Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi ...
Voir le deal
14.99 €

 

 Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?

Aller en bas 
MessageSujet: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptyMer 25 Aoû - 17:09

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?
Fort Darion,  semaine 1, mois 2, an 2


Je frappais quelques coups à la porte puis patientais. Je ne m’étais pas fait annoncer, venant en personne, dans cet endroit qui aurait fait jaser si nous n’avions pas été à Fort-Darion. Il était tard. Ou tôt selon le point de vue. Je n’avais pas vraiment prévu de m’arrêter ici, mais la lumière des bougies vacillantes qui éclairaient le bas de l’entrée de la pièce m’avait poussé à faire cette escale. C’était impromptu, incongru, mais qu’importe. Torrhen n’aurait sans doute pas approuvé mais il n’était pas là. C’était sa faute de toute façon. Je n’aimais pas me réveiller seule, dans ce lit bien trop froid sans lui. Une insomnie l’avait sans doute tiré de ce repos dont il avait pourtant grand besoin, et ne voulant pas me déranger, il s’en était allé. Je ne comptais pas le rejoindre, non, car s’il avait voulu ma présence, il serait, ou resté, ou m’aurait laissé un mot ou un message. Ce n’était pas le cas et ça m’ennuyait bien plus qu’il ne pouvait se l’imaginer.

Du mouvement dans la pièce devant laquelle s’attendait se fit entendre. Dans le couloir, les gardes impériaux s’étaient déployés, en renforts de ceux déjà présents qui nous avaient, bien évidemment, laisser passer sans nous arrêter. Il aurait été étonnant en même temps que je sois stoppée dans ma propre demeure et sur ces terres qui étaient désormais les miennes. Jon restait un Nordien certes, mais il appartenait lui aussi à l’Empire. Au-delà de cela, nous étions membre d’une même famille et il n’y avait nulle menace à craindre, de sa part comme de la mienne. Je devais bien le reconnaitre, je me sentais coupable vis-à-vis de lui. Depuis son arrivée, nous n’avions guère eu l’occasion de nous entretenir. Nous nous étions croisés, mais simplement croisés, sans pouvoir prendre le temps tout simplement. S’il ne dormait pas, à l’image de son père, et de ma personne, autant profiter de ce répit qui nous était accordé, avant que les affaires d’Etats et de Guerres ne nous entrainent vers d’autres horizons.



Fire Blood & Winter


Smoke is clearing out, all the circling lights blind me / I've been running out, now it's all just a fight to breathe / I gave it all, yeah, I gave everything / I will never break the silence / When I look inside, I don't have to hide / If you're looking, you won't find it / Who's the enemy? / Don't know what to believe /Living in the shadows / Living in the shadows (c)codage - Kanala - texte (c)Living in the Shadows, Matthew Perryman Jones

Rhaenys Braenaryon
Dracarys & Morghon.
Messages : 4003
Membre du mois : 25
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Soif de sang ● Violente ● Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 257

Dracarys & Morghon.

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptyJeu 2 Sep - 15:48

La nuit était déjà bien avancée, voir presque sur le point de s'achever. La tête commençait à être lourde pour le Jeune Loup, mais il s'avait pertinemment qu'il était à présent trop tard pour chercher à se rendormir et espérer pouvoir compléter son cycle de sommeil. D'ici quelques heures à peine, on viendrait le trouver, lui servir son petit-déjeuner et il viendrait à enchaîner les rendez-vous protocolaires, il irait sans aucun doute jusqu'au campement militaire des Nordiens, comme il le faisait presque tous les jours pour pouvoir discuter avec les différents commandants de division, pour pouvoir rencontrer les soldats, voir comment était l'état de leur moral, prendre des nouvelles des blessés et organiser le retour de ceux qui ne pouvaient reprendre les combats, qui ne pouvaient à nouveau croiser le fer sur un champ de bataille. Il était hors de question pour Jon qu'ils viennent à finir leur vie dans le Conflans, ou sur les terres impériales, il désirait qu'ils retrouvent leur famille et profitent de ces derniers autant que le destin et les Dieux viendraient à décider pour eux. Mais, ils seraient bien mieux auprès des leurs, que là à des centaines de kilomètres de chez eux. Certes, les frères d'armes étaient un bon soutien, mais ils ne pouvaient pas tout remplacer. En passant par les ruelles de la capitale impériale, il se devrait sans doute de s'arrêter devant quelques étales ou échoppes alors que la cité était plongée dans de grandes festivités. Il ne pourrait décemment pas y échapper et faire bonne figure était important pour la réputation du Nord. S'il venait à se rendormir là, il viendrait à commencer la journée en étant de mauvaise humeur, qu'il soit interrompu dans son sommeil, alors autant qu'il reste éveillé.

Jon n'avait jamais été un grand dormeur, ou cela remontait à tellement d'années déjà, qu'il ne s'en souvenait même plus. Cela avait toujours été ainsi et ce n'était pas aujourd'hui que cela allait changer. Il dormait peu, mais assez pour pouvoir être efficace, et une partie de son esprit restait toujours sur le qui-vive, alors dès que quelque chose venait à le faire sortir de son calme, il lui était impossible de se rendormir, trop d'éléments venaient alors importuner son esprit et il venait à ruminer sur ces derniers. Malgré tout, il s'était rendu compte que depuis qu'il avait quitté Winterfell, laissant sa femme enceinte et sa petite fille derrière lui, il dormait moins que d'habitude, il s'inquiétait sincèrement pour elles, et pour leur sécurité et cela lui empoisonnait l'existence. Mais maintenant qu'il était à Fort-Darion, il ne pouvait plus faire grand chose, malheureusement. Il n'avait pas eu de nouvelles à la dernière missive qu'il avait envoyé à Eléanor et cela ne faisait rien pour arranger son état de nervosité. Il s'apprêtait d'ailleurs à lui écrire une nouvelle missive quand il entendit à quelqu'un frapper à la porte. Il fut surpris de ne pas entendre les gardes le prévenir et il finit par se lever, et ouvrit la porte. Il fut plus qu'étonné de se retrouver face à Rhaenys, ne s'attendant nullement à la visite de cette dernière, et encore moins à une heure pareille. Il s'inclina légèrement devant elle, gardant une attitude protocolaire devant les gardes puis se décala pour la laisser entrer. « Si sa Majesté veut bien se donner la peine. » Il referma la porte après son passage et lui adressa un sourire léger. « Je vois que je ne suis pas le seul à être tombé du lit. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 9390
Membre du mois : 142
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Sarcastique ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 5309

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptyDim 16 Jan - 6:11

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?
Fort Darion,  semaine 1, mois 2, an 2


La porte ne tarda pas à s’ouvrir après qu’on eut frapper quelques coups dessus. Les gardes s’en étaient chargé alors que j’attendais devant, aussi digne que pouvait l’être l’impératrice que j’étais. Ils avaient désormais l’habitude de mes excentricités. Que je ne sois pas tirée à quatre épingles, les cheveux parfaitement coiffés n’avaient rien d’étonnant pour eux. Si je le pouvais, je resterais en habits de cuir et ils avaient tous finit par s’en rendre compte. Je n’étais pas faite pour les toilettes luxueuses. Je préférais les tenues pratiques dans lesquelles je pouvais me mouvoir. Oh, j’adorais les belles pièces attention. J’aimais particulièrement la robe rouge feu que m’avait confectionné Bâal dans un style des plus peyrdragonnien. Elle était parfaitement pensée, à la fois pour une cérémonie, à la fois pour se défendre et combattre. Elle n’était que fluidité et légèreté et il avait pensé à ce que Noire-Sœur puisse ceinturer ma taille sans gâcher ni abimer la robe. J’avais hâte de ne plus être aussi ronde et pouvoir de nouveau la vêtir. En attendant, je portais ce que Kora avait fait coudre à mon attention, parfois bien plus coquètes que je ne l’aurais désiré. J’avais beau lui dire, elle n’en faisait qu’à sa tête et fille de Peyredragon, rien ni personne ne pouvait lui faire entendre raison, pas même moi, sa souveraine.

L’homme ne dort pas. C’est évidence qu’il ne s’était pas couché. Il portait encore ses habits de jour même s’ils étaient un peu plus relâchés. Son valet n’était pas présent sans doute renvoyé depuis bien longtemps maintenant. Jon avait bel et bien hérité du côté insomniaque de son Père. Torrhen me donnait l’impression de ne jamais aussi bien travailler que la nuit. Le calme devait en être pour beaucoup, tout comme la noirceur du ciel. La glace ne s’épanouit pas au soleil mais à l’ombre. Le jeune homme s’incline légèrement comme le veut les convenances avant de me laisser entrer, ce que je fais sans un mot. J’attends qu’il ait refermé derrière lui pour me retourner et lui offrir un sourire. Tombé ? Je pense que tu l’as délaissé cette nuit et qu’il se languit de ta présence. lui répondis-je avant d’ajouter. Au moins ais-je fais honneur au mien contrairement à toi. Permets moi d’ajouter « tel père tel fils ». Nul doute que, si je n’avais pas été là, jamais ton père n’aurait rejoint notre couche. Je n’attends pas qu’il me le propose pour venir m’asseoir sur l’un des fauteuils présents dans la pièce. Cette « ballade » m’avait un peu fatiguée, mon état ne me permettant plus de rester aussi longtemps debout que je l’aurais voulu. Je suis heureuse de te voir Jon. Puisse-tu me pardonner de ne pas avoir pu venir te voir plus tôt. Comment te portes-tu ?



Fire Blood & Winter


Smoke is clearing out, all the circling lights blind me / I've been running out, now it's all just a fight to breathe / I gave it all, yeah, I gave everything / I will never break the silence / When I look inside, I don't have to hide / If you're looking, you won't find it / Who's the enemy? / Don't know what to believe /Living in the shadows / Living in the shadows (c)codage - Kanala - texte (c)Living in the Shadows, Matthew Perryman Jones

Rhaenys Braenaryon
Dracarys & Morghon.
Messages : 4003
Membre du mois : 25
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Soif de sang ● Violente ● Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 257

Dracarys & Morghon.

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptySam 22 Jan - 4:01

Jon n'avait jamais été un garçon qui dormait beaucoup. Bien sûr, si on revenait quelques années en arrière, il était certain qu'il passait plus de temps dans son lit que ce qui était le cas aujourd'hui, mais à l'époque il y avait beaucoup moins de problème en tête, il était peut-être aussi plus serein face à l'avenir, face à son destin. La disparition de sa mère l'avait plongé dans un brouillard épais, bien plus noir que ce qu'on aurait pu imaginer au départ. Son esprit avait commencé à s'éveiller de plus en plus souvent la nuit, comme s'il lui était clairement impossible de mettre ce dernier en sourdine, juste pour pouvoir reposer un peu le corps qui était si lourdement entraîné bien que cela soit dans l'intérêt du Royaume. C'était d'ailleurs les soirs où il était le plus fatigué physiquement, que le psychologique venait à lui jouer des tours et qu'il restait éveiller malgré tous ses efforts pour s'endormir. Petit à petit, il avait fini par s'habituer au fait qu'il ne passait que quatre ou peut-être cinq heures à dormir, et s'il y arrivait d'une seule traite, cela relevait alors presque du miracle. Il fallait bien dire qu'avec ce qu'il s'était passé pendant la grossesse d'Eléanor, alors qu'elle avait été obligé de rester alitée des semaines entière dans l'espoir de préserver sa vie ainsi que celle de leur enfant à naître, il avait été de moins en moins serein. Il venait bien souvent s'installer dans un fauteuil, au côté du lit, ne voulant pas la déranger en se couchant avec elle alors qu'il n'aurait cessé de bouger sous les effets d'un sommeil fluctuant. Sincèrement inquiet pour elle, il sortait de sa somnolence à chaque fois qu'il entendait un bruit qui lui paraissait étrange dans la pièce ou de la part de son épouse. Il avait retrouvé un peu de tranquillité d'esprit avec la naissance de Sigyn mais la guerre avait fait son office.

Et maintenant qu'il était là à Fort-Darion, alors qu'il devait préparer la suite, qu'il devait prévoir les mouvements de troupes et les commandements qui allaient avec, ses troubles du sommeil avaient recommencé de plus bel. Il n'était pas allé se coucher cette nuit, mais personne ne l'attendait dans sa couche, donc il n'y avait aucune obligation. Il s'était mis à somnoler un peu dans le fauteuil près de la table, après avoir fermé ses yeux qui s'étaient voilés quand il avait regardé à nouveau la carte devant lui. Mais à présent il était aussi opérationnel que possible après une nuit blanche ou presque. Peut-être pas assez pour recevoir une Impératrice, mais la rencontre à une heure aussi tardive ou aussi tôt dans la journée, ne pouvait être aussi protocolaire que d'habitude. Il referma la porte après le passage de Rhaenys et lui adressa un petit sourire amusé. « Je dirais presque que je me languis de lui également, mais les retrouvailles devront attendre encore un peu je le crains. » Jon haussa les épaules un peu penaud devant la boutade de sa belle-mère. « Au moins, on ne peut que constater des ressemblances entre mon père et moi. Bien que je ne sois pas certain que cela soit un réel soulagement pour nos épouses respectives. » Il la laissa s'installer la première et suivit ensuite. « Tu n'as nullement à t'en faire, je ne doute pas un seul instant que tu as aussi tes propres choses à faire pour t'organiser, et pour superviser Fort-Darion. Je ne suis pas offensé, et je sais bien que tôt ou tard nous aurions fini par nous rencontrer. » Il lui fit un tendre sourire pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à s'inquiéter. « Je vais aussi bien que possible. Mais c'est surtout toi. Comment te sens-tu ? Mes félicitations à nouveau pour ta grossesse. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 9390
Membre du mois : 142
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Sarcastique ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 5309

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptyMer 16 Fév - 17:09

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?
Fort Darion,  semaine 1, mois 2, an 2


Je m’installais rapidement dans la pièce, sans attendre que Jon m’invite à le faire. Non pas parce que j’étais maitresse des lieux, mais parce que mon état ne me permettait pas d’arpenter cette chambre comme j’aurais pu le faire en temps normal. Il était tard, ou tôt et j’aurais dû être couchée et me reposée à défaut de dormir. Le mestre ne serait pas enchanté de me savoir ici, et Kora en ferait surement un arrêt cardiaque. Qu’importe. J’avais besoin de changer d’air, d’idée. Et cela me permettait également de converser avec Jon. Je m’en voulais terriblement de ne pas l’avoir fait plus tôt. Même si mes obligations d’Impératrice avaient repoussé cette entrevue, j’aurais dû aller le voir bien plus tôt. J’espérais sincèrement qu’il ne m’en voudrait pas pour cela et qu’il comprendrait. Je l’appréciais énormément et nous étions une famille. Il n’était pas n’importe qui et rares étaient désormais ceux dont je me sentais proche. Je ris doucement à sa réponse concernant son lit, même si je regrettais qu’il n’ait pas profité de ses heures de repos pour se ressourcer. Il ressemblait tant à Torrhen sur ce point là, comme je lui en fis la remarque. Ce n’était pas un reproche non. Je ne me permettais pas de juger ni l’un ni l’autre. Ils avaient leurs raisons, leurs démons aussi. Je pouvais et me devais de me tenir à leur côté, les aider, les soutenir, les aimer tout simplement. Tu lui ressembles bien plus que tu ne le penses. Tu as grand cœur, comme lui, même s’il faut creuser cette épaisse couche de glace derrière laquelle vous vous cachez. Vous êtes tendre, affectueux, et généreux avec ceux que vous chérissez. Vous êtes soucieux des vôtres, rusé, de bons dirigeants. Vous êtes inspirants et charismatiques… La liste est longue Jon, et le soleil se lèvera bien avant que j’ai fini de lister. Je ne flattais pas son égo, j’étais tout simplement sincère. J’avais appris à les connaitre, et si Jon m’était encore inconnu sur bien des points, je connaissais très bien Torrhen. Ils avaient beaux parfois ne pas s’entendre, ils se ressemblaient bien plus qu’ils ne le pensaient. J’étais assez observatrice pour le remarquer. Et assez aimante aussi. Je lui souris doucement lorsqu’il accepte mes excuses… Ou devrais-je dire lorsqu’il m’indique qu’elles n’avaient pas à exister. Même s’il ne m’en voulait pas de n’être pas venu plus tôt et ne m’en tenais pas rigueur, je me sentais tout de même coupable. Nous étions une famille et la famille est prioritaire, primordiale. Je secoue doucement la tête, avant de lui répondre. Peut-être mais pour autant, j’aurai du venir plus tôt. Je posais ma main sur mon ventre rond pour laquelle il me félicitait. Si je souriais toujours, c’était plus triste que joyeux. Oh. Je te remercie même si je crains que le timing ne soit pas le bon. La guerre est à nos portes. J’avais toujours voulu une grande famille et cet enfant, je le désirais, sincèrement. Mais j’avais peur, peur pour lui, peur pour ses ainés, peur pour son père, peur pour moi-même. As-tu eu l’occasion de rencontrer ton frère et ta sœur ? Je ne répondais pas à sa question, l’orientant vers un autre sujet. Je ne voulais pas lui mentir mais ne me sentais pas de lui confier ce que j’avais sur le cœur. Non, je n’allais pas vraiment bien. Physiquement si, mais pour le reste… La dernière lettre d’Argella m’avait profondément blessé, même si au fond, je l’avais senti arrivé. Son comportement, cette distance qu’elle avait imposé… Je ne préférais pas y penser. Non, là, je me devais de me concentrer sur Jon, et sur cette famille atypique que nous formions.



Fire Blood & Winter


Smoke is clearing out, all the circling lights blind me / I've been running out, now it's all just a fight to breathe / I gave it all, yeah, I gave everything / I will never break the silence / When I look inside, I don't have to hide / If you're looking, you won't find it / Who's the enemy? / Don't know what to believe /Living in the shadows / Living in the shadows (c)codage - Kanala - texte (c)Living in the Shadows, Matthew Perryman Jones

Rhaenys Braenaryon
Dracarys & Morghon.
Messages : 4003
Membre du mois : 25
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Soif de sang ● Violente ● Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 257

Dracarys & Morghon.

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptyMar 22 Fév - 14:12

Même si le temps venait à passer, il ne savait pas toujours comment agir ou réagir vis-à-vis de l'Impératrice. Elle aurait pu être beaucoup de choses pour lui, et elle était beaucoup de choses également, et certes, elle s'était toujours exprimée envers lui comme s'il était un réel membre de la famille et pour autant, il n'était pas permis d'oublier qu'elle était un cran au-dessus de lui dans la hiérarchie de l'Empire, ce qui amenait une certaine complexité à l'ensemble de leur relation. Il la respectait dans tous les cas, mais il n'était pas toujours évident de faire la connexion entre elle et le fait qu'elle appartenait à sa famille, une famille qui lui semblait bien souvent à des milliers de lieux de ce qu'il était lui et pas seulement d'un peu de vue de la distance. Son père avait refait sa vie et il semblait heureux auprès de ce qu'il était en train de construire, plus heureux sans doute que ce qu'il avait pu l'être par le passé. Mais une certaine distance continuait encore et toujours à séparer bien souvent le fils et le père. Même au cours de leurs retrouvailles sur le quai quand Jon avait débarqué, ils avaient réussi à échanger des mots agréables et ils sentaient l'un comme l'autre qu'ils marchaient sur un fil extrêmement fin et fragile et qu'il pourrait se rompre si aisément que cela venait à l'effrayer d'une certaine façon. Il était intéressant, voir drôle, de se rendre compte qu'il était plus simple de communiquer avec sa belle-mère que de parler à son propre paternel mais elle était déjà au courant de cela et il n'avait pas besoin de l'évoquer une nouvelle fois à voix haute. Ce n'est pas pour autant qu'une partie de lui ne manquait pas d'être déstabilisé par rapport à tout ça, et que le fait qu'elle soit à nouveau enceinte, bien que ce soit la meilleure des nouvelles pour l'Empire et qu'il en était heureux pour le couple, n'arrivait pas pour autant à le toucher personnellement. C'était extrêmement complexe à expliquer et il ne voulait en aucun cas réveiller le fureur du dragon, surtout qu'il appréciait Rhaenys.

Jon s'installa à ses côtés, pendant qu'elle venait à comparer son père avec lui, et il ne lui répondit qu'avec un petit haussement d'épaules. « Je crois que tu me vois bien plus beau que je ne le suis en réalité. Je suis ni inspirant, ni charismatique, et bien loin d'arriver à la cheville de mon père comme un bon dirigeant. J'essaie de faire ce qui est le mieux pour mon peuple, car s'il y a bien une chose que je partage avec mon père, c'est de prendre soin de ceux qui sont sous ma protection. Et de cela, j'en suis fier. Pour le reste, nous verrons ou pas avec le temps, où ce que les gens écriront de mon histoire quand je ne serai plus là. Mais sache que tes mots me vont droits au cœur, j'espère que cela soit vrai, car les combats ne me laisseront pas le choix. » Jon se pencha un instant, faisant une légère pression sur le bras de la future maman, avec un léger sourire en coin avant de se reculer et de balayer cette phrase d'un revers de la main. « Je te l'ai dit, il n'y a aucun soucis. » Jon hocha la tête en la regardant, avant de soupirer doucement. « Les meilleures choses n'arrivent pas toujours aux meilleurs moments, ce n'est pas pour autant qu'il ne faut pas célébrer cette nouvelle. J'en ai parlé à Père, je ne sais pas si ce dernier t'a transmis l'information, mais Eléanor est enceinte également, pour la seconde fois. Nous espérons que cette fois, ça sera un fils. C'est pour les défendre, elle, mon enfant à venir et ma petite princesse que je suis ici aujourd'hui, sans être certain de revenir, mais je me réjouis néanmoins de cette naissance future. » Il finit par secouer négativement la tête. « Non, j'ai fait la demande à Père pour les voir, mais il était occupé à ce moment-là, et m'a dit que nous verrions ça plus tard … Il n'a pas eu le temps et il serait bien mal venu de ma part de me présenter auprès d'eux sans la présence d'un de leurs parents. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 9390
Membre du mois : 142
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Sarcastique ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 5309

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptyLun 18 Juil - 17:51

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?
Fort Darion,  semaine 1, mois 2, an 2


Shame on me ! Désolée j’ai complèèèètement oublié notre rp ><’

J’apprécie Jon. Sincèrement. Pas seulement parce qu’il partage un lien familial avec mon époux. C’est un jeune homme plein de qualités, de défauts aussi mais n’en avions nous tous pas ? Passer un peu de temps en sa présence était agréable et j’espérais que cela soit réciproque. Je ne voulais pas m’accaparer du temps qu’il aurait pu passer à dormir, ni même le déranger dans les nombreuses obligations qui sont les siennes. Même si je voulais prendre le temps de discuter avec lui, je voulais qu’il en éprouve également de la satisfaction, et pourquoi pas, du réconfort. Comme je venais de lui indiquer, il ressemblait bien plus à son père qu’il ne le pensait et sa réponse me fit secouer la tête de droite à gauche. Il était comme Torrhen sur ce point là également. Il doutait de lui et ne voyait pas tout ce que nous, nous pouvions voir. Ce n’est pas une compétition Jon. Faire de ton mieux est bien plus suffisant que tu ne le pense. Vous êtes aussi semblables que vous êtes différents. Et soit certain que si tu n’étais pas apte à gouverner le Nord, jamais tu n’aurais été fait Roi. Ton Père a foi en toi, en tes qualités, et en tes compétences. Et il en va de même pour moi. Alors si tu viens à douter, rappelles-toi de cela : fais nous confiance et fais toi confiance. Je ne suis pas née pour diriger. Je n’ai pas été élevée ainsi et je n’ai eu nul autre choix que d’apprendre sur le tard. Et pourtant, pourtant, regarde où nous en sommes aujourd’hui. Tout n’est pas parfait et jamais cela ne le sera. Mais nous nous en sortions bien malgré tout. je m’étais levée pour venir pose une main sur son épaule, que je voulais réconfortante. Je la serrais doucement avant de m’éloigner de lui et reprendre ma place. Je lui adresse un grand sourire lorsqu’il m’annonce sa bonne nouvelle, sincèrement heureuse pour lui. Ma main vient se poser sur ce ventre qui s’arrondit de plus en plus. Une famille est ce que l’on a de plus précieux. Je suis très contente de savoir que tu vas voir ton foyer s’agrandir. Et cela te donne une raison de plus pour revenir justement Jon. Ta fille et ton enfant à venir ont besoin d’un père. Et c’était là une chose que j’avais également dites à Torrhen. Les enfants avaient besoin de leurs deux parents, pas seulement d’une mère. Elle ne saurait combler le vide laisser par un père disparu. Je me lèvre de nouveau lorsqu’il m’indique n’avoir pas pu voir Athynea et Aeden. Tu n’as nullement besoin de nous porter une demande. Ils font partis de ta famille et tu es autorisé à les rencontrer et les voir quand tu le désires, à la seule condition de ne pas troubler leur sommeil. Veux-tu que nous y allions tout de suite ? Il y a de grandes chances pour qu’ils soient réveillés. Et si ce n’est pas le cas, cela t’aura au moins dégourdi les jambes et fait sortir de cette pièce.




Fire Blood & Winter


Smoke is clearing out, all the circling lights blind me / I've been running out, now it's all just a fight to breathe / I gave it all, yeah, I gave everything / I will never break the silence / When I look inside, I don't have to hide / If you're looking, you won't find it / Who's the enemy? / Don't know what to believe /Living in the shadows / Living in the shadows (c)codage - Kanala - texte (c)Living in the Shadows, Matthew Perryman Jones

Rhaenys Braenaryon
Dracarys & Morghon.
Messages : 4003
Membre du mois : 25
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Soif de sang ● Violente ● Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 257

Dracarys & Morghon.

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? EmptyLun 15 Aoû - 14:54

Aujourd’hui encore, Jon avait parfois du mal à savoir comment il devait se comporter envers Rhaenys. Ils s'étaient certes rapprochés, mais il y avait toujours quelque chose qui venait à le retenir. Il savait que c'était stupide et même peut-être étrange, et cela n'était pas conséquence seulement du fait qu'elle avait un statut au-dessus du sien, parce qu'elle était impératrice. Elle n'avait pas beaucoup de différence d'âge avec lui, et sans doute que dans d'autres circonstances, ils auraient pu être amis. Mais elle avait épousé son père, la mettant donc également dans un positionnement de belle-mère vis-à-vis de lui et elle ne manquait pas d'une certaine façon, de se comporter avec un fort penchant maternel à son égard, ce qui finalement venait à marquer une ligne de démarcation entre les deux jeunes gens, que le Roi du Nord n'arrivait jamais totalement à passer. Il n'y avait pas de réelles solutions à tout cela, et cela avaient ses bons côtés et en même temps, il avait la fâcheuse impression d'avoir des comptes à rendre à ses deux parents, et ce n'était pas toujours agréable. Cependant, il ne le faisait pas de la même façon avec l'un qu'avec l'autre jusqu'ici, Torrhen avait le droit à la colère de la part de son fils alors que Rhaenys héritait de sa retenue dans les instants de tête à tête. Certes, il avait évolué, il avait grandit et les mois qu'il avait passé à Winterfell, sans parler de la naissance de sa fille, avait été bénéfique pour lui, il se sentait bien mieux dans son rôle aujourd'hui et sans aucun doute bien mieux avec lui-même, mais cette réserve continuait malgré tout de persister, à moins que c'était simplement cette impression qu'il n'était pas à sa place ici, à Fort-Darion. Mais cela ne servait à rien de revenir sur cette idée épineuse qui viendrait à faire ressurgir de mauvaises choses pour tous.

Jon resta silencieux alors qu'elle venait une nouvelle fois à lui indiquer que tout cela n'était pas une compétition. C'était peut-être son point de vue mais dans les faits, cela en restait une malgré tout. « Ce n'est peut-être pas une compétition officiellement, mais c'est parfois ainsi que je le ressens et pour avoir eu l'occasion de discuter avec mon frère, chose qui n'arrive pas souvent tu dois t'en douter, je crois qu'il est dans la même position vis-à-vis de moi. On a l'envie de prouver qu'on peut compter sur nous, qu'on peut nous faire confiance, que nous ne sommes pas que des enfants. On en a déjà discuté toi et moi, et tu viens de le redire toi même, si je n'avais pas été apte, je n'aurai pas eu le rôle. Vous êtes donc des faiseurs de Roi, comme pour Lyham Tully, et bien que j'étais l'héritier officiel de mon père, que ce serait-il passé si je n'avais pas eu les compétences requises, et que pourra-t-il se passer, si un jour je ne les ai plus. Je suis heureux que mon père soit en vie, tu le sais parfaitement, mais si j'étais devenu Roi au décès de ce dernier, la question n'aurait même pas été posée, j'aurai été Roi de droit, et non fait Roi. Je sais que tu n'as pas la même vision que moi, là-dessus, et je pense qu'il en est de même pour Père. Il n'y a ni reproche, ni critique dans tout cela, la finalité est la même, et je pense qu'aux yeux du peuple du Nord, cela n'est pas ressenti, car il a toujours été loyal à la maison Stark. Mais pour moi, ça fait beaucoup et j'ai l'impression d'être obligé de compenser cet état de fait. »

Il lui adressa un sourire léger quand elle vint lui serrer l'épaule, mais il finit par se relever, impossible de rester sur place calmement, il s'approcha de sa table de travail et but une nouvelle gorgée de vin. « Je ferai tout pour revenir auprès de mes enfants et de mon épouse, mais je ne compte pas rester bien sagement à l'arrière, je serai au front avec mes hommes. Je ne serai pas le premier homme à périr au combat, et la couronne ne protège en rien dans ce cas-là. » Il hocha alors la tête concernant les jumeaux qu'il n'avait toujours pas rencontré. Ils étaient nés quinze jours à peine après son dernier départ de Fort-Darion pour rentrer chez lui dans le Nord, ce n'était clairement plus des nourrissons. « Faisons cela alors, comme tu dis, une balade ne sera pas mauvais pour moi et puis cela me changera sans doute les idées. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 9390
Membre du mois : 142
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Sarcastique ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 5309

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?   Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty


Contenu sponsorisé


Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour cette nuit et pour toutes les nuits à venir [Tour VI - Terminé]
» Stig Botley - Regarde au-delà de ce que tu vois.
» Et nous avons des nuits plus belles que vos jours [Tour V - Terminé]
» Visite surprise sur fond d'interrogatoire [Tour VI - Terminé]
» Alys Kennings - A VENIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: