Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena]
MessageSujet: Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena]   Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena] EmptyDim 22 Mar - 14:05

Baâl affûtait son épée. La pierre ponce qu’il frottait contre le fer de sa lame battait un rythme parfait, quoiqu’une mélodie désagréable à l’oreille. Il semblait pris dans ses songes, néanmoins vigilant. Aujourd’hui, il avait promis à Aerion de veiller sur Rhaenys et Orys. Les deux enfants du Roi-Dragon étaient occupés à jouer dans une cour intérieure calme et florale, accompagnés de Daena Velaryon et Isla Chelsted. D’un coin de l’œil, le Forel observait la scène infantile. La petite Daena avait été confiée à Baâl par ses parents, en visite ponctuelle à Peyredragon. Encore toute petite fille, celle-ci se donnait corps et âme pour suivre le mouvement imposé par la bande à Rhaenys ; lorsqu'elle n'y arrivait pas, sa frustration se faisait largement entendre, à grands cris et pleurs, ce qui avait pour conséquence directe d'agacer tous ses camarades et notamment Isla. Comme d’habitude, Rhaenys s’affirmait haut et fort auprès de ses camarades et de son frère. C’est elle qui décidait ce à quoi tout le monde allait jouer et quel serait le rôle de chacun. Orys, quant à lui, suivait les directives avec beaucoup de gentillesse ; non pas qu’il était docile et soumis mais il trahissait un désir énorme de bienveillance à l’égard de sa demi-sœur. Il ferait ce qu’elle voulait, pour lui faire plaisir. Parfois, les injonctions de Rhaenys provoquaient des disputes d’enfants avec Daena et Isla. Baâl se contentait alors de faire les gros yeux et de hausser un peu le ton, en invitant tous ses petits protégés à plus de discipline. Chacun reprenait alors ses amusements, comme si de rien n’était.

Le natif de Braavos appréciait la compagnie des petits. Il était d’un naturel protecteur et avait lui-même un cœur d’enfant. Parfois, il lui arrivait de prendre part aux scénarios inventés par ses protégés et d’y incarner un personnage. Les enfants d’Aerion était aujourd’hui sa raison d’être. Il s’était découvert une vocation à défendre et élever, tant par l’esprit que par l’épée, les futurs souverains de Peyredragon. Il entretenait aussi une relation de précepteur avec Visenya et Aegon, l’héritier du trône. Mais c’est bien avec Rhaenys et Orys, les deux cadets, qu’un lien tout particulier s’était construit au fil des années. Le Roi-Dragon était un homme puissant, sollicité et, par conséquent, occupé. Tandis qu’Aegon et Visenya avaient déjà un certain âge et vaquaient à des occupations indépendantes, Rhaenys et Orys avaient besoin de plus d’attention, et de surveillance. C’est tout naturellement que Baâl avait endossé la responsabilité des enfants du Roi. Plus qu’une escorte, il les formait, leur dispensait ses connaissances et développait leur adresse physique.

Baâl cessa de polir son épée. Il la rangea dans son fourreau et tapa des mains de plusieurs coups secs. Rhaenys et Orys firent volte-face ; ils savaient que ce bruit sonnait l’heure d’une leçon et que le temps des jeux était momentanément interrompu. Tous deux accusèrent le coup en suppliant leur précepteur de leur accorder encore du temps pour jouer. Il leur refusa avec cette même bienveillance qui ne trahissait aucune colère ni aucune volonté de les brimer. Daena et Isla se joignirent aussi à la leçon, comme souvent. Baâl les appréciait aussi ; elles étaient vives d’esprit, parfois et espiègles et certainement promues à un bel avenir.

[Baâl] « Les enfants, nous prendrons une heure pour vous faire grandir un peu là-dedans, dit-il en pointant du doigt sa tête, un sourire aux lèvres. Aujourd’hui, j’ai envie de vous laisser poser vos questions et j’y répondrai si j’en suis capable. Vous devez cultiver votre curiosité sur le monde et votre connaissance de ce dernier. Souvenez-vous : chacun d’entre vous est issu d’une haute famille de Westeros. Vous êtes voués à des responsabilités importantes et vos actes engageront la vie de centaines de vos sujets, voire de milliers, dit-il cette fois-ci d’un ton plus sérieux. »

Il marqua une courte pause, en donnant la parole, premièrement, à Isla Chelsted.

[Baâl] « Isla, c’est toi qui commence ce matin. T’es-tu posée des questions cette semaine ? As-tu quelque chose en tête que tu voudrais savoir ? »


Dernière édition par Baâl Forel le Dim 29 Mar - 20:21, édité 3 fois
Baâl Forel

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Main d'Orys Baratheon, Général des Armées du Dragon, Chevalier de Peyredragon, Maître d'armes du Dragon, Représentant de Peyredragon au Conseil Impérial
Âge du Personnage: 48
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Baâl Forel
L'esprit pour commander, l'épée pour vaincre.
Messages : 461
Membre du mois : 67
Célébrité : Pedro Pascal
Maison : Peyredragon
Caractère : Fidèle - Intransigeant - Avenant - Rancunier - Courageux - Tacticien
L'esprit pour commander, l'épée pour vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena]   Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena] EmptyDim 29 Mar - 19:19

Un précepteur.

Château de Peyredragon, 3ème semaine du mois 8 de l'an -14

Les fleurs étaient magnifiques, elles embaumaient l'ensemble de la cour d'un parfum envoûtant, unique, puisque cette variété si spécifique de plantes ne poussait qu'au coeur de l'île de Peyredragon et nulle part ailleurs en Westeros. Isla ne pouvait pas se lasser de ce parfum et surtout de l'arc-en-ciel de couleur qu'elles proposaient. La petite demoiselle n'était pas encore une parfaite habituée du château, malgré ses deux années de vie au sein de celui-ci elle était encore loin de connaître tous ses recoins, et ceux d'autant plus que les plus beaux étaient réservés aux membres de la famille royale. La petite fille d'une douzaine d'années avait été plus qu'enchanté d'avoir été conviée dans cet espace privé, uniquement fréquenté par les proches des Targaryens, afin de pouvoir partager quelques jeux avec les benjamins de la royauté. Cela ne faisait pas très longtemps que la jeune Isla avait rencontré Rhaenys, et encore moins concernant Orys, à peine quelques mois, mais elle se sentait déjà parfaitement intégrée au sein de leur entourage. Elle faisait souvent prendre d'inventivité dans leurs aventures imaginaires ou dans leurs discussions et cela lui fallait l'attention et l'amitié de la plus jeune des princesses, quant à son frère, Isla ne savait pas trop ce qu'il pouvait bien penser d'elle. Son visage n'était pas souvent expressif et la jeune fille avait du mal à se figurer ce qui pouvait traverser ses pensées. Il n'était pas agressif ou méchant envers elle et cela lui suffisait, même si elle avait encore du mal à agir avec naturel et décontraction avec lui, d'autant que son statut de fils illégitime pouvait être déroutant.

La journée était chaude, les oiseaux complétaient à merveille le tableau de leurs chants, et les rires étaient au rendez-vous. La seule ombre au tableau, si l'on voulait réellement pinailler, c'était la présence de la petite Daena Velaryon. La noble enfant était bien plus jeune par rapport aux autres et il fallait sans cesse prêter attention à la moindre manifestation de ses humeurs. Pour Isla elle faisait figure de petite écervelée trop gâtée, mais elle se gardait bien de faire preuve de franchise en présence de Rhaenys. Daena ne demeurait pas au château, âgée d'à peine 4 ans elle était venue avec sa mère effectuer un petit séjour afin de se familiariser avec la cour, tout du moins c'était ce qu'elle avait réussi à comprendre des rumeurs qui avaient pu circuler sur cette affaire. Isla venait tout juste de faire sa rencontre et elle ne l'aimait pas trop pour le moment, elle comprenait mal qu'un bébé de son genre soit ainsi associé à leurs affaires, mais Rhaenys semblait touchée par sa présence et Isla ne comptait pas faire de remarques qui puisse la mettre en désaccord avec la princesse, d'autant plus que cette présence n'était pas insupportable.

Alors même que Rhaenys avait réussi à poser un cadre à un nouveau jeu une série de claquements successifs se répercutèrent sur les murs de pierre qui les entouraient. D'un mouvement vif les pupilles d'Isla se posèrent sur le surveillant de leurs aventures, Baâl Forel, le charismatique homme d'arme de la famille Targaryen. Isla suivit sans broncher ses camarades qui avaient tout cessé pour rejoindre l'homme qui s'était jusqu'à présent tenu en retrait, sans manquer pourtant de leurs porter de discrètes œillades attentives. Bien qu'elle n'était pas encore totalement habituée à ces moments d'enseignements improvisés ils ravissaient toujours la petite noble qui n'aurait jamais eu autrement la chance d'obtenir un apprentissage d'une telle qualité. Si elle n'avait pas choisi son amitié avec la princesse par calcul matériel, elle ne pouvait que se réjouir des privilèges qu'une telle compagnie permettait d'obtenir.

Sagement Isla prit soin de s'asseoir tout à côté de la princesse, le sourire aux lèvres et le coeur battant d'excitation face à ce qu'elle pourrait apprendre de l'homme impressionnant qui se dressait face à eux. Les paroles de Baâl captivèrent immédiatement l'attention de la demoiselle qui ne manqua pas de prendre l'air le plus sérieux possible pour montrer sa complète concentration. Les mots n'étaient pas difficiles à comprendre, mais se figurer pleinement toute leur conséquence, le futur et les responsabilités étant des concepts bien abstraits et lointains pour une enfant comme elle. Le rose monta immédiatement aux joies de la demoiselle lorsque l'attention de l'adulte se posa sur sa personne, elle n'était pas spécialement timide mais elle sentait tous les regards à présent fixés sur elle et cela avait quelque chose de solennel qu'elle n'aurait pas su expliquer. Faisant fi de son appréhension elle prit quelques instants pour se remémorer les derniers jours qui venaient de s'écouler et notamment les longues heures qu'elle avait pu passer au sein de la bibliothèque royale avec entre les mains un ouvrage sur l'histoire de l'ancienne Valyria. Une question lui avait brûlé les lèvres à la lecture de ces chroniques sans qu'elle sache réellement si une réponse pouvait y être apporté de manière complète. Elle prit donc une grande inspiration et fixant ses prunelles d'ébène sur le précepteur elle demanda avec enthousiasme :

« Qui est ce qui décide ce qui doit entrer dans les chroniques d'histoire ? Bien entendu la vie des souverains est importante, mais comment peut-on s'assurer que c'est bien la vérité de tout un peuple ou un continent qui parvient jusqu'à nous et non des mensonges formulés par d'autres ? Comment peut-on s'assurer d'avoir sous les yeux la vérité ? »

Isla n'était pas de nature méfiante, mais il lui apparaissait souvent que tel ou tel récit avait la faille de ne contenir que le point de vue de son auteur et non la retranscription complète de faits totalement objectifs. Même dans les ennuyeux rapports de vieilles batailles ou dans les comptes des récoltes on pouvait y déceler les opinions de l'humain derrière la plume et cela avait le don de la perturber.


(c) AMIANTE

Isla Chelsted

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Isla Chelsted
nemo auditur propriam turpitudinem allegans
Messages : 45
Membre du mois : 9
Célébrité : Kiernan Shipka
Maison : Chelsted
Caractère : ▪▪ Travailleuse ▪▪ Secrète ▪▪ Joviale ▪▪ Meurtrie ▪▪ Espiègle ▪▪ Ambitieuse ▪▪ Résiliente ▪▪ Obstinée ▪▪ Romantique
nemo auditur propriam turpitudinem allegans
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena]   Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena] EmptyDim 29 Mar - 20:54



Un précepteur
L'an -14, 8eme mois, 3ème semaine.
Daena 4 ans.   
C'était grand, si grand. Tout était si grand que Daena se sentait terriblement petite et impressionnée. Agrippée au poignet de sa mère, elle refusait de lâcher celle-ci depuis leur arrivée à Peyredragon. Ses yeux émerveillés se posaient sur chaque recoin de l'intérieur du château, elle avait envie de toucher à tout mais s'était déjà fait intimer une première fois de ne pas le faire. Elle devait se tenir. Ce matin là, confortablement installées dans leurs appartements, sa mère lui avait fait enfiler une belle robe d'été, bien plus jolie et propre que celles qu'elle avait l'habitude de porter à Lamarck. Composée d'une sous robe blanche, une jupe fendue sur le devant venait s'apprêter au dessus du tissu blanc. Les pans de la jupe étaient d'un rose doux, élégant, le tout maintenu par une ceinture perlée qui lui serrait la taille. Gigotant un peu alors que sa mère l'enserrerait dans le vêtement, la petite fille vint à se plaindre de la ceinture trop serrée, du tissu trop rigide et de la lourdeur de ses habits. Ignorant les complaintes de sa fille, Dame Velaryon prit soin de coiffer la longue chevelure de sa fille en gros chignon dont quelques mèches rebelles défiaient la gravité. Le tout était maintenu par un ruban de dont les couleurs rappelaient celles de la jupe.

Enfoncée dans des souliers inconfortables, la mine boudeuse, Daena suivait d'un pas lent sa mère dont la beauté illuminait les lieux. Dame Velaryon devait de nouveau confier son enfant à Baâl Forel, celui-ci s'occupait des enfants du Roi ainsi que de l'escorte de la plus petite. La petite princesse aux cheveux argentés intriguait énormément Daena qui n'arrivait pas à détacher son regard de celle-ci, complètement absorbée par la beauté et le charisme qu'elle dégageait. Comme elle avait envie d'être son amie ! Mais sa mère lui avait parlé avant leur première rencontre, elle ne devait pas commettre d'impair, les enfants avec lesquels la petite blonde allait se retrouver étaient des figures importantes, elle ne devait pas faire honte à sa famille. Le fait d'être séparée de sa mère ressemblait plus à une punition, aux yeux de la petite, qu'à une chance. Bien sûr, elle était bien trop jeune pour comprendre l'importance de Rhaenys, le rôle d'Orys ainsi que celui d'Isla. Une chose était pourtant certaine, cette fille, Isla, Daena ne l'aimait pas. Alors, au moment où elle eut l'occasion de rejoindre le petit trio et qu'elle aperçu l'autre petite fille, la mine de Daena s'assombrit.Toujours boudeuse et mal à l'aise, elle fit de son mieux pour participer aux jeux qu'improvisaient ses compagnons de quelques jours, sans grand succès. Ils étaient tous plus âgés qu'elle «  Mais ils sont grands ! Ils veulent pas jouer avec moi ! » avait-elle clamé tristement à sa mère la veille au soir.  Cet après midi là c'était soldé sur les pleurs de rage de la petite Velaryon qui ne trouvait pas sa place.

Les bras croisés sur son buste, le regard bas et mauvais, Daena fut heureuse d'entendre les claquements de main du très grand monsieur qui les observaient de loin. Le trio s'enquit rapidement de rejoindre celui-ci, suivit par la petite Velaryon qui maudissait de plus en plus fort cette robe inconfortable. Suivant le mouvement, elle s'installa un peu à l'écart des autres, désireuse de ne pas déranger. « Les enfants, nous prendrons une heure pour vous faire grandir un peu là-dedans » avait dit le grand monsieur. Portant ses doigts à sa bouche, Daena s'enquit de comprendre le sens des paroles monsieur. On pouvait vraiment grandir de la tête ? Mais si c'était vrai, est-ce qu'elle n'allait pas devenir trop grande ? Daena était encore trop petite.... et si sa tête devenait plus grande que son corps ? Allait-elle devoir marcher sur la tête ? Oh ! Elle avait déjà entendu quelqu'un dire ça « marcher sur la tête ». Elle voulait pas, elle voulait pas non ! Daena voulait pas grandir de la tête ! Le grand monsieur enchaîna de nombreux mots qui ne faisaient pas encore sens dans l'esprit de la petite, définitivement effrayée à l'idée d'avoir une tête trop lourde pour pouvoir marcher. « Aujourd’hui, j’ai envie de vous laisser poser vos questions et j’y répondrai si j’en suis capable. Vous devez cultiver votre curiosité sur le monde et votre connaissance de ce dernier. » Cultiver la curiosité ? Était-ce une fleur ? Daena aimait bien les fleurs, elles étaient jolies et elles sentaient bons... exactement comme Rhaenys ! Pour sûr, Daena était maintenant persuadée que Rhaenys était la princesse des fleurs ! Dans ce monde végétal dont Rhaenys était la princesse, il ne faisait aucun doute dans l'esprit de la petite qu'Isla était une mauvaise herbe déguisée en noble bourgeon.

Le grand monsieur Bâal donna alors la parole à la méchante mauvaise herbe, qui s'enquit de répondre après avoir sévèrement rougit ce qui fit doucement rire Daena, son rire cessait cependant rapidement alors qu'Isla répondait d'une voix plutôt assurée des mots que la petite comprenait séparément sans pour autant en comprendre le sens. Elles cligna plusieurs fois des yeux, tentant malgré tout de comprendre. Elle ne voulait pas paraître bête ! En plus, visiblement, Daena était la seule à s'être rendue compte de la vraie nature d'Isla. Elle devait la démasquer et prouver aux autres que la jeune fille n'était pas gentille ! Tel était son but, c'était sans doute ce pourquoi elle avait été invitée à rejoindre le petit trio. C'était sa mission à elle, en tant que petite Lady Velaryon !

Elle devait mettre au point un plan. Comment pouvait-elle révéler la vraie nature d'Isla ? D'habitude, les mauvaises herbes, on les arrache. Mais elle ne pouvait pas faire ça, elle risquait de salir sa robe, sa mère lui en voudrait à jamais. Peut-être qu'en l'arrosant.... Non.... l'eau ça fait pousser les plantes. Toutes les plantes. Peut-être pouvait-elle se faire dévorer par une tribu de fourmis ! Mais est-ce que les fourmis aiment les mauvaises herbes ? Hé ! Mais le grand monsieur il venait de dire qu'il répondrait à toutes les questions.... Elle n'avait qu'à lui demander ! Levant la main timidement, elle n'attendit pas l’approbation de Bâal pour poser sa question «  J'ai pas tout compris à la question d'Isla ! Entama-t-elle gaiement, mais moi j'en ai une ! Une mieux ! Dîtes, dîtes, comment on fait pour tuer les mauvaises herbes si on peut pas les arracher ? Vous savez ? »

code by bat'phanie



What I've felt What I've known Never shined through in what I've shown Never be
Daena Redwyne

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de sa Maison et infirmière
Âge du Personnage: 19
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Daena Redwyne
Messages : 22
Membre du mois : 12
Célébrité : Gabriella Wilde
Maison : Redwyne
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
MessageSujet: Re: Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena]   Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Un précepteur [ft. Orys, Rhaenys, Isla et Daena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Royaume de Peyredragon :: L'île de Peyredragon-
Sauter vers: