AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
The family is something that we have too often ignored.
MessageSujet: The family is something that we have too often ignored.   Lun 13 Juin - 22:11


Les derniers jours avaient été particulièrement fatiguant pour Jon. Il ne supportait plus de voir tout le monde se baigner dans une ivresse générale dû au mariage de Jeyne, puis aux festivités pour celui de Bowen. Bien qu'il soit heureux pour eux, plusieurs choses le préoccupaient et il fallait bien avouer que ce n'était pas facile de se mêler à la fête. L'alcool le rendait plus taciturne encore qu'à l'accoutumé, il était rare qu'il atteigne l'euphorie en abusant de la boisson avec ses bannerets. Il était conscient, cependant, que tout cela faisait du bien aux guerriers. Tout le monde avait conscience que ce n'était qu'une courte parenthèse entre deux nouvelles campagnes guerrières et que cet atmosphère joyeux n'était qu'un moment éphémère qu'ils se rappelleraient sans doute avec nostalgie dans quelques semaines, quand ils seraient sur le front. C'était le dernier moment où ils pouvaient profiter de leurs familles, de leurs fratries. Ils ne savaient pas s'ils allaient rentrer en un seul morceau à la fin de leur périple. Il y avait eu aussi la nouvelle de son mariage. Si on était venu le féliciter et qu'il avait sorti les sourires et les remerciements de circonstance, il n'était pas vraiment assuré que cette nouvelle soit source de bonheur pour lui. Il acceptait néanmoins la tâche qui lui incombait, le rapprochement entre le Nord et le Val était essentiel, il l'avait parfaitement compris et il allait se mettre au diapason du reste de sa famille. Le portrait de sa fiancée lui était d'ailleurs parvenu à Blancport et il ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas agréable à observer mais si le physique risquait de compter immanquablement dans la relation entre les deux époux, il se demandait quelle personnalité se cachait derrière ce joli minois. Il savait que les jeunes femmes de bonnes sociétés étaient instruites de telle façon, qu'elle fasse de bonnes épouses et surtout de bonnes mères mais il espérait avoir un peu de conversation pour ne pas s'ennuyer au cours de leur mariage. Il comptait bien revenir des différentes campagnes qu'il aurait à mener, si les Anciens Dieux veillaient sur lui et il voulait voir un engagement venant de son épouse.

Cependant, l'évènement qui avait été le plus marquant pour lui avait été la discussion plus que houleuse qu'il avait eu avec son père mais cela avait été une réelle libération pour lui et il ne doutait pas que les choses auraient pu être bien différentes dans leur famille si Torrhen ou lui avait pris la décision de bousculer les convenances et de se laisser aller à la confidence, permettant ainsi à Jon d'extérioriser toute cette colère qu'il avait gardé au fond de lui et dirigé parfois à tord contre son père. Jon savait parfaitement qu'il allait bientôt repartir en campagne et qu'il était peut-être même un peu trop tard pour essayer de ressouder cette famille qui avait implosé depuis bien longtemps. Mais il devait essayer, essayer pour sa mère qui avait disparu et qui n'aurait jamais voulu les voir comme ça ; pour Jeyne qui les avait maintenant quitté en charge de mener sa vie de jeune épouse auprès du prince de l'Ouest. Elle avait pris une place importante dans leur vie à chacun, elle était le point central entre eux, personne ne pouvait s'opposer à Jeyne, à son tempérament et à sa douceur également. Cependant, derrière elle, elle avait laissé son père et ses deux frères qui étaient loin de savoir communiquer les uns avec les autres. Maintenant que Torrhen et Jon partaient sur le front, chacun de leur côté, Walton allait en plus se retrouver seul à devoir gérer Winterfell. Il avait envie de lui montrer qu'il le soutenait et que surtout il ne voulait pas qu'il se mette en danger si la situation devenait difficile au Nord pour une quelconque raison. Il n'était pas prêt à perdre son père et le fait qu'il n'ait pas pris son ordre en compte lors de la bataille du Bois-aux-Loups l'inquiétait quelque peu. Il avait absolument besoin de lui parler. Arrivé devant la porte des appartements qui lui avaient été attribués à Blancport, il frappa à celle-ci, s'annonçant au passage, en espérant qu'il était bien là.


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 810
Membre du mois : 54
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Sam 16 Juil - 1:05


Et un nouveau mariage de passé. Et avec lui, c'est toute une période de trêve qui prend fin. Si la déclaration de guerre contre les Fer né a été envoyée il y a maintenant plusieurs semaines, l'ambiance n'était pas au conflit. N’étais un répit entre la campagne contre les sauvageons et celle  venir contre Harren le Noirs… J'en était bien conscient, et j'avais décidé d'en profiter un peu de cette demie paix. À la fois pour continuer à m’entraîner mais également pour me détendre autant que possible avant de prendre mes fonctions de Stark de Winterfell. Même si honnêtement entre le départ de Jeyne et la discussion avec Père, je n'ai pas vraiment eu l'occasion de lâcher prise. Je sais que ce n'est pas bon d'accumuler toute cette pression, mais je n'ai pas vraiment le choix. Je dois être fort et cela implique aussi de prendre sur moi.

Après m'être levé assez tôt, j'enfile une tenue toute simple, des braies marrons, partiellement abîmée sur les genoux, et une tunique de la même couleur, autrement dit un ensemble pour s’entraîner et traîner dehors. Mais également une tenue neutre et sans signe distinctifs de mon rang. Je vais essayer de trouver Leyk aujourd'hui, alors je tente d'être un peu discret. Je suis quasiment sûr qu'il m'a vu à la cérémonie d'hier, avec Jon puis Jonos Arryn. Au mieux, il doit se demander à ce que je faisait en leur compagnie. Au pire il doit se dire que je lui ai menti et m'en vouloir. Ce que je pourrais comprendre. Je dois mettre ça au clair, qu'il n'y ai plus de malentendu entre lui et moi. Je sort donc à sa recherche. Mais à peine ai-je quitté l'aile du château où se trouvent les appartement royaux, j'entends une grosse voix tonitruer dans ma direction.

« Hé ! Toi là-bas ! Qu'est-ce tu fiche ici, P'ti Vaurien ? »

Automatiquement, je me retourne à la recherche du dit vaurien, mais ne vois personne autour de moi. C'est à moi que cette voix s'adressait ? Je n'ai pas le temps de m'interroger davantage car un garde au couleurs des Manderly m'attrape par le col. Il prend la parole et je reconnais immédiatement la voix qui m'a interpellé quelques secondes plus tôt.

« T'es sourd ou quoi ? Je t'ai demandé c'que tu viens faire ici ! »

Ne comprenant pas vraiment ce qui se passe, je n'arrive pas a réagir autrement que par un gémissement douloureux, suivis d'un bête


« Vous me faites mal ! »

« Tu vas répondre ? T'es qui et qu'est-ce que tu fais là ? »


« Je suis Walton Stark »

pris de surprise, ma voix est à peine audible, mais visiblement assez pour que le bougre l'entende. Et visiblement la réponse ne lui plaît pas. Il ne relâche pas son emprise. Il allait reprendre la parole quand un autre garde arrive et l’interromps.

« Qu'est-ce qui s'passe ici ? Tu vas rameter tout le château. »

« J'ai trouvé un rôdeur. M'est d'avis qu'il est venu voler quelque chose. Il prétend être le prince Walton. »

Le second garde se penche vers moi pour m'observer. Il est beaucoup plus vieux que le premier, avec une barbe grisonnante et des cheveux gris noir là où l'autre est rasé de prés et blond, je décide de ne rien dire. Il vont bien se rendre compte de leur erreur… j'espère… Autant à Winterfell, les gardes me connaissent tous, autant ici, les gardes de Blancport ne m'ont presque jamais vu… Il s'attarde quelques temps sur mon visage, puis sur ma tenue. C'est vrai que comme ça, je n'ai pas vraiment une allure princière… En même temps c'est des vêtements pour ne pas me salir, mais ça les gardes ne sont pas censés le savoir… Finalement, après des secondes qui m'ont semblé interminable, il reprend la parole.

« Lâche le ce pauv' gosse. Tu va lui briser le cou… C'est vrai qu'il li r'ssemble, au prince… »


Le garde aux cheveux blond me lâche, a mon grand soulagement. J'aurais aimé protester mais je soupire. Le vieux garde a raison, il fait son travail, et puis je n'ai pas envie de me faire remarquer. Le vieux continue de me regarder puis souris.

« Oui, ça c'est un visage de Stark, Vous r'ssemblez a vos oncles. Pardonnez mon camarade, il est pas en poste depuis longtemps, et il a fait un excès d'zéle. »

« Quoi ? Et tu gobe cette histoire ? Tu devient trop vieux… moi je te dis que c'est pas le Prince! »

Le vieux garde soupire après avoir foudroyé son collègue du regard.


« Bien… si tu l'crois pas, allons voir le roi, y nous confirmera, mais t'en assumera les conséquences, ça t'servira de leçon. Mon Prince, si vous voulez bien m'suivre. »

Je soupire, comment Père va réagir ? Certes je n'ai rien fait de mal, mais je doute qu'il apprécie de voir son fils, a qui il a confié le Nord, se faire ramener par la peau du cou par deux gardes… Toutefois je ne proteste pas, ça ne ferait qu'empirer mon cas. Sur le chemin, nous passons devant ma chambre. Jon y est. Pourquoi il est devant ma chambre ? Pas le temps d'y réfléchir. Le garde l'a vu lui aussi, il se dirige vers lui. Visiblement il l'a reconnu… Après s'être incliné il s'adresse à Jon d'un ton calme et révérencieux.


« Prince Jon. Désolé d'vous importuner. Mon camarade a arrêté vot' Frère par erreur. Mais par soucis de sécurité, pouvez vous confirmer que ce jeune garçon est le Prince Walton ? »

et moi pendant ce temps là, je baisse la tête, anticipant déjà le sermon que va me donner Jon. Mais également un peu honteux. Honteux de la situation, et surtout honteux de m'être fait chopé alors que pour une fois, je n'ai rien fait...

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 379
Membre du mois : 4
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Mar 16 Aoû - 20:20


Jon s'annonça une nouvelle fois à la porte de la chambre de son frère. Il avait beau venir dans l'humeur la meilleure, il détestait attendre que celui-ci daigne lui ouvrir. Jon n'était pas connu pour sa patience, il était difficile pour ses hommes de le décrire. Il était certes un bon combattant, vaillant et toujours prompt à mener la charge mais en dehors de cela, Jon respectait une certaine distance, ne se dévoilant jamais réellement. Jon ne cherchait jamais à s'encombrer de choses inutiles, il agissait pour tout comme ça, et il en était de même pour ses paroles. Avec les troupes qui partaient demain avec lui, il n'avait pas de temps à perdre à attendre que son frère se décide si oui ou non il désirait sa présence dans ses appartements privés ou attendre une apparition de sa part. Il n'irait pas plus le chercher ni dans la forteresse des Manderly, ni dans les rues de Blancport. Il ne manquerait de lui faire part de ce qu'il avait sur le cœur une fois qu'il serait rentrer de la campagne militaire qui allait l'envoyer aux Conflans et s'il venait à être blessé mortellement sur le front, il s'épancherait plus longuement dans une lettre adressée au protecteur de Winterfell et dans ce cas également, nouveau prince héritier du royaume du Nord.

Pour autant, cela n'effaçait nullement l'attente qu'était la sienne à cet instant et il se demanda un instant si bien lui en avait pris de venir le trouver. Il y avait tellement de choses entre les deux fils du Vieux Loup, peu de bons souvenirs se trouvaient parmi eux et tellement de non-dits, de reproches, de secrets, l'incompréhension les avait séparés et en faisant le bilan, il ne connaissait finalement pas son frère. Tout s'était précipité à la mort de leur mère, le deuil n'avait pas su les unir et la pression avait été de plus en plus forte de la part de leur père pour que Jon se montre exemplaire dans son instruction en tant que prince héritier. Ils se côtoyaient plus qu'ils se connaissaient réellement. Et cela attristait le prince à un point qu'il ne pensait pas. Sans doute qu'avec la réalité de la guerre qui se profilait maintenant, le fait qu'il allait devoir commander sa propre armée, il aurait aimé avoir eu la chance de passer plus de temps auprès de son père, de sa sœur et de son petit frère. Pouvoir avoir une confiance aveugle et être certain de les revoir en vie au bout de cette guerre qui courait sur deux générations déjà.

Jon allait faire demi-tour quand il entendit un certain brouhaha résonner dans les couloirs complètement vides qui menaient à la chambre du plus jeune des fils Stark. Il avança de quelques pas dans en direction du bruit et s'arrête net quand il vit son frère apparaître dans une tenue qui n'avait rien de royal ou tout du moins qui montrait un minimum qu'il n'était pas un simple laquet et encore moins un simple voleur qui profitait du fait que les principaux membres du Nord se soient déplacer pour le mariage. Autant dire qu'il y avait de quoi se faire un petit butin ici. Mais en plus, il était ramené par deux gardes dont un ne semblait pas du tout social et portait un regard plus que suspicieux au petit garçon qu'il accompagnait. Jon croisa les bras sur son buste et poussa un fort soupire pour ne pas s'enflammer tout de suite. Il haussa un sourcil alors que le garde l'approchait, le laissant ainsi s'incliner devant lui sans même montrer une réaction. Jon n'était pas d'un tempérament désagréable mais il ne manquait pas pour autant de marquer une certaine distance, avec qui que ce soit d'ailleurs.

Jon regarda son frère baisser le visage, et ne dit rien pendant de longues secondes, laissant ainsi Walton supporter le regard de son aîné et laisser planer le doute quelques instants de plus dans l'esprit des gardes. Cependant même si une certaine colère montait en lui, il ne pouvait avoir une sérieuse explication devant les gardes, ils avaient tous les deux un rôle important à jouer. Il y a quelques années encore cette situation aurait amusé le prince et il n'aurait sans doute pas hésiter à accompagner son jeune frère mais il avait fini par prendre réellement conscience du rôle qu'il devait jouer et son innocence s'était envolée. « Malgré l'habillement peu acceptable que peut porter un jeune homme de son rang, je ne peux en effet que confirmer que votre prisonnier est mon frère le prince Walton Stark. Les festivités dont nous avons pu bénéficier dans la demeure de votre seigneur nous ont accordé bien peu de répis et de temps libre sans le regard de notre bon peuple. Mon frère ne voulait en aucun cas causer un quelconque désagrément. » Il récupéra avec une poigne assez forte son frère, posant et serrant sa main sur l'épaule encore frêle de Walton. « Je vais m'occuper de lui. Je vous remercie de me l'avoir ramené ! » Il ouvrit la porte de la chambre de Walton et poussa avec légèreté son frère pour ne pas se montrer trop brusque. Une fois que la porte fut refermer en revanche, il lui attrapa l'oreille. « J'attends des explications Prince Walton Stark, seigneur de Winterfell ou dois-je dire gueux de Blancport ?! »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 810
Membre du mois : 54
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Mar 11 Oct - 11:30


Heureusement, Jon confirme mon identité. Je pousse un très léger soupir de soulagement. Toutefois, celui-ci n’est que de courte durée puisque sa main sur mon épaule me laisse deviner que la suite ne va pas m’enchanter. Les gardes font un salut à Jon, et le bougre qui m’a attrapé se morfond en excuses confuses et à peine audibles, à laquelle je ne réponds pas, laissant Jon prendre la parole. Alors que Jon me pousse légèrement dans ma chambre, je les vois s’éloigner, le vieux garde mettant une taloche à l’arrière de la tête de son jeune confrère. De mon côté, si je pouvais m’en sortir avec juste une taloche, je m’estimerais heureux, car visiblement le « Jeune Loup » n’est pas d’humeur à prendre la situation sur le ton de la plaisanterie. Les quelques secondes qui suivent la fermeture de la porte me le confirment, puisqu’immédiatement il m’attrape par l’oreille. Après avoir lâché un petit éclat de voix de surprise et de douleur mêlées, je l’entends me demander des explications, auquel je m’empresse de répondre à toute vitesse et sans prendre le temps de respirer, dans l’espoir qu’il me lâche.

« Je n’ai rien fait de mal ! Je voulais m’entrainer à l’épée mais je n’ai pas fait préparé ma tenue d’entrainement avant de partir donc je n’avais que ça à me mettre, lâche moi s’il te plait tu me fais mal ! »

Pour le coup, tout est totalement vrai, pas de tricherie, pas de dissimulation. Non pas que je n’en suis pas capable, mais il est evident que ça ne servirait à rien d’élaborer un mensonge. Jon sait que je m’entraine plus que de raison, il doit aussi se douter que je le fait en cachette seul ou avec Lyana, donc il n’a pas de raison de ne pas me croire. Au moment où Jon me lâche, je me mets de dos et porte instinctivement la main vers mon oreille endolorie. La douleur était largement supportable, mais c’est loin d’être agréable quand même. Toutefois, je ne dis rien, ne gémis pas, ne me plains pas. Une fois libre je me retourne vers Jon. Maintenant, je peux me défendre. J’essaie de garder un ton calme et neutre, même si une légère pointe d’agacement reste perceptible. Ce n’est pas un agacement vis-à-vis de Jon, mais plus un de devoir me justifier, alors qu’au final, le seul fautif c’est ce garde trop zélé incapable de faire la différence entre une tenue de bouseux et une tenue de travail. Toutefois, je me retiens bien de le mettre en cause, histoire de ne pas envenimer la situation et donner l’impression que je cherche à esquiver.

« Je n’ai rien fait qu’on puisse me reprocher. Je n’ai pas caché mon identité, je n’ai menti à personne, je ne me suis pas comporté comme un voleur. Mes vêtements ne sont certes pas princiers mais ils sont propres et pas abimés. Tout ce que je voulais c’était aller au terrain d’entrainement, et peut-être à la forge après si on me laisse regarder. Qu’est-ce qu’il y a de mal à ça ? Et puis je me suis bien tenu, j’ai attendu que le mariage soit passé avant de reprendre l’entrainement. Et j’ai même fait en sorte d’y aller tôt pour ne déranger personne et ne pas gêner l’entrainement des hommes des Manderly… »

Je soupire en regardant la fenêtre, le soleil est bien haut maintenant, les gens vont commencer à s’agiter dans la cour. Ma dernière occasion de m’entrainer aujourd’hui vient de s’envoler, tout comme ce qui me restait de crédibilité auprès de mon frère. Dans le fond, je suis rassuré qu’il m’ait tiré de là, même si je ne me fais pas d’illusions sur l’issue de cette histoire, au moins ça ne s’est pas fait en public. Mais d’un autre côté, ça m’exaspère parce que je sais que je vais ENCORE subir un de ses éternels sermons… Je soupire une nouvelle fois, puis reprends d’un ton las.

« J’imagine que j’ai plus qu’à aller me changer et attendre ma punition. De toute manière, Tu vas tout dire à Père, alors inutile que je songe à m’entrainer tant que je serai à Blancport... »

C’est presque injuste ce que je viens de dire, Jon ne m’a pas toujours dénoncé. Surtout quand j’étais plus petit. Mais là, il y a peu de chances qu’il se taise. après la Bataille de la Mort-Aux-Loups, je me doute bien qu’il n’a pas assez confiance en moi pour ne pas divulguer ça… Toutefois, je ne fais pas un geste, et j’attends qu’il m’ait donné la permission, histoire de ne pas paraitre pour un effronté et encore empirer mon cas.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 379
Membre du mois : 4
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Dim 16 Oct - 20:04


Jon n'était sans doute pas la personne la plus à même de juger son petit frère. Il ne pouvait compter les fois où il avait cherché à s'habiller simplement, où il en était venu à fuir les couloirs de Winterfell et où il avait pu ainsi aisément sortir des yeux inquisiteurs de sa mère et de son oncle, pour pouvoir s'entraîner ou pour tout simplement soulager une envie de solitude qui le caractérisait tant … Il aurait sans doute été bien plus heureux s'il n'avait pas été roi, en effet il savourait l'adrénaline qu'il gagnait sur les champs de bataille, il aimait chevaucher les terres de Westeros et même si la guerre n'était pas quelque chose d'agréable, ni de facile à vivre, il y avait une part de lui-même qui s'épanouissait dans le combat. Cependant, Jon était un Stark et il était le premier né, l'héritier du Royaume du Nord et cela du coup imposait automatiquement qu'il ne pouvait se laisser aller à trop de complaisance, que ce soit pour lui ou pour les autres. Il aurait aimé laisser Walton grandir avec un peu plus de liberté, comme un fils d'un seigneur de plus petite maison qui devait certes apprendre l'art de la guerre si son suzerain venait à lever une armée mais pouvoir avoir une certaine dispense de cette rigueur qui leurs étaient appliqués. Être un simple fermier n'aurait été en aucun cas une solution, car s'il avait eu une certaine liberté d'agir, il aurait été depuis bien longtemps enfermé par l'obligation du travail de la terre et de parvenir à nourrir sa famille même s'il n'en était pas le chef. Les deux fils du Vieux Loup savaient l'un comme l'autre où étaient leur place, le peuple du Nord avait offert à la famille Stark une confiance presque aveugle pour diriger le Royaume et ils étaient un soutien précieux qu'il ne fallait pas négliger. C'est sans doute pourquoi Jon attendait un comportement aussi exemplaire que ce qu'on exigeait de lui. Une fois qu'il serait en guerre, une fois que leur père et lui seraient partis et avec le mariage maintenant célébré de Jeyne, la demoiselle n'était plus là. Il ne resterait plus que Walton pour gérer Winterfell et d'une certaine façon les terres du Nord. Il sera bien peu important aux gens des yeux de ce qu'il se passe sur des terres lointaines par contre ce qu'il pouvait bien arriver dans le royaume les touchaient directement et tous les regards seraient braqués sur le jeune prince.

Jon finit par lui lâcher l'oreille, croisant les bras sur son buste signe profond de son mécontentement, gardant le visage neutre et placide même si ses yeux semblaient exprimer tout un tas de choses en direction de son petit frère. « En effet mon frère, je ne peux vous désavouer quant au fait que vous ayez directement donné votre identité à ses gardes que je qualifierais d'une intelligence plutôt moyenne. La famille royale n'est pas très expansive et ce n'est pas comme si nous n'étions jamais venu jusqu'à la citadelle de Blancport, et qu'ils n'avaient pas à assurer notre sécurité une fois ici. Pour autant, une question me taraude l'esprit … Pourquoi n'as-tu pas cherché directement à t'entraîner avec nos hommes ou même avec moi ? Je sais que j'ai montré très peu d'enthousiasme à ta participation à la bataille du Bois-aux-Loups, tu n'as en aucun cas écouter les ordres de père et les miennes. Une désobéissance que je ne saurais tolérer aujourd'hui encore. Il est difficile de rester à sa place quand nous pensons que notre devoir est ailleurs, mais imagine que nous aurions tous péri sur le front, qu'est-ce qui serait resté de la lignée des Stark ?! Cependant … Cela n'empêche qu'il est important que tu apprennes à maîtriser plus concrètement à manier une épée et savoir combattre correctement. La guerre ne se terminera en un claquement de doigts, il n'est pas exclu loin de là que tu finisses par y participer, ou devoir protéger les murs de Winterfell. » Il préférait superviser l'entraînement de son frère que de le voir continuer à faire des coups en douce, il estimait qu'ils devaient avoir une certaine tenue dans la société que leur réclamait leur rang. Et puis s'il était correctement entraîné, il ne manquerait pas de ressources pour parer certaines attaques. Jon n'était pas du genre à montrer ses sentiments, seule Jeyne savait percer les défenses qu'ils s'étaient créés. L'héritier était à bien des égards identiques à son père. Jon ne voulait pas perdre son petit frère en plein milieu de la guerre, il tenait à lui.

« Tu sembles bien certain de toi que je vais aller tout dénoncer à père … Tu te trompes là dessus et j'ai plus d'une fois couvert tes arrières. Ce que je ne pouvais faire pour ta participation au combat contre les Sauvageons.  Tu avais besoin d'entendre une voix qui ne fait aucune concession, je suis déjà passé par là et je ne cesse encore d'apprendre à ses côtés. Cependant, père n'a pas besoin d'être averti pour des choses aussi insignifiante. Mets des vêtements corrects, je veux voir ce que tu sais faire face aux hommes des Manderly. »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 810
Membre du mois : 54
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Sam 22 Oct - 19:18


J’écoute une nouvelle fois les discours de Jon, comme-ci je ne l’avais jamais entendu, de sa part ou de la part de Père… J’ai l’impression que ça va me poursuivre encore longtemps. Les deux se ressemblent plus qu’ils ne voudraient bien l’admettre… Après, ce n’est pas totalement injustifié, et concrètement, il a raison. C’est pour ça que j’accepte la réprimande cette fois sans broncher, sans rien dire. Car je sais que c’est mérité et que, quelque part, il s’inquiète pour moi. Oui, exactement comme Père… je baisse les yeux, instinctivement. Mon attitude presque de défi vient de changer du tout au tout, plutôt dans une position de soumission. Des mauvaises langues diraient que c’est l’attitude d’un enfant qui se ferait réprimander, mais évidemment, ce n’est pas le cas… Pendant qu’il parle, je ne peux m’empêcher d’imprimer tout ce qu’il me dit et d’imaginer des répliques. Pourquoi je ne m’entraine pas avec les hommes ? Parce qu’on ne me prend pas au sérieux. Oui, je sais que j’ai fauté au Bois-au-Loups, et que je n’ai pas fini de payer cette erreur auprès de ma famille. Oui, je sais qu’il faut que je sache manier une épée pour partir en guerre un jour, c’est justement pour ça que j’essaie de m’entrainer autant que possible. Mais je me retiens de dire tout cela. Autant pendant le voyage, je n’ai pas pu m’empêcher de tout déballer à Père, autant avec Jon, c’est différent. J’ai le sentiment que notre relation est encore trop tendue pour cela. La confiance est bien trop rompue. En grande partie par ma faute, je le reconnais. Père et moi, comment dire… Quelque part, nous nous contentions de cohabiter depuis la mort de Mère… Mais avec Jon, c’est différent… Finalement, quand il me demande de me changer, je soupire et prend la parole.

« Je sais bien que tu ne m’as pas toujours dénoncé… »

Mais reconnais que depuis quelque temps, tu cherches tellement à impressionner Père que rien d’autre ne semble compter pour toi… Encore une phrase que je me retiens de dire… Comme il me le demande, je vais me changer. Et comme je l’avais annoncé, je n’ai pas de tenue vraiment adaptée à un entrainement. Alors je prends la moins pire. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, cette session d’entrainement qu’il propose avec les hommes des Manderly est loin de me faire plaisir. J’ai plus d’expérience à l’arc qu’à l’épée encore… probablement qu’en archerie, je pourrais en distancer quelques-uns, je pourrais avoir l’air crédible. Mais à l’épée… J’ai bien conscience que je n’ai pas encore le niveau, la campagne contre les sauvageons me l’a bien fait comprendre. Heureusement, les barbares d’au-delà du mur étaient pour beaucoup aussi peu entrainés que moi, et dans la cohue je ne pouvais pas vraiment les rater. Mais je sais aussi que face à une armée organisée, j’ai encore besoin d’entrainement. J’enfile une tenue de laine noire, un peu plus habillée que ce que j’aurais voulu, mais bon. J’enfile une paire de bottes puis sors du paravent.

« C’est bon ? C’est une tenue convenable ? Je t’ai dit que je n’avais pas pris de tenue d’entrainement. L’autre tenue, j’ai réussi à la cacher aux yeux des serviteurs, mais ils l’auraient tout de suite vu si j’avais pris une tenue d’entrainement… »

Je me dirige ensuite vers lui, pour le regarder fixement.

« Tu sais pourquoi je ne m’entraine pas avec les hommes ? Parce que quand ils me regardent m’entrainer, ils ne voient pas un futur soldat qui s’entraine. Ils voient un gamin avec une épée. Et j’ai horreur de ce regard que vous portez sur moi… »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 379
Membre du mois : 4
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Mer 26 Oct - 8:52


Walton ne semblait pas se rendre compte à quel point il était dur avec son frère et sans doute injuste également. Seulement, il savait parfaitement que d'un autre côté, il n'avait pas non plus toujours été le plus délicat avec lui et même très conciliant suivant les situations qui se présentaient face à eux. C'était peut-être tout simplement un juste retour des choses, il lui répondait, il attaquait et le cherchait comme Jon le méritait. Il n'avait jamais été là pour son frère, en tout cas cela faisait bien des années qu'il l'avait laissé tomber. Ce n'est pas que Jon était indifférent à son petit frère, bien sûr c'est presque ce qu'il montrait à Walton à longueur de journée mais dans le fond, il l'aimait. Il n'aurait jamais été possible qu'ils soient aussi fusionnels, aussi complices que ce qu'il en avait pu être avec Jeyne. En effet, malgré toutes les tentatives que le prince loup avait essayé pour se rapprocher de son frère, le dernier des Stark était d'une nature bien plus renfermé que son aîné. Il lui avait toujours semblé secret, ce qui aux yeux de Jon prouvait une certaine fragilité de la part de l'enfant. Il cherchait à faire ses preuves seuls, sans un regard vers les autres, il cherchait à se convaincre qu'il était capable de réaliser telle ou telle chose pendant que Jon ne vivait que pour le regard de ses pairs, que pour le regard de son père. Il n'y avait aucune prétention là-dedans, il mettait du cœur à s'entraîner chaque jour, à savoir à chaque instant quelle était sa place et son rôle dans des situations diverses. Un jour, il viendrait à gouverner le Nord, si les Anciens Dieux préservaient sa vie et cela demandait donc une implication bien plus grande dans les affaires du royaume. Il ne faisait que se mettre plus encore la pression, pour avoir un seul regard de son père et parfois il en avait oublié les personnes qui composaient son plus proche entourage. Ses distances qu'il avait pris avec Walton étaient la cause aussi de la disparition de leur mère. Sigyn était partie si vite, mettant à cœur à s'occuper de chacun de ses enfants, il ne reviendrait pas là-dessus. Cependant, la reine était morte à un moment crucial de la vie de Jon, ce moment où l'enfance semblait définitivement perdu et où plus encore il devait se presser de grandir pour répondre aux exigences d'un prince héritier. Elle était partie au moment de cette cassure qu'était l'adolescence et il avait perdu pied. Se créant une rancœur encore plus vivace avec un père qui avait déserté le giron familial. La guerre n'avait jamais été une excuse complètement valable aux yeux de Jon, il s'était senti abandonner, il s'était senti presque orphelin de père et de mère à ce moment-là. Et même si l'oncle Bran avait été là pour eux, il avait été si perdu qu'il s'était renfermé sur sa propre peine. Les hommes de la famille Stark gardaient souvent pour eux leurs blessures, il y avait parfois une femme qui arrivait à percer cette carapace pour venir panser leurs maux. Jeyne était partie maintenant, et il se sentait seul malgré la présence de son père et celle de son frère.

En une seule phrase, Jon comprenait le sous-entendu de son frère. Que pensait-il réellement de lui ? Il aurait voulu lui poser la question, mais cette franchise entre eux pourrait peut-être venir à les séparer un peu plus. Après tout, la dispute qu'il avait eu avec son père avait été nécessaire. Il lui aurait été difficile d'accomplir convenablement la mission que son père lui avait donné si avant il ne lui avait pas dit tout ce qu'il avait sur le cœur et qui le rendait terriblement furieux depuis si longtemps. Mais avec Walton … Il n'y avait pas de rancœur, pas de besoin essentiel de s'exprimer, juste de tenter une dernière fois un rapprochement, pour lui assurer son soutien avant qu'il ne parte sur le front. Il serait un gouverneur de Winterfell avisé, bien plus sans doute que ne le serait jamais Jon. Car Jon n'était pas le meilleur diplomate, Jon était un guerrier, prêt à donner son sang et sa vie pour le Nord. Les actions comptaient souvent bien plus que les négociations à ses yeux. Il voyait en tous les autres dignitaires, des personnes prêtes à vous poignarder dans le dos, et ce n'était pas les termes d'un contrat quelconque qui pourrait empêcher l'homme de se retourner contre un allié s'il en allait de son intérêt personnel. Jon, pourtant, ne pouvait s'empêcher de sourire en entendant son frère ronchonner, il manquait visiblement autant d'assurance que lui et voulait être reconnu à sa juste valeur. « Les serviteurs sont là pour nous servir, pas pour nous remettre en question. Si tu avais demandé une tenue d'entraînement, il aurait sans doute été possible d'en emporter une. Je ne te dis pas de leur asséner avec force ou violence que tu es le prince Walton Stark, mais de leur rappeler qui tu es avec tact et que tu as décidé que ça serait ainsi. Après je me doute bien que tu n'es pas là à faire tes bagages, et que si tu as un goût autant prononcé que le mien pour la façon dont il faut se parer dans le cas d'une cérémonie de mariage, il vaut mieux les laisser choisir à ta place. » Il eut un petit sourire avant de se rapprocher de son frère, faisant son maximum pour lui parler avec plus de chaleur dans sa voix. « J'ai été comme toi, aussi étrange sans doute que ça puisse te paraître. » Il prit une voix forte, et plus bourrue, imitant un de ces précepteurs. « Un gamin avec une épée, et ça croit que ça peut régner ? Il a encore besoin qu'on vienne lui torcher le cul tellement il sait rien faire de ses dix doigts ! Jon Stark, prince héritier du Nord, eh bah si c'toi le roi un jour les frontières tiendront pas ben longtemps ! Vaudrait p't-être mieux que le louveteau passe pas l'hiver si on veut quelqu'un digne du Nord. » Il soupira doucement, son regard se faisant plus triste. « Ils sont venus du Mur et du front pour pouvoir m'enseigner ce que j'avais à savoir. Ce n'était pas une partie de plaisir mais ça m'a aidé. Car une fois que tu gagnes cette rage, de vaincre et de montrer qui tu es, alors le plus dur n'est pas de s'en servir comme un fou et de taper au hasard sur tout ce qui t'entoure, et te libérer de cette colère en toi, mais de l'utiliser, de la contrôler et de porter le coup qui sera fatale à l'adversaire. Ce n'est pas eux déjà que tu dois convaincre de la personne que tu es, et des capacités que tu possèdes, ce n'est pas plus moi ou père qu'il faut que tu ramènes à ta cause. Je l'ai fait toute ma vie, chercher à voir la fierté dans les yeux de notre roi, me dire que sans cela, je ne serais jamais un prince digne du Nord et ça m'a rongé pendant dix-sept années. C'est toi que tu dois convaincre. C'est à toi que tu dois faire confiance. Et même si je suis contre ta participation au combat contre les Sauvageons, tout t'es défendu bravement ! »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 810
Membre du mois : 54
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Mar 1 Nov - 21:48


J’écoute Jon, un peu étonné par sa confidence, à tel point que pendant quelques secondes je le regarde avec de grands yeux. Oui, ça me parait étrange, c’est peu de le dire… Je le laisse malgré tout parler. Quand ont eu lieu les évènements ? Pas des deux dernières années c’est sûr, sinon je le saurais. Avant… Ce n’est pas impossible, mais je reste quand même sceptique. Ne nous voilons pas la face, Jon a toujours été plus tourné vers les autres que moi. D’une part parce que je l’ai voulu ainsi en m’éloignant de tout le monde, mais également question de caractère. Aussi j’ai beaucoup de mal à l’imaginer dans une telle situation. En fait, j’ai beaucoup de mal à imaginer Jon enfant… Même si je me doute qu’il a dû avoir une forte pression. Parce qu’il est l’ainé, parce qu’il est l’héritier. Certes, je sais qu’il a dû faire ses preuves, c’est ce qu’on attend de tout prince. Mais à ce point ? Surtout qu’il n’était pas seul. Il avait Denys et Roland pour l’appuyer. Et si j’ai bonne mémoire, Denys a blessé Conrad Omble lors d’un entrainement, et il était à peine plus âgé que moi. Aussi je n’arrive pas à croire que Jon ait pu être mis en défaut à ce point. En fait… Ce que je ne peux pas imaginer, c’est que Jon ait pu être comme moi à une époque. Lui et moi sommes tellement différents, le jour et la nuit. Alors, penser qu’il ait vécu les mêmes choses que moi, j’ai peine à le croire… Quand Jon finit de parler, je secoue la tête pour me ressaisir. Après quoi je croise les bras, le visage fermé. Je reprends d’un ton amer, pas en colère, mais presque désabusé.

« Je ne cherche pas à prouver quoi que ce soit à qui que ce soit… Jusqu’à présent, je me suis très bien débrouillé tout seul. »

Une attaque gratuite, presque méchante, contre lui et Père, mais qui a sa part de vérité. Oui, je me suis toujours bien débrouillé sans eux. J’ai grandi, même s’ils refusent de le voir. Je sais que j’en ai étonné plus d’un lors du combat contre les sauvageons, et j’en suis ressorti vivant. Il ne me manque plus que du temps et encore de l’entrainement pour progresser toujours plus. Même Jon et Père se sont soudain rappelé que j’existais. Après, je sais aussi que j’ai fait du mal autour de moi, j’en suis conscient… Jeyne notamment en a le plus souffert. Les autres moins, parce que je n’avais pas la même relation, le même lien que je partageais avec Jeyne. Je reconnais que j’ai aussi mes torts, je leur ai tous tourné le dos. Je suis aussi responsable qu’eux de la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui. Ou plutôt je l’ai entretenu. Mais si je ne l’avais pas fait ? Si je les avais attendus comme le bon petit prince que je suis censé être ? Est-ce que j’aurais fait tous ces progrès ? M’auraient-ils seulement remarqué ? Je ne crois pas. J’ai bien compris que si je voulais me faire un nom, je ne devrais pas les attendre. Quelque part, cette situation a eu du bon. Elle m’a poussé à me débrouiller seul, à faire mes premières armes seul, à progresser seul.

Et au final, pour quel résultat ? Me retrouver à Winterfell, impuissant, pendant que Père et Jon vont combattre au sud… Exactement la même situation qu’avant, mais cette fois sans Jeyne ni Oncle Bran… je soupire à cette simple pensée… La dernière discussion que nous avons eue, ma sœur et moi, me revient en mémoire… Elle parlait de sa frustration d’être coincé à la forteresse en attendant notre retour… Et maintenant, c’est moi qui suis dans cette situation… Et même si j’en ai parlé avec Père, même si j’ai compris qu’il ne me mettait pas à l’écart, que ce n’était pas une punition, mais une marque de respect… Quelque part, j’ai toujours cette boule dans la gorge, une boule de déception… Je m’assois sur le lit en soupirant.

« De toute manière, ce n’est pas comme si on comptait sur moi pour combattre. Ce n’est pas comme si on s’attendait à ce que je sache par quel bout tenir une épée, alors à quoi bon… »

Je repense ensuite à ce que m’a dit Jon… Si c’était vrai, quelque part, ça voudrait dire que peut-être qu’un jour on arrêtera de me voir comme un gamin… On ne me verra jamais comme Jon, c’est évident. Mais peut-être… peut-être qu’on verra Walton Stark…

« Mais… Ça s’est vraiment passé comme ça pour toi ? Ou tu le dis juste pour me convaincre ? »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 379
Membre du mois : 4
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Mer 16 Nov - 15:56

Jon aurait aimé croire Walton, mais malheureusement malgré le fait qu'il avait pris beaucoup du caractère de leur mère, il était un mâle Stark et chaque mâle de la famille avait toujours essayé de se tailler un place au sein de cette famille que l'on respectait pour sa bravoure, son courage farouche et pour son activité dans le royaume et pour celui-ci. Jon avait compris qu'il en avait été pareil pour le Vieux Loup, qui lui avait bénéficié d'une éducation bien plus difficile que la leur. Le prince ne doutait en aucun cas que les frères du roi avaient cherché à prouver leur valeur, qu'ils avaient également leur place au cœur de cette famille mais aussi pour les yeux des personnes qui peuplaient le Nord. Jon n'avait pas un grand souvenir de tous ses oncles, la plupart était mort à la guerre, à des moments plus ou moins espacés, mais ils étaient comme leur père, toujours sur le front, toujours sur la première ligne à chercher à pourfendre l'ennemi et ils l'avaient payé de leur vie. Le seul dont il avait un souvenir impérissable était son oncle Bran. Brandon avait tout représenté pour lui, et c'est d'un aveu presque coupable, que Jon à plus d'une reprise, avait fait remarqué à voix haute que son oncle avait été son vrai père, celui qui l'avait accompagné et d'une certaine façon qui l'avait aidé à devenir un homme. Il reconnaissait aujourd'hui de ne pas avoir assez souvent remercié son oncle pour sa présence à ses côtés et pour tout ce qui lui avait apporté. Vivre éternellement pour le regard de son père avait été une mauvaise chose pour lui tout autant que pour son entourage, il n'avait pas tenu compte de ce qu'avait pu lui dire sa mère, Jeyne ou Bran. Leur explication quelques heures plutôt avait finis de lui remettre les idées un peu en place, cela ne pouvait réellement pas faire de mal au prince héritier. Walton, en désobéissant aux ordres et en participant au combat contre les Sauvageons, avait voulu tout simplement s'affirmer au sein des Stark, face aux guerriers du royaume et s'éloigner au plus de cette image de gamin qu'il pensait que tous voyaient en lui. Il voulait marquer l'histoire de son empreinte, il avait besoin de reconnaissance comme tout le monde et il n'irait nullement le blâmer pour ça. « Jusqu'à présent oui … Si tu penses en tout cas que c'était le cas tant mieux pour toi petit-frère. Cependant les choses changent. En fait tout change. Nous partons en guerre père et moi, je ne doute pas que tu aurais voulu être avec nous plutôt que de devoir rester à Winterfell. Si moi je vais devoir faire mes preuves en tant que guerrier, c'est toi qui aura à gérer le royaume du Nord. Ce n'est pas une mince affaire, et même si Père te laisse des consignes, il ne pourra pas facilement revenir régler les choses. Et concrètement à toi, ce n'est pas une arme à la main que je cherche à faire mes preuves mais plutôt en terme de diplomatie, de gestion d'un royaume. Tout le reste m'a si souvent ennuyé ... »

Jon sentait que Walton n'était serein face à lui. Il semblait déceler chez son petit frère des faiblesses que lui même avaient et avec lesquelles il devait composer depuis des années. Walton semblait lui en vouloir, de quoi précisément il n'en serait sans doute pas question mais même s'il aurait voulu savoir ce qu'il se passait, la vérité pure et unique, il ne pouvait le blâmer. Ils étaient frères, ils avaient le même père et la même mère, ils étaient tous les deux nés à Winterfell, ils avaient tous les deux grandis dans cette forteresse nordienne mais ils n'avaient jamais vécus ensemble. Jon ne se souciait pas de Walton, il fallait être honnête, et son frère s'était détourné au moment où l'aîné des Stark aurait pu tenter un rapprochement. La vie était ainsi, les choix avaient depuis longtemps étaient lourds de conséquence, on ne pouvait pas revenir dans le passé et changer des choses. Il était important pourtant de modifier l'avenir, Jon avait envie de croire qu'il pourrait compter sur son frère le jour où il deviendrait roi, tout comme leur Père avait pu compter toutes ses années sur Bran, il était l'héritier parce qu'il était né le premier, il n'y avait pas non plus d'intérêt d'écarter totalement son frère de la gestion du royaume. En tout cas c'était sa vision des choses. S'il avait été toujours plus proche de Jeyne qu'il ne pourrait jamais l'être de Walton, son frère allait rester à ses côtés à Winterfell, alors que Jeyne était maintenant partie pour l'Ouest et qu'elle ne reviendrait sans doute jamais. « Il arrivera un temps où tu devras combattre. Tu crois que tu resteras toujours à Winterfell au chaud à ne pas bouger. Les Sauvageons reviendront, ils ne resteront pas de l'autre côté du mur. La guerre n'est pas fini. Je ne sais pas si Père ou moi serons en vie dans quelques semaines, dans quelques mois … L'heure arrivera où tu devras prendre les armes. Cela fait des générations que les choses sont ainsi cela ne va pas changer d'un seul coup. »

« Ca c'est passé … Avant la mort de notre mère. Il faut croire qu'après sa disparition, ils ont respecté mon deuil. Et pour elle, pour elle j'ai donné tout ce que j'avais, tout ce que j'aurais dû faire bien avant. Elle a été ma force et elle ne m'a jamais quitté depuis. Elle ne nous a jamais quitté Walton. »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 810
Membre du mois : 54
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Sam 19 Nov - 18:28


Je décide de ne rien répondre, partagé entre l’envie de le croire et un certain scepticisme vis-à-vis de ces déclarations. La raison de ce silence est toute simple, je me souviens de la promesse que j’ai faite à Jeyne, d’essayer de réunir la famille. Ce n’est pas en entrant en conflit avec Jon que j’y arriverais. C’est pour la même raison que je ne relève pas quand il m’a dit que l’heure viendra où je devrais prendre les armes, car concrètement, j’ai plus l’impression qu’on s’attend à ce que je sois un diplomate et un gestionnaire qu’un guerrier, mais bon… Autant avec Père le fait de déballer tout ce que j’avais sur le cœur avait été bénéfique, autant avec Jon, je n’en suis pas convaincu, pas pour l’instant du moins, peut-être un peu plus tard. Oui, surement plus tard, mais pas maintenant. Je ne veux pas prendre le risque d’une escalade. Une chose après l’autre… Je n’ai pas envie que l’on se quitte sur une dispute, aussi je décide de ne pas le provoquer davantage. Tout ce que j’espère, ce que j’aurais le temps de lui dire plus tard… Je reste silencieux quelques secondes, à réfléchir à tout ça. Je me lève soudain. Puisqu’il veut voir ce que je vaux une épée à la main, je ne vais pas louper l’occasion.

« Bon… Je vais venir… Mais juste pour vous montrer que, que vous le vouliez ou non, je ne suis pas qu’un gamin, et que je sais me défendre. »

Je lui lance un regard taquin, mais résolu. Oui, je vais leur montrer. Si je dois m’entrainer avec d’autres, alors je ne me laisserai pas faire. Finalement, c’est peut-être une occasion de montrer de quoi je suis capable. Un combat d’entrainement, ce n’est certes pas aussi prestigieux qu’une grande bataille, mais mon essai dans les grandes batailles n’a pas eu l’effet que j’espérais. En plus, je ne suis pas près de revoir une bataille de sitôt. Je vais aller à Winterfell, pendant que Jon, lui ferra ses preuves sur-le-champ de bataille. Certes, la guerre ne finira jamais vraiment, et les sauvageons reviendront. Mais les sauvageons ne sont pas l’armée du Noir. Ce ne sont que des barbares désorganisés, alors que les Fer-nés sont des barbares entrainés. C’est d’ailleurs peut-être la dernière occasion de montrer à mon frère que je ne suis plus un bébé, et ce avant qu’il ne parte. Afin de ne pas me démonter maintenant en pensant à des choses sombres, j’enchaine avec un sourire, et sur un ton de défi.

« Mais je te préviens, c’est Bowen qui m’a montré les bases, et c’est un bon professeur. »

Alors que je me dirige vers l’entrée, je m’arrête soudain. Je viens de réaliser quelque chose : qu’est-ce que Jon faisait là ? Quand les gardes m’ont attrapé tout à l’heure, ils avaient prévu de m’emmener voir Père. S’ils ne l’ont pas fait, c’est parce qu’ils ont croisé le Prince Jon. Mais on ne l’a pas croisé devant SES appartements, mais MES appartements. Nous n’avions pas convenu cette rencontre. Donc, s’il était là, c’est qu’il avait prévu de me dire quelque chose, mais qu’avec toute cette histoire, il n’en a pas eu l’occasion. Je me sens soudain un peu bête de ne pas y avoir pensé avant. Mais surtout, je suis très curieux de savoir ce qu’il venait faire ici. Jon et moi n’avons jamais était proche, c’est le moins de le dire. Aussi, cette initiative de sa part m’étonne et éveille ma curiosité. Finalement, je me retourne vers lui et lui demande :

« Hé, attends une minute. Qu’est-ce que tu venais faire devant ma chambre ? Pas que j’ai été mécontent de te voir là, mais tes appartements ne sont pas ici »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 379
Membre du mois : 4
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Jeu 24 Nov - 17:40

Jon n'avait jamais vraiment su quoi répondre à son frère, il n'avait jamais su ce qu'il se passait dans sa tête, pourtant les choses étaient si faciles quand il s'agissait de Jeyne, en un seul regard le frère et la sœur se comprenaient. Ils n'avaient pas besoin de mots pour cela, mais ils avaient grandis ensemble, ils avaient appris ensemble ce qu'était la vie, les difficultés de celles-ci mais aussi les joies qu'on pouvait rencontrer. Ils avaient eu la même vie, alors que Walton avait été finalement coupé d'eux d'une certaine façon. Il était alors difficile de pouvoir se comprendre, pouvoir créer des liens facilement. Jon avait l'impression que son petit frère lui en voulait pour beaucoup de choses et à la veille de partir sur le front, il sentait la culpabilité l'envahir. Il avait manqué le coche toutes ses années, tout ce qui lui avait importé, c'était d'être un bon fils, un bon guerrier, un bon héritier pour le Nord. Il s'amusait de tout et de tout le monde la plupart du temps, sauf quand il s'agissait de faire bonnes impressions auprès de son père quand il revenait d'une énième bataille. Ne jamais décevoir, toujours rester droit. Il avait encore du chemin à parcourir pour être celui qu'il voulait être, mais le départ de Jeyne, le départ pour le front, beaucoup de choses faisaient qu'il se remettait en question. C'était sans doute un peu tard, il ne savait pas s'il reviendrait en vie de tout cela et c'était peut-être sa dernière chance de pouvoir parler avec son frère. Certes les choses ne s'étaient pas passés comme il le voulait, il pensait à quelque chose de plus tranquille mais l'arrivé des gardes tenant son frère dans des habits plutôt modestes l'avait profondément énervé. Pourtant, il avait essayé par la suite de faire preuve de franchise avec Walton, ce qui était réellement une chose rare pour le prince, pas qu'il ne soit pas franc à l'accoutumé mais il ne trouvait pas de raison valable à l'être avec son jeune frère, ils ne partageaient rien, Jon n'avait donc que peu de choses à lui dire. Il ne le connaissait pas vraiment. Il savait qu'il était dur avec lui, mais Jon avait besoin de lui faire comprendre qu'il allait être en charge du royaume pendant leur absence et que ce n'était pas quelque chose à prendre à la légère. Si leur père avait véritablement considéré Walton comme un gamin à qui on ne pouvait pas faire confiance, il aurait sans aucun doute dépêché un membre de la noblesse, proche des Stark, trop âgé pour pouvoir prendre part au combat et qui serait prodiguer de sages conseils au prince.

« Je ne doute pas que tu saches te défendre. Je ne remets pas en cause tes talents, je cherche simplement à te faire progresser. Arrête de croire que je cherche à chaque instant à te juger. Pour une fois, crois moi quand je te dis que je désire t'aider. Si je n'avais aucune considération à ton égard, sache que je serais déjà parti juste après la remontrance que je t'ai fais vis-à-vis des gardes. Si tu connais une chose de moi, c'est que je ne fais jamais ou ne dis jamais quelque chose dont je n'estime pas l'importance et l'utilité. » Jon n'était pas quelqu'un à se plier volontiers aux désirs et exigeances des autres. Il était bien obligé de le faire pour le royaume, et pour les Stark mais si cela ne tenait qu'à lui, il y a bien des convenances qu'il aurait remisé dans un placard. Il commençait à en avoir assez de devoir se justifier auprès de son petit frère. Pourtant, Jon comprenait parfaitement les attentes de Walton, et l'agacement que créait chez l'un comme chez l'autre cette situation. Il s'y prenait trop tardivement pour régler tant d'années de non-dits entre les fils Stark. Il fallait tenter quelque chose avant de partir en guerre et peut-être de ne jamais en revenir. « Bowen est un des meilleurs professeurs d'armes que l'on puisse avoir, il a appris auprès de notre père, et moi j'ai appris également auprès de lui. Je dois dire que je suis fort reconnaissant de le savoir partant à mes côtés pour aller combattre le Conflans. » Il commençait à s'avancer également quand son frère s'arrêta pour lui poser la question sur la raison de sa venue. Jon passa une main dans ses cheveux, un sourire quelque peu gêné au visage. « Je … Je voulais te voir, pour essayer d'arranger les choses entre nous … En tout cas d'être sur la voie de la réconciliation avant de partir sur le front. A la mort de notre mère je n'ai pas su jouer le rôle de grand frère … J'étais perdu dans ma souffrance et dans ce désir qu'on me reconnaisse comme un vrai Stark. Prouver que j'avais de la valeur, aux yeux de père, parce que je ne pouvais plus le faire avec notre mère. Jeyne … Cela a toujours été plus facile avec elle. Nous sommes complices depuis notre plus jeune âge, elle est la seule qui me connaisse réellement. Et puis, la communication chez les hommes Stark on ne peut pas dire que cela fasse notre force. »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 810
Membre du mois : 54
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Dim 18 Déc - 23:31


Je pensais qu’en acceptant d’entrer dans son jeu et d’aller m’entrainer avec nous et nos hommes, Jon se radoucirait. Mais visiblement ma petite provocation l’a plus agacé qu’autre chose. C’était un peu prévisible en fait. C’est d’ailleurs pour ça que je fais très attention à ce que je dis depuis le début de la conversation, en essayant de ne pas dépasser les limites. J’ai tenté de le taquiner, mais il ne l’a pas très bien pris. Je me contente d’ajouter que Bowen m’a appris les bases, pour ne pas me décourager moi-même, en espérant que cette fois, la taquinerie passera mieux. Et visiblement, c’est le cas, l’évocation de Bowen semble avoir suffi à radoucir un peu Jon, qui m’explique à quel point il est content de l’avoir à ses côtés pour la guerre. Je dois avouer que ça me rassure aussi, de le savoir avec Bowen. Quelque part, c’est comme s’il était avec Père, je me dis qu’il n’a pas grand-chose à craindre. Mais je n’ai pas vraiment envie de parler de la guerre. Je préfère encore aller m’entrainer avec lui et les hommes. Quand je réalise qu’il n’a rien à faire ici. Quand je lui pose la question, il me répond qu’il voulait arranger les choses, que l’on se réconcilie. Il me dit qu’il n’avait pas fait son rôle de grand frère. Il évoque également la perte de Mère, ce qui suffit à assombrir mon humeur. Je le laisse parler, sans l’interrompre. Avec juste un léger sourire alors il évoque le fait que la communication n’est pas le fort des hommes Starks. Quand il a fini, je baisse les yeux et croise les bras. Une vague de regret et de culpabilité monte, et j’imagine qu’elle doit se lire dans mon attitude alors que je reprends la parole.

« Je suis loin d’être le petit frère parfait. Je vous ai tourné le dos, à tous. À Père, à toi, même à Jeyne. Qu’est-ce qu’on devrait dire de moi ? À ce niveau, c’est plus du manque de communication… »

Oui, j’ai-je suis loin d’être le petit frère parfait, c’est le moins de le dire… Mais en même temps, je n’ai pas vraiment cherché à être un petit frère. C’est tout l’inverse. Pendant deux ans, j’ai tout fait pour qu’on ne me voit pas comme le petit frère, alors forcément… On a peut-être plus de points communs que je croyais finalement. Quelque part, on a tous les deux quelque chose à prouver. Jon avait besoin de le prouver à Père, et moi à moi-même. On devait se prouver qu’on pouvait être des hommes, des Stark. Avec le résultat qu’on connait... Si je me souviens bien de ce qu’on m’a dit, Père et ses frères étaient très proches quand ils étaient tous ensemble, alors que Jon et moi, finalement on n’a jamais cherché à l’être l’un comme l’autre… et j’ai bien peur qu’il soit trop tard maintenant… Je commence, sans vraiment m’en rendre compte, à jouer avec mes mèches, visiblement mal à l’aise de discuter de la force.

« Avant de partir, Jeyne m’a demandé de réunir la meute. Honnêtement, je ne sais pas si je suis le mieux placé pour le faire. Surtout avec toi… j’ai l’impression qu’on est si différent l’un et l’autre… »

Ou peut-être… Justement parce que je suis le moins bien placé pour le faire qu’elle me l’a demandé. Si moi j’arrête de tourner le dos aux autres, ça serait déjà un premier pas. Et en confiant la mission de réunir la famille Stark, elle faisait une étape. Ça ne m’étonnerait pas d’elle. Elle est assez subtile pour y avoir pensé. Aussi, même s’il est peut-être trop tard, je ne peux pas abandonner, surtout alors que Jon se montre aussi volontaire. D’ailleurs, je me demande pour quoi un tel revirement, d’un seul coup ? Probablement comme pour moi au final : La mort d’oncle Bran et son départ à la guerre. Mais je décide de ne pas lui demander, pour éviter que ça ait l’air d’un interrogatoire ou que ça le mette mal à l’aise. Toujours en regardant mes bottes, je reprends la parole, d’une voix mal assurée.

« Alors merci… De faire le premier pas… Quelque part, tu fais ton rôle de grand frère »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 379
Membre du mois : 4
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Sam 24 Déc - 11:59

Jon resta muet un long moment. Il pensait plus que tout à sa mère à cet instant précis. Voilà huit ans qu'elle était partie, qu'elle les avait quitté. Elle était si jeune, elle était si forte. Son père qui combattait depuis toujours lui semblait-il n'avait jamais eu quoique ce soit à la guerre. Il ne se nommait le Roi invaincu pour rien et pourtant c'était Sigyn qui avait été rattrapée par la mort alors que la vie qu'elle menait à Winterfell était assez différente de celle qu'on pouvait mener sur un champ de bataille. Si tout cela n'était pas arrivé, si elle avait toujours été en vie qu'est-ce qu'il se serait passé, pour elle, pour leur père et pour eux ? Peut-être qu'ils auraient réussi avec un certain acharnement, une volonté de tous, à former une véritable famille. C'était sans doute utopique, ils étaient les membres les plus importants de l'aristocratie du Nord, on ne demandait pas à un souverain de bien s'accommoder avec le reste de sa famille, on lui demandait simplement de mener le royaume dans la bonne direction, de protéger le peuple et bien évidement de donner un ou plusieurs héritiers potentiels à la couronne pour pouvoir faire perpétuer la lignée on ne savait jamais ce qui pouvait leur arrivée, la maladie et la mort, la guerre et la mort. Pour autant, il avait eu Jeyne auprès de lui ainsi que l'oncle Bran, il n'avait pas à se plaindre en comparaison de son petit frère. Tout le monde semblait avoir quitté trop tôt leur monde, et Walton étant le plus jeune des trois enfants Stark, il n'avait finalement jamais eu l'occasion de profiter réellement des personnes les plus proches de la famille royale. Il avait du se contenter d'écouter, Jeyne, lui, leur grand-père, leur oncle, leur tante parler constamment de souvenirs puisque c'était tout ce qu'il restait des personnes qui avaient disparu.  Autant dire qu'il n'avait pas non plus grandis dans une ambiance des plus chaleureuses. Jon avait eu la chance de grandir dans une atmosphère propice aux jeux et aux rires. Il y avait l'instruction de la stratégie, de la diplomatie et de l'art de la guerre mais on lui avait laissé une marge assez grande pour s'épanouir et faire toutes les bêtises qu'il avait voulu. En même temps, Jon n'avait jamais vraiment laissé le choix aux autres, lui interdire quelque chose le poussait bien plus souvent à enfreindre la règle sauf quand la menace d'en tenir informer son père était évoquée.

« Je crois que c'est un trait de caractère, je n'ai jamais réellement réussi à parler aux autres. Il y a peu je me suis fait reprendre par notre père qui trouvait que je ne me mélangeais pas assez avec nos hommes, être proche de nos guerriers pour essayer de gagner leur confiance et qu'il se décide à me suivre avec plus de facilité. Ce n'est pas que je ne m'intéresse pas à eux, que je les méprise, que je ne respecte pas les hommes de guerre qu'ils peuvent être. Tout simplement que ce n'est pas quelque chose que j'apprécie. Je préfère observer, étudier que de répondre sans rien avoir d'intéressant à exprimer. Nous n'avons que cinq ans de différence et pourtant j'ai eu souvent l'impression que cela était beaucoup trop important à surmonter pour réussir à tisser un lien entre toi et moi. » Il ne répondit pas tout de suite à Walton réfléchissant doucement à sa petite sœur qui même une fois qu'elle était partie, elle avait réussi à mettre son petit grain de sel dans l'histoire et elle tentait encore d'interférer dans les affaires familiales. Et c'était sans doute la seule qui pouvait réussir à faire quelques choses pour que les hommes de sa famille se rapprochent. Peut être que c'était même son absence qui pourrait réussir à les unir les uns avec les autres. « Jeyne m'a fait une demande identique à celle-ci même si elle a utilisé d'autres termes et qu'elle a sans doute été plus subtile. Je n'en mettrais pas ma main à couper mais je suis presque certain qu'elle ait pu en toucher un mot un autre père. Oui nous sommes différents … On ne changera jamais cela je le crains. Cependant, c'est sans doute une force pour notre famille. Nous sommes la nouvelle génération, nous pouvons nous donner les moyens d'aller plus loin encore si nous arrivons à coordonner nos efforts. Il suffit maintenant que nous le voulions réellement. »

Ils avaient fini par arriver dans la cour principale du château. Chacun des soldats présents s'arrêtèrent dans leurs mouvements pour pouvoir saluer les deux princes avec le respect exigé. Jon leur sourit légèrement avant de se défaire de sa lourde cape qui lui tenait chaud mais l'entravait dans ses mouvements. Il prit son épée et lança un sourire à son frère. « On s'y met ? »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 810
Membre du mois : 54
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   Dim 5 Mar - 15:23


J’entends Jon me parler des reproches que Père lui a faits, comme quoi il ne se rapproche pas assez de nos hommes, qu’il préfère étudier. Et alors qu’il explique que notre différence d’âge est un obstacle trop difficile à surmonter, je me rends compte que je me suis retrouvé dans la description qu’il a faite de lui-même juste avant. D’ailleurs, au début de notre conversation, il m’a bien demandé pourquoi je n’avais pas cherché à m’entrainer avec nos hommes. Donc quelque part, ce que Père lui a reproché, il me l’a reproché également. Est-ce qu’il se rend compte de ces similitudes ? Personnellement, je ne l’aurais pas cru. J’ai l’impression de découvrir un autre Jon, un Jon qui me ressemble plus que je ne l’aurais imaginé, qui a vécu des choses similaires. Un Jon dont je peux me sentir… Proche ? C’est le mot, je pense. C’est quelque chose que je n’ai jamais ressenti avec les hommes de la famille Stark. Peut-être Oncle Bran à la limite, et encore… Et aujourd’hui, j’ai le sentiment de rencontrer les membres de ma meute. Père, Jon, même Dennys. Quand il me parle de Jeyne, m’expliquant qu’elle lui a fait une requête similaire, je ne peux m’empêcher de rire un peu.

« Ça lui ressemble bien tien. Je suis sûr qu’elle a aussi mis ça dans la tête de Père. »

Oui, ça ne m’étonne pas du tout qu’elle ait demandé à chacun des hommes Stark de réunir la famille, et ça ne m’étonne pas non plus qu’elle s’y soit prise de manière différente pour chacun d’entre nous. Jeyne a toujours été quelqu’un d’obstiné. Quand elle veut quelque chose, elle trouve le moyen de l’avoir. Et comme elle est intelligente et qu’elle nous connait mieux que quiconque, elle sait comment nous convaincre. La seule fois où elle s’est résignée, c’est pour le mariage. Mais là encore, je pense qu’en fin de compte elle y trouve son compte. Je plaindrais presque Lyman Lannister, Jeyne ne sera pas une épouse facile à vivre. Mais d’un autre côté, je préfère savoir qu’elle pourra obtenir ce qu’elle veut plutôt que de se laisser faire.

Nous arrivons dans la cour centrale de Blancport. Plusieurs soldats sont déjà affairés. Finalement, je n’aurais pas eu beaucoup de temps pour m’entrainer avant qu’ils ne me rejoignent… Ils s’arrêtent à notre vue. Je ne sais pas ce qui doit leur sembler le plus étonnant : que je sois là ou que les deux princes du Nord viennent ensemble. C’est vrai que la scène est assez originale pour être remarquée. Mais je dois avouer que si c’est étrange pour eux, c’est tout aussi étrange pour moi. Je me sens très mal à l’aise à l’idée que l’on va m’observer. Là où Jon à l’air tout à fait à l’aise en retirant sa cape, moi je ne peux qu’afficher un sourire visiblement gêné et me gratter la nuque…

Je lève les yeux et reconnais au loin les deux gardes qui m’ont arrêté ce matin. Le plus jeune semble un peu nerveux, mais difficile de savoir si c’est notre présence qui le met mal à l’aise ou s’il s’est fait réprimander. Probablement un peu des deux. Je réprime un petit rictus satisfait en le voyant, mais ça serait de la pure provocation. Tout à l’heure, j’irais peut-être lui parler pour arrondir les angles, et m’excuser pour le trouble. Après tout, il n’a fait que son travail… Jon me tire de mes pensées en me demandant si on s’y met. Je ne me souviens pas avoir vu Jon me sourire autant depuis longtemps… Ce sourire me rassure un peu. J’ai l’impression d’avoir laissé l’épisode de la campagne contre les sauvageons derrière moi. Je prends mon épée, forgée exprès pour moi pour être plus légère qu’une épée standard, et lance à mon frère.

« On s’y met ! »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 379
Membre du mois : 4
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: The family is something that we have too often ignored.   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
The family is something that we have too often ignored.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» It's a family affair [Yelena & Julia]
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Nord :: Blancport
-
Sauter vers: