Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

 

 Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)

Aller en bas 
MessageSujet: Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)   Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) EmptyDim 17 Juil - 22:26

Les doigts chauds contre le sol froid de terre, le corps d’Aldus se soulevait et s’abaissait à intervalles réguliers au dessus du sol. Les bleus et coups qu’il avait reçu tiraient sur sa peau, lui arrachant grimace sur grimace à chaque fois qu’il forçait sur ses muscles pour lutter contre la gravité. Serrant les dents, il enchainait celles-ci tout en évitant de repenser à la bataille de Malefosse qui avait eu lieu, le bieffois ignorait comment celle-ci s’était terminée vu qu’il avait été fait prisonnier par les forces de la Reine Durrandon, une fin qu’il n’avait absolument pas envisagée… au moment de prévoir son plan.

Son plan lui était pourtant apparu comme étant parfait, il avait vu l’opportunité de mettre à terre définitivement la cavalerie orageoise et de charger sur l’arrière ennemi avec une force telle qu’il était convaincu que cela aurait pu mettre l’ennemi en déroute. Pourtant sa cible lui avait filé entre les doigts quelques minutes seulement avant qu’il ne puisse les engager, les rangs de piquiers et d’archers longs avaient remplacé la cavalerie ennemie, ayant scindé son avant-garde en cinq groupe d’attaque, il n’avait aucun moyen de prévenir ceux-ci que le plan devait être changé de toute urgence, et de plus sa charge lancée, il était tout aussi impossible pour Aldus de stopper celle-ci sans se faire aligner par les archers orageois qui l’avaient déjà repéré. Tentant le tout pour le tout, il avait maintenu la charge en espérant que les Sept leur accordent leur bénédiction.

Courageux ou suicidaire, cette charge serait jugée en fonction de ses résultats et de l’œil qui avait pu y assister. Le Rowan se demandait toutefois ce que penserait le roi de cette charge, et pour le peu qu’il le connaissait il était peu probable qu’il ait pu en penser du bien… aussi on ne lui confiera sans doute plus aucun commandement dans l’armée régulière du Bief. Quant à son père… peut-être lui accorderait-il un peu plus de clémence ou de considération, mais en un sens, peut-être que Ghabrielle aurait fait un meilleur travail. Ces pensées noires ne l’aidaient pas à y voir plus clair et à accepter la défaite, il avait bien envisagé un moment de se poignarder en plein cœur pour ne pas subir le déshonneur de la défaite, mais on avait retiré à Aldus toute arme ainsi que son armure, ne le laissant qu’avec les vêtements qu’il avait porté en dessous de sa cuirasse. Une deuxième chose l’avait retenu également : une pensée à l’égard de son fils qu’il ne voulait pas priver d’un père.

Au final, Aldus s’était presque senti lâche d’avoir songé à s’ôter la vie, renforçant peu à peu le dégoût naissant qu’il éprouvait pour lui-même. Parfois quand il fermait les yeux pour se reposer, des images de la bataille revenaient le hanter, il avait lui-même failli y passer si son gorgerin n’avait pas tenu le choc. Au moins avait-il pu éliminer à l’épée deux piquiers avant de se faire assommer et capturer.

Un désastre, cela avait été un massacre. Aldus avait déjà vu la mort sur le champ de bataille, mais jamais encore dans ces proportions, et le plus ironique dans l’histoire était qu’il en était responsable. Si les Sept étaient quelques part ce jour là, ils n’étaient certainement pas à Malefosse chez les orageois ou bieffois qui combattaient. Le carnage l’avait ébranlé dans ses convictions et dans sa foi bien qu’il n’ait jamais été plus zélé qu’un autre, se révélant plutôt pudique dans la pratique de sa religion bien que croyant. La défaite avait été cuisante, mais c’était la guerre ; Argella avait été meilleure que lui voilà tout. Prisonnier dans cette étable lui servant de cellule de fortune, Aldus effectuait des pompes sur le sol pour passer le temps et éviter de trop de réfléchir ou de ressasser tout les évènements ayant pu mener à cette capture. Et en un sens il n’avait rien d’autre à faire de plus important.

Aussi le voilà torse nu pendant l’effort, on l’avait transporté avec un sac sur la tête si bien qu’il ignorait ou il se trouvait sur une carte, cela rendrait son évasion éventuelle plus délicate à organiser sans se faire attraper. Autant se maintenir en forme en ce cas, c’était tout ce qu’il lui était possible de faire présentement, il était toutefois quelques peu surpris de ne pas être dans une forteresse en pierre, sans doute qu’ils n’avaient pas encore atteint Accalmie et que la souveraine Durrandon avait d’autres plans en tête pour espérer sauver son royaume.


Aldus Theme
Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) 70bc
Great or small we must do our duty.

Aldus Rowan
Messages : 722
Membre du mois : 17
Maison : Rowan
Caractère : Intègre - Discipliné - Revanchard - Rusé - Entêté - Loyal envers sa famille - Rêveur - Dévoué - Influençable - Bon combattant - Peu méfiant à l'égard de ses proches - Fait passer le collectif avant l'individu - Audacieux
Célébrité : Russel Crowe

Infos supp.
Richesses : 472


Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)   Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) EmptyMar 19 Juil - 20:14





Captif

Aldus Rowan

Les plans sont toujours parfaits avant qu’ils ne rencontrent l’ennemi et le hasard, comme si l’Etranger prenait un malin plaisir à jeter des dés pipés pour attirer à lui le plus grand nombre d’âmes possibles.  Argella aussi avait un plan parfait qui ne s’était pas du tout déroulé comme prévu, mais elle n’en était pas moins fière de ce qu’elle considérait comme une victoire. Pour sûr, si Aldus avait réussi son coup, le déroulement de la bataille aurait été bien différent, mais Aldus était prévisible, comme toute la chevalerie du Bief, dont l'attaque sur le flanc gauche était une évidence à laquelle elle avait répondu par des piques de 6 mètres. La seule chose qu’elle n'avait pas prévu c’étaient les tireurs au centre et c’était d’ailleurs ce qui lui avait fait commettre sa plus grosse erreur, mais on ne pouvait réécrire l'histoire. Elle aurait pourtant dû s’en douter, mais elle était ravie d’avoir appris quelque chose. A part ça, tout était prévu, y compris la possibilité de voir toute la force d’embuscade disparaître sous les coups de l’ennemi, un énorme risque pour une énorme opportunité. Mais pourquoi ces putain de cavaliers avaient-ils pris la direction opposée à celle prévue ? Selmy et Dovan étaient blessés et elle ne voulait accabler personne, mais ils avaient un objectif précis, l'auraient-ils oublié à l'instant où les cavaliers bieffois avaient surgi de la gauche ? Elle enrageait, mais elle savait, aucun plan ne survit à la réalité de la bataille et pour le coup, elle trouvait que la réalité de la bataille n’avait pas entamé son plan de base tant que ça, ça aurait pu être bien pire, notamment si une des lignes s'était débandée trop tôt.

Certes il y avait trop de pertes pour faire face à nouveau sur un champ de bataille, surtout avec Stackhouse approchant. Mais les lignes avaient tenu, les soldats s’étaient battus, les immaculés avaient entamé les forces ennemies et les piquiers avaient saigné la cavalerie adverse. Piquiers et archers longs de l’orage avaient montré leur valeur et leur dangerosité, lui ramenant même un cadeau inespéré, un général bieffois, et pas n’importe lequel. Le Rowan n'avait-il pas prié pour qu’ils partagent à nouveau un dîner ? Certes, cela aurait dû être dans d’autres circonstances que celles-ci, la guerre encore la guerre  le Bief sur leurs basques. Elle s’amusait de ce coup du sort, mais beaucoup moins de celui qui lui valait à présent de se faire un sang d’encre pour son époux, se rendant compte au final qu’elle avait bien plus perdu que le Bief dans cette histoire. Mais par les Sept, ce qu’elle avait pu s’amuser ! Pas un seul instant elle ne regrettait, les tambours de guerre et les hurlements, les charges et les contre charges, par le Guerrier quelle bataille !

Les vivants et les morts lui avaient rappelé pourquoi elle se battait, pourquoi elle battait la campagne depuis des mois en quête de cette confrontation. Elle venait trop tard, en infériorité numérique, bien sûr, quand elle était affaiblie par les nouveaux fronts ouverts au Val dans le Conflans ou encore à Dorne par l’Empire attaqué de toute part. Mais l’Impétueuse avait tenté de prendre le Bief de vitesse vers Felbois, mesurant le risque de rester sur sa position, trop proche d’un éventuel débarquement de Stackhouse, ne souhaitant pas laisser le champ libre à Manfred pour maltraiter le nord du Royaume. Se battre, enfin, mener une bataille car elle ne pouvait pas se permettre de faire autre chose dans son état, le Mestre avait été très clair, et elle avait sagement suivi ses directives, l’avait revigorée. Avait-elle eu raison ou tort d’opérer ce mouvement vers Felbois, de continuer malgré le temps inexorablement plus long que prévu de cette marche, de mener cette bataille ? L'avenir seul le dirait, mais elle était prête à l’affronter. Maintenant, une toute autre bataille se jouait, une bataille des plus dangereuse, bien plus encore que Malefosse et dans laquelle elle n’avait pas le droit à l'erreur. Une bataille sur un terrain qu’elle ne connaissait pas mais que son adversaire maîtrisait à la perfection. L’ennui et le doute avaient laissé place à une détermination sans faille.

Ainsi marchait la Reine de l’Orage, entre les tentes du camp, avec ce pas rapide qu’elle avait quand elle était prête à casser des gueules, ses cheveux volaient, elle sautait presque à chaque enjambée et on peinait à la suivre. Certains tiraient la gueule, mais MERDE ! Leurs copains étaient morts avec honneur, pour la gloire et la postérité ! Un discours ne pouvait pas tout régler, alors elle se taisait, souriant à chaque homme qu’elle croisait, hochant la tête montrant à tous que son moral n'était pas le moins du monde ébranlé et qu’elle n’avait pas peur.
Ainsi arriva-t-elle devant la cellule de Ser Aldus Rowan héritier de Boisdoré à l'heure de la relève des gardes, hochant la tête pour leur confirmer qu’ils pouvaient disposer. Ce qu’elle vit à travers la minuscule ouverture dans la lourde porte de bois la fit s’arrêter. Faisait-il soudainement chaud ou était-ce l’image de ce corps à moitié dénudé en action qui fit monter la température corporelle de la brune ? Le jeune guerrier faisait des pompes et le spectacle lui plaisait, alors elle profita, se rinçant l'œil allègrement jusqu’à…

__ Votre majesté ?
__ Oui, qu’est-ce que ? Hum…

Fermant la bouche, reprenant ses esprits et un tant soit peu de contenance, elle tacha de plonger son regard céruléen dans celui du garde en espérant que ses joues ne soient pas rouges.

__ Je viens parler avec le prisonnier. Ouvrez moi et… restez là.

Argella avait-elle un instant songé à lui faire prendre congé ? Oui. Mais pourquoi diable ferait-elle une telle chose ? Elle déposa ses armes devant la cellule, ce qui prit un certain temps parce qu’en plus de son épée et de sa dague au côté elle avait des couteaux sur la poitrine, dans les bottes, et au niveau des cuisses. Le garde ouvrit et la Reine entra, plastron de cuir noir aux entrelacs dorés, pantalon de cuir assorti, tresse, pas le moindre bijoux.

__ Bonjour Ser. Comment va votre blessure ?

S’enquit-elle.



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit



Spoiler:

Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 1381
Membre du mois : 8
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
Célébrité : Bridget Regan

Infos supp.
Richesses : 130

↯ Sienne est la Fureur ↯

Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t5577-argella-durrandon-mine-is-the-fury https://bloody-crown.forumactif.org/t5586-argella-durrandon-chroniques-de-l-orage https://bloody-crown.forumactif.org/t5587-argella-durrandon-riders-in-the-storm
MessageSujet: Re: Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)   Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) EmptyLun 25 Juil - 22:09

Il entendit la clef insérée dans la serrure de la porte mais Aldus resta imperturbable : si c’était pour manger des pommes de terre ou du choux froid, alors il n’y avait aucune urgence à interrompre l’exercice. Ce n’est que lorsqu’il entendit la voix d’Argella lui demander comment allait sa blessure qu’il ralentit la cadence en dissimulant la peine provoquée par ses hématomes. Le bieffois cessa son activité, resta immobile quelques secondes pour jauger le degré de douleur de sa blessure et essayer de trouver le mouvement le moins pénible à effectuer, ce qu’il fit non sans serrer les dents avant de se remettre debout. Il considéra Argella qu’il n’avait pas revue depuis sa capture, tout juste l’avait-il parfois entendue au loin lorsqu’elle donnait ses ordres à ses hommes.

Droit, Aldus mit ses mains dans son dos après les avoir frottées l’une contre l’autre pour se les dépoussiérer. Elle était toute aussi ravissante que lorsqu’ils avaient partagé ce repas il y a quelques années de cela en arrière, bien qu’ayant l’air un peu plus fatiguée par la bataille et le combat qu’elle avait mené dans la plaine de Malefosse. Cela ne lui enlevait rien de sa stature ni de l’image qu’Aldus avait gardé d’elle lors de leur dîner de Tiniviel. Toujours prête à laisser la tempête contenue en elle exploser à tout moment, elle était comme un océan dont le courroux était craint et redouté. Et pourtant qu’il était agréable de l’observer sous un soleil d’été lorsqu’il était un peu plus apaisé… Le bieffois lutta quelques peu pour garder sa contenance et ne pas laisser ses blessures le perturber ou même le plaisir de revoir Argella Durrandon –même s’il aurait préféré des circonstances plus heureuses et festives il est vrai- ressortir sur son masque de pierre.

Le visage un peu fermé, refusant de révéler ses faiblesses, il répondit avec une certaine neutralité teintée de politesse à l’égard de celle qui l’avait fait captif.

- Bonjour votre majesté, je serai bientôt rétabli je pense.

Le bieffois laissa un léger silence s’installer tandis qu’il fixa ses yeux, cherchant à déceler ses intentions ainsi que le motif de sa visite, même s’il avait déjà quelques idées en tête. Allait-elle essayer de lui soutirer des renseignements tactiques ? Ou lui parler d’un éventuel échange de prisonniers avec Adrian Wesington qui avait été pris par les forces du roi Hightower ? Aldus estimait qu’il était peu probable qu’elle vienne pour autre chose : ils étaient en guerre et le temps était précieux pour chacun des camps s’affrontant sur les terres de l’Orage. Argella venait avec un objectif, restait à voir ce qu’Aldus serait prêt à lui accorder en retour en fonction de sa requête.

Après tout il avait une dette à son égard : celle de lui avoir permis de rapatrier la dépouille de Mern IX Gardener, et rien que pour cela, Aldus était prêt à quelques concessions. Restait à voir ce qu’elle demanderait ensuite. Encore que… Argella avait su surprendre Aldus lors de leur dernière rencontre, aussi il était tout aussi possible qu’elle vienne simplement le saluer sans rien attendre de plus de sa part. Mais le Rowan préféra tenter sa chance et ouvrit directement avec une question directe.

- Que puis-je pour vous ?

Demanda-t-il en réalisant que le son de sa voix s’était quelques peu adouci de manière subtile et naturelle en sa présence. Etait-ce le coup reçu sur sa tête qui l’empêchait se concentrer quelques peu ou la nourriture contenait-elle une substance particulière ?


Aldus Theme
Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) 70bc
Great or small we must do our duty.

Aldus Rowan
Messages : 722
Membre du mois : 17
Maison : Rowan
Caractère : Intègre - Discipliné - Revanchard - Rusé - Entêté - Loyal envers sa famille - Rêveur - Dévoué - Influençable - Bon combattant - Peu méfiant à l'égard de ses proches - Fait passer le collectif avant l'individu - Audacieux
Célébrité : Russel Crowe

Infos supp.
Richesses : 472


Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)   Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) EmptySam 27 Aoû - 21:15





Captif

Aldus Rowan

La brune aux yeux céruléens fixa le prisonnier d’un air sévère en essayant tant bien que mal, plutôt mal en vérité, de ne pas sourire. C’était ridicule d'apprécier ces retrouvailles. Aldus, lui, ne devait pas apprécier d’avoir ainsi été fait prisonnier, en plus, les piquiers de la Reine Biche ne l’avaient pas épargné avant de le livrer à leur souveraine. Mais voilà, elle était contente de le revoir et cela se voyait. Après un bref sourire, elle se reprit néanmoins, mettant, presque en même temps qui lui les mains derrière le dos dans cette attitude martiale qu’ils avaient tous deux.

Aldus affirma qu’il serait bientôt guéri, d’après le Mestre qui l’avait soigné, se serait le cas, en tout cas sa vie n’était plus en danger, mais il souffrait encore, sans aucun doute possible. Le Mestre avait bien renseigné Argella sur ses blessures, elle avait insisté pour tout savoir, elle voulait être certaine qu’il reste en vie, mais aussi qu’il ne souffre pas de séquelles par la suite. En effet, si elle devait prendre contact avec Lucian, elle voulait être certaine de lui rendre un fils en bonne santé. Il tenta de dissimuler la douleur et cela aurait pu fonctionner sur n’importe qui, mais celle qui était passée maîtresse dans cet art de ne rien montrer de ses blessures en serrant les dents quoi qu’il en coûte n’était pas dupe. Elle ne fit cependant aucune remarque et commença d’un ton chaleureux.

__ Vous m’en voyez ravie. J’ai écrit au Seigneur votre père, je n’aurais pas aimé lui apprendre autre chose que votre entier et prompt rétablissement.

Un silence qui aurait pu être gênant si elle ne l’avait passé à détailler son regard comme il détaillera le sien, pour éviter que ses yeux ne glissent plus bas autant que pour savoir si, lui aussi, était content de la voir. Elle n’en appris pas plus, à part qu’il était toujours aussi troublant de le regarder trop longtemps dans les yeux, mais elle s’y était préparée et elle était trop déterminée pour se laisser déconcentrer réellement, peut-être un peu, juste l’espace d’un furtif instant avant que la réalité, bien moins plaisante, ne reprenne le dessus sur le songe d’une nuit de trêve. Celle qu’ils avaient partagés après Tinivel.

Le général demanda alors ce qu’il pouvait faire pour elle et Argella baissa la tête, se raclant la gorge.

__ J’ai demandé à Lord Rowan de m’aider à récupérer mon époux, lui-même fait prisonnier à Malefosse, contre la garantie qu’il ne vous sera fait aucun mal.

L'Impétueuse releva les yeux et ils se firent plus perçants, posés avec la précision d’un archer sur le Rowan, ils avaient le reflet d’une pointe de flèche prête à mordre la chaire. Elle reprit d’un ton plus froid.

__ J’ai reçu une proposition de la part de votre Roi. Il me propose de le rencontrer pour procéder à un échange. Mais je crains qu’il ne profite de l’occasion pour me tuer ou me faire prisonnière et ainsi s’assurer la victoire.

La jeune femme avait également reçu d’autres nouvelles, pas plus réjouissantes, hélas. Elle n’en ferait pas part à l’homme qui lui faisait face, mais tandis qu’elle se disait combien elle aurait aimé pouvoir discuter de tout cela avec lui, son regard s’adoucit. Elle aurait donné cher pour avoir un général de cette trempe sous ses ordres, pas que les siens n’aient pas de valeur, bien au contraire, à bien des égards, Lord Selmy et Dovan Caron, comme de nombreux, trop nombreux autres avant eux, s'étaient montrés aussi digne de l’Orage qu’Aldus s’était montré digne du Bief et de son titre de chevalier. Mais Ils n’étaient pas en état de discuter et elle ne voulait pas les accabler. Elle avait peut-être plus besoin d’un ami que d’un général en cet instant, l’Empereur lui manquait et son époux également.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit



Spoiler:

Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 1381
Membre du mois : 8
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
Célébrité : Bridget Regan

Infos supp.
Richesses : 130

↯ Sienne est la Fureur ↯

Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t5577-argella-durrandon-mine-is-the-fury https://bloody-crown.forumactif.org/t5586-argella-durrandon-chroniques-de-l-orage https://bloody-crown.forumactif.org/t5587-argella-durrandon-riders-in-the-storm
MessageSujet: Re: Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)   Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) EmptyMer 31 Aoû - 22:32


- C’est fort aimable à vous. J’espère ne pas faire sa déception après cette charge de cavalerie mal estimée.

Fit Aldus avec une once de dépit dans la voix. Affronter son père sur cette question sera moins agréable que de recommencer à charger une phalange composée des meilleurs piquiers de Westeros. Il aurait à encaisser son regard froid et sévère, et l’héritier savait qu’il n’aurait pas la force de le surmonter. Le bieffois écouta très attentivement celle qui le détenait prisonnier, droit comme un i, les mains dans le dos, torse nu. Il aurait apprécié pouvoir se rhabiller avant qu’elle ne rentre, mais la politesse de son éducation l’avait conduit à prioriser le salut à la souveraine. Argella ne dissimula pas ses intentions : demander l’aide à Lucian pour qu’il fasse suffisamment pression sur Hightower afin qu’il facilite l’échange rapidement.
Une double humiliation pour Aldus qui serra la mâchoire quelques secondes, cependant il fut un peu surpris d’apprendre que cela ait pu potentiellement marcher : en effet Manfred Hightower avait justement proposé un échange de prisonniers de guerre à Argella. Aldus s’était attendu à ce que ce jeu de négociations dure plus longtemps et une autre bataille voire la signature d’un traité de paix ou une reddition de l’un des deux camps pour être libéré. Le général d’avant-garde se caressa le menton, et pensa à voix haute.

- Curieux de sa part de proposer un échange de prisonniers dès maintenant. Il a la meilleure prise de guerre que vous, enfin si je peux me permettre de parler ainsi votre altesse. A sa place, j’attendrai une autre bataille pour avoir davantage d’otages dans la balance. Son attitude est… étonnante, mais je doute que ce soit la bonté qui anime sa motivation. On n’abandonne pas un levier de pression aussi rapidement sans exiger davantage.

Argella n’était pas dupe, tout comme Aldus. Cette affaire sentait le traquenard à plein nez, y compris pour le Rowan qui s’étonnait de la rapidité avec laquelle, Manfred Hightower voulait se débarrasser de Wesington, comme s’il avait attrapé un poisson rare et bien goûtu, mais trop difficile à préparer pour le dîner en plus de ne pas être celui recherché. Cela dissimulait quelque chose, et la Durrandon en avait conscience, mais Aldus voyait aussi ceci sous l’angle plus « tactique », en soit s’il estimait que Manfred Hightower réussissait son coup qu’il dissimulait sous la table des négociations, alors il mettrait l’orage échec et mat en une seule bataille décisive. Un coup bas, mais c’était encore la guerre hélas, et le bieffois en avait suffisamment vu pour avoir compris que tous ne jouaient pas avec les mêmes règles que lui, ou des gens encore plus honorables qu’Argella Durrandon. Il reprit la parole en n’ayant pas peur de plonger à nouveau ses yeux dans ceux de son hôte.

- Je pense qu’il veut engager des négociations avec vous et faire durer celles-ci pour vous encercler votre altesse, et vous contraindre à la capitulation sans condition. Et si vous refusez alors l’Orage n’aura plus de souveraine ni d’armée pour contrecarrer ses plans. Et dans l’hypothèse d’un encerclement massif, la bataille tournerait vite à l’avantage du Bief.

Soudain Aldus écarquilla les yeux, la prophétie du Prêtre Rouge qu’il avait croisée lui revint en tête comme un cheval lancé à vive allure. Il blêmit quelques peu et fronça les sourcils, l’air inquiet.

- Avez-vous défini un lieu de rendez-vous ? Est-ce à proximité d’une forêt ?

Si cela était vrai, alors la vision dans les flammes qu’il avait vue pouvait encore se réaliser, et sa conclusion serait funeste pour la souveraine des terres d’Orage. Certes Argella était une ennemie, cependant Aldus la tenait en trop grand estime pour la laisser se faire tuer, qui plus est le Rowan lui devait d’avoir pu rapatrier le corps de Mern IX, peut-être était-ce le jour pour régler sa dette ? En un sens, le natif de Boisdoré avait bien conscience d’aider une ennemie en fournissant son analyse tactique, il risquait déjà la trahison pour cela et s’ils n’avaient pas été seuls, alors les choses auraient pu être fatales pour sa famille, son père, et Ghabrielle...



Aldus Theme
Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) 70bc
Great or small we must do our duty.

Aldus Rowan
Messages : 722
Membre du mois : 17
Maison : Rowan
Caractère : Intègre - Discipliné - Revanchard - Rusé - Entêté - Loyal envers sa famille - Rêveur - Dévoué - Influençable - Bon combattant - Peu méfiant à l'égard de ses proches - Fait passer le collectif avant l'individu - Audacieux
Célébrité : Russel Crowe

Infos supp.
Richesses : 472


Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)   Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) EmptyDim 25 Sep - 10:53





Captif

Aldus Rowan

Argella hocha la tête avec un léger sourire en coin quand Aldus parla de sa charge impérieuse sur les piquiers de l’Orage. En vérité, il lui avait rendu une fière chandelle ce jour-là, en agissant de la sorte, même si cela n’avait pas suffit à lui faire remporter la bataille pour de bon et qu’elle avait finalement essuyé de trop lourdes pertes pour ne pas quitter Malefosse. Aurait-elle, elle-même, résisté à l’envie d’en découdre si elle avait été à sa place ? En tant que Reine, peut-être, en tant que simple officier, certainement pas. Elle aurait foncé tête baissée et aurait vendu chère sa vie ou sa liberté, comme l’avait fait le Rowan. Ses yeux, rivés sur Aldus, brillèrent soudain d’un éclat nouveau à l’idée de pouvoir charger comme elle l’avait fait à Willum, le souvenir de cette bataille élargit son sourire et éclaira son visage. Elle fut obligée de rassembler toute sa concentration pour ne pas montrer son impatience, ses pieds bougèrent à peine, mais elle piaffait bel et bien, tel un destrier dont on retient la puissance d’une main ferme avant de se jeter avec lui, corps et âme, sus à l’ennemi. Du bout des doigts, elle toucha la cicatrice qui traversait son front et redressa la tête.

__ Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

Fit-elle avant de serrer les dents. La frustration de ne pouvoir rien faire d’utile, de ne pas pouvoir se battre, de ne pas pouvoir mener ses hommes comme elle l’entendait et de ne devoir prendre aucun risque était palpable dans chaque fibre de son corps. Ses muscles tendus en témoignaient, son état ne lui permettait plus d’être celle qu'elle était au fond d'elle- même l’Impétueuse et cela lui pesait plus que n’importe quelle charge sanglante et même mortelle. Mais elle n’avait pas le droit de perdre cet enfant, elle n’avait pas le droit de prendre le moindre risque. Ce mariage que tous voulaient tournait au désastre. Adrian prisonnier, elle enceinte en pleine campagne. Tout ce qu’elle avait pu craindre arrivait et même bien pire, car le Prince Consort aux mains de l’ennemi alors qu’ils s’apprêtaient à se réfugier dans son fief était probablement le pire scénario possible.

Oui. Mais les piquiers et les archers longs de l’Orage avaient tenu leurs promesses. Et si, chaque jour, la perspective de pouvoir suffisamment disperser ses forces pour tenir de longs sièges s'amenuisait, l'avant garde bieffoise se faisant toujours plus pressante sur son arrière garde, elle avait des réserves dans le Royaume et quelques idées en tête.

Argella laissa le prisonnier parler, écoutant autant ses mots que le son de sa voix pour y déceler le doute, la tromperie. Elle ne vit pas l’ombre du mensonge dans ses propos, bien au contraire, elle fut surprise de sa franchise. Il avait tout à gagner dans cet échange rapide, à la fois la liberté et la victoire pour le Bief. A défaut de ne pas l’encourager à accepter, il aurait pu faire le choix de se taire ou simplement de ne pas lui révéler ses pensées, mais il lui livra un discours qui ne fit que confirmer ce qu’elle même craignait. Continuant à expliquer son point de vue et les risques de cette rencontre, Aldus jouait le jeu le plus étrange que la brune n’ait jamais vu. Un moment elle douta même de sa sincérité, essayant de déceler le piège dans ses propos, mais cet échange sans la moindre couverture était trop dangereux et cette fuite la menait inexorablement vers un encerclement tout aussi certain. Elle le vit blêmir avant qu’il lui pose l’ultime question, une bien étrange question

__ Il n’y aura pas de rencontre, Ser. Vous allez devoir me supporter encore quelque temps. Il ne veut pas se mettre votre famille à dos en ne proposant rien, mais je doute qu’il puisse me croire assez naïve pour accepter un tel échange sans la moindre option de repli face à une armée supérieure en nombre. De plus, Stackhouse a débarqué et nous coupe la route d’Accalmie, mes options n‘ont jamais été aussi limitées, sans compter que la cavalerie bieffoise nous colle au train. Il sait que je vais devoir composer avec ma belle famille là où nous allons, et il peut espérer utiliser mon absence de réponse favorable à sa proposition contre moi.

La Reine de l’orage imaginait le pire pour son époux, le pire pour la suite, le pire par rapport à cette proposition qu’elle se voyait obligée de refuser à moins de prendre des risques inconsidérés. La mention de l’encerclement lui ayant rappelé, à elle aussi l’avertissement d’une certaine Shaera. Manfred savait parfaitement où ils allaient, Aldus quant à lui semblait l’ignorer… Elle sourit et se saisit de la chemise du chevalier avant de s’approcher de lui pour la lui donner. Plongeant son regard dans celui du Bieffois, elle dit.

__ Si je ne tombe pas dans un piège, je tomberais dans le prochain. Et le prochain s’appelle Wensington également. Êtes-vous prêt à crever de faim à mes côtés ?


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit



Spoiler:

Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 1381
Membre du mois : 8
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
Célébrité : Bridget Regan

Infos supp.
Richesses : 130

↯ Sienne est la Fureur ↯

Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t5577-argella-durrandon-mine-is-the-fury https://bloody-crown.forumactif.org/t5586-argella-durrandon-chroniques-de-l-orage https://bloody-crown.forumactif.org/t5587-argella-durrandon-riders-in-the-storm
MessageSujet: Re: Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)   Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty


Contenu sponsorisé


Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Captif - [Pv: Queen Biche !] (Année 2 - Mois 4 - Semaine 2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour 9 – Le Mariage de la Biche - Année 2 - Mois 3 - Semaine 2
» Argella Durrandon ↯ Queen Biche
» Tour 5 – Le Retour du Roi - Année 1 - Mois 03 - Semaine 4
» Tour 7 – La Fin d'un Royaume - Année 1 - Mois 08 - Semaine 2
» Tour 7 – Le Printemps - Année 1 - Mois 08 - Semaine 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Orage-
Sauter vers: