Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -34%
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
Voir le deal
66 €

Asher Royce
MessageSujet: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 14:13


Asher
Royce

Maison :La maison Omble est celle où il est né. La maison Royce est sa maison d’adoption.
Titre de noblesse : Lord consort de la maison Royce. Co-intendant du Val. Cadet de la maison Omble.
Lignée : ??? , Lord de la maison Omble (Père). ???, Lady de la maison Omble (Mère). Conrad Omble, Sénéchal du Nord (frère ainé). Leyk Snow (Demi-frère).
Lyra Royce, Lady Suzeraine de la maison Royce (épouse), Donnel Royce (Fils et héritier).

Date et lieu de naissance : Né en -31 à Âtre-lès-Confins
Caractère : Fine lame expérimentée - Cynique - Observateur - Torturé - Courageux - Dépassionné - Tacticien - Tueur

Célébrité : Taylor Kitsch
Crédit Avatar : http://gph.is/RC93qv



Asher & la situation de Westeros




Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné? Qu’est-ce que je m’en fous, franchement ? Ah pardon, c’est vrai que vous voulez une réponse un peu plus élaborée. Les tensions ne sont pas choses nouvelles en Westeros, partout comme ailleurs certains essayent de tirer leur épingle du jeu et d’autres font tout pour garder jalousement ce qu’ils possèdent. Que la reine régente me dise quoi faire ou contre qui me battre ne me dérange pas, j’ai accepté cette éventualité le jour où j’ai épousé sa nièce, mais ça me ferait mal au cul qu’un étranger vienne fouler les terres du Val pour me dire quoi faire et qui tuer. Je n’ai pas toujours été le plus loyal des hommes, je le reconnais, mais si je suis revenu ici ce n’est pas pour me laisser manipuler comme un pantin par un étranger n’ayant aucun droit sur les terres qui sont désormais mon foyer. Alors pour vous répondre, même si je suis préparé à tout, j’espère ne pas avoir à revivre une autre bataille des  Portes Sanglantes de si tôt. Qu’ils continuent à se foutre sur la gueule entre eux et laissent le Val tranquille.

Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre? Je pourrais vous dire que je reste avant tout loyal à ma famille, mais laquelle ? Même si je garde une place spéciale dans mon cœur pour le Nord, pour mes frères et sœurs, j’ai quitté ma famille depuis trop longtemps pour pouvoir prétendre leur être encore loyal. Oh oui, fut un temps où j’étais un électron libre et je ne peux nier que cela avait quelque chose de grisant, de n’avoir à prouver sa loyauté à personne et de ne se battre que pour celui qui me mettait de l’argent dans les poches, mais les choses sont différentes maintenant.
J’aurais pu m’installer n’importe où au sein des Sept Royaumes, Dorne était d’ailleurs un coin que j’ai toujours voulu visiter, mais le hasard a fait que je choisisse de débarquer au Val et d’y poser mes affaires. Alors vous me demandez où va ma loyauté, désormais ? A celle qui serre mon cœur dans le creux de sa main et qui me tient par les bourses de l’autre, ainsi qu’au royaume qu’elle a juré de servir. Après tout, ce coin n’est pas plus mal qu’un autre, non ?

Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction? Je me battrais…vous en avez d’autres des questions connes, dans le même genre ? Vous croyez que dans une compagnie de mercenaire on passe notre temps à jouer aux dés et qu’on nous paye pour polir nos armes et se taper des putes ? Oui bon d’accord, ça fait aussi partie du jeu, mais on est surtout là pour se battre sur commande et tuer parce qu’on sait le faire bien. Et vous demandez à un gars qui ne connait que la guerre ce qu’il va faire quand il va en voir une de plus pointer le bout de son nez devant chez lui ?  À votre avis ? Il va compter les pâquerettes en attendant que ça se passe ? Évidemment que non, si des pignoufs viennent m’emmerder jusque chez moi je les renverrais chez eux à coup de pied dans le cul, la question ne se pose pas.

Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte? Un coup vicieux mais efficace. Hein ? Ah oui c’est vrai que sur Westeros l’honneur passe avant tout, un concept qui m’est encore assez étrange je dois bien avouer, mais vous avouerez que pour foutre un coup au moral de l’ennemi il n’y a pas mieux qu’un petit coup de pute dans ce genre-là, non ? Deux Targaryens et leurs dragons en moins contre quelques hommes, c’était plutôt efficace comme transaction. Ces formidables bêtes auraient fait un carnage sur le champ de bataille, elles auraient pu même changer le cours d’un combat à elles toutes seules, vous imaginiez vraiment que Harren Le Noir  allait  les affronter à la loyale ? L’honneur ne vous fait pas gagner un combat et encore moins une guerre. Les stratégies bien pensées, aussi déloyales soient-elles, si.



(c) Creazioni (c)MusicalPanties (c)Walkinillusion


Asher & les autres






(c)
izhelinde
Sans mentir j’en ai rencontré des femmes dans ma vie, de simples putes jusqu’à des filles de riches marchands. J’en ai croisé et retourné des donzelles mais celle-ci avait quelque chose de particulier. Elle n’avait pas besoin de gigoter son opulente poitrine devant mon nez pour avoir mon attention, comme la pute du bordel du coin le ferait contre une pièce.
Vous n’avez qu’à fixer ses yeux pour y trouver une pointe de malice recouverte d’une bonne couche d’intelligence et de charme. Cette femme-là sait ce qu’elle veut et sait comment l’avoir, cette femme-là sait me tenir tête quand il faut et sait m’aimer le reste du temps. C’est ce que j’aime chez elle.
Vous pensez vraiment que j’aurais accepté de lui faire un gosse si je ne l’aimais pas ? Se taper des donzelles à tout de bras, d’accord, mais je ne suis pas du genre à semer des marmots et autres bâtards à travers le monde. Elle est la seule, l’unique pour qui je ferais ça.
Dans la vie comme dans le boulot nous sommes complémentaires, elle s’occupe des affaires et je m’occupe de la guerre.
 
Lyra Royce - Épouse



(c)Torben Je suis certain de m’être tapé une donzelle qui lui ressemblait trait pour trait à Astapor, c’était la fille d’un pêcheur si ma mémoire est bonne, et pas farouche avec ça ! Et elle m’a fait de ces trucs, je vous raconte pas ! Hein ? Ah oui, pardon ! Remarque, pour ce que ça vaut, je ne dirais pas non avec elle non plus.

Quoi qu’il en soit, je peux comprendre qu’une beauté pareille attire les convoitises mais gérer un royaume quand on est une femme seule n’est pas chose aisée. J’admire sa force de caractère et sa volonté de ne pas impliquer le Val dans la guerre qui fait rage au dehors.
Elle était méfiante à mon égard au début – comme tout le monde d’ailleurs – mais quand elle a vu que sa nièce m’aimait et était heureuse à mon bras elle a fini par changer d’avis. Moi ? Écoutez elle m’a accepté sur ses terres alors qu’elle aurait pu me foutre dehors et me renvoyer dans le Nord, elle m’a même permis d’enseigner à son fils ce que je savais sur le maniement des armes, la stratégie militaire et tout ce qui va avec. Plutôt sympa de sa part, non ? Pour ça je lui en suis reconnaissant.
Sharra Arryn - Suzerain



(c)Torben Il ne paye pas de mine comme ça le gamin mais il a envie de bien faire et il ne se laisse pas démonter, il garde la tête haute et les épaules droites malgré le poids de la responsabilité qu’on vient de lui foutre sur le dos. Plus d’un se serait affaissé sous le poids de la tâche qui l’attend d’ici quelques années,  mais lui continue d’aller de l’avant pour être digne de son père et du peuple qui compte sur lui. Moi, dans tout ça, je ne suis là que pour l’aider dans le domaine militaire, pour lui montrer par quel bout tenir l’épée, ce genre de chose. Il est doué, assidu et volontaire, plus que je ne l’étais à son âge sans doute…mais moi je n’avais pas tout un royaume qui comptait sur moi.
Ronnel Arryn – Suzerain et élève



(c)Torben Il a toujours été le meilleur ami de mon frère aîné mais dire que je l’ai bien connu serait un mensonge. À l’époque on se côtoyait un peu mais je n’étais qu’une chochotte  en manque de confiance en moi, je n’étais pas fait du même acier que ce futur Roi du Nord. Nous nous sommes retrouvés plus tard, lors du conclave et du tournoi de Goëville, nous avions pris tous deux de la bouteille et n’avions plus rien à voir avec les enfants que nous étions lors de notre dernière rencontre.
Même si je ne suis plus officiellement affilié au Nord, le garde toujours une part de mon respect pour ce Roi, pour ce loup que j’ai eu le privilège de côtoyer lorsqu’il n’était encore qu’un louveteau.
Torrhen Stark – Frère du Nord, camarade d’enfance



Lorn & Bloody Crown



Salut moi c'est Patrick J'ai découvert BC en me faisant agresser par celle qui joue la femme de ce personnage, ma partenaire Rp depuis quelques temps déja J'aime beaucoup l’écriture, la lecture, le JDR, les mangas/animés, les jeux, etc… Sur Bc, j'aime bien le contexte, l’univers, l’activité etc… mais j'aime pas trop par contre Là, il est un peu trop tôt pour pointer des défauts du doigt !  J'ai bien pris connaissance du règlement intérieur. La devise du forum est



Jamais sous le joug




Seuls les vrais enfants du Nord connaissent l’hiver sous sa forme la plus dure et la plus terrible, celle qui vous force à vous cloîtrer chez vous, celle qui tue vos bête et qui vous réduit  à l’état de petites créatures ridicules agglutinées autour d’un feu de cheminée vacillant et crépitant.  Ce n’est donc pas vraiment étonnant que les nordiens soient les plus robustes qui soient et que leur personnalité soit assez raccord avec le caractère rude de la vie dans ces contrées enneigées. La famille  Omble était l’une des familles vassales des dirigeants du Nord, les Stark, et cette famille accueillit un nouveau membre il y a 31 années de cela.
Oh évidemment que ce soit à Âtre-lès-Confins une naissance était toujours un évènement qui rapprochait les familles et qui propageait la joie comme une traînée de poudre, mais même au sein d’une noble maisonnée cette naissance ne fut pas célébrée plus que d’habitude. Pourquoi ? Parce que le seigneur avait déjà un premier fils depuis quelques années, un garçon qui hériterait de toutes ces terres à la mort de son géniteur, ce nouveau–né n’hériterait donc de rien.
Durant les premières années le jeune garçon – qui fut nommé Asher – grandit le plus normalement du monde, entouré d’autant d’amour et d’attention que n’importe quel nouveau d’une famille, qu’elle soit riche ou pauvre, mais bien entendu les obligations de son père et l’éducation de son frère l’éloignèrent de lui plus qui ne l’aurait voulu. Au fil des années le jeune garçon commença à prendre conscience de son environnement et les premiers traits de sa personnalité apparurent, à la surprise générale le petit marmot était plus discret que son aîné et avait un peu plus de mal à s’affirmer. Comment pouvait-il en être autrement alors qu’il ne faisait que grandit dans l’ombre d’un fils bien plus grand, imposant et important que lui ? Il n’était que le second finalement et, comme tout garçon grandissait à l’ombre du soleil, il ne fut que le pâle reflet de ce que son frère était amené à devenir.
L’un était amené à diriger quand l’autre était trop discret et timide pour assumer son opinion en publique, l’un avait un talent pour le combat tandis que l’autre n’arrivait jamais à se motiver pour donner son maximum lors des séances quotidiennes d’entraînement, etc..
Ai-je vraiment besoin de poursuivre ce jeu des 7 différences ? Non, décidément il était trop fin, trop frêle et timide pour que l’on puisse croire qu’il était un véritable fils du Nord, et pourtant c’était bien le cas. Il était sans doute assez difficile pour son père d’être fier d’un gringalet de ce style, surtout quand il le comparait à son futur héritier, les années qui suivirent n’arrangèrent clairement pas les choses.

Le père tenta bien de faire en sorte que son aîné emmène avec lui le petit dernier dans ses sorties, en espérant qu’un peu de son talent et de sa prestance finisse par rejaillir sur lui, mais rien n’en fit. C’est à cette époque que Asher rencontra et commença à fréquenter de temps en temps celui qui serait le futur Roi du Nord. S’il était impressionné et intimidé par l’idée de ce que ce garçon était amené à devenir, le suzerain du plus grand territoire de Westeros, le talent de ce dernier ne sembla pas rejaillir sur lui…pire encore, il sembla l’écraser un peu plus quand Asher se rendit compte qu’il n’était pas fait du même métal que celui dans lequel les leaders étaient forgés.
Jour après jour vassaux, mestres et confidents ne cessaient de tenter de le motiver à rendre ses études un peu plus au sérieux pour faire plaisir à sa famille, avec la promesse de pouvoir avoir une bonne réputation et une situation convenable à la clé. Oh bien sûr on lui avait suffisamment rabâché les oreilles avec l’importance du devoir auprès de sa famille qu’il avait très bien compris ce qui était attendu de lui, un jour il serait marié à la fille d’un allié – voisin ou étranger – afin de renforcer les relations entre leurs deux mains et ça s’arrêtait là. Était-ce là tout ce qui était attendu de lui ? Se marier, engrosser une fille qu’il n’aimait pas, s’installer dans un petit patelin, vieillir et grossir jusqu’à ce que la mort vienne le prendre ? Tout d’un coup la platitude de cette existence le frappa en pleine face comme une violente gifle, il se rendit compte que ce n’était pas l’existence qu’il voulait et que, même s’il semblait mou de prime abord, il était curieux et son esprit le poussait à vouloir explorer d’autres contrées.

Un jour il entra dans la grande salle de la maison et, chaudement vêtu, avec un balluchon sur le dos, annonça à son père qu’il désirait partir outremer. Bien entendu son géniteur ne fut pas de cet avis car il restait tout de même de son sang, cependant Asher lui tint tête en lui révélant qu’il désirait partir pour grandir, devenir plus sage et plus puissant afin de faire honneur à sa maison,  ou en tout cas était-ce ce que son père avait besoin d’entendre. Après une discussion endiablée, arguant qu’il partirait même sans le consentement de son père, le jeune Asher reçut quelques pièces de son géniteur, pour payer la traversée du Détroit, ce qui ressemblait le plus à une approbation.

Je vous passerai bien volontiers les détails sur ce voyage qui fut long et fastidieux, mais au final le jeune homme arriva à bon port dans la magnifique et imposante cité de Braavos. Vous la connaissez tous, inutile de vous dire pourquoi cette cité était et est toujours réputée, mais en arrivant ici le jeune garçon avait tout bonnement l’air d’un orphelin totalement paumé. Voir des Ouestriens dans le coin était chose courante, les marchands allaient et venaient sans cesse, mais un enfant de dix ans ? N’importe qui aurait parié qu’il ne passerait pas la nuit avant de se finir la gorge tranchée, dans un fossé, ce qui aurait sans doute été le cas s’il n’était pas tombé sur un contingent d’hommes en armes sur le départ. Ils étaient tous impressionnants dans leur propre style et pourtant il leur manquait le sérieux et la discipline des troupes du Nord, ils avaient quelque chose de plus…libre…sauvage même. Dois-je vraiment vous faire un dessin sur la suite des évènements ? Il s’adressa à eux, apprit qu’ils étaient mercenaires et le tout fit un gros « TILT » dans sa tête.
Être payé pour se battre…non seulement cela lui permettrait de grandement améliorer ses capacités martiales mais en plus il aurait des chances de visiter les quatre coins d’Essos. La discussion fut longue mais finalement le capitaine de ce groupe accepta, durant les trois années qui suivirent le petit garçon se contenta de suivre la troupe et de s’entraîner quotidiennement avec tous ses membres sans jamais voir un combat de près ou de loin. Oh oui il apprit comment nettoyer des armes et entretenir un camp, il apprit même à soigner les blessés ou à mettre un terme à leurs souffrances quand ça s’avérait nécessaire,  rien qu’un petit garçon de douze ou treize ans n’apprenait normalement, en somme…à part peut-être quelques rares écuyers.
Grandissant et prenant du muscle, le garçon fut entraîné à manier bon nombre d’armes différentes et son entraînement commença par la combinaison de lance et de bouclier, le duo le plus classique au monde. Il fallait bien commencer quelque part, non ? Oh bien sûr par la suite il poursuivit avec les dagues, lames courbées, épées plus traditionnelles et bon nombre d’autres armes, mais tout commença avec la lance.

C’est donc après trois ans d’entraînement intensif que le capitaine autorisa Asher à participer à sa première mission, malgré le scepticisme de ses camarades plus vieux et expérimentés. Un marchand avait engagé une partie des forces de cette troupe pour escorter l’une de ses caravanes depuis Astapor jusqu’à Yunkai, afin de se protéger contre d’éventuelles attaques de pillards qui étaient courantes dans cette partie du monde.  Pendant tout le trajet ses camarades ne cessèrent de se moquer de lui en lui demandant de ne pas mourir trop vite car ils avaient tous parié sur le nombre d’attaques qu’il supporterait avant de mourir, beaucoup d’entre eux ayant parié qu’il mourrait dès le premier assaut sans même pouvoir se défendre. Après plusieurs longues heures de marche sous un soleil de plomb, enfin des cavaliers furent aperçus à l’horizon et les rangs des mercenaires se formèrent tout autour de la caravane.
Chassant les paroles de ses camarades de sa tête, gageant que ça ne lui apporterait rien de bon d’y repenser à présent, le jeune garçon leva sa lance et serra son bouclier contre sa poitrine en entendant ces cavaliers hurler alors qu’ils chargeaient à vive allure. Il aurait presque pensé que son cœur allait jaillir de sa poitrine tellement il battait fort, de plus en plus à l’approche des cavaliers, mais lorsque vint le moment de vérité il se contenta de répéter ce que son corps avait mémorisé et, à la surprise générale, cela fonctionna. L’épée courbée du cavalier vint s’écraser sur le bouclier de Asher qui, d’instinct, balança son bras droit en avant et la pointe de sa lance vint pénétrer le flanc du cavalier qui fut éjecté de sa monture.

Le combat perdura pendant quelques minutes, cette attaque désespérée des pillards fit chou blanc et, bien qu’ils aient perdu quelques frères, les mercenaires se remirent en route et atteignirent leur destination quelques jours plus tard sans plus d’incident. À la grande surprise de Asher, le fait d’avoir tué son premier homme à seulement 13 ans lui valut le respect de ses petits camarades qui avouèrent s’être trompé à son sujet et, une fois en ville, plusieurs d’entre eux se cotisèrent et l’un d’eux vint lui poser plusieurs pièces dans la main. Bien entendu Asher lui demanda pourquoi et ce mercenaire lui avoua qu’il n’y avait rien de mieux qu’une femme après son premier tué, c’était une sorte de tradition et il devait s’y tenir pour être définitivement un homme aux yeux de tous.
Bien qu’il fut sceptique de prime abord, le garçon accepta et, même si je vous passe les détails sur ce qui fut sa première expérience sexuelle, elle amorça une transition chez le nordien qui l’amena vers la voie qu’il emprunte encore aujourd’hui.
Alcool, nourriture et sexe. Asher goûta bien vite à tous ces petits plaisirs et, malgré son jeune âge, il en devint vite accroc et comprit pourquoi ses frères d’armes avaient choisi cette vie. Tuer qui on voulait sans avoir à prouver sa loyauté à qui que ce soit, être payé pour tuer, dépenser son argent en catins et en alcool à chaque retour en ville, manger et se saouler jusqu’à s’évanouir et se réveiller le lendemain avec une gueule de bois encore pire que celle de la veille: c’était donc ça la vie de mercenaire ! Oh bien sûr ses parents lui auraient dit que luxure et gourmandise n’étaient en rien une façon honorable de vivre, mais Essos était un tout autre univers que Westeros, un monde beaucoup plus dur et impitoyable. Comment pouvaient-ils espérer le comprendre ? Il était bien loin de chez lui…bien trop loin.

Les années passèrent et le nordien grandit avec elles. Il devint plus fort, plus grand,  plus beau, plus sauvage et son talent martial s’améliora à une vitesse prodigieuse. Pourquoi ? Parce que tous les entraînements du monde ne vous pousseraient jamais autant dans vos derniers retranchements qu’un vrai combat et l’éventualité d’une mort certaine. Son corps avait été marqué de plusieurs cicatrices comme traces de son apprentissage, mais au final il devint très doué dans l’art de tuer son prochain.

Il voyagea aux quatre coins d’Essos, tua toutes sortes d’ennemis, visita l’intérieur des plus belles femmes de ces contrées et, lorsqu’il pensa avoir pris goût à cette vie, les contrats suivants lui montrèrent qu’il ne connaissait encore rien de la vie. Être payé pour protéger quelqu’un était une banalité, mais quid du fait d’être payé pour massacrer des innocents supposés ? Péter des bras ou des jambes pour qu’un poivrot paye sa dette était une chose, mais tuer un gamin et brûler des vieux pour faire un exemple, pour montrer ce qui arrivait lorsqu’on ne payait pas ses dettes ? C’était tordu et ça donnait la nausée à l’ancien nordien qui se rendait compte qu’être payé pour faire ça le dispensait de donner son avis sur ce qui était bien ou mal.
Oh non, ne vous méprenez pas, pour lui tuer un homme était aussi aisé que de couper sa viande pendant un repas – à ceci près que la viande ne gueulait pas quand on la découpait – mais ça ? Honneur ou pas honneur il y avait quelque chose de tordu dans le fait de tuer un innocent pour faire chier dans leurs frocs les coupables, c’était très efficace mais Asher ne pouvait se résoudre à apprécier ça. Oh oui il appréciait le fait de combattre un puissant adversaire et l’écraser comme un insecte, c’était grisant, mais il ne pouvait se résoudre à apprécier ce qu’on lui demanda de faire lors des années qui suivirent.

Le temps s’écoula un peu plus et, sans même s’en rendre compte, Asher avait déjà passé quinze années à Essos et ressentit enfin le besoin de retourner chez lui, avouant qu’il avait sans doute suffisamment changé pour ne plus être le petit garçon chétif qu’il était à son arrivée ici. Prenant congé de son capitaine en emportant affaire, argent, armes et  prises de guerre, Asher voyagea jusqu’à Braavos où il rencontra un homme avec qui il passa une soirée mémorable. Comme un dernier goût de la vie à Braavos avait de retourner chez lui, c’est en compagnie de ce  Lewyn Ashford que Asher festoya pendant des heures et des heures.
L’alcool coula à flot, ils mangèrent jusqu’à ce que plus rien ne puisse rentrer et, une fois que cela fut finit, ils visitèrent ensemble bon nombre de filles du coin jusqu’à ce que leur virilité n’ait plus la force de se dresser de nouveau. Même s’il voulait Asher aurait été incapable de décrire cette journée par des mots simples, elle fut tout simplement mémorable et c’est le cœur léger qu’il prit le bateau et accosta vers le Sud-Est du Val.  L’espace d’un instant il envisagea de remonter vers le Nord pour retourner vers les siens mais il ne le fit pas, pourquoi ? Parce qu’il était parti depuis bien trop longtemps et que plus rien ne l’attendait dans ces terres hivernales. Alors autant refaire sa vie ailleurs, non ?

Fort de ses talents de combattant, c’est vers la maison Royce, non loin de son point d’arrivée, que le guerrier venu de l’autre côté du Détroit s’arrêta pour proposer ses services. Une maison avait toujours besoin d’un maître d’armes jeune et compétent, non ? C’est sous les regards intrigués qu’il pénétra dans la maison et demanda à en voir le dirigeant, quelle ne fut pas sa surprise d’y voir une femme chapeauter le tout…et pas dégueulasse à regarder, en plus ! En voyant cette beauté précieuse, d’un tout autre genre que celles qu’il avait l’habitude de visiter de l’autre côté du Détroit, Asher ne put s’empêcher d’imaginer dans sa tête tout ce qu’il pourrait lui faire. Quoi ? Vous croyez vraiment qu’il allait changer comme ça, du jour au lendemain ?
Le jeune homme de 25 ans sa présenta donc à la demoiselle et lui dévoila la raison de sa présence ici, la discussion se  poursuivit donc et finalement la demoiselle accepta de donner sa chance à cet inconnu venu de nulle part en le laissant entraîner quelques-uns de ses hommes pour commencer.  Pas mal pour un début, non ? Pendant l’année qui suivit le jeune homme passa donc le plus clair de son temps à entraîner un nombre croissant de fantassins et, si au début ses méthodes d’enseignement et sa façon de se battre étaient peu orthodoxes, il ne tarda pas à faire ses preuves. Alors oui, il fut forcé de s’adapter à son nouvel environnement, il était plus de l’autre côté du Détroit et la transition était assez difficile, ici tout le monde parlait avec déférence et n’avait que le mot « honneur » à la bouche.
Qu’est-ce que ça pouvait le faire chier de voir cette valse de  la langue de bois et du balai dans le cul : vous n’imaginez pas à quel point !  

Il mit quelques mois à s’adapter et à rattraper son retard concernant la situation politique et les différentes maisons de Westeros, chose qu’il avait oubliée depuis le temps, mais ce qu’il n’avait pas prévu fut la tentative de rapprochement de la gérante de la maison Royce vers lui. Alors oui, autant le jeune homme savait draguer pour emmener une femme dans son lit, mais Lyra était une rose qu’il fallait cueillir délicatement et…eh bien…il ne savait pas comment faire. Draguer pour coucher, aucun souci, mais draguer et prendre son temps pour construire quelque chose ? Ce n’était pas le genre de la maison.

Mais cette femme-là avait quelque chose de plus que toutes les rombières qui faisaient semblant d’être choquée à la moindre grossièreté de la part de cet ancien nordien. Dans son propre style c’était une garce qui savait faire languir le jeune guerrier qui avait l’habitude d’obtenir toujours ce qu’il désirait. Mais là non, cette femme le faisait patienter en refusant de se donner à lui, elle lui tenait tête plus que toutes les donzelles avant elle et ce fut cette résistance qui créa une complicité entre ces deux individus.
Les deux individus débutèrent une danse de séduction, un jeu d’attraction et de répulsion qui dura une année complète, une année au terme de laquelle ils acceptèrent finalement de se marier et ce fut le début de la nouvelle vie d’Asher l’ancien nordien. Pourquoi ancien ? Parce qu’il abandonna son nom pour s’appeler désormais Asher Royce. De toute façon plus rien ne l’attendait au Nord et son frère était toujours en vie, il n’avait donc rien à gagner à retourner dans sa maison natale.

Pour ceux qui avaient connu Asher de l’autre côté du Détroit, il aurait été méconnaissable de retour à Westeros car il semblait presque tout faire pour être à peu près respectable, ce qui était un comble lorsqu’on savait toutes les saloperies qu’il avait pu faire durant toutes ces années ! L’année suivante marqua un tournant dans la vie de ce guerrier qui, pour la première fois, devint père d’un petit garçon baptisé Donnel. Une maison, un titre, des terres, une femme aimante et maintenant un fils ? Finalement il commençait à comprendre ce que cela faisait d’être l’aîné de la famille, dans un certain sens, ce que cela faisait d’avoir des responsabilités et de ne plus se contenter de tuer pour manger.

Finalement il en arriva à la conclusion qu’il n’avait cherché qu’un peu d’aventure toute sa vie et que, au final, quelques années à l’étranger suffirent à étancher sa soif d’aventures et de connaissances. Malgré sa réputation grandissante auprès des troupes de la maison, ce ne fut que deux ans plus tard que son sens du devoir fut mis à l’épreuve lors de la bataille des Portes Sanglantes. Cette bataille fut sanglante, brutale et, pendant quelques heures, Asher renoua avec une partie de lui qu’il pensait presque perdue : celle qui aimait tuer parce qu’il n’y avait rien de plus facile au monde. Aimer était compliqué, discuter politique était compliqué, bien se comporter en société était compliqué mais il n’y avait rien de plus facile que de planter une dague dans la gorge d’un homme qui lui pétait les couilles.

Les troupes revinrent donc à la maison, brisées et démoralisées, Asher émergea du lot et annonça à sa femme, le cœur lourd, la mort du Roi du Val. Le deuil accabla toute la maison à l’exception d’Asher qui sembla étrangement calme malgré la mort de son suzerain. Pourquoi ? Parce qu’il avait vu bien  plus que son lot de guerres et de morts, que ce soit ici ou de l’autre côté du Détroit les hommes se chiaient tous dessus au moment de mourir, ils appelaient tous à la pitié de leur bourreau avant qu’une épée ou une hache ne vienne leur fendre le crâne. Pourquoi devrait-il être plus attristé par cette bataille que par une autre ? Les hommes s’entretuaient depuis des temps immémoriaux, ici comme ailleurs, rien ne changerait.
S’il pouvait gérer la partie martiale de son boulot, la mort de son Roi prit le jeune homme au dépourvu lorsque lui et sa femme furent invités à prendre part au Conseil du Val. Lui au conseil, sérieusement ? Bon d’accord sa femme l’avait éduqué à la partie financière de la gestion des troupes et tout ce qui s’en suivait, il n’était donc pas totalement débile, mais jamais il n’aurait imaginé qu’un étranger comme lui serait assis dans la même pièce que des nobles bien plus respectables que lui.
Oui bon d’accord il était surtout là pour soutenir sa femme qui n’aurait pas pu être nommée seule au Conseil, il servait plus de bouche trou qu’autre chose, mais sa présence était la seule condition qui garantissait la présence sa femme ici alors il se voyait mal refuser cette offre
Comme  quoi tuer pour se tailler un chemin n’avait pas que des désavantages.

Après ça il y eu le tournoi de Goëville où il put revoir le Roi du Nord ainsi que son petit camarade de beuverie de Braavos, deux retrouvailles plus que bienvenues, et la vie d’Asher reprit son cours. Oh oui, c’est vrai que j’ai oublié de mentionner un petit détail, la Reine autorisa ce touriste à éduquer son fils dans le domaine militaire et martial. Pas trop mal comme promotion, non ? Il fut même adoubé après la bataille des Portes Sanglantes, pour service rendu et pour s’être battu vaillamment sans doute, chose assez inattendue mais qu’il ne refusa pas car il connaissait l’importance de la chevalerie au Val

Quoi ? Vous voulez que j’ajoute quoi d’autre ? Après tous ces récents évènements la vie suivait désormais son cours, le jeune homme continuait de faire ce qu’il savait faire de mieux, en s’occupant de son bambin quand il le pouvait. Point final.


Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 14:22

Bienvenue officiellement ici donc ! Very Happy

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 14:33

Bienvenu parmi nous !!

Très belle fiche =) j'espère que tu te plairas ici <3
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 14:47

Bienvenue officiellement parmi nous Asher Royce 396417704


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
Nelya Omble

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Nelya Omble
Messages : 852
Membre du mois : 16
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Omble / Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 15:05

Bienvenue parmi nous ! Asher Royce 3421444868
La venue d'un couple infernal : OH YEAH ! Asher Royce 2432199214 Asher Royce 3870582857
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 15:28

tout nickel comme ta femme, je valide




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 31901
Membre du mois : 50
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 15:29



Bienvenue, Asher Royce


Ci-dessous des liens qu'il te faut connaitre et visiter, afin de pouvoir t'intégrer parfaitement sur le forum. Et en cas de question, surtout n'hésites pas à contacter un membre de l'équipe !  

En Savoir plus sur le Forum
Les Annonces – Pour connaître toutes les dernières news !
Le Contexte du Forum -  Pour se remémorer Histoire et Intrigues.
Temporalité du Forum - Pour vous y retrouver dans la période jouée sur le forum!
Chronologie - Tous les informations à savoir pour faire vos fiches!
Les Règles – En cas de doute sur nos règles.
Annexes de Jeu – Le descriptif général des Royaumes et de Westeros.
Bottin du Forum – Pour voir, pour vous, vos amis, vos scénarios, quelles sont les célébrités déjà prises.
Les Multi-Comptes du Forum – Parce qu'on est toujours un peu perdus, voici les multi-comptes du forum, ou qui joue qui !

Démarches Post-Validation
Le Bottin des Avatars – Pour réserver votre avatar si vous avez changé celui d'un poste vacant ou d'un scénario, ou si vous jouez un inventé!
Demander un Rang – Pour illuster votre profil avec votre devise familiale ou maxime favorite.
Se Recenser ou Recenser son Scénario – Pour lister par Faction tous les personnages joués !
Réclamer ses Richesses – C'est ici que l'on réclame les gains obtenus dans les animations !
Vos Intrigues Personnelles – Pour nous faire connaître les fils que vous développez ensemble dans vos rps, pour vous inclure aux intrigues !
Demander un Nouveau Compte – Pour tous les gourmands de RP qui ne se satisfont pas d'un personnage...
Verrouiller et Déplacer vos Sujets – Un partenaire a abandonné ou vous venez de terminer un RP ? Indiquez le ici !
Demander un Toit – Pour que l'on crée une section de jeu spécialement pour vous, votre maison !
Organiser votre Chez-Vous – Un sujet pour décrire votre habitat une fois crée !

Remplir votre Feuille de Personnage
● Dans votre profil, vous avez un onglet appelé Feuille de Personnage. Pour que les gens sachent au premier coup d'oeil qui vous êtes, vous pouvez le remplir sans attendre.
● On vous y demande votre Titre de Noblesse ou votre Métier ; celui-ci peut évoluer avec le temps n'hésitez pas à le tenir à jour régulièrement.
● On vous demande l'Âge de votre Personnage.
● On vous demande à qui va votre allégeance ; en gros, pour qui vous battez-vous ?
● Enfin, l'Orientation Sexuelle de votre personnage peut vous aider à trouver des liens spécifiques.

S'Intégrer au Forum
Les Demandes de Liens – Parce que survivre tout seul à Westeros, c'est quand même super galère !
Les Demandes de RP – Parce que l'important, c'est aussi de trouver des partenaires de jeu !
Demande Directe de RP – Si vous n'avez pas d'idées, optez pour partir à l'aventure avec de nouveaux joueurs !
Section des Corbeaux – Pour communiquer avec les autres joueurs et personnages.
Les Absences – Si vous devez vous absenter, prévenez-nous !
Les Scénarios – Si vous voulez écrire un ou plusieurs scénarios pour votre personnage...

Aller voir le Cyvosse et Participer aux Animations
Les Animations du Forum – En jeu ou hors jeu, qu'importe, nous avons quantité de défis à relever !
Le Cyvosse – Règles et informations générales pour notre jeu de stratégie.
Les Chroniques du Cyvosse – Informations diverses sur l'évolution de notre partie, de la situation géopolitique en Westeros !

L'Amusement !
Le Flood du Forum – Pour discuter de tout, de rien... Et surtout de rien !
Les Jeux du Forum – Hors RP, ça fait aussi du bien de s'amuser !
Coin des Passions – Pour échanger sur nos passions ; graphisme, écriture, etc...



N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 13354
Membre du mois : 2717
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 15:58

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Asher Royce 404323601 Asher Royce 3847665254 Asher Royce 396417704 Asher Royce 375986809 Asher Royce 1024757626

Bienvenue officiellement Asher Royce 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 16:07

Merci à tous !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce EmptyLun 15 Fév - 16:35

Youhou ! Validation express ! Asher Royce 3870582857
Bienvenue officiellement ! On va s'éclater dans le Val ! Asher Royce 2748509082 Asher Royce 2748509082 Asher Royce 2748509082
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Asher Royce   Asher Royce Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Asher Royce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: