Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

Tour 7 – Le Jeu du Cyvosse à l'Aveugle - Année 1 - Mois 08 - Semaine 3
MessageSujet: Re: Tour 7 – Le Jeu du Cyvosse à l'Aveugle - Année 1 - Mois 08 - Semaine 3   Tour 7 – Le Jeu du Cyvosse à l'Aveugle - Année 1 - Mois 08 - Semaine 3 EmptyMar 6 Aoû - 21:31




  • Bloody Crown
Le Jeu du Cyvosse à l'Aveugle



Dire que l’ambiance était tendue au Roc était un doux euphémisme. Les pistes menant à celui qui avait tenté de tuer le Roi s’entremêlaient, se chevauchaient, les résultats étaient plus frustrants qu’autre chose et rendaient les enquêteurs nerveux, pour ne pas dire enclins à une violence qui permettrait peut-être de dénouer quelques langues. Mais c’était sans compter sur cette missive, qui avait de nouveau donné l’impression que la situation échappait totalement aux ouestriens. 

La Hoare avait été arrêtée sans la moindre hésitation. Il faut dire que nombre d’habitants du château étaient ravis de la pointer du doigt et de planter sa tête sur une pique dans la foulée. Mais rien n’était aussi simple, aussi évident. Et la missive en main, la Princesse avait réclamé la présence du gendre du Roi, avec qui elle avait déjà échangé quelques jours plus tôt. Si cette première discussion n’avait rien apporté de vraiment concret, les deux protagonistes avaient pu se jauger et, si la confiance n’était pas vraiment de mise, au moins s’étaient-ils entendus. 

Alors le Kenning s’était rapidement dirigé vers les appartements de la Princesse. Pour y voir une Hoare qui avait trop bu et qui semblait passablement énervée. Elle semblait osciller entre l’envie de mettre fin à ses jours ou de tuer la terre entière. Soupirant, il lui avait tendu une cruche d’eau, y buvant lui-même directement pour lui prouver qu’il n’était pas là pour la tuer. Parce qu’il voulait des réponses. Qui ne viendraient probablement d’elle, il ne fallait pas se leurrer. Pour autant, elle pouvait le mettre sur une piste, consciemment ou non. 

Il ne pouvait pas croire que c’était elle. Ignorant le regard noir qu’elle lui lança après avoir expliqué qu’elle ne savait pas quoi répondre à cette missive à laquelle elle semblait ne pas croire, la discussion recommença. Des petites piques, presque légères en comparaison de ce à quoi elle était accusée. Elle qui s’était targuée de ne plus faire confiance à qui que ce soit continuait de clamer qu’elle était sûre que son Roi n’y était pour rien. 

La tension semblait pourtant presque s’évaporer à mesure qu’ils parlaient. Parce que le ouestrien ne cherchait pas à l’accuser. Si elle devait se livrer, elle le ferait d’elle-même. En attendant, autant se focaliser sur les autres pistes. Et, comme la dernière fois qu’ils évoquaient le sujet, les possibilités étaient trop vastes, les coupables désignés trop évidents. C’était trop simple, trop facile. Et surtout, impossible de voir ce que le Conflans ou le Bief auraient à gagner en agissant de la sorte. Surtout au moment où les alliances à venir étaient encore tellement indécises, fragiles et prêtes à s’effondrer avant même d’exister réellement. 

S’ils tournaient de nouveau en rond, la Hoare semblait se calmer quelque peu alors qu’elle listait les différentes options. D’un côté, elle cherchait le degré d’implication d’Heda Volmark, de l’autre celui de sa belle-sœur et de son royal conjoint, tous deux récemment couronnés dans le Bief. Difficile de relier toutes ces possibilités qui semblaient s’agiter autour d’eux sans grande logique. 

Une chose était pourtant sure. Quand bien même la lionne avait été touchée de plein fouet, elle continuerait d’oeuvrer pour son royaume, pour sa famille. Et si la Hoare devait y passer pour cela, tous les deux étaient à peu près certains que la Lannister n’hésiterait pas. Il faudrait qu’elle soit prête. Sa rencontre avec la Reine serait peut-être sa dernière chance avant que la mort ne soit la seule issue. Gareth avait bien compris que la Hoare saurait jouer la partie mieux que personne. Mais il n’avait plus la main dessus. 

Il pouvait cependant encore agir sur certaines choses. Comme rester à ses côtés en attendant l’arrivée de la Reine, pour éviter que des soldats un peu trop emportés ne viennent commencer à exécuter une sentence pas encore prononcée, ou lui permettre d’écrire des missives qu’ils vérifieraient. Mais le plus important restait encore à venir. Et, surtout, le coupable ne semblait pas encore arrêté. L’Ouest n’était pas prêt de se reposer, loin de là. 

C’était à Myria Hoare de jouer maintenant.

Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 13613
Membre du mois : 2819
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 7 – Le Jeu du Cyvosse à l'Aveugle - Année 1 - Mois 08 - Semaine 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes :: Chroniques détaillées du Tour 7-
Sauter vers: