Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

 

 Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)

Aller en bas 
MessageSujet: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) EmptySam 7 Mai - 13:48

Les jours se suivent inlassablement ici. Tout ceci peut durer encore des semaines ou alors se terminer dans la journée. L’Ost Royal ouestrien n’en sait rien. C’est cette incertitude que Gareth doit accepter. Sûrement, en raison de sa rencontre expéditive avec le Roi Lyham non loin des murs de la forteresse, il est désormais connu en tant qu’assiégeant de la forteresse de Vivesaigues réputée imprenable. Un jeune homme tout à fait étranger à cette roue infernale du destin et du jeu des trônes où gravitent les maisons royales. Qu’à cela ne tienne, Gareth dirige ce siège avec fierté mais aussi avec minutie. Sa détermination l’amène à ne pas rester les bras croisés. Ses hommes s’appliquent à mener les travaux demandés. Chacun connaît son rôle.

Le ciel est plutôt maussade et n’annonce peut-être pas de bonnes nouvelles. Le vent est plutôt sobre, presque inexistant, mais cette humidité ambiante est plutôt contrariante. Le chevalier de l’Ouest scrute également l’horizon alors qu’il marche le long d’un chemin le guidant vers un autre chemin prévu pour les rondes. La terre noircit ses bottes alors qu’il rencontre en sens inverse William. Comment savoir si l’attente ne pèse pas trop sur ses épaules ? Peut-être que tout ceci ne débouchera pas sur la bataille tant attendue ?


« Bonjour Lord William, j’espère que vous allez bien ce matin. »


Certainement, le sommeil n’est peut-être pas d’une qualité équivalente à celui qu’il pourrait trouver à Castral Roc ou à Godric’s Hall. Mais, l’essentiel est qu’il ait pu suffisamment fermer l’œil. Autour d’eux, les hommes s’affairent à transporter du matériel, des pierres, du bois. Si bien que le premier sujet de discussion ne peut être que celui-ci.


« Nous parvenons à consolider nos positions. »

D’un naturel plutôt audacieux mais aussi mesuré, ses mots se font assez sobres tout en mettant en évidence sa dévotion envers son royaume. D’une façon ou d’une autre, cet ost royal tient, ou souhaiterait tenir, Vivesaigues comme un lion tiendrait du gibier sous une patte prête à exercer une pression à l’aide de ses griffes.


« Avez-vous des observations particulières ? »


Le chevalier observe tout autour de lui l’animation du camp. Pendant ce temps, quelques archers semblent réfléchir à la position la plus profitable. Gareth s’attend d’une certaine façon à ce que William fasse bonne figure malgré la fatigue et l’incertitude. Il s’imagine sûrement finir cette aventure du mieux possible avant de retrouver Alys et son domaine. Gareth ne peut pas le blâmer pour ceci même si il faut que tous ici aient bien conscience que rien n’est fait encore. L’exploit leur tend les bras et il revient à eux de se montrer suffisamment sérieux et attentifs pour parvenir à provoquer un véritable coup de tonnerre en Westeros.


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 907
Membre du mois : 146
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) EmptyJeu 9 Juin - 22:18



Wood, stones, hammers and swords
William Potter & Gareth Kenning

Vivesaigues, Camp des armées de l’Ouest, Royaume des Rivières et des Collines, semaine 4 du mois 3 de l’année 2 de l’Ere des Luttes
Le temps est à la pluie… Comme souvent, en ces orientales latitudes. Nous ne sommes pas habités. A l’Ouest, il pleut, bien sûr. Et souvent avec ça. Mais nous avons plutôt l’habitude des trombes d’eau précoces et peu durables, ou du brouillard sur les hauteurs qui m’ont vu voir le jour. Il n’en reste pas moins qu’ici, il peut pleuvoir du sol et matin. Et pas seulement un jour ou deux, mais des semaines entières, jours et nuits. Le sol spongieux aspire tout, sauf l’eau qui stagne. Des hommes ont commencé à tomber malade. La courante. La toux, grasse, et le glaviot épais. Le moral est en berne, car il n’y a aucun signe d’amélioration de la situation. Et peu d’évolution tout court. Il est clair que les riverains restent retranchés là haut, derrière leurs murailles…


Heureusement, l’intendance suit.


Aujourd’hui, il pleut moins. Peut être depuis deux jours. Non, seulement hier. Les jours se ressemblent tous. Et les rivières alentours ne sont toujours pas plus dans leur lit que les jours qui ont précédé. Des hommes ont commencé à construire en rondins de bois des abris en hauteur, pour éviter de retrouver leurs vivres en train de flotter dans des marres aussi larges que n’importe quel cul de basse fosse détrempé. Je quitte l’abri qui permet d’observer la plaine du nord de la ville, bien au-delà du fleuve et de la vallée alluviale qui l’environne. Mains dans le dos, je ressasse. Difficile de ne pas penser à son chez soi dans ce genre de circonstances…


Et me retourne à demi surpris quand on m’alpague et qu’on me donne du Lord. Je ne m’y suis jamais fait. Je découvre le général Kenning, commandant de cette armée, ami, et si les dieux -ou la puissance cosmique régissant nos existences, qu’importe- nous prêtent vie, mon futur beau-frère puisque j’ai des vues sur son tendron de sœur à qui j’ai déjà fait demande d’épousailles en bonne et due forme.



| Oh, général. Le bonjour. Je vais bien. Et vous-même, messire ? |


Je hoche la tête en guise d’acquiescement quand l’homme évoque le renforcement des fortins, en cours tout autour de nous. Les hommes s’occupent à consolider les fortins protégeant les assiégeants -nous- de toute vélléité d’assaut ou de sortie. Du moins, c’est ce sur quoi nous comptons désormais. Le général en chef de cette armée me demande si j’ai des observations particulières. Je réfléchis, et regarde la ligne d’horizon. Secoue la tête, de gauche à droite en faisant la moue.


| Rien mon général. Les hommes sont fatigués. Ils meurent d’ennui, malgré les travaux de terrassement qu’il faut recommencer jour après jour à cause de l’humidité. Rien à signaler, autrement, sur les patrouilles quotidiennes. Les cavaliers reviennent sans avoir rien vu de l’ennemi, sinon toujours les mêmes rumeurs d’une armée de secours. |


Je jette un regard plus loin au sud vers les bannières Tully qui flottent sur les murs du château.


| Ils vont venir, général, n’est-ce pas ? Il y a un Roi tout de même, là-dedans… |


(c) DΛNDELION



We Survive


They say the time many time when I see you / Time after time hand in hand till the dawn / Shine like a star you can go through the water / Forever and ever / Cause I found my love into you Under the SKy (c)codage - Kanala - texte (c)Under the Sky, Jean-Pierre Taieb


William Potter
Nous Survivons !
Messages : 485
Membre du mois : 13
Maison : Potter
Célébrité : Jamie Bell

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Survivons !

Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) EmptySam 11 Juin - 17:00

Les circonstances sont ce qu’elles sont. Gareth en est bien conscient et l’option privilégiée demeure la plus favorable. Vivesaigues représente un épicentre de ce jeu de puissances. Un point sur une carte pour les têtes couronnées éloignées de cet endroit. Un champ de bataille humide, presque lacustre pour ceux qui se prêtent à un peu d’exagération. Un défi de taille s’impose aux ouestriens qui ne peuvent s’endormir sur les lauriers de leur victoire obtenue à la Dent d’Or.

« Je vais bien aussi. »


Tout autour, ça s’agite, ça construit, ça s’adapte. Parce qu’il n’y a pas le choix. Rien de bien flagrant de la part des adversaires. Qui a dit que tout ceci serait facile ? Le chevalier ouestrien le savait. La possibilité de se confronter à la muraille de Vivesaigues était presque une évidence dés le départ.  Le regard de Gareth suit celui de William qui s’inscrit en direction des bannières Tully qui se distinguent au loin, sur les murs de pierre de la forteresse du Conflans. Il est vrai que le Roi Lyham se tient toujours à l’intérieur.  Le maintenir dans l’isolement entre ses propres murs permet de le préserver et de faire accourir les forces de l’Empire.

« Tout ce que l’on peut faire, hélas, c’est se préparer. Je suppose qu’ils finiront par venir. Et, si ce n’est pas le cas…et bien, nous verrons. Nous ne resterons pas éternellement mais…pour le moment, tout se passe comme je m’y attendais. »


En un sens, Gareth apparaît plutôt serein dans la mesure où rien de ce qu’ils semblent connaître et observer aujourd’hui ne semble le surprendre. C’est plutôt un bon point pour sa conscience de savoir que, jusqu’à présent, il n’aurait pas pu faire bien mieux.


« Il ne s’agit pas d’une bataille classique à mon sens…Beaucoup d’enjeux dépendent de l’issue de ce siège et même si les Dieux nous inondent d’un ciel gris et de son eau…nous conservons des perspectives intéressantes. »


Nullement découragé, Gareth glisse son regard vers l’homme qui courtise sa sœur. L’homme de Kayce croît en les chances ouestriennes. Il est difficile de garder la Foi parfois quand tout devient si austère et pénible. Les dorures sur les armures, les tenues d’apparat sont bien moins perceptibles maintenant que les pensées des hommes sont occupées par des questions plus pratiques et concrètes.


« Nos adversaires se fatiguent eux aussi…sauf qu’on ne les voit pas. Il faut garder courage en ce que nous faisons depuis que nous sommes partis de l’Ouest et en ce que nous sommes. »


La marche en avant des troupes ouestriennes s’est arrêtée autour de Vivesaigues après un bref arrêt à la Dent d’Or.  Pourtant, leur attente ici ne signifie pas qu’elle met un terme à leur aventure mais simplement que la campagne ouestrienne prend une autre tournure et qu’il faut en être conscient pour ne pas perdre espoir.


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 907
Membre du mois : 146
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) EmptyMer 17 Aoû - 20:37

[HJ je suis confus, je n’ai jamais reçu la notification de réponse du rp, je ne viens de voir que seulement maintenant que c’était à moi de répondre ! Désolé…]



  Wood, stones, hammers and swords
William Potter & Gareth Kenning

Vivesaigues, Camp des armées de l’Ouest, Royaume des Rivières et des Collines, semaine 4 du mois 3 de l’année 2 de l’Ere des Luttes
Je sais bien qu’à la guerre tout devient difficile. Qu’on ne peut s’attendre à tout, sans cesse, car la fatigue, la faim, la maladie parfois, finissent par nous impacter et par laisser sur nous une trace indélébile, celle qui signifie l’échec à venir. Un Roi, comme j’ai dit, ce n’est pas rien. Je n’imagine pas les bannerets de l’Ouest ne rien faire si jamais le Roi Lyman, et plus grave encore son père avant lui, mieux connu de ses sujets, se retrouvait dans une aussi mauvaise position… Difficile de faire des paris sur l’avenir quand on se trouve être au cœur des événements, et qu’on ne voit rien de ce qu’il se passe au-delà de l’horizon… Quoiqu’il arrive, j’ai au moins l’assurance de pouvoir compter sur un soutien de taille ; celui de mon ami, général en chef de cette armée. Lord Kenning, du moins pas seigneur de sa maison, mais général et conseiller du Roi. Finalement, réflexion faite, au sein du royaume le plus important de sa maison, c’est Gareth.


Quand le plus important des Kenning dans mon cœur, c’est sa sœur. La douce Alys, dont la moindre pensée me rend coupable de désertion par l’esprit, avec la seule envie de toujours la rejoindre, de prendre ma monture et de partir loin d’ici, et de ce siège qui déjà traîne.


Le général me confirme aller bien. C’est déjà ça… J’esquisse un sourire qui a l’air encore bien jeunot.



| C’est rassurant de voir que le général en chef est confiant, monseigneur. |


Ce n’est pas du tout de l’ironie, loin de là. Car moi je suis un peu perdu. Je sais ce que nous faisons là. Je m’efforce de l’améliorer chaque jour à mon niveau. Nous perdons du temps et de l’énergie à dresser des armes pour bombarder la ville, et prenons de gros risques en nous divisant en trois corps pour faire le siège d’une seule place. L’Histoire fourmille d’exemples où une armée a su traverser les différents courts d’eau pour battre une à une les forces de quiconque mettait le siège de la forteresse… Je frémis rien que d’y penser, si une armée de loups ou de dragons venait à mettre en pratique ce type de stratégie… Je hoche la tête en guise d’acquiescement


| Certes, certes. Des sièges durent des mois, si ce n’est plus. Mais ils sont nombreux, là dedans. Je pensais qu’ils tenteraient une sortie plus tôt. Ou que leur importance inclinerait leurs amis, dehors, à attaquer plus vite. |


Je redresse les yeux vers l’homme si sûr de lui.


| Est-ce que vous pensez que les fer-nés ou les bieffois ont pu accrocher, sur la côte ou au Trident, les renforts de l’ennemi ? |



(c) DΛNDELION


We Survive


They say the time many time when I see you / Time after time hand in hand till the dawn / Shine like a star you can go through the water / Forever and ever / Cause I found my love into you Under the SKy (c)codage - Kanala - texte (c)Under the Sky, Jean-Pierre Taieb


William Potter
Nous Survivons !
Messages : 485
Membre du mois : 13
Maison : Potter
Célébrité : Jamie Bell

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Survivons !

Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) EmptyJeu 18 Aoû - 21:43

Derrière ce côté un peu fanfaron qu’il sait se donner, Gareth n’a jamais vraiment fait d’esclandre et ne s’est jamais vu trop haut. Les drames, les coups du sort, les moments difficiles ne l’ont pas amené à se détourner de la personne qu’il est et de cette humanité qui lui permet de faire preuve de compréhension à l’égard de ses amis comme de ses ennemis. En ce moment, avec cette campagne dans le Conflans, la situation est plus dangereuse que toutes les autres qui se sont présentées à lui jusqu’à présent, même lorsqu’il a été sauvé ainsi que Jeyne par la Reine Dragon. Que peut t’il dire d’autre à William ? La confiance en ses idées ne remet pas en cause la dangerosité de la situation. Mais ça, la deuxième partie de la phrase, n’a pas sa place ici. C’est ce que son instinct lui communique en tout cas.

« Je suppose que feu le Roi Loren aurait été suivi les yeux fermés…Vous pouvez tous êtres rassurés, je ne me sens aucunement contrarié. Je suis surtout confiant parce que les circonstances auraient pu être difficilement plus favorables et que j’ai la conviction que nous ne pouvons pas faire mieux. N’est-ce pas ce que l’on attend d’un chevalier ? Loyauté, Dévouement et Abnégation…»


Gareth se laisse aller à une profonde inspiration venant gonfler ses poumons de l’air frais et humide du Conflans.

« Si les troupes de Vivesaigues avaient tenté une sortie au début du siège, cela nous aurait été certainement favorable. Et si leurs renforts avaient attaqué plus tôt, cela ne nous aurait pas été favorable. Aujourd’hui, ils distinguent un intérêt à nous laisser l’initiative. Peut-être parce que nous avons pu bâtir nos défenses et que la boue dans laquelle nous marchons redistribue un peu les cartes. »


En ce qui concerne, le Bief, les Iles de Fer, et même le Val et le Bief, le chevalier ouestrien n’ignore pas qu’il n’est pas celui qui en saura le plus sur eux et leurs mouvements au sein du Royaume de l’Ouest. Peut-être était-ce mieux ainsi. La coordination ne doit pas être chose aisée, entre les enjeux individuels, collectifs, les délais nécessaires aux uns et aux autres, la quantité d’épées à disposition pour les uns et pour les autres. Tout cela entre en ligne de compte et c’est certainement pour cela que Gareth veut avant tout s’appuyer sur les siens et sur lui même.


« Nous avons des bruits qui émanent du Trident et des Bieffois qui s’y trouvent…ainsi que des Fer-Nés au niveau de Salvemer. Toutefois, je ne pense pas que les hommes qu’ils ont combattus étaient de potentiels renforts pour les troupes que nous allons combattre. »

Gareth résume la situation bien vite, peut-être parce qu’il sait que William peut espérer secrètement des renforts avant la bataille qui s’annonce. Chacun paraît plutôt jouer sa partition dans cette affaire. Le chevalier ouestrien ne pourrait même pas dire si la Reine Hightower communique avec Rollingsford.


« La maison royale, et certainement nos alliés, souhaitent que nous ajoutons notre contribution ici. Comme je l’ai déjà dit, la seule expérience que nous avons est celle du Fortin de la Dent d’Or…alors, je suis confiant par rapport à ce que je vois mais je me sens également près du précipice de la défaite. Parce que nous ne pouvons pas nous permettre trop de…circonstances défavorables. »


Sans aller trop loin, le chevalier sait qu’il est possible que l’Ouest n’ait pas la meilleure position en matière de nombre d’hommes, d’équipement et d’entraînement de ceux-ci.


« Si nous nous battons tous, ensemble, les uns pour les autres, nous avons une chance. Et si nous devons échouer, je suppose que nous aurons bien affaibli nos ennemis. »


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 907
Membre du mois : 146
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) EmptyVen 9 Sep - 14:16



Wood, stones, hammers and swords
William Potter & Gareth Kenning

Vivesaigues, Camp des armées de l’Ouest, Royaume des Rivières et des Collines, semaine 4 du mois 3 de l’année 2 de l’Ere des Luttes
L’organisation du siège suit son cours. Comme toute oeuvre des hommes, celle-ci est vouée à continuer à voir des efforts consentis, sacrifiés, dans l’idée de la réalisation d’un plan plus grand, de quelque chose qui les dépasse. J’ai peur de provoquer des impairs, de donner de mauvaises informations malgré moi, ou de me tromper dans les décisions que je suis amené à prendre. Je n’ai pas l’habitude de commander. Même ma poignée d’hommes, de cavaliers, je ne sais pas toujours quoi leur dire. Ils me suivent, et nos patrouilles communes nous ont au moins amené à une forme de respect mutuel; ils m’apprennent des choses de la vie quotidienne, de la nature qui nous environnent, et moi je partage leur labeur harassant malgré mon noble lignage. Le général Kenning réagit au reste de mes paroles, et évoque Feu le Roi. Je balbutie, pris en défaut, désireux de clarifier ma pensée sans pour autant paraître obséquieux.


| Ce n’est pas ce que j’avais en tête, messire. Tout le monde vous suit, ici. Moi le premier, et pas parce que nous serons bientôt liés par le sang. J’ai foi en vous; vous avez fait passer la frontière fortifiée à l’armée sans coup férir, et coupé en deux l’armée ennemie dont une part s’est retrouvée piégée sous nos yeux. |


Je hoche la tête concernant le reste. Mon père disait toujours que la valeur traduisait l’honneur. Et que rien ne peut remplacer le devoir comme première raison d’être de toute créature vivante en général, et des Hommes en particulier. Pour le reste, je ne suis pas un spécialiste de stratégie militaire, selon l’évidence. La temporalité des opérations m’échappe quelque peu, je n’ai pas accès à tous les rapports et il est assez clair que je n’ai pas non plus été entraîné à reconnaître tous les signes; j’ai été formé en tant que puiné, à être bon armes à la main, mais pas à devenir un chef de guerre ou un comptable de conseil.


| Combat il y aura toutefois, tôt ou tard. Je ne vois pas les armées de secours ennemis rester l’arme au pied quand le Roi Lyham mourra de faim… |


Sinon, cela signifierait sans doute que l’homme n’a plus ni confiance ni soutien de l’Empire, et cela ne manquerait pas d’enfoncer le clou dans son cercueil, celui qu’il s’est lui-même creusé en allant s’enfermer dans sa forteresse sans livrer le combat avec toute son armée. Le général continue de réfléchir aux questions que je lui pose, aux soucis stratégiques qui se posent. C’est une bonne nouvelle déjà, si nos alliés s’engagent pleinement dans les théâtre d’opérations annexes à celui sur lequel nous nous trouvons. Car même si les inquiétudes de Lord Kenning sont fondées, alors cela signifie tout de même que cela fait moins de ressources dans lesquelles l’Empire peut puiser pour combler ses pertes contre nous. Mieux vaut trop d’attaques que pas assez, de là où je me trouve. Kenning a raison sur le reste.


| Oui. Nous avons pris de la confiance nécessaire, pour continuer la lutte et assurer les hommes de la validité de notre commandement. L’armée est unie, à tout le moins. Nous requérons plus d’expérience mais nous sommes plus solides qu’au début de la campagne. Nous avons au moins l’avantage de la position, ici, même si nos forces sont dispersées sur des lieux et des lieux pour empêcher l’ennemi de sortir. |
(c) DΛNDELION



We Survive


They say the time many time when I see you / Time after time hand in hand till the dawn / Shine like a star you can go through the water / Forever and ever / Cause I found my love into you Under the SKy (c)codage - Kanala - texte (c)Under the Sky, Jean-Pierre Taieb


William Potter
Nous Survivons !
Messages : 485
Membre du mois : 13
Maison : Potter
Célébrité : Jamie Bell

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Survivons !

Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) EmptyHier à 14:29

Les grands travaux prennent forme sous la pénombre et la grisaille. Le nez levé vers le ciel, rien n’indique un quelconque changement. De manière plus générale, c’est le même constat. Les conditions ne sont clairement pas favorables. Hormis peut-être sur un ou deux points. La confiance n’en est pas ébranlée pour autant mais l’ampleur de la tâche est dans toutes les têtes.

« Je connais assez les jeux d’influence et la noblesse ouestrienne…et beaucoup ont un avis sur tout sans même proposer quelque chose. Les intérêts et rien d'autre. »


Certains n’ont pas tardé à montrer leur scepticisme à l'égard du plan proposé. Nobles et pas forcément novices. Qu’à cela ne tienne, les hommes de l’Ouest parviennent à tirer leur épingle du jeu pour le moment. Comme le dit Lord William, Gareth et ses hommes n’ont pas à rougir jusqu’à présent. Est-ce l’essentiel ? Probablement mais la situation est beaucoup plus diffuse. Cela vient certainement du fait que le chevalier originaire de Kayce parcourt depuis un certain temps les couloirs de Castral Roc. Ce qu’il a vu impacte inévitablement la situation actuelle et l’homme doit museler son agacement.


« Je n’ai absolument aucun doute que le roi Lyham sera secouru…L’Empire n’est pas là pour se soucier du bien être de la plèbe…ou de quoi que ce soit d’autre. »


Motif légitime, stratégique, honorable…chacun est libre de penser ce qu’il veut. Le chevalier masque son dépit face à l’œuvre de l’Empire dans le Conflans jusqu’à présent mais garde la face coûte que coûte. Presque surpris par le pragmatisme et l’audace qu’il manifeste lors de sa propre diatribe, Gareth se sent presque résigné à combattre et à espérer que ses troupes joueront la partition parfaite.  Au moins, l’atteinte de l’objectif initial sera une satisfaction.


« La confiance doit demeurer dans ce cas. Nous faisons l’essentiel pour nous placer dans de bonnes dispositions et je pense…que c’est le plus important. »


Il n’y a pas mieux à faire maintenant. Au retour dans l’Ouest, ceux qui le pourront du moins, devront connaître une nouvelle personne à la tête de leur armée. Gareth effectue cette campagne pour le Roi Lyman, comme il le peut. Le chevalier, mandaté spécifiquement pour cette aventure au titre de Général, détient une bonne compréhension des enjeux et de la teneur des liens diplomatiques du Royaume. Il refuse de laisser son esprit entreprendre une quelconque réflexion à ce sujet mais il ne peut pas nier en même temps à quel point cela complique la tâche qui est la sienne.  Trop tôt et certainement trop présomptueux pour penser tout de suite au retour dans l’Ouest, il chasse ces pensées de son esprit pour se concentrer sur les contingences un peu plus terre à terre.


« Chacun peut manger à sa faim ? Les relais logistiques assurent bien leur rôle, Lord William ? Nos abris sont suffisamment protégés de la pluie pour les troupes ? »


Hear Us Row

It’s the family name that lives on. It’s all that lives on.
Not your honor, not your personal glory, but family.

Gareth Kenning
Loyalty and Bravery.
Messages : 907
Membre du mois : 146
Maison : Kenning
Caractère : Loyal - Entêté - Dévoué - Bravache - Fiable - Téméraire
Célébrité : Daniel Sharman

Infos supp.
Richesses : 247

Loyalty and Bravery.

Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)   Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty


Contenu sponsorisé


Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Wood, stones, hammers and swords (William & Gareth)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Our Swords and Our Souls are Yours [Tour VIII - Terminé]
» Gareth Kenning
» William Selmy ♦ Life is duty
» La foi en soi fait le grand homme ❧ William
» William Potter - Nous Survivons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Conflans :: Vivesaigues-
Sauter vers: