Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

 

 Inner Demon [Tour IX - Terminé]

Aller en bas 
MessageSujet: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 3 Juin - 12:26



Inner Demon  
Torrhen Braenaryon & Walton Stark

Palais Impérial de Fort-Darion, Terres Braenaryon Semaine 4 du mois 1 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
Je ne savais pas quoi penser de ce moment. Bien sûr, des troupes nordiennes avaient pu rendre les honneurs aux étendards de la division ramenée de l’Orage, qui y était stationnée depuis un an. Entre camarades et compagnons d’armes, c’était quelque chose de normal. Mais aussi de bien formel. Et tout le monde n’était pas présent, forcément, car plusieurs dizaines de milliers d’hommes campaient dans la ville et dans ses environs immédiats. Je savais mon fils en service, mais bien là. Avec le reste de l’armée. Mon dernier-né, mon tout petit… Si rétif, si récalcitrant, et pourtant si prometteur. Il allait enfin pouvoir voler de ses propres ailes. Je me rappelais de l’effet que mes premiers combats avaient eus sur moi, jadis. J’étais presque aussi jeune que Walton mais lui avait connu d’abord l’abominable bain de sang de La-Mort-Aux-Loups…


Je me revoyais jadis, revenant plein de fierté et de gloire après l’Ile aux Ours, encore enivré d’hydromel et du parfum de Nelya Mormont. Et ce paternel au regard si sombre qui me posa juste la main sur l’épaule, et qui me disait simplement « Voilà, maintenant, tu sais tout. » Je l’avais haï pour cela. Maintenant, je comprenais. Un homme ne sait pas ce qu’il vaut ni quelles sont ses potentialités s’il ne s’éprouve pas d’abord dans le feu et dans la mort. Walton savait, maintenant. Peut-être me détestait-il aussi pour tout cela. Qu’importe qu’il me haïsse pourvu qu’il soit fort. La Meute pouvait s’arranger des inimitiés ; je n’étais pas père ni Empereur pour être aimé, mais par devoir. Walton le comprendrait peut-être, un jour.


Peut être.


Je ne le faisais pas mander après la parade des quais au château, pas plus qu’après. J’avais d’abord beaucoup de choses à voir avec Rhaenys, puis Nelya Omble, l’Intendante de l’Empire. Je devais voir tant et tant de gens… Le devoir d’abord. Pour moi, comme pour mon fils. Et ce n’est qu’en début de soirée que je prenais la direction du camp nordien à la sortie de la ville, après avoir passé les ponts enjambant le fleuve. Tenue de voyage, tunique de cuir noir frappé de l’emblème de l’Empire, cape blanche cousue du blason Stark, épée au côté et bottes épaisses de monte. Tête nue. Saluant la troupe au passage de la main, menant le destrier de l’autre et bien encadré de la Garde Impériale. La troupe nordienne me fait bon accueil ; les vivats éclatent partout et je salue quelques têtes connues parmi les plus anciens combattants de ce qui fut jadis mon ost. J’arrive bientôt près de l’endroit où l’on m’a indiqué que mon fils se trouvait, et je mets pied à terre.


J’avais peur de le décevoir. Peur depuis toujours. Peur de sa colère, de sa rancœur. Être puiné n’était facile pour personne. Voir son père épouser une étrangère et fonder une nouvelle famille et dynastique en était une autre. Mais j’avais fait cela pour le bien commun. Pourrait-il le comprendre, passer outre, se forger son propre avenir en lettres d’argent au panthéon des Stark ? Je le lui souhaitais de tout mon cœur.


Walton est de dos, quand j’arrive près d’un feu de camp, occupé à quelque chose que je ne vois guère de là où je me trouve. Il semblait si grand, désormais.



| Que voilà un jeune Prince du Nord bien occupé… |


Voix forte, qui doit le détourner de ce qu’il fait ; je sais que son service s’arrête lorsque le crépuscule pointe le bout de son nez. Je m’avance vers lui. Hésitant, d’abord. Puis, l’attire contre moi, dans une accolade qui ressemble plus à celle entre frères d’armes qu’entre un père et son fils, câlin gauche et viril, mais étreinte quand même.


| Je suis content de te voir, Walton. |


je le relâche, le regarde de haut en bas.


| Je suis fier de toi, fils. Alors, cette campagne ? |


Ton détaché, mais j'étais noué d'appréhension à l'intérieur, démoli par la tornade d'émotions que me procuraient ces retrouvailles et toutes les épreuves et le passé que cela faisait remonter aux recoins les plus douloureux de mon âme.


(c) DΛNDELION


Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44573
Membre du mois : 81
Maison : J'ai fondé la maison Braenaryon, mais je suis né Stark
Caractère : Loyal - Calculateur - Secret - Stratège - Froid - Fier
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5831

Fire, Blood and Winter.

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptySam 28 Aoû - 11:20

Cela faisait quelques jours que nous étions arrivés à Fort Darion. Et je dois bien admettre que j'étais impressionnée par la capitale impériale. Rien à voir avec les autres places fortes que j'avais toujours par le passé. Outre l'architecture sudienne très différente de celle du nord, il se dégage de cette ville une certaine effervescence, une atmosphère vive bien différente de celle de la forteresse Stark. Là où Winterfell était une citadelle ancienne, puissante, majestueuse, Fort Darion me renvoyait l'image d'une cité jeune, agitée, mais on pouvait clairement sentir que l'histoire était en train de s' écrire… Mon service auprès de Lord Bowen n'avait pas pris fin à notre arrivée, aussi, je restais souvent avec mes compatriotes nordiens. Toutefois, j'avais eu l'occasion de visiter les lieux, et d'explorer cette ruche mouvante et frénétique, et je dois avouer que cette ambiance me plait, probablement plus que je n'aurais pu l'envisager. Fort Darion était pour moi avant tout une opportunité. Mais je ne peux nier que j'y découvrais plus que ça.

Il faut dire qu'ici je profite d'une liberté différente de celle que j'avais à Winterfell. Ma position d'aide de Bowen me permet de rester au camp, où mon statut a relativement peu d'importance. Et en ville, je ne connais aucun visage et je doute que qui que ce soit puisse deviner que je suis le fils de l'empereur. C'est un anonymat que j'apprécie, aussi relatif soit-il. Aussi, j'ai passé une partie de ma matinée à m'attarder prêt des forges. Ça fait longtemps que je ne m'étais pas accordé le temps d'observer les artisans à l'œuvre, et je dois admettre que ça me manquait. Et je dois avouer que je n'ai pas été déçu. J'ai l'habitude des forgerons de Winterfell, de leurs techniques, de leur façon de faire. En découvrir de nouvelles avec des gens d'horizon différents est également très agréable. Après quoi, je suis retourné au camp pour m'atteler au programme que j'avais prévu Bowen.

La routine a un peu changé depuis que nous ne sommes plus en mouvement, mais mes tâches restent sensiblement les mêmes : m'occuper du destrier de Bowen et du mien, m'occuper de son équipement, gérer sa correspondance, assister à l'intendance du camp et m'entraîner. Les deux dernières parties ont pris un temps supplémentaire depuis que nous sommes stationnaire et que nous n'avons plus besoin de nous tenir prêt à une bataille imminente.

Pour l'heure, je m'occupe des équipements, celui du Sénéchal et le mien. C'est devenu une habitude avant les entraînements, en grande partie pour ne pas avoir à tout faire une fois éreinté par une bonne séance de combat. En général, je me mets un peu à l'écart des autres pour se faire, déjà parce que l'équipement prend de la place, et d'autre part car ça me permet d'avoir un peu de temps seul pour moi. De temps en temps quelqu'un passe pour échanger quelques mots, mais ça me dérange moins qu'avant, et j'ai fini par apprendre à faire abstraction de l'agitation autour de moi. Pas comme si j'avais vraiment le choix…

Une voix me tire de mon ouvrage, une voix que je reconnais, mais qui paraît presque trop ancienne pour être réelle. Comme un souvenir. Ça m'avait fait la même sensation quand Jon était rentré à Winterfell. Et je sais à qui elle appartient. Je me lève pour saluer Père, mais ne peux empêcher un mouvement de recul en voyant son visage. Je savais qu'il avait été blessé au visage, et je m'attendais à cette cicatrice. Mais la voir… c'est autre chose. Toutefois, passé la surprise initiale, j'arrive à reprendre contenance et à lui sourire en retour.

"Le plaisir est partagé Père "

Pour dire la vérité, je suis vraiment content de le voir. Je m'attendais à ce que la rancœur que j'ai pu éprouver à son encontre soit plus vive. Mais finalement non. J'avais dit dans ma dernière lettre, que je ferais des efforts pour la mettre de côté, au moins pour pouvoir l'écouter et voir s'il y avait la possibilité de renouer le lien. Mais je m'étonne presque de la simplicité avec laquelle cela se fait. J'enchaine ensuite, afin d'être entière honnête :

"Veuillez me pardonner. Votre cicatrice est plus impressionnante que je ne l'avais imaginé"

C'est idiot, j'en suis conscient. J'ai vu bien pire a la Mort-aux-Loups qu'une blessure aujourd'hui guérie. D'autant que je savais que Père a été blessé… mais sur l'instant j'ai été pris au dépourvu. Peut-être justement parce que cette cicatrice m'évoque les images de la Mort-aux-Loups, ou peut-être parce que cette cicatrice barre aujourd'hui un visage dont le souvenir date d'il y a presque 2 ans. Ou peut-être parce qu'il s'agit du visage de Père… Il va me falloir un peu de temps pour m'y habituer. Toutefois, passé la surprise, j'arrive à faire abstraction et à continuer.

"La campagne s'est bien passée. Bowen est un maître bienveillant mais exigeant. J'aurais aimé participer davantage, mais j'imagine que les batailles à venir ne manquent pas."


Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 655
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 16 Sep - 11:13



Inner Demon
Torrhen Braenaryon & Walton Stark

Palais Impérial de Fort-Darion, Terres Braenaryon Semaine 4 du mois 1 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
Je sais bien que je ne suis pas vraiment adroit dans les relations familiales. La faute à qui ? La mienne, évidemment. Mais pas que. Je restais convaincu que tout ce qui arrivait était comme pour toujours une succession d’évènements, de postures, de caractères qui s’opposent, et d’héritage. Ca ne change pas grand-chose à la situation. Ca ne me déculpabilise pas non plus. Et ça n’appelle personne, pas véritablement en tout cas, à plus de raison et de mesure. Je savais que je traînerais longtemps les chaînes de mon passé, de ce qu’avait fait Sigyn, de ma réaction derrière. Je savais tout cela. Je le sentais au plus profond de mon âme ; je resterais meurtri et handicapé par ce poids immense, cette blessure de l’âme, qui jamais ne guérirait.


Voir mon jeune fils s’occuper d’équipement me plaît. Me rappelle mon propre passé, aussi. Cette époque où déjà je portais le poids de notre avenir collectif sur les épaules, mais où je vivais dans la soif de découvertes, dans l’attente de ce que j’allais pouvoir expérimenter… Je savais que j’allais aussi devoir endurer. Mais je ne savais pas à quel point. Les leçons de mon propre père, cruelles, avaient été entendues. Comprises. Jusqu’à un certain point. Mais on ne se rend jamais bien compte quand on est jeune, quand on est beau, quand on est fort, quand on est aimé et entouré, à quel point tout cela ne tient qu’à un fil. La vie, ça ne tient à rien. Le pouvoir, pareil. Un coup d’épée, une flèche, une chute à cheval, un amour qui se meurt ou un peu d’extrait d’une plante mortelle dans un plat…


La vie, ça ne tient à rien.


Je n’avais plus vu Walton depuis longtemps. Parfois, quand je suis avec mes proches, j’en oublie mes balafres, ma laideur. J’en oublie que j’ai le visage déchiré et raccommodé d’un chevalier de chiffon trop usé des jeux d’un enfant turbulent. Je me fige, même si le gamin me sourit. Je n’aime pas oublier, être pris en défaut. C’est un aveu de faiblesse, dû à un emportement puéril.


Le gamin ne semble pas me dévisager sourcils froncés, yeux pleins de colère enfantine tout juste contenue. Bon pas ?


Je suis laid. Il a raison. Impressionnante. Je fais de mes faiblesses un avantage.



| Si elle t’impressionne toi, fils, qui a vu la mort et combattu l’ennemi, imagine quel impact elle a sur les conseillers, les marchands et les nobles de robe ? |


j’aurais pu me montrer plus grivois, selon l’assistance. Mais pas avec mon fils. Et encore moins avec Walton. Le petit n’avait pas la même sensibilité que son frère, que le nouveau Roi du Nord. Pour le meilleur, ou le pire ? Allez savoir. J’avais toujours cru que la force, c’était de ne jamais rien manifester, et un petit bout de femme aux cheveux blancs retournait la moitié du continent d’un regard et de quelques mots. Les temps changeaient. Trop vite pour moi, mais ça ne devait pas vouloir dire que j’étais obligé de rester loin en arrière. Le jeune homme parle de Bowen, et parle de participer. Je fronce les sourcils.


| Tu n’étais pas du combat, jeune Prince ? |


Quelque chose que j’allais devoir éclaircir… Non pas que mon fils devait systématiquement se mettre en danger, loin de là. Mais il était Stark. Il était l’un des jeunes loups. Il devait se faire les crocs, ou quand viendrait l’hiver…


| Le temps viendra, en effet. Nos ennemis sont légion. A chaque fois que tu réussiras quelque chose dans ton existence, tu susciteras défiance, envie, jalousie, et les Rois sont des ambitieux qui règlent leurs problèmes dans le sang. A toi d’en faire couler plus que tu n’en perdras. |


Je regarde alentours, alors que l’on nous dévisage toujours. Je n’allais pas fuir, mais le laisser dans sa zone de confort.


| A-t-on un endroit où nous pourrions discuter plus tranquillement ? |


(c) DΛNDELION



Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44573
Membre du mois : 81
Maison : J'ai fondé la maison Braenaryon, mais je suis né Stark
Caractère : Loyal - Calculateur - Secret - Stratège - Froid - Fier
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5831

Fire, Blood and Winter.

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyLun 18 Oct - 20:21



Je ne peux m'empêcher d’avoir un petit sourire peiné quand Père évoque la réaction de sa cour à sa cicatrice. Rien qu’à la manière dont il en parle, j’imagine aisément leur réaction. Après, je ne sais pas si le fait d’avoir connu le combat rend la chose moins impressionnante, au contraire. Quelqu'un qui n’a jamais vu ne peut pas se rendre compte de ce qu’il y a derrière. Il ne voit que le résultat final, et cette image ne lui évoque rien. Il ne se remémore pas les corps sans vie d’un ami, d’un frère, d’un oncle… Il n'a pas l’image des corps mutilés, maculés de sang et de boue. au mieux peut-il l’imaginer, mais à moins de l’avoir vécu, cette cicatrice n’est pour lui qu’un atour disgracieux. Certes, l’apparence est importante pour les hommes de robes et de soie, mais je ne suis pas sûr qu’un homme de cuir et d’acier en soit moins affecté.

Car un homme de cuir et d’acier sait les horreurs que cette cicatrice évoque.

mais peut-être suis-je trop naïf sur ce point. On s’habitue à tout, même à l’horreur, alors pourquoi la guerre serait-elle différente? Au bout d’un moment, ces images n’ont peut-être plus d’effet sur un guerrier. Et sans doute c’est faire trop de sensiblerie que de penser qu’un soldat puisse encore être affecté par la vue d’une blessure. Aussi, je me contente de répondre :

“J’imagine aisément. Mais peut-être qu’ils ne se rendent pas compte de ce qu’elle représente justement parce qu’ils ne l’ont pas connu.”

C’est au moment où j’évoque la dernière campagne que je comet mon premier impair. A la tête renfrognée de Père, je me rends compte que j’en ai trop dit, involontairement. J’aurais probablement dû taire ce détail, l’objectif n’était pas de mettre Bowen dans l’embarras…

“J’ai participé, mais à l’arrière. C'était ma première bataille depuis la Mort-aux-Loups, où je ne me suis pas vraiment illustré pour de bonnes raisons…”

Je ne suis pas sûr que cette explication règle réellement le problème. Je n’ai pas vraiment interrogé le Sénéchal sur les raisons qui l'avaient poussé à me garder à l’arrière. Je suis parti du principe que c’était lié à mon comportement lors de la dernière bataille, que c’était “normal” d’attendre avant de me laisser aller à l’avant, que je prouve que j’étais digne de cette confiance que j’ai perdu ce jour-là. et cela me paraissait d’autant plus logique que le contexte ne se prêtait pas vraiment à me lâcher la bride. Nous avons combattu presque de nuit, à l’aveugle, avec très peu d'informations sur l'ennemi. j’avais accepté cet état de fait, bien que celà ne me réjouissait pas. Je ne l’ai pas questionné, me fiant au jugement de Bowen… mais la réaction de Père fait naître en moi un doute. Vu son étonnement, il ne semble pas penser que la Mort-aux-Loups soit une raison suffisante. Il y a peut-être quelque chose que je n’ai pas pris en compte… ou peut-être tout simplement que Bowen et lui n’ont pas la même approche, après tout.

Il n’insiste pas là-dessus, et j'acquiesce d’un signe de la tête quand il évoque nos ennemis, et le fait que je ne manquerai pas d’occasions de combattre. un discours bien sombre, mais cohérent avec ce à quoi je m’attendais. Je ne dirais pas que c’est ce à quoi j’aspire, mais si là est le prix à payer pour forger ma propre lame, alors je suis prêt à le payer.

Alors que Père demande s’il y a un endroit plus calme pour échanger, je réalise qu’on nous observe. effectivement, je n’avais pas fait attention à cela. j’ai pris l’habitude de m’isoler mentalement, à défaut de pouvoir le faire physiquement. Réflexe de survie, sans quoi je n'aurais pas pu tenir le coup. De ce fait, j’ai appris à ne pas me concentrer sur ce que font les autres. Mais depuis que nous somme stationnaire, j’ai eu le temps d’explorer un peu pour trouver un coin au calme pour prier et réfléchir. après quelques secondes de réflexion, je dis.

“ Vous savez aussi bien que moi qu’un camp offre peu d’intimité, nous pouvons nous diriger vers la tente. il y a aussi un bras mort du Trident un peu plus loin, c’est tranquille et personne n’y va jamais.”


Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 655
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 4 Nov - 20:10

[HJ je viens de voir que tu avais encore 13 ans dans ton profil, mais -12, si tu ajoutes l’an 0, l’an 1 et l’an 2 si t’es de début d’année, je t’annonce que t’as même du poil de barbe avec tes 15 piges bibou xD]




Inner Demon
Torrhen Braenaryon & Walton Stark

Palais Impérial de Fort-Darion, Terres Braenaryon Semaine 4 du mois 1 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
Défiance, jalousie, et tout le reste. Tous ces donneurs de leçons, qui ne décidaient jamais de rien, qui se contentaient de suivre le mouvement… Qui étaient les premiers à s’abattre sur ceux qui commandaient, qui prenaient des risques. Plus encore évidemment quand ils n’étaient pas maîtrisés, ou déséquilibrés au regard des gains attendus. Mais même simplement ceux qui osaient n’étaient pas à l’abri. Walton avait le pire des rôles, qui lui était dévolu aussi bien par sa naissance que par l’évolution de son entourage. Jamais il ne règnerait, sauf à subir des drames. Et pourtant il ne serait jamais comme les autres, ni ses amis, ni même simplement ceux de son âge. Car il y aurait à vie ce poids sur les épaules, celui d’être indispensable, et pourtant sans utilité concrète actuellement. A lui de se faire une place, et de faire fi des jalousies. A lui de meubler son existence, et de lui trouver une autre utilité que simplement le fait d’exister. Il pouvait trouver tout ça en campagne, en guerre. Je haussais les épaules à l’évocation des stigmates que la guerre avait apposés sur moi, synonyme de laideur.


Ou d’unicité, du point de vue de Rhaenys seulement. Mais c’était une artiste, son coup d’œil était lui-même atypique. Les autres ne me verraient jamais que comme une gueule cassée de plus, un infirme à demi, revanchard et belliqueux, haineux de ce qui reste beau et immaculé.



| Peu importe la raison, sans doute. |


A quoi bon m’appesantir sur ma trogne ? A moins d’espérer qu’un autre coup de hache me remette la gueule à l’endroit comme par magie, je ne changerais plus de visage. Je gardais les sourcils froncés devant ses explications. Je me doutais que Bowen avait dû avoir ses raisons, voire ses ordres. Sans doute aurais-je décidé comme lui si cela avait été de mon ressort. Mais avec le recul et la distance… Et surtout, je voyais combien mon fils avait mûri. Et de toute évidence, avait envie de prouver qu’il n’était pas qu’un glorieux patronyme, qu’un puiné quelconque.


| Etait-ce de ta volonté ? |


Je l’interrogeais, je le testais plus que dans l’événement en lui-même, dans sa façon de me répondre et de me présenter les choses. Bon, cela dit, nous commencions à être écoutés alors je faisais la demande tacite à mon fils de nous trouver un coin plus tranquille. Je lui emboitais le pas quand il évoqua un cours d’eau secondaire du Trident.


| Allons y, alors, même si j’ai toujours préféré la bière comme élément liquide. |


Boutade lâchée le plus sérieusement du monde, quelques sourires et rires dans l’assistance. Nous marchons un bon moment dans le silence.


| Si tu me disais maintenant comme tu vas. Les sentiments d’un prince ne sont pas à aborder devant la troupe, ils ne regardent que toi d’ordinaire. Et ton vieux père aussi, j’en ai bien peur. Tu as énormément grandi, depuis la dernière fois. Tu n’es plus un garçon, désormais. Et tu es libre de te choisir une voie, aussi. Y as-tu réfléchi ? |

(c) DΛNDELION



Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44573
Membre du mois : 81
Maison : J'ai fondé la maison Braenaryon, mais je suis né Stark
Caractère : Loyal - Calculateur - Secret - Stratège - Froid - Fier
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5831

Fire, Blood and Winter.

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptySam 27 Nov - 23:26

Je souris légèrement à la remarque de Père. Oui, j'aurai dû y penser. En bon loup solitaire, j'évite les lieux peuplés. Sans doute que Jon ou Denny auraient eu ce réflexe, mais pas moi. J'ai toujours été du genre à m'isoler… J'espère juste qu'il n'en prendra pas ombrage.. dans le pire des cas, ce sera pour plus tard.

Je commence à me détendre un peu alors que nous nous éloignons du gros des troupes. j’ai appris à vivre en communauté, autant de force que de grès. Mais je ne suis jamais aussi à l’aise que quand je suis seul. J’ai toujours eu ce besoin. Il fait partie de moi, et quoi que je fasse, ça ne changera pas. Alors autant l'accepter. Alors que nous marchons, Père reprend la parole, et me demande comment je vais.

" Je vais bien. Vraiment. Ça faisait tellement longtemps que je voulais quitter Winterfell... "

Je me tourne vers le bras d’eau, regardant sa surface lisse, et les quelques lentilles d’eau qui y croissent. ma mâchoire se serre un peu. Je sais que je dois répondre à sa question concernant la dernière bataille. “est-ce que c’était ma volonté". question piège s’il en est. Surtout question où il n’y a pas de bonne réponse. Je pourrais essayer de répondre de la manière la plus adaptée, essayer de lui dire ce qu'il veut entendre. Mais ce serait bien présomptueux de ma part d'imaginer être capable de comprendre ce qui se passe dans son esprit… posant les yeux au sol, je remarque un galet plat au sol et le ramasse.

" Pour répondre à votre question de tout à l'heure, et pour être entièrement franc avec vous, ce n'était pas ma volonté. J'aurais préféré participer plus activement à la bataille."

Je lance le galet à l'eau, d'un geste franc lui permettant de faire quelques ricochet avant de sombrer dans l'onde. Inutile de le cacher, oui, je suis déçu. J'ai l'impression que j'aurais pu participer plus, en prenant part aux combats. Ne pas le dire serait inutile, et trouver des excuses encore plus, autant jouer cartes sur tables. Je me retourne vers Père, un air grave et déterminé.

"Mais j'ai choisi de le faire. J'ai choisi d'obéir aux ordres, de faire confiance au jugement du Sénéchal. "

Bonne ou mauvaise reponse, difficile a savoir. Mais c'est la vérité. J'aurais pu refuser, plaider ma cause, insister sur le fait que ma place n'était pas a l'arrière. Peut-être aurais-je dû le faire. Mais j'ai choisi de ne pas le faire. J'ai choisi d'obeir. Advienne que pourra.

Je marque un temps de silence avant de reprendre

"Quant à mes projets. Dans l'immédiat, je veux continuer mon apprentissage dans les armées du nord. Quant à l'après …"

J'allais dire après la guerre… mais je suis de moins en moins convaincu que cette guerre prenne fin un jour… et quand bien même elle finirait, une autre prendrait rapidement sa place… je continue donc.

"Disons que je cherche encore quelles opportunités je peux me forger au sein de l'Empire et du Royaume du Nord."

Pour en avoir parlé avec Lyanna, je ne vois pas d'un mauvais œil cet empire, et l'idéal qu'il représente. Pour un esprit curieux comme le mien, j'y voit une source de changement, de nouveauté à découvrir, et comme je l'ai dit, d'opportunités. Je ne suis pas naïf, et j'entend le point de vue de Jon, ou du moins la méfiance que je ressens chez lui. Et j'en partage une partie. Mais contrairement à Jon, je ne serais pas Roi. Je dois me trouver une autre voie pour exister. Et si je peux la trouver grâce à l'Empire, pourquoi pas ? J'ai beaucoup réfléchi ces derniers jours, à savoir si ma place est dans le Nord, ou auprès de l'empire. J'ai l'impression que tout me pousse a faire un choix entre ces deux puissances. Entre mon père et mon frère. Mais plus j'y réfléchis, plus je me dis que je ne veux pas être emprisonné dans ce choix. Je ne sais pas encore comment, mais je suis persuadé qu'une troisième voie est possible, et que je peux la créer, et qui sait, peut-être tenir la promesse que j'ai faite a Jeyne de tenir la meute.

Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 655
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyMer 8 Déc - 14:07



Inner Demon
Torrhen Braenaryon & Walton Stark

Palais Impérial de Fort-Darion, Terres Braenaryon Semaine 4 du mois 1 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
De sa volonté. De se tenir à l’écart. Ca compterait forcément, d’une façon ou d’une autre. Pas parce que ça révélerait quelque chose de ce qu’il était vraiment, au fond de lui. Mais parce que ça laisserait transparaître comment les autres le voyaient, et plus encore, ce dont ils pouvaient le juger capable. Ce n’était rien de définitif, comme type de jugement. Mais ça pouvait handicaper et contrarier ses ambitions, et ses actions, pour des années. Un silence passe et je ne peux pas vraiment lui imposer de me répondre. Je l’aurais pu si je l’avais voulu. Mais il n’était plus un enfant, et je n’avais en théorie plus à le forcer à obéir, à le contraindre. Pas pour quelque chose qui ne relevait pas d’un devoir. Et pour le meilleur comme le pire, surtout le pire, être honnête envers moi n’était pas un devoir de prince ou de fils. Certains diraient même qu’il valait mieux garder quelque jardin secret pour se prémunir d’un père dont les décisions pourraient s’avérer intrusives, ou obligatoires. Allez savoir, à cette époque où le vice et la vertu alternaient leur position et changeaient de masque avec constance.


Mon garçon me confirme qu’il voulait quitter Winterfell. Et son ton me laisse à penser que c’était effectivement une décision qu’il n’avait pas dû avoir besoin de beaucoup peser. Je ne pouvais qu’envisager la raison de son choix. Trop d’ombre pour lui, là bas ? Moi en vie, et son frère de retour, cet endroit était celui où il avait grandi, mais sans pour autant pouvoir y mûrir en toute quiétude, loin du pesant héritage qui reposait sur ses épaules. Je ne jugeais pas. Je ne rebondissais pas. A quoi bon ? S’il voulait se confier, il l’aurait déjà fait. Walton semble un rien mal à l’aise, il ne tient pas en place et ramasse une pierre, avant de me répondre.


Il dit la vérité, au moins. Je l’observe quand il lance son projectile et les rebonds que la pierre fait sur la surface désormais trouble et parcourue d’ondes, du petit bras de rivière. Je reste immobile. Je l’écoute, sans l’interrompre, et ne profite ni de ses pauses ni de ses silences pour m’immiscer entre eux.



| Un Prince de devoir, alors. Comme ton frère, comme ton père et tes oncles ont pu l’être, jadis. C’est bien. Il est important de suivre les directives de ceux dont on reconnaît l’autorité, sans la remettre en question. L’Ordre dans la troupe est important, essentiel. |


Je secoue doucement la tête, toutefois.


| Mais tu es prince. Le Prince. Si ton ambition est de défendre ton blason, ton honneur et ton avenir, tu n’es pas plus, et certainement pas moins, qu’un autre conscrit. |


Sous entendu, se battre était un devoir et s’il le ressentait ainsi, il n’y avait aucune raison de se tenir à l’écart. Bien sûr, ça voulait dire que mon fils pouvait se retrouver blessé, ou tué… Et ça me hantait, ça me travaillait comme pas possible. Entre sa sécurité, celle de Jon, de mes petits enfants, de Rhaenys, des Jumeaux, de l’enfant à naître, et de tout ce qu’il me restait comme proches, je passais de bien mauvaises nuits. Quant au reste…


| Ces deux mondes t’appartiennent, Walton. Tu peux même être une des passerelles les reliant. Tu sais que ma porte t’est ouverte, comme l’est celle de ton frère. Nord comme Empire ont besoin de tout. Soldats, cultivateurs, architectes et ingénieurs, juristes et inventeurs. L’avenir te tend ses bras, Walton. Tu es jeune. Et ce nouveau monde pour lequel nous nous battons sera vécu par toi, et ta génération. Celle de nos enfants. Si tu veux te faire à n’importe quel métier, tâche ou mission, tu en as la possibilité. |

(c) DΛNDELION



Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44573
Membre du mois : 81
Maison : J'ai fondé la maison Braenaryon, mais je suis né Stark
Caractère : Loyal - Calculateur - Secret - Stratège - Froid - Fier
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5831

Fire, Blood and Winter.

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyMer 22 Déc - 17:20

Je n’arrive pas à vraiment tenir en place, nerveux à l’idée de ce que je peux dire, ce que je peux faire devant lui. Malgré les blessures, il reste tel que dans mes souvenirs, impressionnant, intimidant même. Bien que la différence de taille commence à se résorber entre lui et moi, témoin d’une poussée de croissance que je n'avais qu’à peine remarqué, il à toujours cette allure, cette présentation de géant de pierre. Indestructible. alors oui, j’ai un peu de mal à rester détendue autour de lui. j’ai l’impression que chacune de mes paroles est scrutée, analysée.

"Vous pensez que j'aurais dû être plus explicite sur ma volonté de combattre ? Essayer de le faire valoir ?"

La question est posée sur un vrai ton d'interrogation, pas de défiance. Si j'ai pu et ai encore de choses à reprocher à Père,  en revanche, j'ai pleinement confiance en son jugement en tant que guerrier, soldat et chef d'armée.  Il a vu bien plus d'une bataille et je continue de penser qu'il est l'un des meilleurs hommes d'arme du nord et de l'empire, si ce n'est le meilleur. Ses blessures, quoi qu'on en dise et quoi qu'on en pense, en sont le témoin. Alors oui, son avis sur la question compte pour moi. Il n'y a encore pas si longtemps, j'aurais peut-être eu un autre discours. Persuadé que j'avais les réponses, où que je pouvais les trouver par moi même. Aujourd'hui, je sais que ce n'est pas le cas. Je sais que je dois trouver un équilibre.  Un équilibre entre obéir et faire valoir mes choix et mes aspirations. J'avais eu du mal à le faire comprendre à Jon, à trouver les bons mots. Mais j'avais fini par avoir son soutien sur ce point. Quelque part, je suis rassuré d'avoir aussi celui de Père.

Et je dois dire que je suis un peu surpris de l'échange que je peux avoir avec Père. Les dernières discussions avec Jon, avant mon départ, avaient été animées. Cela avait été cathartique, nécessaire même je pense. Je m'attendais au même genre d'échange avec Père. Depuis que nous avons quitté Winterfell, j'anticipais un peu ces retrouvailles. Mais au final la discussion reste apaisée. Celà me surprend moi-même. Et ce qui me surprend d'autant plus, c'est son support. J'étais parti du principe que suite à son départ, Jon et moi nous retrouvions à l'écart, au profit de sa nouvelle famille sudienne. Mais je constate que ce n'est pas aussi manichéen que je l’aurais cru, que j’aurais bien voulu le croire. Tout est toujours plus simple en noir et blanc… Pour la première fois depuis le début de l'entretien, je regarde Père dans les yeux.

" Pour être franc, les choses évoluent tellement vite… Il n'y a pas si longtemps, vous étiez Roi du Nord, Jon votre Héritier…"

Et moi je tenais Winterfell. Cette expérience, à n’en pas douter, était nécessaire pour moi, à cette période de ma vie. mais il ne s’est pas passé un seul instant où j’avais l’impression d’être à ma place, où j’avais l’impression d’être moi. j’étais quelqu’un d’autre. J’étais le Stark de Winterfell. Je devais l’être, c’était mon devoir, et je ne regrette pas, car il m’a permis de tenir, d’évoluer, vers ce que j’espère est la bonne direction… Mais il n’était qu’un rôle.

" Alors j'ai encore du mal a voir la place que je veux occuper dans ce nouveau Westeros que nous sommes en train de créer…"

Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 655
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyMer 19 Jan - 13:59



Inner Demon
Torrhen Braenaryon & Walton Stark

Palais Impérial de Fort-Darion, Terres Braenaryon Semaine 4 du mois 1 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
Je note le malaise de mon gamin. Il ne semble pas tenir en place. Il se tortille, presque imperceptiblement… Mais moi, je vois. Je vois et je comprends. Je me souviens très bien comment j’étais devant mon père. Cela remontait à loin, maintenant… Et je l’avais connu à peu près aussi longtemps que Walton était dans ma vie, et moi dans la sienne. Les choses auraient pu mieux se passer, mais quand je considérais ma propre relation avec mon géniteur, les choses n’étaient pas si graves, loin de là. Comme quoi il y avait toujours de la place pour de l’amélioration… Mais je ne voulais pas que Walton craigne ma présence, ou qu’il anticipe d’aborder certains sujets avec moi. Nous n’avions jamais pu être proches, comme l’étaient tant de pères et de fils que je connaissais. Je conçois, toutefois, que les sujets qui nous occupent sont assez tendus, pour un jeune homme et son père qu’il ne voyait qu’assez peu, et qu’on ne pouvait donc pas vraiment deviner la tournure, ni l’issue.


Je réfléchissais un instant à sa volée de questions. Il y avait le respect dû aux rangs, aux aînés… Mais il avait sa propre position à défendre, son propre avenir aussi.



| Oui. Tu dois obéir aux ordres. Mais ton rang te permet d’ouvrir tes pensées, et plus encore, tes aspirations, à ceux qui te sont d’un rang inférieur, même s’ils commandent présentement. Tu dois dire ce que tu souhaites. Et insister. Pas par obstination, mais à raison ; tu devras le faire avec des arguments à la clef. Car aucun général sain d’esprit ne prendra sciemment le risque qu’un prince sous sa protection ne finisse sur un mur de piques… |


L’image était bien funeste, mais si j’avais bien une qualité, c’était de toujours m’attacher au plus près du réel, y compris avec mes enfants. Je n’étais pas celui qui donnerait de fausses images, qui entretiendrais des illusions. Je préférais prendre des risques, s’il le fallait. Je préférais que mes gamins sachent à quoi s’attendre, ou mes proches de façon plus générale. Je n’aimais pas l’idée que Walton aille faire la guerre, encore moins qu’il prenne part directement à la mêlée, où le risque était infiniment plus grand que dans des échanges de volées à distance. D’un autre côté, il ferait ma fierté en prouvant sa valeur, ses qualités, dont je le savais pourvu depuis toujours.


J’acquiesce lentement, quand Walton me parle de la position de Jon. Et du fait que les événements s’enchainaient à toute vitesse. Je posais mon bras sur son épaule, et serrais doucement.



| Il n’y a pas de destin, Fils, mais ce que nous faisons. C’est ce que me disait mon père, jadis. Ce qu’il t’aurait dit aujourd’hui. Tu peux faire ce dont tu as envie. Te battre, défendre tes idées ? Ca peut se faire à la cour, si c’est politique, sur le terrain si c’est la gloire. Construire ? Je peux te mettre en compagnonnage avec tous les plus grands esprits de l’Empire, et te faire travailler sur les chantiers d’avenir. Peu importe le choix que tu feras, je te suivrais toujours. |


Mais je serrais les dents, front plissé.


| Bien que si tu choisisses la vie maritime, je crains que je finirais par avoir les cheveux tout blancs dans très peu de temps. |

(c) DΛNDELION



Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44573
Membre du mois : 81
Maison : J'ai fondé la maison Braenaryon, mais je suis né Stark
Caractère : Loyal - Calculateur - Secret - Stratège - Froid - Fier
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5831

Fire, Blood and Winter.

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyMar 1 Mar - 0:17

 
J'écoute attentivement Père alors qu'il évoque les possibilités qui s'offrent à moi. Entendre sa voix après tout ce temps semble presque étrange… presque aussi étrange que la teneur de notre échange.  J'avais anticipé un conflit, de devoir faire un effort pour garder mon calme… Mais j'avais visiblement tort… 


Je ne l'aurais sûrement pas crû si on me l'avais dit, mais je suis capable d'avoir un échange normal avec mon père…


Je me surprends même à sourire alors qu'il évoque l'inquiétude que lui causerait un éventuel désir de ma part d'embrasser une carrière maritime.  Une part de moi serait bien curieuse de voir ça… Mais n'ayant pas d'appétence particulière pour ma chose nautique, il y a peu de chance que cela se produise. Je laisserai donc les mers aux barbares fer-nés. 


Reste à savoir quels autres domaines pourraient m'attirer. J'ai toujours été curieux et débrouillard,  je n'ai donc que l'embarras du choix. J'ai toujours aimé la forge et le travail du métal, c'est toujours quelque chose qui m'a fasciné.  Et s'il est vrai que j'ai l'ambition de faire mes preuves par les armes, je suis également curieux du fait politique. Père évoque également la possibilité de construire. Je n'ai jamais vraiment songé à me tourner vers l'architecture, mais en y réfléchissant, celà pourrait être un domaine qui me plairait…


En fait, je me rends compte que je n'ai jamais vraiment réfléchi à toutes ces opportunités. Ou plutôt, j'étais tellement concentré sur la volonté de faire mes preuves et à chercher ma place que je n'ai pas vu ces possibilités qui s'offraient à moi… Et surtout, à trop vouloir faire mes preuves auprès des autres, je ne me suis pas posé la question de ce que moi je voulais vraiment… Avant de répondre à Père, je me tourne vers le camp.


" Je pense que j’ai encore besoin de me découvrir, pour savoir ce que je veux faire de cet avenir. C’est pourquoi je désire rester dans les rangs de l’armée du Nord pour le moment, auprès de Lord Bowen et de nos hommes. J’apprends beaucoup auprès d’eux…"


Oui, probablement plus que je ne l'aurais envisagé. S'en est presque risible, quand je pense qu'il y a à peine 2 ans, je me faisais fort d'apprendre seul, pensant me connaître, et pensant que cela ferait de moi un homme… et pourtant, j'ai l'impression que j'ai plus appris depuis mon départ de Winterfell que pendant toutes ces années là-bas.  Bien sûr, pas sur l'aspect académique, mais sur bien des choses, et notamment sur moi-même, sur mon caractère,  sur ce que je veux, ce qui m'anime. Et sûrement sur ma façon de voir les choses...


Je me retourne ensuite vers Père. Je ne sais peut-être pas quoi lui répondre aujourd'hui, mais quelque part, le simple fait de l'évoquer, et surtout de savoir qu'il est là à quelque chose de rassurant. Je pense qu'une part de moi avait besoin de l'entendre.


"Mais je vous suis reconnaissant pour votre offre et votre soutien."





Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 655
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] EmptyMer 30 Mar - 13:59



Inner Demon
Torrhen Braenaryon & Walton Stark

Palais Impérial de Fort-Darion, Terres Braenaryon Semaine 4 du mois 1 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
Je ne suis pas l’homme le plus à l’écoute qui soit. Je suis patient, mais je ne saurais déployer des trésors de cette qualité. C’est un fait que je suis aussi un père relativement mauvais, puisque souvent absent. Et on m’a déjà expliqué nombre de fois que je peux aussi incarner une ombre très pesante sur les épaules de mes garçons, ou de ma fille. Le savoir n’est pas plaisant, mais si ça reste factuel, que me reste-t-il à dire ? Essayer de m’améliorer, sans doute. Et surtout l’intérêt de veiller à ce que ne soit pas qu’un vœu pieux, ce qui ne va pas de soi quand on a un emploi du temps comme le mien. Walton semble se dérider, peu à peu. Je sais qu’il est en colère. Il l’a toujours plus ou moins été. A tort ou à raison, chacun y trouverait sans doute à y redire. Ca ne change rien au fait que nous avons chacun nos positions sur lesquelles camper, et que nous nous efforçons de croire qu’elles sont simplement légitimes.


Il sourit, mon garçon. Et c’est déjà beaucoup, compte tenu de notre situation.


C’est communicatif, aussi. Et je lui réponds donc, de la même façon. Je déteste l’idée de le voir partir, mais c’est forcément la conséquence de le laisser libre d’accomplir ses rêves. Alors comment pourrais-je le contraindre de quelque manière que ce soit ? Tout ce qui importe à mes yeux, c’est que Walton trouve sa voie, qu’il soit heureux, qu’il se marie, et qu’il soutienne son frère. Evidemment, pas nécessairement dans cet ordre. Mais s’il peut avoir tout cela, je serais au moins un père comblé le concernant. Il doit bien réfléchir. Car il est impossible pour tout homme, de tout faire. Je hoche la tête, quand le jeune homme parle de continuer à se projeter pour découvrir ce qui l’intéresse vraiment.



| Je comprends. Bowen aura de la chance d’avoir un Prince du Nord à ses côtés. Mais tu devras faire tes propres choix, fils, même si tu restes sous son commandement. Il n’y a qu’en participant à la hauteur de ce que tu es prêt à accomplir que tu te découvriras, ou que tu rejetteras ce métier des armes. Il restera ton devoir, au moins pour partie, au moins pour un temps. |


Parce que de par sa naissance, Walton se doit de participer aux actions de guerre du Nord, au risque autrement de passer pour un couard, et c’est de toute façon le devoir sacré de tout membre d’une société féodale, surtout lorsqu’on se trouve à son rang. Il doit le légitimer par les armes et par le sacrifice, provisoire, de sa liberté, pour poursuivre les desseins d’une cause plus grande. Le garçon me sourit encore et me remercie. Je souris, plus largement, ce qui doit me donner une mine affreuse. Plus loin, on me hèle. Je passe ma main dans ses cheveux pour les lui ébouriffer.


| Tu les auras toujours, mon garçon. N’en doute jamais. Je suis appelé. Nous nous reverrons très vite, Walton. D’ici là, prépare toi, écoute les anciens, et fourbis tes armes. A très vite. |


Je m’éloigne alors, non sans un dernier regard.



(c) DΛNDELION



Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44573
Membre du mois : 81
Maison : J'ai fondé la maison Braenaryon, mais je suis né Stark
Caractère : Loyal - Calculateur - Secret - Stratège - Froid - Fier
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5831

Fire, Blood and Winter.

Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Inner Demon [Tour IX - Terminé]   Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty


Contenu sponsorisé


Inner Demon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Inner Demon [Tour IX - Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cœur des femmes renferme de nombreux secrets / Tour Vii, An 1, Mois 12, Semaine 2 / [Tour IX - Terminé]
» At the dawn of war / Tour VII, An 1, Mois 12, Semaine 1 [Tour VIII - Terminé]
» Le Bouclier de Port Lannis (Fb - tour VII) [Tour VIII - Terminé]
»  Look down, look down, don't look 'em in the eye [Tour II - Terminé]
» In this together [TOUR VII - TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: