Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -72%
Cdiscount à Volonté à 8€ au ...
Voir le deal
8 €

 

 L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]

Aller en bas 
MessageSujet: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyMer 22 Juil - 0:18

Les choses pouvaient parfois changer en un claquement de doigts, sans vraiment qu'on puisse imaginer un seul instant que tout pouvait être remise en cause si soudainement, que personne n'avait vraiment le temps d'appréhender la suite des événements. Pour autant, l'hiver était censé assurer à Jon le temps pour lui, mais aussi et surtout pour ses hommes, d'avoir la possibilité de rentrer enfin dans le Nord et que chacun puisse retourner sur ses terres et puisse prendre les siens dans ses bras, passer un peu de temps avec ceux qu'on aimait, après avoir passé plus de dix-huit longs mois à la guerre, dans la boue, dans le sang, puis dans la neige. Le jeune roi du Nord n'avait pas arrêté de prévenir son père que ses troupes viendraient à faire à nouveau mouvement pour prendre la direction de Winterfell dès que cela serait possible. Alors quand la bataille d'Eysines avait été terminé, que le corps d'Harren Hoare venait à se trouver sans vie sur le terrain des combats, que les hommes de l'Empire avaient pu profiter de cet instant pour pouvoir savourer cette victoire majeure dans la guerre que Torrhen Braenaryon menait en réalité depuis une éternité aux yeux de son fils aîné. Le tout jeune souverain avait alors proposé à ses soldats de retourner célébrer cette victoire dans leur royaume, profitant de ce moment essentiel pour pouvoir également s'occuper d'une cérémonie de couronnement digne de ce nom, autre qu'entre deux mouvements de soldats au cours d'une campagne militaire. Sans parler de faire honneur à la nouvelle reine du Nord en la personne d'Eléanor Tully. Si les choses n'étaient pas simples avec son épouse, Jon restait néanmoins un homme d'honneur et il se devait de faire en sorte que son peuple vienne à connaître la jeune femme et qu'on vienne aussi à respecter le nouveau statut de celle-ci et le rôle qu'elle aurait à exercer à Winterfell mais aussi dans tout le Nord.

Tout devait donc être simple, revenir à Winterfell, faire les célébrations essentielles pour la continuité du pouvoir et montrer Jon comme étant le fier nouveau souverain du Nord, et ensuite laisser les seigneurs encore en vie, rentrer chez eux pour revoir leur famille et prendre un bon de repos auprès d'eux avant de devoir repartir pour la guerre. Mais si la neige continuait à tomber dans le Nord, donnait l'impression que l'épais manteau blanc ne cessait d'augmenter, centimètre après centimètre, on lui avait annoncé que dans le sud, le printemps venait déjà à pointer le bout de son nez, ravivant alors les ambitions de chacun et le besoin presque vital de reprendre l'épée pour pouvoir retrouver l'ennemi encore et encore jusqu'à ce que l'un ou l'autre ne vienne à plier de manière définitive. La guerre ne manquerait pas de repartir de plus belle, coûtant encore de nombreuses vies au sein des forces nordiennes, sans pour autant savoir si l'Empire en ressortirait gagnante ou s'ils seraient tous anéantis à la fin des combats. Il n'en manquait pas moins que les plans que Jon avait élaboré pour son frère venit automatiquement de changer. Il aurait été de bon ton que le jeune souverain retourne au front, accompagnant ses hommes dans une nouvelle campagne militaire, et décider alors que Walton stagne encore à Winterfell et reproche à son aîné de l'enfermer au sein de la forteresse familiale et ne l'empêche de faire ses preuves dans le Sud. Ce qui voulait donc dire, empêcher de faire ses preuves auprès de leur père, là où Walton avait tout autant besoin de se trouver que Jon, quelques mois auparavant. Mais la santé de la reine et de l'enfant à venir était dans une situation assez critique, l'accouchement n'était plus qu'une question de semaines et il avait le désir de rester à Winterfell pour pouvoir soutenir son épouse dans ce moment important, autant pour elle que pour eux et le royaume. Il avait donc demandé à son frère qu'il le rejoigne dans son bureau pour pouvoir parler de tout cela avec lui, et bien plus encore.


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6621
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptySam 15 Aoû - 23:51


L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Mi5c
L'entraînement avec les gardes loups et Bowen est… comment dire… intense… et encore, c’est clairement un euphémisme. Enfin je commence à m’y habituer… au coups tout du moins… je rentre dans mes appartement encore fourbu et un peu amoché quand même. à peine arrivé, je m’affale dans le lit quelques instants, le temps de me remettre un peu. si je m'écoutais, je pense que je pourrais retourner dormir, et ce n’est qu’à contre coeur que je me redresse. je retire ma tunique d'entraînement et tente de repérer les nouveaux bleus que j’ai gagné. À vrai dire j’en serais presque fier. je vais ensuite me débarbouiller pour retirer la sueurs quand une voix résonne dehors..

“ Prince Walton ? “

J’entend la porte s’ouvrir, et quelqu’un arriver derrière moi. J’ai immédiatement reconnu cette voix, aussi je n’ai pas bougé. C’est celle de Nora. Je lui avais demandé à ce que l’on se voit avant mon départ, pour que l’on puisse être ensemble une dernière fois, même si je ne m’attendais pas à ce qu’elle vienne directement dans ma chambre en pleine journée.. Elle est déjà au courant pour mon départ, et l’a plutôt bien pris je dirais. A vrai dire, tout a toujours été clair entre nous, que ce serait sans lendemain. Elle entre avec un plateau bien chargé, que je l’aide à poser sur un bureau. Elle me répond par un sourire et un baisé sur la joue.

“ Le Roi à demander à t’voir “

Mon sang ne fait qu’un tour en entendant ça. Jon lui a demandé de venir me chercher ? est-ce que ça veut dire qu’il est au courant ? parce que je ne vois pas d’autre raison pour qu’il lui demande à elle en particulier de me convoquer. Après tout elle ne fait que travailler en cuisine, ce n’est pas son rôle. Avant de pouvoir commencer à paniquer, je lui demande de but en blanc

“ Il t’a demandé de venir me chercher ? “

“ Sûr que non ! “

Je la vois rouler les yeux au ciel en s'asseyant sur mon lit, puis sourire d’un air malicieux, comme elle en a l’habitude, tandis que je soupire de soulagement. Je n’ai pas du tout envie de mêler Jon a cette histoire, et tout lui expliquer. en particulier le rôle qu’a joué Bowen Glover. Mais le soulagement laisse vite la place à la consternation alors qu’elle reprend la parole avec le même sourire taquin.

“  J’ai juste intercepté le messager “

Je m’assoit à côté, sans rien dire, et je pense qu’elle comprend tout de suite ce qui ne va pas. Si avec ça elle ne nous attire pas d’ennui, ce sera un miracle. et en même temps, je n’arrive pas à lui en vouloir. Quelque part, je suis presque flatté qu’elle prenne ce genre de risque de se faire prendre pour me voir. Je reste donc silencieux et m’allonge sur le lit, les mains sur le visage. Elle passe sa main dans mes cheveux, avant de se lever, et de s’approcher du plateau, d’où elle sort une pâtisserie. Elle réplique ensuite d’une voix faussement indignée.

“ J’fais rien de mal Ton Altesse. J’viens juste t’apporter c’que t’as demandé aux cuisines “

Je me redresse et prend le gâteau au noix qu’elle me tend, l’air un peu surpris.

“ Je n’ai rien demandé aux cuisines “

“ Vraiment ? Doit y avoir eu une erreur alors… quelle tête de linotte je fais. Qu’est-ce que je vais pouvoir faire de tout ça ? “

Elle se met à rire, le genre de rire innocent auquel je ne peux pas résister. C’est bon, j’ai compris la manoeuvre, ce n’était qu’un prétexte pour venir. Elle a pensé à tout. Mais ça ne m’étonne pas. Quand elle a une idée en tête, elle ne l’a pas ailleurs. je mord dans la pâtisserie avant de m’allonger à nouveau. elle s’approche à nouveau et joue avec mes cheveux avant de reprendre d’un ton plus sérieux.

“ Tu ne devrais pas faire attendre ton frère. L’a pas l’air du genre jouasse le Roi. Enfin il a jamais l’air jouasse je veux dire. Toujours à faire la tête comme un barral. “

Je soupire, elle a raison. si je fait attendre Jon, il risque de ne pas apprécier. le messager pourrait avoir des ennuis et par extension Nora en aura. je me redresse et enfile une tunique propre. Tandis que je boucle ma ceinture, je me retourne. Elle est déjà partie, comme elle est arrivée. Et alors que je me retrouve à nouveau seul dans ma chambre, je ne peux m’empêcher de me dire qu’elle me manquera quand je serais parti. J’enfile mes bottes, et quitte la chambre, non sans emporter avec moi un des biscuit qu’elle a apporté.

J’arrive devant le bureau de Jon, après avoir filé aussi vite que possible dans les couloirs de Winterfell. L’avantage d’avoir exploré le château de fond en comble, c’est que je connais la plupart des chemins les plus rapides pour me rendre d’un point A à un point B. même si je dois reconnaître que je commence à être un peu grand pour en emprunter certain. Arrivé devant la porte du bureau je frappe et m’annonce avant d’entrer.

“Jon? tu m’a fait appelé? désolé pour le retard, je revenais de l'entraînement avec Bowen je n’étais pas totalement présentable quand j’ai eu le message.”

Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyLun 17 Aoû - 21:14

Jon avait fait demander Walton, mais ce dernier venait presque à se faire prier en se faisant attendre. Le jeune souverain n'en voulait clairement pas à son cadet, après tout, pendant plus d'une année, le plus jeune des Stark avait eu le droit à profiter de Winterfell tout seul, et surtout en étant la plus haute autorité qui puisse être sur les lieux jusqu'au moment où Eléanor, toute nouvellement reine du Nord par le biais de son mariage, ne vienne s'installer dans la forteresse qui allait être la sienne pour les années à venir. Le fait que la jeune épouse voit sa première grossesse se transformer très rapidement en cauchemar, avait dans tous les cas laissé la place libre pour que le prince héritier de la maison Stark s'approprie les lieux et leur fonctionnement. Il n'était pas chose aisé de voir son aîné revenir, même si cela avait ainsi permis de donner une chance pour que Walton quitte enfin Winterfell et par la même occasion le Nord. Il fallait toujours un Stark en place dans la demeure familiale, un Stark et non une Stark. Il y avait les cousins, nés des différents frères disparus de Torrhen Stark, mais ils se devaient de répondre aux exigences de leur royal cousin et de participer à la défense du royaume. Il restait bien sûr Lyanna, bien qu'elle était plutôt contrainte et forcée d'être là, alors qu'elle aurait volontiers filé avec les hommes à la guerre. Ensuite venait Eléanor, elle était certes reine, mais pour le moment sa santé était bien trop fragile pour qu'on la laisse quitter sa chambre. On ne savait si elle allait survivre jusqu'au terme de sa grossesse et de son accouchement, sans même parler de la survie du bébé. Sa position était complexe, même si elle était reine, c'était une reine étrangère, qui était une fille du Conflans, un ennemi de longue date du Nord. Elle n'était pas née princesse, n'avait même pas grandis dans cette optique-là et faisait preuve de certains manquements qui avaient pu réellement agacer son époux. Pour ce qui était du fait de son alitement, elle n'était bien évidemment pas fautive, c'était les imprévus d'une grossesse mais obligatoirement, elle ne pouvait se présenter au peuple et créer petit à petit ce lien essentiel. Il ne restait donc que Walton, et lui bien sûr. L'un devait rester pour son épouse et pour son royaume, ce qui devait donc permettre à l'autre de prendre son envol. Et il espérait sincèrement que cela pourrait lui servir pour l'avenir.

On toqua une première fois à la porte, mais ce ne fut pas le visage de Walton qui passa la tête, mais celui de Lyanna, qui telle une tornade brune passa alors dans la pièce sans laisser beaucoup de temps à Jon pour lui répondre avant de s'éclipser aussi vite qu'elle était venue. On frappa une seconde fois à la porte, il s'agissait de boissons et de quelques gourmandises que le jeune souverain avait demandé pour la discussion. Il savait que le moment serait long, et peut-être plus difficile qu'il ne pouvait y paraître, et il aurait sans doute besoin d'un peu de bière pour tenir le coup. Quand il entendit des coups sur la porte pour la troisième fois, il vint à lever les yeux au ciel avant de donner son autorisation à la personne pour qu'elle puisse entrer. Cette fois, c'était bel et bien Walton et Jon en fut alors soulager. L'aîné des Stark se leva et donna un coup amical dans le bras de son frère avant d'aller jusqu'à la porte et de demander aux gardes que personne ne vienne à les déranger à moins que ce soit une urgence capitale, concernant la reine ou le royaume, puis il referma la porte. Il passa à nouveau à côté de Walton et enleva un petit morceau de gâteau sur son épaule en souriant. « Tu étais à l'entraînement avec Bowen et tu as fait un tour par les cuisines avant de venir ici … Je comprends, les combats peuvent ouvrir l'appétit mais si ce n'est que ça, j'ai demandé ce qu'il fallait ... » Il lui indiqua une table couverte de mets différents, avec un petit sourire en coin, avant de venir s'installer dans le fauteuil qu'il avait quitté quelques instants auparavant. « Oui en effet j'avais besoin de te parler. Il y a eu des petits changements au cours des derniers jours dont il me faut absolument discuter avec toi. Alors ne t'inquiète pas, il n'est pas question de remettre en cause ton départ de Winterfell et que tu restes coincer ici, la destination et le but de ce voyage ont cependant changé. » Il toussa légèrement avant de plonger son regard dans les yeux de son petit frère. « Walton, tu pars à la guerre. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6621
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyJeu 5 Nov - 0:30


L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Mi5c
Je reste un instant interdit, muet. Ai-je bien entendu ? est-ce que mes oreilles me trompent ? Je ne pense pas. La guerre, voilà ce qui m’attend. A postériori, je comprends mieux le comportement de Bowen, et sa volonté de faire de moi son aide de camps et de suivre l’entrainement des gardes loup. Et pourtant… La nouvelle tombe comme une surprises. Et en même temps pas du tout. Sensation étrange je dois l’admettre. Quelque part je sais que nous ne sommes pas en paix, et la chute du Noir a juste permis à l’Empire de prendre l’avantage, mais ça a aussi été l’opportunité pour d’autres pour s’engouffrer dans la brèche, dans les fissures d’Harrenhal. Donc oui je savais que ce ne serait qu’une question de temps avant que je sois appelé sur le front.

Je ne m’attendais juste pas à ce que ce soit dès maintenant.

Les questions commencent à se bousculer dans ma tête alors que j’absorbe la nouvelle. J’ai du mal à évaluer comment je me sens. Je ne dirais que je suis heureux. Pour avoir vu la Mort-Aux-Loups, je sais que le front n’a rien d’une partie de plaisir, et l’entrainement intensif de ces derniers jours m’a bien montré que j’ai encore du chemin à parcourir. Donc heureux n’est pas le terme. Et pourtant j’ai attendu ces mots depuis plus d’un an maintenant. Ces mots de confiances. Quelque part j’espérait les entendre de Père, mais je me suis fait une raison. Et en même temps, je récent une boule au ventre, mélange d’appréhension liée au départ et de questionnement : est-ce qu’il me laisse partir parce qu’il a vraiment confiance, ou parce qu’il n’a pas le choix ? Est-ce lui qui a demandé à Bowen de me prendre en aide de camps parce qu’il veut que quelqu’un me garde à l’œil ? Je dois avouer que tout se bouscule un peu dans ma tête en cet instant.

J’opine du chef, afin qu’il ne voit pas mon silence comme un refus ou un mécontentement. Je prends une grande inspiration et dit.

« Merci Jon… Je suis un peu pris de court mais je te remercie de ce gage de confiance. »

Je m’assois en face de lui, regardant l’ensemble des victuailles sur la table, et pris quelques petites choses plus pour faire honneur à l’attention que par réelle envie. Mon regard se perd dans le vide, alors que je mets de l’ordre dans mes pensées. Ça fait plus d’un an que j’attends ça… Oui, je suis reconnaissant de pouvoir enfin faire mes armes, faire mes preuves. Je suis reconnaissant de pouvoir servir ma famille et mon royaume… Mais malgré tout ça, je ne peux m’empêcher de douter. A croire que je suis incapable de ne pas douter… Avant même que Jon puisse aller plus loin, je reprends la parole, de manière un peu timide, qui ne me ressemble pas vraiment.

« J’imagine que tu as beaucoup de choses à me dire avant que je parte, mais avant, m’autorise-tu à te poser une question ? »

Je prends une grande inspiration et décide de percer l’abcès. Je sais que je ne serais pas tranquille tant que je n’aurais pas de réponse à cette question qui me taraude. Je dois avouer que je ne sais pas vraiment comment Jon va réagir. Lui et moi somme encore en train de nous apprivoiser, d’apprendre à nous connaitre, à nous comprendre. Certes nous communiquons maintenant, l’un et l’autre, mais quelque part nous sommes encore des étrangers l’un pour l’autre. En tout cas c’est ce que je ressent encore… Alors j’appréhende un peu la manière dont il va accueillir la question. Je me lance toutefois, sautant à pied joint dans l’inconnue.

« Est-ce que tu penses que je suis prêt ? »


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyDim 8 Nov - 19:43

Jon savait que ce ne serait pas simple pour Walton pour pouvoir accepter d'un coup d'un seul qu'il allait tout simplement devoir partir à la guerre. Et d'une certaine façon à mener celle-ci aussi, bien qu'il n'avait que le rôle d'aide de camp du Sénéchal du Nord. Car même si le Jeune Loup pouvait reconnaître qu'il était temps que l'héritier officiel de la maison Stark vienne à voir son éducation militaire monter d'un cran, qu'il affronte la brutalité du monde, le danger de perdre sa vie pour une cause plus grande que lui, il fallait avouer que jusque là le jeune prince avait été assez épargné par les événements. Il fallait toujours un Stark à Winterfell, et il avait assuré la gestion du domaine royal pendant plus d'un an et demi. Jon était parfaitement conscient que ce n'était pas la première expérience de Walton, mais qu'était une bataille à l'échelle d'une guerre en bonne et du forme. Lorsqu'il était venu à affronter les sauvageons, il avait pris des risques inutiles, faisant passer son idée pour un caprice qui aurait tous pu les mettre en péril. Leur père avait manqué de mourir, il avait mis des semaines à se soigner ses blessures, toutes les cicatrices n'avaient pas disparu et d'une certaine façon, aujourd'hui encore Torrhen était affaibli parce qu'il s'était passé à l'époque, et cela avait été une faiblesse pour les batailles qu'il avait mené depuis. Lui-même, alors qu'il était en train de combattre ces ennemis venus du Nord, il avait manqué de peu d'être abattu sans crier gare. Un souvenir qui l'avait hanté longtemps après les combats de la Mort-Aux-Loups. Et il savait également, qu'il ne tenait sa vie qu'à Bower Glover. A l'époque Jon s'était énervé contre son petit frère, et aujourd'hui encore, il estimait que sa présence sur le champ de bataille ce jour-là avait été une erreur, et rien ne viendrait à le faire changer d'idée là-dessus.

Maintenant à savoir si Walton était prêt ou non à partir à la guerre, Jon ne détenait pas la réponse. Il ne connaissait finalement pas assez son frère pour pouvoir y répondre, et bien qu'ils s'étaient rapprochés tous les deux, cet état de fait était encore récent. Tout ce qu'il savait, c'est que Walton n'avait pas le choix, et ce, pour plusieurs raisons. Jon se devait de rester à Winterfell pour plusieurs choses. Il était tout jeune roi, et il devait aussi assurer sa position en haut de la hiérarchie des maisons du Nord. Bien sûr, il serait sans doute mal venu de remettre en considération la place d'un Stark sur le trône mais on n'était jamais sûr de ce qu'il pouvait se passer. Les couronnes semblaient changer de propriétaires plus rapidement que d'héritiers légitimes venaient à naître. Il y avait également l'état de santé de la Reine, et par extension de son premier enfant qui était une source de préoccupation pour lui. De plus, Walton était resté bien trop longtemps à Winterfell sans réellement pouvoir agir sur le cours des événements, il ne pouvait y avoir deux membres de la famille royale qui resteraient à la forteresse alors que leur peuple venait à mourir dans le Sud. Il savait que Rhaenys avait fait pression pour que Walton n'aille pas au combat et soit éduqué à Fort-Darion. Mais malgré le respect qu'il avait pour sa belle-mère, ni elle ni son père n'étaient à présent en possibilité de décider pour l'avenir de Walton, il était le seul à pouvoir le faire à présent, et sa place n'était pas dans la capitale de l'Empire, il était auprès des soldats du Nord pour compléter sa formation militaire. Que cela plaise ou non au couple impérial. Jon vint doucement à incliner la tête devant lui. « C'est normal, je t'avais promis de te laisser aller au Sud et de découvrir ce que Westeros pouvait receler. Mais aujourd'hui, notre peuple n'a pas besoin de toi à Fort-Darion, il a besoin de toi auprès de lui. Notre nom est un fort symbole, même si nous n'avons ni toi ni moi, le succès militaire de notre père. Néanmoins, ce n'est pas en restant ici, ou en allant à la capitale impériale que tu seras utile à ce dernier. Il te faut être formé, et il n'y a pas de meilleure et de plus terrible formation que celle de la guerre. Tu es prêt, je le crois, mais tu ne dois pas jouer les têtes brûlées comme tu as pu le faire par le passé. Tu as grandis et tu es plus sage, mais pour autant, si je te mets avec Bowen Glover, c'est que je sais que tu apprendras auprès du meilleur ici. Il a lui-même été formé par notre père, avant de m'accompagner. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6621
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyDim 13 Déc - 20:39


L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Mi5c
Les mots de Jon me rassurent, pas tant sur ma compétence, car je pense être militairement prêt à servir en tant qu’aide de camps, autant que n’importe quel jeune homme de mon âge, peut-être même plus. Non, ce qui me rassure, c’est que lui le pense, et qu’il me voit comme un élément fiable. C’est pour moi le plus important. Certes, il a toujours le souvenir de la Mort-au-Loup, mais comment pourrais- je lui reprocher d’être toujours méfiant après ça. Moi-même je n’ai oublié ni le combat, ni la correction qui a suivi… et si les souvenir du premier sont un peu flou, autant ceux de la seconde sont clairs comme de l’eau de roche. Alors non, je ne lui reproche pas l’avertissement, qui est le même que Bowen quand il m’a proposé de devenir aide de camp. Maintenant l’objectif, c’est de leur montrer que cet avertissement est maintenant inutile. Une part de moi aurait envie de lui répondre tout de suite, mais je n’ai pas envie de l’interrompre, alors j’attend qu’il ai terminé.

Je hoche la tête quand il évoque les qualités militaires du seigneur Glover, rappelant qu’il a été formé par Père. J’en suis plus que conscient, et les bleus sur mon corps témoignent de ses qualités de pédagogue. Mais outre le fait qu’il soit un excellent guerrier, je suis personnellement heureux de pouvoir servir auprès de lui. Bowen est comme un membre de la famille, presque un frère pour moi. paradoxalement, je suis probablement plus proche de Bowen que de mon propre frère… Alors oui, je pense que je n’aurais pas pu espérer meilleur instructeur.

Quand Jon finit de parler, je garde le silence, cherchant les bon mots pour lui exprimer ce que je pense de la bonne manière. Même si l’échange se passe bien, je ne suis pas encore totalement à l’aise pour parler avec Jon, et je ne voudrais pas choisir les mauvais mots… Et puis je souhaiterais le rassurer sur la crainte légitime que je n’en fasse qu’à ma tête. Même si je sais que cela ne se fera pas par des mots, mais par des actes, je reprends la parole.

“Ne t’en fait pas, j’ai bien retenu la leçon la dernière fois. Je n’ai pas l’intention de jouer les fortes têtes. Je ferais en sorte d’honorer mon nom et mon rang comme il se doit cette fois, en me montrant digne de la confiance que tu m’apporte.”

A vrai dire, avec le mal que je me suis donné pour faire oublier mon comportement de la campagne du Bois-au-Loups, je ne pense pas qu’on m’y reprenne. Déjà parce que j’ai pris conscience de la bêtise que j’avais faite, et d’autre part parce que je n’ai pas envie de réduire à néant les efforts que j’ai fait pour qu’on me voit comme un jeune homme fiable. A l’époque, je n’étais qu’un enfant, maintenant je suis presque un homme, je n’aurais pas le droit à une nouvelle chance si j’échoue à nouveau à me comporter comme on l’attend de ma part. J’ai déjà une nouvelle occasion de prouver ma valeur avec Bowen, et je ne vais pas la laisser passer, c’est hors de question.

“Oui, Bowen a déjà commencé ma formation avec la garde loup, et je suis conscient de l’honneur de l’avoir comme instructeur.”

Je souris légèrement.

“A vrai dire, j’ai été agréablement surpris qu’il me le propose.”

Je commence peu à peu à être moins tendu. je commence à digérer la nouvelle, à en comprendre les tenants et les aboutissant, l’opportunité comme les responsabilités que cela représente, ainsi que le risque inhérent à chaque campagne. Bien sûr, je suis conscient que je ne pourrais pas revenir, mais je sais aussi que c’est un passage obligé. Passé la surprise initiale, j’ai l’impression de reprendre un peu le contrôle de la situation. Tout en grignotant un peu, je reprends la parole.

“Si je peux être honnête avec toi, j’avais un peu d’appréhension à aller à Fort Darion dans le contexte actuel…”


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyMer 23 Déc - 18:58

Jon se souvenait de la bataille de la Mort-aux-Loups comme si c'était hier. Et pourtant de nombreux jours, et même de nombreux mois s'étaient écoulés depuis. Il affrontait d'une certaine façon sa première bataille également, alors que son père avait pendant longtemps cherché à laisser son héritier de côté dans les combats qu'il menait contre les Hoare. Il n'avait jamais cherché à savoir pourquoi directement auprès de Torrhen, la communication était bien trop complexe entre le père et le fils pour que cela se termine bien, et de cela il en était parfaitement conscient. Jon avait alors supposé que ce dernier ne l'estimait pas assez prêt, peut-être pas assez valeureux pour pouvoir être un fier combattant qui viendrait à jouer de son épée aux côtés de l'homme qu'il avait toujours admiré du plus profond de son cœur. Avec un peu de recul, il se rendait compte qu'il y avait plusieurs interprétations possibles à cette décision que l'ancien roi du Nord avait prise. Peut-être qu'il avait le désir de le protéger, ou alors de vouloir que son éducation militaire soit bien plus abouti encore, bien que le jeune prince de l'époque était certain que pour pouvoir parvenir au meilleur résultat possible, ou la pire des explications, il n'avait tout simplement pas confiance en son héritier, car son héritier n'était qu'en réalité un bâtard, le bâtard d'un bâtard, le fruit d'une liaison insoupçonnée entre la reine du Nord et le demi-frère du roi. Quand il avait été l'heure de se lever, et de prendre la tête d'une armée pour aller au Sud, Torrhen n'avait pas eu d'autre choix d'emmener Jon avec lui. Ou peut-être que son combat contre les Sauvageons avait prouvé sa valeur et que le roi avait décidé qu'il était venu le temps pour le prince du Nord de s'engager dans une guerre bien réelle. Rien n'était simple, et encore moins entre les Stark, père et fils n'avaient jamais réussi à se comprendre, ni même à s'apprivoiser, mais avaient-ils véritablement essayé d'y parvenir ? Rien n'était moins sûr.

Jon se souvenait de la discussion qu'il avait eu avec Rhaenys quand la discussion avec Torrhen avait été totalement rompu. Aurait-il choisi d'abdiquer le trône du Nord en sa faveur s'il ne considérait pas qu'il était apte à devenir roi et surtout qu'il le reconnaissait ainsi comme son fils légitime ? Sans doute oui, mais le cœur de Jon depuis le jour de cette révélation était troublée, et qu'il avait remis beaucoup de choses en cause depuis qu'il savait, depuis que le doute s'était insinué dans son cœur et dans son esprit. Si l'impératrice était au courant, alors peut-être qu'elle viendrait un jour à réclamer le trône pour ses enfants à venir, venant à préciser qu'ils étaient les enfants légitimes de Torrhen Stark, bien qu'il serait condamnable pour elle qu'elle vienne à remettre en cause la fidélité d'une reine qui avait été tant aimée par son peuple et par les siens. Rhaenys lui avait dit qu'il faisait partie de la même famille, tout comme Jeyne, et comme Walton. Mais elle ne pouvait jouer le rôle de mère, et avait réclamé la venue de Walton à Fort-Darion comme s'il était nécessaire pour lui qu'elle l'éduque convenablement. Mais Walton Stark était un fils du Nord, il était aussi un loup et même si son aîné venait à lui demander de ne pas se comporter avec autant de fougue qu'il avait pu le faire lors de la bataille contre les Sauvageons, il ne pouvait que saluer sa détermination, il était prêt à protéger sa meute, comme Jon était prêt à le faire lui aussi. Jon sourit doucement à l'attention de Walton. « Bowen sait reconnaître les capacités des guerriers, et il les a reconnu en toi. Il pourra t'aider à n'en pas douter un seul instant. » Il prit une coupe et but une gorgée avant de reprendre la parole.

« Je ne vais pas te cacher que je n'étais pas non plus très favorable à ce que tu ailles à Fort-Darion. Ne pense pas que c'est parce que je voulais t'emprisonner ici à Winterfell, mais parce que Rhaenys voulait t'offrir une éducation à sa manière, pour que tu deviennes un fils de l'Empire comme elle l'imaginait elle. Mais tu n'as pas besoin de cela, tu es et tu resteras toujours un fils du Nord, et je ne compte pas laisser notre belle-mère s'insinuer dans les affaires privées de la maison Stark, même si je ne doute pas que ses intentions soient louables envers nous. Elle a le désir à ce que l'on forme une famille unie, mais elle veut pour cela imposer ses règles sans prendre en compte les différences entre sa culture de Peyredragon, celle du Nord. Mais voilà, à présent, la question est réglée, maintenant tu iras au Sud pour la guerre, en compagnie de Bowen. Tout ce qui m'importe c'est que tu reviennes un jour victorieux mais surtout en vie à Winterfell. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6621
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptySam 9 Jan - 11:15


L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Mi5c
Je grimace quand Jon évoque Rhaenys. Nous avons déjà eu cet échange à la bibliothèque. Oui, peut-être que les intentions de la Dragonne sont louables, peut-être sont-elles sincères, mais de mon côté, je ne suis pas prêt à l’accepter. A vrai dire, je serais plus enclin à mordre cette main tendue qu’à l’accueillir, mais c’est une autre histoire. Je décide toutefois de ne pas m'appesantir sur cette animosité que je ressens à l’encontre de l’impératrice. et me contente de dire rapidement.

“Nous avons déjà échangé là dessus, tu sais ce que je pense de Rhaenys et de sa façon de voir les choses.”

De toute manière, qu’elle le veuille ou non, nous ne pourrons pas former une famille. Son fils, pourtant mon cadet, héritera d’un empire, sur lequel il régnera. Bien que de mon côté je vive très bien le fait d’être le seul enfant de Torrhen à ne pas accéder à la couronne, je suis malgré tout amer de voir que cet enfant aura une place, quand Père n’a rien envisagé pour moi, j’en ai maintenant la certitude. Jon et moi ne ferons jamais partie de la famille impériale, tout simplement parce que nous n’avons jamais fait partie de la famille de Torrhen. Nous partageons le même sang, mais nous n’avons jamais été une famille, et nous ne le serons jamais, j’en suis intimement convaincu.

“De toute manière, je sais que je n’ai pas ma place là-bas. Je suis un fils du Nord, pas de l’Empire. Peut importe ce que Rhaenys et Père peuvent en dire…”

Je ne peux m’empêcher d’avoir un petit rictus agacé quand il évoque le fait que je dois revenir vivre à Winterfell. Décidément, il ne lâche pas l’affaire. Il me fait peut-être confiance, mais une part de lui reste quand même inquiet de mon comportement visiblement. Je ne lui en veux pas, mais je me serais bien passé de cette réflexion. Je dois avouer que cette perspective ne m’effraie pas, ou du moins, pas pour le moment. peut-être plus tard, lorsque je serais sur le terrain. Mais le fait que je n’ai pas peur pour l’instant ne veut pas dire que je n’y pense pas ou pire, que je l’ignore. Aussi, ce sinistre rappel, bien que plein de bonnes intentions, me fait plus grimacer intérieurement qu’autre chose. Spontanément, comme pour répondre avec élégance à “l’injure”, je réponds de manière un peu détachée, un sourire taquin sur les lèvres, pour ne pas rendre l’ambiance lugubre...

“Je n’ai pas l’intention de mourir dès ma première vraie campagne. J’en entendrai parler pendant toute l’éternité lorsque tu me rejoindra et il est hors de question que je te fasse ce plaisir!”

Après cette petite pique, je reprends un visage sérieux, pour que Jon comprenne que je ne prends pas les choses à la légère. Si je me suis permis de l’humour pour dédramatiser la situation, je n’en suis pas moins conscient des risques, du danger et surtout du mal que cela causerait à Jon et au royaume de manière générale. Je l’ai occulté de mon esprit contre les sauvageons, je ne ferai pas la même erreur face aux fer-nés. Je me penche en avant dans mon siège, tout en levant la tête pour regarder Jon droit dans les yeux.

“Plus sérieusement, je connais les enjeux, pour le Nord, pour la couronne. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre un Stark, encore moins maintenant. Et je sais que ce sera très différent de la campagne contre les sauvageons. Mais je suis aussi différent. Sur ce point, j’ai appris de mon erreur, de ma bêtise même devrais-je dire…”

Oui, j’ai appris, à la fois de mon comportement, mais aussi des autres. Je ne peux pas ignorer les nouvelles du Front, les lettres annonçant les morts de la famille Karstark, la famille de Mère. Je ne peux pas ignorer la douleur que j’ai ressentis. Je ne peux pas ignorer le regard inquiet de Maedalyn, craignant sans le dire chaque lettre que Bowen soit parmi les pertes… Et je ne peux ignorer le corps d’oncle Bran gisant sans vie, et celui de Père prêt à rejoindre les Dieux des Arbres à tout moment. Paradoxalement, être éloigné de tout cela m’a permis d’en être plus conscient que jamais. Loin de la fièvre des combats, la guerre n’en est pas moins froide et cruelle, et on a beaucoup plus le loisir de l’observer...

“Et puis crois moi qu’en un an ici j’ai eu plus que l’occasion de méditer là dessus, et d’avoir les sermons de Maestre Rorshar.”


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyMer 13 Jan - 11:22

Jon aurait sans du prendre le temps de discuter à nouveau avec son frère concernant l'Empire et surtout concernant, leur père et sa nouvelle épouse ; il aurait sans doute pu et dû parler de cette grande famille que Rhaenys désirait créer, entre ses enfants et les enfants nés du premier mariage de son époux. L'idéal était beau, mais la réalisation était bien plus complexe dans les faits. Rhaenys n'était pas beaucoup plus vieille que lui et se voyait déjà en tant que matrone de la maison Braenaryon, mais également de la maison Stark à sa manière. Elle ne voulait pas remplacer Sigyn, pour autant, elle avait eu la volonté de le faire au moment où elle avait décidé notamment de prendre en charge l'éducation de Walton, comme si le jeune garçon n'était pas assez bien, comme si le Nord ne savait pas s'occuper de ses enfants et leur donner une éducation toute aussi convenable qu'une autre faction de Westeros. Avoir le contrôle ne faisait pas d'eux une famille, malheureusement, et finalement, sur qui pouvaient-ils compter ? Tout n'était sans doute pas réglé entre Jon et Walton, il y avait eu tant d'années où les choses avaient été compliquées entre eux ne pouvaient pas s'effacer en quelques semaines, en quelques mois. Pour autant, il était certain que les deux frères Stark avaient parcouru du chemin, et que leur relation avait réussi à s'améliorer de façon assez significative. Jon n'était pas certain que c'était une bonne chose que cela se fasse notamment autour de leur scepticisme vis-à-vis de la maison Braenaryon. Seul le temps pourrait sans doute permettre de confirmer ou de contredire tout cela ; la guerre, les conséquences de celle-ci, son résultat final changerait tout d'une façon ou d'une autre, ils seraient les gagnants ou les perdants, il n'y avait sûrement pas de juste milieu entre tout ça. Il hocha la tête pour toute réponse à son frère, ils n'avaient pas besoin de reparler de Rhaenys.

« Tu n'as peut-être pas ta place là-bas, mais je pense que père voit les choses autrement … Je ne sais pas trop si c'est pour se rattraper de quelque chose, ou que sa nouvelle paternité lui a permis de voir les choses différemment, il estime que tu apprendras plus à ses côtés que tu ne pourras le faire auprès des nordiens ou même auprès de moi. La décision dans tous les cas te revient pleinement … Enfin là, tu vas partir pour la guerre, si ensuite tu as envie de voir les possibilités que Fort-Darion peut t'offrir alors je ne m'y opposerai pas, notre grand-père s'y trouve bien pour le Collège Impérial, et ne semble pas s'en porter mal. Si tu le désires, tu pourrais venir à prendre sa place. Ce n'est qu'une hypothèse, nous devons déjà survivre à ce qui prépare au cours des prochains mois qui seront décisifs pour nous. » Après tout, il avait géré les affaires de la couronne pendant plus d'un an alors que Torrhen, ni lui n'étaient présents et qu'ils communiquaient seulement par missive pour pouvoir donner les ordres. C'était tout ce qu'il pouvait faire pour l'aider un peu de là où il était, et il s'était bien débrouillé. Lord Aymon Karstark était reconnaissant de la place que son petit fils lui avait offerte, mais pour autant, il voudrait sans doute retourner auprès des siens et ne pas finir sa vie à Fort-Darion. De plus, il était vieillissant, et si Walton finissait par trouver un intérêt par la suite à l'Empire, il pourrait continuer à soutenir le royaume du Nord par le biais de ce poste. Jon secoua néanmoins la tête alors qu'il sentait que Walton prenait un peu la mouche à ce qu'il venait de lui dire. « Il n'y a aucune critique là-dedans mon frère, je veux juste que tu reviennes en vie, que tu fasses attention à toi. Je ne te parle pas d'avoir une attitude inconséquente qui pourrait t'amener à ta mort, mais tout simplement que l'ennemi ne vienne pas à causer ta perte. Notre père a perdu ses frères un à un dans les batailles qui leur a demandé de mener à ses côtés. Je ne veux pas qu'il t'arrive la même chose. » Il n'était pas question de remettre en doute ses capacités ou non. Pourquoi les hommes de la maison Stark quand ils venaient à discuter ensemble, réussissaient si facilement à prendre les paroles de l'un pour des critiques ouvertes à l'autre. Il n'était certes pas mieux, ce qui avait causé plusieurs disputes assez violentes avec son père, mais il fallait qu'ils arrivent à se parler de façon plus apaiser, sinon ils n'allaient jamais s'en sortir.


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6621
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptySam 30 Jan - 15:34


L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Mi5c
Je lève un sourcil quand Jon évoque les frères de Père. Personnellement, je les ai peu connus, mis-à-part Oncle Bran, qui a tant bien que mal essayé de jouer le rôle de Père pendant toutes ces années. Je dois avouer que je n’ai guère de souvenir précis les concernant, mais je sais que Père était très proche d’eux. Et je sais que Père a très mal vécu le décès de Bran à la Mort-aux-Loups… Je n’aime pas trop la tournure que prend la discussion... Quelque part je comprends la crainte de Jon, pour l’avoir moi-même expérimenté quand il était parti. Je me souviens des lettres qui nous arrivaient du front, et l’inquiétude au moment de les ouvrir et de découvrir les noms de ceux qui étaient tombés… Mais je crains de comprendre autre chose...

“Je sais bien… Mais il faudra bien que je prenne ma place au combat. C’est mon rôle en tant que Prince du Nord. Je ne peux pas rester en arrière indéfiniment en attendant que d’autres meurent à ma place…”

Je soupire… J’ai l’impression d’être revenu un an en arrière, quand Père me demandait de rester à Winterfell… à l’époque je n’avais pas compris. Je pensais avoir compris, mais ce n’était pas le cas… Je pensais que j’avais réellement un rôle à jouer, une tâche à accomplir… mais dans les faits, je n’étais qu’une solution de secours pour que le trône du Nord ne soit pas inoccupé dans le cas où Jon ne survivrait pas. Et là, même si Jon m’a annoncé clairement que je partirais à la guerre, j’ai la sensation que l’objectif reste le même, me garder à l’arrière… Je serre discrètement les dents, espérant me tromper sur toute la ligne, comme ça a été le cas par le passé...

“Je ne prendrais pas de risque inconsidérés, et si ta décision pour cette campagne et de m’éloigner tant que possible des combat, le temps que je prouve que je suis capable d'obéir aux ordres, sans me mettre en danger et sans mettre en danger les autres, je respecterais et obéirait…"

Je soupire… Je dois avouer que cette idée ne m’enchante guère, mais en sois je peux la comprendre… Combattre les sauvageons c’est une chose, combattre les troupes du royaume du crépuscule, s’en est une autre… Et personne ne peut se permettre d’avoir un prince, surtout héritier, ayant un comportement irresponsable. On doit pouvoir me faire confiance sans avoir à me surveiller sans cesse. Et je sais très bien qu’il ne suffit pas de le dire et de le promettre. La confiance se gagne. Et autant je pense avoir prouvé que j’avais changé, et mûri au cours de cette année, autant sur le champ de bataille, j’ai encore tout à prouver.

Mais je sais aussi que cela ne pourra pas servir éternellement d’excuse pour m’éloigner de l’action, et qu’il ne suffira pas de m’intégrer à l’armée et me laisser à l’arrière pour me satisfaire. Il viendra un moment où j’aurais besoin de plus. Et je n’ai pas envie que ça se passe comme avec Jeyne. J’ai une grande part de responsabilité dans ce qui s’est passé entre elle et moi, aussi je ne referais pas la même erreur… Mais cela se fait à deux, et il faudra bien que Jon y mette du sien.

“Mais viendra un moment où tu ne pourras pas m'empêcher de prendre les armes pour défendre mon royaume, car c’est ce que je désire. Et j’espère que ce jour-là j’aurais ton soutien. “

Je m’enfonce dans ma chaise, bien conscient de la portée de mes paroles. J’espère de tout coeur que Jon les comprendra. Je ne peux rester éternellement le cadet du Roi du Nord. Il faudra bien qu’un jour je devienne Walton Stark, sans quoi je ne tiendrais pas le coup… Et j’aimerais que ça se fasse avec Jon, avec la meute, comme ça aurait dû toujours se faire… Vraiment, c’est mon souhait, et je me rends de plus en plus compte que ça l’a toujours été, même si j’était trop immature pour m’en rendre compte… Mais s’il faut que je redevienne un loup solitaire pour atteindre mon objectif, alors soit, je le ferai...

Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptySam 13 Fév - 13:58

Jon garda pour lui les remarques qui venaient à se bousculer dans sa tête vis-à-vis des paroles que Walton étaient en train de prononcer à son égard. Il ne comprenait sincèrement pas ce qu'il avait encore pu dire pour pouvoir mettre son frère sur la défense et qu'il recommence à jouer les petits coqs qui voulaient prouver leur valeur sur un champ de bataille envers et contre tout. Jon avait confiance en son petit frère, il était certain qu'il avait appris des choses depuis sa dernière participation à une bataille, et tout ce que le jeune loup voulait, c'est voir son frère revenir des combats auxquels il allait forcément participer quand il serait dans le Conflans. Il n'était pas là en train de le remettre en considération, loin de là. Appeler à la prudence et à la réflexion, n'était nullement une preuve de défiance à son égard. Et tout cela commençait doucement mais sûrement à l'agacer, il n'allait pas éternellement se justifier auprès de Walton pour lui faire comprendre ce qu'il tentait de lui exprimer. Mais il était en tout cas sincèrement blessé qu'il puisse imaginer qu'il remettait son départ pour la guerre en cause. A cet instant, il attendait tout simplement qu'il soit humble et qui prenne exemple sur Bowen pour pouvoir devenir un fier combattant du Nord. S'entraîner avec le maître d'arme de Winterfell n'était pas suffisant pour pouvoir se déclarer comme étant un brillant général de guerre. Jon lui-même avait été entraîné par les meilleurs, notamment avec l'oncle Brandon ou encore le nouveau général impérial, Lord Conrad Omble. Et autant dire que l'un comme l'autre, ils en avaient vu des combats et s'étaient montrés plus que féroces avec le prince héritier qu'il était à l'époque. Et pourtant, quand il était monté au combat, lors de la bataille contre les Sauvageons, il avait été très clairement dépassé, et si son meilleur ami n'avait pas agis pour lui sauver la vie, il ne serait pas là aujourd'hui, en train de discuter avec son frère. Mais si ce dernier préférait se complaire dans son orgueil mal placé, il n'allait pas chercher à l'affronter plus longuement, il y avait de nombreuses choses à préparer pour le départ des hommes, et encore plus de préoccupations qui venaient à lui occuper l'esprit. « Ce n'est pas du tout ce que j'étais en train de dire Walton. Ne déforme pas mes paroles. Je n'ai aucunement donné l'ordre au Sénéchal de t'éloigner des combats et Lord Glover a toute ma confiance pour pouvoir prendre les meilleurs décisions te concernant pendant que tu seras à ses côtés. Mais il n'a pas été une fois question de t'emmener au Sud, juste pour te faire voir du pays. »

Ce n'était pas une promenade de santé que Jon était en train de lui proposer là. S'il avait vraiment eu envie de garder son héritier loin des champs de bataille, il aurait pris la décision de le garder encore à Winterfell et ne lui aurait pas annoncé son départ avec les armées du Nord. Jon prenait là la décision de rester dans le fief de leur maison, pour pouvoir gérer ses terres et la protection du royaume, au lieu d'accompagner ses troupes au combat. Même s'il restait également ici pour pouvoir être aux côtés de son épouse dont la santé ne cessait de décliner, il n'était pas pour autant des plus ravis d'être celui qui restait à l'arrière. Si son père lui avait bien inculquer une chose, c'était que le devoir d'un souverain était de combattre avec ses hommes, et non pas de rester cacher dans son château comme beaucoup des autres souverains de Westeros, prenant les grandes décisions depuis la capitale sans ne jamais chercher à comprendre ce qu'il se passait dans la vie d'un soldat, et partager son quotidien. Pourtant, lui resterait à Winterfell, et Walton allait partir faire la guerre, alors il avait intérêt à se calmer rapidement avant qu'il ne vienne à changer d'avis. Ce n'était pas en jouant les enfants capricieux qu'il allait parvenir à quoique ce soit, surtout pas avec Jon. « Ce que tu n'as toujours pas compris Walton, c'est que tu as déjà mon soutien. La prudence à laquelle je t'appelle n'est qu'une recommandation. Je ne te demande pas de rester à l'arrière et de faire le pied de grue jusqu'à temps qu'on te dise que la bataille est finie et que vous repreniez ensuite la route. Visiblement, tu continues à douter de moi. Si tu n'avais pas ma confiance, tu serais rester ici, et là ce n'est pas le cas. Alors arrête immédiatement d'agir comme tu le fais là, à moins que tu ne cherches justement à me faire revenir sur ma décision. Maintenant si tu ne comprends pas que j'espère que tu reviennes en vie par amour fraternel, alors je ne te dirais plus rien. » Il se releva et ouvrit la porte de son bureau. « Prépares tes affaires, tu pars dans quelques jours. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6621
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyDim 18 Avr - 17:48


L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Mi5c
Et voilà, je m’en doutais. j’en ai trop dit… Mais je ne peux pas en vouloir à Jon de se mettre en colère… Je ne m’en rendais pas compte, mais effectivement, à force d’insister, je lui ai donné l’impression que je refusait de le croire. Je reste un instant immobile, surpris par sa réaction et tentant tant bien que mal de réfléchir à ce que j’ai pu dire de mal. et à posteriori, je vois ce qui ne va pas. Il a raison… Il n’a pas arrêté de dire qu’il me faisait confiance, et je n’ai pas arrêté de parler comme si c’était le contraire… Sa colère est donc totalement légitime. Décidément… Il faut que je me rende à l’évidence, je ne comprend pas Jon, il me parle, mais je n’arrive pas à l’entendre…

Sans un mot de plus, je me lève et le salut, avant de m’approcher de la porte pour prendre congé.

J’attrape la poignée et ouvre la porte.

Avant de la refermer directement.

“Non, je refuse de partir comme ça, sur une nouvelle dispute parce, juste parce que je suis incapable de communiquer avec toi…”

Je soupire, et m’approche de lui. Pour une fois, je ne cherche pas à éviter le regard. je ne hausse pas le ton, je ne suis pas en colère, mais je ne veux pas qu’on s'arrête là dessus. ce serait la solution de facilité, dire “on ne se comprendra jamais, on s’arrête là”. J’ai promis à Jeyne de maintenir la meute unie. Je sais que c’est impossible, mais ça le sera encore plus si je n’essaye même pas. Comment pourrais-je reprocher à Jon ou même à Père de ne pas faire d’effort si derrière je prend la fuite dès que ça devient compliqué? Je continue calmement.

“Je fais des efforts, Jon… Je fais beaucoup d'efforts pour te comprendre, et pour comprendre les autres en général. Je fais beaucoup d’effort pour m’ouvrir, pour partager ce que je ressens, et pour ne pas me replier sur moi-même. C’est ce que tu m’as demandé Blancport, quand je me suis fait arrêté en tentant d’aller m'entraîner tout seul. Ce n’est pas dans ma nature. ça ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais. Mais je fais des efforts...”

Mais malgré mes efforts, j’ai l’impression que quoi que je dise, quoi que je fasse, je n’arrive pas à le cerner. Je ne sais pas quoi lui dire, quoi faire… Basiquement, Jon est presque un étranger pour moi. Bien que nous soyons frère, il n’est pas comme moi, et c’est bien là le problème. Ce que moi je voudrais entendre ne correspond pas à ce que lui a besoin d’entendre…

“Je pensais te rassurer en expliquant que j’étais près à accepter de rester en arrière des combats. Je n’ai pas dit que tu en avait donné l’ordre, j’ai dit que si tu le faisais je comprendrais. Je ne l’ai pas dit juste pour te faire plaisir, c’était sincère. Je voulais vraiment que tu soit en paix, sans l’idée que ton idiot de frère n’en fasse qu’à sa tête.”

Mais visiblement, c’est un échec. j’ai même l’impression que ça a fait l’inverse. et pourtant ce n’est pas faute d’essayer, mais j’ai l’impression que chaque pas en avant est accompagné de deux pas en arrière. Est-ce que notre relation est condamnée à en rester là éternellement ? Qu’est-ce que je peux faire de plus? Qu'est-ce que je dois faire de plus? il doit bien y avoir quelque chose que je peux faire...

“Et en même temps, je ne veux pas que tu penses que j’ai lâché l’idée de me battre, ou que j’ai peur… J’ai juste accepté l’idée que faire mes preuves prendrait du temps, et que le jour où ça arrivera j’aimerais que tu sois à mes côtés… Mais visiblement je ne sais pas comment te le dire… Je suis resté dans cette confrontation, dans cette idée qu’il fallait que je me justifie alors que tu as clairement dit que tu me faisais confiance... Je te pris de me pardonner de ma maladresse, si mes propos ont pû te fâcher ou si je t’ai laissé croire qu’il y avait en moi de la défiance à ton égard… Ce n’était pas mon intention… Je pensais vraiment bien faire en te disant que j’étais prêt à rester en arrière. Je pensais que c’est ce que tu voudrais entendre, et comme j’étais d’accord, c’est venu naturellement…”

Je marque un temps de pose, avant de sourire tristement.

“J’ai entendu que tu me faisais confiance. J’ai juste du mal à le croire, à me faire à cette idée…j’ai du mal a croire qu’on me fasse confiance, car je n’ai pas cette compassion envers moi-même”

Je retourne dans mon siège. Maintenant que j’ai commencé, je ne vois plus l’intérêt de m’arrêter, autant aller jusqu’au bout. j’ai déjà plus ou moins commencé l’autre jour, à la bibliothèque… je pose les coudes sur la table, et prend ma tête entre mes mains, puis souffle un grand coup avant de reprendre, dans une sorte de logorrhée, que seuls quelques soupirs et respirations viennent interrompre.

“ Depuis le départ de Jeyne… Depuis la mort de Mère… J’ai l’impression que tout s’écroule autour de moi en permanence, et j'essaie tant bien que mal de faire tenir les pierres entre elles… Et je les empile, sans savoir où je vais, quoi faire avec ce tas de cailloux. ”

“ Et je par du principe qu’on ne me fait pas confiance car moi-même je n’ai pas confiance en moi… J’ai peur de ne pas être à la hauteur… de rester dans ton ombre, dans l’ombre de Père… De ne pas être à la hauteur de notre nom, de notre naissance… de ne pas être à la hauteur de ce que vous attendez de moi…”


Je m’arrête là. Pas de larme cette fois… ni même un sentiment de soulagement… je me sens juste… nauséeux… Est-ce que ça valait le coup de dire tout ça? Est-ce que ça avait du sens? Une part de moi me dit que non. Que tout ce que j’y ai gagné, c’est de me montrer encore plus faible, encore moins fiable… Que j’aurais mieux fait de garder tout ça pour moi. mais c’est fait c’est fait. Je redresse à nouveau la tête vers Jon, avant de reprendre.

“Désolé, je n’aurais pas dû te déranger avec ça… Tu as raison, je devrais me préparer… Je te pris juste de pardonner mes mots de travers...”


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] EmptyMer 21 Avr - 10:27

Pas une seule fois dans son existence, Jon avait eu l'impression qu'il avait été simple de communiquer entre les différents membres de la Meute. Toute cette situation était tellement ironique et tellement douloureuse à la fois, cela avait quelque chose de lassant à force et pourtant … Pourtant, ils continuaient tous à y participer, chacun rajoutant une couche avec son mauvais caractère, ou plutôt, chacun venant à creuser un peu plus le fossé qui les séparaient les uns et des autres à chaque fois qu'ils venaient à ouvrir la bouche. Le Jeune Loup venait à se demander comment on pouvait parler de meute, comment même pouvait-on parler de famille alors que les liens semblaient toujours sur le point de se rompre, de façon inévitable, de manière définitive. Si on pouvait reconnaître une chose chez les Stark, c'est qu'ils avaient le sens du devoir, le sens de l'honneur et le sens de la famille. Néanmoins, on ne pouvait pas réellement dire qu'ils savaient ce que c'était de faire parti d'une même et unique famille, un tout fort et soudé qui pouvait compter sur chaque membre présent. Quand le hurlement du loup venait à se faire entendre, alors chacun faisait l'effort de se rechercher, de se retrouver et de travailler ensemble, mais ce n'était qu'une cohabitation provisoire, qui n'arrivait jamais à tenir dans le temps. Ils étaient tous des éléments, qui vivaient chacun de leur côté, prenant parfois le temps de s'écrire et de se parler, pour se donner quelques nouvelles, voir ce qu'il fallait faire pour le bien commun, celui du royaume du Nord, et celui de l'Empire, mais ils ne semblaient pas être capables de plus et cela rendait le jeune souverain réellement triste, se demandant à quel moment les choses avaient-elles pu dégénérer ainsi ? Mais malheureusement, cela avait presque toujours été comme ça, tout simplement, certaines personnes permettaient de cacher les oppositions des uns et des autres, mais ces personnes-là étaient parties, l'une depuis bien longtemps, l'autre encore assez récemment.

Car au final, il comprenait maintenant que le problème remontait même avant la mort de sa mère. Sa liaison avec l'oncle Brandon avait d'une certaine façon condamnée les Stark à cette vie qu'ils avaient aujourd'hui. Leur père avait fini par fuir le foyer, pour ne pas à avoir à supporter la présence de cette femme et de ce frère par qui il avait été trahis, et il s'était un peu plus éloigné encore quand elle était morte, morte d'une grossesse adultérine et avec le recul, Jon comprenait combien la douleur avait été grande pour cet homme, cet homme qui n'était peut-être même pas son père, bien qu'il croyait le contraire, qu'il l'espérait de toutes ses forces. Après la mort de Sigyn, il avait eu besoin de Torrhen, il voulait lui montrer qu'il était digne d'être son fils, digne d'être un Stark, digne d'être à ses côtés. Il n'avait pas fait attention à Walton, il était si petit, et lui devait déjà jouer ce rôle d'héritier. La mort venait prendre un à un les membres de la maison Stark, son père était constamment à la guerre, il devait se préparer à devenir roi à tout moment et inexorablement, cela avait séparé les deux frères. Puis Jeyne était partie pour vivre sa vie de femme dans un autre royaume, puis Jon était parti au Sud faire la guerre, seul de son côté et Walton était resté à Winterfell. Chacun de son côté. Il culpabilisait beaucoup de tout ça aujourd'hui, mais on ne pouvait pas revenir dans le passé, on ne pouvait que tenter de sauver l'avenir, et même s'ils s'étaient tous les deux parlés à cœur ouvert dans la bibliothèque, son frère semblait ne pas comprendre qu'il avait confiance en lui maintenant qu'il partait à la guerre. Et Jon se rendait compte, qu'en réalité, s'il avait tant de mal à faire confiance à l'Empire, et cette joyeuse famille que son père et sa belle-mère voulaient fonder, c'est parce que sa famille à lui, n'était que de la fumée et qu'il aurait aimé qu'on se concentre sur celle-ci avant de voir toujours plus grand toujours plus loin.

Walton allait partir, et cela serait sans doute la fin d'une vraie relation possible entre les deux, incapable de se comprendre et le temps n'y changerait rien, comme avec leur père. Il fut surpris de le voir faire demi-tour et l'observa à nouveau attentivement, plongeant son regard dans le sien alors qu'il s'approchait de lui. « Je ne t'ai jamais trouvé idiot Walton, ne pense pas cela un seul instant. Intrépide, téméraire … Oui tu l'es, mais je l'ai été aussi à ton âge. Sauf que je l'extériorisai bien moins, car j'étais prince héritier, car je ne devais pas faire de faux pas avec père … On fait tous des efforts … Et la réalité je crois, c'est qu'en fait, on est bien trop identique, toi, père et moi, pour réussir à nous comprendre, car d'une certaine manière, quand on se regarde les uns et les autres, on voit nos propres échecs et nos propres espoirs qui se reflètent, et on a du mal à y faire face. Et je ne sais pas pourquoi c'est ainsi … Mais c'est ainsi. Père a plus de sagesse que nous, ou de folie, cela reste encore à déterminer, il a vu et vécu plus de choses que nous deux. Quant à moi … Je ne me suis jamais fait confiance. » Il soupira doucement, restant debout alors que Walton reprenait sa place dans le fauteuil. Il détourna le regard alors que les larmes lui venaient aux yeux. « Père n'a jamais vraiment été là quand nous étions ensemble, mère était notre pilier à tous, et quand elle est morte ce poids est tombé sur les épaules de Jeyne. Puis elle nous a quitté aussi. J'ai perdu tous mes repères, et j'essaie de les reconstruire mais ce n'est pas simple. Je doute d'être un bon roi, je doute d'être un bon frère, je doute d'être un bon mari, je doute encore plus d'être un bon père avec cet enfant à naître. Je ne veux pas reproduire avec lui, les mêmes erreurs que Père. Je doute à chaque instant Walton, mais je ne doute pas de toi, je doute de moi et uniquement de moi. Et je dois vivre avec ça chaque jour, en sachant que si je me loupe, cela aura de lourdes répercussions. » Il plongea son regard dans celui de son frère. « Pardonne-moi aussi pour mes erreurs, celles du passé, celles du présent, et celles que je ferai dans l'avenir. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord


The enemy is at our gates,
Old allies, new traitors.
Even blood can fail you.
Winter is Coming.

Jon Stark
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 6621
Membre du mois : 81
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
Célébrité : Kit Harington

Infos supp.
Richesses : 2548

∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇

L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]   L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty


Contenu sponsorisé


L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir s'offre à toi mon frère [Flash-Back]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: