Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Shampoing et après-shampoing Antipelliculaire Head & Shoulders 1000 ...
9.36 € 13.90 €
Voir le deal

 

 Une question de Foi (Terminé)

Aller en bas 
MessageSujet: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptyMar 19 Jan - 13:16

Diable, il est presque acariâtre de revenir aussi tôt en territoire bieffois. Les hommes sont habituellement enchantés à l’idée de rentrer chez eux après une bataille. Il faut dire que l’Etranger n’est jamais très loin pour emporter quelques compagnons d’aventure. Le prix à payer pour que ces êtres de chair et de sang, si vulnérables et éphémères à l’échelle du temps, puissent nourrir les ambitions qui sont les leurs. Mais, l’homme de Tarbeck Hall aurait pu continuer cette campagne vengeresse. Le terrain était favorable et si toute gloire obtenue demeurait toute relative comparée à celle dont s’est drapé le Roi Hightower, Martyn s’était senti plus vivant que jamais.  Quoi qu’il en soit, les étendards des Fils du Guerrier sont revenus dans le Bief, flottants fièrement dès lors que les rafales de vent se sont accentuées dans le couloir sur lequel s’écoule l’Hydromel jusqu’au Murmure.

Le Grand Septon a peut-être infléchi sa position concernant Dorne pour le moment. Ont-ils été assez loin dans leur démonstration de force ? Une autre région a t’elle suscité son attention au point d’en faire la nouvelle priorité ? Tout cela n’a que peu d’importance pour Martyn. Sa silhouette en armure portant l’Etoile à sept branches sur la poitrine circule dans la Grand-Tour de Villevieille. L’homme est guidé par deux gardes jusque dans une salle lumineuse où l’attend la Reine du Bief.


« Votre Majesté. »


Aucun tremblement dans la voix. Sa révérence est exécutée avec sobriété. Martyn n’a pas pour vocation d’exercer un quelconque rôle diplomatique. Il est là pour appliquer la volonté des Sept, en l’occurrence du Grand Septon, et faire usage de la force pour exprimer la colère de Lycaon XII. Celui-ci avait demandé à l’homme de Tarbeck Hall de se faire une opinion sur la souveraine qui souhaite requérir à ses services afin de se rapprocher de la seule vraie Foi.


« Je me nomme Martyn Tarbeck, serviteur de Sa Sainteté Lycaon XII et meneur des Fils du Guerrier. Je suppose que vous avez été informée de ma venue. Le cas échéant, je suis venu parler de vive voix suite à votre…sollicitation. »


Inutile d’entrer davantage dans le cœur du sujet, potentiellement en présence d’oreilles indiscrètes. La Reine doit avoir l’esprit aussi affuté que la lame de son épée pour savoir qu’il s’agit de ses propres mots couchés sur parchemin et adressés à Sa Sainteté. Les bras le long du corps, ses mains sèches et recouvertes de quelques coupures refermées, stigmates d’affrontements récents, semblent contractées. L’épée à deux mains siège sagement dans le fourreau de sa ceinture à la droite de sa taille. A son âge, il utilise cette arme lourde de façon nettement plus calculée et maîtrisée que par le passé où l’homme originaire de l’Ouest faisait surtout parler la puissance d’un corps à son apogée.

Ainsi, c’est elle la Reine du royaume du Bief. Des bruits sont parvenus jusqu’aux oreilles de Tarbeck, dont immanquablement son ascendance fer-née. Rares sont celles et ceux qu’il a pu rencontrer depuis toutes ces années. Celle-ci semble vouloir se plier à un nouveau rôle, une nouvelle culture. Martyn aurait tort de négliger la guerrière qui sommeille en elle. Une intelligence certaine donc, avec des aptitudes guerrières éprouvées par le passé, et une silhouette en mesure d’émouvoir tout homme. La surprenante combinaison d’une femme qui restera certainement dans la triste histoire de ce monde.


« Aussi, j’ai le plaisir de vous informer que vous êtes parvenue à retenir l’attention de Sa Sainteté, et ce parmi les nombreuses correspondances dont il est destinataire. »

Comment pourrait-il en être autrement ? Elle et son époux sont désormais les souverains les plus puissants face à l’Empire. Ce rapide calcul politique ne peut que simplifier les éventuels maux de tête du Grand Septon.

La posture de l’homme représentant les Fils du Guerrier est droite et austère. Cette apparence morne est un trompe l’œil tant un tumulte de passion et de violence sommeille en lui depuis la fin des combats à Dorne. Ses mots pourtant favorables et amicaux ne peuvent empêcher l’homme de s’exprimer avec son habituel ton strict, lorsqu’ils sortent ainsi aussi abruptement de sa bouche et de cette barbe blanche et grisonnante. Le privilège de l’âge ? Quoi qu’il en soit, sans méconnaître le profil de celle qui lui fait face, Tarbeck s’affirme naturellement.


M A R T Y N     T A R B E C K
Une question de Foi (Terminé) Anigif_sub-buzz-29951-1512853559-4    Une question de Foi (Terminé) Ba1165cb6a21ba8122aae89fc76af905024f0a77_hq
L E S   E P E E S   D E   L A   F O I

Martyn Tarbeck
Martyn Tarbeck
Les Epées de la Foi
Messages : 93
Membre du mois : 0
Maison : Tarbeck
Caractère : Dénué de pitié - Stratège - Lubrique - Loyal - Cynique - Désabusé
Célébrité : Stephen Dillane

Infos supp.
Richesses : 36

Les Epées de la Foi

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptyVen 22 Jan - 15:42


La Reine et la Princesse sont arrivées la veille, on leur a réservé un accueil à la hauteur de leur rang, mais totalement hypocrite de la part de sa belle-mère. Elle l’a vu au premier regard, cette mégère ne peut pas la voir en couleur, mais son comportement a changé dès qu’elle a vu sa petite fille. Unique petite fille et une princesse de surcroit, il y a de quoi être fière, même si cette femme ne peut supporter d’avoir une fer-née comme belle-fille. Eren se fera un plaisir de la ramener à l’ordre au moindre soupçon d’irrespect à son égard, ce n’est pas ce genre de femme qui va lui faire peur. Elle attend même ce moment avec grande impatience, histoire de bien lui faire comprendre que sa réputation ne sort pas de nulle part.

Villevieille ne vaut pas mieux qu’Hautjardin, on la regarde toujours avec une absence totale de déférence. Fort heureusement, elle en a rien à foutre tant qu'on ne lui cherche pas des problèmes en dehors des affaires du royaume. Pour l’heure, la matinée se résume à une visite des lieux, notamment de la grand-tour, une tour à 7 faces, le message est on ne peut plus clair sur la religion qu’on y pratique depuis sa construction. Suivi de la ville et bien évidemment du septuaire étoilé, siège du Grand Septon, par contre elle rencontre la Mère du Matristère qui ne rate dès lors pas une occasion de lui rappeler les conditions de vie déplorable des plus nécessiteux, un don serait le bienvenu. Autant dire que la Reine est franchement mal à l’aise, faire preuve d’empathie ne lui est pas habituel, même inconnu, mais comme à son habitude elle fait face à l’adversité.

C’est à l’heure du déjeuner qu’elle retrouve la Grand-tour, pressée de retrouver sa fille en compagnie de sa belle-mère pour pouvoir l’enlacer, mais surtout s’assurer que tout se passe bien. Ce n’est qu’au milieu de l’après-midi qu’elle daigne bien recevoir les personnes souhaitant s’entretenir avec elle. La journée promet d’être longue et épuisante, mais c’est mieux que les derniers mois de sa grossesse où elle devait se ménager. Elle observe attentivement l’homme qui fait son entrée, suivi de son escorte de gardes. Même si l’on ne l’avait pas présenté, elle aurait tout de suite deviné qui l'envoie de par son armure et sa présentation confirme bien ses doutes.

Ser Tarbeck. C’est un honneur de rencontrer le meneur des Fils du Guerrier, j’ai entendu parler de vos exploits à Dorne. Il me plaît de vous compter comme allié. Un homme fait pour la guerre, sans compromis et coriace. Un homme qui n’a rien à faire ici, à jouer le messager du Grand Septon. La jeune femme se lève pour venir à la rencontre du Fils du Guerrier, histoire de pouvoir le regarder de plus près. Toutefois, elle garde une certaine distance, pour la bienséance. Je n’en fais pas un secret d’état, mais votre présence nécessite une attention particulière de ma part, je vais nous faire servir des rafraîchissements sur la terrasse nous y serons plus tranquilles.

La Reine n’a pas besoin d’en dire davantage pour que les domestiques se mettent à l'œuvre. Le soleil est encore haut pour pouvoir profiter du temps clément à l’extérieur, la jeune femme se met en mouvement pour rejoindre une des terrasse des pièces de vie commune. Deux gardes assignés à sa protection se placent aux extrémités de l’ouverture, tandis que les autres s’assurent d’éloigner les oreilles indiscrètes du lieu de rencontre. On ne pourra pas l’accuser de s’enfermer en compagnie d’un autre homme.

On m’a brièvement fait visiter le septuaire étoilé ce matin, je n’y ai point vu Sa Sainteté. J’en conclus que je n’ai pas réussi à retenir suffisamment son attention au point de mettre ses affaires en pause pour venir à ma rencontre. Ou bien les Dieux souhaitent mettre ma patience à l’épreuve. N’est-ce pas une vertu de l’Aïeule ? Une qualité qu’elle possède déjà, mais dans ces conditions elle ne peut se permettre de trop attendre.

Installez-vous je vous prie. L’invite-t-elle en prenant elle-même place dans l’un des fauteuils à leur disposition de chaque côté d’une table contenant divers fruits et vins. Est-ce donc auprès de vous que je dois prouver ma dévotion ou aurais-je l’honneur de rencontrer et converser avec Sa Sainteté ?


Une question de Foi (Terminé) Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptySam 23 Jan - 15:27

La Reine s’avance face à lui et évoque aussitôt Dorne, terre sur laquelle il s’est illustré aux côtés des bieffois emmenés par lord Cuy. Martyn l’observe attentivement dans sa posture ainsi que dans sa manière de s’exprimer. A priori, elle semble à peine plus âgée de cinq ou six ans que ses enfants…ou plutôt ceux de Lyonel à Tarbeck Hall. Le guerrier de la Foi n’est pas perturbé par ce constat et se tient solidement sur ses appuis, représentant assez bien le faiseur de veuves expérimenté. Il ne compte ni lui donner la leçon, ni la vilipender.

Soit, je vous suis Votre Majesté.

Brut de décoffrage, la réponse de Martyn est limpide. Du soleil et des rafraîchissements ? La terreur fer-née s’est bien adaptée aux nouvelles contingences de son existence. Cette capacité d’adaptation, certainement vue par certains comme de la lâcheté, révèle à ses yeux une force que l’on ne retrouve pas chez toutes les femmes et les hommes de Westeros. Ainsi, ses pas emboîtent ceux de la Hightower et les gardes verrouillent tout accès au lieu de rencontre. Souhaitant ardemment rencontrer le Grand Septon, elle fait preuve d’impatience…ou se fixe alors un objectif très élevé. Lycaon XII aurait cessé ses activités pour venir à la rencontre d’Eren Hightower arrivée subitement dans le septuaire ? Il n’existait que peu de chances pour qu’un tel scénario se déroule.

De longues réflexions occupent les journées de Sa Sainteté.


Les yeux plissés à cause du soleil, Martyn observe les environs puis entreprend de s’asseoir une fois Eren installée sur son fauteuil. Un plateau contenant divers fruits de saison occupe la table ainsi que des coupes accompagnant une carafe à vin. L’attention de Tarbeck reste portée sur les mots de la Hoare de naissance. Le Fils du Guerrier se demande alors si ce qu’il pense être de l’impatience et de l’ambition n’est pas en réalité une inquiétude, une forme de souffrance. La tueuse fer-née est-elle dans son rôle qui lui intime de s’adapter ou se sent-elle en danger ? La Reine est devenue mère aussi tandis que les Iles de Fer paraissent désormais comme une puissance relativement secondaire.

Il connaît votre histoire, il sait qui vous êtes. Pourtant, je suppose qu’il ne s’est pas montré incommodant avec vous. Sa bienveillance est offerte à ceux qui découvrent la vérité de la seule Foi des Sept.


Sûrement, Lycaon XII garde en tête son origine fer-née mais surtout la guerrière à la tête de ces nombreux navires pillards prêts à déferler sur les côtes comme un déluge tombé du ciel. , la situation n’est plus la même et tout le monde a intérêt à collaborer mais beaucoup d’autres personnes doivent avoir la même image en tête. Alors, le Grand Septon pourrait avoir quelques réserves à la rencontrer de par la menace qu’elle peut représenter à son égard et par les réactions éventuelles qu’une telle rencontre pourrait susciter.


Vos yeux connaissent la férocité de cette époque et vous souhaitez le meilleur pour vous…et votre enfant je suppose ?


Un adoubement du Grand Septon s’avérerait salvateur et renforcerait sa légitimité sur le trône du Bief. Si elle n’est ni reconnue, ni appréciée, il se pourrait qu’une telle malchance pourchasse sa progéniture. La peur relative à sa propre descendance est souvent plus difficile à contrôler que celle uniquement portée sur l’individu. La guerrière des Iles de Fer est devenue d’une certaine manière la cible qu’elle recherchait à atteindre. Certes à la tête d’un royaume puissant, la flamme belliqueuse et sans peur qui devait briller dans ses yeux à l’époque semble désormais écouter son instinct de survie. Tarbeck se désintéresse de la boisson contenue dans la carafe et maintient ses avant-bras bien ancrés sur les rebords du fauteuil. L’alcool finit par éveiller ses pulsions de tuerie et l’endroit n’est pas le plus opportun pour ça, dans un édifice à sept étages et sept face non loin du Septuaire Etoilé.


Je ne suis pas Septon pour juger pleinement de votre Foi. Mais, mes entrevues avec Sa Sainteté sont régulières puisque cela fait désormais longtemps que je suis à son service. Peut-être pourrais-je porter un mot afin de lui rafraîchir la mémoire à votre sujet.


Tarbeck envisage de réaliser un geste en sa faveur. En réalité, l’homme aux cheveux grisonnants sait qu’il s’agit aussi de la raison de sa venue ici mais la Reine du Bief ne peut désormais ignorer l’ancienneté de la relation qui existe entre Lycaon XII et le guerrier de la Foi. Et lui de rajouter quelques secondes après ces mots en l’observant fixement.


Le voulez-vous ?


Sa réponse paraît prévisible mais ce sont plus la manière et les mots choisis qui suscitent la curiosité du chef des Fils du Guerrier.


M A R T Y N     T A R B E C K
Une question de Foi (Terminé) Anigif_sub-buzz-29951-1512853559-4    Une question de Foi (Terminé) Ba1165cb6a21ba8122aae89fc76af905024f0a77_hq
L E S   E P E E S   D E   L A   F O I

Martyn Tarbeck
Martyn Tarbeck
Les Epées de la Foi
Messages : 93
Membre du mois : 0
Maison : Tarbeck
Caractère : Dénué de pitié - Stratège - Lubrique - Loyal - Cynique - Désabusé
Célébrité : Stephen Dillane

Infos supp.
Richesses : 36

Les Epées de la Foi

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptyMar 2 Fév - 21:51



Ce n’est pas tous les jours que la Reine fait face à un guerrier. Certes, elle dispose de chevaliers assignés à sa protection, des Bieffois selon les désirs de son mari qui ne veut pas voir de fer-nés traîner autour de sa femme, comme si elle avait besoin de quelconque protection. Ils sont surtout présents pour la galerie, elle sait se défendre, son corps porte les stigmates des batailles passées, la seule différence est qu’elle ne porte plus son épée à la taille. Sans celle-ci, elle se sent bien vulnérable, mais ne se sent pas davantage en sécurité avec ses gardes. Ils sont des étrangers envers qui elle n’accorde aucune confiance. On n’est jamais mieux servi que par soi même.

Le guerrier se tient droit, et communique comme un homme habitué à donner des ordres et guider vers la victoire. Il défend l’absentéisme du Grand Septon, intérieurement la jeune femme raille les quelques reflexions qui tiennent un homme de Foi occupé. On ne lui fera pas croire qu’il entend et porte la parole du Dieu aux sept facettes. Des pensées qu’elle garde pour elle tandis que son visage n’exprime que sympathie à l’égard de son invité impromptu. Le chevalier Tarbeck lui rappelle la menace qu’elle a représenté par le passé, princesse pillarde à la tête d’une Flotte qui mettait à sac le Bief, le Nord et Dorne il n’y a pas si longtemps.

Il a fait preuve d’indulgence si je peux dire et d’un certain ravissement à me voir embrasser la Foi plutôt que de poursuivre mes croyances païennes. Mais elle se doute qu’une mise à l’épreuve lui sera concoctée et la présence du chef des Fils du Guerrier en fait sûrement partie. La prudence est de mise malgré le respect qu’elle éprouve face à un guerrier de renom. D’ordinaire elle chercherait à tester cette relation naissante, repousser les limites et à s’imposer pour obtenir le respect, comportement primordial auprès des fer-nés, mais ici la stratégie est tout autre. Elle inspire toujours autant la peur de par son passé, mais on doit respecter son titre, sa couronne, plus que sa personne.

Elle a eu tout le temps d’observer et d’apprendre depuis sa retraite de la Flotte de Fer et pendant sa grossesse à Hautjardin. Ici, c’est l’hypocrisie qui règne sur la conduite des hommes et femmes. Alors elle joue le jeu, elle doit se faire accepter même si les nombreuses attaques du passé ne jouent pas en sa faveur. Mes yeux connaissent la férocité de la loyauté Ser Tarbeck, mon parcours n’est certes pas orthodoxe, j’ai malgré tout toujours été loyal envers mon père, je dois désormais l’être envers le royaume de mon époux et de nos héritiers. N’est-ce pas le rôle d’une femme que de jurer fidelité à l’homme qui régente son existence ? Le père, ensuite l’époux. D’une certaine façon, sa situation n’est pas différente des dogmes imposés, si ce n’est qu’elle a eu plus de liberté que la majorité des femmes. Elle s’en félicite, même si ce n’était pas suffisant pour y échapper totalement. Il faut dire que son père était très convaincant lorsqu’il fallait et l’avait poussé à s’allier au Bief à travers elle.

L’amertume est audible, cette guerre lui a énormément coûté. La jeune femme s’empare de sa coupe et boit une gorgée de la liqueur sucrée, non sans remarquer qu’il se désintéresse de la boisson. Rigide dans son fauteuil, mal à l’aise peut-être ? Sans doute, sa place n’est pas ici à parlementer avec une Reine, mais il n’est pas ici sans raison. L’offre est généreuse Ser Tarbeck, toutefois je considère déjà votre venu comme un signe qu’il sait tout de ma présence en cette ville sainte. Je patienterai jusqu’à ce qu’il consente à me recevoir, je respecterai sa volonté et celle des Sept. Elle en a la certitude, le Grand Septon mettra sa patience et sa conversion à l’épreuve dans les jours à venir. Il vous a envoyé à moi pour une raison, qui n’est pas celle de me tenir simplement compagnie. Le chevalier vaut mieux que ça. Il ne tient qu'à lui d'être honnête, ou de se ranger à l'hypocrisie ambiante.


Une question de Foi (Terminé) Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptyLun 8 Fév - 21:36

La Reine du Bief a dû recevoir une réponse aux mots adressés par ses soins à Sa Sainteté pour qu’elle puisse évoquer son indulgence et son ravissement. Quelle est la véracité de ses paroles ? Elle peut penser tout autre chose des mots probablement choisis avec intelligence par Lycaon XII. Martyn adopte une posture songeuse devant les réponses argumentées de la Reine. Sa vivacité d’esprit est plaisante et sa capacité d’adaptation est surprenante pour une fer-née. Tout cela dénote d’une intelligence rare pour ce beau brin de femme insulaire. Malheureusement, les faits sont là et certains esprits affûtés ne peuvent pas ignorer qu’elle est en train de jouer une partition en vue de séduire et de légitimer sa position.

« Ce n’est pas aussi évident, Majesté. On ne peut effacer les mémoires par exemple. Vous êtes la descendante d’un homme qui a voulu conquérir le continent par la force et la Commandante de Fer-Nés pillant et ravageant tout ce qu’ils pouvaient trouver sur leur chemin. Vous avez un nom qui a fait l’histoire.»

Elle affirme avoir la patience nécessaire avant une éventuelle entrevue avec Lycaon XII. Etrangement, son attitude paraît légèrement contradictoire. Peut-être que cette impression est trompeuse pour le chevalier originaire de l’Ouest. Quoi qu’il en soit, il compte bien évoquer à nouveau cette nécessité tant son parcours est hors du commun.

« Il vous faudra de la patience, c’est certain. Attendre votre entrevue avec le Grand Septon est une chose, mais suivre le parcours qui sera le vôtre en est une autre. Vous êtes courageuse. Vous ne semblez, à priori, pas disposer de la moindre pièce en acier sur vous au milieu de nobles et de roturiers du Bief qui ne doivent guère vouloir vous vouer sincèrement le respect qui vous est dû en tant que Reine. »


Certes, il y a une guerre en cours et l’Empire se tient aux portes du Bief. Mais, les habitants de cette contrée verdoyante n’oublient pas leur propre identité, leur histoire. Certains peuvent difficilement accepter que leur Reine ait été une pillarde, une païenne. Celle-ci veut connaître la raison de la venue de Martyn. Sa question paraît suffisamment directe pour que le chevalier se redresse et croise ses mains sur la table, comme si il comptait aborder les choses avec un peu plus de gravité dans le regard et dans sa voix.

« Je viens vous prêter conseil de vive voix suite à l’envoi de votre parchemin à Sa Sainteté. N’y voyez pas une bienveillance déguisée mais plutôt nécessaire puisque nous avons l’Empire à nos portes et une alliance à protéger. Il serait fâcheux pour le Grand Septon qu’un malheur survienne à la tête du Bief et que les cartes soient rebattues. Dans d’autres circonstances, si j’avais eu à vous faire face lors de vos raids, je consens que je n’aurais eu aucun scrupule à vous décimer et faire de vous un exutoire jusqu’à ce que je me lasse de vos plaintes. »

Prononcée dans l’intimité de ce face à face, sa dernière phrase énoncée d’une traite souligne plus que tout autre qui est Martyn Tarbeck. Le rude silence qui suit tranche avec la quiétude de cet endroit. Aidé par l’expérience de l’âge, il lui fait entrevoir qu’elle ne pourra pas le berner aisément.

« Aujourd’hui, les circonstances font que je suis certainement le mieux placé pour vous conseiller pour le bien de notre alliance. Je ne vous demande pas de me prouver votre foi, d’autant plus que vous avez dû faire tourner bien des têtes…je serais bien incapable de distinguer votre sincérité. Alors, si tel est le cas pour moi, ce sera malheureusement plus difficile avec Sa Sainteté. »

Finalement, le moment est venu pour lui de saisir sa coupe de vin. Evoquer ces raids, son potentiel de violence et sa vision stratégique de la situation a fini par lui donner envie de se réchauffer le thorax. Avec le temps, Martyn a appris à maîtriser ce penchant pour le spiritueux et les passions qui l’animent pour savoir les exprimer pleinement le moment venu.


« Aussi, je vous crois un certain talent pour survivre. Mais, je vous trouve aussi bien audacieuse. Bien que j’estime votre époux, vous ne devriez pas vivre uniquement à travers lui en tant que Reine. Il vous faut une stratégie et tisser votre toile, année après année, décennie après décennie. Votre père était un stratège. Je vous ai tendu la main, faîtes ce que vous souhaitez. »


Quelque part, il lui tend un piège odieux et Martyn tente de l’influencer en évoquant l’expérience de son père Harren. Il lui a proposé vaguement son aide et après son refus, il ajoute que ce ne sera pas aussi évident qu’elle l’imagine mais qu’elle pourrait y parvenir. Maintenant, si elle revient sur ses propos elle donnera de l’importance à Martyn, qui n’est pas dans l’obligation d’accepter après s’être vu opposé un premier refus, manifestera peut-être son incertitude et ouvrira une brèche dans ses propres défenses. Sinon, elle prend le risque d’avoir des regrets, de s’isoler, de ne pas avoir plusieurs atouts dans sa manche et de ne pas devenir la Reine qu’elle pourrait être. Et puis qui sait, c’était peut-être ça l’épreuve ? Refuser l’aide des Fils du Guerrier et solliciter uniquement le Grand Septon n’est-il pas un moyen de soupçonner l’honnêteté de sa démarche ?


Tarbeck repose sa coupe sur la table, tenant toujours celle-ci entre ses doigts. Un ton plus léger prend forme dans sa voix, même si le sujet n’est pas qu’une simple anecdote et révèle la dureté de cette époque.

« J’ai le regret de vous informer de la disparition de Lord Cuy.  Lors du siège de Noirmont, il a péri. Le saviez-vous ? »


M A R T Y N     T A R B E C K
Une question de Foi (Terminé) Anigif_sub-buzz-29951-1512853559-4    Une question de Foi (Terminé) Ba1165cb6a21ba8122aae89fc76af905024f0a77_hq
L E S   E P E E S   D E   L A   F O I

Martyn Tarbeck
Martyn Tarbeck
Les Epées de la Foi
Messages : 93
Membre du mois : 0
Maison : Tarbeck
Caractère : Dénué de pitié - Stratège - Lubrique - Loyal - Cynique - Désabusé
Célébrité : Stephen Dillane

Infos supp.
Richesses : 36

Les Epées de la Foi

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptyJeu 11 Fév - 15:20


Je suis à égale mesure l’ennemie d’un Empire aux ambitions similaires avec en son sein une descendante Targaryen qui sont à l’origine de cette conquête. Bien entendu, mes actes passés ne sont pas en ma faveur, toutefois il est préférable de nous compter comme alliés qu’en ennemis. Les Gardener l’ont bien compris, Hightower aussi. Mon regretté père a fait son choix en leur faveur et le peuple ferait bien de ne pas l’oublier. Mais si c’était aussi simple, elle n’en serait pas là, à tenter d’amadouer le Grand Septon. Cette alliance, signée au plus fort des Hoare, quand ils étaient encore tous unis, était primordiale pour le Bief. Mais leur réputation a été éprouvée par la division du Conflans menée par Tully, suivi de celle, plus interne, de son frère Joren éliminé la semaine suivante. Ils ont subi quantité d’épreuves en l’espace d’un an, beaucoup se sentiraient écrasé par le poids, mais un Hoare se relève plus fort et vigoureux.

Mais pendant que Yoren poursuit l'œuvre de leur père dans le Conflans, elle est coincée à la tête d’un royaume qui n’a que peu d’estime pour sa cruauté. Crainte oui, mais un respect tout relatif. Elle ne peut pas leur en vouloir, étant donné le peu de considération qu’elle apporte à leur égard. Pas d’armure non, comme vous le précisez si bien, j’ai été la commandante d’une flotte et une pillarde, je sais me défendre, et mon mari veille à ma sécurité à travers ses gardes. D’un vague signe de main elle désigne les deux chevaliers visible. Ils n’en voient que deux, mais elle dispose d’une dizaine d’hommes. A redouter des hommes, elle redouterait davantage des fer-nés que des Bieffois, elle ne les sous-estime pas pour autant.

Elle lui demande la raison de sa visite, un haussement de sourcils accueille la réponse. Le Grand Septon redoute donc que la pillarde attente à sa vie ? Ils ne voient pas en elle une alliée. Il termine son élocution et un sourire s’épanouit sur le visage de la Reine. Elle laisse le silence peser sur eux un bref instant. Votre honnêteté est tout à votre honneur. Faites la queue Ser Tarbeck, vous n’êtes pas le seul ni le premier à me faire savoir votre antipathie, vous pourrez me cracher dessus lorsque ma tête se trouvera au bout de la pique du vainqueur. La vôtre, ou celle d’un autre, mais nous n’en sommes pas à ce stade. Bien sûr qu’elle finira par mourir et sans doute pas de vieillesse, elle mourra comme tout fer-né digne du nom Hoare, au combat.

Cependant, il offre ses services de conseiller et … l’encourage-t-il a s’imposer malgré sa condition de femme ? La réflexion la laisse bien songeuse et perplexe. Une stratégie Ser ? Dans quel but ? Mon mari et moi sommes la seule puissance en mesure d’égaler l’Empire. Je n’ai pas davantage d’intérêt à m’attaquer à la Foi qui représente une force non négligeable dans notre entreprise. Précisez votre pensée je vous prie. Malgré le ressentiment qu’elle éprouve à l’égard de Manfred, elle applique l’unité de leur mariage contre l’Empire. Oui, son père était un excellent stratège, son mari également, elle n’en doute pas. Certes, elle n’est pas sur le devant de la scène, il ne l’en tient pas à l’écart pour autant. Son rôle, à elle, se situe ailleurs. C’est un accord qu’ils ont passé il y a bien longtemps.

Il aborde le sujet Cuy, décidément cet homme la laisse bien perplexe, mais elle y voit une stratégie de sa part. Prêcher le faux pour savoir le vrai, à sa manière. Il y a de cela plusieurs mois Ser oui, insinuez-vous que je ne m’intéresse pas au sort de mes vassaux ou auriez-vous une information formelle à me fournir ? Une requête peut-être ?


Une question de Foi (Terminé) Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptyVen 19 Fév - 10:41

L’insulaire devenue Reine du Bief le laisse assez perplexe. A l’écouter, tout n’est qu’histoire de puissance, de rapport de force. Martyn comprend bien la signification de ses mots et flaire une fragilité possible qui se cache derrière la position défensive qui est la sienne. Tarbeck se redresse à mesure que la discussion progresse, l’avant-bras posé parallèlement à son buste. Empire, Targaryen, Gardener, Hightower…Tous ces noms sont les limbes de l’Histoire de Westeros au sein desquels Eren Hightower ne peut s’échapper. Les Enfers débutent ici et son aveuglement sur le sujet prend une tournure intéressante pour Martyn qui la laisse dans ses certitudes maintenant qu’il a trouvé ce qu’il cherchait.

« Je ne contredirai pas les mots d’une Reine, Votre Grâce. »


Après tout, il ne devait pas attendre davantage de sa part. Elle reste une Hoare, une pillarde agissant uniquement selon la loi de la brutalité et de l’opportunisme. Lui rappeler qu’elle n’est plus en armure ou sur les flots ne semble avoir aucun effet. Alors, le Fils du Guerrier n’insiste pas davantage. Martyn conserve son air placide et sévère alors qu’elle sourit devant les conséquences d’un éventuel affrontement entre eux, si celui-ci avait eu lieu par le passé.


« Vous ne m’êtes pas antipathique. Si nous nous étions affrontés, nous aurions juste été ennemis, Votre Grâce. »

A l’évocation d’une stratégie, la Reine évoque tout de suite le souhait d’être aussi puissant que peut l’être l’Empire. Quelque part, dans sa position, on peut facilement en déduire qu’il est possible que cela relève de l’obsession. Le Guerrier de la Foi scrute le visage de la Reine avec intérêt pour mesurer le degré de sincérité de ses paroles.

« Mon rôle n’est pas de penser à votre place, Votre Grâce. Vous avez raison de vous fier à votre époux dans votre entreprise commune si c’est ce que vous recherchez. Il détient toutes les cartes entre ses mains. »

L’homme originaire de Tarbeck Hall n’allait pas signifier à la Reine ce dont elle a besoin et comment elle doit y parvenir. Peut-être qu’il n’y a pas d’autre solution possible pour elle. Le Grand Septon parviendra probablement à la mettre en difficulté tant son héritage fer-né est prégnant alors qu’elle incarne la Reine du Bief aujourd’hui. A l’évocation de Lord Cuy, la riposte est soudaine de sa part et Martyn prend une longue inspiration avant de répondre d’un ton mesuré aux soudaines questions d’une Reine peut-être préoccupée.

« Pourquoi pensez-vous que j’insinue quelque chose ?...J’ai simplement combattu à ses côtés dans la chaleur de Dorne. »

Ce qui n’est pas faux. Le souvenir est proche. Il se souvient encore de leur périple dans le sable dornien, celui-ci s’insinuant partout, même sur le visage. Mais, il observe tout de même une part de culpabilité dans les paroles de la Reine. Il croirait presque qu’elle se pense en faute de quelque chose ou dans l’incapacité d’agir.

« Vous n’avez guère besoin de moi, vous avez la force d’âme nécessaire pour réussir vos projets. »


L’homme saisit sa coupe de vin tranquillement pour la reposer vide dans les instants qui suivent. Il a désormais quelques idées qui lui permettent de toucher du doigt les possibles fragilités de la Hoare de naissance. Maintenant que celle-ci a répondu avec tant d’ardeur pour signifier qu’elle est maîtresse de la situation qu’elle connaît, Martyn préfère reconnaître la puissance de la Reine. Pour mieux la perturber ? Il ignore si elle est certaine de son discours. Plus le temps passe, plus il compte la faire chuter de haut…et peut-être ainsi augmenter sa valeur et être en position de force face à elle ? Lui n’a strictement rien à perdre et peut se permettre de la travailler avec le temps, à l’usure du mental. Ses objectifs semblent si élevés et sa position si inconfortable dans le Bief qu’il pense être en mesure de franchir les barrières de la Reine sans avoir à sortir l’épée de son fourreau ou de hausser le ton de sa voix.


M A R T Y N     T A R B E C K
Une question de Foi (Terminé) Anigif_sub-buzz-29951-1512853559-4    Une question de Foi (Terminé) Ba1165cb6a21ba8122aae89fc76af905024f0a77_hq
L E S   E P E E S   D E   L A   F O I

Martyn Tarbeck
Martyn Tarbeck
Les Epées de la Foi
Messages : 93
Membre du mois : 0
Maison : Tarbeck
Caractère : Dénué de pitié - Stratège - Lubrique - Loyal - Cynique - Désabusé
Célébrité : Stephen Dillane

Infos supp.
Richesses : 36

Les Epées de la Foi

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) EmptyMar 6 Avr - 15:32


La jeune femme manque certainement de subtilité et de tact, elle n’en avait pas besoin jusque là et c’est parce qu’elle n’était pas tendre qu’on la respectait. C’est d’autant plus présent lorsqu’elle ne parvient pas à cerner son interlocuteur, elle se sent épiée par cette conversation, mise à l’épreuve ou en quête d’influence sur une tête couronnée, quel est le but du chevalier ? Sa présence n’est pas anodine c’est certain, et sans doute lié au Grand Septon ou a des ambitions plus personnelles. Quoi qu’il en soit, son comportement ne changera pas tant qu’elle n’aura pas déterminé les intérêts du chevalier.

Ce n’est pas auprès de lui qu’elle parlera de sa sollicitation auprès du Grand Septon, ni même de lui qu’elle acceptera ses conseils. Eren est loin d’être bête, tout ce qui se raconte sur cette terrasse sera répété, voir peut-être déformé, à Lycaon. Le chef des Fils du Guerrier est un chevalier, un homme formé pour la guerre, doué pour porter des accusations subtiles et s’en défendre par la suite. Lui assurer les multiples sévices qu’elle aurait subi entre ses mains et prétendre qu’elle ne lui est pas antipathique… A aucun moment il ne précise le fond de ses pensées, sous couvert de courtoisie envers une Reine.

Ce qu’il en ressort de cette conversation, c’est de la méfiance envers le chevalier. Il cesse toute conversation en lui donnant principalement raison, c’est elle la reine, lui le chevalier. La situation n’est pas plus claire qu’à son arrivée, si ce n’est qu’elle se doute fortement que sa présence n’est pas seulement dû à la volonté du Grand Septon. Devrait-elle poursuivre cette conversation pour démêler le vrai du faux ? Est-ce si important que ça ? Une partie d’elle-même jouit de sa docilité, oui, la reine c’est elle et personne ne peut remettre en doute ses décisions ou paroles, mais l’autre est désireuse d’une bonne confrontation. Verbale, à défaut d’être physique, ce serait toujours ça de pris, cela lui manque tellement…

Vous avez le droit d’être en désaccord, et de l’exprimer tant que c’est fait avec respect. Elle décide de rester raisonnable et ne précise pas qu’elle préférerait qu’il soit honnête au lieu de lui donner raison sous prétexte qu’elle est Reine. Il ne lui serait d’aucune utilité de se fâcher avec le chef des fils du guerrier, il lui est plus important de préserver une relation cordiale avec la Foi. Ser Tarbeck, vous m’avez honoré de votre présence, si c’est là tout ce que vous avez à me dire ? J’ai beaucoup de responsabilités en l’absence de mon mari.


A toi de voir si tu souhaites poursuivre, répondre ou demander la clôture du rp ** Désolée pour l'attente


Une question de Foi (Terminé) Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Une question de Foi (Terminé)   Une question de Foi (Terminé) Empty


Contenu sponsorisé


Une question de Foi (Terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Une question de Foi (Terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief :: Villevieille-
Sauter vers: