Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

Elios Sand
MessageSujet: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 6:24


Sand
Elios

Maison : Aucune
Titre de noblesse : Capitaine de la Garde
Lignée : Aucune

Date et lieu de naissance : Né il y a 38 années, quelque part à Dorne
Caractère : Loyal - Observateur - Intransigeant - Soupçonneux - Combattant - Stratège - Dévoué - Orgueilleux

Célébrité : Santiago Cabrera
Crédit Avatar : Shereen



Elios & la situation de Westeros




Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné?
Aussi loin qu’il y a eu des hommes, il y a eu le pouvoir. Aussi loin qu’il y aura un trône, il y aura des hommes pour s’en disputer l’assise. La situation est tendue, c’est indéniable, mais a-t-elle un jour été plus sereine ? Il est acceptable de se soucier de telles discordes, mais ne serait-ce pas faire preuve de plus de sens que de se réjouir de se trouver dans un état des choses dans lequel les tensions sont révélées au grand jour ? Mon âme guerrière se sent concernée par la guerre. Mon statut de Capitaine de la Garde ne se sent pas concernée par celle-ci.

Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre? Il peut paraître étrange pour un homme de placer une différenciation entre Royaume et famille régnante, qui plus est lorsque l’homme en question est Capitaine de la Garde. Certes, je suis loyal au Royaume de Dorne, mais je ne commettrais pas l’imprudence d’affirmer que cela implique une loyauté aveugle à ma terre. J’ai connu bien des Terres avant de retrouver Dorne, et je ne pourrais être plus heureux de voir à sa tête telle princesse. Car c’est bien en sa princesse que se place ma loyauté. Que les Dieux nous protègent de telles possibilités, mais j’ai connu assez de guerres pour en connaître les moindres vices. Les conflits naissent entre les peuples comme ils éclosent au sein des familles les plus soudées. Si jamais cela devait arriver, elle trouverait en moi un loyal serviteur. Ma loyauté est à Dorne car de Dorne est ma princesse. Non l’inverse.

Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction? En tant que Capitaine de la Garde, il semble presque étrange de devoir répondre à cette question. Si la guerre venait à effleurer ma région, je n’attendrais pas qu’elle me touche pour mener la première offense. J’irai aux premières lignes rencontrer mon ennemi. Je plongerai mon regard droit dans le sien pour lui présenter mes hommes et lui murmurerai à l’oreille « Vois comme voici que déjà de nos mains tu deviens cendres. »

Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte? Une stratégie comme une autre, à ceci près qu’en trahissant ainsi le Dragon, ce sont les Dieux que le Noir a pris le risque d’offenser. Lorsqu’à son tour son jour viendra, il lui faudra assumer la responsabilité d’un tel acte. En attendant ce jour, il devra trouver le sommeil en dépit de cela. Si tant est, bien évidemment, que l’homme ait quelque once de foi. Il me semble, en ce qui me concerne, que cela ne troublerait que bien peu mon sommeil.



(c) Creazioni (c)MusicalPanties (c)Walkinillusion


Elios & les autres




(c)Torben Je me souviens encore du jour où a été menée devant moi cette gamine de onze ans à peine. Je m’en souviens pour une raison des plus simples : il m’est absolument nécessaire de retenir parfaitement cette image dans mon esprit, tant les choses ont changées. L’enfant est devenue une femme dotée d’une force, tant d’action que de conviction, bien plus grande qu’elle ne le sait, bien plus grande qu’elle ne pourrait même ne serait-ce que l’imaginer. À travers elle est scellé tant le présent que l’avenir de Dorne, et je ne permettrai jamais qu’il en soit autrement. Si elle devait en venir à disparaître, Dorne disparaîtrait avec elle. Et mon amour pour ma terre me poussera à jamais à protéger la princesse comme le plus précieux des mille trésors des sept couronnes.
Deria Martell - Protégée



(c)Shereen Il serait relativement malaisé pour moi de décrire ce que je ressens à l'égard d'Arianne, et pour cause : je l'ai bien souvent croisée dans les couloirs du palais de Lancehélion, mais je n'ai obtenu d'elle que des regards en biais. Je me suis laissé entendre qu'elle me reprochait d'avoir offert à sa demi-soeur une formation des plus poussées lorsqu'elle même n'a eu droit qu'à une éducation bien légère. Je me suis également laissé entendre, cela dit, qu'elle était à deux doigts d'outrepasser sa fierté pour venir me demander une formation similaire. Ma foi en Deria est pleine, et je sais Arianne être une alliée de choix pour ma régente, pleinement loyale à sa demie-soeur. Aussi alliée de choix soit-elle, le choix en question ne serait que plus judicieux pour peu qu'elle profite effectivement des quelques enseignements que je saurais lui prodiguer. Il s'agirait pour autant de ne pas la brusquer. Je m'arme donc de patience, en attendant qu'elle saute le pas. J'imagine qu'elle ne se doute même pas que j'ai déjà commencé à préparer un programme spécialement dédié pour elle...
Arianne Martell - Récalcitrante



(c)Torben Anders est un bâtard certes reconnu mais, puisque bâtard, incapable de prétendre au pouvoir. Pour autant, il n’en demeure pas moins que Anders est extrêmement proche du frère de Deria, Roward. En tant que Capitaine de la Garde, je répond également aux ordres de Roward. Mais en tant qu’homme c’est à Deria que revient ma loyauté. Et j’ai vu suffisamment de conflits fraternels pour savoir que la haine est particulièrement proche de l’amour. En tant que protecteur de Deria, il m’est nécessaire de prendre en compte toutes les possibilités, et si jamais Roward devait en venir à se retourner contre Deria, nul doute qu’il trouverait l’appui d’Anders. Certes, le jeune homme ne m’a jamais donné la moindre raison de douter de lui, mais il ne m’a jamais donné de raison non plus de lui accorder ma confiance. D’autant que les querelles l’opposant à Deria, aussi futiles soient-elles, sont monnaies courantes au royaume de Dorne.
Anders Martell - Suspect n°2



(c)Anders Le frère de Deria. Voilà qui suffit à expliquer la raison de ma défiance secrète. Certes, les deux jeunes adultes s’aiment de tout leur coeur, mais j’ai vu bien des guerres et nombre de ces combats naissaient de quelques formes de rivalité entre deux âmes de même lignée ; le sang commun n’a jamais empêché le sang d’être déversé. En tant que protecteur de Deria, il me faut prendre en compte toutes les possibilités, y compris, et sûrement en particulier, celles que Deria elle-même se refuserait bien ne serait-ce que d’imaginer. Aussi, jusqu’à ce que me soit présenter quelque preuve réelle du contraire, je n’aurai de cesse que de considérer Roward Martell comme le suspect numéro un dans la liste des ennemis potentiels de ma princesse.
Roward Martell - Suspect n°1



Elios & Bloody Crown



Salut moi c'est Elios J'ai découvert BC en recherchant un RPG GOT sur Google. J'aime beaucoup de choses, en particulier ce qui a trait à la culture populaire, des films aux séries, des livres aux bds. Sur Bc, j'aime bien le fait que ce forum semble actif et relativement exigeant mais j'aime pas trop par contre devoir répondre à cette question vu que je ne connais pas encore grand chose du forum. J'ai bien pris connaissance du règlement intérieur. La devise du forum est


Dernière édition par Elios Sand le Lun 14 Mar - 12:14, édité 2 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 7:48

Blessed are the Damned



Ne me demandez pas où je suis né, je n’en ai pas la moindre idée.  Quelque part dans le royaume de Dorne, à en juger par ce nom qui me suit depuis bien avant que remontent mes premiers souvenirs. Dorne. Plus qu’un nom, une origine. Plus qu’une origine; une preuve du cynisme dont peuvent faire preuve les dieux. Dorne est le nom d’une terre que je n’ai jamais connue. Je suis de ces enfants perdus qui errent de ville en ville pour en hanter les ruelles et dérober de quoi manger sur la place du marché. La nuit, je retrouve la harde des enfants perdus et nous refaisons un monde que nous ne connaissons pas. Nous sommes les meilleurs amis dont ce monde ait pu être témoin, mais nous ne dormons que d’un oeil. Nous sommes amis, mais nous ne sommes pas assez fou pour nous accorder les uns les autres la moindre confiance. On m’appelle Dorne où que j’aille, un nom qui me précède en chaque lieu, ou du moins qui vient à la bouche des enfants perdus dès lors qu’ils aperçoivent la double cicatrice qui parcourt mon dos. Il faut dire que j’ai déjà ma réputation. Le voleur le plus agile que notre communauté connaisse. Cette double cicatrice formant un canal étroit entre mes omoplates. Un jour, un enfant rit en annonçant que ce dessin sur mon dos est une carte de nos terres.

J’ai six ans et je comprend que mon nom est Dorne car je suis cette terre.

Un homme est venu au marché ce matin, y est resté toute la journée. Je l’ai observé. Il s’est installé à la terrasse d’un bouge et, malgré le soleil, il n’a rien avalé de la journée. Le regard dans le vide, il me semblait ailleurs ; mais j’avais l’étrange et implacable impression qu’il était bien plus présent en ces lieux que je ne le serais jamais. Lorsque le soir est venu, les enfants des rues ont rejoint leur repère, j’ai suivi le pas et l’homme était là. Je ne saurais retranscrire beaucoup de notions quant à la conversation qui s’en suivit, simplement que je n’avais pas tord. Toute la journée, l’homme avait observé ce que nous mettions tant de peine à dissimuler aux yeux du monde, et voici que l’homme énonçait des noms. Des noms que je ne connaissais pas, des noms que je ne comprenait pas, jusqu’à ce que vienne le mien. Demain, je suivrai l’Homme Qui Voit Les Ombres hors de la cité.

Demain j’aurai sept ans, mon nom sera Dorne et je serai gladiateur.

Il pourrait paraître barbare d’imaginer que des êtres de ce monde puisse prendre quelque plaisir à voir des enfants se battre à mort, et parier sur le gagnant. Ce serait somme toute bien mal connaître les êtres de ce monde. La première arme que l’on place entre mes mains sera une hache. Sa double lame fera le triple de ma tête et mes dix doigts ne seront pas suffisants pour faire le tour de son manche. Si vous vous demandiez comment on forme des enfants à combattre, voici la réponse : on ne le fait pas. On les place face à des enfants qui ont apprit à se battre. Ceux qui survivent apprennent ainsi à se battre. Notre compagnie voyage à travers les sept couronnes. À dix ans, j’aurai vu bien plus du royaume que la majorité des êtres de ce monde ne le feront de leur vie. Et voici que vient le jour où celui que j’affronterai dans la fosse se nomme Dorne. Un homme dans la force de l’âge : un gladiateur de treize ans. Je n’en ai que dix, sa réputation me précède, c’est à moi de changer de nom. Avec mon teint plein de soleil, l’Homme Qui Voit Les Ombres m’offre mon nouveau nom. Le lendemain, armé de cette hache dont la lame ne fait plus que deux fois ma tête et dont je fais le tour du manche d’une seule de mes deux mains, je remporte mon combat.

J’ai dix ans et la foule scande le nom d’Elios.

L’Homme Qui Voit Les Ombres est bon, comme le sont les mourants. L’Homme Qui Voit Les Ombres me convoque dans sa caravane. Il m’annonce pourquoi, même en plein soleil, il ne boit jamais. Il m’annonce comment, aujourd’hui, il s’est laissé aller à outrepasser sa propre loi. Il m’annonce comme le poison qui salissait le vin de son verre ne lui laisse plus que bien peu de temps à vivre ; les hommes qui perdent leurs paris sont pleins de rancoeur. L’Homme Qui Voit Les Ombres veut partir le sourire aux lèvres par la délectation d’une âme délestée.

J’ai onze ans et c’est en homme libre que je retrouve Dorne.

Lorsque mes pas éreintés parviennent à porter mon corps épuisé jusqu’aux pavés pales de Lancehélion, mon premier réflexe est de me plonger dans une fontaine. De l’eau, enfin… Mais ce qui s’en suit n’a rien à voir avec le bonheur. Ce qui aurait du être un plaisir se mue en coup de fouet. L’eau glacée me frappe plus fort que milles coups subis dans les arènes les plus hostiles, moi qui ces dernières semaines n’avait connu que l’aridité du désert, la chaleur suffocante de la roche sèche, l’atmosphère étouffante du sable brûlant. Le coup de fouet m’envoie dans un autre monde, et je ne dois mon salut qu’à la bonté d’âme d’un soldat en ronde, venu tirer un corps des moins reluisants d’une eau des plus claires. Les âmes habituées des affres de ce monde penseront sans doute que c’est somme toute pour que je ne salisse pas plus la fontaine que l’homme me tire de ma torpeur mortelle. Mais je jurerais bien que, pour la première fois de ma vie, j’ai ici affaire à un acte parfaitement désintéressé. Les gestes qui suivent témoignent de ma juste prémonition ; sans doute me prend-t-il en pitié, car voici que le Soldat Qui Prend Soin me mène à une table pour m’y servir à manger. Je crois bien jamais n’avoir vu autant de nourriture sur une table, et voici qu’elle m’est offerte… Le Soldat Qui Prend Soin fait venir un homme de médecine pour m’ausculter, il me demande de lui raconter mon histoire et m’offre au soir venu un lit pour dormir… Pour la première fois de ma vie, je dors. Pour la première fois de ma vie, je me sens suffisamment en sécurité pour me laisser aller au sommeil ; je le sais, le Soldat Qui Prend Soin veille sur moi.

Les semaines passent et je demeure chez le Soldat Qui Prend Soin. Nous apprenons à nous connaître. Lui qui n’a jamais trouvé femme découvre en moi un héritier pour ses valeurs. Moi qui n’ai jamais eu de famille rencontre en lui un rédempteur spirituel. Lorsque j’ai repris des forces, il me demande ce que je compte faire, à présent, de ma vie, et je ne répond pas. L’homme a noté ma formation guerrière. Le lendemain, je l’accompagne à la caserne.

J’ai toujours onze ans, mais c’est en soldat que je renais à Dorne.

Je gravis les échelons, et je le fais vite. Les autres enfants-soldats s’étonnent de me voir progresser bien plus rapidement qu’ils ne le font. Les pauvres n’ont pas eu la chance d’être enfant-gladiateur, jeté dans l’arène armé d’un hache dont la lame faisait trois fois la taille de leur tête et dont le manche était trop large pour que leurs dix doigts n’en fassent le tour ; je les plaindrais presque. Car si le Soldat Qui Prend Soin m’a laissé un savoir, c’est que l’autre est un atout dont il faut prendre soin ; je suis aussi fort que l’est mon peloton. Aussi, plutôt que de les plaindre, je les conseille. Je replace leurs mains sur le bois de leur arc. J’écarte leurs pieds pour offrir à leur lance plus d’appui. Au bout de trois années d’entraînement intensif et d’enseignement conseillé, notre peloton d’enfants-apprentis rivalise avec les hommes-soldats de tout Dorne. Le Soldat Qui Prend Soin est monté en grade. Il doit former son propre escadron ; il se tourne vers notre peloton d’enfants-soldats. La caserne de Lancehélion s’indigne. Nombreux sont les hommes d’armes en ces murs à avoir bien plus prouvé leur valeur au combat que ces enfants trop faibles pour leurs armures trop lourdes. Le Soldat Qui Prend Soin répond que nous n’en porterons pas et n’en serons que plus rapides. Les hommes d’armes lui affirment que les enfants soldats sont trop petits pour tendre pleinement la corde de leurs arcs. Le Soldat Qui Prend Soin répond que le premier tiendra l’arc lorsque le second tirera la corde. Nous ne serons pas une armée de soldats. Nous serons Le Soldat. Nous agirons ensemble pour le moindre geste et n’en serons que plus mortels. Si un geste en appelle à un autre, le premier fera le geste et le second fera l’autre. L’union sera telle que nos ennemis ne sauront plus qui viser pour frapper. Si l’un de nous en venait à être touché, ce serait un autre qui tomberait. Chacun de nous serait nulle part, car nous serions tous partout. Nous Un guerrier composé de mille, comme le désert est composé de mille grains de sable.

J’ai quatorze ans et je suis le Sable de Dorne.

Les années passent et le Sable de Dorne enchaîne les victoires. Notre réputation ne tarde à nous précéder. Nous sourions lorsque nous entendons nos adversaires reconnaître nos mouvements communs, nos enchaînements partagés et soupirer dans une complainte notre nom. Le Soldat Qui Prend Soin prend le mérite qui lui revient et intègre la Garde Princière ; je suis nommé à la tête du Sable de Dorne. Nos terres deviennent notre havre de paix, notre paradis terrestre. Nous passons nos jours au combat, nos soirs aux tavernes, nos nuits aux lits des femmes. Notre vie devient une fête de sang, de vin et de chair, un quotidien de rêve pour n’importe quel adolescent à qui l’on ne peut rien refuser. Les années poursuivent de s’écouler et avec elles nous apprenons la modération. Chacun à notre rythme, atteignant notre vingtaine, nous nous forçons a accepter quelque forme de sagesse. Chacun trouve une raison à sa sagesse, la mienne porte le nom de Kara. Mais… Passons. Notre voracité pour le combat n’en décline pour autant en rien. Durant les conflits tant contre le Bief que contre l'Orage, je mène le Sable de Dorne à des victoires là où avait été envisagée une défaite stratégique. À l’issue du conflit, je reçois les félicitations de Nimor Martell tandis que Meria m’offre le titre de Chevalier. On me propose une terre. Pudiquement, je décline l’offre. On me propose un patronyme. J’avais six ans quand j’ai compris que j’étais Dorne. Il m’aura fallu en attendre huit de plus pour que réellement je le devienne. Je suis le fils de Dorne car j'en suis le Sable.

J’ai vingt-et-un ans, mon nom est Elios Sand.

Si du haut de mes vingt-et-un ans, j’ai déjà changé cent fois de noms et vécu plus de vies qu’il en faudrait pour forger l’histoire d’une dynastie, il me faut encore patienter quatre années de plus pour que survienne l’élément le plus important de ce qui, à ce jour, pourrait noircir de son encre les pages de mon chapitre dans le grand livre des hommes de guerre et de sang. J’ai vingt-cinq ans, et la Princesse Meria me confie l’éducation militaire de la jeune héritière. Et si j’ai bien du répandre sur le sable jaune le sang pourpre de mille hommes sans éprouver la moindre once de peur, il me faut bien admettre que c’est presque tétanisé par la peur que je pousse la porte de la salle où je dois rencontrer la future princesse. Par chance, je suis le premier à intégrer le lieu, me permettant de retrouver quelque contenance. Et lorsqu’à son tour elle arrive, je dois faire preuve de tout mon maintien pour ne pas révéler l’embarras qui me gagne. Pour la première fois de ma vie, je me retrouve seul à seul face à quelqu’un qui, du haut de ses onze petites années, possède un savoir que jamais je ne possèderai. Car j’en suis certain, celle qui à présent me fait face sait lire. Mais il me suffit d’un seul de ses mots pour me rappeler à la raison et me faire reprendre pleinement confiance en moi. Certes, je ne sais pas lire, mais celle qui me fait face est une enfant, comme le prouve les paroles qu’elle me lance futilement. Je ne lui en tiens en rien rigueur, cependant, et c’est presque aussitôt que je me prend d’une affection toute particulière pour elle. Car c’est à travers les yeux du Soldat Qui Prend Soin que je vois à présent, et celle qui me fait face ne diverge finalement pas en grand chose de l’enfant épuisé qui se faisait frapper de plein fouet par l’eau fraiche de la fontaine claire.

Nous lançons les enseignements, apprenons à nous connaître. Les années passent, et la petite fille devient jeune femme. Je dois admettre apprendre autant d’elle qu’elle apprend de moi, et cela sans même, il me semble, qu’elle ne s’en rende compte. Parfois, je me surprend à comprendre à travers un caprice déplacée la raison réelle de son embarras. Parfois, nous n’avons pas besoin de parler pour communiquer. Parfois, oui, j’en viens presque à penser la connaître mieux encore qu’elle ne se connait. À présent que la jeune femme atteint sa dix-septième année, j’en viens à me questionner sur la nature de notre lien. Est-elle une élève aussi appliquée qu’appréciée, la vois-je toujours à travers le regard du Soldat Qui Prend Soin ?  Ou ai-je développé une connexion plus forte encore, capable à présent de lire en elle comme dans un livre ouvert, comme savait si bien le faire l’Homme Qui Voit Les Ombres ? À travers mes enseignement, est-elle devenue pour moi l’équivalent d’une soeur, comme le sont mes frères des enfants-soldats ? Ou suis pour elle un conseiller, à même de la guider comme je le fus pour mes fils des Sables de Dorne ? J’en vins alors à me souvenir d’un enseignement de Kara. Nulle besoin de tout nommer ; comme le Soleil crée les Ombres, tout un chacun à Dorne devrait connaître la poésie naissant de l’inconnu.

Lorsque s’achève sa formation, j’en viens à me demander ce qu’il adviendra de moi, à présent. Vais-je retourner auprès de mes frères des Sables ? Il n’en est rien. Le Soldat Qui Prend Soin a pris du galon et compte bien en profiter pour poursuivre ses guérisons, aussi spirituelles soient-elles ; à présent qu’il est Capitaine de la Garde, il m’invite à le rejoindre au sein de la Garde Princière. J’occuperai ce nouveau rang jusqu’à la mort du Soldat Qui Prend Soin. Une mort des moins communes pour un homme de guerre. Le Soldat Qui Prend Soin meurt dans son sommeil ; sans doute devrais-je m’en réjouir, c’est somme toute un passage des plus paisibles.

Pour autant, je ne peux en rien empêcher le meurtre de Meria et Nimor Martell. La chose ne manque pas d’ironie. Nous avons à Dorne un penchant tout particulier pour les poisons, pourtant, nous avons ici été aveugles. Cependant, et tandis que je devrais m’enquérir des responsabilités qui m’incombent face à cet échec, ce n’est pas ce que j’ai en tête en premier lieu. La première pensée qui me traverse l’esprit concerne l’héritière. Ce crime porte au pouvoir la nouvellement princesse Deria Martell, et je ne peux que m’enquérir de son état. Cela ne relève en rien de mes fonctions, je n’en ai cure. Sans même savoir ce que je pourrais bien trouver à lui dire, je la rejoins. Au final, je ne dis rien. Je me contente d’une présence se voulant rassurante mais que je redoute cependant bien gauche…

Peut-être n’était-ce pas si maladroit que cela ; la Princesse Deria prend la décision de me nommer Capitaine de la Garde. Je succède au Soldat Qui Prend Soin. Il me semblerait presque, tandis que je prête mon serment, sentir son sourire sur mon épaule. Les Sables de Dorne sont présents ce jour là. Mon premier décret sera de les faire me rejoindre.

Les Sables de Dorne formeront la Garde Princière, et je les guiderai.



Dernière édition par Elios Sand le Lun 14 Mar - 13:23, édité 8 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 8:11

Preuuuuuum's Elios Sand 3870582857

Elios Sand 404323601 Elios Sand 1484214221 Capitaine, Oh Mon Capitaaaaaaaaaiiiiiiine ! *sort*
Elios Sand 2748509082 Elios Sand 2896906054 Elios Sand 3292162514 Elios Sand 3847077298  Elios Sand 3593959472 Eliooooooos Elios Sand 3225215702 Elios Sand 637116517 Elios Sand 1081831050 Elios Sand 2896906054

Bienvenue parmi nous Elios Sand 396417704  

Je te mpotte des que je suis sur mon ordi What a Face

N'hésites pas si besoin et bon courage pour ta fiche Elios Sand 3009974895
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 8:18

Bienvenuuuuuue Capitaine !

Courage pour ta fiche, j'ai hâte d'en lire pluuuus Elios Sand 404323601

Elios Sand 782505762 Elios Sand 55659142 Elios Sand 411156389 Elios Sand 4168043627 Elios Sand 553362104 duel knight
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 8:25

Hey Capitaine ! Elios Sand 1698932253
Bienvenue dans les chaleureux sables de Dorne, bon courage pour ta fiche ! Elios Sand 66076523
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 8:40

Bienvenuuuue ! Elios Sand 1698932253
Courage pour ta fiche, si tu as besoin n'hésite pas Elios Sand 3847665254
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 9:13

bienvenue sur le forum et bon courage !




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30728
Membre du mois : 28
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 9:52

Bienvenue sur le forum Elios Sand 404323601 .
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 10:58

Bienvenue parmi nous ! Elios Sand 3421444868

DORNE DORNE DORNE Elios Sand 2748509082 Elios Sand 2748509082 Elios Sand 2748509082
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 12:40

Et avant qu'on me demande, ça me va Elios Sand 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 12:41

De la chair fraîche \o/
Bienvenue Elios Sand 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 12:47

Me voilààààààà


j'ai beaucoup aimé ta fiche! Quelques petites choses:
- Tu parles d'une guerre contre l'Orage, de laquelle s'agit il dans la chrono?
- Je ne sais pas si la Garde Royale figurait dans le scénario mais on parlera plutôt de garde princière ou un autre terme, vu qu'il n'y a pas de rois à dorne ^^


Autrement, Deria peut aussi donner son avis :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30728
Membre du mois : 28
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 12:50

Wow cette fiche du feu de dieu Elios Sand 3749209796 !

Bienvenue à toi... Et j'ai déjà hâte de te lire Elios Sand 660684395
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 12:57

Deria Martell a écrit:
Et avant qu'on me demande, ça me va Elios Sand 1698932253

La fiche me va très très bien Elios Sand 3870582857

Et la Garde Royale/Princière c'est de ma faute What a Face
Et il y a pas une guerre avec l'Orage y a 10-15-20 ans ou dans ses zones Elios Sand 3446862344 ça doit être possible non ?


Dernière édition par Deria Martell le Lun 14 Mar - 13:43, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 13:25

Effectivement, la garde royale aurait du être princière, j'ai modifié ça.
Pour la guerre, j'ai estimé que cette période correspondait, chronologiquement, à une période entre -13 et -10, grosso modo, soit une période où Dorne doit affronter tant l'Orage que le Bief qui se réunissent pour pallier ensemble au problème des agressions dorniennes à la frontière sud. J'ai donc nuancé le propos, transformant la guerre de l'Orage en conflits opposant Dorne tant au Bief qu'à l'Orage.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 14:35

D'accord! Toutefois il ne s'agissaitr pas d'une guerre ouverte, plutôt d'escarmouches, c'est bon pour toi?




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30728
Membre du mois : 28
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 14:40

Oui oui bien sûr, d'où ma modification de guerre en conflits.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 15:32



Bienvenue, Elios Sand


Ci-dessous des liens qu'il te faut connaitre et visiter, afin de pouvoir t'intégrer parfaitement sur le forum. Et en cas de question, surtout n'hésites pas à contacter un membre de l'équipe !

En Savoir plus sur le Forum
Les Annonces – Pour connaître toutes les dernières news !
Le Contexte du Forum - Pour se remémorer Histoire et Intrigues.
Temporalité du Forum - Pour vous y retrouver dans la période jouée sur le forum!
Chronologie - Tous les informations à savoir pour faire vos fiches!
Les Règles – En cas de doute sur nos règles.
Annexes de Jeu – Le descriptif général des Royaumes et de Westeros.
Bottin du Forum – Pour voir, pour vous, vos amis, vos scénarios, quelles sont les célébrités déjà prises.
Les Multi-Comptes du Forum – Parce qu'on est toujours un peu perdus, voici les multi-comptes du forum, ou qui joue qui !

Démarches Post-Validation
Le Bottin des Avatars – Pour réserver votre avatar si vous avez changé celui d'un poste vacant ou d'un scénario, ou si vous jouez un inventé!
Demander un Rang – Pour illuster votre profil avec votre devise familiale ou maxime favorite.
Se Recenser ou Recenser son Scénario – Pour lister par Faction tous les personnages joués !
Réclamer ses Richesses – C'est ici que l'on réclame les gains obtenus dans les animations !
Vos Intrigues Personnelles – Pour nous faire connaître les fils que vous développez ensemble dans vos rps, pour vous inclure aux intrigues !
Demander un Nouveau Compte – Pour tous les gourmands de RP qui ne se satisfont pas d'un personnage...
Verrouiller et Déplacer vos Sujets – Un partenaire a abandonné ou vous venez de terminer un RP ? Indiquez le ici !
Demander un Toit – Pour que l'on crée une section de jeu spécialement pour vous, votre maison !
Organiser votre Chez-Vous – Un sujet pour décrire votre habitat une fois crée !

Remplir votre Feuille de Personnage
● Dans votre profil, vous avez un onglet appelé Feuille de Personnage. Pour que les gens sachent au premier coup d'oeil qui vous êtes, vous pouvez le remplir sans attendre.
● On vous y demande votre Titre de Noblesse ou votre Métier ; celui-ci peut évoluer avec le temps n'hésitez pas à le tenir à jour régulièrement.
● On vous demande l'Âge de votre Personnage.
● On vous demande à qui va votre allégeance ; en gros, pour qui vous battez-vous ?
● Enfin, l'Orientation Sexuelle de votre personnage peut vous aider à trouver des liens spécifiques.

S'Intégrer au Forum
Les Demandes de Liens – Parce que survivre tout seul à Westeros, c'est quand même super galère !
Les Demandes de RP – Parce que l'important, c'est aussi de trouver des partenaires de jeu !
Demande Directe de RP – Si vous n'avez pas d'idées, optez pour partir à l'aventure avec de nouveaux joueurs !
Section des Corbeaux – Pour communiquer avec les autres joueurs et personnages.
Les Absences – Si vous devez vous absenter, prévenez-nous !
Les Scénarios – Si vous voulez écrire un ou plusieurs scénarios pour votre personnage...

Aller voir le Cyvosse et Participer aux Animations
Les Animations du Forum – En jeu ou hors jeu, qu'importe, nous avons quantité de défis à relever !
Le Cyvosse – Règles et informations générales pour notre jeu de stratégie.
Les Chroniques du Cyvosse – Informations diverses sur l'évolution de notre partie, de la situation géopolitique en Westeros !

L'Amusement !
Le Flood du Forum – Pour discuter de tout, de rien... Et surtout de rien !
Les Jeux du Forum – Hors RP, ça fait aussi du bien de s'amuser !
Coin des Passions – Pour échanger sur nos passions ; graphisme, écriture, etc...

Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 16:05

Bienvenue sur le forum Elios ! Elios Sand 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 17:11

En retard mais bienvenue quand même!


The Way

Solvej

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Danseuse dans la Troupe Jehän Drüss
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Solvej
«Danse et éclaire la voie »
Messages : 847
Membre du mois : 4
Célébrité : Gaia Weiss
Maison : Hightower. Au plutôt Manfred Hightower.
Caractère : Menteuse ● Discrète ● Manipulatrice ● Adroite ● Douce ● Blasée ● Craintive ● Réaliste
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyLun 14 Mar - 18:45

Bienvenue Elios \o


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something
Anders Martell

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Anders Martell
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 1422
Membre du mois : 0
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand EmptyDim 20 Mar - 12:23

je déplace
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Elios Sand   Elios Sand Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Elios Sand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: