Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

Mederic Penrose
MessageSujet: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 15:23



Mederic Penrose


     


     




     - 36 ▪▪ Naissance à Parchemin.
     - 25 ▪▪ Accompagne son père durant la campagne en Essos
     - 24 ▪▪ Campagne du Bief.
     - 18 ▪▪ Mariage avec Milana Vervarane, héritière de Vertval. Mort de son père du l'escarmouche de la marche sanglante.
     - 13 ▪▪ Naissance de sa fille, Alayna Penrose
     - 7 ▪▪ Naissance de son fils, Norran Penrose
     - 7 ▪▪ Mort Milana Vervarane

      -5  ▪▪ Début de la croissance de Parchemin
      0 ▪▪ Participation à la guerre contre le Conflants

     Lignée ▪▪ Famille Penrose de Parchemin
     

      Curieux Rusé Froid Stratège Maladroit Rapide "Gourmand" Diplomate Lunatique Leader

     


     ▪ 35 ans ▪
   ▪ Le Rusé ▪
     ▪ Parchemin  ▪
     ▪ Parchemin  ▪
     ▪ Royaume de l’Orage. Lord de Parchemin et de Vertval.  ▪
     ▪ Penrose ▪
     ▪ Lord de Parchemin et de Vertva▪
     ▪ Veuf ▪
     ▪ Je suis fidèle à mon souverain  ▪
     ▪ Je suis contre la guerre ▪
     

     ▪ Feat David Tennant ▪

      © Crédit Me

     

     
     


     
Positionnement politique

 
     
N°1 ▪▪ Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné?  


La situation sur Westeros est complexe. Chacun essais de tirer à lui la moindre parcelle de pouvoir accessible. La « guerre » de revendication entre Peyredragon et Conlans a mis le feu aux poudres. Parchemin et les Penroses sont évidemment concernés. La position de Parchemin en fait le verrou de la baie des naufragés, et son développement ne s’essouffle pas.
N°2 ▪▪ Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre?


La famille Penrose est depuis longtemps maintenant un soutien de la famille Durrandon. Les liens crée entre Mederic Penrise et Argilac Durrandon durant les campagnes d’Essos et du Bief n’ont fait que renforcer ce soutien. La seule crainte des Penroses, et de Mederic en particulier, est de voir un étranger arrivé sur le Trône d’Orage.

N°3 ▪▪ Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction?

La guerre frappe déjà notre région. Après quelques escarmouches, Mederic guida les troupes de Parchemin dans la région de la Nera, sous le commandement du seigneur Connington. Lors du repli d’Argilac, le Lord resta dans la Nera. Pour, à la nouvelle de la mort du roi, il suivit le reste de l'armée et fit route vers Accalmie.

N°4 ▪▪ Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte?


C’est un geste lâche et sans honneur. Dans un monde comme le notre dirigé par la fierté  
     



     
Entre vous et nous.


     
▪▪ Magellan ▪▪ 23 ans ▪▪ Présence sur une échelle de 1 à 20 : 15/20 ▪▪ Comment avez-vous connu le forum? Via un top site. ▪▪ Qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ? Le contexte assez lion de la serie pour créer nos propres histoires et les chroniques des deux premiers tours. ▪▪ Qu'est-ce qui vous a rebuté? Euh…bah…Pas grand chose▪▪ Quelque chose à ajouter? J’adore squatter les chroniques et la chatbox ! ▪▪

     (INDICATIONS A SUPPRIMER : remplacer l'intitulé par votre réponse. Par exemple "Pseudo" par "Kanala")

      © Crédit icone


     


Dernière édition par Mederic Penrose le Ven 29 Juil - 0:29, édité 10 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 15:25



Savoir des mestres


       


Cette nuit-là était claire, sans le moindre nuage. Le lent ressac de l’eau le long des quais semblait bercer la ville et l’emportait dans un tranquille sommeil. Pourtant, contre toute attente, une lueur embrasa soudainement le sommet de la cité. De multiples bûchers c’étaient enflammés au pied de la haute tour du château. Rapidement, des feux s’allumèrent sur les remparts de la bourgade, sur les quais du petit port, ainsi qu’en de multiples points de la ville. Bientôt, le son grave d’un orgue accompagné du tintement de cloches déchira le silence de la nuit. Là-haut, dans la plus haute pièce du château, l’héritier venait de poussé son premier cri. Comme pour l’aider à traverser sa première nuit, la ville se couvrait de lumière et émergeait de son sommeil. L'évènement était attendu, et ça et là, il fut une occasion pour déguster des tournées générales à cette heure avancée de la soirée. C’est ainsi, sous un ciel étoilé et calme, que naquit Mederic Penrose, futur Lord de Parchemin et sa sœur jumelle, Amada Penrose.

Les premières années de la vie du jeune garçon furent calmes. Il se révéla doué dans l’apprentissage et d’une curiosité à toute épreuve. « Cet héritier aurait fait un bon mestre » en dira son précepteur. Un frère, Thork Penrose, rejoignit la famille durant sa quatrième année. Jusqu’à son dixième anniversaire, sa vie ne connut guère de trouble. L’Orage connaissait jusque-là un semblant de calme également. De rare incursion pirate dans le détroit de Torth était vite stoppée par la flotte et le reste du temps, seule l’arrivée de naufragée animait la cité. Parchemin restait le petit port tranquille que tous connaissait.  



Mederic Penrose 569365Headerpenrose


Peu après leurs douzièmes anniversaires, les jumeaux Penrose jouaient dans la cours principale du château. Frère et sœur étaient fusionnels et il eut été dommage de les séparer. Pourtant, de plus en plus, ils étaient obligés de céder chacun de leur coté à leurs obligations. Les mestres et autres enseignants tachaient d’apprendre les bases de la stratégie et de la gestion à Mederic, alors que les gouvernantes se relayaient pour former Amada aux intrigues de la cours. Seul le mestre Oberick leur donnait un cours commun de diplomatie et de commerce chaque semaine. Complémentaire, Amada était en bonne voie pour devenir une négociatrice accomplie alors que Méderic aborder les principes économiques avec curiosité et facilité.

Alors que les enfants jouaient, le Lord de la maison apparu sur les marches menant à la porte du bâtiment principal du manoir. Il restait quelques seconde à regarder ses enfants jouaient avant de s’avancer d’un pas.


- « Amada, Mederic. Venez je dois vous parler »

Aussitôt, les enfants se tournèrent vers leur père avant de courir dans sa direction. La famille rentra dans le hall avant de prendre un couloir puis un escalier. Ils entrèrent dans une pièce où un chaleureux parquet était couvert d’une tapisserie rouge. Sur celle-ci de profonds fauteuils entouraient une tablette. En arrière-plan, un grand bureau où était soigneusement déposés parchemins et plumes cachait un fauteuil tout aussi massive. Enfin, sur les murs, des vitrines et bibliothèques sagement rangés entouraient le groupe. Cette pièce, c’était le « Bureau Rouge ». L’endroit où leur père s’enfermer pour réfléchir ou recevoir ses invités. Eux n’avaient guère le droit de s’y aventurer. C’était une « pièce pour adulte ».

- «  Allez, asseyez-vous »

Pour la première fois, les deux jumeaux prirent places dans les confortables fauteuils rouges. Ils ne purent s’empêcher de sourire, tant l’honneur semblait grand.

- «  Je dois vous annoncer que je pars pour Essos. Je dois accompagner notre roi afin de défendre la cité de Braavos. »
- « Tu pars en guerre ? »
- « Tu nous laisses ici ? »

Mederic s’était exclamé le premier avant qu’Amada ne surenchérisse. Sur leurs visages la même expression de surprise s’était imprimé, donnant un comique particulier à la scène.


- «  Oui je pars en guerre. Je dirigerais la cavalerie du Royaume ainsi que nos troupes. Et je vous laisse ici. La guerre n’est pas un terrain de jeu. Enfin, je laisse Mederic ici. Toi Amada, tu partiras à Castel Roc avec ta tante Yennefer. Tu resteras là-bas plusieurs mois. Le mestre Oberick m’a appris ô combien la diplomatie semblait être ta voie. Tes capacités semblent naturelles et il serait dommage de ne pas les laisser s’exprimer. Yennefer doit se rendre dans l’ouest pour essayer de signer certains contrats et autres relations. Je lui ai demandé de t’emmener pour que tu apprennes d’elle et qu’elle puisse tester tes prédispositions »

Amada hocha de la tête. Même si une pointe de peur l’avait saisi, elle ne pouvait refuser un tel honneur. Yennefer, la sœur de son père, était une diplomate hors pair. Elle l’était devenue à la suite de la mort de son mari, à peine quelque mois après ses noces. Son père n’avait pas eu le temps de la remarier, la faucheuse venant à sa rencontre trop tôt. Shorlan, le père de Mederic et frère de Yennefer avait écouté son choix de ne pas se remarier. Depuis, elle vivait en grande partie à l’étranger, entretenant les relations de la famille Penrose. Elle était clairement une force de ma maison. Peu de seigneur pouvait se targuer d’avoir un représentant permanent, et talentueux par-dessus tout, ce privilège étant généralement accessible au seul souverain.

- «  Et moi ? Je reste là ? Je t’attends sagement ? »
- « Tu es trop jeune pour combattre et notre maître d’arme ne te sens pas prêt à tenir une épée en pleine bataille. »
- « Je veux venir ! Tu envoies Amada pour qu’elle apprenne de tante Yennefer. Emmène-moi, que j’apprenne de toi. Maître Hossckish a dit que j’étais doué en stratégie. Mestre Oberick le confirmera. J’ai lu tous les livres qu’il m’a proposés sur la stratégie. Je ne peux rien apprendre de plus ici. Je dois venir. »

Son père esquissa un sourire satisfait.

- « Je n’en attendais pas moins de toi. Nous t’avons bien formé. Tu viendras, mais tu resteras avec l’arrière garde. »

Le seigneur se leva et marcha en direction du large bureau. Ouvrant un tiroir, il saisit deux objets.  L’un était un étui duquel dépassé le manche de ce qui devait être une épée, alors que l’autre était un sac de soie au mystérieux contenu. Il posa alors la petite besace sur la tablette avant de tendre à Mederic le fourreau.

- « L’étoile d’Argent. Ou Zireael. Une épée en acier et argent de l’ouest. L’histoire raconte qu’elle fut fondue dans les première forges des iles de fer. Personne ne sait réellement quand elle arriva dans notre famille. Elle a servi à Alaric Penrose, ton arrière-grand-père dans les batailles contre Harwyn Hoare dans le confluant. Les écrits disent que ton ancêtre, Harchil Penrose s’en serait servi durant la guerre qui créa l’Empire de l’Orage. Aujourd’hui, elle est à toi. La tradition veut qu’elle protège l’héritier de notre maison. Et je pense que tu es en âge de te protéger toi-même. »

Mederic sorti la lame. Elle luisait malgré la faible lueur du soleil. L’épée était assez fine et longue mais incroyablement légère. Parfaitement équilibrée, elle semblait être un délice à manœuvrer. Finement gravé dans l’alliage, des mots étaient visibles sur l’un des tranchants « Fait ta volonté, Juge tes actes ». Des mots sonnants comme un appel à la sagesse.


- « C’est…Merci, c’est un honneur »

Son père avait attrapé l’objet cachet dans le sac de soie. Il en sortit un poignard, extrêmement fin et allongé.

- «  L’Aiguille de Lharrac. Forgé à Volantis du temps où Valyria y régnait en maître. Son nom lui vient d’une de nos ancêtres. La légende veut que cette lame lui ait servi à se défendre au diner sanglant. Fait attention, une pression sur le manche, et le bout de la lame laissera échapper un poison foudroyant. Il te serviras à te protéger, même si j’espère que jamais tu n’auras à l’utiliser.»

Il avait tendu la lame à Amada. Elle regarda longuement le poignard. Sur le manche était gravée les initiales de la devise de la maison, NFNJ, pour « Nos Faits. Notre jugement. ». Cet après-midi avait surement était à la base de la vie de Mederic. C’est ce jour-là qu’il était réellement devenu l’héritier.


Mederic Penrose 353382Headerpenrose2

Le temps passa, et bientôt Amada quitta le palais. La route vers l’ouest prévoyez d’être longue et les deux jeunes femmes partirent à l’aube d’une douce journée. Quelques semaines après, ce fut Mederic qui quittait le château de Parchemin. La petite flotte de guerre de l’Orage avait élu domicile dans la baie qui s’étendait au pied de la ville. Peu à peu, on embarqua vivre et équipement. Les hommes finirent par rejoindre les navires en vue de la traversé. Le temps était clément, et bientôt, les vaisseaux levèrent l’ancre. Passant le Cap de Valla, ils s’engagèrent dans le chenal séparant le continent de l’île de Torth. Après cela débuta la longue traversé jusque Braavos. Sur la route, ils n’essuyèrent ni tempête, ni attaque, laissant présager le meilleur pour la suite.

La cohorte débarqua une quinzaine de jours plus tard, dans la baie de Braavos. Après un entretien entre le régent de la cité et le roi Argelic, l’armée marcha à la rencontre de troupes ennemies s’approchant de la ville. La première bataille fut une victoire facile. Les adversaires, surpris de voir une armée conséquente avait d’abord tenté de fuir le combat, avant d’être harcelé par la Cavalerie. Cavalarie commandé par son père, Shorlan. L’infanterie avait alors cessé sa retraite pour se défendre du mieux qu’il le pouvait face aux purs sangs de l’Orage. Les piquiers du royaume avait alors avancé, adoptant les formations serrés qui les rendaient si redoutable. Lorsque l’ennemi fut définitivement fixé, on entendit le son d’un cor résonnaient dans la vallée. Alors que chacun s’attendait à voir les phalanges charger l’ennemi, le danger vint de tout autre part. Soudainement, le bruit des chevaux passant au galop couvrit celui des fers se croisant. Un faible sifflement se fit entendre. Puis des cris effacèrent tout les autres sons. Sur le champ de bataille, la cavalerie de l’Orage avait rompu le combat juste avant le tir des archers longs. Nombreux ennemis était tombés, et les survivants se battaient à présent sans espoir, pris en étaux entre piquier et cavalerie.

Cette victoire fut la première d’une longue série pour l’armée de l’Orage. Ce fut là que Mederic appris énormément. Il se prit de passion pour la stratégie et la tactique. A chaque bataille, il observait les troupes. Non seulement le positionnement de chaque groupe, et les manœuvres, mais également les points forts et points faibles de chaque formation. Ainsi les troupes de l’orage se révélaient incroyablement efficaces faces à la cavalerie et l’infanterie. Sa grande faiblesse venait elle de sa formation serrée. Les groupes compacte se révélaient être de parfaite cible pour les troupes à distance adverse.

Heureusement, peu de généraux ennemis eurent le temps de donner raison à cette théorie et la fin de la guerre arrive au bout d’un peu moins d’un an. Braavos demeurerait libre et indépendante. La victoire avait couvert les participants de gloire et d’or. Le retour à Parchemin se fit ainsi en grâce, et la troupe reçu un accueil héroïque. Shorlan et Mederic connurent une grande popularité. Bien que l’Héritier n’ai pas participé réellement aux combats, on voyait en cette victoire rapide un signe de la gloire à venir pour le jeune noble.

Et quasiment un an jour pour jour après leur première visite, Mederic et Amada se retrouvèrent de nouveau dans le Bureau Rouge. Chacun avait grandi durant son expédition. La jeune fille avait appris à mettre en pratique les enseignements des mestres. A son retour, elle avait profondément changé. La responsabilité et l’apprentissage l’avait fait mûrir et le temps de l’insouciance semblait désormais n’être qu’on lointain souvenir. Les jumeaux avaient grandis et à leurs retrouvailles, chacun semblait différent. Vieillis.


- «  Avec votre mère, nous avons décidé de fixer vos noces. Notre victoire sur Essos et tes tractations à l’ouest ont amenés à notre famille un certain prestige et quelques alliés. En sus d’une trésorerie au beau fixe. Mais nous devons à présent penser à l’après et préparer la perpétuation de notre lignée. Mederic, nous avons décidé de te lier à la famille Vervarane de Vertval. Leur fille est un an plus jeune que toi. La famille Vervarane est l’un de nos alliés de longue date. Milana est une jeune fille cultivé et faisant preuve d’une grande logique. Tu feras prochainement sa connaissance. Amada, tu devrais te lier à Eilan Caron. Il est le premier fils de la famille Caron. Il s’agit aussi d’alliés anciens pour notre famille. »
- « Nous…Quand est-ce… »
- « Rassurez-vous, pas avant vos quinze ans. Votre frère épousera, en son temps, la plus jeune des Swann. Pour vous deux, nous organiserons prochainement une rencontre avec les deux familles. Je suis sûr que vous avez hâte de connaître le visage de vos promises et promis. »

La nouvelle avait provoqué un calme anormal chez les jumeaux. Bien qu’ils aient toujours su que le mariage arriverait vite, y être confronté était autre chose. Les jours qui suivirent furent assez silencieux. Bien vite, Milana Vervarane et sa famille furent reçus. La jeune fille était brune, avec un visage fin. Ses yeux tournaient vers le gris, lui donnant un aspect à la fois atypique et envoûtant. En discutant avec, Mederic pu constater que son père n’avait pas fait d’erreur de jugement. Elle se révéla d’une éducation sans faille, où sa gentillesse naturelle s’exprimer à merveille. Mederic eu presque un gout de trop peu quand la famille reparti pour l’ile de Vertval. La jeune fille était intrigante, et il était au moins rassuré de ses fiançailles.

Le reste de l’année fut marqué par le départ de Mederic et son père dans le Bief afin de répondre à l’appel aux armes d’Argilac. Cette guerre finit de nouer les liens entre l’héritier et le roi. De nombreuses batailles furent nécessaires pour arriver à la victoire finale.


Mederic Penrose 654466Headerpenrose3

Les années suivantes furent calmes. Depuis la victoire de Braavos, Parchemin avait connu une certaine croissance. Les convois marchant venant d’Essos y faisaient dorénavant escale et une activité commerciale se développa sur place. Mederic et Amada alternaient cours et pratique. Bientôt, il fut temps pour Mederic de se marier. Les noces furent organisées en début de l’année. Depuis leurs présentations, les fiancés s’étaient revus à plusieurs reprises. Si le mariage était avant tout politique, il n’en restait pas moins une bonne nouvelle pour les promis. Chacun avait de son côté appréhendait cette étape. Bien sûr, on ne pouvait pas parler de mariage d’amour, mais une forme d’amitié ambiguë s’était tissée entre les deux futurs mariés.

La Cérémonie prit place dans le Clos du Ciel, une propriété appartenant au Lord de Parchemin qui s’étendait à quelque lieu de la ville. De grand jardin permettait la tenue de la fête, tandis que la grande bâtisse accueillait plusieurs buffets. Les invités étaient très nombreux et tous pour découvrir de splendide mobilier et des mets fins. Dans ce beau monde qui était venu assister aux noces ont trouvés de nombreuses familles de l’orage, ainsi que de l’Ouest, mais également, en tant qu’invité d’honneur, le Roi Argilac. Clairement, on avait mis dans cette cérémonie de quoi épater et impressionner. Cracheurs de feu, comédiens, acrobates et poètes divertissaient la foule. De nombreux jeux étaient organisés dans les jardins. Derrière une grande fontaine, un labyrinthe végétal permettait aux visiteurs en quêtes d’intimités de disparaître des regards.

Et la soirée fut un succès. L’amusement avait été au rendez-vous et le pari était gagné pour les Penrose : Il avait su montrer à tous la richesse et la puissance qu’était devenu la leur. Les alliances avec les maisons Swann, Caron et Vervarane ainsi que le constant développement de Parchemin avait fait d’eux une famille de premier ordre. La cérémonie n’avait été qu’une démonstration, une exposition.

Plus tard dans l’année, les Penrose eurent une autre occasion de montrer leur puissance. Les Caron, attaqué par les lords dorniens voisin avait appelé aux armes leurs alliés. Et le lord de Parchemin y avait répondu avec honneur. A ses 16 ans trébuchants, Mederic prit le commandement de l’infanterie dans la bataille de la Marche Sanglante. Il n’en était pas à sa première et cet affrontement semblait être celui qui clôturerait la guerre, tant les Dorniens semblaient acculés.

Ce jour-là, les deux armées se rencontrèrent dans une étroite vallée qui ne laisser aucune place à des manœuvre de contournement. Les combattants se regardèrent, tels des chiens de faïence durant deux longues heures, n’osant aucun mouvement. Puis, Mederic fit avancer les carrés de piquier et les longs archers. Une salve de flèche partit de chaque côté.


- «  Formation dispersé ! »

Aussitôt, les rangs serrés s’écartèrent. Les archers ennemis, qui avaient ciblé une petite zone firent assez peu de dégâts compte tenu du nombre de piquier présent. Shorlan décida dans l’instant de charger avec la cavalerie, alors que les archers de l’orage armés une nouvelle fois salve. De l’autre côté du champ de bataille, la pluie de flèches avait aéré les rangs ennemis. La charge de cavalerie poussa les tireurs ennemis à se replier derrière les fantassins. Le choc fut brutal, net. Les lanciers dorniens avaient eu le temps de former un mur de lance.  Les chevaux, massifs, s’abattaient sur les hommes du sud, pesant de tout leur poids. Rapidement, la cavalerie de Dorne prit position sur les flancs de la charge qui c’était écrasé sur la rangée de pique. Les cavaliers vidèrent leur carquois à bout portant sur la cavalerie de l’Orage.

- «  Chargez ! »

Aussitôt, les piquiers de l’orage chargèrent la cavalerie dornienne. Un millier d’homme courrait vers le combat, traversant l’étroit défilé rocheux. Mederic chargé avec son pur-sang quand il le vu. Le cheval à la robe blanche de son père venait de se cabrer au milieu de la mêlée. Sa chute, violente, souleva un nuage de poussière au roc de la plaine. Plus il s’approchait, et plus il en voyait. Bientôt, l’héritier entrevu le sang coulait depuis l’abdomen de l’animal. Il  entendit ses hennissements mélangés aux cris des nombreux blessés.

- «  Piques en avant ! »

Les formations augmentèrent un peu leur vitesse. Mederic pu bientôt voir au côté du défunt équidé le corps inerte de son père. Il donna un coup de rêne à son cheval dans le vain espoir d’accélérer un peu. Et tandis qu’en arrière-plan, le choc entre les Orageois et les Dorniens se produisait, l’héritier sautait à terre. Il marcha, trébucha, et presque rampa pour se retrouver au côté de son père. Un cri acéré s’étouffa dans le fracas des lances et des sabres. Frôlait par un javelin, il décida de porter la dépouille et de la hissée sur sa monture. Un fantassin vint à sa rescousse, l’aidant à lever le corps sur le dos du pur-sang. Ce jour-là, Mederic se joignit au soldat et arracha une victoire faite de sang et de larme.


Les années passèrent et Mederic hérita du domaine de Parchemin. Sous son impulsion, la ville se développa et le port s’agrandit. Son frère partit pour Pierhaume et sa sœur rejoignit la famille Caron. Le château semblait désormais bien vide.

Trois années après la bataille de la Marche Sanglante, le père de Milana disparu à son tour. Après la mort de son frère, la lady de Parchemin était devenue la première sur la liste des héritiers. Ce fut alors à Mederic de prendre le pouvoir sur la petite île de Vertval. Il plaça un conseil de régence à la tête de la cité, ne la gérant que de manière générale. Milana fut profondément marqué par la mort de son père et la quasi-disparition des siens. Le lord entreprit alors de faire de son mieux pour l’accompagner, comme elle l’avait fait après la marche sanglante.

Deux années plus tard, le ciel de Parchemin s’enflamma de nouveau quand naquit sa fille, Alayna. Le mariage avec Milana avait fini par crée un lien solide et de celui-ci, une fillette avait vu le jour. Elle redonna au domaine de Parchemin un semblant de vie et de joie. Mederic se prit d’admiration pour son premier enfant. Bientôt, la famille respira de nouveau la bonne humeur et l’espoir.


Cinq années plus tard, les mêmes feux auraient dû resplendir. Mais ils ne le firent pas. A la place, les larmes de Mederic coulèrent comme dix ans auparavant. Dans la haute tour, il se tenait devant corps inerte de sa femme. Dans sa tête résonnaient encore ses derniers : «  Notre vie fut plus belle que tout ce que j’aurais pu espérer ». Puis, dans un dernier soupir, elle avait quitté ce monde. Une dernière fois, le lord avait séché une ultime larme roulant sur la douce peau de sa promise. Il s'était levé, le cœur lourd. Il lui fallut du temps pour se remettre de ce moment. Il combla le vide laissé par un impressionnant travail de gestion. Il entreprit notamment de construire une étude complète sur les possibilités d’agrandir le port et dirigea lui-même les travaux. En parallèle, il démarchait les entreprises commerciale afin qu’elle fasse escale à parchemin. Bientôt, une partie des coupes du bois-du-roi exporté vers Essos embarquèrent dans le port nouvellement construit. Dans le domaine militaire, le lord décida de réformer une partie de l’infanterie, entreprenant de constituer une véritable garde d’élite.

Il se rapprocha encore un peu plus de sa fille, Alayna. Et alors que Norran grandissait, Mederic s’impliqua un peu plus dans l’éducation de son fils. Il lui pardonna, comme si l’on pouvait reprocher cela à un enfant, la mort de sa mère en couche.

Quand la guerre éclata, il se battit avec l’envie d’un père protégeant ses enfants, prêt à tout pour leur bonheur. Il marcha sur la Nera, supportant la rébellion des lords locaux. Bientôt, à la mort d’Argilac, il battit en retraite, prenant direction de parchemin. Il se retourna alors vers Accalmie, menacé. Apprenant en chemin la libération de la capitale, il décida de partir à la rencontre de sa reine, mais cela, c’est une autre histoire.





Mederic Penrose 931682Sanstitre2
Bientôt !

       
 


       
Les affiliations


       INDICATIONS A EFFACER : Si vous n'avez pas de lien, ne modifiez rien dans la partie ci-dessous. Nous l'effacerons nous même. Au contraire, si vous avez plus de quatre liens, signalez le à la suite de votre fiche combien de champs il vous manque et nous vous les rajouterons.

       


       
Annara Sombrelyn
       
Annara et Mederic se sont croisés pour la première fois au mariage du lord de Parchemin, quand il n'avait que 15 ans et elle 12. Une rencontre fugace au milieu d'une centaine d'invités. Ils se recroisèrent quand la soeur d'Annara épousa le frère de Mederic. Depuis, ils se revirent quelques fois, restant en bon terme, malgré l'allégeance des Sombrelyn.
       

       
Pseudo du lien
       
On réécrit ici le lien. PAS de copier-coller. C'est à vous d'utiliser VOS propres mots pour nous décrire le lien qu'à votre personnage avec cette personne là. Vous n'êtes pas limité en terme de taille ici, cependant essayez quand même d'être concis.
       

       © Crédit icone

       
       
Pseudo du lien
       
On réécrit ici le lien. PAS de copier-coller. C'est à vous d'utiliser VOS propres mots pour nous décrire le lien qu'à votre personnage avec cette personne là. Vous n'êtes pas limité en terme de taille ici, cependant essayez quand même d'être concis.
       

       © Crédit icone
Pseudo du lien
       
On réécrit ici le lien. PAS de copier-coller. C'est à vous d'utiliser VOS propres mots pour nous décrire le lien qu'à votre personnage avec cette personne là. Vous n'êtes pas limité en terme de taille ici, cependant essayez quand même d'être concis.
       

       © Crédit icone

       


Dernière édition par Mederic Penrose le Ven 29 Juil - 0:25, édité 8 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 17:44

Coucou mon petit  chattt Mederic Penrose 3847665254
Bienvenue officiellement ici ;) et bon courage pour ta fiche Smile

Sinon une petite chose la famille Swann est en partie créee puisque mon DC Anarra Sombrelyn est née Swann et qu'elle est l'aînée avec son jumeau. Tu ne l'a peut-être pas vu parce que la famille est marqué à la fois dans les annexes liées à l'Orageet aux Conflans. Tout ça pour dire que ton personnage ne peux pas avoir épousée l'´héritière des Swann. En revanche, elle a deux petites soeur de 30 et 28 ans. L'une est l'épouse de Gregor Connington et l'autre était marquée comme fiancée. Cependant c'était un choix fait avec un joueur sui n'est plus là du coup si tu veux qu'il est épousé une Swann cela ne me dérange pas. J'avais mis comme nom Helicent. Du coup tu ne peux pas non plus être régent de Pierhaume Sad

Je te mpotte mon skype pour qu'on en parle si tu veux Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 18:09

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Mederic Penrose 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 18:12

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Razz
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 18:17

Bienvenue fidèle orageois What a Face Bon courage pour ta fichounette Mederic Penrose 1484214221
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 18:25

Merci a tous Very Happy
Théa: Merci pour les info, j'ai pas pensé à regarder dans le conflant. On voit sur skype pour tout ça Smile

J'en profite pour préciser que je serais absent ce week end. Je posterais la fin de la fiche Lundi et j'en profiterais pour squatter un peu la CB ;)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 18:58

David Tenant !! What a Face Bon choix de vava =)

Bienvenue et bon courage pour ta fiche l'Orageois ! Mederic Penrose 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 19:48

Bienvenue officiellement sur le forum !



Pour le vava, il faudra que tu évites le costard cravates Mederic Penrose 1698932253 . Une image comme celle de la sign' semble pas mal du tout, en revanche !




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30726
Membre du mois : 26
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 15 Juil - 19:55

Bien sûr et ne t'inquiète pas il aurait aussi fallu que tu lises ma fiche pour savoir qu'elle était née Swann ;)
Je t'ai ajouté Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyLun 25 Juil - 0:35

Han, j'ai pas dit Bienvenue ici Mederic Penrose 417077406 Pardon donc et bienvenue à toi Mederic Penrose 396417704

Tu avances du coup dans ta fiches Mederic ?
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyLun 25 Juil - 0:42

Merci merci Smile

Oui oui, doucement mais surement. Les 3/4 sont finis. Désolé pour l'attente, la première version ne me plaisait pas. La nouvelle me plait beaucoup plus mais et aussi beaucoup plus longue à écrire ;)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyMer 27 Juil - 7:57

Ah, avant de m'occuper de ta fiche, il manque le code de règlement à celle-ci :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30726
Membre du mois : 26
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyMer 27 Juil - 9:36

Ah....je pensais que c était ce que j avais mis, j ai trouvé d autre :/. Je vaisle relire.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyMer 27 Juil - 9:46

Ah non xD, il s'agit de bouts de phrases qui forment un tout cohérent, cachés dans le règlement pour être bien sûr qu'aucun sujet n'a été zappé :p. Normalement, il n'est pas trop dur à trouver




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30726
Membre du mois : 26
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyMer 27 Juil - 10:47

Ah ! Je pense que c'est bon. J'avais pas fait le rapprochement x)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyMer 27 Juil - 11:17

Me voilà donc !


Ok pour le code
- Pour la campagne de la Néra, c'est lord Connington qui commande les troupes restées dans la Néra, et qui renvoie le tout à Accalmie après la nouvelle de la mort d'Argilac. L'armée ne combattra pas, mais fera fuir devant elle Joren Hoare
- Sauf erreur de ma part, les Penrose n'ont pas d'épée en acier Valyrien. Rien ne t'empêche toutefois d'avoir une arme prestigieuse ^^
- Tu as pas mal de petites fautes, principalement d'accords ou quelques mots-miroirs, je te laisse te relire avant de te valider :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30726
Membre du mois : 26
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 29 Juil - 0:32

Alors:
- C'est corrigé, je n'avais pas fait attention à ce détail
- C'est changer aussi. Tant pis pour le valyrien Razz Elle se classe quand même cette épée ;)
- J'ai relu, mais il doit surement en rester. J'ai eu la mauvaise idée d'écrire tout ça majoritairement le soir. ^^ J'essaierai de relier un peu tout ça demain matin.

Par contre, je pars à l'étranger demain, jusqu'au 13 aout. Loin d'internet et donc du forum. Je rassure, je n'abandonne pas le navire et j'ai hâte de commencer à rp à mon retour ;)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 29 Juil - 8:33





Félicitation tu es validé(e) !



   Savais-tu qu'un jour, il a perdu son alliance et que depuis, c'est le bordel dans la terre du milieu?   Arhem excuses-moi, mais c'est que... C'est mon idole !
BREF !
 
Toutes nos félicitations !



  Car oui, te voilà validé ! La classe hein ! Mais ne te repose pas sur tes lauriers trop vite, aussi confortables soient-ils, car il y reste encore quelques lieux à visiter, et dans lesquels tu dois poster. Nous t'avons fait une petite liste ci-dessous qui n'est pas exhaustive, mais qui t'indique les sujets les plus importants que tu dois aller voir absolument.  

  Les démarches post-Validation  ▪
 


  Favoriser son intégration  ▪
 


  Connaître en profondeur Torrhen, Sharra et Deria le background du forum  ▪
     

             
© Crédit dyxie


N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose EmptyVen 29 Juil - 8:40

pour ton absence, tu peux aller la poster dans la section appropriée :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30726
Membre du mois : 26
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Mederic Penrose   Mederic Penrose Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mederic Penrose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: