Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
40% de remise sur les Nike Air Max 90 FlyEase
83.97 € 139.99 €
Voir le deal

 

 Help me to Forge our Legend

Aller en bas 
MessageSujet: Help me to Forge our Legend   Help me to Forge our Legend EmptyMer 2 Juin - 22:39



Help me to Forge our Legend
Torrhen Braenaryon & Nelya Omble

Palais Impérial de Fort-Darion, Terres Braenaryon Semaine 4 du mois 1 de l’An 2 de l’Ere des Luttes
Il n’y avait pas eu le temps pour le faste du retour, la chaleur des retrouvailles. Tout le monde était surpris de revoir l’Impératrice, qui avait laissé entendre qu’elle ne reviendrait pas. Mais la blessure de la dragonne avait tout changé, sans même parler celle d’Orys Baratheon. Bien sûr, l’apparition de dizaines de voiles à l’horizon avait mis la cité en effervescence, car beaucoup reconnaissaient au loin les pavillons et les fanions des navires de la flotte impériale. Il y eut musique et chants, il y eut de la joie aussi, celle notamment de savoir les soldats revoir au moins provisoirement leur foyer pour ceux qui habitaient le bourg de la capitale… Mais l’Empereur et l’Impératrice remontaient en saluant la foule mais poussant leurs montures d’un pas pressé, vif.


Il restait tant et tant de choses à faire. Pas le temps de faire la fête. Du moins, pas de suite.


Car je revenais le cœur gros de l’Orage, l’âme en peine. Comme souvent, me diraient mes proches. Comme toujours, diraient les plus acerbes. Peu importait, au fond. J’avais du travail. D’autant plus que j’avais finalement perdu des mois et des mois. Quatre, environ. Peut être six en comptant les déplacements, rassemblements et préparatifs. Dans tous les cas, le Bief n’avait rien donné. Nous avions bien repoussé les forces Hightower de l’Orage et donné de l’air à Argella, et avions aussi mis un pied à Dorne grâce à Mahée Allyrion. Mais il n’en restait pas moins que je n’avais pas pu isoler et détruire l’armée principale du Bief, et si leur ost royal avait dû reculer et avait perdu tout un corps d’armée, le gros de la troupe m’avait glissé entre les doigts et l’ennemi nous avait poussé à la faute en nous aspirant sur ses talons. Qu’importe. Dans le même temps, j’avais été poignardé dans le dos par le Val et par l’Ouest, qui prétendaient me saigner pendant que j’étais occupé ailleurs. Tout se paierait dans le sang. Mais d’abord, les urgences.


Passage en revue des troupes, remerciements aux gens du palais. Et évidemment, salutations envers l’Intendante, Nelya Omble, à qui je glissais en aparté que je devais la voir en tout premier lieu. Main sur le bras, pour la retenir après la cérémonie de remise des bannières prises à l’ennemi dans la cour du château.


Je me rafraîchis un court instant, je descends un quart de vin et j’abandonne ma femme qui part s’occuper de son dragon, et marche d’un pas résolu jusque le bureau de Nelya, où la Garde me salue sur mon passage et me laisse entrer. Si j’avais montré une certaine cordialité en public, elle était froide, sans substance. La belle l’aura senti, sans doute. Elle m’avait connu un certain temps mieux que quiconque, après tout… Je la salue main sur le cœur.



| Nelya… Je suis content de te revoir. |


Je l’embrasse sur les deux joues, dans un pur signe d’amitié et d’intimité rare pour moi, mais qui soulignait bien ma gratitude.


| J’ai vu les centaines de bannières et dizaines de milliers de tentes sous les murs de la ville, et les centaines de navires de tous gabarits. Tu as réussi un tour de force, amie, de pouvoir ravitailler tout ce beau monde et de tout préparer pour le redéploiement de mes armées. Si l’Empire  a pu faire le dos rond et maintenant en position de rendre les coups, c’est en grande partie grâce à toi. |


Je reste debout, la toise.


| La campagne de l’Orage a été une réussite tactique. Ennemi repoussé, battu à deux reprises, et nous allons bientôt le chasser. Et nous avons l’opportunité de déstabiliser Dorne, voire de la rebâtir contre le Bief. Mais ces succès ne doivent pas masquer le fait que le Hightower m’a amusé dans le sud pour favoriser ses propres plans et de trois ennemis nous sommes passés à cinq, dont deux plus frais que tous les autres… |


Je soupire, regarde par la fenêtre l’accostage des dizaines de navires sur les quais ou jetant l’ancre sur des passerelles de fortunes sur les berges du fleuve à son embouchure.


| J’ai besoin d’une fête. De quelque chose de grandiose. L’Impératrice le veut aussi. Nous devons faire corps contre l’ennemi. Montrer que nous ne sommes pas effrayés, pas défaits, que nous ne sommes même pas inquiets. As-tu des idées ? |

(c) DΛNDELION



Soothsayer, can you save them? Can you see the streets in blood? The remnants of your name? Soothsayer, can you save them?Soothsayer, let these words set you free. And now, give this leave and come away with me

Torrhen Braenaryon
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 37534
Membre du mois : 242
Maison : Braenaryon
Caractère : Le Vieux Loup de Winterfell
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 1160

Fire, Blood and Winter.

Help me to Forge our Legend Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Help me to Forge our Legend   Help me to Forge our Legend EmptyJeu 3 Juin - 16:26


Les rumeurs filent vite, des quais jusqu’au château en construction, l’Impératrice serait aux côtés de l’Empereur. Ce n’était pas prévu, elle était partie des jours auparavant, mais ça ne surprend pas tellement l’intendante au vu des dernières nouvelles concernant le Prince régent de Peyredragon et Meraxes. Sans doute revient-elle pour veiller sur eux, cette femme a grand coeur, une force impitoyable aussi qu’il est difficile d’oublier. Le genre de femme qui inspire les jeunes filles, comme la sienne, dont le sourire s’élargit en apprenant la nouvelle. Nelya ne la retient pas davantage et laisse cette dernière vaquer aux occupations qui lui feront plaisir, à quoi bon la retenir si sa capacité de concentration n’est pas optimale.

Elle aussi va devoir accueillir le couple impérial, avant cela, elle termine ce qu’elle a commencé avant de quitter son bureau. Les domestiques s’agitent en tous sens pour les derniers préparatifs, elle s’arrête de temps à autre pour donner de nouvelles directives et arrive à l’entrée du château en même temps que Torrhen et Rhaenys. Même si elle n’est ici que par respect et pour faire acte de présence, elle est heureuse de les revoir et les accueille comme il se doit avec déférence. Bien entendu, elle s’attendait à devoir s’entretenir avec l’empereur, de la même manière qu’elle s’était entretenue avec l’Impératrice des semaines plus tôt, Nelya est une interlocutrice privilégiée de par sa position.

Mais la manière dont il le fait la laisse perplexe, à la retenir par le bras, comme si elle risquait de s’envoler. Quelque part, elle se demande si elle a fauté dans sa fonction, tout en sachant que ce n’est pas le cas. Il a cette capacité à la faire toujours douter d’elle-même, sans doute parce que son avis compte bien plus que quiconque, ou parce qu’elle n’a jamais su comment le séduire depuis leur adolescence. Une autre époque, il n’en reste pas moins qu’il lui a toujours résister, ce qui entame bien la confiance d’une femme blessée dans son ego et son affection pour cet homme.

Elle n’est pas au bout de ses surprises lorsqu’ils se retrouvent dans son bureau, qu’il vient l’embrasser. Elle tapote brièvement ses épaules en retour, étrangement mal à l’aise par cet élan d’intimité entre eux. Le plaisir est partagé Torrhen. En privé, et puisqu’il semble d’humeur amicale, sont les seules fois où elle se permet de l’appeler par son prénom plus que son titre. Ils se séparent, elle ne laisse rien paraître de son trouble et l’invite à prendre place dans un fauteuil d’un geste de la main tandis qu’il entame un monologue qu’elle écoute attentivement.

J’exécute ce pour quoi vous m’avez engagé et je mentirais si je te raconte que c’est simple ou que je ne m’arrache pas quelques cheveux, mais je n’ai pas le droit à l’erreur… Il me faut honorer votre confiance. Nonobstant son invitation à s’asseoir, il la fixe de ce regard qui la fige sur place. Elle se demande si elle s’imagine des choses ou si son comportement a vraiment quelque chose d’étrange. La distance des derniers mois entre eux lui fait sans doute défaut, la femme se persuade ne pas avoir commis d’impair étant donné qu’il la félicite même de son travail. Nelya se détend et écoute la suite, son cœur s’étreint lorsqu’il mentionne leurs nouveaux ennemis, dont sa propre fille, elle ne peut imaginer la douleur de ce père.

Cette Allyrion, j’imagine qu’elle a su gagner votre confiance pour lui confier une telle initiative… Dorne est en plein bouleversement et prive sans doute le Bief d’un allié. Les troupes du Conflans ont également réussi un tour de force en éliminant leur Roi… Au prix de nombreuses vies, dont celle de son mari, et vieil ami de Torrhen. Certes, il a réussi à se trouver deux alliés, mais les Martell et Hoare ne possèdent plus la même efficacité contre nous. Quant au Val, ils sont isolés. Elle se veut encourageante, mais sa phrase tombe comme une interrogation. Nelya est une formidable gestionnaire, mais n’a pas les compétences pour une stratégie militaire.

A la mention d’une fête, elle se tend. Non pas que l’idée soit déplaisante, mais en tant que gestionnaire elle pense avant tout aux ressources nécessaires, des ressources déjà restreintes par l’arrivée d’autant de troupes. Elle n’en laisse rien paraître, son travail après tout est de satisfaire à toutes les demandes du couple impérial. Je vais considérer ta demande dans les plus brefs délais… Regrouper les spécialités de chaque royaume... Un tournoi des factions ? Hmm, ça risquerait d’éveiller la compétition entre eux, je ne sais pas si l’idée est bonne nous devons garder l’unité entre eux. Des activités pour les dames la journée en parallèle, un banquet le soir… Un bal masqué ?

La nordienne s’empare d’une plume et du parchemin pour commencer à y noter ses idées, le tout pour lui permettre d’anticiper les dépenses nécessaires. Elle y accole quelques noms, des commerçants et artisans de sa connaissance et de confiance qui sauront lui trouver tout ce qu’elle désire. Elle repose sa plume et se retourne vers lui, le regard scrutateur. Et toi, l'es-tu sincèrement ? Confiant.

Nelya Omble
Nelya Omble
Messages : 149
Membre du mois : 16
Maison : Omble
Caractère : Intelligente ;; Calculatrice ;; Aimante ;; Passionnée ;; Ambitieuse ;; Charmeuse ;;
Célébrité : Morena Baccarin


Help me to Forge our Legend Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7534-nelya-here-we-stand https://bloody-crown.forumactif.org/t7555-nelya-rps-dispo-3-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7557-nelya-liens
 
Help me to Forge our Legend
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: