Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
40% de remise sur les Nike Air Max 90 FlyEase
Voir le deal
83.97 €

 

 Me and the Devil

Aller en bas 
MessageSujet: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyMar 22 Déc - 11:40

Les derniers préparatifs allaient bon train. Je devrais partir à toute vitesse pour Villevieille avant le lendemain matin, et en carrosse avec changements de bêtes de trait toutes les quatre heures en route pour atteindre plus vite encore mon domaine natal, et les bateaux qui nous emmèneraient et assureraient l’escorte du voyage vers l’Ouest. Avec des armées impériales à Grassy Vale et si proches de la Mander ne laissait aucune place à l’improvisation ni à l’hésitation. Il fallait frapper vite et fort. Tenté malgré tout de laisser la situation militaire se dégrader plus encore pour forcer les puissances neutres à agir, j’avais tout de même pris des dispositions pour laisser planer l’espoir de victoire d’une coalition. Je devais sans arrêt osciller entre le fait de gagner par moi-même, d’asseoir ma légitimité en m’en prenant sans pitié à l’ennemi, et la tentation de nous mettre au pied du mur pour provoquer une réaction chez nos « amis et nos alliés » pour économiser du sang bieffois et assurer nos chances de victoire. Ce n’était tout simplement pas facile comme position à tenir, d’autant que la qualité de nos renseignements dépendait aussi bien d’espions qui pouvaient parfois être corrompus ou leurrés par nos ennemis, tout autant que de reconnaissances terrestres ou navales qui ne pouvaient jamais être totalement efficaces. Nous n’avions simplement pas les effectifs pour couvrir en permanence toutes les zones de guerre…


Et il y avait en sus de cette armée qui marchait sur nous, le souci de la taille et de la qualité de la flotte impériale. Rien de simple non plus, dans cette affaire-là. Il fallait la jouer fine, car s’il fallait beaucoup de temps pour construire une flotte et entraîner toute une marine à la guerre, tout pouvait partir en fumée en seulement quelques heures d’une affaire mal engagée. Retrait donc, provisoire, mais de sorte à attendre les entrées en guerre potentielles du Val et de l’Ouest de notre côté. Nous avions au moins l’avantage de pouvoir étirer les lignes impériales, qui ne pouvaient pas se permettre de laisser sans surveillance les immenses zones du Détroit que certes nous ne pouvions pas atteindre, mais que le Nouvel Empire Valyrien pouvait menacer, sans parler des pirates ou des valois s’ils se laissaient aller à la belligérance.


J’avais mis la touche finale à ma missive pour la flotte. Mes affaires étaient en train d’être préparées par tous les valets, il ne me restait plus qu’à me coucher tôt pour tenter demain, au cours du trajet, de continuer de travailler. Pour ce faire, rien de moins qu’une tablette de ma conception pour continuer d’avoir un support à mi-hauteur pour écrire en toute tranquillité. Tant de sujets requerraient encore mon attention…


Mais je n’en oubliais pas pour autant les autres aspects de ma vie. Si j’allais regarder quelques instants ma fille dormir –il était déjà assez tard-, je saluais sa nourrice et prenais quelques nouvelles avant de m’éclipser en faisant tout pour ne pas réveiller le bambin. Et me voilà qui arrive bientôt dans les appartements de Dame mon Epouse, Eren Hightower, née Hoare. Quand j’entre, j’entends les bruits d’eau d’un bain. Je m’avance sans vergogne, et congédie sur mon passage les servantes que je rencontre. Quand je déboule en plein cœur de ses appartements, la belle –dont les marques liées à l’enfantement s’estompent déjà- est en pleines ablutions et je la dévisage avec une stupeur exagérée.



| Vous ma Dame, dans un bain parfumé ? Moi qui vous pensais plutôt du genre à prendre votre temps dans quelque baquet d’eau salé ou de sang de vierge, voire des deux, afin de préserver aussi bien votre corps de guerrière que votre beauté ? |


Je la taquine, la tance, comme toujours. Je tire un siège, et m’assieds près du bain sans demander sa permission. C’est moi, le Roi. Et son mari. Son Seigneur et Maître, selon l’expression consacrée, même si j’ai épousé un requin tout prêt à me dévorer au besoin. Je me fais plus proche, ton toujours badin mais moins faussement sérieux.


| Tout est fin prêt pour mon départ. Puis-je espérer que tu n’égorges aucune de ces pintades qui t’assistent, durant mon absence ? |



We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyMar 22 Déc - 15:09

Ce sont les nerfs à vif que la jeune femme se laisse glisser dans le bain, respirant les vapeurs chaudes et parfumés qui lui taquinent les narines. Tendue comme un arc, elle avait demandé un bain chaud, mais l’eau n’était pas suffisamment chaude et avait ordonné de tout refaire, même s’il fallait attendre. Elle veut de l’eau chaude, pas tiède, quitte à se brûler la peau. Le seul remède pour dénouer ses nerfs. Ceryse s’était égosillé toute la journée, la gouvernante et les mestres s’étaient relayés pendant que la Reine les houspillait d’être des incapables pour soulager son bébé.

Eren est capable d’avoir une patience inégalable, mais entendre sa fille souffrir abat tout son flegme en moins de 5 minutes. Toutes les distractions du monde offertes par ses dames de compagnie n’avaient pas davantage réussi à la maintenir éloignée de sa fille. Ce n’est que lorsque Ceryse s’endormit que la Reine s'autorisent à un bain, au final elle se demande ce qui est le plus fatiguant entre son impuissance à soulager son enfant ou une journée d’escarmouche. Dans tous les cas, elle aurait nettement préféré la seconde option.

L’incapacité des domestiques à lui confectionner un bain aussi chaud qu’elle les aime ne fait qu'accroître son état d’énervement, elle les perçoit toutes tremblantes et nerveuses tandis qu’elles vidaient l’eau et remplissaient de nouveau. Pour un peu, la Reine prendrait presque davantage de plaisir à les houspiller de nouveau si elle n’avait pas vraiment besoin de ce bain, encore que sa conception d’un bain est bien différente étant donné sa peau rougie.

Comme si ça ne suffisait pas son mari décide de lui rendre visite, sans y avoir été convié au préalable et congédie les domestiques au bord de la crise de nerf. Si elle est contrariée, son visage n’exprime rien de plus qu’un profond ennui. Les vierges n’ont que peu de saveurs, insipides. Les bains de sang, je les préfère quand ils giclent au passage de la lame de mon épée, plein de vitalité, encore chaud. Si le grand septon l'entendait, il en serait tout retourné, pourtant, c’est la vérité. Rien ne l’enchante plus que de sentir les éclaboussures sanglantes de ses ennemis passés au fil de l’épée.

Sa nudité ne la dérange pas, la Fer-née ne possède aucune pudeur, puis il a déjà vu tous les aspects de son corps depuis leur mariage. Il serait sans doute capable de décrire chacune des cicatrices ornant la peau de sa femme. Manfred agit comme le maître des lieux, ce qu’il est il faut bien le reconnaître, voilà trop longtemps qu’elle lui laisse penser qu’elle se fait docile. En devenant sa femme, elle est aussi devenue maîtresse des lieux et d’un royaume. A terme, elle espère bien posséder deux royaumes à minima.

Répondre à tes espoirs serait t’accorder plus de plaisir que je t’en donne déjà, elles sont ennuyeuses et gloussent à longueur de journée ce serait faire preuve de clémence. Craindrais-tu de me laisser seule pendant ton absence ? Elle pourrait le croire, il commence à la connaître, peut-être se doute-t-il que sa patience et son rôle commencent à devenir lassant. Tes mains sont-elles trop fatiguées d’avoir manié la plume pour gratter le papier ou puis-je jouir de compagnie pour me laver ? S’enquit-elle. Sans conteste une invitation, qu’il assume donc d’avoir congédié les servantes avant qu’elles aient terminé leurs obligations.

Y a-t-il des nouvelles à connaître ? Je n’ai guère eu l’opportunité d’écouter les rumeurs du jour. En bonne Fer-née et bonne Reine, elle tient à rester informée des événements qui frappent Westeros, mais surtout du Bief et du Conflans. Ceryse l’a tenue éloignée des langues trop pendues toute la journée.

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyMar 29 Déc - 11:48

Comme toujours, je me tiens prêt à pousser mon avantage. Sans pause ni vergogne. Parce que c’est dans ma nature, comme le renard reniflant sa proie. Il ruse, il feinte, il fait semblant d’oublier, de se rendre à la raison devant les difficultés et de passer à autre chose. Mais il revient toujours à la charge, tant qu’il y a des poules et des œufs à prendre, tant qu’il flaire l’odeur de quelque chose qu’il peut se mettre sous la dent. Et cette fois, c’est ma propre épouse. C’est plus que du désir ; c’est une pulsion de nécessité. Depuis tout jeune je ne peux pas m’en empêcher. Depuis cette maladie, depuis l’expérience de cette fièvre dévorante. J’étais hanté par ces choses qui me trituraient en permanence l’esprit et manipulaient ma psyché pour en faire quelque chose de terrible et de violent à la fois. J’avais besoin de me repaître de corps, de mon ascendant sur eux, et de ce que j’en apprenais. J’avais aussi besoin de me confronter à mes propres démons. A tenter de reprendre le contrôle sur eux, de faire en sorte de repousser mes propres limites.


Eren était particulière. Elle avait le vice et le péché en elle. A mes yeux, elle incarnait tout ce que je désirais de beauté et de résistance. Mais d’un autre côté je ne pouvais pas me lâcher avec elle. Jamais. Comment réagirait un peuple si j’équarrissais sa reine, toute fer-née et païenne supposée’ qu’elle était ? Et puis je devais bien avouer qu’elle avait rendu mes ténèbres moins silencieuses et moins solitaires. Elles n’étaient plus quelque chose dont j’avais honte, dont je devais me prémunir. Elles étaient une sorte de jardin secret dans lequel je pouvais par moments plonger avec allégresse, bien que toute en retenue… Comme une pause gourmande, mais pleine de vices que je devais encore cacher.


Quoiqu’il en soit, la belle ne se laisse pas démonter. Je lève ostensiblement les yeux au ciel, pour lui montrer à quel point ses réparties fer-nées manquaient d’originalité, par pur esprit de contradiction vous en conviendrez aisément.



| Voilà ce qui arrive quand on éduque des femmes assez loin de leur juste place, plaise aux Sept que tu t’assagisses et ne confonde pas vices et devoirs… |


Ironie terrible, je ne la changerais pour rien au monde ; elle me distrayait bien trop. En sus, elle était utile à sa façon. Même si j’avais fatalement peur pour ma peau, surtout quand je ne pouvais pas porter Vigilante au côté, il n’en restait pas moins que c’était autant sa perversion intrinsèque que le sentiment de danger qui émanait d’elle qui m’émoustillait au plus haut point. Je ne la regarde pas plus que ça, pour ne pas vriller trop vite. En sus, ce serait peu… Professionnel. Au départ, je n’étais pas tellement là pour ça. Si elle se laisse ainsi faire, c’est parce qu’elle n’est pas en position de force et sans doute qu’elle attend quelque chose de ma part. Alors j’écoute ma Reine, puisque les dieux ont souhaité me l’attribuer. Je lui offre un regard appuyé et un sourire en coin.


| Le devrais-je ? Il se murmure que la Reine pourrait croquer quelque fille de peu pour son petit déjeuner, si on lui en laissait quelque motif… Mais en vérité, non. Assez étrangement, je te fais plus confiance pour ne pas scier la branche sur laquelle ton souverain fessier est sis. Note bien le crédit que je t’accorde, très chère, car c’est une spécialité du sang Hoare de se saborder tout seul à chaque fois que tout va bien. |


Entre son père qui avait envahi le Nord alors qu’il dominait déjà les conflits contre Peyredragon et l’Orage, son frère Joren qui avait rétabli la situation militaire en éradiquant l’opposition sur la route d’Accalmie pour ensuite perdre tout le cœur du Conflans, pour ensuite provoquer un coup d’état contre son père… Jusqu’à son neveu Beron, dans les Geôles, qui avait comploté contre son bâtard de demi-oncle et s’était leurré pour organiser un nouveau coup d’état à distance. Si la famille Hoare ne s’était pas ainsi elle-même phagocytée, il est probable qu’elle aurait prévalu sur ses adversaires assez rapidement. Je souris plus largement quand la belle brune me demande de la laver.


| Jouir ? Serait-ce ton plan avant mon départ ? |


Je m’exécute toutefois, venant prendre savon en main, fleur de bain de soie dans l’autre, et de commencer savonner ses épaules, sur lesquelles j’appuyais un peu pour la délasser avant de creuser vers son dos.


| L’ennemi est toujours à Grassy Vale. Avec près de cinquante mille hommes, pour ce qu’on en sait. Et Dorne se fait salement attaquer de l’intérieur. Toujours l’Empire. Peut-être se doutent-ils du coup que nous allons jouer sur ses flancs, mais j’en doute. Ils font juste la même chose que nous ; s’assurer autant que possible de la victoire finale. Si ces troupes marchent sur Hautjardin, l’armée de Pont l’Amer ne sera peut être pas suffisante pour les arrêter… Tu devras peut être trouver refuge provisoire en ma cité, à Villevieille. Ses murs sauront te garder en sécurité avec notre fille le temps que je revienne. Quant à ton frère… Le Roi des Rivières et du Crépuscule s’enferre toujours ne pas agir de façon coordonnée avec nos armées envoyées en renfort de Pierremoutiers ; il lutte seul dans la région de Vivesaigues aux dernières nouvelles. Il risque de s’y faire détruire, bravache pied de nez à nos ennemis mais qui risque d’être sans lendemain si l’ennemi l’y accule. |



We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyMer 30 Déc - 15:17


La jeune femme ne laisse rien paraître, de sa méfiance permanente à l’égard de son propre mari. Bien au contraire, elle préfère autant lui laisser entrevoir une baisse dans sa garde et découvrir s’il tente quoi que ce soit contre elle. C’est devenu une seconde nature, de se méfier de tout le monde, depuis la trahison de son propre frère et son fils par la suite. Savoir que ce dernier se trouve quelque part à souffrir depuis des mois ne suffit pas à éteindre les flammes qui l’étreignent au sujet de cette double trahison. Son mari n’est pas en reste, elle se doute très bien qu’il se débarrassera d’elle dès qu’il aura obtenu ce qu’il veut, mais elle a d’autres plans.

Grands Dieux devrais-je me prosterner devant le Protecteur de la Foi pour avoir reçu l’éducation d’un mâle ? Sans cela, tu aurais une femme bien terne et tourmentée en comparaison de ce que je peux accepter te concernant. Heureusement, je n’ai nul besoin de mots doux, je crois que tu m’apprécies bien plus que tu ne veux l’admettre. Son regard sombre se pose sur son époux, il lui avait tout raconté de ses écarts de conduite, elle l’avait accepté parce qu’elle avait vu et commis de nombreux péchés. Occupe-toi de l’Ouest et je me charge des Sept. Loin de se sentir insultée, elle se sent plutôt privilégiée d’avoir reçu une éducation à la dure, poussée par son père et les événements à devenir une femme forte, jusqu’à devenir commandante de la flotte de fer. Ce ne sont pas quelques paroles qui pourront minimiser sa fierté.

Je suis bien plus sage que n’importe quel Hoare, je me suis élevée seule et j’ai la chance d’avoir un royal mari pour m’éclairer la voie, n’est-ce pas ? Sourit-elle avec sarcasme. Eren est bien plus patiente qu’ils ne l’ont été, si son frère avait su l’être, il serait Roi et son fils un héritier légitime. Il avait tout gâché par empressement, trop fier de ses victoires et persuadé que les riverains se rangeraient à sa cause. Voilà où mènent l’arrogance et l’impatience, à leur perte. La jeune femme est plus réfléchie en plus de posséder le sens du sacrifice. Elle fait déjà de nombreuses concessions dans son mariage pour parvenir à son but, et il y en aura sans doute d’autres, prête à tout parce que dans le fond elle sait ce qu’elle vaut et c’est l’essentiel. Elle ne pourra pas s’y perdre.

Si me faire jouir est trop exténuant pour ton humble personne, je peux m’en charger moi-même, mais c’est bien mon intention si tu en doutes encore. Pourquoi se priver puisqu’elle l’a encore sous la main ? Ce ne sont pas ses Sept Dieux qui lui donneront la semence pour enfanter l’héritier qu’ils attendent. Plus vite cela sera fait et plus vite pourra-t-elle s’impliquer davantage et éclipser son demi-frère du trône qu’elle convoite. Étant donné qu’il est à la hauteur de ses attentes, ce n’est pas une corvée que ce devoir conjugal, contrairement à son premier mari. Connaissant le personnage, soit il l’envoyait bouler, soit il jouait le jeu, heureusement pour elle, il opte pour la seconde option. Entourant ses jambes de ses bras, le menton posé sur ses genoux, elle lui laisse toute liberté d’avoir accès à son dos.

Il lui fait le rapport des derniers événements, rien de bon augure. L’Empire au nord et à l’est, ils peuvent se féliciter d’avoir rallié Dorne, mais ces derniers sont incapables de maintenir l’ordre en leur sein. Tu es en train de me suggérer de m’enfuir comme une vulgaire couarde ? D’abandonner des hommes qui se battent vaillamment ? Désigne-moi des hommes et des femmes qui ont ta confiance et je leur confierai notre fille, mais je n’irai sûrement pas me cacher sous les jupons de ta mère. Hautjardin ne peut tomber, s’il nous faut subir un siège, je subirai avec nos guerriers et défendrais notre capitale. Eren est capable de concessions, mais certainement pas de fuir. La Reine jouit d’une certaine réputation, digne fille de son père, une combattante cruelle, ce n’est pas en fuyant qu’elle a gagné le respect de ses hommes, pas ainsi qu’elle gagnera celui des Biefois. Mon idiot de frère se trompe de priorité, il est en train de se couper de tout soutien du Bief en laissant tomber Gue cabot, il nous divise au lieu d’avancer de concert. S’il poursuit de cette manière, il perdra tout, y compris Pierremoûtier. Nous ne pouvons l’aider davantage avec l’Empire à l’est, à moins de revoir ses positions, savons-nous où sont les armées du Tully ? Je devrais pouvoir le convaincre de revenir sur ses pas pour coordonner nos attaques.

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyJeu 31 Déc - 12:04

On ne se rendait pas bien compte du temps qui passait, mais cela faisait déjà un moment que nous étions mariés avec Eren. Elle n’avait pas été longue à tomber enceinte. J’en avais été le premier surpris, non pas que je me pensais infertile comme pouvait l’être ma sœur, puisque j’avais des raisons de croire que nos situations étaient différentes… Mais quand même. Elle-même avait subi tant de privations et une vie extrêmement difficile, comme les blessures qu’elle avait reçues au cours de sa carrière au sein de la Flotte de Fer. J’avais donc pensé que les choses iraient moins d’elles-mêmes. Je ne pouvais pas m’en plaindre. Certes, l’insulaire ne m’avait fait qu’une fille mais nous n’en étions qu’au début de notre mariage, et si je pouvais bien aller brûler quelques cierges en Grand Septuaire pour avoir un fils lors de sa prochaine grossesse, nous avions encore du temps. Le plus tôt serait le mieux, mais nous avions tout de même des précautions un peu plus urgentes avec la progression de nos ennemis…

J’ai un sourire faussement sévère quand elle se targue de mon affection.



| Tellement bercée de certitudes, c’est comme cela que je te préfère toutefois, ta Majesté… |


Je savais ce que je devais à ce qu’elle acceptait, mais elle n’avait aucune raison de vouloir proférer devant public mes plus immondes petits secrets. D’un autre côté, elle en avait elle-même quelques uns et sa position de femme, même au sein du pays qui l’avait vue naître et s’élever, la rendait malgré tout dépendante d’un bon mariage. Ce dont je ne pouvais que me féliciter, car elle n’était pas femme à s’attacher en dehors de tout besoin pour ses ambitions… Je hoche la tête en guise d’acquescement, sans plus sourire, lorsque la brune confirme notre répartition des tâches.


| A toi les joies de notre Grand Septon et de sa clique alors, ma douce. |


J’aimais à l’affubler de petits surnoms qui transpiraient doucement d’ironie. Cela faisait partie du jeu qui se jouait entre nous. Elle aussi ne manquait pas une occasion de plaisanter et de me tancer, comme pour me rappeler où se jouait sa force à elle aussi. Je ne pouvais pas nier que j’étais sous le charme de cette façon de faire, car elle avait raison sur le fond. Je me serais damné à force d’ennui avec une femme plus tendre, à moins de trouver quelque plaisir dans la corruption de son âme.


| Quelle brillante façon de souligner la devise de ma maison… Mais oui, je suis ravi d’être un véritable phare dans l’obscurité qu’a connue jusque là dame mon épouse. |


C’était en tout cas un fait qu’elle n’avait pas grand-chose à voir avec ses frères, qui pouvaient certes se montrer brillants, mais qui pouvaient aussi s’avouer inconséquents. Ce qui n’était jamais le cas de leur royale sœur. La belle me défie ouvertement, à propos de ce que je dois lui faire. Elle est dans son bain, toutefois. Et si je ne suis pas attaché au prix des choses, de par ma position, je ne peux pas nier que je ne me vois pas ruiner ces atours bien pratiques en allant les détremper ni risquer leur intégrité dans des ébats avec mon épouse. Alors, je me décide à entre moi aussi dans le jeu. Et alors que ma main qui tient la fleur de bain continue de lui frotter le dos et passe sur l’avant de son cou de de sa poitrine, l’autre main, elle, s’insinue dans l’eau contre son ventre qu’elle caresse, avant de s’attarder entre ses cuisses et de frotter. Doucement d’abord, puis plus fort, pour l’éveiller. Avant de l’y masser.


| C’est dans mes cordes, je crois ? |


Je la défie à mon tour. Et je ne me suis pas embarrassé de sa posture qui me laissait libre accès au dos mais une moindre passerelle aux cuisses. Nulle raison d’abdiquer. Je la connais, et je la connais bien, maintenant. Je suis sûr de moi. Après tout, n’avais je pas étudié à grand renforts d’outils et d’expérience les organes féminins, et ce que le désir pouvait provoquer sur leur peau et en certains endroits de leur corps ? Mes expériences étaient vouées à la connaissance, qu’il s’agisse du fonctionnement des organes ou d’autres choses. Cela me permettait de me dédouaner un rien des horreurs auxquelles je procédais… Même si ce n’était qu’illusoire, j’en avais bien conscience.


La belle se montre colérique, et impatiente à propos de mon idée. Mais je ne la tance pas comme je le faisais précédemment,



| Hautjardin peut tomber. Et peut être même qu’elle le doit. Je m’en fiche, ce n’est pas ma maison. Et je préfère rester en vie avec toi et la petite qu’y mourir. Ne comprends-tu pas que laisser l’Empire avancer est le plus sûr moyen de rallier les neutres à notre cause ? Si nous semblons sur le point de perdre, en reculant mais en préservant nos effectifs malgré tout, une progression rapide de l’Empire sur le Bief ferait dire aux puissances encore à l’écart de combat que nous ne serons plus là bientôt, et que leur indépendance ne saurait être mieux protégée que par eux-mêmes. Nous pouvons provoquer la chute de l’Empire, si nous jouons malin. Quant à ton frère, je crains qu’il soit trop tard ; on ne sait même pas à quel château tu pourrais envoyer ton corbeau… |



We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyJeu 31 Déc - 16:34


Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyLun 4 Jan - 9:47

La jeune souveraine semble s’amuser d’une plaisanterie qu’elle est bien la seule à connaître. Je sais ce qu’elle pense. Du moins, je peux m’en douter. Elle me croit conquis. Le suis-je ? Plus qu’avec d’autres, c’est certain. Je le suis plus qu’avec les putains, qu’avec les courtisanes. Je suis prêt à beaucoup de concessions pour la fer-née, pas tant pour ses beaux yeux ou sa chute de reins des plus avenantes, mais parce que je sais qu’elle est sans doute ma meilleure partenaire. Je devais la ménager. Je devais prendre en compte son avis, sous peine de perdre tout ce que j’avais mis tant de temps et d’énergie à construire. Je sais toutefois que tout ce que nous partageons n’est jamais que conditionné à la réussite de notre entreprise commune ; nous ne saurions que nous entredévorer pour sauver notre peau au moindre revers, de cela j’étais certain. Nous étions bien trop déterminés à vivre et à l’emporter sur nos adversaires pour couler ensemble…


Mais pour l’instant donc, la victoire. Ou ce qui y ressemblait le plus, malgré les dangers tenaces qui nous tiraillaient sans cesse.


La brune était intelligente, à n’en pas douter. Elle était même du genre à passer au travers des obstacles sur sa route plutôt qu’à les surmonter. Dans tous les cas, j’avais foi en sa capacité et sa foi à se battre. Je continue donc à la nettoyer… Et me fais plus sensuel à sa demande. Je ne ressemblais en rien aux éphèbes qui faisaient tant glousser les dames de cour, en particulier ces beaux chevaliers dorniens qui avaient visité Hautjardin avant la guerre… J’étais plutôt semblable au corbeau. Les traits peu gracieux, la toison noire, le regard vif et pénétrant mais même les yeux n’étaient pas gracieux. Je lui offre un sourire carnassier quand elle me menace d’infidélité.



| Pourquoi crois-tu que je me fais si proche de la jeune Redwyne de ton entourage… Ou que j’apprécie la compagnie de certaines de nos otages orageoises, comme cette douce et tendre Aenor Estremont ? |


Je la tançais et la provoquais éhontément. Pas pour stimuler sa jalousie, mais bien pour lui apprendre quelles étaient les cibles de mes assiduités. La première cité, une damnée bigotte, disait aimer ma vertu et mon honneur quand je ne rêvais que de l’avilir et de lui faire renoncer à sa Foi et ses idoles, pour la corrompre toute entière. La seconde n’était qu’une colombe dans une cour de faucons, un met juteux pour un appétit carnassier. Je ne savais pas si je passerais à l’acte, mais elles étaient de gourmands petits loisirs… Mais elles, je ne saurais les dépiauter. Trop de danger à ce que mes vices n’éclatent au grand jour… Mes démons, eux, ne me laissaient pas toujours le choix des victimes. Ma femme, elle, se fait avide de me rappeler ses qualités. J’entends ses mots, cette forme de rancœur que sous tend son propos.





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyMer 6 Jan - 12:35


Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyMer 6 Jan - 14:41

La discussion prend une toute autre tournure, quand Eren me tance de mon manque de communication. La fer-née a raison. Et je la laisse me reprendre, naturellement. Parce que dans l’intimité elle peut tout se permettre, ou presque. Il n’est pas question de la museler, pas même quand j’en ai envie, voire besoin. Loquace, elle n’est pourtant pas de ces pintades de la cour, à toujours ergoter pour un oui ou pour un non. Mais parfois pour me concentrer, j’ai besoin de silence. Surtout quand le stress, voire une forme de peur panique, m’étreint le cœur. Les rares fois où je suis clairement dominé par un adversaire. Où l’instinct de bête que j’emprisonne en mon for intérieur prend le dessus sur la raison et sur tout le reste. J’encaisse la leçon de mon épouse, même si mon emprise sur sa féminité se fait plus dure, plus vive. Moins tendre, en tout cas. Je lui montre ma résistance dans l’intimité de notre couple comme pour la punir de ses mots, mais c’est bien sa raison à elle que je compte lui faire perdre présentement. Je la dévisage toutefois, avide et le regard chargé de défi, quand la souveraine me sermonne sur mes « amours de cour ». Sa façon de s’en ficher autant que de s’en tenir aux conséquences potentielles était à la fois outrageant et diablement excitant, surtout pour moi à qui personne ne m’avait jamais dit non sans avoir à la regretter un jour ou l’autre.


| Très bien, puisqu’il le faut je ne toucherais pas à la Redwyne si elle t’est utile. Pour le moment en tout cas. Mais elle se pâme tellement d’amour, vois-tu… C’est difficile de résister. Vraiment difficile. Mais si l’aveugle ne te cause pas tant de problèmes, je dois aussi pouvoir m’en rapprocher. Pour satisfaire ma curiosité scientifique, évidemment. Je me demande si l’absence de ses yeux l’a éveillée à d’autres sens… |


J’avais achevé mes dires sur un ton presque mystérieux. Parce que c’était une vraie question, que je me posais à moi-même. J’en étais arrivé à me dire que peut être que ce que ses yeux ne percevraient pas, d’autres parties de son corps ou de son âme étaient peut être plus sensible ? Devais-je y craindre qu’elle ne perçoive mes démons, même sans être particulièrement dévote ? J’acquiesce, presque nonchalant alors que je suis toujours en train d’éveiller son désir de mes mains quand elle m’appelle à la raison.


| Soit. Je n’ai pas pour habitude de rencontrer des femmes qui entendent quelque chose à l’art de la guerre mais tu m’égales peut être dans ce domaine. |


et m’y dépassait épée en main, quoi que j’avais l’avantage d’avoir l’épée en acier valyrien de la famille, Vigilance, qui permettait de traverser lames et armures conventionnelles. Plus vive et plus agile certes, mais chacun de mes coups pouvait potentiellement être fatal. Malgré cette certitude, je n’étais en rien pressé d’éprouver ma lame contre celle de la fer-née, sans doute vile et retorse comme tous les combattants de son espèce. Mes doigts commencent maintenant à frotter son bouton de plaisir, d’abord en l’effleurant en petits cercles, puis en pressant contre en caresses appuyées.


| C’est un fait que la Harloi joue sa partition. Je pense qu’elle n’a jamais joué que pour elle. Ses atermoiements entre Roi et Mari et Amant font surtout d’elle une intrigante sans vertu ni vergogne. Et sans claire vision stratégique. Elle a pris trop de place pour le Jeu des Trônes sans en avoir le moindre talent ; le jeu l’expulsera de lui-même. La position de son mari, en revanche, est problématique. |


Puisqu’il remplaçait Eren et Yoren depuis bien peu de temps à la tête de la flotte et ne pouvait pas se targuer des mêmes victoires, mais il en restait le commandant en titre. Qu’importe au fond. Je dodeline de la tête et fais la moue quand la brune me parle de la capitale. Avant que je ne mordille la peau fine de son cou, caresses plus fortes et rapides encore pour achever de combler sa raison sous le désir.


| Tu te verrais vivre en ma cité ? Grâce à la mer, j’imagine. |





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyJeu 7 Jan - 15:18



Me and the Devil Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyLun 11 Jan - 22:34




We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyJeu 14 Jan - 15:58




Me and the Devil Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyJeu 21 Jan - 14:10




We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyVen 22 Jan - 22:02




Me and the Devil Zzgj

Eren Hightower
Eren Hightower
Femme de Fer, toujours chériras la mer
Messages : 855
Membre du mois : 76
Maison : Hoare / Hightower
Caractère : Loyale ▪▪ Belliqueuse ▪▪ Courageuse ▪▪ Rancunière ▪▪ Persévérante ▪▪ Dominatrice ▪▪ Assurée ▪▪ Menteuse
Célébrité : Gal Gadot

Infos supp.
Richesses : 1515

Femme de Fer, toujours chériras la mer

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t7249-eren-brule-pour-t-elever https://bloody-crown.forumactif.org/t7255-eren-hightower-rps-dispo-1-3 https://bloody-crown.forumactif.org/t7256-eren-hightower-liens
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil EmptyMar 16 Fév - 9:49




We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Me and the Devil   Me and the Devil Empty


Contenu sponsorisé


Me and the Devil Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Me and the Devil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief :: Hautjardin-
Sauter vers: