Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] -25€ dès 249€ d’achat sur tout le site avec le Code ...
Voir le deal

 

 The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]

Aller en bas 
MessageSujet: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 10 Aoû - 21:57

La soirée est déjà bien avancée alors que je marche d’un bon pas dans ces couloirs que je commence à connaitre par cœur. J’ai arrêté de compter le nombre de semaines, de mois, que je passais ici, alors que j’étais persuadée que ce ne serait qu’un mauvais moment à passer et que je pourrais repartir dès que possible sur mon boutre. Je repense aux conditions que j’avais imposées lors de mon premier contrat de mariage avec le Gardener et j’ai un sourire sans joie à ce souvenir. Quelle douce illusion d’avoir cru que je pourrais repartir six mois par ans sur les flots sans avoir à me soucier de quoi que ce soit. Non que je sois malheureuse ici mais, il ne faut pas se leurrer, je n’y serais jamais totalement à ma place. Et je rêve tout de même de pouvoir repartir, que ce soit en mer ou autrement. Ne pas me cantonner à ce rôle de poule pondeuse qui semble tout de même être le mien dans les années à venir. Au moins, j’ai déjà donné un premier enfant au royaume. Et elle est tout sauf chétive, ma douce enfant. Une part de moi espère très fort qu’elle aura mon caractère et qu’elle ne se laissera pas marcher sur les pieds, quelle que soit l’éducation policée à laquelle elle aura droit.

Mais je ne veux pas de nouveau me disputer à ce sujet avec Manfred. Cela viendra en temps utile, quand elle saura qui elle est. Pour l’heure, elle se contente de faire des bulles dans son berceau, à la grande joie des nourrices qui devaient être persuadées que mon enfant tenterait de les dévorer. Je lève les yeux à cette pensée alors que je m’arrête devant le bureau de sa Majesté, me contentant de lever un sourcil pour me faire annoncer. Le garde se fige tout de même un instant, visiblement troublé par ces nouvelles formes qui sont les miennes. Et il faut que je me râcle la gorge pour qu’il semble se souvenir que je n’ai pas qu’une paire de seins de jeune mère et qu’il doit aller prévenir le Roi.

Je tapote du pied, agacée, avant qu’on ne me laisse entrer. Et j’ai un temps d’arrêt alors que je vois Manfred penché sur nombre de vélins qui ont l’air ennuyeux à mourir. Je le fixe longuement, attendant qu’il lève les yeux dans ma direction, guettant avec une pointe d’amusement dissimulée s’il aura la même réaction que les hommes que j’ai pu croiser jusque-là. Lady Redwyne a enfin su trouver une tenue qui ne m’empêche pas de respirer et qui, surtout mets mes atours en avant d’une façon pour le moins surprenante. Je vois son regard s’attarder aux endroits stratégiques et je souffle, d’une voix narquoise. « Il semblerait que les conseils de ma dame de compagnie ne soient pas si stupides. Les hommes ont tendance à ne se focaliser que sur une poitrine suffisamment mise en valeur et une cambrure de reins qui leur promet monts et merveilles. Je n’avais encore jamais pensé à jouer avec de tels arguments, même s’il est plus satisfaisant de le faire avec la pointe de mon épée. » Je contourne le bureau et je m’approche de Manfred, le toisant un instant, avant de reprendre, toujours sur le même ton. « N’allez pas croire que j’ai fait faire cette robe pour vous. Ce n’était qu’un test, ma foi, fort intéressant. Les gens ont tendance à oublier qui je suis réellement derrière ce morceau de tissu et à se faire bien plus affables, c’est amusant. A noter que votre garde en a oublié de respirer le bougre. J’ai cru que j’allais devoir le tuer. En tout cas, je me suis dit que vous pouviez tout de même en profiter un peu. »

Tout en parlant, je relève les quelques jupons que j’ai accepté tout de même de mettre sous la robe pour m’assoir à califourchon sur lui, sans lui laisser l’occasion de dire quoi que ce soit. « Il parait que vous m’avez fait demander. Je suppose que vous avez quelques nouvelles intéressantes pour moi. » Je fais une fois de plus glisser mon ongle sur sa mâchoire, attendant de l’entendre, même si j’ajoute, comme si de rien était. « Oh, d’ailleurs, il semblerait que je me sois remise bien plus vite que prévu de la naissance de Ceryse. Les Mestres m’ont donné tout loisir de reprendre toutes les activités que je veux. Je me dirais que cette information pourrait également vous intéresser. » Le contraire serait surprenant.

Anonymous
Invité
Invité


The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 25 Aoû - 23:00

Les dernières missives reçues me permettent de me lancer un peu plus avant dans mes rêves d’un avenir un peu moins ombrageux, pour moi comme pour ma lignée. Il est clair à mes yeux que je ne peux pas rêver mieux que les événements qui sont en train de se goupiller. Ce n’est pourtant pas faute de pester en permanence contre cette stratégie isolée et jusqu’au bout-iste des Hoare, et de leur manie d’aller se jeter seuls dans la gueule du Loup… Tandis que les armées du Bief, elles, sont déjà à pied d’œuvre. Je ne pouvais pas m’accaparer toute la gloire, et puis, si je savais mener des flottes en campagne je n’étais décidément pas un tacticien sur terre. Un stratège oui, mais pas un tacticien. Il n’y avait pas grand-chose à tirer de mes compétences sur le terrain alors que sur des cartes, j’étais bien plus redoutable. Bien sûr, toutes ces considérations militaires et stratégiques m’éloignaient quelque peu d’autres sujets, notamment de ma famille…


Je n’avais pourtant pas à subir quelconque reproche de négligence. Pour que ma famille existe il fallait faire la guerre. Pour qu’elle perdure il fallait que je la gagne. Mon assise sur le royaume dépendait de beaucoup de choses ; je n’étais pas un Gardener de naissance et il était clair que beaucoup de familles me trahiraient bien plus facilement qu’elles ne se feraient tuer pour moi… Alors je devais continuer de naviguer entre deux eaux. De prendre garde à comment faire les choses dans le bon ordre, à ne surtout pas me précipiter, ni engager trop de forces et de ressources dans ce qui pouvait apparaître comme une opportunité… Le tout à la guerre, était toujours de choisir son moment.


Je ne vois pas les heures passer. A tel point que je n’entends qu’à demi les coups portés contre l’huis et les gardes qui entrent.


Ciel, Eren.


Je l’avais complétement oubliée.


Elle et Ceryse, sans doute, mais non c’est mon épouse qui rentre. Quelque chose a changé en elle. Mon regard se fait aussitôt happer par la béance de ce décolleté qui laisse entrevoir des possibilités jusque là rêvées et jamais concrétisées, d’un corps qui s’est récemment transformé avec la maternité. Aussitôt, j’ai la bouche sèche et ma langue vient humecter discrètement mes lèvres, mais la voilà qui, tempête humaine comme d’habitude, contourne son bureau et envahit mon espace vital -mon espace de travail-. Je relève les yeux vers les siens mais je ne lâche qu’un petit bruit de surprise quand voilà déjà la belle qui s’assied sur moi, à califourchon.


Réaction masculine immédiate, cerveau qui vrille. Je suis vraiment trop sensible à son rentre-dedans.


Je la couve d’un regard déjà ivre d’elle, mains venant remonter sous ses jupons, palpant ses chairs.



| Je vous ai fait mander… Il y a longtemps, déjà. Je devrais flatter l’impudent, s’il m’a fait manquer ma femme sous ces atours et visiblement si prête à remettre le couvert. |


Je frôle sa bouche de la mienne, de ma barbe qui érafle un rien sa chair si froide, si dure.


| Tu es donc venue m’aguicher à dessein ? |


Je tire sur ses jupons. Dégage ses fesses, que j’empoigne, possessif.


| Tu es sûre de vouloir jouer à ce petit jeu ? |



We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptySam 29 Aoû - 17:39

J’ai toujours vu mon corps comme un des instruments dont j’avais à ma disposition, même si je ne l’avais encore jamais utilisé comme je peux le faire à présent. Avec les fer-nés, il suffisait de leur faire miroiter une partie de baise avec la Princesse Hoare sans qu’ils perdent leurs attributs et j’obtenais globalement ce que je voulais. La plupart du temps, c’était ennuyeux au possible et il me fallait une certaine patience pour ne pas les passer par le fer avant la fin. A de rares occasions, je finissais moi aussi comblée, trop peu souvent pour que j’en garde des souvenirs bien vivaces. Mais, dans tous les cas, je restais toujours aussi hommasse, aussi peu intéressée à l’idée de montrer mes attributs féminins qu’eux se souciaient de savoir si je passais un bon moment. Une marchandise comme une autre, rien de plus.

Et maintenant ? Pour être honnête, on ne peut pas dire que cela ait tellement changé. Mis à part ce foutu vernis de civilisation que le Bief, comme tous les continentaux, aime à mettre sur tout et n’importe quoi. Une femme ne doit pas être aussi franche, elle doit laisser entendre les choses, faire miroiter et non pas s’imposer. Ce genre de stupidités qui me rendent complètement chèvre mais, au final, j’ai été forcée d’écouter. Et d’apprendre. Non que je sois vraiment intéressée à l’idée de ne pas passer pour une rustre mais, au final, j’ai plus obtenu en me fondant plus ou moins dans le moule qu’en le tailladant à coups d’épée. Et le regard que les hommes posent sur moi, maintenant qu’ils ont compris que j’étais une femme, est à la fois effrayé et concupiscent. Savant mélange qui les empêche totalement d’avoir un comportement rationnel à mon égard. Ils sont moins occupés à me détester et les femmes, me voyant noyée sous les froufrous, oublient un instant que je reste une Hoare malgré tout.

Pourquoi est-ce que je fais ça ? Pour l’homme que je vais rejoindre. En grande partie tout du moins. Parce qu’il ne peut assoir son autorité et son royaume si sa femme reste une sauvageonne incapable de la moindre civilité. Et que je ne pourrais pas l’aider dans ses projets si je m’obstine à tourner le dos à tout cela. Je sais qu’un jour, j’irais reconquérir mes iles et je m’y entraîne tous les matins à dessein. Mais en attendant, je dois encore jouer sur les deux tableaux. Et puis le regard de Manfred au moment où il se rappelle de ma présence, voire de mon existence au vu de la tête qu’il avait quelques instants auparavant, a quelque chose de particulièrement plaisant.

J’ai un sourire satisfait quand ses mains remontent déjà mes jupons mais, à ses paroles, je souffle, comme si de rien était. « Je sais. Mais vous étiez occupé. Et vu que le message ne semblait pas particulièrement urgent, je me suis dis que je vous ferais un peu patienter pour enfiler tout cela J’ai eu tort ? » Mes lèvres vont effleurer les siennes en réponse alors que je continue, levant un sourcil. « C’est une possibilité. Et je sais que c’est ton bureau, mais je me suis dit que tu ne verrais pas d’inconvénient à ce que j’agisse de la sorte. » De toute façon, même s’il y avait vu un inconvénient, nous savons tous les deux que j’aurais probablement fait pire. « Explique-moi pourquoi je suis là Majesté. » Je me suis tout de même cambrée contre lui quand il a tiré sur mes jupons et mes doigts s’affairent déjà à défaire sa chemise. « Si tu n’es pas d’humeur à jouer, je crois qu’il y a des hommes qui ont plus envie que peur de moi à présent. Tu veux que je vérifie ? » Alors qu’il est le seul bieffois, pour ne pas dire le seul homme, à avoir réussi à me faire revenir par envie et non pas obligation. Et qu’il en est parfaitement conscient le bougre.

Anonymous
Invité
Invité


The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyJeu 3 Sep - 23:16

Difficile de ne pas voir que mon épouse jouait à un jeu dangereux… Et qu’elle en avait parfaitement conscience, qui plus est. Cette femme était un véritable démon, vêtue d’oripeaux classieux qui ne demandaient qu’à se faire tirer, déchirer, défaire, pour mieux s’adonner à tous les vices que sa peau si imparfaite et pourtant si attirante pouvait m’inspirer. Je me doutais bien que je n’étais sans doute pas le seul à qui elle avait distillé ce genre d’attention. J’aurais bien mauvais jeu que de le lui en tenir rigueur sachant très bien, et me rappelant de tous les détails, de ce que j’avais moi-même pu faire au cours de mon existence virile. Quoiqu’il en soit, je ne pouvais certainement pas me taxer moi-même de naïveté ; ce serait faire honte à l’opinion que j’avais de ma femme et de son intelligence. Elle savait user de son con et de ses atours tantôt pour cajoler ou pour castrer son entourage, parfois les deux, mais toujours dans le tempo qu’elle avait souhaité respecter au préalable.


La brune me domine de sa hauteur. Elle est peut être même plus grande que moi, alors que je porte toujours ces bottes de monte. Pas mal sans doute, vu la jument que je pensais sans cesse à saillir, mais assez peu approprié pour la battre à la loyale sur le terrain de nos attributs physiques. Dans tous les cas, je suis son objet quand elle se joue de moi de cette façon.


La belle sait qu’elle l’est. Et elle l’utilise. Langoureuse et sensuelle toujours avec ce côté pourtant rustre, grossier. Comme une ribaude, mais qui sait bien parler, et qui peut vous arracher ce qui fait votre fierté si vous l’ouvrez trop. Le soupçon de danger, bien réel et bien tangible, qu’il lui manquait sans aucun doute pour finir d’exciter les sens de la moitié du château. Je vais peut être quand même devoir la surveiller maintenant, juste au cas où. Elle sourit, heureuse de son effet. Elle m’interroge. La ville connaît déjà la réponse et je pince ses cuisses et ses fesses, vicieux, pour la punir de son petit outrage.



| Pas tort pour un sou, si tu vas jusqu’au bout de ce que tu as entrepris. |


Sinon, j’en serais réduit à tout casser, et elle aussi au passage, quitte à bien faire. Mais ses doigts graciles commencent à me défaire le veston puis la chemise, et il me devient très difficile de me concentrer, de prendre garde à ce qu’il se dit. Son corps se cambre, presque aussi souple qu’avant, mais encore plus avenant. Je gronde, quand elle me met au défi, et je craque de mes mains le laçage arrière de son corset pour l’en débarrasser. Je siffle, dents serrées.


| Tais-toi, femme. |





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptySam 19 Sep - 12:05

Il est acté depuis longtemps qu’un jour, ce petit jeu me perdra. Pourtant, c’est une des meilleures façons que j’ai trouvé d’avoir sa pleine et entière attention. En le provoquant, en cherchant à réveiller ce démon qu’il garde enfoui tant bien que mal la plupart du temps. Et il sait à quel point c’est dangereux pour lui que je sois à même de le réveiller aussi facilement. Mais pour l’heure, je n’aurais rien à y gagner si le reste du monde l’apprenait, bien au contraire. Outre le fait que je doive mettre un héritier au monde pour assoir ma place à ses côtés, quand bien même la venue de Ceryse a fait taire bien des langues, il sait exactement où placer ses pions et comment jouer de ses atouts. Tout comme je sais jouer des miens. Être une femme n’a pas que des inconvénients, si l’on a l’audace de savoir se servir de ce que l’on a à portée. Et l’audace est probablement, surement même, ce qui m’a permis de survivre jusqu’à présent.

Je vois déjà que j’ai réussi à allumer cette flamme dans ces yeux qui le perdra lui tôt ou tard. J’ai un sourire satisfait à voir qu’il commence déjà à perdre son flegme même si je tape sur sa main quand il me pince. « Ne pas aller au bout des choses n’a aucun intérêt. J’ai perdu bien trop de temps à m’attifer de la sorte pour n’en tirer aucun avantage. Mais c’est tout de même amusant de voir comment quelques morceaux de tissus bien placés vous font perdre tout sens commun. » Je me suis presque faite songeuse à ces propos, laissant filer un rire quand il attaque déjà mon corset. « Evite de le déchirer tout de même, il se pourrait que je décide de le porter de nouveau. Et je m’en voudrais de te coûter trop cher Majesté. » J’ai tout de même envie de savoir pourquoi je suis là mais, bien évidemment, je m’y suis prise de la pire des manières. Enfin, une fois satisfait, je devrais réussir à avoir sa pleine attention, je suppose. Et je lève un sourcil quand il me somme de me taire. « Vraiment ? Tu crois que cela peut fonctionner aussi facilement ? »


Anonymous
Invité
Invité


The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 22 Sep - 17:44

La situation a dégénéré aussitôt qu’elle est rentrée dans la pièce. Elle l’a voulu. Impossible pour elle de le cacher, dans le sens où elle s’était vêtue de la sorte à dessein et que ni ses gestes ni la totalité de son attitude ne pouvaient être sujets à caution. Cette Reine du Bief, à moitié barbare insulaire, était tout bonnement venue pour me séduire. Pour quelle raison précisément, je n’en avais pas grande idée en revanche, je devais bien l’avouer. Peut être était elle venue en pensant précisément à me manipuler avec son con… Ce qui ne m’étonnerait pas d’elle. Et en sus elle serait sans doute capable de se rendre compte que ça marcherait tout à fait comme démarche, auprès de quelqu’un comme moi. Il fallait quand même qu’elle se méfie, autrement, elle risquait d’avoir quelques surprises à jouer de mes désirs et de mon empressement… C’était un risque très clair que tout le monde n’était pas forcément capable d’encaisser. Elle, oui, sans doute. Mais elle ne m’avait pas encore poussé dans mes retranchements. Si elle allait jusque là, elle devra bien en accepter les conséquences.


Sa petite tape sur ma main ne fait que m’exciter plus encore. J’aime qu’elle me résiste, qu’elle me tienne tête. Tout autant qu’elle me promette de la sensualité et du stupre à l’état brut. Je ne suis peut être pas capable de me comporter correctement en sa présence, mais c’est sa faute. Je la saisis au cou, et n’ai pas peur de serrer avant de souffler contre ses lèvres.



| Avantage ? Que je te baise, ma Reine, c’en est un à tes yeux ? Et je n’ai peut être pas perdu TOUT sens commun, juste le sens de ce qui te concerne. |


Ses mises en garde me touchent à peine. Je ne me sens pas prêt du tout à renoncer aux élans qu’elle réveille en moi. Elle a joué et ce n’est plutôt tellement mon affaire si elle est échaudée ; elle le paiera quoiqu’il arrive. Je gronde dans ma barbe, et grogne tout à fait quand la brune continue encore et encore de me défier, de me pousser dans les retranchements. Son soupir m’appelle à plus d’entrain encore et son regard avec ce sourire qu’elle arbore m’incitent à aller plus fort, à la punir à ma manière.





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 5 Oct - 21:55

Je savais pertinemment à quoi m’attendre en entrant de la sorte dans son bureau. Ou, tout du moins, je l’attendais. Qu’il soit indifférent m’aurait quelque peu déçue, ne nous leurrons pas. Mais, à défaut de pouvoir passer au fer quelques ennemis, pouvoir naviguer ou n’en faire qu’à ma guise, autant trouver une occupation presque aussi satisfaisante. Et j’avoue que jouer avec le feu, avec mon époux, n’est pas la pire des occupations. Une des plus dangereuse dans ce château néanmoins, il faut que je lui reconnaisse cela en plus du reste. Et puis, maintenant que je suis remise de mon accouchement, autant en faire profiter le principal intéressé non ? En tout cas, à voir le regard qu’il pose sur moi, il est évident qu’il a déjà perdu le peu de retenue qu’il arrive à avoir en ma présence. C’est… satisfaisant donc. Je ne peux m’empêcher de retenir un sourire en coin, me demandant tout de même jusqu’où je pourrais aller sans risquer ma propre existence.

Visiblement, la tape sur sa main n’a pas l’effet escompté. Ou alors, peut-être un peu trop. Je retiens mon souffle un instant lorsque je sens ses doigts sur mon cou, mais je continue de le toiser, me contentant de lever un sourcil, comme si la situation n’était pas en train de nous échapper totalement à l’un comme à l’autre. Je fais mine de réfléchir à sa question et je hausse une épaule « Mmmh… ma foi, cela pourrait être pire. Après tout, si je suis là, ce n’est pas juste pour discuter de la pluie et du beau temps. Même si je suis persuadée que tu ferais ça admirablement bien. » Je me penche vers lui, avec un sourire narquois. « Sauf si bien entendu, tu as d’autres projets pour la soirée. Comme la lecture de l’Etoile à Sept Branches. Il parait que c’est une activité que tu apprécies. » Jalouse ? Absolument pas. Je sais que personne ne viendra prendre ma place. Mais je tiens à garder ma dame de compagnie entière. Alors, si je peux évacuer quelque peu ses démons sans qu’elle n’ait à les subir sans pouvoir s’en remettre, ma foi, je sais comment faire maintenant. D’autant qu’ils sont à la hauteur des miens.


Anonymous
Invité
Invité


The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 3 Nov - 12:35

La Reine n’a jamais été aussi sensuelle qu’en cet instant. Elle a toujours méprisé les règles et la morale. Elle a parfois réussi à l’annihiler tout à fait, cette barrière de la culture et le dogme de la bonne conscience. Parfois, mais pas toujours. Et jamais de façon aussi pleine, aussi absolue. Là elle n’en a clairement rien à faire que je travaille, que je suis occupé et que j’ai des choses à faire avant de prendre la route de l’Ouest. Ca veut aussi dire que je ne peux pas vraiment louper cette occasion… Non pas qu’elles soient rares, loin de là, mais elles ne sont tout de même pas si fréquentes qu’elle vienne me voir avec un désir aussi brut qu’absolu. J’en profite alors, car ce n’est pas le genre de friandise qu’il faut me proposer plusieurs fois avant que je ne craque pour de bon. La brune est voluptueuse, bien plus que sa silhouette sèche de trique de la dernière fois où nous avions pu nous laisser aller à nos passions…


Je sens son corps se crisper quand mes doigts viennent se perdre sur son cou, mais elle ne s’échappe pas pour autant. Elle défie, alors, comme elle le fait toujours. Elle me traite de beau parleur, Eren, et c’est un sourire un peu sauvage qui répond au sien. Une bête gronde et rugit en moi lorsque la brune évoque la lecture de la bible de la religion des Sept tard le soir, au moment où nous pouvons normalement nous retrouver mais où je me plais à travailler… Ou d’autres choses. Elle sait, donc, et cela m’étonne. Inconséquence de la jeune femme qui me fait la lecture ou bien agents plus fidèles à la Reine qu’au Roi ? Je vais devoir creuser la question, sans le moindre doute. Je me fais gourmand, le visage éclairé d’un sourire avide.



| Peut être pourrais je la faire mander sitôt que nous aurons terminé ? Je te sens si déterminée que je pense que nos âmes seront bien sales, après ce moment partagé, ma Reine… Mais tu as raison. Le boniment est utile, quand on règne. Etrangement, c’est à peu près la seule que j’ai apprise durant le règne de ce bon vieux Roi Mern. Ca et l’opportunisme, qui m’a conduit à t’épouser, évidemment… |


La belle est aussi en quête d’informations et pas que de désir, c’est évident. Elle est du genre tenace et je ne lâche rien de ses questionnements, même si la chaleur et la volupté de nos corps m’étourdit et me fait souffler contre son cou au lieu de lui répondre franchement, et avec vigueur. Celle-ci est toute concentrée sur elle, maintenant Je ne peux plus me retenir, alors je n’essaie même pas. Mes mains empoignent férocement ses fesses, avec possessivité.


| Je pense que tu as raison… Mais fort heureusement, il m’a toujours semblé que la donzelle était totalement amourachée de son époux, elle n’aurait rien tenté contre lui. Je pense que le Vieux Loup ne peut que se mordre ses gros doigts de sa manœuvre ; le temps qu’il a échangé pour l’alliance ouestrienne ne saurait être pérenne et aujourd’hui sa fille ne tentera plus rien… Elle est plus lionne que loup, j’escompte. Et la maison Lannister paraît soudée. Les épreuves ont dû largement contribuer à cet état de fait. |


Si l’Ouest nous rejoignait, l’espoir de victoire serait clairement redressé… Et avec le Val, les jeux seraient faits. Il n’y aurait plus d’enjeux alors à la poursuite des combats, en dehors de s’assurer du maximum de butin en numéraire et en terre, pour se placer idéalement plus tard. Je grogne à son baiser vorace, contre ses lèvres qui pressent les miennes. Et voilà que le sujet dévie sur des rivales souveraines d’Eren ; Sharra Arryn et Myria Hoare. Je partais d’un petit rire quand elle mêle l’insulte au compliment, et qu’elle se perd aussi dans les estimations du prix du Val dans tout ce qui ne manquera pas d’arriver.


| Peyredragon, en vérité, et sans doute un bout de la Nera… Quant à la Hoare, tu as raison. Cette putain a de la ressource. Si on n’y prend pas garde elle finira bientôt à la tête des Iles de Fer… |





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 11 Nov - 19:01

Parfois je me demande quel est le fond de la pensée de Manfred. Je sais que cette lueur monstrueuse qui brille dans ses pupilles et que je suis la seule à voir, sans prendre en compte les femmes à qui il fait je ne sais quoi cela va sans dire, prendra un jour le pas sur le reste. Si aujourd’hui il arrive encore à se contrôler, cela ne suffira peut-être pas toujours. Et qui sait, mon comportement aggrave peut-être les choses. Ou alors, je lui permets de se défouler d’une autre façon, difficile à dire. Mais j’avoue que j’aime à tester ces limites, pour savoir jusqu’où je peux aller, jusqu’où lui peut aller et si je serais à même de le contrôler le jour où lui ne sera plus capable de le faire.

En attendant, je me joue un peu de lui, venant l’interrompre alors qu’il est visiblement fort occupé. Je m’amuse à briser ce qui fait l’essence même de son royaume – du mien par alliance – en jetant aux orties toute la bienséance présupposée de la Reine que je suis. Mais j’ai envie de lui, de profiter de sa présence avant son départ. Puisque départ il va y avoir. Et je suis tout aussi friande d’informations, dans la mesure où j’aurais mon rôle à jouer d’une façon ou d’une autre, au moment voulu. L’espace d’une seconde, je me demande si je suis allée trop loin quand je sens ses mains sur mon cou, mais non, tout va bien encore. Pour le moment. Et, quitte à être là, je l’interroge à propos de Taïna. « Et bien au moins, tu ne cherches pas à nier. C’est une bonne chose. Je n’aurais pas apprécié que tu me prennes pour une idiote. » Mon index glisse sur ses lèvres alors que je reprends, sourcils froncés. « Que lui as-tu fait exactement ? » Que je sache à quel point je peux compter sur son honnêteté. Mais je suis satisfaite qu’il sache que je peux être au courant de ce genre de choses. J’aurais pu le garder pour moi, j’en suis bien consciente. Mais je me moque bien de ce qu’il fait lorsque nous ne sommes pas ensemble. Tant que cela ne m’éclabousse pas. Je secoue la tête au reste, mon regard ancré dans le sien. « Pas elle. Elle est la rare dame de compagnie qui arrive à ne pas s’écraser devant moi. Tu pourrais éviter de me l’abîmer ? Ce serait bien aimable de ta part. Par contre… si tu trouves une servante, ou une catin quelconque… nous pourrions voir pour nous amuser. » Peu m’importe. J’avoue, j’ai envie de le voir à l’œuvre, sans savoir si ce serait une bonne ou une mauvaise chose. Probablement la seconde option, ne nous leurrons pas. Mais cet aspect de lui m’attire autant que le reste. J’ai un rire au reste de ses propos. « Je confirme tu es doué pour le boniment. Tu as réussi à me faire accepter notre mariage alors que rien ne présageait notre situation actuelle. Si ce n’est ton … opportunisme justement. »

J’attends tout de même les informations que je suis venues chercher et je l’écoute avec attention. « Je vois. Nous y verrons plus clair rapidement je suppose. Mais en tout cas, tant mieux si elle est devenue lionne. Cela nous évitera de devoir nous débarrasser d’elle si elle se met sur notre chemin. » En tout cas, que ce soit le Val ou l’Ouest, les deux seraient fortement bénéfiques pour notre entreprise. Et les cartes seraient redistribuées. Je me fais surprise à l’évocation des terres convoitées par le Val et j’ai une grimace. « Oui, c’est plus logique en effet. Une petite revanche personnelle à prendre aussi ? Et… Myria n’aura pas mes iles. Elles me reviendront tôt ou tard. » Même si je ne sais pas encore comment. Mais c’est la ma seule véritable ambition personnelle, Manfred en est totalement conscient.


Anonymous
Invité
Invité


The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] EmptyVen 4 Déc - 17:41

La situation politique évoluait sans arrêt dans un sens ou dans l’autre à Westeros, et ce depuis quelques années. Si l’Histoire avait retenu l’avènement d’Harren Hoare dans le Conflans, et qu’il y avait eu une belle part aux carnages orchestrés par les Rois Garse Gardener et Argilac Durrandon, les lignes n’avaient pas tellement bougé en dehors du cœur même du continent, les régions du Trident ou de la Néra. Mais aujourd’hui… A chaque semaine qui passait, il y avait toujours plus de nouvelles factions en lutte. Des rebelles, des zélotes religieux, des ambitieux de tous poils. Dont j’avais éminemment fait partie, d’ailleurs, et dont j’avais profité pour me hisser jusqu’au sommet qui m’avait justement rendu Eren atteignable. Bien sûr, je n’avais pas fait tout cela pour elle. Si j’avais eu le choix, j’aurais épousé une Valoise ou une Ouestrienne, plutôt que de solidifier une alliance déjà encombrante à l’époque, et qui incluait de facto le Bief dans le camp des jusqu’au-boutistes dans la guerre que nous connaissions.


Je ne regrettais pas. Dans mon existence il n’y avait pas de place pour les remords, pour les regrets. Je dois pousser encore et encore, pour obtenir ce que je veux. Pour ne pas me laisser ralentir, par mes manquements ou pire, ceux que les autres m’infligeraient de leur incompétence. Quand ma femme me rejoint, je n’ai pas en tête au moment où elle passe la porte que nous allons coucher ensemble. Faire l’amour, à notre manière. A sa façon si insulaire de tout considérer comme acquis pour peu qu’elle se batte pour le prendre. La brune me tance et me malmène, me confronte à mes propres errements. Je ne lâche rien, ni dans mes gestes ni dans mes regards pour elle. J’affronte ce qui ressemble à de la jalousie, même si elle n’explose pas de colère. Difficile à dire, ce qu’elle a en tête… Parfois, elle m’est aussi étrangère que peut l’être une fer-née pour un bieffois. A d’autres moments, je lis en elle comme dans un livre ouvert. Je suis questionné, et même si je n’estime pas avoir à m’expliquer je le fais malgré tout. Par calcul.



| Rien du tout. Rien de physique, en tout cas. Elle m’a embrassé les mains comme si j’étais le Père d’en haut réincarné, mais c’est bien tout et c’est bien dommage. Je l’ai séduite par mon seul verbiage. Quelle innocente enfant, tu ne trouves pas ? |


Je joue un jeu dangereux avec Eren, je n’en doute pas une seule seconde. Mais j’affronte son regard d’acier, et je me demande un instant si elle n’est pas à deux doigts de me trancher quelque chose. Elle affronte mon propre regard et me pose ses conditions. Pas elle ? Plus on m’interdisait quelque chose… Mais étrangement, le fait qu’elle entrouvre la porte du musée des horreurs m’excite plus que la transgression possible d’un interdit. Je lui offre un sourire sauvage, presque belliqueux.


| Tes désirs sont des ordres, ma reine… Mais pour Taïna, je ne promets rien. Sauf que je ne l’abîmerais pas. Je n’y peux rien, elle me fouette les sangs, avec sa bêtise pudibonde. |


J’incline la tête à sa série de compliments qui suit immédiatement après. Et continue de lui sourire en évoquant la situation politique. Je suis ravi de voir sa détermination mais je la tempère avec l’ardeur de mes baisers.


| Tout vient à point à qui sait attendre ; ne salissons pas l’opportunisme qui nous élève par des questions d’égo et de droit… Il n’y en a aucun autre que celui du plus fort. A nous de l’être. |





We Light the Way


Spoiler:
 

Manfred Hightower
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 893
Membre du mois : 0
Maison : Hightower
Célébrité : Blake Ritson

Infos supp.
Richesses : 50

Nous Eclairons la Voie

The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]   The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty


Contenu sponsorisé


The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
The future starts today, not tomorrow... | [Tour VIII - Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief :: Hautjardin-
Sauter vers: