Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable 100MAX – URBANGLIDE – Roues ...
319.99 €
Voir le deal

 

 Moonlight drowns out all but the brightest stars

Aller en bas 
MessageSujet: Moonlight drowns out all but the brightest stars   Moonlight drowns out all but the brightest stars EmptyDim 11 Sep - 21:30


Au-dessus de l’Empire Braenaryon, telle une page vierge que l’on aurait noircie de trop d’écritures, s’étirait un ciel couleur d’encre. La voûte céleste, voile enténébré, s’était dès la tombée du crépuscule paré d’atours brumeux qui lui avaient fait considérer à deux fois sa sortie nocturne. Cette apparition ombreuse qui nimbait les astres d’une couronne d’argent – autrement sublime – était en cet instant fâcheuse. Car ce soir, plus qu’aucun autre soir, la Dame de Peyredragon aurait souhaité pouvoir s’adonner à ses observations. Ils en étaient à cette période l’année où les jours rallongeaient sensiblement et où la Vierge de Lune daignaient se montrer à ses témoins avides, frisant la ligne d’horizon pour se jouer d’eux car elle ne se dévoilait jamais longtemps. Jamais suffisamment, en tout cas, pour qu’elle ait eu le privilège de la voir de ses yeux : Vaella avait essayé de nombreuses fois, au fil des dernières lunes, en vain. Mais ce soir était de ces soirs où les conditions étaient réunies... Ou l’auraient été, si ça n’avait été pour cette aura grisâtre qui s’amoncelait sur la ligne d’horizon, où le soleil se lovait pour y mourir et jeter une ombre rouge sur son visage.

Vaella était ennuyée. Il n’était pas encore trop tard pour trouver une voiture et rejoindre ses appartements en ville. Par ailleurs, rester c’était prendre le risque de devoir passer la nuit au castel sans rien avoir à observer si ce n’était ses propres grelottements et le silence nocturne. Elle fronça les sourcils. D’un autre côté, si le ciel finissait par se dégager et qu’elle était déjà partie... Oh, sa frustration serait immense, à n’en point douter. Que faire alors ? Elle soupira. Une brise nocturne caressait la courbe de son visage, en s’insinuant par l’interstice d’une fenêtre entrouverte. Les yeux plongés dans les ténèbres, elle songea qu’une telle observation valait bien, peut-être, de risquer quelques embarras et que nul ne saurait son échec le cas échéant – elle mise à part. De surcroît, la tombée de la nuit, ni froide ni humide, s’est montrée clémente jusque-là. Peut-être aurais-je tort de ne pas le risquer, ajouta-t-elle pour elle-même dans un sourire ténu comme un clair de lune.

Quelque ait été cette voix qui le lui avait soufflé, la Verdragon avait été particulièrement inspirée de l’écouter. Une fois convenablement installée sur une terrasse protégée des aléas du temps, elle put constater que le ciel était d’une clarté sans pareille et que les étoiles rivalisaient de la brillance de leur éclat. Elle avait dressé son poste d’observation – comme elle l’aimait à l’appeler – pour qu’il soit pratique et confortable ; Une bougie, dont la flamme vacillait parfois dans son globe de verre ouvert, lui permettait de suivre les écrits des parchemins qu’elle avait emporté avec elle. Elle-même s’était dotée de quoi prendre quelques notes, et de dessiner si besoin. Bien sûr, elle s’était assurée d’avoir de quoi résister aux rigueurs de la nuit : maintenant que le soleil s’était totalement évanoui, une fraîcheur certaine s’était appesantie sur ses épaules, heureusement drapées d’une pelisse épaisse qui enroulait sa silhouette d’une gangue chaude.

Elle avisa l’horizon qui se dessinait à peine dans le noir de la nuit : ce n’était qu’une question de temps avant que le point lumineux – dérisoire pour certains, si précieuse pour elle – n’apparaisse et elle avait encore quelques réglages à faire. D’un geste mille fois répété, Vaella ajusta l’astrolabe pour assurer son angle d’observation et, lorsqu’elle fut certaine de ne pas s’être trompée dans ses calculs, installa son œil de Myr. L’objet, un cadeau de feu son frère aîné, lui était d’une valeur tout simplement inestimable. Sentimentale, mais pas seulement : la cité libre, connue pour ses verriers, s’était fait un nom auprès des astronomes en confectionnant ces lunettes réputées pour leur fiabilité. À bien des égards, c’était son bien le plus précieux. Elle avait été fort contrariée que l’une des lentilles de verre se soit fendue en deux lors de son voyage à Fort-Darion, et qu’elle le soit toujours rendait difficile son utilisation mais la Dame de Peyredragon n’avait pas d’autres outils d’observation des astres.

Il faudrait faire avec, en attendant de pouvoir le réparer.

Méticuleusement, elle régla à l’aide de vis les grossissements et l’inclinaison des lentilles. Occasionnellement, elle levait la tête pour parcourir des yeux le parchemin étalé à ses côtés, qui apportait des précisions pour une utilisation optimale du télescope. Ce fut à cette occasion qu’elle remarqua une silhouette, qui se découpait dans la pénombre d’un couloir derrière elle. Si son sang ne fit qu’un tour – et il le fit, elle avait été désagréablement surprise – Vaella n’en montra rien. Elle se contenta de sourire doucement, se redressant pour saluer comme il convenait son impromptu visiteur. D’ici, il lui était impossible de distinguer à qui elle avait affaire, simplement qu’il s’agissait d’un homme. Et non d’un jouvenceau si elle en jugeait à sa carrure.

« Bonsoir messire, souffla-t-elle. Êtes-vous venu observer les étoiles, vous aussi ? »


Spoiler:


Even if she be not harmed, her heart may fail her in so much and so many horrors; and hereafter she may suffer--both in waking, from her nerves, and in sleep, from her dreams.

KoalaVolant

Vaella Verdragon
Messages : 39
Membre du mois : 10
Maison : Maison Verdragon
Caractère : Curieuse ;; Secrète ;; Observatrice ;; Erudite ;; Taciturne ;; Empathique ;; Angoissée ;; Fière;; Rêveuse ;; Entêtée ;; Méfiante ;; Directe
Célébrité : Sarah Gadon

Infos supp.
Richesses : 0


Moonlight drowns out all but the brightest stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t8617-vaella-verdragon#262259 https://bloody-crown.forumactif.org/t8633-vaella-verdragon-sujets https://bloody-crown.forumactif.org/t8632-vaella-verdragon-liens
MessageSujet: Re: Moonlight drowns out all but the brightest stars   Moonlight drowns out all but the brightest stars EmptyJeu 15 Sep - 23:51



Moonlight drowns out all but the brightest stars
Torrhen Braenaryon & Vaella Verdragon

Fort-Darion, Terres Impériales, Semaine 2 du mois 4 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
La nuit porte conseil, dit-on. Ce n’est pas vraiment le cas. L’armée va partir, à nouveau, moi avec. Et je sais ce que je dois faire de mes forces, de toutes ces troupes qui s’assemblent sous mon commandement. Mais si j’arriverais à aller au bout de l’objectif que je nous ai fixé, c’est une toute autre question. Ce putain de sentiment de destin qui m’échappe, de fuite en avant, toujours plus vite, toujours plus loin… Comme si je n’ai jamais su anticiper, rattraper cette chose qui me torture depuis des mois. Qui m’irrite, nuit et jour. Comme une pensée parasite. Un fantôme qui sans cesse me guette. Des fantômes, pourtant, j’en ai légion pour me visiter. Cette nouvelle campagne, plus désespérée que les précédentes, va-t-elle largement pourvoir au garnissage de leurs rangs ? Ils sont plus nombreux, à chaque bataille, à chaque avancée. Dès que je ferme les yeux ils sont là et ils m’appellent. Les Brandon, les Ryman, les Weyton et les Rickard. Tous les autres. Ceux qui les rejoignent depuis plus de vingt cinq ans. Etrangement ces derniers temps, c’est mon père que je revois le plus. Il me juge. Comme il le faisait jadis. Avec plus de distance. Avec plus… De respect. Il m’appelle son Fils. Et il y a de la compassion, parfois, dans le ton de sa voix. Mais du jugement, il y en a toujours.


C’est quand j’ai réglé la question Kevan Gardener que tout a commencé à partir à vau l’eau.


Peut être est-ce ça le point de départ de toute cette sale histoire, de cette vilaine destinée qui me poursuit nuit et jour sans me laisser jamais le moindre repos.


Je sais aussi que la situation n’est pas commode.


Je marche sur le chemin de ronde, mains croisées dans le dos. Je ne sais pas vraiment jusqu’où mes pas me mèneront. Le Bief tombera-t-il dans mon piège ? Que fera le Val ? S’il intervient, je suis probablement perdu, moi, et toute mon armée. Tout l’Empire, par simple effet de domino. Je continue ma marche. Deux Demalion me suivent, loin de moi. Le bruit de leurs pas et de leurs mailles qui s’entrechoquent, sous leurs plates, voilà qui est depuis longtemps passé dans l’habitude de ce que l’exercice du pouvoir implique, depuis le tout début. Chaque geste hanté du pas des conseillers, serviteurs, protecteurs, courtisans… Même de nuit. Surtout de nuit, en vérité.


Je profite de la brise fraîche, accoudé aux remparts dominant la Baie des Crabes, et le port de Fort-Darion qui même à cette heure, se trouve généreusement garni de dockers qui déchargent les navires venus du Détroit ; Peyredragoniens pour l’essentiel, mais aussi nordiens et plus rares, orageois. Leur pays étant envahi, les échanges se font plus rares.


Un autre problème, à régler sitôt que la capitale sera dégagée.


En attendant, un regard vers les montagnes du Val, dont on devine l’imposante démesure sous le ciel étoilé. Et reprise du chemin, jusqu’à apercevoir, plus loin, une curiosité. Une sorte de lunette, dont mon regard averti m’alerte sinon sur l’utilité au moins sur le coût important de ce genre de maniement. Une lunette. Avec le cuivre et le verre, cela vaut tripette. Pour un homme comme moi qui mesure tout en temps de marche, en capacités de transport et en boisseaux de blé, je reconnais un objet de valeur quand j’en vois un, même quand j’en ignore la nature. Je reste un temps dans l’ombre, le temps de regarder le drôle de manège que la jeune dame qui le manie met en œuvre pour… Pour observer les étoiles ? Il reste savants et rêveurs en cet Empire assailli de toutes parts. Je souris, imperceptiblement. Il reste de l’avenir, tant qu’il y aura des gens de culture et de savoir, pour prendre la relève des tueurs que nous sommes.


Je m’avance, hélé par la jeune femme. Sors de l’ombre, et dévoile mes traits défigurés à la lumière des lanternes sur la tour de garde, non loin. On ne les voit qu’à peu près, mais ma longue crinière poivre et sel, les cicatrices courant de mon front à la commissure de mes lèvres, survolant mon nez pour ensuite remonter sur ma pommette déchirée en une abominable virgule, ne trompent d’ordinaire personne. Me voit-elle seulement ?



| En vérite, jeune dame, je suis de ceux qui hurlent à la Lune, j’en ai bien peur. |


Je m’approche encore un peu, d’un pas, puis deux, assez peut être pour qu’elle note le blason sur mon plastron, ou les broches de loup et de dragon maintenant ma cape.


| Etes-vous une espionne, pour manipuler pareil engin de nuit dans ma ville ? |


La voix est faussement accusatrice, mais mon ton grave peut semer le doute.



(c) DΛNDELION


Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44416
Membre du mois : 250
Maison : Braenaryon
Caractère : Le Vieux Loup de Winterfell
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5628

Fire, Blood and Winter.

Moonlight drowns out all but the brightest stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
 
Moonlight drowns out all but the brightest stars
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fate of Stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: