Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
40% de remise sur les Nike Air Max 90 FlyEase
Voir le deal
83.97 €

 

 L'amour des livres

Aller en bas 
MessageSujet: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyVen 14 Aoû - 15:05

J'entendais Jenny farfouiller dans les livres que nous avions dans la chambre. Lyanna ne pouvait être avec moi aujourd'hui et Jenny devait se débrouiller pour le distraire. La lecture était toujours quelque chose que j'aimais et qu'elle se donnait en devoir se m'offrir. Elle avait fait très attention à savoir bien conter les histoires et lire parfaitement. Ce ne serait pas moi qui allais la reprendre sur quoi que ce soit. Ça non ! Elle faisait son travail avec plus que dévotion, c'était bien pour ça qu'elle enrageait quand Lyanna me faisait faire des bêtises ! Enfin... Bêtises. Selon elle , avec mon amie je vivais surtout bien des aventures que je ne croyais pas possible sans elle. Mais c'était un autre débat et je n'avais pas envie de me fâcher avec Jenny avant d'aller lire. Il faudrait aussi que je réponde à Jonquil, mais je n'avais rien d'intéressant à lui dire... J'entendis ma servante pousser un profond soupir :

« Il me semble que nous ayons tout lu ma dame.
- Oh... Il nous faut nous rendre à la bibliothèque... Mais le prince y est ! Nous n'avons vraiment plus rien ?
- Non ma dame, mais il a dit que nous pouvions y aller. »

Je hochais la tête avant de me lever, malgré son jeune âge le prince m'impressionnait beaucoup, il m'avait accueilli en personne et s'était montré très prévenant. Je n'osais pas aller le déranger à son bureau, mais si nous n'avions vraiment rien... Je poussais un soupir, s'il était trop occupé il nous demanderait de revenir plus tard sans aucun doute. J'eus un soupir inquiet et Jenny tendit son bras où je déposais la main avant de la suivre dans les couloirs de l'endroit en silence. À Galet je me débrouillais seule je connaissais l'endroit par coeur, ici c'était impossible je me cognerais partout... La porte, je frappai avant d'entrer, Jenny juste derrière moi m'indiqua le prince et je fis une révérence devant lui. Je pris la parole d'une voix douce et basse :

« Altesse, veillez me pardonner... Je... Puis-je accéder à la bibliothèque ou préférez vous que nous revenons plus tard ? »

J'espérais ne pas regarder à côté sinon j'aurais l'air d'une idiote.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyLun 7 Sep - 19:40


L'amour des livres Mi5c
La journée avait été particulièrement ennuyeuse aujourd’hui, plus que d’habitude je dois dire…  On ne croirait pas forcement, mais la guerre n’élimine pas les tracas quotidiens liés à la gestion du pays et de la forteresse, et surtout pas en hiver. En plus de l’administration courante et l’approvisionnement plus important lié au climat et à la situation au Sud, Les migrations saisonnières ont littéralement surpeuplé la ville d’hiver, entrainant nombre de conflits et de réclamations. La plupart ne nécessitent pas l’intervention du seigneur évidement, et est pris en charge par le bailli, mais le reste a occupé une très large partie de ma matinée. À cela s’ajoute une nuit catastrophique, où j’ai à peine fermé l’œil, pris d’une sorte de malaise, un mauvais pressentiment qui ne m’a pas lâché depuis.  J’ai quand même tenté de faire bonne figure, réprimant à plusieurs reprises mon envie de bailler ou de fermer les yeux, sans pour autant montrer de signe d’agitation, ce qui est déjà très compliqué en soi pour moi.

Quand je fus enfin libéré de cette corvée – est-il vraiment un autre mot pour décrire cette forme de torture – et pris une légère collation, je fus plus ou moins enfermé dans la bibliothèque, avec une pile de livre à étudier à la demande de Mestre Rorshar. Dans d’autre circonstances, ça aurait presque pu être une récompense pour moi qui ai toujours apprécié apprendre et découvrir de nouvelles choses. Mais aujourd’hui, c’est juste impossible pour moi de me  concentrer. C’est donc en trainant les pieds que j’avais pris le chemin de la bibliothèque, en grommelant que le Mestre avait décidé de ne pas m’accordé de répits. Je crois même avoir suggérée un air de ressemblance avec un vieil hibou décrépi… Mais je ne saurais plus dire si je l’ai juste pensé ou grommelé entre les dents. Je me souviens m’être assis à mon bureau, avoir ouvert un livre sur l’histoire de Westeros en me disant que ce serait probablement le plus à même de me tenir en éveil.

Et puis plus rien… enfin, plus rien de cohérent.

Je me suis réveillé en sursaut en entendant quelqu’un frapper à la porte de la bibliothèque. Je me redresse autant que faire se peut en catastrophe, renversant un ou deux livre au passage.  Je me baisse pour le ramasser, et me cogne la tête contre le bureau, étouffant un cri de douleur. Je me remets sur ma chaise, massant mon crane le temps que la douleur passe.  Je fini par lâcher un

« Entrez, la porte est ouverte. »

Je me remercie intérieurement d’avoir, pour une fois, fermée la porte de la bibliothèque. J’ai déjà envie d’aller m’enterrer sous une pile de livre, alors qu’est-ce que ça aurait donné si on m’avait surpris… Je vois une jeune femme entrer, suivi d’une domestique. Je mets un peu de temps à reconnaitre Khayley Ardoise, ayant l’esprit encore un peu embrumé. Elle me demande si elle peut utiliser la bibliothèque. Je la salut par réflexe, oubliant complétement sa cécité. Je lui réponds.

« Bien sûr, la bibliothèque est ouverte à tous les invités de Winterfell. »

Je me demandais toutefois ce qu’une jeune fille aveugle pouvait bien faire dans une bibliothèque. Je doute que des livres lui soit d’un grand secours, à moins que sa servante sache lire. Je me retiens toutefois de faire la moindre remarque, ce n’est pas à moi de juger quoi que ce soit, malgré ma curiosité. Je me lève, et ajoute.

« Si je peux faire quoi que ce soit, n’hésitez pas. Je ne bouge pas de là. Mestres Rorshar m’a demandé d’étudier quelques ouvrages, et je pense être parti pour encore quelques heures maintenant. »


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 618
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyLun 7 Sep - 20:22

J’entendis u drôle de bruit, comme-ci quelqu’un s’était violemment cogné contre une table suivit d’un grondement de douleur. Allons bon ! Avais-je fait peur à quelqu’un ? Au prince ? Voilà qui serait comique… Je tournai la tête vers Jenny qui ne dit rien, au froissement du tissu, je devinais un haussement d’épaules un peu perplexe. Qu’est-ce qu’il se passait là-dedans ? Je n’osais cependant pas entrer sans en avoir eu l’autorisation. Je tournais délicatement la poignée avant d’avancer d’un pas hésitant à l’intérieur de la pièce et de faire une profonde révérence devant le prince et sa position approximative. Je lui souris.

« Merci altesse. »

Il était d’un prévenant ce petit prince, je lui souris un peu plus avant de froncer légèrement les sourcils. Est-ce qu’il quittait parfois cette pièce ou bien y vivait-il à l’intérieur ? Je ne sentais pas une odeur de transpiration trop forte ou quoi que te soit qui pourrait l’indiquer dans ce sens. Quant aux ouvrages, j’étais bien curieuse à mon tour, j’inclinais la tête vers lui avec un sourire avant de me tourner vers Jenny :

« Je te laisse trouver des ouvrages. Je te laisse me surprendre. »

Jenny s’inclina et disparu parmi les rayonnages et je me retrouvais seule avec le prince devant qui je fis une nouvelle petite révérence.

« Pardonnez ma curiosité Altesse, mais quels sont les ouvrages que mestre Rorshar vous a demandé d’étudier ? Je ne peux lire moi-même, ma servante me lit les livres depuis de nombreuses années maintenant. Et je suis toujours curieuse de découvrir de nouveaux titres à faire lire à Jenny. »

Chacun avait sa manière d’apprendre. Je ne pouvais ni lire ni écrire, on avait dû me fournir une paire de main, mais surtout des yeux pour combler les miens inutiles. J’avais besoin de ses connaissances pour ne pas être une idiote. J’étais du coup curieuse de ces lectures obligatoires du jeune prince. Il devait être bien plus savant que moi au même âge. J’en serais presque jalouse… Mais je n’avais pas le choix : j’étais aveugle, je devais vivre avec, mais cela ne m’empêcherait pas de vivre aussi normalement que possible.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyJeu 12 Nov - 22:38


L'amour des livres Mi5c
Je regarde la jeune femme demander à sa servante d’aller lui chercher des ouvrages. Et bien il me semble que j’ai ma réponse, elle sait lire. J’imagine que c’est sa mission auprès de la jeune noble, de pallier son handicap. Je dois avouer que je n’y aurais pas pensé de prime abord, même si c’est logique. A ma connaissance, je n’ai jamais été réellement en contact avec quelqu’un de sa… condition… Rien de tout ça n’est très familier pour moi, c’est même complétement nouveau. Je dois avouer que je suis presque mal à l’aise, et ne voit pas trop comment me comporter, en voyant son regard inexpressif. J’essais toutefois d’être un bon hôte et ne rien montrer pour ne pas me montrer désobligeant.

Pensant que l’échange et terminé, je retourne à mes études, et au chapitre si passionnant qu’il a provoqué mon assoupissement. Tient, tant que j’y pense, je me demande combien de temps j’ai dormi… Assez pour ressentir les effets de cette sieste impromptue. Je recommence à feuilleter les pages d’un air un peu distrait, revenant plusieurs fois en arrière pour reprendre le fil de ma lecture et reconnecter des paragraphes mal compris. La voix de Khayley me sort une nouvelle fois de ma concentration. Et hop, j’ai à nouveau perdu le fil. Je pense que c’est fini pour aujourd’hui, je ne ferrais pas mieux… je me retourne vers la jeune femme et lui souris, plus par reflexe qu’autre chose puisqu’elle ne peut pas le voir. Je réponds à sa question, avec une pointe de lassitude liée à l’ouvrage.  

“Rien de très passionnant, j’en ai bien peur. Des traités sur Westeros et son histoire. Je doute que vous y trouviez le moindre plaisir”

Je poursuis ensuite en m’enfonçant dans ma chaise, d’un ton malicieux, presque en moquerie au pauvre Mestres Rorshar qui et aux lectures qu’il m’a imposées aujourd’hui. Mais quelque part, le hibou l’a bien cherché.

“Les mestres ne sont pas connus pour la fantaisie de leur plume.”

Je me lève ensuite, ayant plus ou moins renoncé à étudier pour la journée. Je m’approche de la fenêtre la plus proche, afin de voir le temps que j’ai passé à dormir. A oui quand même. Je m’adosse à la fenêtre, et reprend la discussion auprès de Lady Ardoise, toujours avec le sourire.

“Mais je pense que vous trouverez ici votre bonheur. Nous avons toute sorte d’ouvrage. Même moi, je n’aurais pas la prétention de dire que j’en ai fait le tour. »

Et pourtant, les dieux savent le temps que j’ai pu passer dans cette bibliothèque. Peut-être trop. C’est bien simple, je serais bien incapable de dire quel est mon premier souvenir dans ces lieux. Je sais que très jeune j’y allais avec Jeyne, même si beaucoup d’histoire et de contes qu’elle me racontait étaient de tradition orale et donc non transcrite. Mais même dans ces souvenir, la bibliothèque me semble déjà familière. Je ne saurais pas dire quand j’ai découvert ces étalages pour la première fois. J’imagine que c’était avant la mort de Mère, mais je n’en ai pas le moindre souvenir, comme si quelque part, elle avait toujours été là. Comme si j’avais toujours connu ce lieu, comme si c’était une évidence. Et puis le temps a passé, et les histoires d’enfant ont laissé place aux apprentissages, aux leçons du mestres, et les livres de conte sont devenus des traités et des ouvrages sur divers sujet : l’histoire, la politique, les arts de la guerre. Pour mon plus grand plaisir à vrai dire. Tout était une excuse pour passer plus de temps ici, dans ce lieu si rassurant, qui permettait de m’échapper de tout.

Et encore maintenant, c’est le seul lieu de Winterfell… où je peux être ailleurs.  

« Ma sœur et moi avons passé d’innombrable heures ici. Il y a bien longtemps que je n’ai pas feuilleté les romans et les contes et légendes cela dit… »  


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 618
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyVen 13 Nov - 9:47

Je ne pouvais pas faire autrement que demander à Jenny de me lire des textes, c’était aussi ma manière d’apprendre, mémoriser… Même si bon… cela arrivait souvent à Jenny de devoir relire des livres quand j’oubliais des détails sur l’histoire ou quoi, et j’étais sûre que ça l’agaçait aussi ! Mais moi, j’en avais besoin, elle devait sans doute aimer découvrir des choses et ne pas aimer se répéter, mais j’étais sûre que même les mestres devait parfois relire des choses pour s’assurer de leur théorie, de leur connaissance ou quoi que ce soit dans ce goût-là. Mais aujourd’hui, ce n’était pas des révisions, c’était juste lire quelque chose de nouveau ! Je gardai mon regard tourné vers Walton, le prince Walton. Je souris simplement à ses dires. Qui savait…

« Si s’est bien écrit… »

Je souris à nouveau, cachant et étouffant un rire derrière ma main. Effectivement ! Les mestres étaient particulièrement barbants avec leur plume, toujours très… protocolaire ? Si on pouvait dire. Mais c’était nécessaire de les apprendre pour s’assurer de la véracité de quelques récits.

« On les connaît surtout pour leur côté scientifique ! »

Je l’entendis se lever de son siège et s’éloigner, je ne connaissais que très peu la disposition de la pièce si bien que sans Jenny je n’osais nullement trop bouger de peur de me cogner ou faire tomber quelque chose. Je hochai simplement la tête, trouver mon bonheur ?

« Oh, mais j’en suis sûre, Altesse, Jenny m’a dit que cette bibliothèque était plus importante que celle de Galet. »

Le fief de ma famille avait une petite bibliothèque et depuis dix ans j’avais sûrement dû me faire lire presque entièrement tous les livres par Jenny qui avait l’habitude. Et puis Mère préférait largement que je reste sagement dans un salon à me faire lire quelques livres par Jenny. Après tout… au moins je resterais sagement à l’abri des maux du monde dans un petit salon. À part quand Lyanna venait me voir et que là… c’était la catastrophe. Je l’entendais se déplacer et moi, je ne bougeais pas d’un pouce pour ne faire aucune bêtise ou catastrophe. Après tout… En étant aveugle j’en faisais beaucoup par maladresse…

« J’avoue préférer les contes et les légendes que les textes de mestres. »

Je lui fis un petit clin d’œil avant de reprendre :

« J’adore les contes et les légendes, bien que souvent ils piochent leurs histoires dans des vérités ou des faits… quelque peu… arrangé si on peut dire ? Avez-vous lu des contes de Sorcières des bois ? »

Ça, il faudrait absolument que je trouve un ouvrage dessus pour pouvoir trouver des choses sur mes rêves… Je ne pouvais pas rester comme ça…

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyLun 21 Déc - 19:01


L'amour des livres Mi5c
Je souris à la remarque de Lady Ardoise. Des histoires de sorcières? Probablement. Il y en a eu tellement, de toutes sortes, je ne peux pas imaginer qu’il n’y en ai pas eu, même si dans l’immédiat, c’est surtout les histoires de héros vaillants et de guerriers sans peur qui me revienne à l’esprit, les histoires que je pouvais ensuite rejouer dans la cours. et bizarrement, je me projetais nettement moins en sorcière.

”Sans doutes, Jeyne a dû m’en lire quand j’étais enfant, bien que je ne saurais vous en citer un en l’instant.”

Je me remémore ces moments avec Jeyne. Ce que j’ai pu la tanner à l’époque. Je n'en reviens toujours pas de la patience qu’elle a pu avoir avec moi. La patience d’une mère, sans doute. Et même après toutes ces années, je continue de penser que ces contes et histoires ont forgé une partie de celui que je suis aujourd’hui, et me donnent encore envie d’en découvrir plus comme tous ces héros qui ont bercé mon enfance. et ce, malgré la déception d’avoir pu rencontrer l’une d’entre elles… Je continue avec un petit rire.

”Je pense que je devrais préférer les histoires de héros aux histoires de sorcières.”

Et à dire vrai, ma dernière rencontre avec une sorcière m’avait quelque peu refroidi… Ingheam Harclay m’a fait… Forte impression, pourrait-on dire… Et je dois bien admettre qu’après notre échange, je n’ai pas pu dormir pendant plusieurs nuits, à chercher à comprendre ses propos cryptiques. Je suis d’un naturel plutôt pragmatique, mais elle avait réussi à me branler dans mes certitudes… Depuis je dois avouer que je faisait en sorte de l’éviter, ou du moins de ne pas me retrouver seul avec elle. même le Bois Sacré avait l’air plus lugubre depuis notre entretien. Prophétie ou délire psychotique, je me pose encore la question… J’ai bien cherché dans les livres des pistes, des traités de mestres sur la chose, mais la seule chose que j’ai trouvé c’est ces fameux contes. Maintenant que j’y pense, l’un d’eux pourrait peut-être intéresser Khayley. Il ne m’a pas apporté beaucoup de réponse à mes questions, mais à défaut d’être très utile, il pourra être distrayant pour Lady Ardoise.

”Mais maintenant qu’on en parle, je crois me souvenir d’un conte que j’ai lu il y a peu, attendez un instant…”

Je m’éloigne dans les rayonnages, cherchant le livre. Je ne me souviens plus exactement où je l’ai rangé, mais je le retrouve sans trop de difficulté. je grimpe l’échelle et saisi le gros ouvrage, avant de le ramener auprès de la jeune femme. Je l'ouvre et le feuillette pour vérifier qu’il s’agit du bon ouvrage tout en expliquant son contenu à haute voix.

”Peut-être que cet ouvrage pourrait vous intéresser. Il y a plusieurs histoires dans ce livre sur les enfants de la forêt et sur les premiers hommes. L’un d’eux parle de sorcière des marais, capable de lire l’avenir dans les rêves, d’autres sur des hommes capables de changer de peau.”

Je pose le manuscrit sur le bureau. heureusement, celui-ci n’est pas bien lourd, et la servante pourra le prendre sans problème, contrairement à certains ouvrages de mestres que moi-même j’ai du mal à transporter dans la bibliothèque.

"Je le laisse là pour que votre liseuse puisse le prendre pour vous”

Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 618
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyMar 22 Déc - 9:59

Il fallait absolument que je me renseigne sur les rêves d’une manière ou d’une autre. C’était avant la rencontre avec Ingheam et ses réponses. Mais je me sentais si seule face à cette malédiction. Et s’il y avait quelqu’un qui pouvait bien connaître cette bibliothèque c’était bien le petit prince ! Enfin, cela ne coûtait rien de lui demander pour voir sa réponse. Je me mordis les joues, pensive. Avais-je bien fait ? Je n’en étais pas sûre… Mais il fallait bien que je cherche des réponses ! Et où pouvais-je en trouver autre part qu’ici ? Je ne pouvais pas déranger Lyanna ou lui parler de ça. Elle me prendrait pour folle et je ne voulais pas perdre son amitié. Je souris à sa remarque en inclinant légèrement la tête vers lui.

« Cela n’est point étonnant altesse que vous préfériez les héros aux sorcières. »

Elles avaient de bien mauvaises réputations après tout ! Triste, mais… peut-être était-ce véridique ? Je ne me souvenais pas d’en avoir vu, peut-être que si ! Mais alors j’étais trop petite pour m’en souvenir, et Jenny ne m’en avais jamais parlé ! Jenny qui était d’ailleurs toujours occupée à fureter parmi les étagères pour trouver des livres qui pourraient nous occuper un peu. J’eus à nouveau un sourire à sa remarque :

« Oh ? Voilà qui est intéressant ! »

Je restais sagement à m place sans oser bouger de peur de me cogner ou de faire une bêtise. Je me mordis les joues en écoutant avec attention les petits bruits autour de moi. Je rajustais les plis de ma robe autour de mes jambes en attendant que le prince ne revienne. Ce qui ne tarda pas. J’écoutais sa déclaration, les yeux plissés d’attention. Je hochais la tête avec un sourire.

« C’est parfait ! C’est exactement ce que je cherchais ! »

Ma liseuse ? Voilà un bien joli titre pour ma Jenny qui me suivait avec patiente et amitié depuis dix ans. Je reportais mon attention sur le prince.

« À Galet, j’ai entendu un jour une servante raconter qu’elle avait rencontré une rêveuse verte. Vous pensez que cela peut exister ou que ce ne sont que des contes ? »

J’étais curieuse d’entendre son avis.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptySam 23 Jan - 14:02


L'amour des livres Mi5c

Je regarde Khayley alors qu’elle évoque une servante prétendant avoir le don de Vervue. Si la jeune femme ne peut pas le percevoir, je ne peux m’empêcher d’avoir une mine troublée. J’ai cru à ces histoires pendant de longues années, elles ont pour ainsi dire bercé tant d’années qu’il me serait impossible de les ignorer… Mais en quittant la protection de Jeyne, j’ai aussi fait un trait sur ces contes et légendes. Ce qui m’importait, c’était de former ma propre légende, et de me donner les moyens de le faire… j’ai donc arrêté de croire, j’ai arrêté d’y prêter attention, jusqu’à l’arrivée d’Ingheam Harclay, qui a bousculé bon nombre de mes certitudes… Et puis il y a eu Willona Reed, qui selon la rumeur était elle-même une vervoyante, mais que j’ai à peine pu côtoyer… Pour ne pas que le silence s’installe je répond...

”Hum… excellente question…”

Je reste un instant sans répondre… Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose que d’admettre que je doute… Sans doute attendrait-on une attitude plus assurée, plus pragmatique de la part d’un prince du Nord. Surtout que je suis presque un homme, sans doute trop vieux pour croire aux contes de bonnes femmes. Si la question avait été posée par un homme, j’aurais sûrement répondu au quart de tour, c’est certain… Mais je ne sais pas, peut-être que la fatigue me ramollis, ou peut-être que c’est le côté affable de Khayley qui m’invite à raisonner comme ça. Finalement je finis par répondre d’un ton naturel.

”J’aimerais croire qu’il y a une part de vérité dans tous les contes, sans quoi ils n’existeraient pas.”

Je croise les bras en s'adossant contre l’étagère la plus proche. Il y a de grande chance que la servante dont parle Khayley mente. La vervoyance n’est pas perçue avec un regard accueillant, et le simple fait que ce soit une légende et non un fait avéré prouve bien le secret qui entoure la discipline. Mon esprit rationnel aurait tendance à dire que la servante ne se serait pas vanté d’un tel talent si elle l’avait réellement possédé, car si tel était le cas, elle connaîtrait les risques.

Et pourtant, même en sachant cela, même en ayant ce raisonnement logique, je n’ai pas envie de l’affirmer. Une part de moi aimerait bien que cette histoire soit vraie. Car si cela était vrai… Cela ouvrirait un champ de possibilité incroyable. Tout un univers dont on a à peine conscience, sans compter les opportunités stratégiques qu’un tel talent représenterait… Peut-être est-ce d’ailleurs pour cela que le secret est si bien gardé?

Un léger sourire se dessine sur mes lèvres… Khayley a décidément réussi à piquer ma curiosité, que je le veuille ou non. Je devrais sans doute arrêter là l’échange en argumentant qu’il ne s’agit que d’histoire à dormir debout, mais maintenant que la jeune femme est lancé, j’ai envie d’en savoir plus. Car j’ai comme la sensation qu’elle en sait plus qu’elle ne veut bien l’admettre, l’échange est bien trop opportun pour n’être que le résultat d’une discussion fortuite… Je m’approche d’elle et dit à voix basse, sur un ton presque de confidence :

”Je dois avouer que je serais curieux de rencontrer un vervoyant… J’aurais tellement de question à poser à quelqu’un qui aurait ce don”

Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 618
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyDim 24 Jan - 9:54

J’essayais de faire la conversation et surtout de grappiller des informations… Je ne savais pas si c’était une bonne idée d’en parler vraiment… Je donnais l’excuse de la servante qui n’était pas vrai. La personne concernée tait en face de lui après tout. Mais je jouais parfaitement la carte du calme et du paisible. Il ne fallait surtout pas que je réagisse trop pour ne pas l’inquiéter ou, encore pire, lui mettre la puce à l’oreille. Alors je préférais le questionner un peu, nous parlions des contes et des légendes, alors il fallait avouer que c’était l’occasion ! C’était… en quelque sorte, tester la température de l’eau avant de plonger. Mais je n’en étais pas sûre du tout. Mais là... Le prince était jeune ! Alors avec de la chance il serait plus ouvert à la discussion que d’autre ? Excellentes questions ? Quand on ne pouvait pas observer le monde, on observait ses propres pensées. Et il fallait bien que j’essaie de me trouver des alliés, enfin surtout que je sache prendre davantage d’information pour mieux me protéger en quelque sorte. Je souris en écoutant le jeune loup.

« J’aime cette idée. Il y a toujours quelque chose de vrais dans nos histoires. C’est une part de notre culture et de notre… histoire aussi. Les contes et légendes sont porteurs de leçons après tout. »

Les morales, mais aussi les personnages qui pouvaient influencer et donner des modèles. Pour moi c’était important. Dès que je pouvais, je demandais à Jenny le me conter et de me lire des histoires de Vervoyants… Peut-être que je trouverais quelque chose pour contrôler mon propre don ? Je n’étais même pas sûre que cela soit vraiment possible, mais il fallait que j’essaie d’une manière ou d’une autre. Que faire d’autres dans mon cas ?! Je ne pouvais pas en parler, vraiment pas. Et cela m’agaçait profondément, mais que faire d’autre ? Il s’approcha, je ne bougeais pas d’un pouce avant… de sourire doucement à sa question. Le pauvre… il en avait une en face de lui. Je me penchais vers lui, répondant sur le ton de la confidence :

« Oh ? Et quelles questions vous lui poseriez ? J’avoue que je suis curieuse de votre curiosité ! Qu’est-ce que vous lui diriez ? »

Aller ! Dis-moi ce que tu n’aimes pas chez les vervoyants ! J’avais besoin d’informations. J’entendais Jenny se déplacer dans les rayonnages, elle devait écouter ou non ? Qu’est-ce que j’en savais. J’avais besoin d’informations du loup.

« Je dois avouer ne pas savoir quoi penser des Vervoyants… Si cela est vrai ou non… »

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyMar 30 Mar - 12:33


L'amour des livres Mi5c
Je marque un temps d’arrêt quand Khayley me demande les questions que je poserais si j’avais l’occasion de rencontrer un vertvoyant. Je dois admettre que je n’ai jamais poussé la question aussi loin. D’autant plus qu’il est fort probable que si la situation venait à se présenter, les questions me viendraient au fur et à mesure, et le ou la pauvre se retrouverait vite harcelée d’interrogation. Je suis du genre intarissable quand il s’agit de découvrir de nouvelles choses. Toute connaissance est bonne à prendre, pour pouvoir ensuite l’exploiter. Alors forcément, face à quelqu’un qui serait ma seule source d’information, je pense que nous y passerions beaucoup de temps.

«Hum… excellente question... Je pense qu’il me faudrait beaucoup de questions pour assouvir ma curiosité.»

Je laisse échapper un petit rire amusé alors que je dis ces mots. “Etrangement”, cette perspective m’inspire beaucoup plus que les livres de Mestre Rorshar. Je vois déjà plusieurs questions venir. D’où vient ce don, est-il inné ou s'acquiert-il lors d’un apprentissage ? Peut-il être entraîné, renforcé ? Est-il lié à d’autres talents encore plus secrets? peut-il être maîtrisé ou est-ce un acte spontané? oui, les questions ne manquent pas. Mais j’en ai une en particulier qui me vient à l’esprit.

«Je crois que ma première question, c’est à quoi ressemble un rêve vert. Comment elle se sent quand elle fait ce genre de rêve. est-elle consciente, le découvre-t-elle au réveil…»

Oui, je pense que c’est ce qui m’intrigue le plus. L’expérience avec Ingheam était très impressionnante. Elle semblait tellement apeurée, terrifiée même par ce qu'elle voyait. L’expérience est-elle toujours aussi violente à chaque rêve vert? et si c’est le cas, comment apprennent-ils à gérer cette peur ? Cela doit être épuisant mentalement… mais peut-être est-ce une question un peu trop intime à poser. Quand je vois le mal que j’ai à me livrer, je n’imagine pas quelqu’un le faire si facilement. Surtout quelqu’un qui a toujours vécu dans la crainte d’être rejeté pour ses dons, ce que je n’ai jamais expérimenté. Sans doute que cela resterait une question sans réponse. ce que en soit je ne pouvais que comprendre. Sans me mettre à leur place, je ne pense pas que de mon côté je serais capable d’en révéler autant sur moi.

Alors que Khayley s’interroge sur la véracité de cette légende, je réponds cette fois assez rapidement, spontanément.

«Je pense que j’aimerais que ce soit vrai. D’une part car cette connaissance représenterait un avantage stratégique indubitable pour la gestion du royaume… »

Je prends un instant avant de dire la suite.

«Et d’autre part car si c’est vrai, cela laisse la porte ouverte à tant d’autres choses et d’autres légendes…»



Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 618
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyMar 30 Mar - 17:01

Je me questionnais beaucoup, mais aussi sur l’acceptation de ce genre de don autour de moi. Peut-être était-ce une façon de me rassurer ? Qu’en savais-je vraiment ? Parfois je me posais trop de questions. Ou pas assez. Ou peut-être j’en posais trop ? Qu’est-ce que j’en savais vraiment ? En tout cas il me semblait avoir posé une colle au jeune prince. Je souris en jouant avec les plus de ma jupe sans rien dire, l’écoutant avec attention après ma pluie de questions, ce n’était pas n’importe quoi ni n’importe qui. Beaucoup de question ? J’eus un sourire, au moins nous serions deux à poser beaucoup de question. Je hochais la tête en silence, je comprenais, on voulait tous comprendre pourquoi et comment. J’eus un sourire derrière ma main. Si on pouvait l’avoir simplement. Pourquoi pas après tout. Mais je n’étais pas sûre.

« Si des dragons existent altesse, pourquoi pas les rêves verts. »

Je tournai la tête vers Jenny qui revient à pas lent. Elle poussa un petit soupir et je devinais bien pourquoi. Elle devait avoir pris un sacré paquet de livre. Ou alors elle avait prit de gros livres. Les deux étaient possibles. Je haussais un sourcil et inclinai la tête vers elle :

« Le prince Walton m’a conseillé un livre sur les premiers hommes. Tu as encore de la place dans tes bras pour le prendre ? »

Je n’osais pas imaginer la tête de Jenny face au livre. Au bruit je savais qu’il avait été très lourd. Et qu’elle en avait déjà pleins les bras. Elle avala sa salive, au bruit je le savais, avant de poser les volumes sur une table et d’en rajouter un, celui que le prince m’avait conseillé et elle grogna :

« La prochaine fois, dame Khayley, on prendra un âne pour transporter tout cela ! Je connais votre goût pour la lecture… Mais vous êtes plus proche de l’ogre que du rat de bibliothèque. »


J’eus un petit sourire : Jenny avait parfaitement le droit de me parler comme ça : elle était à mon service depuis dix ans et quand nous étions seules elle laissait tomber le « dame ». Je me tournai vers le prince, faisant une petite révérence :

« Merci pour la discussion altesse. Si je croise une vertvoyant, ou un, je lui ferais part de vos questions et tenterais de vous porter ses réponses. »

Un peu d’humour ne pouvait faire de mal.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyMer 19 Mai - 0:18


L'amour des livres Mi5c
”Ma foi oui, après tout, pourquoi pas. présenté comme ça !”

C’est vrai qu’à côté de lézard ailé géant et crachant du feu, tout paraît plausible. imaginer qu’une créature d’une telle envergure puisse voler, élever son poids titanesque dans les airs, et avoir suffisamment d’énergie pour le faire. Et avoir la capacité de produire du feu naturellement, sans se brûler, sans se blesser... Et pourtant, ils existent bien, terribles et majestueux. C’est vrai que cela replace beaucoup de choses en perspective. Si les dragons existent, alors pourquoi ne pas s’autoriser à rêver?

La demoiselle de compagnie revient, les bras chargés de livres. c’est vrai qu’elle en a pris beaucoup dis donc. J’imagine qu’étant donné son infirmité, Khayley n’a guère d’autre loisir que d’écouter sa domestique, mais quand même, cela fait une sacrée réserve de libre. j’espère que ce n’est pas par crainte de me déranger plus tard… Car pour le coup ce serait bien dommage de rester enfermée dans ses appartements… c’est moi où je suis en train de parler comme Mestre Rorshar? Ce vieil hiboux a réussi à me mettre ce genre d’idée en tête, le bougre. Enfin, j’imagine qu’il n’a pas entièrement tort… Ce qui est d’autant plus désagréable, mais bon… toujours est-il que m’en voudrais si elle se sentait empêchée de venir juste pour ne pas me déranger, alors que c’est presque le but. Je souris à la remarque de la servante, avant d’enchérir moi-même.

“Effectivement, cela fait beaucoup de livres. A ce rythme, vous connaîtrez aussi bien cette bibliothèque que moi!”

En vérité, ce serait compliqué. j’ai passé tellement de temps dans cette bibliothèque et j’ai lu tellement de livres, que ce serait un défi que de les connaître aussi bien que moi. d’un autre côté, j’ai aussi lu plusieurs fois plusieurs livres… A en abîmer les pages on pourrait dire. Mais de toute manière ce n’est qu’un trait d’humour. Évidemment, je ne m’attarde pas à la remarque sur l’ogre, ce ne serait pas très élégant de ma part. j’enchaine rapidement avec le vrai message.

“Vous savez, la prochaine fois, vous pouvez rester ici, ou venir aussi souvent que vous le souhaitez. comme je vous l’ai dit, la bibliothèque est ouverte”

J’aurais presque pitié pour la pauvre Jenny en fait. je sais bien qu’elle est au service de sa maîtresse, mais quand même, elle me fait de la peine avec sa pile de livres. Non, je ne peux pas laisser faire ça. il faudrait au moins que je leur trouve quelqu’un pour les aider à porter, ce serait le minimum en tant qu'hôte.

“En attendant, peut-être souhaitez vous que je vous aide à porter? Je dois avouer que cela me ferait une excuse pour abandonner mes études quelques temps”


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 618
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres EmptyMer 19 Mai - 7:41

Je lui offris un sourire à sa remarque. Au point ou on en était. Ce n’était pas très grave ou important. Je savais que Jenny allait se débrouiller avec pour tout lire. On faisait pratiquement ça toute la journée. Au début, elle avait mal à la gorge, mais maintenant elle avait l’habitude. Je ne pouvais pas réellement compter son nombre de livre, mais cela devrait être assez pour notre temps de lecture habituel. Enfin, j’espérais. Visiblement, même Walton semblait surpris du nombre de lecture. J’eus un rire derrière ma main.

« Je connais celle déjà de Galet. Peut-être que certains ouvrages de nos bibliothèques sont les mêmes ? »

J’inclinais la tête à sa remarque. Il l’avait déjà dit, mais c’était important peut-être pour lui de le redire ? Je ne savais pas, mais je savais que je pouvais revenir également.

« Je le sais altesse, vous êtes prévenant. J’avoue préférer en prendre beaucoup d’un coup pour éviter les allés-retours. »

Éviter aussi éventuellement de me prendre un mur. C’était légèrement ma spécialité sans même le vouloir… C’était parfois compliqué. J’eus un rire à sa remarque en inclinant légèrement la tête.

« Qui suis-je pour ne pas aider un prince à échapper à ses études ? Si cela ne vous dérange pas, je pense que cela soulagerait Jenny. »

Qui gagnerait sûrement un bras pour me guider plus facilement. Quand bien même j’allais prendre quelques livres à mon tour pour ne pas laisser porter tout aux autres. Cela ne serait point charitable de ma part après tout. J’entendis le bruit des livres déplacés et je tendis la main pour au moins en prendre un. Jenny consentit à m’en laisser un. Histoire que je puisse vaguement servir à quelque chose.

« Quelle partie de l’histoire et des traités de Westeros vous est si lourde à étudier d’ailleurs altesse ? »

Jenny me tapota le bras droit du bout des doigts alors que je marchais et je fis un pas sur le côté pour éviter un obstacle quelconque, elle changea ses livres de bras. Je souris légèrement :

« Je vous avouerais avoir la chance d’avoir Jenny qui me lit tout ce qu’elle doit me faire étudier et elle est une excellente conteuse, cela m’aide.
- Dame Khayley, atte… »

Aie… elle n’avait pas eu le temps de réagir que je m’étais cognée contre un mur. Ça faisait longtemps. Je m’arrêtais un instant pour me frotter le front sans rien dire une seconde avant de tendre la main pour la poser contre le mur pour éviter de recommencer. Une fois, pas deux en face de mon hôte.

« Je vais bien ne vous inquiétez pas. »

Je lui offris un sourire sans rien dire de plus, c’était beaucoup trop habituel pour que je m’en plaigne.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: L'amour des livres   L'amour des livres Empty


Contenu sponsorisé


L'amour des livres Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour des livres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: