Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Kit de mémoire vive PNY XLR8 2X8 (2 x 8Go) à 49,90€
49.91 € 69.91 €
Voir le deal

 

 Roward Martell - A sun of fire and ice

Aller en bas 
MessageSujet: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyMar 29 Mar - 1:53

Roward Martell

"L'homme ne sait pas toujours cueillir son destin,
il préfère fuir que mûrir."
Véro Lemaire



  • Principauté de Dorne



 
Nymeria Martell, Princesse de Ny Sar et Dorne;; Ancêtre Rhoynaise, Première Princesse de Dorne  Mors Martell Lord Martell et Prince de Dorne;; Ancêtre Andal, Premier Prince de Dorne  Meria Martell, Matriarche assassinée;; Grand-Mère  Nymor Martell, Héritier de Dorne   ;; Père Assassiné  Ravena Martell ;; Mère partie trop tôt Déria Martell, Princesse de Dorne;; Sœur, à la tête de la Principauté Anders Sand, Conseiller de Dorne ;; Frère Légitimé et  Bras droit Arianne Sand, Conseillère  ;; Sœur Légitimée, Conseillère


"Insoumis, Invaincus, Intacts""

Année de naissance ;; An -20
Nom de naissance ;; Martell
Ville de naissance ;; Lancehélion
Royaume de naissance ;; Dorne

Situation matrimoniale ;; Divorcé
Royaume servi actuellement ;; Dorne
Titre / rôle au sein du royaume ;; Prince de Dorne
Positionnement politique actuel ;; Je suis pour la neutralité

Avatar ;; Ben Barnes
Crédit ;; Zuz

;; Brave ;; Téméraire ;; Passionné ;; Fier ;; Protecteur ;; Bagarreur ;; Tendre et à l'écoute ;; Séducteur ;; Beau parleur ;; Ne prend pas la pleine mesure de son potentiel ;;








 
 

An -20


 


Naissance de Roward Martell, fils de Nymor et Ravena Martell, et dont la grand mère n'est autre que la grande Méria Princesse de Dorne. Il est le second enfant du couple, ce qui fait de sa sœur Déria la seconde en lignage direct à pouvoir hériter de la Principauté.






 
 

An -18 à -10


 


Élève dissipé, Roward est heureux de sa position de benjamin qui lui permet d’être plus insouciant que ses ainés Arianne, Déria et Anders. Rêvant de vivre de grandes aventures, il se montre plus assidu et intéressé aux leçons de maniement d'armes que de ceux de tactiques, géopolitique ou autres nécessaires à sa formation de prince. Sa grand mère prend donc les choses en main, seule capable de dompter ce coursier des sables. Frère aimant, Roward ne fait aucune distinction entre ses ainés, et n'est pas le dernier à témoigner son affection. Mais cet amour infini que l'enfant porte à sa fratrie, l’emmène à supporter de moins en moins les railleries dont sont victimes Arianne et Anders. Ce qui le poussera à commettre un acte vil - pousser par traitrise un "ennemi" dans les escaliers, ce qui le rendra infirme à vie. Révélant un pan sombre de la personnalité de ce prince que tous voient insouciant, immature et doux.






 
 

An -10


 


Mort de Ravena Martell... Roward est profondément marqué. Se retrouvant pour la première fois à devoir prendre soin de sa sœur, il se promet de devenir un excellant guerrier afin de protéger Déria de tous dangers. Mais cette perte qu'il juge injuste sème les graines de la rébellion, Roward se jurant de n'écouter que ses désirs et vivre comme il l'entend, que cela plaise ou non.






 
 

An -5


 

Roward est amoureux… Amoureux de la belle Ravina, dornienne à la peau brune et aux corps de déesse. Amoureux de la ville ombreuse et ses dédales de ruelles, marchés, maisons de joie, habitants aux mille et un visages. Duelliste, aventurier, se créant un réseau au sein des divers factions de la ville ombreuse, Roward est heureux… Hédoniste et loin des préoccupations du Vieux Palais, il se tient à cette promesse qu’il s’est faite à la mort de sa mère ; Celle de vivre selon ses désirs quoi que puisse en penser ceux qui l’entourent.








An -2



Roward est envoyé avec Anders aux Montagnes Rouges pour défendre les frontières de la Principauté. Il s'agit là pour leur grand mère et leur père de leur offrir la possibilité de prouver leurs valeurs. En ce qui concerne Roward, il s'agit également d'une tentative de secouer le prince et le ramener à ses devoirs et priorités. Depuis la mort de sa mère, celui ci c'est totalement désintéressé des affaires de la Principauté, laissant à ces ainés le soin de répondre aux attentes de Nymor et Méria Martell. Mais sa rébellion doit prendre de fin. C'est pourquoi mère et fils espèrent que les batailles éveilleront le jeune prince, et qu'il s'illustrera pour sa propre gloire et celle de la Maison Martell. Et il le fera... mais à sa manière.








An 0



Ce n'est pas une, mais deux pertes violentes que subie la fratrie Sand/Martell. Nymor et Méria Martell meurent empoisonnés lors d'un banquet, et les principaux soupçons se portent sur Le Bief. Déria et Anders sont au bout du rouleau, obligeant Arianne et Roward à prendre sur eux pour remonter et soutenir leur frère et soeur. La cérémonie de couronnement de Déria en cette période trouble, marque la fin d'une époque ou tous sans le savoir, vécurent leurs plus beaux instants de vie.








An 0 Mois 2



Participation aux festivités et aux joutes de Goëville. Anders s'illustre et se fait un nom en Westeros. En marge, la nouvelle carte géo-politique se dessine au cours du conclave ayant lieu en parallèle du Tournoi.








An 0 Mois 3



Roward est fiancé à Rhaenys Targaryen, pour son plus grand bonheur. Bonheur qui prendra fin lorsque ses fiançailles seront rompues par Déria. Rhaenys est remplacée par la jeune souveraine de l'Orage, Argella au grand dam de Roward.








An 0 Mois 4



Les Gardener invitent Dorne et l'Orage à leur Carnaval de l'Opulence, afin d'apaiser les tensions ou tendre un piège mortel à leurs ennemis dorniens. Car à peine les querelles apaisées au profit de rires et chants, des cris de haine se font entendre sous fond de rumeurs de massacres de la part de dorniens. Roward parvient à extirper Déria de ce carnaval de l'horreur et se retrouve avec la Princesse, invité à Hautjardin pour une période indéterminée. Ils ne seront escortés à la frontière qu'un mois après








An 0 Mois 9



Mariage d'Argella Durrandon et Roward Martell. Départ de Roward dans l'Orage, même si sa relation avec son épouse est des plus houleuses, et comment ne le serait elle pas, lorsque quelques semaines plus tôt couru sur toutes les lèvres bieffoises la traitrise de Kevan Gardener, et la preuve de sa liaison avec Argella envoyée par le Bief.








An 0 Mois 10



Il combat aux côtés de l'Orage lors de la Bataille de Tinivel, et de celles qui s'ensuivent, malgré la méfiance de son nouveau peuple. Il s'illustrera bien qu'étant grièvement blessé. Et malgré la froideur de son union avec Argella, celle ci tombe enceinte de lui, du moins c'est la version officielle.








An 0 Mois 11



Roward revient à Dorne avec le reste de l'armée dornienne, pour défendre la patrie. Il lui est impensable de rester en terres d'Orage, alors que sa patrie est en proie aux attaques constantes du Bief, de Fer-nés et de ces croisés de la Foi.








An 0 Mois 12



Bataille des Météores dans laquelle il s'illustre malgré la défaite contre le Bief.








An 1 Mois 3



Roward est officiellement déchu du titre de Prince de l'Orage après la fausse couche de sa femme. Côté dornien, ses hommes lui reprochent son manque de leadership. Roward a su prouver qu'il était un grand guerrier. Il doit maintenant prouver qu'il peut être un grand prince pour son peuple.








An 1 Mois 6



Roward Martell est accusé d'adultère par la reine de l'Orage Argella Durrandon. Rendez vous compte! Son mariage est annulé, ce qui personnellement ne l’empêche pas de dormir, mais qui complique la situation frontalière de la Principauté.








An 1 Mois 7



Roward organise le retour du peuple en exode dans les territoires rendus à Dorne suite au traité de Boycite.








An 1 Mois 11



Ce mois est symbole de bouleversement pour Dorne. Il voit l'entrée officielle de Dorne dans la guerre contre l'Empire en attaquant Torth de l'Orage, suite à la traitrise de la maison Allyron soutenue par les Braenaryons.








An 1 Mois 12



Roward est vaincu à La Grâcedieu face aux rebelles Allyrion. Il fait un discours pour ranimer la flamme du courage et de l'union à Dorne et par extension aux Martell. Les maisons seigneuriales de Dorne choisissent leur camp ouvertement comme les Jordayne, ou par leur silence assourdissant. La Principauté affaiblie se déchire pour la plus grande joie de ses ennemis.











  • Waves
Salut BC ! J'espère que tu vas bien, car moi j'ai la patate ! Je t'ai connu via Top 50 Rpg. Ce qui m'a tout de suite charmé, c'est  Le design et le background très riche.. Par contre je dois te l'avouer, je ne suis pas fan de  Rien pour l'instant.. Si 7/7 signifie que je peux passer tous les jours, je pense que ma présence sera au minimum de 5/7. Si 4/4 signifie que je peux rp toutes les semaines, mon activité sera au minimum de 1/4. Allez c'est pas tout ça, mais on a plein de choses à faire alors, en dernier mot, j'aimerais te dire que Que vous êtes cool  Roward Martell - A sun of fire and ice 2310158611 (pour l'instant  Suspect) . PS : je confirme avoir bien lu le règlement.



Code de validation


BOTTIN
Code:
Ben Barnes est <a href="t8384-ro"><span class="Gp_Dorne">Roward Martell</span></a>
RECENCEMENT
Code:
<span class="Gp_Dorne">Roward Martell</span> - Je suis fidèle à mon souverain - Prince de Dorne - <a href="t8384-ro">Pv libre</a>
LIEU
Code:
<a href="u796"><span class="Gp_Dorne">Roward Martell</span></a> se trouve à <span class="Gp_Dorne">Bois Moucheté - Dorne</span>

Anonymous
Invité
Invité


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyMar 29 Mar - 1:54




  • Roward Martell
Parce que dans notre sang coule celui des Nymeros



Il est dit que seul un dornien peut comprendre Dorne. J'irai plus loin et dirai que tout vrai dornien a pour première épouse et amante Dorne. De ses montagnes rouges à l'ouest au climat tempéré, dont la ceinture verte favorise l'agriculture. En passant par son centre ou s’étend à perte de vue cette mer sableuse aux reflets blanc–rougeoyant, et ou se dressent fièrement nos coursiers inépuisables et inégalés. Elle présente un visage plus doux et salin sur ses côtes Sud et Est, baignées par la mer d’Été et le Détroit. Fière, sauvage, impitoyable avec quiconque abuse de son hospitalité, elle a été témoin de l'union de Mors Martell et de la princesse Nyméria de Ny Sar, alors qu'elle était encore éparse de grands royaumes fondés par les Premiers Hommes, et de plus petits par Andals, ayant chacun à leurs têtes des rois fiers et indomptables. Et pourtant, domptés ils le furent, ployant tour à tour genoux devant la belle Nyméria et celui qui fut jadis leur subordonné. Ils ployèrent et Dorne devint une nation primo-andalo-rhoynaise, forte d'un fort brassage entre deux peuples dont les destins n'avaient de cesse d'entre croiser les fils de vies. Sous Nyméria nous fumes puissants et craints, sous Meria nous étions respectés. Et aujourd'hui... que sommes nous?! J'y ai longuement pensé, ai retourné la chose dans tous les sens; Mais il semble qu'il faille que je plonge mon regard dans le passé pour comprendre ce présent qui m'étouffe et oppresse mon cœur de dornien, de frère et de Martell... Qui suis je ? Un prince impétueux aussi inutile qu'un nouveau né dont on armerait le bras? Un frère lâche laissant sa sœur de par son droit d’aînesse, prendre sur ses épaules lasses la responsabilité de ce marasme? Ou encore un Martell qui des siècles après s'être élevé, devra de nouveau se faire servile et indigent devant les maisons Allyrons et Ferboys? Ou peut être... Oui, peut être  puis je prétendre à ce lignage Nymeros, à cet héritage prenant racine au delà du détroit le long de cette Rhoyne aussi longue, large, et profonde que le plus grand fleuve de Westeros? Le puis je? Cela reviendrait pour un Dayne des Météores à revendiquer Aube, et la brandir de nouveau pour en faire scintiller sa lame à la teinte si particulière...  Qui suis je? Qui fus je? Plongeons ensemble mon vieil ami dans les écris de ce Roward que je n'aspire plus à être... Que je ne puis plus être...

-----------------------------------------------

An -15, Lancehélion, Dorne

Salut c'est moi Roward! Mestre Burde m'a dit que je devais tenir un journal pour améliorer mon écriture et ma prose. Personnellement, je ne vois pas en quoi ça m'aidera à pourfendre mes ennemis, mais il m'a dit que je dois te voir comme un ami, un confident. Si on doit être ami, je dois te trouver un prénom! Hum... Que dirais tu de Vorian? Comme Vorian Dayne l'épée du soir qui fut le plus grand chevalier de Dorne! Un jour je serai comme lui! Je gagnerai des batailles, repousserai les ennemis de Dorne, et ferai honneur à mon père, ma grand mère et Nyméria, tu verras Vorian! En attendant, je dois vraiment essayer d'être plus attentif durant les cours de mestre Burde. Il dit que si je ne sais pas me discipliner à cinq ans, je ne serai jamais un bon guerrier et encore moins un bon commandant. Mais bon, mestre Burde est vieux, il pète souvent et sent parfois aussi mauvais que les eaux du Soufre. Et surtout c'est un homme de lettres... Beurk!

J'ai deux grandes sœurs et un grand frère... Je suis donc le benjamin et ça me va parfaitement! Je peux faire ce que je veux, et quand je dis ce que je veux, je veux dire des bêtises! Je suis grondé, mais pas comme Déria. Déria c'est ma grande sœur légitime, et elle deviendra Princesse de Dorne! Enfin elle est princesse déjà, mais avec un petit p, et quand elle héritera de la Principauté, elle aura un grand P. Son mari aussi aura un grand P, mais j'aurai toujours un plus grand P que lui, c'est Déria qui me l'a dit! Elle sera une grande Princesse, parce qu'elle étudie beaucoup, et que grand-mère veille sur son éducation, et un peu trop sur la mienne aussi. Tu sais ce que ça veut dire grande sœur légitime? Ça veut dire qu'on a les mêmes parents et qu'on a droit à pleins de choses auxquelles Anders et Arianne n'ont pas droit, parce que leurs mamans ne sont pas maman. Tu comprends? Moi je comprends, mais je comprends pas. Anders et Arianne, moi je les aime beaucoup, et si ils veulent ils peuvent jouer avec tous mes jouets, manger tout ce que je mange, aller partout ou je vais, et faire tout ce que je fais - ce qu'ils font déjà, du coup je comprends pas pourquoi papa ne change pas leurs noms Sand en Martell. C'est pas grave si maman n'est pas leur maman, même si maman n'aime vraiment pas Anders et Arianne, ce que je ne comprends pas non plus. Mais tu sais les grands c'est toujours compliqué avec eux. Ils te disent que tu peux t'amuser, après ils te grondent car tu t'amuses trop. Pfff...  Moi quand je serai grand, je ne serai pas compliqué!


-----------------------------------------------
An -13, Lancehélion, Dorne

Vorian, je crois que je suis un mauvais frère. A cause de moi Anders s'est encore fait gronder, parce qu'on l'accuse -comme toujours- d'être responsable de mon manque de concentration. J'essaie, je te promets que j'essaie de rester sagement à écouter les mestres, mais ils sont d'un ennui! Je ne comprends pas comment les autres font pour ne pas s'endormir ou sentir les fourmillements dans leurs jambes. J'ai déjà sept ans, je suis déjà très vieux! Il y a tant à faire dehors, je ne comprends pas pourquoi on veut absolument me garder entre les murs du palais! Moi je veux parcourir la ville ombreuse, je veux en connaître chaque coin et recoin. Tu sais les adultes, je ne les comprends pas. Au lieu d'étudier dans les livres des choses passées qui ne servent à rien, connaître par cœur la ville pourrait être bien utile si jamais l'ennemi arrivait à passer une des portes de La Porte Triple, non? Et puis, comment je peux combattre avec mes hommes dans le désert si je ne m’entraîne pas à y rester? Et j'ai envie d'aller dans les montagnes rouges, et aussi dans les osseux, et surtout  Bourg Cabane! Je veux voir de purs rhoynars moi, et apprendre à naviguer et aussi faire de la magie! Au lieu de ça, grand mère a décidé qu'elle allait mettre un peu plus sa main dans mon éducation ou prendre en main mon éducation, enfin je ne sais plus mais un truc comme ça. Elle a déjà les deux mains posées sur mes épaules chaque fois que j'étudie, alors je ne vois pas qu'elle autre main elle peut mettre. Quand je serai grand, j'irai sur le terrain et laisserai les livres à ceux qui ont le temps pour les lires. Un guerrier se bat avec une épée, pas une plume !


-----------------------------------------------
An -10, Lancehélion, Dorne

J AI BATTU ANDERS ! Mon coursier a fendu les dunes rouges à la vitesse de l’éclair, et Anders n’a rien pu faire. Je suis si heureux ! Il me bat toujours dans tous les domaines. A la course, dans les simulations de tactiques maritimes et terrestres, dans les duels armés, à la lutte, dans les armes de jet. Et même dans le mensonge il est plus doué que moi, et pourtant j’estime être un excellent menteur! Je veux dire, je mens vraiment bien, tellement bien que parfois je crois même à ce que je dis ! Comment il peut être bon partout, et moi si médiocre dans beaucoup de domaines ? On a le même père pourtant… Ça doit venir de maman alors. Mais heureusement qu’il est là Anders. Les autres me ménagent, je le sens, je le vois chaque fois qu’anders prend ma place et que les attaques pleuvent de partout. Mais lui, lui ne me ménage pas, au contraire. A cause de lui, je ne connais que trop le goût du sable et du sang. Mais bientôt, bientôt je le battrai dans tous les domaines, j’en fais le serment !

Vorian… J’ai quelque chose à t’avouer.  Tu sais que j’essaie d’être un bon prince, pas vrai ? Mais j’ai de plus en plus de mal à supporter que l’on s’en prenne à Anders ou Arianne. Je n’ai plus cinq ans, et du haut de mes dix ans, j’entends leurs railleries sous couvert de compliments , de discussions légères ou de plaisanteries « courtoises ». Je vois leurs regards méprisants et leurs grimaces lorsqu’ils doivent faire preuve de révérence envers eux du fait de notre présence.  Vorian… c’est moi qui ai cassé la jambe de Baely. Je l’ai entendu dire à ses amis qu’ Arianne était une prostituée comme sa mère, et qu’un jour il la prendrait comme la putain des Météores qu’elle était. Je te promets que je voulais me battre en duel singulier avec lui, c’est pour ça que je l’ai patiemment attendu dans l’aile nord. Mais… je ne sais pas ce qui s’est passé. Dès que je l’ai vu monter les marches dans ma direction sans qu’il n’ait eu le temps de m’apercevoir, j’ai eu cette irrépressible envie de le tuer. Je remercie La Rivière Mère et Le Maître de la Lumière, qu’il n’ait eu dans sa chute que la jambe cassée. Car ce n’est pas digne d’un prince de prendre par traîtrise un adversaire, ni de lui ôter toute chance de prouver sa valeur. Et pourtant... si je pouvais recommencer, je le pousserai plus fort, qu’il ne se relève jamais.

Arianne je l’aime tant. J’aime à l’embêter et la rendre folle jusqu’à ce qu’elle me course dans tout le palais. J’aime son rire, sa joie de vivre, ses plaisanteries, et je ne suis pas le seul. Déria est très proche d’Arianne, autant que je peux l’être d’Anders. Parfois je suis un peu jaloux, mais Déria me rassure toujours en m’offrant une figue et en me faisant un gros câlin. On est bien nous quatre, on est les meilleurs enfants que père aurait pu rêvé d’avoir. En tout cas moi, je ne voudrai personne d’autre que ces trois là.


-----------------------------------------------
An -10, Lancehélion, Dorne

Maman est morte. Je me suis demandé si c’était une punition du Maître de la Lumière pour avoir tenter de voler la vie de Baely. J’en ai donc parlé à mestre Burde -sans évoquer le Maître de la Lumière - qui m’a assuré qu’il n’y avait aucun lien entre les deux, et m’a fait juré de garder ce secret pour moi. Je te le dis à toi Vorian, parce que tu es mon meilleur ami et que l’infirmité à vie de Baely me pèse en ce jour. J’aurai vraiment dû le pousser correctement, qu’il ait une mort rapide et que sa bouche pernicieuse se ferme à jamais.  Je me demande si l’empoisonner ne serait pas un acte de gentillesse. Ne me juge pas Vorian… Même handicapé il n’en reste pas moins vil et je vois bien son regard sur Arianne et maintenant Déria. Je devrai le tuer de mes propres mains, écraser sa gorge sous mes doigts et le regarder suffoquer avec plaisir. Je le hais, je le hais et je hais TOUT LE MONDE !!! Pourquoi mère devait elle mourir ? Qu’est ce qu’elle a fait de mal ?! A quoi ça sert d’être une bonne personne si les fientes comme Baely vivent et qu’une simple toux emporte ceux que nous aimons ?! Je n’ai jamais vu Déria pleurer autant. Elle qui est toujours si forte et impérieuse, est complètement dévastée. D’habitude c’est elle qui me serre dans ses bras, mais aujourd’hui elle s’est blottie toute la journée dans les miens. Je dois protéger Déria, je dois toujours être là pour elle . Et pour ça, il faut que je sois plus fort, plus rapide, plus féroce que ceux qui lui voudront du mal. Si faire tout ce qu'on attend de nous et être droit ne sert à rien, autant faire ce qui nous plait, non? A partir d'aujourd'hui, je n'écouterai que mes désirs et ne ferai que ce qui me plaît. La vie est courte et rien de ce que l'on peut faire de bien ou de mal ne l'allonge, alors autant en profiter tant que l'on peut!


-----------------------------------------------
An -5, Lancehélion, Dorne

Vorian, mon ami… Quelles sont douces nos dorniennes, aussi sucrées que nos figues mures, aussi juteuses que nos oranges sanguines et épicés que nos plats les plus relevés. Je suis fou d’elles, je suis fou d’elle... Ravina fille d’un forgeron de la ville ombreuse qui couvre mon corps des baisers les plus doux qu’il m’ait été donné de recevoir. Sa peau brune aux embruns salés, m’emmène jusqu’aux terres de Braavos, cité dont je découvre les reliefs sur ce corps sensuel et dont j’apprends la langue du bout de la sienne. Amoureux je le suis, fou aussi, son père étant connu de tous pour son tempérament de feu, lui le braavosien aux muscles saillants et à la force inégalée. Sa mère douce et fine, vend sur un des nombreux marchés des figues dont je me repais tantôt sur le ventre tendu de sa fille, tantôt de sa bouche pulpeuse. Beaucoup me pense volage, et je le fus, mais depuis Ravina je n’entretiens la rumeur que pour mieux garder précieusement ce joyaux dornien contre mon corps et mon cœur. Payant des courtisanes pour passer quelques heures en leurs compagnies, je joue aux jeux d’argents, me gave de leurs récits tous plus intéressants les uns que les autres, provoque en duels leurs clients malhonnêtes, et vide les carafes de vin des divers maisons de joie. Je suis leur Prince vagabond, toujours le premier à la fête et le dernier à en finir. De part leur biais, j’ai pu développer un réseau de connaissances allant des riches marchands, aux rois des voleurs. Me mêlant à tout ce beau monde, il m’arrive souvent, trop souvent au goût d’Anders de vivre des aventures rocambolesques, voir extrêmement dangereuses. Mais j’aime cela ! L’adrénaline, l’inconnu, la liberté, l’insouciance… Voilà ce que m’apporte ce dédale de ruelles formant un labyrinthe complexe ou il est facile de se perdre. Si nos triples murs sinueux forment un rempart sûr, nos rues sont un couperet certain pour nos ennemis. Du haut du Sandship, j’admire au loin ce soleil rougeoyant disparaissant à l’horizon. La ville ne tardera pas à scintiller de mille feux et s’électriser comme elle le fait chaque soir, chaque fois que la chaleur se fait plus clémente. Bientôt les chants, musiques et spectacles jailliront avec force des rues sableuses, appelant à elles tous ceux dont son chant transpercera le cœur. Le mien de quinze ans bat quant à lui à tout rompre pour Lancehélion et les yeux marron aux reflets d'or de la belle Ravina.  


-----------------------------------------------
An -2, Montagnes Rouges, Dorne

Je me suis fait de nouveau rabrouer, moi... Prince de Dorne! Ces généraux de mes couilles se pensent grands stratèges à palabrer des heures sur leurs cartes aussi défraîchies que leurs face de fions. Ils m'exaspèrent Vorian! Les Montagnes Rouges sont une muraille naturelle qui est quasi impossible à franchir. Il n'y a que deux entrées: Les Osseux et La Passe du Prince. L'une donnant sur l'Orage, l'autre sur le Bief. Nous n'avons donc qu'UNE voir DEUX zones à couvrir, l'une sinueuse et l'autre plus large. Quelles tactiques avons nous à penser des jours durant pour défendre nos entrées?! Il nous suffit de tirer l’épée et expédier ces bieffois dans les ténèbres ou les mater hors de nos frontières non?! Non ces seigneurs me jugent impétueux et irréfléchi, moi qui pourfend autant sinon plus de bieffois qu'eux tous réunis. Ils sont beaux dans leurs habits d'apparats à hurler leurs ordres sur nos levées, soldats de métier et tirailleurs. Ah... Ils se sentent pousser des couilles du haut de leurs destriers, tandis que d'autres souillent leurs mains du sang de ces chiabrenas. Mais moi tout prince que je suis, du haut de mes dix-huit ans,  je ne recule pas devant la bataille! Je ne minaude pas du haut de mon coursier des sables, laissant à ces cireurs d'épées leurs destriers. Moi, je laisse mon titre au camp, et me bat d'égal à égal avec mes compagnons dorniens. J'ai d'ailleurs de plus en plus de respect auprès de mes frères d'armes qui préfèrent un prince impétueux, à des généraux pompeux! Anders cherche constamment à me modérer, à me rappeler que je représente notre grand mère, notre père et notre Maison. Mais je ne le vois pas ainsi! N'avons nous pas à notre tête deux généraux de la maison Martell? Alors qu'ils représentent notre maison, moi c'est de Dorne dont je suis le champion.


-----------------------------------------------
An 0, Lancehélion, Dorne

Nous sommes de retour Vorian... Sens tu comme moi le doux parfums de la belle Lancehélion?! Et Ravina... Ravina n'a que plus de saveur, implosant mon cœur à chaque soupire, chaque cri d'exaltation. Anders m'avait dit que tout changerait, que notre éloignement nous permettrait de voir que nous n'avions qu'un amour de jeunesse fugace et merveilleux. Mais il n'en est rien... Je suis avide de son corps, en quête de chaque geste tendre ou mot d'amour, curieux de ce qui peut bien se passer dans son magnifique crane, et empressé de répondre au moindre de ses désirs. Déria... Je dois en parler à Déria! Elle aussi m'avait dit que ça ne serait qu'une passade douce et grisante, mais que le champ de bataille me changerait. Et bien que nenni! Je suis toujours passionnément amoureux, et toujours le même vaurien un peu plus prétentieux et provocateur. Mais n’ai je pas gagné le droit à l'être?! Anders quant à lui peut bien parler, mais je sais son secret. Je me suis éloigné quelque peu d'Arianne, vis à vis de mon cher frère dont la possessivité envers notre demie sœur, ne laisse aucun doute quant à ses véritables sentiments. Certains verraient cela d'un mauvais œil, mais pas moi. Après tout, ils ne sont pas nés de la même matrice, à quoi bon se torturer ainsi? Souviens toi comme un an plus tôt, nous avions failli partir à la recherche de notre sœur et l'arracher à ce Yoren Pykes, ce fer né dont la réputation scabreuse n'était plus à faire. Père nous connaissant que trop bien, avait fait en sorte que nous soyons constamment sur surveillance, et avait fini par payer la rançon avant que nous ne désertions pour arracher notre Arianne a son triste sort. Anders était méconnaissable durant cette période, sa langue se déliant malgré lui sous les litres d'alcools ingurgités.  

Je te laisse, un banquet a lieu pour notre retour et célébrer les victoires de nos soldats le long de la frontière. Je te raconterai si quelque chose d’intéressant s'y passe.

-----

An 0 jour 1

Ils... tous les deux Vorian, tous les deux. Déria... dévastée. Anders et Arianne.... dévastés. Et moi...

-----

An 0 jour 3

Déria ne mange pas, et moi non plus. Je ne crois pas qu'Arianne ait mangé quoi que se soit de consistant, restant au chevet d'Anders qui boit plus que de raison. Je fais de mon mieux, je reste stoïque, donne des ordres pour renforcer la sécurité, fais jouer mon réseau pour confirmer ce que nous pensons tous. Que ce vil empoisonnement, ne peut provenir que d'une attaque vile des Bieffois. Je garde mon calme, tempère mes pairs, et garde pour moi cette haine qui me dévore de l'intérieur. Je dois concentrer toutes mes forces sur Déria, et l'aider à se relever. Dans quelques jours aura lieu la cérémonie qui l'intronisera Princesse de Dorne, et je refuse que ses seigneurs aient pour image de ce couronnement, une princesse affaiblie physiquement et désaxée. Aussi je passe le reste de mes journées auprès d'elle, la serrant contre mon cœur, lui offrant en bouche soupe, fruits et autres condiments. Je la berce, la cajole, l'enveloppe de mon amour. Arianne et moi sommes des ruines, mais des ruines sur lesquelles nous souhaitons voir se dresser droits et solides, ceux que nous portons à bout de bras.

-----

An 0 jour 7

Déria est officiellement Princesse de Dorne à vingt quatre ans. La cérémonie fut éprouvante pour elle, mais elle se montra digne, belle et impérieuse. Ma sœur fera une grande Princesse et mon bras, mon corps et mon cœur lui seront toujours dévoués. Je n'ai que vingt ans, et pourtant j'ai l'impression d'en avoir dix de plus.

-----------------------------------------------
An 0 Mois 2, Goëville, Le Val

Devant tous, Déria semble embrasser cette nouvelle fonction avec assurance et fermeté. Mais il n'en ai rien... Cette responsabilité bien que promise de par son droit d’aînesse, l'a frappé avec bien trop de brutalité. Elle a à peine eu le temps de faire son deuil, qu'elle se doit déja de paraître et faire son entrée dans ce jeu de dupe avec le Bief et les autres royaumes de Westeros. Telle une ombre se faufilant silencieusement, je l'observe, la protège d'elle même et des autres. A peine la rumeur d'un doute sur sa capacité à régner surgit elle, que j'étouffe sous mes poings ou dans les eaux cette voix dissidente. Ne t’inquiète pas Vorian... je me garde bien d'assassiner, je ne me contente que de corriger. Je sens cette noirceur grandir en moi mon ami... Ce désir d'anéantir les responsables des morts de mon père et ma grand-mère; Ce besoin de vengeance, de feu et de sang. Suis je le seul?

Deria a légitimé Anders et Arianne! En ce qui me concerne, c'est une chose qu'aurait dû faire notre père il y a bien longtemps de cela. A quoi cela rime t'il de les avoir élever et traiter comme ses enfants légitimes, pour au final leur laisser porter ce fardeau que peut être le patronyme de Sand. Je suis fier que Deria ait su rattraper cet impair de notre père, bien que j'aurai poussé la chose plus loin en leur ouvrant également les droits de successions.
Cette décision aurait eu pour effet de renforcer notre Maison, et prévenir toute tentative d'empoisonnement. Il est toujours plus difficile d'empoisonner ou se débarrasser de quatre héritiers à la fois, surtout lorsque ces dits héritiers sont sur leurs gardes. As tu vu ce qu'ils font de moi Vorian? Il y a quelques mois, aurais je penser comme cela? Je ne le crois pas.

-----

Westeros est comme une eau bouillonnante. Les dissentiments entre royaumes gagnent en force, tandis que d'autres comme Peyredragon et Dorne cris vengeance.  La Reine régente  de la Montagne et du Val, a organisé pour fêter les quatorze ans de son fils un tournoi encore jamais vu en Westeros. Mais nous Martell ne sommes pas dupe. Ce tournoi n'est là  que pour tenter garder sous chaines les ambitions expansionnistes de certains, et étouffer les désirs de vengeance d'autres. Déria s'est rendue au conclave tenu en marge du tournoi et s'en est tenue à une position neutre. Certains y verront une volonté de ne pas se mouiller, moi j'y vois une intelligence tactique. A quoi bon s'avancer sans connaitre la position de tous et voir se dévoiler par la même cette nouvelle carte géo-politique. Stark/Arryn, Targaryen contre Hoare, Ouest léchant les couilles des Hoare et du Conflans, seuls Dorne et l'Orage semble patienter et jouer la carte de l'apaisement. Quant au Bief, l'offre de Mern Gardener m'est semblable à un crachat en pleine face. Je boue, boue mais ne puis rien faire, Déria me tenant d'une main ferme en chaine. Mais je n'attends qu'une chose Vorian... que lasse sa main ne se face plus molle et alors... Alors je me ferai un plaisir de réduire à feu et à sang la maison Gardener.

-----
ANDERS EST LE MEILLEUR! Je ne voulais pas participer à ce tournoi pour moult raisons, mais surtout pour permettre à mon tout jeune Martell de frère, de se faire un nom dans tout Westeros et montrer la force et vaillance des Martell; Et il ne m'a pas déçu! Si tu l'avais vu! Orys Barathéon est un excellant duelliste! Si tu avais vu leurs passes d'armes et les têtes de tous ces grands seigneurs dont les fils légitimes s'étaient fait sortir en moins de temps qu'il ne faut pour s’esclaffer devant tant de balourdise! Au final Anders s'est incliné, mais de quelle manière!! Et que dire de nos autres représentants qui sont arrivés plusieurs fois finalistes et ont su démontrer toute notre force de mêlée. Au final, ce petit séjour au Val fut fort agréable...

-----------------------------------------------
An 0 Mois 3, Lancehélion, Dorne

VORIAN!!! Je voudrai baiser les pieds de Déria tant je suis plus que ravi de cette union avec Rhaenys Targaryen. Je n'ai eu d'yeux que pour elle lors du tournoi, elle est... C'est une Ravina aux cheveux d'argent et à la peau d’albâtre. Et ses yeux... Vorian ses yeux... Depuis le départ de Ravina pour Braavos je n'ai de désir pour aucune femme, mais cette descendante valyrienne éveille tous mes sens. Nous avons longuement conversé et son esprit est celui d'une vraie dornienne! J'entrevois au travers de son être, les magnifiques luttes qui ont pu se dérouler entre nos ancêtres Valyriens et Rhoynars. Amsfff... Avec Peyredragon à nos cotés, Stark en allié eux même champion du Val, les Gardener et Hoare peuvent trembler!

-----

Déria a rompu nos fiançailles au profit d'une alliance avec l'Orage! L'ORAGE!! Stratégiquement je peux entrevoir le positionnement de ma chère sœur. Prendre le Bief par le sud et sur son flan Est serait plus qu’intéressant. Sans oublié que nous n'aurions pas à réunir nos forces sur deux axes, et la mer dornienne fermée à toute invasion par l'Orage. Mais avoir un putin de dragon et une reine guerrière ayant déjà de redoutables alliés est mieux non? Enfin... Argella et Rhaenys, la comparaison est vite faite! Vorian je me sens comme ces princesse de Westeros dont on use et abuse au profit d'alliances qui bien souvent périclites. Je suis une courtisane de luxe Vorian, voila ce que je suis... Argella Durrandon alors que j'aurai pu tenir dans mes bras la reine des dragons... Erff!  

-----------------------------------------------
An 0 Mois 4, Hautjardin, Le Bief

JE LES TUERAI TOUS!

Ils n'ont ni honneur, ni dignité! Et leur dernière tentative de lever les feux de la guerre et se débarrasser de Déria est une preuve, en ce qui me concerne de leur culpabilité dans l'empoisonnement de mon père et ma grand-mère. J'avais pourtant prévenu Déria qu'accepter une invitation de ces fourbes, équivalait à confier sa vie à un fou. Mais se devant de poursuivre sa partie de dupe avec Le Bief, elle avait accepté faisant de moi son garde personnel, Anders devant quant à lui veiller sur Arianne et Dorne en notre absence. Mon inimitié vis à vis des bieffois mise à part, je trouvais cela fort suspect que les Gardener invitent dorniens et orageois à peine un mois après les tractations avec l'Orage pour m'unir  à Argella Durrandon. Mais ils parvinrent à m'endormir, le Carnaval de l'Opulence égayant les plus teigneux d'entre nous. Vorian... Rappel moi lorsque le doute m'étreint de toujours faire confiance à mon instinct. Les cris firent placent aux rires et un brouhaha s'éleva aussi assourdissant que le tonner. Nous... coupables tout désignés furent jetés en pâture, trop sauvages pour respecter nos hôtes, trop stupides pour ne laisser aucun indice sur les lieux de nos méfaits. Je sais à présent... J'ai vu le vrai visage bieffois, ce visage déformé par la haine caché sournoisement derrière des grimaces se voulant sourires. Armés de tout ce qui pouvait trancher, transpercer et fracasser, ils se sont rués sur nous, sur Déria, sur Dorne! Tout comme eux, je ne fis ni égard au sexe ou l'age et tranchais dans le tas, extirpant Déria de ce piège mortel. Son regard... je n'oublierais jamais le regard de ma sœur se pensant perdue, ni la force de son étreinte contre mon corps. Ils paieront! Et si ma fureur n'avait pour seule cible que les Gardener, à présent je voulais que les vertes prairies du Bief, se teinte du sang poisseux de ces chiens.

Et me voila à t'écrire Vorian de ma chambre d' "invité" royal du Bief. C'est ainsi qu'ils nomment leurs prisonniers en ce royaume de faquins. Mais les rumeurs courent et sur les murs se répercutent en des milliers d'échos. Dorne gronde, Dorne tempête et à l'horizon des frontières vertes s'élève un mur de sable chargé de haine et de promesse de mort.

-----------------------------------------------
An 0 Mois 9, Lancehélion, Dorne

Et voila Vorian... Je vais devoir quitter Dorne pour les terres de l'Orage suivant tel un chien argella la rebelle. ça en est presque risible! Comme je regrette de ne pas être né Sand! Pourquoi ne pas l'unir à Anders? Non! Je ne ferai jamais cela à mon frère, mais d'un autre coté... Erff... Je n'ai aucune envie de consommer la nuit de noce. Ou est donc ce Kevan Gardener qu'il se rende un peu utile au lieu de jeter l’opprobre sur sa maison et piétiner sa réputation de chevalier. Si seulement nous n'avions pas perdu la magie de nos ancêtres, si seulement nous avions accès à leur savoir, nous n'aurions pas à recourir à ce genre de farce. Je suis tout de même heureux pour Déria, elle épouse un homme que je tiens en estime depuis le grand Tournoi de Goëville. J'espère que leur union sera pérenne et heureuse. C 'est tout ce que je lui souhaite...

-----------------------------------------------
An 0 Mois 10, Tinivel , L'orage

Les généraux et conseillers orageois ne sont pas mieux que certains de Dorne. Ils palabrent, se lancent dans de grands discours ou ils ne manquent pas de rappeler les faits d'armes de leurs ancêtres censés apporter du poids à leurs stratégies de guerre. Je les laisse et d'ailleurs ai je le choix? Je ne suis que le roi patoche, le chien de Dorne représentation physique d'une alliance de moins en moins fructueuse. Et ais je oublié de te dire mon cher Vorian que le bon Kevan Gardener - si tant est qu'il puisse encore porter ce nom sans rougir - est à Accalmie! N'est ce pas merveilleux?! Passons... Il y a plus important. Après des mois à tergiverser nous allons enfin passer à une stratégie plus offensive, bien qu'il aurait mieux valu prendre cette décision bien plus tôt. Je ne vais pas me plaindre mon bon Vorian, je dois même avouer que je suis plutôt excité. Rends toi compte, plusieurs plusieurs dizaines de milliers d’hommes, dont riverains, mercenaires et fer-nés. Joren Hoare m'offre là une distraction bienvenue, sans compter les troupes de ce bon vieux Mern Gardener du Bief. Je sais, je sais... je peux ne pas revenir, mais au point ou j'en suis, je préfère mourir en guerrier qu'en chien cocu et désavoué.

------

Vainqueurs! Mais j'ai dû souiller mon épée au coté de ce traite de Gardener, et être évacué du champ de bataille, ayant reçu un coup de lance sous l’épaule, au défaut de mon armure. Autant te dire que j'en rage que ce Kevan ait pu mener ses troupes jusqu'au bout et ainsi se faire lécher le cul par tous, alors que lord Jordayne git parmi nos compagnons.... Dorne me manque.

-----

Argella est enceinte, je devrai me réjouir mais est il seulement de moi? Nous ne faisons la bagatelle que rapidement et sans fioritures, après tout celui ci n'est qu'un acte diplomatique non? Je suis las Vorian et ne demande qu'une chose... Rentrer en Dorne.

-----------------------------------------------
An 0 Mois 11, en route vers Dorne

Je suis de retour Vorian... Je n'allais pas laisser Déria, Arianne et Anders seuls face aux attaques de cette coalition portée par les Bieffois. Je suis de retour et je ne regrette rien. Argella ne me regrettera pas, et cet enfant qu'elle porte que je soupçonne fortement d'être celui de Kevan aura un père félon, mais dévoué à sa mère. Ma vie est à Dorne, ma loyauté à ma patrie et ma fratrie. J'ai fait ce que toute princesse mariée par jeu d'alliance rêve de faire, et je me sens LIBRE. Mais je ne suis pas le seul, mes hommes sont plus que ravie de revenir chez eux, auprès de ceux qu'ils aiment et dont ils sont aimés en retour. Les montagnes rouges se dessinent à l'horizon, faisant battre mon cœur à tout rompre.

-----------------------------------------------
An 0 Mois 12, Les Météores , Dorne

Vorian... Je me sens minable et incompétent. Je n'ai pas su remporter cette victoire aux Météores et tu sais combien j'ai du respect et de l'admiration pour la famille Dayne et son histoire. Anders fut monstrueux et merveilleux, je si fier de lui, fier qu'il soit mon frère. Et que dire de Ser Santagar, Ser Dayne,  feu Lord Allyrion, et feu Lord Dalt! Cette bataille est de loin la plus sanglante de toutes celles entre le Bief et Dorne. Tant de grands sont tombés... tant de grands Vorian. Je dois bien avouer que si le Bief n'avait pas été notre ennemi mais notre allié, nous serions une force monstrueuse.  

-----------------------------------------------

Plusieurs pages sont tournées, celles ci relatant des évènements tels que les divers sièges et chutes des maisons dorniennes au profit du bief. Des batailles et sentiments divers sur les critiques de ses hommes pour sa trop grande impétuosité et son manque de leadership. De la venue de ce Tigre, qui ne fut pas l'allié escompté. Mais ça, il l'avait déjà pressentit. Mais également de son titre déchu de Prince de l'Orage suite à la fausse couche d'Argella,suivit de sa répudiation.

Il y exprime sa honte à ne pas avoir su se montrer à la hauteur des attentes dues à son rang, son nom et le passé de sa Maison. Ses frustrations face aux mésaventures de ses sœurs. De ses craintes pour Dorne et sa capacité à résister à l'envahisseur. Craintes qui se concrétiseront et conduiront au traité de Boycite qui étrangle Dorne économiquement, politiquement et territorialement.  


-----------------------------------------------
An 1 Mois 11, Lancehélion , Dorne

En finirons nous avec le délitement de la Principauté? La Gracedieu rare ville épargnée par les combats et d’où pouvait venir cet espoir de redressement économique grâce à son commerce fluvial à vu son armée se rebeller. Mahée Allyrion et Garlan Goldwyne, pions de l'Empire sont venus disséminer leur poison dans les cœurs meurtris de nos dorniens. Dared Santagar cet homme d'honneur, ce grand guerrier a péri non pas de la main de bieffois, mais de dorniens. Quelle honte! Honte sur nous, honte sur eux qui se disent défenseur de la Principauté. Oui... Honte sur eux!

L'ingérence de l'Empire en terres dorniennes est inacceptable. Telles des charognes ils viennent après les lions, bovins, requins et veulent se repaitre de nos chaires à vifs?! Je pensais Rhaenys reine des dragons et non de charognards. Et bien soit... Au point ou nous en sommes, défendons jusqu'à la mort le peu de dignité qui nous reste. Entrons en guerre contre cet Empire, et quitte à le faire commençons par cet Orage pour lequel les dorniens versèrent il y a peu leurs sangs.


-----------------------------------------------
An 1 Mois 12, La GraceDieu , Dorne

J'ai dû intervenir avec mon armée à La Gracedieu. J'ai dû faire combattre dorniens contre dorniens. Jamais je n'aurai cru voir cela! La trahison de Mahée Allyrion n'aide en rien Dorne, mais la plombe un peu plus. Si elle pense s'en prendre aux Martell, elle est encore plus sotte que je ne l'imagine. Ce n'est pas aux Martell qu'elle s'en prend, mais à Dorne! Nous n'avons ni stabilité économique, ni emprise territoriale, ni force politique. Nous ne pouvons compter que sur nous, et montrer à tous que malgré l'invasion d'étrangers sur nos terres et ce traité honteux mais nécessaire, nous restons insoumis car résolu à restaurer nos droits. Que malgré ces défaites nous ayant amputées de grands guerriers et frères, nous resterons toujours invaincus tant qu'il y aura un dornien debout pour brandir les armes. Et enfin que par notre cohésion et solidarité, nous sommes et seront toujours intacts. Si les rumeurs sont vraies, les Allyron dépensent des sommes folles pour s'allouer des épées. Épées qui pourraient servir à la Principauté entière, et non aux rêves de gloire d'une maison qui jadis porta le titre de royaume.

J'ai perdu beaucoup d'hommes, des hommes qui même sans soldes se sont battus pour l'unité de Dorne. De les voir si désemparés et abattus de se battre contre les leurs, m'a conduit à faire un discours improvisé afin de ranimer la flamme du courage et de l'honneur dans leurs cœurs. Je suis un beau parleur, mais nullement un orateur et pourtant je suis parvenu à leur redonner force et courage. Certaines maisons se sont officiellement positionnées pour nous, pour Dorne. D'autres frileuses se murent dans le silence.  Déria a décidé de faire preuve d'un geste fort en vendant plusieurs biens précieux de la maison Martell, montrant à tous que leur Princesse est prête à tout pour Dorne. J'espère que ce geste portera ses fruits.


-----------------------------------------------

Cette plongé dans le passé me fait réaliser mon cher Vorian que j'aurai dû profiter de ceux que j'aimais, travailler deux à trois fois plus que mes frères et sœurs, et me gaver du savoir de ces lords, Sers et généraux que j'ai jadis critiqué. J'aurai dû faire preuve d'humilité et de contenance. Je regrette mon immaturité, mais à présent je suis prêt... Prêt à être un Prince avec un grand P. Prêt à faire honneur à ma fratrie, ma maison et la Principauté. Je suis prêt et sais que je... que nous parviendrons à redresser Dorne et la faire briller de nouveau de mille feux. Nos ennemis ne le savent pas encore, mais chercher notre perte fut la pire de leurs erreurs; Parce que c'est au pied du mur que notre vrai nature se révèle et puise dans nos primo-adalo-Rhoynar. Serrez les dents dorniens et aiguisez vos armes, car le moment venu les sables rouges couvriront toute la Principauté.



Anonymous
Invité
Invité


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyMar 29 Mar - 20:05

Et bienvenue ici avec ce nouveau choix de personnage du coup Smile

Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44472
Membre du mois : 0
Maison : Braenaryon
Caractère : Le Vieux Loup de Winterfell
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5628

Fire, Blood and Winter.

Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyMar 29 Mar - 22:58

Re- bienvenue du coup !
Force aux Martell !



... or peace.
ANAPHORE

Arianne Martell
Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.
Messages : 8188
Membre du mois : -1
Maison : Maison Martell
Caractère : Joviale - Désabusée - Diplomate - Narcissique - Patiente - Indécise
Célébrité : Deepika Padukone

Infos supp.
Richesses : 188

Vivre pour danser et chanter. Danser et chanter pour vivre.

Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t5790-arianne-martell-meme-les-pierres-finissent-par-ceder-sous-les-assauts-repetes-de-la-pluie https://bloody-crown.forumactif.org/t5797-arianne-martell-et-je-traverserai-monts-et-montagnes https://bloody-crown.forumactif.org/t5796-arianne-martell-les-amis-les-ennemis
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyMer 30 Mar - 12:24

Re bienvenue à toi! Bon courage!



Roward Martell - A sun of fire and ice F40658e19660629fc8ec921fb0ecf71490725f7f
The Lannisters Send Their Regards
Soul divine. Wake again. In paradise. Crowned in glory.
Fear no more .

◇ Fleurie, Skrybe, and Tommee Profit ◇

Signature par Ghabrielle Rowan

Jordane Lannister
La Lionne
Messages : 605
Membre du mois : 0
Maison : Lannister
Caractère : Intelligente ;; Manipulatrice ;; Séductrice ;; Dévouée ;; Déterminé ;; Fière ;; Éduquer ;; Contrôlante ;; Maternelle ;;
Célébrité : Charlize Theron

Infos supp.
Richesses : 42

La Lionne

Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t7990-the-coldest-blood-runs-through-my-vein-jordane-lannister https://bloody-crown.forumactif.org/t8009-jordane-lannister-are-you-ready-to-die https://bloody-crown.forumactif.org/t8008-jordane-lannister-la-reine-mere-du-roc
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyJeu 31 Mar - 2:49

J'ai fini ma fiche, en espérant que cela conviendra.

@Torrhen Braenaryon Merci Very Happy

@Arianne Martell Force à la fratrie :king:

@Jordane Lannister Merci pirate

Anonymous
Invité
Invité


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyVen 1 Avr - 15:17

Nous voilà donc !

- Il manque a priori la description de "l'acte vil" fait dans l'enfance évoqué avant -10, on ne comprend pas l'évènement à sa lecture Smile (mais dans l'histoire oui). Juste le compléter en quelques mots serait plus clair.
- Roward ne sait pas tellement pour le "lien spécial" entre Arianne et Anders. Arianne l’a véritablement compris qu’à l’attaque de Lancehélion. Ça peut être un détail mais du coup, il serait plus au courant pour Anders, avec une Ari encore insouciante & dans le déni.
- Anders et Deria sont légitimés, reconnus comme membres de la maison, mais Deria ne les a pas (encore) inclus dans sa succession. Elle leur a apporté des droits et un statut, mais pas celui d'hériter. La porte est ouverte pour qu'ils le deviennent, mais ce n'est pas encore fait/officiel
- Le Traité de Boycitre étrangle politiquement la principauté, oui, qui est en quelque sorte inféodée au Bief. En revanche économiquement, il permet son très grand redressement en rompant l'isolation forcée de Dorne et en lui ouvrant les marchés de l'ouest, des IDF, du Bief, du Val, sans cela la Principauté aurait été ruinée Smile
- Il y a un contresens à la fin de ta fiche ; il dit que suite à la rebéllion de Mahée Allyrion et la désertion des troupes, soit l'ingérence de l'Empire, il faut lui faire la guerre. Mais en fait ces troupes sont déjà en territoire impérial... Pour attaquer l'Empire par surprise. Roward est forcément au courant de ce changement de camp de Dorne, et forcément résigné, sinon d'accord. L'Empire se "défend" en attaquant le premier, mais rien que la position de ces forces est déjà une déclaration de guerre de Dorne, en fait.
- Il manque les événements présents dans la chronologie depuis, notamment ses victoires de ce début d'année, ta fiche ne relate pas les derniers événements qui concernent Roward Smile

Voilà, c'est surtout du détail !

Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 18873
Membre du mois : 4019
Maison : Je ne sers aucune maison
Célébrité : Aucun


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyVen 1 Avr - 23:00

Me revoilà


- L'acte vil a été rajouté dans la chrono

- J'ai retiré la partie sur Arianne et ca donne cela:

" Anders quant à lui peut bien parler, mais je sais son secret. Je me suis éloigné quelque peu d'Arianne, vis à vis de mon cher frère dont la possessivité envers notre demie sœur, ne laisse aucun doute quant à ses véritables sentiments. Certains verraient cela d'un mauvais œil, mais pas moi. Après tout, ils ne sont pas nés de la même matrice, à quoi bon se torturer ainsi? "

- Ok je pensais qu'en les légitimant, elle leur avait ouvert les droits pour renforcer la Maison et palier aux éventuels empoisonnements ou chutes "accidentelles". J'ai modifié et mis:

Deria a légitimé Anders et Arianne! En ce qui me concerne, c'est une chose qu'aurait dû faire notre père il y a bien longtemps de cela. A quoi cela rime t'il de les avoir élever et traiter comme ses enfants légitimes, pour au final leur laisser porter ce fardeau que peut être le patronyme de Sand. Je suis fier que Deria ait su rattraper cet impair de notre père, bien que j'aurai poussé la chose plus loin en leur ouvrant également les droits de successions. Cette décision aurait eu pour effet de renforcer notre Maison, et prévenir toute tentative d'empoisonnement. Il est toujours plus difficile d'empoisonner ou se débarrasser de quatre héritiers à la fois, surtout lorsque ces dits héritiers sont sur leurs gardes. As tu vu ce qu'ils font de moi Vorian? Il y a quelques mois, aurais je penser comme cela? Je ne le crois pas.

Citation :
- Le Traité de Boycitre étrangle politiquement la principauté, oui, qui est en quelque sorte inféodée au Bief. En revanche économiquement, il permet son très grand redressement en rompant l'isolation forcée de Dorne et en lui ouvrant les marchés de l'ouest, des IDF, du Bief, du Val, sans cela la Principauté aurait été ruinée

Oui c'est vrai, mais ça reste toujours un étranglement, car cette ouverture dépend de leurs bons vouloir. Si les agissements de Dorne sont remis en question alors les portes seront de nouveau fermées. On peut se dire aussi que si peyredragon veut fermer ses ports et marchés à un autre royaume ça revient au même, sauf qu'au vu de la situation géo-politique de Dorne, la coalition la tient pour l'instant. Les ports ou marchés de tous royaumes ou contrées intégrés à l'Empire c'est mort du fait de la lutte Empire/ Puissances Centrales. Malheureusement pour Dorne, elle se trouve être leur "alliée" par le traité de Boycite (envoi de troupes etc). Dorne est en reconstruction donc le marché interne ne pourra redresser rapidement les finances. De plus tactiquement, la ruine de la Principauté et sa mise à feu n'est pas pour servir les intérêts des puissances centrales (points de ravitaillements, routes terrestres/maritimes assurées, ports servant de lieux d'attaches pour les flottes des puissances centrales) et encore moins au Bief avec L'Orage fraichement entrée dans l'Empire. Donc ce n'est pas un geste de générosité, et cette ouverture reste une main sur la gorge de Dorne qui peut se resserrer à n'importe quel moment. Bien que pour l'instant au vu de la carte géo-politique et aux rendements que génèrent ces flux commerciaux, il est préférable que les puissances centrales et Dorne poursuivent leur commerce.  Mais j'ai peut être mal compris certaines choses, donc si c'est le cas dites le moi.  Roward Martell - A sun of fire and ice 3518595352

Citation :
- Il y a un contresens à la fin de ta fiche ; il dit que suite à la rebéllion de Mahée Allyrion et la désertion des troupes, soit l'ingérence de l'Empire, il faut lui faire la guerre. Mais en fait ces troupes sont déjà en territoire impérial... Pour attaquer l'Empire par surprise. Roward est forcément au courant de ce changement de camp de Dorne, et forcément résigné, sinon d'accord. L'Empire se "défend" en attaquant le premier, mais rien que la position de ces forces est déjà une déclaration de guerre de Dorne, en fait.

- Je remet ce que j'ai mis:

Mahée Allyrion et Garlan Goldwyne, pions de l'Empire sont venus disséminer leur poison dans les cœurs meurtris de nos dorniens. Dared Santagar cet homme d'honneur, ce grand guerrier a péri non pas de la main de bieffois, mais de dorniens.  

L'ingérence de l'Empire en terres dorniennes est inacceptable. Telles des charognes ils viennent après les lions, bovins, requins et veulent se repaitre de nos chaires à vifs?![...]Au point ou nous en sommes, défendons jusqu'à la mort le peu de dignité qui nous reste. Entrons en guerre contre cet Empire, et quitte à le faire commençons par cet Orage pour lequel les dorniens versèrent il y a peu leurs sangs.

Pour Roward, Done est un peu contrainte par ses actions militaires d'alliée avec le Bief et les autres de part le traité de Boycite. Leurs ennemis sont le Bief, L'empire peut attendre. Avec la découverte de l'empoisonnement de Méria et Nymor par Rowenna Durrandon, les actions militaires en Orage passent moins pour une obligation vu qu'il y a à présent la notion de punition et vengeance. Par contre, j'ai beau chercher et je ne vois pas à quel moment Roward a fait pour découvrir cela et l'inclure dans son discours?

Lorsque Roward parle d'ingérence de l'Empire, c'est du fait que l'Empire soutient Mahée qui elle même est censée être sujet de Dorne (même si elle a fait sédition). Donc c'est une ingérence de l'Empire dans les affaires internes de Dorne. C'est comme si Deria soutenait un rebelle issu de l'Empire, qui voudrait destituer l'empereur et l'impératrice. C'est en ça qu'il parle d'ingérence, et qu'il se dit:

L'Orage on a une raison de lui faire la guerre, même si on aurait aimé le faire en tant que royaume libre et non contraint. Mais l'Empire n'est pas une priorité et peut bien faire sa guerre avec tout westeros, nous on a d'autre chat à fouetter. Sauf que là, l'Empire soutient Mahée qui de part ses actions et ses discours menace la stabilité précaire de Dorne (maisons pro martell et pro allyrion) et l'assise des Martell sur la Principauté. Donc il se dit, ben au point ou nous en sommes - à savoir être sous la coupe des puissances centrales et devoir participer militairement à une guerre qui ne nous regarde pas; Autant embrasser ce conflit puisque même en essayant de faire le minimum pour ne pas se mouiller, celui ci vient à nous par cette ingérence dans les affaires dorniennes.

C'était dans ce sens, mais j'ai peut être mal compris certaines choses, donc n'hésitez pas à me faire part de ce qui m'échappe.


Citation :
Il manque les événements présents dans la chronologie depuis, notamment ses victoires de ce début d'année, ta fiche ne relate pas les derniers événements qui concernent Roward Smile

- La chronologie demandée sur la fiche de Roward s’arrêtant à l'an 1 mois 12, je n'ai pas poursuivis. Mais je me suis renseignée sur les évènements suivant et ai positionné roward au bois moucheté. Après je peux ajouter des lignes si nécessaire.[/b]

Anonymous
Invité
Invité


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptySam 2 Avr - 11:53

Salut Roward,

1/ Parfait pour la chrono
2/ Parfait pour Arianne
3/ Parfait aussi pour la légitimation
4/ Sans Boycitre; Dorne est ruinée. Donc peut être effectivement que l'économie dornienne dépend du commerce avec les puissances centrales, mais elle est leur alliée par traité. Sans Boycitre, Dorne n'a absolument plus aucun partenaire commercial... Donc certes, Dorne doit commercer avec ses nouveaux alliés, mais je ne pense pas que l'on peut considérer que c'est un étranglement puisqu'en quelques mois, la Principauté a plus gagné qu'en deux ans, et a évité la banqueroute pour redevenir bénéficiaire.
5/ En fait le souci avec Mahée, c'est que l'ingérence dont tu parles intervient après que Dorne se lance en guerre contre l'Empire. Et dans ta fiche, tu pointes l'action de Mahée comme source de la guerre contre l'Empire. Alors que la source, c'est le traité de Boycitre, qui vous donne de nouveaux alliés... Si vous déclarez la guerre à l'Empire. Les forces dorniennes que Mahée rallie, sont en fait déjà en territoire orageois (sous occupation bieffoise) pour l'envahir; Dorne est déjà un bélligérant, en fait. Ce n'est pas le "conflit qui vient à vous" comme tu l'écris à cause de Mahée. Ce conflit vient à vous parce que vous êtes en train d'envahir l'Orage Smile
6/ Roward n'est pas présent à Bois Moucheté, en revanche, il remporte une victoire contre les rebelles sur la Sang-Vert puis reprend La Grâcedieu.

On y est presque Smile


N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes

Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 18873
Membre du mois : 4019
Maison : Je ne sers aucune maison
Célébrité : Aucun


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyJeu 7 Avr - 16:13

Bonjour à vous tous, Roward Martell - A sun of fire and ice 1924733843

Un changement Irl fait que dans l'immédiat je ne pourrai m'investir pleinement dans ce scénario important pour le forum. Je préfère au stade de validation de la fiche m'interrompre là, et le laisser à quelqu'un qui sera assuré de répondre aux attentes et demandes rps pour ce personnage. Comme quoi, lorsqu'une chose coince ou ne se fait pas c'est qu'il y a une raison à venir.

En vous remerciant pour votre accueil et votre accompagnement. :coeur:
En remerciant encore une fois @Torrhen Braenaryon et espérant que ton forum ait encore de nombreuses années de vie.


Anonymous
Invité
Invité


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyJeu 7 Avr - 16:24

Ah, je comprends, bonne continuation à toi Roward !


Fire, Blood & Winter


Let me tell you something about wolves, son. When the snow falls and the icy winds blow, the lone wolf dies, but the pack survives. Summer is the time for quarrels. In winter, we must protect each other, give each other warmth, join our forces. " Running After My Fate (c)codage - Kanala - texte (c)Running After My Fate, The Divide


Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 44472
Membre du mois : 0
Maison : Braenaryon
Caractère : Le Vieux Loup de Winterfell
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 5628

Fire, Blood and Winter.

Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice EmptyVen 8 Avr - 23:58

Je locke et déplace Roward Martell - A sun of fire and ice 2310158611

La Corneille à Trois Yeux
Messages : 1862
Membre du mois : 228
Maison : Je sers la maison du maître...
Célébrité : Aucune


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Roward Martell - A sun of fire and ice   Roward Martell - A sun of fire and ice Empty


Contenu sponsorisé


Roward Martell - A sun of fire and ice Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Roward Martell - A sun of fire and ice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» roward martell "I can take so much"
» Roward Martell, Prince de Dorne
» Roward Martell - Prince de Dorne
» Roward Martell - Le protecteur de Dorne
» A u x a n e "Ice&Fire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches abandonnées-
Sauter vers: