Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à ...
Voir le deal
59.98 €

 

 Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.

Aller en bas 
MessageSujet: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyDim 19 Avr - 22:27


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Tk0b

Depuis ce matin, je suis dans cet état de stresse et d’angoisse. J’ai assez mal dormi pour être honnête, et après m’être entrainé toute la veille à mettre des flèches dans la cible, j’ai pour ainsi dire passer ma nuit à rêver de flèches volant dans tous les sens. Après m’être levé et décrassé, j’ai attendu l’arrivée du barbier. Après plus d’un an à me laisser pousser les cheveux, en espérant avoir l’air plus vieux, j’ai décidé de les couper. Ce sera plus pratique à entretenir quand je serais en campagne avec Bowen. Et puis… Nora pensait que ça m’irait mieux alors… la première image est assez perturbante, mais au final ce n’est pas désagréable… Après le départ du barbier, je commence à m’habiller. J’ai choisi une tunique toute simple beige, un pourpoint doublé noir, une culotte de laine grise et des bottes hautes sombre. Rien de très original ni remarquable, mais au moins c’est confortable, et ça ne m’empêche pas de tirer. Je me suis demandé un moment si je devais porter les armoiries Stark. Certains concurrent le fond. En cas de victoire c’est un bon moyen d’identifier une famille. Mais bon… je trouvais ça un peu trop, alors j’ai opté pour quelque chose de plus simple, en espérant que Jon n’y prendrais pas ombrage, mais je ne pense pas.

Après un petit déjeune frugal, n’ayant pas pu avaler grand-chose, je me dirige vers le champ de tir pour voir un peu comment se passent les préparatifs et expérimenter un peu l’espace. Je remarque des fanions aux couleurs des concurrent, et grince un peu des dents en voyant l’étendard au loup gris. Bon, comme ça s’est fixé, cheveux court ou pas, on me reconnaitra… Merveilleux. D’autres concurrents sont déjà là aussi. Au moins, ils sont tous concentrés et aucun ne me lance un regard, c’est déjà ça. Je me mets sur mon emplacement, et ferme un œil pour expérimenter ma visée depuis ce point. Je simule le geste pour associer l’image au mouvement, en espérant que ça aide.

Petit à petit, je sens la pression monter, tant et si bien que je décide de partir. De toute manière, il commence à y avoir trop de monde. Le temps passe, et avec lui l’angoisse…

Mais dans quelle galère je me suis encore fourré… Qui as eu cette idée stupide de m’inscrire au tournoi d’archerie ? QUI ? Ah oui, c’est moi… et pourquoi on ne m’y a pas empêché ?  C’est pourtant parti de pas grand-chose, une petite phrase pendant les préparatifs du couronnement de Jon. « J’aimerais bien participer au tournoi d’archerie, j’ai pu m’entrainer un peu cette année ». Et me voilà, à moins d’une heure du concours, à me préparer pour aller tirer. Et à l’instant, je n’ai qu’une envie, repartir me cacher dans un coin…

Je vérifie une dernière fois mon équipement. Mon arc, mes flèches, tout est en place. Dehors j’entend les gens qui s’agitent. C’est bien ça le problème au final, les gens. Tout le monde est surexcité, et surtout tout le monde est là et tout le monde va me voir… et rien que cette pensée me rend malade. Et si je me ridiculisais ? après tout, je suis un des plus jeune participant du concours si j’ai bien compris, voir peut-être le plus jeune. Est-ce que j’ai vraiment le niveau ? Une part de moi a envie de croire que oui, sinon on ne m’aurait pas laissé participer. On n’aurait pas laissé l’héritier du Roi se faire humilier le jour du couronnement de son frère, si ? et une autre part de moi, plus réaliste, sait que même si je me défends à l’arc, je n’ai que 14 ans… et donc beaucoup moins d’expérience que mes concurrents… Je crois que j’ai pris toute cette histoire de sortir de ma zone de confort et de me faire violence beaucoup trop au sérieux. Dehors j’entend des voix de plus en plus nombreuses, des rires, des cris. J’entend même de la musique. En même temps, tout le château est en fête… J’ouvre discrètement les pans de ma tente de concurrent. Arg… il y a vraiment beaucoup de monde… j’aperçois quelques visage connus, mais pas la tribune royale de là où je suis. Je m’assois pour respirer un coup, quand j’entend un bruit. Je soupire en découvrant ma cousine Lyanna. Pourquoi ça ne me surprend même pas ?

« Tu es venue embêter ton cousin ? »


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyDim 3 Mai - 20:11

S’il y avait bien une injustice qui exaspérait grandement Lyanna et qui la faisait fulminer de rage assurément était d’être née « femme ». Elle avait la terrible sensation que cette condition n’avait aucun avantage, si ce n’est vivre jour après jours des désagréments, tantôt des hommes qui l’entouraient, tantôt de cette société qui glorifiait les hommes, tantôt de son propre corps traître qui saignait chaque mois – et en lui offrant une douleur au ventre incommensurable. Il était impossible d’oublier sa condition car tout événement ou situation ou occasion lui rappelait ces tristes vérités.

Il fallait aller guerroyer ! Seuls les hommes étaient autorités. Les femmes doivent rester au domaine et attendre.
Il fallait festoyer et concourir ! Seuls les hommes ont le droit. Les femmes peuvent regarder des gradins et s’exalter.
Il fallait se marier ! Les hommes restent dans leur foyer, les femmes quittent leur foyer.

Elle avait tenté de discuter de ces incohérences avec ses pairs ou quelques hommes instruits mais peu, ou personne, n’avaient la patience, ou l’envie ou cet esprit marginal pour maintenir cette discussion. Bien souvent, ils terminaient la discussion avec cette fameuse phrase :  « Il est temps que tu te maries, jeune fille. Que l’homme éteigne cette folie en toi avant qu’elle ne te ronge ! Que tu puisses enfanter, et oublier enfin toutes ces fantaisies ! ». Elle avait donc abandonné de discuter ou d’essayer de faire valoir ses droits, du moins de cette façon-ci. La jeune Louve était décidée à se faire entendre, d’une façon – ou d’une autre !

Ainsi donc, une journée supplémentaire s’écoulait où elle eut à ronger son frein. Un tournoi d’archerie était organisé et, sans aucune surprise, elle était exclue. Or, elle savait aussi bien tirer que tous ces fils arrogants et désireux de s’illustrer auprès de leur Roi, de leur père, de leur peuple et surtout des jolies filles. Elle soupirait et levait déjà les yeux lorsqu’au détour d’une tente, elle entend les blagues grivoises de jeunes hommes. Sans s’attarder, ni chercher à connaître leur identité, elle s’engouffre dans une tente en particulière. Celle de son cousin.

- Oh, mais que tu es beau dis-donc !
offrit-elle comme toute réponse, sentant bien que Walton était tendu. Ces derniers mois les avaient considérablement rapprochés, au point où quelques confidences s’étaient échangées et quelques discussions intéressantes avaient eu lieu. Tu as ruiné mon projet de te faire une tresse porte-bonheur ! Je me suis beaucoup entraînée pour l’occasion !

Un grand sourire vint éclairer son visage. Cependant, difficile à dire si elle se moquait de lui ou si elle était sincère, car la Louve serait bien capable de mettre à exécution cet étrange – et potentiellement ridicule – plan en action.

- Es-tu nerveux ? demanda-t-elle, sachant pertinemment déjà la réponse. L’excitation était à son comble, et les spéculations étaient nombreuses – dont sur le plus jeune fils Stark. En plus d’être le dernier de la famille, il était aussi le plus jeune concurrent actuel. S’il réussissait à obtenir une place honorable, à n’en point douter qu’il sera applaudi et aimé que davantage. S’il perdait, les dégâts en seront bien moindre, elle était certaine : il était un Stark, il prouvera sa valeur tôt ou tard !

Lyanna Stark
Lyanna Stark
Messages : 299
Membre du mois : 0
Maison : Maison Stark
Célébrité : Marie Avgeropoulos

Infos supp.
Richesses : 0


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6638-lyanna-stark-une-parole-d-or https://bloody-crown.forumactif.org/t6641-lyanna-stark-ses-aventures https://bloody-crown.forumactif.org/t6640-lyanna-stark-ses-liens
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyVen 8 Mai - 21:44


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Tk0b
Malgré mon soupire et mon air renfrogné, je ne peux m’empêcher de sourire à la première remarque de Lyanna. En vérité, je suis content de la voir. De tous mes cousins, elle est surement celle dont je suis le plus proches, malgré son caractère plus enflammé que le mien. Ou peut-être à cause de ça en fait… Le feu et la glace pourrait-on dire… un mélange qui pourrais être détonnant, mais qui pourtant fonctionne assez bien, en tout cas dans notre situation… Peut-être est-ce aussi parce que malgré nos différences, nous nous ressemblons elle et moi…

« Tu m’en vois navré… j’aurais adoré te faire ce plaisir, mais il était temps de tout couper… une telle tignace, ça demandait trop d’entretiens et… »

Je m’arrête dans mon explication… Est-elle seulement au courant que je pars ? est-ce que je suis sensé lui en parlé ? Je ne sais même pas si la prochaine campagne est annoncée et officielle. J’aurais dû demander à Bowen, il me l’aurait dit… Mais je n’y ai pas pensé… peut-être vaut-il mieux ne rien dire pour le moment, d’autant plus que je connais Lyanna. Elle a vécu aussi mal que moi le fait de rester à Winterfell pendant que Jon et nos cousins étaient sur les champs de bataille. Si elle avait été un homme, vu son âge, elle les aurait accompagnés. Je me demande d’ailleurs si elle n’a pas essayé… Quelque part, ça nous a rapproché cet isolement forcé. Nous étions les deux seuls Starks à ne pas avoir été appelé sous les bannières. Du coup, je ne sais pas comment elle prendrait le fait que je parte à mon tour, la laissant « seule » au Nord… Mais d’un autre côté, elle doit bien se douter que je vais partir à un moment, que je ne peux pas rester ici toute ma vie. Je pense même qu’elle se réjouirais pour moi, et qu’elle me trouverait bien idiot si je refusais l’opportunité pour rester auprès d’elle. Quoi qu’il en soit, je préfère ne rien dire pour le moment, pour être sûr de ne pas commettre d’impaire. Une rumeur est vite lancée…

« Bref, c’était trop long, ça me gênait pour tirer ou m’entrainer… »

… et il est hors de question que je lui dire que Nora m’y a aussi poussé. Enfin, pas poussé… disons que j’ai surpris une conversation qui m’a laissé penser que… haaaaa ! tais toi Walton, ne te laisse pas déconcentrer… De toute manière, hors de question de le dire à Lyanna, moins il y aura de personnes au courant, mieux ce sera. Bowen c’est déjà une personne de trop… Je vérifie une nouvelle fois mes flèches pour la… millième fois peut-être ? je n’étais pas déjà en train de les vérifier quand elle est entrée ? Peu importe, j’ai peut-être loupé quelque chose la première fois… et la fois suivante… et celle d’après… Si bien que je tourne le dos à Lyanna quand elle me demande si je suis nerveux. Un rictus se dessine alors sur mes lèvres, et je réponds d’un ton feignant l’ignorance, mais peut-être un brin trop sarcastique pour être crédible.

« Non, je ne suis pas nerveux. Je ne vois vraiment pas ce qui te fait dire ça… »

Je soupire alors… Evidemment je ne trompe personne. Bien sûr que je suis nerveux. J’aimerais juste que ce soit moins évident. Les dernières semaines m’ont pas mal remué, et brisée pas mal de certitude. Je continue de penser que c’était nécessaire, mais ce n’est pas pour autant que c’est simple, bien au contraire… je fais signe à Lyanna de s’assoir dans le siège qui a été prévu pour moi, et m’assied au sol, jambes croisées en tailleurs.

« Ça se voit tant que ça ? »


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyMer 3 Juin - 20:23

Pendant bien longtemps, la jeune Lyanna avait cru à tort que le plus jeune Stark était un être indéchiffrable et plein de mystère. De fausses certitudes qui s’étaient nourries des silences répétés de son cousin ou de la préférence de ce dernier à rester à l’écart. Heureusement, les derniers événements les avaient condamné à une forme de huis-clos, et ils avaient pu en profiter pour se rapprocher et se connaître sous un nouveau jour. Il n’était guère différent, quoique doté d’un caractère bien plus indépendant que le reste de la fratrie – ou à l’inverse, comme la jeune fille – et doté d’une plus grande sensibilité.

Depuis elle était heureuse de constater qu’elle interprétait avec plus de talent et de justesse les expressions ou les mimiques discrets de ce garçon devenu jeune homme. Il avait l’âge de concourir dans quelques jeux et tournois et même chevaucher auprès de vaillants soldats sur quelques champs de bataille. Contrairement à ces autres cousins, qu’elle avait profondément jalousé sur les avantages accordés à leur sexe – selon son point de vue –, l’émotion était tout autre à l’égard de Walton. Elle était un tantinet apeuré qu’il lui arrive quelque chose.

- Evidemment, tout ça pour l’entraînement ! se moqua-t-elle gentiment du cousin. Es-tu prêt à faire chavirer le cœur de quelques demoiselles ?  

Il n’était pas juste devenu un jeune homme pouvant porter une armure, mais également un bel homme qui allait faire tourner quelques belles têtes à n’en point douter ! Lyanna en riait d’avance car elle savait qu’aucune de ses jolies filles n’auront droit à un regard de Walton, non pas par orgueil ou indifférence de ce dernier, mais en raison d’un excès de timidité. Elle s’était toujours demandée si ce trait de caractère avait été forgé avec le temps et en raison des différentes épreuves qu’il a eu à surmonter, ou alors un héritage des plus inattendus par un Stark que Lyanna n’a pas connu. Aussi loin que remonte ses souvenirs, ni son oncle, si sa défunte tante n’avaient été des êtres réservés ou timides.

- Je peux t’assurer que ce n’est pas visible, tu sais extrêmement bien te tenir et maîtriser tes émotions, répondit-elle avec la plus grande douceur dont elle était capable. Quant à sa réponse, on ne pouvait nullement en douter : elle n’hésitait jamais à dire le fond de sa pensée. Quant à la manière, tout dépendait de bien des facteurs dont sa relation avec son interlocuteur, le contexte ou les émotions de l’instant de la jeune Louve. Tu n'as nul besoin d'être inquiet. J'ai pu t'observer durant de nombreux entraînements, et j'ai pu voir que tu as la bonne posture, un parfait équilibre et suffisamment de force pour tendre convenablement l’arc.

A nouveau, Lyanna parlait franchement. Elle savait manier convenablement un arc – voir même d’une excellente façon, usant et abusant pour chasser divers gibiers les jours où elle avait droit de quitter son rôle de Lady. Non, si son cousin ne changeait pas ses habitudes, il était sur la bonne voie pour gagner.

- Si tu es gêné par tout ce bruit et tout ce monde, tu peux fermer un court instant tes yeux, inspirer longuement et penser à l’endroit où tu es le plus à l’aise. Ou alors, imagine que je t’embêterai jusqu’à la fin de tes jours si tu rates une cible !

Est-ce que la brunette pouvait être intimidée par tous ces hommes et toutes ces femmes ? Nullement ! Si son Roi ou son Empereur, soit son cousin et son oncle, et même toutes ces lois patriarchales ne l’empêchaient pas, elle serait la première à s’inscrire à ce genre d’événements, à être galvanisé par tant d’excitation et à offrir le meilleur pour gagner ! Esprit compétitif, Lyanna refusait de perdre aisément, repoussant ses limites au besoin. La princesse ne comptait plus le nombre de nuits elle s’était effondrée au lit d’épuisement, pour se réveiller au lendemain avec d’épouvantables courbatures.

Lyanna Stark
Lyanna Stark
Messages : 299
Membre du mois : 0
Maison : Maison Stark
Célébrité : Marie Avgeropoulos

Infos supp.
Richesses : 0


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6638-lyanna-stark-une-parole-d-or https://bloody-crown.forumactif.org/t6641-lyanna-stark-ses-aventures https://bloody-crown.forumactif.org/t6640-lyanna-stark-ses-liens
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyMer 1 Juil - 22:44

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Tk0b
J’écoute Lyanna me donner ses conseils et m’encourager. Et je dois avouer que c’est assez agréable de se sentir soutenu de la sorte. Ce genre de parole, ce n’est pas vraiment le fort de Jon ou de Père. Ce n’est pas qu’ils ne le pensent pas… c’est juste qu’ils ne le disent pas. Enfin en tout cas pour Jon… Pour Père… je ne sais pas trop. peut-être à une époque… Je dois avouer que je suis un peu perdu vis-à-vis de l’image un peu idéalisé que j’avais de lui… Jeyne était toujours là pour me supporter, mais en ce qui la concerne, c’est moi qui ne lui ai pas laissé l’opportunité de me le montrer. à la fin de son discours, elle parvient même à m’arracher un petit rire.

« Ho, je sais que tu n’y manqueras pas, et quand bien même je réussirais, tu trouveras bien un autre prétexte. »

J’ai beau essayer de faire un peu d’humour, je ne suis pas sûr que les paroles de Lyanna me rassurent vraiment. Je sais qu’elle le fait avec sincérité et qu’elle est bien de bonne volontée, mais je pense avoir atteint un point où rien de ce qu’on peut me dire ou faire ne parviendrais à me calmer. Nerveusement, je remues les genoux. Une part de moi a envie de se lever et de fuir. Sauf que je sais que ce n’est pas la bonne solution. C’est beaucoup trop tard pour ça. Ce serait de la lâcheté, et il est hors de question que je m’y résolve, surtout dans ce contexte. j'essaie tant bien que mal de reprendre mon calme.

« Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de monde… Je pensais que les gens s'intéresseraient plus à la mêlée… »

C’est l’un des gros inconvénients de s'entraîner tout seul. Quand il n’y a personne autour, on peut prendre le temps que l’on veut, on peut rater une flèche et en tirer une autre dans la foulée. On peut faire abstraction de ce qu’il y a autour car le silence domine, et il n’y a pas la pression du regard de l’autre. C’est un des principaux points que j’ai appris en commençant à m'entraîner avec la garnison, et encore plus après avoir participé aux entraînements de la Garde Loup avec Bowen. J’ai longtemps pensé que je progresserais mieux dans mon coin, parce que je ne serais bloqué par personne. En réalité c’était tout l’inverse, et j’ai été un bien pire obstacle pour moi-même que n’importe qui d’autres… Et j’ai probablement plus appris en quelques mois avec les autres que seul… Même si cela implique que je me fasse violence et que j’aille à l’encontre de ma nature, plus solitaire…

« Mais ce qui m’inquiète c’est plus l’image que je vais renvoyer si je me plante… Je ne voudrais pas que ça ternisse l’image des Stark ou de Jon… »



En soit, qu’il y ait 5, 50 ou 500 personnes, finalement pour moi ça importe peu. Je serais mal à l’aise dans tous les cas, et je ne pense pas que je puisse y faire quoi que ce soit… non, ce qui me gène plus, c’est cette bannière qui hurle « Je suis le frère du Roi, je suis un Stark ». Je sais qu’en tant qu’héritier, mon image est importante… il ne faudrais pas que les seigneurs du Nord voient l’héritier de Jon comme un incapable…  Je soupire… Peut-être que je me prends la tête pour rien... Peut-être que tout ce qu’ils verront c’est un gamin qui veut se faire passer pour un homme, comme Père et les autres… Ce n’est pas comme si j’avais seul la responsabilité du nom que je porte… Et pourtant je m’inquiète plus des conséquences pour la famille que pour moi-même… Je repense à ce que j’ai dit à Jeyne il y a plus d’un an. « Je ne fais pas ça pour que Père ou Jon me remarquent, je le fais pour moi » … J’ai envie de le redire aujourd’hui. Je ne fais pas pour qu’on me remarque en particulier… Au départ je me suis pour me faire plaisir à moi… Mais je n’arrive pas à me sortir de la tête que même si je le fais pour moi, je n’arrive pas à me retirer de la tête que je ne peux rien faire uniquement pour moi. En tant qu’héritier, tout ce que je fais pour moi, je le fais aussi pour la famille Stark, pour ce nom que je porte… et l’échec m’en parait d’autant plus inacceptable… C’est un rôle pour lequel je ne me sens pas bien préparé… toujours assis, je me penche pour regarder discrètement par l’entrebâillement de la toile avant de reprendre.

« Je veux bien faire… »

Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptySam 1 Aoû - 20:13

La pression du nom Stark était forte, à n’en point douter, et davantage pour les héritiers « directs » : Jon, Jeyne et Walton. Si Lyanna n’était « que » la nièce de Torrhen, ancien Roi du Nord, et cousine de Jon, actuel Roi du Nord, elle n’était pas aveugle aux regards emplis de sous-entendus de ses interlocuteurs dès que ces derniers entendent le nom « Stark ». Ce n’était pas seulement une histoire de réputation, mais d’héritage d’une Histoire.

Sans père, sans frère, la gamine ne connaissait pas véritablement la notion de « pression paternelle ». Elle n’a nul père à impressionner, nul frère à rendre fier ... son oncle était occupé sur d’autres terres pour d’autres sujets et ses cousins étaient faits d’un bois différent. En vérité, si elle n’avait jamais quitté d’une semelle Jon, elle voyait Denys et Roland davantage comme des frères. Orphelins très jeunes, comme elle, et enfant unique, à nouveau comme elle, ils se comprenaient parfaitement - malgré de petites tensions enfantines et sans importance.

Dès lors, elle ne comprend pas pleinement la dernière phrase de son cousin. « Je veux bien faire ». Souhait-il bien faire à l’égard de soi-même ? De ses parents ? De ses ancêtres ? De ce peuple impatient ? D’une dame ? D’un ami ? Les interrogations étaient nombreuses dans l’esprit de la brune, et les réponses hypothétiques l’embrouillaient considérablement. Résultat, elle était incapable de trouver les mots justes pour son cousin. Malheureusement, le silence n’était pas une vertus de la dame.

- Eh ... bien ... tu parais bien plus viril que Jon avec cette nouvelle coupe ! Lui, il a des bouclettes à rendre verte de jalousie une femme ! Dit-elle avec malice, Mais pitié, ça reste entre nous, ajouta-t-elle presque aussitôt.

Jon était comme un ours mécontent : l’air toujours renfrogné et la voix un tantinet rude. Et pourtant, Lyanna savait lire les expressions silencieuses de son cousin : elle savait quand il était heureux, malheureux, inquiet, colérique ou surpris. Un apprentissage qui lui avait pris du temps et des efforts, mais qui portaient ses fruits aujourd’hui. Cependant, quand elle pensait avoir résolu le mystère de ce Roi taciturne, voilà qu’un nouveau défi se présentait à elle : le solitaire Walton. Les premières semaines furent bien difficile pour la Louve qui fit preuve d’une patience insoupçonnée afin de percer l’épaisse carapace du loup solitaire. Ce qu’elle avait découvert était beau et simple à la fois.

- Tu vois le noble là-bas, il a une moustache si longue que l’on pourrait pendre des clés à chaque extrémité !

L’humour - réussie ou non - était la seconde arme de la jeune fille - après l’épée et l’arc, évidemment. Incapable de faire preuve de patience ou de délicatesse, il semblerait qu’elle arrivait à sympathiser avec autrui en lui arrachant un rire franc et sincère, remède à bien des maux de l’esprit voire du corps. En riant, on oubliait les problèmes et on apaisait les tensions du corps.


[ Winter is coming, as I am ]

Lyanna Stark
Lyanna Stark
Messages : 299
Membre du mois : 0
Maison : Maison Stark
Célébrité : Marie Avgeropoulos

Infos supp.
Richesses : 0


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6638-lyanna-stark-une-parole-d-or https://bloody-crown.forumactif.org/t6641-lyanna-stark-ses-aventures https://bloody-crown.forumactif.org/t6640-lyanna-stark-ses-liens
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyMer 4 Nov - 0:13


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Tk0b
Je glisse la tête en dehors de la tente et regarde l’homme que désigne Lyanna. Un noble quelconque, assez jeune, sans doute d’une petite noblesse. Les couleurs qu’il arbore me disent quelque chose, mais sur le coup, je n’arrive pas à me souvenir de la maison a laquelle elles correspondent. A vrai dire, on trouve rarement des membres importants des grandes familles aux tournois d’archeries. La discipline est moins prestigieuse que la mêlée. On y trouve souvent des cadets ou des membres de petite noblesse. Et moi. J’en suis bien conscient, mais ce n’est pas vraiment les honneurs que je cherche, plus la compétition qu’autre chose. Peut-être devrais-je me focaliser là-dessus ?

En attendant, c’est vrai que l’homme à un petit côté grotesque avec sa moustache. Elles semblent presque disproportionnées par rapport à son visage. Alors qu’il tire, j’en oublie complétement de regarder sa prestation, trop curieux de savoir si sa corde va se prendre dans cette excroissance pilaire et le raser de prés. Un sourire se dessine sur mes lèvres, bien malgré moi. Je sais que je ne devrais pas me moquer de nobles vassaux du Roi du Nord, c’est même inacceptable en tant que prince héritier… et pourtant, cette moustache. Cette satanée moustache !

« C’est vrai qu’il a une bien belle moustache. S’il continue à la laisser pousser, il finira par se prendre les bottes dedans ! »

Je vois l’homme se tourner dans notre direction, et rentre la tête dans la tante. Je reste un instant interdit. Il n’a pas pu m’entendre, mais dans le doute… Passé ce petit moment, je me mets à rire de bon cœur. Je crois que ça fait longtemps que je ne me suis pas autorisé un rire franc et non dissimulé, loins de mon austérité et de ma morosité habituelle. Je crois que c’est un trait que Jon et moi partageons. Je reste ainsi quelques minutes, pris d’un fou rire que je ne parviens pas à arrêter, probablement renforcé par la nervosité, et les images récurrente de cette maudite moustache qui relancent la machine à chaque fois. Au bout d’un moment, je parviens tout de même à reprendre mon souffle et le contrôle. J’essuis une larme dans le coin de l’œil et parviens à dire à Lyanna, encore à moitié hilare.

« Merci Lya, il y a longtemps que je n’avais pas eu un fou rire de la sorte. »

Je regarde ma cousine. Nul doute que c’était l’objectif, la connaissant. Et à vrai dire ça marche à merveille. Pendant quelques minutes au moins, j’ai oublié ma nervosité, c’est toujours ça de pris. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, mais tant que ça dure je prends. Lyanna a ce génie de détendre l’atmosphère, et de rendre toute communication avec elle facile, aussi incroyable cela puisse paraitre. Si Jon et moi sommes plutôt de pierre et de glace, Lyanna est clairement de feu. Rassurant, vif et chaleureux… et parfois explosif et destructeur, il faut bien l’admettre. Plus jeune, elle était plus proche de Jon, Roland et Denys, vu leurs âges et leur histoire personnelle… il a fallut attendre que nous soyons tous les deux coincé à Winterfell pendant que les autres étaient au sud pour se rapprocher… Non sans accroc, alors que je m’accrochais à ma forteresse. Je reste assis au sol, le dos contre mon assise, prenant le temps de respirer plus paisiblement.

« Ça fait du bien de pouvoir parler sans se faire juger… »

Enfin… j’avais quelqu’un, c’était Jeyne, mais je l’ai laissé tomber, en pensant que c’était un moyen pour moi de devenir adulte. Alors que c’était exactement l’inverse. Et pourtant, malgré ça, elle ne m’en a jamais voulu, elle ne m’a jamais jugé. Et c’est vrai que depuis son départ, je me suis accordé peu de répit, et peu de compassion envers moi-même, à toujours chercher à me dépasser, à donner le meilleur de moi-même. Car je m’inclue moi-même dans ce jugement perpétuel, j’en suis conscient. Je sais que les autres attendent beaucoup de moi, en tant que fils, frère, prince, héritier… Mais le plus dur envers moi-même, c’est probablement moi-même.

Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyLun 23 Nov - 21:00

Les loisirs étaient rares pour les enfants du Nord. Lorsque l’hiver arrivait, ils étaient cloisonnés entre quatre murs, ne mettant le nez dehors que pour des activités essentielles à la vie commune. Certes, les tenues avaient été adaptées pour faire face autant que possible à la rude et glaçante saison, mais le froid réussissait toujours à s’insinuer par bien des ouvertures. Si ces jeux étaient une petite fenêtre à cette monotonie impitoyable, se moquer des travers drôles ou ingrats des uns et des autres étaient une seconde activité – moins agréable pour l’autre certes, mais il faut faire avec ce que l’on a ! La manœuvre de Lyanna réussit et voilà que le jeune Prince rit et se détend. Cependant, la dernière phrase qu’il prononce force la demoiselle à s’interroger considérablement. Des questions qu’elle préfère taire derrière un sourire éclatant et une énergie débordante. Elle ne pouvait décidément pas assombrir davantage son humeur, alors qu’il venait enfin de rire un tantinet.

Au loin, les participants sont invités à s’avancer. Cet appel ne pouvait pas tomber à un meilleur moment, permettant à Lyanna de filer de la tente avant qu’elle ne pose la mauvaise question à voix haute. Avant de partir, elle renouvelle naturellement ses souhaits pour son petit Cousin, le rassurant encore que tout ira bien s’il s’applique comme à son habitude. Afin de ne pas rater une miette de ce spectacle, elle s’assure à la meilleure place, une garantie que son nom lui octroyait à bien des occasions – à ses risques et périls. En effet, il n’était pas rare qu’elle soit happée par une demoiselle d’une noble maison, et que cette dernière s’extasie davantage sur la figure bien faite de l’un ou l’autre des participants et non sur ses qualités ou sa maîtrise.

Aujourd’hui ne fait pas exception aux précédents jours, et la voisine de fortune ne tarde pas à partager quelques remarques futiles. Lyanna acquiesce par courtoisie et par politesse, écoutant qu’à moitié les babillements de cette ignorante. Elle avait promis d’agir en Dame de la maison du Roi, et elle faisait bien des efforts que ce soit dans sa tenue, sa toilette ou son attitude. Il ne fallait guère attendre davantage de miracle et prétendre qu’elle avait un réel intérêt à parler de garçons, de broderie, de mariage et de foyer. Une marginalité qui effrayait de temps à autre la brunette. Elle ne désirait pas devenir ces femmes cantonnées à un simple rôle de mère et mourir dans l’oubli, entre les murs de vieilles forteresses. En parallèle, ironie du sort, ses idées n’étaient guère partagées par certaines, condamnant un tantinet la Louve à une petite solitude pesante.

Les participants se présentaient, chacun tirant à tour de rôle, récoltant soit des « oui » encourageants, soit des « oh dommage » un peu déçu. L’avantage de ce défi-ci était l’absence de frénésie et de violence, expliquant entre autres la variété des spectateurs : des femmes, des enfants, des hommes, des jeunes ou des vieux. Le tour de son jeune Cousin ne tarde pas, et le nom ne passe évidemment pas inaperçu.


[ Winter is coming, as I am ]

Lyanna Stark
Lyanna Stark
Messages : 299
Membre du mois : 0
Maison : Maison Stark
Célébrité : Marie Avgeropoulos

Infos supp.
Richesses : 0


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6638-lyanna-stark-une-parole-d-or https://bloody-crown.forumactif.org/t6641-lyanna-stark-ses-aventures https://bloody-crown.forumactif.org/t6640-lyanna-stark-ses-liens
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyVen 1 Jan - 18:18


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Tk0b
Je suis un peu plus calme, et appréhende un peu plus sereinement le concours. Je crois que j’avais besoin de ça, de cette pause pour oublier temporairement la compétition. De toute manière, vu mon état de stress, je n’aurais pas été plus efficace sans ça, et je n’aurais pas pu plus me concentrer. Alors quitte à être déconcentré, autant l’être de manière sereine. Maintenant, j’espère juste être capable de voir l’homme à la moustache sans éclater de rire. Ce serait du plus mauvais genre, surtout si une flèche se perd sous l’effet de l'hilarité. j’entend le crieur annoncer le début de la compétition, et demander aux concurrents de s’avancer. je sent à nouveau une boule se former dans mon ventre, mais elle est plus supportable maintenant.

” Il va falloir y aller…”

Je me lève et s'époussette pour enlever la poussière sur l’arrière de ma tunique. Je m’étire ensuite afin de me remettre en condition et échauffer un peu mes muscles. Je me tourne ensuite vers ma cousine avec un léger sourire, chose qui n’est pas vraiment coutumière chez moi.

”Encore Merci Lya, ça m’a fait du bien d’échanger avec toi. on se revoit après ?”

Je m’approche ensuite de l’entrée de la tente, et souffle un grand coup pour me concentrer, avant de dire à demi voix.

”En espérant que je ne me ridiculise pas...”

Je m’avance ensuite sur le champs de tire, sous la bannière au loup gris sur fond blanc. J’ai toujours aimé voir cette bannière flotter, même si là cela signifie qu’il y a du vent, que je dois prendre en compte pour mon tir… et elle veut dire que je suis identifiable au premier coup d'œil, cheveux courts ou non. Je m’avance doucement, en essayant de ne pas trop dévoiler ma nervosité. Je n’ose pas regarder le public, pas même Lyanna, de peur de tomber sur le regard de Jon, celui que j’essaye absolument d’éviter. Je pense que si je croise son regard, je vais être pétrifié sur place, incapable de tirer la moindre flèche, ce qui serait contre productif. à la place, j’essaie de faire le vide en moi, autant que je peux, pour essayer de ne pas penser à tout ce qu’il y a autour de moi, le bruit, les gens. un peu l’état d’esprit que j’avais à la mort au loup. il n’y avait personne à ce moment-là. En réalité nous étions plus que nombreux dans les deux camps, mais c’est comme si j’étais en réalité tout seul. il n’y avait que moi… et des cibles… c’est probablement ça qui m’a fait prendre des risques inconsidérés, mais en cet instant, c’est de ça que j’ai besoin pour garder mon calme. Quand vient mon tour, je prends une grande inspiration et souffle par la bouche. je prends une flèche dans mon carquois, et je repasse dans ma tête ces gestes que j’ai fait maintes et maintes fois à l'entraînement. ne regarde que la cible Walton, pas ce qu’il y a autour. J’encoche, je positionne mes pieds, mon bassin, mon torse, mes bras. mon bras d’arc tendu, le regard concentré sur la cible. je bande mon arc, et décoche. Je sens le trait filer, et se ficher dans le blason…

Et sur l’instant, je me dis que j’aurais bien aimé que Nora puisse voir ça…

La fin de la compétition arrive plus vite que je ne l’aurais cru, sans doute dû à la concentration qui m’a fait perdre la notion du temps. Les résultats sont annoncés. pas premier mais avant l’homme à la moustache, un résultat honnête pour le plus jeune concurrent pourrait on dire. Je suis un peu déçu de ne pas avoir gagné, je dois l’admettre, ça aurait fait une belle preuve de ce dont je suis capable… Mais bon, je ne comptais pas non plus là dessus. Après les salutations protocolaires, je cherche à rejoindre Lyanna comme promis. je finis par la trouver dans la foule et m'approcher. je n’ose pas réellement lui demander comment ça s’est passé, alors je me contente d’un air détaché.

”Bon, voilà qui est fait !”


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyMer 20 Jan - 22:48

Lyanna observe attentivement son cousin, Walton. Son regard acéré jauge bien vite la qualité du tir à venir de ce dernier et se révèle assez juste dans ses prédictions. Il faut dire qu’à défaut de lui donner droit d’aller faire la guerre, elle avait eu un entrainement martial et avait su s’entraîner seule de façon régulière et rigoureuse. Si sa maîtrise de l’épée ou du bouclier n’était pas aussi bonne que ses cousins, elle tirait très bien à l’arc, ou devinait avec une très bonne justesse de la qualité d’un autre tireur.

- Bravo, cousin ! Il faut maintenant aller fêter à la taverne ! indiqua-t-elle.

Chaque enfant Stark avait un caractère bien défini et bien marqué, avec lequel oncle Bran avait jonglé de bien nombreuses années. Jon avait été le gamin à la mine mécontente – ou un rêveur grognon –, Jeyne avait été la voix de la raison pour chaque membre, Walton avait été le loup solitaire dont la meute surveillait attentivement, Roland avait été la guignole par tout temps et catastrophe, Denys avait été l’un des plus matures et puis, Lyanna avait été celle qui croque la vie à pleine dent, contre vents et marées.  Chaque occasion était une opportunité pour se réunir et pour profiter de quelques douceurs : tantôt pour fêter une victoire ou l’arrivée d’un invité, tantôt pour se consoler d’une défaite ou d’un petit chagrin anodin. Bien souvent, son compagnon était Roland, les deux partageant bien des traits communs. Cependant, le garçon n’était pas là, et ce n’était pas lui qui avait tiré à l’arc aujourd’hui.

Pourtant, un court instant, son regard balaie les environs. Satisfaite de l’absence de deux figures, celui de son oncle et celui de son cousin, elle reprend sa route. En effet, si elle aimait les deux profondément, ils étaient également les deux figures qui avaient suffisamment d’autorité sur la jeune fille pour la retenir de faire quelques menus bêtises d’un regard ou de quelques mots. Le premier était comme un géant mystique et effrayant dans son imaginaire, alors que le second était une terreur un tantinet plus réel et plus concret. Enfin, et plus important, elle ne désirait nullement les décevoir l’un et l’autre.

- J’ai vu quelques filles te lancer des regards des plus alanguis, cousin. Si tu le désires, nous pouvons très bien rebrousser chemin pour que tu puisses faire la cour à une ou deux demoiselles, souffle-t-elle à Walton, cherchant à voir comment il allait réagir.

Si on aimait raconter – et exagérer – les aventures de jeunesse de Torrhen et de ses frères, elle devait admettre que ses deux cousins, Jon et Walton, se montraient assez « sages ». Ou alors, ils trompaient avec une certaine habilité Lyanna, et qu’ils courraient la gueuse lorsqu’elle avait le regard tourné ailleurs. Ce scénario lui semblait peu vraisemblable, mais elle préférait ne pas rejeter de bloc ce scénario. Contrairement à la gente féminine, les hommes avaient droit de ses déplacer où bon leur semblait sans avoir à donner des comptes. Ils pouvaient très bien prétendre à une chasse entre amis, et finir dans un quelconque bordel où le tenancier se ficherait de leur statue ou nom tant que le temps était payé. Par contre, si une fille arrivait à se soustraire à l’attention de ses gardiens, il était tout bonnement impossible – et impensable – qu’elle cherche aventure dans un bordel ! Enfin, la chair était une affaire encore trop floue et trop désuet d’intérêt pour Lyanna, qui préférait encore courir dans les forêts pour capturer quelques menus gibiers, ou s’entraîner avec son épée en bois.

Lyanna Stark
Lyanna Stark
Messages : 299
Membre du mois : 0
Maison : Maison Stark
Célébrité : Marie Avgeropoulos

Infos supp.
Richesses : 0


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6638-lyanna-stark-une-parole-d-or https://bloody-crown.forumactif.org/t6641-lyanna-stark-ses-aventures https://bloody-crown.forumactif.org/t6640-lyanna-stark-ses-liens
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyDim 31 Jan - 23:21


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Tk0b
Je hoche la tête, et Lyana et moi nous dirigeons vers la Taverne après m’être assuré d’avoir fait prévenir Jon. Je ne voudrais pas qu’il pense que je me suis sauvé des festivités de son couronnement. Surtout que la taverne de la ville d’hiver est sans doute le dernier endroit où on penserait à me chercher. On retournera chaque pierre de Winterfell avant que quelqu’un ait l'idée saugrenue de venir me chercher là. Je sais que Lyanna y va régulièrement avec Roland, mais vu mon age je n’ai que rarement été invité à ce genre d’excursion. Les joies d’être le cadet je suppose. Et même maintenant, ce n’est pas l’endroit où j’ai le plus l’habitude d’aller, je dois le reconnaître…

Alors que nous arrivons à la taverne. L’ambiance est festive, pour marquer comme il se doit le retour de Jon et son couronnement. un chansonnier rythme l’ambiance de quelques notes, tandis que les choppes tintent et que les voix tonitruantes plaisantent et rient. Je vois les visages de quelques gardes en permission, et de certains de mes concurrents, qui ont décidé eux aussi de fêter cela comme il se doit. Je m'installe à une table un peu en retrait et commande deux bières pour moi et Lyanna. Je commence à me faire aux bières un peu “rustiques” que l’on sert ici, et leurs côtés très amer. On nous apporte les choppes, et je paye pour nous deux.

Je me sent monter le rouge aux joues quand Lyanna évoque les regards “alanguis” qu’elle dit avoir perçu à mon attention. Une part de moi a beau être persuadé qu’il s’agit d’une simple taquinerie de la part de ma cousine, je ne peux m’empêcher d’être gêné rien qu’à cette idée. Je détourne le regard et me retourne pour m’assurer que personne n’ai entendu. C’est idiot, parfaitement idiot de réagir de la sorte. Je suis presque un homme maintenant, je devrais ne pas rougir de la situation… mais je n'arrive pas à m'en empêcher, comme si le sujet était tabou… je secoue la tête avant de dire :

”Je… Je ne pense pas, elles devaient regarder quelqu’un d’autre. Je ne ferai que les importuner”

En réalité, c’est plus à Nora que je pense… Même si nous nous sommes jamais rien promis, et qu’il a toujours été clair que tout s'arrêterait au moment où je partirais, Je me sentirais mal à l’aise d’aller voir ailleurs. Comme l’a dit Bowen, les jeux courtois sont sans conséquence pour un homme, mais pas pour une femme. la moindre des choses, c’est de me montrer respectueux envers la jeune femme que j’honore, toute fille de cuisine soit-elle. Je ne donnerais le change que si j’y suis obligé…

Mais ça, il est hors de question que je l’admette face à Lyanna, ni face à personne d’ailleurs. Bowen est plus ou moins au courant, c’est plus que suffisant… J'imagine que ça aurait pu être le rôle de Père, mais cette idée elle-même me parait saugrenue. Je sais que certains s’égosilleraient et fanfaronneraient ou du moins revendiqueraient leur exploit. Et je connais les rumeurs sur les prouesses de Père et de mes oncles… mais de mon côté je ne me sent pas d’humeur à le partager avec qui que ce soit… Non pas qu'il n'y ai rien a dire, bien au contraire… mais le simple fait de le partager me semble complètement inapproprié, que ce soit par respect pour Nora ou par pudeur… Désireux de clore le sujet au plus vite, je trouve une excuse et bafouille...

”Et de toute manière, ce ne serait pas séant. Je ne suis pas fiancé, d’aucun pourrait se faire de fausses idées, si je comptait fleurette à quelqu’un…”

Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyDim 14 Fév - 23:25

Un Nordien qui rougissait était toujours un spectacle ravissant et hilarant à la fois ! Il était fort difficile de ne pas remarquer cette rougeur soudaine qui apportait un tantinet quelques couleurs à des teints bien blancs et pâles. Un court instant, elle se demandait à quel instant ce petit garçon allait bien pouvoir devenir homme ? Elle-même n’avait pas autant rougi lorsqu’elle avait arraché un baiser à l’écuyer de son oncle, il y a trois ans à peu près. L’affaire aurait pu être un agréable et amusant souvenir, si Jeyne ne les avait pas surpris. Celle-ci avait exprimé son profond désaccord et une dispute violente s’était ensuivie. Enfin, il n’y eut guère d’autres répercussions et la brune supposait que sa cousine avait eu la décence de ne rien dire à son père, ou à leur oncle.

- Tu n’es pas vilain, Walton. Tu n’importuneras pas ces dames. Au contraire, je parie qu’elles seraient très heureuses d’engager la conversation.  

Il n’était pas question de faire de son cousin un petit Lord dévergondé et sans aucun respect vis-à-vis des dames. Ni son père, ni leur oncle et ni Jon n’avaient été une figure inspirante dans ce « sens », réduisant donc considérablement les chances d’un tel avenir. Par contre, il était nécessaire que ce Prince héritier trouve quelques douceurs dans cette vie, notamment avec une compagne – pour la vie, ou pour un instant. Il était aisé de deviner lorsqu’une femme s’adonnait aux plaisirs de la chair avant le mariage, et ce n’était pas le cas pour les hommes. Dès lors, en plus de jouir de la liberté de disposer de leur avenir comme bon leur semblait, ils étaient également libres de s’entourer des personnes qu’ils souhaitaient.

- Oh, je vois. Tu as sûrement raison … à condition que tu te fasses attraper , répondit-elle pour la dernière remarque de Walton, mi-hypocrite, mi-hilare.

Si certaines femmes avaient la patience d’attendre cette promesse de fiançailles, ce n’était guère le cas de la majorité. Si l’affaire du lit attendait souvent le mariage, conter fleurette ou les baisers innocents étaient un tantinet plus commun. Lyanna avait assez entendu toutes ces jeunes filles glousser pour un baiser arraché à la volée à quelques écuyers, chevaliers et que sait-on d’autres ! A cet instant même, elle ne doutait pas un instant que quelques drames, promesses et regards s’échangeaient ici et là. Et elle était avec son cousin. Un court instant, elle était tentée de l’abandonner à ses congénères pour ne pas gâcher une quelconque chance. Cependant, la taverne, et la promesse d’une boisson étouffèrent toute scrupule et altruisme à l’égard du jeune Loup.

- Allez, trinquons donc au nouveau Roi du Nord, à Jon Stark !  dit-elle. A croire que le prénom était un mot magique, elle entend un autre « hourra » et autre encouragement au nom de ce nouveau Roi.

Les choppes claquent, et Lyanna boit jusqu’à manquer de souffle. Lorsque ses lèvres quittent le verre, elle constate avec une certaine déception qu’elle avait pu avaler que la moitié. Soit ! Elle n’avait pas encore la soif gargantuesque et la capacité époustouflante d’oncle Bran, et elle doutait qu’elle l’aurait un beau jour ! Elle abandonne l’analyse de sa choppe, pour se concentrer à nouveau sur son cousin. Sourire béat aux lèvres, elle cherchait à savoir s’il partageait son même bonheur et goût à cet instant, ou s’il allait faire quelques manières de Loup solitaire.

- Ton frère est Roi maintenant, votre Père est Empereur et tu deviens Prince héritier. Qui aurait pu penser à une telle situation ?

« Empereur », voilà un titre inattendu et particulier. « Empire », voilà un modèle innovant et étrange. Pourtant, Lyanna se fichait de la politique. Elle était davantage préoccupée par les sentiments de ses cousins face à tous ces chamboulements. Comment vivaient-ils les dernières décisions de leur Père, et son remariage avec la Femme Dragon ?

Lyanna Stark
Lyanna Stark
Messages : 299
Membre du mois : 0
Maison : Maison Stark
Célébrité : Marie Avgeropoulos

Infos supp.
Richesses : 0


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6638-lyanna-stark-une-parole-d-or https://bloody-crown.forumactif.org/t6641-lyanna-stark-ses-aventures https://bloody-crown.forumactif.org/t6640-lyanna-stark-ses-liens
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptyDim 25 Avr - 21:15


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Tk0b
Je grimace quand Lyanna insiste. décidément elle ne lâche rien. J’espèrait qu’elle lâche l’affaire après avoir répondu, mais elle ne semble pas avoir saisi le message… ou elle ne veut pas le saisir… C’est aussi une option... Il faut dire que quand elle a une idée en tête, elle ne desserre pas les crocs. je dirais même qu’elle mord encore plus fort. J’ai toujours du mal à réaliser à quel point elle est différente de Jeyne. Et puis qu’est-ce que c’est que cette soudaine lubie pour mes histoires de cœur ? J’ai l’impression que cela semble d’un seul coup passionner tout le monde, au point de vouloir me tirer les vers du nez. A croire qu’ils se sont donné le mot… Après, comme l’a dit Maedalyn, j’arrive à un âge où la question de mon union va se poser, mais je n’aurais pas cru que cela intéresse autant de monde… Alors que de mon côté, ce n’est absolument pas une priorité. Et puis il y a Nora. même si c’est bien clair entre nous qu’après mon départ il n’y aura plus rien, je ne me vois courtiser quelqu’un d’autre en même temps. histoire de couper court à la discussion, je répond entre mes dents, en essayant d’être le plus discret possible.

” De toute manière, ce ne serait pas honnête de ma part de briser une promesse. ”

Je prend ma chope et commence à l’enfiler aussi lentement que possible, juste pour ne pas avoir à en dire plus. J’espère qu’elle aura capté cette fois-ci, mais j’en doute. je pense que je n’ai fait que gagner un peu de temps… Surtout avec de la boisson à côté. Quand Lya lance les honneurs à Jon, j’en suis déjà à la moitié de ma chope. Je trinque avec les autres. ça me fait encore drôle de trinquer au couronnement de mon frère. Quand il est parti, c’était Père le Roi. Je savais que ça arriverait un jour, mais je n'y pensais pas aussi tôt. Après avoir reposé ma choppe, je fais signe au tavernier de me servir une seconde bière. Le temps qu’il arrive, Lya fait la remarque que personne n’aurait pu prévoir la situation. Là sur ce coup je ne peux pas lui donner tort.

” Pas moi en tout cas… Je dois t’avouer que je ne sais pas trop quoi en penser…”

Le tavernier me ressert, et je fais tourner la bière dans ma choppe avant d’en reprendre une gorgée. en vérité, je sais bien ce que j’en pense… En fait je suis plutôt satisfait par cet idée d’empire, et fier que Père en soit à sa tête… Mais je n’aime pas la façon dont cela s’est fait. J’ai l’impression que Jon n’est pas forcément à l’aise avec ce nouvel empire, à la manière dont il en parle. Comme si on lui avait forcé la main. Moi de mon côté, si j’ai un problème avec la famille impériale, je n’ai rien à reprocher à l’empire en tant que tel, au contraire. J’y voit de nombreuses opportunités, de découvrir de nouvelles choses, de m’améliorer… Oui, d’un point de vue personnel, je suis assez enthousiaste à cette idée.

” J’aime assez cette idée d’empire. l’idée qu’on puisse réunir Westeros sous une même bannière, tout en conservant les anciens royaumes, leurs traditions, leurs usages… C’est un idéal qui me plait…”

je marque un temps d’arrêt avant de reprendre.

” Mais je ne suis pas sûr que cela apporte quoi que ce soit de bon à la famille Stark… ”

On ne peut pas nier que le Nord a payé un lourd tribut pour la création de cet empire. Nous avons perdu de nombreux hommes, des proches, des frères. Certes les combats ne nous ont qu’à peine touché, mais nos troupes ont donné plus que leur part. Quant à la famille Stark, elle est plus éclatée que jamais, l’alpha naturel de la meute l’ayant quitté pour se mêler au dragon et former une nouvelle dynastie. Alors autant dire que cet empire doit beaucoup au Nord, et visiblement ce n’est pas terminé...


Walton Stark
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 619
Membre du mois : 0
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Célébrité : Chandler Riggs

Infos supp.
Richesses : 282

Pour le Nord !

Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. EmptySam 1 Mai - 13:49

La nature taciturne de Walton jouait bien souvent en sa faveur face à Lyanna. En effet, la jeune Louve était bien incapable de deviner ou de comprendre tous les sous-entendus, les petites habitudes ou manœuvres de ce jeune Cousin, contrairement à Jon ou à Roland, et abandonnait régulièrement ses harcèlements et ses questionnements. Une dame qui connait davantage les hommes pourrait aisément voir que le Prince Héritier cachait quelques pensées secrètes, et qu’il était bien sage de gagner du temps avec cette chope de bière.

Inconsciemment, la Louve lui offre un autre sujet de réflexion, lui permettant d’échapper à toutes ces questions et remarques indiscrètes sur les questions du cœur ou du badinage. La réponse donnée par Walton surprit Lyanna, de prime abord. En effet, il semblait se contredire, soutenant que l’idée était très bonne, notamment pour respecter les us et les coutumes de chaque Royaume, mais que la Maison Stark pouvait perdre plus que gagner dans l’affaire.

Si la brunette avait été plus impliquée dans la politique, elle pourrait aisément comprendre la remarque de Walton. Certes, l’idéal était beau et louable mais bien complexe à atteindre et quasiment impossible à maintenir. Chaque Royaume avait des spécificités bien trop propres ou des rivalités trop ancrées, pour que celui-ci accepte de se ranger sous une seule et unique bannière. Par exemple, sera-t-il possible d’inclure les Iles de Fer dans cette entente, de serrer la main avec eux ou de les faire plier à quelques règles communes ? Fière et rancunière Nordienne, Lyanna n’y croit pas !

De surcroît, la Naissance de l’Empire avait changé les perspectives et les alliances. L’Orage et une partie du Conflans avaient rejoint cette cause. Par contre, certains Royaumes ne se prononçaient pas, comme l’Ouest ou le Val. Certains profitaient pour briser des alliances. D’autres, pour changer les termes de telles ou telles clauses. C’était un chamboulement conséquent qu’il serait bien fou d’ignorer. Si la Louve était encore bien débutante et peu impliquée dans la politique, elle sentait bien que le vent tourner dans une direction inattendue et vers un avenir bien plus incertain.

Enfin, et plus important, si le Nord acceptait d’être Fédéré aujourd’hui, est-ce qu’il acceptera de reconnaître l’héritier impérial, issu de l’union de Torrhen et de Rhaenys, comme futur Empereur ? Certes, il sera concrètement le demi-frère de Jon, et de Walton, mais Lyanna avait des doutes. Tout ce tribut allait-il servir la Maison Stark le temps d’une ou de deux générations, avant que les liens du sang ne s’étiolent et ne se perdent avec les unions ? La Louve n’était pas stupide au point de croire que tout le monde se souviendra à jamais tous les sacrifices du Nord. Un jour ou l’autre, le Royaume du Nord sera considéré comme l’égal d’un autre Royaume qui n’avait pas payé autant par le sang. La question était de savoir « quand » ? Est-ce que les promesses se maintiendront lorsque Torrhen Braenaryon sera mort de vieillesse ? Est-ce que le futur Empereur, et demi-frère de Jon, saura montrer le respect au Nord ? Est-ce que ce dernier sera plus Dragon que Loup ?

Tant de questions qui n’auront pas de réponses avant que ces événements n’arrivent.

- Tu te contredis, Walton, mais je ne doute pas que tu as raison. Tu comprends bien mieux que moi toutes ces choses, finit-elle par dire, nullement honteuse d’être ignorante dans certains domaines. Son cousin était d’ailleurs un excellent professeur, prenant le temps de développer certaines notions … lorsqu’il n’avait pas besoin de s’isoler d’autrui. Tu n’es pas certain, ce qui sous-entend que nous pouvons largement être surpris et être dans le faux ! Oublions l’avenir qu’on ne peut pas prédire, et concentrons-nous sur ce présent ! Après cette chope, allons retrouver Roland ou Denys.



[ Winter is coming, as I am ]

Lyanna Stark
Lyanna Stark
Messages : 299
Membre du mois : 0
Maison : Maison Stark
Célébrité : Marie Avgeropoulos

Infos supp.
Richesses : 0


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6638-lyanna-stark-une-parole-d-or https://bloody-crown.forumactif.org/t6641-lyanna-stark-ses-aventures https://bloody-crown.forumactif.org/t6640-lyanna-stark-ses-liens
MessageSujet: Re: Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.   Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty


Contenu sponsorisé


Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n’avoir jamais tendu un arc.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: