Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -51%
Lot de 4 Piles Rechargeables AA / LR6 2500 mAh ...
Voir le deal
9.38 €

 

 Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.

Aller en bas 
MessageSujet: Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.    Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.  EmptyVen 9 Avr - 11:56

Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.
Fort Darion, An 1, mois 1, semaine 2

Il était tôt. J’aurai surement pu attendre avant d’annoncer mon arrivée que la maisonnée se réveille plus doucement. Sans doute oui, mais je n’avais pas cette patience. J’avais besoin d’un bon bain, et de manger un bon repas. Nous nous étions réveillés à cause de la pluie. Voyageant léger, je n’avais pas beaucoup de temps à préparer mes affaires et me remettre en route. Nous avons devancé l’Orage de quelques lieux maintenant en volant au-dessus des nuages, mais j’avais été trempée malgré tout. Le cuir de ma tenue de voyage me collait à la peau et pas de la manière la plus agréable qui soit. Je n’avais pas pris de vêtement de rechange, pas pour un voyage aussi court, si bien que je n’avais pas de quoi me changer. A l’approche de la ville, et dès que les remparts du château s’était dessiné, Meraxès avait poussé un rugissement. J’imaginais sans mal que tous les animaux domestiques avaient dû se terrer dans un coin. En survolant la ville une première fois, on pouvait entendre certains chevaux hennirent de peur. Pas tous, mais la plupart, ceux qui travaillaient dans des champs ou qui n’avaient jamais combattu au côté de ma sœur et de mon frère. Nous n’étions pas restés par le passé assez longtemps pour qu’ils s’habituent à leurs présences. Un jour, dans l’avenir, lorsque cette guerre sera définitivement terminée. Ou qu’elle nous aura emporté tous autant que nous étions.

Je n’avais pas posé pied à terre immédiatement, survolant plusieurs fois ce qui était désormais notre foyer. J’avais attendu que la garde présente se rende à la porte Sud de la ville. Des habitants m’avaient salué, et des enfants encore en tenue de nuit couraient dans les rues comme pour essayer de nous attraper, décoiffés par les ailes puissantes de ma Sœur, et celle d’Ebryon qui volait légèrement plus bas. Cela m’avait fait sourire, et mon humeur s’était légèrement adoucie. Ils me rappelaient pourquoi nous nous battions, pourquoi nous souffrions, pourquoi des hommes mourraient. Ils me rappelaient que c’était là le prix à payer aussi douloureux cela puisse être. J’amorçais la descente de ma sœur en voyant sortir des portes du château une troupe d’hommes en armure. Il aurait été sans doute plus sage de les attendre mais je n’en fis rien. Je descendais de ma sœur un peu plus loin de la ville, dans un champ laissé en friche, faisant s’envoler une nuée d’oiseaux qui s’y terraient. Certains, pas assez rapide finirent dans la gueule de ma sœur et de mon frère. Si la première les avait englouties d’un coup, le Roi de la Nuit, lui, recrachait des plumes, ce qui m’arracha un rire. Je ne les laissais pas de reposer tout de suite à terre. J’entendais déjà les pas de certains habitants accourir vers nous et je ne voulais pas prendre le moindre risque les concernant. Si je savais que les adultes resteraient à distance, les enfants eux, ne le feraient pas. Meraxès saurait se retenir, mais Ebryon n’aurait pas cette patience.

Quand les gardes arrivèrent, j’étais assise par terre, des enfants en demi-cercle tout autour de moi. J’étais arrivée à les canaliser en leur promettant une histoire de Dragons, que j’étais justement en train de leur raconter. D’ailleurs ils n’étaient pas les seuls à m’écouter, des adultes ayant rejoint leurs rejetons. Maraxès et Ebryon planaient au-dessus de nous, attentif au moindre mouvement menaçant. Je ne m’arrêtais pas dans mon conte, le continuant jusqu’au bout, comme si les hommes en armure menée par Nelya Omble n’étaient pas là. Je tenais mes promesses et les petits étaient trop captivés pour que je les prive de la fin de l’histoire, que tous les enfants de Peyredragon connaissaient, une histoire à la fois belle et terrible puisqu’à la fin le Dragon mangeait son compagnon humain après qu’il eut essayé de le trahir pour l’appât du gain. Je laissais les parents récupérer leurs enfants qui réclamaient une nouvelle histoire avant de me relever, acceptant la main du capitaine de la garde impériale pour m’aider à me remettre sur mes deux jambes, tout en récupérant Noire-sœur que j’avais détaché de ma taille pour la poser à côté, pour qu’elle ne me gêne pas, mais qu’elle reste à portée. Je n’essayais pas de dépoussiérer ma tenue, la terre ayant collée à ma tenue en cuir. Je ne devais pas être la plus présentable qui soit mais qu’importe. Je ne m’étais jamais préoccupé de l’image que je pouvais renvoyer et cela n’allait pas commencer aujourd’hui. En comparaison avec l’intendant de la ville, je donnais l’impression d’une pauvrette et elle d’une impératrice. Cela me fit sourire. Je lui fis un signe de la tête Lady Omble. Veuillez tout d’abord recevoir mes condoléances pour la perte de votre époux. Conrad étant un valeureux guerrier. Si je ne puis le ramener, je peux vous promettre que sa mort sera vengée. Comme celle de Baâl et de tous les autres qui étaient tombés ce jour là. Mon frère est-il déjà arrivé ? lui demandais-je immédiatement sans lui laisser le temps de répondre. Je marquais un temps d’arrêt puis ajoutais alors que la garde prenait place tout autour de nous, en rang plutôt serré Il y a trop d’oreilles par ici, nous parlerons de cette guerre plus tard si vous le voulez bien. En attendant parlez-moi de Fort-Darion et de l’avancée de nos projets.



PRYJATAS


Je prendrai ce qui me revient par le feu et le sang. Je ne suis pas une femme ordinaire et mes rêves se réalisent. Nous sommes la Meute et la Volée et nous n'avons pas peur. Nous choisissons la violence et nous répondrons à l'injustice par la justice. Jusqu’à ce que le soleil se lève à l’Ouest et se couche à l’Est, jusqu’à ce que les rivières soient asséchées et que les montagnes frémissent au vent tels des feuilles. (c)codage - Kanala

Rhaenys Braenaryon
Rhaenys Braenaryon
Femme ? Est-ce censé m'insulter ? Je vous retournerai la gifle, si je vous prenais pour un homme
Messages : 3690
Membre du mois : 10
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon, dont la devise est "feu, sang et hiver"
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis ● Impétueuse ● Revancharde ● Fidèle ● Aimante
Célébrité : Emilia Clarke

Infos supp.
Richesses : 131

Femme ? Est-ce censé m'insulter ? Je vous retournerai la gifle, si je vous prenais pour un homme

Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.  Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t79-rha https://bloody-crown.forumactif.org/t340-rh https://bloody-crown.forumactif.org/t3278-rha HTTPS://KANALATTAQUE.TUMBLR.COM/
MessageSujet: Re: Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.    Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.  EmptyJeu 22 Avr - 12:17

Le rugissement d’un dragon la tire de sa somnolence matinale dans un sursaut, la tirant du lit plus vite que d’ordinaire pour faire mander sa femme de chambre. Un regard à l’extérieur lui confirme ce dont elle se doutait, l’Impératrice et ses dragons. Ebryon pousse à vue d'œil dans l’ombre de Meraxes, difficile de ne pas les entrevoir survoler la cité, ou de ne pas entendre les cris dynamiques de la population, notamment des plus jeunes qui scandent leurs noms. L’Intendante a déjà commencé d’enfiler sa robe lorsque sa femme de chambre finit par arriver et terminer de nouer les lacets de son corsage autour de son buste. Pas trop de fioritures en apparence, la priorité est de pouvoir se présenter rapidement à l’Impératrice, les cheveux restent donc relâchés sur ses épaules après un coup de brosse, avant de rejoindre le capitaine de la garde qui part déjà à la rencontre de Rhaenys.

Ils retrouvent celle-ci au milieu d’un champ, on ne peut pas la rater étant donné les dragons qui la survole, entourée d’une ribambelle d’enfants accrochés à ses lèvres. La scène est touchante, Nelya et les gardes restent à distance, même si ces derniers viennent doucement mais sûrement encadrer l’Impératrice. Elle n’a jamais vu spectacle pareil avec Sigyn à Winterfell. Torrhen est fidèle à ses devoirs et ne se laisse que très peu distraire, mais Rhaenys est tout l’inverse. A la voir conter une histoire aux enfants, elle prend le temps de le faire, avec le sourire et la gestuelle, on ne s’imagine pas qu’elle soit Impératrice. Elle possède encore cette bienveillance que les grands de ce monde finissent par perdre et assez de patience pour prendre le temps de distraire des enfants surexcités par sa venue.

Puis la ribambelle d’enfants se disperse sous l’autorité des parents lorsque l’Impératrice se relève. Nelya vient à sa rencontre et s’incline comme il se doit pour la saluer. Elle sourit, pour une raison qui échappe totalement à l’Intendante, il faut dire que cette reine a une personnalité des plus étonnantes et a tendance à ébranler toutes ses convictions. Votre Majesté. Elle baisse humblement la tête lorsqu’elle présente ses condoléances, c’est devenue une routine ces derniers jours. Le Maréchal sera regretté, non pour sa sympathie, mais pour ses faits d’armes. Torrhen le regrettera davantage que Nelya, on ne peut pas dire que c’était le grand amour entre les époux, ils se respectaient bien sûr et elle n’a jamais souhaité sa mort, mais leur mariage n’était qu’un moyen de parvenir à ses fins. Pas encore, ce n’est qu’une question de quelques jours désormais. Si elle ne se trompe pas l’armée devrait être sur place semaine prochaine, mais le Prince Régent pourra prendre de l’avance s’il se détache des troupes.

Vous avez dû apercevoir l’avancée des travaux du ciel Votre Majesté, si ce n’est quelques retards dans les livraisons de certaines matières, ceux-ci avancent à bon rythme. J’ai toutefois pris la liberté de collecter quelques travailleurs volontaires pour patrouiller les environs, ils se remettront à pied d'œuvre à l’arrivée de l’armée. Il me semble que Berthram ne manquera pas de suggestions à vous faire lorsqu’il pourra obtenir audience avec vous, il m’en a fait part pas plus tard qu’hier soir. Ce vieux fou était venu la déranger aux dernières heures du soir pour lui proposer ses nouveaux plans, avant d’oublier avait-il cité. Depuis le temps, elle a appris que ses nombreuses élucubrations peuvent se révéler possible avec les moyens nécessaires à leurs réalisations, mais cela nécessite énormément de temps, d'énergie et de ressources. Il avait achevé de l’épuiser.

Votre majesté, vos appartements sont déjà prêts à vous recevoir, puis-je vous suggérer de vous détendre et vous réchauffer pendant que je veille à la préparation de votre petit-déjeuner en cuisine ? Elle se fait bienveillante et se garde bien de materner l’Impératrice, toutefois, enceinte il lui faut se ménager pour leur santé. Ce voyage à dos de dragon a déjà dû l'user plus qu’il ne le faudrait. Elles se connaissent assez peu, mais Nelya en sait suffisamment pour savoir que la contraindre est une mauvaise idée. J’en profite pour vous féliciter de vive voix de cette nouvelle vie que vous allez donner. Une heureuse nouvelle parmi les plus mauvaises.

Nelya Omble
Nelya Omble
Messages : 149
Membre du mois : 16
Maison : Omble
Caractère : Intelligente ;; Calculatrice ;; Aimante ;; Passionnée ;; Ambitieuse ;; Charmeuse ;;
Célébrité : Morena Baccarin


Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.  Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7534-nelya-here-we-stand https://bloody-crown.forumactif.org/t7555-nelya-rps-dispo-3-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7557-nelya-liens
 
Il est de notre devoir sacré de défendre le monde et c'est ce que je vais faire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: