AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]
MessageSujet: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Lun 16 Mai - 15:29

La délégation ouestrienne progresse en direction de Falwell. Les blasons Lannister, Kenning et Reyne  virevoltent sur le tissu des drapeaux au gré du vent. La situation est critique dans la cité habituellement paisible de Falwell. Les hommes d’armes équipés d’armes d’hast protègent les flancs de la colonne tandis que des cavaliers de la chevalerie ouestrienne se trouve à l’avant et à l’arrière de la délégation. Le Prince Lyman Lannister lui-même fait le déplacement au vu de la gravité de la situation. C’est aussi le cas de Ser Gareth Kenning, proche de la maison Lannister. En tant que Grand Argentier du Royaume, je suis convié à accompagner les deux hommes pour tenter de résoudre la situation d’une manière ou d’une autre.

La Reine n’est guère satisfaite des troubles incessants saisissant l’Ouest de l’intérieur. Lord Falwell, qui a trouvé refuge dans la demeure des Serrett a laissé derrière lui une cité baignant dans l’anarchie après une révolte qui fait grincer des dents tant auprès de la noblesse que du peuple en lui-même. Les portes du Castel sont devant nous tandis que nous nous retrouvons dans l’obligation de faire preuve de diplomatie. Mon attitude se veut aussi pacifique que possible. Je suis certes plus gestionnaire et bâtisseur que diplomate mais je ne suis pas idiot pour autant. Les dégâts sont saisissants pour l'architecte que je suis. Comment l'homme peut-il détruire aussi rapidement ce qu'il s'évertue à construire pendant des semaines ?

« Altesse, je crains que nous devrions faire preuve de patience et d’écoute. »


Me tournant vers le Prince, j’ose espérer pour notre survie qu’il est venu dans cette optique. La vue du cadavre du seigneur de la cité pendu comme un vulgaire brigand de grand chemin par sa propre population est un avertissement très clair. Les yeux exorbités, sa bouche a été entrouverte pour accueillir ses attributs et d’une certaine manière l’objet de la révolte.

« Pourquoi ne pas organiser une séance de doléances sur la place publique ? Les individus seront peut être moins enclin à la violence si ils sont amenés à prendre la parole et à faire entendre leurs revendications…Pour cela, il nous faudrait trouver un informateur, un représentant local.. »


Mon regard se retourne vers Ser Kenning pour observer sa réaction. La vue putride du cadavre lui a certainement fait le même effet.

« Pensez-vous que la noblesse tient autant au droit de cuissage pour que l’on rétablisse l’ordre malgré ces évènements ? »

Il me serait impossible d’imposer une telle décision à Castamere. Je ne suis pas un homme désintéressé par la gente féminine mais ceci dépasse de loin nos mœurs ouestriennes.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Mar 17 Mai - 15:55

La route a été longue jusqu’à Falwell. J’aurais aimé que nous n’ayons pas à la prendre, surtout au vu des circonstances et la tension est palpable jusque dans les rangs des soldats qui nous accompagnent. Le fait que Lyman ait été envoyé pour rétablir l’ordre n’est pas sans m’inquiéter. Le problème est donc d’importance pour qu’on dépêche l’hériter de la couronne. Il va sans dire que ne pas l’accompagner n’était pas envisageable et je n’ai de toute façon pas eu à insister pour venir. Peut-être parce qu’il sait que cela me changera les idées, aussi délicate que soit la situation sur place.

Je me rends compte que je suis bien moins bavard qu’accoutumée et je ne saurais dire si les autres en ont conscience ou pas. En tout cas, personne ne cherche vraiment à m’interpeler ou à nouer une discussion quelconque, à mon plus grand soulagement. Chevaucher est apaisant, plus que je ne l’aurais cru compte tenu des circonstances et je finis par commencer petit à petit à accepter tout ce qui m’arrive, de bon comme de mauvais. Et, quand nous faisons halte devant les portes du château, j’ai un profond soupir, mon cheval s’arrêtant à hauteur de Lyman et du grand argentier qui prend immédiatement la parole.

Si je sais que la question ne s’adresse pas à moi, je fronce tout de même les sourcils et je souffle, la mine pensive.

"Craindre ? Et en quoi faire preuve de patience et d’écoute pourrait être une source d’inquiétude ?"

J’ai encore en tête l’image du cadavre qu’ils n’ont pas jugé bon de décrocher jusqu’à notre arrivée. De là à y voir un message à notre intention, il n’y a qu’un pas que je franchis aisément. J’aimerais dire que le voir ainsi m’a choqué mais, au fond, cela m’a juste renvoyé à mes souvenirs et aux images des sauvageons crucifiés. Là au moins, nous avons eu la chance de ne pas entendre son agonie. Je demande l’espace d’un instant si cette chape d’indifférence est meilleure que la réaction que j’aurais pu avoir il y a quelques mois.

Je secoue la tête, comme pour chasser ces pensées et je réponds, le regard fixant le vide.

"Lord Reyne a là une bonne idée. La séance de doléances pourrait montrer que vous les écoutez votre Altesse et que nous ne sommes pas là que pour les punir."

Parler comme ça à Lyman a quelque chose d’étrange. Voilà des mois que nous n’avons pas eu à reprendre nos rôles respectifs avec tant de solennité. Et j’avoue que j’aurais préféré le faire dans d’autres circonstances. Je reprends alors, avec un froncement de sourcils.

"Pensez-vous que lord Serrett pourrait être ce représentant ? C’est lui qui nous a alertés après tout. Ou alors faut-il éviter que ce soit un noble ?"

Difficile à dire tant que nous n’avons pas vraiment jaugé la température. Mais elle risque d’être particulièrement élevée. Je n’aime pas vraiment savoir le lionceau dans cette situation, d’autant que là, nous sommes tous à la merci de l’humeur de la population locale, entourés d’hommes armés ou pas.

Je sens le regard de lord Reyne se poser sur moi sans que je n’arrive vraiment à saisir pourquoi. J’ai gardé la mine impassible, même si mon regard ne cesse de regarder les alentours, à l’affût de ce qui pourrait nous tomber dessus. Je ne serais à nouveau serein que lorsque nous aurons quitté cet endroit. Et, la question du grand argentier, j’ai un regard aux alentours, m’assurant que personne d’autre ne nous écoutera avant de souffler, le plus sérieusement du monde.

"Cela n'aurait tenu qu’à moi, je les aurais aidés à le pendre."

Difficile de faire plus clair quant à mon avis sur la question. Mais je n’aurais pas le dernier mot dans cette affaire, ce qui n’est pas une mauvaise chose à la réflexion.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 917
Membre du mois : 21
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Jeu 26 Mai - 20:58

« Je ne comptais pas agir autrement, Lord Reyne. »

J'affiche sans doute un air sombre, cela est certain. Le voyage n'a pas été des plus joyeux et le spectacle qui nous attendait à l'arrivée n'avait rien pour nous mettre en joie. Je reporte mon attention sur Gareth :

« Il n'est pas dit que la patience et l'écoute soient réciproques. Néanmoins, je préférerais éviter une démonstration de force immédiate. »

Effectivement, même si nous arrivions accompagnés d'un contingent non négligeable de nos soldats, nous n'avions pas pour but d'écraser la révolte par la force brute. Du moins, pas si nous n'y étions pas forcé. Je pouvais comprendre les actions du peuple, certes, la colère a voir leurs filles outragées par un noble trop assuré de sa puissance. Mais je ne pouvais pas non plus laisser passer de tels actes.

Je me redressais un peu sur ma selle, glissant le regard sur le cadavre offert aux corbeaux. Un soupir et je me retournais vers deux soldats à nos cotés :

« Dépendez le. »

Ordonnais je, il n'était pas question de laisser ce seigneur à la vue de tous, et même si le peuple risquait de prendre mon acte comme une offense, je n'allais pas laisser faire une telle horreur sur nos terres. Les soldats se mirent immédiatement au travail, obéissant sans discuter et je reposais mon attention sur Lord Reyne et Gareth.

« Je suis d'accord avec vous, faites mander le chef du village et les survivants de la famille Falwell. Nous les écouterons. Lord Serrett n'a fait qu'offrir le gîte a la malheureuse famille, je ne sais si il sera impartial mais nous pouvons en faire notre témoin. »

Puis, mon regard se perd un instant sur l'horizon :

« La question est de savoir où nous allons tenir cette audience... »

Je réfléchis quelques instants avant de reprendre :

« Nous ne profiterons pas de l'hospitalité de Lord Serrett, faites lui parvenir mes excuses mais je préfère établir un campement neutre pour cette rencontre, la situation est assez instable comme cela. »

J'écoute distraitement l'échange qui se joue a quelques mètres de moi entre mon ami et le Grand Argentier. A vrai dire, je me demande encore pourquoi Mère m'a affublé de cet homme. Non pas que je le crois incapable loin de là mais pour l'heure, il n'était pas question d'argent...Cela étant, il pouvait sans doute être de bon conseil. Néanmoins, je tique légèrement, même si au fond de moi, j'aurais sans doute tendance a être d'accord avec Gareth, je me dois d'être d'une complète impartialité si je veux mener cette affaire au mieux :

« Veuillez ne pas trop faire étalage de votre avis Capitaine, je doute qu'il soit du goût de tous. »

Je n'aimais pas le reprendre, même si je savais qu'il ne disait là qu'une vérité. Autour de nous il y avait quantité de soldat qui, bien que loyaux, pouvaient toujours parler bien plus vite que leur cerveau et si jamais la rumeur courrait que nous étions là avec un parti prit, cela serait catastrophique.

« Nous ne somme pas ici pour juger du droit de cuissage, Lord Reyne, bien que cela soit le fond du problème, je vous l'accorde, essayons de régler cela de la meilleure des manières. »

Je me tournais vers la troupe, haussant légèrement la voix :

« Que l'on monte le campement a la périphérie de la ville, je veux des patrouilles constantes, relayez vous autant que faire ce peut. Je n'accepterais aucun débordement quel qu’il soit durant les jours qui viennent. »

Puis, je repris a l'intention de Tytos :

« Lord Reyne, choisissez parmi votre suite un coursier capable et débrouillard, il faut qu'il puisse passer la vindicte populaire, je doute que l'on nous laisse entrer aussi facilement dans le fort. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Dim 12 Juin - 6:55

Messire Kenning ne comprend pas en quoi la patience et l’écoute peuvent être sources d’inquiétude. Je le laisse y méditer tandis que je verrouille ma lèvre inférieure entre mes dents pour dissimuler ma nervosité sous ma barbe. Je n’aime rien avancer sur un chemin si exigu. Des hommes qui en viennent à de tels actes sont capables de tout et ne craignent plus l’utilisation de la force.

Nous arrivons tous les trois à reconnaître la nécessité à écouter les revendications locales. Malgré son jeune âge, le Prince ne semble pas dépassé par ce soubresaut d’anarchie sociale ici à Falwell. Visiblement, nous allons rester ici un certain temps mais à distance convenable du village et de ses ruelles étroites.

Ma question, qui prête peut être un peu à la controverse, semble être balayé d’un revers de la main par l’héritier Ouestrien tandis que messire Kenning affiche clairement son parti pris entre nous. Quelque chose me perturbe néanmoins dans leur façon d’aborder la situation globale.

«La décision vous revient, Majesté. Néanmoins, il s’agit bien de la question de droit qui va se poser au juge de cette future assemblée. Sans décision claire à ce sujet, un compromis ne fera que provoquer un autre incident plus loin à l’échelle du temps. »

Me gardant bien de donner mon avis sur le problème auquel nous devons faire face, je me sens dans l’obligation d’avertir mes compagnons d’aventure un peu plus jeunes sur les conséquences d’une décision un peu confuse. Je déglutis suite à l’ordre donné par le Prince avant de pivoter sur mon destrier pour m’adresser aux hommes de mon contingent.

« Ser Calwell, prenez deux hommes avec vous, hissez un drapeau blanc, et rejoignez le fort. Trouvez des interlocuteurs et informez les de notre venue et de la prochaine séance de doléance qui aura lieu dans le campement en cours de construction. Demandez de plus à ce qu’ils adoptent une attitude pacifique vis-à-vis de la délégation ouestrienne. Puis, vous reviendrez avec la liste des personnes souhaitant se prononcer et représenter l’opinion publique. »

Pivotant de nouveau pour observer le fort, je crois qu’il nous faudra plus que cette séance de doléance pour parvenir à un résultat. Quelque part nous devrons céder quelque chose ou user de la force. C’est un concept que je connais plutôt bien…Quand l’argent arrive quelque part, il a forcément été retiré autre part…Mais, je laisse le Prince régler cela par lui-même.

« Majesté, des hommes se dirigent vers le fort. Si ils réussissent à entrer, nous devrions avoir bientôt des réponses. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Lun 13 Juin - 20:55

Si j'écoute les échanges avec une attention non feinte, je continue de regarde tout autour de moi avec attention. Ma toute récente nomination en a fait grimacer plus d'un et je sais pertinemment qu'ils n'attendent qu'un échec de ma part pour me pointer du doigt. Mais de ça, je m'en moque totalement. Il est juste hors de propos qu'il arrive quoi que ce soit à Lyman tant que je suis à ses cotés. Alors je ne le perds pas des yeux, me faisant probablement bien moins affable que d'ordinaire mais, de toute façon, les circonstances ne s'y prêtent guère.

Je fronce les sourcils à la réponse de Lyman, ne jetant qu'un bref regard au grand Argentier qui donne l'impression de retenir ce qu'il pense vraiment. Ou alors ce n'est qu'une impression trompeuse, difficile à savoir.

"C'est possible votre Altesse. Mais au moins, ils ne pourront vous reprocher d'avoir manqué d'écoute. Quant à la patience, ils chercheront surement à l'émousser, surtout en nous voyant arriver en nombre."

Je suis les soldats des yeux alors qu'ils dépendent le lord, mes pensées s'égarant un instant avant que Lyman ne reprenne la parole en écho aux paroles de Lord Reyne. Et je fixe ce dernier, la mine pensive.

"Ne pensez vous pas qu'une décision trop abrupte ne risque pas de créer tout autant d'incidents ? Ou alors pourrait-elle apaiser les tensions il est vrai."

A dire vrai, nous ne sommes pas assez au fait de la situation et des diverses tensions pour pouvoir nous faire une idée aussi rapidement. Alors je garde le silence quelques instants, pendant que le grand Argentier relaye les ordres donnés par Lyman. Nous camperons donc à l'extérieur. C'est effectivement la solution qui parait la plus pertinente, même si je suppute que les nobles seront quelque peu hérissés par la décision du Prince. Enfin, quoi qu'il fasse, il aura fatalement une envolée de protestations. Reste à savoir laquelle sera le plus gérable.

Pour un peu, le fait qu'il me reprenne de la sorte me ferait presque sourire. Je baisse le nez, essayant de garder une mine impassible, même si je n'en pense pas moi. Ce n'est pas tant que les gens ne partagent pas mon avis qui est un réel problème. C'est que nombre d'entre eux doivent être d'accord avec moi. Et que nous venons leur faire payer ce qui, dans le fond, n'est qu'un juste retour des choses. Je me contente alors de souffler, d'un ton neutre qui ne m'est pas habituel.

"Je tiendrais ma langue votre Altesse, ne vous en faites pas. La situation est assez tendue comme ça, à n'en pas douter."

Et je regarde les hommes commencer à s'affairer tout autour de nuit, avec cette habitude et ces gestes qui leur sont propres. Je laisse mon regard se perdre dans le vide alors que j'écoute les paroles de lord Reyne. Et, à ses propos, je souffle, la mine pensive.

"Loin de moi l'idée de jouer les oiseaux de mauvaise augure mais… s'ils ne rentrent pas ? Ou, pire, s'ils ne reviennent pas ?"


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 917
Membre du mois : 21
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Dim 26 Juin - 11:42

Je glisse un regard à Lord Reyne tout en esquissant un sourire en coin à la remarque de mon Capitaine de la Garde  :

« Alors il vous appartiendra d'en soulever la question au prochain Conseil Royal, Lord Reyne, pour l'heure nous avons plus urgent à faire je le crains. Nous ne pouvons prendre de décisions hâtives et irréfléchies. »

Effectivement Tytos n'avait pas tord mais pour l'instant, j'estimais qu'il y avait plus pressant, comme calmer le peuple sans perdre la face. Je décidais donc de ne pas profiter de l'hospitalité de lord Serrett par soucis d'équité. Nous serions regardé avec méfiance et suspicion, il serait malvenu d'aviver cette sensation alors que nous espérions régler ceci sans trop de remous et surtout sans bain de sang inutile. Si Mère aurait maté la rébellion de façon bien plus forte que moi, il avait été décidé que cela serait de mon ressort, ce n'était pas une mince affaire, loin de là et je me devais d'être à la hauteur de mon père. Contrairement à eux, je n'avais pas eu a affronter la colère de mes gens aussi n'étais je pas influencé à outrance. Du moins je l'espérais. Je demandais donc a Tytos d'envoyé des hommes pour prendre le premier contact et regardai nos soldats commencer a monter notre campement. Cependant Gareth souleva un point qui me fit légèrement grimacer. Effectivement, si les émissaires Reyne nous revenaient les pieds devant nos options se résorberaient de manière drastiques.

« Alors prions les Sept pour qu'ils reviennent sans mal, si l'on nous refuse la manière pacifique nous n'aurons plus le choix je le crains. Espérons que les paysans sache prendre la bonne décision. »

Je fis faire une volte à ma monture, trottinant vers notre campement dont les tentures commençaient a sortir de terre sous l'habilité de nos soldats tout en tournant la tête vers lord Reyne :

« Désormais la balle est dans leur camp, installons nous en attendant les nouvelles du Fort. Je suppose que vous tiendrez la Reine au courant de nos avancements Lord Reyne ? »

Non pas que je le pensais présent dans l'unique but de m'espionner et d'ainsi faire montre soit de mon efficacité ou de son contraire, mais je me doutais que Mère garderait un œil sur la situation ici, combien même serait elle occupée de son côté avec les Cléganes.

« Je compte sur vos bons conseils en tout état de cause, n'en doutez pas, après tout vous avez déjà affronté bien pire si je ne m'abuse, nul doute que j'aurais à apprendre de vous. »

Je ne flattais pas, malgré la manière dont cela était tourné et je n'étais pas assez imbu de moi même ou arrogant pour songer inutile l'avis d'un ainé, qui devait sans doute en savoir plus que moi sur certaines choses. Je soupirais légèrement en descendant de cheval, le confiant à un soldat de ma suite avant de me défaire de mes gants de cuir.

« Gareth, organise les rondes et les factions de garde. Tu veilleras a ce qu'aucun débordement ne soit a nous reprocher, avec un peu de chance, les envoyés de lord Reyne seront de retour avant la nuit. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Sam 2 Juil - 21:48

Mes éclaireurs sont partis glaner des informations et si possible tenter d’ouvrir le dialogue avec le foyer hautement inflammable que constitue le nid de rebelles putchistes de Falwell. Peu de temps après, Ser Kenning est venu à mes côtés pour que je lui donne mon opinion. Le rictus de mon regard signifie clairement qu’il n’y a aucune solution idéale et que je ne croyais guère à une résolution heureuse de l’événement.

« Vous savez Ser Kenning, je suis davantage un homme de sciences et de commerce qu’un homme habile en politique. Ici, il ne s’agit pas de trouver les bons matériaux mais de prendre la meilleure décision possible pour le Royaume. Cela dit, une décision trop abrupte vaut mieux qu’une absence de décision… »

L’ordre du Royaume est symbolisé par les hommes des différentes gardes de la maison suzeraine et des maisons vassales. Toutefois, il s’agit aussi d’une vision, de quelque chose d’intangible et de très fragile. La révolte est déjà le signe que l’ordre du royaume périclite dangereusement.

«Si ils ne reviennent pas…comme le dit sa Majesté le Prince, vous savez ce qu’il en coûte d’attaques envers une délégation pacifique envoyée par un seigneur sur ordre du Prince…Peut-être qu’ils décideront finalement pour nous de la décision qu’ils souhaitent et le campement n’aura aucune raison de voir le jour… »


Alors que nous nous dirigeons désormais vers le campement à un rythme modéré, je suis surpris d’observer la crainte que je perçois chez l’héritier Lannister. Il doit s’imaginer que je suis en contact régulier avec la Reine au sujet de ses agissements.

« Sa Majesté la Reine ne m’a pas confié cette mission. Je suis venu ici uniquement comme appui. Nous échangeons davantage sur les finances du Royaume et je suis sûr qu’elle appréciera recevoir des nouvelles de son fils peu importe l’issue que vous choisirez. »


Je comprends aisément sa méfiance. Etre Prince et prendre des décisions dans des situations inhabituelles avec des hommes un peu plus âgés autour de soi peut inquiéter intérieurement. Mais, je n’ai aucun intérêt à voir l’héritier Lannister échouer dans sa mission.

« Ce sera un plaisir partagé, Majesté. C’est un cas pratique intéressant pour apprendre justement. »


Descendant de cheval à mon tour, j’indique aux soldats de monter le camp tout autour de l’espace dédié au Prince et aux principaux meneurs de cette délégation. Dans le même temps, d’autres questions me viennent pour en faire référence au Prince. Peut-être devra t’il se les poser plus tard…

« Il faut aussi se méfier de ce qui pourrait se passer à l’échelle du royaume…si nous allons trop dans leur sens, il se pourrait que ce genre de révolte se reproduise dans les terres de l’Ouest.. »

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Dim 10 Juil - 20:18

Alors que je regarde autour de moi, je me demande de plus en plus ce que nous sommes venus faire ici. S'il peut y avoir une issue heureuse à cette histoire ou si nous n'allons pas tout simplement continuer de payer cette colère qui a fini par éclater et qui a eu les conséquences que nous ne voyons que maintenant. Et, si nous matons la révolte, que se passera-t-il ensuite ? Est-ce que les gens du petit peuple nous en voudront ? Est-ce qu'ils vont réellement se calmer ? Difficile à dire, pour ne pas dire impossible. Tout dépendra de l'accueil qu'ils nous réservent.

J'ai un bref hochement de tête aux propos de Lord Reyne et je m'autorise un mince sourire alors que je lui jette un regard en coin.

"Qui sait, peut-être que votre agilité commerciale pourra nous être utile. Je ne saurais me targuer d'être doué en diplomatie mais son Altesse sait bien manier les mots. En espérant que ce sera cette fois tout à notre avantage et qu'il parviendra à décanter les chose sans que nous ayons à user de la force. J'avoue que cette option ne m'enchante guère mais, si elle est nécessaire, il ne faudra pas hésiter."

Il est vrai qu'il faudra dans tous les cas se décider, que cela plaise ou non. Sinon, cela ne fera qu'attiser les colères de toute part. Je réprime un soupir alors que je regarde les hommes partir, espérant qu'ils reviendront. Et surtout, qu'ils le feront sur leurs pieds, sinon je ne garantis plus de rien. La tension est plus que palpable et je tapote nerveusement le pommeau de la selle, guettant le moindre mouvement alors que tout s'organise autour de nous.

Je suis Lyman, inhabituellement silencieux alors qu'il converse avec lord Reyne. Et j'avoue ne pas réussir à ne pas arquer un sourcil dubitatif quand il annonce ne pas avoir été mandaté par la Reine. Sa présence me laisse un rien perplexe, autant être parfaitement honnête, mais il serait probablement malvenu de faire un commentaire de ce genre. Je préfère laisser Lyman le flatter, en tout cas c'est l'impression que j'en ai, tout en me demandant de qu'il pourra réellement nous apporter. Enfin, à la réflexion, dans la mesure où nous manquons cruellement d'expérience, peut-être pourra-t-il réellement nous aider. Enfin aider Lyman plutôt.

Et je hoche la tête quand le lionceau s'adresse de nouveau à moi, descendant de cheval à mon tour et flattant l'encolure de la bête un instant avant de répondre, d'un ton sérieux.

"Ce sera fait votre Altesse. Il n'y aura rien à redire sur la façon dont se passent les choses au campement. Essayez de ne pas trop vous éloigner, que personne n'ait d'occasion de s'en prendre à vous et de provoquer un bain de sang ou quelque chose du même genre."

Point positif, malgré mon jeune âge, mon expérience dans le Nord m'aide à assoir sans trop de difficulté une certaine autorité sur les hommes que je suis sensé superviser. Ne reste plus qu'à attendre maintenant.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 917
Membre du mois : 21
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Mar 12 Juil - 10:52





Soulèvement à Falwell



Une délégation a donc été envoyée au château. Les soldats y sont accueillis avec circonspection, essuyant quelques insultes criées par la foule de miliciens improvisés. Celui qui semble être leur chef refuse de recevoir les soldats en ouvrant les portes, mais il leur crie qu'il a été élu par le peuple du bourg comme le prochain seigneur de la ville. Il demande aux Lannister de reconnaître cette passation du pouvoir, en échange de quoi il s'engage à ce que Falwell revienne dans la paix du Roi. Plusieurs choix de mots sont éloquents pour les sergents Lannister; "les petits n'ont plus vocation à se laisser piétiner par les grands" n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

    

        
© Crédit gif
avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 4515
Membre du mois : 1029
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Sam 30 Juil - 16:52

La résolution de ce cauchemar ne semble pas encore se dessiner à l’horizon. Les éclaireurs vêtus de l’écusson Reyne reviennent assez rapidement au niveau du campement. Alors que les troupiers s’exécutent ici et là pour établir un camp sommaire, nous nous retrouvons déjà au pied du mur. Les revendications des putschistes vont trop loin et je ne serais guère surpris que le Prince Lannister sélectionne la seule option adéquate face à une telle situation.

« Les choses ne peuvent se passer ainsi, elles ne doivent pas se passer ainsi. »


Rapidement, je descends de cheval pour propager la nouvelle au Prince Lannister, la petite brise secouant nerveusement mes cheveux. Tout accord qui serait établi plus ou moins loin des propositions locales nous mènerait tout droit vers le désordre et l’anarchie dans le royaume. Je mesure ainsi l’importance de la situation et de la décision à prendre bien que je ne sois pas la ligne la plus dure du royaume habituellement.

« Majesté ! Les éclaireurs sont revenus. Un homme se prétendant comme le seigneur du village élu par sa communauté souhaite que nous reconnaissions son autorité sur le domaine de Falwell. Il a refusé de recevoir nos soldats et s’époumone que les petits n’ont plus vocation à se laisser piétiner par les grands…Peut-être que nous n’avons guère le choix, finalement. »


Je ne peux user de mon agilité commerciale, comme l’avance Ser Kenning, cette fois-ci. Les menacer de mesures de rétorsion économique est une possibilité en tant que Grand Argentier de l’Ouest. Mais, cela renforcerait leur détermination et nuirait indirectement au Royaume.

« Ils ont refusé d’ouvrir les portes de leur fort à une délégation royale…Je serais favorable à ce que nous leur imposions un délai dans lequel nous sommes ouverts à une négociation hors du château. Sinon quoi, l’intervention des troupes sera nécessaire pour les déloger…Qu’en pensez-vous, Ser Kenning ? »


Les petits vont se faire piétiner par les grands. C’est juste une question de temps et un drame de plus qui va se produire en ces terres meurtrières de Westeros.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Ven 5 Aoû - 19:09

Tandis que le Prince et ses subordonnés s'activaient à résoudre le problème Falwell, un cavalier portant les couleurs Swyft se présenta au camp Lannister. L'homme avait chevauché depuis le fief Swyft situé non loin de là, et portait une missive de Ser Edward Swyft destinée au Prince Lyman:



Mon Prince,

La nouvelle du désordre régnant en le fief Falwell et la liste des tragédie occasionnées sont parvenus à Champmoisson depuis quelques jours.
Bien que très inquiet de la situation du fief pour l’intérêt du Royaume, il m'a semblé plus sage d'attendre la réaction du Roc avant de tenter quoi que ce fut.
Suite à ma discussion avec la Princesse Nyméria se trouvant présentement en terre Swyft, et sous le bouclier du coq, je me permet de vous faire part de mes observations personnelles concernant la présente situation.

Il faut agir et fermement. Les paysans qui ont pris les armes doivent être punis, mais il faut également leur donner un espoir pour l’avenir.

Je ne suis pas pour ôter la vie, car il est possible que les crimes imputés soient réels.
Mais tuer son seigneur est un crime qu’on ne peut pardonner.
Les meneurs devront payer le prix de leur acte et être envoyés deux à trois ans dans les mines d’or Lannister.
Chaque famille ayant pris part au soulèvement, et dans le doute je dirais toutes, devrait envoyer son aîné au service d’un autre seigneur pour une durée précise, à la suite de laquelle la moitié d’entre eux devront s’établir sur les terres du dit seigneur.
Les chef de famille quant à eux devraient aller bâtir de leur mains un Septuaire et un couvent sur des terres adjacentes afin de demander pardon aux Sept pour leur péchés…et offrir un lieux de recueillement où les jeunes femmes victimes du seigneur Falwell pourraient être prises en charges par des Septa et débuter une nouvelle vie au service du Royaume.

Enfin, une trentaine d’hommes d’armes ayant servie fidèlement la Maison Lannister pourraient se voir offrir quelques terres aux alentours du château Falwell. Ils se trouveraient récompensés de leurs fidélités et formeraient une base de population active et loyale sur laquelle le fief pourra s’appuyer par la suite.
De cette façon nous disperserions d’un coup les graines de rébellion implantés à Falwell tout en offrant une nouvelle vie aux victimes ainsi qu’à certains paysans coupables.
Une vie nouvelle et non simplement la corde.
Mais il faudrait également s’occuper de la Maison Falwel

Le Lord Falwell à échouer dans sa tâche de gouverner une terre au nom du Roi.
Doublement s’il est coupable de ces crimes, car un Seigneur doit s’occuper de son peuple et non le pousser au soulèvement, et être capable de mater le dit soulèvement si toutefois il se produit.
Mais le Lord est mort et un exemple doit être fait. Un impôt spécial destiné à couvrir les dépenses consécutives à mes propositions devrait être tiré de la caissette seigneuriale Falwell et son héritier forcé d’aller prendre du service en tant que chevalier dans une autre maisonnée…et l’écarter de la ligne de succession. C’est le cadet qui devrait hériter, afin que le nom Falwell subsiste.
Et si de cadet il ne devait pas y avoir, qu’un autre homme de confiance pour le Roc prenne les rennes du fief.

Ces observations me sont propres, mais ont obtenues l'assentiment de la Princesse Nyméria.
Je laisse mon Prince seul juge, avec les conseils des hommes loyaux qui l'entourent.

Pour l'Ouest et le Roc
Edward Swyft


Codage (c)Kanala


Edward avait retranscrit presque mot pour mot sa conversation avec la Princesse Nyméria. S'il prenait le risque, l'audace et quel audace, de la citer, il se devait d'être le plus fidèle possible.
Enfin, une missive permettrait au Prince de suivre un nouveau conseil, ou de s'en inspirer, sans déshonorer les conseillers qui devaient le suivre.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser chevalier
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Awake! Awake!
Messages : 136
Membre du mois : 8
Célébrité : William Moseley
Maison : Swyft
Awake! Awake!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   Ven 5 Aoû - 20:20



A Ser Swift

Ser,

Bien que votre intention soit louable, je me permets de vous interpeller sur les bienfaits de la sagesse et de la bienséance. Je n'apprécie guère votre ingérence dans un domaine qui vous échappe totalement et donc vous ne connaissez le contexte, Lord Reyne m'a éclairé sur votre position dans le royaume et bien qu'il me plaît de voir nos plus obscurs sujets vouloir entrer dans la lumière, il serait de bon ton de respecter les chemins qu'il sied de suivre pour ce faire ainsi qu'une certaine discrétion. Le nom de ma sœur ne vous garantit rien en ce qui me concerne et j'aurais apprécié que vous ne n'éleviez pas son honneur en bouclier du votre. Je vous convoquerais au Roc dès mon retour.
Lyman Lannister.

Prince de l'Ouest.

Héritier de Castral Roc.



Codage (c)Kanala



ps : Il y a un sujet pour les corbeaux Edward, la prochaine fois, passe par là.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Soulèvement à Falwell [Tour III - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (mission) Alerte à la Tour Chetiflor ! [Terminé]
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» L'avenir est un long passé [Tour I - Terminé]
» Les Joutes du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Les Mêlées du Grand Tournoi [Mini-Missions] [Tour I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Les Terres de l'Ouest
-
Sauter vers: