Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires

Aller en bas 
MessageSujet: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyLun 8 Fév - 17:39


La Reine n’a fait qu’apercevoir le Roi depuis son retour, aucun des deux n’est venu confronter l’autre quant aux derniers événements, avant qu’il ne quitte Hautjardin. Si elle meurt d’envie de découvrir les échanges avec l’Ouest, sa fierté l’en préserve, il n’a pas montré davantage d’intérêt à sa rencontre avec le Grand Septon. Une rencontre entre la reine et l’homme sain n’est pas passé inaperçu, il en a forcément entendu parler. Eren poursuit donc sa politique d’ignorer son mari, à moins d’y être contrainte lorsqu’ils se retrouvent dans la même pièce, c’est tout juste s’ils échangent des politesses devant témoins, avant de se trouver quelconque occupations ailleurs.

Pour sa part, elle attend fiévreusement les nouvelles de son frère, ou même de sa femme Helena, peu importe, tant qu’elle reçoit quelque chose qui relate la situation en cours contre l’empire dans le conflans. Seulement, depuis la dernière lettre deux jours plus tôt et l’ordre de succession, le mestre n’a aucune missive à lui fournir. Eren est partagée entre garder l’optimisme, ou se prémunir du pire. En attendant, elle passe un maximum de temps auprès de sa fille dès que sa belle-mère et belle-soeur sont occupées ailleurs, sans doute dans les préparatifs du baptême de la princesse.

La petite Ceryse emmitouflée dans ses langes dans les bras d’Eren, mère et fille se distraient aussi bien qu’elles peuvent dans la chambre de cette dernière. Les sourires de Ceryse remplacent de plus en plus le cœur glacial de la mère par une chaleur affectueuse à l’égard de sa progéniture, elle n’aurait jamais pensé connaître l’instinct maternel. Quant à ses rires, ils brisent davantage l’absence d’empathie de la fer-née à la cruelle réputation. Votre Majesté ? La reine lève les yeux de sa fille pour les poser sur l’embrasure de la porte d’où se tient le Mestre de Villevieille. Nous avons reçu des nouvelles, peut-être devriez-vous… Confier la princesse.

Inutile d’apporter plus de précisions, elle le sait à son regard, sa façon incertaine de se tenir, les nouvelles ne sont pas bonnes. Aussitôt la mère confie sa fille aux bras de la nourrice, jamais bien loin, et suit le mestre dans le couloir. Épargnez moi les détails. Ordonne-t-elle avant qu’il se lance dans une longue conversation dont il est coutumier. L’homme se racle la gorge, pris au dépourvu. Votre frère est sorti victorieux d’une première bataille à Aubray, parvenant même à éliminer deux Généraux, Forel et Omble… Un raclement de gorge de la jeune femme l’arrête, ce n’est pas ce qui l’intéresse. Il a perdu la vie au lendemain, Majesté, contre les forces unifiées de l’empire. Quant à la Reine, nous ignorons ce qu’il en est.

La gorge nouée, la reine prend congé du mestre sans cérémonie, elle tourne les talons et traverse les couloirs d’un pas vif et furieux. Aussitôt poursuivie de sa garde, la rage l’emporte, elle perd tout sens de la comédie qu’elle joue depuis des mois et s’enferme dans l’intimité de sa chambre. De l’extérieur on peut sans doute entendre multiples fracas et hurlements, une façon comme une autre d’exprimer son impuissance et sa rage, elle ne veut voir personne et n’accepte que l’alcool qu’on lui apporte. Le Mestre a bien essayé d’apaiser la reine, en vain, elle l’a entendu faire mander le Roi, mais elle ne voit pas davantage sa royale personne.

Ce n’est que bien plus tard, à la nuit tombée, que la jeune femme quitte une chambre dont l’ameublement a subi multiples assauts de son épée. Elle ne s’est pas donnée la peine de se dévêtir pour la nuit, mais ne s’est pas gênée pour arracher ce maudit corset qui l’empêchait de respirer. Le pas alanguis par l’alcool c’est jusqu’à la porte de son mari qu’elle se rend, de l’autre côté elle perçoit des sons étouffés, ce qui ne l’arrête en rien dans sa conquête tandis qu’elle ouvre cette porte avec fracas sans prêter attention aux gardes qui tentent vainement de l’intercepter sans la blesser, ni la contrariée, elle retourne des coups à quiconque tente de l’arrêter.

Ce qu’elle découvre la laisse pantoise quelques secondes, son mari semble parfaitement s’amuser, contrairement à elle. Ivre, elle n’est pas bien certaine du nombre de putains qui paradent autour de son mari, 3 ou 4 peut être, la Reine voit rouge et un rictus déforme son visage tandis qu’elle se jette sur l’une d’elle pour l’arracher de la hampe du Roi, avec un cri de fureur, elle lui retourne un revers qui l’envoie valser contre une commode. Les autres ont eu la bonne intelligence de s’écarter de lui, mais Eren est fidèle à elle-même, une fer-née qui entend bien éliminer ces femmes.


Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyMer 10 Fév - 17:43

Il n’avait pas fallu longtemps pour récolter les fruits de l’accord passé avec le Roi de l’Ouest, en toute intimité. Lyman Lannister s’était montré ambitieux. Et vénal. Il voulait bien s’engager pour la « cause » anti-impériale mais seulement si son bénéfice en était assuré. Ce n’était pas une guerre d’idées qu’il menait. Pouvais-je lui jeter la pierre. Sans doute pas. Cela faisait bien mes affaires, comme tout le reste. Alors je profitais. La journée n’avait pas été pauvre en événements, loin de là même. C’était tout le contraire. L’arrivée s’était faite en grande pompe, salutations d’un peuple soulagé de ne pas être encore le seul en guerre contre un Empire dépeint auprès de tous comme le vil croque-mitaine des légendes. Ca n’avait pas été si difficile en réalité, même si tout ce qui avait été obtenu à Crakehall remettait tout l’équilibre des forces en question sur le continent entier. Dans ces conditions, difficile de ne pas en profiter.


La journée avait commencé par le défilé en grande pompe, puis des échanges avec nobles et notables de la région. Ensuite il m’avait fallu voir le Grand Septon, pour converser sur quelques menues informations et il avait pu me confier son entrevue en mon absence avec la Reine Eren… Que je n’avais aperçue que de loin, me contentant à mon retour de saluer sa personne et son accueil que d’une galante révérence, sourire au coin des lèvres.


A l’intérieur, je bouillonnais, mais le démon était enfermé pour un moment, au regard de la dernière fois. Les nouvelles qui m’attendaient à mon arrivaient m’avaient porté à des niveaux de joie et de satisfaction encore supérieures, et si j’avais pris plaisir à chatouiller le menton de ma fille et de l’embrasser, j’avais bien vite délaissé ma famille pour répondre à quelques obligations en ma cité. Il fallait baptiser une nouvelle galère et planifier la construction de nouvelles galéasses. On ne savait jamais avec l’Empire, et la construction navale prenait un temps fou… Puis quelques prières, et réponse à des doléances publiques. La soirée passa en repas officiel et encore en conciliabules avec des officiers de la garnison et de la flotte à quai. En rentrant, on me confie encore de bonnes nouvelles. Ca n’en finissait plus. Et la garde du château m’indique par là même la colère noire d’une Reine fer-née furibonde qui se distingue par ses expressions de rage, bien qu’enfermée. Je souris.


Enfin, la délivrance. Peu enclin à rejoindre Eren pour ne pas me confronter à mes autres errements tout autant qu’à sa colère, et sans doute aussi par pur désir de provocation et par curiosité de ses prochains mouvements, je fis mander le capitaine de ma garde, qui me connaissait bien… Et une heure plus tard, j’étais entouré de trois nymphes peu vêtues qui, soumises à mon bon plaisir, dansaient en rythme autour de moi, me massaient, riaient et buvaient avec moi. C’était à cela que ressemblait le pouvoir ; je pourrais sans doute mutiler ces trois putains et faire jeter leurs restes au caniveau. Mais je n’en faisais rien. Etrangement, je me sentais plus calme, plus apaisé, depuis que le démon m’avait étreint en présence de ma femme.


Eren débarque alors que les nymphettes sont en train de me cajoler. Furieuse. Visiblement saôule à son regard et à sa démarche ; les gardes battent immédiatement en retraite d’un regard et elle envoie valdinguer une des putains. Le vin ingurgité depuis le début de cette heure de massage et de plaisirs divers me fait sourire, comme si je retrouvais une bonne amie et pas une épouse folle furieuse et même si les catins sont terrorisées, je fais signe à Eren de venir dans le lit.



| Eh bien, Ta Grâce, tu es venue t’amuser toi aussi ? |


J’avais ma réputation auprès des maisons fines de la cité qui m’avait vu naître, alors j’invitais finalement les femmes à sortir. Elles s’empressent de le faire en ramassant leurs « vêtements ». Je me ressers une coupe de vin, restant sans gêne entièrement nu, avant de lui en verser une et de la pousser dans sa direction sur la petite tablette attenant au lit.


| Que dire ? Félicitations, ou condoléances ? peut être un peu des deux… |


Je me lève, alors, et trinque ma coupe contre la sienne, encore posée.








We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 894
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyMer 10 Fév - 21:58


La jeune femme se brime depuis si longtemps, dénaturé par la couronne qu’elle porte depuis quelques mois, forcée d’obtenir la sympathie d’un peuple qui la hait pour être la pillarde qui les a affaiblis pendant longtemps. Ce soir, la mort de son demi-frère la mène à l'implosion. Elle avait beau s’y être préparée par la stratégie d’isolement qu’il a mené ce n’en est pas moins douloureux d’être la dernière Hoare encore debout. Myria ne compte pas, elle a choisi de porter un autre nom, quant à ses enfants, Harren a fait le choix de les déshériter pour les actes de leur père. Eren ne compte pas revenir sur cette décision, si c’était même possible, elle leur ferait changer de nom. Ca pourrait être différent, si elle n’avait pas dû essuyer la tentative de sédition de son propre neveu, les accusant sa propre mère et sa tante, d’avoir fomenté l’assassinat du Lion, en plus d’avoir tenté d’évincer Yoren. La branche de Joren est avili par les ambitions démesurées de leurs parents, elle ne peut permettre quelconque pouvoir à ses neveux, encore moins à sa belle-sœur.

Nous n’avons pas la même conception de l’amusement Majesté. Sa voix est transformée par sa rage, la violence a toujours été sa seule source d’amusement. Quand ils s’ennuyaient en mer, ils se battaient entre eux, certes pas à la mort, mais ce pouvait être d’une violence inouïe. Retrouver des putains dans la chambre de son mari ne l’encourage pas à garder le calme qu’elle affiche depuis des mois, ce n’est pas de la jalousie, ou peut-être bien, quoi qu’il en soit, elle n’accepte pas la situation et le fait savoir en expulsant les filles de joie. La jeune femme en aurait fait de la chair à saucisse, mais il invite ces dernières à quitter la pièce. Les gardes referment la porte après eux, les bras croisés, elle attend, le regard rivé sur son mari. Tout aussi nu qu’il est, ça ne la perturbe pas.




Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyVen 12 Fév - 18:02

Je suis sans doute pétri d’ambition et pourri d’arrogance suite aux succès que j’ai pu connaître dans ma visite diplomatique dans l’Ouest, mais ça ne change rien au fond. Malgré l’intense culpabilité, le dégoût que je ressens pour mes actes et pire encore, pour ces faiblesses béantes qui sont les miennes, je ressens malgré tout une forme d’exaltation devant le champ des possibles qui s’ouvre devant nous. Eren a un cerveau, malgré sa nature de femme, malgré son éducation limitante, et malgré aussi son tempérament de fer. Elle sait s’en servir. Elle sera utile. Elle reste une partenaire, même si la notion de danger entre nous n’aura jamais été aussi prégnante que lors de notre dernière entrevue intime. Il y avait eu danger, alors. Danger de mort. De mutilation en tout cas. Elle avait payé le prix de son arrogance, et le monstre, bête et cruel, m’avait alors dominé tout entier dans ses serres. Les blessures avaient été profondes, et la confiance, ébranlée.


Seul l’avenir pourra dire si nous pouvions surmonter cette situation, ou si c’était le premier clou enfoncé dans notre cercueil commun, avant de nous déchirer pour l’éternité. Quoiqu’il en soit, je ressens un grand plaisir, une profonde satisfaction aux nouvelles que je livre au compte-gouttes. Elle déboule comme une tempête et comme celles qui ravageaient les Iles qui l’avaient vue naître, elle faisait tout chanceler sur son passage. Mais pas moi. L’onde de sa colère me passe dessus comme une tempête d’été. J’ai peur, surtout, que sa violence ne finisse par réveiller mes démons plutôt que mon amour-propre…


Elle campe devant moi, fière et ténébreuse, alors que je ne suis en cet instant rien d’autre que la provocation la plus pure, absolument pas une menace, car nu comme un verre, bourré comme un coin et pas franchement prêt à en découdre. Le contraste entre nos deux positions devrait prêter à rire pour tout observateur qui tomberait sur cette pièce pourtant dramatique qui se joue entre deux personnages aussi différents qu’emblématiques de l’époque tragique que nous vivions. Je lui lâche un regard amusé, sourire provocateur aux lèvres, en me resservant encore un peu de vin par-dessus ma coupe déjà bien pleine.



| Et je pense que c’est évident… |


Pour le reste, je lâche ma bombe. Eren n’est pas très contente que je ne sois pas venu le lui raconter… Mais je lâche, perfide, sourire en coin.


| En effet. Je pensais que ça serait une très bonne occasion pour toi que de venir t’excuser. |





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 894
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyVen 12 Fév - 22:14

Il lui semble que l’équilibre est rompu, pas celui qui secoue Westeros, mais celui de son couple. Ils ont dépassé des limites qu’ils ne se sont jamais imposées. Elle a oublié qu’il n’est pas Fer-né, il a oublié qu’elle est sa femme. Quand elle le regarde désormais, elle voit l’homme qu’elle a épousé, mais aussi et surtout ses démons. Elle a vu le démon, a payé les frais de sa provocation, elle en a souffert, physiquement et les souvenirs d’un temps qu’elle pensait oublié sont remontés à la surface. Il a réveillé ses propres démons, à elle, contre elle-même. Les cauchemars sont revenus, ses nuits hantées par les vices d’un passé lointain. Mais au réveil, elle se rappelle la façon dont elle y a mis un terme et ce pouvoir, cette satisfaction de voir cet enfoiré pendu par ses propres tripes. Manfred aurait dû subir le même sort, elle aurait dû le tuer cette nuit-là alors qu’il jurait qu’elle lui appartenait. Elle aurait dû, mais avec du recul, savoir ce danger sous-jacent, prêt à surgir n’importe quand, au moindre faux pas, elle doit bien admettre qu’il lui tient tête et c’est assez plaisant, mais elle ne veut pas en être la victime.

Le retrouver avec des catins ne représente pas un problème, elle jalouse plutôt le fait qu’il ne soit pas venue la voir depuis son retour. Encore moins avec les bonnes nouvelles qu’il ramène de l’Ouest, pourquoi la fuir ? Régler la chose une bonne fois pour toute, Eren n’est pas du genre à tourner autour du pot ou fuir un problème, tout au contraire, elle les affronte. Le salopard lui explique alors qu’il attendait d’elle des excuses, la jeune femme fulmine. Que je m’excuse d’avoir déprécier ton égo ? J’ignorais que tu avais si peu confiance en toi pour réagir à une pauvre attaque. Je devrais oublier qui je suis, ce que j’ai vécu, pour protéger ton âme sensible ? Tous deux ivres, elle a conscience que son démon doit être très proche et ne compte pas l'asticoter davantage par une attaque frontale tant qu’elle ne l’aura pas mieux apprivoiser.



Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyMar 16 Fév - 17:50

Les choses ont pris une tournure à laquelle on ne s’attendait pas. Indubitablement. Ni Eren ni moi n’avions planifié ce qui avait fini par nous séparer, par nous distinguer l’un de l’autre. Dans tous les cas, c’était assez clair à mes yeux que nous étions deux à devoir être blâmés. Mais que j’étais sans doute plus coupable qu’elle. Parce que j’avais fauté. Elle m’y avait poussé, bien sûr, tout en sachant pourtant ce qu’elle risquait à tout ceci. J’aurais dû me montrer meilleur qu’elle. Plus intelligent, sans doute. Mais pas seulement. Je ne pouvais certainement pas prendre le risque d’équarrir ma propre épouse… Faire disparaître le corps poserait bien trop de problèmes pratiques. Et puis, cela soulèverait bien trop de questions. Je ne pouvais pas aller au bout car ça grillerait ma couverture d’homme probe et vertueux que j’entretenais depuis tellement longtemps qu’elle était presque devenue une nouvelle nature, tout comme je devrais recommencer de zéro quantité de plans qui visaient à me faire des alliés alentours. On ne pouvait pas présager de l’avenir mais je savais bien qu’Eren y jouerait un rôle important.


Ceci étant dit, j’étais ivre. Ca se voyait. Elle aussi. Et la colère qui s’installait entre nous semblait durable ; j’attendais de la reconnaissance, et les avantages que cela sous-entendait d’un point de vue physique ou simplement pour mon égo… C’était vil, et assez bas. Mais qui pouvait se targuer d’être parfaitement honnête et droit dans toute son existence ? Mon regard pétille et je lève ma coupe en l’honneur de ma femme lorsqu’elle évoque qui elle était, pour me favoriser.



| Non, ma chère. Mais c’est une question de respect. Nous avons pu tous deux voir quelles étaient les conséquences quand on pensait pouvoir défier l’autre impunément, n’est-ce pas ? |


Parce que c’était bien ça, qu’elle avait fait, quand elle avait cherché à me provoquer. Difficile de s’en sortir par une simple pirouette liée à l’égo. Je ris toutefois quand la belle brune me demande si je souhaite des changements.





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 894
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyMer 17 Fév - 11:36


Oui, elle a vu les conséquences, ça avait clairement dégénéré, elle ne risque pas de l’oublier. Encore moins cette nuit, alors qu’elle lui fait face dans toute sa nudité. Ce n’est pas vraiment un souvenir qu’elle aime à se rappeler. Tu veux du respect ? Ça marche dans les deux sens. Je reconnais avoir été… Loin, je pensais te provoquer gentiment, pas te… Blesser ? Je ne sais pas ce que tu as ressenti, je ne sais même pas ce qui réveille les pires aspects de ta personnalité, nous n’avons jamais imposé de limites. Tu peux jouir de qui tu veux, quand tu en as envie, mais je suis ta femme, en tant que telle j’ai le privilège d’être ta priorité.

Elle le respecte bien plus qu’il ne l’imagine. Leur éducation est diamétralement opposée, elle a vécu à la dure, on ne lui a fait aucun cadeau parce qu’elle était Princesse, bien au contraire, ils se sont montrés d’une brutalité excessive. Quant à lui, il a subi une santé fragile et les expériences d’un Mestre qui ont contribué à pervertir un esprit intelligent et rusé. La vie n’a fait de cadeau à aucun des deux, leur mariage est d’ailleurs une nécessité, mais pour un bieffois, elle le respecte, à sa manière. Elle n’y peut rien s’il voit une attaque à chaque propos un peu provocant.  

Tandis qu’il lui présente sa virilité, elle hausse les sourcils. Répondre à cette provocation ou pas ? Elle se le demande, et opte plutôt pour la prudence, il faut apprivoiser le démon avant tout. N’espère pas me voir m’agenouiller devant ta magnificence ce soir ! Malgré les semaines d’abstinence imposées par son absence, elle n’en est pas encore au point de se pâmer pour obtenir son plaisir. Son état d’ébriété ne lui fait pas oublier leur dernière confrontation dans l’intimité de sa chambre d’Hautjardin et la suite de leur conversation ne l’aide pas vraiment à la mettre dans de bonnes conditions non plus.




Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyJeu 18 Fév - 22:57

Je ne pouvais pas dire que je n’avais pas cherché à provoquer la fierté tout autant que la verve de la jolie brune. Je suis ivre et je me sens forcément d’humeur taquine, prêt à repartir la fleur au coin des lèvres comme pour une guerre des plus douces… Mais je restais tenaillé par des sentiments assez violents et assez contradictoires aussi. Je m’en voulais énormément. Mais jamais je ne me retrouverais en position de l’avouer, pas plus que je ne pourrais faire autrement dans une situation qui serait semblable. Je l’écoute quand elle me défie encore, quand elle me parle de respect. Elle essaie de mettre des mots sur ce que nous avons vécu, Eren. Je ne sais pas si c’est une bonne chose ou si c’est complétement futile, mais je ne me sens pas serein. Pas assez en tout cas pour aborder ce genre de sujet très personnel et qui me met totalement à nu, totalement vulnérable et livré au jugement. Mes faiblesses ne devaient pas être étalées au grand jour. Et sans doute moins encore devant quelqu’un comme Eren qui ne saurait que profiter de la faille béante qui s’ouvrirait devant elle.


Mon regard se fait plus dur. Je reste nu comme un ver et sans doute plus ivre qu’il ne le faudrait, mais je ne ris plus du tout.



| Le privilège… Ou la malédiction. Tu comprends mieux peut être maintenant ce dont je parle quand j’évoque le monstre. |


Devais-je m’expliquer ? Non. Ce serait trop difficile, et trop douloureux aussi. Je ne savais pas du tout comment je pourrais encaisser cet aveu de faiblesse. J’esquivais plus ou moins le sujet. Du moins j’affrontais son évocation mais d’un autre côté je ne livrais pas plus de détails ni d’explications. Elle est ivre, moi aussi. Nous sommes fatigués, et blessés par ce qu’il s’était passé deux semaines plus tôt. Je ne m’excuserais pas. Elle non plus. Autant en rester là. Accueillir la leçon pour ce qu’elle était, et apprendre. Eren me repousse mais je ne suis pas près, ni dans l’humeur ni dans la posture, de laisser reparler le monstre à nouveau, ou pire, mes simples désirs d’homme. Je les musèle ; ce n’est pas le moment.


Et déjà, la situation empire à nouveau. Je ne ris plus, mais elle blêmit de rage.






We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 894
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyLun 1 Mar - 15:17




Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyMer 10 Mar - 18:05

Je reconnaissais en ma femme une égale, une partenaire. Du moins, dans la mesure de ce que j’étais prêt à accorder. C’était déjà un petit exploit de la part de la fer-née, car il était clair qu’il en fallait beaucoup, dans mon esprit, pour se hisser à ce niveau que j’estimais moi-même comme de premier plan. Oui, j’étais arrogant. Et j’étais sûr que j’avais des raisons de l’être, ce qui ne faisait que nourrir encore un peu plus mon égo. Il n’avait sans doute pas besoin de ça, le pauvre, mais il n’en restait pas moins que j’étais convaincu d’avoir une longueur d’avance sur beaucoup de gens, et notamment parmi les plus notables du pays. Voire de plus grand encore. J’étais pétri d’ambitions, c’était certain. Mais il n’y avait pas que cela. Il y avait aussi le fait que j’étais sûr de voir les choses de façon bien plus neutre, de manière bien plus prosaïque, que la plupart des gens. Sauf quand quelque chose pétait en moi, je me retrouvais tout de même dans toutes les autres situations à anticiper en me mettant à la place des différents protagonistes. C’était ça, la clé de mon succès. Ca et le strict calcul des risques pour m’empêcher de trop risquer sans gains potentiels, et surtout, de ne pas tout risquer même si les gains en valaient la chandelle.


| Pas peur ? |


Ca sonne presque comme un défi. Je dois encore museler le démon, qui sinon ouvrira la bouche à ma place. Elle voit bien en tout cas que son ton ne me laisse pas du tout indifférent, loin de là. J’ai même une réaction très physique, très masculine, à la perspective de sa résistance. Je dois me contrôler. Je dois me maîtriser. Autrement, je crains que je n’aurais pas du tout la ressource en moi pour me contenir. Pour éviter que la prochaine fois les choses ne dégénèrent dans l’horreur la plus absolue. Ca n’était pas gagné, toutefois. Elle me rabroue, alors, et je la dévisage avec un rien de colère.


| Et que veux-tu que je te dise ? Que je suis toujours proche de l’explosion ? Je te l’avais dit. Et tu ne m’avais pas cru. Maintenant, c’est le cas. |


C’était presque un mal pour un bien, finalement, dans le sens où ça nous permettait tous deux de savoir comment nous positionner. Mais Eren me bouscule. Elle ne lâche rien, et ne compte surtout pas se taire. Foutue bougraille élevée comme un homme. Je ne pouvais pas dire que j’étais très patient, même si sa force imposait le respect je n’avais clairement pas envie d’entamer un bras de fer avec elle, ni même une simple joute verbale. Nous étions ivres, tous deux, même si la fête n’avait pas commencé, et ne finirait peut être pas, ensemble. Je pars d’un petit rire quand la brune me complimente sur ma perfidie et sur mon talent, mais je lui jette un regard sévère l’instant d’après, lunatique au possible, quand elle évoquait le mépris et que je sentais son corps de brute se tendre tout entier pour essayer de m’en coller une. Heureusement, elle n’en fit rien. Sinon, c’était du sang qu’il y aurait eu, cette fois.


| Je ne te méprise pas. C’est bien une des rares choses que tu ne me fais pas éprouver ; mais pas le mépris. |


L’affection, le désir, la jalousie, la colère et même la haine, parfois. Si j’ai du mépris, c’était pour sa culture, pour sa façon dérisoire de régler ses problèmes à coups d’épée. Mais je respectais sa force, et c’était bien l’essentiel. J’acquiesce à ses mots. Sur sa famille.


| Soit. Je pense quand même que ton père aurait pu jouer une meilleure partie. Mais il se faisait vieux, et n’était pas à son avantage. Tes frères n’ont pas aidé, pas plus que ton neveu qui croupit dans nos geôles. Mais tu te trompes sur un point ; si je dois quelque chose à ton père… Toi, tu me dois autant en retour. Sans moi, vous auriez été seuls, et abattus, avant que les neutres ne se liguent enfin. Alors modère ton propos, et pas trop haut le verbe, je te prie. |


Cela sonnait comme une injonction. Me remettre à ma place n’était pas forcément une bonne idée si sa stratégie était d’aplanir les choses entre nous. Mais peut être avions nous trop bu, ou nourri trop de colère, pour nous laisser faire de la sorte. Nous piquions, alors, et sans vergogne ni la moindre demie mesure. Nous avions l’habitude mon épouse et moi des discussions franches, et pour ce que ça valait la concernant, viriles, même. Mais jusqu’à maintenant les taquineries s’étaient limitées à des plaisanteries acides, jamais à du mépris ou de la franche colère. Nous devions prendre garde à ne pas laisser les choses décliner de nouveau…


Mais c’était si facile de succomber à la tentation. Surtout nu devant elle, et rond comme une queue de pelle.


Bon, nu je ne l’étais plus longtemps, puisque je décidais de me rhabiller. Autant faire redescendre la pression et me rendre à l’évidence ; je ne saurais pas mener ma petite fête de ce soir à son terme avec ma femme dans les parages. Il y avait eu trop de colère et de ressentiment, et si elle m’accusait de la mépriser, je sentais bien que l’avanie venait d’elle. Nous avions mis le doigt dans un engrenage duquel nous avions toutes les peines du monde à nous retirer, désormais. J’inspire profondément, me frotte les yeux, et entends sa voix dure s’élever à nouveau pour parler politique et stratégie.






We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 894
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyMar 6 Avr - 15:39


La réaction de son mari est physique lorsqu’elle lui apprend qu’il ne la terrifie pas, elle est fâchée, blessée, et se méfie d’autant plus qu’il admet que cette part sombre est toujours très présente. Prêt à surgir, attaquer, tel un prédateur. Elle devrait être raisonnable, s’éloigner et ne pas l’asticoter davantage, mais le fait est qu’elle est fascinée malgré elle. Le plus sage qu’elle puisse faire étant de ne pas bouger de sa position, son regard toutefois se baisse sur ce qu’il y a de plus visible de son excitation, comme s’il espérait par-dessus tout qu’elle le tance, le provoque encore pour libérer pleinement sa part obscure. Ses pensées prennent une direction dangereuse, extrêmement dangereuse et elle a le bon sens de les garder museler dans sa tête.

Il est préférable de s’en prendre à lui, verbalement. Manfred ne ressemble en rien à la perfection qu’il tente d’afficher à la vue des autres, l’un comme l’autre montrent des visages différents de la réalité. Pour autant qu’elle sache, entre eux, ils sont eux-mêmes et ne se sont jamais mentis ou trahis. Ils font preuve d’une honnêteté assez brutale, ce qu’elle a toujours apprécié. S’il affirme qu’il ne la méprise pas, elle le croit, mais n’en apprécie pas davantage ses propos précédents ou qui suivent. Il se fait hilare, puis sévère, change d’humeur comme il remplit les verres de vin.

Elle évoque sa réalité, il évoque la sienne. Quel enfoiré ! Son enfoiré en l'occurrence. Le sujet est brûlant, malgré tous les défauts de sa famille, Eren n’apprécie guère qu’ils deviennent la risée des autres. Cela dit, il n’a pas tout à fait tort, elle lui doit beaucoup et à l’heure actuelle, le Sel et le Roc n’est plus la Puissance qu’elle était. Il ne tient qu’à elle de lui rendre sa superbe, elle en a bien conscience, elle a d’autant plus besoin de lui dans ce qui se prépare pour le Sel et le Roc. Elle sait très bien qu’on ne lui laissera pas la couronne si facilement.

Son frère mort, ses troupes survivantes dispersées, Helena disparu. Eren a énormément perdu, mais pas tout, même si elle a encore du mal à estimer ce qui se trouve dans la balance. Son mari ne choisit pas le bon jour pour la provoquer, elle ignore où elle trouve la force de ne pas lui coller son poing dans la figure. Sans doute le souvenir de leur dernière altercation et sa propre volonté à ce qu’ils ne se déchirent pas malgré ça. Elle a suffisamment vu sa famille se poignarder, pour ne pas avoir envie de reproduire la même chose.

Modère ta verve petite fleur, je ne te dois rien, tu es venu me voir pour ce mariage et y avons tous deux trouvé nos intérêts. Sans ce mariage, il ne serait certainement pas Roi aujourd’hui. Elle ne regrette rien. Manfred est le seul homme à comprendre et partager ses ambitions, ses désirs, elle ne veut pas le considérer comme un ennemi, toutefois, elle ne doit pas se laisser dominer par cet homme. Ses derniers vont déjà se bousculer lorsqu’elle réclamera la couronne qui lui revient.




Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyMar 4 Mai - 11:12



Les Retrouvailles nous font retrouver de Vieilles Histoires
Manfred & Eren Hightower

« Villevieille, Royaume du Bief. Semaine 1 du mois 1 de l'an 2 de l'Ere des Luttes. »
Elle a raison, sans doute. Je n’ai pas besoin de lui faire peur pour que les choses fonctionnent entre nous. Et c’est tant mieux. Mais elle a trop de confiance en elle et dans notre lien, dans mon besoin d’elle, physique, émotionnel ou politique. N’a-t-elle pas encore compris que je pouvais l’éplucher vive sur un coup de tête, si elle m’y poussait un tant soit peu ? Eren est dangereuse pour moi. Et je le suis pour elle. Tout ça finira mal, un jour, et peut être plus rapidement qu’on ne pourrait le croire. Il est clair à mes yeux qu’elle flirte un peu trop avec la limite, et qu’elle n’est sans doute à aucun moment précautionneuse vis-à-vis de sa propre survie.


Je suis fou, et il est temps qu’elle le comprenne plus qu’elle ne l’accepte.


Je suis d’humeur changeante, c’est un fait. Mais j’essaie de me résister, à moi-même autant qu’à la pression des autres. Je ne veux pas prendre de risques, mais c’est parfois bien plus fort que moi. Dans tous les cas, je sais que je peux aller assez loin avec Eren, mais le piège est encore de savoir m’arrêter à temps. C’est parfois difficile de passer du coq à l’âne, de la politique sur le continent aux axes de notre intimité partagée. Mais je ne pouvais pas pour autant lâcher devant son arrogance… Je montre les dents à ma femme, les fait claquer dans un bruit sec quand elle me défie encore, en guise de menace à peine voilée. Si elle continue sur cette pente, je ne réponds plus de rien.



| Petite fleur ? C’est mignon. Mais tu sais bien que si végétal je suis, je suis du genre carnivore, à coincer dans ma sève la petite guêpe méchante et retorse que tu es avant de la savourer… Succulente, sais-tu quelle partie de toi je préfère ? |


L’ivresse n’aidait pas. Mais c’était trop tard pour reculer.





(c) DΛNDELION




We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 894
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires EmptyVen 11 Juin - 22:24

Eren est perfide, elle abuse encore et encore des provocations. Elle ne sait pas tellement s’arrêter et va toujours à la surenchère, c’était une nécessité quand elle était au commandement de milliers de fer-nés. Ce qui a l’air de plaire à son mari. Si elle n’avait pas payé les frais d’une provocation plus poussée que les autres la dernière fois, elle poursuivrait encore de l’exhorter à volonté. Aujourd’hui, elle doit être prudente pour deux, puisque visiblement il poursuivrait bien leur lutte verbale et incessante depuis leur mariage. Quelle partie d’elle il préfère ? Venant de ta part, je ne veux surtout pas savoir, non. Allez savoir ce que ça peut être, pas ses yeux c’est certain et elle redoute plutôt la réponse qu’il peut lui donner. Ce qui a pour bénéfice de calmer le jeu de l’escalade des vacheries qu’ils peuvent bien s’envoyer régulièrement.

Il en rajoute une couche, si elle est prête à abattre son jugement, il en fera autant. C’est agréable d’avoir son soutien, même si la manière de le dire laisse à désirer. Ce besoin, incessant, de chercher à soumettre l’indocile fer-née. Ce combat ne cessera jamais, jamais elle ne se soumettra à la volonté de son mari, encore moins face à un homme aussi retors que ce Hightower. Il aurait tôt fait de la tuer au moindre signe de faiblesse, elle est remplaçable. Les femmes prêtes à lui donner un héritier pullulent dans le Bief, mais elle ne compte pas leur laisser ce plaisir.



Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires   Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty


Contenu sponsorisé


Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Les retrouvailles nous font rappeler de vieilles histoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» [UploadHero] Allons z'enfants [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief :: Villevieille-
Sauter vers: