Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

 

 [FB An -3, Pentos] Jade et améthyste

Aller en bas 
MessageSujet: [FB An -3, Pentos] Jade et améthyste   [FB An -3, Pentos] Jade et améthyste EmptyJeu 30 Juin - 9:04

Jade et améthyste

La neige tombe dans le matin mort.
Les hurlements d'un chien errant et les pas de Geta transpercent l'air.
Je marche avec le poids de la Voie lactée sur mes épaules.
Mais un parapluie qui s'accroche à l'obscurité, c'est tout ce qu'il y a.


La voix de la jeune femme s’élevait au milieu de la cour intérieur du palais, pure mélodie semblant flotter haut du jardin et jusqu’au ciel. Son instrument posé entre ses jambes, elle en pinçait les cordes pour accompagner sa voix. Oh quelle triste mélodie qu’offrait sa voix tremblante, imprégnée d’une peine que tous entendant sa chanson pourraient comprendre malgré des paroles prononcées dans la langue d’un pays trop lointain pour être ici à Pentos connue.

Souvenir d’un temps pourtant pas si ancien mais d’une vie qui lui semblait pourtant si différente de celle menée à présent.

Je suis une femme qui marche au bord de la vie et de la mort.
Qui a vidé mes larmes il y a bien des lunes
Toutes les larmes de compassion et les rêves
Les nuits enneigées et les lendemains n'ont pas de sens


Assise au bord du bassin du jardin intérieur, ses pieds trempant dans l’eau, la jeune esclave chantait une peine si lourde que même des larmes ne pouvaient l’exprimer. Car les larmes trop pleurées refusaient à présent de couler le long de ses joues. Loin de sa région d’origine et tout ce qu’elle avait connue là-bas, loin surtout des rêves qu’elle avait dépeint pour son futur.

Elle avait cru son futur faites d’heureuses et douces chansons d’amours, dédiées à un maitre qui aurait été un seigneur local et connaissant les valeurs et les uses qui sont siennes. Elle s’était imaginée déjà les regards émerveillés de tous la croisant, car elle avait après tout était formé dans la plus grande maison d’artiste du pays, l’admiration et le respect envers sa personne. Mais ses rêves s’étaient vus violemment trainés dans la boue.

J'ai immergé mon corps dans la rivière de la vengeance
Et jeté ma féminité il y a de nombreuses lunes.
Au nom du ciel, ce sont nos soldats, loyaux, invincibles et courageux.
Maintenant, il est temps pour eux de quitter le pays de leurs parents.


Le jardin intérieur de ce palais semblait si calme en ce début d’après-midi. Petit coin de paradis semblant chaque jour échapper aux facéties du climat régnant à Pentos, si calme lorsque la tempête régnait, si frais lorsque le soleil se faisait violent, mais ce coin de paradis n’était autorisé à tous. Seul Lin parmi les esclaves de la maison pouvait s’y asseoir et en profiter véritablement sans se voir fouetté, dans ce jardin d’apparat le maitre l’autorisait à s’asseoir parmi les autres objets de valeurs. Le maitre passerait-il la voir après avoir reçu les mystérieux invités reçu cet après-midi ?

Parents, leur cœur est porté par des voix encourageantes
Ils sont solennellement résolus à ne pas revenir vivants, sans victoire.
Ici, au pays, les citoyens vous attendent.
Dans les pays étrangers, les troupes courageuses


Ses doigts restèrent un instant encore en suspens au-dessus des cordes de son instrument, son souffle tremblant à présent incapable de prononcer le moindre mot.  

Mais alors que Lin relevait enfin le regard du haut de son instrument, elle remarqua finalement que deux hommes inconnus accompagnés de son maitre, qu’elle imagina immédiatement comme les invités de se dernier, se tenaient là à l’opposé du bassin de la cour. Depuis combien de temps ces derniers se tenaient-ils ici et l’avaient-ils entendus chanter plus tôt ? Si la jeune esclave aurait rapidement détourné le regard et repris ses activités journalières face à d’autres invités de son maitre qui semblaient presque chaque jour défiler dans le bureau de ce dernier, l’apparence de ces deux attisa sa curiosité. Car les hommes avaient la chevelure plus blanche que l’argent et, si puissant qu’elle pouvait les voir de sa position même, des yeux semblables à des pierres précieuses d’améthystes.

« Et voici ma perle étrangère, directement achetée de l’ile de Leng. Lin, viens donc saluer mes invités. »

L’esclave abandonna alors son instrument et se leva vers les hommes à la chevelure blanche.




Codage par Libella sur Graphiorum


[FB An -3, Pentos] Jade et améthyste 20af44888815670329ae9116122af1b739b4b558[FB An -3, Pentos] Jade et améthyste D62ce28dce11d9e799efd2267ca5ba83e7bba250
The Rest is Shadows. The Rest is Secrets.
A spark of hope on the horizon

Lin
Messages : 104
Membre du mois : 0
Maison : Empire de Yi Ti
Célébrité : zhang ziyi

Infos supp.
Richesses : 81


[FB An -3, Pentos] Jade et améthyste Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [FB An -3, Pentos] Jade et améthyste   [FB An -3, Pentos] Jade et améthyste EmptyDim 25 Sep - 15:35



► Pentos, An -3 | L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat.
Jade et Améthyste
Maegor Valtigar & Lin


« Faites ce que vous voulez, mais n’attirez pas l’attention. » Forte, la voix du Valtigar avait été un ordre énoncé à l’attention de ceux qui l’accompagnait en ces terres. Sur leurs armures, nul blason ne permettait de distinguer leur allégeance, ni aucun autre signe distinctif. Sous couvert d’anonymat, les dragons arpentaient Essos, sans but affiché ; pour autrui, tout du moins. Car d’évidence, sa fratrie nourrissait des ambitions certaines et les soldats sous leurs ordres — les plus proches et loyaux, surtout, en avaient conscience.
L’importance de tisser des liens, en ce monde, était quelque chose dont les dragons avaient particulièrement connaissance. Sa demi-soeur — et amante — était d’ailleurs excellente en ce domaine. Elle savait parfaitement se faire aimer, désirer et faire en sorte que la confiance s’installe entre elle et d’autres individus.

Ici, cependant, il ne bénéficiait pas des atouts de son sang. Seul, à l’heure actuel, il vagabondait dans les rues. Comme souvent, il était masqué d’une capuche dont l’unique but était de rendre moins visible sa chevelure argentée. Même si Pentos la Belle était un vestige délicat de l’ancienne Valyria, et que sa noblesse se revendiquait d’une telle descendance, il était bien au-dessus de tout cela.

Pentos, après tout, était Brillante. Elle se reflétait dans les eaux qui séparaient les deux continents. Un port d’exception, dont l’attrait commercial était connu de tous. Son regard était tourné vers l’ouest. Ici, la musique était primordiale, elle rayonnait et emplissait l’air d’une douceur inconsidérée. Dans ces rues, baignées d’une joie sans commune mesure, la prudence était de mise. Comme toutes les cités libres, elle avait usé de l’exploitation des dragons. Grâce à cet empire, elle avait grandi, s’était développé, avait créé du prestige. Comme toute, elle portait fièrement cet héritage. Et comme toutes, elle se refusait à l’unité totale et faisait la guerre à ses consoeurs.

Par avancement dans le dédale que représentait la cité, Maegor se retrouva dans la demeure d’un puissant maître. Là, il discuta longuement avec ce dernier. Il s’était présenté de façon vague, mais sans mentionner ses origines. Il s’était approché de lui par l’argent, l’appât du gain, les potentiels esclaves qu’il pourrait obtenir — malgré que les Valigar n’en détenaient plus réellement… C’était ici qu’il vit la perle de jade. Un léger sourire sur ses lèvres, cela produisit un plissement au niveau de ses fossettes. « Je vois que vous n’hésitez pas à dépenser des sommes extravagantes. » Le terme était bien choisi : une esclave de Yi-ti valait extrêmement cher. Même s’il ne perpétuait pas l’esclavagisme, le Valtigar le savait. Il avait conscience des tarifs qui se faisaient, de part la proximité d’Elyria avec la baie des Serfs. Depuis qu’il était avec le maître, Maegor avait retiré sa capuche et laissait entrevoir ses cheveux d’argent, tressés en arrière. « Enchanté, demoiselle. Mon nom est Maegor. » Pronon-a-t-il simplement. Puis il se tourna vers le Maître avec qui il avait entretenu jusque-là de grandes discussions et des possibilités futures. « Me laisseriez-vous seul, quelques instants, avec votre esclave ? J’admets qu’elle m’attire beaucoup… » Une attirance qui n’était pas mue par du désir ou quelque chose de sexuel, loin de là.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



Maegor Valtigar
Fer & Feu
Messages : 563
Membre du mois : 14
Maison : Valtigar
Célébrité : Henry Cavill

Infos supp.
Richesses : 375

Fer & Feu

[FB An -3, Pentos] Jade et améthyste Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[FB An -3, Pentos] Jade et améthyste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'exilé de jade ⚜
» [Pentos, An -3] Across the sea
» l'exilé de jade ⚜ Māko
» [FB An -3, Pentos] Aucun espoir, rien ne reste.
» Drazenko Vhassar - Le dragon noir de Pentos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Dorne-
Sauter vers: