Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
4.99 €

A restless heart and a beautiful soul
MessageSujet: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptyDim 12 Avr - 10:15



A restless heart and a beautiful soul.


Alys était retournée assez rapidement à Castral Roc, au vu des récents évènements qui s’y étaient produits. Il fallait dire que la mort du Roi, ce n’était pas rien. Elle avait donc raccompagné Gareth et sa femme, aussi vite qu’ils étaient arrivés à Godric’s Hall. Une petite pointe au cœur l’avait saisie au moment du départ. Elle ne pensait pas que leur séjour se terminerait aussi rapidement, mais pour le moment, son devoir était d’être auprès de Jeyne. C’était son amie et elle ne pouvait être absente. Malheureusement, elle serait bien obligée de la quitter prochainement, si un mariage était d’actualité avec William. Il y avait pourtant certains points sur lesquels elle continuait à se questionner. Que ferait-elle de ses journées là-bas, loin de ceux qui avaient conquis son cœur, ces dernières années ? Elle qui avait toujours été au courant de tous les enjeux de la Cour se verrait reléguée au second plan…

Mais soit. Elle était rentrée et avait rapidement vu que Jeyne était bien plus occupée que d’habitude et qu’elle serait plus dans ses pattes qu’autre chose. Elle avait réussi à s’entretenir quelques fois avec elle, mais certaines connaissances avaient fini par lui conseiller de retourner auprès de Lord Potter. Alys ne pouvait rien faire à la Cour, en ce moment. L’animation y était bien trop grande pour qu’elle y trouve sa place et ses amies n’avaient pas tort. C’était l’occasion de profiter de William, d’apprendre à le connaître et peut-être même le surprendre par sa venue à Godric’s Hall. Un petit sourire naquit sur ses lèvres et à peine un peu plus d’une semaine après son retour à Castral Roc, elle demanda à quelques hommes de l’accompagner. Après tout, elle ne pouvait pas le rejoindre à cheval, en traversant toute une forêt au galop, les cheveux au vent. Elle devait se faire à l’idée qu’elle était repartie pour un long et ennuyant voyage, dans la destination était plus excitante que la semaine à venir.

Armée de plusieurs livres pour l’occuper durant le trajet, elle prit soin d’informer Gareth de son départ imminent pour Godric’s Hall. Quoi qu’il en soit, ce long périple dura jusqu’à la fin de ce nouveau mois et de cette semaine. Si bien qu’elle jugea important de faire un arrêt à une des auberges qu’il lui avait présenté lors de la visite de ces terres. Elle voulait se toiletter et mieux s’apprêter avant de le rencontrer. Il fallait dire qu’elle avait une mine affreuse et fatiguée.

Cet arrêt fut peut-être de trop puisqu’il ne fit que naître quelques tourments supplémentaires chez la jeune Kenning. Assise sur près du comptoir, elle but quelques gorgées d’eau assez rafraîchissante, tout en échangeant avec quelques hommes, des travailleurs, qu’elle avait rencontré quelques semaines auparavant, qui l’avaient reconnue ou inversement. Dans cette bonne ambiance, le regard de l’aubergiste n’avait pas échappé à Alys. Elle n’était pas du genre à spéculer (ou peut-être un peu…), mais elle jura qu’il y avait quelque chose derrière tout cela. Son voisin de table ne se gêna pas pour lui raconter que cette fille-là était très proche de William, dans le passé, bien avant tous ses malheurs. Bien évidemment, il insista sur le fait que ce soit qu’une simple rumeur, mais pas assez pour calmer le nœud qui venait de se former dans l’estomac de la jeune femme.

L’esprit quelque peu embrumé, elle reprit le chemin vers le domaine de Lord Potter. Il n’y avait pas de quoi s’en faire. Elle était bien placée pour savoir que des tas de rumeurs circulaient à la Cour, sans pour autant qu’elles ne soient avérées. William en avait évidemment eu à son encontre et elle avait réussi à constater que cela n’était que des mensonges. Elle était même heureuse de ne pas les avoir écouté davantage, au risque de passer à côté de quelqu’un de doux et de sincère.

Par ailleurs, tous ses tourments se dissipèrent, au moment où quelques hommes annoncèrent son arrivée à William et qu’il la rejoignit quelques minutes plus tard. Un doux sourire naquit sur son visage, un peu plus réveillé grâce à la bonne toilette qu’elle venait de se faire. Elle espérait ne pas le déranger par sa venue. Il avait sûrement d’autres choses à faire.

— William, répliqua-t-elle avec une légère révérence, quelque peu excitée par son retour à Godric’s Hall. J’espère que ma venue ne vous importune pas. J’aurai peut-être dû prendre la peine de vous prévenir plus tôt.


:copyright:️ ZUGZANG




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptySam 18 Avr - 19:09

Les jours passaient et se ressemblaient. Mais sans pour autant tous se dérouler à l’identique. Il y avait tellement à faire dans cet endroit… Godric’s Hall avait été laissé à l’abandon beaucoup trop longtemps et maintenant il fallait en payer le prix. La population ne se laisserait pas mourir de faim et les ressources tant du bourg que des environs suffiraient sans doute maintenant que l’hiver était passé. Si l’été durait plus d’un an, il serait aussi envisageable de pouvoir compter sur plusieurs récoltes et à ce moment-là, les choses seront sans doute plus faciles. D’ici là il fallait chapeauter la subsistance de tous, et faire en sorte que tous les efforts aillent dans le même sens. En temps de crise, il n’y avait que rarement un total repli sur soi. Les gens comptaient les uns sur les autres, et tout le monde devait jouer un rôle. Il n’en restait pas moins que c’était au châtelain local de s’assurer que les ressources collectées soient bien partagées équitablement entre tous. Ce ne serait pas forcément une gageure… J’avais déjà pris sur le fait deux braconniers. La tradition ouestrienne impliquait qu’ils soient punis et au pilori, mais je els avais épargnés et ouvert mes domaines forestiers autour du promontoire rocheux où était sis Godric’s Hall. En contrepartie, leurs retours étaient contrôlés et ils ne gardaient de leurs chasses que la portion congrue.


On m’annonce qu’un équipage est en vue, au loin. Le guetteur n’avait pas vu de bannière. Difficile de lui en tenir rigueur quand son premier service sur la tour de guet du castel datait du grand père du Roi actuel de l’Ouest, mais s’il avait une mémoire académique du faciès de nos visiteurs connus et des blasons que l’on pouvait saluer, il commençait à ne plus savoir ouvrir ses mirettes et il loupait des informations. Je devais y penser, quand même, car un guetteur trop vieux pour être excellent mettrait à terme tout le monde en danger. Je perdais le fil de l’arrivée et des autres événements de la matinée quand on m’indiquait une autre urgence ; les caves du castel étaient en passe de s’effondrer. Si cela arrivait ce serait sans nul doute une catastrophe pour tout le monde…


Mais alors que j’étais en train d’étayer les caves du château avec plusieurs mineurs empruntés aux galeries sous le roc, j’apprenais qu’Alys, dame de Kenning, était de retour à Godric’s Hall. Trempé par l’eau qui avait percé la roche, visage collé et maculé de poussière, je serrais les dents pour finir le travail. Les mercenaires qui avaient campé chez moi avaient vraiment fait n’importe quoi. Jusqu’à boire les réserves de mon père et abîmé les étais… Bon, je finissais par en ressortir, humeur teintée de colère et de frustration, mais aussi d’espoir. Le Roi était mort, ma ville ne se redressait qu’à grand peine et la femme de mon cœur était partie… Mais elle était enfin de retour. Je ne lui faisais pas l’affront de perdre plus de temps à me changer et c’était tout souillon que j’allais la retrouver dans la grand salle, bien contrit de ma propre apparence mais m’inclinant après sa révérance, rouge montant aux joues.



| Non… Non non, je vous assure ma dame. Je suis tellement content de vous revoir…. |


Je lui prends la main. Y dépose un baiser sur le revers, tout en étant conscient de sa propre saleté.


| C’est moi qui m’excuse… De ma tenue, et pour le reste. Je ne vous attendais pas si vite, oh, c’est une merveilleuse nouvelle je suis si heureux… |


Je fanfaronne, rassénéré par ces retrouvailles.


| Vos appartements sont déjà prêts, bien sûr, voulez vous vous délasser un peu de votre voyage ? |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 365
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptyMar 21 Avr - 11:15



A restless heart and a beautiful soul.


Alys était réellement heureuse de revoir William et les tourments qu’elle pouvait avoir la quittèrent soudainement lorsqu’il se mit à sourire de façon contagieuse, si bien qu’elle fut incapable de contenir la joie qu’elle ressentait au fond d’elle-même. La jeune Kenning espérait ne pas le déranger par cette arrivée inattendue et peut-être intrusive. La vérité était qu’à son retour à Castral Roc, elle avait eu comme le pressentiment que sa place était ici, à Godric’s Hall. Elle le serait, dans tous les cas, mais elle ne pensait pas vouloir retourner auprès de William aussi rapidement. D’un autre côté, la mort du Roi avait été brutale et inattendue. Ils étaient repartis aussi vite qu’ils étaient arrivés sur ces terres et Alys avait la terrible impression que ce séjour n’était pas terminé, qu’il restait encore des tas de choses qu’ils n’avaient pas eu le temps de dire, de faire et d’aborder.

Par ailleurs, elle se demanda pourquoi William était aussi sale. Non pas que ça la dérangeait, mais il semblait avoir été stoppé en pleine activité. Peut-être aurait-elle dû envoyer un corbeau ? Elle ne savait pas si son futur époux pouvait se sentir gêné de son allure à ce moment-là. Dans tous les cas, Alys s’en moquait. Après tout, ses parents possédaient un élevage de chevaux, qui avait été repris par ses frères. Elle avait marché dans du crottin bien des fois, lorsqu’elle venait les voir dans les écuries. L’odeur de cheval mouillé, elle connaissait également. Et elle ne comptait plus le nombre de fois où elle s’était retrouvée avec de la paille dans les cheveux. Oui, en parfaite honnêteté, elle s’en moquait de l’état de William. Il restait la personne gentille et humble qu’elle avait choisie d’épouser. Comme pour lui montrer que la saleté de la déranger pas, elle serra un instant sa main dans la sienne, lui offrant un doux sourire, avant de la lâcher.

— Je suis contente de vous voir également. Ne vous excusez guère pour votre tenue, j’aurai dû vous avertir de ma venue, commença-t-elle en haussant légèrement les épaules. Que faisiez-vous exactement ? Peut-être puis-je apporter mon aide ?

Alys appréciait énormément être à Godric’s Hall, mais elle ne voulait pas s’y pavanait en ayant rien à faire. Si elle pouvait apporter sa pierre à l’édifice, elle le ferait avec plaisir. William avait tant de choses à organiser, à nettoyer, à reconstruire… Il y avait bien quelque chose qu’une femme pouvait faire sans que cela ne sonne étrange aux yeux des autres personnes ou que cela soit dangereux.

— Pour ma part, je me suis arrêtée à l’auberge un peu plus haut. Histoire de mieux m’apprêter et me désaltérer.

La jeune femme haussa simplement les épaules et jeta un coup d’œil à l’horizon, là où se situait la petite bâtisse, source de bien des mystères. Elle aurait voulu lui poser directement la question, savoir qui était cette charmante demoiselle qu’elle avait croisé et qui semblait le connaître, mais elle pressentait que ce n’était pas le moment. Sans oublier qu’elle avait une image à tenir et ce n’était pas celle d’une femme jalouse qui piquait une crise devant bien des hommes. Déjà, elle n’était pas du genre à se donner en spectacle. Alys était toujours quelqu’un d’extrêmement discrète qui réglait ce genre de choses en privé, loin de tout ce qui pouvait engendrer des ragots. Ensuite, elle n’était pas du genre jalouse. Cela ne lui ressemblait tout simplement pas. Elle pouvait s’inquiéter, mais de là à froncer les sourcils à chaque fois qu’il s’adressait à une femme… Très peu pour elle. Ils étaient encore à un stade où ils construisaient quelque chose. Ils n’étaient pas encore mariés et il restait des parts d’ombre sur leur passé qu’ils n’avaient pas pu aborder au cours de leurs conversations. Chaque chose viendrait en temps voulu.


:copyright:️ ZUGZANG




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptyMar 28 Avr - 19:40

J’étais un peu gêné sans doute de la situation, et surtout de mon allure qui n’allait pas jusqu’à me montrer sous mon meilleur jour, loin de là. Je n’avais pas peur mais quelque part, ça m’embêtait. Car je savais qu’Alys Kenning, sans être une dame superficielle de la course, aimait le beau. Et là je ne pouvais pas l’être, sans parler de l’odeur bien sûr, car j’avais côtoyé de près beaucoup d’humidité, de poussière et de tas d’autres choses, sous le castel. Ce n’était ragoûtant pour personne, sans le moindre doute. En sus elle était comme à son habitude, si jolie et si simple, mais je sentais qu’il y avait quelque chose. La lassitude du voyage… Ou autre chose ? On m’avait dit au Roc que les petits garçons étaient plus souvent perdus que les autres, qu’ils doutaient de tout, tout le temps. Et qu’ils avaient plus peur que tout du rejet. Je ne savais pas si c’était vrai, mais je devais bien avouer être troublé par ce genre de constat…


Sa main serra la mienne. Si douce, si chaude ; j’en profitais allégrement et en caressait le dessus du pouce, avec une tendresse que je n’espérais pas intrusive tant la jeune femme avait hésité quand j’avais tenté notre dernier rapprochement. La jeune femme, gentille et polie au possible comme d’habitude, expliqua sa joie de me revoir et me soutenait que je n’avais pas besoin de m’excuser. Je secouais la tête, rougissant d’un rien quand elle me disait qu’elle aurait dû m’avertir mais je m’empressais de la détromper pour lui éviter de se faire de fausses idées et surtout, de la voir se salir les mains dans quelque chose d’aussi rabaissant que des travaux d’étayage.



| Oh non non, je puis vous garantir, aucun souci vraiment, Alys. Je suis simplement pris au dépourvu ; nous avions des craintes sur la solidité des fondations et sur des infiltrations d’eau dans les caves. Nous avons dû étayer pour éviter tout risque d’effondrement. Les hommes du château vont finir le travail sans moi, il n’y a presque rien à faire, encore. |


Je rouvrais la bouche pour lui demander comment avait été le voyage, mais la belle me dit qu’elle s’était arrêtée à l’auberge pour s’apprêter et se désaltérer. L’auberge… Mince. Mais elle avait donc voulu me surprendre, et surtout, se présenter devant moi forte de ses atours et de ses charmes… Et moi, l’avais-je reçue dignement ? Je balbutiais.


| Ah… Mais vous êtes ici chez vous. Nous sommes fiancés, Lady Alys. Vous serez bientôt la maîtresse des lieux. Votre place est au castel… Pas dans une auberge. Godric’s Hall est pittoresque mais cet endroit n’est pas digne de vous, ma dame… |


Je porte sa main à mes lèvres, et la salue d’un baiser.


| Je vais faire préparer vos appartements séance tenante, ma Dame. Et vous pourrez me raconter votre voyage et Castral Roc, ainsi ? |


Tout plutôt que de parler de l’auberge…



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 365
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptyLun 11 Mai - 22:18



A restless heart and a beautiful soul.


William était un homme droit, qui avait tout le respect d’Alys. Elle appréciait le fait qu’il ne se repose pas sur ses lauriers. Il n’était pas ambitieux d’une façon malsaine, loin de là. Il s’était battu pour obtenir ce qu’il possédait aujourd’hui, ou plutôt pour le récupérer. C’était réellement admirable ! Il ne cherchait pas à obtenir toujours plus. Il savait se contenter des choses qu’il avait déjà, pour les embellir encore plus. Il suffisait de voir tout le cœur qu’il mettait à l’ouvrage pour rebâtir Godric’s Hall. Certaines personnes ne se seraient même pas donnés la peine d’aller aider des hommes à consolider les fondations d’une cave. Ils se seraient contentés de donner les ordres. Ce genre de petits détails lui permettait d’affirmer sa décision d’épouser cet homme.

Il fallait dire qu’il semblait parfois un peu trop parfait aux yeux d’Alys. Il était timide, il était respectueux, concerné… Elle n’avait rien entrevu chez lui qui lui donner envie de prendre ses jambes à son cou et de faire demi-tour. Pourtant, personne n’était tout lisse. Elle était bien placée pour le savoir et le fait était que cette histoire d’aubergiste la travaillait bien plus qu’elle ne l’aurait imaginé. Après tout, il avait un passé qu’elle ignorait et il ne pouvait pas être tout blanc. Personne ne l’était. L’envie de le questionner la démangeait, mais au fond, elle savait que le moment n’était pas à ce type d’échanges. Il était préférable de le faire au calme.

— Ne vous en faites point, William. Si ma place est à Godric’s Hall à l’avenir, je trouve ça préférable de connaître un peu mieux les lieux, et pas uniquement votre demeure.

Alys lui sourit délicatement. Elle était une femme qui aimait les belles choses et sa présentation en faisait partie. Elle détestait renvoyer une mauvaise image d’elle et il était évident qu’elle voulait faire bonne impression à William. Ce n’était pas en puant le crottin de cheval qu’il conserverait l’envie de l’épouser, n’est-ce pas ?

— Oh, vous savez… souffla-t-elle entre ses lèvres, tout en le suivant à l’intérieur de la bâtisse. Castral Roc est assez agité et même si je suis dame de compagnie de la princ… Reine Jeyne, son esprit est bien trop ailleurs pour que ma présence soit requise.

Décidément, ce changement de titre avait été bien trop brutal. Elle devait encore s’y faire et cela ne serait pas une mince affaire. Tant de choses était en cours de changement dans le royaume de l’Ouest…

— Tout est très animé et tout le monde paraît tellement occupé.

Sauf elle… Il fallait dire qu’elle n’avait pas grand chose à faire à côté de Gareth, Megara ou Jeyne. Elle se sentait infiniment petite à Castral Roc, alors qu’en marchant avec William, ce jour-là, elle ressentait tout le contraire. Pourtant bien loin d’oublier ses tourments, elle attendit qu’ils s’engouffrent dans ses appartements pour lui faire une remarque qui lui brûlait les lèvres.

— Concernant mon voyage, j’ai pu faire de charmantes connaissances à l’auberge. Vous y êtes-vous déjà rendu depuis votre retour ? La famille qui gère les lieux à l’air charmante.

Alys laissa ses doigts parcourir le meuble qui était à ses côtés, quittant un instant le regard de son interlocuteur, feintant une innocence qu’elle était loin d’avoir lorsqu’elle avait lâché sa remarque. La jeune femme guetta la réaction de William, glissant son regard noisette de temps à autre dans sa direction.


:copyright:️ ZUGZANG




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptyMar 19 Mai - 18:55

J’étais content de revoir si rapidement Alys alors que jusque là il n’y avait rien eu de sûr et certain. C’était comme un cadeau à l’avance, bien avant l’anniversaire ou la date prévue. D’un autre côté, j’étais aussi un peu décontenancé. Je n’avais pas l’habitude des surprises dans un univers qui m’avait échappé, dans un tempo de vie rythmé par d’autres que moi sur des routes à combattre les éléments ou des palais où je me devais de suivre l’étiquette. J’étais content de son retour prématuré… mais je me demandais aussi ce qui le motivait aussi vite sans avoir été prévenu. Souhaitait-elle me faire une surprise ou est-ce qu’il s’était agi d’un impondérable subi à Castral Roc lorsqu’elle était retournée ? Je n’en savais rien. Je n’aimais pas ne pas savoir, car cela ne contribuait qu’à entretenir mes angoisses.


La jeune femme en tout cas semble être contente de se trouver ici et il est clair à mes yeux que je ne peux pas bouder mon plaisir de la revoir. Je ne savais pas encore s’il n’y aurait pas anguille sous roche mais je pouvais comprendre pour l’instant qu’elle ne remette pas en question le mariage tout autant qu’elle souhaitait de toute évidence mieux connaître l’endroit où elle vivra à l’avenir. C’était louable comme intention et cela me fit sourire à mon tour, en réponse au sien.



| Je comprends tout à fait votre souci de connaître l’endroit pour mieux l’accepter… Et pour vous y faire mieux accepter aussi. Un mariage à Godric’s Hall va générer beaucoup d’attentes de la part de son peuple… Charge à nous d’incarner l’avenir, Lady Alys. |


J’avais lâché cela en essayant de ne pas être trop pompeux mais sans pour autant y parvenir aussi facilement que je le souhaitais. Je fronçais un rien les sourcils en entendant parler de Castral Roc et des événements du roc, mais je sentais qu’il y avait un peu plus que ce qu’impliquait son vague récit. Je la regardais donc d’un regard qui était plus pénétrant et plus curieux avant de lui manifester mon empressement d’en savoir plus.


| Que s’est-il passé alors, à Castral Roc ? On dit beaucoup de choses jusqu’ici… Mais on ne sait pas grand-chose finalement. Certains disent qu’on serait déjà en guerre d’un côté ou de l’autre, mais aucune missive ne m’est parvenue… |


Comme punissait-on la mort d’un Roi ? Savait-on seulement qui en était finalement le responsable ? Tant de questions pour lesquelles je n’avais pas la moindre réponse pour le moment… J’allais lui indiquer les changements pour améliorer ses appartements que la jeune femme me lâchait une nouvelle qui me coupa le sifflet et me fit monter un rien de rouge aux joues. Je fuyais son regard et me mit à balbutier stupidement.


| Je… Je oui, b-bien sûr. Enfin non. Je veux dire… Je n’y suis pas retourné. Mais je, enfin… C’était un endroit b-bien connu de la famille. Les p-propriétaires sont parmi les notables de… De Godric’s Hall. |


Pourquoi me sentais-je coupable ?


| J-J’étais un peu… Amoureux, je crois. De la fille. Mais ça remonte à l’enfance. Je suis un homme maintenant, et je suis à vous. |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 365
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptyVen 29 Mai - 20:19



A restless heart and a beautiful soul.


Alys ne s’attendait pas à de tels propos de sa part. Elle n’imaginait pas que Godric’s Hall en aurait quelque chose à faire de la nouvelle compagne de Lord Potter, mais visiblement ce n’était pas le cas et elle s’était trompée. Peut-être que finalement il y avait bien plus d’enjeux qu’elle ne l’avait imaginé ? Une certaine pression naquit en elle, une peur de ne pas être à la hauteur des attentes. Elle ignorait tant de choses sur ces terres et, malheureusement, elle n’avait pas pris le temps de faire des recherches, aussi friande de littérature soit-elle. Il faudrait qu’elle lui demande, un peu plus tard, si les lieux possédaient une bibliothèque, des archives qu’elle pouvait consulter. Elle ne voulait pas rester ignare. Alys pouvait tout aussi bien lui demander de lui compter l’histoire de Godric’s Hall, mais elle ne mémoriserait pas aussi bien les informations que si elle les avait sous les yeux. Ses parents avaient même fini par être désespérés, lorsqu’elle était plus jeune, parce qu’elle n’était pas attentive à l’éducation qu’il lui était donné et que tout ce qu’elle apprenait, elle le tenait de ses livres. Une bien mauvaise idée selon eux, qu’ils avaient fini par concevoir différemment avec le temps.

— Nous avons beaucoup de choses à nous dire, à ce sujet.

Le mariage n’était pas à prendre à la légère, tout particulièrement maintenant qu’elle avait toutes ces nouvelles pressions qui naissaient en elle. Allait-elle être à la hauteur ? Le suivant vers ses appartements, elle répondit à ses interrogations concernant Castral Roc, même si elle le laissait dans un sacré flou.

— Le Roi Lyman a repris les rennes, mais je dois avouer ne pas en savoir plus que vous au sujet d’une guerre. Il y a beaucoup de dires à la Cour et je n’ai pas pu aller voir Gareth, pour en savoir plus.

Tout le monde courait de tous les sens, notamment par rapport aux obligations et aux devoirs qu’ils avaient envers le peuple, envers leur nouveau Roi et leur nouvelle Reine. Une missive les informerait probablement très vite de la situation, mais pour le moment, Alys n’avait rien pu faire ou savoir de plus.

Ses préoccupations étaient, en plus, ailleurs. William reprit ses bégaiements lorsque le sujet s’orienta vers l’auberge qu’elle avait visitée. Il était nerveux et cela ne fit que compresser davantage le cœur d’Alys dans le creux de sa poitrine. Elle imaginait le pire et finalement, il lui avoua avoir seulement été amoureux d’elle pendant son enfance. Si ce n’était que cela, il n’y avait rien de grave. Pourquoi devenait-il aussi rouge pour si peu ? La jeune femme lui sourit doucement, laissant échapper un soupir de soulagement entre ses fines lèvres rosées.

— Oh, tout cela me rassure. Je m’étais imaginée le pire vous concernant. J’avais fini par me dire que vous auriez pu vous rapprocher bien plus que tu ne le dis.

La jeune femme s’avança vers lui et lui prit délicatement sa main.

— Merci de votre honnêteté, William.



:copyright:️ ZUGZANG




family is power.




Alys Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de la princesse Jeyne Lannister
Âge du Personnage: 18
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Alys Kenning
Loyalty and Bravery
Messages : 914
Membre du mois : 0
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : Kenning
Caractère : Immature ▪️ Enjouée ▪️ Moqueuse ▪️ Prévenante ▪️ Bavarde ▪️ Discrète ▪️ Maladroite ▪️ Têtue
Loyalty and Bravery
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul EmptyLun 8 Juin - 16:58

La situation était terriblement inconfortable et il ne semblait pas être à l’ordre du jour qu’elle se calme. C’était ce genre de moment où on avait le sentiment que rien ne pourrait jamais régler le malaise. C’était compliqué à vivre, surtout lorsqu’on était timide. Mais cela ne voulait pas dire que je devais simplement et bêtement en rester là. Il y avait d’autres choses plus sérieuses et plus graves que je devais gérer aujourd’hui et je ne me retrouvais qu’assez moyennement dans la posture de simplement attendre que les choses se passent. Je commençais à vivre avec le sentiment que je devais me prendre en main si je voulais progresser, que je devais aussi assumer ce que j’étais, qui j’étais. Bien sûr, un tel changement ne se ferait pas du jour au lendemain. J’avais conscience de ça aussi. Se reprendre allait devoir me demander des efforts personnels conséquents… Mais être seigneur, et bon seigneur, nécessitait forcément des points de vigilance de mon côté, sur lesquels je ne ferais que progresser en force comme en stabilité, sur mon jugement des choses et ma capacité à encaisser les situations. Peu importe au fond.


Je dois la vérité à Alys. Je n’ai pas menti mais risquer d’omettre quelque chose d’important risquait de largement nous poser problème par la suite. La jeune femme a raison, elle explique que nous devons beaucoup échanger sur le mariage et elle a raison. Toutefois, il valait peut être mieux crever l’abcès précédent, autrement les choses risqueraient de devenir vite trop complexes.



| Oui, mais permettez d’abord… |


Trop tard, le Prince maintenant. Enfin le Roi. Alys n’avait pas beaucoup d’informations et cela ne m’étonnait pas plus que ça ; il semblait clair à mes yeux que le flou était général comme l’Histoire l’indiquait à chaque changement de dépositaire des rênes du pouvoir. Les informations de ma promise restaient donc limitées. Je comprenais la difficulté des circonstances qu’affrontait le Roc et je n’étais pas tellement surpris que personne ne sache vraiment à quoi s’en tenir sur la politique comme sur la diplomatie du royaume. Je répondais en haussant les épaules.


| Je comprends très bien, ne vous inquiétez pas. J’imagine de toute manière qu’en cas de problème je serais le premier informé par missive… Mais je ne vous cache pas que je ne pourrais certainement pas me dérober à mon devoir si mon nom, mon épée et mes gens d’armes, étaient appelés sous les bannières Lannister… |


Mais forcément elle revint au premier sujet et se disait rassurée, me prit la main et j’inspirais, le rouge aux joues.


| Je… J’ai… Quand je disais que j’étais un homme… C’est aussi un peu à cause d’elle. Je veux dire… Vous voyez ? C’est embarrassant… J’étais très jeune. Et ce n’est pas une excuse ; je n’ai jamais pensé à l’épouser. C’est fini. D’accord, Alys ? Aujourd’hui, je suis tout à vous. |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 365
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A restless heart and a beautiful soul   A restless heart and a beautiful soul Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
A restless heart and a beautiful soul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Les Frontières-
Sauter vers: