Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -49%
-50% sur la machine à café automatique ...
Voir le deal
449 €

 

 Pour le Nord et l'Empire (Jon)

Aller en bas 
MessageSujet: Pour le Nord et l'Empire (Jon)   Pour le Nord et l'Empire (Jon) EmptyMar 27 Avr - 23:38






Pour le Nord et l'Empire

Jon Stark

Eleanor avait fait venir le Mestre suite à un retard dans ses règles, ce dernier avait confirmé ce qu’elle ressentait depuis quelques jours déjà. Elle était enceinte ! A l’instant où il lui avait dit qu’elle attendait bien un bébé, elle aurait sauté de joie si elle avait pu, mais elle était assise dans le lit le ventre à l’air, ce n’était donc pas très pratique. Alors, elle avait attendu qu’il soit sorti et avait jubilé un bon moment en solitaire. Si elle s’était écouté, ou plutôt si elle avait écouté la Eleanor Tully qui vivait toujours en elle, elle aurait dévalé les escaliers, couru dans les couloirs, cherché son époux partout et l’aurait trouvé où qu’il se trouve pour lui annoncer la bonne nouvelle. Au lieu de ça, elle s’était contentée de hurler dans les coussins, de joie. Puis d’angoisser à en pleurer. Parce que cela signifiait trois choses. D’une part elle risquait de perdre cet enfant, la grossesse était toute récente et d’autant plus fragile, d’autre part, elle risquait de mourir, elle ferait tout pour se ménager et éviter de se vider de son sang pendant la grossesse, mais fausse couche plus ou moins tardive ou accouchement compliqué, elle aurait beau faire tout ce que le Mestre lui disait, elle ne pouvait pas éliminer tous les risques. Mais le pire, et ce pourquoi elle essuyait à présent ses larmes, c'était que cela impliquait que Jon allait repartir pour la guerre, avec tous les risques que cela comportait pour lui et l'éloignement qu’elle allait à nouveau devoir supporter, seule cette fois, Walton était parti, et sans lui ni Jon, Winterfell serait bien différente. Elle allait devoir assumer son rôle de Reine cette fois et sans le soutien précieux d’un autre Stark.

Après avoir retrouvé ses esprits et séché ses larmes, après avoir longuement prié, après avoir prit sur elle pour sourire et ne surtout pas pleurer, la jeune femme se rhabilla et se recoiffa. Elle mit un peu de poudre sur ses joues pour effacer les traces de son chagrin et sortit de la chambre royale que le jeune couple partageait à présent depuis plusieurs semaines afin de trouver son époux pour lui annoncer la bonne nouvelle avant que le Mestre le fasse.

Winterfell était une immense forteresse, surtout par rapport à Vivesaigues et comme si cela ne suffisait pas c’était un véritable labyrinthe. on savait d’où on partait mais on ne savait jamais où on arrivait, même après un an à en arpenter les couloirs et les escaliers, elle n'était jamais certaine d’arriver là où elle le voulait. Heureusement ‘LA LOUVE’ qui avait l’habitude de veiller sur Sigyn était avec elle et connaissait le chemin. Sans même que la Reine ait eu besoin de lui demander, elle sut qui elle devait chercher et n’eut aucun mal à suivre le Roi du Nord à la trace. Elle était encore petite, même si elle dépassait déjà la plupart des chiens avec qui elle faisait ses classes plusieurs heures par jour avec le Maître chasse. Mais son flaire ne pouvait pas perdre le moindre membre de la petite famille, ni le changement à venir d’ailleurs. Depuis quelques semaines à présent, il ne fallait pas s’approcher de la Reine avec trop d’entrain, particulièrement si on portait une arme, seul Jon pouvait se le permettre sans que la louve ne se mette à grogner, et ceux qui avaient insisté, de pauvres gardes qui n’avait rien demandé, avaient été contraints de reculer car la bête avait sauté entre eux et la jeune femme sans hésiter. Évidemment Eleanor n'avait pas remarqué ce léger changement de comportement, elle était plutôt protectrice, mais pas à ce point. Ce ne fut qu’une fois au courant de son état et tandis qu’elle marchait dans les couloirs croisant quelques gardes, de fait, qu’elle nota ce comportement de la part d’Ulva et le lia à son état, comprenant les nouvelles manies de la jeune canidé. Avec un sourire, amusé mais aussi fier, elle lui gratta la tête un instant tout en continuant à marcher.

__ Tu savais depuis longtemps toi, hein…

La louve regarda la Reine et lui lécha la main en guise de réponse, ce qui fit rire l’humaine et lui pinça le cœur tout en même temps. Elle se disait qu’avec une telle protection, elle pouvait bien laisser partir son époux à la guerre, mais au final, c'était lui qui aurait besoin de la protection d’Ulva sur le front et non Eléanor, Sigyn ou l’enfant à venir, avec les murailles de Winterfell et la garnison pour les protéger. Elle était triste de ne pas pouvoir lui offrir cette protection, mais un loup n’était pas un chien, malgré le dressage et les efforts du veneur, Ulva était attachée à Sigyn et elle refuserait probablement de quitter la Princesse pour suivre son père, qui ne devait plus être loin à présent...





Eléanor Stark
Eléanor Stark
Messages : 142
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Entêtée, Enjouée, Candide, Raisonnable, Rancunière, Diplomate, Intransigeante, Protectrice
Célébrité : Sarah Bolger

Infos supp.
Richesses : 285


Pour le Nord et l'Empire (Jon) Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7036-eleanor-stark-family-duty-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t7039-eleanor-stark-journal-d-une-truite-devenue-louve https://bloody-crown.forumactif.org/t7038-eleanor-stark-une-truite-dans-la-meute
MessageSujet: Re: Pour le Nord et l'Empire (Jon)   Pour le Nord et l'Empire (Jon) EmptyJeu 13 Mai - 9:22

Jeyne. Comment était-il possible un seul instant que cela puisse être vrai ? En réalité, il s'y attendait depuis un bon moment, et surtout, il le redoutait ardemment. Sa dernière rencontre avec Lyman Lannister remontait purement et simplement au jour de son mariage avec sa sœur, ils étaient encore tous les deux princes à cette époque-là et l'entente avait été cordiale sans qu'ils ne parviennent pour autant à créer un lien durable entre eux deux, un lien dans le temps. Certes, ils s'étaient félicités pour les bonheurs de leur existence, notamment avec les naissances de Martyn pour l'Ouest et celle de Sigyn pour le Nord. Jon avait été présent également à l'annonce du décès du roi lion, Loren et s'était positionné comme potentiel soutien vis-à-vis du jeune roi qui faisait face au décès de son père. Encore une fois, les échanges avaient été cordiaux mais tout ça s'était arrêté là. Il était certain que l'Ouest jouait un jeu assez trouble depuis le tout début. Sur le papier, Les Lannister étaient des alliés mais dans les faits, ils préféraient rester à l'écart, de façon plus ou moins sincère, des doutes ayant été émis concernant un possible financement des troupes Hoare. Mais dans tout cela, il y avait Jeyne, et Martyn, bien qu'il prenne ce neveu inconnu en considération, il pensait avant tout à cette sœur avec qui il avait tant partagé par le passé. Et avec qui, il avait espéré tant partager dans un futur proche. Il avait mal, si mal au plus profond de lui, il aurait tant aimé que Jeyne vienne à le prévenir, vienne à lui écrire avant que le couperet tombe, que ce n'était pas elle, qu'elle n'était pas d'accord avec lui, qu'ils avaient, simplement, dû tout confondre. Il n'y avait plus de doute aujourd'hui, s'il venait à croiser sa sœur, celle-ci serait son ennemi, s'il venait à croiser son beau-frère, celui-ci serait mort. Il n'y avait pas d'autre solution, l'un ou l'autre viendrait à périr dans les combats à venir et dans tous les cas, les Stark seraient à jamais désunis. Soit la mort les attendait, soit Jeyne ne pourrait jamais leur pardonner de lui avoir pris son mari et le père de ses enfants et le résultat serait le même. Terrible conclusion que celle-ci, mais pour autant, il n'avait pas d'autre choix, il devait prendre tout cela en considération et il se devait d'agir. Jon avait promis à sa sœur, depuis leur enfance, qu'il viendrait toujours à la protéger, et c'est ce qu'il comptait bien faire cette fois encore, même si cela voulait dire qu'il devait la protéger d'elle-même, de ses sentiments, de cet attachement pour un homme qui avait détruit leur famille.

Le chagrin et la colère étaient deux sentiments forts chez le Jeune Loup, et il fallait bien avouer que l'annonce de cette décision avait été un coup de massue derrière la tête pour le souverain du Nord. Pour autant, il était conscient des risques militaires pour son royaume, et surtout pour sa famille. Il avait pris conscience que sa place n'était pour le moment plus dans son fief, auprès de sa femme et de sa fille, mais qu'il devait partir dans le Sud, qu'il devait rejoindre son père, son frère et qu'il devait combattre à ses côtés. Il n'avait pas encore pris la décision d'en parler à Eléanor, il la sentait quelque peu fatiguée ces derniers jours et bien qu'ils s'étaient tous les deux rapprochés, il ne savait pas toujours y faire avec son épouse et il ne voulait surtout pas la brusquer. Néanmoins, il préparait avec ardeur les combats à venir et surtout la sécurité du Nord et de sa famille. Il avait déjà demandé à Lyanna qu'il prenne soin de son épouse et de sa fille, elle avait accepté bien à contrecœur de se charger de cette mission, non pas parce qu'elle n'aimait pas les deux mais parce qu'elle aspirait à autre chose, cette autre chose que Jon n'était pas prêt à lui accorder. Elle ne viendrait pas au Sud, telle était la décision de son cousin, mais encore plus la décision de son souverain. Il agissait aujourd'hui en tant que chef de la meute, et il faisait des choix, des choix qui lui apparaissaient le plus pertinent au vu de la situation et à ses yeux, la place de Lyanna était à Winterfell et non ailleurs. Pour le reste, il avait confié la charge du royaume, la sécurité de Winterfell et la protection de tous à son cousin Roland. Il avait toute confiance en lui et savait son attachement aussi fort que lui à leur maison et à leur royaume. Il était d'ailleurs en train de parler de stratégie, détaillant certains plans à son cousin quand on le prévint alors de l'arrivée de son épouse. Il remercia alors son cousin, lui donnant rendez-vous un peu plus tard dans la journée et il replia rapidement les cartes sur la table pour voir son épouse entrée, en compagnie de Ulva. Jon se baissa alors, un doux sourire aux lèvres, et la louve vint à se précipiter vers lui, pour recevoir quelques caresses avant que l'homme ne se redresse et vienne prendre son épouse dans ses bras, posant un délicat baiser sur ses lèvres, puis un autre sur son front. « Je ne m'attendais pas à te voir, mais je suis heureux que tu sois venue me rejoindre. » Il plongea son regard dans le sien. « Tu vas bien ? »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6611
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

Pour le Nord et l'Empire (Jon) Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour le Nord et l'Empire (Jon)   Pour le Nord et l'Empire (Jon) EmptyMar 25 Mai - 16:57






Pour le Nord et l'Empire

Jon Stark

Comme souvent, Eleanor était à mille lieues des préoccupations de son époux et de ses états d’âme. Elle se tenait autant que possible à l'écart des rumeurs et bien que l’entrée en guerre de l‘Ouest et du Val contre l’Empire ait été confirmée, même pour elle, elle avait prit trop de distance avec les tenants et les aboutissant de tout cela pour être pleinement consciente de ce que cela signifiait pour les Stark, les vrais, ceux qui avaient partagé une enfance avec la Reine de l’Ouest. Evidemment elle était triste, triste pour Jon, pour Walton, pour Lyanna aussi. Triste pour Torrhen. Et triste aussi pour Jeyne, peut-être même plus que pour les hommes qui avaient gardé leurs noms, leurs royaumes, qui étaient restés chez eux tandis que Jeyne quittait sa demeure pour une autre sans que le choix ne lui soit réellement laissé. Elle ne savait que trop bien ce que cela signifiait, et épouser un homme c'était aussi épouser ses causes, qu’on les trouve juste ou non. En l'occurrence, elle n’avait pas d’appétit pour la politique, et elle trouvait, objectivement ou non toutes les causes de l’Empire et de Jon justes, par principe, par loyauté et par amour. Parce qu’elle n’avait pas d’autres choix et qu’elle n’avait aucune envie de savoir réellement ce qui était juste. Alors elle comprenait que Jeyne n’ait rien dit et qu’elle ne se soit pas enfuie ou toute autre chose qui aurait, aux yeux de Jon prouvé qu’elle était toujours une Stark, toujours une louve de la meute de Winterfell. Elle comprenait parce que si un jour, son époux ou le père de celui-ci venait à se retourner contre son propre père, elle n’aurait pas le courage de faire un autre choix que celui qu’avait dû faire Jeyne. Elle aimait toujours son père et la Maison Tully, et elle en faisait toujours partie, mais sa fille et l’enfant à venir eux étaient des Stark, elle ne pouvait pas partir avec eux sous le bras pour défendre son père, traverser le Nord et se réfugier au Conflans avec les héritiers Stark, elle pouvait encore moins les abandonner et elle ne pouvait pas risquer de trahir son époux et sa famille en divulguant de telles informations à son père. Et ce choix, elle le savait, elle le ferait et le regretterais amèrement tout le reste de sa vie. Ainsi sont les mariages royaux, on ne sait pas ce qu’ils peuvent apporter avec eux de devoirs et de choix terribles à faire.

On annonça son arrivée au Roi et elle vit promptement sortir Roland qu’elle salua d’un grand sourire et d’une courte révérence avant d’entrer dans le bureau. Ulva répondit avec enthousiasme à l’affection de Jon et la Stark regarda la scène avec tendresse et ce même pincement au cœur qui l’avait pris un peu plus tôt. Mais quand son époux s’approcha d’elle pour l'enlacer, une toute autre idée lui vint en tête et ses peurs s'évanouirent presque instantanément. Elle se contenta de lui rendre son étreinte et allait l’embrasser quand il lui demanda si elle allait bien. Elle leva vers lui des yeux pétillants de malice et de joie et un sourire illuminait son visage, son cœur faisait un boucan de tous les diables dans sa poitrine, elle avait l’impression qu’il allait exploser. Elle était tellement heureuse d’avoir une bonne nouvelle à lui annoncer, peut-être de quoi lui redonner le sourire. Si tant est que cela soit possible. Il était si sérieux ! Elle était contente pour elle, pour lui, pour le Nord et pour l’Empire, contente que leur union à défaut d’être simple soit fructueuse, contente de le faire à nouveau père car il était bien plus qu’un géniteur. Son palpitant n’en pouvait plus de sonner tambours et trompettes en l’honneur de l’enfant qui serait peut-être l'héritier du Nord ! Elle était fière aussi, de porter son enfant, et de pouvoir le lui dire sans accompagner la bonne nouvelle de perte de sang inquiétante ou toute autre chose qui gâcherait leur bonheur. Les Dieux puissent nous donner un fils.

La jeune femme posa délicatement ses doigts sur la joue du jeune loup sans un mot de plus et déposa un doux baiser sur ses lèvres avant de prendre sa main et de la poser sur son ventre tandis qu’Ulva s’était couchée dans un coin et levait un sourcil sur le couple Royal.

__ J’ai une nouvelle de la plus haute importance Sire.

Fit-elle un brin espiègle avec un ton trop sérieux pour un visage trop amusé, observant sa réaction en essayant de ne pas rire, trop heureuse qu’elle était pour tenir jusqu’au soir avant de lui annoncer sa grossesse. Trépignant d’impatience sans pour autant savoir comment il accueillerait la nouvelle. Elle savait qu’il n’était pas aussi démonstratif qu’elle et qu’il avait bien d'autres choses en tête, même si c'était important aussi pour la Maison Stark et pour le Nord. Mais elle, elle était aux anges, elle explosait, intérieurement jusqu’ici, d’une joie sans mesure qu’elle voulait partager avec lui, quelle que soit sa manière à lui de la vivre, car il serait heureux, elle n’en doutait pas, même si cela impliquait d’autres choses nettement moins réjouissantes.

Dans cet océan de chagrin et de guerre, dans le sang et les larmes qui étaient versées sur tout le continent des simples masures aux palais des puissants. Entre les trahisons des unes, les attentes démesurées des autres, la vie avait prit place dans le ventre de la Reine. Le monde pouvait bien prendre feu...





Eléanor Stark
Eléanor Stark
Messages : 142
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Entêtée, Enjouée, Candide, Raisonnable, Rancunière, Diplomate, Intransigeante, Protectrice
Célébrité : Sarah Bolger

Infos supp.
Richesses : 285


Pour le Nord et l'Empire (Jon) Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7036-eleanor-stark-family-duty-winter https://bloody-crown.forumactif.org/t7039-eleanor-stark-journal-d-une-truite-devenue-louve https://bloody-crown.forumactif.org/t7038-eleanor-stark-une-truite-dans-la-meute
MessageSujet: Re: Pour le Nord et l'Empire (Jon)   Pour le Nord et l'Empire (Jon) EmptySam 29 Mai - 14:50

Jon espérait ardemment qu'un jour, la vision de son père, et de sa belle-mère, devienne réelle. Il espérait réellement que l'idée d'une paix durable puisse être possible pour chacun d'entre eux, pour que l'avenir ne soit pas rouge sang, qu'ils en finissent une bonne fois pour toute avec la guerre, avec les guerres qui couraient un peu partout à travers Westeros. Il avait déjà eu cette conversation avec son père, concernant le fait qu'il semblait si fatiguer, déjà si blaser par le fer et par le sang, par les combats, alors qu'il n'avait réellement intégré l'armée qu'il y a peu de temps, juste deux ans tout au plus. Certes, il n'était pas le plus vieux combattant, d'autres qui avaient commencé en même temps que lui, étaient déjà morts, d'autres qui étaient aux côtés de son père depuis le début des hostilités étaient encore debout, bien qu'ils se faisaient de plus en plus rare. Même Torrhen Braenaryon faisait aujourd'hui parti des exceptions. La guerre ne l'avait en aucun cas épargnée, il ne savait pas ce qu'il en était aujourd'hui, après des mois de séparation, mais il se souvenait parfaitement de la bataille de la Mort-aux-Loups, contre les sauvageons, qui avaient grandement affaibli le souverain. Il avait été fortement affaibli par la fièvre qui s'en était suivi, et il avait pris un coup de vieux, la mort de son dernier frère n'avait sans doute pas aidé dans son rétablissement. Jon et son père s'étaient retrouvés après la bataille d'Eysines, ou plutôt pendant cette dernière, arrivant de deux directions différentes. Buron avait été un moment charnier, qui lui avait laissé de larges cicatrices. Mais il s'était passé tant d'autres choses depuis, le départ pour Accalmie, la tentative de meurtre contre les jumeaux impériaux, la guerre contre le Bief, la marche arrière de l'Empereur et pour couronner le tout, la déclaration de guerre du Val et surtout celle de l'Ouest. Jon avait compris avec le temps qu'il était sans doute bien trop ressemblant à son père pour qu'ils arrivent à communiquer l'un avec l'autre de façon convenable. Cependant, il pouvait également savoir qu'elle avait dû être sa réaction en apprenant tout cela, car il avait eu la même. La trahison avait quelque chose de difficile à accepter, même à comprendre quand cela venait d'une personne aussi proche que l'était Jeyne vis-à-vis de son père, mais aussi de ses frères. Il s'était tout simplement laissé tomber dans son bureau en apprenant la nouvelle, il en avait pleuré, ajoutant un peu plus à l'amertume qui était la sienne et il s'était enfermé pendant un long moment, seul, pour pouvoir écumer un peu de la rage qui l'habitait. Il ne pouvait qu'imaginer que la réaction de son père avait été à peu près identique à la sienne, même pire encore. Jeyne était tout pour lui, bien plus que ces autres enfants. Ce n'était pas qu'il l'aimait moins lui, ou Walton, mais c'était dans tous les cas un amour différent, elle restait sa petite fille, bien qu'elle avait grandi et qu'elle était devenue mère à son tour.

Jon avait compris que son temps à Winterfell était maintenant révolu, qu'il ne pouvait plus rester ici, bien qu'une part de lui l'aurait voulu, pour veiller continuellement sur sa famille. Il avait tellement peur qu'on puisse s'en prendre à Sigyn ou à Eléanor pendant son absence, et bien qu'il faisait confiance à son cousin Roland, il n'était pas pour autant serein. Mais il savait que sa place n'était pas ici dans le Nord, mais au Sud, avec son père, avec son frère, avec Bowen. Il devait rejoindre la meute, faire comprendre qu'il restait droit dans sa ligne de conduite et qu'il continuait à être fidèle à son père, bien plus qu'à l'idéal que ce dernier prônait. Il avait été franc dans la missive qu'il avait rédigé à son égard, alors que son cœur était dévasté par la position nouvelle de Jeyne, par la disparition de Conrad, qui avait été un père de substitution pour lui et à la fois partagé par la victoire de Bowen dans le Conflans et la mort de Yoren Hoare. Tout était mélangé dans son esprit, mais sa détermination était maintenant puissante, il avait pris confiance en ses capacités de souverain et ce n'était pas en tant que fils de Torrhen Stark qu'il allait quitter cette fois Winterfell et le Nord, mais en tant que Jon Stark, souverain du Nord, dit le Jeune Loup. Penser ainsi était peut-être un peu présomptueux, mais il se sentait plus fort qu'avant, réglant certaines thématiques personnelles qui l'avaient étranglé jusque là. Tout n'était pas forcément terminé, mais il avait parcouru du chemin, autant en tant que roi, que d'un point de vue plus personnel. Les choses étaient notamment plus simples avec Eléanor, et c'était un poids en moins qui pesait aujourd'hui sur ses épaules. Ils avaient réussi à trouver une certaine entente l'un avec l'autre, la naissance de Sigyn ayant fortement apaisée leur relation commune. Et cela avait quelque chose de réellement agréable. Quand elle apparut dans son bureau, il lui décocha un sourire sincère, prenant quelques instants pour saluer Ulva qui ne cessait de grandir. Il se redressa et échangea un baiser simple mais tendre avec son épouse. Oui, tout était bien plus simple entre eux, moins de colère, moins de pression l'un envers l'autre.

Le jeune souverain se demandait bien ce que lui voulait son épouse au beau milieu de l'après-midi, elle savait en général que quand le souverain était dans son bureau, ce n'était pas pour le simple plaisir de se cacher dans la pièce, bien que cela avait été le cas au début de son retour à Winterfell après la victoire contre Harren. Mais maintenant, il faisait en sorte de pouvoir s'accorder du temps pour être avec son épouse et leur fille. Mais, il ne lui fallut pas très longtemps pour qu'elle fasse part de la raison de sa venue. Et quelle raison ! Alors qu'il aurait sans doute repoussé le geste par le passé, il avait laissé Eléanor prendre sa main pour pouvoir ensuite la poser sur son ventre. Sans les paroles qu'elle prononça juste derrière, il n'aurait sans doute pas compris ce qu'elle cherchait à lui dire par là, mais alors qu'elle le fixait avec un peu d'espièglerie, il fit le lien rapidement entre cette nouvelle si importante à lui dire et sa main posée sur le ventre de son épouse. Eléanor était enceinte ! Eléanor était enceinte ! Cette phrase ne cessait de tourner dans son esprit et il se souvint alors de la dernière fois où elle lui avait fait par d'une telle nouvelle. Jon avait alors tellement paniqué à l'annonce de la naissance future du premier enfant du couple royal du Nord. Il venait d'apprendre par son père qu'il était possiblement un bâtard, et n'avait pas su gérer un instant le fait qu'il allait devenir père à son tour. Mais il avait bien évolué aujourd'hui, il avait pu comprendre de nombreuses choses, et la naissance de Sigyn avait été un bonheur si absolu, qu'il avait enfin senti qu'il était un homme accompli en prenant sa fille dans ses bras juste après sa naissance. Elle avait révélé la meilleure partie qui existait en lui et c'était grâce à Eléanor, s'il avait pu accomplir cela. « Par les Anciens Dieux, tu es enceinte ! » Cria-t-il de joie, ne pouvant se retenir plus longtemps. Il la prit contre lui, un sourire débordant de joie à ses lèvres, il la serra et vint alors à la faire tournoyer quelques instants dans les airs, avant de la reposer à terre avec un peu de maladresse, bien trop dans son euphorie sur l'instant pour pouvoir réprimer cet élan. Il posa ses mains sur le visage de son épouse, venant alors sceller ses lèvres aux siennes avec passion, avant d'embrasser ses joues, puis de glisser ses lèvres dans sa nuque. Il ne s'arrêta pas là, son trajet continua dans le décolleté de son épouse, puis le long de sa poitrine avant de descendre jusqu'à son ventre, embrassant ce dernier avant de coller son visage contre celui-ci. Il resta un instant là, les yeux fermés, comme pour communier avec cet enfant à naître puis il se redressa, gardant sa main sur le ventre de son épouse, l'autre venant se poser sur sa joue. « Tu es certaine de toi ? Tu as vu le mestre ? Et … Tout va bien ? Tu vas bien ? » Dit-il en la fixant dans les yeux.


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6611
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

Pour le Nord et l'Empire (Jon) Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour le Nord et l'Empire (Jon)   Pour le Nord et l'Empire (Jon) Empty


Contenu sponsorisé


Pour le Nord et l'Empire (Jon) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour le Nord et l'Empire (Jon)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: