courage pour ta fichounette




COME WHAT MAY
I AM WAR. THOU SHALT MAKE WAR, TO LOSE REASON.
COME WHAT MAY,
I AM HELL. HELL THOU SHALT LIVE
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage & Dame d'Accalmie. Epouse de Roward Martell, Princesse de Dorne. Reine fédérée de l'Empire. Conseillère du Collège Impérial.
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
I AM ONLY ANGER AND SUFFERING. A BODY DEVOURED BY HATED, MOTIVATED BY REVENGE.
Messages : 3111
Membre du mois : 16
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : Impétueuse, Passionnée, Bagarreuse, Indépendante, Fière, Téméraire, Intransigeante, Aventurière
I AM ONLY ANGER AND SUFFERING.  A BODY DEVOURED BY HATED,  MOTIVATED BY REVENGE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 22:42

Bienvenue chez nous! (et chez les fous :p)

Bon courage pour ta fichounette
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 22:42

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 22:45

Bienvenue Megara ! Espérons que nous soyons du même cru Very Happy

Bon courage pour ta fiche (:
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 22:59

Bienvenuuuuue !

Alors surtout, hésite pas si t'as des questions sur la situation actuelle, notre lien, tout ça tout ça ^^


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 1096
Membre du mois : 32
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 23:01

Bienvenue parmi nous !

Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas si besoin



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5923
Membre du mois : 1
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 23:07

Bienvenue et bon courage pour ta fiche o/
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 23:31

Bienvenue officiellement, Meg !



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 3173
Membre du mois : 8
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 7 Mai - 23:32

Bienvenue officiellement Megara !

Bon courage pour ta fiche, et si tu as besoin, on est là !
Très bon choix de perso en tout cas
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 0:07

Bienvenue sur le forum !



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 14498
Membre du mois : 189
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 0:20

Bienvenue belle-sœur <3



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1926
Membre du mois : 22
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 0:35

Très bon choix de PV !
Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 14:19

MA FILLE !!
LA PRUNELLE DE MES YEUX, MON CHOU BLOND, MON MACARON LÉONIN !!
(bienvenue sur le forum ! ^^)
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 14:39

Bienvenue sur le forum Megara

Tu en fait des heureux ça c'est certain ! Very Happy Bonne rédaction de ta fichounette




Shall we begin?


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 2018
Membre du mois : 13
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 14:59

Merci à tout le monde pour ce chaleureux accueil ! Ma fiche progresse bien. Je compte la terminer aujourd'hui !!!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 15:21

Bienvenue Megara !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Dim 8 Mai - 15:40

MA SOOOOOOOOOOOOEUUUUR !

Bienvenuuuuuuuuuuue
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Jeu 12 Mai - 10:16

Où en es-tu, jeune fille?



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 14498
Membre du mois : 189
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Jeu 12 Mai - 11:02

Bienvenue soeurette Very Happy
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 14 Mai - 3:26

Désolée pour le délai de ma réponse. Petite perte de connexion internet due à un déménagement. Me revoilà avec une jolie connexion ! ^^ Je termine donc ma fiche demain !!! Tellement hâte de rp avec vous !!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Sam 14 Mai - 8:57

D'accord, à très vite poupée!



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 14498
Membre du mois : 189
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Lun 16 Mai - 5:27

Je vais assurément avoir besoin d'un petit délai. Jusqu'à mercredi tout au plus, si cela est possible. Disons que je suis inspirée et qu'il me reste encore bien des choses à détailler. L'histoire progresse très bien et je crois à avoir réussi à rédiger la partie la plus délicate.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   Lun 16 Mai - 10:07

D'accord, jusque mercredi donc :p



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 14498
Membre du mois : 189
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Megara Lannister, princesse de l'Ouest   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Megara Lannister, princesse de l'Ouest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» kiwi bichon frisé male de 2 ans ( sud ouest)
» Conflit Est-Ouest au cœur du Caucase
» Installation d'un comite de gestion des risques pour l'Ouest
» Les 3 senateurs du Nord-Ouest veulent faire leur entree
» Lysia Megara (g)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Chroniques de l'Ere des Luttes.
 :: Présentations des personnages :: Les fiches abandonnées
-
Sauter vers: