Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -29%
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To ...
Voir le deal
69.91 €

 

 La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]

Aller en bas 
MessageSujet: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyLun 5 Avr - 1:13

La réunion avant le grand saut !
Après une longue nuit passée au côté sa sœur il sort du bâtiment qu'il la héberger toute la nuit pour voir le soleil pointer le bout de son nez à l'horizon juste au-dessus des côtes de Dorne, comme si le soleil saluer la venue d'un nouveau prince sur ses terres inexplorées par aucun Valtigar avant lui, le premier de sa lignée. Mais avant de mettre les voiles et quitter ses îles qu'il a conquis il y a quelques jours, une mise au point était nécessaire, une réunion ! Le prince valyrien quitte donc le village qu'il avait pris la vieille pour passer la nuit puis va rejoindre l'endroit du rendez-vous, un lieu tout ce qu'il y a de plus ordinaire, près d'une falaise avec pour seul objet un rocher. Il dépose une carte sur ce même rocher pour les besoins de la réunion et se contente seulement de se mettre face à la falaise pour contempler le paysage. Comme s'il essaye d'entrevoir ce que ce continent lui réserve ! Maegor est à la croiser des chemins, après avoir vécu une vie modeste, son grand-père à tout fait pour cacher la famille et les faire disparaitre aux yeux de Qohor et du monde. Son père à repris le lourd fardeau des Valtigar en essayant de survivre en affrontant chaque épreuve, le prix fut lourd, une femme et un nouveau-né pour lui, malgré tout il n'a jamais cessé d'avancer croyant dur comme fer à l'avenir de sa maison. Pour son jeune héritier, après avoir connu la vie misérable des camps, les expéditions qui la fait voyager dans une partie d'Essos et Elyria, toutes ses épreuves qui l'ont amené à ce jour, sur cette île qui faisait face à son destin ! Sans se rendre compte de tous les épreuves et danger qui l'attendent au delà du détroit ! Ses pensées se perdirent au fur à mesure qu'il observe l'horizon en attendent ses deux invités qui sont sa sœur qui se tient toujours à ses côtés et Ugor le prêtre rouge qui l'accompagne pour cette mission, Maegor s'est toujours méfié de cet homme, non pas qu'il a quelque chose de personnel à lui reprocher, mais il n'aime guère la place qu'il commence à prendre au sein de sa famille et plus précisément auprès de son père. En attendant, il faut bien avouer que ses conseils avisés et ses prédictions sont souvent d'une grande utilité pour les plans des Valtigar, mais la méfiance du Valtigar est légendaire et pas si facile à convaincre de lui faire baisser la garde.

code by lizzou × gifs by tumblr


@"Jaenyra Valtigar" @Arianne Martell (PNJ Ugor)

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 22 Avr - 1:48



Ugor Bernalas

Ugor Bernalas est un prête rouge, qui a été envoyé en Westeros, qu’il connaît un peu, pour assurer les alliances voulues par Tyraemarr. Il vient tout juste d'arriver aux Degrés de Pierre avec Maegor et Jaenyra Valtigar. Il est temps pour les membres de ce nouvel Empire Valyrien de se questionner sur la poursuite de leurs actions à Westeros.


Il serait mentir que de dire qu’Ugor n’avait pas été nostalgique lorsqu’il mit pied sur les terres qui avaient appartenu, jadis, à la Principauté de Dorne. Il se souvient avec une grande vivacité de son premier voyage, au port de Lancehélion, où il rencontrera sa première catin et, ironie du sort, la seule qu’il n’avait pas touché de toute sa vie. Et puis, quelques années plus tard, il était second sur le navire de son père, vagabondant d’une ville à l’autre, se perdant d’une couche à l’autre, dilapidant sa solde auprès de quelques courtisanes – pour les plaisirs de la chair – et de quelques taverniers – pour les plaisirs de la panse. Ce jeune homme fougueux et irrévérencieux vis-à-vis de ses aînés avait disparu, il y a bien des années, remplacé par un vieil homme serein et discret. Il n’était pas question de l’âge, uniquement, mais d’expérience. Il avait connu l’opulence et la misère, il avait goûté au chaos comme à la paix. Aujourd’hui, il savait parfaitement de quoi il était capable, et par conséquent, ce qu’il pouvait offrir au Maître.

Le pas lent mais malgré tout solide, le regard calme mais brillant d’une lueur vive, le vieil homme ne tarde pas à se présenter auprès de l’héritier de la Maison Valtigar. Si Ugor s’entendait parfaitement avec le père, Tyraemarr Valtigar, l’affaire était autre avec le fils et la fille. Maegor était méfiant à son égard, et ce sentiment s’accroit à chaque fois que le vieil homme teste les capacités de ce jeune homme afin de savoir s’il est, ou non, Azhor Ahai. A l’inverse, Jaenyra lui fait confiance et montre une grande avidité à apprendre de lui et à tirer des leçons de sa longue expérience : il n’aurait pas pu trouver meilleure compagnie … si celle-ci n’était pas tâchée par le sceau de l’inceste. Il était sûrement courant que des frères et sœurs entretiennent des relations charnelles au sein des Maisons des Seigneurs Dragons, mais ce « genre » de relations était définitivement contraire à sa propre éducation, comme aux volontés du Maître. Cependant, il était un homme avisé et sage, et il savait qu’il ne tirerait rien de bon à critiquer cette relation. Il devra composer avec, et trouver un moyen astucieux et judicieux pour cesser cette affaire sans plus tarder.

Finalement, les pas de l’homme s’arrêtent. Il était arrivé à sa destination, soit auprès de l’Héritier.

- Mon Seigneur, vous m’avez demandé, se contenta-t-il de dire. Si je puis me permettre, et avant que votre Sœur ne vienne, je souhaite vous féliciter personnellement pour votre victoire sur les Pirates. Vous avez su saisir le moment opportun, et écraser aisément toute opposition. Que nous commencions ainsi est de très bon augure.

Certes, il était question que d’une poignée de Pirates, et non d’armées, mais Ugor était patient. Et Ugor savait : les Empires ne se construisaient pas du jour au lendemain. Si les succès étaient nécessaires, qu’ils soient grands ou petits, les échecs étaient également inévitables. Or commencer avec une défaite aurait porté un coup au moral de la troupe qui les avait suivi jusqu’ici, sur les terres de Westeros que l’on disait à feu et à sang.

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyMer 28 Avr - 15:20

En se tournant dans le lit et en posant sa main sur le côté, elle sentit que les draps étaient froids. En ouvrant les yeux, elle se rendit compte que Maegor n’était déjà plus là, visiblement déjà au point de rendez-vous qu’il s’était fixé au matin. Il avait, d’ailleurs, convié sa sœur à cette réunion avec Ugor et, pour être honnête, elle n’aurait pas vraiment apprécié d’être évincée de cette petite entrevue. Jaenyra était une femme qui aimait savoir les choses et chaque information était bonne à prendre et c’est d’ailleurs pourquoi elle écoutait si bien Ugor lorsque ce dernier parlait. Elle n’était, certes, pas naïve à croire ses paroles sans réfléchir, mais Ugor possédait l’expérience et s’il avait voulu nuire aux Valtigar, il l’aurait probablement déjà fait. Mais cette interrogation sur les véritables intentions de cet homme restait sans réponse, ce qui rendait parfois la méfiance présente… Surtout auprès de son frère.

Après s’être levée et préparée, Jaenyra quitta les murs qui lui servaient de foyer depuis leur arrivée sur cette île. Aucune autre véritable résistance n’avait été signalée durant la nuit et, désormais, la bannière des Valtigar flottait aux quatre coins de cet endroit afin de préciser aux invités indésirables que cet endroit n’était pas aussi faible qu’il aurait pu l’être. Jaenyra leva les yeux en marchant, lorsqu’elle quittait le village en direction de la falaise où Maegor souhaitait que l’entrevue ait lieu. Un petit chemin semblait mener vers cet endroit choisi spécialement par Maegor, très certainement pour le calme, mais également sa vue.

Grimpant donc jusqu’à cet endroit, Jaenyra tomba sur le fameux lieu où elle entendit des voix témoignant que son frère et Ugor étaient déjà là. Elle était visiblement légèrement en retard. Elle approcha donc des deux personnes d’un pas léger. « Mes seigneurs… Voici une belle journée qui se lève, je suis sûre que cela est un bon présage pour la suite. » Dit-elle en approchant donc des deux hommes. En effet, le ciel semblait dégagé et la lumière venait commencer à réchauffer le sol de son éclat brillant, faisant évaporer la rosée, rendant ainsi le paysage somptueux. Faisant quelques pas pour admirer cela, elle tourna les talons pour faire face à ses deux interlocuteurs. « Excusez mon retard… Ais-je loupé quelque chose d’important ? » Demandait-elle, curieuse, posant ses yeux sur Maegor pour voir si c’était vraiment le cas. Si elle ne pouvait pas déceler si Ugor était véritablement sincère avec elle, Jaenyra pouvait voir dans le regard de Maegor s’il y avait quelque chose qui clochait.


Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 13 Mai - 19:55


         
La réunion avant le grand saut

Jaenyra Valtigar & Ugor Bernalas & Maegor Valtigar

         
La première personne à être au rendez-vous était Ugor, l'homme âgé arriva aussi silencieux que le vent qui souffler sur les plaines de cette île, c'est sa voix qui vient sortir l'esprit du jeune Valtigar de ses pensées, son compatriote prit aussitôt la parole pour le félicité d'avoir réussi à prendre ses îles. À ce moment-là, en contrebas de la falaise il y a eu des soldats à lui qui exécutaient cinq pirates pour avoir tenté de fuir l'île, Maegor regarder longuement et attentivement la scène, regardent le file de l'épée tranchée les têtes de ces pirates qui juré tous les noms possible et craché aux visages de leurs bourreaux avant que leurs têtes ne se détachent de leurs corps. ❝ Il n'y a aucun honneur à revendiquer cette victoire, ces pirates auraient pu nous avoir s'ils avaient été préparés. J'ai fait seulement ce qui était nécessaire pour le bien de la mission. ❞ Ses yeux n'avaient toujours pas quitté en contrebas de la falaise où ses hommes jetés les corps des pirates à la mer, ont dit bien que ce sont les premiers morts de sa campagne, une campagne qui s'annonce longue et pleine de danger ! Il se retourne enfin vers son interlocuteur. ❝ Mais je vous remercie d'être venue aussi rapidement, j'aurais grand besoin de vous et de vos connaissances pour planifier nos prochaines actions. ❞ Oui, parce que si Maegor se méfie du vieil homme il lui reconnaît une sagesse et un savoir bien au-dessus de la moyenne, mais aussi qu'il connaît un peu ce continent.

Le valyrien reconnu rapidement sa petite sœur arrivée juste derrière Ugor, elle mentionne le beau temps qui était en effet au rendez-vous avant de s’excuser pour son retard. ❝ Non, tu n'as rien loupé, Ugor vient d'arrivée à l'instant aussi. ❞ Dit-il en regardant sa sœur en lui adressant un petit sourire, il rejoint le gros caillou non loin d'eux où il pose une carte de Westeros. ❝ Commençons... tout d'abord ont sait que le continent est à feu et à sang apparemment, que savons-nous d'autres ? Aurais-tu des informations Ugor sur cette guerre ? Quels sont les camps qui s'affrontent et leurs chefs ? Avez-vous des informations sur la principauté de Dorne, je pense que notre prochaine destination sera là-bas, c'est le royaume le plus proche d'ici maïs surtout le peuple qui nous ressemble le plus, il sera plus facile de discuter avec eux que les autres je pense. C'est dans ce pays que le Tigre est venue pour offrir son aide, sont-ils encore aux prises avec leurs ennemis ? Qu'est-ce qu'on pourrait leur offrir pour gagner leur confiance et les ralliés à nous ? ❞ Dorne était une destination logique, mais il fallait y aller avec des arguments et avoir une idée générale de la situation là-bas pour ne pas être pris au dépourvu.

         
codage by Wiise


@Jaenyra Valtigar @Arianne Martell

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyLun 24 Mai - 21:29



Ugor Bernalas

Ugor Bernalas est un prête rouge, qui a été envoyé en Westeros, qu’il connaît un peu, pour assurer les alliances voulues par Tyraemarr. Il vient tout juste d'arriver aux Degrés de Pierre avec Maegor et Jaenyra Valtigar. Il est temps pour les membres de ce nouvel Empire Valyrien de se questionner sur la poursuite de leurs actions à Westeros.


Si Maegor était extrêmement sceptique et méfiant à l’égard d’Ugor, Jaenyra faisait preuve d’une plus grande tolérance et d’ouverture d’esprit. Le Prêtre Rouge avait vite appris à ne pas s’avancer avec hardiesse, avec l’Héritier du Seigneur Dragon, sans la présence de la jeune femme. Elle était l’émissaire entre les deux hommes, à la fois rassurante et à l’écoute, calmant la méfiance de l’un, questionnant avec justesse l’autre. Lorsque l’Héritière arrive, Ugor offre les courbettes d’usage pour cette personnalité, par égard pour son sang, son rang et son rôle dans les desseins du Maître. A la question de la brunette, il ne répond pas car ce n’était point sa place. Il était le conseiller, il était le guide : il ne parlait que lorsqu’on lui demandait, ou lorsqu’il avait quelques révélations du Maître à partager.

Patient, l’homme attend donc que le frère et la sœur cessent de parler, pour prendre la parole.  

- Il y a bien longtemps, j’avais vu dans mes propres flammes que Lancehélion allait être en grand péril, à feu et à sang même, et que la Princesse Deria Martell en sera un témoin impuissant, commença-t-il, affichant une mine assez grave. Qu’importe que ce soit un ennemi, un allié, ou un étranger, ni les vainqueurs, ni les vaincus ne pouvaient tirer plaisir d’une ville souffrant le martyr pour des erreurs de jugement de puissants. En vérité, seuls les tyrans pouvaient apprécier une telle déchéance. Le Tigre a confirmé ce que j’ai vu, et il nous a apporté d’autres informations que ce soit sur la Principauté de Dorne, que sur ses Dirigeants. La Principauté de Dorne a épuisé son Trésor, a perdu la guerre et a dû céder terres et otages aux vainqueurs dans un traité de paix. Quant à la Princesse Deria, surnommée l’Insoumise, et toujours selon le Tigre, il semblerait qu’elle n’est point fiable comme alliée, décevant ses alliés et ses ennemis. Cependant, je prie de faire attention à ce détail, votre Altesse. Les paroles d’un homme qui a été joué sont, souvent, perverties par la colère et le désir de vengeance.  Je pense que, votre Altesse, il faut éviter toute violence avec la Principauté : elle a saigné à blanc. Il faut être synonyme d’espoir, de renouveau et, surtout, d’opportunités. Si la Princesse se refuse à s'allier à nous, peut-être que ses gens sauront la convaincre du contraire s'ils sont sensible à notre cause.  

Ugor se tait quelques secondes, pour humecter ses lèvres, et continuer sur l’exposé.

- Le Tigre a également rapporté qu’un Empire avait été créée, et que l’Empereur et l’Impératrice ont abandonné leur nom de naissance pour un nouveau nom. Si le nom de l’Empereur ne m’inspire guère, le nom de l’Impératrice saura aiguiser votre curiosité : Rhaenys Braenaryon, née Targaryen. On dit qu’elle aurait un Dragon, et qu’elle aurait été Reine de Peyredragon.  

Le prêtre se tait, attendant de voir les premières réactions des deux Héritiers. Il ne donnerait pas un quelconque avis sur cette ascension fulgurante, ou sur la présence d’un Dragon – vivant. Il n’était pas juge des hommes et des femmes, et de leurs actions. Il n’était que le messager du Maître, détaché des futilités de ce bas-monde, œuvrant pour un dessein plus grand et plus saint.

- Il existe également d’autres Royaumes, et familles royales, mais le Tigre a quitté ce continent depuis de longs mois. Je ne sais pas si les informations données sont toujours utiles. Je serais d’avis de rencontrer un membre d’une maison royale, au plus vite, afin que nous puissions juger la situation avec davantage de clarté. La Princesse Deria Martell me semble la plus appropriée, que ce soit pour cette proximité et les échanges passés entre notre continent et la Principauté, pour sa proximité immédiate et, pour ses pertes. Un vaincu pourrait fournir quelques informations intéressantes, notamment en nous apprenant comme il a perdu. Nous pourrions donc profiter de ce savoir, pour éviter de commettre des erreurs similaires.

Le Continent Westeros était différent de leur Continent natal. Les us et les coutumes, les gens, les codes … il fallait connaître toutes ces choses-là, pour pouvoir jouer à ces jeux dangereux de guerre, de trahison, de complot et d’alliances.

- J’ai également eu une vision. Deux Royaumes étaient neutres, selon le Tigre : Le Val dirigé par la maison Arryn, et l’Ouest dirigé par la maison Lannister. Le Maître m’a montré qu’ils ont quitté cet état et ils se sont engagés. Le Lion et le Faucon partent à la Chasse, contre l’Empire.

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyDim 25 Juil - 23:47


         
La réunion avant le grand saut

Jaenyra Valtigar & Ugor Bernalas & Maegor Valtigar

         
À peine la réunion commencée que les trois membres du nouvel empire entrèrent dans le vif du sujet, Ugor commença à dévoiler ses premières informations après l'arrivée de la cadette des Valtigar, il commença tout d'abord par confirmer ses craintes et visions sur les événements passés, la défaite de Dorne face à ses ennemis, le jeune Valtigar à lui aussi entendu certaines choses sur cette défaite. Il fallait se rendre à l'évidence, Dorne n'avait malheureusement aucune chance contre autant d'adversaires, d'autres pensent que ce sont de mauvais choix de la part de la princesse qui l'a mené ou elle est, ou encore que Dorne s'est retrouvé dans une situation délicate et qui la dépassait totalement coincé entre les deux influences des deux blocs du continent. Mais Maegor n'avait pas véritablement d'avis sur ce sujet, après tous les choses sont faites et ne peuvent changer, ce qui l'intéresse, c'est le présent et le futur ! Le vieux prêtre reprit à nouveau la parole en apportant plus de détails sur ces événements passé, que Dorne avait vidé le trésor public dans cette guerre et selon des rumeurs il paraît que la noblesse fut très mécontente du traité de paix, mais sans en avoir la certitude, après tout faut toujours prendre avec prudence, ces soi-disant rumeurs. Il ajoute à nouveau que selon le Tigre, la princesse Deria ne serait pas digne de confiance, mais il rajoute en même temps une très bonne déduction que Maegor à lui aussi pensée quand il entendit son partenaire le dire. Après tout, il aurait pu dire cela pour dissuader le groupe d'aller vers Dorne, après tout le jeune Valtigar se méfie aussi de ce Tigre qui a donné son trône sans opposée de résistance à sa famille à leur arrivée à Volantis.  

Une autre phrase interpelle l'héritier, le vieux prêtre se permet un conseil qui était de ne pas user de violence envers la principauté, un conseil qui serait utile si son père était là, lui qui use énormément de cette violence pour être craint et respecter des autres. Ce qui n'était pas le cas de son fils unique, il comptait bien incarnez l'espoir, l'opportunité et la stabilité qu'il manque tant à ce continent, bien entendu il n'est point naïf et usera de la violence, mais seulement s'il cela est nécessaire et si ont le pousse à le faire, mais il a toujours été convaincu que contrairement à son père la violence n'est pas la meilleure solution pour début un nouveau règne et convaincre la noblesse et le peuple qu'il peut faire un bon souverain pour eux sans être un tyran. ❝ N'aillez crainte Ugor, la violence ne sera pas utilisée contre la principauté, mais l'erreur du Tigre a été de prendre Dorne de haut, les considérée comme des subalternes qu'on peut jeter comme on jetterait un mouchoir après s'en être servi était une erreur. Un sujet se doit d'être fidèle à son serment d'allégeance fait à son roi, mais ce dernier doit aussi bien traiter ses sujets en retour s'il veut gagner le respect et la loyauté de ses sujets et de son peuple, ce qu'à oublier le Tigre dans son aventure à Dorne. Je ne compte pas faire la même erreur ! ❞ Bien que Maegor n'a pas une grande confiance en Ugor, il fallait reconnaître que ce dernier était un très bon informateur et que ses talents et aussi ses visions aidées grandement la cause des Valtigar, mais l'héritier était trop fier pour le dire de vive voix et qu'il ne pouvait s'empêcher qu'au même titre que le Tigre, qu'un homme ne donne jamais sans attendre quelques jours en retour, en tout cas ont à élever le jeune Maegor à se méfier de tous ceux qui ne portent pas le nom des Valtigar.

Ce fut à ce moment-là que sa sœur demanda à prendre congé, expliquant que le chemin l'avait épuisé et qu'elle préfère élaborer ses plans seuls dans un premier temps, elle demande tout de même à son frère de lui tenir au courant de ce qu'il sera décidé durant la réunion, ce dernier confirma en faisant un signe de tête avant que sa sœur cadette ne vienne déposer un baiser sur la joue de Maegor avant de tourner les talons pour partir dans le petit village fraîchement capturé par leurs hommes. Après le départ de la cadette, les yeux de l’ainé replongent à nouveau sur la grande carte qui était exposée sur la table devant lui avec des pions représentant les symboles des maisons régnantes sur Westeros. Le Valtigar repassé une nouvelle fois un regard interrogateur comme pour chercher des réponses ou indices sur cette carte, sa main était posée sur le pion du loup, tandis que l'autre était posé sur celui de Peyredragon, puis deux mots le fait régir : "Targaryen et Dragon" ce seul mot à lui seul à suffit à écraser les deux pions en même temps, dans un réflexe instinctif, il avait inconsciemment écrasé les pions, son regard se perdit dans le vide en regardant la carte avant de se ressaisir en plonger son regard dans celle d'Ugor. ❝ Es-tu sûr de ce que tu avances, Ugor ?! ❞ Demanda le Valtigar d'une voix calme, mais à la fois sérieux, montrant que cette question l'intéressait, on pourrait même dire que toutes les choses dites précédemment n'ont plus d'importance désormais. ❝ Elle est seule ? Ou ils y auraient-ils des survivants avec elle ? ❞ Ses premières questions étaient celles-ci, mais en réalité il en avait tellement en tête, mais il réussit tout de même à se maîtriser intérieurement pour ne pas paraître trop surpris aux yeux de son collaborateur, même s'il fallait avouer que ce dernier l'avait véritablement bien déstabilisé avec cette information de taille pour le Valtigar !

Alors comme ça, les Valtigar ne sont pas les seuls survivants de la grande catastrophe comme ils l'appellent, de par son expérience et son savoir, Ugor savait que les Targaryen étaient des Valyrien, mais ce qu'il ne savait pas, c'est que ces derniers étaient du temps de la glorieuse période de l'empire Valyrien des vassaux de la maison Valtigar ! Cette histoire est seulement connue des Valtigar transmissent de père en fils, peut-être que les anciens membres des Targaryens l'on transmît à leurs descendants, rien n'est moins sûr de ce côté-là. Mais ce n'était pas tout, parce qu'une autre histoire a été transmissent aux descendants des Valtigar, avec pour preuve le parchemin original contenant l'accord entre les deux maisons, cet accord stipule que la maison Targaryen promis de donner une femme à l'héritier d'Aurion, mais ce dernier étant décédé et que Tyraemarr est actuellement marié, mais son fils Maegor ne l'était pas lui. Tout se bouscula dans la tête du jeune héritier, d'un côté, il était content d'apprendre qu'une autre maison avait survécu, mais de l'autre, il comprit aussitôt que quand cette information arrivera aux oreilles du Diadoque, cela impliquerait que l'accord passé par leurs arrières grands parents devra être honoré, cela en va de l'honneur des deux maisons ! Mais il y a un hic, Jaenyra, qui a conquis son cœur il y a de cela plusieurs années ce sera pas son épouse, est-ce le prix à payer pour réaliser le grand projet de sa famille ? Il ne pourrait pas se comporter en égoïste en refusant ce mariage après tant de sacrifice consenti par sa famille pour s'être battu année après année dans l'est d'Essos pour leurs survies, la mort de sa mère, de son frère ainé décédé quelques années après sa naissance, le sacrifice de son grand-père, tant de Valtigar mort... Pour léguer ce lourd héritage qui repose désormais sur les épaules du jeune Maegor. Une décision difficile se profile à l'horizon pour l'héritier du Nouvel Empire Valyrien !

Ce dernier laissa Ugor continuer à faire son rapport sur la situation sur le continent, en conseillant de se tourner vers Dorne en premier lieu pour la proximité géographique mais aussi culturelle et historique, après tout, c'est sûrement le seul royaume du continent à partager quelques ressemblances culturelles avec Essos mais aussi à travers leurs histoires avec l'arrivée des Rhoynars sur leurs terres est bien d'autres spécificités. Il annonça aussi que le Val et l'Ouest se sont finalement décidé d'entrée en guerre contre ce fameux empire aux côtés d'autres royaumes, une information utile mais pour le jeune Valtigar bien que ses oreilles écouter attentivement les mots d'Ugor, son cerveau lui fût ailleurs, toujours frappé par cette révélation de taille qui est qu'une Targaryenne serait en vie ! ❝ C'est décidé donc, nous partons pour Dorne ! ❞ Déclare subitement Maegor en regardent à nouveau le vieux prêtre avec détermination. ❝ Je vais envoyer dès demain un homme qui partira sur le continent, les côtes de la principauté ne sont pas très loin, il va se présenter à la princesse et lui proposer une rencontre. Je vais lui proposer de se voir à l'extérieur de Lancehélion, elle va naturellement se méfier et pour la convaincre elle pourra emmener autant de gardes du corps qu'elle le désire et pourra même choisir le lieu de la rencontre si elle le souhaite. ❞ Le Valtigar ne souhaitait pas aller dans la capitale de Dorne en plein jour à la vue de tous, après tout, il est persuadé que des espions de ce fameux empire ou de l'autre camp seraient présents, rapportant sa venue et son existence à leurs maîtres sans aucun doute.

Il soulève délicatement sa main droite de la carte avec le pion qui va avec, le dragon à trois têtes, ses yeux se fixèrent sur l'objet comme pour interroger le destin à travers ce pion en bois. Est-ce que lui et cette valyrienne sont lié par le destin ? Est-elle au courant de l'accord fait par ses ancêtres et leurs allégeances faites à la maison Valtigar ? Son dragon, est-il en âge de voler et de combattre ? Sa demi-sœur dans tout ça ? Tant de questions et si peu de réponses, la seule chose qui est sûre, c'est que son père va se réjouir de cette nouvelle ! Pour Maegor il est encore très partagé, la seule chose qui est sûr, c'est que cette Targaryenne aura un rôle à jouer dans son destin, mais lequel ?! Dans sa main gauche, le pion avec le loup se dévoile, qui est ce fameux empereur qui à épouser la Targaryen, Le Loup et le dragon à trois têtes dévoilé au grand jour à Maegor !

         
codage by Wiise


@Arianne Martell

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyLun 26 Juil - 1:37



Ugor Bernalas

Ugor Bernalas est un prête rouge, qui a été envoyé en Westeros, qu’il connaît un peu, pour assurer les alliances voulues par Tyraemarr. Il vient tout juste d'arriver aux Degrés de Pierre avec Maegor et Jaenyra Valtigar. Il est temps pour les membres de ce nouvel Empire Valyrien de se questionner sur la poursuite de leurs actions à Westeros.


- Mes visions sont encore bien floues, au sujet de la Survivante de la Maison Targaryen et de toutes autres maisons vassales à cette dernière. Le Tigre n’a, malheureusement, pas donné davantage de détails. Cependant, j’ai cru comprendre qu’un homme, dénommé Harren Le Noir, aurait mis en place un guet-apens et aurait tué deux Targaryen et leurs Dragons. Voilà comment la guerre aurait débuté. Cependant, aujourd’hui, Harren le Noir est mort, Rhaenys Targaryen a abandonné son nom et ses titres pour un nouveau nom et de nouveaux titres …

En somme, la guerre se maintenait malgré que les sujets de discordes initiaux s’étaient résolus dans le sang et dans la violence. L’avènement de nouveaux Rois au trône de Westeros était synonyme d’entrée en guerre de nouveaux acteurs, sous-entendant que ces conflits allaient encore s’étirer et épuiser considérablement les différentes parties. Il fallait profiter de la division, des faiblesses et des ambitions des uns et des autres pour réunir les deux Continents sous une même autorité, celle du Héros Légendaire choisi par le Maître de la Lumière.

- Vous semblez avoir un grand intérêt pour cette Dame, votre Altesse, mais je vous prie de prendre en garde. Elle est déjà mariée et elle a déjà enfanté. De surcroît, elle s’est proclamée Impératrice. Je doute qu’un parchemin suffit à la convaincre, de quoi que ce soit.

Les hommes avaient constamment cette faiblesse de la chair. Les femmes étaient plus sensibles à la question de l’union et de la maternité. Voilà des considérations qui transcendaient l’âge et les classes. Le Prêtre ne critiquait pas donc, mais préférait prévenir d’une potentielle faiblesse ou erreur de jugement de l’Héritier d’un futur Héros, qu’il n’échoue pas à accomplir convenablement la mission confiée par ce dernier.

- Je vous conseillerai aussi que vous gardiez votre relation particulière avec votre demi-sœur aussi secrète que possible. Les anciennes mœurs de l’Ancienne Valyria ont été oubliées par beaucoup, et … de telles affinités sont très mal vues sur ce Continent, secoué tant par des troubles politiques que par des troubles religieux. Si vos futurs ennemis venaient à apprendre, pour vous, ils s’en serviraient assurément pour détruire votre œuvre future.

Ugor se contentait de conseiller, d’un ton toujours aussi courtois et aussi maîtrisé. Il ne jugeait pas, car ce n’était point son rôle : il était simplement une Lumière, dans les Ténèbres, offrant des choix et des possibilités, mais en laissant la liberté de décider à autrui. Ainsi donc, c’était au choix de ces deux êtres que de vivre publiquement leurs amours interdits, ou de la garder jalousement secrète. Quel que soit le choix, lui, il ne dira rien.

- Il est nécessaire de rencontrer la jeune Princesse Deria Martell, en effet. Cependant, il serait aussi plus avisé de décider d’un projet, ou d’une stratégie en amont. Il serait fort dommage que les propos du Tigre se révèlent véridiques et que nous devenions les prochaines victimes des turpitudes d’une Princesse. Ou, que la simple révélation de notre existence et de notre projet suffit à réunir tout le Continent du Westeros sous une même bannière et pour une paix provisoire, dans l’unique but de nous terrasser.

En somme, s’ils savaient où ils se dirigeaient, ils devaient choisir les bons moyens. Comment convaincre des Rois et des Reines qui se querellaient par ambition et par amour du pouvoir de rendre ces dits ambitions et pouvoirs aux mains de parfaits étrangers ? Telle était la question … Le regard du Prêtre s’égare sur la carte.


- Enfin, il me semble aussi important que vous ne vous contentez pas des informations que les Souverains de Westeros veulent bien vous donner, ou de mes visions. Si je suis votre loyal serviteur, les flammes sont changeantes et imprécises bien des nuits.

Ugor suivra ses Souverains où qu’ils iront, et il les aidera à hauteur de ses moyens. Et, de ses nombreuses vies passées, l’ancien pirate avait appris une chose : ne jamais avancer à tatillon dans le domaine d’autrui … Et Westeros était un véritable foutoir, à l’heure actuelle.

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyDim 12 Sep - 16:22


       
La réunion avant le grand saut

Jaenyra Valtigar & Ugor Bernalas & Maegor Valtigar

       
L'information d'Ugor fut de taille, les questions envahirent le valyrien sans qu'il ne puisse trouver de réponse, mais après quelques instants à être perdu dans ses pensées il reprit ses esprits, nul besoin de se tracasser la tête, il aura tout le temps d'y penser une fois sur le chemin qui le mènera à Dorne. Le prêtre rouge continue à livrer d'autres informations qu'il possède, comme celle où cette Targarienne aurait abandonné ses titres et son nom pour créer une nouvelle maison, mais l'information suivante était encore plus intéressante, la jeune valyrienne était mariée mais surtout elle a déjà enfanté ! Au fond de lui, l'héritier du diadoque ne savait pas quoi pensées de cette nouvelle, ou plutôt il est partagé entre deux sensations, la première est qu'il fut intriguer et chercher déjà comment trouver une solution à ce problème, son côté stratège. La seconde est qu'il fut étrangement soulager d'apprendre cette nouvelle même s'il ne le montrait pas, avec un peu de chance son père le diadoque oublierait les idées de mariage et il pourra rester de celle qu'il aime, Jaenyra, enfin il espère. ❝ En effet, j'ai un grand intérêt pour cette dame, disons que nos deux familles sont liées en quelque sorte. Mon père le diadoque sera plus que ravi d'apprendre cette nouvelle. ❞ Un mensonge, en réalité il ne portez pas véritablement ce genre d'importance à cette princesse Valyrienne, il redoutait plus les idées de mariage de son géniteur qui mettrait en pérille sa relation avec sa demi-sœur. Bien entendu, son sens de l'honneur et ses responsabilités viennent s'interposer avec ses envies personnelles, ce qui l'oblige à mentir à son conseiller qui serait sans doute susceptible de rapporter des paroles ou gestes à son père. Décidément, il n'arrivait toujours pas à faire totalement confiance à Ugor, cette relation lui faisait penser à celle qu'il entretenait jadis avec une certaine Rhaenyra Dirraenor de Lys, la seule femme avec qui il a eu une relation sérieuse, il ne fréquentait même pas sa demi-sœur à cette époque-là, trop jeune, c'était en quelque sorte son amour de jeune homme. Mais malgré cette attirance physique et ces sentiments naissants, il y avait toujours l'obstacle de la religion de sa partenaire qui à créer parfois des froids. Il retrouve cette même sensation avec son conseiller devant lui, par moment il sent qu'il peut lui faire confiance mais dans d'autres il n'arrive pas, il y a toujours un regard, une parole ou bien un geste d'Ugor qui vienne lui rappeler de ne jamais faire totalement confiance à quelqu'un qui n'est pas de sa famille, est-ce qu'un jour il réussira ? ❝ Croyez-moi, si le Diadoque à des projets pour cette Targaryenne, il aura d'autres idées pour convaincre cette jeune dame, avec ou sans son consentement. ❞ Ce qui voudrait dire, se mettre à dos l'Empire, est-ce judicieux ?

Un tout autre sujet allait être engagé par le vieil homme, pas le plus facile à aborder pour le jeune valyrien, celle de sa relation avec sa demi-sœur. Il lui conseil de ne pas s'afficher publiquement avec Jaenyra et de garder leurs relations secrètes sinon leurs futurs ennemis n'allaient pas se priver d'utiliser cette information de taille pour les nuire. Les deux hommes se regardent longuement avant que le prince brise le silence. ❝ Vous avez raison. ❞ Reconnaît-il, ça le tuait de dire ça mais Ugor avait raison, la religion des sept est assez majoritaire sur ce continent et n'acceptez guère ce genre de relation, hormis peut-être à Dorne. Une chose simple en apparence, mais tellement dure en réalité, depuis leur enfance les deux Valtigar ne se sont jamais véritablement caché en public et surtout que le prince compter être le plus souvent possible auprès de Jaenyra durant ce voyage pour la protéger. Voilà maintenant qu'il devra prendre ses distances, il ne put s'empêcher d'avoir un léger rire vite étouffé en pensant à sa sœur, elle prendre ses distances ? Avec sa jalousie et sa manie de vouloir contrôler tout ce qui l'entoure, arrivera-t-elle se demande-t-il. Il le fallait pourtant, Ugor avait raison après tout ! Le prince ne s'éternise pas sur le sujet, malgré tous les efforts louables de son conseiller pour rester neutre dans ce sujet particulier, toute la courtoisie qu'il faisait preuve montrée qu'il n'était peut-être pas à l'aise avec cela lui aussi, après tout il n'est pas valyrien et donc la culture du prince lui était étrange. Malgré cela, l'héritier du diadoque apprécia ses efforts pour rester le plus neutre possible et évité dans ce cas un long débat sur cela, parce qu'au final Maegor ne changera jamais, il est né valyrien et assume toutes les facettes de sa culture, il ne se détournera jamais de cela et de sa sœur.

La conversation se centre à nouveau sur le sujet de cette réunion, la stratégie à adopter pour leur première visite dans un des royaumes de ce continent, Dorne. Le vieil homme met en garde le jeune prince que s'il était d'accord pour un entretien avec la princesse de Dorne mais qu'il allait une stratégie et surtout ne pas se laisser bercer par cette dernière ou les autres dirigeants de Westeros. ❝ Je ne compte pas utiliser les manières de mon père, qui sont les siennes. Je compte bien respecter chaque royaume et ne pas utiliser la terreur comme principal levier, mais il ne faut pas être naïf non plus c'est vrai. ❞ Le prince se saisit du pion qui représente un soleil, les Martell. ❝ D'après nos connaissances, Dorne a été très affaibli par sa dernière guerre, donc je suppose que son économie est au plus bas, avec un traité diplomatique humiliant et la population exténuer par les efforts de guerre. J'ai même entendu dire qu'une rébellion avait éclaté, aurais-tu des informations pour confirmer ces rumeurs ? Quoi qu'il en soit, nous aurons un avantage dans les futures discussions pour exposer nos projets et les faire accepter par la princesse. Mais encore une fois, sans être humiliant, je veux entamer nos futures relations sûres de bonne base. Après tout mon père nous à envoyer ici pour créer des alliances, si nous voulions agrandir le Nouvel Empire Valyrien, il s'occupe de récupérer les cités rebelles d'Essos et nous de Westeros. ❞

       
codage by Wiise


@Arianne Martell

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyMer 22 Sep - 22:21



Ugor Bernalas

Ugor Bernalas est un prête rouge, qui a été envoyé en Westeros, qu’il connaît un peu, pour assurer les alliances voulues par Tyraemarr. Il vient tout juste d'arriver aux Degrés de Pierre avec Maegor et Jaenyra Valtigar. Il est temps pour les membres de ce nouvel Empire Valyrien de se questionner sur la poursuite de leurs actions à Westeros.


Ugor écoutait respectueusement le jeune Seigneur-Dragon. Il pouvait être bien brave, et avoir de la suite dans les idées, le Prêtre Rouge était malgré tout moyennement convaincu. Par expérience, il savait que le monde n’était pas aussi malléable que les Hommes semblaient le croire. Tantôt les Eléments se déchainaient, rappelant à ses habitants qui étaient les Maîtres, tantôt la Nature traître ou changeante des Hommes offraient des rebondissements inattendus.

- Lorsqu’une rébellion éclate, les forces en place changent régulièrement. Là où l’Anarchie règne, seul l’Ordre saura triompher. Nous devons trouver cet Ordre, l’user ou la terrasser selon vos désirs ou souhaits. En l’absence d’Ordre, il faudra la créer.

Il pense à une proposition des plus altruistes de Maegor, et une petite idée se glisse dans son esprit. Elle permettrait à la Maison Valtigar de maintenir leur anonymat pour un temps précieux pendant lequel ils pourraient s’installer, s’organiser, s’allier avec les forces appropriées.



Les bonnes âmes ou les âmes opportunistes ne manquaient jamais. Les premières étaient aisément manipulées. Les secondes étaient un tantinet plus sournois et dangereux – mais avec davantage d’initiative et d’imagination. Le Seigneur-Dragon pouvait agir mais selon l’importance de son action, il pourrait être dévoilé au monde trop vite.

- Nous connaissons bien peu des coutumes et des mœurs du continent de Westeros. Au fil des rencontres, vous devriez vous entourer de quelques conseillers ou conseillères natifs de ces contrées, et de différents Royaumes, pour qu’ils vous renseignent sur les spécificités de chaque Royaume. Il sera difficile de convaincre quiconque à vous prêter allégeance, si vous ne connaissez rien du Royaume et de ces gens. Et davantage si vous ne vous parez pas aux critiques à venir.

Il se tut à nouveau, ferma les yeux un court instant, et les rouvre.

- Parfois, Mon Seigneur, vous aurez à user de la peur. Parfois, vous aurez à déloger par le fil de l’épée ou de conspiration des Rois et des Reines légitimes. Parfois, vous aurez à séduire par les dons et par la promesse de protection.

Un travail titanesque attendait le jeune homme, mais il ne semblait pas s’en rendre compte. Il était trop sûr de lui. Savait-il que beaucoup d’hommes et de femmes avant lui avaient tenté de rallier ce Continent, échouant irrémédiablement ? Ugor était pourtant serein : la Maison Valtigar n’échouera pas, et surtout le Diadoque. Il était l’Elu, Ugor en était certain. Lui, il survivra. Les autres, le vieil homme ne pouvait pas garantir. Dans un certain sens, cette issue l’attristait : il savait à quel point le père tenait à ces deux héritiers.

- Le plus important est de frapper lorsque le Royaume est faible ou très menacé, et de se retirer lorsqu’il se renforce. Mais, voilà des leçons que vous connaissez déjà. Cependant, ne perdons pas de temps : le destin de Westeros se joue à cet instant. Lorsque la guerre sera résolue, vous ne pourrez plus rien faire …

La faction gagnante se renforcera, qu’importe ses plaies, et refusera de prêter allégeance à une force étrangère. La faction perdante deviendra plus un boulet à porter et à secourir, plutôt qu’un allié ou une aide. C’était maintenant, lorsque les Royaumes avaient – majoritairement – encore des ressources à offrir, qu’il fallait agir.


     

Maison Arryn
“I am aware that I am surrounded by people who feel that they could do the job better, strong people with powerful characters, but for better or worse, the crown has landed on my head.” (The Crown) — @Shiya.

Ronnel Arryn
Le Faucon
Messages : 769
Membre du mois : 12
Maison : Arryn
Caractère : Curieux - Déterminé - Inexpérimenté - Calculateur - Impressionnable - Ambitieux
Célébrité : Timothée Chalamet

Infos supp.
Richesses : 0

Le Faucon

La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t7095-ronnel-arryn-dit-le-faucon https://bloody-crown.forumactif.org/t7102-ronnel-arryn-les-memoires-dun-jeune-roi https://bloody-crown.forumactif.org/t7101-ronnel-arryn-tout-en-haut-de-la-montagne-vit-un-roi
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyLun 27 Sep - 21:57


     
La réunion avant le grand saut

Jaenyra Valtigar & Ugor Bernalas & Maegor Valtigar

     
Dans un premier temps, le vieil homme lui répondit qu'il fallait rétablir l'ordre et si cette dernière en était absente la créer. Il n'avait pas totalement tort reconnaissait le jeune valyrien, mais la situation était compliquée dans la principauté de Dorne et dans le reste du continent. La phrase de son conseiller le plongea dans ses pensées, aussi valeureux soit-il, Maegor était encore un jeune homme qui manque peut-être un peu d'expérience dans le rôle de commandant ou à élaboré des stratégies, après tout il se repose beaucoup sur sa sœur pour ce genre de stratégie politique. Est-ce que son père la fait amener ici pour acquérir ce genre d'expérience ? Peut-être.

Le vieil homme continua son discours avec des remarques toujours plus pertinentes, de toute évidence même s'il n'avait pas toute la confiance du prince, il fallait reconnaître que son expérience et ses conseils sont souvent justes. Ce dernier lui fait savoir qu'au fur et à mesure de ses périples il devra s'entourait de natif, une chose qu'il comptait bien faire, après tout ce n'est pas en étant entouré de Valyrien qu'il apprendra à connaître ce continent. Mais sa méfiance légendaire viendra sans aucun doute compliquer les choses, à lui de discerner les bons des mauvaises personnes voire peser le pour et le contre, quitte à côtoyer ses potentiels rivaux, comme a le dit, sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis ! Ugor continue en déclarant quelque chose que redoute le plus le jeune valyrien, le côté sombre des Valtigar ! Rares sont les personnes qui le savent mais les Valtigar ont en eux la cruauté et la soif de pouvoir, son père en est un bon exemple depuis la mort de sa femme épouse mère de Maegor ou encore de la haine qu'a consumée son grand-père pendant toute sa vie voulant reprendre sa revanche sur les cités libres et le monde entier. Selon le prince, c'est à cause de la soif de pouvoir et de la cupidité que le premier Empire Valyrien est tombé, mais ne vous méprenez pas, Maegor est loin d'être un pacifiste, il est prêt à faire couler le sang et a tué quiconque se dressant devant lui et sa famille. Il ne redoute pas de tuer quelqu'un, ce qu'il redoute c'est que la malédiction comme il l'appelle prenne le pas sur sa raison, comme le disait Valirion Doraeris pendant son enfance ça sera à lui de trouver le fragile équilibre intérieur entre le bien et le mal qui ne peuvent pas être dissociés l'un et l'autre, ils vont de pair. Mais ont su aussi que les jeunes ont plein d'idées en tête mais que la dure réalité vient toujours frapper à la porte un jour ou l'autre. Est-ce que Maegor deviendra comme le diadoque ou bien réussira-t-il à vaincre cette malédiction de sa famille là où tous ses ancêtres ont échoué ? La seule chose qui est certaine, c'est que les évènements qui l'attendent vont le changer profondément, il y a des moments où il doutera, éprouvera de la haine, qu'il sera trahi, où des choix difficiles devront être faits pour le bien de l'Empire même si cela demandera des sacrifices qu'il ne soupçons même pas aujourd'hui, comme ont le dit, un grand pouvoir impliqué de grandes responsabilités !

❝ Les chances ne sont pas de notre côté en tout cas. ❞ Réplique-t-il à voix basse en regardant la carte d'un air concentré, partager entre son côté challenger qui aimait les défis mais d'un autre côté il savait que les actions qui allaient se définir dans les prochains mois vont être risquées, il ne le réalise peut-être pas totalement à quel point le continent est une poudrière. Une chose est sûre, il est bien déterminé à réaliser sa mission et son destin jusqu'à la fin, il ne mourra pas avant de redorer le blason de sa famille et ceux pourquoi ses ancêtres se sont sacrifié pour l'amener là où il est aujourd'hui !

     
codage by Wiise


@Arianne Martell

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyMer 29 Sep - 0:26




Ugor Bernalas

Ugor Bernalas est un prête rouge, qui a été envoyé en Westeros, qu’il connaît un peu, pour assurer les alliances voulues par Tyraemarr. Il vient tout juste d'arriver aux Degrés de Pierre avec Maegor et Jaenyra Valtigar. Il est temps pour les membres de ce nouvel Empire Valyrien de se questionner sur la poursuite de leurs actions à Westeros.


Ugor écoutait respectueusement le jeune Seigneur-Dragon. Il pouvait être bien brave, et avoir de la suite dans les idées, le Prêtre Rouge était malgré tout moyennement convaincu. Par expérience, il savait que le monde n’était pas aussi malléable que les Hommes semblaient le croire. Tantôt les Eléments se déchainaient, rappelant à ses habitants qui étaient les Maîtres, tantôt la Nature traître ou changeante des Hommes offraient des rebondissements inattendus.

- Je suis fort heureux d’entendre que vous me considérez comme un allié, glisse-t-il lorsque Maegor avoue avoir besoin du vieil homme.

La méfiance de l’Héritier était considérable à l’encontre du Prêtre Rouge. Ugor craignait que ce défaut de caractère nuise considérablement à ce projet commun, celui d’unir les deux Continents sous la bannière de la Maison du Valtigar et surtout sous celui du héros du Maître ! Il était donc ravi que le jeune homme le considère comme un allié – qu’importe qu’il a été imposé par le Diadoque. La suite apportait davantage de satisfaction au vieil homme, au point qu’un sourire amusé s’étire sur ses lèvres.  Il ne justifie pas immédiatement cette gaieté momentanée, attendant que ce dernier exprime toutes ses peines, ses frustrations et ses hésitations.

- Le Sang appelle le Sang. Si votre ami n'est pas natif de ces terres, son sang dornien fait de lui un parti très intéressant pour ceux qui sont sensibles à votre cause. Il est un atout considérable, que nous devons user convenablement.

Si Maegor semblait prompt à sceller des alliances maritales, le Prêtre Rouge était un brin plus critique et plus réticent. Une alliance unissait deux Maisons par des vœux sacrés puis par le sang, à travers les enfants issus de cette union. Lorsque des Couronnes et des Royaumes étaient en jeu, le mariage n'était pas simplement une affaire de cœur mais une véritable bataille politique où chaque possibilité était régentée par des accords et des clauses. Le Diadoque avait donc été clair avec Ugor : ses Enfants n'allaient pas être offert aux premiers Souverains ou Héritiers lorgnant sur la Couronne d'Essos. Le Seigneur de la Maison Valtigar n'était pas fermé à une alliance, mais elle devait être réfléchie et elle devait servir.



Il se tait, ne sachant comment clôturer un point épineux.

- Si je puis me permettre, les flammes du Maître me montrent des voies possibles ou des événements probables. Cependant, à l’image des flammes, l’avenir est changeant : rien n’est gravé à même la pierre. De surcroît, il est question d’événements ou d’interprétation : je ne peux pas percer la nature humaine, malheureusement. Celle-ci est trop complexe et trop particulière pour qu’elle soit vue, ou comprise, par … quiconque. Hormis ce que le Tigre nous a rapporté, ou encore les dernières actions de certains Royaumes, je ne pourrais pas vous aider davantage.

La nature humaine était bien plus changeante que les événements de ce monde : personne ne pouvait la saisir, si ce n’est le Maître. Ce dernier gardait jalousement le secret, admirant comment chaque âme agissait dans un grand plan s’étalant sur de longues vies …

- Il semble que nous tournons en rond. Si vous n’avez pas d’autres questions, je vous propose que nous nous retirons dans nos habitations respectives, pour nous préparer à notre futur départ vers Lancehélion … ou ailleurs.


Il était inutile de tergiverser trop longtemps sur des spéculations.


     

Maison Arryn
“I am aware that I am surrounded by people who feel that they could do the job better, strong people with powerful characters, but for better or worse, the crown has landed on my head.” (The Crown) — @Shiya.

Ronnel Arryn
Le Faucon
Messages : 769
Membre du mois : 12
Maison : Arryn
Caractère : Curieux - Déterminé - Inexpérimenté - Calculateur - Impressionnable - Ambitieux
Célébrité : Timothée Chalamet

Infos supp.
Richesses : 0

Le Faucon

La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bloody-crown.forumactif.org/t7095-ronnel-arryn-dit-le-faucon https://bloody-crown.forumactif.org/t7102-ronnel-arryn-les-memoires-dun-jeune-roi https://bloody-crown.forumactif.org/t7101-ronnel-arryn-tout-en-haut-de-la-montagne-vit-un-roi
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] EmptyMar 2 Nov - 23:24


   
La réunion avant le grand saut

Jaenyra Valtigar & Ugor Bernalas & Maegor Valtigar

   
Ugor a esquissé un léger sourire sur son visage qui ne manqua pas d'attirer la curiosité du jeune Valtigar, c'est pour cette raison qu'il est heureux que sa sœur l'accompagne dans cette mission voulue par son père le Diadoque, il n'arrivait toujours pas à si faire des coups bas ou des mots qui sous-entendent des choses. Au moins sur un champ de bataille a c’est qui est son ennemi pensa-t-il à ce moment-là, paradoxalement le valyrien redoutait plus les intrigues politiques que les champs de bataille, derrière chaque sourire ou bonne action peuvent cacher quelques choses, après tous les mots peuvent être tout aussi redoutables qu'une épée. Et encore plus avec des personnes comme son conseiller qui est guidé par une foi étrange et obscure, ne sachant pas sur quel pied danser.



Ugor continue en affirmant que ses visions ne pouvaient guère prévoir l'avenir et qu'il avait dit tout ce qu'il savait sur ce continent et ce que les flammes lui ont dévoilé. L'héritier garda en tête les propos de son conseiller avant que celui-ci annonce la fin de cette réunion, le jeune homme acquit de la tête pour approuver les dires du vieil homme avant que ce dernier quitte les lieux. Maegor s'attarde quelques instants au bord de la falaise en regardent devant lui l'horizon et au loin les côtes de Dorne. Que lui réservera ce continent ? La gloire ? La mort ? La rédemption et le renouveau de sa maison ? Sera-t-il à la hauteur ? Tant de questions et si peu de réponse, la seule chose qui est sûre c'est que le jeune Valtigar affrontera son destin sans ce défilé !

   
codage by Wiise


@Arianne Martell Merciii pour le RP :coeur:

Anonymous
Invité
Invité


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]   La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty


Contenu sponsorisé


La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
La réunion avant le grand saut [Tour IX - Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]
» Le Grand Banquet [Tour I - Terminé]
» Le Royaume avant tout [Terminé - Tour III]
» A l'ombre d'un grand arbre [Tour VII - Terminé]
» Le grand départ vers l'Ouest [Tour VI - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Dorne-
Sauter vers: