Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

 

 I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra

Aller en bas 
MessageSujet: I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra   I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra EmptyMer 6 Juil - 20:14

I'm headed straight for the castleI'm headed straight for the castle
They've got the kingdom locked up
And there's an old man sitting on the throne
That's saying I should probably keep my pretty mouth shut
Straight for the castle
An 2, mois 3, semaine 4

Elle avait appris que Sharra Arryn se trouvait au même endroit qu'elle.
 
Si Jaenyra ne perd généralement aucune occasion de s'attribuer des mérites qu'elle n'a pas forcément, elle ne peut en aucun cas prétendre avoir calculé ce coup-là. Elle était arrivée dans l'Ouest sans savoir si Jordane Lannister serait réceptive à ses propositions et sans savoir si elle ne serait pas tuée, un coup de bluff qui lui a jusque-là été tout à fait profitable. Elle est arrivée à Castral Roc à moitié aveugle, munie d'informations lue sur papier, qui n'avaient rien d'actuelles. En soi, elle n'aurait jamais pu prévoir que la reine-mère du Val s'y trouverait en même temps qu'elle. Quelques missives plus tard et un rendez-vous était convenu. Si elle ne pouvait atteindre le roi pour l'heure, sans doute que discuter avec sa mère était une première étape qui lui semblait tout à fait satisfaisante.
 
Le lieu choisi par Sharra n'a rien d'hospitalier. Castral Roc regorge de surplombs, rien d'étonnant pour un fort bâti sur une falaise. Celui choisi par la valoise - s'il est très bien aménagé - n'en est pas moins particulièrement exposé au vent marin. Une rencontre aux tons informels qui n'en est pourtant pas moins irréfléchie, à moins que la météo particulière ne serve qu'à leur donner froid. Ce dont Jaenyra doute, tout en regrettant le climat bien plus agréable qui règne à Elyria. Si aucune intempérie ne peut l'empêcher de discuter avec une reine, la Valtigar n'est pas tout à fait habituée à un tel environnement. Du peu qu'elle sait de Sharra et de l'endroit d'où elle vient, le vent ne sera pas un problème pour elle.
 
- Majesté.
 
La dame est impressionnante, Jaenyra s'en doutait. Elle esquisse une révérence, sa garde se tenant à bonne distance. Après avoir rencontré Jordane, elle est néanmoins persuadée de pouvoir s'extirper de n'importe quelle discussion avec n'importe quel grand nom charismatique. Etait, du moins. Elle ignore si la reine-mère du Val la reçoit dans l'optique de mettre à mort tout espoir d'entente entre son royaume et le nouvel empire qu'ils souhaitent bâtir, ou si elle envisage au contraire de tisser des liens avec eux. Quoi qu'il en soit, cette entrevue ne peut qu'être bénéfique à condition que personne ne soit propulsée par dessus les solides rambardes de pierre.
 
- C'est un honneur de vous rencontrer, je vous remercie d'avoir accepté cette entrevue.
 
Jaenyra se redresse, fait un pas en avant, observe rapidemment le visage de Sharra. D'une grande beauté, en ça au moins, les écrits disent vrai. 
 
[size=34]©️[/size] 2981 12289 0



┗ if i can't have love, i want power ┛
ஃ I need my golden crown of sorrow, my bloody sword to swing, I need my empty halls to echo with grand self-mythology. ’Cause I am no mother, I am no bride, I am king ஃ

Jaenyra Valtigar
Messages : 173
Membre du mois : 67
Maison : Valtigar
Caractère : Calculatrice - Cultivée - Jalouse - Passionnée - Curieuse - Manipulatrice - Menteuse.
Célébrité : Anya Chalotra

Infos supp.
Richesses : 16


I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra   I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra EmptyJeu 14 Juil - 0:57



Sharra Arryn
Afin d'apporter son soutien à la couronne valoise, malgré ses mésententes avec son fils Ronnel, Sharra s'est rendue dans l'Ouest pour servir d'ambassadrice mais également pour être mariée à un noble ouestrien. Malheureusement, ses noces tardent et son fils se montre impatient pour qu'elle revienne au Val : elle sent que quelque chose ne va pas. Entre temps, elle est sollicitée pour une entrevue, par la représentante d'une force étrangère, Jaenyra Valtigar. Cette dernière semble vouloir engager de possibles discussions entre le Val et le Nouvel Empire Valyrien.


Je ne saurais dire si cette mission est un exil forcé ou une liberté salutaire. Dès les premiers jours, je me suis surprise à vaquer à de simples occupations. Je m’étais persuadée d’avoir quelques utilités en tant qu’Ambassadrice du Val et de la Montagne à la cour des Lions, mais ces derniers semblent bien se dispenser de mon avis sur quelques projets ou plans. J’avais espéré renouer plus solidement l’alliance entre nos deux Royaumes, à travers un mariage entre une grande maison ouestrienne et moi-même. Si l’affaire avait été discuté avant mon départ de mon Royaume natal, ni Jordane, ni Ronnel n’en font référence aujourd’hui dans nos différents échanges – en face-à-face avec la première, par lettre avec le second.

Les dernières lettres de mon fils m’inquiètent, par ailleurs. Il s’impatiente. Or, n’est-ce pas dans cet état que nous commettons quelques erreurs fatales et irrémédiables ? Je soupire. Est-ce que ce garçon avait écouté le moindre mes enseignements ? Sur ces derniers mois, les déceptions s’accumulaient avec mon premier né. Je ne saurais dire s’il est en bon chemin pour détruire tout ce que son père et moi-même avions construit, ou s’il avait les bons choix pour agrandir l’héritage que nous avons su conserver toutes ces années. Enfin, je préfère ne pas réfléchir. Je suis divisée entre l’orgueil blessé d’une Reine, et le cœur brisé d’une Mère …

Et dans ce marasme de monotonie que je tente désespérément de tromper en me renseignant sur les intrigues ouestriennes, enfin un élément perturbateur se présente, rappelant au monde – et à moi-même – qui je suis avant tout : Sharra Arryn, née Corbray, que l’on surnomme « la Belle », qui a été tour à tour Reine, Reine Régente et Reine Mère aujourd’hui. Le premier titre avait été obtenu grâce au destin et le second par mes manigances et mes jeux politiques. Le dernier tient dorénavant plus d’un titre honorifique, rappelant aux plus jeunes que j’ai survécu à toutes ces intrigues de Cour et politiques, dont certaines auraient pu couter la vie de mes enfants et la mienne.

Je me prépare convenablement pour cet entretien, optant pour les tenues qui mettent en valeurs mon charme naturel. Je profite d’être en position de force – je suis sollicitée car on a besoin de moi, ou du Val, et non l’inverse – pour imposer le lieu de la rencontre. Si j’ai une sincère amitié à l’égard de Jordane, je n’en reste pas moins méfiante et prudente. Dans toutes les Cours royaux, les espions pullulent et il est hors de question que quiconque rapporte les propos échangés lors de cette rencontre à quiconque, que ce soit l'Empire ou les Maîtres de Lieux. L’affaire concerne le Val, et nul autre Royaume.

Pour ces raisons, je nous ai isolé sur une hauteur où la vue est assez dégagée pour savoir qui approche. Nos seules gênes sont ces bourrasques de vent, fortes de temps à autre.

- Dame Jaenyra Valtigar, je suis bienheureuse de vous rencontrer, et de pouvoir échanger avec vous, lui répondis-je avec un beau sourire. Pourtant, mon regard la fixe tel un aigle. J'ose espérer que vous n'êtes pas frileuses. Malheureusement, au sein de Castral-Roc, je ne connais nul lieu où vous parler au nom du Val en toute franchise ... qu'ici. Nous devons nous y accommoder.Son regard violacé ne m’échappe pas, m’étonne même ! N’est-ce pas l’une des caractéristiques des héritiers de l’Ancienne Valyria ? Si je puis me permettre ce compliment, vous avez de très beaux yeux. Cette couleur est peu commune en Westeros. Etes-vous d'Essos, comme beaucoup le prétendent ?  

Je m’étais vaguement renseignée à son sujet, mais les propos divergeaient d’un courtisan à un autre. Il est donc nécessaire de faire son propre avis sur cette fille, et sur le sujet de cet entretien.



... or peace.
ANAPHORE

Arianne Martell
Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.
Messages : 8118
Membre du mois : 213
Maison : Maison Martell
Caractère : Joviale - Désabusée - Diplomate - Narcissique - Patiente - Indécise
Célébrité : Deepika Padukone

Infos supp.
Richesses : 188

Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.

I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t5790-arianne-martell-meme-les-pierres-finissent-par-ceder-sous-les-assauts-repetes-de-la-pluie https://bloody-crown.forumactif.org/t5797-arianne-martell-et-je-traverserai-monts-et-montagnes https://bloody-crown.forumactif.org/t5796-arianne-martell-les-amis-les-ennemis En ligne
MessageSujet: Re: I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra   I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra EmptyMar 19 Juil - 12:23

I'm headed straight for the castleI'm headed straight for the castle
They've got the kingdom locked up
And there's an old man sitting on the throne
That's saying I should probably keep my pretty mouth shut
Straight for the castle
Les reines mères sont les pires, Jaenyra a fini par le comprendre.

Lorsqu'elle est arrivée à Castral Roc, elle était persuadée de rencontrer en la personne de Jordane une grande dame. Elle ignorait s'il s'agirait d'une précieuse alliée ou d'une féroce ennemie, mais elle avait trop entendu à son sujet pour avoir des doutes quant au fait qu'elle serait impressionnée. Elle n'avait pas été déçue, très loin de là.

Devenir reine n'était finalement pas bien compliqué, bien qu'il semblerait que les couronnes se refusent à se poser sur sa propre tête. Il suffisait d'un mariage, rien qu'une cérémonie sans grande signification qui fait pourtant d'une simple dame la seconde moitié de la classe dirigeante d'un royaume. Officiellement, en tout cas. Officieusement, il y a toujours les figures de l'ombre qui subsistent, les conseillers, les religieux... les mères. Celles qui ont survécus à leurs années de règne avec brio et qui continuent d'exercer leur influence, d'une manière ou d'une autre, toutes différemment. Lorsqu'elle avait rencontré Jordane, il lui est paru évident qu'elle avait sous ses yeux la seule et véritable dirigeante de l'Ouest.

Sharra Arryn lui a fait un effet similaire.

Bien qu'elle ne connaisse pas encore le jeune roi du Val, l'importance de sa mère se lit dans la façon qu'a la dame de s'exprimer. Elle se sait en position de force et l'est assurément, Jaenyra a depuis quelques temps largement compris qu'elle devrait multiplier courbettes et bons mots pour se faire accepter des westerosi, mais pas seulement. Il lui fallait surtout leur montrer l'utilité que leur nouvel empire valyrien pouvait avoir pour leurs royaumes, ce qui n'était pas une mince affaire dans un contexte où un empire sévit déjà et se trouve justement en guerre contre les puissances qu'elle espère rallier. Un casse tête sans fin qui ne l'effraie pour l'instant pas, ou peu du moins.

- Vous pouvez parfaitement vous permettre ce compliment et je vous en remercie, je ne peux que vous le renvoyer.

Sharra Arryn est belle et il ne fait aucun doute qu'elle le sait, Jaenyra commence par cette partie de la discussion car elle lui semble être de ce fait la plus évidente.

- Pour une fois, les rumeurs disent vrai à mon sujet. Je viens en effet d'Essos et suis née sur une île dont bien peu connaissent l'existence et dont moins encore se soucient.

Elyria fait en effet pâle figure comparée aux géantes Volantis ou Braavos, mais il s'agit de l'endroit où elle a vécu une grande partie de sa vie et pour lequel elle a donc une affection toute particulière. L'évoquer en surface lui permet d'en dire suffisamment pour rendre leur existence plus concrète, ou moins elle l'espère.

- J'ai donc fait un long voyage qui s'est avéré par moment particulièrement venteux. Je ne crains pas les intempéries.

C'est ce qu'elle dit pour le moment, sans doute qu'elle regrettera ses mots lorsque son front sera brûlant et ses nasaux complètement bouchés.

- Craignez vous les oreilles indiscrètes, Majesté ? Je suppose qu'il s'agit là d'un bon augure pour notre discussion.

Jaenyra joue la carte de l'audace, qui peut s'avérer piégée selon les interlocuteurs. Elle a néanmoins l'intuition qu'elle peut fonctionner avec cette reine ci, sans certitude. Après tout, personne ne craint que l'on écoute une discussion que l'on a l'intention de garder parfaitement stérile et sans intérêt.
[size=34]©️[/size] 2981 12289 0



┗ if i can't have love, i want power ┛
ஃ I need my golden crown of sorrow, my bloody sword to swing, I need my empty halls to echo with grand self-mythology. ’Cause I am no mother, I am no bride, I am king ஃ

Jaenyra Valtigar
Messages : 173
Membre du mois : 67
Maison : Valtigar
Caractère : Calculatrice - Cultivée - Jalouse - Passionnée - Curieuse - Manipulatrice - Menteuse.
Célébrité : Anya Chalotra

Infos supp.
Richesses : 16


I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra   I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra EmptyMer 14 Sep - 19:28



Sharra Arryn
Afin d'apporter son soutien à la couronne valoise, malgré ses mésententes avec son fils Ronnel, Sharra s'est rendue dans l'Ouest pour servir d'ambassadrice mais également pour être mariée à un noble ouestrien. Malheureusement, ses noces tardent et son fils se montre impatient pour qu'elle revienne au Val : elle sent que quelque chose ne va pas. Entre temps, elle est sollicitée pour une entrevue, par la représentante d'une force étrangère, Jaenyra Valtigar. Cette dernière semble vouloir engager de possibles discussions entre le Val et le Nouvel Empire Valyrien.


Avec une certaine fierté, je dois admettre que j’ai su préserver ma beauté au fil des années. Un ou deux cheveux blancs ont fait leurs nids dans mon épaisse crinière, et quelques rides d’expression viennent décorer le contour de mes yeux ou de ma bouche. Heureusement, les premiers sont noyés dans la masse, et les secondes apportent davantage de maturité et de charme à mon visage. Encore aujourd’hui, je pourrais me targuer du titre de la « Belle ».

Mais nous n’étions pas là pour discourir sur des sujets aussi superficiels. Il y a plus important, et notamment la sécurité et la prospérité du Val et de la Montagne pour ma part, et surement la prospérité et l’établissement des siens dans une quelconque contrée pour cette inconnue d’Essos. Est-ce que cette fille allait apporter cette aide précieuse dont, mon fils, semble cruellement manquer ? Ses lettres m’étonnent, encore et toujours. Ne l’ai-je pas prévenu qu’il allait être seul ? N’a-t-il pas pris immédiatement ses précautions, suite à mon départ ?

- Je vous ai brièvement croisé. Et surtout, j’ai eu vent de bien des rumeurs à votre sujet. Lorsque vous avez demandé une audience, avec moi, mon sentiment s’est confirmé à votre sujet. Vous n’êtes pas une dame aux origines inconnues, cherchant un mari à la cour des Lions. Vous désirez ce que seulement des Rois et des Reines peuvent offrir.

Je la toise, avec un sourire bienveillant. La Lionne est connue pour être impitoyable, voire froide. Pour ma part, j’ai toujours préféré un brin d’humanité et d’empathie à tout échange. Cette philosophie s’étend aussi à nos enfants. Jordane est plus rude que je ne l’ai été avec Ronnel. Est-ce, peut-être, là l’erreur que j’ai commis avec mon ainé ? A avoir été trop tendre avec, il en a oublié bien des préceptes importants pour devenir un bon Souverain et surtout un fils respectueux.

J’inspire ce bon air marin, préférant me concentrer sur cette étrange brunette.

- Or, si nous voulons obtenir quoi que ce soit, nous devons avoir une chose, une force, ou un bien d’une valeur équivalente à échanger. Vos suppositions sont donc justes. Je suis prête à vous écouter, et à parler, au nom du Val et de la Montagne. Parlons donc librement. Qui êtes-vous ? Qui représentez-vous ? Et que cherchez-vous, à Westeros ?

Mes questions ne sont pas pressantes. Mon ton est calme, je dirais même chaleureux. Je n’ai nul à priori et surtout nulle méfiance – si ce n’est celle qu’on accorde naturellement à des étrangers. Je suis plus qu’ouverte à une conversation, et davantage si elle peut apporter une aide précieuse à mon Royaume et, indirectement, à mes fils.

Qu’importe si l’ainé m’a blessé, il n’en reste pas moins ma chair et mon sang. Enfin, j’ai encore un second fils, un frère et des cousins encore sur ces terres chéries. Sa protection m’importe plus que tout. Si je ne suis plus Reine Régente, je n’en reste pas moins Reine Mère, et donc l’une des Protectrices de ces belles montagnes et vallées.



... or peace.
ANAPHORE

Arianne Martell
Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.
Messages : 8118
Membre du mois : 213
Maison : Maison Martell
Caractère : Joviale - Désabusée - Diplomate - Narcissique - Patiente - Indécise
Célébrité : Deepika Padukone

Infos supp.
Richesses : 188

Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.

I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t5790-arianne-martell-meme-les-pierres-finissent-par-ceder-sous-les-assauts-repetes-de-la-pluie https://bloody-crown.forumactif.org/t5797-arianne-martell-et-je-traverserai-monts-et-montagnes https://bloody-crown.forumactif.org/t5796-arianne-martell-les-amis-les-ennemis En ligne
MessageSujet: Re: I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra   I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra EmptyDim 18 Sep - 20:47

I'm headed straight for the castleI'm headed straight for the castle
They've got the kingdom locked up
And there's an old man sitting on the throne
That's saying I should probably keep my pretty mouth shut
Straight for the castle
Jaenyra sourit, très vite percée à jour par le flair de la reine mère du Val. Le sourire d'un enfant fier de son méfait, probablement.

- Vous voyez juste.

Elle confirme simplement, inutile de nier ce qui parait évident. Elle n'est pas ici pour profiter de la cour de Castral Roc, en simple visite amicale et encore moins pour trouver quelqu'un à épouser. Tout ce qu'elle souhaite, c'est du pouvoir pour l'empire qu'ils essaient d'étendre en ces terres. Des alliés, de quoi s'établir durablement. Depuis qu'elle se trouve à l'Ouest, Jaenyra se détache de plus en plus de la vision offensive qui est celle de son père. Ils ne peuvent prendre le contrôle d'un continent sans coopérer avec les puissances déjà présentes, simplement par la force, eux contre tous. Et elle n'est pas certaine qu'ils le pourront un jour, ni même qu'elle le veuille. La reine demande des informations concrètes, elle les lui donnera.

- J'ai l'honneur de représenter aujourd'hui le diadoque du nouvel empire Valyrien, et son héritier Maegor Valtigar également sur ce continent. Notre empire est fort en Essos, nous disposons d'ors et déjà de plusieurs cités et notre conquête n'est pas prête de prendre fin.

Jaenyra marque une pause, regarde un instant les vagues qui s'écrasent contre le Roc. L’anonymat a été leur mot d'ordre en arrivant à Westeros, il est néanmoins temps de faire tomber les masques.

- Les ambitions de mon père s'étendent bien au-delà des cités libres. Nous souhaitons également faire renaître des cendres Valyria en ce continent, qui conserve par ailleurs bon nombre de ses héritages en son sein.

Les Targaryen, Cetigar, Velaryon, autant de maisons qui tiennent leur culture, leurs physiques et surtout leurs dragons de l'empire qu'ils essaient tant bien que mal de reconstruire. Des maisons qui semblent pourtant avoir oublié leur dette envers cette civilisation.

- Néanmoins, nous avons parfaitement conscience du contexte pour le moins complexe dans lequel Westeros se trouve. Nous n'avons encore aucun ennemi, officiellement, mais cela ne tardera pas. Il y a de grandes chances, Majesté, pour que nos ennemis soient les mêmes.

Elle a pris le temps de se documenter, longuement, sur les conflits qui déchirent actuellement le continent et ceux l'ayant fait souffrir dans le passé. Le meurtre d'Aegon et de sa sœur, la guerre du Loup contre le Noir, la naissance de l'empire Braenaryon et les nouvelles tensions entre cette puissance et l'Ouest, le Bief... le Val. Même si son père espère visiblement une alliance entre la Targaryen et leur famille, Jaenyra n'y croit pas. L'idée qu'elle abandonne ce qu'elle s'est acharnée à construire pour rejoindre leur idéal ne parait pas logique, si ce n'est complètement stupide.

- J'ai eu vent de votre quête d'indépendance face à un autre empire aux tendances... disons expansionnistes. Nous sommes disposés à nous joindre à ce combat, progressivement.

Jaenyra marque à nouveau une pause, prend le temps de réfléchir, de se demander quelle est la meilleure façon de lui faire comprendre leurs intentions.

- Notre père a beaucoup d'ambition mais c'est mon frère qui dirige nos armées sur ce continent. Nous saurons nous poser des limites et respecter votre indépendance. Pour l'heure nous avons des prétentions sur Dorne, à l'avenir notre regard pourrait se tourner vers Peyredragon. Aujourd'hui, je vous propose simplement d'allier nos deux projets, de se renforcer mutuellement par le commerce et à l'avenir, de partager nos combats.

Elle ignore l'impact de son discours sur la reine du Val, incapable de lire quoi que ce soit sur ses traits fins. Tout ce qu'elle peut faire, c'est espérer.
[size=34]©️[/size] 2981 12289 0



┗ if i can't have love, i want power ┛
ஃ I need my golden crown of sorrow, my bloody sword to swing, I need my empty halls to echo with grand self-mythology. ’Cause I am no mother, I am no bride, I am king ஃ

Jaenyra Valtigar
Messages : 173
Membre du mois : 67
Maison : Valtigar
Caractère : Calculatrice - Cultivée - Jalouse - Passionnée - Curieuse - Manipulatrice - Menteuse.
Célébrité : Anya Chalotra

Infos supp.
Richesses : 16


I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra   I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra EmptyLun 19 Sep - 20:51



Sharra Arryn
Afin d'apporter son soutien à la couronne valoise, malgré ses mésententes avec son fils Ronnel, Sharra s'est rendue dans l'Ouest pour servir d'ambassadrice mais également pour être mariée à un noble ouestrien. Malheureusement, ses noces tardent et son fils se montre impatient pour qu'elle revienne au Val : elle sent que quelque chose ne va pas. Entre temps, elle est sollicitée pour une entrevue, par la représentante d'une force étrangère, Jaenyra Valtigar. Cette dernière semble vouloir engager de possibles discussions entre le Val et le Nouvel Empire Valyrien.


Une véritable Reine ne trahit pas ses émotions, ou ses pensées. Elle peut être insultée ou crever de chagrin, mais elle n’en montrera rien, gardant la tête haute et les yeux secs. Certains mots ou concepts me gênent considérablement dans le discours de la demoiselle, dont conquête, ambition ou prétentions. J’ai le sentiment d’entendre Harren Le Noir et sa descendance. Et encore, je pourrais outrepasser ce sentiment. Par contre, il m’est difficile d’être sourde, ou aveugle ou ignorer trois grandes vérités.

Ils ont des prétentions sur la Principauté de Dorne, alliée de circonstances. Si jamais ce Royaume tombait véritablement entre leurs mains, que se passerait-il au Détroit ? Les côtes valoises sont larges, et conséquentes, et nous n’avons pas de flottes suffisantes pour en couvrir chaque superficie. Dégager cette mer est donc primordiale.

Et puis, il est question d’Essos ou de Peyredragon, soit deux régions qui pourraient sérieusement mettre en danger le Val ou, au contraire, apporter un nouveau souffle. Jusqu’à maintenant, seule la Principauté détenait le monopole du commerce avec les Cités Libres, bénéficiant de comptoirs supplémentaires inespérés et très riches. Quant à nos voisins, ne serait-il pas plus avisé de remplacer la maison Targaryen par ces nouveaux venus ? Le temps qu’ils s’établissent, la Maison Arryn pourrait renforcer sa flotte, son armée et ses forteresses …

Les opportunités sont aussi immenses que les risques.

- Je vous déconseille de vous joindre progressivement à un quelconque combat. Soit vous attaquez avec toute votre force, soit vous les réservez et les rassemblez pour frapper le moment opportun, répondis-je tranquillement.

Cette attitude prudente me rend bien pensive. Manquent-ils de forces conséquentes, me vendant une illusion ? Ou alors, tâtent-ils le terrain avec l’Empire également, se réservant de formuler des promesses solides ?

- Enfin, c’est mon fils, le Roi Ronnel, qui est le seul décisionnaire sur les alliances, ajoutais-je, ayant largement compris à quel point je suis devenue une gêne temporaire – ou définitive – à son second début de règne. Pour autant, mon avis aura son impact lorsque je lui écrirai à votre sujet. Et aujourd’hui, je ne comprends pas exactement ce que vous proposez.

J’inspire, consciente que c’est à mon tour de m’exprimer.

- Votre argumentaire manque d’éléments considérables. Commençons par vous, ma Dame. Qui êtes-vous exactement, au sein de ce Nouvel Empire ? Comment est-ce que votre Diadoque se nomme ?  , lui demandais-je, lançant un regard amusé. Enfin, le Val ne peut pas commercer s’il est étouffé par ses ennemis par la terre et par la mer. Si vous désirez une solide alliance avec mon fils, vous devez être prêt à vous engagez immédiatement et totalement dans les combats. Je pense que la situation géographique de ce Royaume ne vous a pas échappé, si vous avez déjà des vus sur Peyredragon. Est-ce, peut-être, l’une des raisons pour laquelle vous avez préféré voguer sur les terres ouestriennes et non valoises, glissais-je, tentant de lui arracher quelques menues confessions. Les vérités les plus intimes, contraignantes ou révélatrices se cachent dans d’infimes détails. Enfin, vous parlez de caisses d’or, de cités libres et de larges conquêtes. Il semblerait que le Diadoque est encore occupé en Essos. Dès lors, quelle force vous a-t-il prêté en arrivant au Westeros, en terme de flotte et d'armée ? Dans la mesure du possible et du secrets d’Etat que vous devez assurément protéger, auriez-vous des estimations à fournir ?

Je me tus, m’humectant mes lèvres.

- Enfin, et je pense que les deux véritables questions que l’on doit se poser sont les suivantes. Comment est-ce que l’Héritier, Maegor Valtigar, pourrait imposer des limites au Diadoque ? Et plus important, quel sort est-ce le Nouvel Empire réserve à ceux qui refuseront de commercer, ou de combattre avec lui, aujourd’hui ?

J’ai perdu tout éclat de chaleurs.

- J’ose espérer que je ne vous froisse pas, mais malheureusement, les circonstances m’obligent à être incisives et franches. Nous ne sommes point au Val, je n’ai ni le temps, ni les moyens de vous accueillir confortablement et agréablement. Enfin, Westeros est dans une guerre totale et les décisions doivent être prises très vite. Alors, il faut que nous parlions concrètement, pour que cette discussion avance à l’avantage de nos deux Royaumes et surtout, pour que nos deux Souverains se considèrent comme de potentiels alliés et non autrement.

Je tends une main, reste à voir si elle va la saisir … ou se rabrouer. Les jeunes peuvent faire preuve d’un farouche orgueil. Voyons donc de quel bois est fait cette enfant.



... or peace.
ANAPHORE

Arianne Martell
Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.
Messages : 8118
Membre du mois : 213
Maison : Maison Martell
Caractère : Joviale - Désabusée - Diplomate - Narcissique - Patiente - Indécise
Célébrité : Deepika Padukone

Infos supp.
Richesses : 188

Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.

I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t5790-arianne-martell-meme-les-pierres-finissent-par-ceder-sous-les-assauts-repetes-de-la-pluie https://bloody-crown.forumactif.org/t5797-arianne-martell-et-je-traverserai-monts-et-montagnes https://bloody-crown.forumactif.org/t5796-arianne-martell-les-amis-les-ennemis En ligne
MessageSujet: Re: I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra   I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty


Contenu sponsorisé


I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm headed straight for the castle | Ft. Sharra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm headed straight for the castle, And there's an old man sitting on the throne that's saying I should probably keep my pretty mouth shut ¤ Ysilia Royce
» A few words around the castle [Tour VI - Terminé]
» Sharra Arryn
» Sharra || And we'll love, and we'll hope, and we'll die
» Sharra Arryn. The Flower Of The Mountain.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Castral Roc-
Sauter vers: