Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi ...
Voir le deal
14.99 €

 

 Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)

Aller en bas 
MessageSujet: Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) EmptySam 7 Mai - 15:29

Comme d’autres fiefs, Fort-Darion peut se distinguer de différentes manières. Il existe tout d’abord le centre de pouvoir. Lieu où résident l’Empereur et l’Impératrice ainsi que leurs héritiers. C’est autour de ce lieu que gravite Gawain en tant que Première Lame de Sombryndor. En effet parce que, plus proche de lui, il existe un cadre martial dans lequel il prend donc pleinement part.  Solennité, vigilance et esprit de camaraderie côtoient un rythme de vie éprouvant entre les murs épais parfois étroits de la forteresse. Bien sûr, le chevalier peut connaître quelques périodes de répit. Cela lui permet tout simplement d’observer une capitale comme lieu de vie et d’interactions sociales entre ses habitants. Cela est d’autant plus frappant que les badauds proviennent parfois de contrées éloignées.

Gawain n’a pas sorti l’armure pour cette balade dans les rues de Fort-Darion. Sa tunique porte toutefois l’emblème de l’Empire et celle-ci permet de reconnaître le chevalier comme un homme au service des souverains locaux. Son épée longue est quant à elle bien présente sur son flanc gauche. Des enfants courent derrière des tables tandis que des marchands étalent leurs produits dans les rues. Presque tout semble se vendre ici, des aliments, des accessoires divers, des onguents, des dagues. Chacun peut probablement y trouver son compte, c’est aussi pourquoi Gawain se trouve ici aujourd’hui. Une inconnue, cheveux bruns au vent, observe avec attention les produits présentés devant elle. Gawain n’y prête pas plus attention jusqu’à ce qu’il s’y intéresse à son tour.


«  Qu’il est étrange de vendre à la fois des livres et des bouteilles de vin. »

Une phrase prononcée si naturellement qu’il ne s’attend pas forcément à une réponse de cette inconnue. Il s’agit davantage d’une pensée prononcée à voix haute. L’inconnue est vêtue comme une lady, plutôt sobrement. Il ignore pourquoi elle s’est arrêtée ici mais sa réflexion n’a pas pour but de la juger sur le produit qu’elle peut bien prospecter, ni sur quoi que ce soit d’ailleurs.

« Je suppose que l’un doit aller avec l’autre, d’une certaine manière. »


Gawain hausse des épaules avant de jeter un coup d’œil à la marchandise. Bon, on ne peut pas dire que ce sont des cépages recherchés en Westeros. De la piquette, en somme. Faut-il vraiment en être étonné ? Les différents ouvrages peuvent tout de même être intéressants. C’est pourquoi Gawain prend un peu de temps pour glisser ses yeux sur les différents titres qui se tiennent devant lui. Des récits de voyage, des biographies de conquérants, des écrits de mestres inconnus pour Gawain…Oui, il y a de quoi s’évader au moins par la pensée pour celui qui aurait l’envie de lire ces ouvrages. De son côté, le chevalier emprunte une moue songeuse.


PREMIERE LAME DE SOMBRYNDOR
Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Tumblr_murxsvxtYl1r5ynioo2_500   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Tumblr_murxsvxtYl1r5ynioo3_500
E M P I R E

Gawain Chyttering
Éclaire la mer démontée
Messages : 66
Membre du mois : 8
Maison : Chyttering
Caractère : Libertin - Courageux - Caractériel - Loyal - Confiant - Mystérieux
Célébrité : Chris Hemsworth

Infos supp.
Richesses : 60

Éclaire la mer démontée

Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) EmptyLun 13 Juin - 21:07


La captivité est bien plus douce à Fort-Darion qu'elle ne l'a été aux mains du pirate Lyle Salfalaise. Il s'en était fallu de peu qu'elle lui échappe, et que la vie lui échappe à son tour, mais au moins elle serait partie bravache, et non à genoux. Heureusement, le pirate l'avait repêchée et remontée à son bord, puis cédée à la reine mère, reine mère qui s'occupait d'elle et l'entretenait avec beaucoup de grâce, de diligence, et de générosité. Par affection pour l'amitié qu'elle et la mère de Mahée, Yaël, avaient entretenu durant leurs jeunes années, puis par correspondance après leurs mariages respectifs, Rowenna Durrandon avait fait de l'otage dornienne l'une de ses favorites, ce qui lui garantissait non seulement la libre circulation dans l'enceinte de Fort-Darion (et uniquement dans l'enceinte de la capitale orageoise), ainsi que deux servantes, qui étaient très douces.

C'est ensemble que les trois femmes flânent dans les rues du marché. La lady dans une jolie robe aux couleurs Allyrion, à la coupe vaguement orageoise, avec beaucoup d'éléments dorniens. Les flancs de la lady ainsi que son dos, sans oublier le creux de sa taille, sont donc nus. Ses cheveux, quant à eux, sont laissés libres de cascader, d'onduler, à leur gré, jusqu'à la naissance de ses fesses. Il n'y a qu'une discrète couronne de fleurs rouges pour attraper quelques mèches, nattées derrière sa tête. Les servantes, de leur côté, portent les tenues de leur fonction. Toutes trois sourient, et échangent de discrets commentaires à chaque étal. Mahée passe un certain temps sur les tissus, tous étant plus splendides les uns que les autres. Si elle avait pu, la dornienne aurait pris quelques mètres d'un somptueux drapé noir et or à l'attention de sa bienfaitrice. Malheureusement, malgré tout le confort qui lui est offert par cette dernière, Mahée n'a accès à aucun de ses fonds, ici.

Avec un discret soupir de regrets, elle avait quitté l'étal de tissus et s'était dirigée ensuite vers un autre, de livres celui-ci. Elle n'a vu qu'après qu'au même endroit était vendu du vin ! Si elle trouve l'association ... Qu'il est étrange de vendre à la fois des livres et des bouteilles de vin ! ... incongrue, elle la trouve aussi particulièrement... Je suppose que l'un doit aller avec l'autre, d'une certaine manière. ... brillante. En lectrice assidue, Mahée n'aime rien tant qu'un livre, à la lumière de la bougie, dans des draps bien chauds sous son édredon, avec un verre de vin avant de dormir. Les réflexions de l'homme, appartenant manifestement à l'Empire, si on en croit son tabard, ne peuvent donc que la faire sourire. Près d'elle, elle perçoit les deux servantes sourire, et se mettre en retrait. Elle sait très bien, parce qu'elle aussi est une femme, quel film se joue dans leurs têtes, et ça ne la fait que sourire plus largement encore. Accent du sud au bout de la langue, la dornienne répond. « Je trouve que c'est le mariage le plus sensé du monde, et, à vrai dire, je m'étonne que personne n'y ait jamais pensé auparavant. » Son air pétillant montre que Mahée pense sincèrement ce qu'elle dit. « Imaginez la dimension du choix du livre, avec le vin qui l'accompagne... Par exemple, pour un récit de voyage, un vin fruité, léger... Presque frais. Pourquoi pas frais, d'ailleurs, comme l'excellente saugée ? Pour une biographie de conquérant, je verrai bien un vin rouge lourd, un peu capiteux, peut-être un porto ? Figurez-vous lire votre livre, et déguster le parfait accompagnement, se faisant... » Un instant, Mahée est rêveuse, et revient brutalement sur terre. « Je ne sais pas pour vous, mais moi je suis convaincue. Le prochain livre que je lirai, j'essaierai de le marier avec la boisson adéquate ! » Elle s'égaie, vraiment emballée par l'idée, et puis se rediscipline quelque peu pour lui tendre sa main. « Je suis Lady Allyrion. Enchantée de faire votre connaissance, ... ? » Souriant gentiment au soldat, elle le prie, implicitement, de bien vouloir compléter sa phrase, pour qu'ils puissent achever les présentations, après cet échange inattendu, car, qu'ils poursuivent la conversation ou non n'est pas déterminant, mais qu'ils ne se présentent pas serait une grave faute protocolaire...


Princesse de Dorne
No Foe May Pass

Mahée Allyrion
L'Etoile du Matin
Messages : 6029
Membre du mois : 8
Maison : Allyrion
Caractère : ▪▪ Intransigeante ▪▪ Perspicace ▪▪ Loyale ▪▪ Vindicative ▪▪ Généreuse ▪▪ Rancunière ▪▪
Célébrité : M.M.

Infos supp.
Richesses : 304

L'Etoile du Matin

Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t6204-mahee-allyrion-x-la-deuxieme-etoile-a-droite-et-tout-droit-jusqu-au-matin https://bloody-crown.forumactif.org/t6219-les-errances-de-mahee https://hhttps://bloody-crown.forumactif.org/t6218-mahee-allyrion-x-no-foe-may-pass
MessageSujet: Re: Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) EmptyLun 1 Aoû - 17:07

L’emballement de cette jeune dame au sujet de l’association du breuvage alcoolisé à la lecture est inattendu. Dans un premier temps, Gawain s’est montré perplexe. C’est une inspiration qui, même si elle s’avère brillante tant elle est cohérente, ne permettra peut-être pas à ce marchand de faire fortune. Le chevalier de Peyredragon demeure songeur mais ne se montre pas totalement fermé à l’idée de voir un jour un tel commerce prospérer. C’est à la suite de ces quelques instants de réflexion qu’il repère les deux dames accompagnant la troisième à la tenue plus qu’échancrée. Un délice gratuit et inattendu pour les yeux alors qu’il venait flâner sur ce marché au beau milieu de la capitale. Les différents exemples cités par la brune sont énoncés si rapidement les uns après les autres qu’il en conclut rapidement qu’elle n’avait pas besoin d’être convaincue du bien fondé de ce projet.

« Je vois que cette idée nourrit allégrement votre imagination, ma Dame. »


Un euphémisme qui amuse l’esprit et les joues du membre de la Garde Sombryndor. Il ne s’attendait pas à un tel développement et à un engouement aussi marqué de la part de cette inconnue. Le moment est si différent de ce qu’il connaît au quotidien. L’environnement n’est pas exigu même si les rues bondées de la capitale ne laissent pas non plus de grands espaces. Les bruits ruissellent de toutes parts contrairement à ce qu’il vit lors de ses patrouilles. Les rayons de l’astre solaire, également, lorsqu’il parvient à tailler sa route entre les nuages. En effet, même si le chevalier parvient à mettre le nez dehors lors de ses gardes, il a bien moins le temps d’en profiter ! Les mots échangés débouchent sur des présentations, du moins parce que cette dame tolère assez la présence du chevalier pour lui accorder davantage que ces quelques banalités. La main de Lady Allyrion avancée vers lui, Gawain montre sa maîtrise de la courtoisie, des formules de politesse et donc des codes de base de la noblesse.

« Egalement enchanté de faire votre connaissance, Lady Allyrion. Ser Gawain Chyttering de Peyredragon, membre de l'ordre Sombryndor. »


Il s’incline dans le même temps pour saisir délicatement les doigts de Lady Allyrion et exécuter un baise-main approprié. Dans le même temps, le chevalier s’affaire à rechercher les derniers échos entendus sur cette maison. On ne peut pas affirmer qu’il est un fin connaisseur de Westeros et des maisons que ces terres abritent. Néanmoins, son teint et son accent l’amène à considérer qu’il est très probable qu’elle soit originaire de terres bien plus au sud que Fort-Darion. Confiant, il se redresse ensuite pour de nouveau observer les traits de celle qui lui fait face.

« Puisque vous êtes si inspirée, me permettez-vous de vous demander quel breuvage vous seriez si vous deviez en choisir un pour vous représenter ? »


Une question pas tout à fait comme une autre mais elle a le mérite de se faufiler aisément dans la discussion qui a débuté au beau milieu des étals et des comptoirs en tout genre. Il l’observe alors pleinement dans les yeux non sans esquisser un léger sourire à la commissure de ses lèvres suite à cette inspiration, qui n'aurait probablement pas vu le jour sans un tel engouement de la part de Lady Allyrion à la suite de sa remarque initiale. Gawain délaisse les doigts de la dornienne et lui laisse la possibilité de poursuivre son paisible parcours de découverte des producteurs locaux si elle le souhaite.


PREMIERE LAME DE SOMBRYNDOR
Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Tumblr_murxsvxtYl1r5ynioo2_500   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Tumblr_murxsvxtYl1r5ynioo3_500
E M P I R E

Gawain Chyttering
Éclaire la mer démontée
Messages : 66
Membre du mois : 8
Maison : Chyttering
Caractère : Libertin - Courageux - Caractériel - Loyal - Confiant - Mystérieux
Célébrité : Chris Hemsworth

Infos supp.
Richesses : 60

Éclaire la mer démontée

Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) EmptyDim 21 Aoû - 19:42


C'est vrai que, quand elle était plus jeune, le qualificatif « fantasque » revenait souvent dans la bouche de ses précepteurs lorsqu'ils parlaient de Mahée à ses parents. Une certaine facilité à reproduire ce qu'elle voyait lui valait des louanges de la part de ses professeurs de dessins, mais jamais la dornienne n'aurait pu créer quoique ce soit de toute pièces, rien qu'à partir de son imagination. En fait, la créativité ne lui a jamais souri que dans l'apprentissage de la danse, passage obligé pour qui se voulait gardienne des traditions de la Rhoyne, et dans la spontanéité de ses commentaires. Penser est peut-être ce qu'il y a de plus facile pour Mahée, mais faire est toujours un monde... Aujourd'hui ne fait pas exception. La Allyrion montre une fois encore que sa langue et son esprit vont plus vite que le reste, saisissant manifestement le soldat qui a engagé la conversation avec elle, le malheureux, sans savoir dans quel traquenard il mettait les pieds... « Un rien nourrit mon imagination, vous savez... » Mahée glisse, avec un sourire, en réponse discrète à la surprise de l'impérial. Bénédiction ou malédiction ? Un peu des deux, sans doute.

Quoiqu'il en soit, qu'il le veuille ou non, l'échange de banalité que le soldat a initié lui vaut de se faire alpaguer par la brune à la peau couleur de miel. Avec une maîtrise parfaite des usages, mais pouvait-on attendre autre chose de la part d'un chevalier ?, Gawain Chyttering, car c'est son nom, dissipe le flou l'entourant, et au départ inconnu, l'homme devient ainsi une connaissance. L'île d'origine du géant blond n'échappe pas à la dornienne, qui se demande alors si le sieur est du genre à partager les mœurs peyredragoniens, parfois si proches de ceux des dorniens... Cela étant, Mahée occulte rapidement la question, la jugeant déplacée. « Je ne suis pas encore au fait de l'affectation de chacun des ordres militaires de l'Empire... » Elle concède, gênée par sa propre ignorance. « Quelles sont les prérogatives de votre ordre, si ce n'est pas indiscret ? » Il est probable que si la dornienne avait su de quoi il retournait, elle n'aurait pas demandé. Après tout, sa position demeure précaire à Fort Darion, elle n'est qu'une « invitée », une otage, et s'enquérir de quoique ce soit concernant les enfants impériaux pourrait être perçu comme une tentative de trahison... Jusqu'ici, la jeune femme était parvenue à éviter avec brio toutes ces questions trop délicates qui pourraient attirer l'attention sur elle... Il fallait bien qu'elle se fasse avoir quelque part, n'est-ce pas ?

Cela étant, avant que la sanction ne tombe, le chevalier pose à la dornienne une question pour le moins inattendue, qui la ravit positivement. Large sourire étirant ses lèvres rouges et charnues, les yeux de Mahée se plissent également légèrement, signe qu'elle prend le temps de réfléchir avant de répondre... « La fierté de mon domaine voudrait que je choisisse un vin de chez moi, un vin rouge sucré, sirupeux, mais en vérité... » Elle marque une pause, hésitant une seconde, avant de reprendre. « J'aime assez me voir comme un vin de fruits exotiques... Servi frais, avec des glaçons. Sucré, et acidulé en même temps, peut-être de la passion, avec un rien de fève tonka... » Et, de nouveau, la voilà qui rêve, finalement bien moins intéressée par le lien entre la boisson et elle que par la boisson en elle-même, que, au demeurant, elle adorerait goûter ! Mais, si le chevalier est peyredragonien, peut-être a-t-il l'habitude des verres d'apéritifs servis pour mettre en appétit avant la collation du déjeuner ? Peut-être que Mahée peut l'inviter à se joindre à elle, s'il le souhaite ? « Ser Chyttering, accepteriez-vous que nous poursuivions cette conversation fort stimulante en marchant ? J'aimerai pouvoir observer les étals, et continuer à discuter avec vous. En vous demandant, de ce fait, quel genre de vin pensez-vous que vous seriez ? » De nouveau, le sourire gentil et sincère de la dornienne, désintéressée des grands sujets de ce monde, se laissant bien plus volontiers noyer sous les frivolités... Qu'elle profite seulement, tant qu'elle le peut encore... Puisque bientôt, elle quittera Fort Darion pour, possiblement, ne jamais y revenir...


Princesse de Dorne
No Foe May Pass

Mahée Allyrion
L'Etoile du Matin
Messages : 6029
Membre du mois : 8
Maison : Allyrion
Caractère : ▪▪ Intransigeante ▪▪ Perspicace ▪▪ Loyale ▪▪ Vindicative ▪▪ Généreuse ▪▪ Rancunière ▪▪
Célébrité : M.M.

Infos supp.
Richesses : 304

L'Etoile du Matin

Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t6204-mahee-allyrion-x-la-deuxieme-etoile-a-droite-et-tout-droit-jusqu-au-matin https://bloody-crown.forumactif.org/t6219-les-errances-de-mahee https://hhttps://bloody-crown.forumactif.org/t6218-mahee-allyrion-x-no-foe-may-pass
MessageSujet: Re: Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) EmptySam 27 Aoû - 11:27

Gentiment mais sûrement, la discussion s’amorce alors qu’ils évoluent tous deux au milieu d’une myriade d’individus au milieu de la capitale. Ils ne sont pourtant pas perturbés par ce fourmillement plutôt bon enfant. Gawain observe même la vivacité d’esprit de la dornienne, celle-ci finissant par le mettre en garde et lui avouer qu’elle est bien peu en peine pour exprimer ses élans fantaisistes. Sa déclaration  subtile et énigmatique aiguise furtivement le sourire du chevalier.

« Je peux être parfois maladroit et vos songeries risquent de me mettre à mal…Dois-je faire attention  à vos…inspirations ? »

Sa potentielle maladresse n’est pas feinte. Il est parfois bien peu habile pour donner son avis ou présenter quelque chose avec finesse. Cela dépend de la situation dans laquelle il se trouve et peut être dû à un zeste de caractère et de confiance en trop. Dame Allyrion pourrait s’en retrouver parfois perturbée si la fierté incandescente de Dorne coule dans ses veines.  Sa curiosité l’invite à éclaircir son rôle au sein de l’Empire. Gawain ne manque pas l’occasion de laisser l’esprit de la dornienne établir quelques conjectures.

« Et que vous dit votre esprit au sujet de cet ordre ? »


Il est de notoriété commune que Gawain gravite autour de la forteresse de Fort-Darion. Même si Dame Allyrion ignorait son existence jusqu’à présent, le chevalier n’a rien révélé d’important. Un fin observateur pourrait même se rapprocher de la vérité rien qu’en étudiant ses allées et venues. Malgré tout, il en sait bien peu sur elle et sa méfiance prévaut au vu de son rôle impérieux. Si la question de Mahée n’a pas provoqué une suspicion affolante chez le chevalier, Gawain n’ignore pas le cas de figure où une séduisante demoiselle pourrait venir au contact des hommes d’armes, et encore mieux des chevaliers, pour leur extirper des informations utiles.

La discussion devient plus frivole ensuite lorsqu’il s’agit de trouver le bon cépage correspondant à sa personnalité. Pourtant, la distraction égaye Dame Allyrion qui prend le temps de trouver les bons mots. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle apprécie les détails et les précisions ! Peut-être une âme d’artiste, une personne très instruite aux goûts prononcés. Gawain n’est pas étonné par cette description plutôt complexe et exotique. Une phrase en enchaînant une autre, au beau milieu du marché, l’idée de circuler le long des étals en sa compagnie plaît au chevalier. Gawain se positionne alors à ses côtés tout en se prêtant au jeu léger où il lui faut trouver la description d’un cépage représentant sa personne. Le front plissé, la mâchoire verrouillée, il prend le temps de la réflexion.


« Volontiers…En ce qui me concerne, je dirais un vin qui serait issu des pentes raides d’une île volcanique…un vin blanc intense et sec mais très frais évidemment, équilibré…aux saveurs exotiques plutôt marginales mais bien présentes si on y fait attention…un peu fort et persistant certes… »


Il pivote la tête du côté de Dame Allyrion et ses yeux clairs, bleus et gris, viennent sonder ceux de la dornienne suite à cette description. Jamais, il n’aurait pu penser qu’il se livrerait à un jeu aussi désinvolte. On a toujours mis en avant le fait qu’il devait s’engager sur des problématiques plus concrètes, sérieuses, martiales. D’ailleurs, il est vite rattrapé par ce conditionnement même si l’instant demeure léger.


« Est-il trop audacieux de ma part de vous proposer de libérer vos suivantes et puis-je vous demander ce que vous faîtes ici à Fort-Darion ?  Vous ne serez pas perdue et je vous tiendrai sous bonne garde. »


Il lui faut en savoir un peu plus à propos de cette Dame. Si son rôle au sein de l’Empire l’invite inconsciemment à l’étudier, il est également curieux à titre un peu plus personnel. Il serait exagéré de dire qu’il déguise son intérêt par son rôle de chevalier de l’Empire car ses derniers mots ont été exprimés de manière assez floue et laissant place à plusieurs interprétations possibles. La maladresse finit par le retrouver ensuite, même si ce qu’il dit est vrai au fond.


« Si vous consentez à celle-ci de ma part bien sûr car…si vous circulez librement ici, je ne peux pas vous l’imposer… »


PREMIERE LAME DE SOMBRYNDOR
Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Tumblr_murxsvxtYl1r5ynioo2_500   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Tumblr_murxsvxtYl1r5ynioo3_500
E M P I R E

Gawain Chyttering
Éclaire la mer démontée
Messages : 66
Membre du mois : 8
Maison : Chyttering
Caractère : Libertin - Courageux - Caractériel - Loyal - Confiant - Mystérieux
Célébrité : Chris Hemsworth

Infos supp.
Richesses : 60

Éclaire la mer démontée

Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) EmptyLun 26 Sep - 17:22


Mahée est confuse par la question du chevalier. Comment de simples songeries pourraient mettre qui que ce soit à mal ? Pourquoi ses inspirations devraient-elles faire l'objet de méfiance ? Le regard perplexe qu'elle affiche, loin d'être feint, suffit à expliquer qu'elle ne réponde pas, tout simplement parce qu'elle n'a pas la moindre idée de quoi répondre. Si elle avait compris le danger que pouvaient représenter de simples projections fantaisistes, elle aurait pu sincèrement éclairer la lanterne du chevalier. Mais, tel n'étant pas le cas, la dornienne se contente de hausser les épaules, incertaine. Quant à ce que lui évoquait l'ordre de Sombryndor, et bien... Rien du tout, et c'était bien pour cela qu'elle avait posé la question. « Je n'en ai pas la moindre idée, Ser. J'imagine simplement que vous avez une mission bien particulière. Sans quoi, vous ne seriez pas un ordre. » Elle sourit, gentiment, avant d'écouter à son tour le chevalier blond décrire le cépage qui lui ressemblerait le plus, selon lui. Il trouve en Mahée la compagne adéquate pour ce genre de rêveries, puisqu'elle n'a aucune peine, en écoutant Gawain, à presque goûter le vin qu'il décrit, dont elle imagine aisément les arômes. Même si ce n'est qu'en pensée, et de façon très brève, la dornienne voyage, et elle peut remercier le chevalier pour cela.

Ce qui la fait voyager à revers des pentes volcaniques de Peyredragon au marché de Fort Darion est la demande, particulièrement inattendue, du chevalier de congédier ses suivantes. A nouveau, Mahée est interdite, mais cette fois, c'est le genre de situations qu'elle a été entraîner à maîtriser toute sa vie, en l'occurrence, les situations de « flou » diplomatique. Pendant un long moment, son visage demeure stoïque, le temps qu'elle réfléchisse. Est-ce acceptable ? Ça peut l'être, pour qui s'affranchit de cancan. Elle est veuve, pas vierge, et surtout, dornienne. Personne ne s'offusquera de la voir errer seule avec un homme, sans chaperon. Le protocole, donc, peut tolérer cette situation, Mahée a-t-elle envie de se retrouver seule avec lui ? ... C'est cette question qu'elle tarde à trancher, car, si l'échange qu'ils viennent d'avoir a été très civil et très agréable, elle n'est pas certaine de vouloir s'imposer un temps indéterminé de questionnements piégeux à rallonge de la part d'un soldat zélé espérant débusquer une traître à l'Empire, ce que son désir de voir éclipsées les servantes lui laisse redouter.

Yaël Allyrion a bien entraîné sa fille. « Je m'en remets volontiers à vous, Ser Chyttering. » La dornienne répond, avec un sourire, avant de se tourner vers ses suivantes. « Veuillez informer sa majesté la reine-mère que je la rejoindrai pour sa collation, comme convenu. » A savoir, à retourner chaque situation épineuse, de sorte à y induire un minimum de contrôle. En l'occurrence, ici, elle déterminait de son propre chef le terme de cet entretien. Si d'aventure il lui devenait désagréable, elle pourrait s'en éclipser sans avoir à trouver d'excuse. La garantie est suffisante pour la dornienne, puisque Rowenna Durrandon ne supporterait sans doute pas qu'elle soit en retard. De façon indirecte, quelles que soient les ambitions du chevalier, chevaleresques ou non, il n'était pas sans savoir qu'il ne pouvait disposer d'elle à son gré, sans avoir, le cas échéant, à en référer à la reine-mère de l'Orage. En qualité de femme dans un monde d'homme, établir ce genre de barrières est nécessaire car, si pas toujours utiles, elles peuvent parfois faire la différence entre la vie et la mort.

Les suivantes prenant congé, la dame en revient au chevalier, auquel elle prend le bras. Après tout, une dame ne peut errer seule. En compagnie du Peyredragonien, elle reprend donc son errance, accompagnée, devant les étals du marché. « Maintenant que mes suivantes sont parties, me direz-vous directement ce qui motivait leur départ, ou essaierez-vous d'abord de noyer le poisson ? » Elle demande, avec franchise mais pas sans humour, un petit sourire au coin indéfinissable aux lèvres. Dans ce sourire, autant de blase que de curiosité. Qu'est-ce qu'un chevalier peyredragonien pourrait avoir à lui dire que des suivantes d'une dornienne ne pourraient pas entendre ?


Princesse de Dorne
No Foe May Pass

Mahée Allyrion
L'Etoile du Matin
Messages : 6029
Membre du mois : 8
Maison : Allyrion
Caractère : ▪▪ Intransigeante ▪▪ Perspicace ▪▪ Loyale ▪▪ Vindicative ▪▪ Généreuse ▪▪ Rancunière ▪▪
Célébrité : M.M.

Infos supp.
Richesses : 304

L'Etoile du Matin

Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t6204-mahee-allyrion-x-la-deuxieme-etoile-a-droite-et-tout-droit-jusqu-au-matin https://bloody-crown.forumactif.org/t6219-les-errances-de-mahee https://hhttps://bloody-crown.forumactif.org/t6218-mahee-allyrion-x-no-foe-may-pass
MessageSujet: Re: Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)   Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty


Contenu sponsorisé


Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Au coeur de la capitale (Mahée & Gawain)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour 7 – La Construction d'une Capitale - Année 1 - Mois 08 - Semaine 3
» Gawain Chyttering
» Gawain Chyttering - Empire
» Mahée Allyrion × La deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin!
» Ab Imo Pectore - Du plus profond de mon coeur [Tour VII - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: