Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
Sosh Abonnement Internet Fibre 300Mbits/s + Livebox 4 + Appels ...
15.99 € 29.99 €
Voir le deal

 

 De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]

Aller en bas 
MessageSujet: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyDim 19 Juil - 15:53


Shaera, vêtue d'une robe de lin la plus simple qui soit, termine de démêler sa longue chevelure d'argent à la lueur de quelques bougies. Sa Majesté Tully a accepté « dans les rangs » de son armée, de la traiter, si pas en noble dame, au moins en dame. Sans bénéficier des hommages des soldats et des nobles conférés par le statut (desquels elle ne saurait que faire), elle en a au moins les agréments : une petite tente à sa seule disposition, et la possibilité, avec quelques autres dames, de pouvoir prendre un bain à l'abri des regards au moins deux fois par semaines. Le reste du temps, elle se débrouille autrement, mais elle se débrouille. La purification est une étape importante des rituels du Maître. Du reste, contrairement à d'autres dames, Shaera est assez peu sollicitée. Son aura joue contre elle, dans cette armée. Elle est une étrangère au Dieu païen qui murmure à l'oreille du roi... Si ses desseins ne sont pas encore évidents, ne se sont pas encore révélés, ça ne saurait tarder. Personne, dans les rangs Tully, ne lui accorde le moindre bénéfice du doute, et tout et son contraire en matière de rumeur circule sur elle. N'importe, elle s'en moque. Bien que cet animal ne soit en aucun cas son blason, elle est belle et bien une lionne au milieu de moutons. Leur opinion et celles qu'on lui prête la laissent de marbre. Du reste, elle peut au moins compter sur les quelques âmes qu'elle est parvenue à ramener dans la lumière de R'hllor pour contester, même de façon timide, les « on dit ». Tous ne le font pas, bien sûr, mais ces âmes-là, au moins, prêtent moins l'oreille aux ragots. Ainsi, elle a surpris l'une de ses ouailles se lever, un soir, et invectiver l'un de ses frères d'armes qui se raillait de la prêtresse en fantasmant de façon volubile sur un possible coït avec des loups. Son fidèle, qui s'était senti obligé d'intervenir, peu envieux qu'on le découvre partisan d'une religion où les prêtres s'accouplaient avec les animaux, avait riposté avec véhémence qu'au moins, la femme en rouge, contrairement aux septons, attendait qu'ils soient majeurs... Shaera avait souri. Un peu jaune, mais quand même. La plaisanterie avait eu l'effet escompté. Ceux qui lui étaient hostiles avaient fini par trouver une autre tête de turc.

Un soupir lui échappe. Est-ce qu'elle regrette Volantis et les fastes qui accompagnent les prêtres rouges ? Pas vraiment. L'oisiveté est la porte qui mène à la corruption. Ici, chaque jour lui rappelle pourquoi est-ce que le prêche est primordial. Tant d'âmes à aider, tant d'êtres à guider vers la lumière, dans les bras du Maître... En particulier dans l'armée Tully, où la spiritualité est en crise. Les hommes meurent, sans forcément savoir pourquoi ni sans idée de ce qui les attend ensuite, certains avec la conviction que rien ne les attend du tout, et donc, par conséquent, qui s'autorisent toutes les déviances possibles et imaginables... Elle n'est pas, par nature, du genre à avoir froid aux yeux en matière de sexualité, mais certaines propositions qui lui ont été faites l'ont, c'est un fait... Refroidie. L'absence d'aiguille morale laisse l'homme penser qu'il peut tout se permettre... Et quand sa force le lui permet, c'est une catastrophe pour les autres.

Plongée dans ses réflexions, ses doigts démêlant calmement ses boucles argentées, un peigne d'os en main, la prêtresse laisse ses yeux dévier vers la flamme de la bougie qui l'éclaire. Elle est vive, cette flamme... Haute. Elle vacille, parfois, quand un courant d'air la traverse, en même temps qu'il traverse la tente de part en part, d'un espace entre les pans à un autre. Elle vacille sans s'éteindre, sa danse, presque lascive, finissant d'hypnotiser la prêtresse... Et la happe. Du calme de sa tente, elle se retrouve plongée en plein chaos. Cris, flammes, sang, tintement des épées, cavalcades armées... Elle prend de la hauteur, domine cette large patrie westerossie qu'est le Conflans, le voit saigné par les conflits, Vivesiagues menacée... Et le sol l'appel à lui, l'oblige à demeurer aux côtés d'un roi aux prises avec des ennemis au visage monstrueux... Une nuée de corbeaux, le tomber d'une hache, et un barral sans âge, immense, consumé par les flammes...

Shaera, qui n'a jamais trop chaud, est en nage, le souffle court, comme si elle avait couru des kilomètres, qu'elle avait réellement pris part à ce carnage. Posant délicatement son peine sur sa couche, elle s'y appuie, quelques longues minutes, pour se redonner une contenance, digérer ce qu'elle vient de voir... Dès que c'est fait, elle se lève, respire profondément, et écarte les pans de sa tente pour prendre la direction, d'un pas déterminé, de la tente du roi. Le crépuscule est en train de tomber. La décence aurait voulu qu'elle se vête de façon plus appropriée pour une entrevue de ce type, mais la mort n'attend pas la décence. Rubis luisant à son cou, elle écarte sans ménagement ceux qui ne s'écartent pas d'eux-mêmes de son chemin, les laissant pantois. Quelle nouvelle folie la prend donc, celle-là? Quand elle atteint les gardes de la tente royale, son visage est de marbre, aussi pâle que le serait celui de la faucheuse elle-même. « Veuillez m'annoncer s'il vous plaît... » Les deux hommes se regardent, visiblement hésitants. « Le roi est... » « MAINTENANT ! » Tonne Shaera, criant sans doute pour la première fois depuis qu'elle a mis le pied dans ce camp, poings serrés, exigeant, même, sans doute, la première chose depuis... Longtemps. Au point que les deux hommes, habitués à l'entendre à peine murmurer, en auraient sursauté, sans l'interdiction formelle de leur orgueil de laisser voir qu'elle les a surpris. C'est le cas, pourtant, puisque l'un d'eux finit par entrer dans la tente, le pas raide. « Votre Majesté, la dame rouge est là et souhaiterait vous voir... ça a l'air urgent. »



   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyJeu 6 Aoû - 19:19

Terminant mon repas, j’écoute d’une oreille distraite les échanges entre les hommes qui partagent ma tablée ce soir, esquissant de temps à autre un sourire de circonstance. Je suis concentré sur les jours à venir, sur ce qui nous attend mais également sur l’incident arrivé à la jeune chanteuse et aux hommes qui ont abusé d’elle aussi violemment. Je cherche encore une façon d’empêcher ce genre de problèmes mais, quand j’entends ceux qui m’entourent rire grassement en évoquant la dernière prostituée qui s’est jointe au cortège et qui sait faire des choses tellement choquantes qu’ils n’y font que des allusions plus ou moins subtiles, je me dis que le travail va être compliqué. La mort est bien trop proche pour que les hommes arrivent à se tenir et, clairement, tous ne sont pas comme moi à chercher d’autres façons de canaliser ce trop plein d’énergie.

Je serais parfaitement honnête, j’avouerais que ce genre de besoin commence à refaire surface petit à petit. Mais je l’occulte, trop occupé à me soucier du reste et trop inquiet des nouvelles que j’ai pu entendre. « Lyham ? Tu m’écoutes au moins ? » Je sursaute quand je me rends compte que c’est Alester qui m’a interpelé et je hausse une épaule, la mine contrite, alors qu’il lève les yeux au ciel. « J’ai raté quelque chose ? » Eclats de rire qui remplissent la tente, alors que certains glissent que j’ai la tête ailleurs. « De toute façon, ce genre de femmes n’a jamais intéressé notre bon Roi. » Un clin d’œil d’Alester alors que je secoue la tête, préférant remplir mon verre de vin que de lui répondre.

Il n’a pas le temps d’en rajouter qu’il semblerait qu’on s’agite devant la tente. Et je lève un sourcil en reconnaissant une voix familière qui demande à entrer. Le garde semble hésiter avant de se glisser sous la tente, la mine penaude. Je me contente d’un léger froncement de sourcils avant de hocher la tête. « Faites-la entrer. » J’ignore bien entendu les sourires entendus qui gagnent les hommes qui m’entourent alors que Shaera fait son entrée. Et j’ai un temps d’arrêt à sa tenue, cillant alors que mon regard se perd un instant sur ses courbes. Je ne sais pas combien de temps je mets à réagir mais, quand mes yeux croisent les siens, je me rends compte qu’il y a vraiment un problème. « Mes amis, si vous pouvez nous laisser, ce serait fort aimable de votre part. Je gage que vous avez fort à faire avec… quel est son nom déjà ? Allia ? » Quelque chose dans ce goût-là. « Et que je n’entende pas parler de débordements, quels qu’ils soient. » Si j’ai parlé d’une voix douce, mon ton reste tout de même sans appel. Mais, évidemment, à la voir elle et à ma réaction initiale, ils n’ont guère de doutes quant à la suite des évènements qui vont se dérouler sous cette tente.

Pour autant, aucun d’eux ne me fait de commentaires, même si certains la dévisagent ouvertement, sourire narquois sur les lèvres alors qu’ils lui adressent un clin d’œil. Je n’écoute pas réellement les murmures même si je finis par capter ce que souffle le garde en direction de la prêtresse, alors qu’il ferme la marche. « Elle a réussi à lui tourner la tête la bougresse… » Et nous nous retrouvons seuls, dans un silence qui tranche avec son arrivée. Sans dire un mot, je me relève et je vais chercher une des couvertures qui traine sur mon lit pour lui tendre, sans bien savoir si elle en a besoin ou non, plutôt circonspect quant à son état. « Que se passe-t-il Shaera ? Quelqu’un vous a… fait du mal ? » Difficile à imaginer vu qu’elle leur fait plus peur qu’autre chose, mais pas impossible. « Vous voulez boire quelque chose ? » Je me sens un peu gauche, planté devant elle, attendant de comprendre… en espérant que je comprenne en tout cas.

Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyJeu 20 Aoû - 14:18

D’ordinaire, Shaera aime les hommes. Malgré les gamineries desquels ils peuvent se rendre coupables, il n’y a rien à faire… Elle les aime. Ce soir, encore bouleversée par sa vision, elle n’a pas assez de patience pour les aimer, pas assez de complaisance. Ce soir, elle veut qu’ils mûrissent, maintenant, et se comportent comme des hommes plutôt que comme les gamins qu’elle a pourtant aimé si souvent. C’est, sans doute, trop leur demander. Elle le sait. Alors qu’elle entre dans la tente et se retrouve, dans cette tenue qui n’a rien d’outrageant pour Essos et lui vaudrait le bûcher en d’autres royaumes westerossis, sa mine est dure, plus dure que jamais, fermée. Elle accuse sans sourciller, malgré un discret étonnement, le regard de Lyham qu’elle voit dévier sur son corps et ne sait trop comment interpréter cela. S’il y a bien une personne de qui elle pensant que ça ne viendrait jamais, c’est bien de lui. Elle est trop volage pour le roi, plutôt classique et exclusif… Elle en fait vite cas, quoiqu’il en soit, car c’est un autre sujet qui l’amène. Mais d’abord… Le roi a la bonne idée de congédier ses hommes, hommes desquels Shaera affronte les regards graveleux et plus si affinités avec la dignité d’une princesse. Après tout, même si elle n’a guère porté ce titre bien longtemps, elle en est une, de naissance.

Aucun de leurs sourires ne leur sont rendus, quand ils quittent la tente royale. Pire, Shaera est très tentée de faire un croche-pied au garde qui la qualifie de « bougresse »… Cette insulte ne tombe pas dans l’oreille d’une sourde, et incessamment sous peu, il le paiera. Mais pas ce soir. Ce soir, la prêtresse a d’autres chats à fouetter, et elle ne peut cacher le soulagement qui est le sien quand le pan de la porte de la tente retombe sur le dernier des intrus. Prête à entrer dans le vif du sujet, Lyham lui coupe l’herbe sous le pied en se détournant d’elle pour aller chercher quelque chose sur son lit… Ce qu’il prend et l’objectif lui apparaissent bien vite évident et, l’espace d’une seconde, Shaera est troublée par la sollicitude du monarque. Les rois s’en font rarement pour leurs serviteurs… Pour autant, la prêtresse refuse d’un discret geste de la main, secouant avec beaucoup de lenteur la tête en signe de négation. Le feu de R’hllor l’habite. Jamais Shaera ne pourra avoir froid, ou chaud. Pour autant, le geste est touchant, et la touche. Mais ce n’est pas le moment.

« Venez avec moi. » Elle lui murmure, en le dépassant, l’entraînant vers la plus grande table de la tente, celle destinée à accueillir la carte du continent, et où se bousculent des pions par centaines, sensés représenter les forces à l’œuvre sur celui-ci. Sans demander la permission, Shaera va chercher tous les bateaux desquels dispose Lyham, et les installe sur la carte, le plus fidèlement possible au souvenir qu’elle garde de sa vision. Les quelques minutes que dure son travail, elle ne parle pas, ne pipe pas un mot, concentrée sur ce qu’elle fait… Ce n’est qu’une fois qu’elle a terminé qu’elle lève le violine de ses yeux, désolé, vers le roi du Conflans. « Votre pays est sur le point de se faire envahir par des milliers de voiles, Votre Majesté… Le Maître m’a avertie. Vivaigues, ainsi que tout votre pays étaient en feu… Vous devez alerter vos alliés immédiatement et vous préparer pour ce qui arrive… Mais ce n’est pas tout… » Elle déglutit difficilement. « L’ombre d’une mort imminente plane sur vous… Je vous ai vu, face à l’adversité, lutter contre des ennemis aux faciès abominables… Avant de rencontrer votre destin, fauché par une hache. » Elle frissonne, et tente de se reprendre, de se montrer énergique. « Le Maître m’a prévenue pour une raison. Nous pouvons encore faire quelque chose… Mais nous devons le faire maintenant. » Elle insiste sur ce dernier mot, son regard déterminé ancré dans celui du roi.



   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyVen 21 Aoû - 10:41

Je ne saurais dire quelle place Shaera est en train de prendre dans mon existence. A dire vrai, à chacune des nombreuses discussions que j’ai pu avoir avec elle, c’est comme si elle s’évertuait à souffler doucement sur les braises de mon existence que je croyais éteinte. Elle ne me brusque pas et elle laisse faire le temps. Mais elle ne me laisse pas me morfondre non plus. J’ai encore du mal à comprendre quels sont ses desseins, ce qu’elle a à y gagner en agissant de la sorte. Mais je lui en suis reconnaissant. Parce que chaque jour, j’ai l’impression d’émerger un peu plus de cette brume qui m’a entourée depuis la mort d’Alysanne. Et ses paroles m’aident grandement.

Pour autant, je ne m’attendais guère à ce genre de visite. Encore moins à la tenue qu’elle arbore. Je ne saurais dire si elle s’habille de la sorte quand elle … fréquente d’autres personnes, mais je ne l’avais encore jamais vue aussi peu vêtue. Et cela me perturbe bien plus que je l’aurais cru. Je ne peux m’empêcher de lui jeter plusieurs fois des regards guère convenables alors que les hommes sont enfin partis. Mais j’essaie de ne pas y penser plus que de raisons alors qu’elle n’est pas venue dans ma tente par hasard.

Je fronce les sourcils quand elle me dit de venir avec elle. Ordre qu’elle n’avait encore jamais donné, pas de la sorte en tout cas. Mais je m’exécute, croisant les bras alors qu’elle attrape les bateaux miniatures, qu’elle les dispose sur la carte. J’en oublie sa tenue tant son attitude est pour le moins étrange et je fixe la carte en silence, oubliant que je devrais probablement l’empêcher d’agir comme si tout lui appartenait. Son regard finit par accrocher le mien et elle reprend enfin la parole. Et je ne sais combien de temps je la fixe sans rien dire. Le temps d’accepter qu’elle vient de me parler d’une vision qu’elle vient d’avoir. D’aucuns qualifieraient cela d’un mauvais rêve et la renverrait d’un mouvement de la main agacé. Mais je ne peux pas faire cela. Il y a quelque chose chez elle qui m’empêche de la voir comme une affabulatrice, quelque chose que je n’ai toujours pas réussi à cerner. Je ne sais pas si je suis en train de me faire manipuler, vers quoi elle peut chercher à m’entrainer mais, si elle dit vrai, Westeros entier est menacé. Il me faut me décider rapidement. Accepter de la croire ou non. Accepter de faire ce pas vers elle ou la congédier.

Je finis par attraper un des bateaux, le retournant doucement avant de finir par me décider. Même si je souffle, d’un ton neutre un « je vois ». Il y a nombre des questions qui me viennent, mais je me reprends un peu plus vivement, relevant les yeux pour la fixer avec une intensité nouvelle. « Je ne sais pas si je fais bien de vous croire Shaera, mais le fait est que j’ai décidé de le faire. Pour autant, il va falloir m’aider pour que je trouve des arguments qui arriveront à convaincre mes alliés. Autres qu’une ravissante créature qui débarque dans ma tente pour m’annoncer une vision apocalyptique de mon avenir. » Et je repose la miniature avant de reprendre. « Décrivez-moi les navires. A quoi ressemblaient-ils ? De quelle direction venaient-ils ? Etais-je seul, ou est-ce qu’il y avait d’autres bannières flottant avec moi ? Vous avez parlé d’un faciès abominable… ils n’étaient pas humains ? Ils portaient des masques ? Ils semblaient étrangers ? Et cette hache, à quoi ressemblait-elle ? » L’idée d’évoquer ma mort a quelque chose d’un rien dérangeant. J’attrape mon verre que je vide d’une traite avant de le remplir de nouveau, non sans le tendre à la jeune femme si elle veut en boire un peu. Je ne me rends même pas compte que j’ai parlé bien plus vivement que d’ordinaire et que, surtout, mon regard continue de s’attarder sur elle, sur cette tenue qui ne cache pas grand-chose, tant je suis concentré sur chacun des détails de ce qui semble donc être une vision. Comme si j’avais besoin de ça en plus du reste.

Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptySam 5 Sep - 14:32

Dans ce monde plein de vanité, les gens comme Shaera sont des aliens… Des âmes seules, esseulées, détachées, contemplatives… Elles plongent parfois leurs orteils dans les plaisirs de la vie, desquels ils profitent en épicuriens, sans jamais oublier pour autant la vacuité de leur existence, à tous. C’est peut-être cette conviction profonde de vanité de la vie qui leur permet d’être si détachées, pour tout. Shaera, on peut lui promettre monts et merveilles, bijoux, vins fins, soieries et châteaux… Elle se contentera de sourire, voire de rire. Si ça ne fait pas de mal qu’elle prenne, elle prend, car il faudrait être idiot pour refuser d’agrémenter d’autant de confort que possible le peu de temps passé sur cette terre… Mais elle n’en fait pas une fin, une ambition, jamais. Shaera, d’ambition, n’en a qu’une seule… Une seule, écrasante. Shaera, elle veut voir triompher R’hllor sur l’Autre, et c’est tout. C’est le seul combat qui lui tienne réellement à cœur, la seule valeur qu’elle souhaite défendre. Tout le reste… ça n’est rien, ou pas grand-chose. Et Lyham, dans tout ça ? Lyham est un roi. Elle l’apprécie. Elle l’estime. C’est un homme bon. R’hllor est perceptible dans son cœur, bien plus que l’Autre… Et elle entend bien que ça reste ainsi. Elle veut, Shaera, que le Maître règne en lui, le baigne de sa lumière, que rien ne subsiste aux ténèbres dans son être. Elle veut le ramener auprès de R’hllor, et chasser la mélancolie que l’Autre distille en lui… Elle veut chasser de lui la nuit et ses terreurs…

Ce qui risque d’être compliqué s’il venait à mourir. Elle ne comprend pas encore tout de la façon dont fonctionne la politique en Westeros, et ça ne l’intéresse pas. Les prêtres rouges sont sensés pourtant ondoyer, tels des anguilles, dans les rouages politiques des cours royales… Shaera n’a jamais aimé cela, raison pour laquelle elle a toujours préféré prêcher chez les gens du communs. Shaera, elle n’aime pas la diplomatie que ça demande, les subtilités qui lui sont hors d’atteintes, en particulier dans un pays inconnu. Ignorante de l’héraldique, des passifs des uns avec des autres, le moindre mot a une signification qui lui échappe. Elle s’est attaché à Lyham et à sa franchise, aux largesses qu’il lui dispense, à la possibilité de pouvoir échanger avec lui sans marcher sur des œufs à chaque mot, sans prendre le risque que chaque pas soit le dernier.

C’est pour ça qu’elle est là, maintenant, à moitié nue, sous sa tente et qu’elle a pris le risque que plus de rumeurs encore ne circulent sur son compte. Ce qu’elle a à lui dire lui semble assez important pour qu’elle se néglige dans la manœuvre. Pas une seule seconde, elle ne pense qu’il pourrait ne pas la croire. En fait, elle s’attend à ce que, sa révélation faite, il se montre au moins aussi fébrile qu’elle l’est… Mais non. Il est calme. Presque outrageusement calme. La surprise est visible sur les traits de la prêtresse, avant que ceux-ci ne se froncent de contrariété lorsqu’elle entend qu’il aurait pu ne pas la croire. Elle l’en giflerait. Passablement contrariée malgré qu’elle relève le « ravissante », elle écoute ses questions, et les balaie d’un revers de main. « Vous ne vous posez pas les bonnes questions, votre Majesté… L’attaque arrive, c’est une certitude. De l’Ouest il semblerait, et par la mer… » Dans sa poitrine, son cœur bat à tout rompre tandis que ses yeux analysent du mieux qu’ils le peuvent la carte sous les bateaux miniatures. « Les questions que vous devez vous poser, c’est s’il serait intéressant de déployer un blocus dans la baie du fer-né, que si vous ne pouvez pas remporter le combat naval… Que ferez-vous ? Vos alliés peuvent-ils vous aider à endiguer l’invasion ou devez-vous vous préparer à l’accueillir plus avant dans les terres ? Avez-vous la possibilité de négocier avec le Royaume de l’Ouest ? Est-il possible qu’ils participent à cette invasion ? Cette invasion comprend-elle uniquement les îles de fer ? » Elle débite, inarrêtable… « Vos adversaires étaient monstrueux, mais humains… La monstruosité humaine a plus d’un visage. Vos bannerets se battaient à vos côtés, mais ils étaient clairement insuffisants… » Se faisant violence, elle prend à contre-cœur le temps de respirer. « Outre vos terres brûlés, il y a aussi vos gens… Ayez conscience de toute la douleur qui s’abattra sur vos terres… » Sur la carte, son doigt trace les limites du royaume de Lyham. « Je ne suis pas cheffe de guerre, Votre Majesté… Je ne peux vous dire comment gérer votre armée. Je peux simplement vous garantir que vous allez être incessamment sous peu sous un feu d’une rare violence… Vous avez un peu de temps pour vous y préparer. Vous n’avez pas besoin de dire à vos alliés, s’ils sont sceptiques, que l’information vient de moi. Evoquez un espion quelconque, n’importe quoi qui soit pragmatique. Parlez leur langue, et essayez de réfléchir à la place de vos ennemis… En l’occurrence, par rapport à ce que vous savez, si l’attaque vient d’eux… Qu’est-ce que ça implique ? Quelles sont les chances que l’Ouest joigne ses forces aux leurs ? Se peut-il que le Nord vous vienne en aide ? » Elle lui demande, insistance, le violine de ses yeux fermement accroché au bleu des siens.



   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 15 Sep - 14:19

J’inspire longuement, m’efforçant de rester calme, de ne pas céder à ce flot d’énergie et d’informations distillées par la jeune femme. Il me faut faire la part des choses mais, outre le fait que me concentrer n’est pas aussi aisé que je l’aurais pensé au vu de sa tenue et des propos qu’elle tient, j’ai aussi du mal à saisir tous les tenants et les aboutissants d’une telle révélation. Et mes pensées s’entrechoquent, même si je reste aussi calme et stoïque que possible. Ce qui ne semble guère lui plaire. Et je lève un sourcil à sa répartie, m’approchant d’elle pour souffler, d’un ton plus dur, mon regard ancré dans le sien. « Je me pose les questions que je peux Shaera. Ce n’est pas tous les jours que l’on déboule sous ma tente pour m’annoncer mort et désolation. » Je continue de la fixer longuement, avant de reporter mon attention sur la carte avec un profond soupir. « Je n’ai pas à me poser ces questions. Parce que je n’aurais tout simplement pas assez d’hommes pour tenir un tel blocus. Les forces de l’Empire doivent se concentrer sur trop d’endroits à la fois. Et s’il s’agit vraiment de l’Ouest, je pourrais ralentir leur progression, mais pas la stopper. » Je finis par relever la tête vers elle. « Je n’ai rien à négocier avec l’Ouest. S’ils se liguent à nos ennemis, ce n’est pas pour obtenir le Conflans. Il ne l’intéressera pas. » Nul besoin d’être devin pour savoir que ce sont les Hoare qui voudront récupérer ce qui leur est dû. Et dans un bain de sang qui plus est. « Mais il est en effet totalement possible qu’ils soient partie prenante à cette invasion. » Après tout, s’ils ont gardé un semblant de neutralité jusqu’à présent, les rumeurs sont toujours allées bon train à leur propos, d’aussi loin que je me souvienne.

Et Shaera continue, implacable. Je l’observe, bras croisés, songeant qu’elle risque encore de s’énerver si je ne le fais pas de moi-même. Mais je me contente de fermer les yeux, mâchoires contractées. « Je suis bien conscient de la douleur qui peut s’abattre sur mes terres Shaera. Je le suis depuis que j’ai vu de quoi les Hoare sont capables. » Là encore, je me suis fait un peu plus sec, même si, dans mon esprit, je commence à m’interroger sur la pertinence de ramener la population à l’intérieur des terres. Mais il faudrait la nourrir, la loger et j’en passe. Je tapote du doigt sur la carte, la mine concentrée, alors que je suis des yeux sa main qui trace les contours de mon royaume, mon regard remontant le long de son bras avant que je ne finisse, un peu tard, par tourner les yeux. « Si c’est vraiment l’Ouest qui va mettre toutes ses forces dans la bataille… il va nous falloir agir rapidement. Pour ne pas avoir plusieurs fronts à gérer en même temps. » Je songe à la missive du Maréchal, avant de reprendre, plus sérieux que jamais. « Je me débrouillerais. Pour en parler au reste de l’Empire. Même si je gage que ce ne sera pas tant une surprise que cela. L’Ouest est dans la balance depuis des mois. Ils allaient basculer tôt ou tard et la mort de Loren aura fini par les décider. »

Voilà qu’elle recommence avec ses questions, son regard ancré dans le mien. J’inspire de nouveau longuement, sans ciller. Avant de souffler, d’un ton un rien agacé. « J’ai l’impression que vous cherchez à m’assommer de questions, sans en trouver la raison profonde, si ce n’est me faire sortir de mes gonds. » Et je secoue la tête, réfléchissant tout de même à chacune de ses paroles. « Si l’attaque vient d’eux, c’est qu’ils auront définitivement choisi leur camp. Et cela implique des pions en plus, une armée faite de soldats qui n’ont pas eu à vivre des mois de guerre et des combats sanglants. Ce qui ne sera pas forcément à leur avantage, contrairement aux apparences. Les ouestriens sont indolents, ils auront à se battre contre des hommes qui défendent leur terre, leur vie avec une hargne qu’ils n’auront pas forcément. » J’ai un temps, fronçant les sourcils. « L’Empire viendra. Autant que possible. » Ils n’abandonneront pas le Conflans, qui reste un endroit important, tant symboliquement que stratégiquement. Et j’hésite, avant de reprendre, sentant mes mâchoires se contracter. « Je suppose que cela ne peut pas du tout être un simple avertissement. Que cela arrivera fatalement, mais que je peux juste faire au mieux pour limiter les dégâts. Ou quelque chose dans le genre. » Une fois de plus, le sang va imbiber les terres qui m’ont vu naitre. Et un jour, ce sera la fois de trop. Et je sens le calme auquel je me raccroche depuis qu’elle est entrée dans la tente s’effriter petit à petit.

Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 21 Sep - 14:37

Peut-être est-ce une bonne chose que Lyham parvienne à demeurer calme… Sans doute, oui. S’il avait dû s’énerver, sans doute que le sujet n’aurait pas plu à Shaera. Le stress aurait pu le pousser à mettre en doute ce qu’elle est venue lui dire, et ça, elle ne l’aurait pas supporté. Elle le comprend à ce qu’il lui souffle, elle le voit, en s’efforçant de garder le calme qu’elle a voulu le voir quitter. Au final, elle panique plus que lui. Le voir si pragmatique la fait réaliser. C’est une bonne chose, songe la prêtresse, qui, petit à petit, se calme elle-même. Intérieurement, elle peste de se voir répondre que les présages ne sont pas monnaie courante à Westeros, trahissant une fois de plus l’inutilité et le caractère incapable de l’Eglise des Sept. Retenant un commentaire acerbe pour la foi Westerossie, Shaera fait de son mieux pour rester concentrée sur ce que lui explique le roi du Conflans. Elle est tentée de l’interrompre, de lui rappeler que ce n’est pas devant elle qu’il doit répondre des questions qu’elle a soulevées, mais devant ses généraux, ses hommes, son conseil militaire… Ce sont à eux de prendre les décisions qui s’imposent, pas à elle. Cependant, elle repère, assez rapidement, qu’ils ne se sont pas totalement compris, aussi s’empresse-t-elle de rectifier. « Attention votre Majesté… Je vous ai dit que l’attaque viendrait de l’Ouest, la direction, pas le royaume… Je n’ai pas la possibilité de dire avec certitude si ce royaume se joindra à vos ennemis ou pas… Je vous suggère simplement, si vous le pouvez, de trouver une monnaie d’échange qui les fasse patienter, ou les fasse hésiter à s’unir à vos ennemis, au cas où… »

Calmée, elle tente de voir la situation avec plus de clarté, ce en quoi la carte et les pions l’aident énormément. Débarrassée du stress de la panique, Shaera peut tenter de se montrer, à son tour, plus pragmatique, et abandonne les ordres et les tournures de phrase autoritaires pour simplement tenter d’aider le monarque à réfléchir. « Cette guerre dure depuis assez longtemps pour que l’Ouest ait pu voir à quel point elle est meurtrière. Parvenir à rester neutre dans un conflit d’une telle envergure est un tour de force. Seulement deux choses ont pu les faire basculer dans un camp ou l’autre… L’intérêt ou la menace. S’ils se sont montrés promptes à protéger les leurs et leurs terres jusqu’ici, je ne vois que ça qui les pousserait à sortir de leur neutralité… Un moyen d’au moins les rendre à la neutralité serait de supprimer la menace, si tant est que ça soit ça, de vos ennemis sur eux. Ça, ou bien déterminer où se situe leur intérêt, et tenter de leur offrir quelque chose d’une valeur supérieure. » Elle réfléchit tout haut, se rendant compte, au terme de son court monologue, que le roi a déjà dû penser à tout cela. Déjà fatiguée des tactiques de guerre, qui sont bien loin, très loin, de son champ de compétences, Shaera va s’affaler, sans faire attention, dans le confortable fauteuil royal. Loin de la provocation, elle a juste l’air fatiguée, lasse, puisqu’elle vient se frotter légèrement le front et se pince, quelques secondes, l’arête du nez. « Vous faire sortir de vos gonds était une façon pour moi de voir que vous prenez mes dires au sérieux… » Elle lui glisse, alanguie dans le fauteuil, avant de se redresser. « C’est bien un avertissement… Une mise-en-garde de ce qui vous attend si les choses continuent à suivre leur cour… Le fait que je vous ai prévenu est déjà une opportunité de prendre votre destin en main pour rendre caduque cette prédiction… » Elle se lève, et vient prendre ses mains dans les siennes. « Rien n’est perdu, votre Majesté… Vous avez encore un peu de temps, et ne dit-on pas toujours qu’un homme averti en vaut deux ? » Elle lui sourit, s’efforçant de se montrer positive, les mains du roi encore dans les siennes.



   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 23 Sep - 16:03

Réfléchir à tout ce qu’elle vient de me dire. A ce qui possible et ce qui ne l’est pas. Tout en évitant de me laisser gagner par cette agitation qui est la sienne. J’avoue que l’exercice est un rien difficile, mais je m’y emploie, ne serait-ce que pour éviter de perdre pied moi-même. Pour autant, je sens tout de même mon estomac se nouer alors que j’imagine le pire en écoutant ses propos. Je finis presque par réfléchir tout haut, non sans songer qu’à la longue, elle aura fini par en entendre plus que la plupart des hommes de mon conseil militaire. Mais je gage qu’elle en sait déjà beaucoup en ayant partagé la couche de certains d’entre eux. Mettant de côté cette pensée qui me dérange probablement plus qu’elle le devrait, je fronce les sourcils à ses paroles, la fixant un instant sans rien dire. « C’était ce que j’avais compris. Enfin, je l’ai vu comme cela. Sauf que… » Je tapote la carte du bout des doigts, la mine pensive. « L’Ouest reste la possibilité la plus probable… j’aurais du mal à croire que le Val, en pleine discussion avec nous pourrait changer d’avis aussi vite. Et plus à l’ouest, ce serait au-delà de nos mers. Et j’ai envie de croire que votre vision aurait été plus… non pas explicite, mais plus portée sur cette information. » D’autant que nous avons déjà eu des invasions et je ne serais pas le seul ciblé si c’était le cas. La frontière que je partage avec l’Ouest ne peut que me pousser à me convaincre de cette vision. Et à craindre ses conséquences, même si je garde encore mon calme, d’apparence tout du moins.

Elle semble de son côté s’apaiser alors que nous discutons et je finis par continuer de laisser mes pensées cheminer d’elles-mêmes, pour m’aider à y voir plus clair. « La neutralité dans ce conflit est impossible. Il y a trop de choses en jeu. Mais j’ai du mal à imaginer l’Ouest ployer le genou devant qui que ce soit. Alors… à défaut de menace, j’aurais misé sur l’intérêt. Même si j’ai du mal à imaginer quel pourrait être le leur. » Ecraser l’Empire ? Possible, mais je pensais que le mariage Stark/Lannister était là pour l’empêcher. Et au final, qu’auraient-ils à y gagner. J’ai vraiment du mal à avoir le recul nécessaire alors que je continue d’observer la carte, sourcils froncés. « L’intérêt va en monnaie sonnante et trébuchante. En hommes. Ou en terres. » Je ne fais quelque part que confirmer ce qu’elle me dit mais j’ai besoin de le verbaliser. J’esquisse un sourire au reste de ses propos. « L’empire ne leur offrira pas quelque chose qui les arrange sans qu’il n’y ait de contrepartie. Et c’est bien là où le bât blesse. » Sinon, nous aurions probablement déjà réussi à les rallier à notre cause.

Sans vraiment m’en rendre compte, je la suis des yeux quand elle va s’assoir, ou plutôt s’écrouler à moitié dans le fauteuil. Et je souffle, d’une voix plus douce. « Vous avez l’air épuisée Shaera. » Comme vidée ses forces. Elle semble me contredire aussi sec en reprenant la parole et je secoue la tête, non sans lever les yeux au ciel. « Si je ne vous prenais pas au sérieux, vous pensez vraiment que vous auriez le droit d’entrer comme bon vous semble sous cette tente ? J’ai pris le parti de vous croire et, jusqu’à présent, je n’ai pas de raison de changer d’avis. » Je suis peut-être un peu aveuglé par cette impression qu’elle peut réussir à dissiper les ténèbres qui m’entourent moi et mon peuple mais, au final, la situation n’a pas empiré depuis qu’elle est là. Et je m’y raccroche, comme au reste, tant bien que mal. J’ai un profond soupir quand elle reprend, sursautant quand ses mains prennent les miennes. Autant dire que j’ai presque oublié ce genre de contact, aussi innocent soit-il. Je regarde longuement nos mains, mon pouce glissant sur le dos de sa main alors que je reprends, à mi-voix. « Si je sors de mes gonds maintenant, je suis mort Shaera, ou c’est tout comme. Je dois garder l’esprit clair, lucide et être aussi calme que possible. Pour la survie de mon peuple. Alors si vous voulez m’énerver, faites-le pour une autre raison. » J’ai une ombre de sourire sans bien savoir pourquoi, avant de relever la tête et de me figer en me rappelant brusquement sa tenue. Je toussote, sans trop savoir quoi faire, avant de continuer, comme si de rien était, comme si je ne la regardais pas un peu trop longuement pour que ce soit aussi innocent que je pourrais le prétendre. « Difficile de savoir ce qui dans ce que je ferais ou dirais pourrait modifier le cours des choses. Je suppose qu’il me faut avoir une vision d’ensemble. » J’ai un bref soupir, sans lâcher ses mains. Il faudra que je prévienne Torrhen, que je mobilise plus d’hommes aux frontières si je le peux. Que je réfléchisse aux maigres options qui s’ouvrent à moi. « En ce qui me concerne, rien ne sera perdu tant que je suis encore debout. » Elle va probablement trouver ça naïf ou inconscient, mais peu importe.

Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyJeu 1 Oct - 11:32

La situation est difficile, pour ne pas dire critique. Les bras croisés sous sa poitrine, Shaera inspecte la carte, espérant qu’à la faveur d’une observation minutieuse, elle aurait l’éclair de génie qui leur permettrait d’avancer… Mais non. Rien ne lui vient, si ce n’est la sensation, grandissante, que l’Empire court vers la trahison. « C’est vrai que les rois se trahissent rarement entre eux… » Elle commente la réflexion de Lyham concernant le Val, lui lançant une œillade éloquente. De tous les temps, les hommes se sont entredéchirés pour le pouvoir, la fortune, les femmes, la religion… En vérité, tous les prétextes sont bons pour aller envahir le voisin, de tous temps. Certains se sont faits forts de débusquer les moindres prétextes pour justifier ce qui est en réalité une soit inextinguible de puissance… Les fous. Des millions de vies ruinées par l’ambition de quelques-uns. Les bannières changent, les raisons aussi, mais les mécanismes restent invariablement les mêmes. Au temple de Volantis, le Haut Prêtre avait été très clair à ce sujet. Ne jamais dissuader les rois de faire la guerre, car c’est impossible, mais influencer dans l’ombre pour que, toujours, R’hllor en sorte vainqueur. ça avait peu de sens au moment où Shaera a reçu la leçon… ça en a beaucoup plus ici. Outre la menace de voir la foi dans le Maître chassée de Westeros en cas de victoire du Bief, la douleur engendrée sur les territoires conquis seraient autant d’offrandes à l’Autre. Toute une partie de Westeros serait plongée dans l’ombre, à sa merci… C’est cela que la prêtresse cherche à éviter.

« Vous pouvez déjà, je pense, partir du principe que la majorité de la flotte sera Fer-née. Pour le reste, c’est plus compliqué… Dans un monde idéal, les royaumes seraient gouvernés par des hommes pragmatiques, capables de faire fi de leurs passions, de l’orgueil, de la cupidité… C’est rarement le cas. » Elle assène, peu amène. « Si le cœur du roi a décidé d’entrer en guerre, il trouvera, ou créera de toutes pièces les intérêts financiers, territoriaux, ou humains… » Elle lève ses yeux violine pour accrocher ceux de Lyham. « N’acceptez pas la soupe qu’ils peuvent vendre à leur peuple, pour leur expliquer pourquoi ils doivent mourir loin de chez eux… Cherchez les motifs de l’homme, qui sont rarement ceux du royaume. » Elle se redresse, pleine de dignité sans une once de raideur, le charisme suintant de sa personne sans qu’elle ne le maîtrise. « Quoiqu’il en soit, acheter ses alliés reste une technique très bancale, peu importe ce qu’on met dans la balance… » Elle répond, concernant l’éventuelle proposition de ralliement de l’Empire à l’Ouest.

Elle est épuisée, oui, Lyham a raison, mais elle ne rebondit pas sur sa remarque pleine de sollicitude, bien qu’elle la relève. Ce roi est plein des meilleures des choses qu’offre R’hllor. Bien plus qu’elle, qui est cynique, désinvolte… Lyham est concerné, passionné, profondément bon. En cet instant, sous cette tente, Shaera ne peut que comprendre pourquoi le Maître l’a mise sur sa route. Sans un guide prêt à prendre soin de sa flamme intérieure, le triste sort de son épouse l’aurait soufflée, et possiblement condamné l’homme comme le royaume… Un peu comme un enfant sauverait un oisillon tombé du nid, le devoir de la prêtresse est de veiller soigneusement sur sa lumière intérieure, d’en souffler sur les braises pour la ramener à la vie… Et tout brûler sur son passage. Il la touche, Lyham, et elle ne peut s’empêcher d’afficher un sourire en coin à sa remarque concernant sa présence sous la tente. « Je peux entrer comme bon me semble ? » Elle s’imagine déjà le surprendre, en le prenant au mot… Mais peut-être n’est-ce pas le moment de badiner.




   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyDim 4 Oct - 18:08

Si je réfléchis à haute voix, essayant de comprendre au mieux la vision de Shaera et ce qu’elle pourrait avoir comme conséquences. Autres que ma mort qui semble inévitable à l’entendre ou peu s’en faut. Au commentaire de la jeune femme, je lève un sourcil avant de souffler, d’une voix douce. « L’ironie ne nous aidera guère. Rappelez-vous que je ne suis Roi que depuis quelques mois mais… » Et j’ai un rire, avant de secouer la tête. « Et je connais la trahison. Oubliez ce que j’ai dit. Je ne vois surtout pas pourquoi le Val ferait ça maintenant, alors qu’ils n’ont pas agi depuis des mois. » Alors oui, j’aurais tendance à vraiment repousser cette option, sans savoir si j’ai tort ou raison.

Et je l’écoute alors qu’elle continue, mon attention toujours rivée sur la carte. Tout sauf elle au final, je n’arrive toujours pas à me concentrer autant que je le voudrais si je la fixe trop longtemps avec cette tenue. Je ne peux tout de même pas m’empêcher d’entendre son ton de voix qui ne se calme guère, alors qu’elle ne se fait guère tendre à propos des hommes qui gouvernent les différents royaumes. « Même moi je ne suis pas assez naïf pour croire que nous sommes dans un monde idéal. Sinon, je serais bien au chaud chez moi, sans avoir à me soucier de l’avenir de mon peuple. La flotte fer-née était bien occupée aux dernières nouvelles. Mais les choses changent vite. Et je gage que l’Ouest a aussi sa propre flotte, même si ce n’est pas leur spécialité. » Voilà encore une autre chose à vérifier. « Il faudra bien les motiver autrement qu’avec une paie bien garnie, surtout après les premiers morts. Ce qui ne manquera pas d’arriver, mes hommes continueront de défendre chèrement leur terre. » Mon regard quitte forcément la carte quand elle se redresse et je ne peux m’empêcher de la fixer, oubliant l’espace d’une seconde tout ce qui me tracasse, voire de respirer, avant d’inspirer longuement. « C’est bien pour cela que l’Ouest ne s’est pas rallié à l’Empire. C’est un idéal qui nous permet d’avancer, non pas une quelconque cupidité. Et visiblement, ce n’est pas ce qui peut les intéresser. » Ployer le genou pour quelque chose de bien plus grand, qui transcende les simples aspirations des hommes.

Je me fais tout de même plus inquiet à voir qu’elle semble quelque peu à court d’énergie. Même si cela ne dure pas, son éclat est passé. Je continue de la fixer, cherchant un signe de faiblesse qui, heureusement, ne vient pas. Et si je suis troublé quand elle me prend les mains, j’essaie de faire comme si de rien était, avec plus ou moins de succès. A sa répartie, j’ai un temps avant de souffler, non sans un bref haussement d’épaules. « Ce n’est pas déjà acté ? » Je ne me souviens pas lui avoir refusé une seule fois d’entrer ici. Et puis, elle a le mérite de me faire réfléchir, de me faire avancer. Je ne vois aucune raison de faire cesser cela.


Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 13 Oct - 10:40

Une mine circonspecte sur le visage, Shaera écoute Lyham partir en quelques conjectures… Avant de hausser les épaules avec désinvolture quand il est incapable de déterminer une raison ou l’autre pour le Val de basculer. « Je ne connais pas les dirigeants du Val, mais j’ai déjà vu des monarques attendre d’avoir un pronostique assez fiable concernant les chances de victoire, avant de prendre parti… » Ce qui est assez classique. Ces royaumes, la prêtresse les voit comme des vautours. « Qu’importe. S’il s’agit réellement du Val, qu’ils ont réellement attendu le dernier moment pour entrer dans cette guerre en espérant profiter des restes, nous nous ferons un plaisir de leur donner tort. » Elle sourit au roi, déterminée, presque carnassière.

A la suite des paroles de Lyham, elle hoche lentement la tête en signe d’assentiment. C’est ce qu’il disait un peu plus tôt, à propos des Ouestriens, tout frais, mais se battant… Pour quoi, au juste ? Pourquoi leurs dirigeants les enverraient-ils mourir loin de chez eux pour un conflit qui les concerne à peine ? L’Ouest aurait-il lancé une propagande visant à faire craindre aux hommes qu’après avoir rallié l’Orage, le Conflans, le Nord et Peyredragon sous sa coupe, l’Empire viendrait pour eux ? Une telle campagne aurait-elle des chances de réussir ? Shaera reste songeuse. Il y a beaucoup trop de choses qu’elle ignore, ce qui la frustre au plus haut point. Pas question de céder de nouveau à la panique cependant. Elle croise doucement les bras sous sa poitrine, et pousse un très discret soupir. « Connaître leurs motivations nous aiderait beaucoup… De quoi pensez-vous que l’Ouest pourrait avoir besoin ou envie ? » De l’autre côté du détroit, c’est facile. On veut de la terre, en bord de mer, pas dans le désert. Les Dothrakis veulent piller, Mereen veut des esclaves, certaines cités veulent des immaculés… Le continent, même si principalement désertique, est grand et toutes les peuplades ont trouvé une sorte d’équilibre… Même si certains ne sont pas à l’abri de la folie des grandeurs, il y a toujours de quoi le recadrer avant que ça ne coûte la vie à trop d’hommes. Et encore… Trop reste une valeur subjective. Les yeux rivés sur la carte de ce continent qui lui semble à la fois ridiculement petit, et ridiculement grand, Shaera regrette son manque d’inspiration.




   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 14 Oct - 21:11

J’ai une grimace à la répartie de la jeune femme, mais je hoche la tête. Difficile de la contredire. « Ce n’est malheureusement pas l’apanage des têtes couronnées d’agie de la sorte. Pour autant c’est un comportement qui me hérisse tout particulièrement. » Et que nombre de nos ennemis ne manqueront pas d’utiliser après nous avoir vus nous user les uns contre les autres. Je la fixe un instant, lui rendant un sourire plus pensif. « Je pense que nous le saurons bien assez tôt. Que ce soit l’Ouest ou le Val, ils ne pourront pas jouer double jeu encore bien longtemps, l’équilibre est bien trop précaire pour continuer ce petit jeu bien longtemps… »

Et nous continuons d’échanger. Si les nouvelles qu’elle m’a apportées ont de quoi en angoisser plus d’un, je me rends compte, étonnamment, que ce n’est pas mon cas. Probablement parce que je sais que je finirais au pied du mur d’une façon ou d’une autre et que là, au moins, je peux tenter de contrôler la chute, même si j’aimerais autant ne pas finir écrasé au sol. Et il y a bien des éléments à prendre en considérations, que nous énumérons tous les deux à voix haute. A sa question, j’ai un temps de silence, pensif, alors que je fixe la carte. Avant de pointer le Nord du doigt, avec un haussement d’épaules. « Avec une femme nordienne, c’est que je demanderais. Plus un accès à la côte est. A minima. » Et ce n’est pas en oeuvrant avec l’Empire qu’ils l’auront. Alors, forcément, imaginer que c’est ce pays qui va nous attaquer n’est pas difficile. Et je n’aime pas ça. Parce que cela va impliquer trop de morts, trop de sang qui va couler. Celui de mes hommes, qui ont déjà payé le prix fort ces dernières années. Mais je ne peux pas reculer. Pas maintenant, c’est beaucoup trop tard et nous le savons tous les deux.  


Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 20 Oct - 13:54




   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 26 Oct - 12:15


Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 9 Nov - 13:31




   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 11 Nov - 17:31


Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 17 Nov - 17:37




   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyLun 23 Nov - 16:27


Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMer 25 Nov - 16:51




   
The Night is Dark
And full of terrors...

Shaera de Volantis
Shaera de Volantis
Messages : 118
Membre du mois : 6
Maison : R'hllor
Caractère : ▪▪ Perspicace ▪▪ Orgueilleuse ▪▪ Charismatique ▪▪ Sournoise ▪▪ Ingénieuse ▪▪ Désinvolte ▪▪ Libertine ▪▪ Libidineuse ▪▪ Aérienne ▪▪ Provocatrice ▪▪ Inconséquente ▪▪ Passionnée ▪▪ Sensuelle
Célébrité : Katheryn Winnick

Infos supp.
Richesses : 50


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] EmptyMar 1 Déc - 10:44


Anonymous
Invité
Invité


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]   De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty


Contenu sponsorisé


De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
De sombres présages... | [Tour VIII - Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Conflans-
Sauter vers: