Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Carte graphique MSI Radeon RX 6700XT Gaming X 12 Go ...
Voir le deal
889.90 €

 

 Le Loup et la Pique

Aller en bas 
MessageSujet: Le Loup et la Pique   Le Loup et la Pique EmptyMer 2 Juin - 14:27



 Le Loup et la Pique
Torrhen Braenaryon & Deria Martell

« Goeville, Royaume de la Montagne et du Val. Semaine 2 du mois 2 de l'an 1 de l'Ere des Luttes. »
| Sire, un garde dornien vient de réclamer audience pour la Princesse Deria de Dorne, si vous avez le loisir de la recevoir. |


L'homme a toqué avant d'entrer. Je suis attablé sur la terrasse ; il fait beau et doux, ici, en plein été. Il me rejoint sur la terrasse en pierres de taille et me donne un parchemin fermé du sceau des Martell, soleil percé d'une lance. Je le détache et lis la missive. Une demande d'audience, respectueusement adressée au Roi du Nord. J'acquiesce en redonnant le papier au soldat nordien ; qu'il prenne un autre garde et aille escorter la princesse et ses hommes, puis, qu'ils attendent au dehors. Ceci fait, l'homme disparaît prestement après avoir incliné une dernière fois la tête de manière respectueuse. La porte reclaque. Je me lève, regardant la vue qui s'offrait à moi. Appuyé sur le rebord du balcon fait de sculptures de pierre, je note que l'activité du port de Goeville se fait plus intense encore. La majorité des maisons est arrivée à destination et il semblerait que je sois en mesure maintenant de rencontrer le reste des têtes couronnées de Westeros. Après ces premiers jours passés ici, la fièvre de l'événement commençait à prendre et il semblait évident que les marchands allaient rapidement s'enrichir, moins vite que les prostitués mais plus que les bretteurs du cru. Qu'importe. Je pose la main sur la poignée d'Hurlement, mon épée habituelle, tandis que j'arbore ma tenue habituelle. Tenue de cuir noir au motif de loup-garou sur le plastron, bottes et cape blanche aux couleurs des Stark. En contrebas, l'activité est également effrénée ; les gardes de diverses maisonnées sont de faction, s'entraînent ou s'équipent. Je m'amuse de voir le placement des différents groupes ; nordiens bien éloignés des riverains et fer-nés, dorniens loin des bieffois ou valois loin des oragiens. Je me retourne lorsque la porte de ma chambre se rouvre et que mes gardes encadrent une jeune femme de haute silhouette, fine et élancée, qui entre dans mes quartiers privés.


Je m'avance, un très léger sourire aux lèvres, prenant sa main pour y déposer un baiser velu, ma barbe caressant sa peau, douce au toucher et sentant les fleurs. Parfum de femme, parfum riche. Parfum de Dorne. Congédiant nos hommes avant que l'un des miens ne commence à déclamer tous mes titres, ce que j'ai toujours trouvé agaçant pour la perte de temps que cela provoquait.



| Princesse Deria, c'est un honneur de pouvoir vous rencontrer. |


Je me recule d'un pas, lui faisant signe de prendre place sur la terrasse alors que je m'y rendais pour prendre tous mon fatras de papiers à pleines mains pour les lâcher sur mon lit, pourtant fraîchement refait.


| Allez-y je vous en prie, prenez place et ne faites pas attention au désordre. J'essaie de préparer ce conclave comme il se doit... Et j’en suis fort recru, je suis bien peur. |


Je reviens avec une carafe de vin de Dorne, ayant délaissé celui de la Treille après une hésitation, par simple souci diplomatique. Je fixe la beauté du regard.


| Je ne connaissais pas votre père, ni même votre grand-mère, mais j'ai été attristé d'entendre la nouvelle de leur mort. Soyez assurée de toute ma compassion, Princesse. |
(c) DΛNDELION



Soothsayer, can you save them? Can you see the streets in blood? The remnants of your name? Soothsayer, can you save them?Soothsayer, let these words set you free. And now, give this leave and come away with me

Torrhen Braenaryon
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 37487
Membre du mois : 191
Maison : Braenaryon
Caractère : Le Vieux Loup de Winterfell
Célébrité : Christian Bale

Infos supp.
Richesses : 1160

Fire, Blood and Winter.

Le Loup et la Pique Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t210-torrhen-stark-winter-is-coming https://bloody-crown.forumactif.org/t221-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t222-torrhen-braenaryon-fire-blood-and-winter https://deusexhominum.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Le Loup et la Pique   Le Loup et la Pique EmptyLun 7 Juin - 0:03

Seul un mois s’était écoulé depuis la tragédie qu’avait connu notre maison, un mois pendant lequel l’honneur dornien avait eu tout le loisir de laisser entendre son désir de vengeance, une demande que je m’efforçais moi-même de contenir, tenant un peuple farouche et rancunier loin d’une guerre dont nous n’avions pas besoin. La guerre, qu’elle vienne du Nord, de l’Est ou de l’Ouest semblait lorgner sur tout Westeros et l’invitation de la reine Sharra aux festivités de Goeville juste après un couronnement dans la douleur était une occasion à ne pas manquer si je ne voulais subir par manque de prévisions tout ce qui tendait Westeros en cette année nouvelle.

Cela faisait quelques jours que nous avions investis les appartements attribués au sein de la ville portuaire valoise et c’était alors que ma servante terminait la longue tresse qui descendait le long de mon dos, qu’une frappe forte mais patiente résonna sur l’épaisse porte de ma chambre. L’ordre d’entrer fut donné et le garde princier se présenta attendant que je me retourne pour prendre la parole.

- Princesse, votre demande est bien arrivée et le roi Torrhen Stark du Nord consent à vous rencontrer, si vous le permettez deux de ses gardes nous escorterons jusqu’à ses appartements

J’acquiesçai d’un léger mouvement de la tête à sa demande et je me levai lentement, mes mains se rejoignant vers l’avant, délicatement posée sur la broderie dorée de ma robe.

- Bien, voyons si le Nord est aussi froid que sa réputation

D’un pas lent et confiant je me laissai porter par l’escorte jusqu’aux appartements du Stark, puis la porte s’ouvrit et l’imposante silhouette d’un homme brun, barbue, au regard sérieux me fit légèrement sourire. Voici donc le Nord, qui après avoir cité tout ce qui faisait de lui homme en ce monde, se penchait maintenant vers ma main que je lui tendis avec une certaine candeur que la bienséance me poussait à prétendre.

- L’honneur est partagé, Roi Torrhen. Je vous remercie de nous accorder l’occasion de nous rencontrer avant que l’effervescence des festivités prenne toute sa place

La voix douce et le sourire sincère je laissai ma main se libérer de son emprise pour rejoindre l’autre à l’avant de cette robe noire aux broderies dorées, voilée par endroit et dont le décolleté beaucoup plus impudique que celui des autres dames de la cour, n’était assuré que par une broche à l’image du soleil transpercé de la maison Martell.
Je m’installai à la petite table du balcon, remerciant sa majesté pour son accueil puis toute attentive à ses propos sur sa préparation du conclave mon regard se perdit vers le port et son agitation.

- Nous attendons tous quelque chose de cet évènement, la reine Sharra a eu l’audace de rassembler en un seul lieu toutes les ambitions, tous les intérêts et toutes les querelles du continent

Affirmai-je d’une voix paisible, lourde que j’étais d’une vision et d’émotions toutes nouvellement acquises dans la mort des miens. Ce fut se rappel déchirant qui détourna mon regard du port pour le plonger dans celui du roi qui prenait le temps de m’assurer de ses bons sentiments pour le lâche assassinat des précédents souverains de Dorne.

- Votre compassion me touche, je vous remercie. J’ai connu la colère et le soutien des miens mais étrangement comme si la peine ne pouvait m'affecter trop longtemps, je n'ai eu droit qu'à peu  de compassion.

Je ne doutai pas un seul instant du soutien de mon peuple et de mes hommes dans les épreuves que nous affrontions, cependant le dornien ne pleurait pas, il ne passait pas des mois à porter le deuil et à attendre que sa peine passe. Il réclamait avec ténacité vengeance et souffrance pour ceux qui l’avait blessé

- Le fait que vous soyez assis là avec moi et non pas avec ma défunte et intransigeante grand-mère n’est que le fait de lâches assassins. Peut-être est-ce là tout ce qu’ils souhaitent, peut être aussi veulent-ils bien plus…

Je laissai trainer un court silence avant d’afficher un sourire réservé " mais je ne souhaite point vous ennuyer de mes tourments " je regardai le lit du roi plein de la paperasse qu’amenait le conclave et la présence de toutes les têtes couronnées de Westeros  "les vôtres sont peut-être bien trop nombreux pour cela".

Deria Martell
Deria Martell
Messages : 41
Membre du mois : 28
Maison : Martell
Célébrité : Bruna Marquezine

Infos supp.
Richesses : 4


Le Loup et la Pique Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Loup et la Pique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Val & La Montagne :: Goeville-
Sauter vers: