Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Charmast Batterie Externe 23800mAh 4 Sorties et 2 Entrées (Quick ...
23.99 € 29.99 €
Voir le deal

 

 Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé]   Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 EmptyLun 17 Aoû - 21:48

Les voyages, je devais en faire uniquement dans mes rêves simplement. Peut-être était-ce assez ? C’était déjà largement assez fatiguant pour moi d’une manière ou d’une autre. C’était comme ça, j’allais vivre ainsi, je n’étais pas Lyanna, je n’avais pas la force de voyager physiquement, et si les rêves se déclenchaient je donnerais une mauvaise image. Je préférais rester dans mon coin et juste écouter les rumeurs et les récits des autres. Ce n’était pas moi qui allais décrire des paysages ou quoi que ce soit, oh que non ! Quoi que je pourrais décrire les odeurs, les bruits c’était sans doute une autre manière de voyager, sans aucun doute, mais ce n’était pas vraiment ce qui intéressait les autres. J’étais surprise que Ingheam hésite à dire qu’elle ait voyagé, avait-elle honte ?

Je me mordis les joues en l’écoutant, serrant juste ses doigts dans les miens. Perdre toue sa famille aussi brusquement, cela devait marquer… Je ne pouvais que compatir sans honte. J’avais juste envie de la serrer contre moi pour la soutenir et la réconforter, mais elle n’avait pas l’air… Elle était triste, mais elle semblait apaiser malgré tout. Et elle avait continué son devoir… Quel courage ! Et se marier ?! J’avais de la chance, aveugle je n’étais pas une bonne « marchandise » à vendre ou à échanger. Je hochais la tête en l’écoutant, son frère, je serrais ses mains.

« Soyez assuré que je suis impressionnée par vous et votre courage. J’espère vraiment que vous pourrez vous trouver un époux bon et que vous aimerez. »

Je lui souris tout doucement et hochai la tête à sa question. Tout le monde voulait revenir chez lui d’une manière ou d’une autre. Je tirais doucement la jeune femme vers moi pour la prendre dans mes bras et fermer les yeux pour essayer de lui transmettre un peu de réconfort ou de soutien.

« Je suis sûre que vous pourrez retourner chez vous et être très heureuse. Vous êtes quelqu’un de bien et vous méritez le bonheur. »

J’aimais son odeur de plante, elle était apaisante.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé]   Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 EmptyDim 23 Aoû - 0:57



   


Par une journée ensoleillée



Khayley & Ingheam


   
Les Arbres Cœurs ont vu le passé, sont témoins des présents et connaissent l’avenir. Leurs racines sont si profondément ancrées dans la terre qu’ils n’en sont pas ébranlés. Mais que peut une jeune fille face à tout ce savoir terrifiant, à part être écrasée sous son poids.

   
Ingheam n’avait pas honte, elle n’y avait juste pas pensé de prime abord, elle n’étais pas en voyage, elle était en mission, elle remplissait son devoir et cela n’avait pas été une sinécure. Elle avait suivi une armée en campagne, prenant la route quand on l’ordonnait, posant sa tente qu’elle partageait avec son frère quand le camp était établi. Craignant que l’ennemi ne leur tombe dessus parfois, et passant le plus clair de son temps à tenir la main aux mourants. Comme avant cela, elle n’avait jamais voyagé plus loin que Motte la Forêt, ce qui n’était pas vraiment un voyage non plus, car on n’avait même pas besoin de quitter le Bois aux Loups, elle se disait tout simplement qu’elle n’avait pas vu grand chose d’autre que son village natal et ses alentours. Jusqu’à ce que le Conflans se rappelle à elle.

__ Merci, je vous trouve très courageuse aussi d’affronter la vie comme vous le faite. Vous savez, il m’a fallu beaucoup de temps pour panser mes blessures, oublier mon chagrin et recommencer à avancer. Il m’a fallu justement toute la campagne du Conflans et c’est pour cela que je l’avais oubliée en tant que voyage. Cela a été pourtant un grand et long voyage, mais il fut autant intérieur qu'extérieur et j’en garde plus de traces dans mon âme de de souvenirs de paysages. En plus, je ne puis vous cacher que je n’aime pas le Conflans, ni rien de tout ce que l’on trouve au sud du Neck. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, je trouve que ça manque toujours de froid, d’arbres ou d’un je ne sais quoi du Nord. Je suis une bien mauvaise aventurière vous voyez, je ne saurais vous décrire le Royaume des Rivières et des Collines et Fort-Darion, la capitale Impériale, qu’en des termes peu élogieux.

La blondinette sourit. Pour le mari se serait plus compliqué, elle ne voulait d’ailleurs pas se marier et elle pensait que Khayley ferait un meilleur partie qu’elle, aveugle ou non, elle restait une Lady de bonne famille qui pouvait engendrer les enfants d’une lignée patriarcale, pas une Sorcière issu d’un clan matriarcal qui priverait un homme de son nom et de tout statut et héritage. Elle hocha la tête en se disant qu’elle serait heureuse de trouver un homme tout court dans de telles conditions. L’amour n’avait que peu d’importance et il fallait bien qu’il soit bon pour accepter de renoncer à son nom, alors elle ne doutait pas qu’il le soit. De toute façon, connaissant son frère, même si c’était un rustre mal dégrossi, il ne laisserait personne maltraiter sa sœur et elle ne le laisserait pas maltraiter sa future épouse.

La jouvencelle rendit son embrassade à Lady Ardoise. Elle sentait tout le réconfort que cela lui apportait, tout ce que son amie voulait lui transmettre et souriait. La mort des siens, les attaques de Sauvageons, tout cela était loin, la campagne du Conflans et les blessés ramassés sur le champ de bataille aussi. Elle était de retour chez elle depuis plusieurs mois et même si, ici non plus tout n’était pas facile ni parfait, elle se sentait bien, à sa place et bientôt de retour chez elle, elle y serait plus encore.

__ Merci Khayley. J’espère que vous aussi vous serez heureuse, quelque soit l’endroit où vous vivrez.

La Harclay était touchée par les mots de la jeune fille, être heureuse était simple et compliqué à la fois, mais elle aspirait à être quelqu’un de bien et cela lui faisait du bien qu’on le lui dise.
(c) DΛNDELION

Anonymous
Invité
Invité


Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé]   Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 EmptyDim 23 Aoû - 9:51

IL y avait différents courages dans le monde. Tous n’étaient pas de celui d’un guerrier, celui de pouvoir brandir une épée, se battre contre une horde de guerriers ou aller à la guerre. Aucune forme de courage était inférieure à l’autre. J’écoutais Ingheam et comprenais ce qu’elle disait même si je ne l’avais jamais vécu. IL fallait faire son chemin, accepter le deuil et faire en sorte de le dépasser. Juste accepter quelque chose, non visiblement ce n’était pas facile, mais elle semblait accepter cela. C’était aussi ça le courage, accepter la mort et la dépasser. Accepter un handicap n’était pas forcément du courage quand on vivait en permanence. C’était comme ça, courageuse, courageuse… Non pour moi cela n’en était pas vraiment pour moi du courage. C’était normal, si j’étais devenue aveugle… oui j’aurais pu dire que j’avais du courage. Mais ce n’était pas le cas. Je serrais la sorcière contre moi en douceur. Je lui souris à sa remarque :

« Mais je le suis déjà. »

Je n’avais pas vraiment de raison d’être malheureuse. J’avais encore toute ma famille vivante, j’avais des amis et des amies. Mes rêves verts n’étaient qu’une ombre au tableau, je ne voulais pas, mais alors pas du tout, y penser ou les laisser m’empoisonner la vie, ça aussi je devais les affronter depuis tant d’années, je ne pouvais pas dire que c’était du courage. C’était juste ma vie et mes handicaps, il fallait que je vive avec. Un vent frais se leva et j’eus un frisson en resserrant les pans de mon châle. J’avais presque l’impression que la brise était presque saline… Je fronçais légèrement les sourcils. J’avais rêvé ? Je tournai légèrement la tête autour de nous. J’avais rêvé ? Sans doute, mais l’impression de froid ne me quittait pas.

« Je commence à avoir froid, la brise du printemps est encore très fraîche. Pouvons-nous rentrer ? »

Si elle voulait faire encore un petit tour cela ne me dérangerait pas du tout. Je pouvais tenir quand même un peu, mais c’était vrai que j’étais fatiguée et j’étais plus sensible aux températures changeantes.

Khayley Ardoise
Khayley Ardoise
Messages : 1018
Membre du mois : 7
Maison : Ardoise
Caractère : Aimable, effacée, observatrice, anxieuse, souriante, secrète
Célébrité : Faye Marsay

Infos supp.
Richesses : 692


Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org/t6613-khayley-ardoise-l-observation-n-est-pas-que-par-la-vue https://bloody-crown.forumactif.org/t6616-khayley-ardoise-lady-aux-reves-verts https://bloody-crown.forumactif.org/t6615-khayley-ardoise-les-liens-d-une-aveugle-et-une-reveuse-du-nord
MessageSujet: Re: Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé]   Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 EmptyMer 26 Aoû - 0:52



   


Par une journée ensoleillée



Khayley & Ingheam


   
Les Arbres Cœurs ont vu le passé, sont témoins des présents et connaissent l’avenir. Leurs racines sont si profondément ancrées dans la terre qu’ils n’en sont pas ébranlés. Mais que peut une jeune fille face à tout ce savoir terrifiant, à part être écrasée sous son poids.

   
Lorsque Khayley serra Ingheam contre elle et lui dit qu’elle était déjà heureuse, la blondinette la serra un peu plus fort en souriant, heureuse que la jeune fille soit heureuse et prête à l‘être elle aussi. Malgré toutes les épreuves traversée par l’une comme par l’autre et pourtant très différentes, leur force commune était de ne jamais s’avouer vaincues et de toujours aller de l’avant. Il y avait encore un long chemin à parcourir, mais la Harclay l’abordait avec le sourire et beaucoup d’enthousiasme. Elle avait tant à faire, pendant les mois précédent, elle s’était sentie bien petite pour assumer tous ses devoirs et prendre la place qui était désormais la sienne. Cependant, elle avait appris au fil des mois à aborder les choses avec sérénité, à ne régler les problèmes que l’un après l’autre, à avancer étape par étape. Les guérisseuses pour la guerre, afin de servir le Roi du Nord comme le clan le faisait depuis des siècles, sans pour autant devoir quitter Iksahkka des mois durant et suspendre la formation des jeunes Sorcières des Bois qui étaient l’avenir du savoir ancestral d’un clan déjà suffisamment mis à mal par l’invasion sauvageonne. Ce savoir ne serait plus jamais ce qu’il avait été, mais si elle faisait bien son travail, il évoluerait et s'étofferait au cours des prochaines décennies, des générations suivantes qui prendraient le relais et, à nouveau découvrirait ou redécouvriraient les plantes, le corps, l’esprit, le lien avec la nature et ses Dieux. En tâtonnant en expérimentant, en échangeant en discutant, les sorcières du clan Harclay et toutes celles qu’elle pourrait trouver dans le Bois aux Loups, et peut-être au delà, s’enrichiraient mutuellement de nouvelles connaissances.

La matriarche du clan Harclay ramassa une feuille fraîchement tombée au sol et observa les rainures de son squelette et de sa sève un long moment, perdue dans ses pensées, demandant au Dieu de la guider. Elle savait que les réponses étaient en elle, mais ils l’avaient toujours aidée à les trouver dans son coeur. Elle avait déjà ses apprenties, orphelines de la guerre qu’elle avait recueilli et à qui elle offrait une famille, les femmes volontaires pour devenir guérisseuses qui pourraient approfondir leur formation après leur retour dans le Nord une fois la campagne terminée. Elle n’avait pas d’enfant, mais était prête à adopter tous les enfants du monde sans grande différence pour elle, de les avoir mis au monde ou non. Elle ne ressentait pas non plus le besoin ni l’envie de se marier, mais peut-être le faudrait-il.

Khayley frissonna et demanda à rentrer. Ingheam se leva et, lui tendant une main pour l‘aider à se relever dit :

__ Bien sûr, rentrons.

La blondinette raccompagna Lady Ardoise jusqu’à sa chambre et lui souhaita une bonne continuation avant de retourner à ses cours.
(c) DΛNDELION

Anonymous
Invité
Invité


Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé]   Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 Empty


Contenu sponsorisé


Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Par une journée ensoleillée [TOUR VIII - Terminé]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: