Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 ...
Voir le deal
99.90 €

 

 Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]

Aller en bas 
MessageSujet: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] EmptySam 25 Sep - 9:06

« Ooh oh oh oh, ooh oh oh oh
Be careful making wishes in the dark
Can't be sure when they've hit their mark
And besides in the meantime I'm just dreaming of tearing you apart
I'm in the details with the devil
So now the world can never get me on my level
I just got to get you out of the cage
I'm a young lovers rage
Gonna need a spark to ignite
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
All the writers keep writing what they write
Somewhere another pretty vein just dies
I've got the scars from tomorrow and I wish you could see
That you're the antidote to everything except for me
A constellation of tears on your lashes
Burn everything you love
Then burn the ashes
In the end everything collides
My childhood spat back the monster that you see
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
My songs know what you did in the dark
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh » @Rhaenys Braenaryon(LIGHT'EM UP → Fall Out Boy)
✘ Night's Queen ✘@"Rhaneys Braenaryon"



L’obscurité des pierres s’imprimait sur le décor avec séduction. L’appréhension se mêlait parmi l’adrénaline et l’éventualité de l’échec au profit du bien commun. Bienvenue dans une tour interminable. Ry devait escalader les escaliers jusqu’au sommet. Aux remparts. Sa Sainteté veillait à sa présence. À plusieurs reprises, la pensée d’éviter l’affrontement et le retour aux sources l’avait saisi. Certes Ry préférait mourir d’un arrêt cardiaque devant l’élue de son âme que dans l’ombre de ses flammes.


Sans cet amour à sens unique, il n’était rien. Ni feu. Ni ombre. Ni titre. Ni brave. Seulement un fils de poissonnière. Peu de gens pouvaient entrevoir le poison dans son cœur : encore moins le comprendre. Ry montait d’un pas lent, lourd, las. Il inspirait lentement, expirait avec pression sur ses côtes dans l’espoir d’y voir la flamboyance de ses ressentis. Sans succès.



Seulement le reflet de sa présence et la vapeur refroidie de ses narines. En hauteur, la température descendait à un rythme incroyable. Ses mains en l’air, il pensait encore à arracher cette main inutile qui ne faisait plus qu’acte de présence. Son genou autrefois injurié en bataille peinait encore à se plier. Certes les nectars de l’apothicaire l’aidaient à combler ses devoirs. Pour l’instant.


Depuis son Éveil, il s’était esquivé de son lit de convalescence. Le fantôme de celle qui empoisonnait son âme y résidait encore. À la réception de son offre d’un entretien, Ry sentit son être se noyer dans les ténèbres. Comment pouvait-elle l’inviter dans la mort si rapidement? Comment parvenait-elle à posséder son être et son avoir de la sorte? Était-ce la vérité ou se mentait-il à lui-même?


Aucune idée. Le fils sans parfum de poisson s’installa au sommet des remparts. Il détacha l’arme blanche de sa ceinture, et les autres cachées près de son cœur et de ses mollets. Tous ses outils de colère marquèrent le sol un à la suite de l’autre, tous attachés ensemble par le cuir de sa ceinture dénouée. Les sourcils froncés, le profil radieux de cette lune incendiaire suffit à lui faire plaquer un genou en sol.


Pourquoi, en toute intimité, insistait-il devant elle à se rabaisser? Parce que Ry se moquait des politesses, des révérences, des coutumes. Le bâtard connaissait déjà le nom de la ville dans laquelle il se trouvait, et c’était presque un exploit que sa mémoire fonctionne étant donné son état d’ébriété. En effet, l’alcool et les poisons de son temps affluaient dans ses veines bouillantes de retrouver l’ombre de Sa sainteté. Seulement, il s’interdisait – à l’égard de lui-même – de rêver de son toucher. Non –


Rhaenys était libre. Et ce fait suffisait à avorter toute fantaisie à son sujet. La liberté, la sienne, était plus pure que n’importe quelle autre information. Ry plaqua son épée usée, encore tachée de sang inconnu, contre la pierre des remparts. Un genou contre terre, il finit par se relever sans oser la regarder. Non. C’était trop douloureux. Encore. Toujours. La liberté de son cœur était plus importante que tout. La guerre, la paix, ça pouvait flâner dans la cour du présent. Pour lui, pour ce bâtard en quête de tranquillité et d’ivresse, voir cet ange des flammes s’élever au-dessus de la mortalité le contentait. Le rendait…dans un état calme.


Certes Ry releva ses iris intransigeant, bouillant de colère et de détermination, sur le profil de la reine de la nuit. La reine de toutes les nuits. Et puis, qu’en savait-il. Peut-être qu’elle le détestait, qu’elle le méprisait pour ses risques et ses erreurs, ses défaites et ses rancœurs. À la lumière nocturne de sa tempe, Ry planta ses yeux contre la pierre avant de fixer les ombres qui les entouraient. Il préférait observer, soupçonner que de sentir la dague dans son dos d’un ennemi impulsif et impromptu – une fois de trop.





:copyright:️ 2981 12289 0

Anonymous
Invité
Invité


Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] EmptyMar 26 Oct - 17:25

Night's Queen
Fort Darion, semaine 4 du mois 1 de l'an2

J’étouffais. Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti cela. Oppressée, contrainte. J’avais besoin de prendre l’air. Seule. Sans garde à mes basques. Sans servante. Sans courtisane. Seule. Il le fallait. Le dragon en moi rageait, pestait, s’enflammait. Je devais prendre congé et le plus tôt serait le mieux.  Semer ma garde n’avait pas été simple mais j’avais une expérience certaine dans ce domaine. Avant eux, c’était celle de Peyredragon dont je me débarrassais dès que l’envie s’en faisait sentir. Au détour d’un couloir, je m’étais dépêchée d’entrer dans une salle après avoir ordonné à une servante croisée de s’enfuir en courant dans la direction opposée. Puis j’étais revenue sur mes pas une fois les soldats en armure à ses basques. J’avais pris des couloirs que je ne connaissais pas, gravis des escaliers que je n’avais jusque là jamais emprunté, me perdant plus d’une fois jusqu’à arriver, enfin, en haut de cette tour et pouvoir enfin respirer de l’air pur. Il était mordant et portait avec lui les odeurs de la ville en contre bas mais c’était mieux que rien. Je m’approchais des remparts et n’hésitez pas pour m’installer entre deux créneaux, les pieds dans le vide. Je pris une profonde respiration avant de souffler.  Je fermais les yeux et m’imaginais ainsi en train de voler à dos de Dragon. Cela me manquait. Meraxès avait encore besoin de repos… Et ce n’était pas sage dans mon état de rester trop longtemps sur elle alors je devais me contenter d’imaginer ces sensations. Voler était mon exutoire, mon défouloir et je m’en trouvais privée alors même que j’en avais besoin.

Maintenant plus que jamais.

Toutes ses nouvelles qui nous arrivaient chaque jour… Je n’avais qu’une seule envie : sortir Noire-Sœur, partir avec Meraxès et Ebryon et leur rappelait à tous pourquoi, oui pourquoi les Targaryens sont si redoutés. On ne chatouille pas un Dragon jamais. Et ils ne l’avaient que trop fait. Je n’aurais aucune pitié pour eux, qu’importe ce qu’en pensait ou en disait Torrhen. Ils nous avaient trahi. Ils avaient bafoué leurs promesses. Ils ne méritaient que la mort, après avoir souffert pendant de longues heures. Et cela, qu’importe avec quel nom il était né. A nous montrer clément et à faire preuve de pitié nous étions vu comme faible.

Je ne le permettrais plus.

Je secouais la tête et me forçais à penser à autre chose, à cette chaude journée d’été sur mon ile, alors que je sillonnais la ville avec ma sœur avant d’aller chatouiller la mer de ses pattes et de ses ailes. Aegon nous avait rejoint assez rapidement grâce à la puissante du Dragon Noir, et nous avions semé Visenya avant de l’attendre un peu plus loin. Elle nous avait réprimandé, légèrement vexée, avant d’oublier ce jeu qu’elle n’avait pas aimé, et voler à nos côtés. Et lorsque nous étions rentrés quelques heures plus tard au château, nos parents et Orys nous attendaient dans les jardins, prenant eux aussi le temps de se prélasser et de savourer cette journée si agréable. Nous avions mangé ensemble dehors et nous avions regardé la nuit tomber sur notre demeure. Père avait fini par demander après son instrument de musique et nous nous étions mis à jouer et chanter avec lui, loin de nous douter que, quelques semaines après, nos Dieux le rappelleraient à eux.

Je sortais de mes pensées en entendant des pas que je reconnaissais sans mal. Je n’avais pas besoin de tourner la tête pour savoir qui était arrivé jusqu’ici. Non, je la tournais en entendant plus de mouvement et soupirais en constatant qu’il s’était mis à genoux. Pourquoi ? Pourquoi gâcher ce si bon moment en agissant ainsi ? Je détestais cela. Et il le savait. Que nos aïeuls en soient témoins. Si tu te mets encore une fois ainsi devant moi alors que nous sommes seuls, ou que tu oses, ne serait-ce que m’appeler autrement que par mon prénom, je te promets Ryry, oui, je te promets que je te tue, de mes propres mains. Non, je sais ! Je te promets que toutes ses choses honteuses que tu as faite plus jeunes seront connus de tous. Comme la fois où tu t’es retrouvé à déambuler nu dans le château après qu’avoir rouspété sur l’écuyer d’Aegon, ce dernier t’a volé tes vêtements alors que tu te baignais dans la rivière. Et, il le savait, je tenais toujours mes promesses… Qui t’a envoyé me chercher ? lui demandais-je d’un ton las. Cela ne faisait que peu de temps que j’étais là pourtant. Je pensais que l’on mettrait plus de temps à me retrouver… Sauf si mon frère s’en mêlait. Il avait toujours su où j’étais, toujours. Il avait ce « don », si on pouvait appeler cela comme ça…






Fire Blood & Winter


Smoke is clearing out, all the circling lights blind me / I've been running out, now it's all just a fight to breathe / I gave it all, yeah, I gave everything / I will never break the silence / When I look inside, I don't have to hide / If you're looking, you won't find it / Who's the enemy? / Don't know what to believe /Living in the shadows / Living in the shadows (c)codage - Kanala - texte (c)Living in the Shadows, Matthew Perryman Jones

Rhaenys Braenaryon
Dracarys & Morghon.
Messages : 4004
Membre du mois : 0
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Soif de sang ● Violente ● Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 257

Dracarys & Morghon.

Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 4 Nov - 8:21

« Ooh oh oh oh, ooh oh oh oh
Be careful making wishes in the dark
Can't be sure when they've hit their mark
And besides in the meantime I'm just dreaming of tearing you apart
I'm in the details with the devil
So now the world can never get me on my level
I just got to get you out of the cage
I'm a young lovers rage
Gonna need a spark to ignite
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
All the writers keep writing what they write
Somewhere another pretty vein just dies
I've got the scars from tomorrow and I wish you could see
That you're the antidote to everything except for me
A constellation of tears on your lashes
Burn everything you love
Then burn the ashes
In the end everything collides
My childhood spat back the monster that you see
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
My songs know what you did in the dark
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh » @Rhaenys Braenaryon(LIGHT'EM UP → Fall Out Boy)
Night's Queen



Dès le premier mot, Ry sentit son cœur étreindre le bonheur. Seule sa parole savait lui apporter cette euphorie, cette réjouissance impulsive et semblablement déraisonnée. Qu’importait. Il possédait le privilège de voir cette reine de la nuit, évadée de ses obligations et en train d’admirer sa liberté. Un genou enlacé contre la pierre lourde de la paroi, le bâtard tenait ses côtes blessées de l’autre main et tentait de respirer normalement.
Essoufflé, aussi facilement, Ry écouta avec plus de concentration les propos de Rhaenys. Au début, il toussa un filament de sang qu’il se força à ravaler.


Avant de rire, de sourire avec béatitude, un imbécile heureux en somme. Son indignation, sa frustration, sa prestation draconienne suffirent à animer toutes les fibres sensibles du jeune homme qui sentit ses entrailles le brûler. Alors qu’il soupira de douleur, se relevant avec peine et le souffle court. Ry divertit sa pensée vagabonde en jetant un coup d’œil derrière lui, peut-être suivi de gardes sans sa volonté.


« Ô douce bonté, je manque de souffle. Je suis trop lâche pour me relever… Mes blessures ont raison de moi. J’ai honte! Le prochain qui osera déranger mon repos embrassera ma lame. Et ma cruauté! »


Pourtant, Ry avait laissé son épée contre le canapé dans sa chambre pleine de paniers de fruits immondes. Il plaqua une paume contre ses lèvres, avant de laisser ses mots élevés, presque des élans de spontanéité et d’espoir toucher le ciel. La paillasse brune en plein désordre se redressa pour faire face à sa demi-sœur, lui donner un clin d’œil et un sourire bref avant de se relever. Il espionna au loin les petits pas des gardes, avant d’intimer à Rhaenys d’un ton espiègle, mesquin, d’un vrai fils de poissonnière :


« Même si tu me tues, je continuerai d’empester le poisson. »



Voyant bel et bien que sa demi-sœur ne semblait guère apaisée de ses propos, Ry renchérit en plaquant une main contre son cœur :

« L’apothicaire de malheur m’a fait jurer de placer genou contre terre à chaque cinquante pas. Selon lui, la position debout et la pression de mes côtes offriraient une guérison optimale à cet angle : quarante-cinq degrés. »



Véritable malpoli, Orys plissa des yeux en fixant l’horizon afin de s’assurer que son tour de maître leur offrirait encore quelques heures. La dernière question de Rhaenys traînait encore au milieu du parcours complexe de sa pensée. Il haussa les épaules, avant de répondre d’un ton simple, à la limite de la candeur :


« Aucune idée. Celui qui m’a apporté le vin du matin. Je me suis levé malgré les avertissements de l’apothicaire, et j’ai décidé de te trouver. La suite fait partie du mystère de ma mémoire égarée au fond de cette coupe. »



En effet, des bris de verre résidaient dans sa paume gauche. Ry planta ses iris noirs, remplis de violence et de haine, contre l’horizon encore frais et débordant d’espoir. En appuyant ses paumes larges contre la pierre, il parvint à soulever sa carcasse de mortel blessé afin de laisser ses membres inférieurs pendre vers le vide. Avec calme, Ry toisa silencieusement sa demi-sœur du regard, époussetant sa main blessée d’éclats de verre avant d’observer la nuit silencieuse au-dessus d’eux.



:copyright:️ 2981 12289 0

Anonymous
Invité
Invité


Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] EmptyLun 17 Jan - 21:48

Night's Queen
Fort Darion, semaine 4 du mois 1 de l'an2

Je lève les yeux au ciel mais un sourire nait sur mes lèvres. Je n’aime pas la réponse d’Orys, mais je ne peux pas m’en empêcher. J’aime son rire, cette joie qu’il ne réservait qu’à moi. Il a toujours su provoquer un tas d’émotion au Dragon que j’étais. Être indifférente face à lui, c’était impossible. En colère, oui, souvent, trop à mon goût parfois. Joyeuse, heureuse, taquine, de moins en moins et pourtant, pourtant, il faisait toujours sourire mon cœur. Il avait ce pouvoir, cette emprise sur mon âme. Les frontières pouvaient nous séparer, des murs se dresser haut entre et devant nous, nous nous retrouverions toujours. Peu importe si le chemin était long. J’aimais Torrhen, du plus profond de mon cœur. Ce que je ressentais pour Orys était différent. Pas moins fort, pas plus non plus. Différents. Je les aimais tous les deux, à en perdre la raison, à en perdre tout sens commun. Pour eux, je brulerais Westeros sans aucun remord. Du moins si tu arrives à la soulever. Ou à l’emporter avec toi ajoutais-je un rien hautaine pour le secouer. Mon ton était neutre mais il saurait y trouver de la taquinerie. Il était celui qui me connaissait le mieux, et cela d’aussi loin que remonte notre rencontre. Père savait parfaitement ce qu’il faisait l’amenant à moi quand il est arrivé au château.

Je lève une fois de plus les yeux au ciel. Il divaguait. Il était tout aussi sombre qu’à son habitude mais différent. Je l’avais que trop observé pour ne pas remarquer qu’il avait bien trop abusé d’alcool. Cela se voyait à la tension de son corps et à ces mots qu’il ne choisissait pas vraiment avant de parler et qui se déversait de sa bouche avec une spontanéité dont il n’avait pas fait preuve depuis bien trop longtemps. Quelque part, je retrouvais ce frère que j’aimais tant et cela soulageait mon âme. Mais cela m’inquiétait aussi. Il ne se laissait jamais allé de la sorte d’habitude. Il me cachait quelque chose. Et je détestais cela. Ma légèreté et ma bonne humeur étaient désormais disparues. Je ne le quittais plus des yeux, l’interrogeant quelque part de ses prunelles violettes que nous partagions. Orys… soufflais-je en guise d’avertissement et de menace alors qu’il me parlait des soit disant conseil de son soigneur, qui allait, soyez en sûr, entendre parler de moi. Et s’il finit par me répondre, il m’arrache un soupir de lassitude. Je me lève alors qu’il regarde un temps ailleurs. Orys… soufflais-je de nouveau mais cette fois ci doucement, apprivoisant ce dragon qu’il était même s’il pensait le contraire. Je me mettais à sa hauteur, et en prenant sa main, je soupirais une fois de plus en la voyant blesser. Même par omission un mensonge reste un mensonge et tu sais combien je les déteste. Je pose ma paume sur son front, vérifiant sa température qui ne me semblait pas si élevée que cela. Quel est ton secret ? Même aviné au possible, même dans un lieu qui ne t’est pas familier, tu arrives toujours à me trouver. dis-je plus pour moi que pour lui. Pourquoi as-tu bu autant ? le questionnais-je avant d’ajouter. Parles moi Ryry. Et oublions, l’espace d’un temps, tout ce qui, désormais nous sépare. Lève les yeux, et regarde ce ciel et ses ténèbres. Te souviens-tu de ce que Père nous disait ? De tout là haut, nous sommes tous identiques.




Fire Blood & Winter


Smoke is clearing out, all the circling lights blind me / I've been running out, now it's all just a fight to breathe / I gave it all, yeah, I gave everything / I will never break the silence / When I look inside, I don't have to hide / If you're looking, you won't find it / Who's the enemy? / Don't know what to believe /Living in the shadows / Living in the shadows (c)codage - Kanala - texte (c)Living in the Shadows, Matthew Perryman Jones

Rhaenys Braenaryon
Dracarys & Morghon.
Messages : 4004
Membre du mois : 0
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Soif de sang ● Violente ● Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 257

Dracarys & Morghon.

Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 20 Jan - 10:02

« Ooh oh oh oh, ooh oh oh oh
Be careful making wishes in the dark
Can't be sure when they've hit their mark
And besides in the meantime I'm just dreaming of tearing you apart
I'm in the details with the devil
So now the world can never get me on my level
I just got to get you out of the cage
I'm a young lovers rage
Gonna need a spark to ignite
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
All the writers keep writing what they write
Somewhere another pretty vein just dies
I've got the scars from tomorrow and I wish you could see
That you're the antidote to everything except for me
A constellation of tears on your lashes
Burn everything you love
Then burn the ashes
In the end everything collides
My childhood spat back the monster that you see
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
My songs know what you did in the dark
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh » @Rhaenys Braenaryon(LIGHT'EM UP → Fall Out Boy)
Night's Queen


Fidèle à elle-même, la voix de Rhae le secoue, l’ébranle, le chamboule sans le mener aux larmes. Savait-elle cette souffrance? Celle de ne pas se laisser aller, celle d’étouffer un feu au point de piétiner ses cendres pendant qu’il brûle encore, de respirer sa fumée et de conserver ce parfum en soi jusqu’à sa mort, son prochain voyage? Ry n’osa pas la regarder, mais libéra un sourire doux. Seule preuve de sa pensée, car ses lèvres n’oseraient jamais confirmer les murmures infimes de sa pensée.


Les cendres asphyxiées qui ne demandaient qu’une seule chance : celle d’exister. Non. Jamais. L’amour inconditionnel prenait différentes formes au fil du temps : devant sa Reine, Ry devait s’adapter. Accepter. Sourire et souffrir en silence. Alors que le pieu de la vérité s’enfonçait d’une seconde à l’autre en son torse, et que le poignard de Torrhen se retournait entre ses côtes. Nul besoin d’armes pour éreinter un homme : il suffisait de lui arracher son obsession, sa malédiction.


Lorsque les prunelles violacées de Rhae remontent vers la nuit claire et limpide, vers la lune haute et fière, Ry serre sa mâchoire, ses dents ensemble. Les paroles de sa sœur l’enchantent, lui cause même un rire discret, un soupir plus long que les précédents. Semblablement aux pirouettes de son regard, Rhae rebondit de son prénom à deux reprises. Une fois dans l’affection familiale, la seconde dans un sentiment plus profond et perturbateur.


Ce ne sont ni ses mots, ni son visage qui affectent le Régent de Peyredragon. C’est cette main sur ses blessures encore fraîches, sa paume sur son front. Ry devient interdit. D’un regard fuyant, il interroge silencieusement sa tortionnaire. Parfait charmeur à ses heures, uniquement devant sa sœur – hélas, ses lèvres s’étirent dans un grand sourire. Il rigole à peine, mais assez pour justifier son éloignement. Ry s’écarte un peu d’elle, inconfortable à l’écoute de ses derniers mots.


Vraiment? Son secret? Aucun. Ou juste les longs cheveux pâles de Rhae qui traînait parterre à l’occasion. L’intuition? Peut-être. Du moins, est-ce les hommes possédaient un tel attribut? Sottises, trop féminin pour lui. Beaucoup, beaucoup trop. Définitivement. Relevant son menton vers Rhae, passant une main contre sa tempe, sa voix rauque formula :


« Oui, Rhae. Je me souviens des mots de notre Père. »



Puis, sur une note plus fragile, Ry confia enfin la source de ses idées sombres :


« Je ne veux pas en parler. Ne t’en fais pas pour moi. Je sais que je dois me concentrer sur ce qui est important. »


Autant être authentique, honnête le plus possible. Ou pas du tout. Il ne désirait pas enterrer ces mots avec lui, mais sa bouche refusait de collaborer. De plus, la mort de sa mère, Ry n’en parlait jamais. La tristesse revenait aux mêmes saisons, aux mêmes soirs. Comme son enfance, ou tout ce qui précédait sa vie avec la royauté. Ry préférait le déni, la colère de Rhae, les crocs du dragon aux aveux. Laissant l’opacité de son regard affronter la nuit tel le guerrier inassouvi de plaisirs, d’aventures, d’inconnu, le cœur de l’homme se laissa bercer momentanément par cette plénitude.


Et la présence si rare de Rhaenys. Elle lui manquait tant. Et il ne pouvait plus lui dire, plus jamais.


:copyright:️ 2981 12289 0

Anonymous
Invité
Invité


Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] EmptyMer 16 Fév - 21:49

Night's Queen
Fort Darion, semaine 4 du mois 1 de l'an2

Je suis fatiguée. Et en colère. En quelques mots, Orys me faisait sortir de mes gonds. J’en avais assez, tout simplement assez. J’aurai pu le et me taire, ne rien dire, mais de cela aussi j’en avais assez. Parce que j’étais l’impératrice. Parce que je me devais d’être forte en toute circonstance. Parce que je devais incarner ce qu’ils méritaient. Mais j’étais lasse. Je pensais sans cesse aux autres mais qui, qui pensait à moi ? Qui pensait à me ménager ? Torrhen ne le pouvait et ne le devait pas. Les enjeux étaient trop importants. Mais Orys ? Orys lui le pouvait. Jadis, il le faisait d’ailleurs. Mon bonheur passait avant tout le reste. C’était une pensée égoïste oui. Mais si je ne l’étais pas, ne serait-ce qu’un peu, je m’oubliais totalement. J’arrivais à un point de rupture. Je me redressais, puis me levais. Je le regarde un court instant, lui faisant voir combien il m’avait blessé et dans quel état je me trouvais. Mais oui c’est cela ! Ne parlons pas à Rhaenys. Laissons la de côté et n’oublions pas, surtout pas de prendre mal tout ce qu’elle fait ou dit. J’étais acerbe mais qu’importe. Je suis Dragon et les Dragons ne se taisent pas. Pourquoi devrions nous la ménager ? Pourquoi devrions nous répondre favorablement à ses demandes ? Ce n’est pas parce qu’elle le fait constamment pour les autres que nous devons le faire nous aussi. mes poings se serraient et mon corps tremblait. Je ne craignais pas le froid mais toutes ses émotions qui me traversaient. Prenons tous exemple sur Argella ! Vexons-nous pour un rien. Agressons ensuite et manquons de rester à Rhaenys. Elle peut tout encaisser, elle peut tout supporter ! Faisons-lui sentir combien elle n’est pas importante pour nous. Repoussons-la donc ! Je crachais mes mots avec une haine sans limite. Ils étaient destinés à Orys, oui, bel et bien à lui-même si je parlais d’une autre tête couronnée. Oublions donc toutes ses années précieuses. Faisons comme si elles n’avaient pas existé. Ce n’est pas comme si elles étaient importantes ! Je le pointais du doigt, enragée. Va-t-en. Va-t-en Prince Régent Orys Baratheon. Emmène ton ivresse ailleurs. Va donc trousser une servante comme tu sais si bien le faire et repousse moi. Ne me parles pas. Fait donc comme si je n’étais rien pour toi, à part une vague personne avec qui tu as grandis. Va-t-en. Je ne veux plus te voir, toi encore moins que les autres. Je pensais chaque mot que je venais de lui dire. Qu’il s’en aille plutôt que de continuer sa petite comédie. Il ne voulait pas me parler ? Il ne voulait plus s’ouvrir à moi ? Très bien. Je ne chercherais plus. Je n’essayerais plus. Je n’en avais plus la force, le courage, ni même l’espoir. J’en avais assez, oui tellement assez. Alors je n’attendais pas sa réponse et je reprenais la position que j’avais lorsqu’il était arrivé, retournant m’asseoir sur l’un des créneaux du rempart, me forçant à inspirer et expirer pour chasser cette colère et regagner mon calme. J’étais venue pour cela ici même si j’avais le cœur un peu plus brisé qu’à mon arrivé. Qu’on me repousse et rejette, très bien, je pouvais l’accepter. J’en avais fait la douloureuse expérience avec la Reine de l’Orage. Et tout cela à cause de quoi ? Parce que j’avais refusé de coucher avec elle ? Etais-je donc si peu importante à ses yeux pour conditionner notre amitié que je croyais solide à de banales coucheries ? très bien. Je n’avais pas d’autres choses que de faire avec. Mais que mon Valonqar et l’un des hommes que j’aimais le fasse ? Non, c’était trop, juste trop.




Fire Blood & Winter


Smoke is clearing out, all the circling lights blind me / I've been running out, now it's all just a fight to breathe / I gave it all, yeah, I gave everything / I will never break the silence / When I look inside, I don't have to hide / If you're looking, you won't find it / Who's the enemy? / Don't know what to believe /Living in the shadows / Living in the shadows (c)codage - Kanala - texte (c)Living in the Shadows, Matthew Perryman Jones

Rhaenys Braenaryon
Dracarys & Morghon.
Messages : 4004
Membre du mois : 0
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Soif de sang ● Violente ● Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 257

Dracarys & Morghon.

Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] EmptyLun 28 Fév - 4:58

« Ooh oh oh oh, ooh oh oh oh
Be careful making wishes in the dark
Can't be sure when they've hit their mark
And besides in the meantime I'm just dreaming of tearing you apart
I'm in the details with the devil
So now the world can never get me on my level
I just got to get you out of the cage
I'm a young lovers rage
Gonna need a spark to ignite
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
All the writers keep writing what they write
Somewhere another pretty vein just dies
I've got the scars from tomorrow and I wish you could see
That you're the antidote to everything except for me
A constellation of tears on your lashes
Burn everything you love
Then burn the ashes
In the end everything collides
My childhood spat back the monster that you see
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
My songs know what you did in the dark
My songs know what you did in the dark
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
So light em up up up, light em up up up,
light em up up up, I'm on fire
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh oh (In the dark, in the dark)
Ooh oh oh » @Rhaenys Braenaryon(LIGHT'EM UP → Fall Out Boy)
Night's Queen


Orys n'était pas confus: n'était pas désarçonné par la tempête émotionnelle délivrée par son aînée. Rhaenys jaillissait tel le feu s'écoulant avec force de la gueule du dragon. L'Impératrice Dragon possédait cette puissance féminine, ce don de vous brûler l'âme sans même toucher votre corps. C'est pourquoi Ry la voyait comme une déesse marchant parmi les vivants: remplie de défauts, imparfaite, maîtresse royale au milieu des êtres éteints, calcinés par l'existence. Un peu comme Ry, déjà usé d'une vie dont il n'avait jamais eu la prétention de posséder.


Lorsque Rhae expulsa sa haine, sa fureur dragonne, son Valonqar se retourna vers les pavés désordonnés, toisa longtemps la chevelure lunaire de la belle Impératrice avant de se ramner à l'ordre. Raclant sa gorge pour éviter de rire, car oui, Ry avait la fâcheuse habitude de rire. Même le jour durant lequel leur frère aîné trouva drôle de placer la tronche de Ry à un centimètre du foyer en pleine effusion. Il y gardait toujours cette légère brûlure au sourcil droit, qui le faisait encore rire à ce jour. Son échine dorsale frémissait, sa main valide aurait tout fait pour saisir celle de sa reine...


Mais, Ry préférait rester en retrait: admirer sa soeur avec l'amour inconditionnel le plus respectueux qui soit. Même si, elle, semblait s'accorder le droit d'exiger l'entrée de son jardin secret. La repousser? Quelle folie, le jeune homme plaqua sa main sur son visage, exprimant un rictus de colère à la suggestion de se trouver une servante. Elle le pointait du doigt, mais il sentait la passion enflammer son coeur. Et son regard sombre s'écarta momentanément, répressant sa propre colère.


« De son vivant, ma mère fulminait quand je lui désobéissais. Ces nuits fraîches me rappellent comment elle pouvait passer du calme à la tempête d'un instant. Je suis un mauvais pêcheur pour un fils de poissonnière. »



Puis, Ry toisait toujours le dos de sa soeur, balayant sa nuque d'une paume chaude et sentant rapidement le taux d'alcool décroître dans son sang. Les flammes de Rhae, celle invisibles et pourtant palpables aux expérimentés, avaient le don de le réveiller de sa torpeur.


« Merci, Rhae, de faire vivre ce feu en moi. Tu es ma Haedar, la seule, et même quand tu m'ordonnes de partir, j'ai envie de rester. Père avait raison quand il voyait en toi le plus Puissant des Dragons. »



S'apercevant de ses explications méticuleuses, Ry se racla la gorge. Il regarda la nuit, sentant déjà la fureur de Rhae le décimer de ses moyens, de sa raison. Peu à peu, la colère marqua ses traits, et Ry répondit à la demande de sa soeur...D'un soupir visiblement restreint, contenant peut-être une fumée passagère. Il s'en alla plus loin...De l'autre côté, et ignora de plein feu l'Impératrice Dragon. Oui, Ry avait souvent l'habitude de fumer en silence avec les dames. Avec les hommes, c'était facile: un poing réglait souvent le problème plus facilement.



:copyright:️ 2981 12289 0

Anonymous
Invité
Invité


Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]   Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty


Contenu sponsorisé


Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Night's Queen ✘ Rhaneys Braenaryon [Tour IX - Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Facing the Red Queen | [Tour II - Terminé]
» La Veuve et l'Empereur (Torrhen Braenaryon) [Tour VI - Terminé]
» King and Queen [Tour VIII - Terminé]
» [FB] beautiful queen and bastard [Tour VIII - Terminé]
» Birth of Braenaryon - [Tour IV - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: