Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -39%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
43 €

 

 Carnet de souvenirs du Général de l'Orage

Aller en bas 
MessageSujet: Carnet de souvenirs du Général de l'Orage   Carnet de souvenirs du Général de l'Orage EmptyMar 9 Mar - 11:45




A mes enfants et moi-même je laisse moi Enguerrand Selmy la trace de mon existence sur ces pages. Puisse-t-elle vous aider à comprendre d’où je viens et où je vais.

-6, les Eteules.
Je viens tout juste d’entrer dans ma seizième année  pourtant je sens qu’il faut que je me libère du poids de mes pensées car celle-ci m'obsède et m'empêche de voir clairement mes objectifs.
Certains événements ont marqué ma vie et font de moi ce que je suis. Tout d’abord ma haine pour les dorniens; elle va bien plus loin que tout ce qui existe. J’ai passé mon quatrième anniversaire à réciter les 7 bénédictions à un enfant qui n’était pas plus âgé que moi. Je me souviens de la peur et de la douleur sur son visage tandis que son sang se répandait sur le sol. Un de ces chiens l’avait fléché avant qu’il ne s'enfuit, un autre avait tué son père et violé sa mère devant lui. Ce peuple n’avait donc pas la moindre fierté ou une once d’honneur: ils me dégoûtent tous autant qu’ils sont. Je rêve qu’un jour, lorsque je serais chevalier du royaume qu’on m’envoie sur les frontières pour les exterminer jusqu’au dernier. Cet enfant était mort ce jour-là dans mes bras et mon innocence aussi. Les paysans des Marches vouent tous une agressivité féroce envers les dorniens et je ne comprenais pas jusqu' à lors pourquoi. Aujourd’hui je le partage car j’ai été le témoin de leurs exactions et je jure qu’ils brûleront dans les flammes des 7 enfers pour ces crimes.

Ce qui fait de moi celui que je suis aujourd’hui ce n’est pas seulement les dorniens mais aussi et surtout mon père. Il ne fût que peu présent et c’était mon oncle Ser Gregor Selmy qui m'éleva comme son fils aux Eteules. Il a toujours été d’une dureté à nul autre pareil avec moi. Je pensais qu’il me haïssait pour la mort de ma mère à ma naissance. En réalité, il était prêt à tout pour m’enseigner la complexité de la vie et ses dangers. Tout comme lui, je prie les 7 et leurs demande de me bénir, mes actions sont toujours guidées par la foi et je souhaite de tout coeur faire leur fierté. Mon père m’appris des leçons dans le sang et la douleur, me forçant à 6 ans à prononcer la justice sur des condamnés. Le bruit était atroce et résonne encore en moi. Le sang chaud qui m’éclaboussait alors le visage me revient souvent en mémoire ou provoque de violents cauchemars. Cette éducation néanmoins m’a forgé tel que je suis: dur et intransigeant. J’ai combattu chaque matin jusqu’à diner avec la garnison et William pour devenir plus fort. J’ai appris des recoins de l’histoire de Westeros pour être capable de penser par moi-même et me faire une idée des choses. Je voulais lui ressembler le dépasser être meilleur homme qu’il ne le fût jamais.

Aujourd’hui je suis un homme. Je pense être prêt à être l’héritier des Eteules. Mon père à Accalmie m’a fait récemment mander pour un tournoi en l’honneur du roi Argilac. J'espère prouver ma bravoure auprès des nobles du royaume et montrer ma force au roi pour peut-être devenir l’un de ses chevaliers un jour.


Enguerrand Selmy
Enguerrand Selmy
Messages : 973
Membre du mois : 0
Maison : Selmy
Caractère : orageux
Célébrité : Max Irons

Infos supp.
Richesses : 1771


Carnet de souvenirs du Général de l'Orage Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7382-fiche-presentation-enguerrand-selmy https://bloody-crown.forumactif.org/t7528-rencontre-d-enguerrand-selmy-general-des-armee-de-l-orage https://bloody-crown.forumactif.org/t7523-liens-du-general-de-l-orage
MessageSujet: Re: Carnet de souvenirs du Général de l'Orage   Carnet de souvenirs du Général de l'Orage EmptyVen 19 Mar - 11:11





-5, les Eteules.
Ça y est je suis enfin un chevalier, je rentre tout juste d’Accalmie où j’y ai prononcé mes vœux. Le chemin pour y parvenir n’a pas été des plus aisés.
Au début je pensais que mon combat au tournoi du roi aurait traîné mon nom et celui de ma famille dans la boue, une femme m’avait ainsi battue, la princesse de l’Orage de surcroit. Je peux prier les 7 de ne pas avoir été pendu car je n’ai pas retenu mes coups à l’époque. S’en suivit que mon père discuta avec un noble fieffé du nom de Lord Beric Swann. Il avait apprécié ma technique même si mes mouvements restaient imprécis et souhaitait faire de moi son écuyer. Il me forma dès lors en m'emmenant partout avec lui. J’appris vite à me taire et à écouter sans penser, sans m’opposer et sans donner mon avis. Je n’étais pas très doué à ce jeu là et je ne compte plus le nombre de fois où il me réprimanda. La mauvaise gestion de mes émotions était souvent la cause de nos dissensions. Pour exemple, nous partîmes peu de temps après ma nomination avec le roi pour une assemblé dans le Bief afin de trouver des solutions pour pacifier leurs frontières avec Dorne. Je m’attendais à entendre des discours passionnés et d’éventuelles menaces de guerre pour enrailler le problème. A la place je vis des seigneurs prendre des décisions posé et calme cherchant un moyen de faire de Dorne un allié sur le long terme. Cela me révulsa et dès le soir venu je donnai le fruit de ma pensée à Beric qui me réprimanda violemment avant de m’en expliquer les raisons. Je ne voyais encore pas très bien en quoi les dorniens étaient importants mais à ce moment je compris qu’il n’y avait pas que des bourreaux parmi cette nation. Beric me fit comprendre que la violence ne devait être utilisé qu’intelligemment
et non à des fins de vengeance personnelle. “On commence par penser avec sa tête plutôt que son coeur sinon ton peuple finira par te tourner le dos”, disait-il souvent. Je commençais à comprendre que je devais mettre de côté tout ce qui faisait de moi mon père pour avancer et devenir quelqu’un comme Beric. Ma foi commença à m’entraver dans cette perspective faire abstraction pour prendre de saines décisions n’était pas chose aisée. Elle faisait partie intégrante de ma personnalité et de ma manière de réfléchir, j’avais l’impression qu’en passant outre je trahissais les 7 quelque part. J’ai mis plusieurs mois à résonner mon fort-intérieur, mais aujourd’hui mes décisions ne sont plus dictées par les bénédictions. Bien sûr je reste un croyant dans l’âme mais je sais à présent faire la part des choses. “Le militaire doit être séparé du sacré”.

Mes qualités d’adaptation concernant mon apprentissage de chevalier portèrent finalement leurs fruits. Me voilà adoubé, mon rang attire le respect même si je jugeais ne pas encore le mériter. Mon père a commencé à m’arranger un mariage tant pour les avantages de mon nouveau statut que pour forger de nouvelles alliances avec d’autres maisons de l’Orage. Je ne me sens pas très alaise avec l’idée, je comprends bien sûr l’importance de perpétuer le nom de ma maison au travers d’un héritier. Seulement le fait d’épouser une inconnue que je ne voyais que lorsqu'on me la présenta n’était pas pour me plaire. J’ai toujours été réfléchi, prompt à prendre des décisions après réflexion et la précipitation m’effrayait je l’avoue. Mais toutes mes craintes et tous mes doutes s’envolèrent quand je la vis, Heleana Fell, on m’avait conté sa beauté et son caractère mais je ne m’attendais tout de même pas à tant de splendeurs. On eût dit que la pâleur de son visage rayonnait dans cette foule bruyante. Son petit air hautain lui donnait une posture autoritaire, ce qui renforçait mon admiration. Quant à son caractère, il était chaleureux en apparence mais le choix des mots étaient de mise en sa présence car il déterminait ses traits. Tantôt doux et accueillant tantôt froid et haineux. Elle ne voulait pas se marier, je le compris très vite tant elle ne fit que me dédaigner pendant nos présentations même lorsque nous fûmes seul pour discuter elle ne changea pas d’expression. Une femme forte et prompte à montrer ce qu’elle pensait ouvertement sans faux semblants: une réelle honnèteté. Je pense qu’avec le recule c’est ce point qui me fit tomber amoureux.
Après nos épousailles une réelle complicité s’installa entre nous. Elle me disait sans détours tout ce qu’elle pensait ne se cachant jamais derrière de faux sourires si elle était mécontente ou derrière de la morosité si elle était joviale. Cet élan de vérité me vit grandir et me sentir plus vivant à ses côtés.
Malheureusement je ne pouvais rester plus longtemps aux Eteules, j’étais chevalier du royaume et il me fallait accomplir mon devoir pour l’Orage. Le Val fût donc ma première campagne.
Quelques mois après notre arrivée je reçus une lettre d’Heleana je venais d’être père, mon tout premier enfant était né, une fille qui portait le nom d’Arya. A en croire la lettre elle avait mes yeux, ma fierté.


Enguerrand Selmy
Enguerrand Selmy
Messages : 973
Membre du mois : 0
Maison : Selmy
Caractère : orageux
Célébrité : Max Irons

Infos supp.
Richesses : 1771


Carnet de souvenirs du Général de l'Orage Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7382-fiche-presentation-enguerrand-selmy https://bloody-crown.forumactif.org/t7528-rencontre-d-enguerrand-selmy-general-des-armee-de-l-orage https://bloody-crown.forumactif.org/t7523-liens-du-general-de-l-orage
 
Carnet de souvenirs du Général de l'Orage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: La salle d'audience :: Journaux intimes-
Sauter vers: