Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Carte graphique MSI – AMD Radeon RX 6800XT GAMING Z TRIO 16G à ...
699 €
Voir le deal

 

 l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning

Aller en bas 
MessageSujet: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptySam 28 Mai - 22:30


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
La journée avait commencé comme presque toutes les autres journées. Alys s'était levée et s'était apprêtée avant de se diriger vers les appartements de la reine. Arpentant les couloirs jusqu'à sa chambre, elle se souvenait avec émotion des premières fois où elle avait foulé ce sol. Elle venait d'avoir presque tout perdu, dans une terrible fièvre qui avait ravagé sa famille à Kayce. Amenée ici par son frère, elle n'avait pour ainsi dire plus tellement goût à la vie. Il lui fallut de nombreuses semaines et surtout une grande occupation que celle d'être dame de compagnie de la princesse afin d'oublier ce drame. Aujourd'hui, princesse était devenue reine, Alys était fiancée, et leur relation était devenue plus amicale. En effet, Alys aimait à considérer la reine comme une amie. Petit à petit, au fil des jours passés avec elle, les deux jeunes femmes avaient appris à se connaitre. Si elles étaient deux personnes à part entière, Alys n'avait pu s'empêcher de remarquer des similitudes. Elles étaient presque du même âge, toutes les deux emmenées loin de leurs foyers, toutes les deux faisant preuve d'une loyauté sans faille. Et elles avaient toutes les deux connu le deuil.

Arrivant dans la chambre de Jeyne, elle tira les rideaux pour laisser les rayons du soleil pointer le bout de leur nez. Jeyne semblait en forme aujourd'hui, et c'était tant mieux car un déjeuner en compagnie de nobles devait avoir lieu à Castral Roc, ce qui laissait présager une journée plus tranquille pour la jeune Kenning. Elle aida à l'habiller, lui permettant d'enfiler une belle robe orangée, au décolleté sage mais élégant. Une fois la parure de bijoux enfilée, les deux jeunes femmes sortirent de l'habitacle. Le reste de la matinée fut assez classique et consista majoritairement en la rédaction de plusieurs documents officiels, le tamponnage du sceau royal de certains décrets, et les révérences à plusieurs nobliaux qui venaient pour le repas. S'inclinant respectueusement devant le roi, Alys laissa son amie entre ses mains puis s'éclipsa.

Elle jeta un œil distrait par la petite fenêtre, alors que la lourde porte se refermait sur le couple royal. La journée s'annonçait belle, comme en témoignait le soleil qui filtrait à travers la vitre et venait lui réchauffer le visage. Elle soupira. Kayce devait être si jolie en cette saison. En fermant les yeux et en se concentrant un peu, c'était comme si elle pouvait revoir les ponts en pierre bordés de fleurs de toutes les couleurs, entendre les oiseaux roucouler dans les arbres avoisinant sa chambre, sentir le parfum sec et floral de l'été qui pointait le bout de son nez. Elle espérait pouvoir revoir ses terres natales un jour bientôt. Et son frère ainé, Tybalt, seigneur de la maison à présent.

Passant dans les cuisines, elle profita du manque d'attention d'une cuisinière pour dérober un petit feuilleté encore tiède qu'elle dévora une fois sortie. La jeune femme marchait lentement dans les couloirs. Que pourrait-elle faire en cette belle journée ? Une petite promenade était tout à fait possible, son cheval était à l'écurie. Jeyne lui avait donné sa journée, elle comptait bien en profiter ! William était en déplacement à Godric's Hall, ce qui faisait que la personne avec qui elle passait le plus clair de son temps ces derniers temps n'était pas là. Et elle se sentait étrangement désœuvrée. Soudain, elle passa devant un bureau familier qui interrompit ses déambulations. La porte était entrouverte, elle la poussa légère et cette dernière s'ouvrit sur un jeune homme qu'elle ne connaissait que trop bien.

« Bonjour mon frère ! » dit-elle avec entrain, un sourire s'affichant sur son visage.

Elle aurait juré qu'elle l'avait presque fait sursauter. Une des personnes qu'elle chérissait le plus au monde était son frère. Il était parti très tôt de la maison, Alys ne s'en souvenait pas, mais elle se souvenait de son manque et des visites qu'elle avait pu lui faire en grandissant... avec leur père. Un pincement au cœur effaça son sourire un court instant alors qu'elle s'approchait de son aîné. Grand Maitre de l'Ouest. Elle était si fière de lui. Des papiers étaient éparpillés sur son bureau, témoignant sans doute de son importance à présent. Les Kenning étaient jusqu'alors une famille mineure de l'Ouest, mais Gareth avait su tisser les bons liens et grimper les échelons. Aujourd'hui, il était l'époux de Megara Lannister, la soeur du roi. Et il était parent. Le temps où ils se chamaillaient et se tiraient les cheveux était bien loin à présent.

« Sur quoi est-ce que tu travailles dans ton bureau au lieu de profiter du beau temps ? » lui demanda-t-elle, passant derrière et mettant ses bras autour de lui tout en déposant un baiser sur sa joue.

Codage par Libella sur Graphiorum


Loyalty and bravery
❀ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it. It was dark and I was over, until you kissed my lips and you saved me. My hands, they're strong, but my knees were far too weak to stand in your arms, without falling to your feet

Alys Kenning
Loyalty And Bravery.
Messages : 320
Membre du mois : 57
Maison : Lady de la maison Kenning
Caractère : Dévouée ♦ Enjouée ♦ Immature ♦ Discrète ♦ Prévenante ♦ Taquine ♦ Joueuse ♦ Loyale ♦ Naïve ♦ Incertaine
Célébrité : Caitlin Stasey

Infos supp.
Richesses : 39

Loyalty And Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t8511-alys-kenning-le-soleil-de-kayce
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptyDim 29 Mai - 19:27


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
La vie est pleine de surprises et il est impossible de revenir en arrière ou d’arrêter le temps. Oui, ce dernier semble s’être accéléré aussi bien dans tout Westeros qu’à Castral Roc. La jeunesse dorée du Roc devait se confronter à la réalité dure et froide de ce monde. Loren n’étant plus là et la Reine-Mère adoptant un recul adéquat, le royaume échoit à ses têtes de jeunes adultes. Il est difficile pour Gareth de s’imaginer comment Lyman vit ses premiers mois de règne. En parallèle, il a croisé Jeyne peu après la réunion au sommet, celle-ci venant dans son bureau pour lui confier ses craintes vis-à-vis des batailles qui s’annoncent. A côté de cela, on peut aussi ajouter les craintes évoquées par lady Lynara sur le chemin de ronde en haut des murailles de Castral Roc. Et, tout naturellement, Gareth doit aussi principalement être à l’écoute des inquiétudes sa dame, Megara, avec qui il construit sa famille progressivement. Malgré sa prestance et sa répartie qu’il a su développer progressivement, Gareth n’ignore pas qu’il se trouve investi de responsabilités grandissantes.

Il doit porter conseils aux siens. Il doit également bientôt partir en campagne dans le Conflans. Il doit aussi veiller à la sécurité de la forteresse et du royaume en tant que Grand Maître de l’Ouest. Parfois, avec toutes ces discussions, il se sent un peu honteux lorsque Megara évoque avec un grand sourire aux lèvres leurs progénitures évoluant pour le moment sur leurs quatre membres. Gareth aimerait passer plus de temps avec eux et souhaiterait les voir occuper un peu plus ses pensées.

Sa tunique rouge sang ornée de quelques boutons dorés soigne son apparence. Si on ne le connaît pas entre les murs de cette forteresse, on peut rapidement et légitimement se douter qu’il occupe une fonction officielle au royaume et qu’il la prend très au sérieux. C’est ainsi qu’il est : La volonté de servir son royaume jusqu’au bout des ongles, la volonté de ne pas décevoir ses amis et sa famille, et la volonté préserver cette flamme dans les yeux de Megara lorsque son regard s’ancre dans le sien.

Et puis Alys est venue passer la porte de son bureau avec un sourire joyeux, empreint toujours dune certaine naïveté et de tendresse malgré les épreuves récentes imposées par le destin. Là aussi, en ce qui concerne sa fratrie, il n’est pas irréprochable. Il aurait pu se rendre plus souvent à Kayce. Il est…ou plutôt il se sent appartenir à deux maisons. Même si il est né à Kayce, la plupart de ses souvenirs évoquent Castral Roc puisque le jeune Kenning était parti au début de sa neuvième année pour la capitale du Royaume.


« Alys ? Bonjour ma sœur ! »


Le chevalier a été surpris par l’arrivée soudaine de sa sœur. Il faut dire qu’elle est difficilement prévisible.  Les bras de la brune se glisse autour de sa nuque tandis que lui vient chaleureusement poser sa main sur son avant bras.


« Ma sœur, je crains que je vienne, à chaque fois, de plus en plus longtemps derrière ce bureau. »


Loin de déconsidérer la tâche qui est la sienne, le chevalier fait preuve d’un humour et d’une répartie propre à lui. Personne n’a pu lui enseigner ce genre de chose et si c’était le cas Megara aurait fini par identifier la personne dont Gareth se serait inspirée.


« Je lis des rapports qui me viennent de tout le royaume. Inévitablement, je dois suivre de près ce qu’il s’y passe. »


Et en fonction, le chevalier doit réagir ou utiliser ces missives pour bien préparer le Conseil du Roi et le Conseil Privé. Tournant la tête vers celle de sa sœur, son front se plisse un peu et Gareth prend un air curieux.


« Et toi, comment as-tu fait pour trouver le moyen de te perdre dans mon bureau ? Nous nous croisons à bien d’autres endroits bien moins ennuyeux du château…Oh, je suppose que ma porte se trouvait sur ta route ? Ou alors, te connaissant, je ne peux que te déclarer coupable d’être venue dans l’intention de me préparer une quelconque farce en mon absence...Quelle audace. »

Gareth parvient à pleinement garder son sérieux pour mieux amuser et déstabiliser sa sœur.  
   

Codage par Libella sur Graphiorum


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 913
Membre du mois : 152
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptyLun 30 Mai - 16:29


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
La jeune fille aimait bien discuter avec son frère. Ils se ressemblaient beaucoup, en y repensant: ils étaient tous deux dévoués à leur famille, à leur Roi. Et pourtant, Alys n'avait vraiment découvert son frère et l'étendue de son caractère que récemment. En effet, elle n'était qu'un bébé lorsqu'il était parti au Roc. Elle ne s'en souvenait pas, et les voyages qu'elle avait pu faire ensuite servaient toujours un agenda de son père ou de Tybalt et n'étaient jamais uniquement des visites de courtoisie. Alys devait même souvent ruser pour en faire partie. Finalement, c'était lorsque le drame avait frappé les Kenning qu'elle avait pu découvrir son frère pleinement. Malgré tout, ils avaient passé de très bons moments enfants aussi, notamment avec Lyman. Alys se souvenait encore des parties de cache-cache qu'elle les poussait à faire dans les immenses couloirs du Roc. Elle se souvenait de cette impression solennelle de grandeur de ces murs immenses et silencieux... jusqu'à ce que leurs rires viennent briser le calme apparent.

Jetant un oeil par dessus son épaule, elle soupira en voyant l'étendue du travail de son grand frère. Des dizaines de feuilles, griffonnées à la va-vite ou au contraire très formelles, se trouvaient devant eux. Gareth en tenait une, l'écriture lui rappela celle de William, sans qu'elle puisse en être certaine, la main de son frère cachant la signature. Des rapports provenant de tout le royaume de l'Ouest... Si la jeune Kenning avait parfois déploré par le passé le manque de pouvoir que les femmes pouvaient exercer sur les choses du royaume - constat pas forcément partagé d'ailleurs - elle était plutôt soulagée de ne pas avoir autant de paperasse à gérer. Cette situation changerait-elle avec son mariage avec William ? Elle n'y avait pas pensé sous cet angle pour l'instant, et elle n'y penserait pas pour le moment. La jeune femme chassa cette pensée de son esprit pour se reconcentrer sur le moment présent.

Elle se déplaça et se posta dans le fauteuil en face de son aîné, le scrutant avec ses grands yeux noisette. Gareth lui demanda ce qu'elle venait faire ici, si tout ceci était pour une farce. La mine outrée, les yeux écarquillés et la bouche grande ouverte, elle plaça une main sur son coeur, lui répliquant sans sourciller :

« Une farce? Mais enfin pour qui me prends-tu, je suis outrée que tu puisses penser cela de ta petite sœur si chère à tes yeux... » pouffa-t-elle en tentant de garder son sérieux, avant de lui envoyer un regard complice.

Reprenant un peu son sérieux, elle posa ses coudes sur le bureau massif, prit sa tête entre ses mains, et scruta les papiers en pagaille.

« Quelles sont les nouvelles du royaume ? Jeyne ne m'en parle pas beaucoup, est-ce pour m'épargner, ou parce qu'elle ne sait pas ? »

Aussitôt que ces mots furent prononcés, elle regretta presque. Voulait-elle réellement le savoir ? Son statut actuel - certes temporaire - la protégeait bien des préoccupations des Ouestriens et des grands décideurs. Mais son frère en faisait partie à présent, en tant que Grand Maitre de l'Ouest. Et elle pouvait voir que ce fardeau lui demandait beaucoup. Alors si elle pouvait le soulager un peu, elle le ferait.

« J'ai conscience que je ne suis pas le type de personnes avec qui tu discutes habituellement de ces choses là, mais tu peux m'en parler, si tu veux. »

Codage par Libella sur Graphiorum


Loyalty and bravery
❀ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it. It was dark and I was over, until you kissed my lips and you saved me. My hands, they're strong, but my knees were far too weak to stand in your arms, without falling to your feet

Alys Kenning
Loyalty And Bravery.
Messages : 320
Membre du mois : 57
Maison : Lady de la maison Kenning
Caractère : Dévouée ♦ Enjouée ♦ Immature ♦ Discrète ♦ Prévenante ♦ Taquine ♦ Joueuse ♦ Loyale ♦ Naïve ♦ Incertaine
Célébrité : Caitlin Stasey

Infos supp.
Richesses : 39

Loyalty And Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t8511-alys-kenning-le-soleil-de-kayce
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptyMar 2 Aoû - 15:27


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
L

e titre de Gareth est certainement très délicat à appréhender pour les personnes vivant au-delà des frontières ouestriennes. Au sein du royaume, il ne doute pas qu’on s’interroge aussi un peu et qu’on l’observe même si il est de notoriété publique que l’homme avait grandi à Castral Roc. La disparition du Roi Loren, cette entrée en guerre contre l’Empire et les querelles internes, notamment entre Frondeurs et Réclamants, n’ont fait que le pousser davantage sur le devant de la scène. Il aurait pu en être autrement. Pour n’en citer que quelques uns, Lord Seymon Crakehall, Lord Herley Brax, Lord Amalu Farman et même son propre frère ainé, Tybolt Kenning, sont quelques figures parmi d’autres qui auraient pu se rapprocher davantage du pouvoir royal pour s’arroger un titre supplémentaire. Il n’en a rien été. Comme si ceux-ci semblent dans l’expectative. Peut-être ont t’ils considéré que la situation n’était pas assez favorable ? Il faut dire qu’ils ne disposent peut-être pas de la bénédiction de la maison royale pour cela. Toujours est il que les individus masculins se font plutôt rares à Castral Roc. Lyman se retrouve couronné et certainement épié de toutes part. Son ami d’enfance, Gareth, le soutient et se charge de tâches plus concrètes en un sens.

Aujourd’hui, il se retrouve en face de sa sœur, plus jeune que lui, partagé entre la malice de la jeunesse et la prise de conscience, progressive, de son importance au sein du Royaume.


« Vous êtes outrée mais vous ne parviendrez pas à me tromper, Lady Kenning. »


Gareth échange un sourire et un regard complice avec sa sœur. En quelques instants, celle-ci change brusquement d’expression dans sa gestuelle comme sur son visage en apercevant les documents empilés sur le bureau de son frère. En y jetant un coup d’œil rapide lui-même, Gareth revient à la dureté du quotidien tel qu’il est. Jeyne et Alys ne se montrent pas très bavardes sur la situation du Royaume, la première préférant peut-être ne pas se confier à sa dame de compagnie. De façon inconsciente, Gareth prend une profonde inspiration. Jeyne n’est peut-être pas à son aise en ce moment, c’est une évidence. Il se souvient encore de leur discussion à l’issue du Conseil Royal et de son désarroi après quelques tensions, certes négligeables, avec son époux.

« L’Ouest entre en guerre, Alys. Après les troubles observés entre Frondeurs et Réclamants. Nous allons combattre son Royaume de naissance. Je pense que la Reine marche sur des braises et qu’elle essaye de ne pas se brûler. »  


Gareth ne souhaite pas totalement écarter Alys des vicissitudes du quotidien. En fait, il recherche le bon compromis pour ne pas la tenir totalement en dehors du monde et ne pas lui inonder le cerveau non plus.  Son visage se fait alors sérieux lorsqu’il s’exprime avec retenue. Le chevalier ressent de la compréhension et une certaine sollicitude de la part de sa sœur, ce qui est étrange à vivre pour lui. Non pas qu’il ne peut pas accepter d’être aidé et soutenu par sa sœur cadette mais…il sait qu’il n’a pas réponse à tout et que cette fonction l’amènera à rencontrer des difficultés.


« Je te remercie, Alys. »


Sa réponse est sobre mais authentique. Rapidement, Gareth se redresse contre son dossier et porte ses mains sur les rebords de son fauteuil aux fines dorures.


« Alys, je souhaiterais créer une protection particulière pour des personnes bien déterminées qui résident à Castral Roc qui accepteraient d’être placées sous la puissance et la bienveillance d’un Ordre, d’une Confrérie ou d’une Garde particulière. Il faut que je réfléchisse encore sur la forme. Puis-je te demander d’en parler à la Reine en ce qui la concerne ? J’évoquerai de mon côté le sujet avec la Reine-Mère. »


La question peut paraître étrange au premier abord mais Gareth espère éviter d’autres drames et accentuer la pression sur de potentiels espions et assassins. D’un autre côté, cela lui permet de s’ouvrir à sa jeune sœur et de lui montrer que le Grand Maître de l’Ouest voit toujours sa sœur comme une personne importante de son entourage.




Codage par Libella sur Graphiorum


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 913
Membre du mois : 152
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptySam 20 Aoû - 22:43


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
Par sa proposition formulée d’une voix douce et accompagnée d’une légère caresse sur l’épaule, Alys espérait pousser son frère à s’ouvrir un peu plus à elle. Leurs liens s’étaient brusquement resserrés à la suite de la tragédie qui avait frappé Kayce, quelques mois plus tôt. Gareth était venu la chercher et il avait ainsi placé la première pierre à l’édifice du futur de la jeune Kenning. Très vite, les choses s’étaient enchaînées pour la jeune fille: présentation aux royaux, allégeance en bonne et due forme, nouveau travail de circonstance… En y repensant, cela pouvait donner le tournis. Et pourtant, il lui sembla que les choses étaient allées encore plus vite pour Gareth qui avait su tirer son épingle du jeu de pouvoir dont elle ignorait tout. A vrai dire, cela la fascinait autant que cela la terrifiait. Que pouvaient bien faire toutes ces personnes d’importance au sein du royaume, pendant des heures, à lire des papiers et à écrire des missives ? Elle l’ignorait, mais de toute évidence, cette gymnastique était familière - et appréciée - de son frère.

Gareth martela quelques mots auxquels la jeune Kenning s’attendait malheureusement. Oui, la guerre. Les rumeurs faisaient bon train depuis quelques temps. La tournure des événements ne permettait pas à l’Ouest de rester à l’écart plus longtemps. La période qui se profilait devant eux s’annonçait effectivement bien sombre. Alys réalisait à peine à cet instant que tout ce qu’elle avait appris à connaître jusque-là pourrait voler en éclats - Gareth, William, le Royaume tout entier… S’il était certain qu’à la nuit succédait le jour, il était aussi certain que personne ne pourrait prédire ce qu’il se passerait à l’issue de cette guerre.

Alys pensa à Jeyne, son amie. Ecartelée entre sa maison d’enfance, les Stark et sa patrie, le Nord, et sa maison par mariage et par amour, sa famille et ses habitudes, l’Ouest, la situation était particulièrement pénible pour elle. La phrase de son frère concernant la reine la plongea dans une profonde réflexion.

« Oui, la situation est difficile pour Jeyne. Elle ne m’en parle pas beaucoup, pour me préserver sans doute. Mais je peux voir son visage s’assombrir lorsqu’elle entend une nouvelle à ce sujet. Ce n’est pas étonnant, compte tenu du fait qu’elle est tiraillée entre deux côtés. »

Avec attention, elle écouta la demande de son frère qui souhaitait créer une unité de protection de Ouestriens logeant à Castral Roc. Bien entendu, Alys était favorable à toute proposition qui visait à protéger des personnes. Mais Gareth laissait-il sous-entendre que les habitants de Castral Roc seraient en danger également ? Devant sa demande, Alys hocha la tête, scrutant intensément son frère.

« Bien sûr Gareth. J’en parlerais avec elle. »

La jeune fille était plutôt flattée qu’il lui fasse confiance pour lui en parler et lui confier une mission, aussi petite soit-elle. S’asseyant en face de lui, le large bureau les séparant, elle lui demanda ensuite :

« La guerre est-elle réellement inévitable ? N’y-a-t-il pas un autre moyen pour apaiser la situation ? Le mot de la Reine doit bien avoir une quelconque valeur, surtout aux yeux de son époux. »

Peut-être qu’Alys se berçait d’illusions. Il était même probable que les têtes pensantes aient déjà réfléchi aux autres options. Ou alors la guerre venait servir un autre motif, plus discret et sournois que celui qui était affiché aux yeux de tous.

« Enfin, j’imagine que Lyman s’est déjà posé la question, c’est juste que… c’est dangereux. »

Evidemment, c’est dangereux. Alys secoua la tête, agacée par sa propre naïveté. Puis elle haussa les épaules, l’air désinvolte.

« Tous les hommes vont partir, l’Ouest va se vider. Et nous, on sera laissées dans l’incertitude, vivant au rythme des quelques rares missives qui trouveront leur chemin. A s’inquiéter, à espérer le meilleur tout en redoutant le pire… »

Codage par Libella sur Graphiorum


Loyalty and bravery
❀ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it. It was dark and I was over, until you kissed my lips and you saved me. My hands, they're strong, but my knees were far too weak to stand in your arms, without falling to your feet

Alys Kenning
Loyalty And Bravery.
Messages : 320
Membre du mois : 57
Maison : Lady de la maison Kenning
Caractère : Dévouée ♦ Enjouée ♦ Immature ♦ Discrète ♦ Prévenante ♦ Taquine ♦ Joueuse ♦ Loyale ♦ Naïve ♦ Incertaine
Célébrité : Caitlin Stasey

Infos supp.
Richesses : 39

Loyalty And Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t8511-alys-kenning-le-soleil-de-kayce
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptySam 27 Aoû - 18:21


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
Aborder des sujets sérieux après une petite escarmouche divertissante entre frère et sœur ramène durement les individus à la réalité. Le chevalier de l’Ouest savait que l’entrée en guerre de l’Ouest finirait par faire l’objet d’une discussion avec sa sœur. Quelque part, il se demande si elle n’avait pas entendu des rumeurs dans les couloirs ou dans les jardins et qu’elle tenait à distinguer le vrai du faux en allant voir son frère. La main de Gareth se pose sur celle d’Alys qui s’était installée sur son épaule. Les temps sont troubles et l’Ouest s’en sort jusqu’à présent par sa diplomatie. Mais, celle-ci est un peu dépassée par les évènements qui impliquent de reconsidérer la position du Royaume. On ne peut pas évoquer cette nouvelle orientation sans imaginer la tourmente de la Reine Jeyne. Alys ne manque pas de confirmer ce que Gareth a pu observer. Il n’en dit rien de plus, peut-être parce que personne ne peut y faire quoi que ce soit, sauf lui demander d’adresser une proposition à la Reine. La disparition de Loren a montré au grand jour la vulnérabilité de la forteresse. Une insouciance collective, notamment parmi la génération dorée du Roc, s’est volatilisée ce jour là.

Alys s’installe en face de lui, la mine bien moins joueuse. L’audace et la malice de Gareth laissent place à une expression songeuse. Son bureau en bois sculpté et aux divers ornements dorés rappelle à Gareth qu’il est ici pour servir quelque chose de plus grand que lui. Les murs sur lesquels sont tapis des motifs sang et or, ce fauteuil aux formes sculptées respirent également cette grandeur et Gareth doit se mettre au niveau.


« C’est un ensemble de détails, Alys. La décision est inquiétante mais ne rien faire l’est peut-être encore plus… »


Trouver les bons mots pour sa sœur a toujours impliqué de la justesse et donc une certaine réflexion. Gareth procède donc par étape. La suivante est de révéler son départ, ainsi que celui de William, dans cette aventure belliciste. Même l’Ouest s’y résout alors que cela fait plus de vingt ans que le Royaume n’est pas entré en guerre.

« Oui, beaucoup d’hommes vont partir. Lord Potter et moi-même également… »


Il en faudra des épées pour combattre l’Empire. Des hommes de tous rang. Le renouveau de l’Ouest passe par une guerre qui n’est pas souhaitée mais nécessaire. La politique des divers Royaume, leur Jeu des Trônes, implique des rapports de force, des situations qui vont amener des troupes conséquentes à s’affronter. Cette fois-ci, ce n’est plus des récits issus de la bibliothèque de Castral Roc.


« Je n’aime pas promettre des choses qui ne dépendent pas que de moi mais nous ferons tout ce que nous pourrons. On ne peut pas dire à l’avance si un choix est bon ou non mais si il y a quelque chose que je n’apprécierais pas…ce serait de vivre dans la peur. »


Gareth déglutit et son visage devient plus sévère, plus grave. Un silence s’installe mais est rapidement rompu lorsque le chevalier reprend la parole et ses yeux clairs fixent ceux d’Alys. Résolu à cette décision, il en pèse le poids.


« Je dois rendre au Royaume ce qu’il m’a donné…et je vais amener ces milliers d’hommes face aux épées adverses. »


Codage par Libella sur Graphiorum


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 913
Membre du mois : 152
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptyMer 31 Aoû - 10:14


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
La Kenning sentait bien que son frère veillait à maîtriser ses mots en sa présence - elle aurait souhaité que cela ne soit pas le cas. Il y avait eu une époque de leur vie, lorsqu'ils étaient plus jeunes, où ils pouvaient tout se dire sans craigner la réaction de l'autre. Ces temps-là lui manquaient. La main rugueuse de  tant de lecture de missives de son frère était venue se poser sur la sienne dans un effort de réconfort qu'elle apprécia. De son souvenir, Gareth et Tybolt avaient toujours été les plus sérieux de la famille sur leurs apprentissages, les plus dévoués. Ce n'était pas du au hasard qu'il se retrouve ici à cette fonction, derrière ce bureau si majestueux, là où plein de décisions politique d'importance avaient du être prises par le passé et continueraient de l'être. Pour elle et ses soeurs, c'était différent. On leur avait appris à être polies, courtoises, à pouvoir entretenir une conversation plaisante en disant des mondanités qui ennuyaient Alys au plus haut point. Alors qu'elle murissait, la jeune fille se rendait compte de la différence d'attentes entre elle et son frère. On voulait d'elle qu'elle soit charmante. Et on attendait de Gareth à ce qu'il mène des hommes à la guerre.

Cette pensée déclencha un frisson d'horreur qui parcourut son échine. Si elle avait pu faire quoi que ce soit, ça aurait été de retenir Gareth et William, de les garder auprès d'elle, dans un acte tout aussi stupide et rebelle qu'égoïste. Alys se doutait que William ne tarderait pas à lui annoncer la nouvelle. Pour une raison étrange, elle ne semblait pas bien croire que lui aussi partirait, comme si elle devait l'entendre de sa bouche pour que cela devienne réel. En revanche, Gareth commanderait probablement l'armée qui aurait la lourde tâche de défaire l'Empire. Un rôle pour lequel elle était sûre qu'il était préparé. Mais lui le savait-il ?

Gareth plongea son regard clair dans le sien, ce qui l'intima immédiatement à l'écouter avec attention. Il usait des mêmes atouts que lorsqu'ils étaient plus jeunes, mais avec encore plus d'impact à présent de par sa stature et sa fonction. Il imposait le respect, c'était indéniable. Alys sentit la fierté monter en elle et faire battre son coeur alors qu'il expliquait devoir rendre au royaume ce qu'il lui devait. Elle hocha la tête, faisant son possible pour comprendre les paroles de son aîné.

« Je comprends. Tu réponds à l'appel de notre Roi, tu fais ton devoir. Je suis certaine que les écrits contant ce moment feront état de ta grandeur d'âme, mon frère. Je suis sûre que Père et Mère auraient été fiers de toi de porter le nom Kenning aussi haut. En tout cas moi je le suis. »

Elle accompagna sa tirade d'un franc sourire, qui se voulait rassurant même si elle ne l'était pas. Elle avait confiance dans les talents de son frère, à n'en pas douter. Mais il l'avait dit, l'issue était incertaine et les doutes encore nombreux. Gareth semblait ne pas être certain de pouvoir mener ces hommes à la bataille. Alys se pencha vers lui, soutenant son regard.

« Si le choix était le mien, il n'y a personne d'autre que toi à qui je confierais le commandement de mon armée. Je sais que tu feras tout ce que tu peux pour nous assurer la victoire. Le reste est entre les mains des Dieux. »

Alys n'était pas spécialement pieuse, mais force était de reconnaitre lorsque des sujets étaient plus grands que soi. En l'occurence, la guerre faisait partie de ces moments où rien n'était jamais assuré et où toute préparation était indispensable mais ne garantissait en rien d'avoir le dessus. S'en remettre à un pouvoir plus grand semblait alors... naturel.

« En tout cas, vous partirez avec la bénédiction des femmes de Castral Roc, pour sûr. J'aurais aimé pouvoir faire plus pour vous aider mais il semble que mon rôle se réduise à sourire et faire des courbettes dans les couloirs... Ceci dit, je ne serais pas plus utile sur un champ de bataille... » lui confia-t-elle avec une pointe d'amertume.

Elle se leva d'un coup, et fit un pas vers la sortie du bureau, avant de s'arrêter se tournant vers son frère aîné, indiquant la sortie de son bras. Alys voulait tenter tout de même sa proposition, même si elle doutait à présent qu'il ait le temps de venir avec elle au vu de la teneur de leur conversation.

« Je venais te voir pour te proposer de descendre en ville; c'est le dernier jour des marchands d'étoffe pour le mois et j'aurais bien besoin d'un châle pour euh...  les beaux jours qui arrivent. »

Elle ne lui posa pas directement la question qui visait à lui demander s'il voulait l'accompagner. Elle le laissa plutôt assembler les informations et la comprendre sans parler, comme ils avaient l'habitude de le faire depuis toutes ces années et retrouver ainsi leur complicité qui s'était ternie ces derniers temps. Elle ne lui avoua pas non plus à qui était vraiment destiné ce châle.

Codage par Libella sur Graphiorum


@Gareth Kenning


Loyalty and bravery
❀ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it. It was dark and I was over, until you kissed my lips and you saved me. My hands, they're strong, but my knees were far too weak to stand in your arms, without falling to your feet

Alys Kenning
Loyalty And Bravery.
Messages : 320
Membre du mois : 57
Maison : Lady de la maison Kenning
Caractère : Dévouée ♦ Enjouée ♦ Immature ♦ Discrète ♦ Prévenante ♦ Taquine ♦ Joueuse ♦ Loyale ♦ Naïve ♦ Incertaine
Célébrité : Caitlin Stasey

Infos supp.
Richesses : 39

Loyalty And Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t8511-alys-kenning-le-soleil-de-kayce
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning EmptyDim 18 Sep - 14:58


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer
Parmi les difficultés qu’il s’attendait à rencontrer, et pour lesquelles le chevalier ne détient pas de solutions claires et évidentes, le choix du discours et des mots à employer avec sa jeune sœur en font incontestablement partie. Gareth est son frère, mais aussi un chevalier de l’Ouest et un homme du Conseil du Roi. Si il sait garder la tête haute et apparaît assez aisément bravache, Gareth ressent une émotion profonde lorsque Alys évoque leurs parents. Plus encore, cela lui rappelle le chemin parcouru qui n’a pas été aussi facile que certains peuvent le penser.

« Merci Alys, tu es bien ma si chère sœur. Tu sais, ils auraient été fiers de toi également, comme je le suis. Pour ce que tu as fait à Kayce lors de l’épidémie. Pour savoir t’adapter ici comme je l’ai fait avant toi. »  

Il y a quelque chose d’inhabituel à être encouragé par sa sœur cadette. Peut-être parce qu’elle lui subtilise son rôle aujourd’hui. Gareth n’en est pas froissé, d’autant plus dans l’intimité de son bureau. La confiance qu’on lui manifeste est aussi un bienfait pour entretenir sa détermination et sa conviction. Un sourire paisible étire les lèvres de Gareth alors que Alys s’est penchée vers lui.

«Il se trouve que ton choix a été retenu. »

La réponse est sobre. En ce qui concerne les Dieux, il ne sert à rien de se tracasser avant l’heure fatidique. Ils se sont déjà montrés bien cléments avec lui jusqu’à présent. Cela ne veut pas dire que ce sera à nouveau le cas ou non, mais l’homme a au moins vécu pour le moment une existence similaire à celle d’une météore dans le sens où il a brillé de manière inattendue.

« Et bien, vu le nombre de femmes à Castral Roc, je suppose que cela fait beaucoup de prières en notre faveur. Ton rôle ne se limite pas à faire des courbettes comme tu dis. Souviens-toi de ce que tu as fait à Kayce lors de l’épidémie. Il faudra peut-être trouver des solutions ici, je ne sais pas. Encourager davantage les nobles à s’unir et avancer dans le même sens au sein du Royaume. Aider à l’organisation de toutes les réceptions de la maison royale pour la grandeur et l’indépendance du Royaume de l’Ouest. Soutenir les dames qui sont enceintes…Il existe de nombreuses possibilités. On parle aujourd’hui du champ de bataille…mais lorsque le combat aura été livré, un jour ou quelques jours durant, il faudra passer à autre chose…continuer. »

Gareth ignore si elle comprend bien son intention. Penser que son rôle est limité revient à limiter ce que l’on est capable d’accomplir. Même si elle est jeune, le départ de son frère contre les forces de l’Empire ne peut en être que la preuve la plus flagrante.  Brusquement, Alys se lève, ce qui n’étonne pas du tout son frère habitué à ses mouvements soudains et inattendus. Ses mots tranchent nettement avec le fil de la discussion. Une balade en ville au milieu des marchands ne peut pas lui faire du mal. C'est peut-être la dernière fois avant son départ pour le Conflans. C'est peut-être également la dernière fois qu'il entreprend une sortie avec sa soeur avant les combats. Alors, il parvient à se convaincre de se délester du poids de la charge que lui rappelle son bureau pour cheminer en ville comme le garçon bravache et audacieux qui est arrivé à Castral Roc il y a bien des années maintenant.

« Intéressant…Allons voir les marchands d’étoffe. »

Il réalise pourtant en se levant qu’il risque d’être vu et reconnu comme un des membres du Conseil du Roi. Et puis, il dédramatise aussitôt. Il a toujours été observé comme un objet de curiosité depuis son arrivée à Castral Roc. Les regards, les murmures rebondissent sur lui sans l’atteindre. En un sens, Alys lui est importante pour lui rappeler celui qu’il a toujours été. Gareth ferme la porte de son bureau et descend les escaliers en sa compagnie.

« Je te laisse choisir le chemin dans les ruelles à ta guise, Alys. Je pense que nous avons bien le temps de trouver ce châle. »

Ils retrouvent l’extérieur du château pour se mettre en route vers la ville et Gareth se sent moins oppressé de l’intérieur.

Codage par Libella sur Graphiorum


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 913
Membre du mois : 152
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning   l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty


Contenu sponsorisé


l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
l'âme de la famille, c'est le nom que l'on porte pour l'honorer ▲ feat. Gareth Kenning
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gareth Kenning
» Gareth Kenning - Terres de l'Ouest
» M - Gareth Kenning - Daniel Sharman - Terres de l'Ouest - Grand Maître de l'Ouest
» Le petit chaperon rouge toque à ma porte [Tour II - Terminé]
» Jentys Cellarys - Ma lame est à l'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Castral Roc-
Sauter vers: