Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -31%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
899 €

 

 If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]

Aller en bas 
MessageSujet: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyDim 30 Aoû - 19:36

4e semaine du mois 11 de l'An 1
« Relève ta garde. Tu as laissé une ouverture là. » J’appuie du bout de mon épée en bois sur le flanc du jeune homme et j’ai un sourire avant de souffler sur une mèche qui colle sur mon front. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis en train de m’entraîner, mais je pense qu’après Sacha, il me faudra une pause. Si je fais en sorte de garder la forme autant que possible, d’être prêt dès qu’il faudra de nouveau affronter nos ennemis, il faut également penser à ce que ce soit le cas pour le reste des troupes. Et, à les voir autour de moi s’entrainer avec ardeur, je n’ai guère d’inquiétude sur leurs capacités. Pour autant, il en est de même en face et nous ne savons jamais vraiment ce que nous allons affronter, si nous en ressortirons vivants ou non, si le destin nous sera favorable ou pas.

Et les prochaines semaines risquent d’être difficiles. J’espère que Sacha en est conscient, même si, comme bien d’autres, il ne sait pas quelle direction nous avons prise. Il suit le mouvement, toujours aussi prompt à remplir ses devoirs et il fait preuve d’un sérieux que je n’ai pu que remarquer. C’est bien pour cela que je prends le temps de m’entrainer avec lui. Je ne suis peut-être pas le meilleur des professeurs mais que le Roi prenne le temps de le faire a une symbolique pour le moins importante. Et je sais que ceux qui nous entourent en sont parfaitement conscients. Je ne commence qu’à le réaliser pleinement à dire vrai. A quel point le moindre de mes gestes, la moindre de mes actions a un poids sur l’image que je peux donner aux autres. Mais j’essaie de garder ma ligne de conduite, de ne pas m’en dévier, quelles que soient les conséquences. J’ai fait des choix, il y a bien longtemps, et je ne compte pas en changer, même si cela m’en coûtera encore plus que cela ne l’a déjà fait.

Je ne me rends compte que je me suis un peu perdu dans mes pensées quand je sens un coup d’épée de bois en plein sur ma cuisse droite. Il a réussi son coup le bougre et je lève une main dans sa direction, reprenant mon souffle. « Je crois que j’ai mérité une petite pause. Et toi aussi. » Et je fais quelques pas, déposant mon épée alors que j’attrape la louche de bois dans le seau rempli d’eau pour m’abreuver. « Comment te sens-tu Sacha ? » Question devenue presque rituelle entre nous. Mais dont la réponse m’importe toujours autant.

Anonymous
Invité
Invité


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyDim 30 Aoû - 21:30

Gauche, droit, bas, haut, encore une fois. Ce n’était jamais les même enchaînement et à dessin c’était en entraînement au combat pas une valse stupide ! C’était du bois contre du bois certes, mais d’ici quelques jours, voir moins, cela serait du métal contre du métal ou du métal contre de la chair. Je n’avais pas le choix, il n’y avait que ce moyen pour survivre un peu plus longtemps entre deux batailles. Même si j’avais les muscles endoloris d’autres travaux, d’autres tâches, je serrais les dents et je continuais les entraînements, surtout que le roi prenait exprès du temps pour moi alors qu’il avait clairement autre chose à faire. Son épée de bois toucha mon flanc. Je grondai et hochai la tête :

« Oui majesté. »

Encore cette danse. On n’avait pas fini de combattre et il fallait encore continuer puisque bientôt les combats aller reprendre, on ne pouvait pas s’arrêter, je ne pouvais pas m’arrêter. Je serrais les dents et vis brusquement une ouverture sur sa cuisse droite, mon épée frappa, le roi sembla brusquement sortir de ses pensées face à mon coup d’épée. Je me remis en garde quand il leva la paume avant de sourire et de hocher la tête. J’étais essoufflé également, je hochais la tête et sans sourire, j’avais l’impression d’en avoir perdu la falculté.

« Oui, j’avouerais être un peu fatigué. »

Un peu, je refusais d’en dire plus et le suivis pour déposer mon épée en regardant autour de nous en m’étirant, laissant le roi boire en silence avant d’éponger mon front de la sueur et de regarder le roi dans les yeux. Je pris quelques instants de réflexion avant de hocher la tête, le moment avec Alienor me revient en tête et je répondis simplement :

« Les tartes aux myrtilles me manquent. Mais je vais bien sinon. Et vous ? Est-ce que je peux vous aider en quelque chose ? »

Du vin, du fromage, un massage des pieds… qu’est-ce que j’en savais ? Il demandait j’obéissais simplement.

Sacha Racin
Sacha Racin
Messages : 828
Membre du mois : 4
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster

Infos supp.
Richesses : 807


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t4671-sacha-racin https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t4683-les-liens-desacha
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 15 Sep - 12:34

Ce genre d’entrainement m’aide en général à me recentrer. Faire quelque chose de concret, qui ne demande pas de réfléchir aux mouvements de troupes, à ce qui pourra se passer demain, tout cela m’aide à mieux cerner les problèmes lorsqu’ils se présentent. Mais ce genre de pause, si l’on peut l’appeler comme cela, est plus que nécessaire à mon sens. Sans compter le fait que cela me permet de rester proche de mes hommes. Aujourd’hui, c’est avec Sacha que je m’entraine et je sais que le reste de l’armée apprécie de voir que je prends toujours du temps pour chacun. Même si c’est parfois plus délicat, difficile que je le voudrais. Et que je manque de temps. Toujours. J’ai l’impression qu’il m’échappe entre les doigts et j’ai toujours cette appréhension à l’idée de rater quelque chose, de ne pas avoir réagi quand il le fallait.

J’ai un sourire en coin à l’entendre grogner, visiblement vexé d’avoir été touché, mais il continue sans faillir. Au point de réussir lui-même à percer mes défenses, même si j’étais bien moins dans le combat que je l’aurais dû. Peu importe, il est plus que temps de souffler un peu et de m’enquérir de son état d’esprit actuel. J’ai un sourire quand il me répond, même si je souffle, pensif. « Tu dors suffisamment ? » Je me souviens des cauchemars, lors de mes premières campagnes. Ce qu’il ne faut jamais dire à voix haute pour ne pas passer pour un faible. Ou pour un lâche. Mais je sais maintenant que c’est arrivé à tout le monde, sauf aux inconscients.

Je ne peux m’empêcher de lever un sourcil au reste de ses propos. Avant de souffler un rire en secouant la tête. « Les tartes aux myrtilles ? Vraiment ? Il y a une raison particulière à cela ? » Je le fixe, malicieux, avant de reprendre. « Je t’avoue que, maintenant que tu en parles, ce ne serait pas de refus. Mais il parait que ça ne nourrit pas autant qu’un bon ragoût. C’est bien dommage si tu veux mon avis. » Je suis sur le point d’ajouter quelque chose quand une silhouette familière se dessine au loin. Comme à son habitude, les gens lui libèrent le chemin sans qu’elle ait besoin de dire ou de faire quoi que ce soit. C’est impressionnant, même si ce n’est pas la première fois que je vois Shaera en action. Et je pose mon regard sur Sacha, avant de souffler, songeur. « Tu as déjà l’occasion de l’entendre prêcher ? » Ce n’est pas mon cas et j’avoue que je suis curieux de voir ce que ça doit être. Mais peut-être vais-je avoir droit à une mine outrée du jeune homme qui ne prie que les Sept sans songer aux autres religions, allez savoir.

Anonymous
Invité
Invité


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 15 Sep - 13:41

Si le roi n’avait pas toujours le temps de s’entraîner avec moi, j’essayais toujours de trouver au moins une heure par jour pour moi-même manier l’épée, entre toutes les tâches qu’il me donnait à faire bien sûr. Mes tâches et ses ordres avant tout le reste. Mais j’étais presque vexé à chaque fois qu’il me touchait, c’était que je n’étais pas encore assez bon pour le protéger ou l’aider. Oui, je me vexais très facilement, je n’y pouvais rien. Je n’avais pas très, très bon caractère. Mais je prenais toujours comme un honneur et une chance qu’il accepte de croiser le fer avec moi. Je voulais m’assurer d’être un assez bon guerrier pour le protéger et l’aider dès qu’il aurait besoin de moi, qu’importe le danger ou… tout le reste. Je voulais qu’il soit fier de moi. Je bus à mon tour avant de lui donner quelques nouvelles sur ma santé bien que ce n’était guère important. Je haussais les épaules.

« Oui majesté, ce n’est rien de grave. »

Je n’allais quand même pas lui dire que je cauchemardais ! Entre ceux avec mon père et ceux des batailles… J'aurais l'air d'un petit garçon ayant peur de son ombre. J’eus un vague froncement de sourcils en massant mon bras à nouveau, la cicatrice me grattait un peu et je n’avais pas envie de rouvrir la blessure. Mais visiblement ma mention de la tarte à la myrtille le fit rire et j’eus presque du mal à tirer un sourire sur mes lèvres. Du pouce je me frottais le coin de la bouche avant de hocher la tête :

« C’est ma pâtisserie préférée et… ça me rappelle les quelques bons souvenirs que j’ai, quand j’allais me cacher dans les cuisines pour fuir mon géniteur et que les serviteurs me gavaient de pâtisseries et l’une des cuisinières faisait une tarte à la myrtille… À se damner sur dix générations. »

J’eus une espèce de rire, elle devait être encore vivante cette dame ! Peut-être plus toute jeune, mais sa fille faisait d’aussi bonne tarte qu’elle. Je me pris à rêver à un bon ragoût chaud avec une belle miche de pain blanc, fumante.

« Un ragoût avec des carottes, des patates, des navets, du lapin, des épices et pour accompagner le tout une belle miche de pain blanc. Les deux s’accompagnant très bien d’ailleurs. L’un et l’autre me manquent. »

Un vrai bon repas chaud assit simplement à ne pas s’inquiéter du lendemain, juste savourer… Le bruissement de la foule me fit tourner la tête vers la prêtresse du feu. Je fronçais légèrement les sourcils, je savais qu’elle suivait mon roi et maître, mais… je ne savais que penser des religions en ce moment. C’était source d’ennuis… Je regardais mon roi, interrogatif avant de secouer la tête :

« Non majesté. Je l’ai aidé une fois à ramener un homme pour que des septons puissent le mettre en terre, elle m’a parlé de sa religion… Mais pas plus. Peut-être qu’elle ne m’aime pas ! Et puis… vous savez… moi et la religion… »

J’eus à la fois une espèce de reniflement dédaigneux et un haussement d’épaule peu convaincu par tout cela. Je finis de ranger les épées pour que d’autres puissent s’en servir pendant que nous discutions, mais je m’étirais quand même au maximum pour relâcher un peu mes muscles en dévisageant le roi avant de reprendre à voix basse, fixant le roi dans les yeux :

« Elle fait peur à bien des hommes. Mais pas vous, elle vous intrigue, non ? Ou est-ce que je me trompe ? Je ne sais que penser de sa présence ici, mais il faut le reconnaître : elle reste une femme impressionnante. »

Je haussais à nouveau les épaules en la regardant la femme avec attention, non, vraiment, je ne savais pas quoi en penser, et j’avais clairement l’impression qu’elle ne m’aimait pas. Peut-être à cause du manque flagrant de foi que j’affichais ? Peut-être.

Sacha Racin
Sacha Racin
Messages : 828
Membre du mois : 4
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster

Infos supp.
Richesses : 807


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t4671-sacha-racin https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t4683-les-liens-desacha
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyDim 4 Oct - 18:08

L’entrainement a de ça d’important qu’il permet de rester toujours aux aguets sans pour autant laisser la soif de sang prendre le pas sur le reste. La situation n’est jamais la même en combat, j’en suis bien conscient. Et la sauvagerie des hommes prend toujours le pas sur le reste quand on est dans le feu de l’action. Pour autant, il faut être prêt, autant que possible. Un homme porté par la rage du combat a plus de chances de survivre s’il sait manier une épée que l’inverse. Et j’espère que Sacha en apprendra suffisamment pour ne pas périr lorsqu’il devra réellement affronter nos adversaires.

Et puis, cette petite pause dans toutes mes affaires courantes me fait du bien. Je m’interroge aussi sur son état mental autant que physique et, à sa réponse, j’ai un haussement de sourcils. « Rien de grave, mais il y a tout de même quelque chose donc. » Curieux, je l’écoute parler de tarte à la myrtille et j’ai un rire alors que j’attends des explications sur cette sortie pour le moins impromptue. « Et bien, tu savais où trouver les bonnes cachettes semble-t-il. » Un souvenir doux-amer au final, mais qu’il a réussi à transformer en quelque chose de positif. « Je ne sais pas si on pourrait en refaire, mais tu pourrais tenter les yeux doux auprès des cuisinières, ça ne coûte rien. » J’ai un bref soupir à l’évocation du ragoût qu’il décrit, bien loin de celui qu’on nous sert quotidiennement. Il a beau être riche et tout de même plus que mangeable, ce n’est pas ce que l’on peut déguster à Vivesaigues. Cette fois-ci, c’est moi qui me fais envahir par la nostalgie. « J’avoue que là, tu me parles un peu plus. Je suis bien plus salé que sucré en vérité. » Mais c’est plus l’idée de manger un bon repas sans avoir à le faire au milieu de nulle part, sans savoir où nous porterons réellement nos pas dans les prochains jours.

Mon attention est vite captée par la vision de Shaera non loin. Je la regarde longuement, écoutant les paroles de Sacha, avant de hausser une épaule. « Je ne suis pas sûr qu’elle soit aussi basique qu’aimer ou pas les gens. Elle t’a dit quoi sur la religion ? » Sur sa religion donc. Je suis curieux, j’avoue. Et, au reste des propos du jeune homme, j’ai une ombre de sourire. « Elle m’intrigue oui. Qui ne le serait pas à ma place ? Comme tu le dis, elle est impressionnante et elle a quelque chose de bien différent des femmes que nous avons pu croiser jusque-là. » J’ai un temps avant d’ajouter, songeur. « Tu n’as jamais été porté sur la religion Sacha ? C’est étonnant au vu de l’endroit d’où nous sommes issus. » Après tout, je n’ai vu majoritairement que des gens croyants, plus ou moins pratiquants certes, mais qui essayaient de trouver un certain réconfort dans la foi. Et je sais que je suis une exception, même si je ne le clame pas haut et fort.

Anonymous
Invité
Invité


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyDim 4 Oct - 20:25

Je me mordis légèrement la joue et la lèvre sans savoir quoi dire, je ne voulais pas paraître pour un lâche, un faible ou même un idiot, ça c’était hors de question. Je soutiens malgré tout le regard du roi, pas question non plus de l’embêter ou lui encombrer l’esprit avec ça, il avait bien d’autres choses plus importante, plus urgentes que les cauchemars ou même ma petite personne. Il ne fallait vraiment pas qu’il se mette en tête de… régler des soucis mineurs. Non, c’était hors de question que j’évoque des cauchemars avec lui, ou… quoi que ce soit dans ce genre de discussion, peut-être à un moment où la paix, même temporaire, allait reprendre ses droits ? Mais en temps de guerre, pourquoi pas lui parler en plus de la courbature que j’avais au petit orteil gauche ? Non, inutile. Je secouais la tête avec un petit sourire :

« Oui, mais rien dont vous devriez vous inquiéter majesté. Vraiment. »

Oui, j’insistai et protégeai le roi de moi et de quelques vagues soucis que je pouvais avoir. Non, c’était hors de question. Je préférais de parler de la cuisine et surtout de la tarte à la myrtille ! Un délice ! J’eus un sourire avant de hausser les épaules. Ouais, de bonnes cachettes. Jusqu’à ce que mon père, fatigué de mes frasques et que ses gardes n’aient pas toujours envie d’obéir à ses ordres pour me récupérer venait me chercher par le collet pour une énième punition.

« Ça dépendait des jours. »

J’allais éviter de reparler de mon père et ce qu’il pouvait me faire subir, sinon j’en connaissais un qui allait finir par réclamer sa tête à notre empereur. Je réussis à grimacer un sourire, faire les yeux doux à la cuisinière ! Elle allait surtout me donner un coup de rouleau à pâtisserie ! Puis bon… les provisions devaient servir à plus important que mon bon plaisir.

« Pas sûr d’être autant mignon qu’à l’époque, ça risque de bien moins marché ! »

Et puis un petit garçon venant tout doucement se glisser dans les cuisines c’était un peu plus adorable qu’un écuyer de douze ans… bientôt treize ? J’avais un doute ! C’était pas très important, en tout cas je n’irais pas quémander cela en cuisine ! Tout le monde avait autre chose à faire que s’occuper de mon estomac, je me mis à parler d’un délicieux ragoût ! Et visiblement ça plaisait au roi. Tout ça me manquait également, je m’assis enfin près du roi pour étirer longuement mes jambes et mon dos.

« Une tranche d’un savoureux porc salé vous convient plus qu’une tarte aux myrtilles majesté ? »

La prêtresse du dieu de feu me fit lever les yeux, surtout le discours du roi. Je plissai un peu le nez, peu convaincue par la religion et tout ce qu’elle m’avait apporté, ou non au contraire. Je tournai à nouveau la tête vers le roi avec un haussement d’épaule. Ça remontait à loin… et tout ce qui rentrait par une oreille qui concernait la religion restait jamais bien longtemps dans ma caboche pourtant relativement épaisse.

« Elle m’a un peu parlé de son dieu… R’hollor, qu’il acceptait tout le monde, un dieu de feu… Dans ce cas, peut-être un désintérêt total de ma petite personne ? »

Moi et la religion… Non, vraiment, j’avais toujours perçu cela comme une contrainte, merci Père, que comme un secours. J’avais eu beau prier ce n’était pas les dieux qui m’avaient aidé, ce n’était pas les dieux qui m’avaient soigné lorsque mon père s’en prenait à moi ! J’observai à nouveau le roi puis Shaera. Intriguer ? Oui, effectivement, elle dégageait quelque chose… Une espèce d’aura… Comme Aliénor mais différent !

« Personne Majesté. Elle dégage une certaine assurance peu commune, teinté de fierté… mais je n’ai pas l’impression qu’il y ait du mépris pour les personnes d’un rang inférieur au sien. Vous connaissez un peu son histoire ? Ou pas du tout ? »

Vu que je connaissais rien à elle et visiblement je l’avais surpris avec ma réserve. Je fis une moue pensive. Oui, je savais bien que c’était étrange, mais après tout, l’était-ce vraiment de la part d’un gamin préférant vivre dans la rue que sous le même toit que son géniteur et cela même alors qu’il vivait très bien ? J’avasi un doute… Je soupirais un peu :

« Entre mon géniteur qui me forçait à aller au septuaire sous peine d’une volée… que les dieux ne m’aient jamais véritablement aidé… Ce ne sont pas eux qui ont arrêté mon père, mais bien des hommes, le capitaine Garlan, Vous, l’Empereur… Dame Ingheam et Yesaminda qui ont pansé mes plaies… Je n’y ai jamais vu la main des dieux, mais celle des Hommes. Et puis… les guerres de religions… Massacrer des gens au nom des sept ou des anciens, ou de R’Hollor… Non, ça n’a aucun sens à mes yeux… »

Je les plissais d’ailleurs en regardant droit devant moi. J’allais sûrement finir sur un bûcher pour ce que je disais, mais j’étais honnête au moins. J’observai à nouveau le roi avec attention :

« Est-ce que c’est si mal que ça de ne pas avoir foi en des dieux, mais avoir foi en l’Homme ? »

Après tout… est-ce que c’était si différent ? Si mal que ça ? De croire en nous, en nos propres capacités ? Je me remis debout, je ne tenais pas en place, je n’avais jamais tenu en place pour étirer mes membres et mon dos qui craqua légèrement. Est-ce que c’était grave ? Est-ce que j’avais tors ? Les marques dans mon dos me picotèrent e je plissai le nez avant de les frotter au travers du tissu en guettant une réponse du roi, qu’est-ce que lui pouvait en penser de ne pas réussir à croire ? Est-ce qu’il fallait vraiment réussir à croire ? Je ne savais plus trop… Et pourtant, j’avais cherché à comprendre, à trouver un dieu… mais je n’y étais pas encore arrivé.

« J’admire la foi, mais je ne suis pas capable d’en avoir je crois, pour des dieux. »

Sacha Racin
Sacha Racin
Messages : 828
Membre du mois : 4
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster

Infos supp.
Richesses : 807


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t4671-sacha-racin https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t4683-les-liens-desacha
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 14 Oct - 19:55

Je retiens un sourire amusé à voir qu’il semble tiraillé. Probablement entre me dire ce qui le tracasse ou montrer qu’il est suffisamment fort pour gérer les choses. C’est louable de sa part et c’est une bonne chose de voir qu’il gagne en maturité. Il ne cherche pas à cacher les choses par peur de ce qui peut arriver mais, d’une certaine façon, par fierté. Tout du moins c’est le ressenti que j’en ai alors, forcément, je me contente d’un sourire. « Bien, bien, je n’insiste pas. Mais n’oublie pas que je sais être une oreille attentive si besoin. Et puis, cela me permet de ne pas songer à mes propres problèmes. »

J’ai un silence au reste de ses propos, comprenant là où il veut en venir. Difficile de ne pas sentir l’ombre de son père parfois. Moins souvent qu’avant c’est une évidence. Pour autant, les fantômes reviennent souvent nous hanter sans que l’on puisse y faire quoi que ce soit. Et j’ai le sentiment qu’il n’a guère eu de nouvelles de lui depuis son départ pour le Mur. Je ne comprends toujours pas comment on peut traiter son enfant de la sorte mais, visiblement, cela fait partie des interrogations pour lesquelles je n’aurais jamais de réponse. « Je n’ai jamais été doué pour cela pour ma part. Ma mère me trouvait beaucoup trop facilement. Probablement parce que je ricanais, ravi d’avoir trouvé le parfait endroit pour déguster les méfaits que j’avais chipés à la cuisine. Enfin, jusqu’à ce qu’on me tire par l’oreille. » Je lève un sourcil à cette pensée, non sans sourire largement à un souvenir qui reste, au final, plutôt agréable d’une période sans réelle préoccupation. Je me fends d’un rire quand il reprend et je souffle, taquin. « Tu n’auras qu’à tenter de lui faire du charme. Sait-on jamais, cela marchera peut-être. » Et je hoche la tête au reste. « En effet. J’avoue que là j’en saliverais presque. »

Mais mon attention est rapidement détournée par Shaera. Difficile de ne pas la suivre des yeux, comme la plupart des hommes autour de nous. « Et qu’as-tu pensé de son Dieu alors ? En toute franchise, je ne m’offusquerais pas de ta réponse. Mais, tu sais… pour ces dieux, nous sommes tous insignifiants. Même ceux qui se croient au-dessus des autres. » Je n’ai jamais été féru de religion et, depuis quelques mois, c’est encore pire qu’avant. « Elle n’est pas du genre à mépriser qui que ce soit en effet. Et elle a une assurance … inhabituelle. » Surtout chez une femme. « Je ne connais que ce qu’elle a bien voulu me raconter. J’avoue que je n’ai pas été des plus curieux. Non pas que je ne sois pas intéressé mais… je crois qu’elle n’est pas du genre à s’épancher sur ce genre de chose. C’est le présent, l’avenir qui l’intéresse. Pas le passé. Et elle n’a pas tort. » Je me suis fait plus songeur alors qu’il continue de parler.

Et j’ai un silence à ses propos avant de laisser filer un soupir à mon tour. « Certains diraient que ce sont les Dieux qui nous ont conduit jusqu’à toi. Ou, pire encore, que les épreuves que tu as traversées étaient là pour t’aider à prouver ta valeur. Que sans elles, tu ne serais pas le jeune homme que tu es aujourd’hui. Et que ce sont les desseins des dieux. » J’ai un rictus amer en parlant, clairement pas convaincu par ce que je raconte. Et je ne m’en cache pas vraiment. « Je pense que tu as raison d’avoir Foi en l’Homme Sacha. S’il n’est pas forcément des plus fiables, au moins il a sa destinée entre les mains. Mais il faut être prêt à assumer de prendre le mauvais chemin, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. » J’imagine déjà nombre de personnes grincer des dents à mes propos mais, en soit, je m’en moque. « Enfin tu sais, tu ne devrais peut-être pas écouter quelqu’un que le Grand Septon a qualifié d’hérétique. » J’ai un rire, m’étant fait malicieux l’espace d’un instant et curieux de voir sa réaction. Et encore, je ne lui ai pas dit que la Foi semble comme m’avoir quitté depuis longtemps.

Anonymous
Invité
Invité


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 14 Oct - 21:19

J’inclinai la tête vers le roi pour le remerciais. Je ne voulais pas parler de ça, mais savoir qu’il pouvait m’écouter c’était aussi agréable de le savoir. Même si clairement… je n’irais lui confier quelque chose si vraiment je ne pouvais me débrouiller tout seul. Il fallait que j’arrive à être le maximum… débrouillard. Je ne pouvais pas toujours agacer et venir déranger le roi. J’avais un cerveau et j’avais quelques capacités ! Je pouvais bien me débrouiller pour réussir à résoudre quelques soucis mineurs. Mais surtout…

« L’inverse est vrai majesté, si vous avez besoin de parler, je suis là. »

Bien qu’un gamin de douze ans, bientôt treize, si je survivais, ne devais pas donner beaucoup de bons conseils. Mais soit c’était aussi le devoir d’un écuyer d’aider en toutes circonstances son maître. Surtout s’il était le roi ! Mais bon, s’il avait besoin de parler de tout et n’importe quoi, je devais bien servir à ça ! C’était le minimum à mes yeux. Je devais être là pour lui, en permanence, un signe, un mot… Je voulais qu’il puisse toujours compter sur moi, même en pleine nuit. C’était sans aucun doute un peu trop, cela pouvait même sembler fanatique ! Mais qu’est-ce que j’en avais à fiche ! Je servais qui je voulais et qui surtout… le méritait. Ou alors c’était une punition de me supporter ? Qu’est-ce que j’en savais ?

Je ris en imaginant un petit garçon roux essayer de se cacher pour dévorer quelques gâteaux avant de se faire attraper par sa mère et traîner je ne sais où pour le punir d’avoir volé quelques gâteaux. J’avais vite appris à me cacher et à ne faire aucun bruit, j’étais sûre que même le bruit de ma respiration dérangeait mon père. Enfin, je n’avais aucune envie de penser à mon père et sentir mes cicatrices me brûler d’une manière affreuse. Je ris à nouveau en m’imaginant faire du charme à la cuisinière.

« Pas sûr que cela fonctionne majesté, elle me chasserait de sa cuisine à coup de cuillère en bois sur le crâne. Mais peut-être que je pourrais trouver quelques tranches de porc salé… »

Sacha la débrouille ! Je trouverais bien un moyen de m’en procurer pour le roi. Discrètement ! Mais ça j’allais voir si je pouvais réellement. Enfin, la conversation dériva sur quelque chose de moins drôle, ou pas, tout dépendait, la religion. J’avais toujours eu du mal avec cela. J’observai toujours Shaera avant de revenir sur le roi. Ce que j’avais pensé de son dieu ? Je passais une main dans mes cheveux, les ébouriffant encore plus qu’ils ne l’étaient déjà !, avant de hausser les épaules :

« Franchement ? J’en ai aucune idée. Comme les autres, il ne m’a pas touché. »

J’observais à nouveau la femme puis le roi, assurance sans mépris. Je me frottais le bout du nez de la paume de la main, je ne savais vraiment pas quoi en penser. Je reportais mon attention sur le roi sans rien dire. Lui non plus n’était pas sûr que ça l’intéresse plus que ça. Je hochais la tête en l’écoutant. Il n’y avait rien d’autre à dire. Shaera ne voulait rien dire et se la jouer mystérieuse ? Soit, c’était son problème, le plus important était de savoir si elle était digne de confiance… ou non !

« Je vois. »

Je croisais les bras sur ma poitrine sans rien dire en l’écoutant. Quand le roi parlait, on se taisait et on écoutait sagement. J’eus un petit reniflement méprisant à ce que pourraient dire les autres. Je les invitais à vivre à ma place, on verrait s’ils étaient encore croyants. Je préférais juste laisser une grimace de mépris étirer mes lèvres à la fin de sa tirade. Pas contre lui, mais contre les propos qu’on pouvait entendre. Bande de con. Au moins la suite de son propos me plus d’avantages.

« Ce n’est pas en priant les dieux qu’on pourra assurer notre futur ou changer le passé. Dire que c’est la faute des dieux pour se dédouaner d’un mauvais choix c’est lâche. »

J’étais sans doute un peu trop virulent contre les dieux. Mais ça… c’était totalement autre chose. Je n’étais pas croyant, et j’avais vraiment du mal à saisir l’intérêt de croire en quelque chose d’aussi grand. Comme-ci on pouvait pas se débrouiller tout seul… N’importe quoi. J’éclatais d’un rire froid à sa remarque :

« Qu’est-ce que le Grand Septon dirait de moi alors ? J’imagine qu’on fait… la paire ! Tel maître tel élève en soit. »

Je me retiens de dire qu’au moins on irait ensemble sur le bûcher. Pas sûre qu’il apprécie l’humour. Non, pas du tout. Je secouai un peu la tête avant de chasser les mèches de devant mes yeux, j’hésitais à lui proposer de reprendre l’entraînement, mais s’il était encore fatigué, on allait attendre un peu.

Sacha Racin
Sacha Racin
Messages : 828
Membre du mois : 4
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster

Infos supp.
Richesses : 807


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t4671-sacha-racin https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t4683-les-liens-desacha
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 26 Oct - 11:34

J’ai un sourire à la réaction de Sacha et à ses quelques paroles. « C’est gentil de ta part. Mais il y a bien des soucis que je ne peux partager avec personne. » Je gage qu’il en est parfaitement conscient et que ce qui peut me tracasser, je peux difficilement le confier à mon écuyer. Pour autant c’est touchant d’une certaine façon de voir qu’il se soucie de ce qui peut me tracasser. Il me fait un peu penser à Bran à sa façon et je réalise que mon fils me manque. Cela fait des mois que je ne l’ai pas vu et, la dernière fois, les circonstances n’étaient pas particulièrement favorables à passer du temps avec lui. Je réprime un bref soupir à cette pensée avant de me focaliser sur le jeune garçon.

Mon rire fait écho au sien alors que nous parlons d’un sujet bien plus léger, même si la nourriture peut parfois être en réalité un thème sensible, surtout avec ce que nous avons tous les jours aux repas. Oh, nous ne sommes pas à plaindre, loin de là. Pour autant, c’est loin de valoir ce que les cuisines de Vivesaigues ont à offrir. Une fois de plus, je manque de me perdre dans des souvenirs doux amers mais je me contente de sourire de nouveau. C’est plus simple comme cela. « Mmmh et comment comptes-tu t’y prendre pour trouver des tranches de porc salé ? Je maintiens tout de même que tu aurais toutes tes chances si tu recoiffes cette mèche folle. » Je désigne sa chevelure, un brin malicieux, avant que mon attention ne soit captée par Shaera et par ce qu’elle représente.

J’ai un bref haussement d’épaules alors que je suis bien incapable d’en dire plus la concernant. Non que cela ne m’intéresse pas, bien au contraire. Mais elle est bien trop sibylline lorsque son passé est concerné. Peut-être, à la longue, arriverais-je en savoir plus sur elle. Si elle le juge utile. Alors que de mon côté, je suis presque un livre ouvert avec elle. C’est pour le moins étrange. Et forcément, parler de Shaera amène de songer à la religion, à ce qu’elle entraine dans son sillage. J’ai une ombre de sourire quand il me répond. Il a une façon de penser qui est loin de me déplaire. Le contraire serait étonnant de toute façon. « Ce n’est pas forcément une question de lâcheté Sacha. Certains ont… besoin de croire qu’il y a un plan plus large, plus grand. Que toute ce qui arrive n’est pas simplement dû à la fatalité ou à un manque de chance. Ils essaient de donner un sens à tout cela. Tu vois ce que je veux dire ? Regarde Lysara, elle est très pieuse et pense que les Dieux ont un chemin pour nous, qu’il nous faut suivre, faute de quoi nous pourrions nous perdre. » Je ne suis pas convaincu pour ma part, mais je ne peux pas reprocher à d’autres d’y croire. « Mon épouse était très pieuse également. Et je ne pense pas qu’on puisse la targuer de lâcher. » J’ai parlé d’une voix douce. Je ne veux pas qu’il se sente coupable d’avoir utilisé ces termes mais, pour autant, je veux qu’il comprenne qu’ils peuvent être blessants s’ils sont employés au mauvais moment.

Je me fends tout de même d’un rire quand il continue. « Tu n’as peut-être pas choisi le meilleur maitre dans ce domaine tu sais. Parfois je me demande, ce que ça peut faire. De croire en quelqu’un de supérieur. Tu vois ce que je veux dire ? » Je me dis qu’ils doivent avoir cette paix, cette sérénité qui m’échappe depuis des mois, pour ne pas dire des années.

Anonymous
Invité
Invité


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 26 Oct - 12:09

Je hochais la tête, oui effectivement, le roi ne pouvait tout me dire, mais s’il voulait parler de quelque chose, j’étais là et c’était… peut-être pas grand-chose ! Mais s’il avait besoin, même d’un massage des pieds, j’étais là pour ça de toute manière. Pour l’écouter s’il avait besoin de parler, comme lui masser les pieds s’il me l’ordonnait. Enfin, pour l’instant tout ce qu’il semblait vouloir c’était discuter et je me pliais avec plaisir à ses exigences. Surtout qu’il venait de m’offrir une jolie séance d’entraînement et qu’on avait besoin d’une pause avant de reprendre. Ce n’était pas le moment de se blesser… Non clairement pas. Je me massais à nouveau légèrement le bras avant que le sujet ne bifurque sur la nourriture. Je ne fis qu’un sourire énigmatique à sa question. Comment j’allais m’y prendre ? Mais… Sacha la Débrouille ne dévoilait jamais ses tours ! Bon, en vrai c’était que je n’avais pas encore de plan, mais ça allait venir ! Je ris légèrement à sa remarque sur mes cheveux que je n’arrivais jamais à dompter !

« Ahahah ! Vous ne serez pas, je garde mes secrets, majesté. J’ai beau tout tenter, ma tignasse reste indisciplinée. Ça doit venir de mon caractère. »

Ou des grandes claques que mon père et certains de mes frères, me collaient derrière le crâne pour me faire obéir et tenir tranquille. Et la discussion bascula sur un sujet plus sérieux : la religion. Je n’aimais pas ça malgré tous mes efforts pour essayer de croire, de trouver un dieu me correspondant. Mais je n’en avais pas. Et mes mots furent durs. Je rougis brusquement, de honte, à la remarque du roi. Même s’il ne semblait pas… vexé, mais c’était juste une information. Mais il avait raison, comme d’habitude je n’avais pas réfléchi avant de parler. Lyanna avait eut des mots durs envers Ingham aussi… Je hochais la tête tout en m’inclinant et en murmurant :

« Je suis désolé Majesté… Ni la princesse Lyanna ni votre épouse ne sont lâches. »

Sacha… Sacha… Tu fais bourde sur bourde… Pauvre crétin ! Mais visiblement il arrivait à encore rire de mes blagues et de mon humour vaseux. Pourquoi pas, j’aurais dû me reconvertir en bouffon du roi. J’étais sûre que j’aurais beaucoup de succès avec mes piques acides. Je haussais les épaules. Croire en quelque chose de supérieur… Et à nouveau je comprenais ce qu’il voulait dire.

« Oh si, quel autre maître que vous accepterait de discuter avec son écuyer de religion ? Peu je le crains. Je me le demande aussi… C’est pour cela que je me pose la question et que parfois je cherche encore à trouver un dieu… qui pourrait faire naître cette étincelle en moi. Sans succès voyez. »

Je haussais les épaules avant de regarder à nouveau dans la direction de Shaerra qui avait disparu. Je me mordis légèrement les joues.

« Voulez-vous reprendre l’entraînement Majesté ? »

Savoir si ou non je rangeais toutes les affaires et j’allais fourbir son armure.

Sacha Racin
Sacha Racin
Messages : 828
Membre du mois : 4
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster

Infos supp.
Richesses : 807


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t4671-sacha-racin https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t4683-les-liens-desacha
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 11 Nov - 17:08

Sacha me fait sourire. Il est plein de bonne volonté et souhaite visiblement prendre sa part du fardeau, que ce soit en m’écoutant ou en évitant de m’inquiéter outre mesure. Et je suis heureux de le savoir parmi nous, prêt à en découdre face aux épreuves qui nous attendent. Pour autant, je n’ai pas envie de rendre cette conversation plus pesante que nécessaire et je m’engouffre joyeusement dans la brèche de la nourriture. « Je te préviens, si les cuisiniers viennent me voir en te tenant par l’oreille, je les laisserais te forcer à manger du chou et à faire les pires corvées pour les prochaines semaines. » Il sait très bien que le vol est fortement réprimandé parmi nos rangs et je ne pense pas que c’est à cela qu’il songeait. Quelques tours aux cuisiniers là, par contre, ce ne serait pas étonnant. Et ce serait bon enfant. Pour autant, s’il se fait attraper, qu’il sache que son lien avec moi ne le sauvera pas plus que cela. Et je me fends d’un rire quand nous parlons de sa mèche folle. « Un peu comme mes boucles indisciplinées. Cela montre un caractère un peu… vif. N’est-ce pas ? » Un clin d’œil complice avant que la discussion ne se fasse un brin plus sérieuse.

Quel que soit son interlocuteur, la religion a toujours été quelque chose de passablement délicat. Que ce soit parce qu’elle touche à une sphère personnelle, intime, mais aussi parce que parfois, la religion et son application aveugle peuvent faire mal. Très mal. Je suis bien placé pour le savoir, alors que, l’espace d’un instant, mes pensées s’égarent en direction de mon père. Il était pieux, à sa façon, prêt à laisser les gens prier les anciens ou les nouveaux dieux sans les obliger à rien. Il croyait juste à la bonté des hommes. Grossière erreur visiblement. Et pourtant, j’ai du mal à ne pas vouloir agir comme lui, à ne pas vouloir laisser chacun choisir sa voie sans avoir à le forcer. Si des gens veulent suivre Shaera, s’ils pensent trouver le salut en sa présence, qui suis-je pour les en empêcher ? Après tout, je n’ai pas la science infuse, pas plus que ce maudit Septon.

J’ai tout de même un bref soupir quand je le vois rougir. Et je reprends, d’une voix plus douce. « Ne t’inquiète pas Sacha. Je ne suis pas du genre à m’offusquer pour si peu. Mais la religion est un sujet des plus délicats. Beaucoup s’y perdent, faute de trouver une véritable façon de vivre leur vie par eux-mêmes. Et ils sont parfois aveuglés par ce qui devrait être des principes de bien, les pervertissant alors, sans même s’en rendre toujours compte. » Je ne sais pas si je suis clair. Il faut dire que trouver les bons mots est souvent difficile. « Et je sais, que tu ne trouvais ni mon épouse ni Lysara lâches. » Ce serait bien un qualificatif qui n’irait à aucune des deux. Je lui tapote doucement l’épaule, comme pour l’aider à sortir de sa confusion avant de sourire un peu plus franchement. « N’oublie pas que je ne suis Roi que depuis quelques mois, c’est peut-être lié. Et c’est agréable de discuter avec toi, quoi que tu sembles en penser. Cela me permet aussi de parler tout haut de certaines choses. Tu sais, tout le monde n’accepte pas non plus de voir un Roi qui n’est pas plongé corps et âme dans une religion, quelle qu’elle soit. » Mon regard suit le sien et je reprends, songeur. « Je ne sais pas si nous devrions vraiment fonctionner comme ça. Attendre qu’un dieu nous montre la voie, ou aller la chercher de nous-même. Tu vois ce que je veux dire ? » Parce que cette étincelle peut venir d’ailleurs.

Quand il reprend, j’ai un haussement d’épaules. « Ma foi, est-ce que tu te sens de faire encore quelques passes ou est-ce que tu préfères manger un morceau tout en continuant de discuter ? » A voir s’il pense être allé trop loin à son goût. En ce qui me concerne, je suis probablement un peu trop ouvert d’esprit aux yeux de certains pour m’offusquer de sa maladresse.

Anonymous
Invité
Invité


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 11 Nov - 18:29

J’éclatai de rire en couvrant mes oreilles comme pour les protéger d’une prise imaginaire. Et puis quoi encore ?! Quant au chou…

« Le choix encore c’est bon ! Mais ne croyez-vous pas que j’ai déjà les oreilles assez longues ? Je ne volerais pas et je ne ferais pas de tâches supplémentaires. »

Sinon je pouvais dire adieu à mes quelques heures de sommeil agité. Je secouais la tête, faisant danser mes cheveux indisciplinés autour de mon visage.

« Caractère vif, fougueux et indiscipliné se retrouve dans la chevelure, majesté ? »

Je ne pouvais pas m’empêcher de faire de l’humour, il fallait bien au vu du sujet brûlant qu’on aborda par la suite et la bourde que je fis. J’étais vraiment pas doué et vraiment… Un crétin. Mais visiblement, le roi semblait me pardonner. Je lui souris très légèrement, rassuré par ses mots, du moins sur ceux qui disaient qu’il ne m’en voulait pas. Le reste… était inquiétant. Une autre raison pour laquelle je n’aimais pas la religion : les fanatiques. Je plissais simplement le nez en silence avant de sourire à nouveau à sa remarque. Je haussais un sourcil à sa remarque :

« Mais si vous étiez plongé corps et âme, on vous reprocherait d’être un fanatique qui n’est pas ouvert aux autres. De toute manière… on ne peut pas plaire à tout le monde. »

Je me mordis les joues à sa remarque en inclinant doucement la tête sur le côté, peu désireux de faire à nouveau une sacrée bourde. Mais je comprenais ce qu’il voulait dire, je hochai la tête :

« Je comprends tout à fait. Et pour ma part je suis plus à chercher par moi-même. »

Je réfléchis à sa proposition, manger ou s’entraîner ? J’avais encore un peu d’énergie à donner ! Et après… je trouverais un moyen d’avoir un peu de porc salé pour le repas :

« J’ai encore de l’énergie ! Alors échangeons encore quelques passes avant d’aller prendre un repas bien mérité ! »

J’attrapai à nouveau les épées d’entraînement pour en tendre une au roi avant de secouer la tête pour chasser mes cheveux de mon visage.

« Préférez-vous un adversaire gaucher ou droitier pour l’instant. »


L’avantage d’avoir un écuyer ambidextre, je pouvais, déjà prendre de sacrées raclées, mais l’obliger à s’entraîner d’un côté plus rare sur les champs de bataille et toujours surprenant. Comme quoi… les écuyer, c’est toujours pratique.

Sacha Racin
Sacha Racin
Messages : 828
Membre du mois : 4
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster

Infos supp.
Richesses : 807


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t4671-sacha-racin https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t4683-les-liens-desacha
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 1 Déc - 10:19

Mon rire fait écho à celui du jeune homme et je fais mine d’observer ses oreilles avec attention avant de souffler, malicieux. « Tu ne diras plus la même chose quand tu auras passé des mois en campagne à ne te nourrir que de choux. J’ai fini par ne plus pouvoir les voir en peinture à un moment. Mais, heureusement, ça va un peu mieux, sinon les repas auraient été particulièrement mornes, surtout ces derniers temps. » Je lève un sourcil avant de reprendre, sur le même ton amusé. « Et laisse donc tes oreilles tranquilles, j’espère que les cuisiniers en feront autant. » Mais il a compris le message, c’est le principal. Je n’ai pas particulièrement envie d’avoir à le sermonner, surtout que nous avons tous bien plus grave à penser.

Et je me fais tout aussi amusé, non sans passer une main dans ma propre chevelure indisciplinée. « Je ne vois absolument pas de quoi tu parles jeune homme. Mais c’est une théorie intéressante, qui demande probablement d’autres sujets d’étude. »

Si la discussion se fait plus sérieuse, je fais de mon mieux pour me montrer bienveillant avec Sacha qui semble s’empêtrer quelque peu et … se rater à dire vrai. Il se fait un peu maladroit mais je ne peux guère lui en tenir rigueur, le sujet étant particulièrement délicat, quel que soit l’âge, la religion concernée et j’en passe. « Nous sommes bien d’accord. Aucune option n’est réellement la bonne. Je pense qu’il faut juste être honnête avec soi-même. Je n’ai jamais été particulièrement dévot et les circonstances n’arrangeront rien. Pour autant, je ne peux pas reprocher à d’autres de l’être. Il est important de réussir à trouver un équilibre. Pour soi et pour les autres. Si tu ne te sens pas d’affinités avec la religion, il faut arriver à trouver des solutions pour vivre avec ceux qui basent tout sur elle. Sinon, il arrivera malheur. » Encore plus. Même s’il semble tout de même bien plus fermé que moi au même âge lorsqu’il s’agit de religion. J’espère que cela ne lui portera pas préjudice. Le chemin qu’il a à accomplir est encore bien long et tortueux. Peut-être que croire en quelque chose pourrait l’y aider. J’ai été pour ma part bien trop désabusé pour espérer encore changer d’avis. Mais ce n’est pas son cas. Tout du moins, je l’espère.

Je hoche tout de même la tête à ses propos, laissant filer un silence pensif. « N’oublie tout de même pas que, si l’on t’offre de l’aide pour chercher, ne la rejette pas simplement parce qu’elle viendra d’une religion quelconque. Peut-être que, dans quelques années, tu sauras y trouver ton compte. Peut-être pas, va savoir, mais il faut accepter que tout le monde, toi y compris, peut changer d’avis sur le sujet. » Apprendre la pondération est quelque chose de complexe. Et accepter qu’on peut avoir fait erreur l’est encore plus. Surtout à un âge où l’on pense être capable de tout. Je ne sais pas si c’est vraiment le cas de mon jeune écuyer mais la question se pose tout de même.

Et, quand il parle de faire encore quelques passes, je me relève, m’étirant longuement, avant de tousser un rire. « Allons-y pour le gaucher jeune homme. Histoire que je sois un peu déstabilisé, sinon je vais finir par m’encroûter. » Un clin d’œil alors que j’attrape mon épée en bois et j’incline la tête devant lui, prêt à reprendre l’entrainement.

Anonymous
Invité
Invité


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]   If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty


Contenu sponsorisé


If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
If we cannot find the way, we will make one... | [Tour VIII - Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Conflans-
Sauter vers: