Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -42%
Aspirateur robot iRobot Roomba 981
Voir le deal
579 €

En marche pour la guerre
MessageSujet: En marche pour la guerre   En marche pour la guerre EmptyDim 29 Déc - 18:21

Les derniers jours avaient été plus que rudes pour toute le monde. La confiance n'avait pas forcément faiblis entre les uns et les autres mais ce qui s'était passé à Accalmie avait été un véritable chamboulement il fallait bien l'avouer. Elle respirait encore, elle n'avait rien eu, elle n'avait même pas été blessée ni même menacée par qui que ce soit, mais elle avait été touchée, profondément. Car cela avait atteint des personnes qu'elle appréciait, des personnes avec qui elle avait passé de bons et beaux moments, et parce que l'une d'elle était de cette famille qu'elle essayait de reconstruire, de retrouver alors qu'elle avait été renié de sa famille qui l'avait vu naître, parce que son père avait eu le désir de la marier à Béric Swann. Quand le Bief et l'Orage s'étaient déclarés la guerre, alors elle avait compris qu'elle ne faisait plus partie de ce tout, elle était le mauvais petit canard, celui qui avait trahis la maison Goldwyne à cause de l'homme qu'elle avait épousé. Pendant, trois ans, elle n'avait alors connu que son époux, ainsi que le frère de celui-ci. Mais malheureusement, Béric était mort à la bataille de Beaupré, un mois tout juste avant qu'elle ne donne naissance à l'héritier qu'il attendait depuis tant d'années, avec la désillusion de ne pouvoir devenir père avec sa première femme, puis la déception certes minime mais existante d'avoir eu une fille avant d'obtenir ce fils, essentiel pour passer le flambeau, pour transmettre le nom et le fief à la chair de sa chair. A Fort-Darion, elle avait retrouvé son frère, celui dont elle avait toujours été le plus proche et dont elle avait été séparé par la haine d'un père contre son fils. Trois longues années sans nouvelle, et alors qu'ils avaient tous les deux eu des parcours très différents, ils s'étaient retrouvés là, au tournant d'un couloir alors qu'elle essayait de rattraper sa petite fille qui s'était enfuie pour pouvoir jouer avec sa mère. Il s'était marié, il allait même devenir père. Et puis tout cela c'était finalement effondré. La tentative d'assassinat des enfants impériaux n'avait pas atteint son but, c'était une chance, une formidable chance que deux enfants innocents ne soient pas les victimes de ce que les adultes pouvaient s'infliger les uns contre les autres car ils n'avaient pas la même façon de voir les choses. Cependant, pour que eux puissent vivre, d'autres personnes étaient mortes. Dont sa belle-soeur et l'enfant qu'elle portait. C'était un crève-coeur personnel, et elle se sentait pleinement incapable de faire quoi que ce soit pour pouvoir soulager la douleur que pouvait ressentir Garlan.

Oui l'ambiance était pesante, ils avaient passé une longue journée à voyager et maintenant, le campement était installé. Mina était en sécurité dans sa tente. Pour la première fois de toute sa vie, elle allait enfin connaître l'aventure d'une campagne militaire. Si on lui avait dit ça un an auparavant, elle ne l'aurait sans doute pas cru. Ce n'était sans doute pas la place qu'elle devait avoir au sein du royaume de l'Orage, elle n'était pas guérisseuse, elle n'avait aucune connaissance qui pouvait vraiment aider, elle ne savait pas manier une arme et ne désirait aucunement savoir s'en servir d'une. Elle savait pourquoi elle était là, mais pour le moment, elle était loin encore de pouvoir mener à bien la mission qu'on lui avait confié. Alors qu'elle tournait en rond sous sa tente, elle s'était dit qu'elle pourrait aller trouver les autres femmes qui étaient présentes, et savoir comment elles se portaient, ou si elles avaient besoin de quelque chose. Elle n'avait jamais aimé rester là à ne rien faire. Quand elle avait été malade et qu'elle avait dû rester au lit pendant plusieurs semaines, elle avait cru devenir folle de ne pas pouvoir faire quelque chose, quelque chose d'autre d'attendre. Et ce soir, elle n'avait pas grand chose d'autre à faire. Sortant de sa tente, les hommes au service de la maison Swann l'entourèrent, elle était une femme au milieu de soldats et ce n'était jamais bon de se promener seule. Elle s'arrêta alors à la tente la plus proche, occupée par Mahée Allyrion, bien qu'elles avaient voyagé ensemble, et qu'elle l'avait aperçue au banquet à Accalmie, à la table de la Reine, les deux femmes n'avaient jamais pris le temps de discuter l'une avec l'autre. Elles venaient toutes les deux de contrées lointaines et elles s'étaient finalement retrouvées ici. Elle se fit alors annoncer aux gardes impériaux et elle ne pénétra sous la tente que quand elle eut l'accord de cette dernière. Elle inclina doucement la tête en entrant avant de la regarder avec un doux sourire. « J'espère que je ne vous dérange pas … Je voulais savoir si vous ne manquiez de rien ? »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 0
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: En marche pour la guerre   En marche pour la guerre EmptyDim 29 Déc - 19:20


Les choses, en même temps qu'elle-même, avançaient. Marche forcée, c'est mieux. Mahée trépigne, derrière son masque de stoïcisme. Elle est impatiente. Impatiente des batailles à venir ? Certainement pas ! Voir des hommes mourir n'a jamais été une de ses activités favorites, pas même une activité qu'elle apprécie tout court. La barbarie de la guerre ne l'a jamais séduite, mais la nécessité de défendre ce qu'on estime être sien lui a toujours semblé important. Question de territoire ? Sans doute. Territoriale, c'est un mot qui lui va bien. Comme ces chiens qui ne supportent pas qu'on pisse sur leurs plates-bandes... Elle est un peu comme ça, Mahée, ce qui suffit à expliquer l'inimitié que lui a toujours inspiré le Bief, avec ses incursions au sud des Montagnes Rouges. D'aussi loin qu'elle se souvienne, ce maudit royaume a toujours lorgné vers Dorne, et a toujours été repoussé, jusqu'à lui coûter l'homme de sa vie, son père, son très cher père... Cette perte, qu'elle porte avec elle chaque jour, elle ne la leur pardonnera jamais. Elle ne leur pardonnera jamais d'avoir fait tomber les Météores, ni Ferboys. Elle ne leur pardonnera jamais le traité de Boycitre, et l'abandon des Degrès de Pierre. Autant de manquement de la part des seigneurs censés protéger les populations, qui les rendent indignes d'occuper leurs fonctions, ces fonctions qu'ils voient comme des dons des Dieux, des privilèges mérités car séculaires, alors qu'ils ne sont que responsabilités, fardeau...

Elle piétine, Mahée, presque féroce à chaque pas. Les cheveux tressés de près sur le côté de sa tête, pour qu'ils lui épargnent l'inconfort de tomber devant ses yeux. Elle n'aura pas à y toucher, et ils resteront dans un état décent, pour plusieurs jours. En campagne, tout doit être optimisé, en particulier chez les femmes. On n'en attend pas autant d'elles qu'on en attend des hommes, c'est certains... Mais il est au moins exigé, normal, qu'elles ne soient pas une épine dans le pied de l'armée. Marcher à la même allure que le convoi, sans se plaindre puisque c'est difficile pour tous, s'adapter plutôt que de demander à ce que la guerre s'adapte à elles. Des bases. Des bases dont elle a acquis les principes avec son père, quand il l'a emmenée repousser des invasions bieffoises, mais dont elle a dû maîtriser rapidement l'application spécifique à l'armée impériale très vite, sur le tas. Elle s'y était préparée, alors ça a été relativement aisé, même si toujours moins que de garder son derrière vissé sur une chaise à siroter du vin...

L'avantage, sans doute l'unique, de ce genre de vie, c'est que les journées passent vite. Quand le couperet tombera, que temps sera venu pour elle de rejoindre les Dieux, elle regrettera sans doute la brièveté de ces journées, le peu de temps qu'elle a passé sur cette terre, et le peu d'entrain qu'elle a pu montrer aux événements comme le banquet de l'arrivée du couple impérial... Mais en attendant, quand tombe le soir, elle est vannée, peu habituée à autant d'exercice, même un aussi simple que la marche. Elle aide, autant qu'elle peut, les hommes à monter sa tente et n'est que trop heureuse de s'y réfugier, impatiente que l'eau mise à chauffer pour la toilette des dames ne soit prête. En attendant, elle s'est permis de prendre du vin, histoire de patienter plus agréablement que le repas soit servi, et de l'accompagner tout aussi agréablement. Elle vient à peine de revenir de sa « chasse » quand les gardes l'informent que Lady Swann souhaite la voir. Lady Swann ? Ça ne lui dit pas grand chose, Swann étant une maison qu'elle ne connaît pas. Pour autant, cette lady ne peut être qu'impériale, et n'avoir, selon elle, qu'une place d'importance pour se trouver ici et maintenant. C'est sans y réfléchir à deux fois qu'elle lance « Vous pouvez la faire entrer, merci. » aux hommes impériaux alloués à sa sécurité, et, de fait, quand la jolie dame à la chevelure couleur des blés mûrs se présente, elle reconnaît l'une des dames à avoir élégamment joué aux côtés de l'Impératrice lors du banquet. « Bonsoir Lady Swann, c'est un plaisir. » Elle lui sourit, sans hypocrisie, et se laisse visiblement surprendre par la question qu'elle lui pause, qui fait s'élargir plus encore son sourire et pétiller ses yeux. « Et bien, dans l'attente que le repas soit prêt, je pense être allée à l'essentiel... » Amusée, elle lève dans sa direction une outre de vin et un godet. « Souhaiteriez-vous vous joindre à moi ? Il est plus facile de chauffer une tente à plusieurs, et les nuits ont tendance à être fraîches sur la route. » Avenante, elle lui présente l'unique siège de la tente spartiate, sur lequel elle met une fourrure pour la préserver du froid, et s'assied elle-même sur sa couche. Une façon de l'inviter, surtout, à partager un moment, tracer les ébauches d'un lien qui, si les Dieux le veulent, se renforcera avec l'épreuve de la campagne...



   
I'll ride the Storm
I'll put my armor on and show you how strong I am. I'll put my armor on and I'll show you that I am unbroken, unstoppable.
Mahée Allyrion

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Mahée Allyrion
L'Etoile du Matin
Messages : 1736
Membre du mois : 8
Célébrité : Adria Arjona
Maison : Allyrion
Caractère : ▪▪ Intransigeante ▪▪ Perspicace ▪▪ Loyale ▪▪ Vindicative ▪▪ Généreuse ▪▪ Rancunière ▪▪
L'Etoile du Matin
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: En marche pour la guerre   En marche pour la guerre EmptyDim 29 Déc - 23:15




  • ft. Mina Swann & Mahée Allyrion
En Marche Pour La Guerre



Avancer. C'était là le maître mot, l'ordre que tous suivraient sous la bannière impériale. Inlassablement, sans rechigner et peut-être même en devançant l'appel. Avancer, c'était s'assurer de ne pas regarder trop longtemps derrière soi. Et alors que montait le grondement sourd des batailles à venir, annonciateurs à n'en pas douter d'épreuves nouvelles, mieux valait ne pas s'attarder sur celles que l'on venait à peine d'essuyer.

Pourtant, à mesure que l'on marchait, on se les murmurait du bout des lèvres. Certains n'arrivaient toujours pas à y croire, d'autres, déjà, juraient qu'ils prendraient part à la vengeance de l'attentat sur les enfants impériaux et qui avait coûté la vile à deux des plus proches âmes de l'Impératrice. Le Dragon touché en plein coeur, frôlant son sein, versant le sang de ceux jurés à sa protection. L'Ennemi était-il donc à ce point sans Foi ni Loi qu'il ne reculait devant rien ? Et quand bien même de nouvelles précautions avaient été prises, qui pouvait bien assurer de l'avenir ?

Silencieuse depuis leur départ, Daena n'avait pas décroché son regard du sol. Si elle ne portait pas de deuil physique, la perte violente de Yesaminda lui semblait avoir arraché un morceau de coeur. Elle la revoyait si bien, ce soir de banquet, l'assurer d'une caresse douce sur ses cheveux qu'il était temps pour elle de rejoindre les festivités et son époux. Et l'instant suivant... Elle tréssaillit. Au milieu de la suite des dames de l'Impératrice, que personne ne voyait plus depuis l'horrible nuit, elle ne faisait pas fière allure. Dans ces instants, elle remerciait ses Dieux qu'Aylan ne la voit pas ainsi. Bien sûr, il ne l'aurait pas réprimandée en public mais attendu un privé où il aurait pu, à sa guise, déversé sa colère sur elle. Elle pouvait déjà l'entendre.

Fidèle à son poste, Victor de Carène, son épée-lige, chevauchait à ses côtés. Dans une sorte de transe, elle le laissa la guider vers le campement reservé aux mestres, aides de soins et guerisseurs, passer en revue ses outils, donner les ordres pour des cueilllettes supplémentaires et que l'on mette à sa disposition permanente une grande marmite d'eau bouillante. Les odeurs de médecine la ramenèrent lentement à l'instant présent. La guerre. Elle était là. Et elle apportait son lot de préparatifs. Certaines dames de la suite impériale seraient en charge de prêter une première main aux efforts de soin. Parmi elles, elle retenait le souvenir de Dame Mahée Allyrion.

A présent qu'elle était installée, et qu'elle avait déjà revêtu ses habits de circonstances - une simple robe de laine grise, ceintrée d'un tablier de cuir où quelques poches laissaient entrevoirs bandages, fioles en tous genre et quelques lames - Daena se dirigea vers la tente de la dornienne. Sous son bras, un tablier du même cuir que le sien, ainsi que des gants. Les gardes l'informaient qu'elle n'était pas seule aussi, raclant quelque peu sa gorge - elle se rendait compte que sa voix lui faisait défaut - elle appella :


” Dame Mahée ? Veuillez excuser mon intrusion, je venais vous apporter le rudiment d'affaires dont vous pourriez avoir besoin lorsque notre charge nous le commandera. Je puis les déposer auprès de vos hommes, c'est ma dernière intention que de vouloir vous déranger en compagnie... ”
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: En marche pour la guerre   En marche pour la guerre EmptyJeu 9 Jan - 21:00

Mina n'arrivait pas à rester en place à ne rien faire. Bien évidemment, la journée avait été longue, la jeune femme n'était plus habituée à de si long parcours à cheval, et elle était passablement fatiguée en ce début de soirée. Pour autant, elle ne se voyait pas, à rester seule, là, dans sa propre tente à ruminer les idées sombres des derniers jours. Elle n'avait pas pu discuter avec Rhaenys, elle s'était totalement coupée du monde, la douleur étant sans doute bien trop vive à supporter alors qu'on avait menacé ses propres enfants, la chair de sa chair et qu'elle avait perdu deux de ses plus proches amies pour pouvoir justement les défendre. Elle aurait voulu lui faire part du soutien qu'elle voulait lui apporter sans pour autant savoir si elle aurait réussi à trouver les mots pour pouvoir lui apporter un peu de réconfort.

Quant à son frère … Le chagrin, la colère immense qui l'habitait semblait le transformer tout doucement, elle ne savait pas ce que cela allait donner, chaque personne gérait sa perte et son deuil d'une certaine façon, une façon qui était à chacun. Quand Béric était mort sur le champ d'honneur, Mina l'avait détesté, elle l'avait maudit de toutes ses forces. La tristesse était là mais elle s'était muée en une rage profonde qui l'avait complètement vidé de sa santé. Elle avait fini alors par en déclencher son accouchement et elle avait cru qu'elle ne pourrait pas survivre à celui-ci. Pendant longtemps, elle avait continué à le retrouver dans ses rêves, et elle lui avait dit tout ce qu'elle avait eu besoin de lui dire. Une fois que la colère avait fini par disparaître, elle n'avait pas eu de cesse de pleurer durant des jours et des jours. Elle ne savait pas encore ce que ferait Garlan et quelles nuances prendraient son chagrin, mais maintenant qu'ils étaient en marche pour la guerre, elle avait peur qu'il ne prenne des risques inconsidérés, cherchant à mourir par l'épée et rejoindre sa bien-aimée auprès des Dieux.

Alors Mina, à peine installée, s'était décidée à quitter sa tente pour pouvoir se rendre auprès des autres dames de la Cour qui suivaient comme elle l'avancée de l'armée au combat. La personne qui se trouvait être la plus proche d'elle était Mahée Allyrion. Elles n'avaient pas eu l'occasion de se parler, à peine saluer même, mais elles allaient passer les prochaines semaines ensemble alors elles devaient se serrer les coudes surtout quand les difficultés allaient apparaître. S'annonçant devant la tente de la jeune femme, elle n'attendit que peu de temps avant d'avoir l'autorisation de pénétrer sous la toile et elle inclina doucement devant la jeune femme. Elle fit alors quelques pas dans sa direction, un doux sourire au visage. « Je serai plus que ravi de me joindre à vous. En effet, les nuits sont encore fraîches et même si nos tentes sont lourdement attachées, quelques courants d'air ne manquent de s'insinuer sous les toiles ... » Elle se décala légèrement en entendant une voix féminine s'élever de dehors, que Mina reconnut alors Daena Redwyne. « Je crois que Lady Redwyne a eu les mêmes attentions que moi à votre égard ... » Cependant, elle n'était pas dans sa tente à elle, elle ne se serait pas permise d'autoriser la jeune femme à rentrer sous la toile, alors que ce n'était pas son espace privé.


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 0
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: En marche pour la guerre   En marche pour la guerre EmptyVen 10 Jan - 13:38




   
I'll ride the Storm
I'll put my armor on and show you how strong I am. I'll put my armor on and I'll show you that I am unbroken, unstoppable.
Mahée Allyrion

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Mahée Allyrion
L'Etoile du Matin
Messages : 1736
Membre du mois : 8
Célébrité : Adria Arjona
Maison : Allyrion
Caractère : ▪▪ Intransigeante ▪▪ Perspicace ▪▪ Loyale ▪▪ Vindicative ▪▪ Généreuse ▪▪ Rancunière ▪▪
L'Etoile du Matin
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: En marche pour la guerre   En marche pour la guerre Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
En marche pour la guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Hentaï RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Orage-
Sauter vers: