Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de bois (Jusqu’à 10 ...
59.99 € 90.01 €
Voir le deal

 

 Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]

Aller en bas 
MessageSujet: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptySam 13 Mar - 12:20

Je bus une longue gorgée d’eau avant de reposer la coupe sur le guéridon. Jenny soupira longuement à mes côtés. Je devinais presque qu’elle tordait ses mains d’angoisse. Nous avions décidé il y a peu d’informer le mestre Roshard de… ce que j’étais ? Ce que j’avais ? J’ignorais encore vraiment comment nommer… J’étais un peu sortie de mes appartements pour voir mon chien et faire quelques promenades pour tenter de chasser les rumeurs. Je crois que cela ne marcherait pas autant que je l’aurais souhaité. Mais on n’y pouvait rien… En attendant nous avions un mestre à prévenir. C’était cela la bonne chose à faire. Peut-être qu’avec sa science je pourrais mieux vaincre mes cauchemars ou plus rapidement m’en remettre ? Il n’y avait qu’une façon de le savoir : aller le voir et lui parler… Quoi que… peut-être le faire venir serait une meilleure solution ? Je me sentais fatiguée… Quand est-ce que je ne sentais pas fatiguer ? Rarement.

« Voulez-vous que j’aille chercher le mestre ? Nous n’avons plus d’herbe. Et surtout vous êtes si pâle.
- Vas-y. »

Jenny s’éclipsa rapidement. Plus d’herbe. C’était surtout le moment d’une discussion, le château semblait bien trop calme à mon goût. Je finis par me lever, profitant de quelques instants de solitude pour m’approcher de la fenêtre et l’ouvrir. L’air frais gifla mon visage et j’inspirais profondément. Trop de rêves, quoi que je fusse capable de différencier cauchemars de rêve verts ! Mais l’un comme l’autre était épuisant. N’importe quoi Khayley… N’importe quoi… J’inspirais l’air du dehors avant de refermer la fenêtre : Jenny n’aimait pas que je laisse trop longtemps ouvert…  Je restais néanmoins près de la fenêtre, une main sur le carreau glacé. Pâle… J’étais toujours pâle, j’avais toujours l’air malade surtout. La porte s’ouvrit e je me tournais vers le mestre. J’inclinais la tête :

« Mestre. »

La dernière fois qu’il m’avait vu j’étais épuisée et mon corps portait comme des marques de coup… Quand bien même personne ne m’avait frappé.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptySam 13 Mar - 15:01



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


Encore et encore, je laisse glisser mon doigt sur la tête du corbeau, dans un geste affectueux mais absent. Si l'âge ne m'épargne pas plus que les autres, j'aime toujours autant grimper jusqu'à la tour aux oiseaux : après des années et des années à servir comme mestre, j'ai fini par trouver apaisant le bruit de leurs ailes et de leurs croassements. Comme retrouver de vieux amis et, parce qu'on se figure souvent que m'interrompre là haut pourrait venir troubler l'envoie ou la réception de quelque missive stratégique, je sais que j'y aurai la paix.

Une paix, je l'avoue, qui me fait de plus en plus défaut. Mes nuits se raccourcissent et l'éloignement de mes souverains, partis à la guerre, rend l'attente si loin au nord de moins en moins supportable. J'étais pourtant si fier lorsque la Citadelle décida de m'envoyer à la Maison Stark, et jamais cette fierté ne faiblit, mais alors que les Stark sont descendus au sud, il m'arrive désormais de m'interroger sur le sens que j'ai donné à mon devoir. Plus attaché visiblement à des hommes que j'ai vu grandir et même mis au monde qu'à mes serments, il m'angoisse parfois de me demander si je les reverrai un jour, et de maudire mes articulations douloureuses et cette chaîne qui m'attache à une demeure et m'éloigne de ceux que j'aime comme mes fils.

J'ai laissé mon esprit divaguer. Sous ma main, peut-être lassé, le corbeau se rebiffe et vient me piquer un doigt, réclamant du grain. La douleur légère me tire de ma torpeur... à moins qu'il ne s'agisse des tambourinements contre ma porte, en bas ? Sourcils froncés, j'abandonne l'oiseau qui ne manque pas de râler devant mon ingratitude. Soit donc heureux, pauvre bête, de n'avoir pour seul tracas que ta gourmandise...

Pour plus simple qu'il soit à descendre qu'à monter, l'escalier n'en est pas moins source d'angoisse. Prudent, j'atteins la porte où l'on continue de frapper par intermittence et de m'appeller.

- Par les dieux me voila, allons...

Une voix de femme que j'ai entendu et la porte qui s'ouvre me le confirme.

- Eh bien Jenny, que vous arrive-t-il donc ?

Son air soucieux et pressant m'interpelle. De nature plutôt joyeuse d'ordinaire, la petite semble aujourd'hui en avoir gros sur le cœur. Son phrasé est celui d'une servante et à vouloir aller trop vite je ne comprends que la moitié de ce qu'elle me raconte. Du moins ai-je saisi l'essentiel : la petite Khayley semble ne pas aller bien. Pour qu'elle dépêche sa servante, j'imagine que la chose doit avoir une certaine gravité, d'autant que le souvenir des maux qui l'affligeaient a quelque chose de troublants : ces troubles dont je ne parviens toujours pas à saisir l'originene sont pas anodins et semblent parfois frôler la psychose... ou la sorcellerie.

- Très bien, ne perdons pas de temps heu... ma petite Jenny, prends la boîte que tu vois sur mon étagère, avec les bocaux dedans et porte-la moi je te prie. Ensuite, tu iras mettre de l'eau à chauffer, de quoiqu'il s'agisse, une infusion ne fait jamais de mal, n'est-ce pas ?

Alors que je laisse aux bras plus vigoureux de la jeune femme le soin de porter mes affaires, je referme la porte de mes appartements d'un tour de clef avant de me diriger au plus vite qu'il m'est possible de ceux de la petite Ardoise. Il ne nous faut guère longtemps heureusement, et je découvre la jeune femme près de sa fenêtre, qui me salue.

- Bonjour jeune fille. Je lui dis d'un air qui se veut rassurant. Jenny m'a informé que vous n'alliez pas très bien ?

La servante dépose mes bocaux et d'un regard, je l'invite à filer aux cuisines chercher de l'eau. Même si je sais que les deux jeunes femmes sont intimes, il arrive parfois qu'on préfère parler seule de certaines choses.

- J'ai pensé qu'un peu de thé serait le bienvenue, heu, puis-je...?

Avec un sourire doux, j'approche ma main de son front. Si elle s'est senti le besoin d'ouvrir la fenêtre, il faut peut-être craindre un début de fièvre, je préfère m'en assurer avant tout autre chose.

- Avez vous chaud ma dame ? Dites moi ce qui vous habite...



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptySam 13 Mar - 18:30

Ne pas aller très bien ? J’eus un pauvre sourire triste. Si seulement cela n’était pas mon état constant. J’inclinais ma tête en silence, confirmant ainsi que non, je n’allais pas très bien. On n’appelait pas le mestre parce qu’on se sentait bien après tout. Je ne répondis pas à sa question, toujours proche de la fenêtre. Je tournai la tête vers Jenny qui posa quelque chose sur la table avant de se diriger, de très mauvaise grâce je l’entendais à sa manière de se mouvoir, vers les cuisines. Un très fin sourire étira mes lèvres. Jenny, mon amie, si je dois convaincre le mestre, autant que je sois seule et que tu ne viennes pas couper mes phrases. Du thé ? D’accord.

« Allez-y. »

Faite votre métier Mestre. Avec moi vous aller avoir un nouveau défit de taille ! Je sentis sa main sur mon front, je ne bougeais pas. Chaud ? ET ce qui m’habitait ? Des songes et des visions, bien trop de choses. Je tendis une main pour éviter de rentrer dans quelque chose avant de lentement retourner m’asseoir. Cela serait sans doute plus pratique pour le mestre.

« Chaud ? Souvent oui. Quant à ce qui m’habite… »

Comment parler de cela ? Je ne savais pas. La franchise était un trait nordien autant être franche alors ? J’invitais le mestre à prendre place d’un signe de main.

« Je m’en pose moi-même la question, comme celle que vous avez posé à Jenny lorsqu’elle venait vous réclamer des herbes. »

J’eus un fin sourire, ce n’était pas un reproche, bien au contraire, il était un homme bon et cela se sentait dans sa voix et sa manière de se déplacer. Quoi que cela ne veuille pas dire grand-chose. Je passais une main dans mes cheveux.

« Je vous dois la vérité Mestre. Ce qui m’habite… peut relever à la fois d’une bénédiction ou d’une malédiction. Et non il ne s’agit point d’un enfant. »

J’eus un sourire : il l’avait cru la première fois qu’il m’avait vu affaibli par les visions. Mais ce n’était pas cela. De toute manière, aurait-il survécu à tout cela ? J’en doutais, mais la question n’était pas là.

« Connaissez-vous… ce qu’on appelle les rêves verts ? »

Autant se renseigner tout de suite, s’il y croyait ou me traiterait de stupide bonne femme croyant aux cotes de fées

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptySam 13 Mar - 19:37



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


De nature malheureusement souffreteuse, c'était loin d'être la première fois que Khayley m'appelait à son chevet. J'étais passé par tous les diagnostiques, croyant d'abord que ses maux provenaient du mauvais temps, puis de quelques troubles de femme, enfin je lui soupçonnais peut-être une grossesse comme elle s'amusa à me le rappeler. D'un hochement de tête conciliant, je souris.
Elle n'avait pas de fièvre, cette fois-ci non plus, mais certaines maladies pouvaient se montrer plus retors à découvrir... à moins bien sûr qu'il ne s'agisse que d'une production de son esprit. Je ne l'accusais pas de mentir, bien entendu, et j'avais vu certaines des marques qui ornaient son dos lors d'un précédent examen mais... la Citadelle nous avait toujours enseigné de prendre avec un certain recul les paroles de nos patients, et que parfois l'imagination à elle seule pouvait suffire à produire des affres sur le corps. C'était là à la fois merveille et terreur, ces malheurs que nous pouvions nous infliger à nous-même et laissait en même temps présager de l'incroyable potentiel des pouvoirs de l'esprit.

Mais pour l'heure, je n'avais guère le temps de m'appesantir sur ces réflexions théoriques. Si la jeune femme était souffrante, il était de ma responsabilité de lui apporter mon aide, quel que soit l'origine de ses maux. Si je m'étais allé à maudire silencieusement ma chaîne quelques instants plus tôt, celle-ci n'en restait pas moins accrochée à mon cou, comme mes viscères à mon ventre et pareille à elles, je pense que si on me les retirait, je mourrai, tout simplement. J'avais prêté serment et ce serment avait posé les bases de mon être, si les petits Stark avaient ensuite poussé sur celle-ci et que tel un jardinier je m'émerveillais chaque jour de les voir si vigoureux et sage, et pleurait chaque jour où ils se trouvaient loin de moi, il n'en restais pas moins que l'origine de tout cela, c'était que j'étais mestre et m'étais engagé à servir les hommes, et les femmes jusqu'à mon dernier souffle.

Je décelais chez Khayley quelque trouble lorsqu'elle reprit la parole et qui n'était pas dû à son mal-être. Une hésitation peut-être ? Un soucis ?

- Connaissez-vous… ce qu’on appelle les rêves verts ?

Mon visage ne laissa rien exprimer. Si je connaissais les rêves verts ? Bien sûr, en me rendant dans les froides contrées du Nord j'avais accepté de faire mien leurs contes et folklores, de là à y croire... Ainsi c'était à cette conclusion qu'en était parvenue la jeune Ardoise ? Dévorée de faiblesses elle avait décidé de s'en inventer une force. Un réflexe de défense, souvent bienvenue, mais qui pouvait avoir de fâcheuse conséquence pour sa santé mentale et les sottises qu'elle risquait de se mettre en tête si on ne la détournait pas de cette voie.

Je souris avec douceur.

- Ma dame, j'ai en effet entendu comme vous ces récits, les rêves sont pour nous encore une chose bien mystérieuse et il est normal que les hommes cherchent à en comprendre le sens et l'utilité. Il existe à ce propos de nombreuses théories passionnantes sur la fonction de nos rêves, si heu... vous le souhaitez, je serai ravis d'en discuter avec vous.

Il était hors de question de braquer la jeune femme mais je ne pouvais en toute honnêteté par lui dire que ce qu'elle prenait pour des visions n'était sans nulle doute rien de plus que les préoccupations de sa journée qui ressurgissaient dans ses songes.

Je repris d'un ton toujours doux, quoiqu'un peu plus sérieux.

- Si je puis me permettre, vous êtes une jeune femme très intelligente Khayley et il n'est pas improbable que dans vos songes, vous anticipiez des évènements probables. Après tout les temps sont troublés, l'imagination caracole quant à notre avenir ou celui de nos proches, un peu trop loin parfois, et dans le lot il nous arrive de voir juste sur ce qui pourrait advenir.

Je secoue la tête d'un air compatissant.

- De là à y voir de la magie...



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptySam 13 Mar - 21:30

Je m’y attendais, il n’y croyait pas. J’en avais avertis Jenny… Première étape donc : le convaincre que ces rêves existaient et que malheureusement ils avaient des conséquences sur la santé. J’allais donc devoir lui apprendre que par malheurs, surtout pour le mien. Ceci serait une tache bien ardue ! Je passais une main sur mon visage. J’étais presque curieuse des théories qu’il aurait pu m’offrir quand on savait ce que les rêves verts pouvaient faire. J’en étais quelque part la preuve… Preuve que ces histoires étaient vraies. Je passais à nouveau une main sur mon visage, quand bien même, aveugle, les cheveux devant les yeux ne me dérangeaient pas. J’écoutais ses mouvements comme certains regardaient les visages pour deviner les pensées des autres. Qui sait, qui sait ? Il était sérieux dans ses mots.

« Savez-vous qu’en seize ans de vie… Je n’ai rien vu de mes yeux éveillés ? Les seules choses que je vois sont dans mes rêves… »

Fis-je d’une voix douce. J’inspirais profondément.

« Parlez-moi donc de vos théories. Je serais fort curieuse de les apprendre. »

Et d’essayer peut-être de comprendre autre chose ? Que devais-je faire ? Il ne semblait pas le croire, allais-je vraiment devoir le convaincre en plus de le convaincre de ces rêves. Je repris la parole doucement :

« Pensez-vous qu’un rêve puisse provoquer fièvres et maladies ? Ou alors les rêves sont provoqués par ces fièvres ? »

Dix ans de tourmentes, de rêves et de réveils en sursauts… Qu’est-ce que je devais dire pour le convaincre que tout ce que je disais était vrai ? Me prendrait-il pour une folle ? Quand bien même… Il y avait des traces qui ne mentaient pas ! Les marques que m’avait conté Jenny ! Elles ne venaient pas d’une quelconque… Je me mordis les joues sans rien dire d’autres. C’était à lui aussi de s’ouvrir et d’entendre ce que j’avais à dire. Et que faisait Jenny ? L’eau devait prendre du temps pour chauffer.[/size][/color]

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyDim 14 Mar - 13:44



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


Lorsqu'elle évoqua sa cécité, je hochais la tête avec douceur, laissant transparaitre ce ton dans ma voix.

- Je le sais ma dame, et n'est-ce pas déjà une sorte de magie en soit ? De voir pendant la nuit ?

J'essayais de la réconforter comme je le pouvais. Si la gamine ne voyait rien hormis dans ses rêves, il était parfaitement compréhensible qu'elle s'y figure quelque chose de merveilleux, palliant à son infirmité en la remplaçant par un peu de sorcellerie. Comment lui en vouloir ? Elle était si jeune après tout et tout le monde avait un jour rêvé de se découvrir des pouvoirs, afin de sortir de l'ordinaire. Moi-même un temps, un temps seulement, en passant devant les rayonnages interdits de la Citadelle, en discutant avec des amis qui faisaient les mêmes rêves que moi. Des rêves seulement, comme les rêves de Khayley, rien de plus, une illusion.

- Il existe, bien sûr de nombreuse théories religieuses sur la signification des rêves, nombreux sont les prêtres, en particulier de l'autre côté du Détroit, à les considérer comme des conseils des dieux, des guides en quelque sorte. Je n'en crois rien, à dire vrai, ou alors chaque dieu vient se pencher à l'oreille de chaque homme indistinctement...

Je soupirais, heureux de voir que mes paroles parvenaient à l'intéresser un peu, et qui sait peut-être la détourner de ses idées fantastiques.

- A Villevieille, nous pensons qu'il s'agit d'un bouillon de nos souvenirs et de nos pensées de la journée. Nous anticipons des choses et quand notre esprit se relâche, celles-ci ressurgissent. Cela peut être assez révélateur des troubles que nous habitent, notez, mais si les rêves sont trop éreintant, mieux vaut les apaiser avec des boissons. Inutile de perdre des nuits à cauchemarder, le repos est un temps nécessaire à tous les humains et il faut apprendre à discipliner son esprit pour ne pas trop le troubler.

A sa question, je secouais la tête.

- Je pense... ma dame, que l'esprit humain est d'une grande complexité. Mais il est indiscutable que par la seule pensée, nous parvenons parfois à guérir, ou à tomber malade, tout seul, oui. De la même manière que la fièvre fait délirer, les délires peuvent nous enfiévrer.

Doucement, en prenant garde à bien laisser remuer mes manches pour l'avertir de mon geste, je posais une main sur la sienne, me voulant rassurant.

- Si vous le souhaitez, je puis vous offrir quelques nuits sans rêves, ce n'est pas très difficile pour un mestre, quoique le mieux serait surtout de parvenir à vous apaiser éveillée. Ainsi nous éviterons la plupart de vos cauchemars.



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyDim 14 Mar - 16:44

J’eus presque un sourire triste à sa remarque. Je me serais bien passé de rêver. Je savais reconnaître un rêve normal d’un rêve vert. Un rêve normal était surtout constitué de taches de couleurs et de sensation très particulière que je connaissais très bien. Les aveugles voyaient d’une certaine manière, mais c’était très différent des rêves verts. De voir la nuit… J’eus un léger rictus.

« Il y a voir et voir, mestre Roshar. »

Voir et rêver… J’eus un soupir, enfin presque, il ne me croirait pas si je lui confiais bien des choses sur les rêves. Comment le convaincre de cela ? Non, je ne croyais pas qu’il comprendrait. Rien que convaincre un Nordien était bien compliqué… Mais alors un homme de science. J’allais devoir le convaincre… Un bouillon de souvenir ?  Très bien, j’avais un argument contre lui après tout. Je restais sagement devant lui, écoutant ce qu’il disait. Pensait-il que je faisais exprès de me déclencher cela ? Je m’en serais volontière… Mais je n’avais pas trop le choix en réalité. Sa main se posa sur la mienne Des nuits sans rêves. J’eus un rire triste. J’aurais adoré en goûter une.

« Sachant que mes rêves peuvent être dans des endroits que je n’ai jamais vu, avec des personnes que je n’ai jamais vues ou entendu parler… c’est compliqué pour moi. »

Je laissais sa main sur la mienne. J’inclinai doucement la tête vers lui.

« Je crains que vous ne fussiez pas le premier mestre à tenter de m’offrir une nuit sans rêve. Depuis mes six ans je n’ai connu que très peu de nuit sans cauchemars et rêves. »

Je gardais la tête inclinée vers lui avant de reprendre.

« Mais tenez, parlez-moi donc de ce que vous savez sur les rêves verts. Et ce qu’en disent les mestres de la Citadelle. »

Je lui offris un petit sourire, allait-il comprendre que malheureusement cette légende était plus que vrai ?

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyMer 17 Mar - 21:38



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


Comment faire pour qu'elle comprenne ? Qu'elle accepte cette idée tragique qu'une infirmité était une infirmité, qu'il n'existerait pas toujours quelque bon génie pour venir la compenser, malgré ce que racontait les contes...? Au fond, j'étais désolé d'avoir à faire cela : la vérité n'avait rien de plaisante, rien de romantique, mais elle était là et il ne servait à rien de se bercer de trop d'illusions, tôt ou tard la réalité vous rattrapait toujours et cela pouvait faire de gros dégâts sur une âme peu préparée.

Je souris à ses explications, tentant toujours de répondre avec calme et douceur. La pauvre n'avait pas mes sourires alors il me fallait les laisser transparaitre dans ma voix si possible

- Les rêves peuvent montrer bien des choses, délirantes ou réalistes, des souvenirs réels ou inventés... Rêver de lieux lointains n'a rien d'étrange, moi-même, héhé, il m'arrive de rêver de Dorne, bien que je n'y ai jamais mis les pieds. Les dunes, la chaleur du soleil, la fraicheur des fontaines... une idée, rien de plus, le fruit de mon imagination, mais parfois si réaliste que c'en est saisissant.

Je n'avais jamais eu l'occasion de voir ce pays de mes véritables yeux, et pourtant d'une certaine manière, il m'habitait. Sans doute en opposition au froid du nord et en souvenir des doux climats de Villevieille, j'entretenais ces images dans le creux de mon cœur. Pour m'évader un peu, certaines nuits, loin des climats froids et durs du Nord.

- « Je crains que vous ne fussiez pas le premier mestre à tenter de m’offrir une nuit sans rêve. Depuis mes six ans je n’ai connu que très peu de nuit sans cauchemars et rêves. »

Hm. Je le lui concède.

- La science a ses limites, c'est vrai, mais elle restera toujours plus fiable que les fantasmes.

C'est dit sans méchanceté. Les gens se figurent souvent que si nos savoirs restent impuissants à les soulager, la magie ou la superstition y seraient plus efficace. Folie, combien sont-ils à avoir perdu or et énergie sur les conseils de ces sorciers charlatans d'Essos qui ne savent soigner qu'à coup de promesses et de fantasmes ?

- « Mais tenez, parlez-moi donc de ce que vous savez sur les rêves verts. Et ce qu’en disent les mestres de la Citadelle. »

- A la citadelle... on dit que c'est ainsi que communiquaient les enfants de la forêts. En rêvant les uns des autres ils pouvaient se voir à des lieux et des lieux. Certains racontent qu'ils voyaient également l'avenir, ou le passé, mais, je pense que c'est un peu exagéré. Après tout, cela ne leur a jamais permis d'anticiper leur disparition, n'est-ce pas ? Je crois qu'à une époque, ils ont raconté beaucoup de choses, vraies et fausses, aux hommes, pour se faire craindre d'eux. Qu'en était-il vraiment...? Difficile à dire.



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 18 Mar - 9:42

Comment le convaincre ? Je l’avais dit à Jenny qu’il serait difficile de le convaincre ! Je pouvais le comprendre ! C’était un homme de science après tout ! Si seulement la science était une magie qu’on pouvait apprendre à la citadelle. Il me semblait que dans sa manière de parler il souriait. Ce n’était pas difficile après tout, il avait une voix très douce. Montrer des choses ? J’étais une aveugle ! Savait-il comment je rêvais ? Je secouais légèrement la tête sans rien dire. Je préférais attendre un peu. Je lui avais posé bien des questions. S’il savait à quel point je préférais voir dans la vraie vie et non pas dans les rêves.

« Comprenez que je préférerais voir dans la réalité et non pas dans mes rêves. »

J’étais aveugle de naissance après tout. Je ne pouvais pas mentir de ce côté-là. J’étais aveugle, ça on ne pouvait pas me l’enlever. L’important était de savoir ce qu’il en pensait lui. Je finis par l’interroger sur la citadelle et ce qu’il pouvait savoir. Les Enfants de la Forêt communiquaient… Si seulement je pouvais communiquer avec d’autres de cette manière-là.

« Savez-vous que je suis aveugle de naissance ? Si bien que dans un rêve normal… Je ne vois pas, je rêve à partir de mes autres sens, le son, le touché, les odeurs… C’est cela rêver normalement pour moi. Alors vous conviendrez que voir dans un rêve, n’est pas… normal pour moi. »

Jenny entra avec l’eau chaude que lui avait demandé le mestre. J’eus presque un soupir de soulagement, que je retiens de justesse. Pas la peine d’enfoncer le pauvre mestre qui n’était pas originaire du Nord. Quoi qu’avec autant de temps à vivre ici… Il aurait peut-être dû se dire que la magie… était véritable ? Je restais silencieuse le temps que le mestre fasse une potion.

« Vous souvenez des marques que j’avais eues dans le dos et sur le bras Mestre ? »

Je sentis Jenny se tendre à cette mention et elle inspira profondément.

« Je ne suis jamais tombée, personne ne m’a jamais fait de mal… Excepté dans un rêve bien particulier. Comprenez bien que je ne suis pas adepte de me faire du mal et que Jenny, qui me connaît depuis dix ans, ne me ferait jamais de mal.»

Allez… comprend que je ne mens pas ! Que ce n’est pas le caprice d’une enfant ! Si j’aurais pu m’en passer… Je m’en serais passé ! Comprends-le !

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyDim 28 Mar - 16:38



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


Je hochais la tête avec un murmure compréhensif à sa sailli. Bien entendu, sans parfaitement comprendre ce qu'elle devait endurer, j'étais capable de m'imaginer un peu du déplaisir que pouvait être son infirmité au quotidien. La simple observation de ses difficultés à se déplacer sans assistance en était une illustration parlante. Mais qu'y pouvais-je, sinon répondre par une oreille attentive, des paroles rassurantes et parfois quelques sirops pour apaiser ses nuits et soigner ses douleurs lorsque d'aventure elle se cognait ? Dans toute sa science, la Citadelle ne m'avait jamais enseigné comment guérir de la cécité et à dire vrai, je doutais simplement que cela soit possible. Il faudrait à la jeune Khayley apprendre à vivre avec, mais dans un âge si jeune cette vérité pouvait être difficile à entendre.

La suite de ses explications était déjà un peu plus troublante. Ce qu'elle évoquait sur le fait de ne pas toujours voir dans ses rêves avait en effet quelque chose de surprenant et je me promis de le noter scrupuleusement dans le journal que je tenais sur mon quotidien à Winterfell. Qui sait ? Peut-être ce détail pourrait-il un jour intéresser un érudit dans ses travaux de médecine ? En tout cas je pouvais lui concéder la pertinence de la remarque, quoiqu'elle ne soit en aucun cas une preuve qu'il s'agisse de rêves verts.

- Je vous accorde que c’est un phénomène curieux, ma dame. Quoiqu'on puisse sans doute y trouver des explications... rationnelles, disons. Il serait intéressant si vous en avez souvenir de noter ce que vous voyez dans ces rêves "clair" appelons-les ainsi. Je suis certain que ce serait intéressant.

Je soupirais avec empathie. Aussi enthousiaste et intéressé que je puisse me montrer, je ne voulais pas qu'elle prenne cela pour un assentiment. Le pire que je puisse lui infliger serait des faux espoirs.

- Vous avez soif de réponses, ma dame, et je peux le comprendre. Peut-être pourrions nous mettre en place un protocole d'étude de vos rêves ? Nous ferions ainsi avancer la science, heu, je suis certain que mes maîtres à Villevieille seraient très intéressés, sans nul doute et...

La petite Jenny venait d'entrer avec le thé. Je lui adressais un sourire reconnaissant avant de sortir quelques sachets que je savais faciliter la venue du sommeil et apaiser les nerfs. Rien que des plantes, des plantes et de la science, voila ce qui devrait suffire.

De son côté, la petite Khayley reprenait la parole, évoquant d'abord les bleus et marques que je lui avais découvert il y a quelques temps sur le corps, avant de diagnostiquer une chute, certainement dû à sa cécité.

- Hm hm ? Tenez prenez.

Je lui tendis une tasse d'infusion.

- C'est chaud, prenez-garde.

Puis je fronçais les sourcils à la suite de ses explications. Voila qui était intrigant.

- Étrange, je le concède. Se pourrait-il que vous soyez tombée du lit ? Et ne vous en souveniez plus ?

J'avais pourtant un souvenir encore assez vif de ces marques qui ne ressemblaient pas aux blessures qu'on pourrait se faire en chutant de si peu haut. A moins que la petite soit de constitution particulièrement fragile mais à son âge...

- Vous avez rêvé d'une chute et vous êtes relevée blessée ? Je... reste sur l'idée que parfois, nous rêvons de ce qui nous arrive pendant notre sommeil, moi-même il m'arrive de rêver du chant du coq, dans mes songes, avant de me rendre compte qu'il chante bel et bien dans la cour. Mais, peut-être pourriez-vous m'en dire plus ?



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyDim 28 Mar - 18:20

Il semblait commencer à saisir. Des explications. J’inspirais profondément en inclinant légèrement la tête.Des explications rationnelles ? Les noter… Pour les étudier. Pourquoi pas.

« Je demanderais à Jenny de noter pour moi. Quand bien même… ils restent très clairs dans mon esprit. »

Soif de réponse ? Non, soif de paix, soif d’essayer de trouver une solution. Qu’est-ce que je pouvais faire si ce n’est lui parler ?! Lui ne pouvait-il comprendre que parfois la magie était là ? Les dragons pouvaient exister, alors pourquoi les rêves verts ne pouvaient-ils pas exister ? Je ne savais pas. Peut-être parce que ce n’était pas palpable ? Parce que c’était dans la tête ? Mais la souffrance était réelle ! Je savais ce que je disais. Voilà que j’étais un sujet d’étude… Je hochais la tête.

« Pourquoi pas. »

Jenny entra avec tout ce qu’il fallait pour la tisane pendant que je lui racontais le dernier rêve qui m’avait vraiment beaucoup affaiblis. Je l’entendais préparer la potion. Je ne dis rien, tendant la main pour prendre la tasse en hochant la tête. Je l’avais senti la chaleur avant de prendre la tasse, je bus une gorgée après avoir légèrement soufflé doucement pour refroidir le liquide. Tomber du lit ? Jenny me prit de court :

« Non Mestre. Je dors souvent à côté pour qu’elle puisse m’appeler en cas de besoin. Je l’aurais entendu, et… Dame Khayley n’a pas du tout facilement des bleues. Je la connais depuis dix ans, je peux vous l’affirmer.
- Non Mestre, je m’en serais souvenue. »

Les joncs par terre auraient craqué, je me fiais beaucoup au son. Une chute ? Ô par les anciens ! J’aurais préféré ! J’aurais tellement préféré rêver d’une chute ! J’eus un rire triste avant de secouer la tête. Je bus une gorgée de tisane avant de la tendre à Jenny

« J’aurais tant aimé que ce rêve ne soit qu’une chute. Non, c’était… une agression… je me souviens de créature sans visage qui m’entouraient, et une m’avait attrapé le bras alors que j’essayais de fuir. Je me souviens de coup dans le dos également… Et vous avez vu les bleues. Ce n’est pas les bleues d’une chute de lit. Surtout qu’il n’est pas très haut. »

Pouvait-il le comprendre ? Que ce n’était pas une blague, que je ne disais pas ça pour faire mon intéressante ou quoi que ce soit de ce goût là.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyVen 9 Avr - 0:53



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


Je ne pouvais sans me mentir à moi-même nier que les explications de la jeune fille et de sa camériste avaient quelque chose de troublant. Bien sûr il existait encore une foule d'explications rationnelles à leur mésaventures allant de l'oublie à la simple plaisanterie d'adolescente, après tout elles pouvaient parfaitement avoir tout manigancé, ou inventer cette histoire farfelue pour cacher un autre secret tout à fait différent. Un amant un peu violent peut-être ? Ce n'était pas à négliger, la petite Khayley avait l'âge, après tout, et l'amour surtout le premier pouvait mener à bien des stupidités.

La seule chose toutefois qui me dérangeait dans cette affaire, c'est qu'aucune de ces explications ne correspondait à l'image que j'avais de la jeune fille. Elle était d'un tempérament sage, posé, curieuse et intelligente pour son âge mais pas aventureuse et sûrement pas menteuse. Sa cécité avait contraint son tempérament comme un corset sculpte le corps et bien que ne pouvant me résoudre à accepter l'idée absurde d'une quelconque manifestation magique, les contre-arguments plus rationnels n'étaient pas très satisfaisants non plus.

- Vous avez donc rêvé d'une agression et ses séquelles sont apparues sur votre corps au matin, si j'ai bien compris ma Dame ? J'essayais de récapituler posément. Je conçois tout à fait que c'est une expérience surprenante, voire traumatique mais j'aimerai que nous étudions la situation posément.

Ma cervelle tournait aussi vite qu'elle le pouvait à la recherche d'explications physiologiques pouvant expliquer un tel phénomène. Malheureusement les savoirs de la Citadelle avaient eux-aussi leurs limites et nous ne prétendions pas connaitre tous les secrets du corps humain. Mais au moins les connaissions nous déjà bien mieux que ceux de la magie.

- Eh bien, étudions cela ensemble, à part cet évènement y a-t-il d'autres choses qui vous fassent penser que ce rêve était "réel" si je puis dire ? Est-ce déjà arrivé par le passé par exemple ?



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyVen 9 Avr - 7:42

Je sentis presque le doute émaner brusquement du mestre alors que je bus une nouvelle gorgée de tisane en silence, attendant qu’il reprenne, ou non, la parole. Jenny, je l’entendais, rangeait comme elle pouvait la chambre pour s’occuper les mains. Elle détestait rester inactive. Je gardais cependant la tête tournée vers le Mestre, c’était de lui dont je voulais entendre la voix. Pas celle de Jenny qui continuait son petit manège, la pauvre était plus que nerveuse et essayait de se contenir un peu. Mais mes sens ne pouvaient être trompés après dix ans de bons et loyaux services. Un petit craquement du bois dans la cheminée me fit détourner les yeux du mestre. Je reviens vers lui quand il reprit la parole :

« Oui. C’est tout à fait ça. »

Quand comprendrait-il que malheureusement il n’y avait pas d’explications scientifiques pour ces rêves ? Qu’on ne pouvait pas me guérir de cela. Mais s’il voulait qu’on l’étudie… on l’étudierait. Chouette, j’étais devenue un sujet d’examen. Je fronçais légèrement les sourcils à sa remarque avant de me tourner vers Jenny, je ne voulais pas qu’elle soit au courant de cela. Mais si je ne décrivais pas cela… Je hochais la tête :

« La mort du roi Gardener. Il y a quelque temps, avant mon arrivée à Winterfell. Je ne me souviens plus exactement du rêve, mais je me souviens quand même avoir vu le symbole des Gardener, le sang… et savoir qu’il était mort. Quelques jours après, j’ai appris qu’il était mort. Et j’ignorais totalement où il était… »

Et suite à ce rêve… j’avais passé une semaine au lit à essayer de récupérer. Jenny avait arrêté de bouger, je ne lui avais jamais raconté, comme beaucoup de rêve en réalité, à l’époque on pensait que ce n’était que des cauchemars. J’inclinais la tête vers lui.

« Je vous avouerais que je m’en serais bien passée de ces rêves et désagréments liés.. »

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyJeu 15 Avr - 23:38



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


Il régnait dans la pièce une nervosité presque palpable, entre ces deux jeunes filles, me faisant de plus en plus douter que tout cela puisse s'agir d'une mauvaise plaisanterie. Que toutes ces histoires soient ou non le fruit de leur imagination, elles semblaient y croire de manière sincère et je devais le prendre en compte pour éviter sinon de les brusquer, au moins de les blesser.

J'écoutais silencieusement cette nouvelle anecdote sur le Roi Gardener et son trépas. J'avais encore un souvenir clair du jour ou moi-même l'avait appris, beaucoup de mes amis et de mes professeurs se trouvaient encore à Villevieille sous sa protection alors et j'avais prié les Sept ce soir là de leur accorder la protection, et au successeur du trône du Bief sagesse et force. Pour l'heure, je ne pouvais pas vraiment dire que cela s'était réalisé malheureusement.

- Je comprends. dis-je simplement quand Khayley assura que ces rêves n'étaient pas une partie de plaisir.

Cette parole prononcée, un petit silence se fit dans la pièce seulement troublé par le crépitement du feu dans la cheminée et le son des respirations nerveuses. J'avais conscience qu'il me fallait apporter une réponse, que la jeune fille était venue me trouver en quête de sagesse, de solutions. Or sur ce sujet précisément, je manquais tragiquement des deux.

- Avant toute chose... commençais-je, ... avant toute chose il ne faut pas vous inquiéter. Quel que soit l'origine de ces rêves, même verts, d'ailleurs, ce ne sont que des rêves. On peut les discipliner, s'en rendre maître, oui, j'ai connu dans ma jeunesse un homme qui pouvait en prendre le contrôle et chaque nuit me racontait qu'il volait à dos de dragons dans ses songes.

Il m'avait aussi raconté qu'il y baisait une reine différente par nuit mais je préférais taire ce pan là de l’anecdote. Nous étions gamins à l'époque et si j'avais ri, je ne souhaitais pas heurter les chastes oreilles de mes protégées avec de telles plaisanteries de faros.

- Ce que je peux vous proposer, toutefois, c'est de l'aide pour mieux dormir, et des soins si d'aventure vous veniez à vous blesser encore.

Je marquais une pause, tout à ma réflexion.

- J'aimerai également que vous veniez me trouver la prochaine fois qu'un tel rêve surviendra, voulez-vous ? Nous l'étudierons ensemble, il n'y a qu'ainsi que vous retrouverez des nuits plus sereines. D'ici là...

Je souris.

- N'ayez pas peur de la nuit. C'est un lieu de paix.



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyVen 16 Avr - 7:37

Il comprenait ? Peut-être, mais il ne le vivait pas… C’était plus qu’épuisant pour moi… Et, depuis les conversations avec Ingham, je savais aussi que cela avait un véritable impact négatif sur ma santé. Et je n’avais plus Ingham. Je n’avais plus que Jenny… et un mestre à convaincre que je ne mentais pas. Que ce n’était pas des affabulations… J’avais l’impression que personne ne me croyait ou que j’étais une menteuse. Ce don, malédiction plutôt, était tellement mal vu ! Je me mordis les joues en attendant la réaction du mestre. Ne pas s’inquiéter ? J’aurais adoré l’y voir ! Pour une aveugle c’était ironique, non ? Dominer ses rêves ? Je me mordis un peu les joues… Si ce n’était que des rêves : pourquoi cela avait un tel impact sur mon corps ? Je haussais les épaules :

« Avez-vous une méthode ? Ou quelque chose comme ça ? »

Que je puisse essayer sur mes propres rêves. Chevaucher un dragon, j’aurais aimé avoir ce genre de rêve si paisible… Enfin, c’était autre chose. De l’aide pour mieux dormir. Au point où j’en étais… j’en avais testé tellement que j’allais pouvoir créer un guide des meilleures potions pour le sommeil ! Je hochais la tête à sa remarque.

« Je vous remercie Mester Roshar… »

C’était le moins qu’il puisse faire ! C’était cela aussi que je lui demandais, de l’aide pour me soigner, mais surtout qu’il se taise sur mon état au roi. Il ne devait pas en parler ! C’était hors de question ! Je hochais la tête à sa remarque. Pourquoi pas après tout…

« D’accord. »

La nuit… un lieu de paix. Oui… Mais non… pas pour moi. J’eus un vague sourire à sa remarque malgré tout.

« Je n’ai pas peur du noir. Ne vous inquiétez pas. »

Pour une aveugle… cela aurait été triste que j’ai peur du noir… J’avalais une gorgée de tisane avant de reprendre la parole :

« Puis-je… compter sur votre discrétion sur ce que je vous ai confié ? »

Il ne devait pas en parler au roi… Surtout pas.


Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyVen 16 Avr - 14:44



Mestre Roshar

Le mestre est présent à Winterfell depuis de très nombreuses décennies déjà. Déjà là avant la naissance de Torrhen Stark, il a été son homme de confiance et l'est tout autant pour son fils, le nouveau roi Jon Stark. Il est entièrement dévoué et fidèle à la maison Stark et ne garde aucun secret envers son souverain. Khayley a décidé de faire confiance au mestre et lui parler de ses rêves verts et lui demander de l'aide pour apaiser ses rêves et soigner plus facilement les contre-coup de ses visions.


Une méthode ? Pas vraiment, seulement de vagues souvenirs remontant à l'époque ou, pour mes cours de médecine à la Citadelle j'avais appris les vertus réparatrices d'un bon et paisible sommeil. Toutefois je ne souhaitais pas laisser la jeune fille sans quelques pistes qui me revenaient en tête à présent que je fouillais dans ma mémoire à leur recherche. Sinon l’apaiser, au moins celles-ci ne lui feraient pas de mal et peut-être l'occuperait un peu en lui donnant l'impression d'avoir quelque chose à faire.

- Eh bien, il faut pour ainsi dire "habituer" votre esprit à la réalité. Avec de petits gestes quotidiens, laissez moi vous expliquer...

J'essayais de me montrer le plus clair possible mais pour moi aussi tout cela était plutôt nouveau et là où d'ordinaire mes connaissances me permettaient de trouver une solution à la plupart des petits tracas du quotidien, les interrogations de Khayley sonnaient comme un défi à mon savoir.

- Par exemple, claquez des doigts et imaginez que cela produira un son de cloche. Répétez l'opération tous les jours, plusieurs fois dans la journée, jusqu'à ce qu'elle devienne un réflexe. Evidement vous n'entendrez jamais de cloches mais dans vos rêves il est possible que vous claquiez des doigts à nouveau, et que cette fois-ci, puisque vous êtes dans un rêve, ce soit une cloche qui sonne.

Pensif, je me passais les mains sur mes bajoues pendantes. Formulé comme ça, cela ne semblait pas une idée si idiote que ça.

- Si vous entendez la cloche, alors vous saurez que vous êtes dans un rêve et soit vous vous réveillerez, soit vous pourrez en prendre le contrôle.

Je haussais les épaules.

- C'est à tenter, vous ne croyez pas ?

Pour l'heure, hormis les potions de sommeil, c'était tout ce que je pouvais lui offrir, mais je me promis d'expédier d'ici demain un corbeau à la Citadelle pour récupérer le plus d'informations possibles sur ce sujet. Peut-être y avait-il des progrès à faire dans ce domaine au combien mystérieux qu'était le sommeil...

Quand elle me demanda toutefois de ne pas en parler, je souris et hochais la tête, tâchant toutefois de masquer mon amusement. Non jeune fille, je n'irai pas raconter à sa seigneurie des histoires de rêves verts... pas avant d'en savoir plus, toutefois. Sa Majesté avait bien d'autres choses à penser que cela. C'était une affaire de mestre et d'adolescente, les hommes avaient d'autres priorités.

- Vous pouvez compter sur moi, le secret de vos maux ne sera jamais éventé par ma bouche, mes vœux m'engagent à la discrétion.

... et aussi à la franchise envers mon Seigneur, mais on n'en était pas là.

- Néanmoins, si la chose gagne en intensité, je crois qu'il serait judicieux d'en toucher un mot à Sa Majesté.



Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique
pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.


Liriam
Liriam
Messages : 450
Membre du mois : 0
Maison : Val
Caractère : ▪ Culotté ▪ Hypocrite ▪ Sociable ▪ Volage ▪ Aventureux ▪ Radin ▪ Ambitieux ▪ Implacable ▪
Célébrité : Tom Holland

Infos supp.
Richesses : 1231


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7224-l-odyssee-de-liriam https://bloody-crown.forumactif.org/t7232-liriam-rp https://bloody-crown.forumactif.org/t7231-liriam-liens
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] EmptyVen 16 Avr - 17:23

J’écoutais ses explications, ses affirmations. Est-ce que c’était une bonne idée ? Est-ce que cela servirait vraiment ? Je pouvais bien essayer ! Cela ne me coûtait que de claquer des doigts régulièrement en pensant à ce son de cloche peut-être que je pourrais me rassurer lors de mes visions ? Peut-être que je pourrais trouver le moyen de repousser un peu les rêves, dominer mes visions ? J’avais l’impression que c’était mission impossible… Peut-être que cette fois cela serait une bonne solution ? Plus utile que toutes les potions ? Peut-être. C’était une solution comme une autre. Il faudrait noter le nombre de fois où je claquais les doigts par jour. J’eus un petit sourire.

« J’essaierais dans ce cas. »

Je serais une élève fort attentive et fort studieuse. Je craignais tellement ces rêves et tout ce que je subissais durant ceux-ci. Je préférais quand même qu’il tienne sa langue J’avais déjà assez de rumeurs à mon encontre, si en plus d’autres étaient au courant… J’aurais plus tendance à être renvoyé à Galet et enfermée dans un cocon de l’oubli que ma mère créait autour de moi. Je ne pourrais plus jamais voir Lyanna ou les autres… Et quand bien même Lyanna me faisait la tête, à raison en plus… À elle aussi il faudrait que je lui parle. La discrétion du mester m’était assurée pour l’instant… En parler à sa majesté… Je hochais la tête.

« Je lui en parlerais au plus vite dans ce cas. »

Je ne savais pas si c’était une bonne idée, ou non… Mais je venais de promettre, je ne pouvais pas me permettre de mentir. Je retiens un petit soupir avant de sourire au Mestre.

« Merci d’être venue Mestre Roshar. Je vais suivre vos conseils et me reposer un peu. »

Je claquais des doigts, avec amusement, imaginant le son de cloche avant de boire une nouvelle gorgée de tisane. J’avais un allié…pour combien de temps ?

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]   Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty


Contenu sponsorisé


Le recours à la médecine pour dompter la magie   1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Le recours à la médecine pour dompter la magie 1er semaine du mois 1 de l'an 2. [Tour IX - Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: